Réunion régulière n o 13 tenue le mardi 1 er décembre 2009 au bureau du district scolaire, Richibouctou

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réunion régulière n o 13 tenue le mardi 1 er décembre 2009 au bureau du district scolaire, Richibouctou"

Transcription

1 PROCÈS-VERBAL Réunion régulière n o 13 tenue le mardi 1 er décembre 2009 au bureau du district scolaire, Richibouctou Présences : Janic Bernard Édouard Boccoz Michel Boudreau Angèla Durelle Nadine Fournier Suzanne Gagnon James LeBlanc Denyse LeBouthillier Josée Martin Roger Martin Andréa Vautour Absence : Michel LeBlanc Gérald Richard, directeur général Diane Albert-Ouellette, directrice de l éducation Hermel Mazerolle, directeur des services administratifs et financiers Denise Allain, secrétaire Huis clos : 18 h 55 à 19 h 1 - Ouverture de la réunion par le président : Après un bon souper de Noël au restaurant, le président commence la réunion à 19 h. 2 - Considération et adoption de l ordre du jour et absences : Proposition n o : Il est proposé par M. James LeBlanc et appuyé par M me Denyse LeBouthillier que l ordre du jour soit accepté tel que présenté. Adoptée à l unanimité. 3 - Considération et adoption du procès-verbal de la réunion régulière du 3 novembre 2009 : Proposition n o : Il est proposé par M me Suzanne Gagnon et appuyé par M lle Josée Martin que le procès-verbal de la réunion régulière du 3 novembre 2009 soit accepté tel que présenté. Adoptée à l unanimité.

2 ~ 2 ~ 4 - Questions découlant du procès-verbal : Aucun suivi à faire. 5 - Agenda automatique : Médias sociaux (web 2,0) et l application pédagogique des technologies : Le directeur général présente M. Bernard Manzerolle, mentor en APO pour le district. M. Manzerolle est originaire de Shippagan et il est au district depuis M. Richard exprime à quel point le District scolaire n o 11 est chanceux de compter M. Manzerolle parmi son personnel en raison du fait que ce dernier est convoité au niveau provincial et même au niveau national. M. Manzerolle commence sa présentation vidéo, qu il contrôle avec son ipod, en parlant de l évolution de la technologie depuis qu il a débuté dans l enseignement en 1980, alors qu on parlait de la vidéocassette Beta. On pensait à l époque que cette nouvelle technologie allait révolutionner l enseignement mais, présentement, on n en parle plus. Les enseignants et enseignantes ont tout un défi à relever en salle de classe alors que la technologie a tellement évolué que les élèves ont toutes sortes de moyens de communication et peuvent faire de la vidéo n importe où, n importe quand, n importe comment. M. Bernard Manzerolle présente une petite vidéo de quelques minutes qui s intitule «La place des TIC (technologies de l information et de la communication) dans les écoles du District scolaire n o 11». On dit dans ce petit bout de film que les «ados sont nés dans un monde numérique où ils s attendent à pouvoir créer, consommer, remixer et partager du matériel entre eux». Les moyens d utilisation d Internet dans la classe sont nombreux ; en voici une liste : blogues, wikis, podcasts, collaboration en ligne, évaluation en ligne, éducation en ligne, web-cams, GPS, jeux de géocaching, GIS, Google Earth, quêtes web, portfolios numériques, manipulations virtuelles, correspondants virtuels, visites virtuelles, écriture, lecture, réflexion et les cellulaires. Étant donné que les élèves savent déjà utiliser cette technologie, alors pourquoi ne pas l utiliser pour l enseignement dans presque toutes les matières. Une fois la vidéo terminée, M. Manzerolle explique ce qu est le Web 2.0. Celui-ci permet la création d un compte personnel, il offre des services ou applications simples, il permet de créer du contenu pour collaborer, communiquer et partager et, tout ceci, sans installation de logiciels. Il n est même plus nécessaire d avoir Office dans son ordinateur pour effectuer les applications. Quelques enseignants et enseignantes dans le district, notamment aux écoles Blanche-Bourgeois, Camille-Vautour et Notre-Dame, utilisent beaucoup YouTube, TeacherTube, Kizoa, etc. On peut les appeler les Prof 2.0! Le District scolaire n o 11 a son carnetweb ou blogue depuis trois ans, une douzaine d écoles ont également leur carnet, de même que certaines classes et quelques élèves. Les enseignants gèrent le carnet des élèves. Les gens qui se servent de Twitter ou Facebook veulent joindre d autres personnes (réseautage), s informer, partager avec des amis ou des collègues, faire partie d une

3 ~ 3 ~ communauté ou d un groupe, s exprimer et donner son opinion, poser des questions et apprendre. Les personnes que tu côtoies peuvent être des amis, des voisins ou des habitants d un autre pays. Il peut se former des groupes comme, par exemple, des politiciens, des artistes, des enseignants de sciences, etc. En 2008, Facebook était le mot de l année dans le moteur de recherche Google et en 2009, c est Twitter qui vient en tête de liste. Twitter ou Gazouillis est un micro blogue de 140 caractères. Il permet surtout de partager des liens ou des sites Web. Par exemple, M. Manzerolle a aperçu sur Twitter que les élèves au Danemark auront le droit de se servir d Internet pour faire leurs examens. M. Gérald Richard est fier d annoncer que le carnetweb d un enseignant à l école Camille-Vautour a été choisi par un professeur de l Université de Chicoutimi qui veut vérifier comment le blogue peut servir à l apprentissage de la langue dans un milieu minoritaire. M. Manzerolle est surpris de voir le peu de confidentialité qui existe dans Facebook. Il est possible de tout savoir sur ce qui se passe dans la vie de personnes que tu connais à peine. M. Manzerolle trouve quand même regrettable que le monde de l éducation ne s est pas approprié bien avant cet outil extrêmement puissant en réseautage. Par exemple, un enseignant de français se fait une page sur Facebook et place des éléments enseignés durant la journée, des suggestions de livres à lire, des résumés de livres, des nouvelles à partager, etc. Certains districts scolaires au Québec et en Ontario s en servent. Présentement, des élèves dans le district développent des portails sécurisés pour fins d apprentissage. Il y a aussi des cours en ligne sécurisés accessibles aux élèves. Les parents branchés à Internet peuvent consulter ces services offerts à leurs enfants. C est maintenant possible de visionner avec un ipod les films de l ONF. Si tous les élèves dans une classe avaient un ipod, l enseignant pourrait intégrer à la matière le visionnement d une vignette, d une vidéo, d un film, pour ensuite en faire un thème de discussion. M. Manzerolle pense que les technologies de l information et de la communication avancent bien dans le District scolaire n o 11. Celui-ci était le premier district francophone dans la province à avoir un blogue. Maintenant, le District scolaire n o 3 a le sien. En terminant sa présentation, M. Manzerolle fait voir au Conseil une page Facebook qu il a fabriquée mais qui est, pour le moment, barrée au public. Tout le matériel placé sur le blogue fait partie automatiquement de cette page. M. Richard croit que le district doit attendre avant d avoir ce média social qu est Facebook. Il reconnait que cet outil servirait à renseigner efficacement et rapidement les parents sur différents sujets comme, par exemple, la fermeture des écoles lors des tempêtes, la mise à jour du déroulement de la pandémie H1N1, la tenue d un sondage, etc. Un membre du Conseil demande si le projet de portables dans quelques écoles du district a contribué à augmenter les résultats scolaires. M. Richard répond que les portables ont été maintenus dans trois classes du district malgré que le projet ait été aboli par le ministère de l Éducation. Il n a pas reçu de résultats à cet effet. M.

4 ~ 4 ~ Manzerolle croit qu il y eut des effets bénéfiques sur le plan de la motivation, mais difficilement mesurables dans les résultats scolaires. M. Manzerolle fait voir au Conseil son site Twitter où il a une centaine d abonnés. M. Richard explique qu avec Twitter, tu peux t abonner à toutes sortes de sites en éducation de différents pays. Le président et le directeur général remercient M. Bernard Manzerolle pour sa présentation que les membres ont beaucoup appréciée. M. Richard fait part qu en raison des compressions budgétaires, il a dû réaffecter dans une salle de classe une enseignante qui faisait le même travail que M. Manzerolle. Il ajoute que si le district continue d équiper les classes avec de l équipement technologique, il faudra avoir de la formation, de l accompagnement et des techniciens. 6 - Affirmation et vérification : Correspondance : Lettre du directeur de l école Marée Montante et du président du CPAÉ de cette même école demandant que la bibliothèque soit nommée «Bibliothèque Marguerite-Bourgeoys». 7 - Liens : Proposition n o : Il est proposé par M me Andréa Vautour et appuyé par M. James LeBlanc que la demande de l école Marée Montante, à l effet que la bibliothèque soit nommée «Bibliothèque Marguerite-Bourgeoys», soit acceptée. Adoptée (une abstention : M me Janic Bernard). Lettre du ministre de l Éducation, M. Roland Haché, concernant les rénovations à l école Clément-Cormier. La fin des travaux est reportée à une date ultérieure. Lettre du ministre d Approvisionnement et Services, M. E. J. Doherty, concernant les rénovations à l école Clément-Cormier. Il regrette lui aussi que la fin des travaux soit reportée. Consultation publique : Il n y a pas de public à la réunion. M. Richard va sur le carnetweb du district et montre aux membres du Conseil quelques articles qui s y trouvent. Il y a une photo de quelques employés du district qui ont eu un certificat lors d une soirée de reconnaissance le 26 novembre Il y a aussi d autres articles intéressants qui concernent quelques écoles du district. 8 - Monitoring : Vérification et fréquence des politiques : Ce point sera enlevé de l ordre du jour de la prochaine réunion.

5 ~ 5 ~ Rapport de monitoring sur la politique «Code de déontologie des membres du Conseil» : Le président fait la lecture de la politique. Celle-ci sera soumise au comité d évaluation du DG et politiques pour révision. Si les membres du Conseil veulent que certains points soient éclaircis, ils peuvent faire part de leurs commentaires aux membres du comité. 9 - Rapport des comités : Comité des finances : Ce comité n a pas tenu de réunion. Comité d évaluation du DG et politiques : Une réunion de ce comité aura lieu en janvier. L ensemble des politiques seront discutées dans le but de les améliorer. Comité du plan de communication : Une réunion de ce comité aura lieu en décembre ou janvier. La firme Symbal a fait connaitre ses taux pour ses services. M. Richard propose un appel conférence avec les membres du comité du plan de communication et un représentant de la firme. Cet appel se fera en même temps que la réunion. Comité sur le transport scolaire : Ce comité n a pas tenu de réunion. Ce point sera enlevé de l ordre du jour de la prochaine réunion. AGA du CÉD : La première AGA du CÉD eut lieu le mardi 10 novembre 2009, à 19 h, à l auberge Le vieux presbytère de Bouctouche. Trente-six personnes étaient présentes. Les participants et participantes semblaient satisfaits de l organisation de la soirée. D autres activités pourront être ajoutées à l ordre du jour de l AGA M. Richard a reçu plusieurs commentaires positifs, entre autres, un de M me Diane Léger, auteur, qui dit qu il est temps qu on parle d insécurité linguistique Processus de gouverne : FCÉNB : M me Rachel Dion a fait parvenir un sondage à être rempli par les membres des conseils d éducation. Le président invite les conseillers et conseillères à le remplir et l envoyer à M me Dion. FNCSF : Les membres du Conseil ont également reçu un sondage de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones. La date limite pour retourner le questionnaire est le 2 décembre.

6 ~ 6 ~ Forum provincial : Le dernier Forum provincial eut lieu le samedi 7 novembre 2009 avec le ministre de l Éducation, M. Roland Haché. M. Martin a apprécié l ouverture démontrée par le ministre et les suivis apportés au programme PLOÉ. Un budget de 5,8 millions a été mis de côté suite aux recommandations de la Commission sur l école francophone. Ce montant sera déboursé chaque année pour les trois prochaines années. Le Groupe d action de la Commission sur l école francophone va tenir une réunion le 10 décembre Cette équipe est responsable de la distribution des fonds. Nous espérons qu une bonne partie de cette somme sera attribuée en salle de classe. Rapport du président : Le président présente son rapport qui date du 6 novembre jusqu au 1 er décembre Le directeur général mentionne les nombreuses heures de travail que M. Martin accorde pour le Conseil d éducation. M. Martin fait part que le directeur général, le maire de Rogersville et lui-même ont rencontré à tour de rôle le ministre de l Éducation, M. Roland Haché, et le ministre de l Éducation postsecondaire, Formation et Travail, M. Donald Arseneault, afin de discuter du projet de rénovation de l école de Rogersville. Le but est d accommoder les élèves de la maternelle à la 12 e année tout en prenant en considération le secteur communautaire, tel qu une bibliothèque scolaire et publique, les services pour la petite enfance et la formation des adultes Auto-évaluation : Auto-évaluation de la réunion : Quatre rapports sur dix ont été reçus pour la réunion du 3 novembre Questions diverses 13 - Date de la prochaine réunion : La prochaine réunion aura lieu le mardi 5 janvier 2010, à 19 h, au bureau du district scolaire. Items pour les prochaines réunions : Rapport de monitoring : Les enfants sont prêts pour la maternelle (janvier) Rapport de monitoring : Fermeture d une école (février) Les membres du Conseil visionnent un montage audiovisuel qui a été montré à l AGA. Ce montage a été réalisé par M me Rachel Schofield-Martin, agente de développement d école communautaire, et il démontre les activités qui se font dans les écoles du district. On y voit aussi les jeunes qui fréquentent les centres d apprentissage. Ces centres font des merveilles avec les jeunes qui donnent quelques heures par jour dans différentes entreprises de la région ; il arrive que des compagnies embauchent les jeunes qui ont donné du temps. Un inspecteur de la GRC a fait part que le taux de criminalité dans la région a diminué et il croit que c est dû, en grande partie, à ces centres d apprentissage.

7 ~ 7 ~ Ajournement à 21 h 30. Roger Martin Président du Conseil d éducation Gérald Richard Directeur général

PROCÈS-VERBAL (version non approuvée) Réunion régulière n o 26 tenue le mardi 1 er mars 2011 au bureau du district scolaire, Richibouctou

PROCÈS-VERBAL (version non approuvée) Réunion régulière n o 26 tenue le mardi 1 er mars 2011 au bureau du district scolaire, Richibouctou PROCÈS-VERBAL (version non approuvée) Réunion régulière n o 26 tenue le mardi 1 er mars 2011 au bureau du district scolaire, Richibouctou Présences : Janic Bernard Angèla Durelle Nadine Fournier Suzanne

Plus en détail

Vous souhaitez vos documents de manière à pouvoir y accéder pour, ou non, et ce, depuis le lieu et l ordinateur de votre choix.

Vous souhaitez vos documents de manière à pouvoir y accéder pour, ou non, et ce, depuis le lieu et l ordinateur de votre choix. Voici quelques fonctions et outils efficaces pour diversifier les enseignements à distance. Présentées de manière à correspondre à des intentions, les références de ce document sont des inspirations, des

Plus en détail

Conseillers et conseillères : Kenneth Gaudet, président Clare Clermont Charland, vice-président Sydney Alfred Benoit Pomquet et Truro Delina Comeau

Conseillers et conseillères : Kenneth Gaudet, président Clare Clermont Charland, vice-président Sydney Alfred Benoit Pomquet et Truro Delina Comeau PROCÈS-VERBAL DE LA 125 e RÉUNION (RÉGULIÈRE) DU CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL TENUE LE 22 JANVIER 2005 À L ÉCOLE BEAUBASSIN, HALIFAX PRÉSENCES: Conseillers et conseillères : Kenneth Gaudet, président

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE VIDÉOCONFÉRENCE

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE VIDÉOCONFÉRENCE C.1.i. DOC.PV-R-27 AOÛT 2014 CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE VIDÉOCONFÉRENCE SALLE DU CONSEIL 296, RUE VAN HORNE SUDBURY LE MERCREDI 27 AOÛT 2014

Plus en détail

M. Jérôme Bérubé, conseiller au siège n o 5, est absent.

M. Jérôme Bérubé, conseiller au siège n o 5, est absent. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DES HAUTEURS CTÉ MATAPÉDIA À une séance ordinaire du conseil municipal des Hauteurs tenue mercredi le 3 juillet 2013 au lieu et à l heure ordinaire des séances sont présents(es)

Plus en détail

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B.

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. Dates importantes 13 janvier: Réunion de l APÉ (19h, bibliothèque de l école) 14, 21, 28 janvier: Dîners chauds 14, 28 janvier: Bouts de choux

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sommaire exécutif Préparé pour le ministère du Patrimoine canadien 4 septembre 2012 Date d attribution

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL Assemblée du Comité exécutif

PROCÈS-VERBAL Assemblée du Comité exécutif PROCÈS-VERBAL Assemblée du Comité exécutif Le lundi 19 janvier 2015 1 PROCÈS-VERBAL de l assemblée du Comité exécutif de la Corporation des célébrations 2015 à Laval tenue au Cosmodôme de Laval, le lundi

Plus en détail

1. VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE (À 19 H 42)

1. VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE (À 19 H 42) COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire de Kamouraska Rivière-du-Loup tenue le 10 février 2015, à 19

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document Leçon 7... Facebook, le réseau social sur internet Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations de base pour l enseignant Pourquoi?

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise!

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise! Facebook Pour une organisation ou une entreprise! Réalisé en mars 2010 Révisé en décembre 2010 Par : Sultana Ahamed, Isabelle Leblanc et Joline LeBlanc Qu est-ce que Facebook? Facebook est un réseau social

Plus en détail

Classe ipad. Recommandations suite à l an 1 du projet

Classe ipad. Recommandations suite à l an 1 du projet Classe ipad Recommandations suite à l an 1 du projet ]É{tÇÇx UxtâÄ xâ Conseillère pédagogique en intégration des TIC Secteurs primaire et secondaire Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Iles

Plus en détail

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011 Forum sur les réseaux sociaux Activité de la rentrée Association des étudiants de l'université du 3e âge Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU MARDI 27 SEPTEMBRE 2005 À 19 h15

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU MARDI 27 SEPTEMBRE 2005 À 19 h15 École Fernand-Seguin 10050, avenue Durham Montréal Québec H2C 2G4 Téléphone : 596.5200 Télécopieur : 596.7352 Site Web : csdm.qc.ca/fseguin Courriel : fseguin@csdm.qc.ca COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION RÉGULIÈRE

Plus en détail

PRÉLIMINAIRES 12-08.01 VÉRIFICATION DES PRÉSENCES

PRÉLIMINAIRES 12-08.01 VÉRIFICATION DES PRÉSENCES PROCÈS-VERBAL de la huitième (12-08) assemblée régulière du Conseil d administration du Collège de Rimouski tenue le mardi 27 novembre 2012, à 17 h, au local G-130 du Cégep de Rimouski. 1 PRÉLIMINAIRES

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Par Jean Lock Kunz et Spyridoula Tsoukalas Conseil canadien de développement

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Commission scolaire de l Estuaire - 67 - CC-2015-05-19

Commission scolaire de l Estuaire - 67 - CC-2015-05-19 Commission scolaire de l Estuaire - 67 - CC-2015-05-19 CONSEIL DES COMMISSAIRES PROVINCE DE QUÉBEC LA COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires

Plus en détail

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Trousse pédagogique Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Cahier de l élève Salut, je m appelle Xavier. Je vais à la polyvalente du quartier.

Plus en détail

Province de Québec Municipalité de la Paroisse De Saint Ambroise de Kildare. Le maire, monsieur François Desrochers.

Province de Québec Municipalité de la Paroisse De Saint Ambroise de Kildare. Le maire, monsieur François Desrochers. Province de Québec Municipalité de la Paroisse De Saint Ambroise de Kildare Procès verbal de la séance extraordinaire du conseil de la municipalité de Saint Ambroise de Kildare tenue le mardi 31 mars 2015

Plus en détail

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources GRATUIT audio vidéo actualités Chat activités ressources Cher professeur Août 2010 Notre site Web en anglais est devenu très populaire parmi les professeurs et les élèves d Anglais Langue Etrangère depuis

Plus en détail

Développer son réseau

Développer son réseau Jour 2 Développer son réseau Développer son réseau Créer sa marque personnelle grâce aux réseaux sociaux D après le gourou des affaires Jack Canfield, nous sommes la moyenne des cinq personnes avec lesquelles

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Mardi 6 novembre 2012 Sont présents: Madame Julie Figueiredo représentante des enseignants Madame Isabelle Gauthier représentante du personnel professionnel Madame

Plus en détail

Procès-verbal de la séance ordinaire du 4 août 2014

Procès-verbal de la séance ordinaire du 4 août 2014 Procès-verbal de la séance ordinaire du 4 août 2014 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE BLUE SEA Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil du 4 août 2014 à 19 h 00

Plus en détail

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Utiliser les médias sociaux Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Plan de présentation Les médias sociaux au Québec L utilisation des plateformes Les médias sociaux : Un outil d affaire? Pour

Plus en détail

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Introduction: Facebook est un réseau social populaire gratuit qui permet d être en lien avec ses amis, partager des centres d intérêts, créer des évènements

Plus en détail

Les affaires et le Web

Les affaires et le Web Les affaires et le Web Plan de la journée Initiation aux réseaux sociaux Vos expériences Principes de base vs clientèle type Facebook vs autres réseaux Twitter et Pinterest Les médias sociaux au jour le

Plus en détail

Facebook et autres médias sociaux

Facebook et autres médias sociaux Facebook et autres médias sociaux Guide pour un usage sécuritaire et responsable à l intention des élèves et des parents Collège François-de-Laval (Petit Séminaire de Québec) août 2011 Les médias sociaux,

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL N 3 SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD LE MERCREDI 11 JUIN 2003

PROCÈS-VERBAL N 3 SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD LE MERCREDI 11 JUIN 2003 PROCÈS-VERBAL N 3 SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD LE MERCREDI 11 JUIN 2003 Salle du Conseil, au siège social du Conseil SÉANCE PUBLIQUE Présences : André Duclos,

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE DU M2 STATISTIQUE & ECONOMÉTRIE Yves Aragon & Thibault Laurent & Anne Ruiz-Gazen GREMAQ, Université des Sciences Sociales 21 Allée de Brienne 31000

Plus en détail

Procès-verbal Final du Pré-AGA 2015 Calgary, AB Le 27 février 2015

Procès-verbal Final du Pré-AGA 2015 Calgary, AB Le 27 février 2015 Présents: CA: Officiers: Cadre: Debbie Flanagan (Présidente), Brian dicenzo (Vice-président), Jay Vanstone, Gord Gauvin, Morgan McCollum Ian Flanagan (Trésorier), Barb Davies (CÉN&C), Phil Perry (CTE),

Plus en détail

FEUILLET D INFORMATION! " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook.

FEUILLET D INFORMATION!  Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. AOÛT 2012 FEUILLET D INFORMATION " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. À chaque fois que vous utilisez Facebook, votre photo de profil vous suit. CONSEIL

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ÉCOLE DU 11 JANVIER, 2011

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ÉCOLE DU 11 JANVIER, 2011 PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ÉCOLE DU 11 JANVIER, 2011 PRÉSENCES : Michelle Baril Maggie Cournoyer Steve Daigle Carmen Hunting Mélanie Lambert Geneviève Lehoux Lisa Magera Danielle Tardif-Cyr

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF LE MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2010 LOCAL D-143 PROCÈS-VERBAL

RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF LE MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2010 LOCAL D-143 PROCÈS-VERBAL RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF LE MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2010 LOCAL D-143 PROCÈS-VERBAL 0.0 Procédures 0.1 Ouverture de l assemblée et prise officielle des présences 0.2 Nomination d un(e) président (e) d

Plus en détail

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014 Les internautes français et la confiance numérique Lundi 7 avril 2014 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1007 individus âgés de 15 ans et plus. La représentativité de l échantillon

Plus en détail

Adopté à l unanimité des conseillers

Adopté à l unanimité des conseillers Province de Québec M.R.C. d Arthabaska Municipalité de Saint-Albert Ouverture de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint- Albert, tenue le 2 avril 2013 à 19h30, au bureau municipal,

Plus en détail

CANADA PROVINCE DU QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BOLTON-OUEST

CANADA PROVINCE DU QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BOLTON-OUEST CANADA PROVINCE DU QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BOLTON-OUEST La séance ordinaire de la municipalité de Bolton-Ouest a été tenue le lundi 5 août 2013 à 19h30 à l Hôtel de Ville. PRÉSENTS: Maire Donald Badger

Plus en détail

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal Direction des bibliothèques Sondage Ithaka S+R Questionnaire français Université de Montréal Décembre 2014 Modules retenus Découverte Activités de recherche numérique Compétences informationnelles des

Plus en détail

Résumé des résultats du sondage sur l utilisation des médias sociaux dans l industrie des communications en 2011

Résumé des résultats du sondage sur l utilisation des médias sociaux dans l industrie des communications en 2011 Résumé des résultats du sondage sur l utilisation des médias sociaux d l industrie des communications en 2011 Bernard Motulsky, titulaire de la Chaire Pauline Breduillieard, associée de recherche Mai 2011

Plus en détail

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PROGRAMME EN ATTENTE) AEC en ASSURANCE DE DOMMAGES DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 -

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Collab : bâtir un réseau collaboratif d entreprise. Christian Roy Conseiller centre d expertise en collaboration Desjardins

Collab : bâtir un réseau collaboratif d entreprise. Christian Roy Conseiller centre d expertise en collaboration Desjardins Collab : bâtir un réseau collaboratif d entreprise Christian Roy Conseiller centre d expertise en collaboration Desjardins 1 Christian Roy Responsable du centre d expertise en collaboration Formation Gestion

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Volume 787 Page 171. Sont aussi présents: - M. Serge Lamontagne, directeur général; - Me Chantal Sainte-Marie, greffière. RÉSOLU À L'UNANIMITÉ:

Volume 787 Page 171. Sont aussi présents: - M. Serge Lamontagne, directeur général; - Me Chantal Sainte-Marie, greffière. RÉSOLU À L'UNANIMITÉ: Page 171 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVAL PROCÈS-VERBAL D UNE SÉANCE DU COMITÉ EXÉCUTIF DE LA VILLE DE LAVAL tenue à huis clos le mardi 30 juin 2015 à 9:35 heures à l hôtel de ville, 1 Place du Souvenir,

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC)

Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC) Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC) au Collège O Sullivan de Québec Décembre 2007 Introduction L évaluation

Plus en détail

La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies?

La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies? La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies? Pascale Blanc, Directrice de la (GTI) 6 ème colloque du CIRTA 16 novembre 2009 HEC Montréal

Plus en détail

Résultats du sondage effectué en automne 2013

Résultats du sondage effectué en automne 2013 Résultats du sondage effectué en automne 2013 Légende : Items ayant obtenus le plus haut pointage Items ayant obtenus le plus bas pointage Rôle de la bibliothèque - Rendre la culture accessible à tous

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 13 JANVIER 2014

SÉANCE ORDINAIRE DU 13 JANVIER 2014 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE MONTPELLIER SÉANCE ORDINAIRE DU 13 JANVIER 2014 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du conseil de la municipalité de Montpellier, tenue le 13 janvier 2014 à 19 h 30

Plus en détail

Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie de 10 grands patrons d approches et d activités d apprentissage

Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie de 10 grands patrons d approches et d activités d apprentissage Par Emmanuelle Villiot-Leclercq (IUFM de Grenoble-UJF), Document placé sous licence Creative Commons BY-NC-ND Octobre 2011 Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie

Plus en détail

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Janvier 2010 Présentés au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire (MAMROT) Par François Bellavance

Plus en détail

Politique Utilisation des actifs informationnels

Politique Utilisation des actifs informationnels Politique Utilisation des actifs informationnels Direction des technologies de l information Adopté le 15 octobre 2007 Révisé le 2 juillet 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS... 3 2. DÉFINITIONS... 3

Plus en détail

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité.

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. 24 janvier 2012 Page 2 Guide de rédaction Politique d

Plus en détail

Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012

Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012 Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012 Judith Gaudet, Ph.D., chercheuse Comsanté, UQAM Consultante en

Plus en détail

Madame Nathalie Ouellet, OMA, directrice générale et Madame Rita Parent, OMA, greffière assistent également à cette assemblée.

Madame Nathalie Ouellet, OMA, directrice générale et Madame Rita Parent, OMA, greffière assistent également à cette assemblée. La parution de ce procès-verbal est autorisée conditionnellement à la réserve suivante : Le procès-verbal sera approuvé lors de la séance du 03 octobre 2011 et signé par le greffier et le maire ou la personne

Plus en détail

Conférence d ouverture de I Association internationale des commissaires linguistiques

Conférence d ouverture de I Association internationale des commissaires linguistiques Conférence d ouverture de I Association internationale des commissaires linguistiques Barcelone (Espagne) 21 mars 2014 François Boileau Commissaire Survol Bref historique de l Ontario français Réglementation

Plus en détail

«Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes»

«Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes» Article «Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes» Denise Lemire Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 3, n 2, 1997, p. 278-282. Pour citer cet article,

Plus en détail

FACEBOOK MARKETING Comment mieux tirer profit du ROI des médias sociaux

FACEBOOK MARKETING Comment mieux tirer profit du ROI des médias sociaux FACEBOOK MARKETING Comment mieux tirer profit du ROI des médias sociaux Agenda de l atelier 1. Intro Comprendre Facebook 2. Contenus organiques et tactiques pour augmenter la performance de votre page

Plus en détail

École communautaire. Sr-St-Alexandre

École communautaire. Sr-St-Alexandre École communautaire Sr-St-Alexandre Rapport annuel 2013-2014 M essage Ce rapport annuel est un compte-rendu des résultats obtenus et des activités qui ont eu lieu durant l année scolaire 2013-2014. Il

Plus en détail

«L AVENIR DU HORS CAMPUS»

«L AVENIR DU HORS CAMPUS» ASSOCIATION DES ÉTUDIANT(E)S HORS CAMPUS UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS RIVIÈRE 4 IEME CONGRÈS 27 ET 28 OCTOBRE 2001 «L AVENIR DU HORS CAMPUS» LES PARTICIPANTS AEHCUQTR M. Claude Salvas, président Mme Micheline

Plus en détail

Plan d enseignement individualisé

Plan d enseignement individualisé Ministère de l Éducation Plan d enseignement individualisé Normes pour l élaboration, la planification des programmes et la mise en œuvre 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction.............................................

Plus en détail

Cahier des charges des blogs «Dotclear» des écoles de l Orne

Cahier des charges des blogs «Dotclear» des écoles de l Orne Cahier des charges des blogs «Dotclear» des écoles de l Orne Hébergement assuré par le CRDP de Basse Normandie 21, rue du Moulin-au-Roy BP 5152 - Caen cedex 5 Le blog à l école.jouer sur des vecteurs de

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Description modifiée avril 2012 1.1 Ajout d une définition à la section 1.1. Cadre du curriculum N.-B. 2.1.1 Garderies

Description modifiée avril 2012 1.1 Ajout d une définition à la section 1.1. Cadre du curriculum N.-B. 2.1.1 Garderies Date Partie Description modifiée avril 2012 1.1 Ajout d une définition à la section 1.1 Cadre du curriculum N.-B. avril 2012 1.4 Suppression de la section 1.4, Rôle du gouvernement 2.1 Révision de la section

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-LUC-DE-BELLECHASSE. Sylvain Bilodeau Denis Laflamme Marcel Leblanc

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-LUC-DE-BELLECHASSE. Sylvain Bilodeau Denis Laflamme Marcel Leblanc PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-LUC-DE-BELLECHASSE Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal de la Municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse, tenue le mardi

Plus en détail

Localisation améliorée

Localisation améliorée Localisation Localisation améliorée Service 911 Les fournisseurs utilisent des puces GPS ou des techniques de triangulation Localisation dans un rayon de 10 à 300 mètres La plupart des centres d appel

Plus en détail

La présidente du Comité consultatif du français langue première de 2010-2011,

La présidente du Comité consultatif du français langue première de 2010-2011, En 2003, la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) publiait Place aux jeunes dans les médias, un sondage bilingue mené auprès d élèves de la 3 e à la 10 e année. On y apprenait

Plus en détail

Votre voix. Votre vote. Votre tour! Réforme démocratique. 1. Une loi sur les référendums pour le Nouveau-Brunswick. Types de démocratie directe

Votre voix. Votre vote. Votre tour! Réforme démocratique. 1. Une loi sur les référendums pour le Nouveau-Brunswick. Types de démocratie directe GUIDE DE PARTICIPATION DU CITOYEN 1 Réforme démocratique 1. Une loi sur les référendums pour le Nouveau-Brunswick Notre mandat : nous devons examiner et proposer une loi sur les référendums au Nouveau-Brunswick,

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 MISE EN CONTEXTE Les médias sociaux permettent aux gens de se réunir en ligne en fonction de leurs intérêts et de créer, partager ou prendre connaissance

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

ANNEXE 10 ADAPTATION LORS DES EXAMENS. ANNEXE 10 a) : CHAPITRE 5 DU GUIDE DE LA SANCTION DES ÉTUDES

ANNEXE 10 ADAPTATION LORS DES EXAMENS. ANNEXE 10 a) : CHAPITRE 5 DU GUIDE DE LA SANCTION DES ÉTUDES ANNEXE 10 ADAPTATION LORS DES EXAMENS ANNEXE 10 a) : CHAPITRE 5 DU GUIDE DE LA SANCTION DES ÉTUDES Troubles d apprentissage du langage écrit, CSDM Annexe 10, page 1 Annexe 10, page 2 Troubles d apprentissage

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Maquette générale (prof) : Le racisme

Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale 1 Niveau : C2 Public : Élèves du secondaire Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE. Possibilité de travail en interdisciplinarité,

Plus en détail

Ambassadeur etwinning. Ateliers de développement professionnel (PDW)

Ambassadeur etwinning. Ateliers de développement professionnel (PDW) Ambassadeur Ateliers de développement professionnel (PDW) Blog Boîte de réception Bureau d assistance européen (BAE) Bureau d assistance national (BAN) Camp Carte Carte de suivi de projet Réseau de messagerie

Plus en détail

13 ième Assemblée générale annuelle de la Bibliothèque municipale de Rivière-Ouelle Mardi le 21avril 2015, 19h30

13 ième Assemblée générale annuelle de la Bibliothèque municipale de Rivière-Ouelle Mardi le 21avril 2015, 19h30 13 ième Assemblée générale annuelle de la Bibliothèque municipale de Rivière-Ouelle Mardi le 21avril 2015, 19h30 à la Salle communautaire du sous-sol de l église Invitation faite à tous les membres et

Plus en détail

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ JUIN 2009 INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Placez dans l onglet no 5 de votre classeur des ressources des membres Le programme d assurance de la qualité de l Ordre des ergothérapeutes

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation

Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation Formation Web présentée par Diane Bourque Spécialiste Web : WordPress, Réseaux Sociaux et Formation Web le 4 avril 2014, Dans le cadre des

Plus en détail

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION?

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION? Faut-il être présent sur les réseaux sociaux? De plus en plus d entreprises se posent la question. Considéré il y a encore peu comme un simple moyen d échange ou de prise de contact, le réseau social est

Plus en détail

Procès-verbal Réunion de l Association des Parents de l École Collines d or (APÉ) le jeudi 27 novembre 2014

Procès-verbal Réunion de l Association des Parents de l École Collines d or (APÉ) le jeudi 27 novembre 2014 Procès-verbal Réunion de l Association des Parents de l École Collines d or (APÉ) le jeudi 27 novembre 2014 Vision: L Association des parents de l école (APÉ) a pour rôle de représenter et de promouvoir

Plus en détail

Manuel d utilisation pour les formateurs

Manuel d utilisation pour les formateurs Manuel d utilisation pour les formateurs Bienvenue! Vous êtes formateur/trice d enseignants ou de formateurs, ce manuel est fait pour vous! Il a pour objectif de vous guider dans l utilisation des deux

Plus en détail

PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François Vermette,

PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François Vermette, RÉUNION DU COMITÉ EXÉCUTIF JEUDI LE 29 JANVIER 2009 TENUE DANS LES LOCAUX DU RQOH (533, RUE ONTARIO EST, BUREAU 202 À MONTRÉAL)) PROCÈS-VERBAL PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François

Plus en détail

CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX

CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX Service émetteur : Direction des ressources humaines Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Dernière

Plus en détail

Procès-verbal de la séance ordinaire tenue le 8 février 2010, au lieu et à l heure habituels des sessions.

Procès-verbal de la séance ordinaire tenue le 8 février 2010, au lieu et à l heure habituels des sessions. MUNICIPALITÉ DE LAC-SAINT-PAUL M.R.C. D ANTOINE-LABELLE PROVINCE DE QUÉBEC Le, 8 février 2010 Procès-verbal de la séance ordinaire tenue le 8 février 2010, au lieu et à l heure habituels des sessions.

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE LOTBINIÈRE MUNICIPALITÉ DE DOSQUET. Les conseillères et les conseillers :

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE LOTBINIÈRE MUNICIPALITÉ DE DOSQUET. Les conseillères et les conseillers : PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE LOTBINIÈRE MUNICIPALITÉ DE DOSQUET Séance ordinaire du conseil de cette municipalité tenue le mardi, 4 novembre 2014, au local de la salle arrière de l église à 20h00, conformément

Plus en détail

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 04 octobre 2010

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 04 octobre 2010 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 04 octobre 2010 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil municipal de la Municipalité du Canton de Hampden tenue

Plus en détail

École Le Petit Prince

École Le Petit Prince École Le Petit Prince 44, rue de Juan-les-Pins, Gatineau (Québec) J8T 6H2 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Procès verbal Mercredi 9 octobre 2013, à 19 h Sont présents : André Côté Parent Katya Coulombe Parent Martine

Plus en détail