Le Mag temps forts Le Monde en face Mes questions sur La franc-maçonnerie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Mag temps forts Le Monde en face Mes questions sur La franc-maçonnerie"

Transcription

1 Le Mag 18 SEMAINE 18 temps forts du 26 avril au 2 mai 2014 Le Monde en face Mardi 29 avril Mes questions sur la franc-maçonnerie Serge Moati propose une immersion dans un univers très discret A. Gelebart / 20 Minutes / Sipa

2 soirées SOMMAIRE 3 I 4 La grille des soirées 5 I 6 Le Monde en face Mes questions sur la franc-maçonnerie Au travers des témoignages de frères et de sœurs appartenant à différentes obédiences, Serge Moati lève le voile sur un monde toujours discret, voire secret : celui de la franc-maçonnerie. 7 I 8 Le Monde en face Un empire en Afrique Judith Rueff retrace le combat judiciaire mené par un petit entrepreneur camerounais contre un géant de l agroalimentaire mondial. Une enquête que vient enrichir un dispositif transmédia, en ligne à partir du 24 avril. 9 I 10 La Case du siècle Cao Bang : les soldats sacrifiés d Indochine Cao Bang est la première grande défaite d un pays colonisateur face à une armée de libération nationale. Bâti autour des témoignages inédits des rares soldats rescapés, le film retrace le parcours héroïque de ces jeunes hommes. 11 Duels Matisse-Picasso, la couleur et le dessin 12 I 13 Zouzous Dimitri 14 La grille des programmes 7 5 Image & Compagnie Les Films d Ici 9 15 contacts Cinétévé FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai

3 soirées SAMedi échappées belles le brésil aux portes de l amazonie C est par la cité historique de Belém, située dans l estuaire de l Amazone, que Raphaël de Casabianca débute son escapade dans le nord du Brésil. La ville va lui servir de point de départ pour réaliser plusieurs expéditions, notamment une en pirogue jusqu à Boa Vista et une autre sur l île de Marajó. Jonathan Martin / Bo Travail! DIManche Le doc du dimanche sushis : les recettes d un succès jambons d exception, pour le meilleur et pour le pire Le sushi «made in France» s est démocratisé au point de devenir un nouveau genre de fast-food. Comment les professionnels arrivent-ils à proposer des prix toujours plus bas? Pour quelle qualité? Tony Comiti Comment expliquer la différence de prix entre un jambon sec vendu moins de 10 euros en grande surface et un autre vendu plus de 150 chez un commerçant spécialisé? Enquête en Europe. Outside Films LUNdi Fiction au bon beurre (2/2) Dans la France occupée des années 1940, le couple Poissonnard tient une crèmerie. Profitant du rationnement, Charles-Hubert, le mari, prospère en faisant du marché noir Adapté d un roman de Jean Dutourd, ce film de télévision, réalisé par Edouard Molinaro, réunit Andréa Ferréol, Roger Hanin, Jean-Claude Dauphin, Christine Pascal, Béatrice Agenin Europe Image International MARdi Le monde en face mes questions... sur la francmaçonnerie Serge Moati poursuit ses interrogations sur les grandes problématiques sociétales. Pour la première fois, une obédience maçonnique l a autorisé à filmer une cérémonie d initiation. Image & Compagnie Le monde en face Un empire EN afrique Au Cameroun, le patron de Codilait mène depuis 2004 un combat judiciaire contre les industriels qui l ont conduit à la faillite. Un cas d école de résistance face au pouvoir des multinationales de l agroalimentaire. Les Films d Ici FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai

4 soirées MERcredi la maison france silence, ça pousse! En Charente cette semaine, Stéphane Thebaut propose de découvrir des designers qui s inspirent de l art du pliage japonais, un appartement haussmannien rénové et fait le point sur les nouveautés en matière de carrelage. Delphine Ghosarossian / FTV La culture des orangers en pot, la métamorphose du zoo de Vincennes, la visite du jardin italien du XVI e siècle de la Villa d Este Noëlle Bréham et Stéphane Marie continuent de partager leurs astuces et leurs coups de cœur. Nathalie Guyon / FTV JEUdi 1 er la grande librairie François Busnel reçoit le plasticien Ernest Pignon- Ernest et André Velter pour Ernest Pignon-Ernest, Michel Onfray pour Le réel n a pas eu lieu Le principe de Don Quichotte et Joann Sfar pour La Promesse de l aube. VENDredi On n est pas que des cobayes! Dans leur hangar ou en grandeur nature, Agathe Lecaron, Elise Chassaing, Vincent Chatelain, David Lowe et James le mannequin mettent en place des expérimentations pour démystifier ou confirmer les croyances populaires. Peut-on voler grâce à l eau? Escalader un immeuble comme un homme araignée? Réchapper à un crocodile? Duels matisse-picasso, la couleur et le dessin Le demi-siècle de rivalité et de dialogue artistique entre ces deux peintres de génie se révéla le moteur caché de leur créativité. Une relation qui ouvrit des horizons inattendus à la peinture moderne. Bernard Barbereau / FTV Michel Sima / Rue des Archives Nathalie Guyon / FTV FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 Mai

5 soirées TEMPS fort Mardi 29 avril Documentaire Durée 52 Auteurs Serge Moati et Alice Cohen Réalisation Serge Moati Production Image & Compagnie, avec la participation de France Télévisions Année 2014 Le Monde en face Mes questions sur la francmaçonnerie Serge Moati poursuit ses interrogations sur les grandes questions sociétales. Après s être intéressé au désir côté masculin, puis féminin, le réalisateur propose, avec ce nouveau documentaire ponctué de témoignages, une immersion dans l univers très discret de la franc-maçonnerie. Image & CoMPAgnie FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai

6 TEMPS soiréesfort Il n existe pas une, mais des maçonneries avec ses différentes fédérations de loges appelées obédiences. «Pour certains, la franc-maçonnerie n est qu un pouvoir occulte, une boîte ouverte à tous les fantasmes et à tous les complots. Moi, celle que j ai connue fut un chemin initiatique dans un cadre où le rituel était inchangé depuis des siècles, alors j ai eu envie de comprendre pourquoi des femmes et des hommes choisissent d y entrer en ce début de XXI e siècle.» Pourquoi et comment devient-on maçon et qu est-ce que cela signifie aujourd hui? Trente ans après avoir lui-même quitté la fraternité, c est la question que pose Serge Moati à de nombreux frères et sœurs de diverses obédiences, dont certains lui ont entrouvert les portes de leurs temples, à titre exceptionnel. Pour l avocat Emmanuel Pierrat, initié il y a quinze ans, la réponse est simple : «Il y a des gens qui ont besoin de courir, moi j ai besoin d aller en loge toutes les semaines. Si je n y vais pas, j ai l impression qu il me manque quelque chose dans ma vie. J ai tout essayé : yoga, méditation, relaxation, religion mais, finalement, le truc qui me fait le plus de bien, ce n est ni le cannabis ni le catéchisme, c est la maçonnerie.» Mystère! La quête du bien-être suffirait-elle pour s engager? Né dans une famille «soixantehuitarde, où il n y avait aucune espèce d appartenance religieuse», l acteur et écrivain Christophe Bourseiller, ancien maçon, parle, lui, d une «soif de spiritualité» : «la maçonnerie est arrivée comme la spiritualité des laïcs. J y suis allé parce que je cherchais des hommes qui avaient des valeurs morales.» Certes, mais qu apportent réellement aux participants ces réunions qui se déroulent à l abri des regards extérieurs? Œuvrer pour le bien de soi et de la société Il n existe pas une, mais des maçonneries avec ses différentes fédérations de loges appelées obédiences. certaines sont mixtes, laïques et ouvertes aux grands sujets sociétaux voire politiques. D autres, plus traditionnelles, demeurent réservées aux hommes, sont déistes et on y parle des mythes fondateurs et des symboles de la maçonnerie. Dans les temples, tous pratiquent l art dit royal, c est-à-dire qu ils travaillent au perfectionnement de soi, et ce faisant contribuent ainsi à faire progresser la société qui les entoure. C est grâce aux maçons et à leurs réflexions qu ont été adoptées, sous Jules Ferry, des lois favorisant l accès des filles à l école publique, celle pour la liberté d association de 1901 ou encore celle, fameuse, de la séparation de l Eglise et de l Etat de Plus récemment, ils ont œuvré pour le droit à l Ivg (intervention volontaire de grossesse). Et même si, depuis l âge doré de la III e République, leur influence semble avoir quelque peu décliné, beaucoup, comme Marie-Claude Chazette, grande maîtresse de la GLMU (Grande Loge mixte universelle), continuent de croire à une «maçonnerie de combat» grâce à laquelle «on participe à l élaboration d un nouveau monde extérieur». Beatriz Loiseau Image & CoMPAgnie FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai

7 soirées TEMPS FORT Mardi 29 avril Documentaire Durée 52 Auteure-réalisatrice Judith Rueff, en collaboration avec Raynald Lellouche Production Les Films d Ici/ Ligne 4/Les Films de la Passerelle/RTBF, avec la participation de France Télévisions Année 2014 Le Monde en face Un empire en Afrique Depuis plus de dix ans, Pius Bissek bataille en justice contre la filiale d un géant de l agroalimentaire. A l heure de la mondialisation, Judith Rueff retrace le combat de ce chef d entreprise camerounais contre un pot de fer qui a fait du continent africain un de ses nouveaux leviers de croissance. Les Films d Ici FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai

8 Temps soiréesfort Le succès de Codilait aurait pu durer si le numéro un mondial de l alimentation n avait riposté avec son produit LActé Gloria. A ses belles heures, Codilait a employé à Douala jusqu à deux cents personnes. De ses ateliers sont sorties chaque jour des centaines de boîtes de lait concentré sucré. Fabriqué à partir d un mélange de lait en poudre importé la production laitière du Cameroun est insuffisante, de matières grasses animales, de sucre et d eau, le Super Milk de Codilait trônait en bonne place dans les rayons des commerçants camerounais. En 1994, pour aider la compétitivité des entreprises locales face aux produits importés qui inondent le continent africain, la France, le FMI et la Banque mondiale décident d une dévaluation de 50 % du franc CFA. Devenues moins chères que les marques étrangères, les boîtes de Codilait grignotent de nouvelles parts de marché. La success-story entrepreneuriale aurait pu durer si, l année suivante, le numéro un mondial de l alimentation n avait riposté avec son produit lacté Gloria. Alertés par des prix incroyablement bas, Pius Bissek et ses partenaires font pratiquer des analyses par un laboratoire indépendant. Verdict : «ce n est pas du lait, commente le chef d entreprise. On y trouve des matières grasses végétales, c est-à-dire de l huile de palme raffinée et de l huile de coco, et pas de matières grasses laitières.» Dans un pays où 30 % de la population est analphabète, décrypter une étiquette n est pas chose facile pour dif- férencier les deux recettes. La politique du prix bas de ses concurrents finit par avoir raison de Codilait, qui fait faillite en «Nous avons constaté que nous étions face à une concurrence déloyale et nous avons engagé une action en responsabilité contre les importateurs, les distributeurs et la filiale du groupe Nestlé», explique M e Charles Tchoungang, l avocat de Codilait. Au terme d une décennie d un parcours judiciaire semé d embûches, la multinationale suisse et six autres importateurs d aliments lactés sont condamnés par la justice camerounaise à verser 740 millions de francs CFA à Codilait. Une somme jugée insuffisante pour rouvrir l usine par le petit patron, qui décide de poursuivre son combat en appel. Quand, en 2012, Nestlé est finalement mis hors de cause par la cour d appel, le groupe vient d annoncer l implantation d une usine de café soluble au Cameroun. Pius Bissek, qui ne désarme pas, se tourne alors vers la Cour suprême, dont le verdict est attendu prochainement. Depuis que l usine est fermée, les trois quarts de ses exemployés n ont pas retrouvé de travail. Un drame humain terrible dans un pays où la protection sociale est encore quasi inexistante. «Nous voulons nous battre, s indigne Pius Bissek, pour que la croissance et le développement de notre pays soient une réalité. Pour que nos enfants aient des emplois au Cameroun. Vous trouvez normal, vous, que nos enfants aillent mourir à Lampedusa?» Christine Guillemeau Pour aller plus loin, un dispositif transmédia inédit Nestlé nourrit le monde... et vous? Que savez-vous de l empire qui se cache dans votre placard? Un empire dans mon assiette est le volet Web d un projet transmédia consacré au géant de l agroalimentaire. Une plongée dans les coulisses de la multinationale suisse. Le webdocumentaire se déroule dans les placards de notre cuisine. L internaute répond à un quiz sur des produits ultracélèbres. En naviguant d un emballage à l autre, il découvre une enquête filmée sur le numéro un mondial de l alimentation. Derrière les marques du quotidien, il y a des stratégies marketing et commerciales, des marchés et des matières premières, un réseau d influences et une image à soigner. En ligne dès le 24 avril sur : un-empire-dans-monassiette.france5.fr. En partenariat avec France Info, Le Monde, Terra Eco. Les Films d Ici FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai

9 soirées TEMPS fort Dimanche 27 avril Documentaire Durée 52 Auteurs Bernard George et Jérôme Santelli Réalisation Bernard George Production Cinétévé, avec la participation de France Télévisions Année 2013 La Case du siècle Cao Bang : les soldats sacrifiés d Indochine Fabrice d Almeida s intéresse à un épisode de la guerre d Indochine passé sous silence : le désastre de Cao Bang. En 1950, l Etat français ordonne l abandon de cette ville au nord du Vietnam. Mais l ennemi frappe et neuf bataillons français sont anéantis. Cette offensive meurtrière marque un tournant dans le conflit. FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai Cinétévé

10 TEMPS soiréesfort «Les rescapés témoignent de leur jeunesse perdue en Indochine, où ils se retrouvent le jouet de cette grande histoire qui les dépasse.» Entretien avec Bernard George, auteur-réalisateur Que raconte votre film? Bernard George : Il revient sur un épisode clé de la guerre d Indochine en raison de l ampleur des combats, et pourtant peu connu. Une bataille qui marque la transformation radicale de la nature du conflit indochinois. En 1949, avec la victoire de Mao Tsé-toung et de la Chine communiste, le Viêt-minh bénéficie de l encadrement et du soutien des Chinois. A partir de là, ce qui était une guérilla avec le Corps expéditionnaire français va devenir un conflit moderne en pleine guerre froide. Ce désastre militaire, avec de nombreux morts et disparus, porte en germe l effondrement de l empire colonial français. Que s est-il passé exactement? B. G. : Le long de la route coloniale n 4 (RC 4), il y avait des postes fortifiés et, tout au bout, la petite ville de Cao Bang, entourée par un fleuve, avec une citadelle construite par les Français. Elle permettait de contrôler les communications entre le Vietnam du Nord et la Chine. Mais, au fur et à mesure de l avancée des combats, les moyens français n étaient plus suffisants et le Viêt-minh s équipait de plus en plus. Cela devenait compliqué de tenir cette route. A l automne 1950, on a alors décidé d évacuer la garnison de Cao Bang, et une colonne française a été envoyée en renfort depuis le sud, mais le Viêt-minh a attaqué au milieu et éclaté ces deux colonnes. C est un événement terrible d un point de vue humain et militaire. Quel fil conducteur avez-vous suivi? B. G. : Le film est construit autour de témoignages inédits de quelques soldats rescapés. Certains faisaient partie de la colonne Le Page qui quittait Cao Bang et d autres de la colonne Charton qui montait vers le nord. Cela nous a permis de reconstituer les événements Cinétévé jour par jour, heure par heure soldats environ ont été engagés dans la bataille et, en quelques jours, ont été tués, blessés ou faits prisonniers par le Viêt-minh. Aujourd hui, ceux qui racontent l histoire ont plus de 80 ans, mais, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce sont de très jeunes hommes qui s ennuient un peu et ont envie d aventure, d exotisme et de romantisme. Ils partent pour cette guerre qui s internationalise sans bien savoir où ils vont. Leurs récits, souvent émouvants, témoignent de leur jeunesse perdue en Indochine, où ils se retrouvent le jouet de cette grande histoire qui les dépasse. L armée française a d ailleurs longtemps gardé le silence sur ce drame B. G. : Avec le recul, on découvre la méconnaissance stratégique de l état-major, qui a géré l évacuation n importe comment. Cela faisait déjà plus d un an qu on leur disait de quitter cette partie du Vietnam trop compliquée à tenir. Mais ils sont allés d erreur en erreur. Ils n ont pas compris que le Viêt-minh, entraîné et équipé, n était plus en guérilla, mais était passé à une guerre conventionnelle. Leur suffisance les a perdus. On apprend aussi qu à l époque l armée française est constituée d une multitude de nationalités. Par ailleurs, l opinion publique se fiche totalement de cette guerre lointaine, excepté le Parti communiste, qui supporte le Viêt-minh. Cette défaite française aura d ailleurs été leur première grande victoire, préfigurant celle de Diên Biên Phu, avec à sa tête, déjà, le général Giap! A quelles archives avez-vous eu accès? B. G. : Je travaille beaucoup avec la photographie. Comme il n existe pratiquement pas d archives filmées sur cet événement, les photos permettent de remettre en scène la parole. Outre les images de l armée, on a pu retrouver quelques plans d amateurs. Et nous avons eu beaucoup recours à des cartes et des animations, qui permettent de suivre le déroulement et les mouvements de la bataille. Propos recueillis par Anne-Laure Fournier FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai Cinétévé

11 soirées TEMPS FORT Jeudi 1 er mai Collection documentaire Durée 52 Auteure-réalisatrice Jarmila Buzkova Production BFC Productions, avec la participation de France Télévisions Année 2014 Disponible en audiodescription Pendant un demi-siècle, Henri Matisse et Pablo Picasso se sont observés, affrontés et admirés. Leur rivalité a ouvert des horizons inattendus à la peinture moderne. Retour sur la passionnante histoire de deux génies de l art du XX e siècle. Duels Matisse-Picasso, la couleur et le dessin Dans le Paris de la Belle Epoque, Henri Matisse, audacieux chef de file du fauvisme, secoue la peinture et les critiques avec le chromatisme explosif de ses tableaux. Mais, bientôt, un jeune bohème andalou de douze ans son cadet va, à son tour, apporter un souffle nouveau. «l histoire de l art est ainsi faite que souvent émergent deux peintres majeurs dans une période donnée, souligne le Dr Albert Kostenevich, du musée de l Ermitage à Saint- Pétersbourg. [ ] Le fait de travailler au cours de la même époque contribue à renforcer l œuvre de chacun, crée une stimulation particulière et décuple leur force créative.» Au travers de leurs paroles et de leur correspondance, ce documentaire raconte les oppositions et les rapprochements des deux hommes et témoigne du dialogue qu ils ont entretenu durant un demi-siècle, par toiles interposées. Outre leur ambition commune de révolutionner la peinture, ils sont «aussi différents que le pôle Nord et le pôle Sud». Réservé et solitaire, Matisse, père de famille à l allure bourgeoise, est un travailleur acharné qui cherche un équilibre des formes et des couleurs. Plus violent et instinctif, son charismatique concurrent Picasso, enfant prodige au français approximatif, entre de plainpied dans la modernité, à seulement 25 ans, avec Les Demoiselles d Avignon. «Picasso s acharne à être systématiquement subversif, explique Ann Umland, conservatrice du musée d Art moderne de New York. Il élimine tout ce qui constituait auparavant un idéal de la beauté et toute cohérence dans le processus habituel de création d un tableau. [ ] Par son innocence et son lyrisme, mais dans un registre complètement différent, La Danse est une œuvre aussi radicale que Les Demoiselles d Avignon.» «Picasso brise les formes. Moi, j en suis le serviteur», précisait le coloriste. Pendant près de cinquante ans, les différences de tempérament et de style entre Matisse et Picasso vont se heurter et s influencer. Une rivalité que le virtuose espagnol résume en une phrase : «Moi, j ai le dessin et je cherche la couleur. Vous avez la couleur et vous cherchez le dessin.» Amandine Deroubaix Michel Sima / Rue des Archives FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai

12 soirées TEMPS FORT À partir du 28 avril, du dimanche au vendredi (5 ) Samedi 3 mai (26 ) Série d animation Durée 26 x 5 et 1 x 26 Réalisation Agnès Lecreux et Jean-François Le Corre Scénariste Matthieu Chevallier Production Vivement Lundi!/ Beast Animation/ Nadasdy Film, avec la participation de France Télévisions Année 2014 Zouzous Dimitri La série d animation Dimitri, créée par Agnès Lecreux, débarque sur France 5. Les aventures africaines du petit étourneau venu d Europe et de ses amis de la savane vont séduire les jeunes téléspectateurs des Zouzous. Vivement Lundi! FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai

13 TEMPS soiréesfort Dimitri doit apprendre à surmonter ses craintes pour partir à la découverte de l extraordinaire univers de la savane. Première création d Agnès Lecreux, Dimitri est un programme d animation en volume (ou stop motion). Le choix de cette technique d animation, très artisanale et qui fait appel à plusieurs métiers artistiques, apporte une réelle sensibilité à la série, destinée aux enfants âgés de 3 à 6 ans. Elle permet, selon son auteure, d «accentuer le côté très terrestre de l Afrique tout en donnant un aspect tangible, accessible, réel aux personnages et aux décors». Le héros de cette saga poétique, Dimitri, un oisillon qui s égare sur le continent africain lors d une saison migratoire, est à l image du jeune enfant face à l intégration et à la socialisation. Perdu dans la plaine d Ubuyu, un milieu à l opposé de son Europe natale, privé de sa famille et de ses repères, Dimitri doit apprendre à surmonter ses craintes pour partir à la découverte de l extraordinaire univers de la savane et, au travers des différents animaux qui y habitent, à la découverte de l autre. Les personnages Dimitri Dimitri, un petit étourneau, vit la plus grande partie de l année en Europe. Mais, l hiver, quand la nourriture vient à manquer, sa famille s envole vers l Afrique. Lors de la migration, une tempête le sépare de ses parents. L oisillon se retrouve seul dans la plaine d Ubuyu, où il fait la connaissance de Makeba la girafe qui le prend sous sa protection. En sa compagnie, Dimitri va découvrir des animaux plus étranges les uns que les autres, ainsi que les modes de vie de la savane. Chaque jour, il part à l aventure dans un univers inconnu qui lui réserve plein de surprises et auquel il doit sans cesse s adapter. Makeba la girafe Après avoir découvert Dimitri perdu dans la savane, Makeba décide de veiller sur lui en attendant le retour de ses parents. Elle endosse le rôle d une maman de substitution et s efforce de lui inculquer les codes nécessaires à la vie en communauté à Ubuyu. Vivement Lundi! Pili la suricate C est en partant à la recherche de ses parents que Dimitri croise la route de Pili, une jeune suricate qui va devenir rapidement l une de ses meilleures amies. Audacieuse et charmeuse, Pili connaît tous les animaux de la plaine, ainsi que ses moindres recoins, qu elle entend bien faire découvrir à Dimitri. Oko le zèbre Oko a un problème auquel Dimitri est sensible : plus petit que les zèbres de son âge, il souffre de cet état de fait. Pour éviter les moqueries sur sa taille, Oko a pris l habitude de s éloigner du troupeau, ce qui lui a permis de devenir très autonome. Depuis leur rencontre, il forme avec Dimitri et Pili un trio inséparable. Les autres animaux de la savane Aux côtés de Dimitri et de ses copains les plus proches, les jeunes enfants auront l occasion de faire la connaissance de Habibi la surprenante autruche, Badou le timide caméléon, Latyr le babouin râleur, Kimbu l étrange oryctérope, Sali la rate pipelette ou encore Temba l éléphant et Gotoré le rhinocéros ronchon. Vivement Lundi! «Dis-moi Dimitri, c est comment l Afrique?» Alors que Dimitri tente des explications farfelues, Makeba la girafe explique en images les animaux de la savane, la migration, l importance de l eau Sur le site Dis-moi Dimitri, les personnages de la série d animation proposent une première découverte du continent africain aux enfants de 3 à 6 ans. A découvrir sur francetveducation.fr FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai

14 soirées grille 24/24 samedi 26 dimanche 27 lundi 28 magazine documentaire jeunesse programme court fiction information c DANS l air zouzous Silence, ça pousse! La Maison France Les Escapades de PetitRENAUD C à vous le meilleur faizat et les noces du lagon je NE DEVRAIS PAS être EN vie MARtin AUtour du monde à la rencontre du coyloup LES 100 lieux qu il faut voir SUpERStRUctures ENtrée libre MADAgascar, AU cœur des terres betsimisaraka zouzous Silence, ça pousse! ENtrée libre La galerie France 5 : Rolling Stones, la french connection échappées belles Les Escapades de PetitRENAUD Médias, le magazine SUpERStRUctures visages du littoral DES maisons et des hôtes LE doc du dimanche : chocolat, la poule AUx œufs d or oflag 17a tournage clandestin derrière les barbelés c politique on n est pas que des cobayes! IN vivo, l intégrale avis de sorties tabarly/colas vents contraires l emploi par le net zouzous l œil et la main les maternelles allô RUfo UN zoo à paris coups de théâtre ARAbie SAUVAge La quotidienne terre des mondes coups de théâtre le magazine de la SANté Allô, docteurs L île de la dernière chance MARtin AUtour du monde LES 100 lieux qu il faut voir c à dire?! c DANS l air c à vous c à vous la suite ENtrée libre échappées belles : le brésil aux portes de l amazonie LES trésors de la baltique L œil et la main SUR un air de cuba école en bateau l enfance SAbordée paris belle époque LES lionnes blanches de timbavati le doc du dimanche : sushis, les recettes d un succès jambons d exception, pour le meilleur et pour le pire LA case du siècle : cao bang, les soldats sacrifiés d indochine LA grande librairie taxi show LE corps humain Au bon beurre (2/2) c DANS l air dr cac avis de sorties coups de théâtre ENtrée libre hold-up AU zimbabwe je ne devrais pas être en vie protection parentale in vivo, l intégrale mardi 29 mercredi 30 jeudi 1 er vendredi c DANS l air l emploi par le net zouzous les maternelles allô RUfo un zoo à paris coups de théâtre LA loutre et le millionnaire La quotidienne terre des mondes coups de théâtre le magazine de la SANté Allô, docteurs L île de la dernière chance fils unique de l himalaya je ne devrais pas être en vie c à dire?! c DANS l air c à vous c à vous la suite ENtrée libre le monde en FACE : mes questions sur... la franc-maçonnerie un empire en afrique c DANS l air dr cac coups de théâtre ENtrée libre beuve-méry de gaulle, «LE monde» contre le président panama fort-de-france charlie et les loutres d amazonie c DANS l air l emploi par le net zouzous les maternelles allô RUfo un zoo à paris coups de théâtre ma vie de dinde La quotidienne terre des mondes coups de théâtre le magazine de la SANté Allô, docteurs L île de la dernière chance SAVEURS d asie arabie SAUVAge c à dire?! c DANS l air c à vous c à vous la suite ENtrée libre la maison france silence, ça pousse! c DANS l air dr cac coups de théâtre ENtrée libre Acheter vert, l envers du décor DANS les coulisses du paris royal VISAges du littoral c DANS l air l emploi par le net zouzous les maternelles allô RUfo UN zoo à paris coups de théâtre guépards : la fraternité La quotidienne terre des mondes coups de théâtre le magazine de la SANté Allô, docteurs L île de la dernière chance SUpERStRUctures gel douche : peaux sensibles s abstenir c à dire?! c DANS l air c à vous c à vous la suite ENtrée libre la grande librairie duels : matisse-picasso, la couleur et le dessin c DANS l air dr cac coups de théâtre ENtrée libre bertrand tavernier, cinéaste de toutes les batailles UNE histoire de l outremer (3/3) cyclades sud c DANS l air l emploi par le net zouzous les maternelles allô RUfo un zoo à paris coups de théâtre L art du mensonge La quotidienne terre des mondes coups de théâtre le magazine de la SANté Allô, docteurs L île de la dernière chance SALE temps pour la planète terre, le compte a rebours a commencé c à dire?! c DANS l air c à vous c à vous la suite ENtrée libre on n est pas que des cobayes! c DANS l air dr cac coups de théâtre ENtrée libre LES maîtres du thé L algérie à l épreuve du pouvoir (1/2) ARAbie SAUVAge FRANCE 5 I SEMAINE 18 DU 26 AVRIL AU 2 MAI

15 soirées contacts Semaine Direction de la communication externe Laurence Cadenat Directrice de la Communication externe de France 5, des Actions éducatives et des Développements numériques de France Télévisions Tél. : Fax : Véronique Augot Assistante Tél. : Service de Presse Frédérique Lemaire-Benmayor Responsable du service de presse de France 5 et des Actions éducatives Tél. : Valérie Blanchet Chargée de communication Tél. : A vous de voir L Œil et la Main Dr CAC Duels La Maison France 5 La Quotidienne Anne-Sophie Bruttmann Chargée de communication Tél. : Documentaires art et culture La Galerie France 5 Documentaires sciences et santé Documentaires société Le Monde en face Echo-logis Entrée libre Silence, ça pousse! Sally Cissé Chargée de communication Tél. : Allô, docteurs Enquête de santé In vivo Le Magazine de la santé La Quotidienne francetveducation lesite.tv Carole Curt Chargée de communication Tél. : Documentaires société Le Monde en face Allô Rufo C à dire?! C dans l air C politique Les Maternelles Médias, le magazine Soirée fiction : Au bon beurre Sabine Lelièvre Chargée de communication Tél. : C à vous Les Carnets de route de François Busnel Le Doc du dimanche Les Escapades de Petitrenaud Fais-moi une place La Grande Librairie On n est pas que des cobayes! Sylvie Syren Attachée de presse Tél. : Documentaires histoire La Case du siècle Documentaires Coproductions internationales Documentaires découverte / animaliers Echappées belles Taxi show Les 100 lieux qu il faut voir Martin autour du monde FRANCE 5 I SEMAINE 18 du 26 avril au 2 mai 2014 Plus d infos sur 15

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr formations 2015 Le Centre national de la littérature pour la jeunesse est un service du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France. Dans le cadre de sa mission d encouragement

Plus en détail

Les Maternelles ont 10 ans! Du lundi 10 au vendredi 14 octobre 2011 à 08.55

Les Maternelles ont 10 ans! Du lundi 10 au vendredi 14 octobre 2011 à 08.55 ont 10 ans! Du lundi 10 au vendredi 14 octobre 2011 à 08.55 Depuis le 10 septembre 2001, accompagnent les futurs et jeunes parents. Véritable observatoire de la parentalité, ce magazine devenu incontournable

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Doubs - Besançon Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent ce weekend leur 25è

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

Entretien avec Nathalie Baye

Entretien avec Nathalie Baye Entretien avec Nathalie Baye Comment s est déroulée votre rencontre avec Claire Simon? La rencontre a d abord eu lieu via le travail de Claire. Il y a très longtemps, j avais vu un documentaire à la télévision

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

La Cyber base de Pont l Évêque

La Cyber base de Pont l Évêque Programme septembre 2015 juin 2016 La Cyber base de Pont l Évêque Quel que soit votre âge, votre formation ou vos envies, la Cyber base de Pont l Évêque met à votre disposition un espace multimédia connecté

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans)

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) 1- Présentation du projet éducatif du CSI de Guérigny: Le Centre Social Intercommunal

Plus en détail

Indications pédagogiques

Indications pédagogiques à la Communication Indications pédagogiques D2 / 32 Objectif général D : REALISER UN MESSAGE A L'ECRIT Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 3 Rédiger un message Objectif opérationnel 2 Rédiger

Plus en détail

Dans le cadre d une représentation d un spectacle de la Cie. Accueillir un témoin A l issue de la représentation du spectacle

Dans le cadre d une représentation d un spectacle de la Cie. Accueillir un témoin A l issue de la représentation du spectacle Actions culturelles Le coeur de métier de la Cie est la création et la diffusion de spectacles de marionnettes dont le contenu sociètal touche tous les publics. Par des actions culturelles ponctuelles,

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

FILIÈRE ADMINISTRATIVE EXAMEN PROFESSIONNEL

FILIÈRE ADMINISTRATIVE EXAMEN PROFESSIONNEL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET FILIÈRE ADMINISTRATIVE EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE Epreuve écrite à caractère professionnel DU

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission...

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Permettre à tous de rencontrer des photographes expérimentés, d apprendre et de vivre des expériences nouvelles en photographie à

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Gestion de la recherche

Gestion de la recherche 38 Prix Innovation MARIE-NOËLLE FOURMAUX Gestion de la recherche Lauréate du Prix Innovation Inserm 2007 en gestion de la recherche, Marie-Noëlle Fourmaux-Priem est responsable de la formation au sein

Plus en détail

Une année à l UQTR. 1. Pourriez- vous vous présenter rapidement?

Une année à l UQTR. 1. Pourriez- vous vous présenter rapidement? Une année à l UQTR 1. Pourriezvous vous présenter rapidement? Allo J Je m appelle Emilie et j ai 23 an. Après un bac ES option allemand renforcé (oui, oui), je décide de débuter une licence en Langues

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Koell-Keith Johan- Charles Rapport de Stage I-Description de l organisation Nom de l entreprise : Noticias SIN Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Situation géographique

Plus en détail

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal.

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal. FICHE COMM MODèLE 2014 - Saison#3 TITRE DE événement-exposition : «Derrière une feuille» AUTEURE : Francesca Reyes-Cortorreal artiste peintre GENRE : Installation de tableaux (techniques mixtes) DURéE

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Dossier de Presse PERGAUD

Dossier de Presse PERGAUD Dossier de Presse PROJET RHIZOME MASTER 1 PSM 2014 / 2015 UFR STGI MONTBÉLIARD Valentin Besson, Aymeric Bouchereau Romain Dax, Raphaël Guix Daria Gushchina, Arthur Yilmaz 00 / AVANT PROPOS Le dossier de

Plus en détail

Lettre de motivation en Suisse et en France

Lettre de motivation en Suisse et en France Rédiger une Lettre de motivation en Suisse et en France 2 ème Forum de l emploi transfrontalier 29 et 30 septembre 2011 David Talerman Co-auteur de «Décrocher un emploi en Suisse» Auteur de «Travailler

Plus en détail

R-M : un contrat de partenariat avec l école de Design Créapole

R-M : un contrat de partenariat avec l école de Design Créapole COMMUNIQUE DE PRESSE R-M Peintures Carrosserie Novembre 2013 R-M : un contrat de partenariat avec l école de Design Créapole L alliance du design et de la couleur pour les véhicules de demain R-M vient

Plus en détail

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE Vous avez une ou plusieurs idées? Vous voulez en parler avec d autres personnes pour avoir leur avis? Vous devez donc formaliser cette idée pour pouvoir l

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos Rédigé par : Julie PICHOT TABLE DES MATIERES 1. CHOIX DU STAGE : MAGNUM PHOTOS... 2 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE MAGNUM PHOTOS... 2 2.1 CREATION DE L ENTREPRISE... 2 STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE...

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Code : Connaissance De Soi TITRE : STRATEGIES POUR ORGANISER SON TEMPS Niveau : 4ème Groupe : Matériel : ½ Classe questionnaire organiser son temps Durée

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

LIVRET DES RESSOURCES NUMERIQUES

LIVRET DES RESSOURCES NUMERIQUES LIVRET DES RESSOURCES NUMERIQUES LES SERVICES EN LIGNE Dans les médiathèques de Maromme Des services en ligne accessibles depuis chez vous? C est possible et c est gratuit! Une ressource numérique : Kézako?

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Kawan Village Château le Verdoyer

Kawan Village Château le Verdoyer Kawan Village Château le Verdoyer Cahier de Vacances de :.. Bonjour, Nous sommes content que tes parents aient choisi le Château le Verdoyer pour tes vacances tu vas voir, tu vas vraiment t amuser! Ce

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme?

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Je m appelle Julie Remfort et je travaille au Ministère des Finances à Paris. Quel métier faites-vous

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

Une année de photographie en classe

Une année de photographie en classe Une année de photographie en classe 1. Introduction Nous sommes les élèves d une classe de 5/8 de l école Clair-Vivre à Evere. Nous avons réalisé l'an passé un projet autour de la «photo». Il s'est achevé

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES

QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES La nouvelle Communauté de communes du Sud Artois souhaite mieux connaître vos besoins et vos habitudes en matière d accueil et de loisirs pour vos enfants de 0 à 13 ans,

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti propos recueillis par Alexandre Arditti ON A SUIVI RÉCEMMENT SES AVENTURES AFRICAINES AU PAYS DES GUERRIERS MAASAÏ AVEC SON COMPLICE FRÉDÉRIC LOPEZ, DANS LA TOUJOURS TRÈS POPULAIRE ÉMISSION RENDEZ-VOUS

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Sommaire. Contact presse : Marie Ulivieri - 06.09.66.16.27 - marie@vupasvu.fr www.vupasvu.com - www.facebook.com/vu.pas.vu.cote.

Sommaire. Contact presse : Marie Ulivieri - 06.09.66.16.27 - marie@vupasvu.fr www.vupasvu.com - www.facebook.com/vu.pas.vu.cote. Dossier de presse Vu pas vu, «parce que l art et la culture sont devenus des éléments essentiels de notre style de vie et de notre conscience collective» Sommaire L association Vu pas vu... p.1-2 Les conférences

Plus en détail

Le temps en grammaire

Le temps en grammaire Le temps en grammaire 1. Complétez les phrases avec depuis ou il y a. Il y a deux ans que je suis au Québec ; je suis ici depuis peu de temps. 1. Je suis ce cours... le mois de janvier. 2. Nous nous connaissons...

Plus en détail

BCD Propositions d activités autour de l écrit.

BCD Propositions d activités autour de l écrit. BCD Propositions d activités autour de l écrit. LES ANIMATIONS - LECTURE : définition. C est une activité de médiation culturelle entre des livres et des enfants destinées à réduire l écart (physique,

Plus en détail

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises VIDEO FADA un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises Le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) est un réseau d associations, basées en Afrique et en Europe, qui a pour objectif d organiser

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

GUIDE DU STAGE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

GUIDE DU STAGE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL GUIDE DU STAGE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vous représentez le collège dans l organisme qui a accepté de vous accueillir. La semaine que vous allez passer en milieu professionnel a pour but de

Plus en détail

Suivre les pas de ceux qui ont réussi

Suivre les pas de ceux qui ont réussi Suivre les pas de ceux qui ont réussi «Les bénéfices de la méthode inductive» De manière très résumée, on peut dire que la méthode inductive est la méthode de l'expérience. C'est une méthode qui travaille

Plus en détail

Un art! Une Passion! Un métier!

Un art! Une Passion! Un métier! Un art! Une Passion! Un métier! Merci d avoir pris le temps de consulter notre site. Nous avons le plaisir de vous communiquer la documentation sur le centre de formation Touch Line. Le réseau Touch Line

Plus en détail

Horaires d ouverture de la structure

Horaires d ouverture de la structure Horaires d ouverture de la structure Lundi La Machine «Les Glénons» Relais assistantes Maternelles-Parents Ateliers d éveil : 09h00-11h30 Permanence : 13h-18h Saint Benin d Azy «Maison des Amognes» Mardi

Plus en détail

SOMMAIRE. Edito. La réunion Recycleur en Suisse. Médecine et Plongée. Dreamwrecks.com. Salon de Paris du 12 au 15 Janvier 2007

SOMMAIRE. Edito. La réunion Recycleur en Suisse. Médecine et Plongée. Dreamwrecks.com. Salon de Paris du 12 au 15 Janvier 2007 SOMMAIRE Edito La réunion Recycleur en Suisse Médecine et Plongée Dreamwrecks.com Salon de Paris du 12 au 15 Janvier 2007 Présentation de la machine de Didier Recycleur en Tanzanie Bonne lecture à tous

Plus en détail

I - LE MODE D ACCUEIL ACTUEL DE VOS ENFANTS DE MOINS DE 3 ANS

I - LE MODE D ACCUEIL ACTUEL DE VOS ENFANTS DE MOINS DE 3 ANS Par mode d accueil, on entend : la mini crèche, la crèche familiale, la crèche associative, la crèche parentale, l assistante maternelle agréée, la halte garderie, la garde à domicile, la famille. I -

Plus en détail

MARS 2014. Le printemps arrive, Videz. vos. Placards!

MARS 2014. Le printemps arrive, Videz. vos. Placards! MARS 2014 Le printemps arrive, Videz vos Placards! Du 21 mars au 12 avril 2014 Videz vos Placards du 27 avril au 19 mai 2012 5 de bon d'achat pour chaque kilo d'ancienne vaisselle ra pportée * * À concurrence

Plus en détail

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Gilles Roux LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Pourquoi tant de chefs sont-ils nuls? Mon Petit Éditeur en collaboration avec les Éditions Majarogi Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense. Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense. Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant Cour d honneur des Invalides, le 1 er octobre 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Guide de l informatique Le courrier électronique

Guide de l informatique Le courrier électronique Guide de l informatique Le courrier électronique Le courrier électronique - également appelé email ou courriel - occupe désormais une place importante dans la vie de beaucoup d'internautes. Se créer une

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA Sup Jennifer GUIER Séjour d un an aux Pays-Bas - Université de Maastricht J ai eu la chance de bénéficier du programme d échange Erasmus durant mon année universitaire

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Dossier n 4 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CARRELEUSE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Cela faisait

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne La compagnie Zéotrope : Depuis 1999, la compagnie Zéotrope réinvente sans cesse le rapport spectateur(s) et comédiens(s), privilégiant

Plus en détail

(Vous participez avec un ou plusieurs artistes)

(Vous participez avec un ou plusieurs artistes) Cadre réservé à l administration (ne rien inscrire svp) N CDR : Cambrésis Dunkerquois Lille Sambre-Avesnois N DC : Douaisis Flandre-Lys Roubaix-Tourcoing Valenciennois 18 e édition des Portes ouvertes

Plus en détail

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 La Région Centre accompagne les jeunes en Europe Parcours d Europe www.regioncentre.fr www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 De plus en plus de jeunes, lycéen(ne)s,

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Louer devient encore plus intéressant avec le. Pack Bailleur. Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier!

Louer devient encore plus intéressant avec le. Pack Bailleur. Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier! Louer devient encore plus intéressant avec le Pack Bailleur Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier! Félicitations! En mettant votre bien en location, vous assurez vos arrières et vos fins

Plus en détail

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE. Éveil - Formation historique et géographique. Livret 7 Mercredi 22 juin

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE. Éveil - Formation historique et géographique. Livret 7 Mercredi 22 juin ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE Éveil - Formation historique et géographique CEB2011 Livret 7 Mercredi 22 juin Prénom :... Nom :... N :...... /50 Ministère de la Communauté française Administration générale de

Plus en détail

- 1 - Conseil général de La Réunion. Discours d accueil de l ambassadeur de Chine à La Réunion

- 1 - Conseil général de La Réunion. Discours d accueil de l ambassadeur de Chine à La Réunion - 1 - Conseil général de La Réunion Discours d accueil de l ambassadeur de Chine à La Réunion Lundi 8 février 2010 - 2 - Monsieur l Ambassadeur de Chine en France, Monsieur le Consul, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Stage au PORTUGAL. Du 23 au 28 Juillet 2016 à Santa Cruz. 3 artistes pour 6 jours de stage

Stage au PORTUGAL. Du 23 au 28 Juillet 2016 à Santa Cruz. 3 artistes pour 6 jours de stage Stage au PORTUGAL Du 23 au 28 Juillet 2016 à Santa Cruz Santa Cruz de l'aquarelle 3 artistes pour 6 jours de stage Renseignements et contacts: superviolaine@free.fr; brot.didier@gmail.com; david.chauvin37@gmail.com

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Historique du coaching en entreprise

Historique du coaching en entreprise Historique du coaching en entreprise Aux Etats-Unis dans les années 80, le coaching des sportifs a beaucoup de succès. L entreprise, soucieuse d une plus grande performance va adapter le coaching afin

Plus en détail

Vidéos sur le Bien-être, le développement personnel et la Psychologie & Coaching en ligne

Vidéos sur le Bien-être, le développement personnel et la Psychologie & Coaching en ligne Vidéos sur le Bien-être, le développement personnel et la Psychologie & Coaching en ligne ossier de presse www.weelearn.fr. L aventure Weelearn : L aventure Weelearn Nous sommes le 10 Février 2010. Je

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2015 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS - ÉPREUVE DU MERCREDI 17 JUIN 2015 - (L usage du dictionnaire et de la calculatrice

Plus en détail

FICHE TYPE D'INVENTAIRE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL DE LA FRANCE. «La calligraphie» Indexation :

FICHE TYPE D'INVENTAIRE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL DE LA FRANCE. «La calligraphie» Indexation : «La calligraphie» Présentation sommaire Identification : Utilisation de l'écriture comme art Personne(s) rencontrée(s) : Brigitte PALARIC Localisation municipalité) : (région, département, Ville : Allaire

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE. A Adélaide, en Australie

RAPPORT DE FIN DE. A Adélaide, en Australie RAPPORT DE FIN DE SEJOUR A Adélaide, en Australie 1 A) Vie Pratique - Logement : De manière générale, trouver un logement en Australie, à Adélaide est plutôt facile et le logement en Australie est généralement

Plus en détail

UNITED NATIONS NATIONS UNIES

UNITED NATIONS NATIONS UNIES Programme : 16 Duration : 7 42 Producer : Lisa Andracke UNITED NATIONS NATIONS UNIES 21 st Century GHANA: L EDUCATION EN PLEINE REVOLUTION Partout dans le monde, le nombre d enfants inscrits à l école

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser»

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» Ar5cles Pré- Event Le Sursaut Le Mandat L Intelligent d Abidjan L Inter Le Sport Supersport Ar5cles Post- Event Fraternité Ma9n Le Mandat Le Patriote Le Sport Le Sursaut

Plus en détail