Retraite et emploi des seniors

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retraite et emploi des seniors"

Transcription

1 Objectifs: Retraite et emploi des seniors Présenter les grands enjeux financiers pour le système de retraite liés au vieillissement démographique Analyser les interactions entre l âge de la retraite et le marché du travail des seniors Discuter des différents leviers d augmentation de l âge de départ en retraite

2 Sommaire 1. Le système de retraite en France (1h30) 1.1 Vieillissement démographique et âge de la retraite 1.2 La question de l équilibre financier du système 1.3 Les différentes réformes et leur impact 2. Âge de la retraite et emploi des seniors (45min) 2.1 Les principaux déterminants de l emploi des seniors 2.2 Effets d horizon sur le marché du travail et emploi des seniors: les données internationales 2.3 Evaluation d impact d une augmentation de l âge de départ en retraite 3. Les politiques de relèvement de l âge de départ en retraite: l exemple du cumul emploi retraite (45min)

3 1.1 Vieillissement démographique et la question de l équilibre financier du système Les grandes caractéristiques sous jacentes àla problématique du financement du système de retraite par répartition en France: une espérance de vie qui augmente un âge de départ àla retraite qui progresse modérément mais reste très en deçà de la moyenne internationale un rapport entre nombre de cotisants et nombre de retraités qui ne cesse de décroître

4 Espérance de vie à60 ans

5 Sortie de l emploi, cessation d activité et départ àla retraite

6 Ages effectifs de départ en retraite (moyenne )

7 Nombre d années estimées àla retraite (chiffres 2007)

8 Rapport entre nombre de cotisants et nombre de retraités en France

9

10 1.2 La question de l équilibre financier du système Le choc du vieillissement démographique pose un problème comptable pour le système de retraite. Une équation «simple»: Actifs Revenu Moyen Taux de cotisation = Retraités Retraite Moyenne Ratio de dépendance = Actifs/Retraités Taux de pension moyenne = Retraite moyenne/salaire moyen Retraités = Temps de retraite Taille génération retraités Actifs = Temps d activité Taille génération retraités l équilibre du système de retraite requiert: Taux de cotisations = Taux de pension moyenne (Temps retraite/temps activité) (Génération Retraités/ Génération Actifs) rôle du taux de chômage et de la croissance de la productivité du travail qui déterminent le revenu moyen en activité

11 Dépenses publiques de retraite en pourcentage du PIB

12 Montant mensuel brut moyen des pensions en 2012, par régime d affiliation

13 Taux de remplacement brut, en pourcentage du salaire individuel (pension/salaire)

14 Pourcentage des transferts publics dans les revenus des personnes âgées de 65 ans ou +

15 Ressources et dépenses du système de retraite

16 Solde financier du système de retraite

17 Les différentes leviers de rééquilibrage àdisposition Les mesures d âge: âge minimum légal, durée d assurance pour une retraite àtaux plein, dispositifs d incitations àla prolongation d activité (cumul emploi retraite, surcotes) Le niveau des pensions Le taux de cotisation retraite

18 1.3 Les différentes réformes Les réformes de 1993 (pour le secteur privé) et 2003 (pour le secteur public) ont principalement joué sur la générosité du système et àun degré moindre sur l âge de la retraite: réforme 1993: salaire de référence calculé sur les 25 meilleures années (au lieu de 10) + indexation des retraites sur les prix au lieu des salaires => baisse du taux de pension moyen de 25% à l horizon passage de 37,5 à40 annuités de cotisation (impact faible car contraignant que pour ceux entrés après 22,5 ans dans la vie active) réforme 2003: réforme plus contraignante du nombre d annuités qui lie la durée de cotisations aux gains d espérance de vie => 41,5 annuités (secteur privé et public) à l horizon 2015 => effet significatif sur l âge effectif de liquidation des droits àla retraite réforme 2010: de nouveau mesure d âge via relèvement de l âge minimum légal de 60 à62 ans réforme 2014: durée de cotisations passe à43 ans à l horizon 2030 et le taux de cotisation est augmenté de 0,6 point d ici 2017, hausse supportée àparité par les employeurs et les salariés

19 Les mesures d âge en vigueur depuis 2010

20 Les projections du COR

21 Hypothèses et scénario du Conseil d Orientation pour des Retraites

22 Perspectives financières àlong terme

23 Impact cumulé des différentes réformes sur le ration Retraites/PIB

24 2. Âge de la retraite et emploi des seniors Les réformes du système de retraite impactent le marché du travail des seniors, notamment parce que l âge de la retraite conditionne l horizon des travailleurs et l ensemble des décisions qui les concernent (recrutement, licenciement, formation) c est l âge social plus que l âge biologique qui compte effet d horizon = critère prépondérant de l emploi des seniors (Chéron, Hairault et Langot (2010,2011,2014))

25 2.1 Les principaux déterminants de l emploi des seniors Deux types de déterminants de l emploi des seniors: «héritédu passé» = lié au capital humain «tournévers le futur» = lié à la distance àla retraite Les seniors disposent : d un capital humain spécifique relativement plus élevé en moyenne (compétences propres à l entreprise) car ils ont une ancienneté plus grande sur leur poste de travail, relativement àdes jeunes entrants favorable au maintien en emploi des seniors général relativement plus faible, lié à l obsolescence (dépréciation) des compétences transférables issues de la formation initiale défavorable au maintien en emploi des seniors et àleur embauche

26 2.1 Les principaux déterminants de l emploi des seniors L «effet d horizon» : la proximité de la retraite implique que tout embauche qui induit des coûts de recrutement et de formation est valorisée sur une période de temps d autant plus courte que le travailleur est proche de la retraite tout choc défavorable est vu comme permanent quand il concerne un poste occupé par un senior (pas de compensation future envisageable) défavorable àl emploi des seniors Augmenter l âge de départ àla retraite peut inciter les entreprises à garder des seniors afin d économiser certains coûts (recrutement,formation) quand la conjoncture sera meilleure. Peu d impact de l augmentation de l âge de la retraite sur les embauches (le chômage induit une dépréciation du capital humain spécifique, c est àdire de «l avantage comparatif» des seniors dans l entreprise)

27 Le taux d emploi des seniors n a pas d impact sur le taux d emploi des jeunes Empiriquement, les études OCDE soulignent que les seniors n évincent pas les jeunes de l emploi Le raisonnement à quantité fixe de travail ne tient pas: la sortie des seniors induit un coût qui pèse sur l emploi des jeunes jeunes et seniors occupent des emplois dissemblables (seniors surreprésentés dans secteurs en déclin) Etude OCDE sur 25 pays, : en contrôlant des effets macroéconomiques et des politiques et institutions spécifiques, il n existe pas d effet significatif de l emploi des seniors sur l emploi des jeunes (positif ou négatif)

28 2.2 Effet d horizon sur le marché du travail et emploi des seniors = les données internationales Effet d horizon = impact sur le marché du travail de la distance àla retraite une relation croissante entre le taux d emploi des seniors et l âge de la retraite

29 2.3 Evaluation d impact d une augmentation de l âge de départ en retraite On simule avec une maquette du marché du travail une hausse d 1 an de l âge effectif de départ en retraite (hausse de l âge légale et/ou nombre d annuités et/ou dispositifs d incitations àla prolongation d activité) => +5 points d emploi au minimum àlong terme pour les ans = mesure structurelle d impact de l effet d horizon (Chéron [Edhec PP 2011] * Taux de transition annuels simulés, cas des Professions Intermédiaires

30 3. Le cumul emploi retraite: un dispositif encore (trop) peu sollicité Le cumul emploi retraite, c est :* un outil d incitation àla prolongation d activité = d augmentation de l horizon des seniors depuis 2009, un cumul intra régime intégral sous conditions (âge légal de retraite atteint, rupture du précédent contrat mais sans délai de carence ) ou plafonné sinon un cumul inter régime non réglementé (ex: salarié retraité qui devient auto entrepreneur) une prévalence qui progresse mais reste faible: retraités actifs dont intrarégime, soit un taux de recours de 9%; salariés du régime général en 2004 pour en 2011 en cumul intra régime près de la moitié des situations de cumul qui durent moins de 2 ans, et un revenu d activité équivalent en moyenne 36% du précédent salaire (cf. poids important du temps partiel) un gain financier intertemporel à long terme équivalent le montant des cotisations encaissées pendant le cumul (pas de nouveaux droit acquis durant cette période) Données issues du rapport de l inspection générale des affaires sociales, Juin 2012

31 favoriser depuis 2009 par l absence de délai de carence 3. Le cumul emploi retraite: un outil d incitation àla prolongation d activité Travailler au delà de l âge minimum légal dépend de la taxe sur la prolongation d activité: explicite (cotisations maintenues au delà du taux plein) et implicite (renoncement àla perception de sa pension de retraite) cumul emploi retraite à l origine d incitations instantanées ( surcôtes gains différés, actualisés au niveau individuel) gain pour les finances publiques = montant des cotisations perçues (sans droits nouveaux) durant le cumul Âge de retraite et formation des seniors, deux décisions interdépendantes (Chéron, Khaskhoussi, Khaskhoussi et Langot [2009,2013]): perspective d offre de travail: un horizon court réduit les incitations àse former, donc la productivité et les salaires àvenir, d où une incitation à s arrêter plus précocément Le cumul emploi retraite, en réduisant la taxe sur la prolongation d activité, incite à différer l âge de retraite et donc augmenter l horizon de vie sur le marché du travail => cercle vertueux

32 3. Les limites à l efficacité du cumul emploi retraite Âge de retraite et formation des seniors, deux décisions interdépendantes sous contrainte de la demande de travail et des éventuelles rigidités salariales (Chéron, Khaskhoussi, Khaskhoussi et Langot [2013]) la rigidité à la baisse des salaires peut impliquer une saturation de cette contrainte effets de rétroaction négatifs et cumulatifs de cette rigidité (pas de poursuite d activité, d où incidence négative sur la formation) cumul emploi retraite peut devenir inefficace nécessité de politiques de soutien àla demande de travail rôle des subventions àla formation continue des employés de 50 ans et plus enjeu important pour les travailleurs seniors faiblement qualifiés La nécessaire mise en cohérence de l assurance chômage avec le système de retraite régime spécifique d assurance chômage des 50 ans et plus limite l efficacité du cumul emploi retraite (favorise les sorties précoces de l emploi)

1.1 Le poids de l indemnisation chômage en France par rapport aux autres dépenses sociales

1.1 Le poids de l indemnisation chômage en France par rapport aux autres dépenses sociales L assurance chômage 1. Caractérisation de l assurance chômage 1.1 La place de l assurance chômage dans les dépenses sociales 1.2 Comparaison internationale des taux de remplacement 1.3 Le système d assurance

Plus en détail

Les effets des réformes des retraites

Les effets des réformes des retraites Les effets des réformes des retraites Séance plénière du COR 14 décembre 2016 Secrétariat général du COR 25 ans d adaptation Les effets des réformes des retraites Quatre lois portant réforme des retraites

Plus en détail

L impact de la crise sur les retraites en Allemagne

L impact de la crise sur les retraites en Allemagne Les systèmes de retraite face à la crise en France et à l étranger Maison de la Chimie, 3 décembre 2009 L impact de la crise sur les retraites en Allemagne Volker Schmitt Adjoint, ministère fédéral d emplois

Plus en détail

Projections des dépenses de retraite en France pour le Comité de politique économique

Projections des dépenses de retraite en France pour le Comité de politique économique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 octobre 2008-9 h 30 «Compléments à la réflexion du Conseil sur les droits familiaux» Annexe Document de travail, n engage pas le Conseil Projections

Plus en détail

Projections de la situation financière. de l UNEDIC à long terme. Direction générale du Trésor

Projections de la situation financière. de l UNEDIC à long terme. Direction générale du Trésor CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES 11 mai «Variantes de durée d assurance et d âges de la retraite» Dossier technique préparé par le secrétariat général du COR Document N 5 Document de travail, n engage

Plus en détail

Note de synthèse. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Note de synthèse. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES «Augmentation de l âge minimum légal de départ en retraite» Document N 1 Document de travail, n engage pas le Conseil Note de synthèse Secrétariat général du Conseil

Plus en détail

Les grandes étapes des réformes. Balladur 1993 : salariés du privé Fillon-Raffarin 2003: fonctionnaires Bertrand-Sarkozy 2008 : régimes spéciaux

Les grandes étapes des réformes. Balladur 1993 : salariés du privé Fillon-Raffarin 2003: fonctionnaires Bertrand-Sarkozy 2008 : régimes spéciaux Les grandes étapes des réformes Le nombre d annuitd annuités : de 37½ à ans Balladur 1993 : salariés du privé Fillon-Raffarin 2003: fonctionnaires Bertrand-Sarkozy 2008 : régimes spéciaux Un système de

Plus en détail

«Retraites : perspectives 2020 et 2050»

«Retraites : perspectives 2020 et 2050» CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES «Retraites : perspectives 2020 et 2050» Troisième rapport Mars 2006 Conseil d orientation des retraites 113, rue de Grenelle - 75007 Paris www.cor-retraites.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Note de synthèse. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Note de synthèse. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES «Maintien de la durée d assurance à 40 ans» Document N 1 Document de travail, n engage pas le Conseil Note de synthèse Secrétariat général du Conseil d orientation des

Plus en détail

Évolutions et perspectives des retraites en France Rapport annuel du COR Juin Point Presse du COR 20 juin 2017

Évolutions et perspectives des retraites en France Rapport annuel du COR Juin Point Presse du COR 20 juin 2017 Évolutions et perspectives des retraites en France Rapport annuel du COR Juin 2017 Point Presse du COR 20 juin 2017 Évolutions et perspectives des retraites en France, rapport annuel du COR Juin 2017 Le

Plus en détail

Les projections actualisées de l IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l'etat et des Collectivités publiques

Les projections actualisées de l IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l'etat et des Collectivités publiques CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 octobre 2007 10 h «Actualisation des projections : premiers résultats» Document N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Les projections

Plus en détail

Fiche n 3. Scénarios démographiques et économiques

Fiche n 3. Scénarios démographiques et économiques Fiche n 3 Scénarios démographiques et économiques Le scénario de référence Le Conseil d orientation des retraites a demandé à deux organismes d études économiques de proposer des scénarios macro-économiques

Plus en détail

Les réformes des retraites depuis 2010 : quels effets sur les inégalités inter et intra générationnelles?

Les réformes des retraites depuis 2010 : quels effets sur les inégalités inter et intra générationnelles? Les réformes des retraites depuis 2010 : quels effets sur les inégalités inter et intra générationnelles? Cindy DUC, Henri MARTIN et Julie TRÉGUIER DREES Le 21 avril 2017 Séminaire inégalités de l Insee

Plus en détail

L adaptation des paramètres de calcul des pensions dans une optique de long terme

L adaptation des paramètres de calcul des pensions dans une optique de long terme L adaptation des paramètres de calcul des pensions dans une optique de long terme Douzième colloque du COR Systèmes de retraite, évolutions démographiques et croissance économique Didier Blanchet Les colloques

Plus en détail

La revalorisation des salaires portés au compte : les pistes envisagées par la Commission pour l avenir des retraites en 2013

La revalorisation des salaires portés au compte : les pistes envisagées par la Commission pour l avenir des retraites en 2013 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 11 février 2015 à 9 h 30 «La revalorisation des pensions et des droits à la retraite : problématique et résultats de projection» Document N 8 Document

Plus en détail

Évolutions et perspectives des retraites en France Rapport annuel du COR Juin 2016

Évolutions et perspectives des retraites en France Rapport annuel du COR Juin 2016 Évolutions et perspectives des retraites en France Rapport annuel du COR Juin 2016 Point presse 16 juin 2016 Contact presse Anne-Sophie Le Guiel T. : 01 42 75 65 57 E-mail : anne-sophie.le-guiel@cor-retraites.fr

Plus en détail

Régime Des Pensions Géré Par La CNSS Dans Tous Ses Aspects

Régime Des Pensions Géré Par La CNSS Dans Tous Ses Aspects Régime Des Pensions Géré Par La CNSS Dans Tous Ses Aspects Analyse des principaux paramètres du régime CASABLANCA, 29 MARS 2016 1 Sommaire I. Principaux paramètres du régime actuel des pensions géré par

Plus en détail

La deuxième question que nous avons souhaité poser dans le cadre de ce MOOC sur la retraite concerne la soutenabilité du système reposant sur la

La deuxième question que nous avons souhaité poser dans le cadre de ce MOOC sur la retraite concerne la soutenabilité du système reposant sur la La deuxième question que nous avons souhaité poser dans le cadre de ce MOOC sur la retraite concerne la soutenabilité du système reposant sur la répartition : pouvons-nous faire confiance au système par

Plus en détail

Les systèmes de retraite suédois et italien

Les systèmes de retraite suédois et italien Séance plénière du COR 5 juillet 2017 Secrétariat général du COR Le système de retraite suédois 2 2. Le système suédois avant 1998 Architecture de l ancien système Un régime universel (sous condition de

Plus en détail

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite complémentaire des salariés du secteur privé ARRCO

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite complémentaire des salariés du secteur privé ARRCO CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 mars 2013 à 14 h 30 «Compléments aux perspectives du système de retraite en 2020, 2040 et 2060 : les projections régime par régime» Document N

Plus en détail

Les régimes par répartition et leur condition d équilibre. Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009

Les régimes par répartition et leur condition d équilibre. Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009 Les régimes par répartition et leur condition d équilibre Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009 Définition d un régime par répartition Le régime de base de la

Plus en détail

L emploi des seniors : constats, déterminants économiques et leviers d action

L emploi des seniors : constats, déterminants économiques et leviers d action L emploi des seniors : constats, déterminants économiques et leviers d action Didier Blanchet Séminaire «Politiques de l emploi Interactions de l économique et du juridique» DG Trésor - 30 mars 2012 Aperçu

Plus en détail

Les comportements et les âges de départ à la retraite

Les comportements et les âges de départ à la retraite Les comportements et les âges de départ à la retraite Séance plénière du COR 27 mai 2015 Secrétariat général du COR Quelques rappels : notions et définitions Les comportements et les âges de départ à la

Plus en détail

Réformes structurelles du système de retraite français : simulations exploratoires

Réformes structurelles du système de retraite français : simulations exploratoires Réformes structurelles du système de retraite français : simulations exploratoires Didier Blanchet, Antoine Bozio et Simon Rabaté Insee, Crest et IPP PSE et IPP ENS Paris et IPP Journée d études micro-simulation

Plus en détail

Une proposition de Réforme du système de retraite tunisien

Une proposition de Réforme du système de retraite tunisien Une proposition de Réforme du système de retraite tunisien ASECTU-ENA Le 11 MAI 2016 PLAN 1/ Le système de retraite tunisien 2/ Les expériences internationales 3/ La proposition de réforme du système de

Plus en détail

1 AGIRC ARRCO : une crise grave. 2 Un Projet de Retraite Universelle. ARCEA Saclay. Gérard LUCAS Jeudi 21 février 2013

1 AGIRC ARRCO : une crise grave. 2 Un Projet de Retraite Universelle. ARCEA Saclay. Gérard LUCAS Jeudi 21 février 2013 1 AGIRC ARRCO : une crise grave 2 Un Projet de Retraite Universelle ARCEA Saclay Gérard LUCAS Jeudi 21 février 2013 1 1 - AGIRC ARRCO Régimes complémentaires obligatoires de retraités du régime général

Plus en détail

Perspectives à long terme du système de retraite français et enseignements des expériences étrangères

Perspectives à long terme du système de retraite français et enseignements des expériences étrangères Conseil d Orientation des Retraites (COR) Perspectives à long terme du système de retraite français et enseignements des expériences étrangères Yves Guégano, Secrétaire général du COR 1. Les perspectives

Plus en détail

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite des clercs et employés de notaires CRPCEN

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite des clercs et employés de notaires CRPCEN CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 mars 2013 à 14 h 30 «Compléments aux perspectives du système de retraite en 2020, 2040 et 2060 : les projections régime par régime» Document N

Plus en détail

RETRAITES 2010 FGMM CFDT. Eléments. res de la. (Version du 17 Mai 2010)

RETRAITES 2010 FGMM CFDT. Eléments. res de la. (Version du 17 Mai 2010) Eléments de repères res de la FGMM CFDT (Version du 17 Mai 2010) 1 Un système complexe : Multiplicité des réformes. Multiplicité des régimes. Opacité du financement. De plus, l ensemble crée une angoisse

Plus en détail

Variantes de taux de chômage et évolution à long terme du système de retraite

Variantes de taux de chômage et évolution à long terme du système de retraite REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE LA RECHERCHE, DES ETUDES, DE L EVALUATION ET DES STATISTIQUES SOUS DIRECTION DES SYNTHESES, DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE L EVALUATION

Plus en détail

13) Les cotisations sociales

13) Les cotisations sociales 1 FIPECO, le 23.09.2016 Les fiches de l encyclopédie IV) Les prélèvements obligatoires 13) Les cotisations sociales Les prélèvements obligatoires (44,7 % du PIB en 2015) recouvrent les impôts (27,9 % du

Plus en détail

La soutenabilité des finances publiques dans le contexte du vieillissement de la population

La soutenabilité des finances publiques dans le contexte du vieillissement de la population La soutenabilité des finances publiques dans le contexte du vieillissement de la population Séminaire pour les enseignants, 5 octobre 2016 Bruno Eugène Stefan Van Parys INTERN Département des Études Groupe

Plus en détail

AGIRC. Association générale des institutions de retraite des cadres

AGIRC. Association générale des institutions de retraite des cadres CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Document N 3.4 Document de travail, n engage pas le Conseil AGIRC Septembre 2005 Association générale

Plus en détail

RETRAITE : le «rendez-vous» de la loi Fillon Les enjeux Les propositions de la CGT

RETRAITE : le «rendez-vous» de la loi Fillon Les enjeux Les propositions de la CGT RETRAITE 2008 : le «rendez-vous» de la loi Fillon Les enjeux Les propositions de la CGT 1 LES ENJEUX Une réforme reste nécessaire, qui réponde aux besoins d aujourd hui : > consolider la répartition et

Plus en détail

Simulations sur cas types de prolongations d activité à temps partiel et comparaison des divers dispositifs de retraite

Simulations sur cas types de prolongations d activité à temps partiel et comparaison des divers dispositifs de retraite CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 23 septembre 2015 à 9 h 30 «Audition de M me Yannick Moreau, présidente du CSR Travail et retraite : le point sur quelques dispositifs» Document n

Plus en détail

Simulation de l impact de l élévation de l âge légal de départ à la retraite. pour le régime des fonctionnaires de l état. Direction du Budget

Simulation de l impact de l élévation de l âge légal de départ à la retraite. pour le régime des fonctionnaires de l état. Direction du Budget CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES «Augmentation de l âge minimum légal de départ en retraite» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Simulation de l impact de l élévation de l âge

Plus en détail

Actualisation des projections à l horizon 2060

Actualisation des projections à l horizon 2060 à l horizon 2060 Secrétariat général du COR Plan de la présentation 1) La méthode et les hypothèses des projections [Documents n 2 et n 3] 2) Les résultats à court terme (horizon du PLFSS pour 2015) 3)

Plus en détail

Danemark. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites

Danemark. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites Danemark Danemark : le système de retraite en 212 Il existe un régime public de base. Une prestation de retraite complémentaire sous conditions de ressources est versée aux retraités les plus défavorisés.

Plus en détail

C N I E G. Caisse Nationale des Industries Electriques et Gazières

C N I E G. Caisse Nationale des Industries Electriques et Gazières CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 20 avril 2005 «Projections financières» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil C N I E G Caisse Nationale des Industries Electriques

Plus en détail

Les projections actualisées de l AGIRC Association générale des institutions de retraite des cadres

Les projections actualisées de l AGIRC Association générale des institutions de retraite des cadres CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 octobre 2007 10 h «Actualisation des projections : premiers résultats» Document N 7 Document de travail, n engage pas le Conseil Les projections

Plus en détail

Les effets d une crise économique sur les systèmes de retraite : éléments de cadrage

Les effets d une crise économique sur les systèmes de retraite : éléments de cadrage Les systèmes de retraite face à la crise en France et à l étranger Maison de la Chimie, 3 décembre 2009 Les effets d une crise économique sur les systèmes de retraite : éléments de cadrage Didier Blanchet

Plus en détail

Le module «dépendance» de Destinie

Le module «dépendance» de Destinie Le module «dépendance» de Destinie Projection des trajectoires, de l entourage et des droits à l APA des personnes âgées dépendantes à l horizon 2040 O. Froment / C. Marbot / D. Roy Insee, Département

Plus en détail

Évolutions et perspectives des retraites en France

Évolutions et perspectives des retraites en France Évolutions et perspectives des retraites en France Rapport annuel du COR Juin 2015 Point presse 11 juin 2015 Contact presse : Anne Sophie Le Guiel Tél. : 01 42 75 65 57 E mail : anne sophie.le guiel@cor

Plus en détail

Chiffrage d un recul de l âge légal de la retraite de 60 à 61,5, ou 62 ans

Chiffrage d un recul de l âge légal de la retraite de 60 à 61,5, ou 62 ans CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES «Augmentation de l âge minimum légal de départ en retraite» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil Chiffrage d un recul de l âge légal de la retraite

Plus en détail

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite des ouvriers des établissements industriels de l Etat FSPOEIE

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite des ouvriers des établissements industriels de l Etat FSPOEIE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 mars 2013 à 14 h 30 «Compléments aux perspectives du système de retraite en 2020, 2040 et 2060 : les projections régime par régime» Document N

Plus en détail

GARANTIR L AVENIR DES RETRAITES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS (AGIRC ET ARRCO)

GARANTIR L AVENIR DES RETRAITES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS (AGIRC ET ARRCO) 1 Cour des comptes Garantir l avenir des 18 décembre retraites complémentaires 214 des salariés (AG et ARRCO) GARANTIR L AVENIR DES RETRAITES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS (AG ET ARRCO) Rapport public thématique

Plus en détail

Indexation des pensions

Indexation des pensions CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Réunion plénière du 4 avril 2002 «Prospective des retraites et inégalités» Indexation des pensions Le Conseil d orientation des retraites a considéré dans son premier

Plus en détail

Présentation du bilan actuariel de l IGSS sur la situation financière du régime général d assurance pension. Dossier de presse

Présentation du bilan actuariel de l IGSS sur la situation financière du régime général d assurance pension. Dossier de presse Présentation du bilan actuariel de l IGSS sur la situation financière du régime général d assurance pension Dossier de presse Conférence de presse du 2 décembre 2016 Ministère de la Sécurité sociale /

Plus en détail

La problématique de la retraite sous l angle macro-économique. Olivier KLEIN

La problématique de la retraite sous l angle macro-économique. Olivier KLEIN La problématique de la retraite sous l angle macro-économique Olivier KLEIN Les 5 systèmes de retraite Système Public de Solidarité (minimum vieillesse) Les Régimes d Entreprise Le Régime Social par répartition

Plus en détail

Économie du travail Michèle Forté SO11FM60 UDS Les évolutions démographiques dans l Union européenne et en France

Économie du travail Michèle Forté SO11FM60 UDS Les évolutions démographiques dans l Union européenne et en France Économie du travail Michèle Forté SO11FM60 UDS 2011-2012 Les évolutions démographiques dans l Union européenne et en France Forté/UDS/Janvier 2012 1 La population dans le monde Institut national d études

Plus en détail

(généralités et position CFDT)

(généralités et position CFDT) 1 LA RETRAITE : (généralités et position CFDT) Il nous apparait évident que pour mieux comprendre la réforme des retraites, il est nécessaire de savoir comment fonctionne actuellement le système de retraite

Plus en détail

Contributivité et redistribution du système de retraite français sur le cycle de vie

Contributivité et redistribution du système de retraite français sur le cycle de vie Contributivité et redistribution du système de retraite français sur le cycle de vie Séminaire Fourgeaud 4 Février 2015 Yves Dubois Anthony Marino Introduction La réforme de 2014 : Document annuel de suivi

Plus en détail

Le cumul emploi-retraite

Le cumul emploi-retraite 13 Le cumul emploi-retraite En 2014, le nombre de retraités cumulant une pension de retraite avec un revenu d activité au sein du même régime a progressé de 5,8 % au régime général. Il a également augmenté

Plus en détail

Perspectives financières de l'apg : guide de lecture

Perspectives financières de l'apg : guide de lecture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Mathématiques, analyses, statistiques et standards Secteur Mathématiques Perspectives financières de l'apg 2017-2035 :

Plus en détail

«Démographie et protection sociale : une nouvelle donne?» Didier BLANCHET Démographe, INSEE

«Démographie et protection sociale : une nouvelle donne?» Didier BLANCHET Démographe, INSEE «Démographie et protection sociale : une nouvelle donne?» Didier BLANCHET Démographe, INSEE Démographie et protection sociale : une nouvelle donne? Didier Blanchet Colloque : «Securité Sociale : quels

Plus en détail

ORGANIC (Régime de base)

ORGANIC (Régime de base) CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Document N 3.6 Document de travail, n engage pas le Conseil Septembre 2005 ORGANIC (Régime de base)

Plus en détail

RETRAITES: Effets des réformes en cours et à venir. Stage FSU PARIS 19 juin 2013

RETRAITES: Effets des réformes en cours et à venir. Stage FSU PARIS 19 juin 2013 RETRAITES: Effets des réformes en cours et à venir Stage FSU PARIS 19 juin 2013 1 Un bref état des lieux (diapos 3 à 6) Une spirale de réformes régressives (7 à 9) Quel bilan tirer des réformes? (10 à

Plus en détail

Les causes du chômage

Les causes du chômage Les causes du chômage Groupe de travail sur l analyse macroéconomique Secrétariat général du COE Mardi 30 janvier 2007 Introduction Introduction (1) Le Conseil a souhaité poursuivre l analyse des causes

Plus en détail

Les points dans le régime de base allemand. Extrait de la Lettre de l observatoire des retraites N 14 Mars Lucy aproberts

Les points dans le régime de base allemand. Extrait de la Lettre de l observatoire des retraites N 14 Mars Lucy aproberts CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différents modes d acquisition des droits à la retraite en répartition : description et analyse comparative des techniques

Plus en détail

Fiche n 9. Orientations et débats. Les choix possibles pour assurer le financement

Fiche n 9. Orientations et débats. Les choix possibles pour assurer le financement Fiche n 9 Orientations et débats Les choix possibles pour assurer le financement L insistance sur la nécessaire solidité financière des régimes de retraite signifie que dans la durée, on se donne comme

Plus en détail

Le niveau des pensions

Le niveau des pensions Le montant mensuel moyen de la pension de droit direct des retraités, y compris l éventuelle majoration, s élève à 1 376 euros fin 2015, soit une augmentation de 0,7 % en euros constants par rapport à

Plus en détail

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite des mines. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite des mines. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 mars 2013 à 14 h 30 «Compléments aux perspectives du système de retraite en 2020, 2040 et 2060 : les projections régime par régime» Document N

Plus en détail

Impact macro-budgétaire et macro-économique du vieillissement

Impact macro-budgétaire et macro-économique du vieillissement Institut belge des Finances publiques Impact macro-budgétaire et macro-économique du vieillissement Maurice WEBER 25 février 2013 1. Introduction 2. Le coût budgétaire du vieillissement Une comparaison

Plus en détail

Direction des Etudes et Synthèses Economiques Département des Etudes Economiques d'ensemble Division "Redistribution et Politiques Sociales"

Direction des Etudes et Synthèses Economiques Département des Etudes Economiques d'ensemble Division Redistribution et Politiques Sociales Direction des Etudes et Synthèses Economiques Département des Etudes Economiques d'ensemble Division "Redistribution et Politiques Sociales" Dossier suivi par : Béatrice Sédillot Tél. : 01 41 17 60 76

Plus en détail

RÉDUIRE LA SEGMENTATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL PAR DES INCITATIONS FINANCIÈRES? Clémence Berson et Nicolas Ferrari

RÉDUIRE LA SEGMENTATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL PAR DES INCITATIONS FINANCIÈRES? Clémence Berson et Nicolas Ferrari RÉDUIRE LA SEGMENTATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL PAR DES INCITATIONS FINANCIÈRES? Clémence Berson et Nicolas Ferrari La segmentation du marché du travail Définition : Cohabitation de deux marchés du travail

Plus en détail

Vieillissement de la population marocaine : Effets sur la situation financière du système de retraite et sur l évolution macroéconomique Synthèse

Vieillissement de la population marocaine : Effets sur la situation financière du système de retraite et sur l évolution macroéconomique Synthèse Ane12 Vieillissement de la population marocaine : Effets sur la situation financière du système de retraite et sur l évolution macroéconomique Synthèse Décembre 2012 Le système de retraite marocain se

Plus en détail

Les mécanismes d adaptation des systèmes de retraite à la démographie et à la croissance économique

Les mécanismes d adaptation des systèmes de retraite à la démographie et à la croissance économique Les mécanismes d adaptation des systèmes de retraite à la démographie et à la croissance économique Douzième colloque du COR Systèmes de retraite, évolutions démographiques et croissance économique Marco

Plus en détail

Réforme du système de pension

Réforme du système de pension Inspection générale de la sécurité sociale Réforme du système de pension Luxembourg, le 2 février 2012 1 Comité de coordination tripartite avril 2006 assurer la viabilité à long terme des régimes de pension

Plus en détail

L emploi et les métiers en Brest Métropole 8 décembre 2015

L emploi et les métiers en Brest Métropole 8 décembre 2015 L emploi et les métiers en 2022 Brest Métropole 8 décembre 2015 Prospective des métiers et qualifications : pourquoi? Troisième vague Utilité Pour les acteurs de la formation initiale et professionnelle

Plus en détail

Indicateur n 4-6 : Attractivité des dispositifs incitatifs à la prolongation de l activité

Indicateur n 4-6 : Attractivité des dispositifs incitatifs à la prolongation de l activité 1 er sous-indicateur : nombre d assurés du régime général cumulant le bénéfice d une pension de retraite avec un emploi Finalité : la possibilité pour un assuré de cumuler des revenus d activité avec une

Plus en détail

Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 11 février 2015 à 9 h 30 «La revalorisation des pensions et des droits à la retraite : problématique et résultats de projection» Document N 6 Document

Plus en détail

Essentiels de la Retraite 11 juin 2015 PLENIERE. Quel futur pour la retraite supplémentaire? Animateur Patrice BONIN AG2R La Mondiale

Essentiels de la Retraite 11 juin 2015 PLENIERE. Quel futur pour la retraite supplémentaire? Animateur Patrice BONIN AG2R La Mondiale Essentiels de la Retraite 11 juin 2015 PLENIERE Quel futur pour la retraite supplémentaire? Animateur Patrice BONIN AG2R La Mondiale Sommaire Repenser les régimes de retraite à prestations définies Réinventer

Plus en détail

Commission retraite. Claire Loupias 17 Septembre 2015

Commission retraite. Claire Loupias 17 Septembre 2015 Commission retraite Claire Loupias 17 Septembre 2015 1 Chaire Transitions Démographiques Transitions Economiques Vieillissement de la population, Comportement d épargne et inégalités Audrey Desbonnet,

Plus en détail

Perspectives financières de l AVS : guide de lecture

Perspectives financières de l AVS : guide de lecture Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Mathématiques, analyses, statistiques et standards Secteur Mathématiques Perspectives financières de l AVS 2017-2035 :

Plus en détail

SOMMAIRE. Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres mesures Ce qui ne change pas. La réforme des retraites 2010.

SOMMAIRE. Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres mesures Ce qui ne change pas. La réforme des retraites 2010. Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites Décrets du 31 décembre 2010 (décrets d application) --- Sommaire SOMMAIRE Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres

Plus en détail

Evaluation des engagements de retraite des fonctionnaires de l Etat en France. 11ème colloque ACN 18 janvier 2006

Evaluation des engagements de retraite des fonctionnaires de l Etat en France. 11ème colloque ACN 18 janvier 2006 Evaluation des engagements de retraite des fonctionnaires de l Etat en France 11ème colloque ACN 18 janvier 2006 3 objectifs : Le CAS «Pensions» Apprécier l équilibre global des pensions des fonctionnaires

Plus en détail

Taux de remplacement des salariés du secteur privé

Taux de remplacement des salariés du secteur privé CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Réunion plénière du 4 septembre 2001 «Taux de remplacement et projet de plan des parties I et II du rapport» Fiche n 2 Taux de remplacement des salariés du secteur privé

Plus en détail

ARRCO. Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés

ARRCO. Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Document N 3.3 Document de travail, n engage pas le Conseil Septembre 2005 ARRCO Association pour

Plus en détail

Tableau synoptique des modifications de la charge des cotisations (salarié et employeur) et des variations de la rente dans l AVS et la LPP

Tableau synoptique des modifications de la charge des cotisations (salarié et employeur) et des variations de la rente dans l AVS et la LPP 14.088é Prévoyance vieillesse 2020. Réforme La réforme après les décisions de la CSSS-N du 2 février 2017 Tableau synoptique des modifications de la charge des cotisations (salarié et employeur) et des

Plus en détail

Les réformes des retraites de 2010 à 2015 Une analyse détaillée de l impact pour les affiliés et pour les régimes

Les réformes des retraites de 2010 à 2015 Une analyse détaillée de l impact pour les affiliés et pour les régimes Les réformes des retraites de 2010 à 2015 Une analyse détaillée de l impact pour les affiliés et pour les régimes Cindy DUC, Henri MARTIN et Julie TREGUIER Deux publications récentes de la Drees Sommaire

Plus en détail

Note de présentation générale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Note de présentation générale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 23 septembre 2015 à 9 h 30 «Audition de M me Yannick Moreau, présidente du CSR Travail et retraite : le point sur quelques dispositifs» Document N

Plus en détail

Prévisions de l impact de la Liquidation Unique dans les régimes alignés. Note de la Cnav pour le Conseil d orientation des retraites

Prévisions de l impact de la Liquidation Unique dans les régimes alignés. Note de la Cnav pour le Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 01 mars 2017 à 9 h 30 «Évolutions des formes d emploi et droits à retraite» Document n 9 Document de travail, n engage pas le Conseil Prévisions de

Plus en détail

R A F P. Régime Additionnel de la Fonction Publique

R A F P. Régime Additionnel de la Fonction Publique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Document N 3.12 Document de travail, n engage pas le Conseil Septembre 2005 R A F P Régime Additionnel

Plus en détail

Conservatoire National des Arts et Métiers Méthodes de Prospective et d analyse stratégique PRS 202

Conservatoire National des Arts et Métiers Méthodes de Prospective et d analyse stratégique PRS 202 Session de Juin 2010 1815 h à 20h15 Conservatoire National des Arts et Métiers Lundi 28 juin 2010 Durée : 2 heures 18h15 20h15 Amphi Jean Fourastié Document admis : aucun Il est rappelé que la clarté et

Plus en détail

C N R A C L Caisse Nationale des Retraites des Agents des Collectivités Locales

C N R A C L Caisse Nationale des Retraites des Agents des Collectivités Locales CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 octobre 2007 10 h «Actualisation des projections : premiers résultats» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil C N R A C L Caisse

Plus en détail

Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022

Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 Albéric de Montgolfier, rapporteur général Commission des finances Mardi 31 octobre 2017 Un scénario macroéconomique crédible

Plus en détail

La baisse des cotisations, un outil efficace?

La baisse des cotisations, un outil efficace? La baisse des cotisations, un outil efficace? Françoise Drumetz, Banque de France Journées de l économie, Lyon, 9 novembre 2016 Cette présentation ne reflète pas nécessairement l opinion de la Banque de

Plus en détail

L évolution des paramètres des régimes ARRCO et AGIRC

L évolution des paramètres des régimes ARRCO et AGIRC CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du mercredi 12 juillet 2006 à 9 h 30 «Evolution des différents régimes de retraite du point de vue de l équilibre financier et de l équité» Document

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 14/12/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-176 OBJET : Assiette des cotisations d'assurance vieillesse pour les salariés à temps partiel

Plus en détail

L accord AGIRC-ARRCO du 30 octobre 2015 : effets sur les comportements de départ et les taux de remplacement

L accord AGIRC-ARRCO du 30 octobre 2015 : effets sur les comportements de départ et les taux de remplacement L accord AGIRC-ARRCO du 30 octobre 2015 : effets sur les comportements de départ et les taux de remplacement Une approche sur cas types Séance plénière du COR 13 avril 2016 Secrétariat général du COR Introduction

Plus en détail

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016 RESF 2017 - Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Une balance courante proche de l équilibre

Plus en détail

RETRAITE DES EX-APPRENTIS DE LA SNCF

RETRAITE DES EX-APPRENTIS DE LA SNCF RETRAITE DES EX-APPRENTIS DE LA SNCF ÉVOLUTION DES DISPOSITIONS EN FAVEUR DES EX-APPRENTIS ET EX-ÉLÈVES TABLE RONDE DE NÉGOCIATION DU 20 JUILLET 2016 VENDREDI 15 JUILLET 2016 RAPPEL DE LA PROBLÉMATIQUE

Plus en détail

Réévaluation de la Stratégie de l OCDE pour l emploi: principales leçons à tirer

Réévaluation de la Stratégie de l OCDE pour l emploi: principales leçons à tirer Réévaluation de la Stratégie de l OCDE pour l emploi: principales leçons à tirer John P. Martin Directeur de l Emploi, du Travail et des Affaires Sociales OCDE COE, 13 Septembre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Projections des dépenses de soins de ville, construction d un module pour DESTINIE

Projections des dépenses de soins de ville, construction d un module pour DESTINIE Projections des dépenses de soins de ville, construction d un module pour Une approche par microsimulation dynamique Malik Koubi (CREST-INSEE) Charlotte Geay (DG Trésor) Grégoire de Lagasnerie (OCDE) Plan

Plus en détail

Réforme des paramètres et pilotage technique à long terme de L IRCANTEC. Caisse des dépôts et consignations (gestionnaire de l IRCANTEC)

Réforme des paramètres et pilotage technique à long terme de L IRCANTEC. Caisse des dépôts et consignations (gestionnaire de l IRCANTEC) CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 11 février 2009 à 9h30 «Les régimes de la Fonction publique et les autres régimes spéciaux : le point sur les réformes récentes» Document N 5 Document

Plus en détail

Le cumul emploi-retraite

Le cumul emploi-retraite 19 En 2015, selon l enquête Emploi de l INSEE, 481 000 personnes, soit 3,5 % des retraités de 55 ans ou plus résidant en France, exercent une activité professionnelle tout en percevant une pension de retraite.

Plus en détail

Le régime des pensions publiques est le seul régime légal digne de ce nom

Le régime des pensions publiques est le seul régime légal digne de ce nom Le régime des pensions publiques est le seul régime légal digne de ce nom Sous la législature précédente, le gouvernement a apporté une série de modifications aux pensions du service public: prolongation

Plus en détail

Chiffrage du maintien à 160 trimestres de la durée requise pour le taux plein. CNAV Direction statistiques et prospective

Chiffrage du maintien à 160 trimestres de la durée requise pour le taux plein. CNAV Direction statistiques et prospective CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES «Maintien de la durée d assurance à 40 ans» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil Chiffrage du maintien à 160 trimestres de la durée requise pour

Plus en détail

Étude Économique du Luxembourg

Étude Économique du Luxembourg Étude Économique du Luxembourg OCDE, Département des Affaires Économiques Andrew Dean et Jean-Marc Fournier 13 décembre 2012 De meilleures politiques structurelles pour préserver la soutenabilité du modèle

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE DESCRIPTIF DES GARANTIES PERSONNEL CONCERNE Les bénéficiaires des garanties du régime de prévoyance

Plus en détail