Les Inspirations de René GASTON LAGORRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Inspirations de René GASTON LAGORRE"

Transcription

1 Les Inspirations de René GASTON LAGORRE

2 vsommaire Catalogue de l exposition «Les inspirations de Lagorre» présentée au Château de Seix du 12 juillet au 22 août Page 2 Page 3 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13 Page 15 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19 Page 21 Page 22 Biographie Des inspirations... à l inspiration L Orientalisme Eugène Delacroix Le Fauvisme La Méditerranée et les artistes L importance de la couleur Henri Matisse La danse de Matisse Pablo Picasso Le cubisme, les Faunes et Picasso Les Pères de l abstraction Réalités Nouvelles Ateliers Abstraction géométrique Bibliographie - Remerciements AVANT-PROPOS Cette année encore, le Château de Seix, propose au public de découvrir l œuvre du peintre René Gaston-Lagorre. Il entend ainsi poursuivre la démarche de l artiste seixois, décédé en 2004, qui revenait tous les ans dans son village exposer ses créations. «La Montagne de Lagorre», thématique présentée l an dernier, laisse place à une présentation plus axée sur le style du peintre : «Les inspirations de Lagorre». Le thème retenu pour 2010 s attarde en effet sur les grands peintres étudiés par l artiste et dont on peut retrouver de façon plus ou moins diffuse des influences dans son œuvre : sujets inspirés de Matisse, palettes de couleurs de Gauguin ou Delacroix, références cubistes ou impressionnistes, sans oublier le passage à l abstraction, etc. Les visiteurs, connaisseurs ou amateurs, sont amenés à admirer les toiles présentées tout en découvrant ce qui peut se cacher sous l inspiration et les réalisations de l artiste. Outre la variété des toiles qu il réalisa, la richesse de l œuvre de René Gaston-Lagorre tient sûrement aussi à sa grande connaissance des courants artistiques qui ont marqué l histoire de la peinture, et des grands maîtres qui l ont précédé. Au cœur de l été, le Château de Seix ouvre ses portes et invite les visiteurs à la rencontre de l œuvre riche et variée de René Gaston-Lagorre. LAGORRE en quelques dates Sa vie Son œuvre Ses parents émigrent aux États-Unis Naissance de René Gaston à New-York Retour à Seix Lagorre intègre l école des Beaux-Arts de Toulouse Prix Maury lors du concours d Émulation de peinture Il est accepté à l école des Beaux-Arts de Paris suite à sa victoire au Grand Prix municipal de Toulouse Petit Prix municipal de peinture : Le repos des bergers Grand Prix municipal de peinture de la Ville Rose : La Baignade A l occasion de son service militaire, il découvre avec bonheur le Maghreb Commandes publiques locales : Saint-laurent-sur-Save, l Isle en Dodon, Colomiers, Boussens... Il s installe définitivement à Paris où il expose à la galerie Weiler Il réalise gratuitement quatre toiles pour les fonts baptismaux de l église Saint- Étienne de Seix Début de sa carrière avec La sainte Trinité et La Vierge à l enfant et sainte-anne (église de Saint-Laurentsur-Save). Puis réalisation d une toile de 80 m 2 relattant le martyre de saint Laurent. Lagorre s intéresse à l abstraction et commence à réaliser ses Z A partir de cette date, Lagorre fréquente et expose au salon parisien Réalités Nouvelles Début de sa série sur les Ateliers Décès de Lagorre dans son appartement parisien 1 2

3 Lagorre : des inspirations à l inspiration Formation Le talent pictural de René Gaston- Lagorre est repéré très tôt par son entourage, et notamment par son professeur seixois, Jules Palmade. Celui-ci l aide à intégrer l école des Beaux-Arts de Toulouse en 1930, en lui permettant d obtenir une bourse d étude. Le jeune homme a alors 17 ans. Son séjour à Toulouse est pour lui l occasion de côtoyer les œuvres de grands peintres, qui lui serviront de modèles et de références. Il découvre alors les musées et galeries de Toulouse, notamment le musée des Augustins, mais aussi ceux des villes proches, comme le musée Toulouse- Lautrec à Albi, le musée Ingres à Montauban, ou le musée Goya de Castres. Lagorre travaille et se perfectionne. Bon élève, il obtient plusieurs récompenses : un premier prix en 1932 pour la représentation d un buste masculin, le prix Maury en 1933, le Petit Prix municipal de 1934 pour sa toile Le repos des bergers, ou encore le Grand Prix municipal de 1935 pour La Baignade. Grâce à la bourse qu il obtient avec cette dernière récompense, Lagorre se voit offrir l opportunité de rentrer à l Ecole nationale des Beaux-Arts de Paris. Heureuse époque de mon grand prix, années de pension à Paris, mes plus belles années enfin que je dois à Toulouse 1. En août et septembre 1935, il voyage en Espagne. Il visite le musée du Prado qui lui permet de découvrir, parmi d autres, les toiles du Gréco, de Vélasquez et de Goya. Les fresques de Goya qui ornent l église Saint Antoine de la Florida près de Madrid, le frappent profondément : Tout est traité avec une facture brutale et audacieuse et déjà si moderne qu elle fait penser à Manet, Renoir et Daumier 2. Cette émotion est réitérée devant le plafond peint de Tiepolo dans la salle du trône du Palais Royal de Madrid. «Autant que devant Goya, je crois avoir passé tout un après-midi à détailler cette grande et forte composition en relevant de nombreux croquis. On analyse et on saisit bien mieux ce qu on voit quand on dessine 3. Après Madrid, Lagorre s arrête à Tolède où il découvre le chef d œuvre du Gréco, L enterrement du Comte d Orgaz. Tombé sous le charme de la ville, il y retourne régulièrement au cours de sa vie et représente la cité des dizaines de fois et de manières multiples. Tolède et Le Gréco ont véritablement enchanté Lagorre. Tolède, 1964, huile sur toile.collection privée Combien de fois a-t-il d ailleurs répété à ses amis en parlant du pont de Tolède, qu il a aussi peint à maintes reprises : c est par là que Le Gréco est entré dans Tolède! 4 En octobre 1935, le jeune seixois s installe dans la capitale. Il devient l élève de Lucien Simon et de Sabatté 5. Les enseignements qu il reçoit, à Toulouse puis à Paris, lui permettent d améliorer son art et de réaliser ses premières œuvres. Celles-ci sont directement inspirées des grands artistes et courants artistiques de son temps, mais aussi des époques antérieures. Les inspirations de jeunesse De grandes peintures dans l esprit des maîtres de la Renaissance 6. La carrière de l artiste débute véritablement en 1938 à Saint- Laurent-sur-Save, lorsque le curé de la paroisse lui commande deux toiles pour le chœur de l église, La sainte Trinité et La Vierge à l enfant et sainte Anne. Enthousiasmé par ces œuvres, le prêtre confie ensuite à Lagorre la réalisation d une toile relatant le martyre de saint Laurent pour les 80m 2 du mur occidental de l édifice. C est une véritable chance pour le jeune peintre, qui a l occasion de forger ainsi sa réputation. Il choisit, pour cette œuvre majeure, de s inscrire dans la tradition de Maurice Denis 7. Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale l oblige à interrompre son travail. Mobilisé, Lagorre est envoyé au Maroc. Tout d abord effondré d avoir dû abandonner ses pinceaux, il est vite séduit par les paysages qu il découvre : Si les tragiques évènements que nous vivons m ont arraché à mes études, à mes travaux et à mes goûts, je bénis toutefois la Providence qui m a permis de venir au Maroc, ce pays qui a inspiré de si belles choses au célèbre peintre Delacroix. Je ne me lasse pas d admirer des paysages et des spectacles bien nouveaux pour moi, et qui me chatouillent agréablement et ravissent mon âme d artiste. Mais sans ma palette, j avoue que je suis quelquefois malheureux 8. La découverte du Maghreb est pour lui décisive. Tombé amoureux de «quelques coins magnifiques baignés de lumière 9», il séjourne fréquemment par la suite dans ces contrées et y consacre de nombreuses toiles, dans la veine orientaliste. Tout comme l avait fait un demi siècle plus tôt le peintre qu il reconnaît comme son maître, Henri Matisse, lui-même venu marcher dans les pas d Eugène Delacroix J ai quitté le Maroc après un long séjour qui restera pour moi toujours ensoleillé, pour quelque part dans le sud tunisien une contrée non moins intéressante L esprit naquit de l uniformité : de la monotonie. Je suis heureux de connaître tous ces pays si nouveaux pour moi 10. La démobilisation lui permet de revenir à Saint-Laurent-sur-Save. En 1942, quatre ans après l avoir commencé, il met enfin la dernière touche au Martyre de saint Laurent. Porté par le succès rencontré par cette œuvre gigantesque, il se prend à rêver à la fondation d un atelier : je voudrais pouvoir former une équipe [ ] avec des peintres, des sculpteurs, des architectes, pour lutter contre tout ce qui avilit, pour dégager un art local moderne, étroitement lié avec les anciens maîtres qui ont embelli le vrai visage du Languedoc. Il y a des éléments dans notre région. Nous pourrions faire ici ce que l atelier d art religieux de Maurice Denis a fait à Paris 11. Ses premières œuvres commingeoises lui permettent d abord de recevoir des commandes à caractère religieux : toiles pour des églises, chemins de croix, portrait du cardinal Saliège, etc. Il bénéficie également de plusieurs grandes commandes publiques en Haute-Garonne, au cours de la décennie qui suit la guerre : ornementation complète de la grande salle des mairies de l Isle-en-Dodon ( ), de Boussens (1954) puis de Colomiers. Si les toutes premières œuvres créées à la fin des années 1930 pour le chœur de Saint-Laurent doivent beaucoup à Maurice Denis et aux Nabis, les toiles des années s inscrivent davantage dans le courant réaliste de l époque. De nombreux éléments des peintures de la mairie de Boussens ne sont d ailleurs pas sans rappeler le style du réalisme socialiste sovié- tique, ce qui cadre judicieusement avec la thématique imposée : l essor de l industrie locale et l agriculture moderne Usine de la RAP, 1954, huile sur toile. Collection Commune de Boussens Lagorre développe toutefois un style qui lui est propre, faisant son miel des apports des avant-gardes artistiques qui l ont précédé. 3 4

4 Meknès, vers 1950, gouache. Collection Commune de Seix La simplification des formes, parfois construites comme un assemblage de figures géométriques, doivent par exemple beaucoup à Pablo Picasso et au cubisme. Mais c est surtout en Matisse, l autre grande figure de l art du XXe siècle, que Lagorre reconnaît un maître. Le grand peintre a d ailleurs conforté le jeune seixois dans sa vocation, lors de leur unique rencontre, en l encourageant par ces paroles : «Vous êtes peintre.» Considéré comme le maître de la couleur, Matisse fut le chef de file des Fauves. Tons purs, vifs, lumineux une palette de pierres précieuses, rubis, émeraude, saphir - perspective écrasée ou décalée, formes cernées de noir, souplesse du trait, surtout dans les représentations végétales : tout cela se retrouve aussi dans les toiles que peint Lagorre dans les années Le sujet de nombreuses œuvres de ces années-là, paysages de la Méditerranée ou du Maghreb, fait également écho aux propres recherches de jeunesse de Matisse. Ces pays ensoleillés m attirent et c est en eux que je puise mes meilleures inspirations 12. L inspiration du peintre expérimenté A partir des années 1960, l artiste engage une recherche plus personnelle, une réflexion plus intime sur son art. Non qu il se détourne de ce qu il a réalisé jusque là, mais il cherche une nouvelle voie. Cette période est notamment celle où il se tourne vers l abstraction et commence à réaliser les Z. Z, 1991, huile sur toile. Collection privée J ai dû commencer ce nouveau style vers 1966 ; ce fût plutôt comme ma réponse à un appel, à une voix intérieure devenant de plus en plus impérative. Je n ai pas cherché à peindre pour céder à une mode mais pour me faire plaisir 13. Concernant les «Z» et leur signification, voici ce que dit l artiste : «Comme un éclair le Z est simplement pour moi, une image de la vie, de sa brièveté et de sa beauté. J essaie de donner à voir et surtout à penser. L éphémère, c est ce que vient rappeler l éclair du Z» 14. Beaucoup de ses Z sont purement abstraits, assemblages dynamiques de parallélépipèdes et de lignes, dans la mouvance de Vasarely et de l abstraction géométrique. Les couleurs, en larges aplats, restent vibrantes, comme dans sa peinture figurative. Lagorre n abandonne pas pour autant, dans la maturité, la figuration plus classique. Il continue inlassablement de peindre les paysages qui l inspirent tant, notamment l Espagne, ou ses chères Pyrénées. Mais les sujets représentés ont désormais souvent pour toile de fond le grand éclair du Z. Z, 1991, huile sur toile. Collection privée A la fin des années 1980 et au début des années 1990, il entame la série des Ateliers : le style demeure géométrique, certes, mais plus totalement abstrait, car on reconnaît, à travers les lignes entremêlées aux couleurs fluorescentes, la verrière d un atelier d artiste et les silhouettes de gratteciels aux formes épurées. Lointaine réminiscence de New York, ville natale du peintre? Jusqu à la fin de sa vie, en 2004, Lagorre poursuit avec bonheur ses recherches picturales, passant de la figuration à l abstrait avec un style toujours empreint de fraîcheur et de vivacité. Je pense aussi, comme le peintre Alechinsky, que l œuvre provoquée par la sensibilité, l émotion, la spontanéité, ne sera jamais abstraite, elle représentera toujours l homme Lettre du 1er mai 1940 adressée à M. Perrin, de l Ecole des Beaux-Arts de Toulouse. 2 René Gaston-Lagorre in Louis CARSALADE, Lagorre en Haute Save. 3 Ibid. 4 Propos de Monsieur Ryton Cazenave 5 Article de Paris-Soir n 6895, 25 septembre 1942, Fonds ancien de la bibliothèque de l Ecole des Beaux-Arts de la Ville de Toulouse. 6 Article de Paris-Soir, op. cit. 7 Article de Paris-Soir, op. cit. 8 Lettre du 18 mai 1939 écrite à Meknès et adressée à M. Parayre, de l Ecole des Beaux-Arts de Toulouse. 9 Lettre du 1er mai 1940 adressée à M. Perrin, op. cit. 10 Lettre du 1er mai 1940 adressée à M. Perrin, op. cit. 11 Article de Paris-Soir, op. cit. 12 René Gaston-Lagorre in Le Couserans n 6, Eté 2004, p René Gaston-Lagorre in Henri L. PETIT, René Gaston-Lagorre et ses œuvres, p René Gaston-Lagorre in Le Couserans, op. cit., p Lettre du 26 avril 2001 adressée à M. Balard. 5 6

5 L Orientalisme Aujourd hui que la conquête d Afrique a fait de l arabe EUGÈNE DELACROIX Le premier mérite d un tableau est d être une langue à la mode et courante, il faut espérer que cette une fête pour l oeil riche mine sera fouillée dans tous les sens par nos jeunes orientalistes. Théophile Gautier Eugène Delacroix ( ) Courant littéraire et artistique qui débute au XIXe siècle, l orientalisme marque en Occident l intérêt et la fascination pour les cultures du Maghreb, turques et arabes. Il ne s agit pas d un style à proprement parler, car il rassemble des artistes et des œuvres très divers. Seul le thème permet de les regrouper. Au XIXe siècle, ce sont surtout des scènes de harem, présentant des femmes alanguies et lascives, ou des descriptions de paysages typiques (déserts, oasis ou villes orientales). L intérêt des artistes se porte aussi sur les costumes, l architecture, ou les objets du quotidien. Dès 1880, certains thèmes tombent en désuétude, notamment celui du harem. Se profilent alors une étude de la société plus précise et des paysages plus proches de la réalité que du fantasme. La couleur quant à elle est toujours lumineuse, les tons sont chauds et les contrastes marqués. Léon Belly, Eugène-François Deshayes, ou encore Eugène Delacroix et Dominique Ingres, sont parmi les peintres orientalistes les plus connus. Issu d une famille bourgeoise, Delacroix reçoit une solide éducation. Son parcours lui permet de faire la connaissance de Théodore Géricault, de sept ans son aîné, qui aura toujours une influence sur son art. Il maîtrise aussi bien la technique de la peinture à l huile que celle de l aquarelle. Ses sujets s inspirent de la littérature, du théâtre, ou encore des thèmes orientaux, historiques et religieux. Plus attaché à la couleur qu au dessin, l artiste s oppose ainsi aux néoclassiques, et notamment à Dominique Ingres, son contemporain. Les toiles de Delacroix sont marquées par de forts contrastes d ombre et de lumière qui donnent du relief aux modèles. Critiqué fortement au début de sa carrière, le peintre sait s entourer d intellectuels et autres grands personnages pour défendre et faire connaître son art, parmi lesquels Charles Baudelaire, Théophile Gauthier ou Adolphe Thiers. Meknès 1950, gouache, 23 cm x 31 cm. Meknès 1950, gouache, 23 cm x 31 cm. Collection Commune de Seix 7 8

6 Le FAUVISME La couleur surtout et peut-être plus encore que le dessin est une libération Henri Matisse LA MÉDITERRANÉE ET LES ARTISTES Alger Non daté (années 1940), gouache, 59 cm x 43,5 cm. Le sujet traité (une scène intime de la vie algéroise), les couleurs vives et lumineuses turquoise, indigo, orange, mauve, rouge tomette les figures délimitées par un cerne épais, la perspective écrasée, la végétation simplifiée d un trait souple tout dans cette gouache de Lagorre rappelle les peintures marocaines de Matisse. Le peintre seixois s exprime avec audace, la composition est complexe et originale : au premier plan, une végétation luxuriante se superpose à la vision en plongée de deux terrasses, entre lesquelles on aperçoit, au fond, un balcon ouvragé donnant sur un coin de mer. Ici tout concourt à évoquer la joie et la douceur de vivre dans ces pays ensoleillés que Lagorre affectionne. Malgré sa brièveté ( ), ce mouvement a marqué définitivement la peinture et a permis son renouveau. Essentiellement fondé sur la prédominance de la couleur, le fauvisme rassemble des artistes préoccupés par la création d un nouveau langage pictural : Matisse, Derain, Vlaminck et Braque, notamment. Les premières toiles, exposées dans une même salle au Salon d Automne de 1905, font scandale : le critique Vauxcelles qualifie la pièce de cage aux fauves. Les couleurs pures, violentes, les larges aplats de peinture, les formes imprécises soulignées d un cerne noir, sont autant de coups de griffes contre l académisme enseigné dans les écoles des Beaux-Arts. De l Antiquité à nos jours, la Méditerranée a toujours attiré et inspiré les artistes. Les paysages ensoleillés, les trésors de l architecture, les couleurs intenses, ont joué véritablement le rôle de catalyseurs pour la créativité de nombreux peintres. Ainsi, parmi les grands artistes qui sont allés en villégiature sur les bords de la Méditerranée y puiser l inspiration, trouve-t-on Delacroix, Van Gogh, Gauguin, Matisse, Picasso ou encore Dali. Trait vif et libéré, palette joyeuse et saturée : qu ils se trouvent sur les rives européennes ou africaines, les peintres trouvent fraîcheur et renouveau dans ces contrées exotiques, gorgées de lumière. Ile de Lérins Non daté (après 1960), gouache, 36 cm x 46 cm. Collection Commune de Seix 9 10

7 L IMPORTANCE DE LA COULEUR La couleur est par excellence la partie de l art qui détient le don magique. Alors que le sujet, la forme, la ligne s adressent d abord à la pensée, la couleur n a aucun sens pour l intelligence, mais elle a tous les pouvoirs sur la sensibilité. De l Antiquité à nos jours, la Méditerranée a toujours attiré et inspiré les artistes. Les paysages ensoleillés, les trésors de l architecture, les couleurs intenses, ont joué véritablement le rôle de catalyseur pour la créativité de nombreux peintres. Ainsi, parmi les grands artistes qui sont allés en villégiature sur les bords de la Méditerranée y puiser l inspiration, trouve-t-on Delacroix, Van Gogh, Gauguin, Matisse, Picasso ou encore Eugène Delacroix Dali. Trait vif et libéré, palette joyeuse et saturée : qu ils se trouvent sur ses rives européennes ou africaines, les peintres trouvent fraîcheur et renouveau dans ces contrées exotiques, gorgées de lumière. La Chapelle rose 1954, gouache, 41 cm x 33 cm. Collection Commune de Seix Se rappeler qu un tableau avant d être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées. (Maurice Denis) Henri MatissE Alors qu il n est pas destiné à devenir artiste, Matisse révolutionne l art de la peinture. Fasciné par les couleurs et les jeux d ombre et de lumière, le peintre développe cet attrait dans ses toiles. Chef de file des Fauves, il se dirige progressivement vers l abstraction, simplifiant les formes pour laisser la place aux couleurs. Connu pour la luminosité de ses œuvres et la pureté vibrante de sa palette, Matisse n hésite pas à étaler sur la toile la pâte directement sortie des tubes de peinture, sans mélanger les tons, sans les retravailler, sans les atténuer Inconcevable au début du XXe siècle! Lorsqu il expose au Salon d Automne en 1905, il fait scandale avec La Femme au chapeau. Il s agit moins pour lui de faire le portrait de son épouse que de «peindre un tableau», c est-à-dire de construire par la couleur : formes réduites à l essentiel, écrasement de la perspective, couleurs outrées qui éclatent en taches sur la toile (vert, bleu, blanc, rouge, jaune), et trahissent de façon violente les techniques traditionnellement employées pour suggérer le modelé. Reprenant puis se détachant des conceptions impressionnistes, Matisse ouvre la voie aux peintres modernes, qu il inspire par son travail sur la primauté de la couleur, le détachement de la perspective classique ou la composition d un tableau, mais aussi par ses papiers découpés qui tendent vers l abstraction. Rechignant à se conformer à un art académique, critiqué dans sa jeunesse pour cela, il est néanmoins encensé à l âge de la maturité et apparaît, avec Picasso, comme l artiste majeur de l histoire de l art du XXe siècle. Si le nu en lui-même s inscrit tout à fait dans le style «réaliste» affectionné par Lagorre dans les années 1940, le traitement du décor est nettement matissien : rubis, saphir et émeraude rappellent la palette étincelante du maître, et les feuilles surdimensionnées au profil dentelé qui composent le fond du tableau ne sont pas sans évoquer certains motifs des papiers découpés. Sans titre 1946, huile sur toile, 31 cm x 39,5 cm Les détails diminuent la portée des lignes, ils nuisent à l intensité émotive, nous les rejetons Henri Matisse ( ) 11 12

8 LA DANSE DE MATISSE C est l un des tableaux les plus célèbres de l artiste, réalisé en 1909 pour le grand collectionneur d art russe Chtchoukine. Matisse réalise cette huile gigantesque (260 x 391 cm) en même temps qu une autre, La Musique. Ces deux toiles sont caractéristiques de la période fauve de l artiste. Par la suite, le peintre reprend souvent les figures ondulantes de La Danse dans d autres réalisations. Les corps se contorsionnent pour évoquer un élan, une rythmique, et le mouvement de la danse même est privilégié par rapport aux personnages. Ceux-ci sont en effet déformés par l action, et leur silhouette serpentine, cernée d un épais trait noir, est volontairement imprécise et impersonnelle. Tous ces éléments, jusqu au titre choisi, se retrouvent dans les tableaux que peint Lagorre pour sa série La Danse. Toutefois, la recherche personnelle de l artiste seixois lui permet de se démarquer de son modèle, notamment au niveau de la palette et de l insertion dans la toile du Z caractéristique de sa peinture autre facteur de légèreté et de dynamisme. Sans titre (affiche) 1944, gouache, 57 cm x 70 cm. La danse, 1999, huile sur toile, 65 cm x 81 cm. Collection Commune de Seix La danse, 1999, huile sur toile, 25 cm x 35 cm. Collection Particulière 13 14

9 PABLO PICASSO Je n évolue pas, je suis. Il n y a en art, ni passé, ni futur. L art qui n est pas dans le présent ne sera jamais. Picasso est l un des artistes majeurs du XXe siècle, et certainement celui qui dépasse le plus les limites de l art académique, cherchant toujours de nouvelles techniques et sources d inspiration pour créer un langage novateur : «En peinture on peut tout essayer. On a le droit. Mais à condition de ne jamais recommencer.» Picasso est précurseur en de nombreux domaines. Avec Les Demoiselles d Avignon en 1907, il impose le cubisme mais fait éclater le scandale, ce qui ne l empêche pas de poursuivre ses recherches artistiques et de présenter Pablo Picasso ( ) en 1912 Nature morte à la chaise cannée, tableau dans lequel pour la première fois est collé un élément plastique. Répandu aujourd hui, ce procédé était à l époque extrêmement moderne et innovant. LE CUBISME, Les faunes et picasso De nos jours, l on ne va plus à l asile, on fonde le Cubisme. On date généralement la naissance du cubisme de 1907 : le tableau Les Demoiselles d Avignon de Picasso, co-fondateur du mouvement avec Braque, provoque une révolution sans précédent dans l art. L artiste disloque son sujet, puis recompose le tableau avec des éléments géométriques, sans tenir compte de la vraisemblance. Critiqué d abord puis encensé ensuite, le cubisme a été la technique de grands artistes comme Pablo Picasso et George Braque, mais aussi Constantin Brancusi, Alexander Archipenko, Robert Delaunay, Fernand Léger ou encore Marcel Duchamp. Pablo Picasso Picasso 2000, huile sur toile, 27 cm x 35 cm. Lagorre admirait Picasso, pour sa créativité et son apport à l histoire de l art, et l on comprend aisément que l artiste ait été un modèle et une source d inspiration pour le peintre seixois, comme pour beaucoup d autres au demeurant. Faune 1994, huile sur toile, 16 cm x 22 cm. Collection Commune de Seix Le faune est une figure récurrente chez Picasso. Clin d œil de Lagorre au maître catalan? 15 16

10 LES PÈRES DE L ABSTRACTION Si nous ne pouvons nous libérer nousmêmes, nous pouvons libérer notre vision. Vassily Kandinsky ( ) est généralement considéré comme le fondateur de l art abstrait. Son aquarelle de 1910 révolutionne l art. Il est aussi l un des premiers à théoriser l abstraction, notamment dans son essai Du spirituel dans l art, qui le rend célèbre auprès de ses contemporains et fait de lui l artiste de la «nécessité intérieure», de la recherche de spiritualité, qui marquera profondément les XXe et XXIe siècles. Contemporain de Kandinsky, Kasimir Malevitch ( ) est lui aussi un précurseur de l art abstrait. Avec son Carré noir sur fond blanc en 1913, il fait Le Rugbyman 1995, huile sur toile, 35 cm x 27 cm. Collection Commune de Seix Pablo Picasso sensation et s attire les foudres de la critique, ce qui ne l empêche pas cinq ans plus tard de peindre Carré blanc sur fond blanc, considéré comme le premier monochrome. Enfin, autres pionniers de ce mouvement : Piet Mondrian ( ) et Théo Van Doesburg ( ), dont les expressions artistiques sont relativement proches. Très géométriques, leurs tableaux sont composés d aplats de couleurs souvent primaires qui s insèrent dans des carrés ou des rectangles. L abstraction est vieille comme l art, et le mérite de notre siècle est d en avoir identifié le concept. En 1931 est créée l association «Abstraction-Création», remplacée en par l association dite «Salon des Réalités Nouvelles». Son but est d organiser le Salon de l Abstraction, animé par les artistes. Depuis les années 1950, et de nos jours encore, le Salon présente toutes les tendances de l abstraction, jusqu à celles qui sont en marge de ce courant. «Réalités Nouvelles» connaît plusieurs lieux d exposition à Paris et aux alentours : le Musée d Art Moderne de Paris ( ), le Parc floral de Vincennes ( ), l Espace de Nesle ( ), l Espace Eiffel-Branly ( ), l Espace Auteuil ( ) et le Parc Floral de Vincennes ( ). Guy Lanoë Lorsqu il se lance dans l abstraction dans les années 1960, Lagorre se tourne naturellement vers le «Salon des Réalités Nouvelles», où il expose par deux fois. RÉALITÉS NOUVELLES Aplats de couleurs et formes géométriques Le tableau n est pas purement abstrait, puisque l on peut reconnaître un visage inscrit dans un ovoïde le ballon de rugby, sur fond de Z, mais il se rapproche de la veine de l abstraction géométrique. Il rappelle en tout cas les œuvres de Piet Mondrian ou de Théo Van Doesburg, caractérisées par l emploi de couleurs primaires inscrites dans des carrés ou des rectangles. Lagorre parvient ici à mêler plusieurs influences à son style personnel dans un tableau très structuré, coloré et lumineux. Ce tableau des années 1960 ne peut pas être qualifié d abstrait, puisque l entrelacs de lignes foncées sur fond de flammes bleues, et surtout la présence de deux zigzags rougeoyants, suggèrent les traits d un visage. Mais il témoigne du cheminement de Lagorre dans sa Sans titre 1968, huile sur toile, 30 cm x 25 cm. Collection Particulière recherche personnelle, à une époque où il se rapproche du courant de l abstraction géométrique

11 LES ATELIERS Un Z qui veut dire Lagorre Françoise Cariès Le peintre conçoit cette série aux alentours de 1990, alors que les Z sont apparus 25 ans plus tôt. Symbole de l éphémère, cette lettre figure dans tous les Ateliers qu il réalise. Sur grand, moyen ou petit format, Lagorre décline des compositions totalement géométriques. Tantôt extrêmement lumineuses presque fluorescentes tantôt plus sombres, ces toiles laissent transparaître la maîtrise de la couleur et de la composition par l artiste. Pour réaliser ses œuvres, il doit d ailleurs dessiner tout un maillage de lignes droites sur la toile, qui lui servent de repères pour peindre. La création des Ateliers obéit à une logique précise ; la composition rigoureuse trahit la complexité de la recherche picturale de Lagorre. Pour comprendre cette série, il faut imaginer se trouver à l intérieur d un atelier d artiste et regarder vers l extérieur, à travers une verrière, systématiquement présente. Derrière les montants des carreaux apparaît alors un paysage de gratteciel, simples rectangles percés d une multitude de petites fenêtres colorées. Elément plus abstrait, le Z léger qui barre la toile se retrouve aussi, suivant un schéma récurrent, au premier plan, zigzaguant de part et d autre du tableau et suivant la diagonale de celui-ci. Atelier, 1992, huile sur toile, 16 x 22 cm. Atelier 1992, huile sur toile, 16 cm x 22 cm. Atelier, 1992, huile sur toile, 16 cm x 22 cm. Collection Commune de Seix Atelier, 1992, huile sur toile, 16 cm x 22 cm. Collection Commune de Seix 19 20

12 ABSTRACTION GÉOMÉTRIQUE BIBLIOGRAPHIE REMERCIEMENTS Puisque seules les entités de l art du passé sont intelligibles, puisqu il n est pas permis à tout le monde d étudier profondément l art contemporain, à la place de sa compréhension nous préconisons sa présence. L art abstrait se passe de modèle et développe ses propres courants, dont le seul point commun est finalement de ne pas représenter la réalité immédiatement perceptible. Parmi les différents mouvements se détache à partir de la fin des années 1950 «l abstraction géométrique», de laquelle Lagorre entend être proche. Pour les artistes de ce courant théorisé par Vasarely, l assemblage rigoureux et répétitif de lignes et de figures Victor Vasarely géométriques, associé à des couleurs pleines et tranchées, doit constituer la base structurelle de chaque œuvre. Afin que l art ne soit pas réservé à une élite, l objectif est de produire un impact visuel fort (et parfois déroutant comme une illusion d optique) pour tout spectateur, susceptible de stimuler «la voie naturelle de sa réceptivité émotive». - Louis Carsalade, Lagorre en Haute Save, Rieumes, association Savès-Patrimoine, Carine de la Chouë de la Mettrie, René Gaston-Lagorre : une vie dédiée à la peinture, Le Couserans, n 6, été 2004, pp Raymond Gabarre Mon ami, René Gaston-Lagorre, Mémoire du Garbet, n 28, 2005, pp Henri L. Petit, René Gaston-Lagorre et ses œuvres, Savès-Patrimoine : Savès et Serrère, Rieumes, bulletin annuel de l association Savès-Patrimoine, 1994, pp Article Les bergers de Lagorre, article de journal non daté, sans référence. La Communauté de Communes du Canton d Oust remercie toutes les personnes qui par leurs témoignages, le prêt d œuvres et la consultation de documents ont permis la réalisation de cette exposition : - La Commune de Seix - Monsieur André Balard - Messieurs Paul, Christian et Jean-Claude Broué - Monsieur et Madame Laffont - Madame Marie Azam - Monsieur Jacques Orteu - Madame Elodie Pasturel - Monsieur et Madame Biros - Monsieur et Madame Souque - Madame Anne Jourdain, Fonds ancien de la bibliothèque de l Ecole des Beaux-Arts de la Ville de Toulouse - Madame Caroline Berne, Musée des Augustins Musée des Beaux-Arts de la Ville de Toulouse Z 2002, huile sur toile, 60 cm x 50 cm. Recherches, textes et photographies : Pauline Chaboussou et Audrey Dupuy. Conception : Ecologic Communication. Impression : Fabbro. Communauté de Communes du Canton d Oust,

13 Le Réseau PATRIM 1- Château de Seix, Centre d interprétation du patrimoine des vallées du Couserans 2- Ecomuseu de les Valls d Aneu, Esterri d Aneu 3- Centro de Interpretación Santiago Ramon Y Cajal, Ayerbe 4- Musée Larrey, Beaudéan 5- Centro de Interpretación del agua, Albelda 6- Maison des Sources, Mauléon-Barousse 7- Centro de Interpretación del Megalitismo Pirenaico y de la Val d Hecho, Hecho 8- Maison Pyrénéenne du Pastoralisme, Azet Le Château de Seix, Centre d interprétation du patrimoine des vallées du Couserans, appartient à un réseau pyrénéen transfrontalier de huit centres d interprétation. Il est ouvert au public tous les jours en saison estivale. Visite sur demande pour les groupes toute l année. Renseignements Communauté de Communes de Canton d Oust : Château de Seix - Centre d interprétation : Office de Tourisme du Haut-Couserans :

Pierre-Auguste Renoir

Pierre-Auguste Renoir Pierre-Auguste Renoir Néen 1841 Mort en 1919 française, mais aussi graveur, lithographe, sculpteur et dessinateur. Renoir fait partie du groupe des impressionnistes. Il est le maitre incontesté de la lumière

Plus en détail

Le Tableau, JF Laguionie Des références picturales

Le Tableau, JF Laguionie Des références picturales Le Tableau, JF Des références picturales Analyse, citations et commentaires issus du dossier du Centre culturel Les Grignoux, complétés par quelques autres propositions d œuvres. «Le tableau renvoie de

Plus en détail

Le nu descendant l escalier 1912 de Marcel Duchamp (1887-1968) Sophie BONNET Conseillère pédagogique arts visuels Charente

Le nu descendant l escalier 1912 de Marcel Duchamp (1887-1968) Sophie BONNET Conseillère pédagogique arts visuels Charente Le nu descendant l escalier 1912 de Marcel Duchamp (1887-1968) Marcel Duchamp (1887-1968) Nu descendant l escalier n 2, 1912 Huile sur toile 146X89 cm Philadephia Museum of Art On distingue une zone sombre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. et les peintres d ajaccio 1890-1960. Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010

DOSSIER DE PRESSE. et les peintres d ajaccio 1890-1960. Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010 DOSSIER DE PRESSE corbellini, capponi et les peintres d ajaccio 1890-1960 Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010 Contact : «Association le lazaret Ollandini-Musée

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration Proposition de création

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

1895 Maison Maria sur la route de Château Noir 65 x 81 cm. Huile sur toile

1895 Maison Maria sur la route de Château Noir 65 x 81 cm. Huile sur toile LE CUBISME Le Cubisme désigne la révolution picturale initiée en 1907-1908 par Pablo Picasso et Georges Braque, bientôt suivis par Juan Gris, Fernand Léger, Robert Delaunay entre autres. Pour la première

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Initiation à l histoire de l art

Initiation à l histoire de l art Niki de Saint Phalle II Niki de Saint Phalle (1930-2002) aborde l art en autodidacte. Elle commence à peindre en 1952. Ses tableaux plâtrés : «Les Tirs» (1960) auxquels sont attachés des poches de peinture

Plus en détail

ATELIER ATHENAÏS. Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle.

ATELIER ATHENAÏS. Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle. ATELIER ATHENAÏS Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle Mars 2015 SOMMAIRE Le contexte La demande du client Ma proposition Les

Plus en détail

L Orient à Montréal. Auteure : Gabrielle Blanchette-Lafrance Dernière mise à jour : 23/03/2015

L Orient à Montréal. Auteure : Gabrielle Blanchette-Lafrance Dernière mise à jour : 23/03/2015 Auteure : Gabrielle Blanchette-Lafrance Dernière mise à jour : 23/03/2015 L Orient à Montréal L exposition «Merveilles et Mirages de l orientalisme, De l Espagne au Maroc : Benjamin-Constant en son temps»,

Plus en détail

Carnet de jeux. musée des beaux-arts de Liège

Carnet de jeux. musée des beaux-arts de Liège Carnet de jeux musée des beaux-arts de Liège Luis Enrique Salazar est né en 9 à San Sebastian (Pays Basque Espagne). L enfance de l artiste est marquée par l atmosphère tendue qui règne dans l Espagne

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique «Expérience monochrome» Fiche technique Monochrome Le pouvoir des couleurs Monochrome (Définition issue du «vocabulaire d Esthétique» d Etienne Souriau) : Qui est d une seule couleur. On ne qualifie guère

Plus en détail

les Collections musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Un espace pérenne spécialement réaménagé au rez-de-chaussée Communiqué de presse Octobre 2015

les Collections musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Un espace pérenne spécialement réaménagé au rez-de-chaussée Communiqué de presse Octobre 2015 musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq L Isle-Adam, Val-d Oise Communiqué de presse Octobre 2015 Regard sur les Collections Réouverture du musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Exposition du 24 janvier

Plus en détail

Premiere partie: Mondrian et ses choix artistiques

Premiere partie: Mondrian et ses choix artistiques J ai choisi de constituer ce dossier autour de l artiste : Pietr Mondrian, je montrerais dans ce dossier ses choix artistiques ainsi que l influence qu il a exercé sur d autres domaines artistiques pour

Plus en détail

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal.

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal. FICHE COMM MODèLE 2014 - Saison#3 TITRE DE événement-exposition : «Derrière une feuille» AUTEURE : Francesca Reyes-Cortorreal artiste peintre GENRE : Installation de tableaux (techniques mixtes) DURéE

Plus en détail

«Picasso joue de la guitare» Fiche technique

«Picasso joue de la guitare» Fiche technique «Picasso joue de la guitare» Fiche technique Le cubisme Pablo Picasso Les artistes Pablo Picasso et Georges Braque ont changé la face de l'art, au 20e siècle, en fragmentant le sujet de leurs œuvres d'art

Plus en détail

Un rarissime dessin du XVIe siècle, provenant d une collection privée Américaine

Un rarissime dessin du XVIe siècle, provenant d une collection privée Américaine Mercredi 3 Decembre 2014 à 14H30 Hommage à Pierre-Joseph Redouté Un rarissime dessin du XVIe siècle, provenant d une collection privée Américaine EXPERTS Cabinet de BAYSER 69 rue Saint-Anne 75002 Paris

Plus en détail

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Vous trouverez ci-dessous mon résumé concernant la démarche et les critères à respecter pour obtenir les meilleurs résultats d une peinture «équilibrée» certains disent harmonieuse.

Plus en détail

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Nom : Prénom : Classe : Naissance du collage Pablo Picasso, Nature morte à la chaise cannée, 1912 Max Ernst, Le Rossignol chinois,

Plus en détail

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg. Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ 1 Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/

Plus en détail

Tony GARNIER. Son projet de «Cité industrielle» révolutionne l urbanisme et l architecture

Tony GARNIER. Son projet de «Cité industrielle» révolutionne l urbanisme et l architecture Architecte urbaniste, ce Lyonnais visionnaire conçoit, dès 1917, les bases de l urbanisme actuel et à ce titre, influence durablement l architecture contemporaine. Tony GARNIER Né le 13 août 1869 à 10

Plus en détail

Les Avant-gardes artistiques 1905-1910

Les Avant-gardes artistiques 1905-1910 Les Avant-gardes artistiques 1905-1910 Claude Monet, Meule, Soleil couchant 1890-91, huile sur toile, 73 92 cm, musée des beaux-arts de Boston. Piabia, UDNIE, 1913 (huile sur toile, 2,9 x 3 m, Centre Pompidou,

Plus en détail

Gérard Garouste, éloge du questionnement

Gérard Garouste, éloge du questionnement Peinture Entretien avec Philippe Piguet Gérard Garouste, éloge du questionnement Face à la critique radicale de l acte de peindre, reprendre la peinture à l origine. La confronter aux Maîtres du passé

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Antoine de Margerie. dossier de presse. Les horizons sensibles

Antoine de Margerie. dossier de presse. Les horizons sensibles dossier de presse Antoine de Margerie Les horizons sensibles Hôtel Estrine 8, rue Estrine 13210 Saint-Rémy-de-Provence Tél. 04 90 92 34 72 www.musee-estrine.fr 6 septembre - 29 novembre 2015 Antoine de

Plus en détail

laissez-vous conter le Musée Emmanuel de la Villéon

laissez-vous conter le Musée Emmanuel de la Villéon laissez-vous conter le Musée Emmanuel de la Villéon Le musée A cquise et restaurée par la ville de Fougères en 1977, la maison à porche, rue Nationale, abrite aujourd hui le musée Emmanuel de la Villéon.

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 3 ème Période historique : XXème siècle Moment choisi : Guerre de Corée Thématique : Arts, Etats, pouvoir Sujet : Guerre froide Domaine artistique : Art du visuel Œuvre : Massacre

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

Analyse plastique des œuvres : Les questions liées aux composantes plastiques et aux moyens mis en oeuvre

Analyse plastique des œuvres : Les questions liées aux composantes plastiques et aux moyens mis en oeuvre Analyse plastique des œuvres : Les questions liées aux composantes plastiques et aux moyens mis en oeuvre La couleur Comment peut-on qualifier les couleurs? (Vives, transparentes, opaques, ternes, brillantes,

Plus en détail

Je suis heureuse de présenter cette exposition en France et je remercie la Galerie ORENDA de m avoir donné la possibilité d organiser cette

Je suis heureuse de présenter cette exposition en France et je remercie la Galerie ORENDA de m avoir donné la possibilité d organiser cette Je suis heureuse de présenter cette exposition en France et je remercie la Galerie ORENDA de m avoir donné la possibilité d organiser cette exposition en pensant au public parisien. Imen Ben Belgacem biographie

Plus en détail

Concours de dessin. Guide des enseignants. Vibrations Op! Couleur, ligne, volume. Ann-Sophie Caouette

Concours de dessin. Guide des enseignants. Vibrations Op! Couleur, ligne, volume. Ann-Sophie Caouette 1 Concours de dessin Guide des enseignants Vibrations Op! Couleur, ligne, volume Ann-Sophie Caouette 2 Dans le cadre de l exposition : Op! Le vertige optique Cette exposition collective sera présentée

Plus en détail

Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur

Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur EXPOSITION Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur Du 29 Mars au 13 Décembre 2015 Musée Eugène-Carrière, 3 rue Ernest Pêcheux 93460 GOURNAY sur Marne La nouvelle présentation de la collection permanente

Plus en détail

Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE»

Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE» Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE» 14 avril 12 juin 2016 Michel Juillard, Esprit de famille, acrylique sur toile. S.d. Dossier pédagogique à destination des enseignants. Adresse : 19 rue de l

Plus en détail

La Maison familiale. d Henri Matisse

La Maison familiale. d Henri Matisse La Maison familiale La Maison familiale d Henri Matisse d Henri Matisse présente Les ateliers pédagogiques 2013-2014 La Maison familiale d Henri Matisse propose un voyage dans le passé d un des plus prestigieux

Plus en détail

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER La cité radieuse est haute de 17 étages et regroupe 337 appartements (137x 56 x 24m). Le toit comporte une école maternelle, une piste

Plus en détail

Comment lire une œuvre d art, un tableau?

Comment lire une œuvre d art, un tableau? Comment lire une œuvre d art, un tableau? Les noces de Cana (détail) : Véronèse (château deversailles) Se définit comme artistique toute activité qui cherche à travers des images à communiquer des sensations,

Plus en détail

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ...

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ... Maison et jardins de Claude Monet carnet de jeux 5/8 ans Ce carnet appartient à :.............................................................. J ai.................... ans Date de ma visite à Giverny

Plus en détail

Témoignage de Jean-Pierre Bénisti

Témoignage de Jean-Pierre Bénisti L HOMME Bénisti Témoignage de Jean-Pierre Bénisti Parler de son père n est pas aisé; je vais cependant tenter de le faire. Je voudrais d abord saluer le père que Louis Bénisti a été, lui qui n a pas eu

Plus en détail

Histoire des Arts. Arts Plastiques (II) (Suite) Monet, La Cathédrale de Rouen : questions et récapitulatif :

Histoire des Arts. Arts Plastiques (II) (Suite) Monet, La Cathédrale de Rouen : questions et récapitulatif : Histoire des Arts Arts Plastiques (II) Série des variables Claude Monet Série évolutive Piet Mondrian (Suite) Monet, La Cathédrale de Rouen : questions et récapitulatif : - Dans la série des 30 tableaux

Plus en détail

LA PEINTURE EN COULEURS

LA PEINTURE EN COULEURS LA PEINTURE EN COULEURS «je ne peins pas ce que je vois, je peins ce que je pense.» Pablo Picasso La peinture permet de coucher sur un support la réalité de l artiste, au contraire de la photographie qui

Plus en détail

VISUEL AFFICHE FESTEJADES 2015 DOSSIER INSCRIPTION & REGLEMENT

VISUEL AFFICHE FESTEJADES 2015 DOSSIER INSCRIPTION & REGLEMENT CONCOURS VISUEL AFFICHE FESTEJADES 2015 DOSSIER INSCRIPTION & REGLEMENT Les Festéjades, cela vous inspire? Que vous soyez artiste amateur, professionnel, plasticien, laissez parler votre imagination et

Plus en détail

Patrimoine Architectural et Archéologique

Patrimoine Architectural et Archéologique Patrimoine Architectural et Archéologique Université de Strasbourg / Master 2 Couleur, Architecture - Espace Recherche et analyse de la coloration historique et architecturale Adresse du site: 3 rue du

Plus en détail

DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY

DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY REGARDS SUR L ORIENT Catalogue des modules de l exposition itinérante Service éducatif et culturel DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY Introduction À l occasion de l année du dialogue interculturel

Plus en détail

Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5. Yves Saint Laurent

Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5. Yves Saint Laurent Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5 Yves Saint Laurent YVES SAINT LAURENT 14 Janvier 2009 Carte d identité Prénom: Yves Henri Donat Mathieu Nom: Saint Laurent Date de naissance: 1er Août 1936 Lieu de naissance:

Plus en détail

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Nom : Prénom : Classe : HISTOIRE DE LA COULEUR PURE Georges de La Tour, Apparition de l ange Gabriel à Saint Joseph, 1640 Paul Signac,

Plus en détail

Quality Street Nicolas Chardon

Quality Street Nicolas Chardon La vitrine frac île-de-france, le plateau, paris Quality Street Nicolas Chardon 14.10 22.11.15 Entretien entre Nicolas Chardon et Gilles Baume Gilles Baume : Pour la vitrine, tu proposes un projet contextuel,

Plus en détail

EN ROUTE POUR LA BRETAGNE!

EN ROUTE POUR LA BRETAGNE! EN ROUTE POUR LA BRETAGNE! Un voyage dans l exposition La vague japoniste. Les peintres en Bretagne CARNET DE VOYAGE ACCOMPAGNATEURS Musée des beaux-arts de Brest du 10 juillet au 4 novembre 2012 Ce carnet

Plus en détail

Pour attirer l attention sur un emballage (ex. : Coke et DuMaurier). Pour provoquer une émotion vive. Bleu

Pour attirer l attention sur un emballage (ex. : Coke et DuMaurier). Pour provoquer une émotion vive. Bleu Par Serge Parent I. Les connotations associées aux couleurs II. L accord des couleurs I. Les connotations associées aux couleurs Couleur Connotations Usage en graphisme Rouge L énergie, la force et la

Plus en détail

Du 12 mai au 30 juillet 2012. Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein

Du 12 mai au 30 juillet 2012. Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein Du 12 mai au 30 juillet 2012 Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein "Noyers: les cabanes de vignes vues par un peintre, François Poitout" Crédit photos: François Poitout Textes extraits

Plus en détail

Piet MONDRIAN Broadway Boogie-Woogie

Piet MONDRIAN Broadway Boogie-Woogie Piet MONDRIAN Broadway Boogie-Woogie Piet MONDRIAN / Broadway Boogie Woogie / 1942 1943 / Huile sur toile (127 x 127cm) Piet MONDRIAN Biographie Pieter Cornelis Mondriaan, dit Piet Mondrian Amersfoort,

Plus en détail

L Histoire des Arts en cours de mathématiques

L Histoire des Arts en cours de mathématiques L Histoire des Arts en cours de mathématiques 1 BO n 32 du 28 août 2008 L'enseignement de l'histoire des arts est obligatoire pour tous les élèves de l'école primaire, du collège et du lycée (voies générale,

Plus en détail

Série Collection - Livret n 1. La danse de Matisse. en famille. Dessin en silhouette des contours de l œuvre /

Série Collection - Livret n 1. La danse de Matisse. en famille. Dessin en silhouette des contours de l œuvre / Série Collection - Livret n 1 La danse de Matisse en famille Dessin en silhouette des contours de l œuvre / Henri Matisse (1869-1954), "La Danse - Les Nymphes", huile sur toile, 1931-1933. Musée d'art

Plus en détail

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : 5 décembre 2012 par Pauline Martineau Où peut-on voir ce célèbre tableau? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE

Plus en détail

DA N S L E C A D R E D E L E X P O S I T I O N VAN GOGH RÊVES DE JAPON

DA N S L E C A D R E D E L E X P O S I T I O N VAN GOGH RÊVES DE JAPON DR Parcours-jeu pour les 6-12 ans DA N S L E C A D R E D E L E X P O S I T I O N VAN GOGH RÊVES DE JAPON Présentation Vincent van Gogh est l un des peintres les plus connus au monde. Né en 1853 en Hollande,

Plus en détail

LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE

LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE «et en plus, il faut faire un tableau.» Alberto Giacometti Ecrire sur la peinture pourrait signifier écrire «par-dessus», recouvrir des signes arbitraires de l écriture

Plus en détail

Henry Lerolle (Paris 1848 1929 Paris)

Henry Lerolle (Paris 1848 1929 Paris) Henry Lerolle (Paris 1848 1929 Paris) Portrait de Madame Henry Lerolle, née Madeleine Escudier Signé deux fois «H. Lerolle» (en haut à droite et en bas à droite) Huile sur toile, 32,5 x 24,5 cm On a longtemps

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Reportage photo : Françoise Huguier / VU pour Polka Magazine

Reportage photo : Françoise Huguier / VU pour Polka Magazine Lurçat Ici créa Fermées au public depuis près d un demi-siècle, les portes de la maison de Jean Lurçat se sont ouvertes le temps d une séance. La photographe Françoise Huguier a capté l atmosphère d un

Plus en détail

DES COULEURS ET DES PEINTRES. Pierre-Paul RUBENS

DES COULEURS ET DES PEINTRES. Pierre-Paul RUBENS LE 17 ème SIECLE Pierre-Paul RUBENS Pierre Paul Rubens (1577-1640) est un artiste flamand. Il a peint des portraits, des paysages, des tableaux religieux, et aussi des tableaux qui parlent de la mythologie.

Plus en détail

TYPE D OEUVRE. Peinture (huile sur toile) ; dimensions : 202 sur 138,5 cm. LIEN INTERNET VERS LA PHOTO DE L ŒUVRE.

TYPE D OEUVRE. Peinture (huile sur toile) ; dimensions : 202 sur 138,5 cm. LIEN INTERNET VERS LA PHOTO DE L ŒUVRE. SEQUENCE «VISIONS MODERNES. SEANCE 5. ZOOM SUR UNE VIEILLE DAME. Dominante. Histoire des Arts. Support. Tour Eiffel rouge, 1911 (1910), Robert Delaunay, Solomon R. Guggenheim Museum, New York. TYPE D OEUVRE.

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 4. L exposition Pierre Soulages Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Magali Foulon,

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

Le Droit à la Non Discrimination

Le Droit à la Non Discrimination CM1 B -2014- Le Droit à la Non Discrimination Le 5 décembre 2013, Nelson Mandela est décédé à l âge de 94 ans dans son village natal en Afrique du Sud. Une pensée particulière à ce grand pionnier des droits

Plus en détail

HDA - méthodologie Lecture d une œuvre picturale en 4 étapes

HDA - méthodologie Lecture d une œuvre picturale en 4 étapes HDA - méthodologie Lecture d une œuvre picturale en 4 étapes 1 Présentation proprement dite de l œuvre donner les références le titre de l œuvre + auteur situer rapidement l œuvre dans le temps (date de

Plus en détail

CHARLOTTE LICHA. «Pour moi, la simplicité fait la beauté» La styliste libanaise Charlotte Licha,

CHARLOTTE LICHA. «Pour moi, la simplicité fait la beauté» La styliste libanaise Charlotte Licha, 72 CHARLOTTE LICHA «Pour moi, la simplicité fait la beauté» «Ma première collection Haute Couture s adresse particulièrement à toutes les femmes qui osent être différentes» La styliste libanaise Charlotte

Plus en détail

GLOSSAIRE. Entassement ou regroupement d objets de même nature ou différents. Exemple : Gustave Klimt : L Accomplissement

GLOSSAIRE. Entassement ou regroupement d objets de même nature ou différents. Exemple : Gustave Klimt : L Accomplissement GLOSSAIRE Accumulation : Entassement ou regroupement d objets de même nature ou différents. Exemple : Gustave Klimt : L Accomplissement Anamorphose : C est une image volontairement déformée de manière

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

La peinture l impressionnisme

La peinture l impressionnisme La peinture l impressionnisme Pas une école, attitude commune de quelques peintres Individualistes Peu nombreux Prise de conscience: peinture traditionnelle et officielle ne correspondent pas à leur époque

Plus en détail

20 ANS DE PASSION. C.P. 1276, Château-Richer, Qc G0A ln0 418-564-4676 info@artsetreflets.com

20 ANS DE PASSION. C.P. 1276, Château-Richer, Qc G0A ln0 418-564-4676 info@artsetreflets.com 20 ANS DE PASSION Le 19 juillet 2012 La présidente d Arts et Reflets de Château-Richer, madame Lynda Tanguay, annonce que la 20 e édition du plus important Symposium de peinture en plein air au Québec

Plus en détail

NOTE : Les couleurs chaudes projettent le sujet en avant tandis que les couleurs froides le font reculer à l arrière de la toile.

NOTE : Les couleurs chaudes projettent le sujet en avant tandis que les couleurs froides le font reculer à l arrière de la toile. La pose des couleurs sur la toile et leur mélange A) Les couleurs de base Tout tableau peut être réalisé avec les couleurs primaires (rouge, jaune et bleu) ainsi que du noir et du blanc qui ne sont pas

Plus en détail

Stage au PORTUGAL. Du 23 au 28 Juillet 2016 à Santa Cruz. 3 artistes pour 6 jours de stage

Stage au PORTUGAL. Du 23 au 28 Juillet 2016 à Santa Cruz. 3 artistes pour 6 jours de stage Stage au PORTUGAL Du 23 au 28 Juillet 2016 à Santa Cruz Santa Cruz de l'aquarelle 3 artistes pour 6 jours de stage Renseignements et contacts: superviolaine@free.fr; brot.didier@gmail.com; david.chauvin37@gmail.com

Plus en détail

Peindre une nature morte

Peindre une nature morte Peindre une nature morte Introduction Bonjour mon nom est Nathalie Mantha, je travaille pour le Musée des beaux-arts du Canada, aujourd hui nous allons nous pencher sur les techniques acryliques. Nous

Plus en détail

SALVADOR DALÍ, Œuvres sur papier 1931-1981

SALVADOR DALÍ, Œuvres sur papier 1931-1981 SALVADOR DALÍ, Œuvres sur papier 1931-1981 Exposition du 30 novembre 2012 au 23 février 2013 Machine à coudre aux parapluies, 1951, gouache et encre sur papier,25 x 32 cm La Galerie Messine est heureuse

Plus en détail

HISTOIRE DE L ART FRANCAIS XIXE-XXE SIÈCLES

HISTOIRE DE L ART FRANCAIS XIXE-XXE SIÈCLES 1 HISTOIRE DE L ART FRANCAIS XIXE-XXE SIÈCLES Fabrice MASANÈS-RODE, Ph.D. I. PRÉSENTATION GÉNÉRALE Ce cours propose un enseignement général sur les arts visuels principalement peinture, sculpture, photographie

Plus en détail

«Tête de chat» - Delacroix

«Tête de chat» - Delacroix «Tête de chat» - Delacroix 1. Présentation de l'œuvre 2. Dénotation 3. Connotation 4. La recherche documentaire Sallaberry Stéphane 1 S2 2008-2009 1 1)Présentation de l'œuvre C'est une peinture à l'aquarelle

Plus en détail

Osez parler en public

Osez parler en public Préface «La parole n a pas été donnée à l homme; il l a prise», nous dit Louis Aragon. J ajouterais: encore faut-il savoir comment la prendre. L outil que vous avez entre les mains vous propose un mode

Plus en détail

LA GALERIE DE L EXIL PRÉSENTE

LA GALERIE DE L EXIL PRÉSENTE LA GALERIE DE L EXIL PRÉSENTE 2 La Botanique Infernale de Jean-Jacques ORY ou le règne sans partage du Végétal! Jean-Jacques Ory est un grand architecte, impliqué, depuis son diplôme d architecte de l

Plus en détail

Impression, soleil levant

Impression, soleil levant Impression, soleil levant (1872, peinture sur toile, 0,48 x 0,63 m) de Claude Monet TEMPS MODERNES, XIXè Impression, soleil levant est un tableau peint en 1872 par Claude Monet. C'est ce tableau qui a

Plus en détail

Dossier de presse Une exposition franco-suédoise

Dossier de presse Une exposition franco-suédoise Dossier de presse Une exposition franco-suédoise n a t u r e l l e m e n t s é n a r t Le domaine de la Grange la Prévôté : une histoire en lien avec la Suède L histoire du château situé à 35km de Paris

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

La partie de cartes, Fernand Léger, 1917

La partie de cartes, Fernand Léger, 1917 Correction du questionnaire La partie de cartes, Fernand Léger, 1917 Analyser une œuvre : la regarder, la comprendre, la situer. I) Première approche de l œuvre : 1. Ce que je vois, ce qui saute aux yeux

Plus en détail

L art de l appropriation, artiste postmoderne.

L art de l appropriation, artiste postmoderne. Problématique : La culture contemporaine transmet- elle des mythes? : L art de l appropriation, artiste postmoderne. Donner votre propre définition du mot Mythe : INTRODUCTION GÉNÉRALE Dans son livre célèbre

Plus en détail

Secrets d atelier : permis de toucher!

Secrets d atelier : permis de toucher! Secrets d atelier : Die Brücke Un musée à la vocation éducative affirmée Secrets d atelier : permis de toucher! Exemple de travaux d élèves L accueil des enfants est privilégié au musée des beaux-arts

Plus en détail

Autour du paysage impressionniste

Autour du paysage impressionniste Autour du paysage impressionniste L impressionnisme Contexte historique : Les impressionnistes jugent l art sclérosé par les règles trop rigides de l Académisme, ils opèrent alors une rupture avec les

Plus en détail

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements :

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements : 62, rue Gambetta - FLEURANCE Renseignements : Ville de Fleurance Service Culturel - 100, rue Pasteur 32500 FLEURANCE 05 62 06 18 96 - bibliotheque3@villefleurance.fr Mot de Raymond VALL senateur-maire

Plus en détail

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE Boulevard Haussmann 75009 Paris France Tél : +33 1 80 88 80 30 - Fax : +33 1 80 88 80 31 Site web : - Email : contact@openclassrooms.coau capital social de 70 727,80

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE. Le Paysage. (niveau collège) Dossier réalisé par le service éducatif du musée Dubois-Boucher. H.Chabin, professeur animateur.

DOSSIER PEDAGOGIQUE. Le Paysage. (niveau collège) Dossier réalisé par le service éducatif du musée Dubois-Boucher. H.Chabin, professeur animateur. DOSSIER PEDAGOGIQUE Le Paysage (niveau collège) Dossier réalisé par le service éducatif du musée Dubois-Boucher. H.Chabin, professeur animateur. Table des matières I Préparer sa visite au musée 3 II Le

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Etude d une œuvre au Musée Mainssieux 1

Etude d une œuvre au Musée Mainssieux 1 Etude d une œuvre au Musée Mainssieux 1 L étude de tableau entre dans le cadre du programme d enseignement de l histoire des arts au collège dans la thématique Arts, Création, Culture. Cette dernière «permet

Plus en détail

Sommaire. introduction. chapitre 1. chapitre 2. chapitre 3. chapitre 4. chapitre 5

Sommaire. introduction. chapitre 1. chapitre 2. chapitre 3. chapitre 4. chapitre 5 Sommaire introduction 6 «Tu connais cette nature-là, des arbres superbes pleins de majesté et de sérénité [ ].» chapitre 1 12 Une passion pour les arbres chapitre 2 32 Les arbres des Pays-Bas chapitre

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème HISTOIRE DES ARTS Classe : 4ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : Premier Empire Thématique : Mécénat Arts, Etats, pouvoir Sujet : Comment ce monument célèbre t -il la Révolution et l

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

«Images of the Heart» : exposition photographique de Don Mullan sur l Afrique du Sud. Paris - Place du Palais Royal 17 au 29 décembre 2013

«Images of the Heart» : exposition photographique de Don Mullan sur l Afrique du Sud. Paris - Place du Palais Royal 17 au 29 décembre 2013 «Images of the Heart» : exposition photographique de Don Mullan sur l Afrique du Sud Paris - Place du Palais Royal 17 au 29 décembre 2013 Madame l Ambassadrice, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames

Plus en détail

La Période romantique (1800-1850)

La Période romantique (1800-1850) La Période romantique (1800-1850) D abord courant littéraire et musical, le romantisme apparaît en peinture comme mode d expression de sentiments intérieurs, ceux-là même que le rococo s appliquait tant

Plus en détail