1 - Les indicateurs-clés et les stratégies des leaders 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 - Les indicateurs-clés et les stratégies des leaders 2013"

Transcription

1 1 - Les indicateurs-clés et les stratégies des leaders 2013 Établir le classement des sites marchands français en prenant comme facteur de comparaison leur chiffre d'affaires réalisé en l'exercice - bien que tout à fait légitime pour un titre qui, depuis sept ans, vit au rythme de l'actualité du secteur - reste difficile. Pour cette deuxième édition, nous avons cependant remarqué une meilleure adhésion du secteur qui, nous l'espérons, pourra se pérenniser dans les années à venir. Pour compléter cette vision déclarative du secteur, la rédaction s'est également prêtée à l'exercice des estimations pour évaluer le chiffre des acteurs n'ayant pas communiqué cette donnée. Afin de dresser le classement des 100 leaders de l'e-commerce en France, le magazine a donc mené une vaste enquête en partenariat avec le cabinet d'études Ginger, qui a consisté à interroger une "long list" d'acteurs identifiés comme étant les plus représentatifs du secteur. Ces derniers étaient invités à répondre à un questionnaire accompagné de relances téléphoniques (voir l'encadré méthodologie). À noter également : l'opération était relayée sur les sites ecommercemag.fr et e-marketing.fr, ainsi qu'auprès de partenaires institutionnels ayant soutenu la démarche, l'acsel (Association de l'économie numérique), et comscore, en tête de ceux-ci. Sans surprise, tout en haut du classement, on retrouve les leaders historiques de l'e-commerce, qui déclarent tous des progressions de chiffre d'affaires à deux chiffres, à l'exception notable du Groupe 3SI (-1%) et de P-V-CP distribution (Pierre & Vacances), qui déclare un CA en progression de 4% seulement par rapport à Voyages-sncf en tête Voyages-sncf arrive en tête du classement, avec un volume d'affaires de 3,3 milliards d'euros, en progression de 3% par rapport à l'année dernière. Le voyagiste en ligne confirme une stratégie de plus en plus internationale. Dans son sillage, le Groupe 3 Suisses International

2 (1,1 milliard d'euros de CA en 2012) accuse un léger recul et reste dans le rouge en termes de rentabilité. (Cf. zoom sur les trois premiers du classement p. 26) Un taux de rentabilité encore peu connu Comme l'an passé, on note que c'est sur la rentabilité que le secteur reste particulièrement discret. Rares sont, en effet, les acteurs qui déclarent leur niveau de marge. On sait néanmoins que le marché de l'e-commerce peine encore à accroître ses seuils de rentabilité et que nombre d'acteurs n'ont toujours pas atteint le point mort leur permettant de se développer sur un modèle de croissance rentable... Le m-commerce est en forte progression Autre enseignement de ce classement, la part du m-commerce dans la proportion du CA des acteurs continue de progresser. Un phénomène qui devrait se poursuivre et s'intensifier. Rares sont cependant ceux qui parviennent à dépasser le cap des 10% de chiffre d'affaires réalisés sur mobile. À titre de comparaison, en Europe, la tendance pour le m-commerce est globalement bonne. Les revenus générés par la vente de biens et services depuis les smartphones devraient, en effet, atteindre 19,2 milliards d'euros en 2017, selon une étude Forrester (août 2012). Soit 13 fois plus qu'en 2011, où "seulement" 1,4 milliard d'euros avaient été générés par ce canal de vente. Les pays d'europe où les dépenses, via le commerce mobile, seront le plus élevées, sont le Royaume-Uni, suivi de l'allemagne et de la France. Pour leur part, l'espagne, l'italie et la Suède devraient monter en puissance en ce qui concerne leurs usages mobiles. Les produits phares pour ce canal sont les livres, les DVD, la musique, ainsi que les places de concert. Retour en France et à notre classement. Les acteurs qui réalisent les meilleures performances en m-commerce sont, sans surprise, les poids lourds de la vente privée. Les sites vente-privee et showroom-prive arrivent en tête avec des parts de marché du mobile dans le total du CA généré atteignant respectivement 30% et 20%. Pionniers sur ces sujets, ces sites, dont le business modèle est lié à l'achat d'impulsion qui se conjugue bien avec la mobilité, ont bien compris l'intérêt d'investir et de développer des stratégies de m-commerce efficaces. Un panier toujours fluctuant Une analyse du classement révèle un panier moyen très variable en fonction des secteurs d'activité. La palme revient, comme l'an passé, au site Aramisauto.com, qui atteint euros, en raison du caractère particulier des biens vendus, des voitures. Le panier moyen de ce top 100 est, bien sûr, à comparer avec celui du marché de l'e-commerce, estimé à 85 euros par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), au premier trimestre 2013, en baisse de 4%. Pour l'ensemble du secteur, il s'agit là d'un panier moyen historiquement bas, cependant compensé par une fréquence d'achat en hausse.

3 Méthodologie Le top 100 des sites marchands a été établi par le magazine E-commerce, en partenariat avec le cabinet d'études et de sondages Ginger. Le classement prend comme indice de référence le chiffre d'affaires 2012 réalisé par les acteurs ayant bien voulu participer à cette vaste enquête, menée entre le 1 er mars et le 1 er mai Cette dernière - permettant la collecte des données via un questionnaire on line - s'articulait autour de deux volets. La première partie comprenait des questions relatives au chiffre d'affaires, aux audiences et à la description de l'activité des entreprises sondées. Ces données ont servi de base à l'établissement du classement paru dans E-commerce Magazine et sur le site ecommercemag.fr. La deuxième partie se consacrait à des données plus générales, regroupées sous le titre "Tendances de l'e-commerce en 2013", dont le traitement a été réalisé de manière anonyme et dont vous découvrirez les résultats p. 32. Showroom-privé, une stratégie offensive sur le m-commerce Arrivé deuxième en termes de part du CA réalisé sur mobile, Showroom-prive a dégagé 250 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012, soit une croissance de 60% par rapport à Le canal mobile représente désormais 20% de son activité. Parmi les grandes réussites de Showroom-prive, on peut donc noter le m-commerce. "Il représente 20% de notre chiffre d'affaires. 60% proviennent des applications, et 40% depuis les sites mobiles", souligne Thierry Petit, cofondateur et p-dg de Showroomprive.com. Néanmoins, une partie des ventes réalisées sur le Web est cannibalisée par le mobile, mais pas intégralement. "Il y a aussi une grande part de création d'activité, assure Thierry Petit. Le mobile nous permet même de toucher de nouveaux membres qui achètent quasi exclusivement par ce biais." Et si la majorité des ventes réalisées concerne les produits de l'univers "mode", une particularité se révèle assez inattendue: le succès tout particulier des produits dits de "petite high-tech", comme la téléphonie. À noter, le site espère atteindre 350millions d'euros de chiffre d'affaires en 2013 et 500millions d'ici à 2015.Voyages-sncf.com se déploie à l'international

4 Voyage-sncf se déploie à l'international Voyages-sncf.com a annoncé le déploiement, de sa marque unique dans toute l'europe, à travers 13 sites web et mobiles déclinés en six langues. Cette expansion a démarré le 17 avril 2013, avec un premier pays: le Luxembourg, suivi de l'allemagne, la Belgique, l'italie, l'espagne, les Pays-Bas et la Suisse. D'ici à l'année prochaine, Voyages-sncf.com compte ainsi être présent de manière paneuropéenne, à l'exception du Royaume-Uni. Par conséquent, l'ensemble des sites et des applications mobiles disposeront d'une ergonomie harmonisée. Pour Yves Tyrode, directeur général de Voyages-sncf.com, "dans un contexte d'ouverture des marchés, de mutation profonde des acteurs du tourisme et de radicalisation des modes de consommation, Voyages-sncf.com souhaite faire bénéficier l'ensemble des Européens de son expertise dans la distribution de billets de train, de ses innovations digitales et de sa connaissance de la destination France." En 2012, Voyages-sncf.com a réalisé 3,6milliards d'euros de volume d'affaires. Soit une progression de 7% et de 68millions de billets vendus. Des résultats qui sont notamment dus au dynamisme de la société sur les mobiles. Avec 4 millions de billets vendus via ce canal en 2012, soit un billet toutes les cinq secondes, pour 162 millions d'euros de volume d'affaires (125% de progression), l'application mobile V. s'affirme comme un vrai levier de croissance (5,5millions de téléchargements en troisans). Conséquence: dès le mois de mai 2013, le m-billet sera disponible pour 80% des voyages TGV et Intercités. Vente-privee double sa croissance en?2012 Le site, leader de la vente privée, annonce une croissance à deux chiffres, soit une progression de 22% en Des résultats impressionnants, rendus possibles par une stratégie de déploiement intensive. En 2012, le site a en effet déployé de nouvelles offres, comme OneDay, mais aussi les ventes privées dans le secteur du voyage et du vin. Il a ouvert ses portes dans de nouveaux pays en Europe. Actuellement, la plateforme annonce 18 millions de membres à travers huit pays européens: France, Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni, Autriche, Belgique et Pays-Bas. Au total, en 2012, vente-privee.com a augmenté de 40% le nombre de ventes événementielles versus Cela a permis au site de vendre plus de 60 millions de produits, soit colis expédiés en moyenne chaque jour. Le Groupe 3SI se diversifie Le Groupe 3SI étend le champ de ces activités et devient un groupe de services pour l'ecommerce. Pour tirer pleinement parti de son savoir-faire, hérité du VADiste historique, les 3 Suisses, l'entreprise a en effet lancé, en 2013, une filiale de service spécialisée dans la préparation de commandes pour l'e-commerce. Baptisée Dispeo, cette société dispose d'une plateforme logistique de mètres carrés située à Hem, dans le Nord de la France. Dispeo intégrera la préparation des colis pour les enseignes du groupe - Blancheporte, Becquet et Vitrine Magique. L'ouverture de l'activité à l'ensemble des e-commerçants est prévue pour Avec cette stratégie, la priorité de 3SI est désormais l'e-commerce des services. Ainsi, des sociétés capables de répondre aux problématiques des e-commerçants sont désormais intégrées au groupe. Dispeo pour la logistique, Mondial Relay pour la livraison, Naos pour la production de contenus numériques... Cette stratégie devrait permettre à 3SI de repartir sur de nouvelles bases et d'enrayer la perte de chiffre d'affaires enregistrée, qui est passé de 1,9 milliard d'euros en 2011 à 1,7 milliard en 2012.

5 2 - Le top 100 de l'e-commerce français 2012 Les 100 premiers web marchands, avec Voyages-sncf, Vente-privee et Groupe 3SI en tête. Le classement est établi en fonction des données déclarées par les entreprises. Lien vers le classement à imprimer :

6 3 - Les tendances 2013 Pour E-commerce magazine, le cabinet Ginger a sondé un panel d'e-commerçants afin de découvrir leurs grands axes de développement pour l'année Croissance, m- commerce et internationalisation figurent en tête de leurs priorités.

7 En complément du top 100 des sites marchands français, une enquête en ligne menée par "E- Commerce Magazine", en partenariat avec l'institut d'études Marketing et d'opinion Ginger, révèle les grandes priorités des cybermarchands pour l'année Entre le 25 février et le 22 avril 2013, 109 décisionnaires de l'e-commerce ont ainsi été sondés sur leurs grands projets à venir. Une distinction a été faite entre les acteurs réalisant plus de 10 millions de chiffre d'affaires en ligne et ceux dont le montant global des ventes est inférieur à ce chiffre. Accélération de la croissance, accroissement de la rentabilité, multiplication des canaux de vente, déploiement à l'international, recrutements... Le point sur les ambitions d'un secteur en pleine croissance. Au cours de l'année 2012, sur quel média avez-vous communiqué? Ce qui se passe sur Internet reste sur Internet. Ce pourrait être la maxime applicable à la stratégie de communication des e-commerçants. En effet, lorsqu'il s'agit de communiquer autour de leur activité, une très grande majorité d'entre eux (92%) privilégie en premier lieu... le Web! Avec le recours aux formats display, notamment. Leur deuxième choix se porte sur la presse écrite, plébiscitée par près de la moitié des e-marchands français. Le média radio, pour sa part, est utilisé par un quart des e-commerçants mais lorsque ceux-ci réalisent plus de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires, ils sont 43% à y avoir recours. La télévision, canal de communication plus coûteux, n'est utilisée que par 15% des e-marchands, tandis que tout en bas du classement figure le cinéma, avec un beau zéro pointé.

8 Envisagez-vous de diversifier vos canaux de vente? Interrogés sur leur stratégie de diversification des canaux de vente, les e-commerçants sont quasi unanimes: le mobile est ou sera le canal de vente supplémentaire sur lequel investir en Au début de l'année, à peine plus d'un tiers des acteurs se sont lancés dans cette aventure, à travers un site mobile ou une application. Selon nos estimations, ils devraient être 78% d'ici à fin Une grande partie d'entre eux (41%) optera pour le développement d'un site mobile dans le courant de l'année, tandis que 30% concentreront leurs efforts sur la mise en place d'une application mobile. Celle-ci est particulièrement plébiscitée par les portails réalisant plus de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires: ils sont près de 60% à avoir programmé un lancement d'application m-commerce cette année. En revanche, plus rares sont ceux qui entendent mener les deux projets de front courant 2013 (20%). Par ailleurs, interrogés sur le commerce via Facebook (f-commerce), les e-commerçants n'ont pas fait preuve d'un grand enthousiasme. Seuls 4% d'entre eux envisagent en effet de lancer un site de f-commerce avant la fin d'année En 2013, Quelles sont vos principales préoccupations?

9

10 3 - Les tendances 2013 Pour E-commerce magazine, le cabinet Ginger a sondé un panel d'e-commerçants afin de découvrir leurs grands axes de développement pour l'année Croissance, m- commerce et internationalisation figurent en tête de leurs priorités. 18/06/2013 internet shopping En complément du top 100 des sites marchands français, une enquête en ligne menée par "E- Commerce Magazine", en partenariat avec l'institut d'études Marketing et d'opinion Ginger, révèle les grandes priorités des cybermarchands pour l'année Entre le 25 février et le 22 avril 2013, 109 décisionnaires de l'e-commerce ont ainsi été sondés sur leurs grands projets à venir. Une distinction a été faite entre les acteurs réalisant plus de 10 millions de chiffre d'affaires en ligne et ceux dont le montant global des ventes est inférieur à ce chiffre. Accélération de la croissance, accroissement de la rentabilité, multiplication des canaux de vente, déploiement à l'international, recrutements... Le point sur les ambitions d'un secteur en pleine croissance. Au cours de l'année 2012, sur quel média avez-vous communiqué?

11 Ce qui se passe sur Internet reste sur Internet. Ce pourrait être la maxime applicable à la stratégie de communication des e-commerçants. En effet, lorsqu'il s'agit de communiquer autour de leur activité, une très grande majorité d'entre eux (92%) privilégie en premier lieu... le Web! Avec le recours aux formats display, notamment. Leur deuxième choix se porte sur la presse écrite, plébiscitée par près de la moitié des e-marchands français. Le média radio, pour sa part, est utilisé par un quart des e-commerçants mais lorsque ceux-ci réalisent plus de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires, ils sont 43% à y avoir recours. La télévision, canal de communication plus coûteux, n'est utilisée que par 15% des e-marchands, tandis que tout en bas du classement figure le cinéma, avec un beau zéro pointé. Envisagez-vous de diversifier vos canaux de vente? Interrogés sur leur stratégie de diversification des canaux de vente, les e-commerçants sont quasi unanimes: le mobile est ou sera le canal de vente supplémentaire sur lequel investir en Au début de l'année, à peine plus d'un tiers des acteurs se sont lancés dans cette aventure, à travers un site mobile ou une application. Selon nos estimations, ils devraient être 78% d'ici à fin Une grande partie d'entre eux (41%) optera pour le développement d'un site mobile dans le courant de l'année, tandis que 30% concentreront leurs efforts sur la mise en place d'une application mobile. Celle-ci est particulièrement plébiscitée par les portails réalisant plus de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires: ils sont près de 60% à avoir programmé un lancement d'application m-commerce cette année. En revanche, plus rares sont ceux qui entendent mener les deux projets de front courant 2013 (20%). Par ailleurs, interrogés sur le commerce via Facebook (f-commerce), les e-commerçants n'ont pas fait preuve d'un grand enthousiasme. Seuls 4% d'entre eux envisagent en effet de lancer un site de f-commerce avant la fin d'année 2013.

12 En 2013, Quelles sont vos principales préoccupations? Dans un contexte économique difficile, les cybermarchands restent pragmatiques mais non moins ambitieux. Pour 81% d'entre eux, l'accroissement du chiffre d'affaires et l'acquisition de nouveaux clients sont les deux priorités majeures. En second, mais finalement très loin derrière (47%), se trouve la fidélisation clients, sans laquelle il ne pourrait y avoir de pérennité pour une grande partie des sites d'e-commerce. Autre facteur clé, pour 41% d'entre eux, faire progresser la rentabilité de leur plateforme. Un sujet quelque peu épineux pour de nombreux dirigeants, au regard du caractère stratégique de cette donnée, et plus généralement à la difficulté que connaît le secteur à dégager des bénéfices. Ainsi, 59% des e-marchands refusent purement et simplement de dévoiler leur niveau de rentabilité. Notons tout de même que 2% reconnaissent être dans le rouge sur cet item et que seuls 19% déclarent un bénéfice dépassant 5% de leur chiffre d'affaires. Néanmoins, preuve qu'il existe encore des leviers à actionner, un tiers des sites générant un chiffre d'affaires de plus de 10 millions d'euros a la volonté de jouer la carte du cross canal. Il s'agit là d'une vraie grande tendance en 2013.

13 Avez-vous prévu de développer votre activité à l'international? Selon notre enquête, la proportion d'acteurs de l'e-commerce présents à l'international n'a pas beaucoup progressé entre 2012 et 2013, passant de 33% à 39%. Néanmoins, cette année pourrait marquer un tournant dans les ambitions des sites marchands, car ils sont 20% à prévoir de passer le cap de l'internationalisation en 2013 (et 19% l'envisagent pour plus tard). Il faut dire que cette stratégie, lorsqu'elle porte ses fruits, peut s'avérer très payante. En effet, pour 44% des groupes ou sites réalisant plus de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires, l'international représente 20% ou plus de leurs ventes globales. Prudence étant mère de sûreté, 100% des cybermarchands ayant pour ambition de vendre leurs produits à l'étranger visent l'europe, et notamment les pays limitrophes de la France. Ainsi, en premier lieu, figure la Belgique (81%), probablement pour des raisons de proximité linguistique, suivie de l'espagne (63%), de l'italie (60%) et de la Suisse (53%). L'Allemagne et le Royaume-Uni arrivent respectivement en quatrième et cinquième positions, avec 47% et 40%

14 des e-commerçants déclarant vouloir s'y lancer. Ces deux pays font en effet partie des marchés les plus importants d'europe, hautement concurrentiels et donc plus coûteux et risqués à intégrer. En bas du classement européen, les pays baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie), ne séduisent que 5% des dirigeants de site. En ce qui concerne le reste du monde, notons que l'amérique du Nord était envisagée par 6% des e-marchands l'an passé, et seulement par 5% en À l'inverse, les pays Asie ne recueillaient que 4% des suffrages en 2012, tandis que cette année, les e-commerçants seraient près de 10% à vouloir s'y lancer. Quels métiers externalisez-vous? Le bon fonctionnement d'un site d'e-commerce n'est pas le fruit du hasard. Lorsqu'il touche aux métiers, bien souvent, il résulte d'un juste équilibre entre internalisation et externalisation de tout ou partie des compétences. D'un site à l'autre, les politiques diffèrent, selon les compétences dont ils disposent en interne et celles qu'ils jugent plus opportun de confier à un prestataire externe. Notre enquête révèle néanmoins l'existence de grandes tendances. Ainsi, 94% des e-marchands gèrent l'élaboration des fiches produits (photos y compris) en interne, tout comme la gestion du service client et du SAV (dans respectivement 89% et 88% des cas). Pour autant, près d'un quart des sites dont le chiffre d'affaires dépasse 10 millions d'euros externalise la gestion service après vente. Les métiers liés au webmarketing, stratégiques, sont également gérés dans la majorité des cas par le site lui-même. Autres professions-clés: la logistique et l'expédition des marchandises. Ceux-ci sont majoritairement internalisés par les plus petits sites marchands. En revanche, pour ceux dont l'activité est plus importante (au-delà de 10 millions d'euros de CA), logistique et expédition sont externalisées dans 43% des cas. Concernant le développement et la maintenance du site, les entreprises sont 58% à opter pour une gestion interne, tandis que 38% confient cette charge à un prestataire extérieur. Enfin, l'hébergement de la plateforme est en très grande majorité externalisé (80%); ils ne sont en effet que 16% à assumer cette fonction en interne.

15 Rencontrez-vous des difficultés à recruter du personnel? En ce qui concerne les ressources humaines, l'e-commerce français nage en plein paradoxe. En effet, tandis que la courbe du chômage national ne cesse de croître, les e-commerçants rencontrent des difficultés de recrutement. Près de la moitié d'entre eux (49%) déclare ne pas trouver chaussure à son pied pour certaines fonctions. En tête des profils les plus complexes à dénicher figurent les développeurs (43%), suivis des traffic managers (40%), des responsables SEO (30%) et, plus loin derrière, les acheteurs. Une autre fonction sujette à une pénurie dans l'e-commerce, dont l'existence est plus récente, est celle de dataminer. En effet, on constate qu'un quart des e-marchands dont les ventes représentent plus de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires peine à recruter des candidats dotés de cette compétence. 4 - Les leaders de l'e-commerce français : estimations de la rédaction Pour proposer un panorama plus complet des e-commerçants, dont certains n'ont pas communiqué leurs chiffres, la rédaction d' "E-commerce Magazine" a intégré au classement des acteurs dont elle a estimé le chiffre d'affaires.

16 Le classement des sites marchands aurait pour vocation d'être exhaustif. La rédaction a, cette année, estimé le chiffre d'affaires de nombreux acteurs manquants. Les CA estimés en 2012 le sont sur la base des audiences des sites (fournies par comscore) sur l'année 2012, auxquelles ont été appliqués un panier moyen et un taux de transformation sectoriel, estimés également en fonction des données connues à date. Ou bien en appliquant un coefficient de progression sectorielle aux derniers chiffres rendus publics par ces acteurs. Dans le tableau ci-dessous, nous avons donc consolidé les données des acteurs de plus d'1 million d'euros de CA ayant déclaré leur chiffre d'affaires avec des estimations. Ces estimations restent bien sûr moins fiables que les données communiquées par les acteurs euxmêmes qui, dans leur grande majorité font preuve d'honnêteté et de fiabilité sur les chiffres rendus publics. Des secteurs sous-représentés Il reste, en dépit des nombreux acteurs estimés, encore des secteurs sous-représentés dans le classement. Dans le secteur du voyage, par exemple, pourtant locomotive de l'e-commerce, de nombreux sites n'ont pas déclaré leurs chiffres, à l'instar d'odigéo, Expédia, Ebookers ou encore Booking.com. Ils auraient eu toute leur place dans ce top et nous espérons pouvoir les intégrer à notre classement pour de futures éditions. Parmi les autres faits marquants, on déplorera une sous-représentation des acteurs de la grande distribution, dont le niveau de CA réalisé sur Internet ne cesse pourtant pas de croître. Le phénomène du drive a en effet considérablement dopé le CA on line des enseignes, lesquelles devraient, en toute logique, intégrer plus massivement le top 100 à l'avenir. Enfin, parmi les acteurs de plus d'1 million d'euros estimés en chiffre d'affaires dans le tableau cijoint, certains sites sont à découvrir car ils restent relativement discrets en termes de communication. Bonne exploration... Rang 2012 Raison sociale CA 2012(*) (ke) Audience site(**) 1 VSC Groupe, SASU Air France/KLM(1) Amazon(2) Vente-privee Groupe 3si Cdiscount SA La Redoute Pixmania Decathlon

17 10 ebay(3) Fnac groupe Darty Lastminute Rue du commerce Aramis SAS Accor Showroomprive.com Club Med Ooshop / Carrefour Brandalley Ikea LDLC Allopneus Fram Mistergooddeal Zalando(4) Grosbill Vivarte / Caroll, Kookaï But Spartoo SAS Sarenza ID Groupe / Okaïdi, Jacadi Boulanger

18 34 Louvres hôtels Alinéa Ticketnet SAS Nouvelles frontières Le bon coin Yves Rocher Eveil et jeux Inditex / Zara, Bershka Télémarket Truffaut Domisys PriceMinister Actissia Jardiland Monoprix Mr Bricolage Sephora Toys'R'us Meninvest Bazar Chic Home shopping service Promod Picard Courses U / U

19 58 Alittlemarket JPG Raja King Jouet Auchan direct Elbee Place des tendances Club des créateurs de beauté Tati web Woodbrass.com Made in design Wengo Eat online sa - alloresto Fotolia OOGarden SAS Actissia Houra / Cora Casino Simplymarket Travelspa SAS Office depot France SNC Teen Web / Tape à l'oeil Conrad electronic Bureau vallée

20 82 PhotoWeb Maty SAS Mega Sound Concept Mon album photo Cyrillus La grande Récré SAS CDM / Allobébé Broche distribution Hotels.com Sas avenue des jeux Armand Thiery Editions atlas Atlas for men D3t distribution Mapotel SA Greenweez.com Office depot Hachette Livres SAS Fugam / Pecheur.com Notrefamille.com sa Dragon bleu Envie de fraises MiniGroup / Miniplanes Avanis / Alltricks

21 106 Coursengo / Franprix Ticketac Debonix france Mgf sports / Glisshop Walibuy Achatdesign Bebe au naturel Digixo SAS Toupargel Comptoir des Cotonniers Mim Voltex Cafan SAS / Morgan Mathon developpement SAS Sas Cache cache Sarl rousselle.com Le monde du bagage Leroy Merlin(5) Zoomici SA Jh group - sojeans Meseo Groupe acti web SARL / Matelpro K services / Jardideco TFTM SAS / Tikamoon

22 130 Flash RC Sas Magellan / BonoboPlanet Uaredesign Massa online Le rêve chez vous Pass-tek sas Global velo Adamence Bloom trade Graphic reseau Princesse tam.tam Paris Tom press SAS Sophem / Tealuna Qoqa services France Ecolodis SA aéroports de la Côte d'azur Micron consumer product / Crucial SARL Cocooncenter Sport distributeur SAS Pauline / Patrice Bréal Pompe-a-biere Elgo SARL / Outy-store Home Maison Motion global limited / Easylunettes

23 154 Hypostase SARL / Parlonsjardin Annikids Familytrip SAS Ma petite mercerie (*) Estimé par la rédaction ou déclaré. (**) Nombre de VU moyen mensuel, source : ComScore. (1) Air France a déclaré son CA net dans un doc de référence Air France / KLM. (2) Amazon a déclaré 1,225 M$ pour le CA France 2011 lors d'une conférence en Grande-Bretagne.

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Carole DELGA Secrétaire d'état chargée du Commerce, de l'artisanat, de la

Plus en détail

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l Bilan e-commercee En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l et de l Economie l numérique 24 janvier 2011 - Pershing Hall Bilan e-commerce e Bilan du marché e-commerce

Plus en détail

Chiffres clés de l'ecommerce 2007. France / Europe / Monde HENRY - VEYNE - YSEUX

Chiffres clés de l'ecommerce 2007. France / Europe / Monde HENRY - VEYNE - YSEUX Chiffres clés de l'ecommerce France / Europe / Monde HENRY - VEYNE - YSEUX Chiffres clés en France 19,5 millions de Français achètent sur Internet 2/3 des internautes visitent chaque mois au moins un des

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

Chiffres-clés - e-tourisme : marché (France)

Chiffres-clés - e-tourisme : marché (France) Page 1 of 6 France : Le marché du tourisme en ligne (26/10/2009) Tous les chiffres-clés Tourisme : l'e-mailing enregistre un taux d'ouverture de 22 % Commentaire Les acteurs du tourisme se tournent de

Plus en détail

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce Etude réalisée pour le compte de la Fédération des Entreprises de Vente A Distance (FEVAD) Synthèse des résultats L emploi dans la VAD et

Plus en détail

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie.

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie. Introduction Une entreprise en quête de pérennité et de croissance ne peut plus aujourd hui s offrir le luxe de renoncer à une présence sur le Web. Guéri des fantasmes, désillusions et spéculations qui

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE BILAN E-COMMERCE 2006 :

COMMUNIQUE DE PRESSE BILAN E-COMMERCE 2006 : MINISTRE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES PROFESSIONS LIBERALES COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 25 janvier 2007 BILAN E-COMMERCE 2006 : Les ventes sur internet portées

Plus en détail

Les stratégies gagnantes dans l e-commerce à l horizon 2015

Les stratégies gagnantes dans l e-commerce à l horizon 2015 L étude de référence sur : Les stratégies gagnantes dans l e-commerce à l horizon 2015 Transformation du paysage concurrentiel, évolution des profils et attentes du consommateur : Quels sont les impacts

Plus en détail

pour Les internautes et le e-commerce

pour Les internautes et le e-commerce pour Les internautes et le e-commerce Octobre 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les perceptions du commerce en ligne B Les achat sur Internet t et la qualité de service C

Plus en détail

La France. Country factsheet - Septembre 2013

La France. Country factsheet - Septembre 2013 Country factsheet - Septembre 2013 La France Country factsheet I La France La France est l un des marchés les plus importants en matière d e-commerce et offre un potentiel énorme de développement. Le pays

Plus en détail

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Copyright Copyright 2010 2010 Accenture All Rights All Rights Reserved. Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks

Plus en détail

E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ

E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ 1 E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ 2 Le Recrutement 2.0 www.recrutor.fr LE RECRUTEMENT 2.0 Loïc DOUYERE CEO RECRUTOR Le Recrutement 2.0 www.recrutor.fr

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

! Neuilly-sur-Seine, le 12 novembre 2013

! Neuilly-sur-Seine, le 12 novembre 2013 Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59, Fax 01 56 57 81 80 Communiqué de presse Contacts : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com

Plus en détail

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs 5 e édition 15 Février 2012 L image prix en 2011 : la 5 e édition! Méthodologie Le baromètre annuel d OC&C sur

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 23 Septembre 2014 Agenda Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes Principaux enseignements de l étude OC&C

Plus en détail

Le Groupe 3SI lance Dispeo

Le Groupe 3SI lance Dispeo Le Groupe 3SI lance Dispeo Une nouvelle filiale de service dotée du plus grand centre français de préparation de commandes ouvert aux enseignes de e-commerce 5 avril 2013 Dossier de presse Sommaire Le

Plus en détail

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs 6 e édition 27 février 2013 L étude image prix 2012 : 6 e édition Méthodologie Etude internationale menée

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Les clés de la mixité

Les clés de la mixité Women Matter 2012: Making the Breakthrough Les clés de la mixité Focus sur les entreprises françaises 2 McKinsey conduit depuis de nombreuses années des travaux de recherche sur le rôle des femmes au sein

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

Baromètre Affiliation S1 2013

Baromètre Affiliation S1 2013 Collectif des Plateformes d Affiliation La valeur de la performance pure Baromètre Affiliation 8 ème édition Le CPA Présentation Nos Adhérents 2 Le CPA Présentation Notre rôle Promouvoir et analyser l

Plus en détail

Classement de l attractivité des sites de e-commerce en France et dans le monde

Classement de l attractivité des sites de e-commerce en France et dans le monde Classement de l attractivité des sites de e-commerce en France et dans le monde Résultats France et perspective internationale Paris, 19 mai 2011 Agenda Méthodologie Principaux résultats 2 L indice OC&C

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Le téléphone occupe une place croissante dans la stratégie relation client des sites Internet transactionnels

Le téléphone occupe une place croissante dans la stratégie relation client des sites Internet transactionnels Communiqué de presse Le téléphone occupe une place croissante dans la stratégie relation client des sites Internet transactionnels Paris, le 18 octobre 2010 CCA International, la Fédération du e-commerce

Plus en détail

Baromètre e-commercee

Baromètre e-commercee Baromètre e-commercee de l ACSEL 4ème trimestre 2005 et bilan annuel 12 janvier 2006 Baromètre e-commerce e de l ACSEL Programme de la conférence du 12 janvier 2006 Les chiffres du panel ACSEL, PricewaterhouseCoopers

Plus en détail

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16 Sommaire Présentation de l étude... 3 Objectifs et méthodologie... 3 Les services de Click to Chat... 5 Les canaux de contact... 6 Projets Click to Chat - objectifs et déploiement... 7 L expérience client

Plus en détail

PREMIER SITE E-COMMERCE BtoB EUROPÉEN

PREMIER SITE E-COMMERCE BtoB EUROPÉEN PREMIER SITE E-COMMERCE BtoB EUROPÉEN * * Nos produits, Votre activité Présent dans 23 pays européens, PIXMANIA-PRO s est rapidement imposé comme le premier site d e-commerce BtoB européen. PIXMANIA-PRO

Plus en détail

Le e-commerce (B2C) : Quel impact sur la logistique urbaine?

Le e-commerce (B2C) : Quel impact sur la logistique urbaine? Agence d Urbanisme & d Aménagement du Territoire Le e-commerce (B2C) : Quel impact sur la logistique urbaine? Toulouse 23 octobre 2012 La logistique du e-commerce 1 Quelques caractéristiques du «B to C»

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

LES ATELIERS DU E- COMMERCE

LES ATELIERS DU E- COMMERCE LES ATELIERS DU E- COMMERCE Dossier de presse 22 octobre 2010 Votre contact presse : Vanessa ERMEL 02 96 78 68 79 vanessa.ermel@cotesdarmor.cci.fr CCI 22 Avril 2006 Page 2 Le développement très important

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon Amazon 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon 23 mai 2005 Meetup meeting 1 1) Activités d Amazon : missions Missions

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises 4 ème vague Mai 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Thomas Stokic, Emmanuel Kahn Introduction 1005 Entreprises moins d e 50 sal Représentativité

Plus en détail

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge Table des matières La Belgique : le point de départ idéal 3 Marché en croissance 4 Pas de saturation en vue 5 Un paiement à l achat 6 Une

Plus en détail

Baromètre Affiliation Bilan 2012

Baromètre Affiliation Bilan 2012 Collectif des Plateformes d Affiliation La valeur de la performance pure Baromètre Affiliation Bilan 2012 7 ème édition Le CPA Présentation Nos Adhérents 2 Le CPA Présentation Notre rôle Promouvoir et

Plus en détail

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014 Le marché du vin : évolutions et tendances Mai 2014 1 Sommaire 1. LA CONSOMMATION DE VIN 3 2. TENDANCES DU COMMERCE MONDIAL DU VIN EN 2013 6 3. LES PRINCIPAUX EXPORTATEURS DE VIN EN 2013 8 4. LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Thème : La consommation des ménages

Thème : La consommation des ménages Thème : La consommation des ménages Vous effectuez votre période de PFMP au sein du magasin ZARA, grande surface spécialisée dans le prêt-à-porter féminin, implantée dans le centre commercial Cap 3000

Plus en détail

LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME

LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME 2015 Oxatis KPMG CONTEXTE ET METHODOLOGIE Contexte et méthodologie Oxatis Leader européen des sites marchands pour Commerçants, TPE et PME en mode SaaS Créé

Plus en détail

Baromètre e-commerce de l ACSEL

Baromètre e-commerce de l ACSEL Baromètre e-commerce de l ACSEL 4ème trimestre 2006 et bilan annuel 15 janvier 2007 Baromètre e-commerce de l ACSEL Programme de la conférence du 15 janvier 2007 Le e-commerce français à l export, par

Plus en détail

ETUDE IMAGE PRIX 2010. La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs. 4 e édition. Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010

ETUDE IMAGE PRIX 2010. La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs. 4 e édition. Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010 ETUDE IMAGE PRIX 2010 La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs 4 e édition Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010 Sous embargo jusqu au 9 décembre à 5h00 2010 La 4 e édition!

Plus en détail

Bilan du e-commerce. Le cap des 20 millions d acheteurs en ligne franchi. Évolution du nombre d acheteurs en ligne* (en millions) 31,9 11,5 + 26%

Bilan du e-commerce. Le cap des 20 millions d acheteurs en ligne franchi. Évolution du nombre d acheteurs en ligne* (en millions) 31,9 11,5 + 26% Bilan du e-commerce Bilan du e-commerce français français 1 er trimestre 2008 Bertrand KRUG Médiamétrie//NetRatings 14 mai 2008 2008 Mercredi 14 mai 2008 Le cap des 20 millions d acheteurs en ligne franchi

Plus en détail

Baromètre Affiliation

Baromètre Affiliation Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre Affiliation Bilan S1 2012 6 ème édition Présentation - Qui sommes-nous? - Notre rôle - Méthodologie Evolution du marché de l affiliation Evolution par

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe!

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 15 - Septembre 2015 fashion.com fashion.com Les TENDANCES MOBILES MOBILES du e-commerce du e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LES PRODUITS CULTURELS

LES FRANÇAIS ET LES PRODUITS CULTURELS LES FRANÇAIS ET LES PRODUITS CULTURELS 8 Français sur 10 dépensent 50 (ou moins) par mois en produits culturels L accès à la musique, aux films, aux livres, aux bandes dessinées et aux jeux vidéo a considérablement

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

ENQUÊTES AUPRÈS DE CONSOMMATEURS EN LIGNE COMME SUPPORT ET BASE DE PREUVES POUR L'ÉTUDE DE LA COMMISSION:

ENQUÊTES AUPRÈS DE CONSOMMATEURS EN LIGNE COMME SUPPORT ET BASE DE PREUVES POUR L'ÉTUDE DE LA COMMISSION: ENQUÊTES AUPRÈS DE CONSOMMATEURS EN LIGNE COMME SUPPORT ET BASE DE PREUVES POUR L'ÉTUDE DE LA COMMISSION: "Identifier les principaux obstacles transfrontaliers pour le Marché Unique Numérique et où ils

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2013

OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2013 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2013 L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX (OREI) L Observatoire régional des échanges internationaux (OREI) dresse, chaque année

Plus en détail

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée 2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée DIGITAS FRANCE : Synergie des métiers Research / UBE Website test Pré-test de campagne Post-test de campagne Profiling / Typologie Scoring Ateliers utilisateurs

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014

L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014 L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014 Le Click & Collect, de A à Z AU SOMMAIRE De A à Z De Alinéa à Zara, l étude «Click & Collect» a passé

Plus en détail

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36)

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La famille distribution-vad se classe en 7 e position des annonceurs de la TV hertzienne. Elle totalise 5,7 %

Plus en détail

L e-commerce en Allemagne

L e-commerce en Allemagne L e-commerce en Allemagne Atouts et opportunités pour les entreprises françaises Boulogne Billancourt / 15.03.2012 L e-commerce en Allemagne - Sommaire Sommaire L Allemagne en chiffres Les habitudes de

Plus en détail

EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE

EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE ETUDE DE MARCHE NATIONALE LE E-COMMERCE en BtoC Mise à jour Octobre 2014 par Julie Buil Ce document est la propriété de Cletude.

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ?

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? ABITARE KIDS Créé en 2005 Un des plus grands magasins pour enfants en Europe (puériculture, mobilier, décoration,

Plus en détail

54% DES FRANÇAIS ENVISAGENT DE DEPENSER PLUS DE 100 PENDANT LES SOLDES D ETE 2014 [1]

54% DES FRANÇAIS ENVISAGENT DE DEPENSER PLUS DE 100 PENDANT LES SOLDES D ETE 2014 [1] 54% DES FRANÇAIS ENVISAGENT DE DEPENSER PLUS DE 100 PENDANT LES SOLDES D ETE 2014 [1] Bien que 7 Français sur 10 fassent globalement plus attention que l année dernière à leur budget, 41% vont conserver

Plus en détail

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing Définition et Enjeux du e-merchandising Illustrations concrètes : les interfaces Illustrations concrètes : cross selling et up-selling Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Plus en détail

ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE

ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE Communiqué de presse ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR Courbevoie 5 septembre 2008 INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE Informations sur les produits et

Plus en détail

Country factsheet - Décembre 2013. L Allemagne

Country factsheet - Décembre 2013. L Allemagne Country factsheet - Décembre 2013 L Allemagne En 2017 53% du PIB allemand sera généré par l e-commerce Avec sa population de 41 millions de cyberacheteurs l Allemagne constitue le plus grand marché e-commerce

Plus en détail

Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data

Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data Enquête ADP 2015 auprès des responsables de la gestion du capital humain d entreprises internationales TABLE DES MATIÈRES Synthèse... 3 Introduction

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

L ECHO DES AGCOM, #5, janvier 2012

L ECHO DES AGCOM, #5, janvier 2012 _Edito Avec 2012, les newsletters sont de retour! A l heure où le mot «crise» se lit sur toutes les lèvres, nous avons fait le choix de nous intéresser à un secteur de la communication qui ne manque pas

Plus en détail

L innovation dans le commerce

L innovation dans le commerce L innovation dans le commerce Xavier Reif* Pour une entreprise commerciale, l innovation est un levier servant à consolider sa position par rapport à ses concurrentes. Elle contribue à conquérir de nouveaux

Plus en détail

8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay

8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay Paris, le 14 novembre 2013 8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay En 2013, face à la crise, le CtoC, précurseur de "l économie collaborative" ou «sharing

Plus en détail

Les entreprises exportatrices

Les entreprises exportatrices Chiffres & données 2006 Édition 2007 Observatoire régional de l information économique des CCI des Pays de la Loire Les entreprises exportatrices DES Pays de la Loire Réalité, besoins & perspectives Les

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse Dossier de Presse 2011 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contact Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Sommaire

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

Tendances de l ecommerce

Tendances de l ecommerce Tendances de l ecommerce Rapport 2015/04 Le développement de l ecommerce en Suisse Les points forts 2 Le marché publicitaire 3 Catégories du marché 4 Combinaison de médias 5 Les 10 premières catégories

Plus en détail

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Synthèse de l étude Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Etude réalisée pour la FEVAD, La Poste, Move, Reed exposition A l occasion de la quatorzième édition du salon VAD e-commerce, le rendezvous

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2013 Les États-Unis Les États-Unis sont depuis toujours le pays numéro un sur le marché de l e-commerce. À la fin de l année 2013, ils devraient afficher un revenu de 193,3

Plus en détail

#CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen»

#CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen» #CPA_Affiliation «GoVoyages, Meetic, Spartoo : 3 acteurs majeurs du e-commerce vous présentent leur stratégie d affiliation à un niveau européen» Mme Camille RIVIERE - MEETIC M. Frédéric PILLOUD GO VOYAGES

Plus en détail

Marketplaces : Faut-il céder au chant des sirènes?

Marketplaces : Faut-il céder au chant des sirènes? Marketplaces : Faut-il céder au chant des sirènes? 2015 De nombreuses marques et enseignes s interrogent sur l intérêt de distribuer leurs produits sur les marketplaces et plusieurs enseignes envisagent

Plus en détail

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013 LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE Bilan économique 2013 I. PANEL ET METHODOLOGIE 1. Nouveau panel, nouvelle mobilisation Le dispositif d observation de l activité du tourisme

Plus en détail

Conférence de presse BearingPoint SP2C

Conférence de presse BearingPoint SP2C Conférence de presse BearingPoint SP2C «Les centres de contact externalisés : un secteur en croissance» 15 septembre 2011 Confidentiel. 2011 BearingPoint France SAS BearingPoint To get there. Together.

Plus en détail

PME, Internet et e-learning

PME, Internet et e-learning PME, Internet et e-learning OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris De : Alexandre Mutter, Thierry Chalumeau, Matthieu Cassan OpinionWay CGPME Novembre 2011 Sommaire Contexte et objectifs p3

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

La sous-traitance des tâches liées aux nouvelles technologies : peu de recours aux sociétés étrangères

La sous-traitance des tâches liées aux nouvelles technologies : peu de recours aux sociétés étrangères La sous-traitance des tâches liées aux nouvelles technologies : peu de recours aux sociétés étrangères Mahmoud Jlassi et Xavier Niel* En 26, 29 % des entreprises d au moins dix salariés confient à des

Plus en détail

Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité. Présentation des résultats de l étude TNS Sofres 2015 pour Webloyalty

Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité. Présentation des résultats de l étude TNS Sofres 2015 pour Webloyalty Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité Présentation des résultats de l étude TNS Sofres 2015 pour Webloyalty 1 Avant-propos Avant-propos La rentabilité des sites e-commerce depuis 2011: 70% des

Plus en détail

Communication sans collaboration

Communication sans collaboration Siège social : Avanade France 125 avenue de Paris 92320 Châtillon www.avanade.com/fr Avanade est le principal intégrateur de solutions pour l entreprise basées sur la plate-forme Microsoft. Sa mission

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 4 e vague Novembre 2010 Contexte Presque 2 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 Contact : Vincent.Letang@magnaglobal.com Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 La France devrait enfin renouer avec la croissance (+1.2%) Points

Plus en détail

Les entreprises françaises face au défi du. mobile!"#$!"%&'(#&!"#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$(

Les entreprises françaises face au défi du. mobile!#$!%&'(#&!#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$( Les entreprises françaises face au défi du mobile!"#$!"%&'(#&!"#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$( Objectifs de l étude Comprendre la perception et les usages des mobinautes français, et plus spécifiquement!

Plus en détail

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 76 I LFP Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 5.1 LA TRANSPARENCE FINANCIÈRE DU FOOTBALL FRANÇAIS 5.2 UN FOOTBALL PROFESSIONNEL BÉNÉFICIAIRE QUI INVESTIT DES RÉSULTATS FINANCIERS TOUJOURS

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

Dispatches22. E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux

Dispatches22. E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux L avantage pour les e-retailers : s ouvrir aux marchés internationaux nécessite moins d'investissements.

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Gestion et animation de sites web. Synthèse

Gestion et animation de sites web. Synthèse A l usage exclusif des sociétés interrogées en ligne dans le cadre de l étude Gestion et animation de sites web Les métiers, les budgets, les projets L étude de référence Effectifs Budgets Chantiers et

Plus en détail