Les architectes se rapprochent du public

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les architectes se rapprochent du public"

Transcription

1 Les architectes se rapprochent du public 01111N LE BULLETI NFORMATION DE L'ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC L'Ordre des architectes du Québec participait cette année au Salon national de l'habitation, contribuant ainsi à mieux faire connaitre la profession auprès d'un public élargi. C'est autour du thème de la santé qu'avait été aménagé le kiosque: présentation de matériaux sains, utilisation de produits bénins pour l'environnement et utilisation de techniques nouvelles. La conception et l'animation du stand avaient été confiées au comité architecture et environnement de l'oad, présidé par l'architecte J. Robert Thibodeau. La précieuse collaboration d'architectes et de stagiaires se doit [filtre mentionnée: Moelle Dupuy-Gouin à la coordination de l'événement; André Pitre a la conception du stand et â ta supervision des travaux; Javier Palau à la recherche sur les matériaux et à l'animation du stand; Nathalie Dion â la production des maquettes et à l'animation du stand; Nadine Pepin pour avoir coordonné la présence des architectes au stand; et évidemment tous ceux et celles qui ont bénévolement donné de leur temps pour assurer une présence tout au long des 10 jours du salon. L'entreprise privée a également été sollicitée et a répondu favorablement à nos demandes: Goodfeltow inc pour les panneaux de bois; Novus Design Inc et Dubo électrique Itée pour l'éclairage: Louise Furgues de l'agence Opus 3 pour ses précieux conseils; Le groupe Roger Sorel Inc. pour le revàtement de sol; Sica Inc. pour la peinture; MP Photo pour le travail d'impression. Les architectes présents au kiosque ont pu. par leur approche dynamique, contribuer à mieux faire connaître l'importance de l'intervention des architectes dans le geste bill.

2 Conco urs ESQUISSES EST PUBLIÉ 10 FOIS L'AN PAR L'ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC 1825 BOULEVARD RENÉ-LÉVESQUE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3H I R4 TEL: (514) FAX: (514) PRESIDENIE ODILE GAGNON-HENAULT DIRECTRICE DES COMMUNICATIONS ET RESPONSABLE DU BULLETIN MADELEINE LANOIX GRAPHISME COPILIA DESIGN INC. DEPOT LEGAL BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DU QUÉBEC BIBLIOTHÈQUE NATIONALE OU CANADA SOMMAIRE 2 CONCOURS 3 ENVIRONNEMENT 4 FORMATION CONTINUE 5 MATÉRIAUX ET TECHNIQUES NOUVELLES OU CROAQ 6 OPINIONS CODE CIVIL DU QUEBEC 7 ADMISSION EN VRAC 8 PETITES ANNONCES THE JUICE The JUICE Competition is THE END's third annual design competition. The theme of the competition is justice. A garden of Justice with a memorial to victims of violent crime is the design charge. The site is the heart of downtown Los Angeles. THE JUICE is an ideas competition only. Jury Paolo Soleri, architect Phoenix, Arizona Barbara Stauffacher Salomon, Artist San Francisco. California a Karen Van Lengen, Architect New York, New York Steven Izenour, Architect Philadelphia. Pennsylvania Eligibility THE JUICE is an open design competition. Anyone may enter THE JUICE Artists. sculptors, architects, landscape architects and urban designers are particularly suited to the challenge. Calendar Program Available February 14, 1995 Registration Closes May Submissions Due May 30, 1995 Verdict Announced July 4, 1995 Exhibition Autumn 1995 Publication 1996 Prizes Grand Prize $10,000 Other prizes will be awarded. Na offer of commission or promise of execution is made by THE JUICE. Registration Registration Fee $50 To register and to receive THE JUICE program, please send name, address, telephone number and registration fee to: THE END P.Q. Box 1332 Culver City, California U.S.A. (213) Dans le cadre d'un programme expérimental, le ministère de la Culture et des Communications lançait un appel aux architectes. Sept équipes ont été retenues. CENTRE DE DIFFUSION DE L'AVENTURE BASQUE EN AMÉRIQUE Pierre Thibault, architecte Cormier, Cohen, Davies, architectes Louis-Paul Lemieux, architecte Jury Denis Leclerc, président du Centre international du Loisir culturel de la Francité et de la Francophonie (CILCFF), représentant du maitre d'ouvrage: Michel Rioux, coordonnateur du CiLCFF, représentant du maitre d'ouvrage Roch Cayouette, architecte de l'agence Cardinal-Hardy. architectes Robert Magne, architecte de l'agence Le Moyne Lapointe Magne. architectes et urbanistes; André Desmartis, membre de la Société Provancher d'histoire naturelle du Canada Hélène Michaud. muséologue Maison de la culture de Matane MAISON DE LA CULTURE DE MATANE Dupuis et Le Taurneux. architectes et Benoit Proulx, architecte Pierre Thibault. architecte Anne Carrier, architecte Bouchard, Fontaine et Gauthier, architectes Jury Marcel Junius, architecte et secrétairegénéral â l'organisation des villes du patrimoine mondial: Odette Roy. architecte chez Paul Baillargeon, architecte: Claire Sénéclauze, bibliothécaire et directrice de la bibliothèque Alain- Grandbois: Denise Gentil, mairesse de la Ville de Matane: Denis Paquet, directeur général de la Ville de Matane: Madame Aldéa Sirois. conseillère de la Ville de Matane. 2

3 Environnement LA MAISON PERFORMANTE DE L'APCHQ, DE LA THEORIE AU RÉSULTAT RÉSUME DE LA CONFÉRENCE DU 24 JANVIER DERNIER GINETTE OUPUY-GOUIN. 8. ARCH. COMTE ARCHITECTURE FT ENVIRONNEMENT Lors de cette conférence, messieurs Andre Gagné de i'apchq et Pierre Hosatte de TN Conseil, nous ont fait part des observations cumulées au cours des deux premières années d'existence de la maison performante. M. Gagné a d'abord présenté les techniques privilégiées et M. Hosatte nous a divulgué les chiffres derrière la réalité. Conçue pour mettre à l'épreuve de nouvelles technologies qui captent l'énergie, la conservent et la réutilisent, le principal défi de la maison performante consistait à ne consommer que la moitié d'énergie d'une maison A Pour la dimension de cette maison (138m 2). l'objectif était donc une consommation maximale de kwh/an. Ces nouvelles technologies permettent. entre autres, l'amélioration de l'efficacité de l'enveloppe et son étanchéité à l'air. Elles soutirent toute l'énergie disponible tels: le solaire passif. l'énergie du sol et des eaux grises. taut en assurant un système adéquat de ventilation avec contrôle de l'humidité et des polluants. La domotique contrôle une partie de cette technologie tandis qu'un monitoring, prévu pour deux ans, enregistre les données. Après deux ans, que ressort-il de ce projet? La maison n'ayant pas été habitée, mais seulement visitée, certains composants n'ont pas pu être évalués en utilisation réelle. La maison a été vendue $ (7) bien que le projet ait coûté $. Elle sera habitée en mai Le programme de monitorage ne sera plus en vigueur à ce moment. Le bilan et les analyses sont à terminer. L'interprétation de ces données sera d'importance pour l'avancement de la technologie. il est déjà possible d'affirmer que: cette maison a une très basse consommation énergétique: de nombreux éléments de ce projet expérimental peuventetre simplifiés: un système solaire passif, jumelé à un stockage et à une pompe à chaleur est suffisant pour assurer plus de 85% des besoins de chauffage de cette maison. Cette maison esi un laboratoire qui prépare l'avenir. Elle regroupe diverses technologies alliant l'utilisation maximale des ressources de la nature à une saine gestion de l'énergie. Certaines technologies ont déjà été adoptées par l'industrie comme le système Ease pour l'étanchéité à l'air, développé parla SCHL. il est cependant dommage que le monitoring ne puisse se poursuivre alors que la maison sera habitée. Pour plus d'infornraiion, vous pouvez rejoindre M. André Gagn4 au numéro (514) MARDI-VERT DU 18 AVRIL SHIFANG: UN VILLAGE CHINOIS DU SICHUAN À L'ÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Architecte invité: André Casault Le projet de Shifang a été développé conjointement par le «Minimum Cost Housing Group» de l'école d'architecture de l'université McGill et l'institut d'architecture et de génie de Chongqing, Sichuan. Chine. Ce projet de planification de nouveaux villages représente une alternative durable aux récents projets de relocalisation mis de ravant par les autorités locales. Présenté lors du concours international «Sustainable Solutions» organisé conjointement par I'AIA et l'uta au printemps le projet a remporte un premier prix dans la catégorie professionnelle. Del? h30à19h00 à l'ordre des architectes du Québec boul. René-Lévesque Ouest Montréal (Québec) (514) L'entrée est libre. 3 ESQUISSES MARS 199S

4 Formation continue PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT EN EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Présenté par SIRICON et le CEBQ, en collaboration avec la Direction de l'efficacité énergétique du ministère des Ressources nal urelles du gouvernement du Québec. le ministère Industrie et Science Canada, l'ordre des architectes du Québec et le Centre des études sur le bâtiment de l'université Concordia. Cours 6: Éclairage artificiel et naturel du bâtiment: implications qualitatives et quantitatives. Présentateur: André Lemieux, ing. 28 avril et5 mai 1995 de8ii 30a 16h30 Local 8E-242, 1257 rue Guy à Montréal Inscription et information: (514) fax: (514) PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT EN ENVELOPPE DU BATIMENT DE SIRICON «Les murs â parement de maçonnerie» par Jacques Reeves, architecte les 24 et 31 mars 1995de8h30à17h30 Local BE-242, 1257 rue Guy à Montréal Information. (514) CONFÉRENCES DU CONSEIL DE L'ENVELOPPE DU BATIMENT DU QUÉBEC -Les toits en pente: le tandem couverture en bardeaux / entretoit ventilé» par François Leduc. architecte de COEBA inc.. Gilles Landry de BPCO et Pierre Pelletier de Ventilation Maximum. Le 27 mars 1995de17h00à19h00 au Château Bonne - Entente à Sainte-Foy. Information (418) «ENTRETIEN DES COUVERTURES», par l'association des maîtres-couvreurs du Québec. Le 28 mars 1995 de 17h30à19h00 Local H-767, 1455 boul. de Maisonneuve Ouest à Montréal. Information. ( SÉMINAIRE DU CEBQ «Murs de maçonnerie massive», présentateur à confirmer. Le 4 avril 1995 de 8 h 30 a 16 h 30. Inlorrnation: (514) JOURNÉES INFO (GRATUITES) DE INFOCAD Le 7 avril «L'acoustique dans le bâtiment», contrôle acoustique. RT. FIIC et FSTC, théorie et démonstration pratique des instruments. Le 5 mai «Les essais non - destructifs»: toitures: thermographie, hygromètre nucléaire, etc., les murs: thermographie. De 9 h 00 à 16 h 00, au Centre sportif St-Eustache. Notes de cours: 10 $. Information: Claude Frégeau (514) fax' (514) FORMATION SUR MESURE A L'UQAM Le Service de formation sur mesure de l'uoam offre des activités publiques de formation continue et réalise des interventions sur mesure adaptées aux besoins des organisations désirant accroître les compétences professionnelles de leurs ressources humaines. Le programme du printemps 1995 offre des sessions de formation en gestion. Certains cours sont susceptibles d'intéresser les architectes, notamment: Gestion de projets Gestion du temps et de ses priorités Marketing de services Information. UQAM, Service de formation sur mesure, Local (514) fax. (514) CONFERENCES: ARCHITECTURE ET PHOTOGRAPHIE Organisées par l'institut de recherche en histoire de l'architecture au Centre Canadien d'architecture à Montréal. 23 mars a17h45 Dan Graham. a rt iste, «Photos of Suburbia: Designs for a Video Space with a Two-Way Mirror Screen». 30 mars à 17 h 45 Jean- François Chevrier, critique, «Les séquences urbaines». Information (514) SÉMINAIRES TECHNIQUES DE L'AMERICAN SOCIETY OF PLUMBING ENGINEERS, Chapitre de Montréal. ISO 9000 et qualité: édifices en hauteur (High Rise Buildings). D'importants témoignages sur la conception, la construction, l'entretien et l'amélioration technique du 1000 de la Gauchetière; explication des causes d'accidents publics tels que «Place Alexis Nition» et explosion au «World Trade Center» de New York. Le 31 mars 1995 de8h00à 17 h 00 a l'hôtel Ramada Aéroport de Montréal. Inscription avant le 25 mars. Information: (514) COURS PRATIQUE SUR LES ÉQUIPE- MENTS UTILISANT LE GAZ NATUREL Information sur les différentes technologies gazières inhérentes, dont les systèmes de chauffage. Offert par l'association des ingénieursconseils du Québec, le 29 mars 1995, au Centre des technologies du gaz naturel à Boucherville. Information: (514) INSTITUTE FOR THE STUDY OF CLASSICAL ARCHITECTURE The Institute for the Study of Classical Architecture will offer its fourth annual summer program in classical design for architects. designers, preservationists. builders, educators and students in the design professions. The session will run from June 10 to July The Institute's summer program covers such topics as design, propo rt ion, construction, leterature. theory, rendering, and decoration, in addition to daily workshops and field trips to New York institutions and artisans' facilities. Interested applicants may obtain aprogram catalogue by writing: Institute for the Study of Classical Architecture, New York Academy of Art, 111 Franklin Street. New York. NY CONGRÈS DE L'AIA L'American Institute of Architects tiendra son congrès annuel du 5 au 8 niai prochain à Atlanta. Georgie. Le programme du congrès est disponible à l'oao. EXPOSITION INTERNATIONALE D'INFORMATIQUE POUR L'INDUSTRIE DU DESIGN ET DE LA CONSTRUCTION Du 5 au 8 juin prochain se tiendra la plus grande exposition sur l'informatique dans l'industrie du design et de la construction à Atlanta, Georgie Au programme: plus de 150 conférences. 475 exposants et visiteurs. Pour plus d'information, ESQUISSES MARS

5 Matériaux et techniques COLLOQUE INTERUNIVERSITAIRE FRANCO - QUÉBÉCOIS - THERMIQUE DES SYSTÈMES A TEMPÉRATURE MODÉRÉE Le but de ce colloque, qui se tiendra à Sherbrooke du 23 au 25 mai prochain, est d'amorcer ou de renforcer la coopération entre les acteurs de l'enseignement supérieur. de la recherche et de l'industrie dans le domaine de la thermique des systèmes à température modérée. Pour plus d'information: Y. Mercadier. Département de génie mécanique Université Sherbrooke (819) QUALITÉ DE L'AIR INTERIEUR, VENTILATION ET ECONOMIES D'ÉNERGIE DANS LES BATIMENTS CONFÉRENCE INTERNATIONALE Le but de celte conférence est d'offrir un forum pour des exposés et des discussions sur les développements et les progrès récents dans les domaines de la qualité de l'air intérieur, la ventilation et l'efficacité énergétique, et particulièrement sur les approches intégrées visant ces trois domaines. Du 10 au 12 mai 1995 Pour information: Centre des études sur le bâtiment Concordia University (514) CONFÉRENCE DE L'ÉCOLE D'ARCHITECTURE DE L'UNIVERSITE DE MONTRÉAL B avril Alan Balfour, Chairman, Architectural Association School of Architecture, London Berlin: The last ten years. CONFERENCE DE L'ARCHITECTE JAPONAIS FUMIHIKO MAKI Programmes de culture canadienne L.A.E. inc. annonce une conference du célèbre architecte japonais Fumihiko Maki, le lundi 10 avril à 13 h 30 à l'auditorium Cummings du Musée des beaux-arts, 1379, Sherbrooke Ouest. Admission: 10 $. Information et réservation: (514) MEMBRANES MONOCOUCHES FIXÉES AVEC ATTACHES MÉCANIQUES - ESSAIS DYNAMIQUES Des essais sont actuellement en cours pour comparer les résultats d'essais statiques avec les résultats d'essais dynamiques relativement aux membranes monocouches fixées avec attaches mécaniques. La réaction des membranes monocouches est quelque peu différente selon que l'on exerce une succion continue comme le demandent actuellement les essais d'arrachement de Factory Mutual ou de l'american Society for Testing Materials, au que l'on vérifie les réacbons réelles lorsque le prototype est soumis aux vents. C'est ce que fait actuellement l'institut de recherches en construction avec les Dr B.A. Baskaran, Om Dutt et Ralph Paroli. Claude Frégeau a assisté aux premiers essais dans la soufflerie du CNRC a l'aéroport d'ottawa. Ces essais sont plus que concluants et permettent d'envisager d'autres méthodes pour tenir les membranes monocouches en place. Du côté de Québec LE MOIS DE MARS COURONNE MOIS DES CONFERENCES > La Faculté d'architecture et d'aménagement de l'université Laval, en collaboration avec l'assetar, proposait pour les mois de janvier, février et mars, une série de conférences traitant de différents aspects de l'architecture. Ces conférences ont lieu à l'auditorium de la faculté. à la salle A ne pas manquer: 27 mars à16h00 Architecture: lumière et vie. Donald Watson, professeur R.I.P., Troy, N.Y 30 mars a16h00 Enseignement de l'architecture, Beaux-Arts: Québec. Denise Légaré. historienne, Québec. En effet, la compagnie LexSuco est la première à avoir installé une membrane d'etylène Propylène sur un toit de Montréal, sans lest, ni adhésif. ni attache. Le principe repose sur le fait que des valves à sens unique exercent une pression négative au sein du complexe d'étanchéité. En fait, plus le vent est fart, plus la pression exercée est puissante. plus la membrane demeure en place. Une présentation sur les membranes monocouches, par Claude Frégeau, aura lieu au Mount Stephen Club, le 14 juin 1995 lors du souper de Devis construction Canada. Cette présentation relatera avec illustrations les items mentionnés dans cet article. INFO-STAGES Le comité régional de Québec se joint à l'ordre pour offrir aux étudiants en architecture, une soirée d'information sur les stages. Celte rencontre, qui s'inscrit dans le cadre de la semaine culturelle de la Faculté d'architecture et d'aménagement de l'université Laval, se tiendra le mercredi 29 mars prochain à la faculté. Toujours appréciée par les participants, cette activité permet aux futurs architectes d'établir un contact avec la profession, ainsi qu'une meilleure compréhension du cheminement bureaucratique à suivre afin d'accéder à la profession. UNE CONFÉRENCE DE L'ARCHITECTE LOUIS LEMAY Louis Lemay, de l'agence Lemay et associés de Montréal, animera une conférence le mardi 11 avril prochain à 19 h 30 au Musée de la civilisation. Il présentera ses réalisations en cours, ainsi que ses projets les plus récents dont: le Forum, l'agence spatiale et le Musée des beauxarts. Le comité régional de Québec vous y donne rendez-vaust 5 ESQUISSES MARS 1995

6 Opinions POUR QUE LA CULTURE ARCHITECTURALE ATTEIGNE LE LOGEMENT... Chers collègues. La société investit beaucoup dans la culture architecturale si on en juge par le nombre de diplômes_ Cette culture toutefois n'atteint pas le domaine du logement qui constitue l'essentiel du milieu bâti, et l'espace urbain et champêtre du Québec continue de s'appauvrir. Il y a perte «culturelle» quelque part. Puisque le système de production du logement ne nous considère pas indispensables, n'y a-t-il pas lieu de forcer un peu la porte, d'aller voir que! rôle plus direct nous pourrions jouer dans le marché du logement? Je serais curieux de voir comment la culture architecturale. si elle se situait aux postes de commande de la promotion immobilière, pourrait chauffer la couenne de tous ces faiseurs de ville issus du milieu de la «construction», dans le champ de bataille de la production du logement. Dans l'enseignement de l'architecture, on fait la connaissance de jeunes gens parmi les plus équilibrés et les plus énergiques qui soit. Avec un complément de connaissances puisées aux H.E.C., et après un apprentissage sur le tas. par petites touches, en rénovation par exemple, ils seraient les mieux préparés à affronter le métier complexe de la promotion immobilière. Pour rendre le domaine de l'architecture aux architectes, et pour bâtir des villes de qualité, voyezvous au Québec d'autres moyens que de forcer soi-même les portes et de tailler sa place? Ce système économique, on le refuse ou on l'accepte. L'accepter. c'est s'emparer de ses pouvoirs, et les mettre au service de l'architecture. PIERRE MORISSET, ARCHITECTE, PROFESSEUR À L'ECOLE D'ARCHITECTURE DE L'UNIVERSITÉ OE MONTREAL LES VENDEURS DU TEMPLE Pro hone publico... «pour le bien public. L'Office des professions a exigé que tous les membres des ordres professionnels du Québec soient assurés. Cette décision a été nécessairement entérinée par le conseil d'administration de l'ida. Il y a dix années, un comité conjoint OAQ- AAPPQ a été mis sur pied, la création d'un fonds d'assurance responsabilité professionnelle obligatoire a été acceptée en assemblée générale par les membres de l'oaqet, lors d'un référendum en juin %des répondants ont accepté le projet. Pour moi, le débat était clos depuis longtemps, lorsque. à ma grande surprise, en vue de l'assemblée annuelle de l'aappq à Québec le 28 octobre dernier, }'ai reçu un questionnaire sur le projet d'assurance obligatoire... J'ai assisté à ce débat où il ne fut question que de gras sous de la part des "gros" architectes. Personne ne semblait percevoir l'obligation fondamentale pour un détenteur de permis d'exercice d'une profession d'agir d'abord pour la protection du public, pour le bien public. Il me semblait voir apparaître Jésus de Nazareth chassant du temple de notre profession ces personnes aux préoccupations mercantiles profanant notre principale raison d'êtrel Ne voulant pas rater l'exposition des mobiles de Calder au Musée de Québec. dépité, j'ai quitté l'assemblée avant la fin de ce déplorable débat. Suite à cette assemblée, j'ai reçu avec consternation un avis de convocation à une assemblée spéciale de l'oaq le 13 décembre dernier. Ce fut la plus importante assemblée d'architectes québécois depuis la fondation de l'ordre. dépassant en nombre l'assemblée sur la dette du congrès de l'uta/oaq à Montréal. L'assemblée autorisa l'oaq â mettre en force le projet d'assurance obligatoire après avoir examiné la grille des taux. Effectivement, depuis le premier janvier, il s'agit d'un règlement de notre Ordre professionnel. Maintenant l'aappo songe a contesterjuridiquement. cette décision! Où est notre éthique? Où est notre morale? Où est notre intégrité? Il est temps de nous dessiller les yeux! Membre de l'aappq je m'oppose à ce projet suicidaire qui ne servira qu'à soigner certains ego blessés. Le public réagira négativement à cette «initiative». Assezc'estassez. cessons ces luttes, «toute maison divisée contre elle-même ne peut subsister». PAUL-O. TREPANIEA AORA, MOAO. MAAPP4, FIRAC PRESIDENT DE L'OAO EN 1962 Code civil du Québec UNE NOUVELLE PUBLICATION DESTINÉE AUX ARCHITECTES L'Ordre des architectes offrait gratuitement à ses membres, une série de conférences sur le nouveau Code civil du Québec animées par des avocats de grande expérience. Ces conférences ont connu un vit succès, particulièrement dans les régions de Québec et de Chicoutimi. L'OAQ propose maintenant un recueil des textes des conférenciers de ces six séminaires: Le nouveau Code civil du Québec: du contrat d'entreprise ou de service. L'hypothèque légale de construction: Le nouveau Code civil et le droit de la construction; Les nouvelles dispositions du droit des sociétés; Le contrat de vente et les vices cachés Analyse et synthèse de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé {Loi 68). Vous trouverez, joint à cet envoi, un formulaire de commande. ESQUISSF5 MARS

7 Admissio n AVIS AUX ARCHITECTES QUI DÉSIRENT PRATIQUER A L'EXTÉRIEUR DU QUÉBEC FRANCE JOOWN, REGISTRAIRE L'accord de réciprocité signé par les associations provinciales d'architectes, de même que l'accord de libre-échange Canada/États-Unis suscitent de nombreuses questions chez les architectes. Des événements récents nous partent à croire que certains d'entre vous omettent parfois de s'informer adéquatement et s'exposent ainsi à des plaintes ou à des mesures disciplinaires à l'extérieur du Québec. Il m'apparaît donc utile d'apporter les précisions suivantes. Je vous invite à comm un i q u er avec moi si des informations supplémentaires vous sont requises. L'ACCORD DE RECIPROCITE AU CANADA En janvier un accord de réciprocité a été signé par toutes les associations provinciales délivrant des permis d'exercice de l'architecture au Canada. Cet accord permet â un architecte qualifié de se déplacer facilement d'une province à l'autre pour exercer sa profession. L'architecte qui désire s'en prévaloir, doit démontrer qu'il répond aux exigences d'u ne norme d'admission commune relativement au diplaine, au stage professionnel et à l'examen d'admission. Il doit également faire la demande d'un permis d'exercice et payer les frais requis. if doit enfin attester qu'il connaît la loi et les règlements qui régissent la profession dans la province où il veut devenir membre. et qu'il entend les respecter. Certains de nos membres font présentement l'objet d'enquêtes dans d'autres provinces, que ce soit poury avoir pratiqué la profession sans détenir de permis, pour avoir signé des plans avant l'obtention d'un permis, ou encore pouravoirutilisé une raison sociale non autorisée dans cette province. Nous ne saurions trop vous recommander d'être vigilant avant d'accepter un contrat dans une autre province. Nous vous incitons à communiquer le plus tôt possible avec l'association provinciale auprès de laquelle vous désirez vous inscrire, et à vous assurer que vous comprenez bien les lois et règlements qui la régissent. L ACCORD CANADA - ETATS - UNIS Le Comité des conseils d'architecture du Canada (CCAC) et le National Council of Architecturai Registration Boards (NCARB) ont quant à eux signé un accord de reconnaissance réciproque le 1er juillet Pour que l'accord soil an vigueur, chacune des associations provinciales d'architectes et chacun des comités constituants américains doivent y adhérer en signant une lettre d'engagement. L'Ordre des architectes du Québec a signé une telle lettre d'engagement: l'accord s'applique donc avec les états américains qui l'ont également signée. En voici la liste: Alabama, Idaho. Kentucky. Massachusetts, Minnesota, Nevada, New Mexico, New York, North Dakota, Pennsylvania, Rhode Island, South Carolina, Virginia, Washington. West Virginia et Wisconsin. Les modalités d'application de cet accord sont semblables à celles de l'accord de réciprocité. N'hésitez pas à communiquer avec moi pour obtenir les coordonnées de ces associations. TABLEAU DES MEMBRES Demandes de réinscription au Tableau (13 février 1995) Maurice Eddy Archambault José Amaral Joselito David Jacques O'Keefe Donald Poulin DECE5 C'est avec un profond regret que nous apprenions le décès de messieurs Roméo J. Desjardins, Milton Eliasoph et Gérard Smolak. En vrac GESTION DE PROJET Le 10 décembre dernier. Project Management Institute tenait à Montréal une session d'examens de certification professionnelle en gestion de projets. M. Michel Thiry est le second architecte à recevoir la certification PMP (Project Management Protessionnal) après M. Daniel Fugues, vice-président de l'ordre. qui l'avait reçue en ERRATUM DANS ARQ En lisant la dernière livraison d'aro, vous avez sans doute été étonnés d'apprendre que M. Louis Martin se définit comme chercheur en 'histoire épurée de l'architecture Bien entendu, il aurait fallu lire «histoire et théorie de l'architecture. Les responsables de la coordination du CCA pour le numéro 83 offrent donc leurs excuses à Louis Martin, dont les recherches sont certes originales, mais n'ont absolument rien à voir avec une quelconque entreprise d'épuration... NOUVEAU LOGICIEL POUR ÉVALUER LES CONCENTRATIONS DE POLLUANTS Ressources naturelles Canada a élaboré un nouveau logiciel. 'Clean Air-2000", pour aider les constructeurs et les concepteurs de logements à prévoir les niveaux de polluants intérieurs dans un nouveau logement. L'entrée des données sur les types de matériaux et les qualités utilisées se tait via le logiciel EXCEL. L'utilisateur pourra, après traitement de l'information, connaître les concentrations de polluants prévues après 30 jours et après 6 mois. Pour information: Tom Hamlin ou Tim Mayo CANMET Ressources naturelles Canada, Ottawa (613) ou fax: (613) NOUVELLES PUBLICATIONS POUR LES UTILISATEURS DU CODE Deux nouvelles publications de l'institut de recherche en construction du Conseil national de recherches Canada sont maintenant disponibles. L'une présente de l'information cruciale sur les exigences relatives à la conception et à la construction des maisons et petits bâtiments. L'autre traite des principes qui sous-tendent les exigences portant sur les éléments du bâtiment destinés à assurer une protection contre le vent, l'eau et la vapeur d'eau. Commentaire sur la partie 5 «Protection contre le vent, l'eau et la vapeur d'eau» Code national du bâtiment Commentaire sur la partie 9 du Code national du bâtiment du Canada Maisons et petits bâtiments. Pour commander vos exemplaires: ESQUISSES MARS 1995

8 Petites annonces ' AMÉRIQUE LATINE Architecte d'origine argentine, membre de l'oaq. avec plus de 10 ans d'expérience au Canada et à l'étranger, offre ses services aux cabinets intéressés par des projets en Amérique latine. Contactez Jorge Malisani au (514) INSPECTION PRÉ-ACHAT ET TRADUCTION DE DEVIS Inspection de maison avant achat pour acheteurs ou avant vente pour vendeurs. Membre de l'association des inspecteurs en bâtiment du Québec (AI80), affiliée à l'arnerican Society of Home Inspectors (ASHI). Douze ans d'expérience dans ce domaine. Traduction du français vers l'anglais de devis d'architecture et d'autres documents. Pour de plus amples renseignements, appelez Peter 6ishin, architecte au (514) RESIDENTIAL BUILDING INSPECTION Pre-purchase or pie-sale residential building inspections for purchasers or sellers. Court expertise work also. Member of the Association des inspecteurs en bâtiment du Québec (AIBQ), which is affiliated with the American Society of Home Inspectors (ASHI). Twelve yeard experience in this field. For torther information, call Peter 6ishin, Architect, at (514) DEVIS EN SOLDE Jusqu'au 30 avril 1995,1'ANTI-DEVIS de COEBA inc. est offert â 50 % de rabais, pour l'achat du devis complet seulement. Il est disponible sur WordPerfect (IBM), sur M.S. Word (Macinstosh) et du DON-EDIT (IBM). lntorrnalion. François S. Leduc, arch. de COESA Inc. (418) Christiane Barnabé avocate 1030 rue Beaubien EsL, bureau 302 Montréal, Québec T4 Tél.: 495-$150 l r Tilécupicur: GRANIT PAVAGE - GRIS A VENDRE A vendre. traceur à plumes grand format/hp OraftMasl er SX Plus, année d'acquisition:1993. Telephone: (514) MAQUETTES ET PERSPECTIVES Maquettes et perspectives réalisées à la main. Précision et sensibilité. Excellents prix. TVléphone: (514) ESSE AUTOCAD V12 Dessins sur AutoCAD pour architectes ou leçons privées intensives pour architectes. (514) ASSOCIÉS RECHERCHÉS Architecte en pratique privée depuis 12 ans, possédant clientèle corporative commerciale et institutionnelle, désire s'associer avec architecte(s) en pratique privée de la région de Montréal possédant clientèle établie et Intérêt marqué pour conception de qualité. Veuillez contacter Chantal Weigand, architecte au (514) BUREAU A PARTAGER RECHERCHÉ Architecte en pratique privée depuis 12 ans, désire partager bureau existant ou nouveau au Centre-ville, Westmount ou NDG. avec architecte(s) établi(s) en pratique privée. Possibilité d'association. Veuillez contacter Chantal Weigand, architecte. au (514) Patmas INT EST-RUE JEAN TALON MONTREAL {RUÉ} F12F 1T4 CONTACTS QUEBEC: TEL )514) FAX 514) GROUPE PORNARO 8725 MEUNIER E MONTREAL (QUE} H2N 1 w 1 ESQUISSES MARS 199S 8

Guide d évaluation de la production

Guide d évaluation de la production Guide d évaluation de la production Ce guide s applique à l évaluation d une production en métiers d art Coordonnées et contact Conseil des métiers d art du Québec Marché Bonsecours 390, rue Saint-Paul

Plus en détail

Christian Zarka, architecte OAQ PMP Cellulaire: (514) 742-4312 Courriel: christian.zarka@gmail.com 2491 Palmipèdes, Montréal (Québec), H4R 0J2

Christian Zarka, architecte OAQ PMP Cellulaire: (514) 742-4312 Courriel: christian.zarka@gmail.com 2491 Palmipèdes, Montréal (Québec), H4R 0J2 Christian Zarka, architecte OAQ PMP Cellulaire: (514) 742-4312 Courriel: christian.zarka@gmail.com 2491 Palmipèdes, Montréal (Québec), H4R 0J2 LETTRE DE PRÉSENTATION A qui de droit, C est avec intérêt

Plus en détail

Comment passer un contrat avec les agents de commercialisation du gaz naturel et les détaillants d électricité

Comment passer un contrat avec les agents de commercialisation du gaz naturel et les détaillants d électricité Ontario Energy Commission de l énergie Board de l Ontario P.O. Box 2319 C.P. 2319 2300 Yonge Street 2300, rue Yonge 26th. Floor 26 e étage Toronto ON M4P 1E4 Toronto ON M4P 1E4 Telephone: (416) 481-1967

Plus en détail

Projet de loi n o 61 Loi sur les comptables professionnels agréés. Résumé

Projet de loi n o 61 Loi sur les comptables professionnels agréés. Résumé Projet de loi n o 61 Loi sur les comptables professionnels agréés Résumé NOTES EXPLICATIVES Projet de loi a été déposé à l Assemblée nationale du Québec le 28 mars 2012 par le ministre de la Justice et

Plus en détail

Questions et Réponses. DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA)

Questions et Réponses. DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA) Questions et Réponses DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA) Admission 1. Quel est la date limite pour déposer une demande d admission pour l année 2015-2016? 2. Y aura-t-il des admissions à d

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

Programme de formation. Clés en main

Programme de formation. Clés en main Programme de formation Clés en main POLITIQUE ADOPTÉE PAR LE BUREAU DE LA FMOQ «À la suite d un avis à tous les responsables de développement professionnel continu de notre réseau, tout programme de formation

Plus en détail

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ D ÉVALUATION, DE MESURE DU RENDEMENT ET D EXAMEN EN DU 30 SEPTEMBRE 2013 D'APPROBATION : 22/02/2011 Il est recommandé que, en collaboration

Plus en détail

MODALITÉS ADMINISTRATIVES RELATIVES AUX CONDITIONS ET MODALITÉS DE DÉLIVRANCE DES PERMIS DE L'ORDRE DES COMPTABLES AGRÉÉS DU QUÉBEC

MODALITÉS ADMINISTRATIVES RELATIVES AUX CONDITIONS ET MODALITÉS DE DÉLIVRANCE DES PERMIS DE L'ORDRE DES COMPTABLES AGRÉÉS DU QUÉBEC MODALITÉS ADMINISTRATIVES RELATIVES AUX CONDITIONS ET MODALITÉS DE DÉLIVRANCE DES PERMIS DE L'ORDRE DES COMPTABLES AGRÉÉS DU QUÉBEC (version révisée août 2011) 1. Les termes suivants signifient : Section

Plus en détail

ADMINISTRATION/FINANCE

ADMINISTRATION/FINANCE ADMINISTRATION/FINANCE RÉGIME COOPÉRATIF (18), RÉGIME RÉGULIER (5) Personnes rejoignables 69 Hommes Femmes Nombre de répondants 23 33,3 % 16 ( 70 %) 7 ( 30 %) Note : les pourcentages ne sont pas affichés

Plus en détail

4.2 NIVEAU BACHELOR D ARCHITECTURE D INTERIEUR

4.2 NIVEAU BACHELOR D ARCHITECTURE D INTERIEUR ARCHITECTURE D'INTERIEUR En tant qu'architecte d'intérieur, vous planifiez et concevez des espaces dans les domaines publics et privés. Vous développez des concepts de l'espace pour des rénovations ou

Plus en détail

Questionnaire à l intention des intervenants. Invitation à faire des commentaires

Questionnaire à l intention des intervenants. Invitation à faire des commentaires Consultations sur les exigences en matière d efficacité énergétique et de gestion efficace de l eau prévues au codes du bâtiment et de la plomberie du Manitoba Questionnaire à l intention des intervenants

Plus en détail

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS DES ACHETEURS ET DES VENDEURS POUR UNE MEILLEURE PROTECTION IMMOBILIER DANS LE DOMAINE PRÉACHAT L INSPECTION L INSPECTION PRÉACHAT DANS

Plus en détail

ANNEXE I MODALITÉS D ATTRIBUTION DES BOURSES QUÉBÉCOISES D'EXEMPTION DES DROITS DE SCOLARITÉ SUPPLÉMENTAIRES

ANNEXE I MODALITÉS D ATTRIBUTION DES BOURSES QUÉBÉCOISES D'EXEMPTION DES DROITS DE SCOLARITÉ SUPPLÉMENTAIRES ANNEXE I MODALITÉS D ATTRIBUTION DES BOURSES QUÉBÉCOISES D'EXEMPTION DES DROITS DE SCOLARITÉ SUPPLÉMENTAIRES 1. NATURE Une bourse québécoise d'exemption des droits de scolarité supplémentaires attribuée

Plus en détail

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Ordre professionnel des criminologues du Québec 1100, Boul. Crémazie Est Bureau 610 Montréal (Québec)

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION «LA MAÎTRISE DES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES LIÉES À L EXPLOITATION DES BÂTIMENTS» TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION L Institut de l énergie et de l environnement de la Francophonie

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE

DEMANDE DE RECONNAISSANCE Renseignements généraux et directives Ce formulaire vous permet de procéder à une demande de reconnaissance de cours de tutorat privé. À qui s adresse ce formulaire? Le formulaire s adresse au postulant

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

Réglementation thermique de l'existant

Réglementation thermique de l'existant Réglementation thermique de l'existant Atiane energy Villa Kappas - 2, avenue de Carras - 06200 Nice Tel. 06 62 78 39 38 - contact@atiane-energy.com www.atiane-energy.com SARL au capital de 9 000 Euros

Plus en détail

Bulletin sur les institutions et services financiers

Bulletin sur les institutions et services financiers Bulletin sur les institutions et services financiers Juin 2002 Création de l Agence nationale d encadrement du secteur financier Sylvie Bourdeau, Montréal Vancouver Toronto Montréal Québec New York Londres

Plus en détail

Politique d encadrement des voyages de groupe et des délégations organisés à l intention des étudiants du Collège

Politique d encadrement des voyages de groupe et des délégations organisés à l intention des étudiants du Collège Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1362-00-10 Nombre de pages : 6 Politique d encadrement des voyages de groupe et des délégations organisés à l intention des étudiants du Collège Adoptée par le Conseil

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne. 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada

Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne. 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada Museums and the Web 2008 Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada Sommaire du programme Museums and the Web 2008 9 au 12 avril

Plus en détail

Politique concernant les dons au Service des bibliothèques

Politique concernant les dons au Service des bibliothèques Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA FORMATION DES RESPONSABLES DE DISTRICT MULTIPLE DE 2015-2016 FEUILLE D'INFORMATIONS

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA FORMATION DES RESPONSABLES DE DISTRICT MULTIPLE DE 2015-2016 FEUILLE D'INFORMATIONS PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA FORMATION DES RESPONSABLES DE DISTRICT MULTIPLE DE 2015-2016 FEUILLE D'INFORMATIONS EN QUOI CONSISTE LE PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA FORMATION DES RESPONSABLES DE DISTRICT

Plus en détail

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec bulletin Canadien Date 2014-06-05 Destinataires Référence Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec RE-14-008 Objet Pièce

Plus en détail

Les programmes de bourses d entrée des universités et de divers organismes (Automne 2012)

Les programmes de bourses d entrée des universités et de divers organismes (Automne 2012) Information scolaire et professionnelle Les programmes de bourses d entrée des universités et de divers organismes (Automne 2012) École de technologie supérieure (E.T.S.) L École de technologie supérieure

Plus en détail

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie pour mieux vivre Eclairage public : garantir une mobilité et une sécurité optimales pour les piétons et les usagers de la route. Eclairage des voies publiques et signalisation routière. Lieux publics :

Plus en détail

Exigences de formation continue en médecine vétérinaire. Service du développement professionnel

Exigences de formation continue en médecine vétérinaire. Service du développement professionnel Exigences de formation continue en médecine vétérinaire Service du développement professionnel Mise à jour Mars 2008 Préambule Ce guide décrit la politique de formation continue obligatoire de l Ordre

Plus en détail

APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014

APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014 APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014 Dans le cadre du projet «Développement de capacités d enseignement et de recherche en bioéthique francophone», financé par l Agence universitaire de la

Plus en détail

Verein MINERGIE (AMI) Association MINERGIE. Règlement. Règlement Partenaires professionnels

Verein MINERGIE (AMI) Association MINERGIE. Règlement. Règlement Partenaires professionnels Règlement 1. Considérations d ordre général Les spécialistes en conception et en réalisation de bâtiments revêtent une importance décisive pour le marché MINERGIE. Ces groupes professionnels peuvent bien

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES DES ARCHITECTES ENTRE L'ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES DES ARCHITECTES ENTRE L'ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES DES ARCHITECTES ENTRE L'ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC ET L'ORDRE DES ARCHITECTES DE FRANCE ARRANGEMENT EN VUE DE LA

Plus en détail

Activité-retrouvailles. Formations à venir. Prochain numéro

Activité-retrouvailles. Formations à venir. Prochain numéro Bulletin d'information CDCQ Mars 2011 Volume 4 Étapes à suivre pour rendre une entreprise plus innovante État d'avancement du projet «Technologies innovatrices de fabrication à faibles rejets environnementaux

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 7 JANVIER 2014 À L ÉCOLE MARIE-VICTORIN, SALON DU PERSONNEL

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 7 JANVIER 2014 À L ÉCOLE MARIE-VICTORIN, SALON DU PERSONNEL PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 7 JANVIER 2014 À L ÉCOLE MARIE-VICTORIN, SALON DU PERSONNEL 1. Accueil Présences : M. François Belleville, M. Jean-Paul Côté ainsi

Plus en détail

Jean-Claude Lapointe, B.A., LL.B., M.A.P.

Jean-Claude Lapointe, B.A., LL.B., M.A.P. Jean-Claude Lapointe, B.A., LL.B., M.A.P. Juriste chercheur en Droit, Études internationales & Web Science jc.lapointe@live.ca Languages Français Anglais (Bilingue ou langue natale) (Capacité professionnelle

Plus en détail

La FARFO visera à ce que ses activités concernant les commandites et le financement correspondent à sa mission, à ses valeurs et à ses objectifs.

La FARFO visera à ce que ses activités concernant les commandites et le financement correspondent à sa mission, à ses valeurs et à ses objectifs. Politique : Dons et commandites (Administrative) Code numérique : PA-030 Article du procès-verbal : 15-CA-17 Entrée en vigueur le : 19 août 2015 Dernière révision le : s/o Prochaine révision prévue en

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Décret n o 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR : ESRS0905375D

Plus en détail

Société en commandite Gaz Métropolitain Cause tarifaire 2004, R-3510-2003 CURRICULUM VITAE PAGES TÉMOINS

Société en commandite Gaz Métropolitain Cause tarifaire 2004, R-3510-2003 CURRICULUM VITAE PAGES TÉMOINS TÉMOINS PAGES SYLVAIN AUDETTE 2 NICOLE BESSETTE 4 YVES D AMOUR 5 PIERRE DESPARS 6 FRÉDÉRIC GAUVIN 7 GREG MAYNARD 8 LYNE MERCIER 9 FRÉDÉRIC MOREL 10 ERIC NADEAU 11 JEAN-PIERRE NOËL 12 Page 1 de 12 EXPÉRIENCE

Plus en détail

GUIDE DU PARTICIPANT. à des activités de formation

GUIDE DU PARTICIPANT. à des activités de formation GUIDE DU PARTICIPANT à des activités de formation Ce guide vise à informer les membres de l Ordre des règles entourant la participation à des activités de formation, aux fins de l obligation de formation

Plus en détail

Projet pilote chauffe-eau solaire domestique. Plan de la présentation. Chauffe-eau solaire domestique. Contexte. Objectifs.

Projet pilote chauffe-eau solaire domestique. Plan de la présentation. Chauffe-eau solaire domestique. Contexte. Objectifs. Projet pilote chauffe-eau solaire domestique Pascal Lê-Huu, ing. Chargé de programme Agence de l efficacité énergétique Présentation mise à jour en mars 2011 Plan de la présentation Chauffe-eau solaire

Plus en détail

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ FORMATION DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ HIVER-PRINTEMPS 2014 Exemption des examens de la RBQ Une attestation officielle de réussite vous permettra d être exempté des examens

Plus en détail

INSCRIPTION DES ÉLÈVES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015

INSCRIPTION DES ÉLÈVES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 INSCRIPTION DES ÉLÈVES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 RÈGLES GÉNÉRALES L inscription annuelle est obligatoire pour tous les élèves qui fréquenteront une école de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

Plus en détail

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence :

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence : STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE AVOCAT - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE Articles 26, 27, 28 et 29 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats Ce formulaire

Plus en détail

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012 2012 PRÉAMBULE Cette version 2012 du Guide du stage d expérience pratique vise non seulement à fournir toutes les informations dont un candidat a besoin afin de remplir avec succès les exigences relatives

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS A Q T I S 533, O n t a r i o E s t, # 3 0 0 M o n t r é a l, Q C H 2 L 1 N 8 T. : 5 1 4 8 4 4-2 1 1 3 F : 5 1 4 8 4 4-3 5 4 0 Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

Procès-verbal de la réunion du Conseil d administration Société québécoise pour la recherche en psychologie (SQRP)

Procès-verbal de la réunion du Conseil d administration Société québécoise pour la recherche en psychologie (SQRP) Procès-verbal de la réunion du Conseil d administration Société québécoise pour la recherche en psychologie (SQRP) Tenue le 14 juin 2005 à 13h30 par conférence téléphonique Membres en ligne : Stéphane

Plus en détail

Guide de démarrage d un club

Guide de démarrage d un club Guide de démarrage d un club Inscription de votre club / membres Association canadienne de ski acrobatique (ACSA) Fédération québécoise de ski acrobatique (FQSA) Table des matières Procédure Information

Plus en détail

Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle

Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle Si vous pensez avoir de l expérience et des compétences dans un métier spécialisé qui soient équivalentes à un programme d apprentissage

Plus en détail

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d'ainc DATE D'APPROBATION : 22/02/2011

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d'ainc DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ D ÉVALUATION, DE MESURE DU RENDEMENT ET D EXAMEN EN DU 30 SEPTEMBRE D'APPROBATION : 22/02/ Il est recommandé que, en collaboration avec

Plus en détail

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience 10952_VAE_p001p005.indd 5 22/05/08 11:47:18 FICHE 1 Le principe et les modalités de la VAE Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes

Plus en détail

Commission de la construction du Québec 2012-11-08

Commission de la construction du Québec 2012-11-08 de la construction 1 Contenu de la session... L'industrie de la construction Rôles et mandats de la CCQ Les conventions collectives et la Loi R-20 Enregistrement d'entreprise Certificats de compétence

Plus en détail

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire Il existe différentes façons pour votre école de participer au programme des Fêtes du patrimoine du Nouveau-Brunswick. Idéalement, votre

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

3001, boul. Tessier LAVAL (Québec) H7S 2M1. Tél. : 450.973.2322 Fax : 450.973.2321 Sans-frais : 1.888.973.2322. www.amcq.qc.ca amcq@amcq.qc.

3001, boul. Tessier LAVAL (Québec) H7S 2M1. Tél. : 450.973.2322 Fax : 450.973.2321 Sans-frais : 1.888.973.2322. www.amcq.qc.ca amcq@amcq.qc. 3001, boul. Tessier LAVAL (Québec) H7S 2M1 Tél. : 450.973.2322 Fax : 450.973.2321 Sans-frais : 1.888.973.2322 www.amcq.qc.ca amcq@amcq.qc.ca 1 2 3 4 Assemblée générale annuelle SOIRÉE DU PRÉSIDENT ET DES

Plus en détail

Services offerts par la Fédération de natation du Québec Septembre 2010

Services offerts par la Fédération de natation du Québec Septembre 2010 Services offerts par la Fédération de natation du Québec Septembre 2010 Organigramme Conseil d administration 2010-2011 Christian Blais, prés, Pierre Cloutier, vice-prés, Daniel Leduc, vice-prés, Danny

Plus en détail

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES PETITES ENTREPRISES Développement économique Yukon INVESTYUKON.COM Le Fonds pour le commerce et les entreprises du Yukon (FCE) a été créé par le ministère du Développement

Plus en détail

Rapport de suivi relatif à l examen des services d analyse du Laboratoire de recherches sur les grains (LRG) 2006-2007

Rapport de suivi relatif à l examen des services d analyse du Laboratoire de recherches sur les grains (LRG) 2006-2007 Rapport de suivi relatif à l examen des services d analyse du Laboratoire de recherches sur les grains (LRG) 2006-2007 Commission canadienne des grains Service de la vérification et de l évaluation Rapport

Plus en détail

LICENCE PRO GESTION DE LA PAIE ET DU SOCIAL

LICENCE PRO GESTION DE LA PAIE ET DU SOCIAL LICENCE PRO GESTION DE LA PAIE ET DU SOCIAL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation La licence professionnelle est un

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Ordre professionnel des criminologues du Québec 1100, boul. Crémazie Est Bureau 610 Montréal, Qc

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

Les deux exemples ci-après peuvent vous aider à comprendre ce qu'est une vente liée coercitive et quelles pratiques sont interdites.

Les deux exemples ci-après peuvent vous aider à comprendre ce qu'est une vente liée coercitive et quelles pratiques sont interdites. POLITIQUE SUR LES VENTES LIÉES La Loi sur les banques exige que les banques informent leurs clients, dans un langage simple, de l illégalité des ventes liées coercitives. Pour nous conformer à la loi,

Plus en détail

Incitatif écoénergie Rénovation pour les bâtiments

Incitatif écoénergie Rénovation pour les bâtiments Incitatif écoénergie Rénovation pour les bâtiments Division des bâtiments Office de l efficacité énergétique (OEE) Ressources naturelles Canada (RNCan) http://oee.nrcan.gc.ca/commerciaux/appuifinancier/existant/ameliorations/index.cfm?attr=20

Plus en détail

Demande nouvelle ligne de transport Chénier-Outaouais

Demande nouvelle ligne de transport Chénier-Outaouais C A N A D A RÉGIE DE L ÉNERGIE PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL HYDRO- QUÉBEC TRANSÉNERGIE Demanderesse No : R-3646-2007 ET L ASSOCIATION DE L INDUSTRIE ÉLECTRIQUE DU QUÉBEC, personne morale dûment

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

L Evaluation rapport DU PROJET SENDI

L Evaluation rapport DU PROJET SENDI L Evaluation rapport DU PROJET L EVALUATION RAPPORT DU PROJET SENDI SENDI RAPPORT GENERAL DU PROJET RAPPORT GENERAL DU PROJET This This report contains the the evaluation analysis of of the the filled

Plus en détail

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Section A : Renseignements personnels et commerciaux Numéro de référence : AVIS SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE La

Plus en détail

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence!

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence! Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004 L édition 2004 offrira aux 4 000 visiteurs attendus La 132 e Conférence annuelle des Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC) Plus

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

Activité de mobilisation de l industrie

Activité de mobilisation de l industrie Activité de mobilisation de l industrie CONSULTATION SUR LES SOLUTIONS D INFORMATIQUE EN NUAGE EN578 151297/A Le 13 novembre 2014 Hôtel Delta, Ottawa. Règles d exonération Cette présentation contient de

Plus en détail

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte.

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DESJARDINS Catégorie immobilier L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 30 mars 2015 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Avoir son siège social au Québec ou en Ontario. Avoir réalisé

Plus en détail

DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D

DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D Le Premier ministre, Sur le rapport de la ministre de l enseignement supérieur et de la recherche,

Plus en détail

2. D.E.S.S. Montage et Gestion de Projet d Aménagement (MGPA)

2. D.E.S.S. Montage et Gestion de Projet d Aménagement (MGPA) 24 2. D.E.S.S. Montage et Gestion de Projets d Aménagement (MGPA) Nous avons reçu les réponses de 6 étudiants sur 29 inscrits à la session d hiver (21%). Âge moyen : 29 ans. Le plus jeune des répondants

Plus en détail

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS ANNEXE 2009-CA534-08-R5524 A ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS Modification des responsabilités des Modes d organisation et de fonctionnement de l École internationale

Plus en détail

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173)

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Description de la profession Les ingénieurs et les concepteurs en logiciel sont regroupés sous le code 2173 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et entreprises Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique linguistique Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 25 octobre 2004 281-CA-4048 Modification(s)

Plus en détail

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins sur le document intitulé : présenté au Ministère des Finances du Québec Février 2011 Introduction Le Mouvement des caisses Desjardins (MCD) remercie le Groupe

Plus en détail

Estimation en travaux de construction et de rénovation

Estimation en travaux de construction et de rénovation Attestation d études collégiales (AEC) Estimation en travaux de construction et de rénovation EEC.35 Responsable du programme : Catherine LeHir-Roy 418 723-1880, poste 2547 Type de sanction : Durée totale

Plus en détail

Gestion des risques et produits dérivés postcrise

Gestion des risques et produits dérivés postcrise MERCI À NOS PARTENAIRES : Fonds Conrad Leblanc Département de finance, assurance et immobilier Chaire RBC en innovations financières Chaire d'assurance et de services financiers L'Industrielle Alliance

Plus en détail

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER.

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. OBJECTIF DE NOTRE RENCONTRE Je sais à quel point l achat d une propriété est un projet important. Je sais également combien il est capital que

Plus en détail

Demande d emploi. Poste(s) désiré(s) Stagiaire d été ou Stagiaire DESS. Information générale. Ville Province/État Code postal

Demande d emploi. Poste(s) désiré(s) Stagiaire d été ou Stagiaire DESS. Information générale. Ville Province/État Code postal Page 1 de 5 Approuvé par Demande d emploi Roy, Tremblé, Martin & Associés (Note : Faute d orthographe Tremblay) Nom de l établissement d éducation HEC Montréal Nom (s) désiré(s) Stagiaire d été ou Stagiaire

Plus en détail

ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC

ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC RÈGLEMENT DE L ÉCOLE ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC Adopté par le Conseil d administration en mai 2009 révisé en janvier 2013 Table des matières 1 ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC

Plus en détail

Catégorie développement durable

Catégorie développement durable DESJARDINS Catégorie développement durable L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 30 mars 2015 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Connaître un succès commercial reconnu et avoir

Plus en détail

Commandites Renseignements et formulaire d inscription

Commandites Renseignements et formulaire d inscription Renseignements et formulaire d inscription Le programme de la 66 e annuelle canadienne de la Société canadienne de géotechnique (SCG), présentée en collaboration avec la North American Geosynthetics Society

Plus en détail

LICENCE PRO ASSISTANT COMPTABLE

LICENCE PRO ASSISTANT COMPTABLE LICENCE PRO ASSISTANT COMPTABLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation La licence professionnelle est un diplôme d

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Séance de travail intensif sur la question de l énergie. Solutions énergétiques aux Territoires du Nord-Ouest

RAPPORT FINAL. Séance de travail intensif sur la question de l énergie. Solutions énergétiques aux Territoires du Nord-Ouest Séance de travail intensif sur la question de l énergie aux TERRITOIRES DU NORD-OUEST 2014 RAPPORT FINAL SUR LA SÉANCE DE TRAVAIL INTENSIF 3 NOVEMBRE HÔTEL EXPLORER, YELLOWKNIFE 4 NOVEMBRE CENTRE CHIEF

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU

PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU FÉVRIER 2004 SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE Conception et rédaction : Marie Lefebvre,

Plus en détail

Demandeur RONA. Entreprise DÉCISION

Demandeur RONA. Entreprise DÉCISION Dossier : 01 15 48 Date : 20030929 Commissaire : M e Michel Laporte X Demandeur c. RONA Entreprise DÉCISION L'OBJET DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE [1] Le 20 août 2001, le demandeur s adresse à Rona pour

Plus en détail

ACCORD-CADRE FRANCO-QUÉBÉCOIS. entre

ACCORD-CADRE FRANCO-QUÉBÉCOIS. entre ACCORD-CADRE FRANCO-QUÉBÉCOIS entre la Conférence des Présidents d'université (CPU), la Conférence des Directeurs d'écoles et de Formations d'ingénieurs (CDEFI) et la Conférence des recteurs et des principaux

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure Novembre 2008 SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure I MISSION Le Service des bibliothèques

Plus en détail

Quelques réussites locales sur le radon menées au Canada

Quelques réussites locales sur le radon menées au Canada Quelques réussites locales sur le radon menées au Canada Isabelle VÉZINA, Spécialiste en rayonnement Santé Canada Région du Québec Rennes, le 20 mars 2012 La gestion du radon au Canada La santé est une

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail