RAPPORT D ACTIVITÉ Plus fort ensemble, Val de France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITÉ Plus fort ensemble, Val de France"

Transcription

1 SARCELLES VILLIERS-LE-BEL ARNOUVILLE GARGES-LÈS-GONESSE 2011 Construire RAPPORT D ACTIVITÉ Plus fort ensemble, Val de France Valoriser Gérer Agir Partager

2 SOMMAIRE N1 N16 (RD316) Sarcelles LA PLAINE SAINT-DENIS Stade de France Villiers-le-Bel Arnouville Garges-lès- Gonesse RD125 RD 104 (francilienne) N17 Aéroport du Bourget PARIS A86 A1 Aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle Éditorial Le bureau Les élus communautaires Les compétences Les instances de la communauté Construire Les grands projets 7 Agir Le développement économique 13 L emploi et la politique de la ville 17 Valoriser Partager Gérer

3 La gestion des déchets 23 La voirie 25 Le sport 28 La culture 30 La communication 32 Les finances 34 Les ressources humaines 40 L administration générale 41 Les NTIC 42 ÉDITORIAL Une année riche en réalisations et riche de projets pour l avenir L année 2011 restera comme une grande année pour notre territoire, une année riche en réalisations et riche de projets pour l avenir. Rappelons quelques évènements significatifs qui ont marqué cette année : - 22 janvier : inauguration du nouveau centre aquatique intercommunal, situé à Sarcelles, après 2 ans de travaux ; - 9 février : le Syndicat des transports d Île-de- France (STIF) donne son feu vert à la réalisation du barreau ferroviaire prolongeant le RER D jusqu à Villepinte ainsi qu au Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) destiné à relier la gare de Villiers-le-Bel/ Arnouville/Gonesse à la plateforme de Roissy, décisions obtenues après des années de combat et de démarches des élus du territoire ; - 26 mai : le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris approuve la carte du métro automatique confirmant la création d une gare à Gonesse et l élaboration d un contrat de développement territorial pour le territoire de Val de France/Gonesse/Bonneuil-en-France ; - 5 novembre : est inauguré le parc d activités des Tissonvilliers III situé à Villiers-le-Bel, qui comporte 15 hectares et ouvre de nouvelles possibilités en matière d implantation d entreprises ; - 10 novembre : la commission départementale de coopération intercommunale approuve le schéma départemental présenté par le Préfet du Val d Oise proposant l extension du périmètre de la communauté d agglomération Val de France aux communes de Gonesse et Bonneuil-en-France ; - 8 décembre : est inauguré le nouvel ensemble commercial «My Place» à Sarcelles, consacrant le dynamisme de notre territoire. On pourrait ajouter bien d autres évènements à cette liste, tout aussi importants pour nos habitants : forums pour l emploi ou manifestations sportives et culturelles. Autant de domaines qui montrent la volonté de Val de France de préparer l avenir avec une ambition forte d aménagement du territoire, de développement économique et de promotion de l emploi. Mais au-delà du bilan des actions de l année, il s agit aussi de faire partager une vision commune de l avenir de notre territoire, plus dynamique et plus solidaire, avec la volonté d être «plus fort ensemble». I3

4 LE BUREAU Président de Val France Didier VAILLANT Conseiller Général du Val d Oise LES ÉLUS COMMUNAUTAIRES Sarcelles Annie peronnet 1 ère Vice Présidente Aménagement et Grands Projets (Adjointe au Maire de Sarcelles) Jean Louis MARSAC 4 ème Vice Président Finances (Maire de Villiers-le-Bel) Maurice BONNARD 7 ème Vice Président Culture et Patrimoine (Adjoint au maire de Villiers-le-Bel) Maurice LEFEVRE 2 ème Vice Président Politique de la ville (Maire de Gargeslès-Gonesse) 5 ème Vice Président Développement Economique (Conseiller municipal de Sarcelles) Mourad CHIKAOUI 8 ème Vice Président Habitat et Développement Durable (Conseiller municipal de Sarcelles) Charles SOUFIR Michel AUMAS 3 ème Vice Président Voirie et Propreté (Maire d Arnouville) Marie France BLANCHET 6 ème Vice Présidente Bâtiments intercommunaux (Adjointe au Maire de Garges-lès-Gonesse) Gérard BONHOMET 9 ème Vice Président Sports (Adjoint au Maire de Garges-lès-Gonesse) Membres du bureau / Conseillers délégués TITULAIRES Mohamed Ali ABCHICHE / Manuel ALVAREZ / Isabelle BERESSI / Mourad CHIKAOUI / Nadeen DELARUE / Daniel DOMAN / Antoine ESPIASSE / Patrick HADDAD / Rosan HURTUS / Youri Ramsès MAZOU-SACKO / Georges OCLIN / Annie PERONNET / Eveline PLANSON / François PUPPONI / Charles SOUFIR / Antoni YALAP SUPPLÉANTS Marie-Laure ZOZIO / Matata JACQUES / Katchik KATCHIKIAN / Frédéric NICOLAS / Fabienne SROUSSI / Céline ADRIELCENSE Villiers-le-Bel TITULAIRES Daniel AUGUSTE / Maurice BONNARD / Patrice BOULAY / Laëtitia KILINC / Maurice MAQUIN / Jean-Louis MARSAC / Chandra PARASSOURAMANE / Didier VAILLANT SUPPLÉANTS Sabrina HERRICHE / Gourta KECHIT / Lydia JEAN Arnouville TITULAIRES Michel AUMAS / Pascal DOLL / Jean SARBACH / Marc MAZOUZ / Elise VIALLARD SUPPLÉANTS Yveline MASSON / Philippe BEZARD Garges-lès-Gonesse 4I Chandra PARASSOURAMANE NTIC (Conseiller municipal de Villiers-le-Bel) Patrick HADDAD Emploi (Conseiller municipal de Sarcelles) Gérard LENAIN Transports et Déplacements (Adjoint au Maire de Gargeslès-Gonesse) Pascal DOLL Commerce et Artisanat (Adjoint au Maire d Arnouville) TITULAIRES Marie-France BLANCHET / Gérard BONHOMET / Pierre GALAND / Marie-Claude LALLIAUD / Edelgise LAPORTE / Maurice LEFEVRE / Gérard LENAIN / Daniel LOTAUT / Pierre MAÏZ / Yasmina MENANI / Jean PARE / Tutem SAHINDAL SUPPLÉANTS Pierre DUBOIS / Liliane GOURMAND / Louis FREY / Odette TOURDES / Bruno YAKAN

5 LES COMPÉTENCES Les compétences obligatoires Développement économique Création, aménagement, gestion et entretien des zones d activités industrielles, commerciales, artisanales et tertiaires d intérêt communautaire, Actions de développement économique d intérêt communautaire. Aménagement de l espace Elaboration des schémas directeurs et schémas de secteur, Création et réalisation de zones d aménagement concerté d intérêt communautaire. L équilibre social de l habitat Mise en œuvre sur le territoire communautaire d un programme local de l habitat, Création, rénovation et gestion d aires d accueil des gens du voyage. La politique de la ville Mise en place de dispositifs contractuels de développement urbain, de développement local et d insertion économique et sociale, Mise en place de dispositifs locaux d intérêt communautaire de prévention de la délinquance. Les compétences optionnelles La voirie et les parcs de stationnement La communauté assure la création, l aménagement et l entretien des voiries et des parcs de stationnement d intérêt communautaire. La protection et la mise en valeur de l environnement et du cadre de vie Lutte contre les nuisances sonores, Lutte contre la pollution de l air, Elimination et traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés. Les équipements culturels et sportifs Construction, aménagement, entretien et gestion d équipements sportifs et culturels d intérêt communautaire : piscines de Villiers-le-Bel, Garges-lès-Gonesse et Sarcelles, patinoire de Garges-lès-Gonesse et bibliothèques de Sarcelles, Villiers-le-Bel, Garges-lès-Gonesse et Arnouville. Les compétences facultatives Les actions culturelles et sportives ayant une dimension intercommunale, Collecte et traitement des déchets municipaux. LES INSTANCES DE LA COMMUNAUTÉ Le conseil Val de France est administrée par un organe délibérant : le Conseil. Il est composé de 41 délégués titulaires et de 16 délégués suppléants, tous élus par les Conseils municipaux des quatre villes membres. Le Conseil communautaire peut déléguer certaines attributions au Bureau ou au Président, à l exception : du vote du budget, de l institution et de la fixation des taux ou tarifs des taxes ou redevances, de l approbation du compte administratif, des dispositions à caractère budgétaire à la suite d une mise en demeure (application de l article L ), des décisions relatives aux modifications des conditions initiales de composition, de fonctionnement et de durée de l EPCI, de l adhésion à un établissement public, de la délégation de la gestion d un service public, des dispositions portant orientation en matière d aménagement de l espace communautaire, d équilibre social Rapport d activité 2011 Val de France de l habitat sur le territoire communautaire et de politique de la ville. A chaque séance, le Conseil prend des délibérations, qui sont ensuite transmises au contrôle de légalité. Le bureau Composé du Président, de 9 Vice-présidents et de 4 délégués, il prend des décisions. Selon l article L du Code Général des Collectivités Territoriales, le Bureau peut recevoir délégation du Conseil, à l exception de certaines attributions. Lors de sa séance du 19 décembre 2001 et afin de faciliter l administration courante, le Conseil d agglomération a attribué au Bureau une délégation importante : au titre des actes de gestion courante : conclusion de contrats, conventions, avenants ; réalisation d acquisitions ou de cessions immobilières ; exercice d actions en justice dont celles engagées contre la Communauté dans le cadre des interventions de la Communauté : marchés publics ; approbation des études d avant-projet ou de projet des ouvrages de bâtiment. Lors de chaque réunion du Conseil d agglomération, le Président rend compte des travaux du Bureau et des attributions exercées par délégation. Le Président Selon le Code Général des Collectivités Territoriales, le Président : prépare et exécute les délibérations du Conseil, est l ordonnateur des dépenses et prescrit l exécution des recettes, est chargé de l administration, est le chef des services de la communauté d agglomération, représente en justice la communauté d agglomération. Le Conseil a délégué au Président, au titre des actes de gestion, la conclusion de contrats, conventions et avenants dans la limite d un certain montant. De la même façon que pour le Bureau, les décisions du Président sont rapportées à chaque séance du Conseil. I5

6 LES GRANDS PROJETS CONSTRUIRE Organiser Aménager Créer Harmoniser

7 LES GRANDS PROJETS Rapport d activité 2011 Val de France Le Grand Pari(s) de Val de France I7

8 LES GRANDS PROJETS 8I

9 Rapport d activité 2011 Val de France En 2010, Val de France s est engagée avec la Ville de Gonesse dans l élaboration d un plan stratégique de développement territorial et d aménagement du territoire, dans l optique de convaincre l Etat de l opportunité de l implantation d une gare du métro automatique sur le Triangle de Gonesse, non prévue par le schéma initial du projet de métro automatique du Grand Paris : cet objectif a été atteint en 2011 puisque le projet définitif de métro automatique inclut la gare de Gonesse. Le plan stratégique finalisé en 2011 doit être la base d un contrat de développement territorial (CDT) entre les collectivités et l Etat : ce contrat, qui fixera la stratégie, les objectifs et les orientations d aménagement et de développement du territoire pour les 15 prochaines années, doit être signé en En 2011, une première étape importante vers le CDT a été franchie avec l élaboration d une convention cadre, synthétisant les objectifs partagés du CDT, qui sera signée le 26 janvier Le CDT proposera d articuler le développement du territoire autour d une dorsale d urbanisation constituée par le projet d Avenue du Parisis, reliant deux nouvelles centralités majeures : Le Triangle de Gonesse, parc technotertiaire d envergure métropolitaine associé à un équipement de rayonnement international destiné au tourisme, à la culture, au sport et au commerce : Europa City, porté par le groupe Immochan ; L Arena / Forum, à proximité de la gare de Garges/ Sarcelles, au croisement de l avenue du Parisis et du RER D, où seraient implantés une Arena évènementielle et multisports comprenant une salle à forte capacité ( à places, une salle de places et un amphithéâtre de maximum places). L armature urbaine du territoire est complétée par un corridor paysager structurant sur les anciennes emprises de l A 16, à Villiers-le-Bel, Sarcelles et Garges-lès- Gonesse, support du développement d une agriculture urbaine, d une agriculture d élevage, de promenades publiques, d équipements sportifs Il précisera par ailleurs les objectifs du territoire en matière de production de logements, de développement économique, d équipements publics, et notamment de formation, de développement durable Harmoniser I9

10 LES GRANDS PROJETS Restructuration urbaine du quartier de la gare de Garges/Sarcelles Le pôle gare de Garges/Sarcelles doit accueillir le terminus du tramway Saint Denis Sarcelles dont la mise en service est prévue en avril La gare routière doit par ailleurs être réaménagée par la RATP. Souhaitant étendre cette dynamique de rénovation à l ensemble du quartier de la gare, Val de France a confié dès 2003 à l EPA Plaine de France, une opération d aménagement visant à restructurer les espaces adjacents au pôle gare. Les deux ensembles commerciaux situés à proximité immédiate de la gare ont été démolis en 2008 pour laisser place à un immeuble d une centaine de logements côté Sarcelles, livré en 2011, et un immeuble de bureaux côté Garges, qui doit être livré en L ensemble des espaces publics du quartier sont réaménagés avec la création d une place publique à Sarcelles et d un nouveau parvis à Garges-lès-Gonesse. La configuration des rues du quartier évolue, nouvelle voie reliant les avenues Paul Valéry et Joliot-Curie à Sarcelles. Ces travaux d aménagement, qui ont démarré en septembre 2009, se sont achevés à la mi Afin d améliorer les conditions de stationnement dans le quartier, un parking souterrain de 264 places a été réalisé sous la nouvelle place publique et ouvert au public en mai 2010 : il propose aux usagers du RER et aux habitants du quartier une offre de stationnement sécurisée à proximité immédiate de la gare SNCF. ZAC des Tissonvilliers III à Villiers-le-Bel Val de France aménage une quinzaine d hectares de terrains d activités situés dans le périmètre de la Zone Franche Urbaine de Villiers-le-Bel : l opération a été confiée en 2007 à l AFTRP. Les nouveaux terrains d activités sont desservis par un carrefour giratoire aménagé sur l avenue des Erables, en face du quartier de Derrière-les-Murs de Monseigneur. Ce nouveau parc d activités se veut exemplaire en matière de modernité et de développement durable (desserte haut débit, rétention des eaux pluviales intégrée aux aménagements...). Les travaux d aménagement, qui ont démarré en octobre 2009, se sont achevés à la mi La commercialisation des terrains est difficile du fait de la crise économique : plusieurs projets d implantation d entreprises industrielles et artisanales sont cependant à l étude en 2011 et doivent se concrétiser en Le programme de l opération est complété par la construction d immeubles de logements autour du rond-point du 19 mars avec la fermeture du boulevard Salvador Allende et la création d une 8I 10I

11 Rapport d activité 2011 Val de France La rénovation du quartier de la gare se poursuivra avec la démolition et le réaménagement complet du centre commercial des Portes de la Ville, intégrant une nouvelle halle de marché et un programme de logements : un aménageur doit être désigné mi-2012 pour réaliser cette opération. Quartier de la sous-préfecture à Sarcelles L année 2011 a vu l ouverture du centre commercial MyPlace ( m² de surface de vente, dont m² pour un hypermarché Auchan) porté par la compagnie de Phalsbourg. L ouverture de cette zone parachève l aménagement de ce secteur stratégique, situé à l articulation du Grand Ensemble et du Village de Sarcelles, amorcé en 2007 par la réalisation d un quartier résidentiel d une centaine de maisons à proximité immédiate de la sous-préfecture (opération réalisée par la SEMAVO pour le compte de Val de France). ZAC de l Entre Deux / Pointe Trois Quarts à Sarcelles L EPA Plaine de France a pris en charge en 2007 l aménagement à vocation d activités de ces deux secteurs situés stratégiquement en entrée de ville (et de département). Les travaux du secteur de l Entre Deux ont été réalisés en 2011 avec l aménagement de la rue Raymond Rochon qui désenclave le Grand Ensemble par le Nord. L implantation le long de la RD 316 et cette nouvelle rue d un multiplexe cinéma, d un EHPAD de la Croix Rouge et d une concession automobile est prévue en Il s agira ensuite d intervenir sur la Pointe Trois Quarts en s appuyant sur la mutation engagée sur les secteurs environnants sur l arrivée début 2013 du tramway T5 : différents projets d implantation (bureaux, résidences pour personnes âgées) sont à l étude. LE PROGRAMME NATIONAL DE RÉNOVATION URBAINE Sur le territoire de Val de France, les opérations du «plan Borloo» sont pilotées par les Villes. Cinq conventions de rénovation urbaine ont été signées depuis 2005 (Lochères 1 à Sarcelles, les Carreaux et la Cerisaie à Villiers-le-Bel, la Muette et Dame Blanche Ouest/Doucettes à Garges-lès-Gonesse). Val de France est partie prenant de certaines de ces opérations, au titre de la requalification des voies d intérêt communautaire comprises dans les périmètres d intervention (Lochères 1, la Muette, les Carreaux), et de la reconstruction d équipements publics de sa compétence (bibliothèque des Carreaux). La Communauté d agglomération coordonne par ailleurs la mise en œuvre des clauses d insertion. Harmoniser I11

12 AGIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L EMPLOI ET LA POLITIQUE DE LA VILLE Entreprendre Réaliser Animer Mettre en œuvre

13 Rapport d activité 2011 Val de France LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Faciliter l implantation d entreprise L immobilier d entreprises Taux d occupation au 31 décembre 2011 Nombre locataires Taux d occupation Ateliers locatifs 9 90% Hôtel d entreprises 23 70% Espace Europe 31 79% Les actions en faveur de l implantation d entreprises La bourse des locaux en 2011 Les services de la communauté d agglomération Val de France ont traité 92 demandes portant sur la recherche d une implantation économique, soit une baisse significative (-60%) par rapport à l année % des demandes proviennent de porteurs de projet. 33% des demandes portent spécifiquement sur une implantation en Zone Franche Urbaine. L année 2011 a été marquée par un net ralentissement des demandes d implantation économique sur le territoire de Val de France, du notamment à la crise économique et au ralentissement général de l activité. Soutenir le développement économique Les actions d animation économique en direction des entreprises En 2011, la communauté d agglomération a : Renouvelé son soutien aux 2 associations d entreprises présentes sur son territoire (SAVI et GFE) ; Elaboré un plan d actions sur les parcs d activités du territoire dans le cadre de la Démarche d Ecologie Territoriale pour améliorer les services rendus aux entreprises et salariés des parcs, sensibiliser les propriétaires privés à la rénovation énergétique de leur bâtiment et engager une action commune sur l optimisation de la gestion des déchets ; Finalisé une étude-action portant sur la requalification compétitive des parcs d activités économiques de Val de France en vue de la création de nouveaux services solidaires en faveur des entreprises. Cette action est financée par l Union Européenne. Les perspectives 2012 : Mise en œuvre opérationnelle du plan d actions défini dans le cadre de la Démarche d Ecologie Territoriale sur les parcs d activités de Val de France avec la réalisation d un annuaire des entreprises en ligne, la création d un guide des parcs d activités de l agglomération, le lancement de la Charte des bons usages sur les parcs d activités économiques de Garges-lès-Gonesse, la réalisation d une enquête auprès des entrepreneurs pour optimiser la gestion des déchets et le lancement d une réflexion sur les conditions de rénovation énergétique du parc privé (tertiaire et activité). Les actions en faveur des Zones Franches Urbaines L information/orientation en direction des entreprises En 2011, 109 personnes ont bénéficié d une information et d une orientation dans le cadre du dispositif Zone Franche Urbaine sur le territoire de Val de France soit une baisse de 16% par rapport à l année % du public accueilli était issu du territoire de Val de France ; 16% du public accueilli avait un projet de création d entreprise en ZFU. Val de France a également réalisé 72 attestations d implantation en Zone Franche Urbaine. I13

14 LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L animation économique des Zones Franches Urbaines Participation aux travaux menés par le groupe de travail présidé sur la poursuite du dispositif Zone Franche Urbaine ; Tenue du Forum de l Initiative Economique dans les quartiers qui avait pour objectif de promouvoir l entreprenariat en valorisant les parcours réussis, mais aussi de donner de la visibilité et de la lisibilité à l offre de services existante pour mieux appréhender l environnement dans lequel le jeune chef d entreprise devra évoluer ; Sensibilisation des prescripteurs aux 1 ères informations à donner aux entreprises souhaitant s installer en ZFU. Les perspectives 2012 : Création d un espace dédié à l action de Val de France en faveur des Zones Franches Urbaines sur le futur site web ; Lancement de la Cellule Emploi Zone franche pour accompagner les très petites entreprises dans leur recrutement ; Réédition du guide de la création d entreprises en partenariat avec le service d Amorçage de Projets ; Organiser une manifestation pour valoriser le dispositif en vigueur depuis le 1 er janvier Soutenir la création d entreprise Les actions en faveur de la création d entreprises Pour accompagner la dynamique en matière de création d entreprises, Val de France a renouvelé en 2011 son soutien aux associations intervenant dans le financement de la création d entreprises, à savoir Est Val d Oise Initiative et l Association au Droit à l Initiative Economique. Association Est Val d Oise Initiative Les résultats pour l année 2011 : 189 porteurs de projets accueillis et orientés ; 25 créateurs ayant obtenu un prêt ; 47 emplois créés. Le Service d Amorçage de Projets de Val de France Les résultats pour l année 2011 : 398 personnes ont été reçues par le Service d Amorçage de Projets ; 238 personnes ont fait l objet d un travail d amorçage ; 47 ont créé leur entreprise permettant la création de 63 emplois ; 36 personnes ont retrouvé un emploi salarié suite à cette démarche ; 22 personnes sont entrées en formation. Zoom sur la création de l association INITIACTIVE 95 L année 2011 a été marquée par un investissement important de la communauté d agglomération dans les travaux d étude relatifs au rapprochement des trois plates-formes d initiative locale présentes sur le département du Val d Oise. Ce travail a abouti à la fusion des trois associations en une seule structure, INITIACTIVE 95. La création de cette nouvelle entité doit permettre de : Rendre plus lisible l offre et les outils d aide à la création d entreprise ; Obtenir une meilleure complémentarité des outils de financement à l échelle départementale ; Renforcer l accueil et le suivi post-création des entreprises nouvellement créées ; Développer l activité financière pour toucher un nombre plus important de porteurs de projet de création. L accompagnement et le suivi renforcés des créateurs et des jeunes entreprises du territoire Financé par le Fonds Social Européen, ce service propose, pour les porteurs de projet de création d entreprises : Un accueil et une orientation des porteurs de projets (informations collectives, entretiens individuels, communication) ; Un accompagnement dans le montage du projet de création (vérification de l adéquation homme/projet, aide à l étude de marché, choix de la structure juridique, montage du business plan, recherche de formation, etc.) ; Un accompagnement dans les démarches de création (immatriculation, rédaction des statuts, recherche d experts, etc.) ; 8I 14I

15 Rapport d activité 2011 Val de France Recherche de locaux et mise en relation avec les propriétaires et commercialisateurs. Le suivi post-création des jeunes entreprises du territoire est organisé de la manière suivante : Suivi de l entreprise pendant les 3 premières années ; Organisation de rencontres régulières avec les chefs d entreprises suivis ; Mise en relation avec des experts et/ou conseillers en fonction des problématiques de développement rencontrées par les entreprises. En 2011 : 72 porteurs de projets et 36 entreprises nouvellement créées ont été rencontrés ; 10 porteurs de projets et 5 jeunes entreprises ont intégrés le dispositif d accompagnement renforcé ; Création de 24 nouvelles entreprises et retour à l emploi de 15 personnes. Zoom sur Val de France Numérique Dans la continuité de l accompagnement renforcé des jeunes entreprises du territoire, la communauté d agglomération Val de France a souhaité, en 2011, fédérer la création d une «Communauté du Numérique» visant à apporter une réponse spécifique aux besoins des jeunes entreprises du territoire relevant de la filière du Numérique. Cette Communauté «Val de France Numérique» offre aux entreprises du territoire la possibilité de se rencontrer, d échanger et de s informer sur des thèmes liés au Numérique. Son lancement a eu lieu à l IUT de Sarcelles le 24 novembre 2011 et a réuni près de 80 participants, dont une quarantaine d entreprises du territoire. Ce lancement réussi sera prolongé, au cours de l année 2012, par l organisation d un cycle de trois conférences, les «Rendez-Vous du Numérique», réunissant les entreprises et acteurs de la filière du Numérique du territoire de Val de France. Les perspectives 2012 : Poursuivre les actions du Service d Amorçage de Projets ; Poursuivre et consolider le dispositif d accompagnement et de suivi renforcés des créateurs et jeunes entreprises du territoire ; Suivre l activité de l association INITIACTIVE 95, résultat du travail engagé en 2011 et visant au rapprochement des 3 PFIL implantées sur le département du Val d Oise ; Accompagner la création d un Point d Accès à la Création d Entreprise, initiative portée par l association INITIACTIVE 95. I15

16 LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Développer le commerce local Les actions en faveur du commerce de centre ville L opération de restructuration du centre commercial Arc en Ciel à Garges-lès-Gonesse L opération de restructuration du centre commercial Arcen-Ciel à Garges-lès-Gonesse confiée par Val de France à la SEMAVO aux termes d une convention publique d aménagement signée en 2003 touche à sa fin. Rappel des points importants du projet : Achèvement des travaux de restructuration du centre commercial (la réception des travaux a été prononcée le 9 octobre 2009) ; Finalisation de la signature des baux commerciaux avec les exploitants maintenus dans le centre commercial ; Poursuite et achèvement des travaux relatifs à la mise au point de la division en volumes du centre commercial Arc-en-Ciel ; Poursuite et finalisation des négociations engagées avec le futur investisseur dans le cadre de la vente du centre commercial. L année 2011 a été marquée par la finalisation des accords en vue de la vente du centre commercial Arc-en-Ciel à la société composée de l Epareca et de la Caisse des Dépôts et Consignations. La vente est intervenue au début de l année L activité du Manager de Ville de Val de France Le manager doit mettre en œuvre une politique de «gestion du commerce de ville» dont l objectif est de contribuer à l accroissement de la fréquentation des commerces. En décembre 2011, Christian CASTRESEANU a succédé à Estelle NANAYAKKARA qui occupait ce poste depuis décembre Bilan 2007/2011 : Connaissance et analyse de l offre commerciale ; Réflexion sur la stratégie de développement commercial ; Soutien à la création d entreprises ; Développement de l action collective et implication des commerçants (dans le cadre des fêtes de fin d année 2011, des animations commerciales organisées sur trois pôles ; le village de Sarcelles, le village de Villiers-le-Bel et le CC Arc-en-Ciel) ; Appui aux programmes de requalification et de redynamisation commerciale (PRU). Enjeux et perspectives 2012 : Connaissance du territoire : recensement annuel de l offre commerciale et étude des caractéristiques sociodémographiques, économiques et de consommation des ménages ; Propositions d une stratégie de développement commercial à l échelle intercommunale. Actualisation de la plaquette d information pour favoriser les implantations sur le territoire ; Réalisation d une enquête de mobilité des commerçants sur 5 secteurs commerciaux pour la mise en place, en 2013, d outils d aide et d accompagnement des commerçants ayant un projet de cession / transmission, en lien avec les partenaires financiers (CCIV, CRIF, CDC, Etat via le FSE) ; Appui à la commercialisation de nouvelles cellules commerciales dans le cadre des projets urbains (PRU) ; Création d une bourse des locaux vacants en lien avec les communes ; Finalisation de l étude portant sur l optimisation de la signalétique commerciale sur le territoire de Val de France et proposition du plan d actions ; Elaboration, mise en place et suivi d un programme de dynamisation en liaison avec les associations de commerçants du territoire (animations commerciales prévues lors de la semaine du goût et des fêtes de fin d année) ; Développement de la communication avec la création d une page «commerce» sur le site internet de Val de France. 16I

17 L EMPLOI ET LA POLITIQUE DE LA VILLE Rapport d activité 2011 Val de France Le PLIE Val de France (Plan local pour l insertion et l emploi) Le PLIE vise au retour à l emploi durable de personnes qui en sont très éloignées. Il prend appui sur : Un accompagnement individuel très renforcé des personnes dont une commission aura validé l éligibilité au dispositif, Une animation territoriale visant à mobiliser l ensemble des partenaires concernés, à favoriser la connaissance réciproque des acteurs et à repérer les opportunités d emploi, Une ingénierie d actions visant à renforcer «l employabilité» des personnes, en fonction des perspectives d emploi sur le territoire. Le PLIE offre 200 places d accompagnement individualisé. Les bénéficiaires ont un référent qui les accompagne tout au long de leur parcours et leur propose des bilans de compétences, des opportunités d embauche ou des formations favorisant leur insertion professionnelle. 3 opérateurs ont ainsi été retenus en 2011, la Mission Locale pour accompagner 40 jeunes, le GIP ADIFE et l AFE pour accompagner chacun 80 adultes. Les chiffres pour l année 2011 : 270 bénéficiaires accompagnés, 84 nouvelles entrées dans le dispositif, 101 personnes sorties du dispositif dont 41 sorties positives : 18 CDI, 13 CDD, 1 création d activité, 4 formations qualifiantes et 5 autres contrats de travail (CAE, CUI de plus de 6 mois). Les actions menées en 2011 : Filière Logistique : Une action visant l obtention du CACES (Procarist 95) du 02/05/2011 au 31/12/2011, Une action d accompagnement à l emploi (A.P.F.) du 06/09/2011 au 23/12/2011. Filière Aide à la personne : Une action de formation qualifiante au CCP 2 (Sésame Formation) - du 17/05/2011 au 15/07/2011. Filière Commerce/Grande distribution : Une action «Employé commercial en magasin» (AFEC) du 06/09/2011 au 19/12/2011. Financement régional : 3 PAVE (Parcours d Accompagnement Vers l Emploi) «Agent de sûreté aéroportuaire» - GIP ADIFE du 30/05/2011 au 19/08/2011, «Assistant de Vie aux Familles» - Sésame Formation du 19/09/2011 au 17/02/2012, «Multi métiers» (GIDEF Garges-lès-Gonesse) du 17/10/2011 au 21/01/2012. Les perspectives 2012 : Poursuite des actions de suivi et d accompagnement ; Poursuite des actions d accès à la qualification et à l emploi dans les secteurs de la logistique, de l aéroportuaire, du commerce-distribution et mise en œuvre du Programme qualifiant territorial (CAP Gardien d immeubles). I17

18 L EMPLOI ET LA POLITIQUE DE LA VILLE Les espaces emploi Une intervention de proximité de la communauté d agglomération au travers de ses espaces emploi à l égard des publics au plus près des quartiers. Le service offert par les espaces emploi se caractérise par l écoute, la proximité, une souplesse dans les modalités d accueil et une grande personnalisation du service rendu. Les missions des espaces emploi : Assurer un accueil de proximité des habitants de Val de France, quels que soient leurs situations, statuts et niveaux d études ; Accompagner et aider les demandeurs d emploi dans la définition du projet professionnel, le repérage d offres d emploi, l élaboration de dossiers de candidature, la préparation des entretiens de recrutement ; Conduire une animation territoriale en veillant au maillage entre les différents acteurs de l emploi, du social et de la formation ; Mettre en place et développer des actions sur le territoire (Cafés emploi, réunions des référents emploi, forums emploi, etc.). En 2011, ont été dénombrés plus de passages «en proximité» et plus de entretiens individuels. Les actions menées en 2011 : Lutte contre les discriminations : Panneaux d exposition élaborés par le Pôle Ressource systématiquement présents sur l ensemble des forums Animation du stand par les partenaires : La CASE (lutte contre les discriminations), Cap Emploi (handicap), Mission Locale (Information juridique) Les cafés emplois, à : Villiers le Bel : deux fois par mois dans les Maisons de quartier du territoire : 236 personnes ont participé à 20 Cafés Emploi ; Sarcelles : deux fois par mois dans les quartiers : 652 personnes ont participé à 20 Cafés Emploi ; Garges-lès-Gonesse : deux fois par mois les vendredi après-midi - de janvier à juin 2010 au Centre Social des Doucettes, puis au Centre Social du Plein Midi. 244 personnes ont participé à 10 Cafés Emploi. Les actions collectives de mobilisation vers l emploi : «Un emploi pour moi? Je m y prépare» Après une première action expérimentale qui a eu lieu du 22 novembre au 3 décembre 2010 sur Villiers-le-Bel visant à sensibiliser les allocataires du RSA à la recherche d emploi et à travailler sur l image et la confiance en soi pour aller au devant d un employeur, deux actions collectives ont été organisées. La première sur l Espace Emploi de Garges-lès-Gonesse du 17 au 27 mai 2011 (8 participants et 5 sorties positives) et la deuxième sur l Espace Emploi d Arnouville du 14 au 25 novembre 2011 (9 participants). Ces deux actions ont été menées avec succès. Les témoignages des participants sont très positifs ainsi que les retours des employeurs, et ce notamment lors d entretiens de recrutement qui ont eu lieu suite à ces sessions. Des réunions thématiques emploi mensuelles, à : Villiers le Bel : une réunion par mois avec 15 participants en moyenne ; Sarcelles : toutes les 6 semaines environ avec 15 participants en moyenne. Des réunions de coordination de quartier à Gargeslès-Gonesse sur le quartier des Doucettes et participation au comité de suivi des «stages de préparation à la vie active» menés par le Centre Social «Les Doucettes». Les espaces emploi hébergent des permanences : le Service d Amorçage de Projets, la Marine Nationale et l ADIE. 18I

