A qui s adresser? De multiples raisons de se réorienter. Si vous êtes au chômage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A qui s adresser? De multiples raisons de se réorienter. Si vous êtes au chômage"

Transcription

1 Se réorienter Vous devez changer de domaine ou de métier? Vous souhaitez entreprendre une deuxième formation? De nombreuses raisons peuvent pousser à se réorienter au cours de sa vie professionnelle. A quoi faut-il penser lorsqu on envisage une reconversion professionnelle? Où s informer? Comment procéder? Où trouver de l aide? Cette brochure vous propose des informations utiles, des témoignages et des conseils.

2 De multiples raisons de se réorienter Avant, on exerçait souvent le même métier toute sa vie. Aujourd hui, changer de métier est devenu beaucoup plus fréquent. Le monde du travail est en constante évolution; les envies, le contexte de l emploi et les circonstances personnelles changent aussi. On peut souhaiter réorienter sa carrière pour de nombreuses raisons: une envie de donner plus de sens à son travail, de réaliser un vieux rêve, de découvrir de nouveaux horizons, d obtenir un titre ouvrant de meilleures perspectives sur le marché du travail, de quitter un environnement professionnel qui ne plaît plus Des problèmes de santé, l impossibilité ou la difficulté de trouver un emploi dans son domaine peuvent aussi contraindre à changer de métier. A qui s adresser? Les offices d orientation sont ouverts à tous, aux jeunes comme aux adultes. Ils proposent de l information en libre-accès (professions, formations, formations continues, etc.) ainsi que des conseils. Un entretien avec un conseiller ou une conseillère en orientation peut vous aider à élaborer votre projet de réorientation (discussion, tests, bilans, etc.). Les entretiens sont confidentiels et gratuits. Il est généralement nécessaire de prendre rendez-vous (voir Si vous êtes au chômage Les offices régionaux de placement (ORP) n entrent en principe pas en matière en cas de réorientation. Selon la loi, la personne assurée à l assurance-chômage est supposée retrouver un emploi dans sa dernière activité, ceci le plus rapidement possible. 2

3 Différentes mesures pour favoriser la réinsertion sur le marché du travail sont à disposition des demandeurs d emploi: pratique en entreprise, stages, cours de langue ou d informatique, etc. Ces mesures permettent d acquérir de l expérience professionnelle ou représentent des compléments de formation (et non pas une formation de base complète). Lorsqu il n est plus possible de trouver un emploi dans sa dernière activité pour des problèmes de santé (certificat médical), parce qu on exerce une activité professionnelle qui n est plus demandée sur le marché du travail il est admis de chercher un emploi dans des métiers proches ou apparentés. Des mesures d aide à l engagement (allocations d initiation au travail par exemple) peuvent également être proposées aux employeurs et favoriser ainsi une réinsertion dans un autre domaine d activité. Bon à savoir: Les personnes sans formation inscrites au chômage et âgées de 30 ans au moins ont la possibilité de demander une mesure d allocation de formation, permettant de faire une formation de base reconnue (CFC par exemple). Si vous êtes à l AI Vous avez déposé une demande auprès de l assurance-invalidité (AI), car vous ne pouvez plus exercer votre métier pour des raisons de santé. A l AI, la priorité est donnée à la réinsertion professionnelle, et non à la rente. En cas d atteinte à la santé et d incapacité de travail, l assurance-invalidité entre en matière pour la réorientation professionnelle (appelée aussi réadaptation professionnelle ou reclassement). L AI propose des prestations d orientation (élaboration d un projet professionnel, suivi), d évaluation des capacités et des compétences (tests d aptitudes, évaluation sur le terrain, etc.) ainsi que des mesures permettant la réadaptation professionnelle (formations, cours de remise à niveau, aide au placement, etc.). Le principe du «simple et adéquat» est suivi: le projet de formation s inscrit généralement dans un niveau de formation équivalent à la première formation. Selon la loi, la personne assurée a un devoir d information et de collaboration. 3

4 Des études après un premier métier Myriam Borgatta, 36 ans, doctorante 4 «L université représentait une inconnue. La confrontation avec les grands savoirs, les exigences académiques et la charge de travail ont été pour moi sources d angoisse», raconte Myriam Borgatta. Après avoir travaillé comme assistante médicale puis comme infirmière spécialisée aux soins intensifs du CHUV, elle aspire à autre chose: «Je n avais plus vraiment de possibilités de progresser dans mon secteur et je le trouvais trop spécialisé. J avais besoin d aborder la santé sous un angle plus global et de connaître de nouveaux domaines, ce qui correspond à mon caractère curieux et à ma soif d apprendre.» A 26 ans, surmotivée, elle s inscrit à la procédure d admission sur dossier de l Université de Lausanne, d abord en sciences sociales, puis en géosciences, avec l envie d étudier les liens entre l environnement et la santé. Avant le début du cursus, la jeune femme suit des cours de maths et de biologie en école privée et travaille «comme une folle» pour mettre un maximum d argent de côté. Elle adresse plus de soixante lettres à des organismes dans l espoir d obtenir des aides financières et matérielles: «Et j en ai obtenu: réduction des frais d études, abonnement de bus payé pendant un an, etc. Ça vaut la peine de se renseigner et de demander!» Mais ces soutiens ne suffisent pas: «Durant tout le bachelor, j ai continué à

5 Après une première carrière d infirmière, elle se lance dans des études universitaires en environnement. exercer mon métier d infirmière. Je travaillais la nuit, le week-end et les vacances des moments en principe dédiés aux révisions ou au repos. J étais épuisée. En master, j ai trouvé un poste d enseignante auxiliaire, qui conciliait mieux études et travail à côté.» Le choix de Myriam Borgatta a provoqué une réaction d incompréhension au sein de son entourage: «Certaines personnes ne comprenaient pas pourquoi je voulais faire une autre formation, alors que j avais déjà des diplômes en mains, ou pourquoi je ne sortais plus ou n allais plus au restaurant. Les gens ne réalisent pas toujours que les études demandent des sacrifices, au niveau des finances et des loisirs. J ai perdu énormément de contacts à cause de cela; je l ai mal vécu. Mon seul regret aujourd hui est de ne pas avoir mieux préparé mes proches aux changements de vie et d habitudes que cette réorientation allait impliquer.» Elle travaille actuellement sur une thèse en écotoxicologie, pharmacologie et protéomique, financée par le Fonds national suisse de la recherche scientifique, où elle étudie et évalue les risques liés à la présence de résidus de médicaments dans l eau. «Mes connaissances en santé sont souvent transposables et utilisables dans ma recherche. De plus, comme je connais bien la pratique en milieu médical, mon questionnement est plus juste et plus proche de la réalité. Au besoin, je peux profiter du réseau que j ai tissé avec des professionnels.» La doctorante encourage les personnes intéressées à entreprendre des études universitaires: «Il vaut mieux regretter de ne pas y arriver, que regretter de ne pas avoir essayé! On se découvre des qualités et un potentiel qu on ignore.» 5

6 Faire le point: quelles possibilités? Vous souhaitez ou vous devez changer de métier. Une réorientation demande un important investissement personnel. Avant de se précipiter, il vaut la peine de bien réfléchir sur soi, sur ses motivations, ses priorités et ses objectifs. Demandez-vous, par exemple: Quels sont mes envies, mes intérêts, mes valeurs? Quelles sont mes compétences, mes qualités? Quels sont mes points forts et mes points faibles? Pour quelles raisons est-ce que je souhaite changer de métier? Quelles sont mes attentes? Qu est-ce que je recherche? Quelles sont mes priorités? Etc. Le dialogue avec d autres personnes peut vous permettre d y voir plus clair et vous aider à avancer dans votre projet. Pour faire le point, voici quelques pistes: en discuter avec votre entourage: famille, amis, collègues, connaissances, etc. vous entretenir avec un conseiller ou une conseillère en orientation passer des tests d intérêt, de personnalité ou d aptitudes faire un bilan de compétences etc. Pour les personnes à l AI ou au chômage: voir aussi page 3. S informer et élaborer un projet réaliste Vous avez clarifié votre situation et vos objectifs. Pour élaborer un projet réaliste, il est important de bien s informer sur le domaine ou la profession que vous envisagez, mais aussi sur la situation et la réalité du marché du travail, ainsi que sur les formations possibles et accessibles. De la santé au social, en passant par l art, le commerce ou encore la technique, chaque domaine professionnel a ses particularités et ses voies d accès. Certaines professions sont en outre réglementées et protégées. 6

7 Où et comment s informer? Il existe de nombreux moyens d information. Règle d or: cherchez toujours à vous informer auprès de plusieurs sources. Les centres d information sur les formations et les professions proposent une large documentation en un seul et même endroit: dépliants et brochures d information sur les métiers et les formations, DVD, fiches sur Internet, etc. Des documentalistes vous aident aussi à trouver l information souhaitée. Vous trouverez les adresses des centres à la page 19. Internet est une mine d informations. Visitez notamment les adresses suivantes: plus de 600 fiches d information présentant les métiers. toutes les informations sur les formations CFC et AFP, les places d apprentissage, etc. les formations en école, ainsi que les formations HES et HEP. les formations à l université et à l école polytechnique. plus de cours et offres de perfectionnement en Suisse. Discutez avec vos amis, votre famille, vos connaissances. Des personnes de votre entourage connaissent peut-être le domaine qui vous intéresse et peuvent vous fournir des informations ou des contacts utiles. Pour avoir une image juste du métier, qui peut être parfois éloignée de l idée que l on s en fait, il vaut vraiment la peine de contacter des professionnels du domaine pour se confronter à la réalité. Généralement, les gens parlent volontiers de leur travail. De plus, vous aurez des informations de première main. Si cela est possible, effectuez aussi des stages de quelques jours sur le terrain. Bon à savoir: Lors de votre recherche d informations, pensez aux formations destinées expressément aux adultes! Quelques écoles proposent en effet des formations en emploi ou à distance, en cours du soir, à temps partiel ou encore modulaires. Renseignez-vous auprès de l école visée ou du service d orientation de votre canton. Voir aussi pages 8 et 9. 7

8 Le système suisse de formation Brevets et diplômes fédéraux (BF, DF) Ecoles supérieures (ES) Hautes écoles spécialisées (HES) Hautes écoles pédagogiques (HEP) Universités et écoles polytechniques fédérales (UNI, EPF) Passerelles Maturité professionnelle Maturité spécialisée AFP CFC Certificat de culture générale Certificat de maturité gymnasiale Formation professionnelle initiale Ecole de culture générale Lycée, collège, gymnase Ecole obligatoire Informations plus détaillées: et services d orientation cantonaux 8

9 Modalités spécifiques Le schéma de gauche présente les voies classiques et les niveaux de formation en Suisse. De nombreuses formations peuvent être suivies selon une organisation qui convient aux personnes déjà engagées dans le monde du travail, leur permettant de continuer à exercer une activité rémunérée: En emploi: les formations dites en emploi requièrent l exercice d une activité professionnelle dans le domaine d études choisi. La pratique de terrain est complétée par une formation théorique en école. A temps partiel, en cours du soir ou du samedi: cette formule permet de continuer à exercer une activité, tout en suivant une nouvelle formation, avec des cours un jour par semaine, par exemple, le soir ou le samedi. A distance: de plus en plus de cursus sont proposés sous forme de cours par correspondance (e-learning par exemple). Selon votre parcours et la formation que vous envisagez, sachez que des voies d accès spécifiques peuvent exister: Certificat fédéral de capacité (CFC): les personnes qui ont accumulé des compétences et une expérience professionnelle peuvent obtenir à certaines conditions le CFC correspondant. Il existe deux modalités: passer un examen ou faire valider son expérience (VAE). Formations raccourcies: des réductions de durée, des dispenses de cours ou encore des allégements d horaire existent dans bon nombre de formations pour les personnes qui ont obtenu un premier titre ou qui ont déjà suivi l ensemble ou une partie d un cursus. Passerelles: des offres de formation dites «passerelles» sont mises sur pied pour permettre l admission à certaines filières. Par exemple, la passerelle maturité professionnelle hautes écoles universitaires («Passerelle Dubs»). Admission sur dossier: l accès à certaines filières d études peut se faire sur la base d un dossier. Les critères pris en considération sont l expérience professionnelle, les connaissances acquises, la motivation, etc. Un âge minimum est en général requis. Examens préalables d admission, concours d entrée, cours spéciaux, année préparatoire, etc.: certaines écoles prévoient des dispositifs pour l admission de candidats qui ne remplissent par les conditions habituelles, mais qui sont au bénéfice d un certain parcours professionnel ou de vie. 9

10 Nouvelle formation avec titre reconnu Hamid Elmaakoul, 33 ans, automaticien en formation 10 «Ça n a pas été facile de me séparer de ma famille, de mes amis, de mon travail. Mais j ai découvert en Suisse une haute qualité de vie et de formation. On gagne quelque chose, on perd quelque chose, c est ainsi», se souvient Hamid Elmaakoul, qui a quitté en 2010 son Maroc natal, où il a suivi une formation de deux ans de technicien en électricité générale. Après avoir travaillé pendant plus de sept ans, il rejoint sa femme à Lausanne, avec le projet d effectuer une formation supérieure dans le domaine industriel. Hamid Elmaakoul se met d abord à la recherche d un emploi, mais sans succès: «Toutes les entreprises me répondaient qu il fallait un CFC. Dans le domaine de l électricité, les normes marocaines et suisses sont très différentes.» Pour se rapprocher du domaine de l industrie des machines, il commence un apprentissage accéléré de polymécanicien au CPNV à Sainte-Croix, mais doit l interrompre quelques mois plus tard: «L OFFT m a délivré une attestation de niveau pour ma formation d électricien. Sur cette base, l autorité cantonale ne m a finalement pas accordé de réduction de durée de formation. J ai discuté avec le doyen qui m a aiguillé sur la formation d automaticien à Yverdon-les- Bains. Si j ai d excellentes notes, je peux obtenir mon CFC en trois ans au lieu de quatre.» Hamid El-

11 Refaire une formation lui permettra de développer ses compétences et de décrocher un emploi qualifié en Suisse. maakoul vient de réussir avec brio sa 2 e année. «Je me suis tourné vers l automatique, car son champ d activité est plus large que celui d électricien, en particulier dans le milieu industriel. Malgré quelques connaissances initiales dans cette branche, je dois suivre tous les cours. Le fait de revoir certaines notions ne me dérange pas. C est un bon rafraîchissement.» Cette nouvelle formation, effectuée en école à plein temps, est aussi un défi sur le plan financier: «Comme ma femme travaille, je n ai droit ni à l aide sociale ni à une bourse d études. Je réduis mes frais au minimum. Il faut se serrer la ceinture, mais on s en sort.» La langue n a pas été un obstacle dans le parcours de Hamid Elmaakoul, même s il admet que sa maîtrise est encore loin d être parfaite, notamment l expression orale: «Un des buts de cette formation est aussi de perfectionner mon français.» En classe, celui-ci est un apprenti comme les autres: «La différence d âge ne joue aucun rôle. Je respecte mes camarades et ils me respectent. De par mon expérience, certains me demandent parfois des conseils sur la matière du cours.» CFC en poche, Hamid Elmaakoul se lancera dans la formation de technicien ES en systèmes industriels. «Mon rêve serait de travailler par la suite comme indépendant dans la fabrication et l entretien de machines.» Et de conclure: «La formation correspond à mes attentes. Toutes les conditions sont réunies: enseignement de qualité, équipements modernes, etc. J ai beaucoup de chance: j ai pu compter sur le soutien de mon épouse et les conseils et encouragements des responsables de formation comme des associations que j ai sollicitées.» 11

12 Faisabilité du projet: à quoi faut-il penser? Votre projet doit être réaliste. Recommencer une nouvelle formation à zéro n est pas anodin: cela vous demandera du temps, de l argent, de la motivation et de la persévérance. Réfléchissez: à votre situation personnelle: Quel est votre contexte? Quel est votre âge? Quelle est votre disponibilité pour vous former? Devrez-vous concilier travail, formation et famille? Pouvez-vous compter sur le soutien de vos proches? à la gestion de votre emploi du temps: Avez-vous vérifié les modalités de formation possibles (cours du soir, en emploi, à temps partiel, etc.)? Comment allez-vous concrètement organiser votre emploi du temps (formation, emploi, famille, travaux personnels et révisions, etc.)? au financement de votre formation: Combien de temps dure la formation que vous envisagez? Comment allezvous la financer? Avez-vous de l argent de côté? Parviendrez-vous à faire face à une éventuelle baisse de votre niveau de vie? Votre situation vous permet-elle de bénéficier d éventuelles aides financières (bourses, fondations, aide sociale, etc.)? Avez-vous établi un budget détaillé? Bon à savoir: Les écoles privées peuvent représenter des solutions attrayantes, car elles proposent souvent des aménagements souples adaptés aux besoins individuels de leurs étudiants. En contrepartie, ces solutions peuvent parfois se révéler très coûteuses. Par ailleurs, il est important de se renseigner sur la reconnaissance officielle du titre délivré et sa valeur sur le marché de l emploi. 12

13 Ce qu ils en disent Quelques points de vue de spécialistes par rapport à la réorientation: «Selon le projet et si on n a plus suivi de formation depuis longtemps, il faudra se remettre petit à petit dans le bain des études, par des cours d informatique, de langues, de maths, des lectures, des exercices sur Internet. C est comme quand on reprend un sport! Il faut déterminer où on en est et prendre confiance en soi.» «Lorsqu on a envie de changer de métier, il est important de prendre le temps de la réflexion et de mettre à plat ce qu implique une réorientation, ce qu elle apporte et quelles contraintes elle engendre. De peser le pour et le contre, par exemple en dressant un tableau des plus et des moins. De savoir à quoi on va renoncer et ce qu on veut retrouver.» «Lors d une réorientation, établir ses priorités est essentiel: quels sacrifices suis-je prêt ou prête à faire pour obtenir ce que je veux? Il faut se rendre compte que c est un investissement, dans la formation et sur soi. Il est nécessaire de prévoir le financement de son projet et de mettre de l argent de côté. Pour pouvoir récolter des fruits, il faut semer.» «De nombreux éléments peuvent entraver la mise sur pied d un projet de réorientation. Chez les migrants, s ajoutent encore les différences culturelles, les problèmes de langue, la reconnaissance ou non de la formation antérieure. Ils doivent souvent apprendre la langue avant de pouvoir suivre une formation. De plus, le système de formation qu ils connaissent n est pas le même qu en Suisse, les exigences du monde professionnel diffèrent.» 13

14 De la technique médicale au social Véronique Erné, 52 ans, assistante sociale HES 14 La réorientation? Rien de moins qu un parcours du combattant pour Véronique Erné. Technicienne en radiologie médicale en Valais, elle exerce dans ce domaine pendant plus de 20 ans. A 45 ans, elle subit un accident professionnel: rupture d un tendon à l épaule qui l empêche de lever le bras. Le verdict tombe. Son poste ne pouvant être adapté, elle doit envisager un autre métier. «Je me suis sentie tout à coup incapable, nulle, sans aucune compétence. Je ne me voyais pas faire autre chose!», se souvient-elle. Tant bien que mal, elle s informe sur d autres professions. Plusieurs métiers créatifs et du social l attirent, dont le métier d assistante sociale qui offre des débouchés intéressants. Elle réfléchit à ce choix et en discute dans son entourage. Un bilan de compétences lui fait prendre conscience des nombreuses autres aptitudes qu elle a acquises au fil des ans, ce qui la conforte dans sa décision. A 46 ans, Véronique Erné commence donc sa nouvelle formation d assistante sociale, 50% à l école et 50% en emploi. L AI finance sa réorientation et lui verse une indemnité journalière, mais cela ne suffit pas pour cette mère de famille qui a trois grands enfants en formation. «La durée de formation de 4 ans m a fait souci au départ.» Pour tourner, elle cumule, à côté des études, d autres emplois

15 A 45 ans, elle subit un accident professionnel qui l oblige à envisager un autre métier. le soir et les week-ends: secrétariat, ménages, etc. «Durant la formation, je travaillais jusqu à 18 heures par jour, 7 jours sur 7. Mes enfants ont été très impliqués dans cette aventure. Cela nous a soudés. Nous étions très solidaires les uns des autres.» Une expérience de vie qui lui a demandé de toujours aller de l avant et d être positive coûte que coûte: «C est un peu marche ou crève. On ne se pose pas trop de questions existentielles. J ai eu parfois envie de laisser tomber, avoue-t-elle, mais j avais conscience que si je le faisais, j aurais pu faire tomber tout le monde.» Son titre en poche, Véronique Erné décroche un poste d assistante sociale. Son parcours est une grande richesse pour le métier qu elle a choisi. «Avoir cette expérience du terrain, vécue, me permet d être plus authentique et de mieux comprendre l autre. C est dans les difficultés qu on apprend le mieux.» Cela lui a aussi permis de garder, à 50 ans, autant de dynamisme que de jeunesse d esprit. Les moins? «Au niveau salarial, je suis considérée comme quelqu un qui n a pas d expérience, alors que j ai travaillé 25 ans dans le médical. J estime que j ai une valeur et je veux me battre pour cela», explique-t-elle. «Je dis toujours: si on nous a faits avec des genoux, c est pour nous permettre de les plier et de rebondir plus haut! Lors d une réorientation, il ne faut pas baisser les bras mais garder courage, même si l avenir comporte beaucoup d incertitudes. Serai-je capable d apprendre? Vais-je trouver un travail? Se faire aider par des gens qui ont vécu les mêmes expériences peut se révéler très utile.» 15

16 Se lancer et mettre en œuvre son projet Concrétiser votre projet vous demandera bon nombre d efforts. Quelques points importants à souligner: S inscrire à la formation: Renseignez-vous auprès du service d admission de l école. Quels sont les délais à respecter? Quels sont les documents à fournir (attestations, copies de diplômes, équivalences à fournir, dossier de candidature, etc.)? Quand faut-il régler les frais d études? Etc. Certaines démarches prennent du temps. Il vaut la peine de s y prendre suffisamment tôt! S organiser: Discutez avec vos proches pour vous organiser et planifier les aménagements à faire au quotidien (emploi, trajets, enfants, répartition des tâches, etc.). Etablissez un emploi du temps détaillé (plages de travail, d études, de révision, de temps libre, etc.). Garder en tête son objectif et sa motivation: Effectuer une nouvelle formation va représenter un investissement personnel à fournir sur plusieurs années (souvent au minimum 3 ans de formation). Dans ce long processus, votre motivation sera essentielle pour parvenir à votre but: souvenez-vous de vos objectifs et de vos priorités! Faites aussi régulièrement le point de la situation. Si nécessaire, ajustez votre projet. Bon à savoir: Renseignez-vous sur les conditions d admission et les prérequis. Parfois, une expérience professionnelle dans le domaine ou des compléments de formation cours de remise à niveau (informatique, maths, etc.), cours de français si ce n est pas votre langue maternelle seront nécessaires avant de pouvoir suivre la formation souhaitée. 16

17 Sur le marché du travail une fois son titre en poche Votre nouveau titre en poche, vous vous mettrez à la recherche d un emploi. Il faut savoir que vous serez en concurrence avec de nombreux autres candidats aux parcours plus classiques, en termes d âge, d expérience professionnelle, d évolution de carrière, etc. Pourtant, de par votre réorientation, votre parcours plutôt atypique peut se révéler être une richesse pour votre futur employeur. Vos atouts: Vous avez une certaine expérience de la vie. Vous savez vous remettre en question. Vous connaissez bien vos forces et vos faiblesses. Vous êtes motivé-e, vous êtes flexible, vous avez une grande capacité d adaptation, vous faites preuve de curiosité, vous avez le goût de la formation et la faculté d assimiler de nouvelles connaissances. Vous avez des connaissances dans d autres domaines, vous savez relativiser et avez plus de recul. Comment mettre en avant sa réorientation dans ses candidatures? Lorsqu on a un profil hors normes, il vaut la peine d expliquer son parcours lors du processus de candidature et les raisons de sa réorientation. Pourquoi avez-vous suivi ce chemin? Quel est le «fil rouge» de votre parcours? Qu estce que cette expérience peut apporter à l entreprise? Bon à savoir: Souvent, au niveau salarial, les entreprises offrent peu de reconnaissance de l expérience acquise dans un autre métier. Vous risquez d être accueilli-e comme un-e débutant-e et de commencer en bas de l échelle salariale. Cela dépend de la manière dont l entreprise valorisera les autres compétences que vous possédez. 17

18 Et si, finalement, une réorientation n était pas la solution? Une des conclusions du processus de réflexion peut aussi être une prise de conscience qu une réorientation professionnelle n est finalement pas nécessaire. Parfois, les personnes envisageant une réorientation se rendent compte que ce n est pas tant le métier exercé qui pose problème mais leur actuelle place de travail. Il peut aussi arriver qu il ne soit tout simplement pas possible de se lancer dans une nouvelle formation souvent pour des raisons financières. Cherchez à déterminer quels sont les problèmes et où ils se situent. Que pouvez-vous changer? Quelles solutions peuvent être mises en place pour améliorer la situation? Entretenez-vous avec votre supérieur-e ou votre direction pour discuter de votre travail et de vos tâches, faire des propositions et élaborer ensemble des solutions. Pensez aussi à: la possibilité d exercer le même métier mais dans un autre environnement, un autre secteur ou une autre entreprise. envisager une formation continue permettant de prendre en charge d autres tâches ou d autres responsabilités, ou de concilier plusieurs intérêts. 18

19 En savoir plus le portail suisse de l orientation professionnelle, universitaire et de carrière. Informations sur les professions, les formations et les formations continues. toutes les adresses des offices d orientation, par exemple pour visiter un centre d information sur les formations et les professions ou pour prendre rendez-vous avec un-e conseiller-ère en orientation. le site d information sur l AVS et l AI. le site d information sur le chômage, l emploi et les mesures de réinsertion. le site de l Office fédéral des migrations. Informations sur la vie, la formation et le travail en Suisse (sous Documentation > Publications). informations sur les bourses et les prêts, ainsi que d autres formes d aide à la formation. Voir aussi: etc.: sites proposant des modèles pour établir un budget. 1 re édition 2012, CSFO 2012, Berne. Tous droits réservés. Edition Centre suisse de services Formation professionnelle orientation professionnelle, universitaire et de carrière Direction du projet: Véronique Antille, Coralia Gentile, CSFO Enquête et rédaction: Coralia Gentile, Jean-Noël Cornaz, CSFO Photographies: Thierry Porchet, Démoret Graphisme et mise en page: Andrea Lüthi, CSFO Impression: Glassonprint, Bulle Remerciements Nous remercions toutes les personnes qui ont participé à l élaboration de ce document. Produit avec le soutien de la Confédération (OFFT). Diffusion et commande CSFO Distribution, Industriestrasse 1, 3052 Zollikofen Tél , Fax , N o d article: LO (1 exemplaire), LO (paquet de 20 exemplaires). 19

20 Vous souhaitez ou vous devez vous réorienter? Quelques repères pour faire le point. De multiples raisons de se réorienter p. 2 Faire le point, s informer, élaborer un projet p. 6 Quelles possibilités de formation? p. 8 Faisabilité du projet: à quoi faut-il penser? p. 12 Se lancer et mettre en œuvre son projet p. 16 Sur le marché du travail une fois son titre en poche p. 17 Et si, finalement, une réorientation n était pas la solution? p. 18 En savoir plus p. 19 Témoignages pp. 4, 10, et 14 Si vous êtes au chômage... p. 2 Si vous êtes à l AI... p. 3 20

QUE FAIRE. après un certificat fédéral de capacité?

QUE FAIRE. après un certificat fédéral de capacité? QUE FAIRE après un certificat fédéral de capacité? Votre apprentissage touche à sa fin. Vous êtes-vous déjà demandé ce que vous allez faire après? Il y a de nombreuses possibilités. L essentiel, c est

Plus en détail

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Check-list pour la bonne formation continue Voies de formation

Plus en détail

FORMATION DES ADULTES. Quelques pistes ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE

FORMATION DES ADULTES. Quelques pistes ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE C O L L E C T I O N " Q U E S T I O N S " FORMATION DES ADULTES de l article 32 à la maturité professionnelle, en passant par la formation continue Quelques

Plus en détail

Généraliste en assurances sociales

Généraliste en assurances sociales Généraliste en assurances sociales P R O G R A M M E DE FORMATION FORMER INFORMER COORDONNER En collaboration avec Table des matières Chapitre Page I. Renseignements généraux... 3 II. Programme... 4 1.

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

Suivre une formation continue

Suivre une formation continue Suivre une formation continue Vous devez vous perfectionner professionnellement? Vous avez besoin d améliorer votre employabilité? Vous souhaitez augmenter votre compétitivité? Ou peut-être mettre à jour

Plus en détail

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie et éducation Faculté des lettres et sciences humaines Espace Louis-Agassiz 1 CH-2000 Neuchâtel La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

Égalité des chances pour toutes et tous

Égalité des chances pour toutes et tous Égalité des chances pour toutes et tous L égalité des chances pour toutes les personnes vivant en Suisse et un des piliers centraux d une société juste et solidaire. L égalité des chances signifie d abord

Plus en détail

L EMPLOi. Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage.

L EMPLOi. Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage. PRÊT PRET À A L EMPLOi Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage. Une campagne de l assurance-chômage en collaboration avec la Confédération

Plus en détail

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne Ecole de commerce EC La voie scolaire vers une formation commerciale Direction de l instruction publique du canton de Berne Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la formation professionnelle

Plus en détail

Cours de préparation au brevet en assurances sociales

Cours de préparation au brevet en assurances sociales Cours de préparation au brevet en assurances sociales P R O G R A M M E DE FORMATION FORMER INFORMER COORDONNER En collaboration avec Table des matières Chapitre Page I. Renseignements généraux... 3 II.

Plus en détail

MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE

MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE Secteur Techn que MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE Brevet fédéral Préparation aux examens Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG) Finances Formation

Plus en détail

FAQ. Admissions en Bachelor. A la Haute école de gestion Arc. Année académique 2015-2016. Dernière mise à jour : 12.5.15 / GCH

FAQ. Admissions en Bachelor. A la Haute école de gestion Arc. Année académique 2015-2016. Dernière mise à jour : 12.5.15 / GCH FAQ Admissions en Bachelor A la Haute école de gestion Arc Année académique Crédits photographiques : dreamstime.fr 2015-2016 Dernière mise à jour : 12.5.15 / GCH Introduction Cette FAQ est destinée aux

Plus en détail

Année propédeutique santé Présentation générale du programme

Année propédeutique santé Présentation générale du programme Année propédeutique Sante 2014-2015 DCA/sbe révision Août 2014 Année propédeutique santé s Présentation générale du programme Introduction et finalités de l année propédeutique santés L objectif de cette

Plus en détail

UNISSONS NOS COMPETENCES

UNISSONS NOS COMPETENCES Office AI du canton de Neuchâtel Espacité 4-5 2300 La Chaux-de-Fonds Tél. 032 910 71 00 Fax 032 910 71 99 Office AI du canton du Valais Av. de la Gare 15 1951 Sion Tél. 027 324 96 11 Fax 027 324 96 21

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

L art de diriger. Leadership conduire une équipe Management organiser une équipe

L art de diriger. Leadership conduire une équipe Management organiser une équipe L art de diriger Leadership conduire une équipe Management organiser une équipe hotelleriesuisse Formation continue Chemin de Boston 25 1004 Lausanne Téléphone +41 (0)21 320 03 32 Fax +41 (0)21 320 02

Plus en détail

École de culture générale et École de commerce

École de culture générale et École de commerce Direction de l instruction publique de la culture et du sport Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction de l enseignement

Plus en détail

Profil B ou profil E? Aide à la décision

Profil B ou profil E? Aide à la décision Employée/Employé de commerce CFC Profil B ou profil E? Aide à la décision Introduction Le présent document sert d aide pour les acteurs qui participent au choix de la voie de formation la plus appropriée

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Guide de stage. Nom... Prénom... Classe...

Guide de stage. Nom... Prénom... Classe... Guide de stage Nom... Prénom... Classe... Direction de l instruction publiue, de la culture et du sport DICS Direktion für Erziehung, Kultur und Sport EKSD Guide de stage Qu est-ce ue le guide de stage?

Plus en détail

Diplômes professionnels pour adultes

Diplômes professionnels pour adultes Diplômes professionnels pour adultes Quatre manières d obtenir le certificat fédéral de capacité ou l attestation fédérale de formation professionnelle Direction de l instruction publique du canton de

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Rappel méthodologique Contexte & objectifs 1 2 Semaine pour l emploi des personnes handicapées : après avoir longtemps centré le regard

Plus en détail

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans. F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.fr/ et ne peuvent en aucun cas suffire. Ce sont uniquement des compléments

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience GUIDE POUR AGIR Comment SE PRÉPARER à la validation des acquis de son expérience JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi se préparer à la validation des acquis

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire Prendre soin de soi À quoi s attendre Que vous travailliez à l extérieur de la maison ou que vous soyez parent au foyer, le cancer du sein pourrait nuire à votre capacité de travailler, ce qui aura inévitablement

Plus en détail

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études DISPOSITIONS D APPLICATION DU REGLEMENT D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DES FILIERES ECONOMIE D ENTREPRISE, TOURISME, INFORMATIQUE DE GESTION, INFORMATION DOCUMENTAIRE, DROIT ECONOMIQUE ET INTERNATIONAL

Plus en détail

Guide pratique. Bien choisir son futur métier

Guide pratique. Bien choisir son futur métier Guide pratique Bien choisir son futur métier Bien choisir son futur métier INTRODUCTION Vous avez une expérience professionnelle, une qualification reconnue et vous souhaitez ou avez besoin, pour différentes

Plus en détail

Ta formation, ton avenir

Ta formation, ton avenir Ta formation, ton avenir Une formation auprès d une banque suisse Etre au cœur de l action p. 4 Des employeurs attractifs et accessibles p. Un accès rapide à d autres formations bancaires p.12 11 www.swissbanking-future.ch

Plus en détail

BUREAUX D ARCHITECTES

BUREAUX D ARCHITECTES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Document REFLÉTANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS SOCIALES

Plus en détail

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux Attestation Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux www.cefco.ch 2013_V2 : 30.05.2013 SOMMAIRE ATTESTATION INTRODUCTION AU MANAGEMENT DE PROJET Ce cours est

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE. Aides financières aux étudiant-es. Bureau universitaire d information sociale (BUIS)

UNIVERSITÉ DE GENÈVE. Aides financières aux étudiant-es. Bureau universitaire d information sociale (BUIS) UNIVERSITÉ DE GENÈVE Aides financières aux étudiant-es Bureau universitaire d information sociale (BUIS) 2005 2006 Les prestations sociales de la Division administrative et sociale des étudiants sont regroupées

Plus en détail

Section des bourses. Sommaire. Informations générales à propos des aides à la formation. Etat au 27 mai 2015. Seules les bases légales font foi

Section des bourses. Sommaire. Informations générales à propos des aides à la formation. Etat au 27 mai 2015. Seules les bases légales font foi Section des bourses Sommaire Informations générales à propos des aides à la formation Etat au 27 mai 2015 BOURSE, PRÊT D'ÉTUDES ET CONTRIBUTION CANTONALE AUX FRAIS DE FORMATION...3 CONDITIONS REQUISES

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

COLLEGES FRIBOURGEOIS

COLLEGES FRIBOURGEOIS COLLEGES FRIBOURGEOIS 1. Structure scolaire 2. Gymnase / Ecole de commerce 3. Conditions d admission 4. Conditions de promotion 5. Critères de choix 6. Qualités personnelles requises 7. Horaires de travail

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral. Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures. page 1

Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral. Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures. page 1 Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures page 1 1. Introduction A qui est destinée cette formation? Proposée en emploi, la formation

Plus en détail

L EMPLOi. Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage.

L EMPLOi. Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage. PRÊT PRET À A L EMPLOi Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage. Une campagne de l assurance-chômage en collaboration avec la Confédération

Plus en détail

Premiers pas. dans la vie professionnelle

Premiers pas. dans la vie professionnelle Premiers pas dans la vie professionnelle Qui cherche trouve. Vous venez de terminer votre formation ou vous vous apprêtez à le faire et vous recherchez un emploi? Vous trouverez ici quelques tuyaux pour

Plus en détail

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral Spécialiste en assurance avec brevet fédéral 2 Après l analyse de la formation initiale et continue de l assurance privée, étude réalisée sur mandat de l Association Suisse d Assurances ASA, la politique

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

ECONOMICS AND MANAGEMENT

ECONOMICS AND MANAGEMENT L université chez soi! Bachelor of Science (B Sc) in ECONOMICS AND MANAGEMENT BRANCHES D ÉTUDES : ECONOMIE POLITIQUE ET GESTION D ENTREPRISE Formation universitaire compatible avec un emploi, une famille,

Plus en détail

de manager du commerce de détail

de manager du commerce de détail Diplôme fédéral de manager du commerce de détail Le diplôme dans le commerce de détail le plus hautement reconnu en Suisse. La formation du commerce de détail pour le commerce de détail: Préparation à

Plus en détail

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013 Service Alternance Travail-Études et Placement Les étapes de la recherche d emploi La démarche 1. Établir un projet de carrière réaliste. Avant de vous fixer des objectifs de carrière, il faut d abord

Plus en détail

UNIVERSITE DE GENEVE CONFERENCE UNIVERSITAIRE DES ASSOCIATIONS ETUDIANT-E-S ETRE «PARENTS-ETUDIANTS» A L UNIVERSITE DE GENEVE

UNIVERSITE DE GENEVE CONFERENCE UNIVERSITAIRE DES ASSOCIATIONS ETUDIANT-E-S ETRE «PARENTS-ETUDIANTS» A L UNIVERSITE DE GENEVE UNIVERSITE DE GENEVE CONFERENCE UNIVERSITAIRE DES ASSOCIATIONS ETUDIANT-E-S ETRE «PARENTS-ETUDIANTS» A L UNIVERSITE DE GENEVE COMMENT LES AIDER A CONCILIER VIE DE FAMILLE ET ETUDES UNIVERSITAIRES? Sommaire

Plus en détail

de réussite au concours* * Parmi les inscrits ayant suivi l ensemble de la préparation

de réussite au concours* * Parmi les inscrits ayant suivi l ensemble de la préparation 90% de réussite au concours* * Parmi les inscrits ayant suivi l ensemble de la préparation PRÉPARATION EN LIGNE AU CONCOURS INFIRMIER Concours d entrée en IFSI (Institut de formation en soins infirmiers)

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL

RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL Secteur Tertiaire RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL Certificat Préparation aux examens Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale

Plus en détail

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied Sciences, constituent un élément majeur du système

Plus en détail

EconomicS and management (B Sc)

EconomicS and management (B Sc) L université chez soi! Bachelor of Science in EconomicS and management (B Sc) Branches d études : Economie politique et Gestion d entreprise Formation universitaire compatible avec un emploi, une famille,

Plus en détail

Edith Schultz, Berlin, 27/02/2013. Les avantages majeurs de ce double diplôme :

Edith Schultz, Berlin, 27/02/2013. Les avantages majeurs de ce double diplôme : TU AIMES L ALLEMAND? TU AIMES L ART ET LA CULTURE? TU AS ENVIE DE VIVRE A BERLIN? LE DOUBLE DIPLOME EN MANAGEMENT ET COMMUNICATION DES MUSEES DE L HTW BERLIN EST FAIT POUR TOI! Depuis maintenant un an

Plus en détail

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO 15 mars 2007 Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

«L Été Oh! Parc» pédagogique. Fiche. Bonjour de France Fiches pédagogiques 1. Auteur : Delphine WODA. http://www.bonjourdefrance.

«L Été Oh! Parc» pédagogique. Fiche. Bonjour de France Fiches pédagogiques 1. Auteur : Delphine WODA. http://www.bonjourdefrance. Fiche pédagogique Auteur : Delphine WODA «L Été Oh! Parc» http://www.bonjourdefrance.com/ Niveau : A1 minimum ; certaines parties peuvent être utilisées pour des élèves de niveau A2 Durée : 45 min à 1h30

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE + LE SYSTÈME DE SÉCURITÉ SOCIALE EN SUISSE + LE SYSTÈME SOCIAL Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela tient

Plus en détail

A/ Vie pratique : Logement :

A/ Vie pratique : Logement : A/ Vie pratique : Logement : Au cours de mon année universitaire à Wrexham, j ai logé en résidence universitaire. Wrexham village est l une des deux résidences universitaires situées au sein même du campus

Plus en détail

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées Haute école pédagogique Comité de Direction Avenue de Cour CH 04 Lausanne www.hepl.ch Directives du Comité de direction Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_04 Prise en compte des études déjà

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève d une politique affichée de lutte contre les

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

Informatique de gestion Domaine, métiers et filières de formation

Informatique de gestion Domaine, métiers et filières de formation Informatique de gestion Domaine, métiers et filières de formation IDEC Sommaire Le domaine... 3 Le quotidien de l informaticien... 3 Le dynamisme des carrières... 4 Les clichés à démonter... 4 Les contraintes

Plus en détail

Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment?

Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment? Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment? chapitre 1 Dix-huit ans! âge de la majorité, de l autonomisation, des premiers pas dans la vie adulte. Mais aussi de toute une série de droits

Plus en détail

Séance d information. La loi sur l assurance. assurance-chômage. chômage. mes droits et mes obligations - notions de base

Séance d information. La loi sur l assurance. assurance-chômage. chômage. mes droits et mes obligations - notions de base Séance d information La loi sur l assurance assurance-chômage chômage mes droits et mes obligations - notions de base Séance de 9h à 12h environ (pause de 15 minutes) Intervenants : Caisse de chômage Unia

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Dans les écoles de maturité des gymnases du canton de Vaud Edition 2014 Département de la formation, de la jeunesse

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES. Oui, si vous êtes ressortissant de l un des États membres de la Communauté européenne ou de l espace économique européen.

QUESTIONS/REPONSES. Oui, si vous êtes ressortissant de l un des États membres de la Communauté européenne ou de l espace économique européen. QUESTIONS/REPONSES SUR LES CONCOURS DE RECRUTEMENT 1. Diplômes requis pour les concours de recrutement 2012? Au moment de l inscription aux concours de recrutement : M1 acquis et inscription en M2 ou possession

Plus en détail

Assurance-accidents et chômage de A à Z

Assurance-accidents et chômage de A à Z Assurance-accidents et chômage de A à Z Les personnes sans emploi ayant droit à l indemnité de chômage bénéficient de la couverture accidents de la Suva. La Suva porte une attention toute particulière

Plus en détail

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Katja Ingman Être pro en anglais Sous la direction de Marie Berchoud, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Fiche 1 Grow Your English : autoévaluation et plan d action Passez à l action : définissez votre objectif,

Plus en détail

{Epitech}, depuis 15 ans

{Epitech}, depuis 15 ans {Epitech}, depuis 15 ans L école de l innovation et de l expertise informatique en action Le projet comme méthode d enseignement, l étudiant au cœur de l école Le cursus Epitech se base sur une utilisation

Plus en détail

MANAGEMENT SPÉCIALISTE DE LA CONDUITE D'UN GROUPE ET CERTIFICATS EN LEADERSHIP & MANAGEMENT

MANAGEMENT SPÉCIALISTE DE LA CONDUITE D'UN GROUPE ET CERTIFICATS EN LEADERSHIP & MANAGEMENT Secteur Tertiaire MANAGEMENT SPÉCIALISTE DE LA CONDUITE D'UN GROUPE ET CERTIFICATS EN LEADERSHIP & MANAGEMENT Brevet fédéral Préparation aux examens 1 Situation de la formation Domaines Bilans de compétences

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Ordonnance sur la Haute école spécialisée bernoise (OHESB) (Modification)

Ordonnance sur la Haute école spécialisée bernoise (OHESB) (Modification) 1 436.811 8 juin 006 Ordonnance sur la Haute école spécialisée bernoise (OHESB) (Modification) Le Conseil-exécutif du canton de Berne, sur proposition de la Direction de l instruction publique, arrête:

Plus en détail

Assistant/-e d assurance AFA Formation pour titulaires d une maturité. L assurance d une carrière prometteuse!

Assistant/-e d assurance AFA Formation pour titulaires d une maturité. L assurance d une carrière prometteuse! Assistant/-e d assurance AFA Formation pour titulaires d une maturité L assurance d une carrière prometteuse! 2 De tout temps, l assurance privée s engage fortement à la formation de sa propre relève.

Plus en détail

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO Manager dans la distribution par alternance Apprentissage Contrat PRO La clé du succès de l IMMD? Une formation dynamique et innovante, au plus près des réalités du terrain, grâce à la collaboration étroite

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

«Une préparation aux concours administratifs»

«Une préparation aux concours administratifs» «Une préparation aux concours administratifs» Le Centre de Préparation à l Administration Générale (CPAG) de Sciences Po Lyon prépare aux concours d accès aux emplois de catégorie A des fonctions publiques

Plus en détail

Epargne 3 la formule idéale pour votre prévoyance privée.

Epargne 3 la formule idéale pour votre prévoyance privée. Epargne 3 la formule idéale pour votre prévoyance privée. Epargne 3 une prévoyance simple et systématique. Assurez votre prévoyance et votre indépendance financière à la retraite. Le troisième pilier,

Plus en détail

CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES DU CYCLE DE LA LICENCE DE l INSTITUT ROYAL DE FORMATION DES CADRES (IRFC) DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES DU CYCLE DE LA LICENCE DE l INSTITUT ROYAL DE FORMATION DES CADRES (IRFC) DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES DU CYCLE DE LA LICENCE DE l INSTITUT ROYAL DE FORMATION DES CADRES (IRFC) DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS 1 Préambule Objectif Le cycle de la licence de l Institut Royal de

Plus en détail

CAP SUP Service d Accompagnement à la Réussite 2011 2012 - Henallux 13 FICHES

CAP SUP Service d Accompagnement à la Réussite 2011 2012 - Henallux 13 FICHES 13 FICHES POUR RéPONDRE AUX QUESTIONS LES PLUS FRéQUENTES À PROPOS DU RèGLEMENT DES études Ces fiches ont pour vocation de vulgariser de l information de nature juridique. Elles ne se substituent pas au

Plus en détail

Généraliste en assurances sociales. Ressources humaines. Certificat Société des employés de commerce de Lausanne. «Pour faire les premiers

Généraliste en assurances sociales. Ressources humaines. Certificat Société des employés de commerce de Lausanne. «Pour faire les premiers «Pour faire les premiers pas dans ma vie professionnelle, j ai besoin du bon tremplin.» Lena, 25 ans, souhaite réaliser ses rêves. Ressources humaines Généraliste en assurances sociales Certificat Société

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures page 1 1. Introduction Pourquoi choisir cette formation? Afin d être concurrentiel sur le marché

Plus en détail

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs»

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Les présentes modalités ont pour objectif d interpréter les

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Taxes universitaires

Taxes universitaires Taxes universitaires Les prestations sociales de la Division administrative et sociale des étudiants sont regroupées au 4, rue de Candolle. Ouverture des bureaux de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 16h00 les

Plus en détail

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management 2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management Double-diplôme INSEEC BACHELOR/FACulté DE PHARMACIE Bachelor en Management Un double-diplôme inseec bachelor / faculté de pharmacie CAleNDRieR

Plus en détail

Information à notre clientèle

Information à notre clientèle Information à notre clientèle Ce que vous devez savoir et pouvez attendre de nous en tant que cliente ou client ORP. beco Berner Wirtschaft Economie bernoise Impressum Editeur beco Berner Wirtschaft Economie

Plus en détail

S INFORMER ENTREPRISES

S INFORMER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment S INFORMER sur les métiers et les ENTREPRISES J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi vous informer? Pour être efficace, une recherche d emploi

Plus en détail

Le profil HES Dossier destiné aux HES. Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches

Le profil HES Dossier destiné aux HES. Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches Le profil HES Dossier destiné aux HES Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches Plus de lecture - www.fhprofil.ch - INLINE, Page 8,

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail