La Franc-Maçonnerie parisienne sous le second Empire ( )

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Franc-Maçonnerie parisienne sous le second Empire (1852-1870)"

Transcription

1 UNIVERSITE DE PARIS IV - SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE N d'enregistrement : Thèse pour obtenir le grade de Docteur de l'université de Paris Sorbonne Discipline : Histoire contemporaine Présentée et soutenue publiquement en février 2008 par Laurence GREGOIRE La Franc-Maçonnerie parisienne sous le second Empire ( ) Directeur de recherche : M. le Professeur Jacques-Olivier BOUDON Jury : M. Jacques Olivier BOUDON, professeur à l Université Paris IV Sorbonne M. Jean GARRIGUES, professeur d Histoire contemporaine à l Université d Orléans M. Jean TULARD, professeur émérite à l Université Paris IV Sorbonne M. Sudhir HAZAREESINGH, professeur à l Université d Oxford

2 POSITION DE THESE «Faisons de la Maçonnerie la grande école mutuelle du XIXème siècle» 1. Cette citation d Eugène Pelletan, extraite des travaux de la loge «l Avenir», est typique du discours des francs-maçons parisiens novateurs des années dix-huit cent soixante. La franc-maçonnerie 2 à Paris connaît alors une période d évolution, mais aussi de montée des contestations. S intéresser aux loges parisiennes sous le second Empire amène ainsi à se poser la question de l originalité de cette période qui oscille entre continuités et changements. Avant d aborder les approches historiques de la question, on peut s arrêter un moment sur la définition donnée à la franc-maçonnerie. L Encyclopédie Larousse la présente ainsi comme une «association en partie secrète, de personnes qui professent des principes de fraternité, se reconnaissent entre elles à des signes et à des emblèmes, et se divisent en groupes appelés loges» 3. Certains font remonter la franc-maçonnerie à une tradition antique tandis qu on relève un stade «opératif» et une étape «spéculative». La franc-maçonnerie «opérative» 4 est la «maçonnerie de métier» remontant notamment au Moyen-Age et à laquelle a succédé une phase «spéculative» 5 dont les racines se situeraient au XVème siècle. Les textes fondateurs sont alors les Constitutions d Anderson datant de Sous le second Empire, en France, les loges maçonniques se répartissent en plusieurs obédiences différentes : le Grand Orient de France, le Suprême Conseil de France du Rite Ecossais Ancien et Accepté et également les rites égyptiens de Misraïm et de Memphis. Le Grand Orient, dont la fondation remonte ainsi à , rassemble surtout à l époque une majorité de loges travaillant au Rite Français 7. Le Rite Ecossais Ancien et Accepté se 1 La Chaîne d Union, 15 septembre 1864, p On a utilisé ici les minuscules qui correspondent à l utilisation la plus fréquente. 3 Encyclopédie Larousse, Tome IV, Paris, 1962, 1029 p., p LIGOU Daniel, notice «opératif, opérative», in LIGOU Daniel, Dictionnaire de la franc-maçonnerie, Paris, PUF, 1991, 1322 p., p BIANCO René, H S, notice «spéculatif», in LIGOU Daniel, Dictionnaire de la franc-maçonnerie, Paris, PUF, 1991, 1322 p., p LIGOU Daniel, notice «Grand Orient de France», in LIGOU Daniel, Dictionnaire de la franc-maçonnerie, Paris, PUF, 1991, 1322 p., p

3 structure en France en 1804 autour d un Suprême Conseil et d une Grande Loge Générale Ecossaise constitués par Grasse Tilly. En 1821, Decazes instaure par la suite un Suprême Conseil de France toujours en vigueur sous le second Empire 8. Les rites égyptiens sont représentés par le Rite de Misraïm installé en France depuis environ 1814 par les frères Bédarride 9. Le Rite de Memphis s est organisé officiellement plus tardivement, vers 1838, sous l impulsion de Jacques Marconis de Nègre 10. Numériquement, ces deux rites restent très limités durant le XIXème siècle 11. Après cette rapide présentation, il convient de s intéresser aux divers ouvrages qui se sont penchés sur la période et comment celle-ci a été appréhendée. Il faut préciser qu ils prennent place au sein d une littérature abondante dans laquelle il est parfois difficile de se repérer. Dès le second Empire, on trouve ainsi des études consacrées à la franc-maçonnerie comme celle d Emmanuel Rebold qui présente une Histoire des trois grandes loges de francs-maçons en France 12 publiée en 1864 ou encore le travail de J.G Findel, Histoire de la Franc- Maçonnerie depuis son origine jusqu à nos jours 13. Par la suite, les recherches se sont amenuisées pour reprendre dans les années mille neuf cent vingt avec les livres d Albert Lantoine, auteur notamment d une Histoire de la franc-maçonnerie française 14 en trois volumes tandis qu Oswald Wirth publie par exemple le livre de l apprenti 15 en Les années soixante connaissent ensuite une relance des publications avec les livres de Paul Naudon 16, Serge Hutin 17, Pierre Mariel 18 ou encore Jean Baylot 19. Depuis une trentaine 7 HIVERT-MESSECA Yves, notice «spéculatif», in SAUNIER Eric, Encyclopédie de la franc-maçonnerie, Paris, La Pochothèque, le Livre de Poche, 2002, 982 p., p NAUDON Paul, notice «France», in LIGOU Daniel, op. cit., p , p CAILLET Serge, La franc-maçonnerie égyptienne de Memphis-Misraïm, préface de Robert Amadou, Paris, Dervy, 2003, 371 p., p GALTIER Gérard, Maçonnerie égyptienne, Rose Croix et Néo chevalerie, les fils de Cagliostro, Monaco, Editions du Rocher, 1989, 474 p., p Ce Rite aurait eu également des racines remontant à 1815 avec la loge «les disciples de Memphis». 11 MOLLIER Pierre, in SAUNIER Eric, article «rites égyptiens», p REBOLD Emmanuel, Histoire des trois grandes loges de francs-maçons en France, Paris, Collignon, 1864, 700p. 13 FINDEL J.G, Histoire de la franc-maçonnerie depuis son origine jusqu à nos jours, Paris, A. Lacroix, Verboecken et cie, 1866, 496 p. 14 LANTOINE Albert, Histoire de la franc-maçonnerie française, tome 1, tome 2, tome 3, Paris, Emile Nourry, 1925, 514 p., 332 p., 459 p. 15 WIRTH Oswald, Le livre de l apprenti, Paris, Dorbon aîné, 1931, 191 p. 16 NAUDON Paul, Histoire et Rituels des Hauts Grades Maçonniques, le Rite Ecossais Ancien et Accepté, Paris, Dervy, 1966, 205p. 17 HUTIN Serge, Les francs-maçons, Paris, Edition du Seuil, 1961, 188 p. 3

4 d années cependant, l histoire de la franc-maçonnerie connaît un net renouveau autour de plusieurs axes majeurs. On relève d abord l élaboration de dictionnaires de référence conséquents et très nourris avec tout d abord le Dictionnaire de la franc-maçonnerie 20 de Daniel Ligou publié pour la première fois en 1974, et qui rassemble les recherches de plus d une centaine de spécialistes. Il faut signaler aussi l Encyclopédie de la franc-maçonnerie 21, publiée sous la direction d Eric Saunier avec quelques quarante six chercheurs, et qui amène de nouveaux éclairages récents sur les sujets abordés. Le deuxième axe de renouvellement se situe autour d Histoires générales de la francmaçonnerie. On peut ainsi citer la très importante Histoire de la franc-maçonnerie française de Pierre Chevallier 22, l Histoire générale de la franc-maçonnerie 23 de Paul Naudon, l Histoire des francs-maçons en France publié sous la direction de Daniel Ligou 24. La période du XIXème siècle a été particulièrement remise en valeur avec, par exemple, l Histoire de la Franc-Maçonnerie au XIXème siècle d André Combes 25. Des approches plus thématiques ont également vu le jour avec un intérêt porté aux liens avec la politique, le pouvoir, la laïcité. On peut évoquer notamment John Bartier 26 sur ce dernier point. Luis P. Martin s est interrogé, de son côté, sur les cultures politiques de la Franc- Maçonnerie en Europe 27 tandis que Paul Gourdot évoque les sources maçonniques du socialisme français 28. Jean André Faucher s est intéressé quant à lui aux liens existants entre 18 MARIEL Pierre, Les francs-maçons en France, leur rôle, leur influence dans la vie politique et sociale, Paris, Marabout, 1969, 313 p. 19 BAYLOT Jean, La voie substituée, recherche sur la déviation de la franc-maçonnerie en France et en Europe, Belgique, Borp sa, 1968, 467 p. 20 LIGOU Daniel, Dictionnaire de la franc-maçonnerie, Paris, PUF, 1991, 1322 p. 21 SAUNIER Eric, Encyclopédie de la franc-maçonnerie, Paris, La Pochothèque, Le Livre de Poche, 2002, 982 p. 22 CHEVALLIER Pierre, Histoire de la franc-maçonnerie française, tome 2, la Maçonnerie, missionnaire du libéralisme ( ), Fayard, Paris, 1988, 556 p. 23 NAUDON Paul, Histoire générale de la franc-maçonnerie, Paris, Office du Livre, 1981, 251 p. 24 LIGOU Daniel, Histoire des francs-maçons en France, Paris, Privat, 1981, 414p 25 COMBES André, Histoire de la franc-maçonnerie au XIXème siècle, tome 1, tome 2, Monaco, Editions du Rocher, 1998, 1999, 454 p., 430 p. 26 BARTIER John, Laïcité et franc-maçonnerie, Edition de l université de Bruxelles, études rassemblées par Guy Gambier, université libre de Bruxelles, Institut d Histoire du christianisme et de la pensée laïque, Paris, 1981, 377 p. 27 MARTIN P. Luis, sous la direction de, Les francs-maçons dans la cité, les cultures politiques de la francmaçonnerie en Europe XIX-Xxème siècle, Rennes, PUR, 2000, 205 p. 28 GOURDOT Paul, Les sources maçonniques du socialisme français, Monaco, Editions du Rocher, 1998, 313 p. 4

5 les francs-maçons et le pouvoir 29. Les rapports de la franc-maçonnerie et de l Eglise ont aussi fait l objet de recherches récentes comme, par exemple, ceux de Jérôme Rousse Lacordaire 30. Les études sur la sociabilité des francs-maçons doivent beaucoup aux ouvrages de Pierre- Yves Beaurepaire qui s est notamment penché, dans le sillage de Maurice Agulhon, sur le XVIIIème siècle 31. Le XIXème siècle a fait l objet de recherches particulières notamment de la part d André Combes. Celui-ci est l auteur, en effet, de toute une série d articles consacrés, par exemple, à des loges du second Empire ou bien encore aux ateliers parisiens à la même époque 32. Des biographies ponctuelles de personnalités éminentes ont fait aussi l objet d ouvrages variés comme celui d Anne Girollet à propos de Victor Schoelcher 33. La Grande Loge Symbolique écossaise a été par ailleurs étudiée par Françoise Jupeau Requillard 34. Les rapports entre les femmes et la franc-maçonnerie ont motivé divers ouvrages récents comme ceux de Françoise Jupeau Requillard 35 ou de Gisèle et Yves Hivert Messeca 36. Enfin Sudhir Hazareesingh et Vincent Wright 37 ont réalisé une étude très conséquente sur les loges provinciales du Grand Orient à la veille de la IIIème République, qui permet une avancée importante de la connaissance de cet espace maçonnique. Après ce rapide aperçu des productions historiques, on peut se demander sous quels axes est perçue l histoire de la franc-maçonnerie sous le second Empire. Celle-ci a été au départ appréciée de manière négative, souvent dépréciée, par comparaison avec l éclat du Ier Empire et les changements de la IIIème République. Les ouvrages de Lantoine puis de Baylot ont tendu, par la suite, à mettre en cause les glissements de la franc-maçonnerie vers un engagement plus poussé dans les débats de la cité. Albert Lantoine évoque ainsi les «lézardes du temple» tandis que Jean Baylot parle d une «voie substituée». Globalement, les diverses 29 FAUCHER Jean-André, Les francs-maçons et le pouvoir, Paris, Perrin, 1986, 341 p. 30 ROUSSE LACORDAIRE Jérôme, Rome et les francs-maçons, histoire d un conflit, collection Pensée politique et sciences sociales, Berg International, 1996, 194 p. 31 BEAUREPAIRE Pierre Yves, L espace des francs-maçons, une sociabilité européenne au XVIIIème siècle, Rennes, PUR, 2003, 229 p. 32 COMBES André, «La franc-maçonnerie parisienne de 1862 à 1870», Humanisme, 1978, n 24, p GIROLLET Anne, Victor Schoelcher, républicain et franc-maçon, Paris, Edimaf, 2000, 126 p. 34 JUPEAU REQUILLARD Françoise, La Grande Loge Symbolique Ecossaise ( ), le changement dans l institution maçonnique, thèse de Doctorat sous la direction de Daniel Ligou, Université de Bourgogne, deux tomes, JUPEAU REQUILLARD Françoise, L initiation des femmes ou le souci permanent des francs-maçons français, Monaco, Editions du Rocher, 2000, 317 p. 36 HIVERT-MESSECA Gisèle et Yves, Comment la franc-maçonnerie vint aux femmes, deux siècles de francmaçonnerie féminine et mixte en France ; , Paris, Edition Dervy, 1997, 387 p. 37 HAZAREESINGH Sudhir, WRIGHT Vincent, Francs-Maçons sous le second Empire, les loges provinciales du Grand Orient à la veille de la IIIème République, Rennes, PUR, 2001, 255 p. 5

6 recherches tendent à distinguer deux moments au cours de cette période. Les premières années de l Empire sont marquées par l autoritarisme du pouvoir, tandis que les années dixhuit cent soixante se distinguent par l éclosion de contestations plus marquées. Ceci est particulièrement notable pour l histoire du Grand Orient qui connaît la nomination de deux grands maîtres par le pouvoir. André Combes a particulièrement souligné, par l étude précise de quelques loges parisiennes 38, l aspect activiste de celles-ci au sein des obédiences, ainsi que l investissement de certains francs-maçons dans la Commune. L objet de cette thèse est de se demander en quoi cette période est un moment d évolution et de transition pour la franc-maçonnerie parisienne. Le cadre chronologique du second Empire permet d apprécier l évolution de la situation des loges parisiennes dans un laps de temps bien défini. La période, qui représente presque vingt années, s inscrit juste après la IIème République et se termine avant l éclosion de celle de la IIIème République. Si on ne peut oublier ces perspectives républicaines, il convient néanmoins de s interroger sur l originalité de la période impériale dans le cadre d une revalorisation de l histoire du second Empire. Cette époque mérite en effet une étude à part entière permettant l appréciation de la situation des ateliers parisiens durant cette période. Le choix de Paris n est pas neutre et amène aussi à se demander quelles sont les singularités des loges de la capitale, en terme, notamment, d importance numérique, de profil socioprofessionnel ou encore de proximité avec le pouvoir impérial. Retrouve-t-on, par exemple, une participation des dignitaires du régime comme cela fut le cas sous le Ier Empire? On peut se demander aussi ce qu il en est de l organisation des obédiences et si on retrouve à Paris une tendance à la centralisation. Les conclusions du travail de Sudhir Hazareesingh et Vincent Wright sur les loges provinciales du Grand Orient à la veille de la IIIème République peuvent être utilement mises en perspective pour l approche de la situation parisienne. Ces auteurs y décrivent les ateliers provinciaux comme participant d un monde «instable», «fragmenté», «divisé» marqué aussi par des controverses idéologiques à la fin de l Empire, tandis que se profile la République. Arrive-t-on aux mêmes remarques pour la capitale? On peut également se demander si le second Empire est annonciateur des changements réalisés sous la IIIème République pour la vie des obédiences. Trois grands axes d évolution semblent ainsi se dessiner autour des débats spirituels, mais aussi avec des revendications liées aux femmes et à une plus grande démocratisation des 38 COMBES André, «Des loges activistes du Grand Orient de France et de leur influence au sein de l obédience ( )», Institut des Hautes Etudes et des Recherches Maçonniques, Recueil des Actes, , Paris, p

7 structures maçonniques. Ces grands discours semblent liés à l avènement d une nouvelle franc-maçonnerie, engagée de surcroît, dans l émergence d une République laïque. En 1877, par exemple, le Grand Orient décide ainsi de la suppression de l obligation de croyance en Dieu et en l immortalité de l âme 39. Observe-t-on des traces de tels débats auparavant? En 1879 et 1880, des contestataires du Suprême Conseil de France donnent naissance à une «nouvelle fédération maçonnique» 40 nommée Grande Loge Symbolique Ecossaise et animée d un souci de «démocratisation». Là encore, on peut se demander ce qu il en est une décennie auparavant. En 1893, Maria Deraismes et Georges Martin fondent la «première loge-obédience mixte française» qui prend bientôt le nom de «Droit Humain» 41. Il est possible aussi de s interroger sur l existence de signes d ouverture vers l admission des femmes dans les milieux maçonniques parisiens à l époque du second Empire. Enfin les rapports avec la société et l Eglise peuvent être également des pistes de réflexion pour ce sujet. Les sources possibles pour aborder cette thèse sont de diverses natures. Elles sont principalement maçonniques et se constituent notamment des fonds versés à la Bibliothèque Nationale et conservés au département des Manuscrits. Elles peuvent être aussi complétées par les archives de la Grande loge de France et celles du Grand Orient de France. Ces sources sont constituées principalement des archives centrales des obédiences mais aussi de celles des loges. La presse maçonnique particulièrement importante à l époque est également une mine importante d informations. Elle aide notamment à reconstituer la teneur de certains discours de loges car les archives de celles-ci sont souvent très lacunaires, ce qui est une des difficultés de cette étude. D autres fonds peuvent s avérer pertinents comme les Archives Privées versées à la Bibliothèque Nationale et concernant des personnalités maçonniques importantes telles qu Adolphe Crémieux ou encore Georges Coulon. On peut aussi s intéresser, toujours aux Archives Nationales, aux archives du prince Murat qui a été nommé Grand Maître du Grand Orient mais aussi à celle du prince Jérôme Napoléon lui aussi franc-maçon. Certains francs-maçons particulièrement actifs ont pu également s engager dans 39 LIGOU Daniel, Dictionnaire de la franc-maçonnerie, Paris, PUF, 1991, 1322 p. 40 HIVERT-MESSECA Yves, notice «Grande Loge symbolique écossaise», in SAUNIER Eric, Encyclopédie de la maçonnerie, 982 p., p HIVERT-MESSECA Yves, notice «Droit Humain», in SAUNIER Eric, Encyclopédie de la maçonnerie, 2002, 982 p., p

8 des revendications publiques, c est pourquoi il a été utile de consulter les pétitions versées au Sénat et à l Assemblée Nationale. On peut rajouter à cette liste, les fonds concernant les ministères de l instruction publique, de la Justice, de l Intérieur. Les archives de la Guerre sont aussi des ressources utiles notamment pour reconstituer les carrières des militaires inscrits dans certaines loges parisiennes. On peut consulter également les Archives Historiques de l Archevêché de Paris pour tout ce qui concerne Monseigneur Darboy; les archives de Paris ont également leur utilité pour la fin de la période mais pourraient encore certainement être plus exploitées. Aborder l étude de la franc-maçonnerie parisienne sous le second empire fait surgir de multiples thèmes. Trois aspects peuvent ici retenir particulièrement notre attention. L histoire sociale est d abord concernée par la composition socioprofessionnelle des loges. L histoire religieuse n est pas non plus à négliger car le second Empire est une période charnière pour plusieurs aspects. Elle est marquée par les troubles suscités par la guerre d Italie mais aussi par les décisions du pape Pie IX à l égard des principales «erreurs» du temps. Ainsi l encyclique Quanta Cura et le Syllabus qui datent de décembre 1864 condamnent notamment le «rationalisme, l indifférentisme, le panthéisme, la laïcisation, des institutions et des mœurs, la démocratie, le socialisme, la franc-maçonnerie» 42. Ces textes ont marqué un durcissement des rapports entre l Eglise et les tenants des idées condamnées. La francmaçonnerie qui se retrouve visée par ces condamnations connaît alors sous le second Empire une poussée réactive des tendances anticléricales particulièrement vive chez les «novateurs». Certains s engagent alors d autant plus ouvertement dans les courants libre penseurs en plein développement à la fin de l Empire. On relève aussi l élaboration de discours cléricaux antimaçonniques dans la lignée de l abbé Barruel et qui dénoncent, comme le fait Monseigneur de Ségur, la franc-maçonnerie. L histoire politique est importante aussi de part les choix opérés par l Empereur. On peut de plus se demander ce qu il en est de la survivance des courants républicains durant la période. Certains francs-maçons se sont ouvertement engagés sous la deuxième République, comme le député Baudin, mort sur les barricades le 3 décembre Qu en est-il sous le second Empire? 42 ANCEAU Eric, La France de 1848 à 1870, entre ordre et mouvement, collection la France contemporaine, Paris, Le Livre de Poche, 256 p., p PLESSIS Alain, De la fête impériale au mur des fédérés, , collection Nouvelle Histoire de la France contemporaine, Paris, Editions du Seuil, 253 p., p

9 Cette grande variété thématique est une des difficultés du sujet mais elle doit être prise en compte pour les ressources bibliographiques qui peuvent nourrir tous ces champs d intérêts possibles. Des limites sont néanmoins à apporter quant au traitement du sujet. Notre étude, en effet, par manque de temps, laisse de côté les rituels mais aussi les aspects liés à la musique, aux poèmes, aux chants et aux odes maçonniques. En outre, il faut souligner que, faute de sources, certains aspects des Rites égyptiens sont moins aisés à appréhender que pour les autres rites. C est notamment vrai pour l étude de la structure organisationnelle ou encore pour les archives des loges dont peu sont conservées. Cette thèse peut donc être envisagée en trois parties. La première partie de cette thèse nous montre d abord que Paris se présente, pendant la période, comme la capitale de la franc-maçonnerie. Elle est un lieu de centralisation pour les structures directionnelles des obédiences. Le Grand Orient, sous l impulsion du Grand Maître Murat, acquiert, par exemple, sous le second Empire ses locaux situés au numéro seize de la rue Cadet. Cette nouvelle adresse devient alors le lieu de réunion pour les loges parisiennes. Le Suprême Conseil de France loue, de son côté, des bâtiments installés au numéro trentecinq de la rue de Grenelle saint Honoré. L emprise de Paris et des alentours se retrouve aussi dans l origine géographique des personnalités dirigeantes des obédiences qui ont souvent une place importante dans la vie de la capitale. Lieu de centralisation pour la direction des obédiences, Paris occupe aussi une place à part par sa proximité avec le pouvoir impérial qui entretient des relations ambiguës avec les loges parisiennes. Elles apparaissent comme étant protégées pour plusieurs facteurs. D abord le Grand Orient de France voit la nomination de deux Grands Maîtres proches de l Empereur : le prince Murat, puis le maréchal Magnan dont le rôle a été très important pour le coup d état du deux décembre 1851, et qui tente en 1862 d unifier toutes les obédiences. Ensuite des mesures gouvernementales sont favorables à la franc-maçonnerie comme la circulaire de Persigny de L attitude de Napoléon III apparaît, par le biais de ce texte, favorable à la franc-maçonnerie qui sert aussi de contrepoids dans la crise italienne. Le second Empire voit aussi l émergence de loges ouvertement proches du pouvoir comme les loges «Saint Lucien» et «Bonaparte» au Grand Orient. Le pouvoir exerce néanmoins son emprise et les loges parisiennes doivent ainsi déclarer leur réunion selon des rythmes très précis, tandis que certaines sont suspectes de servir de prétexte 9

10 pour les «agents des partis opposés au gouvernement» 44. Paris apparaît aussi comme une «capitale» de la franc-maçonnerie de part le nombre des loges qui y sont présentes. C est ainsi la ville qui compte le plus d ateliers en France, avec, en 1870, quelques cinquante loges pour le Grand Orient et vingt-neuf pour le Suprême Conseil. 45 Ce poids numérique exceptionnel, en hausse durant les années dix-huit cent soixante représente aussi une forte proportion des effectifs nationaux pour les obédiences. L originalité de la capitale se retrouve dans la composition socioprofessionnelle des loges avec de nombreux métiers liés à l artisanat, au commerce et au négoce. On y note beaucoup plus d employés qu en province et une large participation des «notables». La seconde partie de ce travail fait apparaître une franc-maçonnerie parisienne prise entre continuités et changements. Des évolutions notables sont d abord à relever pour les rapports entretenus entre les loges et les femmes, avec le développement de formes festives liées à la franc-maçonnerie d adoption. On note ici la permanence de ces dernières avec notamment celle de Misraïm et diverses tentatives comme celle de l atelier du «Temple des Familles». Des francs-maçons parisiens n hésitent pas comme Léon Richer, par exemple, à s engager dans des luttes féministes. Des journaux maçonniques, mais aussi des loges comme «le Travail», militent pour une féminisation des obédiences. Les droits des femmes ont aussi motivé des discussions à l intérieur des loges. Certaines maçonnes s engagent publiquement comme Jenny d Héricourt dans des controverses féministes menées notamment contre Proudhon ou encore Marchef-Girard dans le domaine de l éducation. Cette dernière est invitée à donner des conférences par le Grand Orient où elle côtoie d ailleurs Maria Deraismes, future co-fondatrice du Droit Humain. Des projets liés à l éducation, notamment dans le domaine professionnel motivent aussi certaines loges parisiennes. Un autre aspect évolutif de la période concerne les relations entre la franc-maçonnerie et l Eglise. On observe durant le second Empire un durcissement des rapports avec l Eglise surtout durant les années dix-huit cent soixante. On assiste alors à l élaboration de discours anticléricaux élaborés souvent en réponse aux attaques portées. De plus, certains francs-maçons, proches des milieux libre penseurs, ont pu aussi radicaliser leur attitude, face à une Eglise perçue comme intolérante. Des ouvrages cléricaux à visée antimaçonnique se développent également dans la lignée de ce qu avait pu faire l abbé Barruel comme, par exemple, le livre de monseigneur de Ségur sur les 44 AN, F7 3008/1 Rapports de police, dossier 9 sur l opinion publique, Rapport du lundi 5 juillet Ce chiffre ne tient compte que des loges symboliques. 10

11 francs-maçons. Ces derniers connaissent pendant la période une vive montée des contestations internes. Elles concernent d abord des remises en question d ordre spirituel à propos de l attachement à la croyance en Dieu et en l immortalité de l âme. Au sein du Grand Orient les critiques sont particulièrement vives lors du Convent de 1865, et se poursuivent ponctuellement par l action de quelques loges qui suppriment, par exemple, la mention du Grand Architecte de l Univers. On note aussi au sein du Suprême Conseil du Rite Ecossais Ancien et Accepté une montée des discussions sur ces sujets à la fin des années dix-huit cent soixante. L autre pan des contestations est plutôt structurel avec une volonté de démocratisation des obédiences et un souhait, pour les plus contestataires, de disparition des hauts grades. Les loges parisiennes sous le second Empire voient également l émergence de nouveaux thèmes de discussion, liés notamment, plus étroitement, à la vie de la cité. Parmi ces thèmes, on peut distinguer l économie, la famille, les droits, la politique étrangère, mais aussi l instruction. Ces différents sujets sont l occasion pour la franc-maçonnerie d affirmer aussi des valeurs communes. La fin du second Empire connaît, de plus, l émergence de figures républicaines notables dont certaines sont engagées dans la franc-maçonnerie tels que Jules Simon, Eugène Pelletan, Léon Gambetta, Adolphe Crémieux, Jules Vallès L expérience de la Commune de Paris et la naissance de la IIIème République offrent des occasions d actions nombreuses pour ces francs-maçons souvent très impliqués dans une lutte républicaine et laïque. Au delà de 1870 et de l effondrement du second Empire, une évolution de fonds se poursuit au sein de la francmaçonnerie. Des initiations comme celle de Jules Ferry en 1875 sont alors emblématiques des changements internes qui perdurent sous la IIIème République. La troisième partie de cette thèse traite de la sociabilité des ateliers parisiens qui se dessine, sous le second Empire, comme complexe et plus ou moins mouvante. Ils forment d abord des unités singulières qui peuvent se heurter à des obstacles propres comme les problèmes financiers, les mouvements d effectifs. Les ateliers de la capitale entretiennent aussi des relations entre eux, par le biais, notamment des affiliations, mais aussi des invitations. Les actions philanthropiques sont également partagées par les ateliers mais se retrouvent aussi au sein du monde profane. Il s agit souvent ici de gestes forts, qui peuvent s inscrire dans une solidarité nationale, avec notamment des soutiens accordés aux victimes des grandes inondations, aux blessés pendant les périodes de guerre. Les relations liées avec la société sont souvent parcellaires. On relève à ce propos, divers discours maçonniques plus ou moins 11

12 optimistes à ce sujet. Certains affirment néanmoins leur souhait de multiplier les contacts avec la société et d essayer d améliorer l image proposée au public. En définitive, on peut donc souligner que la période du second Empire apparaît bel et bien pour la franc-maçonnerie parisienne comme une période de transition qui annonce, par plusieurs aspects, des évolutions futures de la vie des obédiences. 12

13 LA FRANC-MAÇONNERIE PARISIENNE SOUS LE SECOND EMPIRE ( ) La franc-maçonnerie est selon l Encyclopédie Larousse une «association en partie secrète de personnes qui professent des principes de fraternité, se reconnaissent entre elles à des signes et à des emblèmes, et se divisent en groupes appelés loges». On peut s interroger sur le devenir de celle-ci à Paris entre 1852 et Le choix d une telle période s inscrit dans une volonté de revalorisation du second Empire souvent oublié car enserré entre un Ier Empire présenté comme glorieux et la naissance de la IIIème République. S interroger sur la situation de la franc-maçonnerie au sein de la capitale amène également à se poser de multipkes questions. Existe-t-il une singularité parisienne au niveau des loges étudiées? La proximité du pouvoir impérial a-t-il pu avoir des incidences? Remarque-t-on des caractéristiques sociales notables? Pour mener ce travail, le chercheur bénéficie outre ses propres investigations d œuvres importantes sur lesquelles il peut s appuyer. Il faut signaler ainsi l étude effectuée par Vincent Wright et Sudhir Hazareesingh sur les loges du Grand Orient à la veille de la IIIème République. Cette approche provinciale dresse le tableau des ateliers provinciaux pendant une partie de l Empire et permet de nombreuses comparaisons en même temps qu une mise en perspective utile par rapport à la situation parisienne. Celle-ci a été de surcroît abordée sous plusieurs aspects par André Combes lors d Histoires générales mais aussi par le biais d articles ponctuels. Cette thèse sur la franc-maçonnerie parisienne sous le second Empire s intéresse donc aux traits distinctifs de celle-ci tout en cherchant à y distinguer les différentes tendances oscillant entre continuités et changements. THE PARISIAN FREE MASONRY UNDER THE SECOND EMPIRE ( ) The free masonry is according to the Larousse Encyclopaedia an association partly secret of people that profess brotherhood views, identify themselves by signs and emblems and are divided in groups called freemason s lodges. We might question about the free masonry s development in Paris between 1852 and The choice of this period is related to the will to emphasise the importance of the Second Empire, often forgotten, because encircled between the First Empire, presented as glorious, and the birth of the Third Republic. To wonder about the situation of the free masonry within the French capital also brings up many questions. Is there a Parisian remarkablneness in the free mason s lodge studied? Could the proximity of the imperial power have some incidence? Can we remark social characteristics worthy of note? To conduct this work, the researcher profits of his own investigations as well as important work on which he can learn on. One must point out Vincent Wright and Sudhir Hazareesingh s study on the Grand Orient s lodge, just before the Third Republic. This approach raises the picture of the provincial lodge s situation during a part of the Empire and allows many comparisons. It also puts a useful outlook regarding the Parisian situation. This situation was tackled under several points of view in general History books as well as punctual articles. My thesis on the Parisian free masonry under the Second Empire studies three distinct characteristics, by searching and distinguishing the different tendencies fluctuating between continuity and changes. DISCIPLINE : HISTOIRE CONTEMPORAINE MOTS CLEFS : Anticléricalisme Antimaçonnique Ateliers Bourgeoisie Commune Droit Humain Enseignement Féminisme Franc-Maçonnerie France 19ème siècle Grand Orient de France Laïcité Libre Pensée Loges d adoption Loges Paris Philanthropie Presse maçonnique Rite de Memphis Rite de Misraïm Sociabilité Suprême Conseil du Rite Ecossais Ancien et Accepté École Doctorale Histoire moderne et contemporaine - 28 Rue Serpente PARIS

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011 Alain Quéruel La franc-maçonnerie Troisième tirage 2011 2008, pour le texte de la présente édition. 2011, pour la nouvelle présentation. ISBN : 978-2-212-54866-2 Table des matières Sommaire......................................................

Plus en détail

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE.

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. Nous tenons à exprimer nos plus vifs remerciements à Irène Mainguy, Pierre Mollier et Georges Odo pour leur aide précieuse, et pour nous avoir autorisé à publier

Plus en détail

Grande Loge Féminine de France

Grande Loge Féminine de France ... La transformation du monde commence par la construction de soi... Grande Loge Féminine de France DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 33(0)1 71 04 58 14 courriel : communication@glff.org Site : www.glff.org

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE CONCEPTS ET LANGAGE T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : LINGUISTIQUE Présentée et soutenue par : Zeina EL HELOU

Plus en détail

F r a n c h e - C o m t é

F r a n c h e - C o m t é F r a n c h e - C o m t é Vendredi 18 septembre 2015, à 18h30. "Napoléon III et l'incroyable expédition au Mexique" de Jean ETEVENAUX (docteur en histoire et secrétaire général du Souvenir napoléonien)

Plus en détail

Les Francs-maçons et leur religion Publibook

Les Francs-maçons et leur religion Publibook Jacques Duchenne Les Francs-maçons et leur religion Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

GRANDE LOGE FÉMININE DE FRANCE

GRANDE LOGE FÉMININE DE FRANCE GRANDE LOGE FÉMININE DE FRANCE D O S S I E R D E P R E S S E Présentation Une histoire inscrite dans la tradition maçonnique La promotion de valeurs de progrès L expression de la parole des femmes Une

Plus en détail

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 «La grande idée, la notion fondamentale de l Etat laïque, c est-àdire la délimitation profonde entre le temporel et le spirituel, est entrée dans nos mœurs de manière

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree French Programme of Studies (for courses commencing October 2009 and later) YEAR ONE (2009/10) Year (These units start in and continue in.) FRE1001 Linguistique théorique 1 4 credits Non Compensatable

Plus en détail

PRÉFACE. représenter le roi ou la nation? Préface

PRÉFACE. représenter le roi ou la nation? Préface PRÉFACE Avaient-ils le don d ubiquité? Aux origines de ce livre, il y a une constatation qui a suscité la curiosité du chercheur : parmi les représentants de l Angleterre à l étranger, certains appartiennent

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 Table des matières Préface de Victor Karady... 7 Introduction... 17 Chapitre i La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 La «seconde patrie du monde instruit»... 34 Un marché universitaire

Plus en détail

«La solidarité serait une invention de Dieu lui-même»

«La solidarité serait une invention de Dieu lui-même» Louis GILL Économiste québécois, retraité de l UQAM 1989 «La solidarité serait une invention de Dieu lui-même» Un document produit en version numérique par Jean-Marie Tremblay, bénévole, professeur de

Plus en détail

Un mutualisme pédagogique au tournant des XIX e et XX e siècles

Un mutualisme pédagogique au tournant des XIX e et XX e siècles Un mutualisme pédagogique au tournant des XIX e et XX e siècles Informer, échanger, centraliser Nicole Hulin Maître de conférences honoraire à l Université Paris VI Chercheur associé au Centre Alexandre

Plus en détail

De l idéal au réel sommaire

De l idéal au réel sommaire DOSSIER DE PRESSE sommaire communiqué de presse page 2 parcours de l exposition pages 3 à 6 programme culturel et pédagogique page 7 visuels presse pages 8 à10 liste des prêteurs page 11 informations pratiques

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

LES FRANCS-MAÇONS ET LA LAÏCISATION DE L ÉCOLE Mythe et réalités

LES FRANCS-MAÇONS ET LA LAÏCISATION DE L ÉCOLE Mythe et réalités LES FRANCS-MAÇONS ET LA LAÏCISATION DE L ÉCOLE Mythe et réalités Par Jean-Paul DELAHAYE Dès le début de la Troisième République, les adversaires des francs-maçons, et particulièrement le clergé catholique

Plus en détail

13 NOVEMBRE 2007. Synthèse des contributions des militants MOUVEMENT DEMOCRATE sur proposition de la

13 NOVEMBRE 2007. Synthèse des contributions des militants MOUVEMENT DEMOCRATE sur proposition de la 13 NOVEMBRE 2007 Synthèse des contributions des militants MOUVEMENT DEMOCRATE sur proposition de la C H A R T E E T H I Q U E présentée par François Bayrou au Forum des Démocrates Seignosse 13-16 septembre

Plus en détail

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe.

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions POURQUOI MOI? 1. Pourquoi entreprendre des

Plus en détail

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort L ALLEMAGNE ET L EUROPE. REMARQUES SUR LA DECISION DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE FEDERALE RELATIVE AU TRAITE DE LISBONNE Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* INTRODUCTION La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne

Plus en détail

Après la crise et si le meilleur était à venir?

Après la crise et si le meilleur était à venir? Colloque AGRICA mercredi 24 juin 2009 Après la crise et si le meilleur était à venir? VOS NOTES ANIMATION DES DEBATS Nathalie LEVY Journaliste-présentatrice, Nathalie Lévy présente en direct «Info 360»

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

Étude de faisabilité d un site internet sur les Conférences de Santé et les Programmes Régionaux de Santé

Étude de faisabilité d un site internet sur les Conférences de Santé et les Programmes Régionaux de Santé POLITIQUES Santé publique 1999, volume 11, n o 1, pp. 57-62 Étude de faisabilité d un site internet sur les Conférences de Santé et les Programmes Régionaux de Santé Feasibility study of web-pages on Health

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Debout sur le Pavé Mosaïque

Debout sur le Pavé Mosaïque 1 Debout sur le Pavé Mosaïque A la Gloire du Grand Architecte De L Univers, Au nom de la Franc-maçonnerie Universelle et sous les hospices de la Grande Loge de France, Francs-maçons sous le Rite Ecossais

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche

Plus en détail

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Perceptions de perte de confiance dans la littérature récente: des exemples

Plus en détail

Commentaires de. l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document. Un regard neuf sur le patrimoine culturel

Commentaires de. l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document. Un regard neuf sur le patrimoine culturel Commentaires de l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document Un regard neuf sur le patrimoine culturel Dans le cadre de la consultation publique pour une révision de la

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

REPÈRES POUR UNE HISTOIRE DE L ERGONOMIE FRANCOPHONE

REPÈRES POUR UNE HISTOIRE DE L ERGONOMIE FRANCOPHONE Comptes rendus du congrès SELF-ACE 200 Les transformations du travail, enjeux pour l ergonomie Proceedings of the SELF-ACE 200 Conference Ergonomics for changing work REPÈRES POUR UNE HISTOIRE DE L ERGONOMIE

Plus en détail

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun Miroslav Marcelli Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun «Aujourd hui, le partage évolue vers un nouveau concept le partage citoyen. Audelà des clivages politiques, idéologiques ou religieux,

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 INTITULE

Plus en détail

Le téléphone public, cent ans d usages et de techniques de Fanny CARMAGNAT

Le téléphone public, cent ans d usages et de techniques de Fanny CARMAGNAT NOTE DE LECTURE Le téléphone public, cent ans d usages et de techniques de Fanny CARMAGNAT par André TURCOTTE «Pourquoi s intéresser au téléphone public?» En posant cette question dès le début de son livre,

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

Bilan de thèse à mi-parcours

Bilan de thèse à mi-parcours Bilan de thèse à mi-parcours Benjamin Lévy 26 mars 2012 Introduction La thèse de doctorat d informatique (école doctorale 130, EDITE) dont le titre officiel est le suivant : Avatars capables d écoute,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

Les politiques de rémunération des entreprises : diversification, individualisation et segmentation

Les politiques de rémunération des entreprises : diversification, individualisation et segmentation Les politiques de rémunération des entreprises : diversification, individualisation et segmentation Jocelyne Barreau, Delphine Brochard, LESSOR, Rennes 2 L exploitation de l enquête REPONSE que nous avons

Plus en détail

OLIVIER BOBINEAU : L APPROCHE SOCIOLOGIQUE DES RELIGIONS

OLIVIER BOBINEAU : L APPROCHE SOCIOLOGIQUE DES RELIGIONS OLIVIERBOBINEAU:L APPROCHESOCIOLOGIQUEDESRELIGIONS Nousestimerionsquenosrecherchesneméritentpasune heuredepeinesiellesnedevaientavoirqu unintérêt spéculatif Durkheim,LaDivisionduTravailSocial,Introduction(1895).

Plus en détail

Règlement intérieur de l association

Règlement intérieur de l association Règlement intérieur de l association Naissance et fonctionnement de l association, informations diverses. Reims Parkour School est une association ayant vu le jour le 4 novembre 2011, sous l impulsion

Plus en détail

MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES

MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES UNIVERSITE DE BOURGOGNE MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES Discipline : Sciences de Gestion Matière : Finance Candidate : Aurélie SANNAJUST Fonction : Maître de Conférences à l Université

Plus en détail

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Auteurs : Jacques Potdevin : Président de la Fédération des Experts comptables Européens (FEE - Federation of European Accountants 2 ) de 2007 à 2008.

Plus en détail

APPENDIX 2. Provisions to be included in the contract between the Provider and the. Holder

APPENDIX 2. Provisions to be included in the contract between the Provider and the. Holder Page 1 APPENDIX 2 Provisions to be included in the contract between the Provider and the Obligations and rights of the Applicant / Holder Holder 1. The Applicant or Licensee acknowledges that it has read

Plus en détail

C EST QUOI UNE ÉCOLE PUBLIQUE ALTERNATIVE QUÉBÉCOISE?

C EST QUOI UNE ÉCOLE PUBLIQUE ALTERNATIVE QUÉBÉCOISE? C EST QUOI UNE ÉCOLE PUBLIQUE ALTERNATIVE QUÉBÉCOISE? L école alternative, c est une école publique, intégrée aux commissions scolaires du Québec qui relève du choix des parents à offrir à leur enfant

Plus en détail

Centre des Etudes et de Recherches en Sciences Sociales CERSS

Centre des Etudes et de Recherches en Sciences Sociales CERSS Cinquième anniversaire de L Université ouverte euro-méditerranéenne Du Développement social Session d été 2008 Tétouan- Martil 10-13 juillet 2008 L Université d été qu organise chaque année le dans le

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 A REMPLIR

Plus en détail

ETAT CIVIL FONCTIONS

ETAT CIVIL FONCTIONS ETAT CIVIL Nom : Prénom : REGAD - ALBERTIN Caroline Date de naissance : 08/04/1984 Adresse professionnelle : Courriel : Université de Toulon Faculté de droit 35, avenue Alphonse Daudet BP 1416 83056 TOULON

Plus en détail

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

L augmentation des naissances à Montréal

L augmentation des naissances à Montréal Agence de la santé et des services sociaux de Montréal L augmentation des naissances à Montréal Fascicule 1 L évolution des naissances à Montréal, 1984 à 2009 On entend souvent parler dans les médias d

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

l Enass Ecole nationale d assurances

l Enass Ecole nationale d assurances l Enass Ecole nationale d assurances Les Sinistres Corporels : Analyser, Maîtriser et Manager leur Démesure, un Enjeu de Gouvernance Marie-Bénédicte TRAWALÉ www.enass.fr Remerciements Je remercie Pierre

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE LE NUMÉRO UNIQUE D IDENTIFICATION DES PERSONNES PHYSIQUES n LC 181 Décembre 2007 - 3 - LE NUMÉRO UNIQUE D IDENTIFICATION DES PERSONNES PHYSIQUES

Plus en détail

L économie sociale et solidaire 1? occupe aujourd hui une

L économie sociale et solidaire 1? occupe aujourd hui une Introduction Michel Dreyfus L économie sociale et solidaire 1? occupe aujourd hui une place importante dans la société française, comme le montre la place qui lui est accordée par la presse, les médias,

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise L Oréal Fondation d entreprise Bourse de recherche sur l art de l être et du paraître 2011-2012 Date limite de dépôt de dossier de candidature : le 30 mars 2011 Pour toutes informations complémentaires

Plus en détail

Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français

Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français Badreddine Hamma To cite this version: Badreddine Hamma. Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français. Revue française de linguistique appliquée,

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES

PROGRAMMES DE BOURSES PROGRAMMES DE BOURSES La Fondation du Cégep de Sainte-Foy a pour mission de soutenir l œuvre éducative du Cégep de Sainte-Foy en favorisant la qualité de l enseignement, la réussite scolaire et l innovation.

Plus en détail

Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale. Résumé MAEE

Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale. Résumé MAEE MAEE RAPPORT FINAL Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale Résumé Agnès Lambert, Raphaël Beaujeu, Helena Stucky de Quay, Didier Beaufort, Moctar Ahmed, Riad Bensouiah, Ralison

Plus en détail

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION Ø Un Master orienté vers l éducation, le jeu, la formation et l intervention, hors l école Le master en sciences de l éducation EFIS, Éducation, Formation, Intervention

Plus en détail

Jaurès. et la réforme fiscale. Benoît Kermoal* UN LONG DÉBAT : L IMPÔT SUR LE REVENU

Jaurès. et la réforme fiscale. Benoît Kermoal* UN LONG DÉBAT : L IMPÔT SUR LE REVENU NOTE n 7 - Fondation Jean- / 2014 année - 28 février 2014 - page 1 Benoît Kermoal* * Doctorant à l EHESS, enseignant en histoire au lycée Saint-Exupéry, Mantes-la-Jolie Dans l Humanité du 7 mars 1914,

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Diane Saint-Pierre

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Diane Saint-Pierre Compte rendu Ouvrage recensé : Vincent LEMIEUX et Mathieu OUIMET, L analyse structurale des réseaux sociaux, Québec et Bruxelles, Les Presses de l Université Laval et De Boeck Université, 2004, 112 p.

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

CLIPSAS. COLLOQUE et ASSEMBLEE GENERALE 2015. Hasbrouk Heights (New Jersey) 28-31 mai 2015

CLIPSAS. COLLOQUE et ASSEMBLEE GENERALE 2015. Hasbrouk Heights (New Jersey) 28-31 mai 2015 CLIPSAS COLLOQUE et ASSEMBLEE GENERALE 2015 Hasbrouk Heights (New Jersey) 28-31 mai 2015 Henri SYLVESTRE Grand Secrétaire aux Affaires Extérieures Adjoint 00 33 6 86 36 66 18 hd.sylvestre@wanadoo.fr Association

Plus en détail

Collection Au Quotidien

Collection Au Quotidien Collection Au Quotidien Toutes nos publications sont disponibles : - en téléchargement, depuis l adresse internet de notre ASBL dans la rubrique Publications : http://www.cpcp.be/etudes-et-prospectives

Plus en détail

des valeurs 2006 PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS

des valeurs 2006 PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS L arbre des valeurs 2006 le fondement philosophique de l éthique /// les valeurs clés de notre éthique /// les principes issus des valeurs clés PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS L ARBRE des valeurs Au cœur

Plus en détail

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile RÉSUMÉ DE THÈSE L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile avec des estimations de deux projets sur trois peinent à donner un résultat satisfaisant (Nelson,

Plus en détail

ELEMENTS POUR UNE HISTOIRE DES TEXTES CONCERNANT LE PLACEMENT ET L EMBAUCHE DES TRAVAILLEURS.

ELEMENTS POUR UNE HISTOIRE DES TEXTES CONCERNANT LE PLACEMENT ET L EMBAUCHE DES TRAVAILLEURS. ELEMENTS POUR UNE HISTOIRE DES TEXTES CONCERNANT LE PLACEMENT ET L EMBAUCHE DES TRAVAILLEURS. (article L.311-1 à L321-12 et L.330-1 à L.330-9 du Code du travail) (extraits des Cahiers du Chatefp n 2-3,

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

RETHINKING JACQUES ELLUL AND THE TECHNOLOGICAL SOCIETY IN THE 21ST CENTURY REPENSER JACQUES ELLUL ET LA SOCIETE TECHNICIENNE AU 21EME SIECLE

RETHINKING JACQUES ELLUL AND THE TECHNOLOGICAL SOCIETY IN THE 21ST CENTURY REPENSER JACQUES ELLUL ET LA SOCIETE TECHNICIENNE AU 21EME SIECLE CALL FOR PAPERS / APPEL A COMMUNICATIONS RETHINKING JACQUES ELLUL AND THE TECHNOLOGICAL SOCIETY IN THE 21ST CENTURY REPENSER JACQUES ELLUL ET LA SOCIETE TECHNICIENNE AU 21EME SIECLE The Conference Rethinking

Plus en détail

10 questions pour les futurs fondateurs. Publié par SwissFoundations, l association des fondations donatrices suisses

10 questions pour les futurs fondateurs. Publié par SwissFoundations, l association des fondations donatrices suisses 10 questions pour les futurs fondateurs Publié par SwissFoundations, l association des fondations donatrices suisses La philanthropie, très bien! Mais comment? Les engagements en faveur de l intérêt public

Plus en détail

Manuscrits du Moyen Age

Manuscrits du Moyen Age Manuscrits du Moyen Age (Dossier pédagogique réalisé par le service éducatif de la MGT) 1. Qu est-ce qu un manuscrit? Voici deux ouvrages conservés à la MGT. Histoire des quatre fils Aymons, XVIIe siècle

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

La finance, facteur d inégalités

La finance, facteur d inégalités La finance, facteur d inégalités Olivier GODECHOT Cette étude montre que, contrairement aux idées reçues, les PDG et des superstars du sport ou du divertissement ne sont pas les premiers responsables de

Plus en détail

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 0202 Corps : Professeur des universités Article : 51 Chaire : Non Section 1 : 01-Droit privé et sciences

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR. Contact presse : Catherine Amy

DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR. Contact presse : Catherine Amy IntégrerSciencesPoAix en Provence,Lille,Lyon,Rennes,Strasbourg,Toulouse Lundi24juin2013 DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR Contact presse : Catherine Amy Coordination de la

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE - Judaïsme - Christianisme - Islam - Laïcité - Histoire - Éthique - Épistémologie - Langue - Sociologie

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE 25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE Fidèle aux exigences de Liberté, d Égalité et de Fraternité qui le fondent, le Grand Orient de France a pour principe essentiel la liberté absolue

Plus en détail

Loïc Blondiaux Le Nouvel Esprit de la démocratie Actualité de la démocratie participative Le Seuil, coll. «La République des Idées», 2008

Loïc Blondiaux Le Nouvel Esprit de la démocratie Actualité de la démocratie participative Le Seuil, coll. «La République des Idées», 2008 1 Loïc Blondiaux Le Nouvel Esprit de la démocratie Actualité de la démocratie participative Le Seuil, coll. «La République des Idées», 2008 L auteur Loïc Blondiaux est professeur des Universités à l Institut

Plus en détail

Comment la recherche en sciences humaines est-elle utilisée? Observations tirées du sondage du groupe d experts chargé de l examen des pratiques d

Comment la recherche en sciences humaines est-elle utilisée? Observations tirées du sondage du groupe d experts chargé de l examen des pratiques d Comment la recherche en sciences humaines est-elle utilisée? Observations tirées du sondage du groupe d experts chargé de l examen des pratiques d évaluation par les pairs du CRSH Où la recherche est-elle

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

master Droit bancaire Georges DECOCQ Yves GÉRARD Juliette MOREL-MAROGER 2 e édition Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE

master Droit bancaire Georges DECOCQ Yves GÉRARD Juliette MOREL-MAROGER 2 e édition Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE Collection master BANQUE FINANCE ASSURANCE Droit bancaire Georges DECOCQ Yves GÉRARD Juliette MOREL-MAROGER 2 e édition SOMMAIRE Chapitre 1 Introduction 9 Chapitre 2 L organisation de l activité bancaire

Plus en détail