REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL DE CONCERTATION DU JEUDI 2 JUILLET 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL DE CONCERTATION DU JEUDI 2 JUILLET 2015"

Transcription

1 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL DE CONCERTATION DU JEUDI 2 JUILLET 2015 LISTE DES PERSONNES PRESENTES : REPRESENTANTS DE LA COMMUNE ELUS Monsieur le Maire Maire Adjointe chargée de l'action Educative Conseiller municipal délégué chargé du secteur Périscolaire ADMINISTRATION Directrice Générale des Services Directrice Générale Adjointe des Services Directeur de l Action Educative Chef de service des écoles et de la restauration scolaire Chef de service des accueils de loisirs Assistante de la Directrice Générale Adjointe des Services REPRESENTANTS DES AGENTS ASEM ASEM ASEM Restauration scolaire Restauration scolaire Animation Animation Animation Monsieur PORTELLI Madame PEGORIER-LELIEVRE Monsieur LANDREAU Madame SMAILI Madame GORLIN Monsieur SCHLOESING Madame LUDOT Monsieur GERVAIS Madame BUREAU Madame DELEAU Madame FOURREAU Madame JEAN Madame LABUSSIERE Madame LANGEVIN Madame PRIEUR Monsieur SFEZ Madame BORIE INSPECTION Inspection académique REPRESENTANTS DE L EDUCATION NATIONALE Madame RAYBAUD-ANTONELLI DIRECTION DES ECOLES Groupe scolaire Jean Jaurès Maternelle et élémentaire Monsieur ANGELINI Ecole A. Daudet Elémentaire Madame BADI Ecole A. Daudet Maternelle Madame PLANTEY Ville d Ermont Groupe de travail externe sur la Réforme des Rythmes Scolaires Compte-rendu de la réunion du 2 Juillet Page 1 sur 9

2 ENSEIGNANTS Ecole J. Jaurès Elémentaire Madame CHERUBINI Ecole E. Delacroix Elémentaire Madame CHAUSSON Ecole A. Daudet Elémentaire Madame LENHARDT REPRESENTANTS DES PARENTS D'ELEVES PARENTS ELUS Ecole A. Daudet Maternelle Madame FRISCH Ecole A. Daudet Elémentaire Madame RAVET Ecole E. Delacroix Elémentaire Madame MAKUNDA-TUNGILA Ecole J. Jaurès Elémentaire Madame TENDEIRO Ecole J. Jaurès Elémentaire Madame GROGNET Ecole V. Hugo Maternelle Elémentaire Madame BEN MOHAMED Ecole V. Hugo Maternelle Elémentaire Madame SIX Ecole V. Hugo Maternelle Monsieur CARDON Ecole V. Hugo Maternelle Elémentaire Madame SANCHEZ PARENTS NON ELUS Ecole E. Delacroix Maternelle Madame LABIDI Ecole E. Delacroix Maternelle Monsieur BOULLAY Ecole E. Delacroix Elémentaire Madame LAPOUGE Ecole L. Pasteur Maternelle Madame DEPHIX Ecole V. Hugo Elémentaire Madame LEGUEN Ecole A. Daudet Elémentaire Madame GODOT ORDRE DU JOUR 1/ Rentrée scolaire 2015/2016 2/ Bilan de la réforme des rythmes scolaires Ville d Ermont Groupe de travail externe sur la Réforme des Rythmes Scolaires Compte-rendu de la réunion du 2 Juillet Page 2 sur 9

3 1/ RENTREE SCOLAIRE Monsieur le Maire informe que suite aux nouvelles diminutions des dotations de l Etat, qui sont plus importantes que celles annoncées, la municipalité a dû prendre des mesures rigoureuses sur le plan financier. Les dotations de l Etat représentent la moitié des recettes de la commune et les diminutions vont s amplifier les trois prochaines années. Il faut savoir que la ville a peu de ressources propres, que ce soit en contribution économique territoriale ou en taxes issues des ménages. En conséquence, il est donc impératif de réduire les dépenses de la commune pour faire face à la baisse des recettes. Il a donc été nécessaire de redéfinir les ressources humaines et matérielles allouées aux services. Cette redéfinition des moyens amène à réduire les effectifs. Les agents statutaires ne seront pas concernés par ces mesures. Seuls les contrats des vacataires sont et seront impactés. Pour le secteur scolaire et périscolaire, il faut que les mesures soient effectives dès septembre 2015 pour avoir un effet en année pleine sur le budget Par ailleurs, Monsieur le Maire informe que la municipalité est obligée d augmenter les tarifs pour l année Les tarifs de l Action éducative augmenteront de 3,5 % à l exception de la restauration scolaire qui restera identique. Monsieur le Maire demande à Madame GORLIN de bien vouloir présenter les décisions prises pour l année scolaire 2015/2016. Madame GORLIN explique que dès le mois de septembre 2015, une nouvelle répartition des agents spécialisés des écoles maternelles a été mise en place pour chaque établissement. Jusqu à aujourd hui, la règle était de 1 Atsem par classe. A partir du mois de septembre, il y aura 1 Atsem pour 2 classes, et selon la taille de l école, il y aura 1 Atsem en plus pour les écoles jusqu à 7 classes, ou 2 Atsem en plus pour les écoles à partir de 8 classes. Par ailleurs, les Atsem malades ne seront remplacées qu à partir du 6 ème jour d absence. En ce qui concerne le taux d encadrement sur la pause méridienne, celui-ci a été abaissé. A partir du mois de septembre, il y aura 1 adulte pour 15 enfants en maternelle, et 1 adulte pour 25 enfants en élémentaire. Question d un parent : Les enfants sont l avenir, pourquoi les structures qui leur sont dédiées ferment-elles, comme par exemple les accueils de loisirs des centres socio-culturels? Il n y aura plus d accueil pour les enfants, les parents vont faire comment? Monsieur le Maire explique que les enfants pourront toujours être accueillis dans les accueils de loisirs de l Action Educative. Comme évoqué en début de réunion, la commune doit réduire ses dépenses, elle ne peut plus se permettre de doubler les lieux d accueil. Les équipes d animation sont ainsi mutualisées sur les accueils de loisirs de l Action Educative. Remarque d un parent : Trouve inacceptable d avoir des classes surchargées car les enfants ne peuvent pas apprendre dans de bonnes conditions. Regrette et s inquiète des mesures annoncées qui touchent au bien-être des enfants. Monsieur le Maire rappelle que les seuils des effectifs par classe sont fixés par l Education Nationale, qui décide de l ouverture ou de la fermeture d une classe. Egalement, en ce qui concerne lesdites mesures, il tient à préciser qu il reste attentif et vigilant à la qualité des activités, et à la sécurité des enfants au sein des établissements municipaux. Ces décisions ont été prises dans le contexte décrit en début de séance, afin de garantir un équilibre budgétaire de la commune en conservant un service public de qualité. Question d un parent : Le fait de diminuer le nombre d Atsem, cela veut dire qu il n y aura plus de projet ou de sortie? Madame Gorlin explique que cela ne changera rien si ce n est que les Atsem et les enseignants devront s organiser différemment. Ville d Ermont Groupe de travail externe sur la Réforme des Rythmes Scolaires Compte-rendu de la réunion du 2 Juillet Page 3 sur 9

4 Demande d un parent : Sur la maternelle Eugène Delacroix, deux classes vont être installées au sein de l école élémentaire, ce qui inquiète les parents qui aimeraient échanger avec les représentants de la commune sur cette situation, afin de pouvoir accompagner l installation dans le bâtiment des élémentaires et rassurer les familles. Egalement, ce parent émet le souhait de pouvoir être informé sur les nouvelles orientations de la commune étant donné la conjoncture financière actuelle. Monsieur le Maire annonce que des réunions publiques vont se mettre en place après la rentrée scolaire et que dans ce cas, tous ceux qui le souhaitent pourront participer à ces rencontres et pourront échanger avec les élus. Question d un parent : D autres secteurs seront touchés par ces mesures, comme par exemple les associations? Monsieur le Maire explique que tous les secteurs seront impactés par la baisse des dotations de l Etat, y compris les associations. Question d un parent : Constate l augmentation du nombre d inscriptions scolaires sur le groupe scolaire Jean Jaurès, pourquoi accepter autant d enfants Eaubonnais alors qu il n y a pas assez de classes. - Madame Gorlin rappelle qu il s agit d un groupe scolaire intercommunal, et qu il y a une règle de répartition entre les deux communes. Pour information, il y a une ouverture de classe prévue à la rentrée. L équipe pédagogique a fait le choix d ouvrir cette classe en élémentaire. Question d un parent : Comment se fera la répartition des Atsem dans les écoles? Madame Gorlin indique que ce choix est laissé à l équipe enseignante pour trouver l organisation adaptée aux besoins de l école. Remarque d un parent : Lorsque cette question est posée aux enseignants, ils répondent que c est à la mairie de s organiser. Madame Gorlin rappelle pour que pour permettre aux équipes d Atsem de consacrer plus de temps à l aide aux enseignants et à l animation sur le temps de la pause méridienne, la municipalité a décidé d alléger la charge de travail sur les missions de ménage. Le nettoyage des couloirs et des salles de motricité sera confié à l entreprise de ménage 4 fois par semaine. Il sera également nécessaire que la répartition du travail entre les Atsem et les enseignants soit revue. Remarque d une Atsem : Tient à préciser qu auparavant il n y avait pas une Atsem par classe, et tout se passait bien. Elle explique que l allègement de l entretien d une partie des locaux représente pour les agents une charge importante de travail en moins. Madame Pégorier-Lelièvre souligne que le temps de travail des tâches de ménage en moins permettra d avoir plus de disponibilité pour les enfants. Par ailleurs, elle souhaite rappeler les actions mises en place dans les écoles sur le temps scolaire (activités sportives, intervention du service développement durable, activités culturelles, ) et que la municipalité a priorisé ces activités pour permettre à tous les enfants d en bénéficier. Monsieur le Maire précise que certaines communes ont fait le choix de sortir ces actions du parcours scolaire, pour qu elles deviennent des Nouvelles activités périscolaires (NAP). Or, tous les enfants ne peuvent en bénéficier et à l heure actuelle, un certain nombre de communes reviennent sur leur décision de mettre en place des NAP, elles n ont plus les moyens financiers et humains pour les assumer. C est pourquoi, lors de l élaboration du Projet éducatif territorial, malgré que les NAP n aient pas été instaurées à Ermont, Monsieur le Préfet a pris en compte les nombreux partenariats et activités mis en œuvre par la commune pour enrichir l offre éducative sur le temps scolaire et périscolaire. Question d un parent : S interroge sur l organisation des sorties avec des Atsem en moins. Ville d Ermont Groupe de travail externe sur la Réforme des Rythmes Scolaires Compte-rendu de la réunion du 2 Juillet Page 4 sur 9

5 Réponse des Atsem : Cela ne changera rien pour les enfants, les projets continueront à être menés comme auparavant, ils bénéficieront des mêmes activités. Seule l organisation au sein de l équipe sera modifiée. Question d un parent : Quelle est votre méthodologie en matière de remplacement? Madame Gorlin explique que le remplacement des Atsem malades se fera à partir du 6 ème jour ouvré d absence. Remarque d un parent : Trouve désolant la gestion des remplacements. En effet, sur l école maternelle Maurice Ravel, suite à une longue absence d une Atsem, plusieurs remplaçantes se sont succédées et celle qui était en poste depuis un certain temps a été affectée sur un autre site après 4 mois passés sur l école. Madame Gorlin présente la répartition des Atsem par école (cf tableau) : ECOLE NOMBRE DE CLASSES 2014/2015 NOMBRE ATSEM 2014/2015 NOMBRE DE CLASSES 2015/2016 NOMBRE ATSEM 2015/2016 A.FRANCE V. HUGO E. DELACROIX L. PASTEUR A. DAUDET M. RAVEL J. JAURES TOTAL Madame Gorlin rappelle qu en maternelle, si une Atsem est absente sur le temps de la pause méridienne, elle est remplacée par un animateur sur ce créneau. Question d un parent : Qu en est-il du taux d encadrement sur les autres temps? Madame Gorlin rappelle que les taux d encadrement des accueils de loisirs sont réglementés par la Direction départementale de la cohésion sociale, ils ne peuvent être modifiés. Madame Gorlin énonce les taux d encadrements des différents temps périscolaires habilités accueils de loisirs : 1 adulte pour 12 enfants en maternelle et 1 adulte pour 14 enfants en élémentaire (donc hors pause méridienne). Ville d Ermont Groupe de travail externe sur la Réforme des Rythmes Scolaires Compte-rendu de la réunion du 2 Juillet Page 5 sur 9

6 Madame Gorlin demande s il y a d autres questions? Pas de question. Elle propose de passer au bilan de la Réforme des rythmes scolaires. 2/ BILAN DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES BILAN QUALITATIF : Madame Gorlin présente le bilan quantitatif des accueils périscolaires, avec la comparaison des données de l année scolaire précédente et celles de cette année. En maternelle, on constate une légère baisse de la fréquentation sur l accueil préscolaire, soit -2 %. Sur le temps de la pause méridienne, en dehors du mercredi, on constate une légère hausse de 1 %. Pour le mercredi, le nombre de convives s élève à 313 enfants. Pour les accueils postscolaires, on note une forte augmentation de la fréquentation, soit 36 %, et pour l accueil du mercredi après-midi, les effectifs ont augmenté de 13 %. En élémentaire, la fréquentation sur l accueil préscolaire grimpe de 3 %. Sur le temps de la pause méridienne, en dehors du mercredi, les effectifs sont identiques. Le mercredi on comptabilise 383 enfants inscrits à la cantine. L étude enregistre une petite hausse de 5 %, et de 2 % pour l accueil du mercredi après-midi. Madame Gorlin demande s il y a des remarques? Aucune remarque. Elle présente l estimation des dépenses et des recettes. Cette année, le montant des dépenses est estimé pour le secteur périscolaire à ,00 contre ,00 pour l année scolaire 2013/2014, soit un écart de ,00. Pour les recettes, en 2013/2014 elles se sont élevées à et sont estimées à en 2014/2015, soit un écart de , à savoir que cette année les recettes comprennent la subvention de l Etat versée pour le fond d amorçage des rythmes scolaires. Le coût de la réforme des rythmes scolaires pour la commune s élève donc à (Nb : une erreur s était glissée dans le document présenté en séance). Pour information, l aide versée par l Etat pour les rythmes scolaires pour l année scolaire 2014/2015 est divisée quasiment par deux pour la prochaine année scolaire 2015/2016 (soit un coût supplémentaire pour la commune d environ ). Question d un parent : En ce qui concerne l augmentation des tarifs, elle souhaite savoir si les familles qui sont au minimum du quotient vont également être impactées par cette augmentation car il n est pas normal que seules les tranches les plus hautes payent pour les autres? Toutes les tranches du quotient seront concernées par cette augmentation. Madame Gorlin propose à Madame Raybaud-Antonelli de présenter le bilan qualitatif de l Inspection Académique. Bilan de l Education Nationale : Madame Raybaud-Antonelli explique qu il ne s agit pas de données chiffrées mais d un bilan à partir du ressenti de la part des enseignants sur l année écoulée. Des évaluations ont été réalisées afin de quantifier s il y a une amélioration des résultats scolaires ou non depuis la nouvelle organisation. Cependant, il n est pas possible à l heure actuelle de dresser un bilan car il reste encore un certain nombre d évaluations à exploiter. Ville d Ermont Groupe de travail externe sur la Réforme des Rythmes Scolaires Compte-rendu de la réunion du 2 Juillet Page 6 sur 9

7 Toutefois, sur le plan physique, une fatigue plus grande semble se ressentir chez les enfants, les enseignants et les Atsem. En ce qui concerne la présence des enfants à l école le mercredi matin en maternelle, la fréquentation qui était instable en début d année scolaire s est régulée au fil des mois. On note, une meilleure disponibilité des enfants pour les enseignements les matinées, mais une fin de semaine difficile. Question d un parent : Avez-vous noté plus d accident cette année? Il n a pas été recensé plus d accident que les années précédentes. Madame Raybaud-Antonelli informe que la nouvelle organisation du temps scolaire a entraîné une modification du temps de travail des enseignants à Ermont. En effet, la formation des enseignants a lieu pour l ensemble des professeurs de la circonscription et se fait après le temps d enseignement. Or, il y a un décalage horaire entre la fin des cours à Ermont et à Eaubonne, les enseignants d Ermont sont contraints d attendre 45 mn avant que la formation puisse débutée. Question d un parent : Si l attention des enfants est moindre à partir du jeudi après-midi, pourquoi avoir ajouté une matinée d école supplémentaire? Madame Raybaud-Antonelli précise que les enfants sont plus concentrés et attentifs aux apprentissages le matin. 5 matinées d enseignement constituent donc l atout majeur de la réforme. En ce qui concerne la fatigue ressentie en fin de semaine, c était déjà le cas auparavant. Question d un parent : Les enfants ont une amplitude horaire conséquente l après-midi, pourquoi n ont-ils pas de pause? - Madame Raybaud-Antonelli : Ce choix appartient à l équipe enseignante d avoir un temps de récréation ou non, et chaque école organise et aménage la journée scolaire en fonction de ses possibilités et de ses besoins. Bilan de l Action Educative : Monsieur Schloesing présente le bilan qualitatif de l Action éducative. Il énumère les activités qui ont été organisées sur le temps de la pause méridienne et précise qu il y a entre 3 à 5 activités proposées sur chaque site pour les enfants volontaires. Selon les structures, les animations sont les suivantes : des ateliers informatiques, des ateliers contes, des jeux de société et d initiation aux jeux sportifs, des jeux de construction et des jeux musicaux, des jeux de coopération et d'opposition, des ateliers art du spectacle,. Egalement, Monsieur Schloesing indique que sur les temps post-scolaires, d autres activités sont organisées, avec entre autre la participation au Téléthon, des activités manuelles, de la pâtisserie, des arts plastiques, du mini-golf,. Question d un parent : S étonne de la multitude des activités mises en place, car il n entend pas les enfants s exprimer sur les animations et s interroge sur leur participation. Il faudrait envisager de mieux communiquer sur les programmes des accueils de loisirs. Madame Gorlin convient qu il y a encore des efforts à faire en matière de communication mais elle tient à préciser que les missions des directeurs des accueils de loisirs ont changé depuis la réforme des rythmes scolaires, pour devenir responsables de l ensemble des temps périscolaires et être ainsi les interlocuteurs privilégiés de l Education Nationale et des parents. Cette année, la priorité a été donnée à la réorganisation des animations et à la sécurisation des différents temps de transition. Madame Prieur précise que sur les temps de restauration, des animations sont proposées aux enfants qui souhaitent y participer. Madame Borie explique que chaque structure travaille différemment en termes de projet, par exemple sur le groupe scolaire Jean Jaurès, les enfants préparent le spectacle pour la fête de fin Ville d Ermont Groupe de travail externe sur la Réforme des Rythmes Scolaires Compte-rendu de la réunion du 2 Juillet Page 7 sur 9

8 d année. Les structures adaptent aussi leur projet en fonction des effectifs et de la superficie des locaux ; Monsieur Sfez ajoute que généralement les informations sont affichées mais apparemment pas assez suffisamment pour les parents. Il faudrait dans ce cas repenser les lieux d affichage. Madame Prieur souligne que les enfants ont aussi parfois besoin de se détendre et ils n ont pas forcément envie de se consacrer à une activité précise et organisée. Question d un parent : Ses enfants ne fréquentent pas les accueils de loisirs ni la restauration scolaire, toutefois est-il possible de pouvoir accéder à toutes les informations concernant les centres, que ce soit par le magazine d Ermont ou par d autres moyens? Monsieur Schloesing affirme que ces informations pourront être mises en ligne depuis le Portail Famille. Question d un parent : Souhaite avoir quelques informations sur l augmentation de la majoration et les réservations obligatoires pour toutes les activités. -Madame Gorlin rappelle ce qui a été validé lors de la dernière réunion de concertation en date du 31 mars, à savoir l augmentation de la majoration, et l obligation de réserver dorénavant les accueils pré et post scolaires, l accueil du soir, l étude, les mercredis et les vacances. Le règlement intérieur a été modifié en ce sens au dernier Conseil municipal, la majoration passe à 50 % au lieu de 25 %. En effet, il a été constaté qu un nombre conséquent de familles ne réservent pas les activités du mercredi et des vacances et au dernier moment inscrivent leur enfant. Cela devient ingérable pour les équipes. Madame Pégorier-Lelièvre souligne que dernièrement sur une activité, 8 enfants étaient inscrits à l accueil et au final il y eu 40 enfants le jour de l accueil. Question d un parent : Avec ces nouvelles mesures, sera-t-il possible d inscrire son enfant en dernière minute si un parent a un souci pour le récupérer? Madame Gorlin affirme que cela sera possible, bien entendu il faudra fournir un justificatif pour ne pas être majoré. Question d un parent : Lorsqu un parent travaille dans une structure d urgence par exemple et que son planning varie selon les situations à gérer, comment peut-il faire pour ne pas être majoré? Madame Pégorier-Lelièvre rappelle que pour certaines situations, notamment si les deux parents ne peuvent avoir des emplois du temps professionnels fixes, il est possible de faire une demande de dérogation pour les modalités de réservation. Toutefois, elle précise que les dossiers sont étudiés au cas par cas et qu il est impératif de fournir les justificatifs. Question d un parent : Avez-vous un budget pour la formation des agents? Monsieur le Maire informe qu un budget est effectivement dédié à la formation de tous les agents. Madame Gorlin indique que le Projet Educatif Territorial est en cours de finalisation avec les représentants de l Etat. Le projet éducatif territorial reprend l ensemble des éléments qui ont été présentés au groupe de concertation depuis qu il se réunit en précisant l organisation mise en place dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Suite aux courriers reçus en mairie concernant l inquiétude des parents sur les accidents, Monsieur Schloesing souhaite faire un point et à les rassurer sur ce sujet. Il faut savoir que plus de 2000 enfants sont accueillis chaque jour sur les activités périscolaires, allant de 2 à 5 ½ heures de présence, et sur 20 journées il y a eu 6 déclarations d accident pour des faits mineurs (insolation, égratignure). Remarque d un parent : Désire faire part de sa satisfaction de la nouvelle organisation des temps scolaires, ainsi que dans le processus d accompagnement qui a été mis en place avec notamment les Ville d Ermont Groupe de travail externe sur la Réforme des Rythmes Scolaires Compte-rendu de la réunion du 2 Juillet Page 8 sur 9

9 réunions de concertation. N a pas noté plus de fatigue chez son enfant. Néanmoins, une réorganisation familiale a été nécessaire pour s adapter aux nouveaux rythmes scolaires. Monsieur le Maire informe que le Carnaval des animaux prévu ce vendredi 3 juillet est reporté ultérieurement en raison de la canicule, il n est pas concevable de faire défiler les enfants dans ces conditions. Monsieur le Maire remercie les membres du groupe de concertation d avoir participé à cette séance de travail. Ville d Ermont Groupe de travail externe sur la Réforme des Rythmes Scolaires Compte-rendu de la réunion du 2 Juillet Page 9 sur 9

... Questionnaire...

... Questionnaire... ...Préambule au questionnaire... Lexique PEDT : Projet EDucatif Territorial Le PEDT a pour objectif de mobiliser toutes les ressources d un territoire afin de garantir la continuité éducative entre les

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES La réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires doit être mise en place en septembre 2014. Elle prévoit le retour de la semaine de

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE. Organisation de la pause méridienne

La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE. Organisation de la pause méridienne La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE Organisation de la pause méridienne Une réunion a eu lieu en Mairie le 17 octobre 2013 afin de réfléchir à la mise en place de la réforme des rythmes

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Conseil d école du vendredi 02 mars 2012

Conseil d école du vendredi 02 mars 2012 conseil décole02 03 12.doc page 1 ECOLE Elémentaire Lucie AUBRAC Rue Lucie AUBRAC 14120 MONDEVILLE Conseil d école du vendredi 02 mars 2012 L ordre du jour: 1- Désignation d un secrétaire de séance 2-

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires.

Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires. Madame, Monsieur, Chers parents, Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires. A l'issue de ces premières semaines d'école, et comme nous nous étions

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Direction Enfance et Vie Scolaire REGLEMENT INTERIEUR GARDERIES PERISCOLAIRES et RESTAURATION SCOLAIRE Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Le présent règlement s applique à compter du premier

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Une étude exclusive de l AMF Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Près de 4 000 communes, soit 17% des municipalités scolarisant 22% des élèves du public,

Plus en détail

Restaurant scolaire : règlement intérieur

Restaurant scolaire : règlement intérieur Mairie Restaurant scolaire : règlement intérieur d Artigueloutan 4, rue de la mairie 64420 Artigueloutan Le 24 mars 2014, Préambule Durant l année scolaire, un restaurant scolaire fonctionne dans le bâtiment

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Participants : - Directeur d école : M Santoni - Enseignants : Mmes Batifoulier, Bralet, Genoux, Convert, Teppe et Mlle Mely (Professeur des Ecoles 2,

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

DEFINITIONS RESPONSABILITE

DEFINITIONS RESPONSABILITE DEFINITIONS Qu est ce que le temps périscolaire? Il est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants scolarisés : - la période d accueil

Plus en détail

Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015

Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015 ADDITIF AU GUIDE PRATIQUE SUR LES NOUVEAUX RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE Vendredi GUIDE PRATIQUE LES NOUVEAUX RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2013 /2014 Préambule La réforme des rythmes scolaires, mise en œuvre par le Gouvernement, doit permettre une meilleure répartition du temps scolaire passant de 4 à 4,5 jours d

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION)

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION) REPUBLIQUE FRANÇAISE M A I R I E DE P O N T H E V R A R D 5, PLACE DE LA MAIRIE 78730 PONTHEVRARD TELEPHONE : 01.30.41.22.13 - TELECOPIE : 01.30.88.20.26 EMAIL : PONTHEVRARD@ORANGE.FR REGLEMENT DES SERVICES

Plus en détail

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR «POINT ACCUEIL JEUNES DE LA VILLE DE BEAUGENCY» 11-17 ans Le Point Accueil Jeunes est géré par le Service Enfance-Jeunesse de la ville de Beaugency représenté

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du 26 mai 2015 et portant instauration du système des forfaits ; Vu la délibération

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

ANNEE 2015. Synthèse des questionnaires de satisfaction sur l application de la réforme des rythmes scolaires

ANNEE 2015. Synthèse des questionnaires de satisfaction sur l application de la réforme des rythmes scolaires ANNEE 2015 Synthèse des questionnaires de satisfaction 1 POURCENTAGES DE QUESTIONNAIRES RETOURNÉS sur 355 questionnaires distribués 42% 58% questionnaires retournés = 207 ( dont 143 avec au moins un commentaire)

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Ecole Françoise Dolto Kervignac, le 22-06-2015 Rue du stade 56700 Kervignac 02 97 65 72 77 ec.0560297u@ac-rennes.fr Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Présents : - M. Plunian,

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016 Associations Familiales Laïques - Conseil Départemental 27, rue Lavoisier - 67200 Strasbourg - tél. : 03.88.29.06.49 Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 12h courriel : info@afl67.com -

Plus en détail

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue LIAISON CM2 6ème 2013-2014 2014 Rencontre des parents de CM2 Mardi 11 février 2014 Jeudi 13 février 2014 1 Présentation de

Plus en détail

Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans)

Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans) Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans) 16, rue des Ecoles 38090 Vaulx-Milieu 07.88.54.25.95 espacejeunes.vaulx-milieu@orange.fr Mairie de Vaulx-Milieu 7 place de l Eglise- BP1-38090 VAULX-MILIEU

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation, etc )

L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation, etc ) Page 1 sur 5 Centre De Gestion FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA NIEVRE NOTE INFORMATION N 12/2014 Service Documentation : F. MORVAN L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013 ANNEXES RETRACANT LES ECHANGES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013 ANNEXES RETRACANT LES ECHANGES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013 ANNEXES RETRACANT LES ECHANGES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 28 NOVEMBRE 2013 Monsieur le Principal désigne Madame DESVAUX Marie-Madeleine

Plus en détail

Dossier d inscription

Dossier d inscription Partie réservée au service : N d arrivée : Ville de Digne-les-Bains Service éducation education@dignelesbains.fr Ecole : Classe : Année scolaire 2015/2016 Services d accueil pour les enfants des écoles

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE

2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE 2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE Chers parents, L éducation de vos enfants est une priorité. Ce domaine représente une part importante de nos investissements financiers. Votre ou vos enfants

Plus en détail

ECOLE MATERNELLE J.J.ROHFRITSCH. Compte rendu du Conseil d école du 7 novembre 2014

ECOLE MATERNELLE J.J.ROHFRITSCH. Compte rendu du Conseil d école du 7 novembre 2014 ECOLE MATERNELLE J.J.ROHFRITSCH Compte rendu du Conseil d école du 7 novembre 2014 disponible également sur le site internet de la mairie http://www.mairie-lampertheim.fr rubriques : «Enfance et jeunesse»

Plus en détail

TEMPS D'ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR COMMUNE DE NOAILLAN

TEMPS D'ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR COMMUNE DE NOAILLAN TEMPS D'ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR COMMUNE DE NOAILLAN ANNÉE 2014 2015 A. DISPOSITION GÉNÉRALES Article 1 objet du règlement A compter de la rentrée 2014, les TAP (temps d activités

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?...

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?... SOMMAIRE I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions 1 Quelles ont été les évolutions importantes du métier d ATSEM?... 15 2 Comment devient-on ATSEM?... 16 3 L obtention du CAP Petite Enfance

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT

Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT Préambule : La commune d Ampuis organise un service de restauration destiné à accueillir les enfants de maternelle (service à table) et de primaire (sous forme de

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER SOMMAIRE Chapitre 1 : Inscription 3 Article 1 : Organisation de la restauration scolaire... 3 Article 2 : Fréquentation. 3 Article 3 :

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007

Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007 DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES C O M M U N E D E F O R S Compte rendu des délibérations du conseil municipal du 20 février 2007 Séance du...20 février 2007 Nombre de membres en exercice : 13 Date de la convocation...13

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES NOMBRE DE QUESTIONNAIRES DISTRIBUES : NOMBRE DE RETOURS : 156 école élémentaire 108 école maternelle 85 école élémentaire 53 école

Plus en détail

SEANCE DU 10 NOVEMBRE 2011

SEANCE DU 10 NOVEMBRE 2011 SEANCE DU 10 NOVEMBRE 2011 L an deux mil onze, le dix novembre, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni au nombre prescrit par la loi, dans le lieu habituel de ses séances,

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 Département Administration Paris, le 3 mars 2014 et Gestion Communales VP/AH/Note 11 Affaire suivie par Véronique PICARD CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 La continuité - maintien du montant

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE)

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE) REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE) Il appartient à la Ville de Meudon d organiser le temps de restauration scolaire (de 11h30 à 13h20) dans les écoles maternelles

Plus en détail

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire Rentrée 2015 Charte du restaurant scolaire Délibération du conseil municipal du 22 mai 2014 Mairie de Marcy L étoile Préambule Merci de bien vouloir prendre connaissance en famille, avec vos enfants, du

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

Livret d accueil Année scolaire 2013-201

Livret d accueil Année scolaire 2013-201 Livret d accueil Année scolaire 2013-201 2014 1 Bienvenue à vous et à vos enfants! Ce petit guide pratique élaboré par l équipe enseignante définit les règles de fonctionnement de l école en général et

Plus en détail

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE Textes de référence : Circulaire n 2011-090 du 7 juillet 2011-BO n 28 du 14 juillet 2011 PEAMBULE : - La natation est partie intégrante de l enseignement de l EPS à l école

Plus en détail

02/09/2014 PROJET PEDAGOGIQUE LES ACCUEILS DES TEMPS PERISCOLAIRES. Poret Legot Marie Christine

02/09/2014 PROJET PEDAGOGIQUE LES ACCUEILS DES TEMPS PERISCOLAIRES. Poret Legot Marie Christine 02/09/2014 LES ACCUEILS DES TEMPS PERISCOLAIRES PROJET PEDAGOGIQUE Poret Legot Marie Christine 1 Préambule Eduquer c est faire société, c est permettre le développement de l autonomie individuelle et sociale

Plus en détail

REORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DES PERSONNELS DES ECOLES

REORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DES PERSONNELS DES ECOLES CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél. : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL DE LOISIRS (Vacances scolaires)

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL DE LOISIRS (Vacances scolaires) Mairie de Moyeuvre-Grande REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL DE LOISIRS (Vacances scolaires) Centre Socioculturel L Escale 3 Place Leclerc - 57250 MOYEUVRE-GRANDE Tél. 03 87 67 67 01 - e-mail : lescale@mairie-moyeuvre-grande.fr

Plus en détail

Présentation : Ces quelques informations vous aideront à mieux comprendre son fonctionnement.

Présentation : Ces quelques informations vous aideront à mieux comprendre son fonctionnement. Présentation : En service depuis le 8 mars 2010, le porte monnaie électronique pour la gestion des services périscolaires, d accueils de loisirs et de restauration présente de nombreux avantages pour les

Plus en détail

Ecoles maternelles et élémentaires de la Ville de Joinville-Le-Pont

Ecoles maternelles et élémentaires de la Ville de Joinville-Le-Pont Restauration Scolaire Accueil du soir Études Surveillées Accueil de loisirs Ecoles maternelles et élémentaires de la Ville de Joinville-Le-Pont SOMMAIRE 1 INTRODUCTION p. 2 Objectif Préambule Instances

Plus en détail

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes Le dix octobre deux mil treize à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Monsieur MORIN Loïc Maire Etaient présents : Ms ALIX PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (Adjoints) Ms KPALMA KRUGLER-

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

Centre de Gestion FPT 49

Centre de Gestion FPT 49 Centre de Gestion FPT 49 9 rue du Clon 49000 ANGERS Téléphone : 02 41 24 18 80 Télécopie : 02 41 24 18 99 Références : L annualisation du temps de travail CREE EN : août 2014 Messagerie : documentation@cdg49.fr

Plus en détail

2013-29-02 Modification de la représentation des communes au sein du conseil de communauté du Sicoval Le Conseil,

2013-29-02 Modification de la représentation des communes au sein du conseil de communauté du Sicoval Le Conseil, H a u t e - G a r o n n e République Française Liberté - Égalité - Fraternité EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL N 2013-29 du Jeudi 27 juin 2013 à 20h30 2013-29-01a Correction des

Plus en détail

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires Écoles publiques Inscriptions scolaires et accueils périscolaires 2015/2016 5 Vous allez inscrire votre enfant à l école pour la première fois ou le changer d établissement suite à un déménagement. Si

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Que pensez-vous? De vos nouveaux rythmes : Du point de vue des enseignants? 2 points positifs

Plus en détail

APPROUVE l acte constitutif du groupement de commandes pour l achat d électricité coordonné par le Syndicat d Energie des Yvelines.

APPROUVE l acte constitutif du groupement de commandes pour l achat d électricité coordonné par le Syndicat d Energie des Yvelines. PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DU 12 FÉVRIER 2015 - Approbation du procès-verbal de la séance du 20 janvier 2015 - Adhésion au groupement de commande d électricité - Adhésion au groupement de commande pour

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

Ecole élémentaire CORNEILLE GARGENVILLE COMPTE-RENDU du CONSEIL D ECOLE du 7 novembre 2014

Ecole élémentaire CORNEILLE GARGENVILLE COMPTE-RENDU du CONSEIL D ECOLE du 7 novembre 2014 Ecole élémentaire CORNEILLE GARGENVILLE COMPTE-RENDU du CONSEIL D ECOLE du 7 novembre 2014 Sous la présidence de Madame AUDEBERT, Directrice de l école, en présence : Les enseignants : Mesdames AUDEBERT,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 28 AOUT 2014

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 28 AOUT 2014 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 28 AOUT 2014 Le jeudi 28 août 2014, les membres du Conseil Municipal se sont réunis sous la présidence de M. Mickaël DELAHAYE, Maire. Présents : Mesdames Christelle

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Établissement pénitentiaire OMAP Organisation de service Circulaire de la DAP n 054/SD2 du 2 avril 2008 relative aux chartes nationales de construction et de gestion du service des personnels du corps

Plus en détail

Compte-rendu Conseil d'ecole

Compte-rendu Conseil d'ecole Compte-rendu Conseil d'ecole Date Jeudi 04 12 2014 Lieu Ecole Privée «Le Dauphin» : classe CE1-CE2 Durée 18h 20h Rapporteur Madame Marion BRUN Enseignants Parents délégués Elèves délégués Personnel OGEC

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DE RENTREE ANNEE SCOLAIRE 2010/2011

NOTE DE SERVICE DE RENTREE ANNEE SCOLAIRE 2010/2011 c c Arras, le 24 Août 2010 L inspectrice de l Éducation nationale de la Circonscription Arras 1 à Mesdames et Messieurs les Enseignants des Ecoles publiques de la Circonscription NOTE DE SERVICE DE RENTREE

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ECOLE DE L ECOLE ELEMENTAIRE RENAUDEL B Le vendredi 16 novembre 2012 de 19h à 21h

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ECOLE DE L ECOLE ELEMENTAIRE RENAUDEL B Le vendredi 16 novembre 2012 de 19h à 21h Ecole élémentaire Renaudel B 3 rue Jules Chéret 92120 MONTROUGE à Mme Messaoudi IEN 28ème circonscription à Mme Schaknies directrice du service enseignement à Mme Leny DDEN à Mme Hayward représentante

Plus en détail

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie)

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) CONSEIL MUNICIPAL DU 03 SEPTEMBRE 2015 NOTE DE SYNTHESE PERSONNEL 1- Personnel du service Animation : Augmentation du temps de travail 2- Suppression et création d un

Plus en détail

Charte des Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles

Charte des Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles Charte des Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles Cette charte vise à clarifier les rôles de chacun au sein des écoles maternelles et plus particulièrement les missions de l ATSEM. Elle

Plus en détail

Article 2 : Le restaurant scolaire fonctionne de 12h00 à 13h50 les lundis, mardis, jeudis et vendredis du temps scolaire.

Article 2 : Le restaurant scolaire fonctionne de 12h00 à 13h50 les lundis, mardis, jeudis et vendredis du temps scolaire. MAIRIE DE SAINT-CLEMENT REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES CHAPITRE I. RESTAURANT SCOLAIRE Article 1 : Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire. Il a pour objet d assurer, dans les meilleures

Plus en détail

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Un questionnaire a été remis aux familles courant décembre avec le double objectif de relayer le ressenti des parents sur les nouveaux rythmes scolaires

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Ecole Sacré-Cœur Camphin-en-Pévèle Année Scolaire 2014/2015 REGLEMENT INTERIEUR CANTINE SCOLAIRE ECOLE SACRE-CŒUR CAMPHIN-EN-PEVELE

Ecole Sacré-Cœur Camphin-en-Pévèle Année Scolaire 2014/2015 REGLEMENT INTERIEUR CANTINE SCOLAIRE ECOLE SACRE-CŒUR CAMPHIN-EN-PEVELE REGLEMENT INTERIEUR CANTINE SCOLAIRE ECOLE SACRE-CŒUR CAMPHIN-EN-PEVELE 1 CHAPITRE 1. GENERALITES Article 1. Présentation Durant l année scolaire, un service de restauration scolaire est ouvert à l Ecole

Plus en détail

Groupe de pilotage de la scolarisation des enfants de moins de trois ans - Département de l Yonne

Groupe de pilotage de la scolarisation des enfants de moins de trois ans - Département de l Yonne Groupe de pilotage de la scolarisation des enfants de moins de trois ans - Département de l Yonne Ce document a pour vocation de permettre aux écoles qui souhaitent accueillir l un des dispositifs de scolarisation

Plus en détail

Les maisons d assistants maternels

Les maisons d assistants maternels GUIDE Direction de l Enfance et de la Famille Les maisons d assistants maternels Édition 2014 Sommaire Sommaire 3 Préambule 4 PARTIE 1 - DÉFINITION et PRINCIPES GÉNÉRAUX I. DÉFINITION 6 1- Les codes 6

Plus en détail