Pole. inclusive. Notre 41e congrès a été marqué par le discours de Jean- Pour une société. la puissance d un réseau. Edito Congrès de Bordeaux :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pole. inclusive. Notre 41e congrès a été marqué par le discours de Jean- Pour une société. la puissance d un réseau. Edito Congrès de Bordeaux :"

Transcription

1 juillet 2011 N Congrès APF Pour une société inclusive Pole ^ Edito Congrès de Bordeaux : la puissance d un réseau Notre 41e congrès a été marqué par le discours de Jean- Marie Barbier, président de l APF, homme de conviction. Force est de constater qu entre les espoirs nés des piliers de la loi de 2005 que sont l accessibilité et le droit à compensation, les engagements du président de la République et du gouvernement et la réalité vécue par les personnes en situation de handicap et leur famille, l écart s est creusé et se creuse! Il nous conforte dans notre motivation pour poursuivre notre investissement au sein et pour le compte de l APF. Dans l intérêt de tous, et dans le cadre d un travail transversal, de concertation, avec tous les acteurs concernés. Ce congrès a été l occasion de débattre des enjeux de société et de définir les orientations politiques de notre association pour les années 2012 à Animés par la volonté de coconstruire une société inclusive, ouverte à tous, de renforcer la place de tous les acteurs (élus, usagers, adhérents, salariés, bénévoles, etc.), de promouvoir une gouvernance associative encore plus participative et démocratique et de proposer une offre de services de Appel à résister p. 3 proximité pour répondre au mieux aux besoins spécifiques des personnes en situation de handicap, les adhérents ont voté : pour le nouveau projet associatif Bouger les lignes! qui s inscrit dans la continuité du projet Acteur et Citoyen. Il nous appartiendra de le faire vivre sur le terrain, dans notre département ; pour le pacte 2012 de l APF en vue d interpeller les futurs candidats aux élections présidentielles et législatives : un moyen d exprimer nos préoccupations, nos attentes, nos espoirs, nos ambitions. Il nous appartiendra aussi de sensibiliser nos élus politiques locaux pour avoir leur soutien dans la mise en place concrète de nos actions. La réforme de la dépendance et la reconnaissance du risque autonomie à tous les âges, l aide à domicile avec la pérennité et le développement des services, l accompagnement adapté à une éducation, une scolarité et une formation inclusives, ont fait l objet de motions également adoptées. Lahanissa Abed-Madi, représentante départementale 5001 Association des paralysés de France - Délégation du Nord

2 2 Actus APF Appel à témoignages Vous avez vécu ou vous vivez des difficultés dans la gestion de votre dossier avec la maison départementale des personnes handicapées. De nombreux articles sont parus dans la presse sur Philippe Velut, futur directeur général de l APF Aucune autopromo est prêt à assumer ses nouvelles fonctions. des situations litigieuses. La délégation APF du Nord souhaite recueillir vos témoignages sur dans ce dossier votre parcours et les (cf. JD + la cliente) complications rencontrées dans le traitement de votre dossier. Nous attendons vos écrits! Délégation APF du Nord : 231, rue Nationale à Lille ou Une carrière au service des autres Actus APF A 56 ans, Philippe Velut, le futur directeur général de l APF, s est toujours mis au service des plus fragiles. De ses débuts en tant que formateur à l Ecole nationale d apprentissage de Nantes, où il anime des stages en faveur de jeunes en difficulté, à son poste de directeur du CRP (Centre de rééducation professionnelle) de Saint-Étienne, puis de directeur général adjoint et de directeur de l Association pour l insertion professionnelle et sociale des personnes handicapées. ^ Le 15 juin, un nouveau directeur général succèdera à Claude Meunier, qui aura passé quarante ans au sein de l APF! Philippe Velut, qui fut directeur de nombreuses structures sanitaires, médico-sociales et sociales et manager d organisations importantes, Philippe Velut a largement contribué au développement de nouvelles relations entre le secteur social et le monde économique, notamment au travers de la semaine pour l emploi des personnes handicapées ou encore de la constitution de réseaux de parrainage pour l emploi. Ce qui le motive? La rencontre avec les autres, la satisfaction de convaincre et surtout de partager ensemble des évolutions. Ça déménage! Créé en avril 2004, l accueil de jour APF situé à Tourcoing bénéficie d une autorisation pour l accueil de vingt usagers. Les personnes inscrites participent à des activités de loisirs en toute convivialité du lundi au vendredi de 8h30 à 18h, encadrés par une équipe d animation (animateurs socio-culturels, aides médico-psychologiques ). Afin de favoriser de bonnes conditions d accueil du public mais également procurer du confort dans un espace réservé, le service a été transféré à Villeneuve-d Ascq en juillet. Des travaux de rénovation et d aménagement ont été réalisés pour permettre un fonctionnement adapté aux missions de ce type de structure. Contacts : Sandrine Demarquoy, directrice, ou Yann Glacet, adjoint de direction. Accueil de jour APF : 2, rue de la Cense, Villeneuve-d Ascq. Tél. :

3 ^ reven dic L APF appelle à résister! Une proposition de loi déroge à la liberté de circuler! Rendez-vous sur : La proposition de loi Paul- Blanc, visant à améliorer le fonctionnement des MDPH, revient sur un acquis fondamental pour les personnes en situation de handicap : l obligation d accessibilité. Cette proposition de loi a été votée en février 2011 en première lecture au Parlement. La loi handicap de 2005 constituait sur ce point un progrès de société en prévoyant notamment que tous les établissements recevant du public soient accessibles à tous. Aujourd hui et malgré de vives protestations, les lobbies de l immobilier et de l hôtellerie ont obtenu de certains parlementaires la possibilité de déroger à ce principe. Cette mesure constitue un grave recul social et une entrave évidente à la liberté de circuler des personnes à mobilité réduite! Des bâtons dans les roues Alors que cette proposition de loi devait passer en seconde lecture au Sénat le 28 juin, l APF appelle à une mobilisation générale avec une campagne sous forme de pétition et d interpellation des parlementaires : Des bâtons dans les roues. Cette campagne, réalisée par BDDP Unlimited, se déploiera à travers trois annonces de presse quotidienne et magazine, des affiches, des tracts et un blog : En février dernier, l Assemblée nationale votait en première lecture confirmant le vote du Sénat de juin 2010 la proposition de loi Paul-Blanc tendant à améliorer le fonctionnement des MDPH et portant diverses dispositions relatives à la politique du handicap. Dans celle-ci était confirmé le vote du Sénat : des amendements inadmissibles introduisant et élargissant des dérogations à l accessibilité du cadre bâti neuf. L APF ne peut accepter une telle brèche dans l application du principe fondamental de la conception universelle de l accessibilité! Oui à la conception universelle! L association rappelle que : le surcoût lié à l accessibilité dans la construction de bâtiments neufs n excède pas 1 % selon la Banque mondiale (Design for all : implications for bank operations, octobre 2008) ; le principe d accessibilité ne répond pas à une demande catégorielle émanant d un public spécifique. Il constitue aussi un enjeu de société en termes d urbanisme et d aménagement du territoire : personnes âgées, blessés temporaires, parents avec poussettes, voyageurs avec une valise encombrante chacun est concerné. Sans compter le confort procuré aux personnes valides ; rendre accessible, c est tout simplement rendre les personnes libres de se déplacer, rompre l isolement, permettre la rencontre des différences dans la société et donc lutter contre les préjugés. Le vivre-ensemble n est pas négociable ; personne n a concrètement réussi à prouver qu il n était pas possible de rendre une construction neuve accessible pour des raisons techniques. Ce qui apparaît infaisable ou coûteux est en fait plutôt lié à une méconnaissance de la règlementation et à un manque de formation car des solutions techniques existent. Un bâtiment doit s adapter aux besoins des hommes, et non l inverse ; la conception universelle, où se conjuguent qualité d usage et esthétique, doit se concrétiser dans les pratiques des architectes, et donc toute vision médicale de l accessibilité doit en être bannie. A quelques jours de la seconde lecture au Sénat de la proposition de loi Paul-Blanc, l APF lance donc une campagne publique de mobilisation dénonçant le recul inacceptable que constituent des dérogations dans l accessibilité en matière de respect des droits fondamentaux des personnes en situation de handicap. L association appelle le grand public à dire : Oui à la conception universelle! Non aux dérogations! L APF interpelle également les parlementaires dans un courrier et leur demande solennellement de s engager publiquement à : soutenir sa proposition d amendement pour le respect du principe de conception universelle lors de la seconde lecture de la proposition de loi Paul-Blanc ; retirer les amendements demandant des dérogations et/ou mesures de substitution dans le cadre bâti neuf. Revendic Je vous ai compris? Conférence nationale du handicap : le Je vous ai compris de Nicolas Sarkozy vide de véritables annonces! 3 Une dizaine de ministres, des tables rondes convenues si ce n est l interpellation de Benoit Apparu par Jean-Marie Barbier sur les dérogations dans l accessibilité du neuf!, une journée suspendue au discours présidentiel de clôture, telle était l ambiance de cette deuxième conférence nationale du handicap. A remarquer : la reconnaissance de la place, du rôle et du travail des associations par tous les ministres et le président de la République. Une reconnaissance qui montre la pression qu exercent les associations au quotidien pour faire avancer les droits des personnes. Une pression dont on a vu l efficacité puisque le président de la République a demandé à ce que le décret inadmissible sur l AAH soit rediscuté avec les associations, qu il a affirmé qu il ne céderait pas sur l échéance de 2015 et qu un plan de création de trois mille postes en entreprises adaptées est annoncé. Toutefois, Nicolas Sarkozy est resté flou sur la scolarisation, malgré le rapport Paul-Blanc proposant des mesures très satisfaisantes. Il n a abordé la question des ressources que sous l angle de l effort fait par l Etat pour maintenir la revalorisation de 25 % de l AAH sur cinq ans, et ce en pleine crise et en pleine phase de réduction des dépenses publiques. Une insistance sur ce contexte qui pourrait passer pour une tentative de culpabilisation des bénéficiaires Quant à la compensation, le mot même n a jamais été prononcé. Enfin, il faut souligner le holdup du jour : cent cinquante millions d euros pris au FIPHFP pour financer notamment l accessibilité des écoles Reste à analyser les cent douze mesures du dossier de presse remis en fin de journée! Un sentiment de tout ça pour ça donc, après tous les rapports riches de propositions réalisés pour préparer cette conférence et une impression de déjà-vu.

4 4 DOSSIER Congrès APF de Bordeau les temps Le 41 e congrès de l APF (4, 5 et 6 mai dernier) a été une réussite à en croire les commentaires des participants. Le fruit d un bon équilibre entre travail et moments conviviaux. Le tout parfaitement orchestré. F v a p o r t e r e t défendre la logique L A P d une société inclusive (une société ouverte à tous ses citoyens), non seulement au travers de son nouveau projet associatif, Bouger les lignes!, mais aussi de son pacte pour 2012 et de ses actions et revendications à venir. La présence de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot, a témoigné de l intérêt et de la place accordée à l APF comme acteur indispensable du handicap, mais aussi de l absence de réponses à la hauteur des enjeux : emploi, ressources, compensation, éducation Cinq ans pour bouger les lignes! L APF a un nouveau guide pour les cinq ans à venir. Le projet associatif a été adopté lors de l AG durant le 41 e congrès. Bouger les lignes! est un projet qui défend la place des personnes en situation de handicap dans une société ouverte à tous et pose les engagements de l APF pour y parvenir, résume Jérôme Deya Jean-Marie Barbier, son président. Bouger les lignes! prolonge Acteur et citoyen! en réaffirmant l implication des personnes en situation de handicap et de leur famille pour faire évoluer leur situation, avec l appui des parties prenantes de l association. Mais il va plus loin en affichant la volonté d agir pour un autre modèle de société, celui d une société inclusive. Lors du congrès, cinq motions soumises à l approbation des congressistes ont été adoptées par une large majorité de votants (entre 92 et 96 % de oui) : pour une conférence nationale du handicap 2011 à la hauteur des attentes des personnes et de leur famille ; reconnaître le risque autonomie à tous les âges ; pour un accompagnement adapté à une éducation, une scolarité et une formation inclusive ; pour des mesures assurant la pérennité et le développement des services d aide à domicile ; soutenir la vie associative de l APF et préserver notre liberté d initiative. Participation active des congressistes du Nord! Une motion a été proposée par le conseil départemental du Nord. Parole de Nordistes! n Pascale de Mets, élue du conseil départemental : Un discours très fort et mobilisateur de Jean-Marie Barbier, notre président, sur les grands enjeux qui permettront de concevoir une société inclusive! Il a vivement interpellé Roseline Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale sur les retards notables de la France dans le domaine du handicap, de l emploi, des ressources, de l éducation, de l accessibilité, notamment sur l accord de certaines dérogations sur l accessibilité des constructions neuves. En fil rouge du congrès, le pacte 2012 pour une société ouverte à tous : mobiliser les candidats aux élections présidentielles et législatives à signer ce document et à prendre les engagements qu il contient. Pour ne pas être dans l attentisme mais dans la revendication constructive, l APF tient à mettre l inclusion des personnes en situation de handicap au cœur des élections, et faire entendre leur voix! A la fin du congrès, un vibrant hommage a été rendu aux bénévoles qui ont fait un travail admirable, bravo à la délégation de Gironde! n Claudine Levray, élue du conseil départemental : Un congrès teinté d espoir Dynamisme, convivialité, humanité, solidarité étaient les maîtres mots de ces trois jours bordelais. Un grand cru des congrès APF! Les interventions denses, claires et pertinentes se sont succédé sur les objectifs prioritaires de l association : associations : trois scénarii pour demain, la rationalisation, le social business ou la co-construction, avec l Etat, de nouvelles politiques ; vers une société inclusive : si l intégration signifie que les citoyens

5 ^ 5 x : forts! Elle a été reprise dans son esprit dans la motion I intitulée : Pour une conférence nationale du handicap 2011 à la hauteur des attentes des personnes et de leur famille. Parce que derrière chaque dossier déposé à la MDPH dans le cadre de la compensation des conséquences du handicap, il y a une personne à part entière qui attend une réponse à ses besoins spécifiques d aide humaine, technique, d aménagement de son domicile, etc., nous ne pouvons plus accepter un traitement et une réponse aléatoires à ces demandes. Chaque personne en situation de handicap sur tout le territoire doit avoir la même chance de voir l ensemble de ses demandes et droits étudiés, de manière efficiente, dans les meilleurs délais, si non dans les plus brefs délais, qu elle soit domiciliée à Marseille, Lille, Bordeaux ou Strasbourg. Toutes les MDPH de France, du nord au sud, et de l est à l ouest, doivent pouvoir donner le même degré de satisfaction. Il convient de les doter toutes de moyens, eu égard à l importance de leur activité et du nombre de dossiers, sans condition d âge. Ainsi, dans le nord, on compte le plus grand nombre de personnes en situation de handicap avec le plus grand nombre d enfants (vingt-cinq mille demandes) : taux de prévalence à prendre en compte pour calculer les moyens à allouer aux MDPH. Or, aujourd hui, ne sont pris en compte que les dossiers des plus de 20 ans et des moins de 60 ans pour l attribution de certains moyens. Avec la mise en place des MDPH, nous assistons à une disparité énorme d un département à l autre. Nous le déplorons et nous nous en indignons, d autant plus que cela est directement dommageable pour les personnes en situation de handicap qui, dans l attente d une décision et du paiement de leurs droits, voient souvent leur situation s aggraver, se détériorer physiquement, mais aussi psychologiquement. Nous plaidons pour une répartition équitable des moyens destinés au fonctionnement des MDPH, pour leur permettre de remplir effectivement et efficacement les missions qui leur sont dévolues par la loi du 11 février Le congrès est un événement crucial de la vie associative de l APF. A cette occasion, les délégations APF du Nord, du Pas-de- Calais et de l Aisne ont mutualisé leurs forces et leurs moyens afin de faire participer le plus grand nombre d adhérents. Lahanissah, Pascale, Sylviane, Claudine, Jean- Marie, Erick et Francis, adhérents du Nord, ont été témoins, pendant ces trois jours intenses, du dynamisme et de la force associative que représente l APF. Au sortir de ce rassemblement national, riche en échanges et en débats de fonds, l APF réaffirme sa position d acteur incontournable dans la défense des droits des personnes en situation de handicap. En partenariat avec d autres associations et des acteurs de la société civile, l APF contribue à tous les débats et fait bouger les lignes d une société française qui laisse encore sur le bas-côté ses citoyens en situation de handicap. Pacte APF 2012 : l ambition d une société ouverte à tous Interpeller les candidats à l élection présidentielle et aux élections législatives de 2012, non seulement sur leurs engagements pour améliorer la vie des personnes en situation de handicap et de leur famille, mais aussi sur les moyens pour y parvenir : voilà l objectif du pacte APF pour Les douze engagements du pacte : Liberté = un environnement sans obstacles, pour tous! Une France accessible dès Le libre choix des biens et des services. Des espaces, des services et des produits conçus pour tous! Des transports et une voirie accessibles dans tous les territoires. Egalité = une vie sociale et citoyenne pour tous! L accès à une éducation inclusive. L égalité dans l accès et le maintien dans l emploi. La possibilité d exercer ses droits. Une vie affective, sentimentale et sexuelle pour tous! Fraternité = une solidarité pour tous, avec tous! Le droit à des ressources suffisantes. L accès aux soins pour tous sur tout le territoire. La reconnaissance du risque autonomie. De nouveaux droits pour les aidants familiaux et les proches. s adaptent au cadre sociétal, l inclusion demande, elle, que la société s adapte à ses citoyens, tous ses citoyens ; le nouveau projet Bouger les lignes! ; l APF a rendu hommage à son directeur général, et a présenté Philippe Velut, son remplaçant. Au long des trois jours, les congressistes ont été transportés au rythme des interventions riches, des convictions partagées et des ambitions communes dans une intense émotion. J ai croisé des participants conviviaux, actifs et réactifs. Le congrès s est achevé sur le discours du président Barbier, remarquable, offensif et percutant, jamais agressif, plutôt courtois mais d une fermeté sans concession face à Roselyne Bachelot qui n a su proposer qu une réponse très politicienne. L intervention sans langue de bois de Jean-Marie Barbier a convaincu et satisfait les participants puisque toutes les difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap ont été évoquées. Une offensive qui restera gravée dans les mémoires tant elle porte l espoir d un monde meilleur pour tous! Les rêves les plus fous n entretiennent-ils pas l espoir de demain? Bravo et merci! n Erick Cattey, élu départemental : C était pour moi une première. Plus de trois cents bénévoles valides et handicapés, deux mille congressistes et une organisation hors pair. Trois jours de rencontres, d informations et de partages. Le vote électronique m a beaucoup plu lors de l AG du 5 mai : chaque congressiste s est vu remettre un boîtier, le résultat du vote est presque instantané, c est formidable! J ai aussi apprécié le travail en ateliers ruches : avis sur les engagements APF, élections 2012, le débat sur une société inclusive en France Je suis heureux d avoir participé à ce congrès.

6 6 Pratic Les châteaux de l été Comme chaque été, l opération Art et histoire de l APF fera découvrir au grand public, au bénéfice des personnes en situation de handicap, deux châteaux habituellement non ouverts à la visite. La première opération aura lieu les 22, 23 et 24 juillet au château de Monceau-Saint-Waast, entre Avesnes et Aulnoye- Aymeries. Aujourd hui site agricole, en surplomb du village et de la rivière, ce bâtiment en apparence ordinaire a conservé de son passé féodal une robuste tour-donjon qui rappelle que les seigneurs d Avesnes firent ici construire une robuste bâtisse pour se protéger. Passant ensuite aux seigneurs de Gommegnies, elle devint bien public à la Révolution. Elle fut dès lors vouée au travail de la terre. Une découverte à ne pas manquer! La deuxième opération, les 19, 20 et 21 août, se déroulera au château d Obies, autre site remontant sans doute à l époque féodale et qui fit l objet de pillages et de destructions répétés, avatars des sièges et des rivalités de jadis. Le château actuel, plusieurs fois remanié, compta parmi ses occupants la famille de la Torre, au nom si évocateur des Pays-Bas espagnols. Vendu à la Révolution, il devint ensuite demeure particulière, caserne de douanes, colonie de vacances, café du village avant de retrouver progressivement, depuis quelques années, sa fière allure de jadis. Le parc intimiste apportera une touche pacifique à cette évocation des temps troublés. Ouverture de 14h à 19h. Entrée : 6 euros (plus de 14 ans), pour le circuit guidé toutes les quarantecinq minutes à partir de 14h30 par l écrivain régional Ph. Tabary (Ohain) et les expositions artistiques dans les dépendances. Dégustation de tarte au sucre, cidre, hydromel, poiré, bière de garde. reven dic Samedi 8 octobre, journée de l accessibilité Vingt-quatre villes de France se mobilisent un même jour pour donner un grand coup de projecteur sur l accessibilité. Sur Villeneuved Ascq, les bénévoles de l association Jaccede.com invitent tous les habitants de la métropole lilloise à participer à la journée de l accessibilité afin de faire connaître et valoriser tous les lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite! Une journée aussi pour encourager les commerçants à rendre leur établissement accessible : boulangerie, pharmacie, épicerie, cinéma autant de lieux dans lesquels on se rend quotidiennement sans même y réfléchir. Pourtant, une personne sur quatre se retrouve en difficulté lorsque ces lieux ne sont pas accessibles. Partager les bonnes adresses La journée organisée a pour buts : de recenser les bonnes adresses accessibles et les mettre gratuitement à la disposition du public (sur ; de faciliter les déplacements quotidiens des personnes à mobilité réduite et les inciter à prendre leur place dans la cité ; d aider les commerçants à rendre leur commerce accessible d ici grâce à un guide de sensibilisation. D autres associations se joindront aux Jaccedeurs : Unis- Cités, l APF, l AFM (Téléthon) et l Institut de formation des ergothérapeutes. Les participants détenteurs d un téléphone iphone ou Androïd pourront inscrire des lieux directement depuis leur téléphone via Jaccede mobile, service mobile gratuit développé grâce au soutien de Proxima mobile (premier portail de services aux citoyens sur téléphone mobile) et en partenariat avec SFR, l association Mobile en ville et les sociétés fabernovel et C4M Prod. ^ Samedi 8 octobre 2011, première journée nationale de l accessibilité organisée par l association Jaccede.com, pour une cité accessible. Pour tous! La journée est ouverte à tous, personnes à mobilité réduite et valides, élus, étudiants, habitants, petits et grands Des fauteuils roulants seront prêtés aux participants valides afin qu ils puissent tester par euxmêmes l importance de l accessibilité. Pour participer, il suffit de s inscrire sur le site www. jaccede.com Ces journées sont une opportunité pour tous ceux qui veulent agir et se rencontrer. Pour les personnes valides, c est l occasion de faire un geste citoyen et pour les personnes à mobilité réduite, c est la possibilité de partager leur expérience et de faire comprendre leurs besoins. Cette journée bénéficie du soutien de la mairie de Villeneuve-d Ascq, Lille métropole, Facon médical. 1. La loi du 2 février 2005 pour l égalité des droits et des chances stipule que tous les établissements recevant du public doivent se rendre accessibles d ici Le programme du 8 octobre 10h-11h : accueil et formation des participants aux principaux critères d accessibilité n 11h-14h30 : recensement des lieux accessibles à l aide du kit Jaccede n 15h-17h : saisie des adresses recensées sur n 17h30 : bilan de la journée et pot de clôture. Pour une cité accessible, mobilisons-nous, le 8 octobre 2011! Le château d Obies.

7 ^ Agenda 17 juillet : sortie mer secteur de Douai-Cambrai. 3 août : sortie mer à Malo-les-Bains. 27 août : sortie annuelle du secteur de Roubaix et Tourcoing, au parc Paradisio en Belgique. 18 septembre : sortie nature à Saint-Joseph village, secteur de Douai-Cambrai. 27 septembre : réunion du conseil départemental à la délégation APF du Nord. 8 octobre : rencontre élargie sur le thème Tutelle-curatelle avec le service d aide aux tuteurs familiaux de 9h à 12h (lieu à déterminer). 25 octobre : réunion du conseil départemental à la délégation APF du Nord. 22 novembre : réunion du conseil départemental à la délégation APF du Nord. Du 12 au 16 décembre : séjour en Alsace, visites des marchés de Noël. Hébergement au centre de Mittelwihr. Carnet Mariage : Audrey Kuntz et Stéphane Ostende, fils de Danièle Ostende, secrétaire à la délégation APF du Nord. Décès : Christian Dabbadie. En 1958, Christian Dabbadie ouvrait à Annappes (Villeneuve-d Ascq) dans une ancienne maison de maître le centre Marc-Sautelet, premier établissement de l APF dans la région Nord- Pas-de-Calais. Pour répondre au mieux aux besoins des enfants, il a voulu diversifier l offre de soins et d éducation en ouvrant les premiers instituts d éducation motrice (IEM) dans les écoles de quartier dans les années soixante, le premier service d éducation et de soins spécialisés à domicile (SESSD), le premier centre d action médico-sociale précoce (Camsp), gérés par l APF dans notre région. La délégation APF du Nord rend hommage à l homme et ses convictions, à son engagement fort auprès des personnes en situation de handicap : Jean Bonnel, adhérent du secteur de Lille plus. Pôle 59 - Publication de la délégation Nord de l Association des paralysés de France APF Nord - 231, rue Nationale Lille - Tél Rédaction : Rédactrice en chef : Sabine Verhaegen. Editeur : Bayard Service Edition. Directeur de publication : Georges Sanerot. Secrétaire de rédaction : Cécile Aubert. Maquette : Nicolas Haverland. PA du Moulin - allée H. Boucher - BP Wambrechies Cedex - Tél. : Publicité : Bayard Service Régie. Tél. : Textes et photos : droits réservés. Impression : Bridel Frères Impression (Marquette-lez-Lille). Dépôt légal : 3 e trim

8 8 ^ En images Souriez, c est la fête! La délégation tient à vous remercier de votre soutien durant la fête du sourire. La participation de chacun a contribué à la réussite de l opération en créant une atmosphère conviviale autour des stands. A Valenciennes. A Douai. A Lille. Patrick HAUTECŒUR Conception & réalisation de salle de bains Neuf & rénovation Electricité générale Chauffage central Plâtrerie - Carrelage Conception & réalisation Plomberie / sanitaire de salle de bains Entretien / dépannage Neuf & rénovation Patrick HAUTECŒUR Electricité générale Chauffage central Tél./Fax : Port. :

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche ÉDITORIAL Pour la Corse et pour la France, une démocratie politique et sociale vraiment neuve Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche de réalisations possibles, la

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Discours de Marylise LEBRANCHU. Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de. l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse

Discours de Marylise LEBRANCHU. Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de. l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse Discours de Marylise LEBRANCHU Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse Jeudi 17 octobre 2013 Je suis heureuse de pouvoir commencer,

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

«Politique des ARS pour les seniors»

«Politique des ARS pour les seniors» «Politique des ARS pour les seniors» Claude EVIN, Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France XX/XX/XX L ARS, acteur majeur de la politique de santé et d accompagnement au service

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 er CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «L Union pour un Mouvement Populaire» (UMP),

Plus en détail

NOUVEAUXSTATUTS MAI 2015. Éditions de l Union

NOUVEAUXSTATUTS MAI 2015. Éditions de l Union NOUVEAUXSTATUTS Éditions de l Union TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES ARTICLE 1 ER CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «Les Républicains»,

Plus en détail

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle Votre épargne s épanouit dans une mutu qui n oublie pas d être une mutu, Votre épargne a tout à gagner des valeurs qui nous animent, Éditorial Fondée à l origine par et pour les anciens combattants, la

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Livret d accueil. Sommaire. Présentation Pages 1 à 3. Nos services Pages 4 à 9. Vos intérêts Page 10

Livret d accueil. Sommaire. Présentation Pages 1 à 3. Nos services Pages 4 à 9. Vos intérêts Page 10 Fédération Indépendante du Rail et des Syndicats des Transports Livret d accueil Sommaire Présentation Pages 1 à 3 Nos services Pages 4 à 9 Vos intérêts Page 10 FiRST, notre histoire La Fédération Indépendante

Plus en détail

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Université d été de la performance en santé - 29 août 2014- Lille Monsieur le président, Monsieur le directeur général,

Plus en détail

demain Aujourd hui ACDIC A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS

demain Aujourd hui ACDIC A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS ACDIC Aujourd hui & demain A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS D. QUATRE THEMES D ACTIONS PRIORITAIRES E. NOS AMBITIONS

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

26 et 27 mai 2015. Discours de clôture de la Présidente du Conseil Général

26 et 27 mai 2015. Discours de clôture de la Présidente du Conseil Général 26 et 27 mai 2015 Discours de clôture de la Présidente du Conseil Général Mesdames, Messieurs, Lors de mes propos introductifs à ces débats, je vous ai dit que le développement social, comme le développement

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

«Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation»

«Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation» «Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation» Note de présentation Le réseau des pôles ressources d aide au développement de la vie associative du Nord - Pas de Calais propose à

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Un sondage Anacej / Ifop L Anacej a lancé en novembre 2011 la campagne 2012, je vote pour inciter les jeunes à vérifier leur inscription

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

L'accessibilité en questions

L'accessibilité en questions L'accessibilité en questions ( ) c est notre société toute entière que nous aidons à respirer, à mieux vivre, à être plus humaine. Jacques Chirac Interview télévisée du 14 juillet 2002 Sommaire L éditorial

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANCAISE

RÉPUBLIQUE FRANCAISE RÉPUBLIQUE FRANCAISE Liberté Egalité Fraternité 07 58 06 40 53/06 16 58 81 01 contact@assegui-npdc.com Lille, le 22 Avril 2015 www.assegui-npdc.com Page 1 PREAMBULE Conscients de la nécessité de renforcer

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Bilan du Mouvement pour la 6e République Document de synthèse pour l Assemblée du 6 juin 2015

Bilan du Mouvement pour la 6e République Document de synthèse pour l Assemblée du 6 juin 2015 Bilan du Mouvement pour la 6e République Document de synthèse pour l Assemblée du 6 juin 2015 12 septembre 2014 : Lancement de la page m6r.fr par Jean-Luc Mélenchon. Le mouvement 6ème République est créé.

Plus en détail

c[jjedi#bw [d fbwy[ fekh gk[ Y^WYkd LOI jhekl[ iw fbwy[ HANDICAP Contact > Le guide de la loi www.handicap.gouv.fr vril 2006 A

c[jjedi#bw [d fbwy[ fekh gk[ Y^WYkd LOI jhekl[ iw fbwy[ HANDICAP Contact > Le guide de la loi www.handicap.gouv.fr vril 2006 A > Le guide de la loi > Sommaire La loi du 11 février 2005 - les grandes avancées 3 Le droit à compensation - le financement du projet de vie 4 La scolarité - l insertion en milieu ordinaire 6 L emploi

Plus en détail

Assemblée Générale ordinaire le vendredi 29 février 2008 Maison des Sports du Pas de Calais à Angres De 18h30 à 20h30

Assemblée Générale ordinaire le vendredi 29 février 2008 Maison des Sports du Pas de Calais à Angres De 18h30 à 20h30 Destinataires: Aux membres, partenaires et invités de Valorisport... Assemblée Générale ordinaire le vendredi 29 février 2008 Maison des Sports du Pas de Calais à Angres De 18h30 à 20h30 Présents: Mr CABRERA

Plus en détail

Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie

Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie Position et propositions d amendements de l UNIOPSS Octobre 2004 Mme Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'état aux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. A l occasion de la remise du rapport de Cécile Gallez, députée du Nord,

DOSSIER DE PRESSE. A l occasion de la remise du rapport de Cécile Gallez, députée du Nord, DOSSIER DE PRESSE Lille, le 13 février 2008 A l occasion de la remise du rapport de Cécile Gallez, députée du Nord, sur l accueil des personnes âgées et des personnes handicapées françaises en Belgique,

Plus en détail

2 ème édition de la Fête du Sourire : Bilan du partenariat ATMB / APF 74

2 ème édition de la Fête du Sourire : Bilan du partenariat ATMB / APF 74 Dossier de presse 2 ème édition de la Fête du Sourire : Bilan du partenariat ATMB / APF 74 Visuels disponibles sur demande Objectifs atteints pour la Fête du Sourire 2012 : un autre regard porté sur le

Plus en détail

Le Flash Infos de la FNHPA

Le Flash Infos de la FNHPA Le Flash Infos de la FNHPA 31 décembre 2013 numéro 19 En bref 1/ Bonnes Fêtes - Les prochaines Journées Nationales TOU- RISME et HANDICAP auront lieu les samedi 5 et dimanche 6 avril 2014 - Camping, un

Plus en détail

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe.

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe. Gixe Statuts d association conforme à la loi du 1er juillet 1901 1 Constitution Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

ÉDITO. Regards croisés. s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e

ÉDITO. Regards croisés. s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e Regards croisés s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e N 49-25 juillet 2014 Serge Lavagna Secrétaire national de la CFE-CGC Protection sociale ÉDITO Contact : Mireille Dispot Expert protection sociale

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) ont pour objet d offrir aux personnes adultes handicapées un

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

APEI La Maison du Phare Association de Parents d Enfants Inadaptés

APEI La Maison du Phare Association de Parents d Enfants Inadaptés APEI La Maison du Phare Association de Parents d Enfants Inadaptés PROJET ASSOCIATIF 2015-2020 Le présent projet associatif a été élaboré par le comité de pilotage composé des personnes ci-dessous : -

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Xavier Bertrand Ministre de la Santé et des Solidarités. Discours Sous réserve du prononcé

Xavier Bertrand Ministre de la Santé et des Solidarités. Discours Sous réserve du prononcé Xavier Bertrand Ministre de la Santé et des Solidarités Discours Sous réserve du prononcé IXe journée de l Hospitalisation à domicile Fédération nationale des établissements d hospitalisation à domicile

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Le dispositif Agenda d accessibilité programmée (Ad AP) et l évolution de l environnement normatif

Le dispositif Agenda d accessibilité programmée (Ad AP) et l évolution de l environnement normatif Le dispositif Agenda d accessibilité programmée (Ad AP) et l évolution de l environnement normatif Rappel de la loi La loi du 11 fevrier 2005 donnait 10 ans aux établissements recevant du public (ERP)

Plus en détail

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT)

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) FACONNER ENSEMBLE L OIT DU FUTUR «Pour tout ce qui a été, merci. Pour tout ce qui sera, oui.» (Dag

Plus en détail

Discours d Anne Hidalgo, Maire de Paris

Discours d Anne Hidalgo, Maire de Paris Discours d Anne Hidalgo, Maire de Paris Seul le prononcé fait foi Mes cher(e)s collègues, Dimanche, les Parisiens m ont fait confiance pour être la première femme maire de Paris. Ce choix m'honore et m'oblige.

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT CONSTITUTION Article 1 er Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité

Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité Être prêt pour le 1 er janvier 2015 II. Procédures administratives La loi du 11 février 2005 relative aux personnes handicapées a prévu

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2ème édition 2014/2015 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment Accompagner la participation des allocataires Par Marion Drouault, responsable de projets à l (Version courte) Participation et RSA : «Accompagner la l participation des allocataires» S appuyant en particulier

Plus en détail

Inviter au plus vite tous les acteurs de la création, de l'édition, de la diffusion et de la lecture à des «États généraux du livre et de la lecture».

Inviter au plus vite tous les acteurs de la création, de l'édition, de la diffusion et de la lecture à des «États généraux du livre et de la lecture». Eléments pour une politique en faveur du livre et de la lecture Par Aurélie Filippetti, députée de Moselle, responsable du pôle Culture, audiovisuel, médias dans l équipe de campagne de François Hollande.

Plus en détail

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 Art. 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association d Éducation Populaire dénommée :

Plus en détail

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Le programme de prêts pour les études à temps partiel Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Décembre 2001 1 Introduction Une revendication vieille de plus de dix ans

Plus en détail

Conseil d administration de l Agence pour l Enseignement Français à l Étranger

Conseil d administration de l Agence pour l Enseignement Français à l Étranger Conseil d administration de l Agence pour l Enseignement Français à l Étranger Mardi 23 juin 2015 au siège de l AEFE à Paris de 9h à 14h. Représentant UNSA Éducation : M. Olivier Gilbert Experts UNSA Éducation

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

en parle débats en magasin bien vieillir chez soi : cela se prépare! PARIS-BEAUBOURG 07 septembre 2006

en parle débats en magasin bien vieillir chez soi : cela se prépare! PARIS-BEAUBOURG 07 septembre 2006 MAISon en parle débats en magasin bien vieillir chez soi : cela se prépare! MAISon PARIS-BEAUBOURG 07 septembre 2006 Leroy Merlin Source réunit des chercheurs, des enseignants et des profession- en parle

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union RÈGLEMENTINTÉRIEUR Éditions de l Union TITRE I ADHÉRENTS Article 1 er DEMANDE D ADHÉSION 1. Toute personne physique souscrivant à l objet et aux valeurs du Mouvement peut adresser une demande d adhésion,

Plus en détail

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS FR PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS Déclarons 2012 Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations The European Older People s Platform La Plate-forme européenne

Plus en détail

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations»

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Point d étape de la négociation PPCR 10 Mars 2015 Discours d ouverture de Marylise LEBRANCHU Mesdames et Messieurs, Nous

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Crise budgétaire où en sommes nous?

Crise budgétaire où en sommes nous? Le JOURNAL desetudiants de l UVSQ Crise budgétaire où en sommes nous? L université ne fermera pas ses portes. Parmi les nombreuses erreursde communication de la direction de l université, la menace de

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

"Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute.

Allô Parents Marseille Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. "Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. " Mieux faire connaître ce

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Rio de Janeiro (Brésil), 21 octobre 2011 1. À l invitation de l Organisation mondiale de la Santé, nous, Chefs de Gouvernement, Ministres

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes

DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes Date limite de renvoi des dossiers complétés : 6 novembre 2013, par mail à l adresse contact@grandprix-distributionresponsable.com Nom de l initiative:

Plus en détail

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

Contact chargées de mission FEHAP Centre : Magali BASTELICA, magali.bastelica@fehap.fr, 06 45 55 50 12 Nathalie PERPINIAL,

Contact chargées de mission FEHAP Centre : Magali BASTELICA, magali.bastelica@fehap.fr, 06 45 55 50 12 Nathalie PERPINIAL, Contact chargées de mission FEHAP Centre : Magali BASTELICA, magali.bastelica@fehap.fr, 06 45 55 50 12 Nathalie PERPINIAL, nathalie.perpinial@fehap.fr, 06 74 72 73 78 SOMMAIRE Pourquoi la FEHAP intervientelle

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail

SOMMAIRE. Préambule. I. Les statuts : Chapitre I: De la dénomination. Article 1 : Création et dénomination Chapitre II:De l adresse

SOMMAIRE. Préambule. I. Les statuts : Chapitre I: De la dénomination. Article 1 : Création et dénomination Chapitre II:De l adresse SOMMAIRE Préambule I. Les statuts : Chapitre I: De la dénomination II. Article 1 : Création et dénomination Chapitre II:De l adresse Article 2 : Le siége social Chapitre III: De l objet de l Association

Plus en détail

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale Livret de prestations Maison départementale des personnes handicapées Vous informer, vous orienter, évaluer vos besoins, suivre vos prestations Maison départementale des personnes handicapées PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

Plus en détail