La condition de l artiste romantique chez Delacroix : sources et postérités littéraires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La condition de l artiste romantique chez Delacroix : sources et postérités littéraires"

Transcription

1 1

2 La condition de l artiste romantique chez Delacroix : sources et postérités littéraires Rosarianna Zumbo Published by Mistral Service sas Via U. Bonino, 3, Messina (Italy) This book is distributed as an Open Access work. All users can download copy and use the present volume as long as the author and the publisher are properly cited. The content of this manuscript has been revised by our international Editorial Board members. Important Notice The publisher does not assume any responsibility for any damage or injury to property or persons arising out of the use of any materials, instructions, methods or ideas contained in this book. Opinions and statements expressed in this book are these of the authors and not those of the publisher. Furthermore, the published does not take any responsibility for the accuracy of information contained in the present volume. First published: February 2015 La condition de l artiste romantique chez Delacroix : sources et postérités littéraires R. Zumbo ISBN:

3 A Cassandra e Sebastiano gli amori della mia vita. 3

4 Index Introduction p. 6 Le mythe de Hamlet au XIX e siècle p. 12 Shakespeare à Paris p. 14 Delacroix et Shakespeare p. 17 Gautier et Shakespeare p. 20 Hamlet vu par Delacroix et Gautier p. 24 Baudelaire et Shakespeare p. 29 Hamlet vu par Delacroix et Baudelaire p. 31 Conclusion p. 34 Ouvrage cité p. 35 Appendice p. 38 4

5 La condition de l artiste romantique chez Delacroix : sources et postérités littéraires Résumé La figure ténébreuse de Hamlet de Shakespeare fait rêver maints artistes de la période romantique, y compris Delacroix, qui a produit à ce sujet de nombreuses lithographies et tableaux. La solitude de l artiste se cache ici derrière l emploi de la couleur sombre dans la série de lithographies de Delacroix laquelle inspire des personnages tels qu Onuphrius de Gautier et le protagoniste du poème La Béatrice de Baudelaire. J examinerai ce que la figure de Hamlet par Delacroix représente pour ces artistes. Keywords : Delacroix, Baudelaire, Gautier, artiste, Romantisme 5

6 Introduction Nous vivons, * + dans un temps de découragement, s exprime en 1820 un jeune Eugène Delacroix dans son Journal (32) et c est, en effet, avec cet esprit que les artistes romantiques regardent la période dans laquelle ils vivent, c est-à-dire le XIX e siècle. Les romantiques condamnent la société contemporaine, accusée de mensonge et de corruption. Ce sentiment de rejet et d inadéquation entraîne une sorte de nostalgie du passé, une aspiration vers l absolu, qui se traduit par le désespoir, la souffrance, la douleur, la solitude, enfin le mal de vivre (Brix 6). Selon Jean D Ormesson, les sensations qu on vient de décrire s installe*nt+ parce que l aventure a pris fin dans la plaine de Waterloo. L Empereur est tombé. Que faire? On s ennuie à périr. * + On est triste. On n a plus rien à faire (152) et c est pour ça que les artistes du XIX e siècle sont ainsi malheureux. En outre, considérons aussi que le système politique qui avait pris le pouvoir après la Révolution de 1789 avait commencé par instaurer et radicaliser un gouvernement de type bourgeois, lequel contrerévolutionne, comme Pierre Lasserre écrit dans son essai, c est-à-dire rétrograde, l Egalité et toutes sortes de Liberté (la liberté des cultes, d écrire, de presse, etc) posées comme principes fondamentaux par les deux Déclarations de 1789 et de 1793 (337). Par conséquent, les libertés culturelles fondées et calculées selon la nature, les exigences *et les] croyances * + de la population d État moderne sont, de cette façon, menacées et limitées (Lasserre 338). La désillusion qu entraîne la faillite des idéaux politiques engendre, de cette façon, un malaise qu Henri Peyre définit dans son texte métaphysique, brisant, c est à dire, les sentiments humains (111-12). L artiste romantique se voit contraint à faire face au conformisme des idéologies bourgeoises (111-12) : c est avec cet esprit angoissant que tout auteur conçoit son ouvrage, mettant par écrit son chagrin. Or, à entendre encore Henri Peyre, c est en France plus qu ailleurs, que l'écriture est mise au service de convictions politiques, sociales et économiques que la classe bourgeoise essaie coûte que coûte d imposer et de fixer généralement à tous niveaux et à tous domaines 6

7 sociaux (6). C est que la bourgeoisie reprend les thèmes et les valeurs rationalistes du siècle des Lumières et, de cette façon, son but principal devient le maintien de l'ordre établi, du status quo et, par conséquent, le refus de toute sorte d évolution ou de changement social, moral et culturel. Une idéologie de classe ainsi conçue fait obstacle, justement, à tout génie artistique, et à en croire Marie Fournou, toute féconde capacité qui concourt à l existence même de l homme -artiste (5) et qui semble, quand elle s évanouit, même en impliquer sa mort (5). Les écrivains de la période romantique française sont, donc, de plus en plus mal à l'aise dans la société du temps, et ce cadre de vanité permet de relier un présent évanoui à un passé prestigieux que la mémoire des artistes ressuscite pour redonner peut-être, à mon avis, un lustre disparu à la société contemporaine et de rechercher des nouvelles sources d inspiration dans des époques antérieures et chez des auteurs classiques. D après de nombreux critiques, du reste, parmi lesquels David Wakefield, l Angleterre de la même période, a une place privilégiée chez maint artiste français (104). Des auteurs étrangers comme Shakespeare, par exemple, fournissent soit pour les écrivains, soit pour les peintres du Romantisme français un vaste éventail de sujets d inspiration, tels que la passion, l homicide, l héroïsme et un apparat d'images et d idées qui appartient à l histoire du passé comme le rapporte David Wakefield dans son essai (104). Or, comme l a souligné Louis Ratisbonne, un écrivain qui tire son inspiration des classiques étrangers doit faire face aux problématiques liées à la traduction et, en ce sens, dans la préface de sa traduction de la Divine Comédie, il écrit l expression bien connue selon laquelle traduire, c est trahir (I). Dans sa préface, Ratisbonne soutient en effet que toute traduction affaiblit le modèle original et que les meilleurs traducteurs d un poète sont les artistes, les peintres et les sculpteurs. * + Ne donnai*ent+ il[s] pas de ce rêve la seule traduction qu on puisse citer après le modèle? (III). Hanté par Dante, par Hamlet, par Faust, comme l écrit Simon Jeune, c est surtout Eugène Delacroix, parmi les peintres du romantisme, qui trouve le plus son inspiration dans les œuvres littéraires classiques et les traduit avec son pinceau (20-1). En ce sens, par exemple, le peintre 7

8 Paul Cézanne a déclaré que Delacroix c est le Romantisme, peut-être. Il s'est trop gorgé de Shakespeare * + (Néret 26). Pour reprendre une citation de Charles Baudelaire, Le romantisme * + me condui*t+ droit à Eugène Delacroix. J ignore s il est fier de sa qualité de romantique; mais * + la majorité du public l a depuis longtemps, et même dès sa première œuvre, constitué le chef de l école moderne (Le Salon de 1846). On a déjà dit que le Romantisme français a été influencé par de nombreux auteurs classiques, pourtant, dans cet essaie j aimerais analyser surtout l importance de la figure de Shakespeare. En effet, les artistes romantiques voient dans la figure shakespearienne du Hamlet le modèle de l artiste romantique incompris, celui qui, à travers sa folie, s évade de la déception générale qui l entoure. A tel propos, d autre part, nous partageons la thèse du critique David Wakefield (que beaucoup d autres critiques soutiennent aussi) lequel estime que le Hamlet au cimetière peint par Delacroix laisse - de façon indélébile - à l esprit de tout spectateur des souvenirs de souffrance et d angoisse 1. Miné par le désaccord entre les ambitions de [ses] rêves et ce qui [lui] offrait l existence dans un temps * + abandonné au matérialisme (Peyre 122), Eugène Delacroix est, sans doute, l un des exemples les plus typiques du mal de vivre qui bouleverse un grand nombre d artistes romantiques (123). En 1821, dans une de ses lettres de jeunesse à son ami Soulier, Delacroix exprime avec véhémence sa détresse, son ennui envers la société parisienne contemporaine qu il définit comme étant misérable et où l on voit toujours au-dedans * + un gouffre, un abîme qui n est jamais comblé (Lettres 56). C est avec cet esprit qu il peint la nombreuse série de tableaux et de lithographies consacrés à la figure de Hamlet : pour le jeune peintre ce dernier représente l artiste du XIX e siècle, et sa solitude et son incompréhension par rapport à autrui (Journal XVII-XVIII). C est alors que les techniques que Delacroix utilise pour peindre la figure d Hamlet ne font que mettre en évidence sa façon de voir la période contemporaine : l utilisation d un pinceau ivre et l emploi de la couleur noire dans plusieurs lithographies, tableaux et dessins qu il 1 C est moi qui fait la traduction, alors que dans la citation originale lit-on: «Dante and Shakespeare with their anguish and suffering of humanity ( ) stamp indelible images on Romantic reader s mind ( ) reaching its climax with Delacroix s Dante et Virgile aux Enfers et Hamlet et les fossoyeurs», David Wakefield David,

9 consacre à la figure d Hamlet traduit son malaise en représentant l angoisse de tout artiste face à la société française. Une figure ainsi peinte et conçue laissera évidemment des traces dans la majorité des auteurs contemporains, mais, à notre avis, le portrait psychologique, sinon physique, du personnage insolite d Onuphrius dans le conte fantastique de Théophile Gautier, de même que dans les protagonistes des poèmes La Béatrice, De Profundis Clamavi et Le Vampire, parus, respectivement, en 1851 et en 1855 sous le titre La Béatrice, témoignent comment l influence d un peintre, comme Delacroix, a été fondamentale pour peindre les personnages des ouvrages qui traitent de littérature. Théophile Gautier et Charles Baudelaire avaient eu d ailleurs l occasion d apprécier Hamlet tel qu Eugène Delacroix l avait imaginé dans ses peintures au moment des expositions d art et dans les vitrines des marchands d estampes. Et c est pendant ces occasions, en fait, que cette figure se fixe dans l imagination des deux écrivains français, dont j ai l intention de parler ici. Comme l écrit d ailleurs aussi Simon Jeune dans son long essai d orientation intitulé Littérature générale et Littérature comparée dans le Romantisme français les liaisons entre littérature d une part, et peinture, dessin et gravure, c est-à-dire les beaux-arts de l autre, sont tout à fait considérables (18). En ce sens, Wakefield a déclaré que les préoccupations qui frappent le plus tout artiste, qu il soit un écrivain ou un peintre, c est l image ou toute mémoire visuelle, toute idée et toute vision qui surgissent à l esprit 2. Il n est pas difficile, à cette époque, de constater qu un nombre considérable d écrivains commencent par envisager une carrière d artistes, ou le contraire, comme le remarque Simon Jeune (19). C est par exemple le cas de Théophile Gautier qui avant de s affirmer comme poète, avait expérimenté l art de la peinture. Il y a de même des écrivains qui, comme Charles Baudelaire utilisent leur plume au service de l art, en s exerçant au métier de critique d art (Jeune 21). 2 C est moi qui fait la traduction, alors que dans la citation originale lit-on: «Images, visual memory, ideas, vision : there are the dominant preoccupations of the Romantic artist, whether writer or painter». David, Wakefield 10. 9

10 C est ainsi qu aux yeux du public, la figure littéraire d Onuphrius, un jeune homme totalement étrange, a des caractéristiques qui le ramènent soit à un peintre soit à un écrivain. Cette bizarrerie naturelle se voit accentuée par une coiffure tomba*nt+ à plis roides et droits ( ) d une manière toute dantesque (L œuvre fantastique 28-9) fait prendre au personnage d Onuphrius du recul par rapport à la société bourgeoise contemporaine, à travers sa physionomie, il se refugie dans une époque passée. Mais son étrangeté extérieure se lie parfaitement à la bizarrerie et à la naïveté de son caractère : personne, en fait, ne le comprend et il ne fait que manifester ses inquiétudes refoulées dans son cauchemar, dans lequel il est plongé dans une atmosphère tout à fait horrifiante qui rappelle même les milieux infernaux de la Divine Comédie. Les troubles qu il manifeste dans son affreux rêve seront aussi la cause de sa folie et d ailleurs à la fin du conte c est la société qui le déclarera fou pour une cause inconnue. Cette folie, un diagnostic qui lui est imposé de l extérieur, le rapproche non sans une note d humour du caractère troublé de Hamlet. C est encore un Hamlet assez risible devant le public que nous trouvons dans les trois poèmes qui ont pour titre La Béatrice de Baudelaire. Comme dans Onuphrius, ce sont les autres, les démons vicieux qui voient dans le regard indécis et les cheveux au vent du poète cette caricature et cette ombre d Hamlet imitant sa posture. L étrangeté et la folie d Hamlet que l on trouve chez Shakespeare prend ainsi au dix-neuvième siècle une nouvelle dimension dans l œuvre de certains artistes et écrivains français, et notamment pour ceux dont il est question ici. Cette nouvelle manière de voir la figure de Hamlet est en partie due au fait qu il s agit d une époque où la stabilité et la tradition sont prisées en art, de même qu en mœurs. La société contemporaine reste largement indifférente à la diversité créative, à la communion des arts et veut surtout limiter la nouveauté qui pourrait être jugée bizarre, c est-à-dire hors des normes. C est ainsi que dans cet essai j aimerais examiner le rapport entre ces facteurs et l émergence d une autre image de Hamlet telle qu on la trouve dans Onuphrius et La Béatrice, en passant par 10

11 quelques représentations de Hamlet par Delacroix, lesquelles, du reste, ne sont que des paraphrases de la condition de vie de tout artiste au XIX e siècle. 11

12 Le mythe de Hamlet au XIX e siècle *Un+ héros est celui que l on compare le plus facilement aux héros antiques : Nietzsche * + compare *Hamlet+ à Œdipe, Hugo à Prométhée, Gautier l appelle cet Oreste du Nord (Taupin 15): cette citation illustre pourquoi j ai choisi d employer le mot mythe par rapport à la figure de Hamlet. Comme tout mythe, en fait, Hamlet est une allégorie dans le sens où il est un personnage universel dont les traits physiques et de caractère correspondent à un modèle : le modèle de l artiste romantique incompris et, par conséquent, déchu de la société contemporaine. René Taupin écrit à ce propos que la tragédie de Hamlet est la plus proche du théâtre idéal : elle transforme la scène en un lieu absolu, * + affirmant la présence d un héros pour qui les autres ne sont que les signes de l indifférence du monde (20). Sous une prétendue folie, le personnage shakespearien médite le désastre d un monde indifférent et hostile à l art (20-1). Son Être ou n être pas (Hamlet Traduit par Bonnefoy 98) devient donc une méditation à s évader du désespoir par l art (21). Le drame de Hamlet est donc le drame du XIX e siècle, le mal du siècle qu éprouve René de Chateaubriand et que, d autre part, la génération des romantiques relit et s y reflète comme dans un miroir (Taupin 21-2). A ce propos, René Taupin soutient qu Autour de Hamlet les aspects *et par conséquent les genres+ divers de la culture d une époque se regroupent (18) et c est pour ça, en effet, qu on a choisi d analyser et de rassembler trois genres (la prose du conte par Gautier, les vers de La Béatrice de Baudelaire et la peinture de Delacroix) et trois artistes tellement différents. C est que la société bourgeoise de cette période ne comprend pas la diversité créative (en particulier celle des artistes) et veut la limiter et la neutraliser en dénonçant comme étant bizarre et non voulue (Baudelaire, Curiosités Esthétiques 216). Or, telle est la vision imposée au Hamlet des lithographies par Delacroix qu on analysera plus tard dans cet essai ; telle est, d ailleurs, la vision que les artistes romantiques en général, retiennent le plus à l esprit 12

13 dans leurs œuvres (Taupin 16) et celle qu on considérera le plus dans cet essai. Les artistes français dont il est question ici ne font, en fait, que transposer l image de Hamlet par Delacroix dans leurs ouvrages (Taupin 16). La Béatrice de Charles Baudelaire, par exemple, présente un Hamlet au regard imprécis et les cheveux au vent tel qu on le voit dans les tableaux de Delacroix (Les Fleurs du Mal v. 16) et le personnage d Onuphrius par Théophile Gautier est caractérisé, comme celui du peintre français, d une bizarrerie ( ) augmentée par sa mise et sa coiffure (L œuvre fantastique 28-96). Mais on commencera par établir brièvement comment se développe l influence de Shakespeare à Paris. 13

14 Shakespeare à Paris Même si la mort de Shakespeare date de 1616, sa renommée et son importance ne se s étendent hors des frontières nationales d Angleterre qu à la fin du XVII e siècle (Ward 238). C est pendant cette dernière période, en fait, que des acteurs anglais commencent à jouer à l étranger certaines des pièces les plus célèbres par Shakespeare : King Lear, Romeo and Juliet, Hamlet, The Merchant of Venice (Ward 238). Et même si quelqu un parvient à traduire Shakespeare de façon tout à fait discrète (tel que l allemand Schlegel, par exemple 3 ), c est surtout grâce aux mises en scène des œuvres shakespeariennes que le poète anglais devient peu à peu célèbre en Europe Ward 238). En France, par exemple, c est Voltaire qui, presque le premier, hasarde une traduction en français de Hamlet mais sa traduction est pitoyable (Sérullaz - Bonnefoy 207). Bonnefoy soutient dans son livre que les Français avaient, pour longtemps, simplement entendu parler de Shakespeare (Shakespeare & The French Poet 214): il faudra, comme nous l avons déjà écrit, que des troupes d acteurs doués arrivent à Paris pour que le poète anglais soit bien représenté et, par conséquent, bien connu par les Français. C est ce qui se passe en Le 6 septembre 1827, la troupe anglaise dirigée par William Charles Macready et Charles Kemble triomphe à l Odéon (Escholier ) de Paris. C est grâce à cette troupe que les artistes romantiques français connurent véritablement Shakespeare car les écrivains les plus importants de cette période ont, en fait, assisté aux représentions shakespeariennes : Victor Hugo, Alfred de Vigny, Alexandre Dumas, Alfred de Musset, Théophile Gautier, Eugène Delacroix, Berlioz, Devéria 4 et d autres sont là et acclament le génie de Shakespeare. La troupe 3 A ce propos, lire l ouvrage par Yves de Bonnefoy intitulé Shakespeare & The French Poet, Édition établie par John Naughton, The University of Chicago Press. 1991, p A ce sujet nous citons The Atlantic Monthly: A Magazine of Literature, Science, Art and Politics. Vol I, Boston, Houghton, Mifflin and Company New York, The Riverside Press, Cambridge, 1882, p

15 anglaise laisse, chez ces derniers, un souvenir très vif des tragédies telles que King Lear, Macbeth, Othello, Romeo and Juliet (Rodetis 28). Et si le compositeur Berlioz, frappé par cet événement, compose une ballade inspirée par la figure d Ophélie (Escholier 189), l enthousiasme de Delacroix pour le poète anglais sera à jamais marqué (160) surtout après avoir admiré la représention de Hamlet, le 11 septembre 1827 (Wechsler 215). Parmi les œuvres de Shakespeare celle qui a marqué le plus les esprits des artistes romantiques français a été sans doute Hamlet, car il n est point d autre sujet * + : l antagonisme de rêve chez l homme avec les fatalités à son existence départies par le malheur, comme écrit Mallarmé dans ses Divagations 5. C est que la période du romantisme est une période bouleversée par beaucoup de révolutions, et dans l esprit sensible des intellectuels apparaît un étrange sentiment de mélancolie, le terrible mal du siècle qui caractérise, par exemple, le personnage de René chez Chateaubriand. Les artistes romantiques se révoltent alors contre le système social et surtout politique qui ne fait qu anéantir l'artiste et physiquement et psychologiquement. Certains artistes romantiques consacrent toutefois souvent leurs temps à la gloire de la nation. Ils commencent donc à lutter contre l horreur de la société moderne, comme Baudelaire l a définie 6. En regardant Hamlet, les romantiques comprenaient bien alors qu il était le seul acteur *de la pièce écrite par Shakespeare+ et que la pièce était le seul drame et que le drame était le miroir de la vie (Taupin 18). À partir de 1827, c est-à-dire dès que la troupe d acteurs anglais représente Hamlet à Paris, la figure du Prince de Danemark frappe l esprit et l imagination des artistes français. Dans les pages qui suivront, on va examiner les effets que la pièce shakespearienne a eu sur les artistes que je veux analyser dans cet essai. On constatera comment l œuvre 5 A ce propos, lire le poème écrit par Stéphane Mallarmé, Divagations : Charpentier, Fasquelle Édition, A ce sujet, on suggère de lire Au lecteur, c est à dire l introduction des Fleurs du Mal de Charles Baudelaire. 15

16 d Eugène Delacroix a été influencé par la pâleur mélancolique de la figure de Hamlet. 16

17 Delacroix et Shakespeare C est la pâle et élégante figure de Charles Kean 7 dans Hamlet qu*e+ * + *Delacroix+ ne cessera plus de *peindre+ * + sur ses toiles comme *un+ fantôme (Escholier 160). Delacroix consacre à Hamlet en effet toute une série de peintures, de lithographies et de gravures 8, dont plus de la moitié se rapportent à Shakespeare, exécutée de 1825 à 1843, démontrant ainsi sa grande fascination pour le héros shakespearien (Bailey 62) 9. C est qu en 1825, Delacroix fait un voyage en Angleterre, où il a été en particulier à Londres et c est ici qu il découvre sa forte passion pour Shakespeare grâce aux représentations théâtrales qui frappent à jamais son imagination (Journal et Correspondance 105-6). A cette date, en fait, Eugène Delacroix dédie au prince de Danemark sa première lithographie intitulée Hamlet et le spectre de son père (Johnson 205). La lithographie a rendu célèbre cette composition, une des plus belles et des plus terrifiantes d Eugène Delacroix, lit-on dans Histoire de l'art dramatique en France de Théophile Gautier (139-40). Toutefois, les mots de Gautier peuvent bien s adresser également aux diverses lithographies que Delacroix consacre, pendant une vingtaine d années, au sujet de Hamlet, car la couleur sombre, on le verra, accentue la mélancolie du prince de Danemark. Néanmoins, on note que l intérêt de Delacroix pour la figure de Hamlet est bien antérieur à son voyage en Angleterre : en 1821 il avait peint un Autoportrait en Hamlet 10, qui ne fait que confirmer la passion de l artiste français pour le prince Shakespearien 11. Dans le portrait inachevé 7 L acteur Charles Kean jouait toujours le rôle du prince de Danemark et c est son visage, très pâle, que Delacroix rappelle et retient pour peindre Hamlet dans ses toiles. Le peintre français, d ailleurs, avait déjà eu l occasion d admirer Kean dans le rôle de Hamlet en 1825 pendant son séjour à Londres. 8 Ce sont 20 les tableaux inspirés par Shakespeare de 1835 à 1859 desquels 9 sont consacrés à la figure de Hamlet et un tableau de fossoyeurs intitulé Hamlet et Horace qui a été refusé. En ce qui concerne les lithographies, il y en a 16 qui s inspirent de Hamlet. 9 On a de même consulté le livre écrit par Loys Delteil intitulé Eugène Delacroix: The graphic Work. A Catalogue Raisonné (Loys, Delteil, Eugène Delacroix: The graphic Work. A Catalogue Raisonné. San Francisco, Alan Wofsy Fine Arts Édition, 1997, p Paris, Musée du Louvre, Département des peintures. 11 Ce tableau a longtemps posé des problèmes de représentation: nombre de critiques avaient vu dans cet autoportrait les traits de Ravenswood, le héros du roman historique de Walter Scott intitulé Bride of 17

18 de jeunesse, Autoportrait dit en Ravenswood ou en Hamlet, Delacroix utilise des teintes sombres, qui, d un coté, accentuent le mystère du visage et, de l autre, mettent en valeur sa blancheur. Cependant, ce sont les lithographies qui représentent la scène célèbre tirée de l acte V (scène I) qui nous intéressent le plus dans cette étude. Considérons à titre d exemple, la toute première lithographie, celle qui date de 1828 et qui s intitule Hamlet contemplant le crâne d Yorik. Delacroix, on le rappelle, avait assisté stupéfié à la représentation de Hamlet jouée par la troupe anglaise à Paris en Les représentations shakespeariennes jouées par cette troupe frappent à jamais l imagination du jeune artiste français 12 : c est ainsi que c est sans doute Kemble et son Hamlet ce que Delacroix retient pour sa peinture (Young 108). Dans cette première estampe, on note immédiatement que Hamlet porte les mêmes vêtements noirs que Delacroix dans son autoportrait. Toutefois, ce que le spectateur se demande le plus c est, probablement, pourquoi le peintre de la couleur et du mouvement, l auteur de La Barque de Dante et de La Liberté, aurait préféré des teintes sombres pour représenter le sujet de Hamlet. C est que la couleur se lie à la nature, à ce qui est vivant, c est qu elle renflamme le désir ( ) et laiss*e+ l esprit libre (Sérullaz 22); tandis que le noir est la couleur de la fatalité, de l abîme. Par ailleurs, la couleur sombre évoque un sentiment de mélancolie, en accord avec l énigmatique figure de Hamlet et plus généralement avec l esprit solitaire des Romantiques français. En analysant la crise des intellectuels du XIX e siècle, Max Milner offre une explication qui permettrait de comprendre pourquoi Delacroix aurait privilégié l ombre à la couleur. Le célèbre critique dit que c est à cause de cette classe sociale *la bourgeoisie+ *qui+ manifeste une prudence, un goût pour l ordre, une crainte instinctive pour la nouveauté * + qui font régner sur la vie sociale cette grise uniformité, contre laquelle les artistes romantiques se rebellent (22). C est la torpeur grise de la normalité bourgeoise que Delacroix a voulu représenter avec la couleur noire. Lammermoor. Mais Lee Johnson écrit qu en 1907 le personnage de l autoportrait est identifié comme étant Hamlet, (voir Hamlet traduit par Lee Johnson, Vol I, 41). 12 Nous avons consulté soit Raymond Escholier (op. cit. p. 160), soit Alan R. Young, Hamlet and the visual arts, Newark: University of Delaware Press, 2002, p

19 D ailleurs Hamlet, avec ses pulsions meurtrières et ses dilemmes, a été celui qui a manifesté le plus sa rébellion contre la classe régnante (le roi, son oncle) aveugle à toute liberté d inspiration. Shakespeare représente pour les romantiques la transgression des règles du théâtre classique, règles d'unité de temps et de lieu, c'est la liberté de forme et de langage, le droit de mélanger les genres - sublime et grotesque, épique et quotidien - et l'expression de la réalité, de la vie telle qu'elle est, comme on lit dans le dossier électronique que la Bibliothèque Nationale Française (BNF) consacre à Berlioz et Shakespeare 13. On rappelle, d ailleurs, que pendant la scène du fossoyeur (acte V, scène I), Hamlet contemple le crâne du bouffon Yorick, avec qui il jouait enfant : par son mélange de grotesque et de tragique, ce passage illustrait de façon frappante le mélange des genres que la théorie dramatique française avait longtemps tenus séparés (BNF). D autre part, regardant le Hamlet dans la lithographie de 1828 tout spectateur note que son regard est perdu au loin, entre le temps et l espace. Sa main droite s étend passivement sur son genou, en direction du tombeau et du visage monstrueux du fossoyeur. Derrière lui, la série de cercueils stylisés se rapproche d une manière funeste à un sombre cortège funèbre. Le ciel noir, semble devenir encore plus sombre sur la tête de Hamlet que sur celle d Horatio, presque à vouloir l accabler. C est ainsi que la technique de la lithographie et son emploi du noir font apparaître devant l œil du spectateur la mort de l artiste dans la société bourgeoise. C est ainsi que Hamlet-l artiste devient victime de ses inquiétudes, de ses instincts refoulés. Dans le paragraphe suivant, on verra comment la figure de Hamlet telle que Delacroix l a saisi dans ces lithographies se traduit en prose dans Onuphrius au moyen de la folie et de l étrangeté. 13 Page consultée le 14 Février

20 Gautier et Shakespeare L onze septembre 1827, Théophile Gautier était lui-aussi parmi le groupe d artistes français qui avait assisté à la pièce de Hamlet jouée par la troupe d acteurs anglais 14. Comme Delacroix, il reste généralement bouleversé par cette représentation à son avis rêveuse et mélancolique : en particulier, il regarde avec admiration la représentation de la scène des fossoyeurs (Taupin 16). L intérêt profond que cette pièce instaure généralement chez Gautier se reflète même dans ses œuvres car, en octobre 1832, il fait paraître la première publication du recueil Albertus ou l Ame et le péché, légende théologique, avec une épigraphe empruntée à Hamlet, comme, du reste, nous renseigne Michel Brix dans son ouvrage (9). De plus, à partir de 1831, Gautier s occupe d arts plastiques: il écrit pour des journaux et il se révèle être un expert dans la critique d art, parlant à propos de divers peintres qui exposent leurs œuvres aux Salons artistiques qui se tenaient périodiquement à Paris. Dans le Salon de 1836, il mentionne qu on a eu l'impudeur de refuser l'hamlet *sic] d'eugène Delacroix, un maître qu'avoueraient les glorieuses d'italie et de Flandres, le plus grand peintre que la France ait eu depuis Poussin 15. Il a eu, par conséquent, l occasion d admirer les tableaux que Delacroix consacre à la figure de Hamlet, et ce seront les œuvres du célèbre peintre français qui enflammeront sa passion pour le prince de Danemark. En fait, au Salon de 1839, devant la peinture intitulée Hamlet Contemplant le Crane de Yorick (il s agit, probablement, de la peinture peinte en 1828) Gautier s exclame : 14 Pour cette citation, nous avons consulté soit l article écrit par Judith Wechsler (215), soit ceci écrit par René Taupin (15). 15 De plus, à partir de 1831, Gautier s occupe d arts plastiques: il rédige des journaux dans lesquels il se démontre un expert critique d art, parlant à propos des divers peintres qui exposent leurs œuvres aux Salons artistiques qui se tenaient périodiquement à Paris. Dans le Salon de 1836, il mentionne qu on a eu l'impudeur de refuser l'hamlet d'eugène Delacroix, un maître qu'avoueraient les glorieuses d'italie et de Flandres, le plus grand peintre que la France ait eu depuis Poussin. De plus, à partir de 1831, Gautier s occupe d arts plastiques: il rédige des journaux dans lesquels il se démontre un expert critique d art, parlant à propos des divers peintres qui exposent leurs œuvres aux Salons artistiques qui se tenaient périodiquement à Paris. Dans le Salon de 1836, il mentionne qu on a eu l'impudeur de refuser l'hamlet d'eugène Delacroix, un maître qu'avoueraient les glorieuses d'italie et de Flandres, le plus grand peintre que la France ait eu depuis Poussin. 20

Liens entre la peinture et la poésie

Liens entre la peinture et la poésie Liens entre la peinture et la poésie Ophélie dans Hamlet Ophélie est un personnage fictif de la tragédie d Hamlet, une célèbre pièce de William Shakespeare. Elle partage une idylle romantique avec Hamlet

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

La Période romantique (1800-1850)

La Période romantique (1800-1850) La Période romantique (1800-1850) D abord courant littéraire et musical, le romantisme apparaît en peinture comme mode d expression de sentiments intérieurs, ceux-là même que le rococo s appliquait tant

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Histoire des arts. sujet : les mythes célèbres dans la peinture le mythe de Narcisse. 1) Présentation du mythe de Narcisse

Histoire des arts. sujet : les mythes célèbres dans la peinture le mythe de Narcisse. 1) Présentation du mythe de Narcisse Histoire des arts sujet : les mythes célèbres dans la peinture le mythe de Narcisse 1) Présentation du mythe de Narcisse Narcisse, trop imbu de lui-même, ne voit pas l'amour que lui portent les nymphes

Plus en détail

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille L Illusion comique De Corneille L œuvre à l examen oral Par Alain Migé Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille PREMIÈRE QUESTION : L ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L illusion

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LA MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LE PARCOURS GAVROCHE PRÉSENTE 1 LE SAVAIS-TU? Victor Hugo est né au premier étage de cette maison le 26 février 1802. Tu connais peut-être ce grand écrivain par ses romans

Plus en détail

huile sur bois 67 x 49 cm Origine : Renaissance

huile sur bois 67 x 49 cm Origine : Renaissance L'autoportrait Un autoportrait est une représentation d'un artiste, dessinée, peinte, photographiée ou sculptée par l'artiste lui-même. Bien que l'exercice de l'autoportrait ait été pratiqué depuis les

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

BnF Service d Action pédagogique de la Bibliothèque nationale de France

BnF Service d Action pédagogique de la Bibliothèque nationale de France PARTIE 3 les merveilles de la mer Éternelle source de rêve NIVEAU 2 De même qu on se prend à imaginer une vie dans les étoiles, n existe t-il pas un monde sous-marin peuplé d êtres aux allures humaines?

Plus en détail

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck > Exposition L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck Entretien avec Chandra Rajakaruna de la fondation Mona Bismarck À l occasion des festivités organisées pour le 60 e anniversaire

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes

Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes 12 novembre 2012 Hôtel Drouot, Paris 1 VENTE Lundi 12 novembre 2012 Hôtel Drouot EXPERT Cabinet de BAYSER 69 rue Sainte-Anne 75002 Paris Tél. : +33

Plus en détail

Lecture analytique 2 Victor Hugo, «Un jour Je vis...», Poème liminaire des Comtemplations, 1856

Lecture analytique 2 Victor Hugo, «Un jour Je vis...», Poème liminaire des Comtemplations, 1856 Un jour je vis, debout au bord des flots mouvants, Passer, gonflant ses voiles, Un rapide navire enveloppé de vents, De vagues et d'étoiles ; Et j'entendis, penché sur l'abîme des cieux, Que l'autre abîme

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

DIDON. Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres.

DIDON. Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres. DIDON Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres. Didon construisant Carthage. William Turner, 1815. 155,5 cm x 23,2 cm L'oeuvre: Le beau se déplace donc

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

L auteure. L illustrateur

L auteure. L illustrateur Nouveauté jeunesse L histoire Dans le centre historique de Milan, Emma, dix ans, habite avec ses parents et son chat dans un immeuble ancien qui renferme un jardin secret. Son souhait le plus cher est

Plus en détail

Yslaire, Sambre, bande dessinée. Etude synthétique et analytique dans le cadre d une réflexion autour du thème «Génération(s)»

Yslaire, Sambre, bande dessinée. Etude synthétique et analytique dans le cadre d une réflexion autour du thème «Génération(s)» Yslaire, Sambre, bande dessinée Etude synthétique et analytique dans le cadre d une réflexion autour du thème «Génération(s)» Objectifs : - Travailler sur une histoire de famille : le thème de l héritage,

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Fiche de préparation. Intitulé de séquence : le portrait

Fiche de préparation. Intitulé de séquence : le portrait Fiche de préparation Cycle III Niveau de classe : CM Intitulé de séquence : le portrait Domaines étudiés : arts du langage, arts visuels Champs disciplinaires : français/ langage oral, lecture, écriture

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Livret-jeux dès 7 ans (1855-1917)

Livret-jeux dès 7 ans (1855-1917) Livret-jeux dès 7 ans (1855-1917) Musée des Beaux-arts de Quimper 19 juin 28 sept. 2015 2 Pierre Puvis de Chavanne (1824-1898) Tête d homme de profil à droite (Étude pour le Portrait d Alexandre Séon)

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Elisabeth Vroege. Ariane et sa vie. Roman. Editions Persée

Elisabeth Vroege. Ariane et sa vie. Roman. Editions Persée ARIANE ET SA VIE Elisabeth Vroege Ariane et sa vie Roman Editions Persée Ce livre est une œuvre de fiction. Les noms, les personnages et les événements sont le fruit de l imagination de l auteur et toute

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Correction sujet type bac p224

Correction sujet type bac p224 Correction sujet type bac p224 Tragique : ne peut pas échapper à son destin. Pathétique : inspire la compassion, la pitié du lecteur envers le personnage. Poignant. Méthode : Pour la question, être synthétique,

Plus en détail

- Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur. Biographe

- Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur. Biographe - Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur Biographe Le Docteur une personne énigmatique à bien des égards. Peu de personne ont pu le voir, l approcher ou même voyager avec lui. Et s il

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

NON MAIS T AS VU MA TÊTE!

NON MAIS T AS VU MA TÊTE! La compagnie Lucamoros présente NON MAIS T AS VU MA TÊTE! et autres images (portrait volé, face à face) Spectacle sans paroles et en 3 tableaux pour un peintre-clown et sa toile Compagnie Lucamoros 1 Premier

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a Epithète et Person a Marionnettes habitées et déshabitées. Epithète et Person a i!(mouton de vapeur) i! -Jeux de masque sur, dans, avec, contre le masque! -Corps qui «fait face»! -Personnages échappés

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

PRÉFACE. représenter le roi ou la nation? Préface

PRÉFACE. représenter le roi ou la nation? Préface PRÉFACE Avaient-ils le don d ubiquité? Aux origines de ce livre, il y a une constatation qui a suscité la curiosité du chercheur : parmi les représentants de l Angleterre à l étranger, certains appartiennent

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

ix questions à Guy Bérubé galeriste

ix questions à Guy Bérubé galeriste D ix questions à Guy Bérubé galeriste Guy Bérubé a complété des études dans le domaine de la photographie à Ottawa. Il a ensuite été photographe professionnel pendant dix ans. De 1990 à 2000, il a vécu

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 DOSSIER DE PRESSE Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 What is that word known to all men, Huile sur toile, 150 x 90 cm, 2013 17, rue des Filles-du-Calvaire

Plus en détail

Séance 5 : La peinture au temps de Maupassant

Séance 5 : La peinture au temps de Maupassant CHAPITRE 1 : QUE DISENT LES NOUVELLES? Séance 5 : La peinture au temps de Maupassant Du réalisme à l impressionnisme Document 1. Léon-Matthieu Cochereau, Intérieur de l atelier de David au collège des

Plus en détail

Influencer avec intégrité

Influencer avec intégrité Influencer avec intégrité 1 Les objectifs généraux d une communication. Aider (conseils, directives) Apprendre (acquérir habiletés, connaissance de soi et du monde) Créer des liens (amitiés, formation

Plus en détail

«La Fuite en Egypte» Nicolas POUSSIN 1594-1665. «Les Saints préservant le monde de la colère du Christ» Pierre Paul RUBENS 1577-1640

«La Fuite en Egypte» Nicolas POUSSIN 1594-1665. «Les Saints préservant le monde de la colère du Christ» Pierre Paul RUBENS 1577-1640 Cinq artistes qui vivent et travaillent à Lyon visitent régulièrement le Musée des Beaux Arts de la ville. Sur leurs parcours, ils s arrêtent devant une ou plusieurs oeuvres... «La Fuite en Egypte» Nicolas

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre»

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» «Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» Cet exposé vous est présenté par Liliane Gordos,Stéphanie Natalis, Bernadette

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Contact Compagnie : Cie Philippe Person, 22 rue Poncelet. 75017 Paris. cie.philippeperson@yahoo.fr

Contact Compagnie : Cie Philippe Person, 22 rue Poncelet. 75017 Paris. cie.philippeperson@yahoo.fr Relations Presse : Jean-Philippe Rigaud 06 60 64 94 27/ jphirigaud@aol.com Contact Tournée : En votre Compagnie Olivier Talpaert 06 77 32 50 50 / oliviertalpaert@envotrecompagnie.fr Contact Compagnie :

Plus en détail

Saisir les idées dans la phrase

Saisir les idées dans la phrase Leçon LA LECTURE 5 Enrichissement du sens par la subordination 1 EFFICACE Saisir les idées dans la phrase Leçon 5 Enrichissement du sens par la subordination Avertissement La présente leçon illustre comment

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

La liberté guidant le peuple,

La liberté guidant le peuple, La liberté guidant le peuple, (Huile sur toile, 1831, 2,60 x 3,25 m) d Eugène Delacroix XIXè Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet 1830, dite «les 3 glorieuses», à laquelle il

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule-

ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule- ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule- J vard Chanzy; vers midi, quelques grands personnages pleins de recueillemeiit, le procureur Lanata, le président

Plus en détail

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Sommaire. Gabrielle Vincent 2 Résumé 2. 1. Ernest et Célestine, deux personnages au cœur d enfant 3

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Sommaire. Gabrielle Vincent 2 Résumé 2. 1. Ernest et Célestine, deux personnages au cœur d enfant 3 JANVIER 2008 LIRE C EST GRANDIR DOSSIER PÉDAGOGIQUE SÉLECTION DU MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE Sommaire Gabrielle Vincent 2 Résumé 2 AXES D ÉTUDE : 1. Ernest et Célestine, deux personnages au cœur

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Réveillez le créateur qui sommeille en vous!

Réveillez le créateur qui sommeille en vous! Réveillez le créateur qui sommeille en vous! Collection «Développement personnel et professionnel» Réveillez le créateur qui sommeille en vous! Petit guide du savoir-être créatif Édition 2012 Ouvrage conçu

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE Rapprocher la culture et le monde du travail en offrant aux salariés une rencontre au quotidien avec l art, tel est le but de L Entreprise à l œuvre, opération organisée sous l égide

Plus en détail

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

Dix valeurs pour les soins infirmiers

Dix valeurs pour les soins infirmiers Dix valeurs pour les soins infirmiers La valeur n attendant pas le nombre des années, deux étudiantes en soins infirmiers se sont interrogées sur les valeurs dont l infirmière a besoin pour mieux adapter

Plus en détail

1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC

1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC 1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC Dans la galerie Est du Palais du Luxembourg (aujourd hui l Annexe de la Bibliothèque) s ouvre le 14 octobre 1750 le Cabinet du

Plus en détail

Ceci était bien sec et m oblige à vous donner plus de détail sur Regulus et sur Turner pour saisir ce tableau.

Ceci était bien sec et m oblige à vous donner plus de détail sur Regulus et sur Turner pour saisir ce tableau. 1 Georges REGULUS Serratrice Le 21 Janvier 2010 J ai «approché» Regulus à deux reprises. Jeune et grand lecteur de Proust, j avais été très intrigué en lisant «A l ombre des jeunes filles en fleurs» par

Plus en détail

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : 5 décembre 2012 par Pauline Martineau Où peut-on voir ce célèbre tableau? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres)

La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres) La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres) Auteur Marie Ndiaye Nadja Mouche de l école des loisirs, 39 pages, 2002 niveau 2 Mots clés : Différences, enfants, handicap, rumeur

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

01 - BRIGITTE, Battez-vous

01 - BRIGITTE, Battez-vous Paroles et musique : Aurélie Maggiori, Sylvie Hoarau 3eme Bureau Copyright Control PAROLES Faites-vous la guerre pour me faire la cour* Soyez gangsters, soyez voyous 1 Toi mon tout, mon loubard 2 Tu serais

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Présentation de Muséosphère... 2 Thématiques de la visite virtuelle... 2 Victor Hugo et sa famille... 2 Notre Dame de Paris... 2 Victor Hugo et ses loisirs... 2 Glossaire... 3 Découvrir

Plus en détail

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand Guillaume Wicker Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux IV 1 Je commencerais par cette interrogation : est-il

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Déterminants possessifs

Déterminants possessifs POSSESSIFS MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Déterminants Déterminants référents Déterminants possessifs Le déterminant possessif indique une relation d appartenance, de possession, de parenté, d origine, etc.,

Plus en détail

Dossier d information. Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011. Noisiel, le 10 octobre 2011

Dossier d information. Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011. Noisiel, le 10 octobre 2011 Dossier d information Noisiel, le 10 octobre 2011 Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011 Après quatre campagnes média successives depuis 2009, la CASDEN ajuste le positionnement de sa communication.

Plus en détail