Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce"

Transcription

1 Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce de proximité Carole Delaporte et Christine Tarquis - IAU IDF 15/10/2013

2 1 Le commerce de proximité face aux transformations de la grande distribution et aux évolutions de la consommation 2

3 Le commerce en mutation 1960 / 2000, l âge d or du discount : concentration capitalistique et spatiale du commerce Depuis 2000 : crise structurelle de la grande distribution - Augmentation du coût des matières premières - Renchérissement des coûts d exploitation (loyers) 3

4 Le commerce en mutation Depuis 2000 : crise structurelle de la grande distribution (suite) Diminution du pouvoir d achat et ralentissement de la consommation depuis 2008 (rupture en 2008) Dématérialisation du commerce Croissance à 2 chiffres (+20% du nombre de transactions et +16% du montant des dépenses / 2012) Aujourd hui 5% du CA du commerce de détail, prévisions 2020 : 20 à 25% Nouvelle percée de l alimentaire, progression de l habillement et du hightech/électroménager Poursuite de la croissance du nombre de sites (encore 5000 sites créés au 2d trimestre 2013) Croissance des ventes sur l internet mobile (+120% en 1 an) 4

5 Le commerce en mutation Réduction des marges en diminuant les charges (diminution de l emploi depuis 2007) Développement des groupes de la distribution à l export Poursuite de l extension du parc de commerces Multiplication des drive (2442 en septembre 2012) aujourd hui et demain, de 3,7% de parts de marché de PGC aujourd hui à 20% à terme 5

6 Le commerce de proximité face aux nouvelles exigences du consommateur Privilégier la proximité Résilience du commerce indépendant et de bouche Maintien voire développement des marchés forains Déploiement de formats de proximité dans l alimentaire Succès des opérations de centres commerciaux en centre-ville Consommer durable et éthique Développement de marques, labels, produits régionaux, produits éthiques et bio Essor des produits à basse consommation, recyclables Développement de la vente directe : vente à la ferme, AMAP, Augmentation de l approvisionnement auprès des filières locales par les distributeurs Prise en compte du développement durable dans les projets commerciaux (approvisionnement, construction, accessibilité) 6

7 Le commerce de proximité face aux nouvelles exigences du consommateur Consommer connecté Développement de la vente en ligne Montée en puissance du m-commerce, du t-commerce Emergence de centres commerciaux ou galeries marchandes virtuelles Essor du cross-canal et de portails par les commerçants traditionnels De nouvelles technologies se développent sur internet : réalité augmentée /simulation Etre étonné par l offre Développement de concepts de retailtainment Implantation des concepts stores dans les emplacements n 1 Apparition de boutiques «éphémères» (pop up stores) Programmation de commerces et de services dans les lieux culturels, les lieux sportifs Montée en puissance de services personnalisés (livraison à domicile, GPS en magasins, garderie ) 7

8 Le commerce de proximité face aux nouvelles exigences du consommateur Consommer au meilleur prix Maintien des enseignes discounts et développement des marques de distributeurs (MDD) Développement des sites de ventes en ligne à bas prix Montée en puissance de la vente entre particuliers, de l achat d occasion Gagner du temps Développement et diversification de l offre sur internet Multiplication des drive Essor du commerce d itinéraires Intégration d une offre de services minute 8

9 2 Caractéristiques et spécificités du commerce dans les Hautsde-Seine 9

10 2.1 Polarités commerciales et centres-villes commerçants 10

11

12 Polarités commerciales et centres-villes commerçants Gennevilliers Bois-Colombes Levallois La Défense / Nanterre Neuilly/ Levallois /Clichy Puteaux Rueil-Malmaison Boulogne- Billancourt

13 2.2 Dynamique des surfaces autorisées en CDAC 13

14 Surfaces autorisées en CDAC entre 2005 et dossiers et m² autorisés entre 2005 et 2012 soit m² par an Surfaces légèrement supérieures mais de même ordre de grandeur qu à Paris et dans le 93 9% des surfaces d IDF et 28% de Paris et PC m² autorisés depuis 2009 soit l équivalent des 4 Temps 99% des projets autorisés (moyenne IDF= 84% des dossiers et des surfaces) Hausse constante des volumes autorisées depuis

15 Caractéristiques des opérations autorisées entre 2005 et 2012 Sur 10 m² autorisés, 8,5 sont des créations (7,8 m² en IDF), 1,5 m² sont des extensions 84% des surfaces autorisées concernent des ensembles commerciaux (68% en IDF) Les deux principaux segments d offre sont l alimentaire (hypermarchés) et les centres commerciaux Les grands projets (plus de m²) sont majoritaires (59%) (8 au total), 1/3 font entre 1000 et 5000 m² 15

16 Approche géographique Carte des CDAC entre 2005 et

17 Surfaces autorisées entre 2005 et 2012 Chanteraines2/Leroy Merlin - Gennevilliers So Ouest - Levallois La Bongarde Villeneuve la G Hermitage plaza - Courbevoie Castorama - Puteaux Centre Leclerc Rueil Malmaison CNIT La Défense

18 2.3 Etat des lieux des principaux projets 18

19 Les grands projets commerciaux Via Bella (Bagneux) Création d un Linéaire commercial de m2 (GLA) et Pôle gare de 7000 m2 (GLA) dans la ZAC Victor Hugo. Livraison Tranche 1 : 2014 ZAC Charles de Gaulle Est (Colombes) 5000 m2 de commerces de proximité en pied d immeuble le long du boulevard. Fin 2013 : démarrage des travaux de la phase 1 ZAC du Bac d Asnières (Clichy-la-Garenne) 7000 m2 de commerces dans un programme mixte de m2 incluant un parc urbain Commerces de proximité CAUE 92 19

20 Les grands projets commerciaux La Rue/La Défense (Coubevoie) Projet en remplacement du CC La Coupole fermé depuis 2010 : programmation d une offre commerciale diversifiée (proximité, équipement de la personne, restauration, loisirs). Échéance : 2016 Hermitage Plaza (Courbevoie) Les tours Hermitage Plaza s'élèveront au dessus d'un socle qui abritera deux immeubles mixtes de bureaux logements et commerces autour d'une place publique, bordée de magasins, cafés et restaurants. CDAC autorisée en 2012 pour m2 (SDV) Clamart Un projet de création d un magasin d équipement de la maison de m2 (SDV) autorisé en CDAC (09/07/2013) Ile Seguin-Rives de Seine (Boulogne Billancourt) A terme plus de 70 commerces en pied d immeuble dans le programme du Trapèze d autres commerces prévus sur l Ile Seguin Commerces de proximité CAUE 92 20

21 Les grands projets commerciaux Cœur de quartier (Nanterre) Ce programme se situe au sein de la ZAC Seine Arche. La Phase 1 ( ), en cours, comprend m² de surfaces commerciales (une moyenne surface alimentaire et 5 cellules commerciales). La Phase 2 ( ) prévoit m2 de commerces en pied d immeubles. Commerces de proximité CAUE 92 Enox Parc commercial des Chanteraines (Gennevilliers) Extension du parc actuel ( m2 sdv) par l extension du Leroy Merlin existant et la création de 9 magasins spécialisés. CDAC autorisé en Ouverture : fin 2014 Centre Commercial Régional (Villeneuve la Garenne) Un CC de m2 de SDV autorisé en (160 magasins et restaurants et 12 moyennes surfaces). Ouverture prévue en 2014 Stade Arena 92 (Nanterre) m2 de commerces (restauration, boutiques, bars ) prévus autour du stade. Livraison prévue :

22 2.4 Le commerce de proximité : définition, localisation et accessibilité 22

23 Définition du commerce de proximité Gamme de commerces et de services auxquels le consommateur a très fréquemment recours Il est situé à proximité du lieu de résidence mais aussi des lieux de travail et de transit Il ne se réduit pas au petit commerce ou au commerce indépendant 23

24 L accessibilité aux commerces de proximité

25 L accessibilité aux commerces de proximité

26 L accessibilité aux commerces de proximité

27 3 Les enjeux du développement du commerce de proximité 27

28 Les enjeux du développement du commerce de proximité Des problématiques transversales : Cohérence entre les territoires des politiques de développement et d accompagnement du commerce Méconnaissance du commerce (bailleurs sociaux, promoteurs, aménageur?), ingénierie insuffisante (communes) Difficulté à faire converger intérêt général et intérêts particuliers Les problématiques commerciales dans les quartiers anciens : Des collectivités démunies pour contrecarrer certaines évolutions structurelles (paupérisation, vacance, problématique des quartiers politique de la ville) Des niveaux de loyers qui excluent de fait certains commerces (de bouche ) Des outils d intervention souvent coûteux, aux effets limités ou dont la pérennité n est pas assurée (périmètre de sauvegarde, préemption, FISAC) Stationnement, logistique : des questions récurrentes Les problématiques commerciales dans les nouvelles opérations d aménagement Le déploiement d une offre de proximité souvent incompatible avec la taille de la zone de chalandise (réfléchir la densité, la mixité) Le commerce n est pas le seul type d occupation permettant une «complicité» des RDC avec l espace public Le commerce, parent pauvre du programme immobilier du promoteur Des programmations de commerces en RDC inadaptés (trop petits, trop grands, mal équipés) 28

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI :

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : 3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : La grande distribution en Seine-Saint-Denis face aux évolutions du commerce et de la société Les réponses de la distribution à l évolutions des attentes des consommateurs

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS Une partie de la population asnièroise connaît des difficultés croissantes, en matière d accès au logement et à l emploi. Cette évolution s aggrave, (voir la fiche Lutte contre les exclusions). La Ville

Plus en détail

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34 Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014 Service commerce Tel 04 75 75 70 34 L observatoire du commerce et de la consommation Objectifs : La connaissance de l offre commerciale

Plus en détail

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE Enjeux commerciaux Maintien de la diversité commerciale en centre-ville Outils et pistes de réflexion Mise en place d un périmètre de préemption

Plus en détail

A.D.A.V.I.P- 92 ANNUAIRE DES PERMANENCES SUR LES HAUTS DE SEINE

A.D.A.V.I.P- 92 ANNUAIRE DES PERMANENCES SUR LES HAUTS DE SEINE A.D.A.V.I.P- 92 ANNUAIRE DES PERMANENCES SUR LES HAUTS DE SEINE 2012 ADAVIP-92 Siège: 57, rue Ernest RENAN 92000 - NANTERRE : 01.47.21.66.66 / FAX : 01.41.37.06.33 Mail :adavip92@free.fr Site Internet

Plus en détail

Evolution du parc de logements sociaux dans les Hauts-de-Seine 2002-2012

Evolution du parc de logements sociaux dans les Hauts-de-Seine 2002-2012 Evolution du parc de sociaux dans les Hauts-de-Seine 2002-2012 Pôle Aménagement du Territoire Direction de l Habitat 1. Les communes «SRU» ont opéré un rattrapage accéléré 2. Les communes ayant un taux

Plus en détail

La Galerie du Palais, Tours (37) Ici visuel récent

La Galerie du Palais, Tours (37) Ici visuel récent La Galerie du Palais, Tours (37) Ici visuel récent Octobre 2010 La Galerie du Palais, un centre commercial en plein cœur de la ville de Tours La Galerie du Palais, place Jean Jaurès : 1 supermarché, 2

Plus en détail

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine Résidence étudiante MAGELLAN Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine SITUATION DE LA RÉSIDENCE Au pied du tramway relié directement à la Défense, proche des grands pôles universitaires, à

Plus en détail

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux FÉDÉRATION POUR L URBANISME ET LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE SPÉCIALISÉ Paris - 5 novembre 2014 La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux La vacance commerciale a augmenté de 50 % dans

Plus en détail

MONOGRAPHIE DES ENTREPRISES FINANCEES

MONOGRAPHIE DES ENTREPRISES FINANCEES 24/10/ HAUTS- DE-SEINE INITIATIVE MONOGRAPHIE DES ENTREPRISES FINANCEES PAR HAUTS-DE-SEINE INITIATIVE A TRAVERS Période 1999-2012 Aurore CASSIN Méthode Cette étude a pour objectif de dresser un panorama

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

RETAIL PARK À SAINT-PAUL-LÈS-ROMANS

RETAIL PARK À SAINT-PAUL-LÈS-ROMANS Le Parc Saint Paul RETAIL PARK À SAINT-PAUL-LÈS-ROMANS Agglomération de Romans-sur-Isère (Drôme) 1 Le Parc Saint Paul Au cœur du principal pôle commercial d entrée de ville de l agglomération Romans-sur-Isère/Bourg-de-Péage

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com www.groupe-sodec.com Accompagner les projets des villes et des territoires Nos projets de centres commerciaux sont aussi les vôtres. La confiance et l écoute réciproques sont les meilleurs garants de leur

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

Le parc immobilier de l Ile-de-France

Le parc immobilier de l Ile-de-France Le parc immobilier de l Ile-de-France Contrainte Énergétique et adaptations urbaines Atelier 8 décembre 2006 Habitat et bâtiments tertiaires Pascale Leroi- Lucile Mettetal- IAURIF L énergie dans l habitat

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

NOUVELLE VISION NOUVELLE STRATÉGIE NOUVELLES OPPORTUNITÉS

NOUVELLE VISION NOUVELLE STRATÉGIE NOUVELLES OPPORTUNITÉS NOUVELLE VISION NOUVELLE STRATÉGIE NOUVELLES OPPORTUNITÉS PARIS LA DÉFENSE, DURABLEMENT ATTRACTIF VERS UN ESPACE DURABLEMENT ATTRACTIF Paris La Défense est aujourd hui le plus grand pôle tertiaire d Europe.

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris CAMPUS GALLIENI HAUTS-DE-SEINE Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris RÉSIDENCE POUR ÉTUDIANTS LOI SCELLIER PARIS - ILE DE FRANCE 1 ère région économique française Située au carrefour des échanges européens

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE Approuvé le 13 avril 2010 Modification n 1 du 24 octobre 2013 Modification n 2 du 2 juillet 2015 Modification n 3 du 2 juillet 2015 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

Plus en détail

Communiqué de Presse 16 juin 2010. ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM

Communiqué de Presse 16 juin 2010. ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM Communiqué de Presse 16 juin 2010 ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM ALTAREA COGEDIM, foncière spécialisée en centres commerciaux

Plus en détail

VILLE DE MENNECY RAPPORT ANALYSANT LA SITUATION DU COMMERCE ET DE L ARTISANAT DE PROXIMITE Juin 2013 1 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 I. L ACTUELLE DIVERSIFICATION DU TISSU COMMERCIAL LOCAL MENACEE PAR L EVOLUTION

Plus en détail

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DU FINISTERE REVISION DE JUIN 2006 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION...

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales.

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales. THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales. I. Les unités commerciales physiques. Une unité commerciale physique nécessite le déplacement réel du client

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION»

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» Comment faire venir des enseignes nationales en préservant la diversité commerciale et artisanale? Participent

Plus en détail

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Sia Conseil Avril 2012 Votre contact

Plus en détail

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil.

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil. Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil 01 55 81 17 00 01 55 81 17 03 laboutique@ville-blanc-mesnil.fr Contact : Jacques SANDIT Responsable

Plus en détail

«INSIDE» Boulogne-Billancourt (92)

«INSIDE» Boulogne-Billancourt (92) LOI SCELLIER* Zone A Bis Bla bla bla bla ksugkdjfhgdfg Septembre 2011 * Selon les conditions de la loi de finances pour 2010, n 2009-1673 du 30/12/2009, de la loi de finances 2011 n 2010-1657 du 29/12/2010

Plus en détail

SEPAL 24 septembre 2013. Mutations de l immobilier commercial : vers une nouvelle géographie commerciale?

SEPAL 24 septembre 2013. Mutations de l immobilier commercial : vers une nouvelle géographie commerciale? SEPAL 24 septembre 2013 Mutations de l immobilier commercial : vers une nouvelle géographie commerciale? Constat 2 Source : Insee 2010 Source : Insee 2010 Tendances de consommation à long terme Ralentissement

Plus en détail

Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord

Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord Sommaire Politique de réaménagement des gares Qu est-ce qu un pôle d échanges et pourquoi un pôle d échanges à Voiron? État d avancement

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS POURQUOI? LA DALLE LOUVOIS, LE CONSTAT : UNE STRUCTURE VIEILLISSANTE IMPLIQUANT DES COÛTS D ENTRETIEN EN CROISSANCE RÉGULIÈRE : > Inadaptée > Difficile d accès

Plus en détail

LA REFORME DE LA GEOGRAPHIE PRIORITAIRE DANS LE DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE

LA REFORME DE LA GEOGRAPHIE PRIORITAIRE DANS LE DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE DOSSIER DE PRESSE LA REFORME DE LA GEOGRAPHIE PRIORITAIRE DANS LE DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE MERCREDI 18 JUIN 2014 SOMMAIRE Communiqué de presse Bilan de la politique de la ville sur le département

Plus en détail

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS Réunion du 29 avril 2010 Salle du Conseil - Mairie du 3 ème arrondissement 1 SOMMAIRE Présentation du Schéma Directeur d Urbanisme Commercial Principes du SDUC 2009-2015 Définition des différents types

Plus en détail

Typologie Commerciale

Typologie Commerciale Schéma de développement commercial de l agglomération Rouen-Elbeuf Diagnostic Schéma de développement commercial de l agglomération de Rouen-Elbeuf Typologie Commerciale Février 2005 Chambre de Commerce

Plus en détail

Zone concurrentielle dessinée sur la base d une courbe isochrone 5 mn étendue, au besoin, pour envelopper les pôles concurrentiels d envergure.

Zone concurrentielle dessinée sur la base d une courbe isochrone 5 mn étendue, au besoin, pour envelopper les pôles concurrentiels d envergure. SAONE-ET-LOIRE (71) CHALON-SUR-SAONE (Assimilé ZUS - dérogation Art.6, Liste supplémentaire Anru) CENTRE COMMERCIAL DE L AUBEPIN Le dispositif commercial existant Nature et composition Un ensemble commercial

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Icade, promoteur de logements en Ile-de-France

Icade, promoteur de logements en Ile-de-France Icade, promoteur de logements en Ile-de-France Promotion logement IDF Confiance comprise Dans un contexte en mutation, les territoires franciliens ont plus que jamais besoin d un partenaire fiable pour

Plus en détail

15/04/2016 DOSSIER DE PRESSE. Hôtel logistique multimodal de Chapelle International Paris 18ème. SAGL-Architectes Associés

15/04/2016 DOSSIER DE PRESSE. Hôtel logistique multimodal de Chapelle International Paris 18ème. SAGL-Architectes Associés 15/04/2016 DOSSIER DE PRESSE Hôtel logistique multimodal de Chapelle International Paris 18ème SAGL-Architectes Associés SOGARIS : LA LOGISTIQUE URBAINE AUTREMENT Penser et construire la logistique urbaine

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne Un objectif prioritaire : désaturer la ligne UNE LIGNE 13 AUJOURD HUI SURCHARGÉE La ligne 13 est aujourd hui une ligne surchargée qui accueille près de 610 000 voyageurs par jour. C est la 3 ème ligne

Plus en détail

Conclusions et préconisations Un pôle de petite taille dont l offre apporte une réponse aux besoins quotidiens de la population alentour

Conclusions et préconisations Un pôle de petite taille dont l offre apporte une réponse aux besoins quotidiens de la population alentour ISERE (38) GRENOBLE (ZUS, liste supplèmentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition 7 commerces aux pieds de tours et de barres de logements, Une fréquentation confortée par la

Plus en détail

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil 4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil DOSSIER DE COMMERCIALISATION Vivre et investir ensemble Coloc & Vie RCS Nanterre 807 853 841 52, rue de Bezons 92400 Courbevoie À propos de Coloc & Vie Officiellement

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

LE GROUPE SOPIC ACHÈVE 2 OPÉRATIONS PHARES D IMMOBILIER COMMERCIAL EN ILE-DE-FRANCE : DERNIÈRES OPPORTUNITÉS D IMPLANTATION

LE GROUPE SOPIC ACHÈVE 2 OPÉRATIONS PHARES D IMMOBILIER COMMERCIAL EN ILE-DE-FRANCE : DERNIÈRES OPPORTUNITÉS D IMPLANTATION Communiqué de presse Paris, le 13 juin 2012 SPECIAL SIEC STAND N C6 LE GROUPE SOPIC ACHÈVE 2 OPÉRATIONS PHARES D IMMOBILIER COMMERCIAL EN ILE-DE-FRANCE : DERNIÈRES OPPORTUNITÉS D IMPLANTATION GRAND ANGLE

Plus en détail

La mutualisation du stationnement

La mutualisation du stationnement La mutualisation du stationnement Eric GANTELET, Président SARECO SARECO est un bureau d études spécialisé sur les questions de stationnement qui conseille les collectivités territoriales depuis la définition

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Présentation au comité de quartier

Présentation au comité de quartier ETUDE PROGRAMMATIQUE ET URBAINE CENTRE COMMERCIAL DU «MIROIR D EAU» SAVIGNY-LE-TEMPLE Présentation au comité de quartier 15 mars 2011 Conseil en développement OBJECTIFS DE L ETUDE Requalifier le centre

Plus en détail

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC COMMERCE. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Réf. 15/117

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC COMMERCE. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Réf. 15/117 RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC COMMERCE Co-construction SCoT 7 juillet 2015 Nadine LE HIR Réf. 15/117 RÔLE DU DIAGNOSTIC COMMERCE Rappel des objectifs de la délibération : «Adapter le volet

Plus en détail

Un patrimoine pensé pour vous...

Un patrimoine pensé pour vous... Un patrimoine pensé pour vous... L E M P L A C E M E N T S Û R L I N N O V A T I O N A R C H I T E C T U R A L E L A Q U A L I T É D E C O N S T R U C T I O N Promoteur Aménageur Constructeur Un patrimoine

Plus en détail

Le nouveau visage de la distribution de produits frais

Le nouveau visage de la distribution de produits frais Le nouveau visage de la distribution de produits frais Entretiens de Rungis SARL au capital de 7622 - Siret 423 106 756 00012 - NAF 7022Z 18, rue Pasteur - 69007 LYON - FRANCE Tel :+33 (0)4 78 69 84 69

Plus en détail

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE NANTES, LA LOIRE : USAGES ET PROJETS LES USAGES LES PRATIQUES & LES USAGES UN ESPACE ÉCONOMIQUE & ÉCOLOGIQUE LA MOBILITÉ & LES FRANCHISSEMENTS L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE 02 En apportant les marchandises

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS SCHEMA DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL 2006-2012 RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS Le Roannais apparaît comme un territoire homogène constitué autour d un pôle d attraction central : l agglomération de Roanne.

Plus en détail

Les commerces en réseaux tissent leur toile à Paris

Les commerces en réseaux tissent leur toile à Paris AVRIL 23 XXX 23 n 62 Atelier Parisien d Urbanisme 7, boulevard Morland 754 Paris 42 76 22 58 http://www.apur.org Les commerces en réseaux tissent leur toile à Paris RÉSUMÉ Cette note, issue d un partenariat

Plus en détail

Document non contractuel

Document non contractuel SOMMAIRE Le promoteur MULTI Development met en vente 8 lots contigus au centre commercial «Les Arcades Rougé» situé dans le centre-ville de Cholet. Ces lots se situent à proximité immédiate des deux principales

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

LES GRANDES ENSEIGNES SUR LE MARCHE DE LA PROXIMITE. Enjeux et conséquences pour les métiers de bouche

LES GRANDES ENSEIGNES SUR LE MARCHE DE LA PROXIMITE. Enjeux et conséquences pour les métiers de bouche LES GRANDES ENSEIGNES DE DISTRIBUTION ALIMENTAIRE SUR LE MARCHE DE LA PROXIMITE Enjeux et conséquences pour les métiers de bouche Rapport d étude - juillet 2014 1 1. Le marché de la proximité : un nouvel

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités DE L ADEUS mobilité et accessibilité dans les zones d'activités 83 NOVEMBRE 2012 DéPLACEMENT De par leurs aménagements initiaux, les zones d activités restent souvent mal desservies en transport en commun

Plus en détail

Plan d Aménagement. Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île»

Plan d Aménagement. Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île» Plan d Aménagement Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île» 1 er Projet : 2 ème Projet : 3 ème Projet : La Tour de bureaux La résidence «Condominium

Plus en détail

Logistique urbaine à Montpellier

Logistique urbaine à Montpellier Logistique urbaine à Montpellier Montpellier en quelques chiffres 265 000habitants en 2012 (8ème ville française) Une agglomération de 423 000 habitants (15ème agglomération française) Une croissance de

Plus en détail

COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL

COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL 1 ER OCTOBRE 2013 Les intervenants Animation : Gaëlle BONNEFOY CUDRAZ, CCI de Lyon Intervenants : -Gaëlle BONNEFOY CUDRAZ, responsable

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 5 L'ACTIVITÉ

Plus en détail

Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux. 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce

Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux. 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce Les questionnements en matière d'économie Quelles conditions d'accueil

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-64 du 13 mai 2011 relative à l acquisition des sociétés Chamer, Damap s, Mapic, Matal et Pial par la société Distribution Casino France L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

L établissement de la Direction générale de l armement de Bagneux : un impact limité sur l emploi dans les Hauts-de-Seine comme à Paris

L établissement de la Direction générale de l armement de Bagneux : un impact limité sur l emploi dans les Hauts-de-Seine comme à Paris ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 354 - Avril 2011 Emploi L établissement de la Direction générale de l armement de Bagneux : un impact limité sur l emploi dans les Hauts-de-Seine comme à Paris Au 1

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES Régime d ouverture au public des services de la DDFIP 92 N Spécial 12 mars 2015 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois Une expérience de redynamisation territoriale 2 structures : Développer l emploi l entrepreneuriat et l attractivité économique de la

Plus en détail

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE Rappel méthodologique Une exploitation des données INSEE et DGI disponibles:

Plus en détail

Le titre du document. Grande distribution. LTR 111, logistique de distribution. Nathalie Mattiuzzo. Département Villes, Echanges, Territoires

Le titre du document. Grande distribution. LTR 111, logistique de distribution. Nathalie Mattiuzzo. Département Villes, Echanges, Territoires Département Villes, Echanges, Territoires LTR 111, logistique de distribution Le titre du document Grande distribution Nathalie Mattiuzzo 31 Mars 2015 1 1 Importance de la GD ; données de base La logistique

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense

A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIETE IMMOBILIER ANCIEN Le Parc Médéric A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense La Garenne-Colombes, une ville au charme protégé La Garenne-Colombes est une ville

Plus en détail

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire amur promotion 2012-2013 La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé Partenaire Equipe Projet Laure Bellon-Serre Marie Chevillotte Clément Javouret Pierre Le Moual

Plus en détail

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION Objectif 7. 8 ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION La vie d une agglomération ainsi que son développement économique supposent un volume

Plus en détail

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Agence d Urbanisme et d Aménagement du Territoire Toulouse Aire Urbaine OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Décembre 2003

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

AUBE (10) TROYES Vouldy, Jules Guesde, Trévois, Les Sénardes (ZRU) BOULEVARD JULES GUESDE

AUBE (10) TROYES Vouldy, Jules Guesde, Trévois, Les Sénardes (ZRU) BOULEVARD JULES GUESDE AUBE (10) TROYES (ZRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition 9 commerces (dont 1 vacant) en rez-de-chaussée d immeubles sans locomotive alimentaire Une offre mixte de commerces de bouche

Plus en détail

Liste des auto-écoles agréées permis à un euro par jour dans le département des Hauts-de-Seine (92)

Liste des auto-écoles agréées permis à un euro par jour dans le département des Hauts-de-Seine (92) Liste des auto-écoles agréées permis à un euro par jour dans le département des Hauts-de-Seine (92) A ANTONY Prélude Auto-Moto 200 rue Adolphe Pajeaud 92160 Antony 01 55 59 80 90 Antony Objectif -Moto

Plus en détail

Centre commercial, Centre-ville Même combat? Assises de Centre-Ville en Mouvement Reims 12 juin 2013

Centre commercial, Centre-ville Même combat? Assises de Centre-Ville en Mouvement Reims 12 juin 2013 Centre commercial, Centre-ville Même combat? Assises de Centre-Ville en Mouvement Reims 12 juin 2013 Un combat avec quelles armes? Faire et tenir ses promesses Stratégie urbaine Stratégie de fonctionnement

Plus en détail

Silic Aujourd hui, demain, dans la dynamique du Grand Paris SIMI 2011

Silic Aujourd hui, demain, dans la dynamique du Grand Paris SIMI 2011 1 Silic Aujourd hui, demain, dans la dynamique du Grand Paris SIMI 2011 SILIC, UN ACTEUR MAJEUR DU GRAND PARIS 2 Une implantation historique et stratégique confirmée par le projet Grand Paris PÔLE ROISSY

Plus en détail

udesté on it ecl Col 1 1

udesté on it ecl Col 1 1 Collection études 1 ÉVOLUTION DÉMOGRAPHIQUE Evolution démographique 1 550 000 1 434 661 1 450 000 1 350 000 1 287 535 1 250 000 1 213 499 1 150 000 1 127 546 1 050 000 950 000 1 009 390 1 061 480 850 000

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier neuf. Arche. Studios et pied-à-terre à Courbevoie

Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier neuf. Arche. Studios et pied-à-terre à Courbevoie Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier neuf Studios et pied-à-terre à Courbevoie Le dynamisme économique du 1 er quartier d affaires européen Courbevoie fait partie des 4 communes sur lesquelles

Plus en détail

IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE

IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE Projet de dénivellation et de couverture de la RN13 à Neuilly-sur-Seine IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE DES NUISANCES PENDANT LES TRAVAUX. La période des travaux nécessitera une réorganisation

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de 1 2 3 Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de durabilité. SDUC : document informel de référence

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Comment bâtir une stratégie commerciale partagée?

Comment bâtir une stratégie commerciale partagée? Comment maintenir et développer le commerce face aux nouveaux modes de consommation? LUNDI 17 NOVEMBRE CCI GRENOBLE Comment bâtir une stratégie commerciale partagée? Comment bâ*r une stratégie commerciale

Plus en détail