19 Rapport d activité 2011 Val de France Les perspectives 2012 : Poursuite des actions collectives de mobilisation vers l emploi visant l acquisition de compétences sociales (3 sessions prévues en 2012) ; Evolution de l offre de service des espaces emploi ; Réflexion autour de la mobilisation des publics et de la professionnalisation des acteurs. Les Forums Emploi Faire venir l offre d emploi et de formation sur le territoire et permettre à des personnes de rencontrer directement des employeurs sans le filtre du dossier de candidature, tels sont les objectifs principaux de ces forums. 4 manifestations ont été organisées en 2011 : Economie sociale et solidaire : Le 7 avril à Villiers-le-Bel (151 visiteurs) ; quinzaine du BTP : du 15 au 29 avril sur les 3 PRU de Val de France Aide à la personne : Le 30 juin à Arnouville (480 visiteurs) ; Forum «inversé» : Le 18 octobre à Villers-le-Bel Programmation 2012 : Secteur du Développement Durable avec une évolution de la thématique vers l éco-mobilité et le transport le 3 avril 2012 à Villiers-le-Bel ; Métiers de l art et de l artisanat : du 29 au 31 mars 2012 ; Forum «inversé» en partenariat avec l EPIDE à la rentrée La mise en œuvre des clauses d insertion dans les marchés ANRU Les programmes de renouvellement urbain qui se tiennent sur le territoire de Val de France impliquent la mise en œuvre de chartes locales d insertion qui prévoient de réserver au minimum 5% des heures de travail générées par les travaux à des personnes résidant en ZUS ainsi que 10% Données chiffrées Nombre de maître d ouvrage mettant en œuvre la clause d insertion Nombre d heures à réaliser inscrit dans les marchés (marchés en cours et terminés) Garges-lès- Gonesse des embauches réalisées dans le cadre de Gestion Urbaine de Proximité. L agglomération est responsable de la mise en œuvre et de l application des clauses d insertion sur son territoire. Villiers-le-Bel Sarcelles Totaux Heures réalisées Nombre de marchés comportant une clause (marchés en cours et terminés) Nombre de personnes ayant bénéficié d un emploi Pourcentage de réalisation 87 % 76% 65 % 79 % I19

20 L EMPLOI ET LA POLITIQUE DE LA VILLE Points forts : Inscription des clauses dans l ensemble des marchés et effet d entraînement sur les marchés hors ANRU (montée en charge des opérations à suivre) ; Volonté affichée des maîtres d ouvrage à aller au-delà des 5% d insertion ; Réalisation des heures inscrites dans les marchés ; Diminution du recours à l intérim au profit de l embauche directe (CDD, CDI) ; Certaines entreprises «jouent le jeu» et proposent des CDI ou prolongent les missions en CDD au-delà de leurs obligations ; Poursuite de la réflexion sur les suites de parcours d insertion des publics ; Développement des partenariats engagés (ex : entreprise/siae) ; Renforcement de l utilisation des articles 30 et 53 du CMP ; Inscription des clauses aux marchés de services, d entretien, d ingénierie Axes d amélioration : Encourager les Maîtres d Ouvrage, garants de l inscription des clauses dans les marchés à : - aller au-delà des 5 % d insertion, pour permettre des contrats plus longs ; - Inscrire le nombre d heures et le nombre de postes correspondant ; - Faire rescter les engagements des entreprises : inscrire les pénalitépes dans les marchés et les appliquer ; - Poursuivre le travail en amont sur le calcul des heures à réaliser, en s appuyant sur l expertise de Val de France. Les demandeurs d emploi restent peu attirés par le secteur du BTP. Il convient donc de : - Poursuivre les actions de mobilisation du public de notre territoire : informations collectives, quinzaine BTP, visites de chantiers ; - Poursuivre également le travail de suivi des bénéficiaires à l issue de leur contrat, en collaboration avec les partenaires de l emploi. L insertion par l activité économique Mise en place d un chantier d insertion permanent, porté par IMAJ, depuis février 2011 : 12 personnes du territoire Val de France y sont actuellement en CAE (Contrat d Accompagnement vers l Emploi) ; Plusieurs chantiers ont été réalisés ou sont en cours, notamment sur Fosses et Goussainville ; Une planification des travaux est à l étude avec les bailleurs I3F sur Garges-lès-Gonesse et Osica sur Villiers-le-Bel / Sarcelles. Étude sur le développement de l IAE (Insertion par l Activité Economique) confiée au cabinet OPUS 3 / plan d action proposé : Action 1 : Améliorer la lisibilité des parcours d insertion ; Action 2 : Accompagnement des porteurs de projet ; Action 3 : Soutien aux SIAE (Sociétés pour l Insertion par l Activité Economique) par la commande publique ; Action 4 : Faire bénéficier les SIAE de l offre de service existante en direction des entreprises. Les Maisons de la Justice et du Droit Placées sous l autorité du Président du Tribunal de Grande Instance et du Procureur de la République, les MJD assurent sur le territoire de Val de France une présence judiciaire de proximité, favorisent l aide aux victimes, facilitent l accès aux droits et développent des nouveaux modes de traitement judiciaire et pénal de la petite délinquance. Les MJD regroupent différentes permanences d information juridique de proximité et d accueil de professionnels du droit ou d associations. Nb personnes accueillies Nb appels téléphoniques Sarcelles Garges-lès-Gonesse Villiers-le-Bel TOTAL Les perspectives 2012 : Poursuite des conseils des MJD ; Mise à jour de la plaquette de présentation ; Participation au volet «Sécurité - Prévention de la délinquance» des CUCS Expérimentaux. 20I

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 185000 habitants Val-de-Marne Dans le cadre de la montée en charge de la CASA Recrute par voie de mise à disposition

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF 3 CP 13-247 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF 4 CP 13-247 5 CP 13-247 ANNEXE 2 A LA DELIBERATION : FICHES PROJETS 6 CP 13-247 FICHE PROJET DU DOSSIER N 13004475 Commission Permanente du 4

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Intégrer la dimension économique dans les projets de rénovation urbaine

Intégrer la dimension économique dans les projets de rénovation urbaine Intégrer la dimension économique dans les projets de rénovation urbaine SOMMAIRE 1. Présentation d Epareca 2. Modalités d intervention de l Etablissement 3. Opération à vocation commerciale : l exemple

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine La localisation La ville d Argenteuil, 100 000 habitants, 3ème ville d Ile de France, est située

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS 6 matinées d avril à décembre 2015 à Lyon (Rhône) Contexte Insuffisance de services et d activités économiques, commerces de proximité en berne, taux de chômage deux

Plus en détail

EPA Plaine de France. Compte- rendu synthétique de la réunion publique du vendredi 14 juin 2013. Introduction

EPA Plaine de France. Compte- rendu synthétique de la réunion publique du vendredi 14 juin 2013. Introduction EPA Plaine de France Compte- rendu synthétique de la réunion publique du vendredi 14 juin 2013 Concertation du Triangle de Gonesse - Salle Jaques Brel à Gonesse Introduction Après avoir accueilli les participants,

Plus en détail

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ DIRECTION DE LA VILLE ET DE LA COHÉSION URBAINE Bureau du développement économique et de l emploi Février 2015

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 - INITIATIVE ASSOCIATIVE -

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 - INITIATIVE ASSOCIATIVE - Association de Soutien à la Participation des Habitants DEMANDE DE SUBVENTION 2015 - INITIATIVE ASSOCIATIVE - Date limite de dépôt du dossier : Deux mois avant la date de réalisation Association : Intitulé

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions édito Le Conseil général du Gard s est engagé à travers sa politique d achat dans

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Gestion urbaine de proximité

Gestion urbaine de proximité Gestion urbaine de proximité Évolution des enjeux et des pratiques d acteurs Note de cadrage Mai 2012 Ce document est le fruit d une réflexion menée par un groupe de travail partenarial, sous la conduite

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Les Maisons de la Justice et du Droit

Les Maisons de la Justice et du Droit Les Maisons de la Justice et du Droit Conseils, Informations, Accès au droit, Aide aux victimes Qui est votre meilleur interlocuteur? Placées sous l autorité du Président du Tribunal de Grande Instance

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 2ème Commission Solidarités, innovation sociale et lutte contre les discriminations N 2012-02-0023 SÉANCE DU 17 DÉCEMBRE 2012 POLITIQUE : INSERTION SOCIALE SECTEUR

Plus en détail

Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville

Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville Le soutien à l immobilier d entreprises Cycle «Habitat, cadre de vie et gestion urbaine» 24 novembre 2015 La Région et

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2015 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE Assistant(e)

Plus en détail

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 1 Une politique régionale concertée Le 20 Mai 2008, le CRIF organise une large concertation

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

CENTRE INFORMATION JEUNESSE! " " # $ % *!+, (

CENTRE INFORMATION JEUNESSE!   # $ % *!+, ( CENTRE INFORMATION JEUNESSE! " " # $ % & ' ()(( *!+, ( 461 rue Saint Léonard 49000 ANGERS Tél : 02.41.66.52.52. Fax : 02.41.66.53.66. Site internet : http://www.boutiques-de-gestion.com E.mail : bganjou@wanadoo.fr

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES Sous-Direction des Partenariats Public-Privé Bureau des Sociétés d Economie Mixte 2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET

Plus en détail

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Présentation de la CCI Versailles-Yvelines Club des Entrepreneurs de la Plaine de Versailles 1 PATRICK BERNHEIM Membre du Bureau de la CCI Versailles-Yvelines

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI?

COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI? COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI? Projet de Rénovation Urbaine du Courghain : Modalités de l accompagnement au relogement. SOMMAIRE I. Eléments de contexte. 1. Situation

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

Logement social : Gestion sociale de chantiers en site occupé. Proposition d intervention

Logement social : Gestion sociale de chantiers en site occupé. Proposition d intervention Lauriane Dahan Nathalie Gaudant Lucille Gicquel Consultantes Accompagnatrices de projets http://www.etymon.fr/les-projets/sosten-projets/ Logement social : Gestion sociale de chantiers en site occupé Proposition

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Résidence Blanche de Castille à Saint-Ouen-l Aumône (95)

DOSSIER DE PRESSE Résidence Blanche de Castille à Saint-Ouen-l Aumône (95) DOSSIER DE PRESSE Résidence Blanche de Castille à Saint-Ouen-l Aumône (95) Livraison de 67 logements neufs PLUS CD (Première tranche) Photo : Michel Denancé 29 Juin 2015 1 RÉSIDENCE BLANCHE DE CASTILLE

Plus en détail

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018 La contractualisation Caf / Collectivités territoriales Le Renouvellement des Cej 2015-2018 Sommaire 1. La contractualisation avec la Caf : > les principes Rappel : Cej Une nouveauté : la Ctg La gouvernance

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail

La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2

La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2 Paris, le 2 juillet 2014. La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2 Cette contribution vise à mettre en valeur l entreprenariat comme moyen de lutte contre

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2015

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2015 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2015 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france HABILITATION DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL A LANCER

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739 Séance publique du 21 juin 2005 Délibération n 2005-2739 commission principale : développement économique objet : Démarche Lyon ville de l'entrepreneuriat - Soutien à l'association Action'elles pour son

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

2014 DJS 263 DFA Principe et caractéristiques principales du lancement du dispositif «Paris Escalade» - Tarification afférente. PROJET DE DELIBERATION

2014 DJS 263 DFA Principe et caractéristiques principales du lancement du dispositif «Paris Escalade» - Tarification afférente. PROJET DE DELIBERATION DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Sous-direction de l administration générale et de l équipement Service des Affaires Juridiques et Financières 2014 DJS 263 DFA Principe et caractéristiques principales

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail