unireflets Partager les savoirs Gemeinsam Wissen schaffen

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "unireflets Partager les savoirs Gemeinsam Wissen schaffen"

Transcription

1 unireflets les nouvelles universitaires - no 3 décembre 2013 Partager les savoirs Gemeinsam Wissen schaffen > 2 Le 17 février prochain débutent les festivités du 125 e anniversaire de notre Université. Petit tour dans les coulisses avant le coup d envoi officiel. > 4 Le Service promotion et recherche et le Département de chimie ont invité le Groupement industriel du Canton de Fribourg : l occasion de découvrir les synergies possibles entre académie et industrie. > 5 Die Förderung von besonders talentierten Studierenden ist ein zentrales Anliegen der Schweizerischen Studienstiftung. An der Universität Freiburg erhalten derzeit 37 Studierende eine Begabtenförderung. > 9 «Um die Kunst zu erforschen, muss man die Gemälde und Orte mit eigenen Augen sehen.» Der Kunsthistoriker Michele Bacci folgt diesem Motto und untersucht das Phänomen des heiligen Ortes weltweit.

2 thema Que la fête commence! Dernière ligne droite. Le 27 février, le jubilé de l Université de Fribourg sera officiellement lancé. En attendant, il reste mille petits et grands détails à régler pour que la fête soit belle et les rencontres enrichissantes. Farida Khali ans, voilà un âge vénérable! Loin de jouer les vieilles dames, notre institution, au contraire, saisit l occasion de son anniversaire pour dépoussiérer les poncifs, éclairer les anciens clichés et réinvestir les lieux communs : les chercheurs vont sortir de leur tour d ivoire, les sujets d études conceptuels retrouver leur place dans le monde concret ; bref, l Université de Fribourg est bien décidée à montrer que le monde académique a sa place dans la cité. Le jubilé est donc placé avant tout sous le signe de la rencontre. Trois volets pour assurer cette dynamique : «L Université chez vous», «L Université vous invite» et «L Université en fête». Tandis qu un bus sillonnera les routes helvétiques pour aller à la rencontre de la population, celle-ci sera conviée à découvrir l institution de l intérieur, au travers des nombreuses manifestations. Enfin, la communauté universitaire et la population fribourgeoise souffleront ensemble les bougies du jubilé lors de la grande fête, organisée le 20 septembre 2014 sur le Plateau de Pérolles. Mais chut Le programme complet sera dévoilé fin janvier lors de la conférence de presse. Premiers objectifs Avant de sonner le début des festivités, c est en coulisses que cela se passe. Petites mains et têtes pensantes s agitent pour concocter un programme riche et varié. En première ligne, bien sûr, le Bureau du jubilé, avec, à sa tête, Fabien Stauffacher. Celui-ci se réjouit : la condition sine qua non d une programmation de cette envergure, le nerf des festivités est presqu entièrement rassemblé : «A la base, 40 % du budget devait être financé par l économie privée. Aujourd hui, nous avons presque atteint cet objectif. Notre projet a reçu un très beau soutien, que ce soit financier ou sous la forme de contreprestations, car il a des atouts intéressants à proposer, comme, par exemple, l ampleur de la communication qui l entoure tout au long de l année, à l occasion de plus de 140 manifestations. En fait, toutes les grandes sociétés fribourgeoises dont on pouvait attendre un soutien ont accepté de participer à l aventure : l Etat de Fribourg, les Alumnis, les 4 piliers de l'économie fribourgeoise et de nombreuses autres associations et PME de la région. C est très agréable de travailler dans ces conditions, car cela permet d assurer la qualité des manifestations». Parallèlement, de nombreux partenaires se sont engagés à soutenir des manifestations ponctuelles ayant trait à leurs domaines de spécialisation. Ces appuis permettent d assurer un point fort du projet : offrir la majorité des manifestations gratuitement, ou, pour certaines, à un prix modique. Tout le monde s implique Le moto de cette année jubilaire, «Partager les savoirs Gemeinsam Wissen schaffen», prendra tout son sens grâce à l implication enthousiaste de nombreux membres du corps académique de l institution. «De nombreux professeurs nous ont spontanément offert de collaborer aux festivités. Ils ont montré une véritable volonté de communiquer avec la cité et de présenter leur travail à la population. Sortir des bibliothèques et des laboratoires pour rencontrer ceux qui, au final, doivent bénéficier de leurs recherches est un impératif dont les académiciens sont de plus en plus conscients», explique Elena Bonanomi, coordinatrice du projet. Pour preuve, la formation sur la transmission d un savoir complexe à un public extérieur au domaine de spécialisation, proposée par le Bureau du jubilé, affiche complet en français. «Il reste cependant quelques places pour la présentation en langue allemande», précise Elena Bonanomi. Les collaborations internes se sont également multipliées au niveau organisationnel. «De nombreuses synergies se sont développées entre notre bureau et certains services académiques, explique Fabien Stauffacher. Nous ne pouvions évidemment pas travailler en autarcie et nous avons reçu un excellent accueil et un grand soutien, par exemple, de la Direction administrative avec ses Services d équipement et logistique et des finances, du Service Communication et Médias, ainsi que de l Association Générale des Etudiants (AGEF).» «Et pour ceux qui souhaiteraient s impliquer plus et découvrir les coulisses de la manifestation, nous sommes encore à la recherche de nombreux bénévoles pour la fête du 20 septembre», ajoute Elena Bonanomi. Ouvrir des portes La cité et l Université ne font qu un, au cœur d une même société. Fêter cet anniversaire, découvrir et apprendre ensemble devrait permettre non seulement de créer des ponts entre l acadé- mie et la population, mais aussi de tisser des liens étroits avec les mondes économique et politique. «Des portes se sont d ailleurs déjà ouvertes dans le cadre de notre travail préparatoire, raconte Fabien Stauffacher. L un de nos sponsors, par exemple, souhaitait établir une étude marché, prestation qui a pu lui être fournie par la Faculté des sciences économiques et sociales. Le développement de l Université ne peut pas être pensé de manière isolée. Il est aussi important que la population connaisse l Alma mater de l intérieur, qu elle sache sur quoi on y travaille et à quoi peuvent servir les recherches qu on y mène, car elle a été et va être amenée à prendre des décisions et à participer à des votations importantes pour notre institution.» En quelques chiffres Projet global - 20 concerts - 20 pièces de théâtre et spectacles - 30 activités pour les enfants et familles - 12 visites thématiques de ville - 80 jours de manifestations à Fribourg - 52 partenaires commerciaux - 10'665 petits fours commandés - 637'000 programmes imprimés Uni vous invite propositions d événements reçues - 93 propositions retenues - 73 professeurs impliqués Uni en fête mètres linéaires de barrières - 61 cabines de toilettes - 2'000 mètres de câbles électriques Uni chez vous - 60 jours de manifestations dans 12 villes heures d architectes pour l élaboration des plans - 26'700 kilomètres prévus (= moitié de la circonférence de la Terre)

3 thema Frédéric Marro «Partager les savoirs Gemeinsam Wissen schaffen» : deux des trente têtes bien pleines qui accompagneront la campagne de communication du jubilé tout au long de l année. Les yeux dans les yeux Aujourd hui, pas d événement, ni de fête réussie sans une bonne campagne de communication. Le Bureau du jubilé a consacré une grande part de ses efforts à cet aspect des préparatifs. Avec ses 2 campus au cœur de la ville, près de 10'000 étudiants et 2'700 employés, le pouls de l Université de Fribourg bat au cœur de la cité. Mais, comme trop souvent, c est son voisin le plus proche qu on connaît le moins bien. Il était donc temps d organiser une véritable rencontre, les yeux dans les yeux. Ainsi, la volonté de l Alma mater de toujours placer l humain au centre de ses préoccupations se reflète naturellement dans le choix de la campagne de communication choisie pour son jubilé. Soyez les bienvenus «Le grand défi qui nous attend à présent, c est de donner aux gens l envie de venir nous voir et le plaisir de rester, précise Fabien Stauffacher. Trois personnes, pour un total de 150%, consacrent désormais l essentiel de leur travail à la communication. Il faut dépasser cette image de l institution universitaire centrée sur elle-même et prouver au public que nous avons quelque chose à lui offrir.» C est pourquoi concerts, spectacles, mur de grimpe accompagnant le bus du roadshow entourent les manifestations purement académiques comme des sortes de cartes de visite, des invitations à entrer dans un monde bien moins abscons qu il n y paraît. Têtes bien pleines Pour illustrer l idée de rencontre, une série de 30 portraits, réalisée par Frédéric Marro, sera déclinée sur tous les supports visuels. «J ai mis l accent sur le regard et sur la bouche, explique le photographe, les deux principaux vecteurs de communication.» Un casting a été organisé et 30 personnes ont été sélectionnées pour représenter la devise du jubilé «Partager les savoirs Gemeinsam Wissen schaffen». Ces 30 individualités, ces 30 têtes bien pleines nous invitent à nous réunir, à fêter ensemble cet anniversaire et à partager et construire le savoir ensemble. Une vaste campagne images est prévue : publicités dans la presse, bâches pour la fêtes, grandes affiches dans les rues de Fribourg, flyers, plus de 36'000 programmes au total, ainsi que le branding des infrastructures, telles que le bus d exposition, le bar d accueil, les oriflammes, l espace jubilé, des t-shirts, des badges, etc. Fabien Stauffacher se réjouit : «Le soutien concret de certains partenaires a permis de doubler, voire de tripler la valeur de notre campagne de communication qui représente tout de même environ ¼ de notre budget total de base et de multiplier les supports publicitaires. Cremo, par exemple, nous offre 50 millions d opercules illustrés de vues des bâtiments de l Alma mater. La Banque Cantonale de Fribourg met également à notre disposition certains de ses canaux de communication, comme les écrans de ses succursales ou ceux de ses bancomats». Aux couleurs de la fête Un logo spécial 125 e anniversaire a été créé par moxi ltd. design + communication, le même bureau qui a élaboré le nouveau corporate design de l Université. Conçu comme un élément indépendant, qui joue sur la forme carrée du nouveau logo de l Université, mais décliné dans des tons festifs or et bleu, il permet d estampiller les supports de communication du jubilé, afin de les rendre immédiatement reconnaissables. fk 3

4 campus L Université se dévoile aux industries Des membres du Groupement industriel du Canton de Fribourg sont venus découvrir le travail de trois chercheurs du Département de chimie. L occasion pour le Service Promotion Recherche de montrer des applications concrètes de la recherche universitaire. Camille Tissot 4 Matthias Held «On pense souvent que l Université est une tour d ivoire quasi impénétrable, mais, en fait, ce n est de loin pas le cas.» Ce constat, Chantal Robin, présidente du Groupement industriel du Canton de Fribourg ( GIF ), le fait à l issue de trois exposés tenus par des chercheurs du Département de chimie. Lors de cet échange, la quarantaine de personnes présentes a pu constater que les buts de la recherche fondamentale n étaient pas si différents de ceux de l industrie : «Je me suis rendu compte que leur réalité est la même que la nôtre». Une prise de conscience rendue possible par le Service Promotion Recherche de l Université de Fribourg, qui a organisé cette rencontre conjointement avec le GIF. Applications industrielles Le rôle du Service Promotion Recherche est de trouver des financements pour des projets de recherche que pourrait lancer l Université. «Un moyen de faire collaborer entreprises et chercheurs», explique Maryline Maillard, à la tête du Service depuis plus de 2 ans. Mais, malheureusement, l industrie ne voit pas toujours son intérêt dans la recherche fondamentale. Les chercheurs que les membres du GIF ont rencontrés ont tous trois exposé des cas concrets. La Professeure Katarina Fromm a, par exemple, présenté de nouveaux développements dans le domaine des batteries lithium ion pour le stockage d énergie ou encore des revêtements antimicrobiens pour les implants du genou. Tandis que le Professeur Christian Bochet a, sur la base de ses recherches en chimie organique, développé un appareil utilisant la lumière pour fabriquer des molécules de synthèse, un appareil aujourd hui commercialisé. «Nous avons montré du concret aux industriels fribourgeois. Je pense que beaucoup se sont dit que l Université peut aussi comprendre ce que veut l industrie», commente Maryline Maillard. Présent dans l assistance, Jean-Luc Mossier, directeur de la promotion Le Prof. Andreas Zumbühl illustre ses recherches sur des sortes de «bulles» microscopiques, grâce auxquelles les principes actifs des médicaments sont libérés dans le sang pour lutter contre le rétrécissement des artères, exactement là où elle sont utiles. économique du Canton de Fribourg, abonde : «Lors de ce colloque, j ai vraiment découvert de belles applications industrielles. Dès lors, une question se pose : Comment utiliser ce réseau de compétences au niveau de la promotion économique dans le Canton?». Plateforme d échange A cette fin, l Université peut compter sur le TechTransfer, le service qui conçoit les contrats entre chercheurs et industriels. Une plateforme avec un très gros potentiel, dont l importance s est encore confirmée aux yeux de Jean-Luc Mossier : «Pour l Université, c est une carte de visite incroyable, qui lui permet de montrer son utilité pour l économie du Canton. Les résultats de ces recherches ne seront peutêtre pas directement appliqués dans des entreprises fribourgeoises. Mais c est une valeur ajoutée. L existence d un tel pôle de recherche et de compétence peut évidemment motiver de nouvelles entreprises à s installer dans le Canton». Provoquer les synergies Il est évidemment beaucoup plus facile d imaginer ce que peut apporter un ingénieur à une entreprise plutôt qu un docteur en chimie ou en physique. «Nos membres travaillent beaucoup avec l Ecole d ingénieurs et d architectes. Certaines entreprises comme Saia Burgess ou Liebherr développent de nombreux projets avec cette institution», explique Chantal Robin. Mais l Université doit aussi profiter de ces synergies et de telles rencontres permettent de lever le voile sur ses activités. «Il est important que les industriels fribourgeois comprennent ce sur quoi nous travaillons ; c est le meilleur moyen pour créer des contacts. Par exemple, lors de cette rencontre, un industriel m a manifesté son intérêt pour les procédés et les équipements qu utilisent nos chercheurs», relève Maryline Maillard. Que se passe-t-il dans le Canton? Pour Titus Jenny, vice-recteur en charge de la recherche, il est aussi important de montrer que l Université n est pas seulement une charge financière pour le Canton. «Nous représentons postes de travail, ainsi que des financements d autres cantons pour tous nos étudiants venus de l extérieur.» Maryline Maillard et ses collègues participent aussi régulièrement à des rencontres d entrepreneurs pour se tenir informés et mieux connaître le tissu industriel fribourgeois. Des échanges essentiels qui permettent aussi aux membres du GIF de comprendre ce qui se passe derrière les murs de l Université. Et Chantal Robin de conclure : «Ça m épate que ce genre de recherches se passent ici à Fribourg et j en retire une immense fierté».

5 campus Uni informel Begabungen im Brennpunkt Die Schweizerische Studienstiftung unterstützt talentierte und engagierte Studierende. Neben fachlichen Kenntnissen setzt das studienergänzende Programm auf die Förderung von interdisziplinären Kompetenzen. Nathalie Neuhaus Die Schweizerische Studienstiftung fördert seit ihrer Gründung im Jahr 1991 leistungsstarke Studierende in der Schweiz. Von dieser Begabtenförderung profitieren auch Studierende an der Universität Freiburg zur Zeit 37. An jeder Universität gibt es mehrere Vertrauensdozenten, die grössere und kleinere Gruppen von Studierenden betreuen. Diese Gruppen vereinen Studentinnen und Studenten aus verschiedenen Disziplinen. Auch bei der Wahl der Vertrauensdozenten wird interdisziplinäres Interesse grossgeschrieben. Mariano Delgado ist einer der Vertrauensdozenten an der Universität Freiburg. Der Professor für Kirchengeschichte und Direktor des Instituts für das Studium der Religionen und den interreligiösen Dialog betreut eine Gruppe von sieben Studierenden, die von der Schweizerischen Studienstiftung eine Begabtenförderung erhalten. Gute Noten allein reichen nicht «Eine Hochbegabung wird nicht nur an kognitiven Werten und intellektuellen Fähigkeiten bemessen, sondern eine gewisse Innovationsfähigkeit sowie Kompetenzen, welche die Kommunikations- und Teamfähigkeit betreffen gehören ebenfalls dazu also auch menschliche Werte», sagt Mariano Delgado. Der Vertrauensdozent betont die Wichtigkeit der akademischen Begabtenförderung, um Chancengleichheit für alle an der Universität zu gewährleisten: «Begabtenförderung ist notwendig, damit diejenigen, die überdurchschnittliche Begabungen und Interessen haben, diese auch optimieren können.» Das Aufnahmeverfahren der Kandidatinnen und Kandidaten in die Studienstiftung bezeugt, dass dabei nicht nur die akademische Begabung ein Notendurchschnitt von 5,3 vorausgesetzt wird, sondern eine integrale Persönlichkeitsentwicklung vorhanden sein sollte. Zum Aufnahmedossier gehört ein Motivationsschreiben der Anwärter, in dem sie genau begründen, weshalb sie in die Studienstiftung aufgenommen werden wollen. In einem Aufnahmegespräch stellen die Kandidaten ihre anderen Fähigkeiten, etwa Gesprächsbereitschaft, Innovationsfähigkeit, Sozialkompetenz und Interesse an Politik und Gesellschaft unter Beweis. Erst danach wird unter der Bewertung aller Kriterien darüber entschieden, ob sie aufgenommen werden oder nicht. Wer aufgenommen wurde, kann von einem umfassenden Förderprogramm profitieren, das in die vier Bereiche Bildung, Vernetzung, Betreuung und finanzielle Förderung unterteilt werden kann. Interdisziplinarität als roter Faden Die Interdisziplinarität zieht sich wie ein roter Faden durch alle Veranstaltungsangebote der Studienstiftung. «Ein wichtiges Prinzip der Begabtenförderung ist die Pflege der Interdisziplinarität», schildert Mariano Delgado. Dabei werden die Studierenden mit anderen Disziplinen konfrontiert und zwar nicht nur mit den Fächern als solches, sondern auch mit den Menschen, die diese Studienrichtungen vertreten im Zeichen des gegenseitigen Austausches. Einer der Wege um überdurchschnittlich leistungsstarke Studierende am besten an der Universität zu unterstützen sei eine individuelle Förderung und Betreuung. Etwa mit Tutoraten und mit Aufgaben, die über das normale Studienpensum hinaus erfüllt werden sollen, mit dem Ziel ihre Begabung weiter entfalten zu können. Die Gruppe von Professor Delgado setzt sich aus Studierenden der Medizin, Geisteswissenschaften (Philosophie und Geschichte), Recht und Physik zusammen. «Meine Aufgabe als Vertrauensdozent beschränkt sich darin, Ansprechperson bei Fragen zu sein und wir treffen uns einmal im Semester zu einem Gespräch», sagt Mariano Delgado. Das umfassende Förderungsangebot der Studienstiftung bietet Veranstaltungen, Seminare, einwöchige Studienreisen und Sommerakademien, sogenannte «Think Tanks» an, in denen die Teilnehmenden ein interdisziplinäres Thema behandeln. Professor Delgado, der seit sechs Jahren als Vertrauensdozent der Schweizerischen Studienstiftung tätig ist, hat in diesem Jahr eine einwöchige Studienreise nach Zentralspanien organisiert. Die Reise hatte den religiösen Pluralismus in Geschichte und Gegenwart in Spanien zum Thema. Wichtige Fragen beantworten «Eine Universität sollte mehr Angebote für die ganzheitliche, integrale Entwicklung der Studierenden anbieten, in Richtung einer humanistischen Universität, die nicht nur den Geist einseitig fördert, sondern auch die Musse. Schliesslich soll eine Universität genauso wie eine Studienstiftung dafür sorgen, dass die Menschen mit grossen Fragen der Gesellschaft und der Menschheit konfrontiert werden (Gerechtigkeit und Recht, Allgemeinwohl im Weltmassstab, Menschenrechte und Menschenwürde, Schutz der Schwächeren). Letztendlich sollten wir nicht nur Absolventen ausbilden, die mit einem Diplom ausgestattet werden, sondern Menschen, im vollen Sinne des Wortes, die für die Gesellschaft von Nutzen sind», betont Delgado. Der Professor für Kirchengeschichte schreibt der Universität Freiburg aufgrund ihrer Tradition und Grösse sehr gute Möglichkeiten zu, eine ganzheitliche Universität zu sein. Eine Tradition die im Grunde Wissenschaft und «Weisheit» verbindet und so auch eine geistige Tradition mit gewissen Werten beinhaltet. Comme Uni-Info est l un des rares services ouverts les vendredis, a fortiori les vendredis après-midi, un nombre non négligeable des personnes qui visitent notre bureau à ce moment-là ne souhaitent en fait rien d autre que partager leur frustration de devoir attendre jusqu au lundi matin pour régler leur problème. Je pense que c est à la Faculté / au Service d admission et d inscription / au Service de conseil social et subsides d études / au Service des relations internationales... ( liste non exhaustive ) que je devrais m adresser Mais peut-être que vous pourriez quand même m aider? Et, généralement, on ne peut que confirmer : leur problème est bien du ressort de la Faculté / du Service d admission et d inscription, etc. ; et c est la raison pour laquelle on ne va pas pouvoir le résoudre sur-le-champ. Il y a aussi les personnes qui arrivent à 16h58. Leurs questions et problèmes sont variés, mais ont ceci en commun : ils ne se règlent jamais en deux minutes! Vendredi passé, alors que je m apprête à fermer le bureau, arrive une jeune fille de seize ou dixsept ans. Bonjour, je voudrais savoir comment m inscrire pour l année préparatoire pour les études de médecine. Je lui explique que les étudiants commencent le bachelor de médecine humaine immédiatement après leur maturité et me lance dans la longue explication habituelle ( numerus clausus, CRUS, délai particulier, etc. ). Elle m interrompt d un : Ah, parce qu il faut aller au collège Je crois comprendre ce qu elle entend par année préparatoire : elle a dû faire une maturité professionnelle et quelqu un lui aura parlé de la passerelle DUBS. Mais lorsque je lui pose la question, elle répond : La matu prof, c est comme le CFC? Intriguée, je lui demande ce qu elle a fait jusqu à présent. J ai fait neuf ans d école et maintenant je fais un stage dans une crèche. Je ne sais pas encore quel apprentissage je veux faire. Vous me conseillez quel apprentissage, pour faire médecine ensuite? Visiblement déçue que je lui conseille le seul chemin direct pour embrasser des études universitaires, à savoir aller au gymnase, elle me remercie et s en va. Le collège, cela lui semble trop difficile. Je viens de briser un rêve. C est peut-être mieux ainsi Les séries TV de type Urgences, Grey s anatomy ou Dr House sont à consommer avec modération. Leur abus peut être dangereux pour la santé publique. Sandrine Fessler Kocian, Team Uni-Info Tout au long de l année, l équipe d Uni-Info partage les anecdotes amusantes et décalées de son quotidien. 5

6 rencontre Apologie de la peur de mourir Dans une société où la mort est considérée comme un échec et la peur comme une faiblesse, l être humain est en perte de repères et en constante recherche de mieux-être. Rencontre avec Fabrice Hadjadj, qui célèbre la joie de vivre au quotidien. Magali Jenny Pourquoi la mort effraie-t-elle autant? Pour beaucoup de sagesses, le problème n est pas la mort, mais la représentation que l on s en fait. Elle nous fait peur parce qu on s imagine soi, vivant, en train de se pleurer soi, mort. Selon Epicure, je peux affirmer que je ne connaîtrai pas ma mort, puisque, quand la mort sera là, je n y serai plus. Mais c est oublier que nous endurons d abord la mort des autres, spécialement celle de ceux que nous aimons. En outre, qui nous dit que la peur est mauvaise et que l essentiel est de la vaincre? Si vous tapez «vaincre ses peurs» sur Google, vous tombez sur un très grand nombre de sites psycho-mystico-charlatanesques. Il y a tout un marché de l aphobia. Nous refusons la peur, alors qu elle est signal de danger et qu elle a une dimension sociale : elle brise notre superbe, elle nous ouvre à l autre, elle nous pousse à appeler au secours. Il est donc possible d intégrer cette peur de la mort sans la fuir? La mort est l inexorable et l inassumable, dit Lévinas. Elle interdit à la pensée de se clore sur elle-même et frappe d un coup d arrêt nos planifications. Accepter l angoisse de mourir, c est accepter d être livré à ce qui nous échappe et se dire que, puisqu il faudra tout perdre, autant donner dès à présent. La peur de la mort est d ailleurs bon signe : cela prouve que l on aime cette vie. Qui n aime rien n a peur de rien. N est-ce pas paradoxal? Plus on a de joie de vivre, plus on a peur de mourir. Plus nous aimons et plus nous avons peur de perdre l être cher. Pour paraphraser Gabriel Marcel, dire : «Je t aime», c est dire : «Il est impossible que tu meures» et, en même temps, je vois que la mort est inexorable. L amour fait apparaître la mort la plus ordinaire comme un scandale. Et il ouvre le questionnement métaphysique. La mort, qui est la fin comme terme, n est pas la fin comme but. C est cette non-coïncidence de la fin avec elle-même qui est scandaleuse. Alors pourquoi? Pourquoi donner la vie à un petit mortel? Et, en même temps, ne plus donner la vie, c est du suicide, c est manquer à cette joie de vivre qui fonde notre angoisse. Comment gérer cette peur du néant? La mort n est pas l être, mais elle n est pas non plus le néant. Elle est l ingérable. C est pourquoi notre société si gestionnaire vit dans le déni de la mort. Les mourants sont mis à part, cachés, on les pousse même à se tuer confortablement. L enjeu est donc de revenir à l essentiel, de retrouver le contact avec le mourant qui est encore un vivant, qui est même la proue du monde des mortels. Le mourant est un maître de sagesse. Il nous rappelle à l essentiel. Il nous pousse à sortir de la logique de l avoir, du posséder toujours plus, pour revenir à la simplicité d être. Pourquoi intituler un de vos ouvrages «Réussir sa mort : anti-méthode pour vivre»? Par moquerie des guides de bien-être qui vendent des recettes pour réussir sa vie, comme si la vie était un programme, et non une ouverture à l inattendu et l inespéré. Cet essai se veut une critique de la logistique de la réussite dont la mort et l autre, comme fines pointes de la vie, contestent le calcul. On ne parle de réussite qu à partir d un projet. Or ma vie n est pas que mon projet, et le ratage d aujourd hui peut m ouvrir à la grâce de demain. La vie n est pas à réussir ( ni à rater ), mais à vivre, voilà tout. S établir à Fribourg pour diriger Philanthropos est un exemple d ouverture à la vie? Grâce à son Université, la densité intellectuelle est incroyable et tout à fait singulière à Fribourg. Philanthropos est d ailleurs lié par une convention à la Faculté de théologie. Avec son origine catholique, l Université de Fribourg a fait du questionnement du sens de l existence sa spécificité. Pour garder cet aspect métaphysique et rester dans l humanité comme dans les «humanités», elle doit être vigilante et ne pas mépriser cette origine pour ne pas tomber dans un scientisme déjà périmé. Selon Fabrice Hadjadj, directeur de l institut Philanthropos, le problème n est pas la mort, mais la représentation que l on s en fait. Vous avez écrit plus de 15 ouvrages, vous enseignez au collège St-Michel, vous dirigez l Institut Philanthropos, vous donnez des conférences et vous êtes père de six enfants. Quel est votre secret? Il n y en a pas. Je fais une chose après l autre et j essaie de trouver le juste équilibre entre mes diverses activités. Pour le philosophe que je suis, les questions les plus importantes me sont toujours posées par ma femme et mes enfants. Ils me permettent de m incarner dans le quotidien et c est là la plus grande épreuve de la sagesse. 6 JD Sauterel Essayiste et dramaturge, Fabrice Hadjadj est professeur de philosophie au Collège Saint-Michel, directeur de Philanthropos (Institut européen d études anthropologiques) à Fribourg et père de six enfants. Il se définit lui-même comme un «juif de nom arabe et de confession catholique». Il est l auteur d une quinzaine d ouvrages, dont des essais, des pièces de théâtre et des livres d art. Il a notamment publié Réussir sa mort : Anti-méthode pour vivre ( 2010 ). Le 9 décembre dernier, il a participé au cycle consacré à «La vie humaine défis philosophiques actuels», organisé par Bernhard Schumacher et François-Xavier Putallaz, MER au Département des sciences de la foi et des religions.

7 tête à tête Bon vivant et bienheureux! Jacques Roubaty dirige, tel un chef d orchestre et dans la bonne humeur, les mensas de Regina Mundi et de Pérolles. Voici 20 ans qu il rend une partition sans fausses notes. Rencontre avec un homme heureux. Camille Tissot Entrer dans les mensas de Pérolles ou de Regina Mundi, c est comme pénétrer dans la maison de Jacques Roubaty. L accueil est chaleureux et l ambiance bon enfant. Ici, Jacques Roubaty est le chef, mais avant tout, il est comme un père, un frère ou un oncle bienveillant pour la trentaine d employés sous ses ordres. Aujourd hui, le rôle de ce cuisinier de formation est surtout d organiser, d agender, de rencontrer et de conseiller les gens pour les banquets, colloques et autres congrès qui se déroulent dans les bâtiments universitaires de Pérolles. Mais son implication ne s arrête pas là : «Je vais bien entendu également donner des coups de main en cuisine aussi souvent que possible.» Pour résumer, Jacques Roubaty est un homme occupé. Mais cela n effraie pas ce fringant quinquagénaire qui a déjà pas mal baroudé. Jeunesse de globetrotteur On dit souvent que nos destins sont tout tracés. Celui de Jacques Roubaty confirme cet adage. Pour lui, tout a commencé sur le boulevard de Pérolles, au Café du Commerce, où il a fait son apprentissage de cuisinier en Puis, il entame une vie de globetrotteur, après son engagement dans une grande chaîne d hôtels suisse. Il passe d abord par Zurich, où il apprend le suisseallemand. A 24 ans, il part à la conquête des Etats-Unis et se rend à New-York, puis Kaleidoscope Lorsque le soleil brille, on me rencontre : dehors dans le jardin Le plus grand bonheur sur terre : une famille heureuse et soudée Sur ma table de nuit se trouvent : des livres Moi dans dix ans : presque à la retraite Ce qui me fait rire : le film Les Ripoux Mon premier salaire : un vague souvenir Une personnalité qui m impressionne : Nicolas Hayek Un don que je souhaiterais avoir : rendre les gens heureux Ma devise : vas-y fonce Ce qui m énerve : la mauvaise foi et la jalousie des gens Ma proposition pour le prochain tête à tête : Isabelle Vonlanthen JD Sauterel Après ceux des fins gourmets de Boston et de Séoul, Jacques Roubaty comble aujourd hui les palais des étudiants des campus de Regina Mundi et de Pérolles. à Boston. A chaque nouvelle étape, il prend du galon. En 1988, il fait l ouverture du Suisse Grand Hôtel à Séoul, où il est responsable des banquets. L hôtel compte sept restaurants, dont deux suisses : «Je n ai jamais mangé autant de fondue et de raclette que lors de mon séjour coréen», avoue-t-il dans un grand éclat de rire. Séoul, c est une révélation. Il s y plaît et serait resté, si son directeur ne l avait pas appelé à rejoindre le Swiss Grand Hôtel de Chicago. Il y travaille en tant qu executive sous-chef. A noter que l hôtel possède alors le meilleur restaurant français de la ville : Le Prince. «A ce moment-là, je pensais que voyager ferait partie de ma vie, je voulais encore découvrir l Australie et je me voyais bien finir ce grand périple sur une île des Caraïbes, les doigts de pieds en éventail», raconte-t-il avec un regard pétillant. Mais c est compter sans l amour : «Je suis revenu en Suisse et j ai rencontré mon épouse. Je ne suis plus reparti et nous sommes les heureux parents de deux grands enfants», raconte-t-il sans aucun regret. Vingt ans au service de l Université D ailleurs, Isabelle, son épouse, a aussi rejoint l équipe des mensas il y a 5 ans. Ses enfants, tous deux étudiants, ne sont jamais loin non plus et viennent volontiers prêter main forte lors des banquets. Pas étonnant que ses proches soutiennent cet homme au grand cœur, qui considère ses collaborateurs comme les membres de sa propre famille. «Nous avons énormément de travail et je dois en demander beaucoup à mes collègues ; pourtant il est rare qu ils me disent non» Et d ajouter après réflexion : «Bien sûr, ça marche dans les deux sens et moi aussi je dis souvent oui», reconnaît-il. Non loin de là, la dame qui tient la caisse confirme et ajoute que «Monsieur Roubaty est très gentil et compréhensif. La preuve, l équipe n a pratiquement pas changé depuis de nombreuses années». Un cuisinier, croisé au détour d un couloir, ajoute que le chef est «compétent et toujours prêt à aider». En effet, Jacques Roubaty ne rechigne pas à la tâche. Il est au four et au moulin. Voilà 20 ans cette année qu il œuvre pour l Université sans se lasser. Il faut dire qu il aime particulièrement être au milieu des étudiants. Dans la mensa de Pérolles, il raconte comment il s improvise parfois agent de circulation : «Au début du semestre, c est toujours un peu la confusion chez les nouveaux, alors je me poste à l entrée de la Mensa et je les aide à se diriger». Et puis, il y a le choix des plats. En bon vivant, il leur réserve parfois des régimes un peu spéciaux «On a déjà eu des menus avec du crocodile, du lama, du chameau et même du zèbre. Mais personne ne s est jamais plaint. Au contraire, les étudiants sont même très heureux de goûter des plats atypiques, dit-il en riant. Bien entendu, nous n allons pas jusqu à cuisiner de la langue ou des tripes.» Lorsqu on fait 800 couverts quotidiens, il y a intérêt à satisfaire sa clientèle. Et quand on lui demande s il a le temps d assouvir d autres passions dans cette vie bien remplie, son regard s illumine : «J aime la moto! J adorerais avoir plus de temps pour aller me promener sur les routes. Mais je me réserve toujours un week-end par année, où je vais faire le Grand-Saint-Bernard et je m arrête à Aoste pour manger un bon morceau de viande!». Bien manger et passer du temps en famille, il n en faut pas plus à Jacques Roubaty pour être un homme heureux. 7

8 sous la loupe Et vous, vous vous êtes rencontrés comment? Rencontrer la femme ou l homme de sa vie durant ses études, c est possible et même assez fréquent, selon les magazines. Mais pas toujours simple de faire le premier pas. Heureusement, maintenant il y a Spotted. Farida Khali A la bibliothèque : tirer un livre hors d une étagère et découvrir un visage ravissant de l autre côté du rayonnage ; à la cafétéria : être saisi d une subite envie de renverser malencontreusement son café sur la manche d un blouson, ma foi, fort bien porté ; en cours : mâchonner son crayon ( si tant est qu on aille encore en cours avec un crayon! ) en louchant langoureusement sur une nuque charmante ; à la mensa : espérer une collision de plateaux à la sortie en rêvassant sur un bœuf bourguignon qui refroidit désespérément Bien, mais quand il s agit de passer à l action, la réalité rattrape trop souvent la fiction : les gambettes flageolent, les mots s entrechoquent et, hop, derrière le livre il ne reste qu un peu de poussière et l inconnu a quitté la cafétéria, son KeepCup estampillé unifr à la main ( oui, il a un beau blouson et il est écolo ). Examen raté, revenez à la prochaine session! Que nos chers étudiants se rassurent, ils ont à présent droit à une séance de rattrapage : pour tous ceux qui pensent avoir laissé passer leur chance, qui restent sur le bas-côté le cœur plein de nostalgie, rendez-vous sur Spotted ( ). L effet n est pas garanti, mais ils auront au moins pu exprimer leur verve poétique. Spotted Université de Fribourg, c est une page facebook lancée avec une pointe d humour mais qui remporte un succès certain, puisque depuis sa naissance, le 23 octobre dernier, elle compte déjà plus de 2000 «like». Le principe? Pallier sa timidité, compenser son manque d audace en lançant une bouteille poétique sur la mer du web : «Dévoile-toi à moi bel étranger!», implore le premier message. «Irrésistible et douce créature blonde / Sais-tu que ton sourire illumine mon monde?», interroge un autre auteur. Romantique ou plus direct, l important pour ces poètes en herbe est d être suffisamment percutants pour faire réagir leur beau / belle inconnu-e. L amour sa muse «J ai créé cette page pour m amuser. Je ne crois pas que cela corresponde à un réel besoin», explique l administrateur qui tient à garder l anonymat. Les chiffres, pourtant, sont éloquents : 23'112 personnes en Suisse ont été jusqu ici touchées, directement ou indirectement, par les messages publiés, ainsi que 900 en France, 650 en Allemagne, 450 aux USA, 270 en Italie, 200 au UK, et environ 1800 personnes dans 40 pays différents. Le dernier post a été vu par 3'874 personnes, la moyenne étant d'environ 3'500 personnes. Le groupe aimant la page est composé de 63 % de femmes et 37 % d'hommes dont 55 % de femmes âgées de 18 à 24 ans et 29 % d'hommes de la même tranche d âge. «Je me suis adjoint l aide de deux correcteurs, l un francophone, l autre germanophone, pour faire un peu de modération. Certains messages sont rejetés, lorsqu ils ne correspondent pas à la ligne de la page ou s ils sont vraiment mal écrits», précise encore l administrateur. Reste la question qui nous trotte dans la tête à tous Une fois les mots jetés sur la toile, que deviennent toutes ces love stories en puissance? «Je n en sais rien, je n ai jamais reçu de feed-back, mais j espère que certains ont réussi à se rencontrer.» Finalement, même le romantisme public doit garder une part de mystère et c est probablement tant mieux. la tribune du recteur Intelligente Materie 8 Center for Bio-Inspired Stimuli-Responsive Materials dies ist die offizielle Bezeichnung des Nationalen Forschungsschwerpunkts (NFS), der vom Bund finanziert wird und ab dem 1. Januar 2014 unter der Leitung von Professor Christoph Weder, dem Direktor des Adolphe Merkle Instituts, entsteht. Am vergangenen 17. Dezember konnte ich der Universitätsgemeinschaft diese gute Nachricht übermitteln. Diese Nachricht ist eine Bestätigung für die Strategie der Universität Freiburg, die Materialforschung neben den Lebenswissenschaften (Life Sciences) als Kernkompetenzen der Mathematisch-Naturwissenschaftlichen Fakultät konsequent zu entwickeln. Insbesondere zeigt der schöne Erfolg, dass es gelungen ist, das 2008 gegründete Adolphe Merkle Institut als ein international profiliertes Kompetenzzentrum für das spannende, zukunftsweisende Feld der Materialforschung zu etablieren und mit bestehenden Stärken in Chemie, Physik und biomedizinischer Forschung zu verknüpfen. Der NFS wird diese positive Entwicklung noch weiter vorantreiben. Es war mir eine Freude, Professor Weder und seinen Kolleginnen und Kollegen zu gratulieren. Der Weg von der ersten Idee bis zur Bewilligung des Schwerpunkts war lang und anspruchsvoll, doch es hat sich gelohnt. Der Start des neuen Nationalen Forschungsschwerpunkts darf auch als weiteren Schritt in einem «Normalisierungsprozess» gesehen werden. Die Universität Freiburg hat sich während ihrer ganzen, bald 125-jährigen Geschichte als Forschungsuniversität verstanden. Dennoch ist es noch keine zehn Jahre her, dass in manchen Kreisen die Idee kursierte, die Universität Freiburg solle ihre Mathematisch-Naturwissenschaftliche Fakultät schliessen und sich als «Ausbildungsuniversität» mit Schwerpunkt in Human- und Sozialwissenschaften positionieren. Heute ist die Mathematisch-Naturwissenschaftliche Fakultät die zweitgrösste unserer Alma Mater. Sie wird nicht mehr in Frage gestellt. Es hat sich als richtig erwiesen, konsequent auf gezielte Entwicklung statt auf schrittweisen Ausverkauf zu setzen. Auch an den anderen vier Fakultäten unserer Universität bilden Forschung und Lehre eine untrennbare Einheit. Spitzenforschung findet ebenfalls in Disziplinen statt, für welche sich ein Förderinstrument «Nationaler Forschungsschwerpunkt» nicht direkt eignet. Ich hoffe deshalb, dass der markante Erfolg der Bewilligung eines NFS von allen Universitätsangehörigen, in allen Fakultäten und Disziplinen, als ermutigendes Zeichen verstanden wird. Die Mittel unserer Universität sind und bleiben knapper als die anderer, vergleichbarer Institutionen. Gerade auf das neue Jahr 2014 mussten wir, wie das ganze Kantonspersonal, die Sparmassnahmen des Kantons Freiburg in Form von Lohneinbussen mittragen. Schwierigen Rahmenbedingungen zu trotzen und, getragen von der Leidenschaft für die Wissenschaft, immer wieder Neues zu schaffen und sich zu entwickeln, gehört seit bald 125 Jahren zum Wesen der Universität Freiburg. Nicht von ungefähr haben wir deshalb unser Jubiläum im Jahr 2014 unter das Motto gestellt «Partager les savoirs Gemeinsam Wissen schaffen». Ich freue mich deshalb auf das nun beginnende Jubiläumsjahr und besonders auf die vielen Begegnungen mit Ihnen, den Universitätsangehörigen, sowie mit den Menschen in Freiburg und darüber hinaus, die unsere Universität mittragen und die durch Ihre Unterstützung Erfolge wie den neuen Nationalen Forschungsschwerpunkt in Freiburg erst möglich machen. Ich wünsche Ihnen allen ein erfolgreiches Guido Vergauwen, Rektor Traduction sous

9 en visite Abenteuer Kunstgeschichte Michele Bacci beschäftigt sich mit Objekten, Bildern und Orten, die im Mittelalter als heilig wahrgenommen wurden. Dafür durchforstet der Kunsthistoriker Archive und begibt sich auf abenteuerliche Reisen weltweit ein bisschen wie Indiana Jones. Nathalie Neuhaus Der Kunsthistoriker Michele Bacci ist sozusagen ein Schatzsucher der Gegenwart. Archive und Bibliotheken sind die Labors seiner Forschung. Die Spuren des mittelalterlichen religiösen Gefühls der Materialität der verschieden Kultobjekte hat er auf unzähligen abenteuerlichen Reisen hauptsächlich im Mittelmeerraum verfolgt. «Mein Interesse liegt darin, die Bilder in ihrem ursprünglichen materiellen und kulturellen Kontext zu verstehen. Die Ausdrucksformen des religiösen Gefühls faszinieren mich die ästhetischen Qualitäten und Elemente des religiösen Erlebnisses, die ich von meinem kunstgeschichtlichen Standpunkt aus analysiere. Aus diesem Grund habe ich Kunstgeschichte studiert», schildert Michele Bacci, der seit 2011 als ordentlicher Professor für Kunstgeschichte des Mittelalters an der Universität Freiburg tätig ist. Ein Ort wie kein anderer Im Laufe seiner Forschungskarriere ist Michele Bacci viel gereist: Vom Mittelmeerraum über Japan bis Israel. «Das Reisen ist für einen Kunsthistoriker sehr wichtig. Um die Kunst zu erforschen, muss man die Gemälde und Orte mit eigenen Augen sehen. Neben dem visuellen Zusammenhang können Kunstwerke am besten analysiert werden, wenn sie sich noch in ihrem ursprünglichen Kontext befinden», präzisiert der Professor für Kunstgeschichte. Die Insel Zypern gehörte während vielen Jahren zu seinem wichtigsten Reiseziel. Baccis Hauptinteresse galt vor allem Famagusta, der faszinierenden Hafenstadt an der Ostküste mit ihren vielen intakten Denkmälern und majestätischen Ruinen. «Diese magische Stadt gleicht keiner anderen und ist für einen Kunsthistoriker des Mittelalters wie Pompei für einen Archäologen», schwärmt Bacci, der in diesem Kontext die kulturellen Dynamiken der Mehrsprachigkeit und Interkulturalität analysieren konnte. Eine Reise nach Japan bot dem Kunsthistoriker die Gelegenheit einige Dynamiken, die Ähnlichkeiten mit christlichen Bräuchen haben, mit eigenen Augen zu bezeugen. Insbesondere was den Gebrauch von Bildern, Kultobjekten als Kommunikationsmittel des Heiligen im sakralen Raum betrifft. Ein drittes unvergessliches Erlebnis machte Bacci in Swanetien, eine historische Region Georgiens im Grossen Kaukasus. «Dieses abgelegene und schwer zugängliche Gebiet bietet einem Mediävisten eine sehr beeindruckende Situation. Dort gibt es Kirchen, die ihre ursprünglichen mittelalterlichen Ausschmückungsstücke - Ikonen und Kreuze - noch in situ aufbewahrt haben. Das ist ganz selten. Um diese Kirchen Daniel Wynistorf Michele Bacci ist Kunsthistoriker aus Leidenschaft. In seiner Forschung interessiert ihn besonders das Phänomen der heiligen Orte. zu sehen, habe ich hingenommen, eine zwölfstündige Reise durch unwegsame, entlang von Überhängen laufenden Schotterstrassen zu unternehmen, Flüsse mit einem Geländewagen zu überqueren, neben Tieren aller Art zu wandern und Wodka aus einem Widderhorn zu trinken», schildert der Kunsthistoriker schmunzelnd. Inszenierung der Heiligkeit Im Vergleich zur traditionellen Kunstgeschichte beschäftigt sich Michele Bacci mit Themen, die an der Grenze zwischen verschiedenen Disziplinen - Geschichte, Kunstgeschichte, Anthropologie, Religionswissenschaften - liegen. Er versteht Kunstgeschichte als einen mannigfaltigen Ansatz, wodurch Ausdrucks- und Wahrnehmungsformen des Gefühls des Heiligen analysiert werden können. Bacci legt den Akzent auf die materielle Natur der Objekte, die in Riten und in der Andachtspraxis miteinbezogen sind. Sein Interesse gilt Bildern, die im Mittelpunkt von Kultphänomenen und -prozessen standen und als Anhaltspunkte innerhalb eines sakralen Raums beobachtet wurden. Sowie die Legenden der wundertätigen Bilder. «Mein Forschungsschwerpunkt ist die Rolle von Bildern und Objekten im religiösen Prozess im Bezug auf das Mittelalter. Ein wichtiges Thema ist die Aneignung von byzantinischen Modellen in Westeuropa und umgekehrt von westlichen Kunstwerken und Objekten im östlichen Mittelmeerraum», schildert Bacci, der die Lehre der mittelalterlichen Kunst an der Universität Freiburg in diese Richtung entwickeln möchte. In den letzten Jahren hat sich der Kunsthistoriker in seiner Forschung ausgiebig mit dem Phänomen der heiligen Orte auseinandergesetzt. Inwieweit spezifische Stätten als heilig wahrgenommen und wie diese ortsgebundenen Kultphänomene strukturiert, präsentiert und inszeniert werden. Bacci betont, dass die Erforschung des Mittelalters immer auch Schwierigkeiten in sich birgt. «Der Mangel an Dokumenten und Quellen ist ein Hindernis. Zudem können viele Kunstwerke nicht mehr länger in ihrem ursprünglichen Betrachtungs- und Gebrauchskontext verstanden werden. Zahlreiche Kunstwerke zirkulieren im Handel, aber wir haben keine Ahnung woher sie stammen, oder in welchem Gebiet sie ursprünglich gemacht wurden. Daher wird die äussere Form des Kunstwerks analysiert und mit ähnlichen Objekten verglichen. Das stellt auch eine Schwierigkeit dar, da eine stilistische Analyse stets subjektiv ist.» Ein Projekt möchte der Kunsthistoriker noch realisieren: Den Hauptort der Geschichte erforschen - die «loca sancta», die heilige Stätte von Jerusalem. Mit einem besonderen Augenmerk auf Bethlehem, um zu verstehen, warum Orte «heilig» genannt und wie der besondere Zusammenhang mit dieser ortsgebundenen Heiligkeit verstanden wurde. Zur Kunst reisen und darüber schreiben bleibt also sicher noch lange Baccis Metier. Das Abenteuer geht weiter. 9

10 news Grosser Festtag der Alma Mater Am diesjährigen Dies academicus wurden in der Aula Magna der Universität Freiburg zahlreiche Persönlichkeiten mit der Ehrendoktorwürde geehrt und Preise für hervorragende wissenschaftliche Leistungen verliehen. Nathalie Neuhaus 10 Jedes Jahr bietet der Dies academicus eine besondere Gelegenheit, um auf Erreichtes zurück zu blicken und auf Geplantes vorauszuschauen. Ehre, wem Ehre gebührt Die Anzahl der als Doktor honoris causa Geehrten war am 124. Dies academicus grösser als üblich, da die Rechtswissenschaftliche Fakultät aus Anlass zum Jubiläum «250 Jahre Rechtslehre in Freiburg» fünf dieser Ehrentitel verliehen hat. Namentlich hat sie die UNO-Hochkommissarin für Menschenrechte Navanethem Pillay und den für seine Recherchen über das organisierte Verbrechen und speziell sein Buch Gomorra bekannt gewordenen Journalisten Roberto Saviano geehrt. Ebenfalls Dr. h.c. der Rechtsfakultät wurden Ulf Böge, der sich als aktiver Präsident des deutschen Bundeskartellamtes einen Namen gemacht hat, der Privatrechtsprofessor Ernst A. Kramer sowie Ursula Müller-Biondi, Mitgründerin des Vereins Rehabilitierung der administrativ Versorgten. Die Theologische Fakultät hat die Honorarprofessorin und Ökumene-Expertin Theresia Hainthaler geehrt. Die Wirtschafts- und Sozialwissenschaftliche Fakultät hat den Titel an Dominique Biedermann, Direktor von Ethos, der Schweizer Stiftung für nachhaltige Entwicklung, verliehen. Die Ehrendoktorwürde der Philosophischen Fakultät ging an den Präsidenten der Hilfsorganisation «Ärzte der Welt» Nago Humbert. Neuer Ehrendoktor der Mathematisch-Naturwissenschaftlichen Fakultät wurde der Freiburger Amateur-Astronom und Entdecker von 291 Asteroiden Peter Kocher. Ausgezeichnete Wissenschaft Die Fakultäten der Universität Freiburg haben traditionsgemäss eine Reihe wissenschaftlicher Preise überreicht. Der Fürst von Liechtenstein-Preis 2013 ging an Gregor Emmenegger, Dozent, wissenschaftlicher Mitarbeiter und Kursverantwortlicher am Departement für Patristik und Geschichte der alten Kirche, für seine Arbeit mit dem Titel «Zum Einfluss antiker medizinischer presseschau «Face à l antisémitisme latent et à un contexte où la neutralité devient un dogme intangible pour la Confédération, tout excès de solidarité de la part des juifs en Suisse vis-à-vis de leurs coreligionnaires en Allemagne aurait pu être interprété comme une menace pour la Suisse et se retourner contre eux.», Matthieu Gillabert, assistant-docteur, Domaine histoire des sociétés modernes et contemporaines, Martine Wolhauser und naturphilosophischer Theorien auf die Entwicklung des christlichen Dogmas». Stephan Krenn hat den Chorafas-Preis für seine ausgezeichnete Doktorarbeit mit dem Titel «Bringing Zero-Knowledge Proofs of Knowledge to Practice» erhalten. Vier Fakultäten haben Vigener-Preise verliehen: Die Rechtswissenschaftlichen Fakultät zeichnete ex æquo Joanna Bourke Martignoni für ihre Doktorarbeit mit dem Titel «Echoes from a distant shore: The Right to education and international development / with special referece to the role of the World Bank» und Tornike Keshelava für seine Doktorarbeit mit dem Titel «Der Methodenpluralismus und die ratio legis / Eine sprachkritische Untersuchung» aus; die Wirtschafts- und Sozialwissenschaftliche Fakultät zeichnete ebenfalls ex æquo zwei Laureaten aus: Claire Balleys für ihre Doktorarbeit mit dem Titel «Je t aime plus que tout au monde. D amitiés en amours, les processus de socialisation entre pairs adolescents» sowie Constanze Jecker für ihre Dissertation mit dem Titel «Frames als massmedial vermittelte Deutungsmuster von (sozialen) Problemen. Theoretische Grundlegung der Frame-Elemente gemäss Entman mit einer explorativen Fallstudie zur Fernsehberichterstattung über sexuellen «Le constat semble sans appel : la nationalité ne suffit plus! Dire qui est étranger et qui ne l est pas ne permet pas de brosser un tableau représentatif et lisible de la société suisse.»,francesca Poglia Mileti, professeure associée, Domaine sciences des sociétés, des cultures et des religions, Kindesmissbrauch»; die Philosophische Fakultät verlieh den Preis an Nicole Eichenberger für ihre Dissertation mit dem Titel «Geistliches Erzählen. Erscheinungsformen und Überlieferungsgeschichte mittelhochdeutscher religiöser Kleinepik»; und schliesslich zeichnete die Mathematisch-Naturwissenschaftliche Fakultät ex æquo Baptiste Hildebrand für seine Masterarbeit in Physik mit dem Titel «Introduction aux fonctions de Green en seconde quantification ainsi qu aux techniques de microscopie et spectroscopie tunnel: Application à l étude du 1T-TiSe2» und Daniel Kauth für seine Masterarbeit in Mathematik mit dem Titel «Optimal trading programs in markets with transient linear price impact» aus. Der Jean-Louis Leuba- Preis der Theologischen Fakultät wurde an Ioann Kopeykin für seine Masterarbeit in Theologie mit dem Titel «Honoré de l image de Dieu L homme et le péché dans l anaphore de Saint Basile le Grand» verliehen. Der vom Institut für das Studium der Religionen und den interreligiösen Dialog (IRD) der Theologischen Fakultät gestiftete Bartolomé de Las Casas-Preis wurde Carmen Márquez Beunza (Comillas / Madrid) für ihre Arbeit «Las Iglesias cristianas ante el apartheid en Sudáfrica» verliehen. «En faisant du bien à l autre, on se fait du bien à soi-même. Tout le monde en bénéficie.», Anik Debrot, docteure, Département de psychologie,

11 Annoncez vos évènements sur Prochain délai de rédaction : dimanche 5 janvier 2014 Schlusspunkt der Ausstellung «Vipern» mit dem Kunos Circus Theater 16.00, Naturhistorisches Museum, ch. du Musée 6 jeudi 16 janvier 2014 Die Kantons- und Universitätsbibliothek für Einsteiger Einblick über die Benutzerbereiche, Katalogsuche und Ausleihe 13.15, Joseph-Piller-Strasse 2, Treffpunkt: Auskunftsdienst (auch am 14. Februar, 13.15) vendredi samedi janvier 2014 XXXVes Metageitnia Congrès annuel 44 communications scientifiques, notamment par le Prof. ém. Gérard Freyburger, Strasbourg, et la Prof. Irmgard Männlein-Robert, Tübingen Programme détaillé: janvier, Miséricorde, av. de l Europe 20, salles 3026/3027/3028/3119 mercredi 22 janvier 2014 Penser avec la littérature jeunesse Dr Edwige Chirouter, Université de Nantes, spécialiste de discussion philosophique avec enfants, expert auprès de l UNESCO 19.00, Miséricorde, av. de l Europe 20, auditoire C jeudi 23 janvier 2014 La Bibliothèque cantonale et universitaire pour les nuls Pour les nouveaux usagers ou les personnes désirant mieux connaître les divers services de la BCU Visite des espaces publics, recherche et prêt de documents 13.15, rue Joseph-Piller 2, rendez-vous au bureau d information (aussi les 17 et 25 février, 13.15) Ces médicaments qui tuent / Tödliche Medizin Café scientifique Christian Bochet, chimie, Uni Fribourg ; Carole Bourquin, pharmacologue, Uni Fribourg ; Bertrand Kiefer, directeur Médecine et Hygiène, rédacteur en chef Revue Médicale Suisse. Modération : Jean Ammann, La Liberté 18.00, place Jean Tinguely 1, théâtre Equilibre, Café La Cavatine samedi 25 janvier 2014 Expédition en Chine, sur les traces de Zelkova Gregor Kozlowski, jardin botanique 16.00, rte A. Gockel 3, auditoire de biologie végétale dimanche 26 janvier 2014 Finissage de l exposition «Flora aquatica» Avec Michèle Widmer de l Association Contemuse 16.00, Musée d histoire naturelle, ch. du Musée 6 vendredi 14 février 2014 Slow dance party Mit Tieren aus aller Welt als Publikum / Venez danser au Musée, parmi les animaux du monde , Naturhistorisches Museum, ch. du Musée 6 samedi 22 février 2014 Les graines Leur vitalité, leur fonction, leur diversité Jacques Sciboz, jardin botanique 16.00, Pérolles, jardin botanique, pavillon vert jeudi 27 février 2014 Biologie et psychologie de l attraction / Biologie und Psychologie der Attraktion Café scientifique Marie-Noëlle Schurmans, sociologue, auteure de «Le coup de foudre amoureux», Uni Genève ; Patricio Lerena, informatique, Uni Fribourg ; Dominik Schoebi, psychologie, Uni Fribourg. Modération : Michèle Courant, Uni Fribourg 18.00, place Jean Tinguely 1, théâtre Equilibre, Café La Cavatine vendredi 28 février 2014 La structure matérielle des codex bibliques anciens (n/s, A et B...) et l histoire de la formation du canon biblique Patrick Andrist, Université de Fribourg 19.00, Miséricorde, av. de l Europe 20, salle 4128 expositions / ausstellungen Vipères Dans le monde entier, les serpents sont craints. De nombreuses espèces sont venimeuses et leur morsure peut être fatale pour l homme. Outre le venin et son système d injection très élaboré, cette exposition présente la diversité des modes de vie de ces reptiles. Certaines espèces ont colonisé les zones sèches et les déserts, d autres les milieux forestiers ou les tourbières. Plusieurs sont arboricoles, et l une d elles est semi-aquatique, se nourrissant de poissons. Saviez-vous que les vipères ont fait leur apparition il y a environ 25 millions d années, que le serpent à sonnette n est rien d autre qu une vipère à fossettes, que la fameuse vipère de la mort d Australie n est pas une vipère? Autant d informations que vous trouverez dans cette exposition à la mise en scène originale et dont le principal attrait reste la présentation d animaux vivants, de la fameuse vipère du Gabon au redoutable serpent à sonnette d Amérique du sud, en passant par le fer de lance et la vipère de la mort! Jusqu au 5 janvier, Musée d histoire naturelle, ch. du Musée 6 Flora aquatica Wasser- und Sumpfpflanzen aus Freiburg und aller Welt Die Landpflanzen, deren Evolution vor mehr als 470 Millionen Jahren begann, haben sich so stark an ein Leben auf dem Land angepasst, dass die spätere Wiedereroberung des Wassers nur mit neuen und teilweise sehr komplexen Anpassungen möglich war. Aus diesem Grund hat sich nur ein kleiner Teil der Pflanzen auf ein Leben im Wasser und in Feuchtgebieten spezialisiert. Die Ausstellung ist das Ergebnis mehrjähriger Felduntersuchungen des Naturhistorischen Museums Freiburg. Das Museumsteam und eingeladene Fotografen, darunter auch Michel Roggo, zeigen die Welt der Wasser- und Sumpfpflanzen aus einer ungewohnten Perspektive. Viele der vorgestellten Arten wurden, wenn überhaupt, nur selten je in ihrer natürlichen Umgebung abgebildet. Bis 26. Januar, Naturhistorisches Museum, ch. du Musée 6 Mise en bière... Photographies de la brasserie Cardinal par Christophe Maradan Hommage à celle que nous croyions si bien connaître, mais qu au final nous n avons côtoyée qu au travers d un verre. Cette exposition fait vivre les derniers instants de Cardinal, l emblème industriel fribourgeois. Un travail photographique réalisé traditionnellement en argentique, des images en noir et blanc fixées sur de la pellicule puis tirées manuellement en grand format. Jusqu au 28 février, Bibliothèque cantonale et universitaire, rue Joseph Piller 2 Meteorite Jedes Jahr im August lassen sich am Firmament Sternschnuppen beobachten. Wussten Sie, dass diese von Himmelskörpern erzeugt werden, die meist nicht grösser als eine Erbse sind und dass nur jene, welche auf die Erdoberfläche fallen, Meteorite genannt werden? Kennen Sie den durch den Einschlag eines sogenannten Boliden entstandenen, mit einem Durchmesser von 140 Kilometern grössten bekannten Krater unseres Planeten? Eröffnung: 21. Februar, Uhr. 22. Februar 31. August, Naturhistorisches Museum, ch. du Musée 6 inscrivez-vous! / anmelden bitte! Pour une taille correcte Cours avec Henri Castella, jardin botanique Vignes et kiwis sont le plus souvent cultivés en espaliers. Comment tailler ces plantes pour favoriser la production de leurs fruits? 15 mars, , jardin botanique, entrée côté chemin des Verdiers. Prix : Fr Inscription jusqu au 8 mars :

12 qui de neuf news Eintritte Bovet Carole, Sekretärin, Departement für Öffentliches Recht Meyer Clement Patricia Josée, Reinigungspersonal, Dienst für Ausrüstung und Logistik Millar Jennifer, Wissenschaftliche Mitarbeiterin, Institut Adolphe Merkle Moënnat Corinne, Verwaltungssachbearbeiterin, Personaldienst Overney Urs, Chefhauswart, Dienst für Ausrüstung und Logistik Riedo Marie, Verwaltungssachbearbeiterin, Personaldienst Sivagnanaselvam Ranjith Steve, Höherer technischer Sachbearbeiter, Departement für Medizin Austritte Claret Virginie, Sekretärin, Sprachenzentrum der Universität Freiburg Häfliger Jeannine, Wissenschaftliche Mitarbeiterin, Institut für Verbands- und Genossenschafts-Management Harmer Huguette, Sekretärin, Departement für öffentliches Recht / Institut für Schweizerisches und Internationales Baurecht Rossier Jean-Pierre, Elektriker, Departement für Medizin Preise / Auszeichnungen Fritz Oser, der vormalige Lehrstuhlinhaber für Pädagogik und Pädagogische Psychologie an der Universität Freiburg, wurde von der European Association for Research on Learning and Instruction (EARLI) für sein Lebenswerk mit einem Lifetime-Award ausgezeichnet. Anik Debrot hat den Nachwuchsforschungspreis im Fach Psychologie, der mit 2000 Franken dotiert ist, erhalten. Die Forscherin wurde von der Schweizerischen Gesellschaft für Psychologie für ihre wissenschaftliche Publikation über die Funktion von Berührungen in Paarbeziehungen ausgezeichnet. Simon Sprecher ist als «EMBO Young Investigator» nominiert worden. Die European Molecular Biology Organisation (EMBO) ehrt jährlich Spitzenforscher der Biowissenschaften mit dieser prestigeträchtigen Auszeichnung. Während drei Jahren erhalten die «EMBO Young Investigator» jährlich Euro. Beförderungen / Ernennungen Urban Federer ist zum 59. Abt von Einsiedeln gewählt worden. Urban Federer war 1988 als Novize in das Kloster von Einsiedeln eingetreten und legte vier Jahre später seine Ewigen Gelübde ab erhielt der Benediktiner die Priesterweihe. Federer studierte zunächst Theologie und Philosophie am Theologischen Institut seiner Abtei. Anschliessend erwarb er an der Universität Freiburg das Lizenziat in deutscher Literatur und Geschichte und schloss 2007 seine Studien mit dem Doktortitel in mittelalterlicher Germanistik ab. Der Abt von Einsiedeln ist Mitglied der Schweizer Bischofskonferenz. Kathrin Utz Tremp wurde von der Theologischen Fakultät der Universität Bern die Ehrendoktorwürde verliehen. Die Freiburger Historikerin ist Spezialistin der Geschichte des Christentums in der mittelalterlichen und frühneuzeitlichen Schweiz. Kathrin Utz Tremp erwarb 1976 an der Universität Bern das Lizenziat im Hauptfach Mittelalterliche Geschichte und doktorierte 1982 an der Universität Freiburg ebenfalls in Mittelalterlicher impressum Journal d information pour la communauté universitaire Responsables Rédaction et Publications Farida Khali (fk), Nathalie Neuhaus (nn) intérim Rédacteurs Magali Jenny (mj), Camille Tissot (ct) Layout Jean-Daniel Sauterel Photo couverture : Frédéric Marro Secrétariat Antonia Rodriguez, Marie-Claude Clément 6 parutions annuelles, tirage 4500 ex. sur papier Cyclus print 90gm2 Communication et Médias Université de Fribourg Av. de l Europe 20, 1700 Fribourg, Suisse Prochaine parution presseschau Geschichte. Seither nahm sie an beiden Universitäten sowie in Luzern diverse Lehraufträge an. Utz Tremp ist zudem wissenschaftliche Mitarbeiterin am Staatsarchiv Freiburg, wo sie seit 1999 verantwortlich für die Bestände des Mittelalters und des Ancien Régime ist. n Neues interdisziplinäres Forschungszentrum Das Forschungszentrum Human-IST (Human Centered Interaction Science and Technology) kann dank der finanziellen Unterstützung von rund 1 Million Franken der Unternehmer Gustav Stenbolt (Groupe Valartis) und Willi Liebherr (Liebherr International AG) seinen Betrieb aufnehmen. Das Zentrum Human-IST ist eine innovative interdisziplinäre Verbindung von Informatik, Psychologie und Humanwissenschaften, die im akademischen Bereich der Schweiz und Europas bisher einzigartig ist. Ein Aufbau in Etappen ist vorgesehen: In der dreijährigen Startphase wird eine neue Professur mit Assistenten eingerichtet, um die Forschungsagenda des Zentrums zu betreuen und vorhandene interdisziplinäre Kompetenzen der Universität zu koordinieren. Der oder die InhaberIn der Professur wird sich auch mit der Konzeption neuer Ausbildungsmodule befassen. In der Konsolidierungsphase soll das Zentrum als Institut verankert und mit zusätzlichen Forschungsgruppen verstärkt werden. Schliesslich sieht der Entwicklungsplan die permanente Etablierung eines Forschungsschwerpunkts Human-IST an der Schnittstelle der Forschung in Informatik und Humanwissenschaften an der Universität Freiburg und darüber hinaus vor. n Nouvel outil interne Au-delà du savoir de base et des processus de travail communs à l intérieur d un service, il se présente toujours des cas, des questions ou des situations particulières qui vont au-delà des procédures établies. Que faire de ces réponses élaborées au cas par cas, comment rassembler ces connaissances et les mettre à disposition des autres membres de son équipe de travail? Le Service du personnel a mis sur pied un site de questions réponses qui permet, grâce à des mots-clés et des catégories, de trouver facilement les thématiques abordées. Chaque employé peut poser ses questions, présenter ses expériences, ce qui permet peu à peu de construire un savoir commun. Giulietta Larese, adjointe au chef de Service du personnel et administratrice et modératrice du site pour son service, répond à toutes les questions sur ce nouvel outil. Contact : n Nachhaltige Wasser-Nutzungsstrategien für die Zukunft Ein Forschungsteam des Departements für Geowissenschaften war massgeblich an der Studie «MontanAqua» im Rahmen des Nationalen Forschungsprogramms «Nachhaltige Wassernutzung» (NFP 61) beteiligt. Unter der Leitung von Prof. Olivier Graefe war das Team verantwortlich für die sozio-ökonomischen und institutionellen Aspekte des Projekts «MontanAqua: Ansätze zum Umgang mit Wasserknappheit in den Alpen Wasserbewirtschaftungsoptionen für die Region Crans-Montana-Sierre». Im hydrologischen Teilprojekt leiteten Prof. Martin Hölzle und Dr. Matthias Huss des Departements für Geowissenschaften die glaziologischen Untersuchungen und führten die Messungen am Plaine Morte Gletscher durch. Die Forscher haben Modelle zur Form und Masse des Gletschers erstellt und die Geschwindigkeit des Abschmelzens bis zu seinem Verschwinden berechnet. In Kooperation mit den Universitäten Lausanne und Bern und mit Unterstützung der lokalen Behörden hat die Freiburger Forschungsgruppe in den letzten vier Jahren die Wasserverteilung in der Region Crans-Montana-Sierre zeitlich und räumlich untersucht. In enger Zusammenarbeit mit Vertretern der lokalen Behörden sind sie der Frage nachgegangen, wie zukünftige Probleme des Wassermanagements politisch und institutionell vermindert oder gar gelöst werden könnten. Ziel ist eine langfristige Problemlösung, also die Entwicklung eines Wasserbewirtschaftungssystems, das allen Gemeinden zugute kommt und das allen Einwohnern erlaubt, unabhängig ihres Wohnorts ihren Wasserbedarf zu gleichen Konditionen decken zu können. Die zukünftigen Probleme werden nicht Klimaerwärmung oder Veränderungen des Wasserangebots sein, sondern vom Wasserverbrauch und von den Bewirtschaftungsregelungen des Wassers zu erwarten sind, falls diese nicht angepasst werden. 11 «Unsere Gesellschaft wird moralisierender und intoleranter gegenüber Diversität und Individualität, auch gegenüber den Besonderheiten begabter Menschen.» Margrit Stamm, emeritierte Professorin für Erziehungswissenschaften, «Für die Land- und Energiewirtschaft ist es wichtig zu wissen, wie viel Wasser tatsächlich durch die Gletscherschmelze jährlich und in Zukunft zur Verfügung steht.» Martin Hölzle, ordentlicher Professor am Departement für Geowissenschaften, «Den Studierenden soll bewusst werden, dass die wissenschaftliche Forschung oder die ärztliche Tätigkeit nicht an sich «gut» sind, sondern dass man sich stets die Frage «des Guten» stellen muss. Darin liegt für mich die fundamentale ethische Frage.» Thierry Collaud, Arzt und assoziierter Professor am Departement für Moraltheologie und Ethik,

13 zu guter letzt eurêka Hat Licht einen anti-depressiven Effekt? uniküche Tarte provençale Ingrédients : Licht hat erwiesenermassen einen bedeutsamen Einfluss auf den menschlichen Organismus und das psychische Wohlbefinden. Licht beeinflusst wesentlich unseren zirkadianen Rhythmus und reguliert dadurch z.b. Schlaf- und Wachrhythmen, Hungergefühle und physiologische Prozesse. Gerät dieser Rhythmus aus dem Takt, gehen damit diverse Beeinträchtigungen im Wohlbefinden einher: Kopfschmerzen, Schlafstörungen, Konzentrationsstörungen und auch Depressionen. Die Hormonausschüttung wird ebenfalls durch Licht beeinflusst. So wird bei Dunkelheit vermehrt Melatonin produziert, während Lichtreize die Melatoninproduktion hemmen. In den Wintermonaten tritt gehäuft die sogenannte saisonale Depression (SAD) auf. Es wird davon ausgegangen, dass 2 bis 5 Prozent der Bevölkerung betroffen sind, wobei die SAD häufiger bei Frauen sowie im jüngeren Erwachsenenalter diagnostiziert wird. Die saisonale Depression ist dadurch charakterisiert, dass sie regelmässig in den Wintermonaten (Oktober bis März) mit einer spontanen Remission im Frühjahr auftritt. Symptome wie Tagesmüdigkeit, erhöhter Bedarf an Schlaf sowie ein verstärktes Verlangen nach Kohlenhydraten und/oder Appetits- und Gewichtszunahme sind ergänzende Symptome. Die Lichttherapie gilt als die Standardbehandlung der saisonal abhängigen Depression. In der Lichttherapie erhalten Betroffene täglich eine intensive Lichtbestrahlung, die den Lichtmangel im Herbst und Winter kompensiert. Bei rund 80 Prozent der Patienten führt die Behandlung zu einer Verbesserung der Symptomatik, insbesondere wenn die Therapie am Morgen eingesetzt wird. Begleitend kann auch eine Medikation mit Antidepressiva oder eine Psychotherapie angezeigt sein. Lichttherapie wird nicht nur bei affektiven Störungen wirksam eingesetzt. Auch bei zirkadianen Schlaf-Wach-Rhythmus- Störungen kann die Lichttherapie helfen, den Schlaf-Wach-Rhythmus zu regulieren. So kann durch eine Lichttherapie am Morgen eine verspätete Schlafphase zeitlich nach vorne, eine Lichttherapie am Abend eine verfrühte Schlafphase zeitlich nach hinten verschieben. Die Lichttherapiegeräte werden in der Schweiz von den Krankenkassen übernommen. Dr. phil. Annette Cina und Prof. Dr. Simone Munsch, Zentrum für Psychotherapie 1 pâte feuilletée rectangulaire 2 à 3 cuillères à soupe de moutarde à l ancienne 300 gr de fromage râpé pour gratin 4 tomates 200 gr de jambon Chapelure Huile d olive Herbes de Provence Etendre la pâte feuilletée, replier la pâte sur l ensemble des bords de 1 ½ cm Badigeonner l ensemble du fond avec la moutarde à l ancienne Couper les tomates en tranches d environ 5 mm et les disposer à plat sur la pâte Rajouter la moitié du fromage sur les tomates Couper le jambon en petits carrés et les répartir sur les tomates Disposer les herbes de Provence Répartir le reste de fromage sur les herbes de Provence Disposer la chapelure par-dessus Recouvrir la chapelure d herbes de Provence et imbiber la tarte d huile d olive Préchauffer le four à 180, enfourner 15 à 20 minutes jusqu à obtention d une croûte dorée Servir tiède Bon appétit! Vous cherchez une réponse? Un sujet vous turlupine? Eurêka est votre rubrique. N hésitez pas à nous envoyer vos questions à ; un spécialiste vous répondra. Marie-Claude Clément est secrétaire au Service Communication et Médias. sans parole... Et arrive la... Farida Khali

Voyage d études en Chine

Voyage d études en Chine Voyage d études en Chine Du mercredi 19 au samedi 29 mars 2014 Public cible / participant-e-s Rectrices et recteurs, membres de directions de gymnases et d écoles de culture générale (max. 15 personnes)

Plus en détail

Service d information sur les études Miséricorde, bureaux 4062, 4061A et 4061B Tél.: +41 26 300 70 14 Fax: +41 26 300 96 28 www.unifr.

Service d information sur les études Miséricorde, bureaux 4062, 4061A et 4061B Tél.: +41 26 300 70 14 Fax: +41 26 300 96 28 www.unifr. 12 Service d information sur les études bureaux 4062, 4061A et 4061B Tél.: +41 26 300 70 14 Fax: +41 26 300 96 28 www.unifr.ch/acadinfo MASTER EVENING Présentation des programmes d études master de l Université

Plus en détail

Belinda Richle, Zürich

Belinda Richle, Zürich Chère Madame Märkli, J ai vraiment aimé apprendre à calculer grâce à vous. C était tellement bien que j aurais aimé rester un peu plus longtemps avec vous. Hannah Belinda Richle, Zürich Laura Richle, 3.

Plus en détail

Histoires de vie-généalogie Parcours 11. Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale.

Histoires de vie-généalogie Parcours 11. Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale. Histoires de vie-généalogie Parcours 11 Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale Moi,, - _ Document 1a. ADBR 100 J 270 Document 1b. ADBR 100 J 270 Transcription

Plus en détail

Modèle de formation aux compétences informationnelles. Document d accompagnement

Modèle de formation aux compétences informationnelles. Document d accompagnement Modèle de formation aux compétences informationnelles Document d accompagnement Sommaire 1 Zusammenfassung... 1 2 Introduction... 2 3 Méthodologie... 3 4 Utilisation du référentiel... 4 5 Répartition des

Plus en détail

NewCity. Box Storage Container & Caddy

NewCity. Box Storage Container & Caddy NewCity NewCity NewCity überzeugt auf der ganzen Linie. Eine klare Organisation, ein optimales Preis-Leistungs- Verhältnis und viel Spielraum für Individualität zeichnen dieses Konzept aus. Bringen Sie

Plus en détail

Médias NVS, documentation 2014

Médias NVS, documentation 2014 Médias NVS, documentation 2014 Association Suisse en Naturopathie Associazione Svizzera di Naturopatia NVS Schützenstrasse 42 CH-9100 Herisau T +41 71 352 58 50 F +41 71 352 58 81 nvs@naturaerzte.ch www.naturaerzte.ch

Plus en détail

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf crédit épargne Réserve Personnelle Emprunter et épargner en fonction de vos besoins Persönliche Reserve Leihen und sparen je nach Bedarf Réserve Personnelle Vous voulez disposer à tout moment des moyens

Plus en détail

Sehr geehrter Herr alt Regierungsrat und neuer Bundesrat

Sehr geehrter Herr alt Regierungsrat und neuer Bundesrat B u n d e s v e r s a m m l u n g A s s e m b l é e f é d é r a l e A s s e m b l e a f e d e r a l e A s s a m b l e a f e d e r a l a Es gilt das gesprochene Wort Der Generalsekretär CH-3003 Bern Grussbotschaft

Plus en détail

Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern

Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern Opendata.ch info@opendata.ch 8000 Zürich 7. Juni 2015 Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern Communiqué de presse à propos de la conférence Opendata.ch/2015

Plus en détail

Faire une révision rapide des moyens de transport utilisables pour se rendre dans un pays étranger. a) Documents Fahrkarten

Faire une révision rapide des moyens de transport utilisables pour se rendre dans un pays étranger. a) Documents Fahrkarten L évaluation culturelle ne fait pas l objet de la mise en place d unités spécifiques. Elle s inscrit dans l acquisition linguistique et ne peut pas être dissociée de l évaluation linguistique (que ce soit

Plus en détail

1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit

1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit 1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit bien clair, «non», c est non! nein 3. Le «oui» et «non»

Plus en détail

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts DVSP Dachverband Schweizerischer Patientenstellen Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts Journée de travail de la Politique nationale de la santé, 17 novembre 2011,

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 2006 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

Principes et outils de communication II

Principes et outils de communication II Page 1 / 5 Titre Principes et outils de communication II Filière Domaine Année de validité Information documentaire Service et communication 2015-2016 N o Obligatoire Semestre de référence 733-1n S3 Prérequis

Plus en détail

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg http://www.benevolat-fr.ch Formation pour bénévoles ou salariés dans une association ou fondation Fort / Weiterbildung für

Plus en détail

Recherche de personnel

Recherche de personnel Recherche de personnel Fertigkeit Testformat Relevante(r) GERS-Deskriptor(en) Task-relevante Voraussetzungen Schwierigkeitsgrad Themenbereich(e) Länge des Textes Zeitbedarf Besondere Bemerkungen und Hinweise

Plus en détail

Lösungen Bewertungen. printed by www.klv.ch. Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel

Lösungen Bewertungen. printed by www.klv.ch. Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 007 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013 Pädagogische Maturitätsschule Kreuzlingen Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013 Französisch Envol Unités 1 12 Nummer Name, Vorname: Sekundarschule: Französisch-Lehrbuch: Wir arbeiten

Plus en détail

2. Quel est votre degré de satisfaction concernant le lieu et les horaires? Waren Sie mit dem Austragungsort und dem Zeitplan zufrieden?

2. Quel est votre degré de satisfaction concernant le lieu et les horaires? Waren Sie mit dem Austragungsort und dem Zeitplan zufrieden? Analyse des données du feedback général du Symposium 1. Qu'avez vous pensé de l'organisation en générale du symposium? Was haben Sie generell von der Organisation des Symposiums gehalten? Diversité Affichage

Plus en détail

Théories et pratiques dans les yogas de Suisse. Yogatheorien und Yogapraxis in der Schweiz

Théories et pratiques dans les yogas de Suisse. Yogatheorien und Yogapraxis in der Schweiz Avec le support du FNS, le Département interfacultaire d histoire et de sciences des religions (Université de Lausanne) et l Abteilung für Indologie (Université de Zürich) organisent un colloque sur :

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

AUFNAHMEPRÜFUNG 2015

AUFNAHMEPRÜFUNG 2015 Luzerner Berufs- und Fachmittelschulen AUFNAHMEPRÜFUNG 2015 FRANZÖSISCH 14. März 2015 Name, Vorname Zeit 50 Minuten Note Hilfsmittel keine Hinweise Die Prüfung enthält 7 Seiten. Bitte sofort auf Vollständigkeit

Plus en détail

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten,

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten, PORTFOLIO Claus Rose Photography as a way of living, with all its aspects and opportunities for expression, became my passion at an early stage. In particular the magic of nude photography, which lends

Plus en détail

Waren Sie für längere Zeit in einem französischsprachigen Land? In welchem?

Waren Sie für längere Zeit in einem französischsprachigen Land? In welchem? 1. Angaben zum Sprachkurs Ich interessiere mich für einen Sprachkurs am Sprachzentrum Süd eine Sprachreise ins Ausland Als Unterrichtsform wünsche ich mir Gruppenunterricht Einzelunterricht Intensivkurs

Plus en détail

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 30 Jan Becker

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 30 Jan Becker Episode 30 Becker Un jeune homme débarque soudain au café de Grünheide et propose d emmener à Möllensee, point d arrivée de la course. Que sait cet inconnu sur cette course inhabituelle et quel est son

Plus en détail

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite COMPTE RENDU D EXPERIMENTATION Domaine de travail : Entraînement à l expression écrite à la maison à partir de notes recueillies en classe. Révision et remédiation individualisée de chaque production écrite

Plus en détail

REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN MONTRÉAL

REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN MONTRÉAL REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN Im Rahmen des Noël au Québec (Weihnachten in Québec) in den Galeries

Plus en détail

Swiss Map Mobile. Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux. wissen wohin savoir où.

Swiss Map Mobile. Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux. wissen wohin savoir où. Swiss Map Mobile Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux wissen wohin savoir où swisstopo Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione

Plus en détail

Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof

Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof Französisch Zeit: 60 Minuten (nach dem Lesen des Textes) Schreiben Sie mit Tinte oder Kugelschreiber, Bleistift ist nicht

Plus en détail

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus.

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus. Thème VI> : FETES, Séquence n 6.2. Geburtstag Objectifs : - savoir dire son âge, celui d un camarade - savoir inviter quelqu un (par téléphone ou carte d invitation) - savoir demander et dire l heure,

Plus en détail

Réponses aux questions

Réponses aux questions Concours de projets d aménagement urbain Place des Augustins à Genève Prix Evariste Mertens 2014 Réponses aux questions Les questions sont retranscrites ici telles qu elles ont été posées, c est à dire

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE PASSEURS D HISTOIRES STUTTGART SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE

APPEL A CANDIDATURE PASSEURS D HISTOIRES STUTTGART SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE APPEL A CANDIDATURE STUTTGART PASSEURS D HISTOIRES SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE Du 9 au 14 novembre 2014 Financé par la DVA-Stiftung L organise du

Plus en détail

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po 30jähriges Jubiläum deutsch-französischer Hochschulkooperation Sciences Po-Freie Universität Berlin Henry-Ford-Bau, Hörsaal A 17. Oktober 2014 Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po M. le

Plus en détail

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden?

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Trotz der mittlerweile in Kraft getretenen europäischen Regelungen der beruflichen Anerkennung von Ausbildungen und Hochschuldiplomen, liegt

Plus en détail

FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013

FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013 FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013 Echauffement TE et déplacements (TA) courses et rythmes Aufwärmung (TE) Läufe und Tempo (TA) 1 Analytisch - 20 Minuten 2 Mannschaften

Plus en détail

L anniversaire de Madame Rose

L anniversaire de Madame Rose Théâtre Anima Muriel Camus Vorbereitungsmaterial für L anniversaire de Madame Rose L'anniversaire de Madame Rose ist ein Szenenprogramm aus klassischen französischen Zählreimen, Liedern und Gedichten von

Plus en détail

SIX Pay, filiale de SIX Group, décroche une licence dans l'ue (dév.) 2. SIX-Group-Tochter SIX Pay erhält Lizenz für Dienstleistungen in der EU 3

SIX Pay, filiale de SIX Group, décroche une licence dans l'ue (dév.) 2. SIX-Group-Tochter SIX Pay erhält Lizenz für Dienstleistungen in der EU 3 SIX Pay, filiale de SIX Group, décroche une licence dans l'ue (dév.) 2 SIX-Group-Tochter SIX Pay erhält Lizenz für Dienstleistungen in der EU 3 Six Pay erhält Lizenz in Luxemburg - Expansion nach Osteuropa

Plus en détail

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM Marie, 34 secrétaire utilise la BPM Parcel-Station de Howald. NEW BPM PARCEL STATION PLUSIEURES LOCATIONS À LUXEMBOURG Réceptionnez vos colis de tous services postaux et

Plus en détail

Formation pour bénévoles Programme de cours 2ème semestre 2013

Formation pour bénévoles Programme de cours 2ème semestre 2013 Formation pour bénévoles Programme de cours 2ème semestre 2013 Inscriptions par e-mail : info@benevolat-fr.ch ou sur notre formulaire en ligne ou en téléchargeant le formulaire d inscription sur notre

Plus en détail

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique Hauswartungen Service de conciergerie Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés Reinigung Nettoyage Shop Boutique Reinigung ist nicht gleich Reinigung! Jeder Kunde hat individuelle Wünsche & Ansprüche.

Plus en détail

Programme d études Studienprogramm

Programme d études Studienprogramm Universität Augsburg Université de Lorraine (Nancy) Master avec PhD Track Les cultures européennes de la communication/ Europäische Kommunikationskulturen habilité par l Université Franco Allemande (UFA/DFH)/

Plus en détail

Repartir à zéro ou presque et faire triompher la vie

Repartir à zéro ou presque et faire triompher la vie Repartir à zéro ou presque et faire triompher la vie www.cabinetdelavie.ch jm.reinert@cabinetdelavie.ch Organisation MEDNAT Expo, Lausanne 29 mars 2014, Salle Paracelse Jean-Michel Reinert Psychothérapeute

Plus en détail

Partizipation - Participation sanu - HeVs - Pfyn-Finges - FDDM 6-7 12. 2007 1

Partizipation - Participation sanu - HeVs - Pfyn-Finges - FDDM 6-7 12. 2007 1 -------------------------------------------------------------------------------------------- HERZLICH WILLKOMMEN CORDIALE BIENVENUE --------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Schweizer Jugend forscht La Science appelle les jeunes

Schweizer Jugend forscht La Science appelle les jeunes Einladung Invitation Schweizer Jugend forscht La Science appelle les jeunes Schlusspräsentation Faszination Informatik Présentation finale Fascination informatique 29.08.2009 Universität Neuenburg/Université

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

catalogue 2015-2016 Cours pour adultes http://www.men.public.lu/fr/formation-adultes

catalogue 2015-2016 Cours pour adultes http://www.men.public.lu/fr/formation-adultes catalogue 2015-2016 Cours pour adultes http://www.men.public.lu/fr/formation-adultes COPYRIGHT : MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENFANCE ET DE LA JEUNESSE Service de la formation des adultes,

Plus en détail

Abschlussprüfung 2004 LES VACANCES

Abschlussprüfung 2004 LES VACANCES Prüfungsdauer: 30 Minuten FRANZÖSISCH Abschlussprüfung 2004 an den Realschulen in Bayern (HAUPTTERMIN) HÖRVERSTEHEN Zu- und Vorname: Klasse: LES VACANCES Wichtige Hinweise: Sie hören jeden Text zweimal.

Plus en détail

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Assemblée des délégués du PEV Delegiertenversammlung der EVP Neuchâtel - 5 avril 2008 Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Projekt: Article constitutionnel sur la santé Datum: 05.04.2008

Plus en détail

Auditoire C (MIS 03), Miséricorde (1) > http://www.unifr.ch/llf. Raum MIS 03 3115, Miséricorde (1) > http://www.unifr.

Auditoire C (MIS 03), Miséricorde (1) > http://www.unifr.ch/llf. Raum MIS 03 3115, Miséricorde (1) > http://www.unifr. Chères étudiantes, Chers étudiants, Pour vous permettre de bien commencer vos études, les différents domaines de la Faculté des Lettres organiseront des séances d informations. Vous y recevrez des informations

Plus en détail

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse Keine Eine gesamtschweizerische Kampagne Hausarbeiterin für die Rechte von Hausarbeiterinnen, ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

Plus en détail

Name, Vorname: Nummer: Seite 1. Kantonale Prüfung 2009

Name, Vorname: Nummer: Seite 1. Kantonale Prüfung 2009 Name, Vorname: Nummer: Seite 1 Kantonale Prüfung 2009 für die Zulassung zum gymnasialen Unterricht im 9. Schuljahr GYMNASIEN DES KANTONS BERN FRANZÖSISCH NULLSERIE Bitte beachten: - Bearbeitungsdauer 60

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Centre de formation. Fribourg. Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66

Centre de formation. Fribourg. Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66 Centre de formation c o n t i n u e Fribourg Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66 Programme des cours d un jour 2011 Cuisine Cours N 111-01F Lieu Bulle rendez-vous Bulle date 25 juin 2011 horaire 9h30-15h30

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald!

Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald! Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald! Simple, pratique et écologique, le centre de recyclage «Drive-in» du Cactus Howald est un nouveau service pour nos clients. Il a été mis en place par le Ministère

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465

www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465 carte d invalidité Type B / TYPe C Invalidenausweis www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465 Offre de transport pour personnes atteintes d une infirmité permamente et réduites dans leur

Plus en détail

Wirtschaftsmittelschulen Bern Biel Thun La Neuveville

Wirtschaftsmittelschulen Bern Biel Thun La Neuveville Wirtschaftsmittelschulen Bern Biel Thun La Neuveville Aufnahmeprüfungen 2014 Datum: Montag, 17. März 2014 Fach: Zeit: Französisch 60 Minuten Prüfungsteil 1. Teil: Compréhension de texte et vocabulaire

Plus en détail

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau.

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau. Unternehmen L entreprise Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung in der Entwicklung und Herstellung von Reinigungsfahrzeugen im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique.

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique. Avant l ENSGSI Pas motivant Grammaire Liste de vocabulaire Professeur Trop scolaire Cours de langue Ennuyant Long Tableau noir «Dégout» Examens Pas ludique Souvent inintéressant 2AP et 1AI à l ENSGSI Plaisirs

Plus en détail

Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung

Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung Bitte lesen Sie diese Bedienungsanleitung vor dem ersten Einsatz des Geraetes! Bestandteile Anwendung Hinweise! Verwenden Sie keine Akkus! Beachten Sie beim

Plus en détail

B1 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Forum eventuell Anmeldung für DELF B1

B1 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Forum eventuell Anmeldung für DELF B1 B1 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Forum eventuell Anmeldung für DELF B1 Unsere Tests helfen Ihnen dabei, das Niveau Ihrer Sprachkenntnisse gemäss den Kriterien des Gemeinsamen Europäischen Referenzrahmens

Plus en détail

Le système de bracelets HIRSCH

Le système de bracelets HIRSCH Le système de bracelets HIRSCH La nécessité est mère d idées profitables LA QUALITÉ HIRSCH Certifié ISO 9001, HIRSCH met au point et fabrique les bracelets les plus perfectionnés, les plus soignés et les

Plus en détail

Newsletter 19-2013 EN 15085 Schweissen von Schienenfahrzeugen

Newsletter 19-2013 EN 15085 Schweissen von Schienenfahrzeugen Basel, Mai 2013/Ab Version française voyez ci-dessous English version see below Newsletter 19-2013 EN 15085 Schweissen von Schienenfahrzeugen Bitte leiten Sie diese Informationen in Ihrem Hause an die

Plus en détail

Zur Zeit besuchte Schule:... A Trouve le bon mot 15 points

Zur Zeit besuchte Schule:... A Trouve le bon mot 15 points Kantonale Prüfung 2005 für den Übertritt in eine Maturitätsschule auf Beginn des 10. Schuljahres GYMNASIEN DES KANTONS BERN FRANZÖSISCH Nachprüfung Bearbeitungsdauer 60 Minuten Name und Vorname Nr:. Zur

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

INTERACTIONS ENTRE LES PARCS NATURELS RÉGIONAUX (PNR) ET LA TRANSMISSION DES SAVOIRS NATURALISTES ET CULTURELS

INTERACTIONS ENTRE LES PARCS NATURELS RÉGIONAUX (PNR) ET LA TRANSMISSION DES SAVOIRS NATURALISTES ET CULTURELS INTERACTIONS ENTRE LES PARCS NATURELS RÉGIONAUX (PNR) ET LA TRANSMISSION DES SAVOIRS NATURALISTES ET CULTURELS 03.11.2011 Conférence : Musée de la nature et la Murithienne Avant-propos 2 Sommaire Le Réseau

Plus en détail

TISSOT GRAND PRIX DE BERNE WELTCUPTURNIER DER DEGENFECHTER 23. / 24. / 25. OKTOBER 2015 IN DER SPORTHALLE WANKDORF WWW.GP-BERN.CH

TISSOT GRAND PRIX DE BERNE WELTCUPTURNIER DER DEGENFECHTER 23. / 24. / 25. OKTOBER 2015 IN DER SPORTHALLE WANKDORF WWW.GP-BERN.CH 52 TISSOT GRAND PRIX DE BERNE WELTCUPTURNIER DER DEGENFECHTER 23. / 24. / 25. OKTOBER 2015 IN DER SPORTHALLE WANKDORF WWW.GP-BERN.CH TISSOT PRC 200 FENCING TISSOT.CH 2 Programme Jeudi, 22 octobre 2015

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

11.7% growth of year-on-year trading volumes

11.7% growth of year-on-year trading volumes PRESS RELEASE Power Trading Results in January 2014 11.7% growth of year-on-year trading volumes Paris, 3 February 2014. In January 2014, a total volume of 31.5 TWh was traded on EPEX SPOT s Day-Ahead

Plus en détail

Mission d information sur les droits de l individu dans la révolution numérique. Enquete-Kommission Internet und digitale Gesellschaft

Mission d information sur les droits de l individu dans la révolution numérique. Enquete-Kommission Internet und digitale Gesellschaft Mission d information sur les droits de l individu dans la révolution numérique Enquete-Kommission Internet und digitale Gesellschaft Paris Berlin 19 janvier 2011 Déclaration commune Déclaration commune

Plus en détail

Itinéraire de projets d échange. à distance. Points clés

Itinéraire de projets d échange. à distance. Points clés Itinéraire de projets d échange à distance Points clés Mener une pédagogie p de l él échange à distance C est mettre en œuvre des démarches d spécifiques des démarchesd de pédagogie de projet de dialogue

Plus en détail

VSS Online Shop. Kurze Gebrauchsanweisung

VSS Online Shop. Kurze Gebrauchsanweisung VSS Online Shop Kurze Gebrauchsanweisung Inhaltsverzeichnis 1. Die VSS Startseite... 3 1.1 Die Kundenanmeldung... 4 2. Das Benutzerkonto... 5 2.1 Allgemeine Einstellungen... 5 2.2 Adressbuch... 6 2.3 Einstellungen...

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Procès-verbal de l assemblée générale de la Société suisse d évaluation du 10 septembre 2014 à Zurich

Procès-verbal de l assemblée générale de la Société suisse d évaluation du 10 septembre 2014 à Zurich Procès-verbal de l assemblée générale de la Société suisse d évaluation du 10 septembre 2014 à Zurich Membres du comité présents Simone Ledermann, Roland Pfyl, Emmanuel Sangra, Martin Wicki Réviseurs Patrick

Plus en détail

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Stammdaten Übergangslösung für Produkte die kein GS1 GTIN zugeordnet haben Hintergrund Die Fachgruppe Beschaffung im Gesundheitswesen (BiG) setzt sich aus namhaften

Plus en détail

Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee

Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee TAI CHI CHUAN Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee Stage d automne avec Maître Chu Du 5 au 9 août 2015 À Spiez au bord du Lac de Thoune Der alte authentische Yang Stil Style

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter N 24 Strasbourg Janvier 2012 let Tre des ateliers «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Jacqueline-Marie Ganter Chers amis lecteurs Les fêtes de fin d année passées, nous

Plus en détail

GROUPE IDRAC Bachelor Alternance 3 ème Année Mai 2015

GROUPE IDRAC Bachelor Alternance 3 ème Année Mai 2015 GROUPE IDRAC Bachelor Alternance 3 ème Année Mai 2015 LV2 ALLEMAND CODE Semestre Nombre heures Nombre crédits Langue d enseignement LNGA602 6 20 2 ALLEMAND Département académique : Langues, Cultures &

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der NKG. Leseverständnis

Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der NKG. Leseverständnis Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der NKG Französisch Leseverständnis Lehrabschlussprüfungen 006 für Kauffrau / Kaufmann Basisbildung (B-Profil) Serie /3 Kandidatennummer: Name: Vorname:

Plus en détail

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning OTTO entend tout ou presque Par Linda Hutsell-Manning A propos de l auteur : Linda Hutsell-Manning est l auteur de ce livre d image, de jeux et séries de voyages dans le temps. www.lindahutsellmanning.ca

Plus en détail

Französisch. Hörverstehen. Serie 2/3. Kandidatennummer: Name: Vorname: Datum der Prüfung: Die Experten:

Französisch. Hörverstehen. Serie 2/3. Kandidatennummer: Name: Vorname: Datum der Prüfung: Die Experten: Zentralprüfungskommission schulischer Teil Französisch Hörverstehen Lehrabschlussprüfungen 2008 für Kauffrau/Kaufmann Erweiterte Grundbildung (E-Profil) Serie 2/3 Lösungen Bewertungen Kandidatennummer:

Plus en détail

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise ARIEL RICHARD-ARLAUD INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise Ariel Richard-Arlaud I. Le Knowledge management L avènement de la technologie INTERNET bouleverse les habitudes et mentalités:

Plus en détail

Recherche et gestion de l Information

Recherche et gestion de l Information Page 1 / 5 Titre Recherche et gestion de l Information Filière Domaine Année de validité Information documentaire Concepts et techniques ID 2014-2015 N o Obligatoire Semestre de référence 723-1n S3 Prérequis

Plus en détail

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004. Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points :

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004. Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points : BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004 Französisch Zeit: 45 Minuten Alle Abteilungen Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points : I. Compréhension Tout le monde à pied ou à vélo! Le 22 septembre, marchez,

Plus en détail

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2013/2014

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2013/2014 1 Pädagogische Maturitätsschule Kreuzlingen Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 013/014 Französisch Envol Unités 1 1 Nummer Name, Vorname: Sekundarschule: Französisch-Lehrbuch: Wir arbeiten

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte Compréhension de lecture Andrée Otte Amis ou ennemis? Chrystine Brouillet, Ed. La Courte Echelle, Montréal Si Jean-François Turmel croit m impressionner avec son walkman, il se trompe! Quand je pense à

Plus en détail

Le PSN et la TIDN à l ASDD NCP und IDNT im SVDE

Le PSN et la TIDN à l ASDD NCP und IDNT im SVDE Nutridays 2014 Le PSN et la TIDN à l ASDD NCP und IDNT im SVDE Florine Riesen Membre du comité de l ASDD et membre du groupe de pilotage PSN/TIDN de l ASDD Vorstandsmitglied SVDE und Mitglied der Steuergruppe

Plus en détail

KVARTAL. Système de suspension pour rideaux et panneaux

KVARTAL. Système de suspension pour rideaux et panneaux Système de suspension pour rideaux et panneaux BON À SAVOIR Vérifie toujours que les vis et les fixations conviennent aux murs et aux plafonds auxquels elles doivent être fixées. Peut être fixé au moyen

Plus en détail

Zusätzliche Krankenversicherung. Mutuelle d entreprise : les obligations de l employeur. Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber

Zusätzliche Krankenversicherung. Mutuelle d entreprise : les obligations de l employeur. Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber Zusätzliche Krankenversicherung Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber (Veröffentlichung der Abteilung für rechtliche und administrative Informationen der französischen Regierung vom 15.09.2015) Ab 1.

Plus en détail

KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT

KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT ...... KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT Zertifikatsprüfung Französisch für Wirtschaft und Verwaltung KMK-Stufe II (Threshold) Schriftliche Prüfung Musterprüfung 2 Zeit: 90 Minuten Hilfsmittel: Allgemeines zweisprachiges

Plus en détail

Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS

Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS 1. Semester = Wintersemester in Passau Semestre 1 = Semestre d Hiver/Semestre impair à Passau

Plus en détail

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 9.11 V 9.1 V 9.6

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail