Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse"

Transcription

1 Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse A nalysé à travers les chiffres du recensement de la population de 2007, le travailleur frontalier comtois réside principalement dans cinq zones d emploi situées le long de la frontière suisse (Belfort, Montbéliard, Morteau, Pontarlier et Saint-Claude). Habitant au plus près de la frontière, il est jeune, ouvrier et travaille dans l industrie dans 63 % des cas. Du fait de la proximité géographique et des traditions industrielles similaires, l Arc jurassien suisse demeure un marché du travail attractif et offre de nombreuses possibilités d emploi pour les frontaliers. La croissance de l emploi frontalier y a été soutenue ces quinze dernières années et la crise de n a pas enrayé le mouvement. Le travail frontalier continue de se développer, principalement dans les districts non frontaliers. A fin 2010, l Arc jurassien suisse compte frontaliers, soit 6 % des emplois. Cette proportion est très différente selon les cantons : de 15 % de l emploi total dans celui du Jura à 1 % dans les arrondissements de Berne-Nord, en passant par 9 % des emplois de Neuchâtel et 5 % de ceux du canton de Vaud. L attrait pour le marché du travail de l Arc jurassien suisse est plus appuyé dans les activités industrielles, 11 % des emplois sont occupés par des frontaliers. Ils sont particulièrement S étendant sur huit entités, présents dans l horlogerie et le périmètre de l Observatoire la fabrication d équipements Statistique Transfrontalier électriques où ils représentent de l Arc Jurassien (OSTAJ) recouvre 16 % des effectifs. le territoire de la Conférence Les autres activités éconotransjurassienne (CTJ) : la région miques occupent moins de de Franche-Comté avec ses quatre frontaliers, respectivement départements (Doubs, Jura, Haute6 % dans la construction et Saône, Territoire de Belfort), quatre le commerce et 4 % dans les services. cantons suisses : Vaud, Neuchâtel, En Franche-Comté, parmi les Jura et la partie située au nord du zones d emploi frontalières, canton de Berne (Jura Bernois le recours au travail frontalier Bienne - Seeland). est très important dans les L expression «Arc jurassien suisse» zones d emploi de Morteau et sera utilisée pour désigner la zone de Pontarlier : respectivement observée en Suisse. 34 % et 23 % de leurs résidents travaillent dans un canton de l Arc jurassien suisse. La zone de Saint-Claude est également concernée par le travail frontalier, avec une part de 12 %. Dans les zones d emploi de Belfort et Montbéliard, le travail frontalier reste marginal (3 %). Le travailleur frontalier comtois possède des caractéristiques qui le distinguent nettement d un actif franc-comtois : il est plus jeune, plus souvent ouvrier et travaille majoritairement dans l industrie, en particulier dans l horlogerie. Dans les zones de Belfort et Montbéliard, les femmes ont plus tendance à être frontalières que les hommes. Cette tendance est inverse pour les zones de Morteau, Pontarlier et Saint-Claude. Au-delà des caractéristiques individuelles, occuper un emploi en Suisse peut aussi être une opportunité de couple. Sur les couples résidant dans les zones d emploi frontalières de Franche-Comté, 10 % sont concernés par le travail frontalier. Dans les couples ayant un enfant de moins de 11 ans, la situation privilégiée est qu un membre du couple travaille en France et l autre en Suisse. Intensité du phénomène frontalier de l Arc jurassien Partie Nord Lure-Luxeuil FRANCE Belfort Vesoul Montbéliard Gray Jura Besançon Dole Berne-Nord Neuchâtel Le Revermont Partie Sud Morteau Pontarlier Champagnole Vaud SUISSE Lons-leSaunier Saint-Claude Part de frontaliers dans la population active occupée au lieu de résidence en 2007 (en %) 28,2 ou plus de 12,8 à moins de 28,2 de 3,5 à moins de 12,8 moins de 3,5 pas de frontaliers Part de frontaliers dans l'emploi suisse au 4e trimestre 2010 (en %) 11,5 ou plus de 5,3 à moins de 11,5 de 2,1 à moins de 5,3 moins de 2,1 pas de frontaliers Insee - Recensement de la population OFS, RFE 2008, Statistique des frontaliers du 31 décembre 2010 SERVICE CANTONAL DE RECHERCHE ET D'INFORMATION STATISTIQUES (SCRIS) Ostaj_v4.indd :02:57

2 Le profil du frontalier franc-comtois Un travail frontalier franc-comtois très fortement concentré territorialement Selon le recensement de la population de 2007, francs-comtois résident dans l une des zones d emploi situées le long de la frontière suisse (Morteau, Pontarlier, Saint- Claude, Belfort et Montbéliard), et travaillent dans l un des cantons de l Arc jurassien suisse. Les déplacements domicile-travail entre zones de résidence comtoises et cantons suisses de travail sont très concentrés. Ceux-ci sont impactés par la structuration du réseau routier local, les contraintes géographiques et les spécificités de l économie suisse des cantons correspondants. Au sein des zones d emploi frontalières, les personnes travaillant en Suisse résident près de la frontière : en 2007, 83 % des frontaliers habitent à moins de 14 km de la frontière. Deux territoires d intérêt apparaissent : la partie Nord, qui regroupe les zones d emploi de Belfort et de Montbéliard, et la partie Sud qui comprend les zones d emploi de Morteau, Pontarlier et Saint-Claude. Dans la partie Nord, la majorité des travailleurs frontaliers, très concentrés autour de Delle, travaillent dans les districts de Porrentruy et de Delémont. Dans la partie Sud, le district du Jura-Nord Vaudois accueille des résidents des zones d emploi de Saint-Claude et de Pontarlier tandis que les frontaliers travaillant au Locle et à La Chaux-de-Fonds proviennent principalement de la zone d emploi de Morteau. Frontaliers francs-comtois des parties Sud et Nord selon le lieu de travail dans l Arc jurassien suisse Effectif Part en % Partie Sud ,0 District du Jura-Nord vaudois ,5 District de La Chaux-de-Fonds ,3 District du Locle ,1 Autres districts ,1 Partie Nord ,0 District de Porrentruy ,3 District de Delémont ,7 Autres districts ,1 Source : Insee - Recensement de la population 2007 Dans la partie Sud, le travail frontalier est un phénomène très développé. La proportion de personnes travaillant en Suisse parmi l ensemble des actifs occupés est particulièrement élevée à Morteau et Pontarlier (respectivement 34 % et 23 %). Le travail frontalier offre un complément important à l emploi local. Cela se traduit par un taux d activité des 15 à 64 ans plus élevé que le taux régional, quel que soit l âge, de plus de cinq points. Dans la partie Nord, malgré la présence de plus de frontaliers, les zones d emploi de Belfort et de Montbéliard sont relativement peu concernées par les échanges avec la Suisse. Dans ces zones, 3 % des actifs occupés travaillent en Suisse. Dans ce territoire, le travail frontalier joue peu sur le type d activité des résidents ; le taux d activité y est légèrement inférieur à la moyenne régionale. Taux d activité des 15 à 64 ans par sexe (en %) Partie Nord Partie Sud Franche- Comté Ensemble 71,0 77,6 72,2 Hommes 75,8 81,5 76,6 Femmes 66,0 73,5 67,7 Source : Insee - Recensement de la population 2007 Frontaliers francs-comtois selon le lieu de travail en Suisse Zone d emploi de résidence, en Franche-Comté Cantons de l Arc jurassien suisse Poids dans Effectif l ensemble des actifs occupés (en %) Ensemble de la Suisse Effectif Zones d emploi frontalières , Morteau , Pontarlier , Saint-Claude , Belfort , Montbéliard , Autres zones d emplois , Champagnole 382 4,2 422 Besançon 560 0,5 602 Revermont 36 0,3 48 Lons-le-Saunier 78 0,2 94 Lure-Luxeuil 48 0,1 64 Gray 16 0,1 20 Dole 20 0,1 39 Vesoul 20 0,1 33 Ensemble de la Franche-Comté , Francs-Comtois travaillant dans l Arc jurassien suisse résident dans les zones d emploi de Morteau, Pontarlier, Saint- Claude, Belfort et Montbéliard en 2007 En 2007, Francs-Comtois travaillent en Suisse. Parmi ceux-ci, occupent un emploi dans les cantons de l Arc jurassien suisse, soit 4,4 % des actifs occupés résidant en Franche-Comté. Ces travailleurs frontaliers résident très majoritairement le long de la frontière suisse et sont relativement peu présents dans le reste du territoire régional. À l intérieur de l Arc jurassien suisse, les frontaliers comtois sont prioritairement occupés dans les cantons de Neuchâtel (7 450) et Vaud (7 400), puis dans celui du Jura (4 300). Dans le canton de Berne, les frontaliers comtois, au nombre de 1 250, travaillent principalement dans le Jura bernois. Les frontaliers des cinq zones d emploi de Belfort, Montbéliard, Morteau, Pontarlier et Saint-Claude sont employés principalement dans l un des quatre cantons de l Arc jurassien suisse : ils sont dans ce cas, soit 91 % de l ensemble des frontaliers. Le profil du frontalier comtois décrit dans cette étude repose sur ces personnes. 2 Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse OSTAJ Juin 2011 Ostaj_v4.indd :02:59

3 Les facteurs pouvant amener à être frontalier Le modèle ci-dessous caractérise les facteurs favorables au fait d être frontalier en Franche-Comté en Selon le modèle, «toutes choses égales par ailleurs», habiter à moins de 14 km de la frontière et notamment dans une commune frontalière, favorise le fait d être frontalier. La propension à être frontalier est plus forte lorsqu on a moins de 44 ans, et pour les femmes entre 25 et 34 ans. Travailler dans l industrie mène à de plus grandes chances d occuper un emploi en Suisse. En dehors de ce secteur, les hommes ont plus de chances d être frontaliers lorsqu ils travaillent dans la construction, et les femmes lorsqu elles travaillent dans la santé et l action sociale. Les ouvriers ont entre 1,5 et 2,1 fois plus de chances d être frontaliers que les professions intermédiaires. Le phénomène est moins marqué dans la partie Sud, où les cadres masculins ont également plus de chances d être frontaliers que les professions intermédiaires. Enfin, le fait d avoir un conjoint qui est lui-même frontalier augmente considérablement les chances d être soi-même frontalier. Dans la partie Sud, cette propension à être frontalier lorsque son conjoint l est aussi est multipliée par 3, et dans la partie Nord environ par 10. Cet effet important du couple dans la partie Nord est lié à la concentration géographique des frontaliers autour de Delle, très proche de la frontière, qui peut résulter d un choix résidentiel. Toutes choses égales par ailleurs, quand leur conjoint travaille en France, les femmes ont deux fois moins de chances d être frontalières. Pour un homme, avoir un conjoint qui travaille en France est sans effet sur sa propension à être frontalier. Le fait d avoir un enfant de moins de 11 ans augmente, notamment pour les femmes, la propension à être frontalier lorsque le conjoint travaille en France. À l inverse, lorsque le conjoint est frontalier, le fait d avoir un enfant de moins de 11 ans diminue les chances d être frontalier, notamment pour les hommes. Méthodologie Dans cette partie, un modèle «toutes choses égales par ailleurs» explique le fait d être frontalier ou non en fonction de variables de structure. Sont étudiés ici les actifs résidant dans les cinq zones d emploi frontalières de Franche-Comté, âgés de 18 à 60 ans, qui ne sont ni agriculteurs, ni artisans, commerçants ou chefs d entreprise. Sont exclus également ceux qui travaillent dans l agriculture, l administration publique et l enseignement. Ces différentes catégories d actifs, en effet, sont rarement frontaliers. Note de lecture : ont été reportés ici les «rapports des chances» (odds ratio). Chez les hommes actifs occupés et résidents de la partie Nord, toutes choses égales par ailleurs, le fait de vivre entre 1 et 4 km de la frontière multiplie par 2,8 le rapport de probabilité d être frontalier sur celle de ne pas l être, par rapport à la situation de référence où l homme réside entre 10 et 14 km de la frontière. En revanche, résider entre 5 et 9 km de la frontière multiplie par 2 les chances d être frontalier dans la partie Nord. L abréviation «réf» indique la situation de référence par rapport à laquelle les effets sont dégagés et peuvent être directement interprétés. L abréviation «ns» signifie que l effet estimé n est pas significatif. Les facteurs pouvant amener à être frontalier en 2007 Partie Nord Partie Sud Hommes Femmes Hommes Femmes Distance routière à la frontière À la frontière 7,6 4,8 3,2 3,1 De 1 à 4 km 2,8 2,4 3,3 3,9 De 5 à 9 km 2,0 1,8 1,8 1,3 De 10 à 14 km réf réf réf réf De 15 à 19 km 0,9 1,0 0,3 0,4 De 20 à 24 km 0,2 0,2 0,7 0,7 25 km et plus 0,1 0,2 0,1 0,2 Age Moins de 25 ans 1,0 1,2 0,6 1,0 De 25 à 34 ans 0,9 1,3 0,9 1,2 35 à 44 ans réf réf réf réf De 45 à 54 ans 0,4 0,6 0,7 0,7 Plus de 55 ans 0,3 0,5 0,5 0,4 Secteur d activité Industrie réf réf réf réf Construction 0,6 0,3 0,5 0,3 Commerce, transports et services divers 0,5 0,3 0,4 0,3 Santé et action sociale 0,5 0,7 0,3 0,4 Catégorie socioprofessionnelle Cadres et professions intellectuelles supérieures 0,8 0,6 1,1 0,5 Professions intermédiaires réf réf réf réf Employés 0,5 0,5 0,6 0,6 Ouvriers 1,9 2,1 1,5 1,9 Niveau de diplôme Pas de diplôme, certificat d études, BEPC, Brevet des collèges ns ns 0,5 0,6 CAP, BEP et brevet de compagnon ns ns réf réf Baccalauréat et brevet supérieur ns ns 0,9 1,1 Diplôme universitaire ns ns 1,0 1,3 Activité du conjoint et présence d enfants de moins de 11 ans Célibataire sans enfants de moins de 11 ans réf réf réf réf Célibataire avec enfants de moins de 11 ans 1,1 0,9 1,2 1,3 Chômeur ou inactif sans enfants de moins de 11 ans 1,4 1,1 1,3 0,8 Chômeur ou inactif avec enfants de moins de 11 ans 1,1 0,8 1,2 0,4 Frontalier sans enfants de moins de 11 ans 12,9 6,3 3,4 1,8 Frontalier avec enfants de moins de 11 ans 9,1 6,2 2,9 1,5 Non frontalier sans enfants de moins de 11 ans 0,9 0,5 1,0 0,5 Non frontalier avec enfants de moins de 11 ans 0,9 0,6 1,1 0,5 Source : Insee - Recensement de la population Distancier ODOMATRIX INSEE-INRA Champ : ensemble des activités hors agriculture, administration publique et enseignement; emplois hors agriculteurs, artisans, commerçants et chefs d entreprises Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse OSTAJ Juin Ostaj_v4.indd :03:00

4 Pour les femmes de la partie Sud, disposer d un diplôme universitaire accroît de 30 % la probabilité d être frontalière par rapport à la détention d un CAP 1 ou d un BEP 2. Les hommes de la partie Sud ont la même probabilité d être frontalier en possédant un diplôme universitaire qu en étant titulaire d un CAP ou d un BEP. Le diplôme ne joue pas sur la probabilité d être frontalier en partie Nord. Enfin, dans la partie Nord, le fait d être un homme divise la probabilité d être frontalier par 1,4. Dans la partie Sud, à l inverse, cette probabilité est multipliée par 1,3 par rapport au fait d être une femme. Le marché du travail de la partie Nord, en liaison avec les cantons de Berne et du Jura serait plus féminin alors que celui du Sud, plus orienté vers les cantons de Neuchâtel et de Vaud, serait plus propice aux hommes. 1 Certificat d aptitude professionnelle 2 Brevet d études professionnelles Des frontaliers comtois jeunes, ouvriers dans l industrie Les travailleurs frontaliers comtois présentent de nombreuses différences par rapport aux actifs en zones frontalières travaillant en France qui ont, eux, un profil proche de la moyenne régionale. D une manière générale, les travailleurs frontaliers sont plus jeunes que les actifs occupés en France. En 2007, 75 % des frontaliers sont âgés de 20 à 44 ans contre 60 % des personnes travaillant en France. Ces dernières sont fortement présentes entre 45 et 59 ans alors que le nombre de frontaliers est en retrait dans cette tranche d âge. Les frontalières sont plus jeunes que les frontaliers : 44 % d entre elles ont moins de 35 ans contre 41 % pour les hommes. Répartition par âge des actifs résidant dans les cinq zones d'emploi frontalières, selon le lieu de travail (en %) Moins de 19 ans 20 à 24 ans 25 à 29 ans 30 à 34 ans 35 à 39 ans 40 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 à 59 ans 60 à 64 ans 65 ans et plus % Travaillent dans l Arc jurassien suisse Travaillent en Franche-Comté L industrie est le secteur d emploi majoritaire des frontaliers comtois avec 63 % des emplois contre 31 % pour les emplois tertiaires. Cette proportion est inversée par rapport aux actifs occupés en Franche-Comté. Répartition par secteur d activité des actifs résidant dans les cinq zones d emploi frontalières selon le lieu de travail (en %) Tavaillant en Franche-Comté Travaillant dans l Arc jurassien suisse Activités économiques Actifs occupés Part en % Frontaliers Part en % Ensemble , ,0 Agriculture , ,7 Industrie , ,7 Construction , ,9 Commerce, transports, services divers , ,8 Administration publique, enseignement , ,9 Santé et action sociale , ,0 Cette différence de structure entre les deux territoires est directement liée au poids de l horlogerie dans l emploi des frontaliers comtois. Celle-ci regroupe 30 % des effectifs contre moins de 1 % des emplois côté français. La similitude des qualifications dans les métiers de l horlogerie de part et d autre de la frontière a facilité l essor du travail frontalier horloger. Ce secteur est en bonne santé en Suisse, profitant d une conjoncture favorable. Lorsque l on considère uniquement les frontaliers travaillant dans le secteur tertiaire, le commerce et les activités pour la santé humaine et l hébergement social et médico-social emploient une part plus importante de personnes en Suisse (respectivement 71 % et 26 %) qu en France (respectivement 56 % et 19 %). La situation est inverse pour l administration publique et l enseignement qui sont peu occupés par les frontaliers comtois : 25 % des personnes travaillant dans le secteur tertiaire en Franche-Comté y travaillent contre 3 % des frontaliers. Catégorie socioprofessionnelle Les cadres et professions intellectuelles supérieures exercent des fonctions de responsabilité qui nécessitent des connaissances approfondies. Les employés rassemblent des professions très variées et souvent mal définies. On y trouve les secrétaires et les agents de bureau, mais aussi les agents hospitaliers, les vendeurs, les pompiers ou les gens de maison. Hormis les policiers et militaires, ce sont des métiers plutôt occupés par des femmes et par des jeunes. Contrairement aux ouvriers, ils ne mettent pas en jeu un processus de production ou n effectuent pas un travail artisanal. Les professions intermédiaires occupent une position intermédiaire entre les cadres et les agents d exécution, ouvriers ou employés. Ouvriers qualifiés Cette catégorie socioprofessionnelle a pour but de regrouper les salariés exécutant, dans le cadre d une division poussée du travail, des tâches manuelles exigeant une formation spéciale ou un apprentissage suffisamment long, ou impliquant des responsabilités matérielles importantes. La catégorie comprend exclusivement des salariés classés ouvriers qualifiés dans les conventions collectives. Elle inclut les personnels ouvriers du secteur public. Ouvriers non qualifiés Ce sont les ouvriers ne rentrant pas dans cette catégorie y compris les ouvriers agricoles et assimilés. 4 Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse OSTAJ Juin 2011 Ostaj_v4.indd :03:00

5 Répartition par catégorie professionnelle des actifs résidant dans les cinq zones d emploi frontalières selon le lieu de travail (en %) Tavaillant en Franche-Comté Travaillant dans l Arc jurassien suisse Professions et catégories socioprofessionnelles Actifs occupés Part en % Frontaliers Part en % Ensemble , ,0 Agriculteurs ,0 19 0,1 Artisans, commerçants, chefs d'entreprises , ,8 Cadres et professions intellectuelles supérieures , ,9 Professions intermédiaires , ,7 Employés , ,8 Ouvriers , ,7 Du fait du poids de l industrie parmi les emplois détenus par les frontaliers, les ouvriers y sont fortement surreprésentés avec 62 % des emplois. Cette part est de 30 points supérieure à celle des actifs occupés des cinq zones d emploi frontalières. Le niveau de qualification des ouvriers est plus élevé lorsque l on travaille en Suisse. Les ouvriers qualifiés y représentent 58 % des effectifs ouvriers contre 53 % en France. À l inverse, la part des emplois d encadrement est plus faible pour les frontaliers (7 %) que pour les personnes travaillant en France (11 %). Les frontaliers occupent rarement des métiers d employés : 11 % d entre eux ont cette qualification contre 26 % en France. Les ouvriers comtois qui travaillent en Suisse ont un niveau de formation plus élevé L importance marquée des emplois industriels et ouvriers chez les frontaliers comtois trouve une déclinaison en termes de type de diplômes détenus par ces actifs. En 2007, les frontaliers comtois sont plus fréquemment titulaires d un diplôme professionnel que les actifs occupés en Franche-Comté, qu il s agisse d un CAP ou d un BEP (39 % contre 31 %) ou d un baccalauréat technologique ou professionnel (13 % contre 11 %). Les diplômes universitaires de 1 er cycle ont une importance comparable entre les deux territoires (16 %) tandis que les diplômes de 2 e ou 3 e cycle sont deux fois plus fréquents pour les actifs occupés en France (11 % contre 5 %). Toutefois, les personnes titulaires d un diplôme universitaire ont peutêtre eu à choisir entre niveau de salaire et qualification de l emploi. Lorsqu ils travaillent en Suisse, 22 % des détenteurs d un diplôme de 1 er cycle et 14 % d un diplôme de 2 e ou 3 e cycle sont ouvriers contre 7 % et 3 % respectivement lorsqu ils travaillent en France. De plus, ces niveaux de diplôme, particulièrement ceux du 1er cycle universitaire, conduisent moins fréquemment aux postes d encadrement en Suisse. Ainsi les ouvriers comtois qui travaillent en Suisse ont un niveau de formation plus élevé que ceux travaillant côté français. Une part plus faible (26 % contre 41 %) ne dispose d aucun diplôme supérieur à la fin du collège. Ils sont plus nombreux à disposer d un CAP ou d un BEP, d un baccalauréat technologique ou professionnel ou d un diplôme universitaire de 1 er cycle. Cette différence de profil ouvrier pourrait s expliquer par la mise en œuvre de processus de production plus complexes en Suisse qu en France dans de nombreuses activités industrielles, notamment pour l horlogerie et les microtechniques qui sont davantage développés en Suisse qu en France. Répartition par niveau de diplôme des actifs résidant dans les cinq zones d'emploi frontalières Aucun diplôme supérieur à la fin du collège CAP, BEP Baccalauréat général, brevet supérieur Baccalauréat technologique ou professionnel Diplôme universitaire de 1 er cycle Diplôme universitaire de 2 e ou 3 e cycle Travaillent dans l Arc jurassien suisse Travaillent en Franche-Comté % Une dynamique de couple dans le travail frontalier En plus de ces caractéristiques individuelles, l exercice d un travail frontalier résulte également, pour les personnes n étant pas célibataires, d un arbitrage au sein du couple entre conciliation de la vie familiale et de la vie professionnelle. En 2007, 10 % des couples des zones d emploi frontalières de Franche-Comté sont concernés par le travail frontalier. Dans la partie Nord, le travail frontalier apparaît comme une alternative marginale à l emploi local : 3 % des couples comprennent un actif travaillant en Suisse et 1 % en comprennent deux. Dans la partie Sud, 24 % des couples sont composés d au moins un frontalier dont 6 % de deux. Lorsque les deux membres du couple travaillent en Suisse, ils sont tous deux ouvriers dans 55 % des cas dans la partie Nord et 43 % des cas pour la partie Sud. Dans cette dernière, les couples dont l un est ouvrier et l autre employé ou profession intermédiaire Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse OSTAJ Juin Ostaj_v4.indd :03:01

6 sont relativement plus fréquents que dans la partie Nord. Cette différence témoigne d un éventail d activités exercées en Suisse plus large dans la partie Sud que dans la partie Nord. La tertiarisation des activités y est différente, le canton de Vaud ayant un profil moins industriel que le reste de l Arc jurassien suisse. Avoir un conjoint frontalier favorise le fait d être soi-même frontalier. Dans la partie Sud, 31 % des personnes ayant un conjoint frontalier travaillent également en Suisse; elles sont 23 % dans la partie Nord. Quelle que soit la zone de résidence, les femmes sont un peu moins chômeuses ou inactives lorsque leur conjoint est frontalier. Le phénomène frontalier est particulier chez les couples ayant un enfant de moins de 11 ans. Ceux-ci semblent privilégier le travail frontalier pour un seul membre, l autre restant travailler en France. En particulier, dans la partie Sud, lorsque l homme travaille en France, sa conjointe travaille plus fréquemment en Suisse en présence d un enfant de moins de 11 ans (9,1 %) que sans enfant de moins de 11 ans (7,6 %). On observe le même phénomène en partie Nord mais avec un effet bien plus faible (1,3 % contre 1,0 %). Lorsque leur conjoint travaille en Suisse, les femmes ayant un enfant de moins de 11 ans ont moins tendance à être frontalières que si elles n en ont pas (-6 points) dans la partie Nord. Cette tendance est plus faible dans la partie Sud (-3 points). Les spécificités du marché du travail de l Arc jurassien suisse Forte progression de l emploi dans le secteur secondaire et tertiaire depuis 2005 En 2008, l Arc jurassien suisse compte emplois. Le secteur secondaire représente 27 % des emplois, cette proportion est légèrement supérieure à la moyenne nationale suisse qui est de 25 %. La construction demeure un secteur qui génère une part importante des emplois, elle représente 6,5 % des emplois. Le secteur tertiaire rassemble 68 % de l emploi total de l Arc jurassien suisse en 2008 (53 % pour les services et 15 % dans le commerce). En 2008, l industrie de l Arc jurassien suisse concentre encore un emploi sur cinq. Cette proportion est plus élevée dans les cantons de Neuchâtel et du Jura avec respectivement 33 % et 35 % d emplois industriels. Le secteur de l horlogerie concentre près d un emploi industriel sur quatre, cette proportion atteint 40 % dans les cantons de Neuchâtel et du Jura. D une manière générale, 44 % des emplois industriels de l Arc jurassien suisse sont concentrés dans trois secteurs d activité : l horlogerie, la métallurgie - travail des métaux et la fabrication des machines d équipement. Entre 2005 et 2008, dans une situation conjoncturelle très favorable, l emploi a progressé de 8 % : l indus- Emploi dans l Arc jurassien suisse, en 2008 Berne-Nord Vaud Neuchâtel Jura Arc jurassien suisse Effectif Part en % Effectif Part en % Effectif Part en % Effectif Part en % Effectif Part en % Total , , , , ,0 Secteur primaire , , , , ,6 Secteur secondaire , , , , ,0 Industrie, dont , , , , ,5 Fabrication de produits métalliques , , , , ,6 Fabrication de produits informatiques et électroniques; horlogerie , , , , ,6 Fabrication d'équipements électriques 826 0, , , , ,7 Fabrication de machines et équipements , , , , ,1 Construction , , , , ,5 Secteur tertiaire , , , , ,3 Commerce , , , , ,2 Services , , , , ,2 Transport , , , , ,1 Restauration, hébergement , , , , ,9 Information, communication , , , , ,4 Activités financières, assurances, immobilier , , , , ,1 Services économique , , , , ,1 Activités liées à l'emploi 919 0, , ,2 31 0, ,4 Administration publique , , , , ,7 Enseignement , , , , ,2 Santé, action sociales , , , , ,8 Arts, spectacles et activités récréatives , , , , ,2 Autres services , , , , ,1 Sources : OFS - Recensement Fédéral des Entreprises 2008 (état mars 2010) 6 Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse OSTAJ Juin 2011 Ostaj_v4.indd :03:02

7 trie gagne postes de travail (+15,5 %) et les services (+7,8 %). L évolution de l emploi est soutenue dans le commerce (+6,4 %, soit emplois supplémentaires) et dans la construction (+4,6 %, emplois). Il convient toutefois de relativiser ces augmentations, antérieures à la crise Durant la même période, l emploi augmente deux fois plus vite dans les districts frontaliers (+11,3 %) que dans le reste de l Arc jurassien suisse (+5,6 %). Les premiers gagnent emplois, principalement dans le secteur tertiaire ( postes de travail) et le secteur secondaire (12 600). Dans les autres districts, le secteur tertiaire fournit 79 % des augmentations d emplois (13 300) contre pour le secteur secondaire. Forte attractivité du marché du travail de l Arc jurassien suisse Du fait de la proximité géographique et des traditions industrielles similaires, l Arc jurassien suisse demeure un marché du travail attractif et offre de nombreuses possibilités d emploi pour les Francs-Comtois. La preuve est l énorme développement des flux de travailleurs frontaliers. Au cours des quinze dernières années, la croissance de l emploi frontalier a été soutenue et concerne de plus en plus de professions. Sur cette période, les effectifs ont augmenté de 126 %. Les types de main-d œuvre recherchés sont compatibles. L attrait pour le marché du travail de l Arc jurassien suisse est plus appuyé dans les activités industrielles à forte valeur ajoutée. La crise n a pas inversé la tendance. Le travail frontalier continue de se développer, principalement dans les districts non frontaliers. Ceux-ci se caractérisent par des tissus productifs diversifiés. Nombre de frontaliers travaillant dans l Arc jurassien suisse à fin 2010 Berne nord Vaud Neuchâtel Jura Arc jurassien suisse Effectif % d emploi Effectif % d emploi Effectif % d emploi Effectif % d emploi Effectif % d emploi Total , , , , ,9 Secteur primaire 1 0, ,6 27 1,0 44 1, ,1 Secteur secondaire , , , , ,1 Industrie, dont 962 3, , , , ,8 Fabrication de produits métalliques 59 0, , , , ,4 Fabrication de produits informatiques et électroniques; horlogerie 472 5, , , , ,2 Fabrication d'équipements électriques 41 5, , , , ,0 Fabrication de machines et équipements 78 1, , , , ,2 Construction 62 1, , , , ,7 Secteur tertiaire 363 0, , , , ,2 Commerce 133 0, , , , ,9 Services 230 0, , , , ,7 Transport 27 0, , ,2 86 8, ,1 Restauration, hébergement 35 0, , , , ,8 Information, communication 21 1, ,8 90 6, , ,0 Activités financières, assurances, immobilier 4 0, ,3 18 0,7 4 0, ,9 Services économique 44 0, , , , ,7 Activités liées à l'emploi 0 0,0 44 4,2 17 7,8 3 8,1 64 2,9 Administration publique 7 0, ,5 3 0,1 9 0, ,0 Enseignement 25 0, ,2 39 0,7 12 0, ,7 Santé, action sociales 44 0, , , , ,1 Arts, spectacles et activités récréatives 5 0, ,0 22 2,2 34 9, ,1 Autres services 18 1, , , , ,0 Sources : OFS - Recensement Fédéral des Entreprises 2008 (état mars 2010) 13 % des emplois industriels de l Arc jurassien suisse sont occupés par des frontaliers Au 4 e trimestre 2010, les entreprises de l Arc jurassien suisse fournissent un emploi à frontaliers 1 résidant en France ( hommes et femmes). Cette main-d œuvre frontalière occupe 6 % des emplois de l Arc jurassien suisse (11 % des emplois industriels). Cette main-d œuvre frontalière reste, en moyenne, plus jeune : 25 % des frontaliers ont moins de 30 ans et 58 % moins de 40 ans à fin Même si l horlogerie et les microtechniques concentrent la plupart des effectifs, la part des services est en forte progression. En 2010, les travailleurs frontaliers sont occupés à part presque égale dans les secteurs tertiaire (48 % des emplois) et secondaire (51 % des emplois). Depuis 1998, la part de la main-d œuvre frontalière occupée dans le secteur tertiaire a progressé de 11 points, principalement au détriment du secteur secondaire. Durant cette période, l effectif des frontaliers a été multiplié par 2,5 dans le commerce et par 3 dans les services, particulièrement dans les activités de la santé et celles des services liés à l emploi. 1 En Suisse, la statistique des frontaliers (STAF) est publiée par l'ofs. C'est une statistique de synthèse qui se base sur les données de la statistique de l emploi (STATEM) et sur les données du Registre central des étrangers (RCE). Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse OSTAJ Juin Ostaj_v4.indd :03:02

Dans les années 70, le secteur de l horlogerie (voir définition page 3) a subi un bouleversement technologique

Dans les années 70, le secteur de l horlogerie (voir définition page 3) a subi un bouleversement technologique L horlogerie dans l Arc jurassien : un portrait en chiffres Dans les années 70, le secteur de l horlogerie (voir définition page 3) a subi un bouleversement technologique important avec notamment l apparition

Plus en détail

Apporter une réponse statistique

Apporter une réponse statistique Une comparaison des salaires entre la Franche-Comté et l Arc jurassien suisse Le niveau des salaires de part et d autre de la frontière suisse est un sujet fréquemment évoqué à la fois en Franche-Comté

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

DU BASSIN D EMPLOI DE BESANÇON

DU BASSIN D EMPLOI DE BESANÇON PORTRAIT SOCIO-ECONOMIQUE 2015 DU BASSIN D EMPLOI DE BESANÇON Le bassin d emploi de correspond au territoire de compétences des agences Pôle emploi de Palente, Planoise et Témis. Portrait socio-économique

Plus en détail

Entre 2002 et 2012, la rémunération brute mensuelle moyenne des salariés du secteur privé à structure

Entre 2002 et 2012, la rémunération brute mensuelle moyenne des salariés du secteur privé à structure Comparaison des salaires entre la Franche-Comté et l Arc jurassien suisse Entre 2002 et 2012, la rémunération brute mensuelle moyenne des salariés du secteur privé à structure constante et corrigée de

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER

LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER Dans la zone d emploi du Genevois français, un «ménage actif» sur deux est concerné par le travail frontalier. Les

Plus en détail

Commerce et réparation automobile

Commerce et réparation automobile Commerce et réparation automobile en Franche-Comté état des lieux du secteur décembre 2009 mise à jour : mars 2010 1 - décembre 2009 - Efigip emploi formation insertion Franche-Comté Composition du secteur

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

LA SITUATION DE LA DEMANDE D EMPLOI DES JEUNES ET DES SENIORS EN FRANCHE-COMTE

LA SITUATION DE LA DEMANDE D EMPLOI DES JEUNES ET DES SENIORS EN FRANCHE-COMTE NOVEMBRE 2012 LA SITUATION DE LA DEMANDE D EMPLOI DES JEUNES ET DES SENIORS EN FRANCHE-COMTE Au 30 septembre 2012 Les jeunes et les seniors sont plus touchés par le chômage que le reste de la population

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Situation économique de la zone frontalière Situation - perspectives

Situation économique de la zone frontalière Situation - perspectives Situation économique de la zone frontalière Situation - perspectives 1 SOMMAIRE 1. Repères La CCI et la suisse La(les) microtechnique(s) 2. Situation économique Taux de change : la nouvelle frontière Emploi

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Composition de la Communauté d Agglomération : 39 communes (dont 4 situées dans la Marne) Sources : IGN BD Topo, Francième Réalisation

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden*

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden* Population, famille 1 Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes Mélanie Vanderschelden* Certaines professions sont nettement plus féminisées que d autres.

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

Commerce de détail, réparations

Commerce de détail, réparations Commerce de détail, en Franche-Comté état des lieux du secteur décembre 2009 mise à jour : mars 2010 emploi formation insertion Franche-Comté 1 - décembre 2009 - Efigip Composition du secteur NAF 700

Plus en détail

La mobilité résidentielle transfrontalière et le fonctionnement du marché immobilier dans l Arc jurassien franco suisse

La mobilité résidentielle transfrontalière et le fonctionnement du marché immobilier dans l Arc jurassien franco suisse La mobilité résidentielle transfrontalière et le fonctionnement du marché immobilier dans l Arc jurassien franco suisse Rapport final, février 2012 Dr. Patrick Rérat Kevin Gertsch Prof. Olivier Crevoisier

Plus en détail

Inclusion bancaire et surendettement

Inclusion bancaire et surendettement Émilie Vivas (Insee), Brigitte Stapelfeld (Banque de France) Quatre indicateurs ont été retenus au niveau national : Le taux d endettement médian par quintile de niveau de vie Le taux de bancarisation

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire en - Chiffres clés - octobre 2014 Champ : Le périmètre de l économie sociale a été défini conjointement en mars 2008 par la délégation interministérielle à l innovation

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

fiche de synthèse #6 Emploi & économie

fiche de synthèse #6 Emploi & économie fiche de synthèse #6 Emploi & économie www.guidepratiqueachatimmobilier.com 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 Population Densité moyenne (habitants/ km²) Impôts de particuliers Année de référence : Impôt

Plus en détail

MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE

MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE DIRECCTE de Franche-Comté N 381 - Décembre 2015 MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE Conjoncture de l emploi S elon la Banque de France, après la forte dynamique constatée en octobre, la production industrielle

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion?

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? EMPLOI - FORMATION EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR MÉMO N 46 - DÉCEMBRE 2009 Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? SÉVERINE LANDRIER CÉCILE REVEILLE-DONGRADI CHARGÉES D ÉTUDES L enquête

Plus en détail

Hébergement-restauration

Hébergement-restauration État des lieux du secteur Hébergement-restauration version n 1 - juin 2011 emploi formation insertion Franche-Comté Composition du secteur Du fait du changement de la nomenclature d'activités, les données

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an FEVRIER 2013 SANTE, ACTION SOCIALE, SOCIO- EDUCATIVE ET SOCIOCULTURELLE Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 638 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Claire Marbot, Valérie Dejonghe et Véronique Bruniaux* Sur l ensemble de l année 2006, plus de 1,6 million de salariés ont été employés directement par

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Partie II : les déplacements domicile-travail

Partie II : les déplacements domicile-travail Des distances de déplacement différentes selon le profil des actifs Au delà des logiques d accessibilité, les distances parcourues pour se rendre au travail se déclinent différemment selon le sexe, l âge,

Plus en détail

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR 2015 Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION Présentation du portrait communal La fiche synthétique communale correspond à un état des lieux concernant l emploi et l

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail

salariés liés à l activité touristique. À titre de comparaison, ce volume d emplois représente deux-tiers des effectifs de l industrie automobile

salariés liés à l activité touristique. À titre de comparaison, ce volume d emplois représente deux-tiers des effectifs de l industrie automobile www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local) nº 139 août 2012 53 % DES EMPLOIS LIÉS AU TOURISME EN FRANCHE-COMTÉ SE SITUENT DANS L ESPACE URBAIN En Franche-Comté, les activités

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Petit-déjeuner débat. «L âge d or des frontaliers est-il derrière nous?» Nos partenaires:

Petit-déjeuner débat. «L âge d or des frontaliers est-il derrière nous?» Nos partenaires: Petit-déjeuner débat «L âge d or des frontaliers est-il derrière nous?» Nos partenaires: Déroulé Regards sur les actifs transfrontaliers du Genevois français par Nicolas Müller OCSTAT et Jérôme Harnois

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

Quand l'école est finie

Quand l'école est finie n 34 - janvier 2006 Quand l'école est finie en Franche-Comté L insertion des jeunes de la génération 2001 formés en Franche-Comté - synthèse L'étude exhaustive, réalisée par le Cereq, est téléchargeable

Plus en détail

Santé. Franche-Comté Suivi du PPLPIS - décembre 2014. Audrey Mirault (Insee), Didier Carel (ARS)

Santé. Franche-Comté Suivi du PPLPIS - décembre 2014. Audrey Mirault (Insee), Didier Carel (ARS) Audrey Mirault (Insee), Didier Carel (ARS) L impact de l ensemble de ces mesures est suivi à travers quatre indicateurs nationaux : Le taux de renoncement aux soins pour raisons financières Le reste à

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Les migrations alternantes. Définitions et sources. Jusqu au nouveau recensement

Les migrations alternantes. Définitions et sources. Jusqu au nouveau recensement Les migrations alternantes PIVER 03/12/2009 Définitions et sources Mobilités alternantes = Mobilités domicile travail + Mobilités domicile étude Source privilégiée : Recensement de la population - commune

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

Document d analyse Edition janvier 2015

Document d analyse Edition janvier 2015 Les cahiers de l observatoire de la MdEF janvier 2015 Document d analyse Edition janvier 2015 Diagnostic ZTEF Grand Lyon Centre et Nord Cette nouvelle publication de l observatoire de la Maison de l Emploi

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

La construction. en Franche-Comté. état des lieux du secteur décembre 2009 mise à jour : octobre 2010. Franche-Comté. emploi formation insertion

La construction. en Franche-Comté. état des lieux du secteur décembre 2009 mise à jour : octobre 2010. Franche-Comté. emploi formation insertion La en Franche-Comté état des lieux du secteur décembre 2009 mise à jour : octobre 2010 emploi formation insertion Franche-Comté 1 - septembre 2010 - Efigip Composition du secteur NAF 700 (1) correspondant

Plus en détail

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique Synthèse Les techniciens et agents de maîtrise de l électricité et de l électronique rassemblent les salariés qui participent

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau FORMATION Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau Solange RATTIN SCEES Bureau de l information statistique L enseignement technologique et professionnel

Plus en détail

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés n 58 novembre 2010 ISSN 1967-6158 Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi Données 2008 emploi formation insertion Franche-Comté La loi du 10 juillet 1987 relative à l obligation

Plus en détail

Activités financières et d'assurance

Activités financières et d'assurance Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles État des lieux du secteur Activités financières et d'assurance juillet 2012 emploi formation insertion Franche-Comté À partir des données de 2009, le

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

Qualification. Niveau technique requis par le poste de travail

Qualification. Niveau technique requis par le poste de travail 22 L'EMPLOI EST-IL DE PLUS EN PLUS QUALIFIE? A Qu'est-ce que la qualification de l'emploi? a) Définitions 1. La qualification peut se définir comme l'ensemble des aptitudes acquises par l'individu ou requises

Plus en détail

Évolution des effectifs et caractéristiques du domaine en 1999

Évolution des effectifs et caractéristiques du domaine en 1999 TOURISME ET TRANSPORTS A vec 62 emplois et 8,3 % des actifs, les métiers du tourisme et du transport constituent le 4 e domaine professionnel dans la région. Les effectifs ont progressé de 34 % entre 1982

Plus en détail

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Magali Beffy, Delphine Perelmuter* Pour l année scolaire 2007-2008, les

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes Numéro 153 : novembre 2013 Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes En Midi-Pyrénées, le revenu annuel net des femmes salariées est inférieur de 28 % à celui des hommes en 2010. Elles

Plus en détail

Projet subventionné par la Commission Européenne.

Projet subventionné par la Commission Européenne. Projet du Ministère de la Promotion Féminine «L égalité de salaire, défi du développement démocratique et économique» réalisé dans le cadre de la stratégie communautaire en matière d égalité entre les

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

VAL-D'OISE. Présentation du territoire

VAL-D'OISE. Présentation du territoire Population totale du territoire 1 180 365 VAL-D'OISE Présentation du territoire Poids dans la région 10,0% Nombre de communes 185 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi

Plus en détail

Synthèse 2008 Évolutions récentes dans l Arc jurassien

Synthèse 2008 Évolutions récentes dans l Arc jurassien Synthèse 2008 Évolutions récentes dans l Arc jurassien Depuis 1999, la Suisse et l Union Européenne (UE) ont conclu un ensemble d accords dont une des caractéristiques particulières est d introduire dans

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

CONSULTATION EN DIRECTION DES JEUNES COSTARMORICAINS AGES DE 18 A 25 ANS ET DES ACTEURS DE LA JEUNESSE] Portrait social des Jeunes costarmoricains

CONSULTATION EN DIRECTION DES JEUNES COSTARMORICAINS AGES DE 18 A 25 ANS ET DES ACTEURS DE LA JEUNESSE] Portrait social des Jeunes costarmoricains 2011 [ORGANISATION D UNE CONSULTATION EN DIRECTION DES JEUNES COSTARMORICAINS AGES DE 18 A 25 ANS ET DES ACTEURS DE LA JEUNESSE] Portrait social des Jeunes costarmoricains Eneis Conseil accompagne les

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

observatoire statistique transfrontalier Synthèse 2014 Ain - Haute-Savoie Genève - Vaud

observatoire statistique transfrontalier Synthèse 2014 Ain - Haute-Savoie Genève - Vaud observatoire statistique transfrontalier Synthèse 2014 Ain - Haute-Savoie Genève - Vaud observatoire statistique transfrontalier sommaire Avant-propos 5 Territoires observés 6 1. Population 8 Démographie

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Roth Nicole Département emploi et revenus d activité INSEE Plan de la présentation Données de cadrage emploi et salaires Insertion

Plus en détail

Formation, qualification et emploi

Formation, qualification et emploi E 1 DEVELOPPEMENT RESPONSABLE Formation, qualification et emploi L accès à la formation des Véliziens est facilité par la proximité des grands pôles universitaires franciliens. La Ville dispose en outre

Plus en détail

Les déterminants des réussites professionnelles

Les déterminants des réussites professionnelles 9 es Journées d études Céreq Lasmas-IdL, Rennes, 15 et 16 mai 2002 «Formation tout au long de la vie et carrières en Europe» Les déterminants des réussites professionnelles Christine Gonzalez-Demichel,

Plus en détail

Fabrication de matériels de transport

Fabrication de matériels de transport État des lieux du secteur Fabrication de matériels juillet 2012 emploi formation insertion Franche-Comté À partir des données de 2009, le champ de l'exploitation des Dads de l'insee est étendu aux salariés

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 861 452 934 499 995 498 1 52 183 1 134 493 1 266 358 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 554 72 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 2 418 847 2 511 478 2 52 526 2 531 855 2 554 449 2 571 94 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail