QCM «Stabilité et variabilité des génomes et évolution» 1. Au cours du cycle sexuel de tous les êtres vivants à reproduction sexuée : A- Le caryotype

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QCM «Stabilité et variabilité des génomes et évolution» 1. Au cours du cycle sexuel de tous les êtres vivants à reproduction sexuée : A- Le caryotype"

Transcription

1 QCM «Stabilité et variabilité des génomes et évolution» 1. Au cours du cycle sexuel de tous les êtres vivants à reproduction sexuée : A- Le caryotype des cellules somatiques de l espèce est toujours conservé. B- La méiose donne toujours naissance à des gamètes. C- La fécondation amplifie le brassage génétique assuré par la méiose. D- Il n y a jamais de division dans les cellules haploïdes. 2. Les duplications sont des mécanismes: A- qui peuvent être le point de départ de gènes ayant des fonctions différentes. B- à l origine des familles multigéniques. C- qui rendent compte de la présence de gènes ayant une grande similitude dans leur séquence du même génome. D- que l on peut dater relativement, l un par rapport à l autre, à partir du nombre de différences entre les gènes dupliqués. 3. Les gènes homologues : A- ont exactement la même séquence chez toutes les espèces. B- ont chez l Homme un degré de similitudes plus grand avec ceux du gorille qu avec ceux du pigeon. C- dérivent probablement d un gène ancestral. D- doivent avoir une proportion de plus de 40% d identité de séquences pour les nucléotides. 4. Une espèce haploïde : A- a une méiose formant des gamètes. B- possède des paires de chromosomes homologues. C- ne peut avoir de brassage interchromosomique. D- dans sa reproduction sexuée a une méiose qui précède la fécondation. 5. À la fin de la première division de la méiose, chaque cellule : A- a un taux d ADN égal à celui d une cellule somatique (non sexuelle) en phase G1. B- possède exactement les mêmes molécules d ADN que celles d une cellule somatique en phase G1. C- réplique son ADN pour préparer la seconde division. D- possède n chromosomes à une chromatide. 6. Au cours de la deuxième division de la méiose : A- Les chromosomes homologues se séparent. B- Les deux cellules résultant de cette division sont génétiquement différentes. C- Le taux d ADN de chaque cellule fille est égal au quart de celui d une cellule en phase G1. D- Le taux d ADN de chaque cellule fille est égal au quart de celui d une cellule en phase G2. 7. Une mutation: A- silencieuse n entraîne aucun changement dans la séquence d acides aminés d une protéine. B- non -sens n altère pas le fonctionnement de la protéine. C- ne touche que les cellules germinales. D- affecte une séquence d acides aminés de la protéine. 8. On croise des drosophiles de phénotype sauvage à [corps rayé] et [œil brun] avec des drosophiles mutantes à [corps noir] (mutation «black») et [œil rouge vif] (mutation «cinnabar») : On obtient une génération F1 de mouches toutes de phénotype sauvage. Une femelle de F1 croisée à un mâle exprimant dans son phénotype les deux mutations, donne des œufs dont l éclosion fournit : -4% de mouches à [corps noir et œil brun] ; -46% de mouches à [corps noir et œil rouge] ; -46% de mouches de phénotype sauvage ; -4% de mouches à [corps rayé et œil rouge]. A- Les résultats laissent penser que les drosophiles sauvages de la génération parentale ne sont pas de race pure. B- Les gènes considérés sont localisés sur des chromosomes différents. C- Le phénotype [corps noir et œil brun] est dû à un crossing-over. D- Les caractères sauvages «corps rayé, œil brun» sont dominants sur les caractères «corps noir, œil rouge vif». 1

2 9. Soit une union entre deux individus hétérozygotes pour deux gènes situés sur deux chromosomes différents : A- Chacun d eux produit des gamètes tous différents pour ces deux gènes. B- Chacun d eux produit quatre types de gamètes en quantités égales. C- Cette union peut donner naissance à des individus homozygotes. D- Cette union peut donner naissance à des individus de même génotype que les parents. 10. La sélection naturelle est un phénomène qui : A- est un facteur susceptible de faire varier la fréquence des allèles d un gène d une population. B- favorise les phénotypes des individus les mieux adaptés. C- peut avoir, selon les périodes, un effet à la fois positif et négatif sur la fréquence des allèles d un gène. D- tend inexorablement à faire diminuer, voire disparaître, le polymorphisme génique au sein d une population. 11. Les innovations génétiques : A- sont uniquement le résultat des mutations. B- sont apparues au cours du temps. C- sont conservées si elles sont favorables à l espèce. D- sont toujours transmises à la descendance. 12. L enrichissement du génome : A- est dû à des duplications et des mutations d un gène ancestral unique. B- provient de l apparition de copies identiques d un gène ancestral qui n ont pas évolué. C- est lié à l accumulation de modifications des copies du gène ancestral. D- d une espèce peut entraîner l apparition de nouvelles fonctions. 13. La variabilité des individus : A- a pour origine les nouveaux allèles des gènes obtenus par mutation. B- est liée aux recombinaisons aléatoires des gènes au cours de la méiose. C- est indépendante de la fécondation. D- est observable chez tous les individus. 14. La méiose : A- assure le retour de la diploïdie chez les mammifères. B- est un ensemble de deux divisions cellulaires consécutives précédées chacune de la réplication des molécules d ADN. C- assure un brassage intra-et interchromosomique du matériel génétique des individus. D- est à l origine des cellules reproductrices ou gamètes. 15. Les substitutions de nucléotides sont des mutations ponctuelles qui peuvent : A- entraîner la synthèse d un polypeptide tronqué, raccourci. B- entraîner un changement dans la séquence d acides aminés du polypeptide sans modifier les propriétés de celui-ci. C- n entraîner aucune modification dans la séquence du polypeptide codée par le gène. D- entraîner un changement dans la séquence d acides aminés du polypeptide lui faisant perdre toute activité. 16. Un test cross ou bien croisement test : A- permet de savoir si les gènes sont liés ou indépendants. B- est réalisé entre deux individus hétérozygotes afin d analyser leur descendance. C- concerne aussi bien les espèces diploïdes que les espèces haploïdes. D- permet d évaluer le pourcentage des recombinaisons entre deux couples d allèles indépendants. 17. Un crossing over : A- permet la recombinaison des gènes indépendants. B- a lieu lors de la division équationnelle de la méiose. C- se fait entre deux chromatides du même chromosome. D- concerne des chromosomes non dupliqués. 18. Un gène est dit polymorphe : A- s il est présent sous plusieurs formes alléliques dans une espèce. 2

3 B- s il existe, au sein de l espèce, sous deux formes alléliques dont la fréquence est supérieure ou égale à 1%. C- s il intervient lors de la morphogenèse. D- s il s exprime dans plusieurs cellules. E- quand ces différentes formes alléliques sont responsables de plusieurs phénotypes moléculaires. 19. Les mutations : A- sont des modifications de la séquence polypeptidique. B- sont à l origine de nouveaux allèles. C- sont seules à l origine de nouveaux gènes. D- sont aléatoires. E- peuvent n entraîner aucune modification du phénotype. 20. Pour un caractère donné les allèles d un gène chez un individu : A- sont identiques s il est hétérozygote. B- sont séparés lors de la méiose. C- se sont réunis au moment de la méiose dont il est issu. D- occupent le même locus sur une paire de chromosomes homologues. E- peuvent être liés. F- ne sont jamais codominants. G- sont toujours au nombre de deux. H- sont très nombreux si le caractère étudié est très polymorphe. 21. On croise deux lapins de lignée pure au pelage blanc. Sur plusieurs portées, on obtient 47 lapins tous au pelage noir (indiquez les réponses inexactes). A- les parents de ce croisement sont forcément hétérozygotes. B- les lapins noirs issus de croisement sont homozygotes. C- ces résultats montrent que la couleur du pelage est gouvernée par un seul couple d allèles. D- ces résultats montrent que la couleur du pelage est gouvernée par au moins deux couples d allèles. E- ce croisement est un croisement test. 22. Si l on croise les lapins noirs, issus de ce croisement précédent, entre eux, la descendance attendue sera composée : A- uniquement de lapins noirs. B- uniquement de lapins blancs. C- de 50% de lapins noirs et 50% de lapins blancs. D- de 100% de lapins bicolores (noir et blanc). E- de lapins noirs et de lapins blancs, dans des proportions que les données de l exercice ne permettent pas de prévoir. 23. Un individu de génotype Aa, bb, CC, Dd peut produire : A- un seul type de gamètes. B- deux types de gamètes. C- quatre types de gamètes. D- huit types de gamètes. E- seize types de gamètes. 24. Des organismes diploïdes ayant le même phénotype : A- ont obligatoirement le même génotype. B- sont obligatoirement de race pure. C- ont au moins un allèle en commun. D- peuvent, si on les croise, avoir des descendants d un autre phénotype. 25. À la fin de la première division de la méiose, chaque cellule : A- a un taux d ADN égal à celui d une cellule somatique (cellule non sexuelle) en phase G1, phase durant laquelle les chromosomes correspondent à un nucléofilament. B- possède exactement les mêmes molécules d ADN qu une cellule somatique en phase G1. C- réplique son ADN pour préparer la seconde division. D- possède une chromatide de chaque chromosome homologue. 26. Des gènes homologues : A- peuvent constituer des familles multigéniques. B- ont évolué différemment à partir d un gène ancestral. C- ont évolué en accumulant des mutations au hasard. 3

4 D- présentent des similitudes de séquences. E- codent des protéines identiques. F- sont toujours sur le même chromosome. 27. Un avantage sélectif peut conférer aux individus qui le possèdent : A- à coup sûr, un pourcentage de descendants plus élevé. B- une plus grande probabilité d atteindre la maturité sexuelle. C- une meilleure survie face à certains facteurs du milieu. D- une probabilité plus faible de se reproduire. 28. La sélection naturelle : A- va favoriser certains génotypes. B- va diminuer le pourcentage de génotypes qui présentent un avantage sélectif. C- n a pas de conséquence sur l évolution des populations. D- contribue à la propagation d une innovation génétique. E- peut diminuer ou augmenter la fréquence de certains allèles en fonction des conditions de l environnement. 29. Les mutations des gènes de développement : A- peuvent entraîner des changements morphologiques d organisation de grande ampleur. B- n interviennent pas sur la chronologie relative du développement. C- sont à l origine du plan d organisation commun à tous les Vertébrés. D- peuvent provoquer un retard dans le développement embryonnaire d une structure morphologique. E- peuvent être neutres. 30. Soit une maladie déterminée par un allèle récessif situé sur le chromosome X. Une femme malade a un enfant avec un homme non malade. On exclura les cas où les enfants sont affectés d une anomalie chromosomique. Le couple peut donner naissance à : A- un garçon non malade. B- une fille non malade. C- un garçon atteint de la maladie envisagée. D- une fille atteinte de la maladie envisagée. E- ceux ayant hérité du X de la mère ne seront pas forcément malades. F- ceux ayant hérité du Y du père sont des garçons forcément malades. 31. Si l on effectue un croisement hypothétique entre deux individus de races pures ne différant que par un seul caractère: A- le phénotype de la première génération (F1) est homogène. B- la F1 comporte 50% d individus au génotype dominant. C- la F1 est hétérozygote pour ce caractère. D- la F1 comporte 25% d individus au phénotype dominant, et 75% d individus au phénotype récessif. E- la F1 comporte 75% d individus au phénotype dominant, et 25% d individus au phénotype récessif. 32. La transmission des caractères liés est généralement entachée d un nombre fixe d exceptions. Ainsi, si l on réalise un croisement entre une drosophile mâle homozygote noire aux ailes vestigiales (nv//nv) et une femelle hétérozygote grise aux ailes longues (GL//nv), ce croisement donne toujours les résultats suivants : 41,5 % [GL], 41,5% [nv], 8,5% [Gv], 8,5% [nl]. A- si les gènes étaient indépendants, on aurait obtenu les proportions 25%, 25%, 25%, 25%. B- si les gènes étaient indépendants, on aurait obtenu les proportions 50% [GL], 50% [nv]. C- si les gènes étaient totalement liés, les proportions seraient 25%, 25%, 25%, 25%. D- si les gènes étaient liés et sans crossing over, on aurait obtenu les proportions 50% [GL], 50% [nv]. E- si les gènes étaient indépendants, on aurait obtenu quatre phénotypes non équiprobables. 33. Les allèles d un gène : A- ne diffèrent que par une seule paire de bases chez l homozygote. B- occupent toujours le même locus sur un chromosome donné. C- se séparent lors de la première et de la deuxième anaphase de méiose. D- sont réunis lors de la fécondation. 4

5 E- ils existent en quatre exemplaires identiques deux à deux après une interphase. 34. La durée et la vitesse des étapes du développement individuel : A- sont très variables d un individu à l autre, au sein d une même espèce. B- sont très semblables chez des espèces proches, comme l Homme et le Chimpanzé. C- sont modifiées au cours de l évolution. D- sont contrôlées génétiquement. 35. Les crossing over : A- se produisent au moment de la fécondation. B- se réalisent entre chromosomes non homologues. C- sont sans effet sur la diversité des individus produits après fécondation. D- sont un phénomène anormal mais peu fréquent. E- sont des échanges de fragments de chromatides entre chromosomes homologues. 5

REFERENTIEL : STABILITE ET VARIATIONS DU GENOME ET EVOLUTION

REFERENTIEL : STABILITE ET VARIATIONS DU GENOME ET EVOLUTION REFERENTIEL : STABILITE ET VARIATIONS DU GENOME ET EVOLUTION MOBILISER RAPIDEMENT LE VOCABULAIRE Dominance Recombinaison Sélection naturelle Mutation Récessivité Codominance Homozygote Hétérozygote Génotype

Plus en détail

Thème 1 :GÉNÉTIQUE, ÉVOLUTION. Innovations génétique et évolution Méiose et stabilité du génome Méiose et variabilité du génome

Thème 1 :GÉNÉTIQUE, ÉVOLUTION. Innovations génétique et évolution Méiose et stabilité du génome Méiose et variabilité du génome Thème 1 :GÉNÉTIQUE, ÉVOLUTION Innovations génétique et évolution Méiose et stabilité du génome Méiose et variabilité du génome Chapitre 1 : REPRODUCTION SEXUÉE ET DIVERSITÉ GÉNÉTIQUE Comment la reproduction

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE, L EVOLUTION DU VIVANT THEME 1-A : GENETIQUE ET EVOLUTION

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE, L EVOLUTION DU VIVANT THEME 1-A : GENETIQUE ET EVOLUTION THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE, L EVOLUTION DU VIVANT THEME 1-A : GENETIQUE ET EVOLUTION Ch1:le brassage génétique et la diversité des génomes. Rappels des acquis: correction QCM Définition

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Des mécanismes liés à la reproduction à l origine de la diversité génétique... 2

CHAPITRE 1 : Des mécanismes liés à la reproduction à l origine de la diversité génétique... 2 Table des matières CHAPITRE 1 : Des mécanismes liés à la reproduction à l origine de la diversité génétique... 2 I- Déroulement de la méiose, division permettant de produire des gamètes... 4 II Une diversité

Plus en détail

Thème IA1 Méiose, brassage génétique

Thème IA1 Méiose, brassage génétique Thème IA1 Méiose, brassage génétique et diversité des génomes PROBLÉMATIQUE : Comment la reproduction sexuée assure-t-elle à la fois la stabilité d une espèce et la diversité des individus qui la composent?

Plus en détail

Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique. La méiose et le brassage chromosomique lors de la formation des gamètes

Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique. La méiose et le brassage chromosomique lors de la formation des gamètes Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique! PLAN 1 La méiose et le brassage chromosomique lors de la formation des gamètes A) La méiose formation de quatre gamètes : cellules haploïdes

Plus en détail

Stabilité de l'espèce et brassage génétique

Stabilité de l'espèce et brassage génétique (4 semaines) Stabilité de l'espèce et brassage génétique Introduction : Lors de la reproduction sexuée, le génotype est transmis d'une génération à l'autre. Les individus de la génération suivante héritent

Plus en détail

Stabilité de l'espèce et brassage génétique

Stabilité de l'espèce et brassage génétique (4 semaines) Stabilité de l'espèce et brassage génétique Introduction : Lors de la reproduction sexuée, le génotype est transmis d'une génération à l'autre. Les individus de la génération suivante héritent

Plus en détail

Chap 5 thème 1 : LE BRASSAGE GENETIQUE ET SA CONTRIBUTION A LA DIVERSITE GENETIQUE

Chap 5 thème 1 : LE BRASSAGE GENETIQUE ET SA CONTRIBUTION A LA DIVERSITE GENETIQUE Partie II thème 1 GENETIQUE ET EVOLUTION Restitution des acquis Présentation des chapitres Chap 5 thème 1 : LE BRASSAGE GENETIQUE ET SA CONTRIBUTION A LA DIVERSITE GENETIQUE Restitution des acquis communiquer

Plus en détail

Chapitre 1 : le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Le brassage interchromosomique source de diversité génétique

Chapitre 1 : le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Le brassage interchromosomique source de diversité génétique Chapitre 1 : le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Le brassage interchromosomique source de diversité génétique Introduction : transmission génétique au cours d un croisement

Plus en détail

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 2 : Mécanismes de diversification des êtres vivants. I. Les mécanismes génétiques.

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 2 : Mécanismes de diversification des êtres vivants. I. Les mécanismes génétiques. Thème : Génétique et évolution. Chapitre 2 : Mécanismes de diversification des êtres vivants. I. Les mécanismes génétiques. A. Les brassages génétiques liés à la reproduction sexuée (méiose et fécondation).

Plus en détail

CHAPITRE III SERIE QCM N 1

CHAPITRE III SERIE QCM N 1 CHAPITRE III SERIE QCM N 1 Question n 1: Voici une liste d un certain nombre de mécanismes biologiques : 1. réplication des molécules d ADN durant l interphase qui précède la division, 2. appariement des

Plus en détail

Thème 1-A Génétique et évolution

Thème 1-A Génétique et évolution Thème 1-A Génétique et évolution Thème 1-A-1 Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique En classe de seconde, une première approche de la diversité génétique a été effectuée. En

Plus en détail

THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION

THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION Leçon 3 : Méiose et Fécondation participent à la variabilité des individus Vocabulaire Pour réussir les exercices de génétique il faut : I/ Maîtriser

Plus en détail

Comment la méiose et la fécondation distribuent les allèles

Comment la méiose et la fécondation distribuent les allèles Comment la méiose et la fécondation distribuent les allèles 2 Quand on ne sait pas! Notion de gène et allèle Un gène est une unité d information contenue dans un fragment plus ou moins long d ADN. Il code

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE BRASSAGE GENETIQUE ET LA DIVERSITE DES GENOMES

CHAPITRE 1 : LE BRASSAGE GENETIQUE ET LA DIVERSITE DES GENOMES THEME 1A : GENETIQUE ET EVOLUTION. CHAPITRE 1 : LE BRASSAGE GENETIQUE ET LA DIVERSITE DES GENOMES Chez les êtres vivants unicellulaires, la reproduction est assurée, la plupart du temps, par une simple

Plus en détail

SERIE N 4 BRASSAGE GENETIQUE DIHYBRIDISME.

SERIE N 4 BRASSAGE GENETIQUE DIHYBRIDISME. Mbarka.Harbawi Lycée Regueb SERIE N 4 BRASSAGE GENETIQUE DIHYBRIDISME. 4SC EXERCICE N 1 : Définir les expressions suivantes : Crossing-over. Chiasma. Brassage interchromosomique. Test cross. EXERCICE N

Plus en détail

THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION ROC. Liban 2011

THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION ROC. Liban 2011 THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION Leçon 3 : Méiose et Fécondation participent à la variabilité des individus ROC Liban 2011 Montrer comment la méiose est à l'origine de la diversité

Plus en détail

Éléments de correction

Éléments de correction Corrigé de la PARTIE I (RESTITUTION ORGANISÉE DE CONNAISSANCES) MÉIOSE ET DIVERSITÉ GÉNÉTIQUE Éléments de correction Critères Qualité de la synthèse Éléments scientifiques Qualités formelles Éléments de

Plus en détail

Chapitre 1 Les mutations de l ADN et les duplications de gènes : les moteurs des innovations génétiques

Chapitre 1 Les mutations de l ADN et les duplications de gènes : les moteurs des innovations génétiques 1 La molécule d ADN est apparemment stable mais elle présente une certaine variabilité. Des modifications d ADN créent : - de nouveaux allèles à l origine du polymorphisme génétique et phénotypique des

Plus en détail

TP 2 et 3 Brassage génétique chez un organisme diploïde : la Drosophile

TP 2 et 3 Brassage génétique chez un organisme diploïde : la Drosophile Photo Frédéric Labaune TP 2 et 3 Brassage génétique chez un organisme diploïde : la Drosophile Comment mettre en évidence un brassage génétique lors de la reproduction sexuée chez un organisme diploïde?

Plus en détail

Devoir à la maison n 8 Classe de Terminale S

Devoir à la maison n 8 Classe de Terminale S Devoir à la maison n 8 Classe de Terminale S Stabilité et variabilité des génomes et évolution Partie I : Les individus atteints de trisomie 21 présentent dans leur caryotype trois chromosomes 21 au lieu

Plus en détail

Chapitre 1A 1 Devoir surveillé n 1

Chapitre 1A 1 Devoir surveillé n 1 Chapitre 1A 1 Devoir surveillé n 1 Sciences naturelles Chapitre 1A-1 Test Page 1/8 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION A la suite des résultats d une analyse

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES INNOVATIONS GENETIQUES

CHAPITRE 1 : LES INNOVATIONS GENETIQUES CHAPITRE 1 : LES INNOVATIONS GENETIQUES INTRODUCTION Un génome est l ensemble des gènes d un individu d une espèce. L étude des génomes permet de mettre en évidence deux types d innovation génétique :

Plus en détail

I.3 Stabilité et variabilité des génomes et évolution.

I.3 Stabilité et variabilité des génomes et évolution. Introduction. I.3 Stabilité et variabilité des génomes et évolution. L ADN est la molécule universelle support de l IG. Elle est située dans les chromosomes (condensation tel qu indiqué ci-dessous). Le

Plus en détail

SOUTIEN STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION

SOUTIEN STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION SOUTIEN STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION Exercices de type 2.2 : Pratique des raisonnements scientifiques, exploitation de documents : EXERCICE 1 : À partir de l'exploitation rigoureuse

Plus en détail

FA2 CORRECTION III/Méiose et brassage génétique.

FA2 CORRECTION III/Méiose et brassage génétique. FA2 CORRECTION III/Méiose et brassage génétique. Dans une cellule diploïde, chaque caractère est gouverné par au moins un gène situé à un locus précis sur un chromosome mais présent à 2 exemplaires puisque

Plus en détail

Devoir n 1 - Sciences de la Vie et de la Terre 11 octobre 2016

Devoir n 1 - Sciences de la Vie et de la Terre 11 octobre 2016 Devoir n 1 - Sciences de la Vie et de la Terre 11 octobre 2016 QUESTION I (Mobilisaton des connaissances) TS6 11 points 1A Reproduction sexuée et stabilité du caryotype 8 points Une espèce d être vivant

Plus en détail

CHAPITRE III SERIE QCM N 2

CHAPITRE III SERIE QCM N 2 CHAPITRE III SERIE QCM N 2 Question n 1: Chez les organismes diploïdes : A. le zygote subit, juste après sa formation, une méiose B. les mitoses n'ont lieu que durant l'haplophase C. les mitoses n'ont

Plus en détail

1-3 Stabilité et variabilité des génomes et évolution (6 semaines) - Sciences de la vie et Sciences de la terre -

1-3 Stabilité et variabilité des génomes et évolution (6 semaines) - Sciences de la vie et Sciences de la terre - 1-3 Stabilité et variabilité des génomes et évolution (6 semaines) - Sciences de la vie et Sciences de la terre - Cette partie du programme permet le réinvestissement de connaissances et compétences acquises

Plus en détail

Sciences de la Vie et de la Terre! DS n 1 : Génétique, caryotye et méiose : stabilité et variabilité!

Sciences de la Vie et de la Terre! DS n 1 : Génétique, caryotye et méiose : stabilité et variabilité! Classe : Terminales S Vendredi 12 Septembre 2014 Durée : 3 heures 30 minutes Sciences de la Vie et de la Terre DS n 1 : Génétique, caryotye et méiose : stabilité et variabilité Le sujet comporte 6 pages,

Plus en détail

Corrigé EXERCICES de Biologie (envoi 9)

Corrigé EXERCICES de Biologie (envoi 9) Corrigé EXERCICES de Biologie (envoi 9) Exercice 1 1. Les hormones sont codées par trois gènes très proches qui se trouvent dans le génome humain. Ces 3 hormones constituent donc une famille multigénique.

Plus en détail

Exercices de génétique et correction.

Exercices de génétique et correction. Exercices de génétique et correction. Exercice 1 À partir du document proposé et de vos connaissances, expliquez la diversité génétique des individus obtenus à l issue du deuxième croisement. Vos explications

Plus en détail

- CHAPITRE 1 - BRASSAGE GENETIQUE ET DIVERSIFICATION DU GENOME

- CHAPITRE 1 - BRASSAGE GENETIQUE ET DIVERSIFICATION DU GENOME ATTENTION : ENCADRE ROUGE = BILANS A SAVOIR ABSOLUMENT + VOCABULAIRE A MAITRISER EN ORANGE Pb. Scientifique général du CHAP. 1 : Comment les mécanismes de la reproduction sexuée permettent-ils la stabilité

Plus en détail

EXERCICES : STABILITE VARIATION DU GENOME : pages

EXERCICES : STABILITE VARIATION DU GENOME : pages EXERCICES : STABILITE VARIATION DU GENOME : pages 144 145 146 EXERCICE 1 PAGE 144 : DETERMINER LE GENOTYPE A PARTIR DE L ETUDE DE CROISEMENTS Question 1 : informations déductibles des croisements Le texte

Plus en détail

Annale : BRASSAGE GENETIQUE ET COMPORTEMENT DES CHROMOSOMES France métropole

Annale : BRASSAGE GENETIQUE ET COMPORTEMENT DES CHROMOSOMES France métropole Annale : BRASSAGE GENETIQUE ET COMPORTEMENT DES CHROMOSOMES France métropole Question : A partir du document et de vos connaissances, expliquer la diversité génétique des individus obtenus au 2 croisement

Plus en détail

liés. (crossing over) Définition : Laboratoire de biologie/module de génétique Dr BESSAOUDI.K Année 2015

liés. (crossing over) Définition : Laboratoire de biologie/module de génétique Dr BESSAOUDI.K Année 2015 Laboratoire de biologie/module de génétique Dr BESSAOUDI.K Année 2015 I. Etude de la transmission de deux couples d allèles liés. (crossing over) Définition : L étude de la transmission de deux caractères

Plus en détail

De la 1 e S à la T le S : l essentiel à retenir

De la 1 e S à la T le S : l essentiel à retenir De la 1 e S à la T le S : l essentiel à retenir Fiche 2/3 : Génétique Cycle de vie et divisions cellulaires Cycle de vie de l humain Chaque humain est issu de la fusion de 2.. : c est la.. Nos chromosomes

Plus en détail

* Des mutations qui arrivent spontanément et de façon inévitable. * Le brassage génétique qui a lieu au cours de la méiose.

* Des mutations qui arrivent spontanément et de façon inévitable. * Le brassage génétique qui a lieu au cours de la méiose. Causes de variations génétiques : * Des mutations qui arrivent spontanément et de façon inévitable. * Le brassage génétique qui a lieu au cours de la méiose. * Le cycle parasexué Les mutations spontannées

Plus en détail

Programme de génétique

Programme de génétique Programme de génétique Génétique formelle Génétique humaine Génétique moléculaire Cartographie des gènes humains Cytogénétique Outils du génie génétique Notion du diagnostic génotypique Notion de génétique

Plus en détail

Méiose et fécondation à l'origine du brassage génétique

Méiose et fécondation à l'origine du brassage génétique Méiose et fécondation à l'origine du brassage génétique Comment méiose et fécondation contribuent-elles à la diversité génétique des individus? I/ Variabilité allélique et hétérozygotie A. Cas des espèces

Plus en détail

TD 3 : LA GÉNÉTIQUE. L Homme possède 46 chromosomes, soit 23 paires de chromosomes.

TD 3 : LA GÉNÉTIQUE. L Homme possède 46 chromosomes, soit 23 paires de chromosomes. TD 3 : LA GÉNÉTIQUE ADN : acide désoxyribonucléique. ARN : acide ribonucléique.! L ADN possède deux brins, l ARN un seul. Ils sont composés de nucléotides eux-même composés d une base azoté, d un sucre,

Plus en détail

CLASSE PREPARATOIRE TD n 69... Biologie, Révisions QCM 1. L apoptose : a. est un mécanisme d autodestruction cellulaire b. se caractérise par une fragmentation de l ADN et un bourgeonnement de la membrane

Plus en détail

Le système reproducteur

Le système reproducteur Le système reproducteur 1. Les chromosomes et l'hérédité Provient du père Provient de la mère Chaque cellule humaine contient 2 lots de 23 chromosomes pour un total de 46 chromosomes. Pour chaque paire,

Plus en détail

Résumé/complément de cours «Méiose, fécondation, diversité et stabilité des génomes, brassage génétique»

Résumé/complément de cours «Méiose, fécondation, diversité et stabilité des génomes, brassage génétique» Résumé/complément de cours «Méiose, fécondation, diversité et stabilité des génomes, brassage génétique» PREMIÈRE PARTIE : l'alternance de la méiose et de la fécondation assure la stabilité du génome (plus

Plus en détail

PARTIE 2 STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION. (6 semaines) Chapitre 1 :

PARTIE 2 STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION. (6 semaines) Chapitre 1 : PARTIE 2 STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION (6 semaines) Chapitre 1 : INNOVATIONS GENETIQUES (ETUDE DES GENOMES) ET EVOLUTION DES ESPECES Introduction : Une espèce est caractérisée par un

Plus en détail

THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION

THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION Leçon 3 : Méiose et Fécondation participent à la variabilité des individus Ex 1 : On cherche à étudier un brassage génétique au cours de la reproduction

Plus en détail

Méiose et Fécondation sont à l origine du brassage génétique

Méiose et Fécondation sont à l origine du brassage génétique Méiose et Fécondation sont à l origine du brassage génétique Introduction Chaque individu d une nouvelle génération hérite d une combinaison unique d allèles, dont la moitié est d origine paternelle et

Plus en détail

CHAPITRE D. (ancien programme) Le brassage génétique et la diversité des génomes (Nouveau programme)

CHAPITRE D. (ancien programme) Le brassage génétique et la diversité des génomes (Nouveau programme) CHAPITRE D Le brasage génétique par la méiose et la fécondation (ancien programme) Le brassage génétique et la diversité des génomes (Nouveau programme) POLY-PREPAS AMIENS 1 M.LAIGNIER ll.polyprepas@orange.fr

Plus en détail

EVALUATION - LA QUESTION DE SYNTHESE - Un exemple d utilisation du barème par curseur

EVALUATION - LA QUESTION DE SYNTHESE - Un exemple d utilisation du barème par curseur EVALUATION - LA QUESTION DE SYNTHESE - Un exemple d utilisation du barème par curseur Rappel des instructions officielles PARTIE 1 : Cette partie permet d évaluer la maitrise par le candidat des connaissances

Plus en détail

MEIOSE FECONDATION ET STABILITE DES ESPECES

MEIOSE FECONDATION ET STABILITE DES ESPECES Chap B 3 MEIOSE FECONDATION ET STABILITE DES ESPECES Introduction : La comparaison des caryotypes de cellules somatiques et de cellules germinales permet de voir que : Les caryotypes des cellules somatiques

Plus en détail

Chapitre 4: La transmission de l information génétique. Collège H Berger - J MASSON

Chapitre 4: La transmission de l information génétique. Collège H Berger - J MASSON Chapitre 4: La transmission de l information génétique Cellule œuf Problème 1: Pourquoi chaque cellule de Bertrand contient-elle le même programme génétique que la cellule œuf? I- La transmission du programme

Plus en détail

Chromosomes et hérédité. Pour chaque paire, un chromosome vient du père et l'autre vient de la mère.

Chromosomes et hérédité. Pour chaque paire, un chromosome vient du père et l'autre vient de la mère. Chromosomes et hérédité Provient du père Provient de la mère Chaque cellule humaine contient 2 lots de 23 chromosomes pour un total de 46 chromosomes. Pour chaque paire, un chromosome vient du père et

Plus en détail

CHAPITRE VII GENETIQUE DES POPULATIONS

CHAPITRE VII GENETIQUE DES POPULATIONS CHAPITRE VII GENETIQUE DES POPULATIONS 1. DEFINITION Étude de la distribution des gènes dans la population. Voir la distribution des caractères à l intérieur d une population. Etude du polymorphisme En

Plus en détail

PARTIE I A - QCM. 1/ Au cours de la mitose :

PARTIE I A - QCM. 1/ Au cours de la mitose : Ce sujet comporte deux parties. La Partie I est celle que vous devez effectuer lors du concours. La Partie II correspond aux sujets des autres formations qui sont donc des exercices à réaliser à la maison.

Plus en détail

TP2 : Brassage génétique et reproduction sexuée

TP2 : Brassage génétique et reproduction sexuée TP2 : Brassage génétique et reproduction sexuée Compétences méthodologiques : utilisation de la loupe binoculaire, d un logiciel de simulation, mise en place de schémas explicatifs Chez les organismes

Plus en détail

Méiose et Fécondation participent à la stabilité de l espèce.

Méiose et Fécondation participent à la stabilité de l espèce. Méiose et Fécondation participent à la stabilité de l espèce. Introduction : Une espèce comprend des individus qui possèdent les mêmes caractères de l espèce, qui sont interféconds et qui engendrent des

Plus en détail

Chapitre 3 Reproduction sexué et diversité génétique.

Chapitre 3 Reproduction sexué et diversité génétique. Chapitre 3 Reproduction sexué et diversité génétique. Problème : Comment des frères et soeurs peuvent être unique, en héritant leurs gênes des mêmes parents? Tous les individus sont issus d'une cellule

Plus en détail

EXPRESSION, STABILITÉ ET VARIATION DU PATRIMOINE GÉNÉTIQUE

EXPRESSION, STABILITÉ ET VARIATION DU PATRIMOINE GÉNÉTIQUE Première S - Cours 1 suite EXPRESSION, STABILITÉ ET VARIATION DU PATRIMOINE GÉNÉTIQUE III. Relations complexes entre génotype et phénotype : 1 ) Les différentes échelles d un phénotype : Rappel : Le génotype

Plus en détail

Devoir Maison de SVT Pour 11 décembre 2012

Devoir Maison de SVT Pour 11 décembre 2012 Génétique et évolution - Thème - La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant TS Devoir Maison de SVT Pour 11 décembre 2012 Raisonner dans le cadre d'un problème scientifique (exercice type

Plus en détail

Observation : la méiose est la succession de deux divisions cellulaires ou le matériel chromosomique est remanié.

Observation : la méiose est la succession de deux divisions cellulaires ou le matériel chromosomique est remanié. Observation : la méiose est la succession de deux divisions cellulaires ou le matériel chromosomique est remanié. Problème : comment l'information génétique est-elle brassée? Matériel : livre p. 14, plaque

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Centres étrangers

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Centres étrangers Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Centres étrangers BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

Plus en détail

La reproduction sexuée

La reproduction sexuée DEVO IIR 5 Sujej tt de ttype Syn tthè sse Clal ss sse de TTS 1 12 janvier 2011. Durée 1h45 Aucun document n est autorisé. La calculatrice est interdite. Répondre sur des feuilles doubles et intercalaires

Plus en détail

Diversité et unité des être humains Génétique humaine

Diversité et unité des être humains Génétique humaine Diversité et unité des être humains Génétique humaine I Définition des caractères héréditaires : > (Voir définition hérédité) Nous appartenons tous à l espèce humaine. Une espèce est un ensemble d êtres

Plus en détail

- CHAPITRE 2 : Diversification génétique et diversification des êtres vivants

- CHAPITRE 2 : Diversification génétique et diversification des êtres vivants - CHAPITRE 2 : Diversification génétique et diversification des êtres vivants CHAPITRE 1A2 : DIVERSIFICATION GENETIQUE ET DIVERSIFICATION DES ETRES VIVANTS LES ACQUIS A MAITRISER POUR BIEN ABORDER LE THEME

Plus en détail

Chapitre IV : Génétique Mendélienne

Chapitre IV : Génétique Mendélienne Chapitre IV : Génétique Mendélienne Le trait distinctif de tous les êtres vivants est sans aucun doute leur pouvoir de se reproduire. Les organismes héritent tous de l information génétique qui commande

Plus en détail

Le génome est l ensemble des gènes caractérisant une espèce, possédé par tous les individus de cette espèce.

Le génome est l ensemble des gènes caractérisant une espèce, possédé par tous les individus de cette espèce. Stabilité et variabilité du génome. Le génome est l ensemble des gènes caractérisant une espèce, possédé par tous les individus de cette espèce. Une espèce comprend des individus qui possèdent les mêmes

Plus en détail

Chapitre 2 : LA DIVERSIFICATION DES ÊTRES VIVANTS

Chapitre 2 : LA DIVERSIFICATION DES ÊTRES VIVANTS Chapitre 2 : LA DIVERSIFICATION DES ÊTRES VIVANTS MUTATIONS héréditaires création de nouveaux allèles Méiose (brassages chromosomiques) + fécondation création de nombreuses combinaisons alléliques DIVERSITE

Plus en détail

QCM supplémentaire n 2 - Correction

QCM supplémentaire n 2 - Correction QUESTION N 1 Les agents mutagènes : A) - peuvent provoquer des modifications de la séquence nucléotidique de l'adn B) - sont sans effet sur les cellules somatiques C) - augmentent la fréquence des mutations

Plus en détail

sont deux maladies qui touchent les hématies

sont deux maladies qui touchent les hématies CHAPITRE 2 STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION 5 Le paludisme Le paludisme est un exemple de relation entre mécanismes de l évolution et génétique. Il est dû à un parasite, le Plasmodium,

Plus en détail

Les bases chromosomiques de l hérédité

Les bases chromosomiques de l hérédité Les bases chromosomiques de l hérédité 1875 => Découverte de la mitose 1890 => Découverte de la méiose Ensuite lien entre le comportement des chromosomes et les allèles de Mendel. 1875 => Découverte de

Plus en détail

Mise en situation : Ressources

Mise en situation : Ressources Chapitre 1 : génétique et diversité TP 2 : méiose et brassage génétique Objectifs méthodologiques Comprendre l intérêt d un croisement-test. Effectuer une analyse statistique simple d'un remaniement intrachromosomique

Plus en détail

QCM. Niveau Première S. Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN

QCM. Niveau Première S. Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN QCM Niveau Première S Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes. Répondez

Plus en détail

CORRIGE TYPE Epreuve de SVT Enseignement spécialité. Baccalauréat session Juin 2014.

CORRIGE TYPE Epreuve de SVT Enseignement spécialité. Baccalauréat session Juin 2014. CORRIGE TYPE Epreuve de SVT Enseignement spécialité. Baccalauréat session Juin 2014. Partie 1 (8 points) Diversité génétique Introduction : Au fil des générations de drosophiles, les descendants présentent

Plus en détail

Sujet pour la Partie 1 : Premier exercice - Exemple 3

Sujet pour la Partie 1 : Premier exercice - Exemple 3 Baccalauréat général Série Scientifique Epreuve écrite de Sciences de la vie et de la Terre Sujet pour la Partie 1 : Premier exercice - Exemple 3 (SUR 8 POINTS) Thème 1A- Génétique et évolution ; Le brassage

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Liban

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Liban Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Liban BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L usage

Plus en détail

MENDEL ET LA NAISSANCE DE LA GENETIQUE PAGES Question 1 : génotypes et proportion des plants produits par autofécondation d hybrides Aa

MENDEL ET LA NAISSANCE DE LA GENETIQUE PAGES Question 1 : génotypes et proportion des plants produits par autofécondation d hybrides Aa MENDEL ET LA NAISSANCE DE LA GENETIQUE PAGES 98 99 100 EXERCICE 1 PAGE 98 : LE RETOUR DES HYBRIDES AUX ESPECES SOUCHES Question 1 : génotypes et proportion des plants produits par autofécondation d hybrides

Plus en détail

CARACTERES, PROGRAMME GENETIQUE ET UNICITE DES INDIVIDUS. Fécondation : union spz et ovule = cellule-œuf qui en se divisant donnera 1 individu.

CARACTERES, PROGRAMME GENETIQUE ET UNICITE DES INDIVIDUS. Fécondation : union spz et ovule = cellule-œuf qui en se divisant donnera 1 individu. CARACTERES, PROGRAMME GENETIQUE ET UNICITE DES INDIVIDUS RAPPEL : Test Oral : correction ; Fécondation : union spz et ovule = cellule-œuf qui en se divisant donnera 1 individu. Comment expliquer les ressemblances

Plus en détail

CH3 : DE MENDEL A LA BIOLOGIE MOLECULAIRE

CH3 : DE MENDEL A LA BIOLOGIE MOLECULAIRE CH3 : DE MENDEL A LA BIOLOGIE MOLECULAIRE INTRODUCTION La génétique permet de découvrir le patrimoine génétique des êtres vivants et d en expliquer le fonctionnement au sein de cellules, d organismes et

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p )

Nom : Groupe : Date : 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p ) CHAPITRE 811 STE Questions 1 à 17, A, B. Verdict 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p. 350-358) 1. Observez les deux cellules ci-contre. a) Sous quelle forme apparaît l ADN dans

Plus en détail

groupement carboxyle (-COOH) liés ensemble par un atome de carbone (C) auquel

groupement carboxyle (-COOH) liés ensemble par un atome de carbone (C) auquel UV. /. Les gènes et les protéines Manuel, p. 390 à 39. Dites à quoi correspondent les définitions suivantes. a) Les unités de base de l ADN. Les nucléotides. b) Les «barreaux» dans la structure en double

Plus en détail

ANALYSE DES RESULTATS D UN CROISEMENT CHEZ LA DROSOPHILE

ANALYSE DES RESULTATS D UN CROISEMENT CHEZ LA DROSOPHILE ANALYSE DES RESULTATS D UN CROISEMENT CHEZ LA DROSOPHILE Objectif :On cherche à déterminer chez la drosophile si deux gènes sont indépendants ou liés. Matériel : - une loupe binoculaire avec éclairage

Plus en détail

Phénotypes des parents Allèles de chaque gène Résultats (nombre d individus par phénotype) Croisement 1 F1 [AB] AB ab X

Phénotypes des parents Allèles de chaque gène Résultats (nombre d individus par phénotype) Croisement 1 F1 [AB] AB ab X 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (5 points). A l aide d un exemple, présentez un mécanisme de diversification du vivant conduisant à l apparition d une espèce polyploïde. Un schéma explicatif

Plus en détail

Chapitre 3 : Génotype, phénotype et environnement

Chapitre 3 : Génotype, phénotype et environnement Chapitre 3 : Génotype, phénotype et environnement I) Rappels L'information génétique dans la cellule est codée par l'adn. Toutes les cellules d'un organisme donné possèdent la même quantité d'adn, enroulé

Plus en détail

Exercice 1 : QCM 201CWCTWB0305M BIOLOGIE V0 1. Question 1 Réponses exactes : A et B. Question 2 Réponses exactes : A et C.

Exercice 1 : QCM 201CWCTWB0305M BIOLOGIE V0 1. Question 1 Réponses exactes : A et B. Question 2 Réponses exactes : A et C. 201WTWB0305M BIOOIE V0 1 ÉREUVE D'DMISSION EN 1 re NNÉE DE ÉDIURIE-ODOOIE RIS 2004 Exercice 1 : QM Réponses exactes : et B. Réponses exactes : et. Réponses exactes : B et D. Réponses exactes : et. Réponses

Plus en détail

Chapitre 3 : Des processus conduisant à la diversification des êtres vivants avec ou sans modification des génomes

Chapitre 3 : Des processus conduisant à la diversification des êtres vivants avec ou sans modification des génomes Chapitre 3 : Des processus conduisant à la diversification des êtres vivants avec ou sans modification des génomes Une diversification des êtres vivants qui résulte de : modifications génétiques combinaisons

Plus en détail

CORRIGE TYPE Epreuve de SVT Enseignement obligatoire. Baccalauréat session Juin 2014.

CORRIGE TYPE Epreuve de SVT Enseignement obligatoire. Baccalauréat session Juin 2014. CORRIGE TYPE Epreuve de SVT Enseignement obligatoire. Baccalauréat session Juin 2014. Partie 1 (8 points) Diversité génétique Introduction : Au fil des générations de drosophiles, les descendants présentent

Plus en détail

Diversification du vivant

Diversification du vivant Mutations Reproduction sexuée Hybridation et polyploïdisation Transfert horizontal de gènes Avec modification du génome sur séquences codantes Diversification du vivant Sans modification du génome Sans

Plus en détail

ROC : correction (très détaillée). Synthèse sur l origine de la diversité génétique.

ROC : correction (très détaillée). Synthèse sur l origine de la diversité génétique. ROC : correction (très détaillée). Synthèse sur l origine de la diversité génétique. «Qui fait un œuf, fait du neuf». Les organismes vivants se reproduisent afin d engendrer une descendance et maintenir

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SERIE S Session 2008 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE CORRIGE : Remarque préliminaire importante : Cette correction a été rédigée par un professeur de SVT, manumanu, pour vous aider

Plus en détail

Mitose dans une celule végétale

Mitose dans une celule végétale Cours 1 101-NYA-05 Afin de respecter les droits d auteur, à moins d avis contraire, toutes les figures présentées ont été prises dans le manuel suggéré au début de la session : Campbell, Neil A. 4 e Édition,

Plus en détail

répartition de 2 espèces de tritons à crête répartition de la corneille noire et de la corneille mantelée

répartition de 2 espèces de tritons à crête répartition de la corneille noire et de la corneille mantelée répartition de 2 espèces de tritons à crête cohabitation triturus cristatus triturus marmoratus dans la zone de cohabitation parades sexuelles différentes hybridations rares hybrides mâles stériles hybrides

Plus en détail

Brassage interchromosomique

Brassage interchromosomique Brassage interchromosomique Test-cross et adéquation à une loi de probabilité équirépartie. Marc Dupin Professeur de SVT au Lycée Malherbe, Caen. Niveau : terminale S Thème Validation expérimentale d une

Plus en détail

Prépa scientifique Vivant, cellules, molécules organiques et génétique (E 01)

Prépa scientifique Vivant, cellules, molécules organiques et génétique (E 01) Maestris 2016-2017 Mardi 4 octobre 2016 Durée : 1 heure Prépa scientifique Vivant, cellules, molécules organiques et génétique (E 01) Question 1 : Brassage génétique et diversité (5 points) On s intéresse

Plus en détail

HEREDITÉ : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. Objectifs : définir phénotype, génotype, homozygotie, hétérozygotie, dominance, codominance et recessivité

HEREDITÉ : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. Objectifs : définir phénotype, génotype, homozygotie, hétérozygotie, dominance, codominance et recessivité 6 HEREDITÉ : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE Objectifs : définir phénotype, génotype, homozygotie, hétérozygotie, dominance, codominance et recessivité I. définitions L'hérédité (du latin hereditas = ce dont

Plus en détail

3 EXERCICES D ENTRAÎNEMENT

3 EXERCICES D ENTRAÎNEMENT 2_Pedicure-podologue_2015.qxp_Concours 170x240 mardi07/07/15 04:53 Page136 BIOLOGIE 3 EXERCICES D ENTRAÎNEMENT QCM QCM 1 Les questions peuvent avoir une ou plusieurs réponses exactes. (1) Les fibres afférentes

Plus en détail

EXERCICES DE GÉNÉTIQUE : ÉTUDE DE CROISEMENT CORRECTION

EXERCICES DE GÉNÉTIQUE : ÉTUDE DE CROISEMENT CORRECTION EXERCICES DE GÉNÉTIQUE : ÉTUDE DE CROISEMENT CORRECTION Lire la correction sans avoir chercher la solution ne vous sera pas aussi profitable que si vous avez sérieusement réfléchi à ces exercices. En cas

Plus en détail

Chromosome-Génomique. 6. Qu est-ce que la protéomique? a) L'étude de la liaison de chaque gène à une protéine donnée.

Chromosome-Génomique. 6. Qu est-ce que la protéomique? a) L'étude de la liaison de chaque gène à une protéine donnée. Chromosome-Génomique 1. Dans un nucléosome, l ADN est enroulé autours : a) d histones. b) d un dimère de thymine. c) de molécules de polymérase. d) de ribosomes. e) d ADN satellite. 2. Les séquences d'adn

Plus en détail

Chapitre 3 : L expression du patrimoine génétique

Chapitre 3 : L expression du patrimoine génétique Chapitre 3 : L expression du patrimoine génétique Les allèles des gènes présents dans les populations humaines sont apparus suite à des mutations d allèles préexistant. Ces mutations, transmises, sont

Plus en détail

Cartographie. Cours 8. Les cartes génétiques

Cartographie. Cours 8. Les cartes génétiques Cartographie Cours 8 Les cartes génétiques Les marqueurs génétiques Les marqueurs génétiques Le Pourquoi de la carte génétique et des marqueurs J ai isolé une plante mutante (m) qui résiste aux infections

Plus en détail