DONS D'ASSURANCE VIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DONS D'ASSURANCE VIE"

Transcription

1 DONS D'ASSURANCE VIE Il est intéressant de donner par le biais d une assurance vie car ainsi, pour un coût modeste, on peut faire un don ultérieur substantiel. Plusieurs options sont envisageables : 1 ère option : 2 ème option : 3 ème option : 4 ème option : Le donateur contracte une nouvelle police et en fait immédiatement don à l'organisme de bienfaisance qui est alors propriétaire et bénéficiaire de la police. Le donateur donne une police déjà existante à l'organisme de bienfaisance qui est propriétaire et bénéficiaire de la police dans ce cas également. Le donateur reste propriétaire de la police et ce sont ses ayants droit qui en sont bénéficiaires. La totalité ou une partie du capital assuré sera versé à l'organisme de bienfaisance selon les termes du testament du donateur. Le donateur reste propriétaire de la police et désigne l'organisme de bienfaisance comme bénéficiaire. Considérons les avantages et les inconvénients de ces différentes options. Avant 1996, le montant des dons pouvant être utilisé pour réduire ses impôts s'élevait à 20 % maximum du revenu net. La première et la deuxième option étaient donc plus intéressantes. En effet, les primes d'assurance versées par un donateur dans le cadre d une police d assurance vie dont l organisme de bienfaisance était propriétaire faisaient l objet d un crédit d impôt. Selon la deuxième option, le donateur pouvait bénéficier d un crédit d'impôt d'un montant égal à la valeur de rachat de l'assurance vie. Aucun crédit d'impôt ne s'appliquait au capital assuré dans les cas de ces options, mais cela ne posait habituellement pas un problème compte tenu du faible montant de la contribution. Avec l'augmentation du plafond du crédit d impôt à 100 % du montant du don l'année du décès et l'année précédente, il est devenu plus intéressant d'envisager les autres stratégies. Selon la troisième option, par exemple, aucun crédit d'impôt ne s applique aux primes versées par le donateur, mais le capital assuré reçu lors de la succession et versé à l'organisme de bienfaisance conformément au testament donne lieu à des crédits d'impôt l'année du décès et

2 l'année précédente. Cela peut permettre d'éliminer l'impôt sur le revenu payable pour ces années-là. La troisième option, cependant, est problématique pour diverses raisons : Le capital assuré est soumis aux créanciers de la succession; le capital assuré est soumis aux taxes provinciales sur la succession; le don à l'organisme de bienfaisance peut être retardé par des problèmes administratifs liés à la succession, tels que des questions légales de validité du testament. Ces problèmes peuvent être résolus par le choix de la quatrième option, où l'organisme de bienfaisance est nommé directement bénéficiaire de la police d'assurance vie. Cette stratégie, à laquelle il n'était pas possible de recourir avant son introduction dans le budget de février 2000, s'applique aux décès survenus après Cette dernière option présente les mêmes avantages fiscaux que la troisième, mais en évitant les problèmes mentionnés. Dans la plupart des cas, par conséquent, on recommande la quatrième option à ceux qui désirent tirer profit de l avantage fiscal conséquent présenté par un don fait au moment du décès. Exemples Dans les exemples suivants, on considère que le donateur est en mesure de réclamer des crédits d'impôt dans les limites du plafond stipulé par la Loi de l'impôt sur le revenu. Le plafond est de 75 % du revenu net, à l'exception de l'année du décès et de l'année précédente, cas dans lesquels il est de 100 %. Par souci de simplification, dans les exemples fournis le taux d'imposition marginal est de 45 % alors qu en réalité ce taux varie. Première option : Achat d'une nouvelle police et cession à l'organisme de bienfaisance L'une des meilleures manières de faire un don planifié d'assurance vie est sans doute d'acquérir une assurance sur la tête du donateur. Généralement, le donateur contracte la police et la cède immédiatement à l'organisme de bienfaisance. La prime initiale est versée par le donateur après que l'organisme de bienfaisance soit devenu titulaire de la police. C'est moins compliqué, on évite ainsi que les signataires autorisés de l'organisme de bienfaisance aient à demander la police au nom de l'organisme. L'organisme est bien sûr nommé bénéficiaire de la police. Commented [i1]: Mistake in the English text? : than instead of then

3 Envisageons l'exemple de Mary, 46 ans, qui possède un revenu discrétionnaire mais ne peut se permettre de faire une contribution en capital à la FCNÉ. Elle achète une assurance vie d'une valeur de $, désigne l'organisme comme titulaire et bénéficiaire et paye les primes annuelles de $ pendant environ cinq ans. Chaque année, elle reçoit un reçu pour don équivalant au montant des primes versées. Son crédit d'impôt est d'approximativement 720 $ (45 %). Il ne sort de sa poche que 880 $ par an pour un don futur de $. Deuxième option : Cession d'une police établie à un organisme de bienfaisance Il est également possible de donner une police déjà établie à un organisme de bienfaisance. Le montant admissible du don est alors la valeur de rachat de la police (s'il y en a une), mais le don, dans le cadre de l'impôt sur le revenu, entre dans la catégorie des dispositions. Il en résulte un revenu imposable pour le donateur dans la mesure où la valeur de rachat dépasse le prix de base rajusté de la police. Tout revenu imposable généré vient diminuer en partie ou en totalité les allègements d'impôt découlant directement du don. Néanmoins, le montant des primes payées par la suite fera l objet d un crédit d'impôt. Imaginons l'exemple de Freddie qui détient une assurance vie universelle d'une valeur de rachat de $ et d'un prix de base rajusté de $. Lors du transfert de la police à la FCNÉ, il se dégage un revenu de $ pour Freddie et, en se basant sur le taux d'imposition marginal de 45 %, il en résulte $ de taxes. Toutefois, Freddie bénéficie également d un crédit pour don de $, ce qui lui permet d'économiser environ $ d impôt. Les économies d'impôt nettes de Freddie, découlant du don de sa police d'assurance, seront de $. Freddie recevra également un reçu pour don qui s'appliquera aux primes futures versées au nom de la Fondation, conformément à la police. Troisième et quatrième options : Don du capital assuré au moment du décès Puisque le plafond pour don l'année du décès et l'année précédant le décès est plus élevé, il est intéressant de financer un organisme de bienfaisance grâce à un legs par le biais d une assurance vie. Une police d'assurance détenue par le donateur, dans laquelle les ayants droit sont nommés bénéficiaires, peut servir à couvrir un legs de bienfaisance prévu par le testament.

4 Comme simple exemple, envisageons le cas de Janet qui détient des actions négociables grâce auxquelles le gain en capital sera de $ (montant imposable de $) à son décès. Elle détient aussi un REER de $ qui est également intégralement imposable à sa mort. Les actions et le REER génèrent un revenu imposable de $ l'année du décès, entraînant des impôts à payer de $ si l'on applique un taux d'imposition marginal de 45 %. Les impôts à payer réduiraient la valeur de la succession disponible pour ses bénéficiaires. Elle désire préserver au mieux son patrimoine pour ses enfants tout en faisant un don de bienfaisance appréciable à la Fondation Communautaire de Nouvelle-Écosse (FCNÉ, la Fondation) à son décès. Une des manières habituelles de s'y prendre consiste à acquérir $ d'assurance vie pour couvrir les impôts. Janet pourrait toutefois faire un pas de plus et prendre une assurance de $ dont le capital irait à ses ayants droit et serait utilisé pour faire un don de bienfaisance à la Fondation en vertu du testament (troisième option). Dans le présent exemple, le don de $ aurait pour effet de supprimer ses impôts à payer l'année du décès. Si le montant du don dépasse le montant nécessaire pour éliminer tous les impôts l'année du décès, l'excédent pourrait être reporté pour contrer les revenus de Janet l'année précédant son décès. De cette manière, Janet reste titulaire de la police et elle conserve la totalité du pouvoir de décision concernant son utilisation. Cela lui permet également de réduire ou d'éliminer de manière importante l'impôt sur le revenu l'année du décès et l'année précédente tout en faisant un don généreux. Janet ne bénéficiera pas d'allègement d'impôt de son vivant. L'un des inconvénients est que le capital assuré est soumis aux frais, aux créanciers et aux retards administratifs associés à la succession (litiges légaux par exemple). Pour cette raison, Janet préférera sans doute nommer la FCNÉ, plutôt que ses ayants droit, bénéficiaire de la police (quatrième option). Les avantages fiscaux sont les mêmes que si le don avait été fait par le biais de son testament, mais en évitant ces éventuels problèmes.

5 RÉSUMÉ DES OPTIONS ET DES CONSÉQUENCES FISCALES Titulaire Bénéficiaire Reçu pour don du vivant de la personne Reçu pour don au moment du décès Fondation communautaire Fondation communautaire Juste valeur marchande à la date de transfert de la police plus primes annuelles Aucun Donateur Ayants droit Aucun Montant du don fait par testament Donateur Fondation communautaire Aucun Montant du capital assuré PROCÉDURES À SUIVRE POUR FAIRE DON D'UNE ASSURANCE VIE Désignation du titulaire d'une police d'assurance vie (première et deuxième options) 1. Céder un contrat d'assurance vie (nouveau ou déjà existant) à la FCNÉ et continuer à payer les primes. 2. Au moment du décès, le capital assuré est versé directement à la FCNÉ par la compagnie d'assurance. 3. Le montant des reçus pour don de bienfaisance correspond généralement à la valeur de rachat, s'il y en a une, de la police au moment du transfert de propriété additionnée de toute prime supplémentaire payée par le donateur. Le montant de la valeur de rachat qui dépasse le prix de base rajusté de la police est imposable pour le donateur. Désignation d'ayant droit comme bénéficiaire et legs du capital assuré (troisième option) 1. Les ayants droit sont nommés bénéficiaires de la police et un legs à la FCNÉ est inclus dans le testament.

6 2. Lors du décès, les ayants droit reçoivent le capital assuré et les exécuteurs versent ce capital à la FCNÉ (le capital assuré est soumis aux frais et aux créanciers de la succession). 3. Le donateur reçoit un reçu pour don équivalant au montant donné. 4. Le montant du don peut donner lieu à des déductions d'impôt l'année du décès et l'année précédente. Le plafond de déduction pour don l'année du décès et l'année précédente est 100 % du revenu du donateur pour chacune de ces années. (Le capital assuré n'est pas imposable, donc la totalité du montant du crédit d'impôt pour don peut servir à alléger les impôts sur d'autres revenus tels que le gain en capital ou les revenus issus d un REER après le décès). Désignation de la FCNÉ comme bénéficiaire de la police d'assurance (quatrième option) 1. La FCNÉ est nommée bénéficiaire de la police. 2. Lors du décès, la compagnie d'assurance verse le capital assuré directement à la FCNÉ. 3. Le donateur reçoit un reçu pour le montant du capital assuré qui est soumis au plafond de donation de 100 % mentionné plus haut. 4. Les donateurs qui désirent que le capital assuré soit exclu de la succession, qui ont besoin d'avoir accès à la valeur de rachat de la police ou qui veulent conserver la possibilité de changer de bénéficiaire pourraient préférer cette approche. Veuillez informer la FCNÉ des détails concernant votre don afin que vos souhaits philanthropiques soient respectés et qu'un reçu pour don soit émis au moment approprié. Pour établir un fonds, veuillez appeler la FCNÉ sans attendre au Le personnel, en collaboration avec vous et vos conseillers, établira quelles conditions vous permettraient d'atteindre tous vos objectifs philanthropiques. AVERTISSEMENT Tout renseignement et outil de référence n est fourni qu à titre d exemple, dans le but de clarifier les possibilités de don envers la FCNÉ. Tout a été fait pour assurer que l information présentée soit juste et opportune. Les donateurs que ces renseignements intéressent devraient

7 consulter un professionnel pour obtenir de l information indépendante concernant la meilleure manière d atteindre leurs objectifs. En outre, tout exemple fourni ne l est que dans un but illustratif et, par conséquent, ne doit pas être considéré sans l avis d un professionnel. 20/03/2007

LE DON PLANIFIÉ par l assurance vie BIENVENUE POUR LE BÉNÉFICE DES MISSIONS CHARITABLES EN PARTENARIAT AVEC :

LE DON PLANIFIÉ par l assurance vie BIENVENUE POUR LE BÉNÉFICE DES MISSIONS CHARITABLES EN PARTENARIAT AVEC : LE DON PLANIFIÉ par l assurance vie POUR LE BÉNÉFICE DES MISSIONS CHARITABLES BIENVENUE EN PARTENARIAT AVEC : 1 Objectifs spécifiques : Soutenir un organisme qui nous tient à cœur Bénéficier d un crédit

Plus en détail

Aidez vos clients à planifier leur avenir

Aidez vos clients à planifier leur avenir Aidez vos clients à planifier leur avenir L assurance en réponse aux besoins de planification personnelle de votre client Ce document est destiné aux conseillers uniquement. Il n a pas été rédigé à l intention

Plus en détail

Organismes de bienfaisance et assurance vie

Organismes de bienfaisance et assurance vie Organismes de bienfaisance et assurance vie Introduction Le présent bulletin porte sur les règles de base qui régissent les dons de bienfaisance à l aide d une police d assurance vie, et plus particulièrement

Plus en détail

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Don d assurance vie Une stratégie de constitution d un legs Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Plusieurs personnes disposent d une partie de revenu qu elles investissent et souhaitent

Plus en détail

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Introduction Le titulaire d un contrat d assurance vie (aussi appelé «police») doit ajouter à son revenu les gains réalisés par suite

Plus en détail

Réduction de l impôt à payer au décès

Réduction de l impôt à payer au décès SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE TRANSFERT DU PATRIMOINE STRATÉGIE N o 9 Réduction de l impôt à payer au décès Personne ne se réjouit à l idée de mourir et personne ne veut payer

Plus en détail

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Table des matières Le don planifié : Une contribution durable à l éducation de nos jeunes 3 Qu est-ce qu un

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Bulletin fiscal. Septembre 2011 PLACEMENTS EFFECTUÉS DANS UN REER OU UN FERR

Bulletin fiscal. Septembre 2011 PLACEMENTS EFFECTUÉS DANS UN REER OU UN FERR Bulletin fiscal Septembre 2011 PLACEMENTS EFFECTUÉS DANS UN REER OU UN FERR À certaines conditions, un particulier peut utiliser les fonds de son REER autogéré ou de son FERR autogéré pour investir sous

Plus en détail

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Les Canadiens sont des gens généreux. Chaque année, ils sont des milliers à soutenir les causes qui leur tiennent

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5))

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Introduction Bien des propriétaires d entreprises se demandent,

Plus en détail

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces :

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces : Solutions d assurance-vie Produits Actifs Occasions Garanties Croissance Capital Protection Revenu Avantage Solutions Options Stabilité PLANIFIER AUJOURD HUI. ASSURER L AVENIR. Transfert du patrimoine

Plus en détail

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie À l usage exclusif des conseillers Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie FINANCIÈRE SUN LIFE Temporaire Sun Life Vie primes limitées Sun Life Universelle Sun Life et Universelle Sun Life Max Vie

Plus en détail

VIVRE AVEC CONFIANCE.

VIVRE AVEC CONFIANCE. VIVRE AVEC CONFIANCE. Pour mieux vous démontrer le rôle de l assurance-vie au sein de cette stratégie, nous utiliserons des illustrations comportant les éléments suivants : une compagnie (OPCO), une société

Plus en détail

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Renseignements L'assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison de la croissance

Plus en détail

Fonctionnement du gel successoral

Fonctionnement du gel successoral Planification de la relève Deuxième partie : La génération qui suit par LORI MATHISON Voici le deuxième d une série de trois articles rédigés par Lori Mathison sur les aspects fiscaux de la succession

Plus en détail

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers par LORI MATHISON Voici le dernier d une série de trois articles rédigés par Lori Mathison et publiés sur le Reper portant

Plus en détail

Tirez le maximum de vos dons de bienfaisance en 2015

Tirez le maximum de vos dons de bienfaisance en 2015 Tirez le maximum de vos dons de bienfaisance en 2015 Le 30 janvier 2015 N o 2015-07 Les incitatifs offerts par le Canada au titre des dons de bienfaisance sont conçus pour faciliter votre appui aux organismes

Plus en détail

l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital

l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital Solutions de protection Tout sur l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital avec la Standard Life À l intention du représentant en assurance. Bonjour. La Loi de l impôt sur le

Plus en détail

Renseignements fiscaux de NexGen :

Renseignements fiscaux de NexGen : Renseignements fiscaux de NexGen : Assurance vie et planification de patrimoine fiscalement efficace Avec Dale Durand, v.-p., planification successorale et fiscale Disclaimer Investir mieux : Les placements

Plus en détail

Comment réduire les impôts des propriétaires d entreprises:

Comment réduire les impôts des propriétaires d entreprises: Comment réduire les impôts des propriétaires d entreprises: Pour voir une différence au quotidien! «In this world nothing can be said to be certain, except death and taxes!» Benjamin Franklin Le principe

Plus en détail

Revenu de retraite majoré

Revenu de retraite majoré 1 Revenu de retraite majoré Capitalisation fiscalement avantageuse pour compléter votre revenu de retraite Considérations importantes Tous les commentaires relatifs à l'imposition sont de nature générale

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable William Francis Morneau, c.p., député Décembre 2015 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES ET PARTICULARITÉS DES PRODUITS

CARACTÉRISTIQUES ET PARTICULARITÉS DES PRODUITS Caractéristiques Régulier privilégiée Capital-décès Uniforme Uniforme Uniforme Périodes de paiement des Payables annuellement, les Payables annuellement, les Primes nivelées, payables pendant 20 augmentent

Plus en détail

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Bulletin fiscal Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois, peu de

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

---------------------------

--------------------------- F I S C A L I T E A P P L I C A B L E A U X D I V I D E N D E S P A Y E S P A R D E X I A Principe général : Les dividendes d actions payés par des sociétés belges à leurs actionnaires, quelque soit leur

Plus en détail

DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE

DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE Université d Ottawa University of Ottawa DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE UN HÉRITAGE POUR L AVENIR Donner à une université, c est laisser un héritage aux générations futures. C est permettre

Plus en détail

Planification successorale

Planification successorale Planification successorale Suzanne Désy L.L.B, D.D.N, Pl. Fin Aujourd hui Fiducie exclusive au conjoint Compte de dividende en capital (CDC) Règle sur la minimisation des pertes Fiducie exclusive au conjoint

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2014-134. Mai 2014

BULLETIN FISCAL 2014-134. Mai 2014 BULLETIN FISCAL 2014-134 Mai 2014 NOUVEAU CRÉDIT D IMPÔT DU QUÉBEC : LOGIRÉNOV Le gouvernement du Québec a annoncé les modalités d application d un nouveau crédit d impôt remboursable pour la rénovation

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

L'ASSURANCE VIE PLACEMENT

L'ASSURANCE VIE PLACEMENT L'ASSURANCE VIE PLACEMENT Une note de R i v i e r a F a m i l y O f f i c e Mise à jour : septembre 2004 Malgré les réformes de septembre 1997 et d octobre 1998, le cadre fiscal de l assurance vie demeure

Plus en détail

Programme d'assurance vie universelle relative à l'avance aux fins de placement

Programme d'assurance vie universelle relative à l'avance aux fins de placement Programme d'assurance vie universelle relative à l'avance aux fins de placement Une protection d assurance à coût modique et un accès immédiat à des capitaux de placement Programme d'assurance vie universelle

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mars 2011 RÉSIDENCE PRINCIPALE EXEMPTION POUR GAIN EN CAPITAL Nous allons aborder trois sujets touchant l exemption pour gain en capital relative à une résidence principale. Choix

Plus en détail

1 Origine. Fondation du Grand Séminaire de Montréal 2065, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3H 1G6 Téléphone : 514-925-0005

1 Origine. Fondation du Grand Séminaire de Montréal 2065, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3H 1G6 Téléphone : 514-925-0005 1 Origines 2 Une Fondation pas comme les autres 3 Coût annuel de la formation des futurs prêtres 4 Comment contribuer à la Fondation 5 Don 6 Don au décès de parents-es ou d amis-es 7 Don pour une rente

Plus en détail

La propriété d un contrat d assurance vie : guide à l intention des conseillers professionnels

La propriété d un contrat d assurance vie : guide à l intention des conseillers professionnels La propriété d un contrat d assurance vie : guide à l intention des conseillers professionnels Unité de Planification Fiscale et Successorale Qui détient l assurance vie? Votre client a besoin d une assurance

Plus en détail

Stratégie de transfert du patrimoine de l entreprise

Stratégie de transfert du patrimoine de l entreprise Série Monarque de la Transamerica Guide du client Stratégie de transfert du patrimoine Série Monarque La logique à l appui de la solution Série Monarch Monarque Series La logique à l appui de la solution

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE?

