Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie"

Transcription

1 Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie Séminaire «Chauffage à distance» 8 septembre 2011, Monthey P. Abbet, Directeur Pôle Energies SIG

2 Objectif Au travers de l exemple du projet genevois, illustrer le potentiel et la contribution des réseaux CAD associés à des centrales chaleur force pour réaliser nos politiques de maîtrise de l énergie

3 Sommaire 1. Contexte général Les défis énergétiques du 21 ème siècle Les politiques énergétiques CH et GE La enjeux et les objectifs de la stratégie énergétique de SIG 2. Intérêts du concept CCF Efficacité énergétique Soutien aux économies d énergie (CO 2 ) Indépendance énergétique 3. Le projet CCF SIG Evolution des besoins genevois La centrale Intégration dans les réseaux CAD L économie du projet Compensation des émissions CO 2 Les défis L état d avancement 4. Conclusions

4 1. Contexte général Les défis énergétiques du 21 ème siècle Croissance de la consommation électrique Consommation électrique mondiale multipliée par 12 entre 1950 et 2000 La Chine consomme déjà plus de charbon que les Etats-Unis, l'union européenne et le Japon réunis 2 milliards de Terriens ne sont pas raccordés à l électricité Facteurs de croissance Augmentation de la population Evolution des mœurs Evolution technologique Abandon progressif des énergies fossiles Charbon: 39 % Renouvelables: 19 % Nucléaire: 15 % Gaz: 20 % Pétrole: 7 % Défis du 21 ème siècle Raréfaction des ressources énergétiques : diminution de l offre production mondiale d électricité, 2007 source Areva, France Augmentation de la consommation d énergie : augmentation et instabilité des prix, sécurité d approvisionnement Problématique climatique : réchauffement de la planète, limitation de la production de CO 2

5 1. Contexte général Les politiques énergétiques : Confédération Les principes de la politique énergétique de la Confédération Approvisionnement énergétique durable pour tous, respectueux de l environnement et économique Les objectifs fédéraux Long terme : viser la société à 2000W / habitant à l horizon 2150 Court terme : respecter les accords de Kyoto (-10% de CO2 réf. 1990) Stratégie des 4 piliers Economies énergie NER (nouvelles énergies renouvelables) Efficacité énergétique Grandes centrales

6 1. Contexte général Les politiques énergétiques : Canton de Genève Conception cantonale de l énergie (transport, électricité, chaleur) Objectif à long terme : Atteindre en 2035 une consommation par habitant de 3500W dont 2000W fossile (objectif intermédiaire de la société à 2000W pour 2150) Objectifs 2010 : Energie thermique : réduire la consommation par habitant de 24% avec une part de renouvelable à 22% Energie électrique : réduire la consommation par habitant de 6% sans nucléaire avec une part de renouvelable de 89% En agissant sur : la mise en place de programmes d économies d énergie l augmentation des énergies renouvelables l amélioration de l efficacité énergétique

7 1. Contexte général Enjeux et objectifs de la politique énergétique SIG Les enjeux de la politique énergétique SIG S inscrire dans la politique fédérale et cantonale et contribuer à l atteinte des objectifs de la société à 2000 Watts Les défis : Inverser la tendance continue à la hausse de la consommation d électricité Promouvoir les énergies renouvelables certifiées Réduire les émissions CO 2 Renforcer la sécurité d approvisionnement pour Genève Les objectifs stratégiques (2015) Electricité : Réduire la consommation électrique de 150 GWh (2013) Produire 50% des besoins en électricité genevois (2020) Produire 400 GWh/an avec des NER Thermique : Réduire de 0.4 t/hab. les émissions de CO 2 (-13%) Augmenter la production renouvelable de +100 GWh Poursuivre la substitution du mazout par le gaz (+15%)

8 1. Contexte général Stratégie SIG : 4 axes complémentaires et indispensables Economies d énergie Développer les énergies renouvelables ET Achat d énergies Accroître notre efficacité énergétique

9 2. Intérêts du concept CCF Maîtrise de l énergie : efficacité énergétique 30% 100% 45% Un cycle performant au gaz naturel avec un rendement de 75%, qui peut encore être amélioré avec l utilisation de PAC et la mobilité électrique

10 2. Intérêts du concept CCF Maîtrise de l énergie : économies d énergie et CO 2 Stratégie thermique Genève Aujourd hui Demain Economies Mazout Mazout Gaz Gaz Incinération déchets NER Programme de compensation des émissions CO 2 : Stimulation de projets d économie d énergie Accélération du remplacement d agents fossiles par des NER

11 2. Intérêts du concept CCF Maîtrise de l énergie : indépendance énergétique 3'500 Evolution de l approvisionnement de SIG (en GWh) 3'000 1% effet éco21 10% 2'500 35% Autres en portefeuille Achats à faire sur le marché 40% 2'000 14% Electrabel 1'500 1'000 7% 19% ALPIQ CCF NER FMV 7% 8% 13% 500 7% SFMCP 7% 17% Production SIG 15%

12 3. Le projet CCF-SIG Une réponse à l évolution des besoins genevois [GWh] 3'500 3'000 2'500 Consommation du réseau genevois 2'000 1'500 Achats hors canton 75% 1'000 Autoproducteurs (UIC,autres) Production Seujet Production SFMCP Production Verbois 25%

13 3. Le projet CCF-SIG La centrale : production combinée Chaudière Gaz d'échappement Alimentation en gaz naturel (134 MWgaz) Prise d'air Turbine à vapeur Raccordement électrique Brûleur (45 Mwél.) Alternateur 1 Alternateur 2 (15 Mwél.) Circuit de vapeur Turbine à gaz Un concept énergétique Pompe Production électrique 283 GWh qui produit de la chaleur et de l électricité, Production de chaleur 174 GWh en utilisant une énergie primaire disponible à Genève Consommation le gaz naturel, de gaz naturel 607 GWh Efficacité au travers énergétique d un procédé à haut rendement, 75% Investissement en s intégrant total dans un ensemble 250 énergétique MCHF étendu. Pompe Circuit de refroidissement auxillaire Chauffage à distance (40 MWth.)

14 3. Le projet CCF-SIG Intégration dans les réseaux CAD Réseaux Capacité énergétique GWh/an actuelle futur SIG Cadiom Centrale du Lignon

15 3. Le projet CCF-SIG La centrale : économie du projet 280 GWh électricité 175 GWh chaleur 500 MWh solaire sur le toit +10% autonomie de production CHF 160 millions (centrale et périphériques) CHF 105 millions (extensions du réseau CAD) Solution transitoire : ans 12.3 C

16 3. Le projet CCF-SIG Compensation totale des émissions CO 2 Emissions CO 2 liées au chauffage Périmètre d extension du CAD tonnes de CO2, c est 3% des émissions genevoises Nouvelles émissions à compenser : ~ 60'000 t CO2eq/an Centrale CCF CAD : chaufferie à gaz du Lignon Chaudières individuelles au mazout 5% de la consommation thermique genevoise Situation actuelle Projet CCF

17 3. Le projet CCF-SIG Les défis Technologiques Politiques Acceptation du projet par les parties prenantes : impact environnemental, émissions CO 2, choix du site Maîtrise du processus d autorisation de construire Compensations CO 2 Définition des critères de compensation, d entente avec l OFEN et l OFEV Portefeuille de mesures compensatoires : identification de projets, financement de projets, mise en place d une organisation interne Economiques Taille de l investissement pour SIG Compétitivité du coût de la chaleur et de l électricité produite Coût des mesures de compensation

18 3. Le projet CCF-SIG Etat d avancement Premières études 2004 Etudes de faisabilité 2006 Demandes d autorisation Construction 2012 Mise en service 2014

19 4. Conclusions Des CCF et des réseaux CAD, un concept à développer pour répondre aux défis énergétiques suisses Maîtrise de l énergie Efficacité énergétique Diversification et sécurité d approvisionnement Meilleure valorisation du produit gaz naturel Haut rendement Valorisation des NER PAC

SIG, une entreprise de service public engagée

SIG, une entreprise de service public engagée SIG, une entreprise de service public engagée 29 avril 2016 Stéphane Maret Directeur GRD Propriétaires Entreprise de droit public autonome Capital de CHF 100 millions : 30% 55% Communes genevoises 15%

Plus en détail

Chavalon Projet de Centrale Thermique à Cycle. ARPEA Association Romande pour la Protection

Chavalon Projet de Centrale Thermique à Cycle. ARPEA Association Romande pour la Protection Chavalon Projet de Centrale Thermique à Cycle Combiné alimentée au gaz naturel (CCGT) ARPEA Association Romande pour la Protection des Eaux et de l Air 26 mars 2010 Consommation d électricité comparative

Plus en détail

Plan directeur communal des énergies

Plan directeur communal des énergies Séminaire CREM du mercredi 8 septembre Planification énergétique territoriale Enjeux pour les collectivités locales Plan directeur communal des énergies 09.09.2010 [ INTRODUCTION ] Sommaire - Contextes

Plus en détail

CAD La Chaux-de-Fonds. Séminaire CAD, Martigny. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 30 avril 2009

CAD La Chaux-de-Fonds. Séminaire CAD, Martigny. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 30 avril 2009 CAD La Chaux-de-Fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 30 avril 2009 Séminaire CAD, Martigny Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisés Résultats énergétiques

Plus en détail

Valorisation de la géothermie :

Valorisation de la géothermie : formation continue universitaire Valorisation de la géothermie : Le rôle clé des réseaux de chaleur Partie III : Exemples de réalisation Connexion d un réseau renouvelable (déchets) et d un réseau fossile

Plus en détail

Chauffage à distance par copeaux de bois Une décision pour l avenir

Chauffage à distance par copeaux de bois Une décision pour l avenir Chauffage à distance par copeaux de bois Une décision pour l avenir Sources : Allotherm SA et Viret Architectes SA Présentation des enjeux Critères de choix de la source d énergie Avantages du bois Potentiel

Plus en détail

Le chauffage à distance

Le chauffage à distance Le chauffage à distance L ÉNERGIE DE CONFORT Réseau thermique du centre ville de Genève et de la zone aéroportuaire par l utilisation de l eau du Léman De GLN à GeniLac Chauffage à distance et de proximité

Plus en détail

Le chauffage à distance

Le chauffage à distance Le chauffage à distance SUR DE NOUVELLES VOIES... Sixièmes rencontres, 18 janvier 2007 Palais des congrès de Bienne Les effets sur le chauffage à distance d usines d incinération Innovations et questions

Plus en détail

Projets hydroélectriques sur le Rhône franco-suisse

Projets hydroélectriques sur le Rhône franco-suisse Projets hydroélectriques sur le Rhône franco-suisse Sommaire L hydroélectricité au cœur des enjeux des énergies renouvelables 3 Un projet d envergure 4 Des partenaires engagés dans le développement durable

Plus en détail

«Approvisionnement en électricité de la Ville de Lausanne dans la perspective d Énergie 2050»

«Approvisionnement en électricité de la Ville de Lausanne dans la perspective d Énergie 2050» Avenir énergétique à horizon 2050 : Quelles conséquences pour notre société? Lundi 11 novembre 2013, à 18h30 «Approvisionnement en électricité de la Ville de Lausanne dans la perspective d Énergie 2050»

Plus en détail

Martigny, l expérience d une «ville laboratoire» Historique Objectifs Approvisionnement Avancer ensemble Programme et bilan Et la suite

Martigny, l expérience d une «ville laboratoire» Historique Objectifs Approvisionnement Avancer ensemble Programme et bilan Et la suite Martigny, l expérience d une «ville laboratoire» Historique Objectifs Approvisionnement Avancer ensemble Programme et bilan Et la suite Une pionnière visionnaire 1986 Plan de zones énergétiques avec l

Plus en détail

Approvisionnement énergétique international:

Approvisionnement énergétique international: Approvisionnement énergétique international: Visions et défis Sion, le 31 août 2011 Olivier Baillifard Programme Un petit peu d histoire et la situation aujourd hui Evolution démographique Consommation

Plus en détail

LA VILLE DE SION, L UTO ET SOGAVAL S ENGAGENT DURABLEMENT EN FAVEUR DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

LA VILLE DE SION, L UTO ET SOGAVAL S ENGAGENT DURABLEMENT EN FAVEUR DES ÉNERGIES RENOUVELABLES Le 9 septembre 2016 COMMUNIQUÉ AUX MÉDIAS LA VILLE DE SION, L UTO ET SOGAVAL S ENGAGENT DURABLEMENT EN FAVEUR DES ÉNERGIES RENOUVELABLES La Ville de Sion, l'uto et Sogaval annoncent le début des études

Plus en détail

Les pompes à chaleur. Un peu d histoire

Les pompes à chaleur. Un peu d histoire Les pompes à chaleur Bilan de 40 ans d utilisation et opportunités de développement dans le cadre de la stratégie énergétique 2050 de la Suisse Affiche de la fin des années 90 Un peu d histoire Sadi Carnot

Plus en détail

Sécurité d approvisionnement en en électricité en Suisse après 2015

Sécurité d approvisionnement en en électricité en Suisse après 2015 Sécurité d approvisionnement en en électricité en Suisse après 2015 Rôle de la co(tri-) génération pour satisfaire les services énergétiques du futur Prof Daniel Favrat 1 Thèses Electricité = 23% de l

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2005

La Réglementation Thermique 2005 La Réglementation R Thermique 2005 Le contexte et les enjeux Le contexte et les enjeux Les ressources naturelles s épuisent. Les prix s envolent. Le climat se dérègle. Le bâtiment consomme beaucoup trop

Plus en détail

Utilisation de l eau du lac pour chauffer et rafraîchir un quartier. Colloque «Quartiers durables» Université de Lausanne, 4-5 septembre 2008

Utilisation de l eau du lac pour chauffer et rafraîchir un quartier. Colloque «Quartiers durables» Université de Lausanne, 4-5 septembre 2008 Utilisation de l eau du lac pour chauffer et rafraîchir un quartier Colloque «Quartiers durables» Université de Lausanne, 4-5 septembre 2008 Sommaire 1. Conception générale de l énergie du canton de Genève

Plus en détail

Genève tourne définitivement le dos aux énergies fossiles pour son électricité

Genève tourne définitivement le dos aux énergies fossiles pour son électricité Genève tourne définitivement le dos aux énergies fossiles pour son électricité Point de presse élargi du Conseil d'etat 31 août 2016 31.08.2016 - Page 1 Participants M. François Longchamp, président du

Plus en détail

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique En développant en 2009 un tableau de bord de l énergie et du climat, l ADEME souhaite

Plus en détail

Conférence de presse éco21 Bilan et perspectives

Conférence de presse éco21 Bilan et perspectives Conférence de presse éco21 Bilan et perspectives 21.10.2016 Antonio Hodgers, Yves Flückiger, Christian Brunier 1 M. Antonio Hodgers Conseiller d'etat chargé du DALE Une vision unifiée, des partenaires

Plus en détail

bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE

bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE Les enjeux Depuis Kyoto, la lutte contre le changement climatique passe par l augmentation progressive de la part des énergies renouvelables dans la production

Plus en détail

Conférence de presse éco21 Bilan et perspectives

Conférence de presse éco21 Bilan et perspectives Conférence de presse éco21 Bilan et perspectives 21.10.2016 Antonio Hodgers, Yves Flückiger, Christian Brunier 1 M. Antonio Hodgers Conseiller d'etat chargé du DALE Une vision unifiée, des partenaires

Plus en détail

GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman

GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman Présentation au 5 ème Forum des coopératives suisses d habitation le 27 septembre à Lucerne GeniLac : Lignes directrices 1. Un réseau

Plus en détail

GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman

GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman Jean-Louis CHAMOSSET Directeur Commercial Présentation de la société Agences Siège social: 14, chemin du Foron, C.P.216 CH-1226 Thônex-Genève

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN MOINS D ÉD ÉNERGIE ET PLUS D ÉD ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN Rencontres Suisses de l Electricité Beaulieu, 17 mars 2011 Massimiliano Capezzali, PhD Adjoint du Directeur Energy Center Ecole Polytechnique

Plus en détail

La situation énergétique mondiale

La situation énergétique mondiale Prof. Hans Björn (Teddy) Püttgen Directeur Energy Center, EPFL Berne, 4 septembre 2012 La situation énergétique mondiale La politique énergétique de la Suisse doit se concevoir dans un contexte européen

Plus en détail

[ Vernier : du plan directeur stratégique à la planification énergétique ]

[ Vernier : du plan directeur stratégique à la planification énergétique ] Ajouter dans la bande grise les photos du projet ou faisant l objet de la présentation [ Vernier : du plan directeur stratégique à la planification énergétique ] Martigny, le 10 décembre 2013 10.12.2013

Plus en détail

24 novembre Céline Zosso Chargée de projet écoclimat Wilfried Atgé Chargé de solutions Clients éco21

24 novembre Céline Zosso Chargée de projet écoclimat Wilfried Atgé Chargé de solutions Clients éco21 24 novembre 2011 Céline Zosso Chargée de projet écoclimat Wilfried Atgé Chargé de solutions Clients éco21 SIG vise à diminuer la dépendance énergétique genevoise Conformément aux objectifs de la politique

Plus en détail

Efficacité énergétique des bâtiments: Hausse importante des subventions 2017 mises à disposition par l Etat de Vaud

Efficacité énergétique des bâtiments: Hausse importante des subventions 2017 mises à disposition par l Etat de Vaud Efficacité énergétique des bâtiments: Hausse importante des subventions 2017 mises à disposition par l Etat de Vaud Taxe CO 2 Nouvelle répartition pour 2017 Affectation partielle de la taxe CO 2 sur les

Plus en détail

Bilan d émissions de GES 2011

Bilan d émissions de GES 2011 Bilan d émissions de GES 2011 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain Code NAF : 3530Z Code SIREN : 542 097 324 Citer les numéros de SIRET

Plus en détail

Aéroport international de Genève Présentation GNI 16 nov. 2010

Aéroport international de Genève Présentation GNI 16 nov. 2010 1 Aéroport international de Genève Présentation GNI 16 nov. 2010 Les solution GTC/GTB appliquées à un site aéroportuaire Maîtrise des énergies 2 Contexte Statut: Etablissement Public Autonome 11,3 millions

Plus en détail

La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif

La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif Narbonne, le 07 avril 2009 V. Decalonne Contexte du Projet Réseau de Chaleur crée en 1973 sur le périmètre de Délégation de Service

Plus en détail

Place de la biomasse dans le cadre de la Stratégie énergétique 2050

Place de la biomasse dans le cadre de la Stratégie énergétique 2050 Place de la biomasse dans le cadre de la Stratégie énergétique 2050 Matthieu Buchs, section Energies renouvelables Biogas unter besonderer Berücksichtigung der Holzmethanisierung, Berne, 29 juin 2015 Structure

Plus en détail

Découvrez les réseaux de chaleur

Découvrez les réseaux de chaleur Découvrez les réseaux de chaleur hiffres CLÉS Les réseaux de chaleur évitent la production et le rejet de 2,3 millions de tonnes de CO 2 par an (comparaison avec les émissions du chauffage au gaz pour

Plus en détail

Les énergies renouvelables : une opportunité pour l agriculture suisse

Les énergies renouvelables : une opportunité pour l agriculture suisse Les énergies renouvelables : une opportunité pour l agriculture suisse Défis actuels dans le domaine énergétique De plus en plus de gens ont besoin de plus en plus d énergie Il est nécessaire de minimiser

Plus en détail

Que peut et veut apporter Alpiq à la Suisse Occidentale en matière énergétique?

Que peut et veut apporter Alpiq à la Suisse Occidentale en matière énergétique? Que peut et veut apporter Alpiq à la Suisse Occidentale en matière énergétique? Genève, Forum FEDRE 2011, 1 er février 2011 Giovanni Leonardi, CEO Alpiq Holding AG - Seule la parole fait foi. - Mesdames,

Plus en détail

Centrale chaleur-force SIG Présentation du projet. Forum FEDRE 2009

Centrale chaleur-force SIG Présentation du projet. Forum FEDRE 2009 Centrale chaleur-force SIG Présentation du projet Forum FEDRE 2009 1 La société à 2000 Watts Une vision durable Pour la Suisse, cela implique : de réduire la consommation d'énergie au tiers du niveau actuel

Plus en détail

Contenu. Ecube. tive. Extraits du Schweizer Energiefachbuch Puidoux, 5 mai Charles Weinmann

Contenu. Ecube. tive. Extraits du Schweizer Energiefachbuch Puidoux, 5 mai Charles Weinmann Ecube Extraits du Schweizer Energiefachbuch 2017 Puidoux, 5 mai 2017 Charles Weinmann tive Contenu Contenu Schweizer Energiefachbuch Stratégie énergétique Projets-phare Exemples Conclusions Contenu 34

Plus en détail

Mattia Pedrini Administrateur d Enerbois. Responsable Secteur Biomasse chez Romande Energie.

Mattia Pedrini Administrateur d Enerbois. Responsable Secteur Biomasse chez Romande Energie. Enerbois, un exemple pratique de valorisation des résidus ligneux Le défis des résidus ligneux Mattia Pedrini Administrateur d Enerbois liés à leur valorisation Responsable Secteur Biomasse chez Romande

Plus en détail

Plan directeur cantonal - Fiche de coordination. Approvisionnement en énergie. Instances. Description. Etat au:

Plan directeur cantonal - Fiche de coordination. Approvisionnement en énergie. Instances. Description. Etat au: Plan directeur cantonal - Fiche de coordination Approvisionnement Approvisionnement en énergie Etat au: 04.11.2008 voir aussi fiches n A.7/A.10/C.7/G.1/G.3/G.4/G.5/F.8/H.4 Instances responsable de l'objet

Plus en détail

Énergies renouvelables une chance pour l agriculture suisse?

Énergies renouvelables une chance pour l agriculture suisse? Énergies renouvelables une chance pour l agriculture suisse? 1 Défis Le pétrole est une ressource limitée Goulet d étranglement dans le secteur de l électricité Augmentation de la consommation d énergie

Plus en détail

BIOWATTS. Biowatts, la centrale de cogénération biomasse est opérationnelle depuis le 7 décembre 2012.

BIOWATTS. Biowatts, la centrale de cogénération biomasse est opérationnelle depuis le 7 décembre 2012. BIOWATTS Biowatts, la centrale de cogénération biomasse est opérationnelle depuis le 7 décembre 2012. Après la phase de réglage et de mise en service industrielle l outil fonctionne et produit de l électricité

Plus en détail

ÉTUDE. Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie

ÉTUDE. Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie ÉTUDE Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie Coûts et enjeux pour les collectivités Série Politique ENP 34 Septembre 2014 SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE... 4 2. OBJECTIFS NATIONAUX...

Plus en détail

Les défis écologiques de la petite hydraulique Comment sol-e Suisse analyse les projets du point de vue écologique?

Les défis écologiques de la petite hydraulique Comment sol-e Suisse analyse les projets du point de vue écologique? Les défis écologiques de la petite hydraulique Comment sol-e Suisse analyse les projets du point de vue écologique? Pêcheurs et poissons sous pression, Séminaire FIBER, Olten Giordano Favaro / sol-e Suisse

Plus en détail

Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat

Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Contexte européen Contexte national

Plus en détail

Transition énergétique: Stratégie et vision Rencontre de fin d année de l OCEN

Transition énergétique: Stratégie et vision Rencontre de fin d année de l OCEN Transition énergétique: Stratégie et vision Rencontre de fin d année de l OCEN 11 décembre 2015 Gilles Garazi Directeur Transition énergétique, SIG 1 Contexte Changements climatiques Effets actuel et futurs

Plus en détail

Une Stratégie Européenne Chauffage et Refroidissement pour une "Énergie propre pour tous les Européens"

Une Stratégie Européenne Chauffage et Refroidissement pour une Énergie propre pour tous les Européens Une Stratégie Européenne Chauffage et Refroidissement pour une "Énergie propre pour tous les Européens" Audition par la Commission des Affaires européennes du Sénat Mercredi 14 juin 2017 Introduction Les

Plus en détail

M Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion pour un approvisionnement électrique propre et sûr

M Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion pour un approvisionnement électrique propre et sûr Secrétariat du Grand Conseil M 1831 Proposition présentée par les députés : MM. Gabriel Barrillier, Michel Ducret, Jean-Marc Odier, Patrick Saudan et Charles Selleger Date de dépôt : 10 juin 2008 Proposition

Plus en détail

L énergie nucléaire dans la Suisse de demain Giovanni Leonardi, CEO

L énergie nucléaire dans la Suisse de demain Giovanni Leonardi, CEO L énergie nucléaire dans la Suisse de demain Giovanni Leonardi, CEO Condition cadre # 1: protection du climat Les émissions de CO 2 fixeront les limites du développement futur. Entre 1850 et 2000: Population

Plus en détail

Chiffres clés. Bilan annuel. Bilan Puissance (en MW) Production d énergie (en MWh) Nombre d installations du parc

Chiffres clés. Bilan annuel. Bilan Puissance (en MW) Production d énergie (en MWh) Nombre d installations du parc Les synthèses de l AREC Etat des lieux des énergies renouvelables dans la Vienne Chiffres clés Vienne Bilan 29 Région Energie totale annuelle produite d origine renouvelable (1) 1 211 GWh* 4 794 GWh Energie

Plus en détail

Quel développement énergétique territorial pour atteindre la société à 2000 watt?

Quel développement énergétique territorial pour atteindre la société à 2000 watt? Quel développement énergétique territorial pour atteindre la société à 2000 watt? 12 décembre 2013 Dr Jean-Albert Ferrez Directeur général, énergies sion région Chef Service Eau Energies, Ville de Sion

Plus en détail

L'Etat mise sur le solaire Conférence de presse 24 janvier 2017 Ecole de commerce Raymond Uldry

L'Etat mise sur le solaire Conférence de presse 24 janvier 2017 Ecole de commerce Raymond Uldry L'Etat mise sur le solaire Conférence de presse 24 janvier 2017 Ecole de commerce Raymond Uldry 24.01.2017 - Page 1 Participants M. Serge Dal Busco, conseiller d'etat chargé du département des finances

Plus en détail

Stratégie de l énergie 2050 du Conseil fédéral

Stratégie de l énergie 2050 du Conseil fédéral Stratégie de l énergie 2050 du Conseil fédéral Directeur suppléant Office fédéral de l énergie OFEN 5 octobre 2011 Nous nous souviendrons encore longtemps des reportages sur Fukushima 2 En Suisse jusqu

Plus en détail

Ch. IX. Besoins et ressources énergétiques

Ch. IX. Besoins et ressources énergétiques SAVOIR FAIRE SAVOIR Classes de 1 ère L et ES Thème 4 : Le défi énergétique Ch. IX. Besoins et ressources énergétiques Acquis En cours Non acquis S 1 : Connaître les besoins énergétiques engendrés par les

Plus en détail

Les enjeux de la récupération de chaleur des UIOM en Ile-de-France SVDU CIE

Les enjeux de la récupération de chaleur des UIOM en Ile-de-France SVDU CIE Les enjeux de la récupération de chaleur des UIOM en Ile-de-France SVDU CIE Place de l incinération en Ile-de-France 40 % du traitement des déchets ménagers 19 UIOM en fonctionnement (15% du parc) 3,8

Plus en détail

Chaleur et froid renouvelables Exemple Centre Migros Oberland Thun

Chaleur et froid renouvelables Exemple Centre Migros Oberland Thun Chaleur et froid renouvelables Exemple Centre Migros Oberland Thun Hier steht ein Bild randabfallend. Wenn kein Bild vorhanden ist, bitte Folie 2 benutzen. Marcus Dredge, Responsable Efficacité énergétique

Plus en détail

Construction d une chaufferie Géothermie Sur le site de l ENAC Muret. Présentation novembre 2016

Construction d une chaufferie Géothermie Sur le site de l ENAC Muret. Présentation novembre 2016 Construction d une chaufferie Géothermie Sur le site de l ENAC Muret Présentation novembre 2016 Préambule Dans le cadre du plan pluriannuel d investissement pour la réhabilitation de son patrimoine immobilier,

Plus en détail

SESSION PREMIÈRE ÉPREUVE 2 e partie PHYSIQUE-CHIMIE ET SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série générale

SESSION PREMIÈRE ÉPREUVE 2 e partie PHYSIQUE-CHIMIE ET SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série générale DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2017 PREMIÈRE ÉPREUVE 2 e partie PHYSIQUE-CHIMIE ET SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série générale Durée de l épreuve : 1 h 00-50 points (dont 5 points pour la présentation

Plus en détail

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech Colloque DDT 77 22 novembre 2012 Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech France = 0,9 % de la population mondiale Réserves fossiles : 23 Mtep soit 0,01 % des réserves mondiales

Plus en détail

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION Marion Denninger Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13368-4 Sommaire Remerciements... 1 Avant-propos... 2 Introduction... 5 Chapitre 1 Principe et intérêts de la cogénération...

Plus en détail

Des investissements rentables

Des investissements rentables Service de l'énergie SdE Amt für Energie AfE Efficacité énergétique et Energies renouvelables Des investissements rentables Conférence Mercredi 3 mai 2017 Serge Boschung Chef du Service de l énergie Evolution

Plus en détail

PRODUCTION DE L ENERGIE

PRODUCTION DE L ENERGIE PRODUCTION DE L ENERGIE 1 ) Définition de l énergie: Propriété d un système physique capable de produire du travail 2 ) Unités de l énergie électrique : W = P*t avec W : énergie en Joules P : puissance

Plus en détail

Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique

Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique Benoit LEMAIGNAN Consultant Senior Carbone4 benoit.lemaignan@carbone4.com Merci qui? Merci l énergie! La transition énergétique, c est d abord

Plus en détail

Scénarios à mettre en œuvre pour valoriser l'eau de forages géothermiques sur le littoral neuchâtelois et dans l arc Jurassien. L exemple de GeoNE.

Scénarios à mettre en œuvre pour valoriser l'eau de forages géothermiques sur le littoral neuchâtelois et dans l arc Jurassien. L exemple de GeoNE. Société Suisse pour la Géothermie 25 ème journée technique et d information Géothermie et réseaux de chaleur Scénarios à mettre en œuvre pour valoriser l'eau de forages géothermiques sur le littoral neuchâtelois

Plus en détail

Proxipel. Unité mobile de pelletisation. Présentation Tripôle 28 septembre 2015

Proxipel. Unité mobile de pelletisation. Présentation Tripôle 28 septembre 2015 Proxipel Unité mobile de pelletisation Présentation Tripôle 28 septembre 2015 1 Problématique du marché des pellets Sources d approvisionnement de plus en plus éloignées Biomasse encore disponible en petites

Plus en détail

Potentiels et limites des ressources renouvelables de l agglomération franco-valdo-genevoise

Potentiels et limites des ressources renouvelables de l agglomération franco-valdo-genevoise Potentiels et limites des ressources renouvelables de l agglomération franco-valdo-genevoise Jérôme Faessler groupe énergie Institut Forel et Institut des Sciences de l Environnement (ISE) Université de

Plus en détail

Bilan énergétique mondial

Bilan énergétique mondial OBJECTIFS Faire un bilan de l énergie disponible dans le monde. Utilisation de cette énergie dans un cadre de développement durable. POINTS DU PROGRAMME ABORDES 1.2.2 Mise à disposition des ressources

Plus en détail

Le label de qualité destiné aux bâtiments neuf et modernisé

Le label de qualité destiné aux bâtiments neuf et modernisé Le label de qualité destiné aux bâtiments neuf et modernisé Le label MINERGIE en Suisse www.minergie.ch Aperçu général Qu est-ce que c est Minergie produits, histoire, resultats Les different standards

Plus en détail

Par Michel Morin Coordonnateur à l énergie et l entretien Commission scolaire des Samares. ColloqueMulti Énergies Avril 2016

Par Michel Morin Coordonnateur à l énergie et l entretien Commission scolaire des Samares. ColloqueMulti Énergies Avril 2016 Applications avec les accumulateurs thermiques et technologies pour aider à réduire la consommation de combustibles fossiles Par Michel Morin Coordonnateur à l énergie et l entretien Commission scolaire

Plus en détail

Développement hydroélectrique en Suisse

Développement hydroélectrique en Suisse Journée du CUEPE / 23 mars 2007 Développement hydroélectrique en Suisse Marc Balissat Antoine Dubas 9100.00/2007 23 mars 2007 Développement hydroélectrique en Suisse 1 Plan de l exposé Hydroélectricité

Plus en détail

Le chauffage à distance

Le chauffage à distance Le chauffage à distance SUR DE NOUVELLES VOIES... Sixièmes rencontres, 18 janvier 2007 Palais des congrès de Bienne Potentiel d affaires pour projets d énergies renouvelables Innovations et questions d

Plus en détail

Le développement coordonné de ses réseaux par la Ville de Metz

Le développement coordonné de ses réseaux par la Ville de Metz Distribution d énergie dans les territoires : quels leviers, quelle gouvernance pour atteindre les 3x20? Le développement coordonné de ses réseaux par la Ville de Metz Didier DUC Colloque AMORCE Paris

Plus en détail

La contribution des entreprises à la sécurité énergétique et à la réduction des émissions

La contribution des entreprises à la sécurité énergétique et à la réduction des émissions La contribution des entreprises à la sécurité énergétique et à la réduction des émissions La vision de Total Intervention de Thierry Desmarest, Président de Total, devant la Commission Économique pour

Plus en détail

Michel FEYRIT, Expert senior ALEC

Michel FEYRIT, Expert senior ALEC Michel FEYRIT, Expert senior ALEC Sommaire 1. La problématique des limites : l urgence d agir 2. À problématique complexe, réponse pluridisciplinaire 3. Rappels d énergétique Sommaire 1. La problématique

Plus en détail

CHAUFFAGE A DISTANCE Usine de Pierre de Plan

CHAUFFAGE A DISTANCE Usine de Pierre de Plan CHAUFFAGE A DISTANCE 2008 Usine de Pierre de Plan Part dans la production d énergie (en rose) du chauffage à distance Réservoir d'expansion RESEAU "ALLER" pompe de circulation Accumulateurs CONSOMMATEURS

Plus en détail

Forum SITG Thématique Energie ENJEUX ENERGETIQUES DES GEODONNEES

Forum SITG Thématique Energie ENJEUX ENERGETIQUES DES GEODONNEES Forum SITG Thématique Energie ENJEUX ENERGETIQUES DES GEODONNEES Olivier Epelly, directeur général de l'office de l'énergie, GE Genève Forum Louis Ducor, le 21 novembre 2013 26.11.2013 - Page 1 ENJEUX

Plus en détail

François Schaller. Apéro énergie Yverdon 7 juin 2016

François Schaller. Apéro énergie Yverdon 7 juin 2016 François Schaller Apéro énergie Yverdon 7 juin 2016 Pourquoi des subventions? Stratégie énergétique 2050 Consommation d énergie finale CH Total Electricité 2 Pourquoi des subventions? Stratégie énergétique

Plus en détail

Le contexte énergétique européen et français et la place de l éolien en mer

Le contexte énergétique européen et français et la place de l éolien en mer Fiche thématique C Le contexte énergétique européen et français et la place de l éolien en mer La politique européenne de l énergie 1. Source : Agence Internationale de l Énergie. 2. L efficacité énergétique

Plus en détail

Modification de la loi sur l énergie

Modification de la loi sur l énergie Amt für Energie AfE Séance d information Modification de la loi sur l énergie Suissetec section fribourg Jeudi 30 janvier 2014 Serge Boschung Chef du service de l énergie Direction de l'économie et de

Plus en détail

Sommaire. La Fondation KliK, le financement de votre réseau de chaleur grâce à la compensation de CO

Sommaire. La Fondation KliK, le financement de votre réseau de chaleur grâce à la compensation de CO La Fondation KliK, le financement de votre réseau de chaleur grâce à la compensation de CO 2 Gaëlle Fumeaux, Responsable Suisse romande et Tessin Sommaire Mission et objectifs Projets individuels: critères

Plus en détail

RÉNOVER ET INVESTIR JUDICIEUSEMENT

RÉNOVER ET INVESTIR JUDICIEUSEMENT Amt für Energie AfE RÉNOVER ET INVESTIR JUDICIEUSEMENT COMMENT BIEN RÉUSSIR SA RÉNOVATION ET AVEC QUEL FINANCEMENT 2010 Source :Conférence des directeurs cantonaux de l'énergie Direction de l'économie

Plus en détail

La politique énergétique valaisanne, aujourd hui et demain

La politique énergétique valaisanne, aujourd hui et demain ConstructionValais BauenWallis Assemblée générale Sion, 26 avril 2007 La politique énergétique valaisanne, aujourd hui et demain Thomas Burgener Chef DSSE Mandat de prestation Forces hydrauliques Domaine

Plus en détail

Eoliennes: le vent utile à tous

Eoliennes: le vent utile à tous Eoliennes: le vent utile à tous Une énergie propre La force des éoliennes est considérée comme l énergie renouvelable la plus mûre technologiquement. Son prix est devenu compétitif avec celui des énergies

Plus en détail

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon Formation Commissaires Enquêteurs du 17 mai 2011 Danye ABOKI DREAL Languedoc Roussillon Ingénieur en charge

Plus en détail

Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications. Le cahier technique SIA 2031

Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications. Le cahier technique SIA 2031 Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications Le cahier technique SIA 2031 Certificat énergétique Le contexte Le cahier SIA 2031: principes Méthodes Le certificat Applications et perspectives

Plus en détail

La stratégie énergétique cantonale Les subventions du domaine de l énergie

La stratégie énergétique cantonale Les subventions du domaine de l énergie Séminaire HOVAL 2014 La stratégie énergétique cantonale Les subventions du domaine de l énergie Service de l énergie et des forces hydrauliques SEFH Guy Jacquemet Sion, le 5 juin 2014 Plan de l exposé

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT Energie Solaire: Quel modèle économique gagnant? EVOLUTION DU BOUQUET ELECTRIQUE A L HORIZON L

CONFERENCE-DEBAT Energie Solaire: Quel modèle économique gagnant? EVOLUTION DU BOUQUET ELECTRIQUE A L HORIZON L CONFERENCE-DEBAT Energie Solaire: Quel modèle économique gagnant? EVOLUTION DU BOUQUET ELECTRIQUE A L HORIZON L 2020 Casablanca le 15 mars 2010 L ONE EN CHIFFRES Etablissement public à caractère industriel

Plus en détail

Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS

Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS Comment s investir dans un projet solaire photovoltaïque? Belleville, 17 janvier 2017 AGENDA Qu est ce qu un territoire TEPos? Présentation du potentiel

Plus en détail

Exercice Bonus de la Fiche 19 : Le diaporama 60 minutes

Exercice Bonus de la Fiche 19 : Le diaporama 60 minutes Exercice Bonus de la Fiche 19 : Le diaporama 60 minutes Concevez un diaporama qui porte sur les six défis principaux du développement durable. Dans ce diaporama vous devez intégrer les éléments suivants

Plus en détail

Contribution du Syndicat des Energies Renouvelables 27 juin 2013

Contribution du Syndicat des Energies Renouvelables 27 juin 2013 Contribution du Syndicat des Energies Renouvelables 27 juin 2013 SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES 13-15, rue de la Baume 75008 Paris Le SER regroupe plus de 400 adhérents, représente un chiffre d affaires

Plus en détail

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie 3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie Émissions de CO2 dues à la combustion d énergie 1 dans le monde 3 Indice base 1 en 199 25 2 15 1 Etats-Unis 5 UE à 15 197 1975 198 1985 199 1995 2 27 En Mt CO2 199

Plus en détail

Sommaire. La Fondation KliK, le financement de votre réseau de chaleur grâce à la compensation de CO

Sommaire. La Fondation KliK, le financement de votre réseau de chaleur grâce à la compensation de CO La Fondation KliK, le financement de votre réseau de chaleur grâce à la compensation de CO 2 Gaëlle Fumeaux, Responsable Suisse romande et Tessin Sommaire Mission et objectifs Projets individuels: critères

Plus en détail

LEÇON 6 - partie 2. Ecole Polytechnique. 20 défis L énergie nucléaire et le réchauffement de la planète

LEÇON 6 - partie 2. Ecole Polytechnique. 20 défis L énergie nucléaire et le réchauffement de la planète LEÇON 6 - partie 2 20 défis L énergie nucléaire et le réchauffement de la planète PLAN DE LA LECON Croissance de la consommation d énergie Production de gaz à effet de serre Situation actuelle de l énergie

Plus en détail

Etat des lieux des énergies renouvelables en Poitou-Charentes

Etat des lieux des énergies renouvelables en Poitou-Charentes Les synthèses de l AREC Etat des lieux des énergies renouvelables en Poitou-Charentes Bilan 29 Chiffres clés Energie totale annuelle produite d origine renouvelable (1) (soit 8,3 % de la consommation d

Plus en détail

Luis Marcos - architecte à la direction de l énergie Séminaire Hoval - Lausanne - mars 2014

Luis Marcos - architecte à la direction de l énergie Séminaire Hoval - Lausanne - mars 2014 Luis Marcos - architecte à la direction de l énergie Séminaire Hoval - Lausanne - mars 2014 Politique énergétique 2011 Décision du Conseil Fédéral de sortir du nucléaire 2011 Prise de position de la Conférence

Plus en détail

Guide pour une planification énergétique territoriale. Partie 1: Département du territoire et de l environnement Direction de l énergie

Guide pour une planification énergétique territoriale. Partie 1: Département du territoire et de l environnement Direction de l énergie Département du territoire et de l environnement Direction de l énergie 1 Guide pour une planification énergétique territoriale Partie 1: Informations générales Juin 2016 2 3 Mot d introduction de la cheffe

Plus en détail

Pompe à chaleur. Planning & projectering v. middelgrote- en grote stookplaatsen RENDEMENT EN TERUGVERDIENTIJ D. Herzlich willkommen

Pompe à chaleur. Planning & projectering v. middelgrote- en grote stookplaatsen RENDEMENT EN TERUGVERDIENTIJ D. Herzlich willkommen Titre Page 1 Efficiency Plus Information visits Herzlich willkommen Planning & projectering v. middelgrote- en grote stookplaatsen Pompe à chaleur Contexte Européen et situation du marché Belge RENDEMENT

Plus en détail

MASTER COMPLEMENTAIRE EN GESTION DES TRANSPORTS MODULE A6 Transport et Technologies. Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique

MASTER COMPLEMENTAIRE EN GESTION DES TRANSPORTS MODULE A6 Transport et Technologies. Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique MASTER COMPLEMENTAIRE EN GESTION DES TRANSPORTS MODULE A6 Transport et Technologies Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2016-2017 1 Objet du cours Comprendre, analyser et concevoir les

Plus en détail

Fiche d information «Approvisionnement énergétique de la Suisse et évolution au niveau international»

Fiche d information «Approvisionnement énergétique de la Suisse et évolution au niveau international» Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC 21 mars 2017 Premier paquet de mesures de la Stratégie énergétique 2050 Fiche d information «Approvisionnement

Plus en détail