ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012"

Transcription

1 ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012

2 Intervenants : Charlène MARLIAC, conseil commerce TIC - CCI de Lyon Yann DINEUFF, directeur du développement de Casino express CASINO Anne-Marie SCHMUTZ-POUSSINEAU, Responsable Domaine Appui économique aux filières - Chambre d Agriculture du Rhône

3 Contexte et problématique De nouveaux phénomènes sociétaux qui impactent la consommation Effet démographique avec surreprésentation des seniors et famille monoparentale Périurbanisation, étalement urbain Notion d'enfant roi Consommation de services Attentes variables : consommateur zappeur Multiplication des dépenses obligatoires engendre des tensions sur le pouvoir d'achat Évolution des modes de vie : mobilité, notion de temps Forte évolution des comportements d'achats au cours des dernières années : le commerce accessible Les nouveaux outils : e-commerce/ m-commerce Le drive Les circuits courts

4 Charlène MARLIAC Conseil commerce TIC - CCI DE LYON

5 Nouveaux consommateurs Nouveaux outils E-commerce et M-commerce Commerce & Territoires 22 Mai 2012

6 Les consommateurs ont changé Tout, tout de suite, pas prêt à attendre. Un consommateur «zappeur», fidèle à plusieurs formes de commerces. Un consommateur «multi canal». La qualité est un dû. Elle est moins source de fidélité. Un consommateur qu il faut aller chercher! Un consommateur qui arbitre ses dépenses. De l utile, pas du futile! Un consommateur qui s informe Des segments de clientèle qui se multiplient Une population vieillissante => des nouveaux besoins

7 Nouveaux outils Le paiement mobile / Paiement sans contact La réalité augmenté La borne tactile Le mur digital : la vitrine s'adapte aux passants

8 Le paiement sans contact /mobile

9 La réalité augmentée

10

11 La borne tactile +10% du CA du magasin chez But (près de Paris) Proposer une offre plus large dans une surface de vente limitée.

12 Le mur digital

13 Le e-commerce en % des français achètent à distance 30 M de français (+11% soit 3M en plus) 37,7 milliards d' dépensés (+22% // 2010) 97% d acheteurs satisfaits Confiance dans l'achat en ligne = 66.5% Panier moyen = dépense moyenne par acheteur / an soit 14 transactions.

14 Evolution du nombre de sites marchands

15 Nb. de transactions / mois / sites web

16 Le M-commerce M-commerce = 2 fois qu'il y a 2 ans 1/3 des mobiles sont des Smartphones 24% de internautes français ont fait 1 achat sur leur mobile (en 2011)* 78% des e-commerçants ne sont pas prêts pour le mobile. * *Source : Mobil Addict

17 Les médias sociaux en % des internautes sont quotidiennement sur un réseau social 1 internaute français est en moyenne membre de 2.8 réseaux sociaux. FACEBOOK Trafic est + fort que celui de Google 38% des internautes français sont dessus 66% se connectent tous les jours. 76% de ans / 41% des ans / 29% des +65 ans Twitter = 8% des internautes français. Youtube = 2 ème moteur de recherche mondial

18 Les actions de la CCI de Lyon Autodiagnostic en ligne Accompagnement individuel : REINPO RETAIL Conseil TIC / E-commerce Outils et liens avec l'ene Lyon Shop WEBdesign

19 LE DRIVE Contact : Yann DINEUFF directeur du développement de Casino express CASINO Portable :

20 Anne-Marie SCHMUTZ-POUSSINEAU, Responsable Domaine Appui économique aux filières - Chambre d Agriculture du Rhône

21 Panorama partiel des modes de commercialisation en circuits courts dans le Rhône Chambre d Agriculture du Rhône Anne-Marie SCHMUTZ-POUSSINEAU Domaine Appui aux Projets de Proximité

22 Qu est ce qu un circuit court? 22

23 Qu est ce qu un circuit court? Un mode de commercialisation avec au plus un intermédiaire entre le producteur et le consommateur Mais aussi Un circuit dans lequel le producteur s implique de manière à garder la valeur ajoutée. Une notion de local ( à géométrie variable selon les circuits!) 23

24 La vente directe 24

25 Les circuits courts avec intermédiaire 25

26 Nb d exploitations commercialisant en CC dans le 69 Rhône Rhône- Alpes Produits laitiers Œufs et volailles Autres produits animaux Légumes Fruits Miel Vin Autres produits végétaux Nb d'exploit du Rhône pratiquant les CC en % 8% 6% 8% 36% 16% 2% 15% Nb exploitations ayant au moins un produit vendu en circuits courts Nb exploitations totales % 32% Produits laitiers Autres produits animaux Fruits Vin Œufs et volailles Légumes Miel Autres produits végétaux Source agreste, recensement agricole

27 Lieux de vente 27

28 ZOOM sur quelques circuits en développement 1. Les points de vente collectifs 2. Saveurs du coin / La Halle Martinière 28

29 1. Les points de vente collectifs (Note de service DGAL 7 avril 2010) «Un PVC est un lieu utilisé en commun par plusieurs producteurs, où ceux-ci assurent la vente directe aux consommateurs des produits de leurs exploitations» «les adhérents doivent assurer des temps de présence à la vente» 29

30 1. Les points de vente collectifs Évolution importante de ce mode de vente en Rhône - Alpes: - 23 en fin PVC dans le Rhône + 3 ouvriront en en projet 30

31 1. Les points de vente collectifs Le 1er date de 1978, Le dernier de sept 2010 Les CA varient de à Une vitesse de croisière observée autour de 500K à 1 000K selon le positionnement De plus en plus de créations à l initiative des collectivités (Légny, Jons, Projets de Sainte-Foy et de Meyzieu) 31

32 LES POINTS DE VENTE COLLECTIFS 32

33 2. Saveurs du Coin : l origine de la réflexion Réflexion de professionnels autour de la mise en marché des productions agricoles locales en circuit court en 2005 Un contexte économique délicat Mondialisation des marchés Des filières en crise Un bassin de consommation aux portes des exploitations Des produits peu présents dans les circuits de distribution traditionnels Le transfert du marché de gros à Corbas 33

34 2. Saveurs du Coin : l origine de la réflexion Besoin de se recentrer sur le marché de proximité Réfléchir à des formes de ventes / des modes d organisation permettant de: Garder des prix de mise en marché corrects de mieux occuper le territoire, de communiquer sur notre produit, notre métier. 34

35 2. Les pistes étudiées 1. Magasin de produits locaux dans Lyon 2. Livraison de paniers à domicile 3. Créer des espaces pérennes «produits locaux» au sein des GMS 4. Travailler avec les professionnels : 1/2 gros et restauration 35

36 2. Le concept Saveurs du Coin Une implication forte des producteurs Une philosophie: Proximité = réduction du transport et du stockage (fraîcheur) Des hommes derrière leurs produits, maintien d un tissu économique, de l activité agricole Commerce équitable Un Prix Vital à la Production Garanti (PVP) Une marque commune 36

37 2. Saveurs du Coin aujourd hui 2 espaces à Auchan Dardilly et Auchan Caluire 1 magasin en nom propre à Bron Livraison de 150 à 200 paniers hebdomadaires auprès des CE Restauration collective: contrats avec SOGERES, KOMPASS + initiative du Conseil Général (26 collèges) 37

38 2. Saveurs du Coin aujourd hui Une plate-forme logistique à Vaulx en Velin Un atelier de découpe de légumes prêts à cuire (crus,épluchés, lavés, découpés et mis sous vide) 38

39 2. Les projets de Saveurs du coin : La Halle Martinière Candidats lors de l appel à projet de la ville de Lyon Un projet commun : les producteurs du goût, en association 2 avec partenaires 39

40 Un lieu d achat de produits locaux Un lieu de consommation Un lieu pédagogique Un lieu d animation autour de la production locale et de la saisonnalité 40

41 À noter On parle des circuits courts mais se développent également des circuits longs de proximité: Développement de filières locales en partenariat avec des artisans, des coopérateurs, des transformateurs locaux. Exemple: filière farine / artisans boulangers 41

42 Conclusion Les circuits courts permettent Un maintien de l agriculture en contexte périurbain + un maintien des paysages Aux consommateurs de trouver des produits fermiers locaux de retrouver / garder le contact entre les producteurs et les consommateurs (besoin d être rassuré, de voir un homme derrière un produit) Le maintient d une économie locale + diminution des transports 42

43 Conclusion Perspectives Le développement des circuits courts passera par des démarches collectives et s appuiera de plus en plus sur des partenariats hors agricoles (artisans, commerçants, entrepreneurs privés) et avec l aide des collectivités 43

44 44

45 45

46 46

47 47

Chèvrerie de l@ Joanna / N 1

Chèvrerie de l@ Joanna / N 1 Chèvrerie de l@ Joanna / N 1 Communication Avril 2015 Sur la commune de Brindas (69) dans la plaine de «La Pras», Que se passe-t-il en Avril à la ferme Race : Alpine chamoisée De la part de Sandrine Il

Plus en détail

Bienvenue au séminaire ANATOLE. 15 et 16 septembre 2011 Pôle interconsulaire de Dordogne

Bienvenue au séminaire ANATOLE. 15 et 16 septembre 2011 Pôle interconsulaire de Dordogne Bienvenue au séminaire ANATOLE 15 et 16 septembre 2011 Pôle interconsulaire de Dordogne Introduction du séminaire Yannick FRANCES, membre du Bureau de la Chambre d agriculture Jean Pierre SAINT AMAND,

Plus en détail

Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois. PNA Vendômois SOMMAIRE

Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois. PNA Vendômois SOMMAIRE Les circuits de proximité pour l approvisionnement de la restauration scolaire en Vendômois Mai 2013 PNA Vendômois PNA VENDOMOIS Travail réalisé dans le cadre du projet PNA «Pour une restauration SAINE

Plus en détail

La politique de distribution

La politique de distribution La politique de distribution Chapitre 6 Les grandes évolutions de la distribution en France Grande distribution Internationalisation Ré enchantement Internet Les objectifs en distribution Positionnement

Plus en détail

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les clés d un bon référencement en 2011 Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les points de contact sur Internet et l art du multi canal GÉNÉRER DU TRAFIC, DE LA NOTORIÉTÉ,

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique. Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet?

Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique. Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet? Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet? Présentation Ozil Conseil Communication Web : Stratégie digitale : blogs et réseaux sociaux

Plus en détail

La performance technologique au service de votre e-commerce

La performance technologique au service de votre e-commerce M-commerce Vers un nouveau paradigme de l achat Mobile Monday Toulouse 2 avril 2012 Sommaire Mobilité? Marché Usages M-commerce, oui, mais comment? 3 approches de la mobilité M-commerce T-commerce E-book

Plus en détail

GOUVERNANCE ALIMENTAIRE

GOUVERNANCE ALIMENTAIRE GOUVERNANCE ALIMENTAIRE Crédit Photo Anne-Laure Blaise, Saveurs et saisons, Collège Paul Verlaine, Denize Rémy, Bouillon de culture, Saprophytes, Horizons Nord-Pas de Calais, La voix du Nord, Vegetable.fr,

Plus en détail

1.3.2. Les groupes (collectivités locales, des restaurateurs, des comités d'entreprise, des associations ou AMAP)

1.3.2. Les groupes (collectivités locales, des restaurateurs, des comités d'entreprise, des associations ou AMAP) LE CONCEPT Plan : 1. Concept du site pour les consommateurs 1.1. Les Circuits Courts 1.2. Les Labels de ferme 1.2.1. Agriculture biologique 1.2.2. Bienvenue à la ferme 1.3. Les Consommateurs 1.3.1. Pour

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

Quelques points de vigilance. Circuits de proximité : une opportunité forte. Aujourd hui, le consommateur. Aujourd hui, le consommateur

Quelques points de vigilance. Circuits de proximité : une opportunité forte. Aujourd hui, le consommateur. Aujourd hui, le consommateur COLLOQUE Produits fermiers Magasins de Producteurs - Drive fermier collectif Philippe TROMAS La Belle Fermière Marie-Christine MAZENS Animatrice ARAT PC Melle, 4 novembre 2014 Circuits de proximité : une

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD)

PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD) PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD) Après 2 années, un premier bilan LE LANCEMENT : RENCONTRE PARTICIPATIVE DU 27 MAI 2004 avec les représentants de l industrie de la viande en Poitou-Charentes.

Plus en détail

Présentation du dispositif Agrilocal

Présentation du dispositif Agrilocal Présentation du dispositif Agrilocal Présentation - Le Département d Indre-et-Loire - Attentes de la collectivité - Présentation du dispositif Agrilocal - Les produits - Calendrier Le département d Indre

Plus en détail

E-COMMERCE & MULTI CANAL

E-COMMERCE & MULTI CANAL E-COMMERCE & MULTI CANAL SPÉCIALISTE E-BUSINESS UNE STRUCTURE ACCOMPAGNANT SES CLIENTS A L INTERNATIONAL + 1900 collaborateurs + CA 158 M + 21 années d'existence + 15 ans d'expérience e-business AVEC UN

Plus en détail

Casino au Mondial des métiers

Casino au Mondial des métiers Casino au Mondial des métiers Vendredi 8 février 2013 Eric Chetboun Direction marketing digital- Eric Chetboun Sommaire 1. Le Groupe Casino : les métiers de la distribution 2. Les sites e-commerce chez

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23

SOMMAIRE. 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 GUIDE PRODUCTEUR SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 3-1 Page d accueil p.6 3-2 Mon espace personnel p.7 3-3 Infos générales p.8-12 3-4 Produits réalisés

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

«LA CHAINE DU FROID EN TUNISIE»

«LA CHAINE DU FROID EN TUNISIE» Yaoundé, CAMEROUN le 04 juin 2012 «LA CHAINE DU FROID EN TUNISIE» Présenté par : Mme Halima THRAYA Ingénieur en Chef Sous-directeur du Froid Industriel au ministère de l Industrie -Tunisie- Déléguée de

Plus en détail

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire!

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! Les Paniers Bio du Val de Loire, une filière bio et solidaire du producteur au consommateur Mars 2013 1 Présentation

Plus en détail

Soutenir une agriculture locale de qualité. Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts

Soutenir une agriculture locale de qualité. Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts Soutenir une agriculture locale de qualité Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts Plan 1- Présentation du Pays «Une autre Provence» 2- La problématique

Plus en détail

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode Florent MAILLET Chef de projet e-commerce Projet de stage 2014 Analyse manuelle 60 sites actifs en avril 2014 avec paiement en ligne 4 secteurs clés *high-tech *enfants *voyages *mode Source : Observatoire

Plus en détail

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 Une 1ère expérimentation locale Dynamique engagée par l antenne de la Chambre d agriculture en Périgord Noir avec la communauté de communes de

Plus en détail

Le e-commerce, pour booster votre activité

Le e-commerce, pour booster votre activité Agence créée fin 2010, basée à Nantes et La Rochelle Agence créée fin 2010, basée à Nantes et La Rochelle Conseil et développement en stratégie digitale proposant un accompagnement de A à Z : conseil,

Plus en détail

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34 Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014 Service commerce Tel 04 75 75 70 34 L observatoire du commerce et de la consommation Objectifs : La connaissance de l offre commerciale

Plus en détail

LA SOLUTION POUR DYNAMISER LE COMMERCE DE PROXIMITÉ. Visite virtuelle E-commerce. MyCities 3.0. Application smartphone

LA SOLUTION POUR DYNAMISER LE COMMERCE DE PROXIMITÉ. Visite virtuelle E-commerce. MyCities 3.0. Application smartphone WWW.MYCITIES.FR B COME BUSINESS SOLUTIONS L AGENCE 3.0 MY CITIES 3.0 LA SOLUTION POUR DYNAMISER LE COMMERCE DE PROXIMITÉ Visite virtuelle E-commerce Retrait, drive livraison Carte client Monnaie locale

Plus en détail

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing Les réseaux Sociaux en 2014 Vos Interlocuteurs : Audrey DRYJSKI Chef de projets Digital Marketing Marie PILLOT Consultante Digital Marketing Mélanie SEYNAT Chef de projets Digital Marketing Jean-Marie

Plus en détail

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B Des formations personnalisées sur-mesure pour appréhender facilement les réseaux

Plus en détail

LES VIGNERONS INDÉPENDANTS LANCENT LEUR SITE DE VENTE DIRECTE

LES VIGNERONS INDÉPENDANTS LANCENT LEUR SITE DE VENTE DIRECTE LES VIGNERONS INDÉPENDANTS LANCENT LEUR SITE DE VENTE DIRECTE La plus large offre de vins en ligne à acheter directement auprès des Vignerons Indépendants DOSSIER DE PRESSE 2015 www.vente-directe-vigneron-independant.com

Plus en détail

Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode

Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode Xavier ELICES-DIEZ OBJECTIFS RESTAURATION Alimentation de qualité, diversifiée, équilibrée, fabriquée sur place, réellement

Plus en détail

Arnaud Dessimond Directeur d études Xerfi France

Arnaud Dessimond Directeur d études Xerfi France Les stratégies digitales des marques et enseignes dans l'alimentaire Drives, smartphones et réseaux sociaux : de nouveaux relais de croissance et de communication L alimentaire, parent pauvre du e-commerce

Plus en détail

MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015

MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015 MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015 Révisé le 03 janvier 2013 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DU PLAN DIRECTEUR... 3 MISSION... 4 VISION... 4 VALEURS... 5 ORIENTATIONS

Plus en détail

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio 7 e Rencontres professionnelles de la viticulture biologique Le Marché des Vins bio Elisabeth Mercier Agence BIO Panorama de la viticulture bio en France et dans le Monde 27 janvier 2015 Millésime Bio

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013

Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013 Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013 Rhénatic Pôle de Compétences TIC d Alsace Créé en octobre 2006 En 2011, Reconnu «Grappe d Entreprises» nationale

Plus en détail

Poids des rayons les uns par rapport aux autres. Numéro 1 / 14 novembre 2012

Poids des rayons les uns par rapport aux autres. Numéro 1 / 14 novembre 2012 Numéro 1 / 14 novembre 2012 Rayons alimentaires de la grande distribution : première approche des coûts et des marges Contributeurs : Julie Blanchot, Philippe Boyer Les travaux de l observatoire de la

Plus en détail

Complément du Supplément technique INBP n 103, «Le commerce de boulangerie pâtisserie : évolution et repères».

Complément du Supplément technique INBP n 103, «Le commerce de boulangerie pâtisserie : évolution et repères». Complément du Supplément technique INBP n 103, «Le commerce de boulangerie pâtisserie : évolution et repères». Le contexte et l'offre A lire Marchés & Innovations dans l Artisanat et le Commerce de proximité

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 Exister sur Internet Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 SOMMAIRE Introduction et présentation des intervenants (5 mns) Les bases : à quel besoins répond Internet? (15 mns) Charlotte / Nicolas La création

Plus en détail

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing Définition et Enjeux du e-merchandising Illustrations concrètes : les interfaces Illustrations concrètes : cross selling et up-selling Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Plus en détail

10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël. par Jeremy Benmoussa

10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël. par Jeremy Benmoussa 10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël par Jeremy Benmoussa Pourquoi modifier votre site ecommerce pour Noël? La période de Noël est un moment critique pour la majorité des sites de vente

Plus en détail

«Les incontournables»

«Les incontournables» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Les incontournables» JOURNEE 1 LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 LA «GRC» ET LE MARKETING DIRECT JOURNEE 3 UN SITE

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE I- Champ de l étude L industrie agroalimentaire (IAA) regroupe l ensemble des industries de transformation de matières premières, d origine végétale ou animale, destinées à

Plus en détail

Canaux de distribution des produits alimentaires

Canaux de distribution des produits alimentaires Canaux de distribution des produits alimentaires Canaux de distribution des produits alimentaires Avril 2007 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Critères de choix d un magasin alimentaire 4. Evolution

Plus en détail

«Développer sa clientèle avec le commerce électronique : Utopie ou réalité?»

«Développer sa clientèle avec le commerce électronique : Utopie ou réalité?» Elodie Deconinck, co-fondatrice «Développer sa clientèle avec le commerce électronique : Utopie ou réalité?» 15 juin 2015 Qu est-ce que le commerce électronique? Présence web STATIQUE (site vitrine, de

Plus en détail

Les Carrefours des professionnels du numérique 25 mai 2014

Les Carrefours des professionnels du numérique 25 mai 2014 Carrefours Les Carrefours des professionnels du numérique 25 mai 2014 Secteur «e-commerce, promotion, vente en ligne» Charlotte Ullmann Léna Hoffmann Observatoire Numérique NC e-commerce : définition transactions

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

«TIC et zones rurales : construire une société de la connaissance»

«TIC et zones rurales : construire une société de la connaissance» Introduction «TIC et zones rurales : construire une société de la connaissance» Evénement organisé par le réseau rural européen Brussels 10 février Présentation du contexte : agenda numérique pour l Europe.

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

ENP Écuisses (71) 26 septembre. ENP Nevers (58) Voir site internet. ENP Écuisses (71) 24 octobre. ENP Nevers (58) Voir site internet

ENP Écuisses (71) 26 septembre. ENP Nevers (58) Voir site internet. ENP Écuisses (71) 24 octobre. ENP Nevers (58) Voir site internet PROGRAMME 2012 Les ateliers ont lieu de 9h à 11h pour Dijon et Écuisses - de 15h à 17h pour Auxerre (horaires spécifiques pour Nevers) Être présent sur les réseaux sociaux : Facebook, Viadeo, Twitter,

Plus en détail

Pourquoi cet événement? Nos objectifs

Pourquoi cet événement? Nos objectifs Pourquoi cet événement? Nos objectifs Créer un rendez-vous IT majeur zone «grand sud» Mettre en place une véritable plateforme de Mettre en place une véritable plateforme de solutions technologiques Valoriser

Plus en détail

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie 10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012 Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie La ré-industrialisation de la France passe par le développement

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com E-Tourisme www.balaruc-les-bains.com Mardi 19 Mai 2015 Sommaire 1. E-Tourisme Définition et quelques Chiffres Le cycle du voyageur Positionnement de l OT 2. Positionnement OT Google Site d avis : TripAdvisor

Plus en détail

Les données non agrégées au service du E-commerce

Les données non agrégées au service du E-commerce Les données non agrégées au service du E-commerce Sébastien Moraldo, Senior Account Manager comscore Digital Analytix Le business est rythmé par des périodes clés Vous préparez déjà les fêtes de fin d

Plus en détail

Etude-action pour le développement des circuits courts en pays Haut-Languedoc et Vignobles

Etude-action pour le développement des circuits courts en pays Haut-Languedoc et Vignobles 1 Etude-action pour le développement des circuits courts en pays Haut-Languedoc et Vignobles Partie 3 Résultats d enquête auprès d intermédiaires économiques Auréline DOREAU, Yuna CHIFFOLEAU Octobre 2012

Plus en détail

«Transmission-installation, appuis aux filières, mode de production et de distribution durable» Logistique

«Transmission-installation, appuis aux filières, mode de production et de distribution durable» Logistique «Transmission-installation, appuis aux filières, mode de production et de distribution durable» Logistique 3 points dans cette présentation Les contraintes logistiques du dernier Km en milieu urbain Des

Plus en détail

AOC / IGP Saisonnalité

AOC / IGP Saisonnalité Morceau / pièce Etat des ressources Condition d élevage Identité du producteur Détaillants Lieu de pêche / élevage Recettes AOC / IGP Saisonnalité Espèces véritable Qui sommes nous Une structure française

Plus en détail

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Journée spéciale e-commerce : avez-vous pensé à tout? Créer sa e boutique : à chacun sa solution! L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Un service de démonstrations

Plus en détail

Les rendez-vous Numérique 14

Les rendez-vous Numérique 14 Les rendez-vous Numérique 14 Ben Chams - Fotolia Programme d actions avec le soutien du FRED (Fonds pour les REstructurations de la Défense) dans le cadre du PLR (Plan Local de Redynamisation) d Angers

Plus en détail

BILAN ET POTENTIEL DE CONSOMMATION DE PRODUITS LOCAUX DANS LE PAYS DE LA JEUNE LOIRE ET SES RIVIERES

BILAN ET POTENTIEL DE CONSOMMATION DE PRODUITS LOCAUX DANS LE PAYS DE LA JEUNE LOIRE ET SES RIVIERES BILAN ET POTENTIEL DE CONSOMMATION DE PRODUITS LOCAUX DANS LE PAYS DE LA JEUNE LOIRE ET SES RIVIERES Rapport d étude De : Aurélie MERLE, professeur de Marketing, Grenoble Ecole de Management, membre du

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

Partie 1 QUI SOMMES NOUS?

Partie 1 QUI SOMMES NOUS? février 15 Partie 1 QUI SOMMES NOUS? À PROPOS Fondée par des anciens de chez du digital ayant évolué en Startups. et des spécialistes de l univers Agence web & mobile 360 T Conseil E Création Q Gestion

Plus en détail

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW 1 ER COMMERCE CONNECTÉ SHOW Salon Dock Pullman - Paris 27 & 28 octobre 2015 LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW «There is no Business like Retail Connected Business» Un salon d échange, concentré d expertise et

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Réseau des Boutiques Paysannes Languedoc-Roussillon Mai 2008

Réseau des Boutiques Paysannes Languedoc-Roussillon Mai 2008 LA CHARTE DES BOUTIQUES PAYSANNES Ce document est un condensé de l expérience des producteurs et artisans des Boutiques Paysannes en Languedoc-Roussillon. Il est également inspiré de celle du Réseau AVEC-Rhône

Plus en détail

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012 Atelier de transformation collectif Démarche projet Fabien Valorge 13 novembre 2012 Plan de la présentation Qu est ce que les Cuma viennent faire dans les circuits courts? Etapes clés d un projet d atelier

Plus en détail

Les Chambres d agriculture,

Les Chambres d agriculture, Les Chambres d agriculture, un excellent partenaire pour les collectivités DÉVELOPPER LES CIRCUITS DE PROXIMITÉ Filières alimentaires locales Marchés des Producteurs de Pays Mes produits en ligne LES FILIERES

Plus en détail

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on?

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on? Consommation alimentaire de produits biologiques : Juillet 2015 Où en est-on? En 2015, 88 % des Français ont consommé un produit bio (contre 75 % en 2013). 62 % déclarent en consommer au moins une fois

Plus en détail

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs 03/09/2014 Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs Les nouveaux modes de consommation Les espaces logistiques urbains Les

Plus en détail

Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015

Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015 Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015 1 «Si le savoir-faire de l entreprise est sa raison d être, le faire-savoir est la garantie de sa pérennité» Dans un

Plus en détail

Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL

Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL Le groupe Crédit Agricole du Maroc en chiffres indicateurs Unités Données au 31 12 2013 Total Bilan Milliards DH 78,2 (10

Plus en détail

FNCV Les Vitrines de France

FNCV Les Vitrines de France FNCV Les Vitrines de France Atelier Centre-Ville en Mouvement «Les solutions pour combiner commerces physiques et outils numériques: La clé du succès pour le commerce de centre-ville?» Dijon 4 Juillet

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION

JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION Dans le cadre du contrat de filière de l industrie agroalimentaire coordonné par la Région Nord-Pas de Calais et la DRAAF, le pôle d excellence

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE Jeudi 18 septembre 2014, Lyon ACHAT RESPONSABLE EN RESTAURATION COLLECTIVE Gestion concédée : Ville

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter de plus amples informations et vous conseiller.

QUI SOMMES NOUS? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter de plus amples informations et vous conseiller. QUI SOMMES NOUS? La CCI Tarbes et Hautes-Pyrénées propose une offre variée de formations s adressant à la fois aux jeunes à la recherche d un métier et aux salariés / Chefs d entreprise en recherche de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Crédit Mutuel Arkéa annonce son intention de rejoindre Paylib, aux côtés de BNP Paribas, La Banque Postale et Société Générale. De gauche à droite : Frédéric COLLARDEAU (Directeur

Plus en détail

La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France»

La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France» La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France» Depuis plusieurs années, le secteur laitier subit des crises de plus en plus profondes, conséquences, notamment,

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

LE MARCHÉ EN ESPAGNE. ecommerce DU 2013

LE MARCHÉ EN ESPAGNE. ecommerce DU 2013 DU LE MARCHÉ ecommerce EN ESPAGNE DU 2013 L état du marché en 2013 Évolution des ventes B2C online (en millions d euros) Le ecommerce B2C en Espagne maintient une tendance de croissance et d expansion

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE ---

OBSERVATOIRE DE LA BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE --- Avec la participation de OBSERVATOIRE DE LA BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE --- ANALYSE DES VOLUMES DEDIES A LA RESTAURATION COLLECTIVE VENDUS VIA LES ORGANISATIONS ECONOMIQUES DE PRODUCTEURS BIOLOGIQUES

Plus en détail

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE?

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? Sommaire 1. Contexte général 2. Graphisme / Ergonomie 3. Page d accueil 4. Catalogue 5. Processus de commande Présentation Fondée en 2001, Oxatis est la solution de création

Plus en détail

-Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy. -L enquête «restauration scolaire»

-Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy. -L enquête «restauration scolaire» Restauration collective : répondre aux marchés publics Sommaire -Le territoire -Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy -L enquête «restauration scolaire» -L accessibilité du marché public

Plus en détail

SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23

SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 GUIDE FOURNISSEUR SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 3-1 Page d accueil p.6 3-2 Mon espace personnel p.7 3-3 Infos générales p.8-12 3-4 Produits réalisés

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Création Diffusion Promotion Contenus textes, photos, vidéos et bases de données Internet, réseaux sociaux et objets connectés Nos sites web : 2

Plus en détail

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41 BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE Gestion et relation clientèle U41 SESSION 2012 Durée : 3h30 Coefficient : 4 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE 2015 de l'office de commerce, de l'industrie, de l'artisanat et de l'agriculture du Lodévois et Larzac

GUIDE DU PARTENAIRE 2015 de l'office de commerce, de l'industrie, de l'artisanat et de l'agriculture du Lodévois et Larzac GUIDE DU PARTENAIRE 2015 de l'office de commerce, de l'industrie, de l'artisanat et de l'agriculture du Lodévois et Larzac 1 L' Office de commerce, de l'industrie, de l'artisanat et de l'agriculture SOMMAIRE

Plus en détail

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE ATELIER CEREMA 21 MAI 2015 LYON DÉPARTEMENT MARKETING ET SERVICE / TER RA DIFFUSION LIMITÉE JEUDI 21 MAI 2015 SOMMAIRE 01. DÉFINITION

Plus en détail

Vers une politique agricole sur La Cub respectueuse de la biodiversité

Vers une politique agricole sur La Cub respectueuse de la biodiversité Vers une politique agricole sur La Cub respectueuse de la biodiversité Enjeu métropolitain : Sécurité alimentaire de l'agglomération (1 jour d'autosuffisance alimentaire sur La Cub) Une agriculture de

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT VENDRE EN LIGNE? Emmanuel Tremblay, Stratège web

POURQUOI ET COMMENT VENDRE EN LIGNE? Emmanuel Tremblay, Stratège web POURQUOI ET COMMENT VENDRE EN LIGNE? Emmanuel Tremblay, Stratège web Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi? 1 personne sur 2 achète en ligne Pourquoi? 8 000 000 000 $ Pourquoi? Les québécois achètent de ces entreprises

Plus en détail

Le calendrier de l Avent 2014

Le calendrier de l Avent 2014 Le calendrier de l Avent 2014 20-janv.-14 My Best Team Agency : Projet N 1 LES GALERIES LAFAYETTE, LE SITE LES GALERIES LAFAYETTE, LE SITE 2012 : Création du site de e-commerce des Galeries Lafayette (présence

Plus en détail

Petit Déjeuner Web Analytics. 14 Juin 2012 - Intercontinental de Paris

Petit Déjeuner Web Analytics. 14 Juin 2012 - Intercontinental de Paris Petit Déjeuner Web Analytics 14 Juin 2012 - Intercontinental de Paris comscore est un Leader mondial dans la mesure du monde digital NASDAQ Clients SCOR Employés 900+ Siège Couverture mondiale Présence

Plus en détail