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE? COMMENT S Y PRENDRE? 1. L'ÉPARGNE-PENSION, C EST QUOI? L'épargne-pension vous permet de vous constituer une pension complémentaire à votre initiative individuelle. Au passage, vous pouvez déduire ce que

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

Comprendre l'assurance vie entière avec participation

Comprendre l'assurance vie entière avec participation Comprendre l'assurance vie entière avec participation Qu'est-ce que l'assurance vie entière avec participation? L'assurance vie entière avec participation prévoit : des primes, des valeurs de rachat et

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

Fiducies familiales et stratégies de gel ou de dégel successoral dans un marché à la baisse. Par M. Éric Julien, LL.B, LL.M.Fisc.

Fiducies familiales et stratégies de gel ou de dégel successoral dans un marché à la baisse. Par M. Éric Julien, LL.B, LL.M.Fisc. Fiducies familiales et stratégies de gel ou de dégel successoral dans un marché à la baisse Par M. Éric Julien, LL.B, LL.M.Fisc. 514-858-3329 Plan de la présentation 2 Discussion sur les caractéristiques

Plus en détail

Stratégies fiscales pour la succession d une entreprise agricole

Stratégies fiscales pour la succession d une entreprise agricole Stratégies fiscales pour la succession d une entreprise agricole Le secteur agricole représente une partie importante de l économie canadienne. Il s agit d un secteur où la plupart des entreprises sont

Plus en détail

Le Régime de retraite assurée d entreprise. Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu

Le Régime de retraite assurée d entreprise. Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu Le Régime de retraite assurée d entreprise Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu L opportunité Des propriétaires d entreprise qui ont besoin d assurance pour les

Plus en détail

Paragraphe 128(6) LIR 107(6)

Paragraphe 128(6) LIR 107(6) 296 Paragraphe 128(6) 107(6) Le paragraphe 107(6) est une disposition anti-évitement qui s applique en cas d acquisition d une participation au capital d une fiducie dont un des biens comporte une perte

Plus en détail

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 Table des matières xv Table des matières Table des schémas et tableaux...xxv Liste des sigles et acronymes... xxvii Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 1. Le cadre fiscal canadien et

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois,

Plus en détail

LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME

LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME Une note de Riviera Family Office Mise à jour : juillet 2004 Les principaux avantages fiscaux des valeurs mobilières Aucune imposition sous

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2012-124

BULLETIN FISCAL 2012-124 BULLETIN FISCAL 2012-124 Mai 2012 FIDUCIE ET CHOIX DES FIDUCIAIRES PROBLÈMES POTENTIELS Le Code civil du Québec requiert pour toutes les fiducies la présence d au moins un fiduciaire (fiduciaire indépendant)

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

PLANIFICATION SUCCESSORALE. présenté par Peter Lillico et Steven Bark

PLANIFICATION SUCCESSORALE. présenté par Peter Lillico et Steven Bark PLANIFICATION SUCCESSORALE présenté par Peter Lillico et Steven Bark PLANIFICATION SUCCESSORALE CONSEILS ET PIÈGES DES IMPÔTS, DES IMPÔTS ET ENCORE DES IMPÔTS! Impôt sur le revenu Impôt sur les gains en

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC I DETERMINATION DE LA RESIDENCE Au plan fiscal, les conséquences résultant pour un résident et ressortissant français de son installation au Maroc dépendent

Plus en détail

5 éléments essentiels à retenir pour optimiser vos revenus nets après impôt. www.planimedic.com

5 éléments essentiels à retenir pour optimiser vos revenus nets après impôt. www.planimedic.com 5 éléments essentiels à retenir pour optimiser vos revenus nets après impôt 1. Report d impôt 1. L incorporation Un outil de report d impôt Taux d imposition marginal en 2014 d un particulier: 50% Taux

Plus en détail

Attention au piège des contrats d assurance vies multiples

Attention au piège des contrats d assurance vies multiples Attention au piège des contrats d assurance vies multiples décembre 2014 L une des raisons qui rendent attrayants les contrats d assurance-vie détenus par des sociétés, c est la possibilité de produire

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Le traitement fiscal des fonds communs de placement pour les particuliers

Le traitement fiscal des fonds communs de placement pour les particuliers C Le traitement fiscal des fonds communs de placement pour les particuliers e feuillet de renseignement porte sur le traitement fiscal des revenus reçus de fonds communs de placement canadiens. Il explique

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE

LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE Les présentes lignes directrices sont fournies par la SUN LIFE DU CANADA, COMPAGNIE D'ASSURANCE-VIE, pour les

Plus en détail

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances Protégez vos employés tout en réalisant des économies Table des matières Protégez vos employés tout en réalisant des économies 1 Qu est-ce qu

Plus en détail

Quelques notions de fiscalité applicables à certains produits d assurance

Quelques notions de fiscalité applicables à certains produits d assurance Quelques notions de fiscalité applicables à certains produits d assurance Mars 2013 L éléphant, symbole de nos 100 ans de force et de solidité. 1 Sujets traités > Règles applicables à certains transferts

Plus en détail

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité - 1 - Qu est-ce que les Fonds de catégorie de société Concept éprouvé: Fonds de catégorie de société créée en 1987 42 choix de part de Fonds

Plus en détail

Formation continue des conseillers

Formation continue des conseillers Connaissance formation continue éducation en ligne perception participation Le placement protégé pour particuliers Une solution efficace sur le plan fiscal qui fait appel à l assurance-vie exonérée pour

Plus en détail

Décès du rentier d un REER

Décès du rentier d un REER Décès du rentier d un REER E n général, le rentier est la personne à laquelle un régime de retraite paie un revenu de retraite. Ce feuillet de renseignements porte sur le traitement aux fins de l impôt

Plus en détail

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine Investir en SCPI Une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un produit d investissement collectif non coté investi en immobilier. L acquisition de parts de SCPI permet à l investisseur d effectuer

Plus en détail

Le partage du patrimoine familial. Une nouvelle stratégie pour vous et votre famille

Le partage du patrimoine familial. Une nouvelle stratégie pour vous et votre famille Le partage du patrimoine familial Une nouvelle stratégie pour vous et votre famille Il existe une méthode excellente et unique qui consiste à utiliser une assurance vie universelle pour améliorer votre

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) QUESTIONS FRÉQUENTES SECTION 1 : Général 1.1 Qu'est-ce que le RIC? 1.2 Qui peut souscrire au RIC? 1.3 Quel est le montant minimum d'une souscription? 1.4 Peut-on souscrire tout

Plus en détail

Chiffres clés pour 2013

Chiffres clés pour 2013 Chiffres clés pour 2013 Certains produits d investissement et d épargne peuvent vous procurer un bel avantage fiscal. Que ce soit l épargne-pension, votre compte d épargne, retrouvez un tableau récapitulatif

Plus en détail

POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ( ci-après, la Politique)

POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ( ci-après, la Politique) POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ( ci-après, la Politique) CA 2014-10-21 point 1.11 1. Objectif 1.1 La Politique a pour objectif de préciser les principes qui guident La Fondation de l Université Laval

Plus en détail

Imposition des sociétés

Imposition des sociétés Imposition des sociétés Introduction L imposition des sociétés est un sujet qui revêt une grande importance pour toute personne qui s occupe de planification financière ou successorale. La mise en place

Plus en détail

CONSEILS. auxclients FONDS ENREGISTRÉ DE REVENU DE RETRAITE (FERR) Guide administratif ÉTABLISSEMENT D'UN COMPTE FERR VERSEMENTS FERR

CONSEILS. auxclients FONDS ENREGISTRÉ DE REVENU DE RETRAITE (FERR) Guide administratif ÉTABLISSEMENT D'UN COMPTE FERR VERSEMENTS FERR CONSEILS auxclients FONDS ENREGISTRÉ DE REVENU DE RETRAITE (FERR) Guide administratif ÉTABLISSEMENT D'UN COMPTE FERR Un Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR ou FRR) peut être établi en tout temps;

Plus en détail

Contrats d assurance vie avec droits acquis

Contrats d assurance vie avec droits acquis Contrats d assurance vie avec droits acquis Introduction Le budget fédéral de novembre 1981 proposait des modifications fondamentales à l égard du traitement fiscal avantageux accordé aux contrats d assurance

Plus en détail

Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie

Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie Le point de vue du particulier L assurance vie est bien connue pour sa capacité de procurer des liquidités qui permettent de

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Ce document a été établi à titre d information sur les principes généraux de la fiscalité des personnes en situation de handicap. Il est

Plus en détail

Le Régime de transfert des actifs d entreprise

Le Régime de transfert des actifs d entreprise Le Régime de transfert des actifs d entreprise Si quelqu un doit profiter du travail acharné de votre client, ce devrait être sa famille, n est-ce pas? Marché cible Le propriétaire d une compagnie privée

Plus en détail

Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent

Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent Octobre 2015 Jamie Golombek Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Services consultatifs de gestion de patrimoine CIBC

Plus en détail

Solutions d'assurance pour les particuliers

Solutions d'assurance pour les particuliers Solutions d'assurance pour les particuliers Solide. Fiable. Sûre. Avant-gardiste. Vous nous avez dit que l un de vos plus grands défis était d aider vos clients à trouver des solutions s adaptant à leurs

Plus en détail

Date : Août 2015. L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION?

Date : Août 2015. L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION? boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT

Plus en détail

B.O.I. N 106 du 6 JUIN 1997 [BOI 5I-7-97 ]

B.O.I. N 106 du 6 JUIN 1997 [BOI 5I-7-97 ] B.O.I. N 106 du 6 JUIN 1997 [BOI 5I-7-97 ] Références du document 5I-7-97 Date du document 06/06/97 2. Application de la CSG dans le temps La CSG prélevée en application des dispositions de l'article 1600-0

Plus en détail

EST-CE LE BON MOMENT POUR EFFECTUER UN GEL SUCCESSORAL?

EST-CE LE BON MOMENT POUR EFFECTUER UN GEL SUCCESSORAL? Automne 2009 Le groupe d expertise en droit fiscal de Miller Thomson Pouliot publie périodiquement des bulletins à l intention des clients du cabinet. Nous vous invitons à acheminer ce courriel à toute

Plus en détail

Personne(s) assurées(s) Garantie(s) Montant(s) d assurance. JEANNE D ARC Assurance sur une tête 1 000 000 $

Personne(s) assurées(s) Garantie(s) Montant(s) d assurance. JEANNE D ARC Assurance sur une tête 1 000 000 $ Mme Jeanne D Arc 123 rue Russell OTTAWA ON K9K 1Z1 Contrat n : 005345678 Relevé établi le : 7 novembre 2004 Période visée : Du 7 aôut 2004 au 6 novembre 2004 Si vous avez des questions à poser, n hésitez

Plus en détail

Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés

Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés Objectifs du présent article : Établir la différence entre le facteur d équivalence (FE) et le facteur d équivalence pour services passés

Plus en détail

Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie

Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie Normand Gervais Vice-président, Administration Assurance et rentes individuelles 1 Conférence Élite, 24 au 31 octobre

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Les principales mesures qui concernent votre patrimoine sont les suivantes : Gel du barème de l impôt sur le revenu

NOTE D INFORMATION. Les principales mesures qui concernent votre patrimoine sont les suivantes : Gel du barème de l impôt sur le revenu 36, rue de Monceau 75008 Paris 61, rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone-finance.fr NOTE D INFORMATION Date : 14 janvier 2013 Objet : Loi de finances pour 2013, loi de finances rectificative

Plus en détail

Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Avril 2013

Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Avril 2013 Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Avril 2013 Crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) 2 S O M M A I R E PAGES Présentation du CICE 3 Modalités de calcul 4 Les obligations déclaratives 6 La comptabilisation

Plus en détail

Le transfert de la propriété au point de vue de la fiscalité Carnet «E»

Le transfert de la propriété au point de vue de la fiscalité Carnet «E» Le transfert de la propriété au point de vue de la fiscalité Carnet «E» Carnet «E» Le transfert de la propriété au point de vue de la fiscalité Contexte du présent carnet Le PDG de la PME devra un jour

Plus en détail

www.financeimmo.com 1 - Introduction sur le crédit relais. 2 - Le prêt relais associé à un prêt amortissable classique.

www.financeimmo.com 1 - Introduction sur le crédit relais. 2 - Le prêt relais associé à un prêt amortissable classique. Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

A U D I K A G R O U P E

A U D I K A G R O U P E Page 1 sur 8 A U D I K A G R O U P E Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 58 avenue Hoche 75008 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et

Plus en détail

Politique d'acceptation des dons. Adoptée par le Conseil d'administration de la Fondation HEC Montréal le 15 novembre 2013

Politique d'acceptation des dons. Adoptée par le Conseil d'administration de la Fondation HEC Montréal le 15 novembre 2013 Politique d'acceptation des dons Adoptée par le Conseil d'administration de la Fondation HEC Montréal le 15 novembre 2013 Mise à jour: Le 6 février 2015 POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS Fondation HEC Montréal

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail