Fiches concept SEGMENTATION. 1ère Fiche : Enjeux et principes de la segmentation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiches concept SEGMENTATION. 1ère Fiche : Enjeux et principes de la segmentation"

Transcription

1 Fiches concept SEGMENTATION 1ère Fiche : Enjeux et principes de la segmentation Un marché est un ensemble de consommateurs (ou de clients) potentiels d un produit tangible ou intangible. La plupart des marchés sont constitués d acheteurs très différents les uns des autres, par de multiples aspects : attentes et besoins, comportements d achat et de consommation, critères de choix des produits... sont divers et hétérogènes. Les marchés arrivés en phase de maturité sont en général particulièrement hétérogènes. La segmentation des marchés consiste à découper les marchés en sous-groupes les plus homogènes possible et les plus différents les uns des autres. L objectif poursuivi lors de l opération de segmentation est donc la recherche de l homogénéité qui permettra dans les phases ultérieures de la démarche (ciblage et positionnement) de calibrer au mieux la proposition marketing et la stratégie de communication vers les cibles de l entreprise, tout en la rendant économiquement rentable. Copyright CVG SEGMENTATION - 1 -

2 2ème Fiche : Comment aborder la segmentation d un marché? La démarche générale consiste à : 1. Identifier plusieurs facteurs qui pourraient expliquer ou caractériser les comportements d achat ou de consommation au sein du marché. 2. Choisir le critère le plus discriminant par rapport à l achat et à la consommation du produit/service considéré, et découper le marché en sousensembles plus homogènes en fonction de ce critère. 3. Mesurer la taille, le potentiel et l attractivité des segments identifiés. 4. Etablir le profil des différents segments. L identification des facteurs explicatifs ou caractéristiques des comportements d achat ou de consommation sera déterminé via une étude de marché (généralement une étude quantitative précédée d une qualitative - voir outils d informations marketing). Ensuite viendront l analyse factorielle et l analyse topologique qui déboucheront sur le choix des critères pertinents et des segments proprement dits, qui doivent être aussi homogènes que possible tout en étant bien contrastés les uns par rapport aux autres. Les segments étant définis, on reviendra vers une phase d étude et d évaluation qui consiste à mesurer, si cela est possible, la taille des segments (en nombre de prospects/clients, en volume d achat et en valeur). On analysera aussi le potentiel et l attractivité de chaque segment en tenant compte de son évolution dans le temps (segment en croissance, stable ou en décroissance), l état et l intensité de la concurrence, les éléments de risque...). Ceci sera indispensable lorsque l on abordera le ciblage. Enfin, on procédera à l identification du profil des segments, grâce aux données résultant de l étude du marché. Ceci sera nécessaire pour mettre en place les politiques de communication, de conviction et de communication. Ce profil comprendra des données de nature socioéconomique et comportementale. Copyright CVG SEGMENTATION - 2 -

3 Copyright CVG SEGMENTATION - 3 -

4 3ème Fiche : Variables de segmentation liées aux caractéristiques des clients Les marchés peuvent être segmentés selon des variables descriptives (décrivant de manière objective un certain nombre de caractéristiques des clients). Ces variables descriptives permettent de découper l ensemble " marché " en sous-ensembles plus homogènes, notamment lorsque le comportement d achat et de consommation est lié au profil personnel du consommateur (origine géographique, âge, revenu, profession, etc..). a) Pour ce qui concerne les marchés de consommation, ces variables descriptives peuvent être rangées en trois grandes catégories : 1) Les variables géographiques : La segmentation géographique consiste à découper le marché en plusieurs unités territoriales (pays, régions, communes, etc.). 2) Les variables socio-économiques et démographiques : La segmentation démographique est d application lorsque les comportements s expliquent par l appartenance du consommateur au genre masculin ou féminin, à une tranche d âge, à un cycle de vie familial, à une taille de ménage, à une appartenance religieuse, ethnique,... On utilise la segmentation socio-économique lorsque les comportements du consommateur se différencient le plus en fonction de leurs revenus, de leur formation, de leur appartenance à une classe sociale 3) Les variables psychographiques : La segmentation psychographique consiste à découper le marché selon la personnalité des consommateurs (autoritaires, soumis, introvertis, extravertis, conformistes, non-conformistes,...) ou selon leur style de vie (recentrés, décalés, superwomen, matérialistes, bcbg,...) Copyright CVG SEGMENTATION - 4 -

5 b) Pour ce qui concerne les marchés industriels (ou " B2B "), on distingue en général trois séries de variables descriptives : 1) La segmentation géographique (voir ci-dessus) 2) La segmentation sectorielle s utilise lorsque les comportements d achat des organisations sont différenciés selon leur appartenance à un secteur d activités donné (secteur chimique, pétrolier, métallurgique, sidérurgique, bancaire, etc.) 3) La segmentation par la taille est pertinente si la taille de l entreprise (mesurée en termes de CA, de nombre de personnes employées, etc.) conditionne les comportements d achat (fidélité au fournisseur, critères de sélection des fournisseurs, pouvoir de négociation, degré d exigence, etc..) Copyright CVG SEGMENTATION - 5 -

6 4ème Fiche : Variables de segmentation liées aux comportements des clients Les marchés peuvent être segmentés selon des variables liées au comportement des clients potentiels. Ces variables permettent de découper l ensemble "marché" en sous-ensembles plus homogènes (voir exemples), sur base des attentes des clients ou bénéfices recherchés, ou sur base de leur comportement d achat et/ou de consommation. Segmentation sur base des attentes ou des "bénéfices recherchés" Ce mode de segmentation repose sur la compréhension fine des bénéfices recherchés par les différents groupes de consommateurs. Par exemple, on isolera 4 segments de préférences dans le domaine de la consommation du dentifrice : Les personnes soucieuses de l apparence et de la blancheur des dents Les personnes soucieuses de l hygiène dentaire Les personnes recherchant la marque Les personnes sensibles au goût du dentifrice Chaque segment peut avoir des caractéristiques démographiques, géographiques, socio-économiques ou psychographies particulières. Par exemple, les personnes sensibles au goût du dentifrice se retrouveront majoritairement chez les enfants. Segmentation basée sur le comportement d achat et/ou de consommation Statut d utilisateur et taux d utilisation On peut découper le marché en non-utilisateurss, utilisateurs occasionnels, utilisateurs réguliers et utilisateurs intensifs. Ces différents groupes auront des comportements différents envers le produit. Exemples : marchés de l Internet, marché du transport aérien,... Sensibilité au prix Certains segments de marché se caractérisent par une sensibilité au prix prédominant sur tous les autres critères de choix. Ils se composent de consommateurs prioritairement influencés par le niveau de prix. Les autres consommateurs attachent moins d importance à cette variable, et prennent en considération la valeur de la proposition marketing. Fidélité à la marque Les marchés sont la plupart du temps composés de groupes de consommateurs dont l attachement aux marques est très différent. Certains consommateurs sont totalement fidèles à leur marque préférée, certains à plusieurs marques, certains sont totalement infidèles et opportunistes. Copyright CVG SEGMENTATION - 6 -

7 5ème Fiche : Variables de segmentation selon les conditions d utilisation du produit Un même produit peut être utilisé dans des conditions très différentes : Une chambre d hôtel ou un billet d avion pourront être vendus à des touristes ou à des hommes d affaire ; Le courant électrique peut être distribué auprès d industriels ou de ménages ; On peut commercialiser des appareils photographiques auprès de professionnels ou d amateurs ; La peinture est consommée par des bricoleurs ou par des entreprises de peintres professionnels... Nous pourrions multiplier les exemples de produits ou de services vendus dans des conditions d utilisation très différentes. Le principe de base de l utilisation de ce type de critère est fondé sur la diversité des attentes, besoins, comportements d achat des utilisateurs en fonction de leur statut. Copyright CVG SEGMENTATION - 7 -

8 6ème Fiche : Variables de segmentation selon les caractéristiques du produit Ceci est sans doute historiquement l un des premiers types de segmentation utilisés par les producteurs. Son origine est industrielle plutôt que commerciale. L idée est de découper le marché en fonction de la nature du produit lui-même. Ainsi, on trouve encore fréquemment des sociétés (ou des secteurs entiers) qui raisonnent de cette façon. Par exemple, le marché des poids lourds est souvent présenté selon le poids et la taille des camions. De même, on trouvera des segmentations du marché de la crème glacée selon les parfums ou selon la taille des pots... Ce type de raisonnement a été fortement battu en brèche ces dernières années. On s est en effet rendu compte que les motivations d achat étaient loin de recouper les caractéristiques des produits. Celles-ci sont une réponse aux besoins des clients et non la raison pour laquelle les clients achètent ou consomment. Faites l exercice de resegmenter selon d autres dimensions, plus orientées clients, un marché traditionnellement organisé selon les caractéristiques produits. Copyright CVG SEGMENTATION - 8 -

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Niveau : 1 ère Année Master Enseignant : KHERRI Abdenacer Date : 13/04/2015 Site web : www.mf-ehec.jimdo.com Durée : 1 heure 30 minutes

Plus en détail

performance commerciale

performance commerciale Logiciel GRC : Un outil au service de la performance commerciale Les Morning du WEB Juin 2014 Intervenant : Eric BLACHE Cabinet COFIJA CADRE EXPERT Eric BLACHE Cabinet COFIJA 35 ans d expérience dans les

Plus en détail

Segments de produits dans le marché des eaux embouteillées. Plan de la séance «La segmentation, le ciblage, le positionnement»

Segments de produits dans le marché des eaux embouteillées. Plan de la séance «La segmentation, le ciblage, le positionnement» Plan de la séance «La segmentation, le ciblage, le positionnement» La segmentation, le ciblage, le positionnement 1. La segmentation 2. Le ciblage 3. Le positionnement Un processus séquentiel Plan de la

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

LE PETIT RELATION CLIENT. Les pratiques clés en 15 fiches. Nathalie Houver

LE PETIT RELATION CLIENT. Les pratiques clés en 15 fiches. Nathalie Houver LE PETIT 2014 RELATION CLIENT Les pratiques clés en 15 fiches Nathalie Houver Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070826-0 Table des matières LA PRÉPARATION DE LA RELATION COMMERCIALE FICHE 1 Acquérir la

Plus en détail

Marketing mix. Service du commerce extérieur 22 février 2011

Marketing mix. Service du commerce extérieur 22 février 2011 Marketing mix Service du commerce extérieur 22 février 2011 Stratégie marketing Bien avant d avoir en main votre première commande, il vous faudra préparer un plan de marketing pour l exportation. À cette

Plus en détail

Produits laitiers de ferme

Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme CRIOC, novembre 2008 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Consommation de produits laitiers de ferme 4. Perception des produits laitiers de ferme

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING

INTRODUCTION AU MARKETING INTRODUCTION AU MARKETING L avènement du marketing Le marketing est une fonction dont l aboutissement est le résultat d un long processus de développement de l entreprise. Phases principales identifient

Plus en détail

Les critères de segmentation Critères Variables retenues Description Exemple Pays, région, ville, Chauffage,

Les critères de segmentation Critères Variables retenues Description Exemple Pays, région, ville, Chauffage, SYNTHÈSE DU CHAPITRE 11 : LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE. La segmentation. La segmentation de la demande consiste à définir des groupes de clients (des segments de clientèle) ayant des comportements homogènes

Plus en détail

L analyse de la gestion de la clientèle

L analyse de la gestion de la clientèle chapitre 1 - La connaissance du client * Techniques utilisées : observation, recherche documentaire, études de cas, études qualitatives (entretiens de groupes ou individuels, tests projectifs, analyses

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

CARTES INNOVANTES 2013

CARTES INNOVANTES 2013 ÉTUDE PUBLI-NEWS CARTES INNOVANTES 2013 8 e édition identifie pour vous les tendances majeures en matière de cartes bancaires innovantes n Une couverture mondiale : 500 cartes bancaires «pures», co-brandées

Plus en détail

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 01 42 71 28 14 FAX : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org Observatoire de l'habitat de Paris L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS NESPRESSO ÉTUDE DE CAS PROBLÉMATIQUE «Comment transformer un produit usuel, le café, en un produit haut de gamme?» PLAN Introduction I Nespresso, une filiale de NESTLÉ au concept novateur II NESPRESSO,

Plus en détail

Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise

Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise On ne peut concevoir l entreprise comme une entité isolée du milieu dans lequel elle agit. L entreprise

Plus en détail

Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication

Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication PETER STOCKINGER, PU Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication (Cours ICL 2A 01 c) Communication,

Plus en détail

OPINIONS ET COMPORTEMENTS DES CONSOMMATEURS : UN NOUVEL INDICATEUR «SITUATIONS DE VIE»

OPINIONS ET COMPORTEMENTS DES CONSOMMATEURS : UN NOUVEL INDICATEUR «SITUATIONS DE VIE» Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie OPINIONS ET COMPORTEMENTS DES CONSOMMATEURS : UN NOUVEL INDICATEUR «SITUATIONS DE VIE» Exploitation des enquêtes Consommation Anne-Delphine

Plus en détail

Planification stratégique

Planification stratégique Le marketing des services financiers Guide d auto-apprentissage LEÇON 3 Planification stratégique Objectif: Présenter la logique de la segmentation du marché et expliquer de quelle façon la décision relative

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 Une grande étude IPEA Vous voulez cerner le marché du meuble de salle de bains et explorer les pistes prospectives à l horizon 2020? A partir de

Plus en détail

Chapitre 1 : La consommation et l épargne

Chapitre 1 : La consommation et l épargne Chapitre 1 : La consommation et l épargne - 7 - Dans ce chapitre vous allez : - Distinguer les différents types de consommation. - Découvrir de quels facteurs dépend la consommation. - Étudier ce qu est

Plus en détail

Documents mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr. Attention :

Documents mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr. Attention : Documents mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Ecueils à éviter Il ne faut surtout pas sous-estimer les changements culturels dans l'organisation des entreprises. D'un côté, la technologie

Plus en détail

MARKETING STRATÉGIQUE ET

MARKETING STRATÉGIQUE ET MARKETING STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL Professeur Nicolas Kervyn 1 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES Partie I. Le nouveau rôle du marketing... 3 Chapitre 1 Le marketing et l orientation-marché... 3

Plus en détail

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL Enterprise Email Marketing Solutions & Services IMPLI PERT CATION INE N DÉLIV RABIL CE ITÉ W N E S Guide Pratique de l Emailing 2012 Conseils pratiques sur la meilleure façon de mettre en place des emails

Plus en détail

Stratégie commerciale

Stratégie commerciale Stratégie commerciale Plan Le groupe Ferrero Présentation du produit Le marché de la pâte à tartiner Segmentation Cible Positionnement Marketing Mix : les 4P Conclusion Historique Ferrero 1946 : élaboration

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 Stratégies marketing Augmenter sa créativité en période de changement Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 La présentation Marketing en temps de crise Quelques principes

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Les milieux Sinus au Credit Suisse

Les milieux Sinus au Credit Suisse Les milieux Sinus au Credit Suisse Dr.Marion Schäfer Table des matières: Introduction Segmentation dans le secteur financier Les milieux Sinus dans le secteur bancaire Critères de détermination des groupes-cibles

Plus en détail

Agence Conseil en Marketing et communication Numerique. Implantation : France & Espagne

Agence Conseil en Marketing et communication Numerique. Implantation : France & Espagne Agence Conseil en Marketing et communication Numerique Implantation : France & Espagne Optimise la notoriété et les performances de votre marque sur internet. Notre Métier ROI Media accompagne ses clients

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise POUR Enrichir le QuEbec Mesures pour renforcer l action du Québec en matière d intégration des immigrants Affirmer les valeurs communes de la société québécoise Affirmer les valeurs communes de la société

Plus en détail

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co QUI SOMMES-NOUS? Société de conseil indépendante spécialisée dans les paiements, le crédit et les services

Plus en détail

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578 1 UNIVERSITÉ LAVAL FACULTÉ DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION Certificat en gestion du développement touristique PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE IDENTIFICATION Titre et sigle

Plus en détail

CHAPITRE 1 : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ

CHAPITRE 1 : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ CHAPITRE : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ..Introduction.2. Le point de départ de l analyse micro-économique du consommateur.3. La fonction de demande individuelle.4. Effets

Plus en détail

SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS

SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS Service Education des Epargnants &Habilitation des Intervenants Sondage sur la culture financière d une population d internautes

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0 Universitaire : 2010.2011 0 Introduction : Chaque jour à travers le monde, des managers déplorent la baisse de fidélité de leurs clients qui sont courtisés plus fébrilement par des concurrents offrant

Plus en détail

Chapitre trois : Etude Empirique CHAPITRE TROIS ETUDE EMPIRIQUE Section I : Méthodologie de l étude 100 Section II : Analyse des résultats de recherche.. 106 99 Chapitre trois : Etude Empirique 100 Après

Plus en détail

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil Retour au sommaire Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil BIM n 05-12 février 2002 Karin BARLET ; Bonnie BRUSKY Nous vous présentions en novembre dernier les outils d étude de marché

Plus en détail

Hôtellerie & Tourisme

Hôtellerie & Tourisme SALARY SURVEY 2014 & & Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr INTRODUCTION Michael Page & est une division de Michael Page, leader du conseil en recrutement, spécialiste de

Plus en détail

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight» Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.935.4400 F.508.988.7881 www.idc-ri.com S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

Plus en détail

Les services à la personne : nouveaux marchés pour de nouveaux entrepreneurs

Les services à la personne : nouveaux marchés pour de nouveaux entrepreneurs C O L L E C T I O N F O C U S Les services à la personne : nouveaux marchés pour de nouveaux entrepreneurs C O L L E C T I O N F O C U S Les services à la personne : nouveaux marchés pour de nouveaux entrepreneurs

Plus en détail

Tous droits réservés

Tous droits réservés Tous droits réservés Dans le contexte actuel, l optimisation des revenus est devenue incontournable pour les acteurs touristiques. Cette rencontre avait pour objectifs : De familiariser les participants

Plus en détail

Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur

Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur La force de l engagement MD ÉTUDE TECHNIQUE Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur Les entreprises de commerce

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

APPROCHES AU CHANGEMENT DE COMPORTEMENT

APPROCHES AU CHANGEMENT DE COMPORTEMENT APPROCHES AU CHANGEMENT DE COMPORTEMENT Approches au changement de comportement 1. Poussée, Claque, Accolade et Coup de pouce 2. Marketing social 3. Outils additionnels 2 Poussée, Claque, Accolade et Coup

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

Conseil Spécialisé fruits et légumes

Conseil Spécialisé fruits et légumes Conseil Spécialisé fruits et légumes Proposition d axes pour l expérimentation pour 2013/2015 dans la filière fruits et légumes frais (hors pomme de terre) 18 décembre 2012 FranceAgriMer Préparation de

Plus en détail

VOYAGES RÊVE > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB. & hôtels de

VOYAGES RÊVE > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB. & hôtels de AUDIENCE GLOBALE : + 24 % EN 2013! (SOURCE MLP) > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB Informations & contact : VIP Médias Tél. +33 (0)4 42 23 22 45 voyagesdereve@vipmedias.com Voyages & Hôtels de Rêve

Plus en détail

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD une Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD BP 84 - Tél : 21 35 10 70 Fax : 21 35 00 96 - E-mail : ccd@intnet.dj - d'une opportunité à saisir, - d un partenariat à nouer, -

Plus en détail

Gestion de la Relation Client (GRC)

Gestion de la Relation Client (GRC) Techniques de DM pour la GRC dans les banques Page 2 I.1 Introduction La gestion de la relation client est devenue un processus essentiel dans les institutions bancaires. Ils essaient toujours d améliorer

Plus en détail

Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes.

Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes. Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes. CRM TO Collaboratif Vous êtes producteurs, vous êtes croisiéristes

Plus en détail

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B)

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B) Cours de Marketing -> L étude du marché, stratégies pour l entrée du produit sur le marché, pour balancer la demande et l offre, étude qualitative (ex : interroger un public ciblé) et quantitative (calculer

Plus en détail

UE Marketing Stratégique

UE Marketing Stratégique UE Marketing Stratégique Modèles et Méthodes du Marketing Stratégique Les différents modèles et méthodes en Marketing Stratégique Introduction Analyse des besoins (du marché de référence) Analyse d attractivité

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE ETAPE 2.3 : PLAN D ACTIONS ET PLANNING Novembre 2014 Jean-Philippe

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

«Théoriquement, si je peux couper les coûts suffisamment, on devrait pouvoir devenir profitable sans plus rien vendre»

«Théoriquement, si je peux couper les coûts suffisamment, on devrait pouvoir devenir profitable sans plus rien vendre» «Théoriquement, si je peux couper les coûts suffisamment, on devrait pouvoir devenir profitable sans plus rien vendre» Stratégie Marketing et CRM: Le Client Est Un Capital Jean - Charles Neau La croissance

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN Publié en novembre 2014 Afin de bien former des interventions, évaluer les progrès, et selon le cas, raffiner leurs stratégies, les décideurs ont

Plus en détail

Paris, 9 heures du matin, siège social d une multinationale agroalimentaire

Paris, 9 heures du matin, siège social d une multinationale agroalimentaire Introduction Paris, 9 heures du matin, siège social d une multinationale agroalimentaire Paul, chef de produit, s est réveillé ce matin avec un mauvais pressentiment qu il ne parvient pas encore à expliquer.

Plus en détail

BTS BLANC MUC/NRC 1 ère année

BTS BLANC MUC/NRC 1 ère année BTS BLANC MUC/NRC 1 ère année (Aucun document autorisé) Février 2010 Epreuve d Economie générale [2 heures] Questions de cours : A partir de vos connaissances de cours, répondez aux questions suivantes

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur

Plus en détail

L étudiant devra être capable d élaborer des stratégies de développement dans l entreprise, en situation réelle.

L étudiant devra être capable d élaborer des stratégies de développement dans l entreprise, en situation réelle. MASTER Européen de Management et de Stratégies touristiques Présentation : Ce master européen s adresse prioritairement à des étudiants ayant validé un diplôme de niveau II (Bac+3) dans les domaines de

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Chapitre 1 Distinguer

Plus en détail

Inégalités de salaires et de revenus, la stabilité dans l hétérogénéité

Inégalités de salaires et de revenus, la stabilité dans l hétérogénéité Inégalités de salaires et de revenus, la stabilité dans l hétérogénéité Gérard Cornilleau Des inégalités contenues, des classes moyennes fragiles Le débat sur les salaires n est plus aujourd hui dominé

Plus en détail

L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle»

L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle» Exemple de dossier de PDUC L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle» NB1 : Le dossier doit comporter 10 pages : passer en annexes les documents qui prennent trop de place dans le dossier (ex : Etude

Plus en détail

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3. Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3. Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3 Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts 1 PLAN DE LA LEÇON : 1.De la comptabilité générale à la comptabilité

Plus en détail

Mercator 8 e édition, 2006, Cinquième partie - Chapitre 19 : Je me teste sur Le marketing des services

Mercator 8 e édition, 2006, Cinquième partie - Chapitre 19 : Je me teste sur Le marketing des services Mercator 8 e édition, 2006, Cinquième partie - Chapitre 19 : Je me teste sur Le marketing des services Ce chapitre comporte un quiz de 35 questions de difficulté variable, disponible sur le CD-ROM des

Plus en détail

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Des tendances d évolution différenciées pour les femmes

Plus en détail

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC I - Gestion de la relation commerciale MODULE 1 : LA RELATION COMMERCIALE ET SON CONTEXTE La relation commerciale et les unités commerciales L unité commerciale physique La

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

A. Secteur services aux particuliers et à la personne

A. Secteur services aux particuliers et à la personne A. Secteur services aux particuliers et à la personne 1 Les services aux particuliers et à la personne I. Diagnostic sectoriel des Services aux Particuliers et A la Personne 1. Le contexte des entreprises

Plus en détail

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015 8 formations carrément commerciales Catalogue 2015 8 formations pour : vendre plus et mieux Vendre ses prestations intellectuelles page 4 La relation client dans la gestion de projet page 5 Apprendre à

Plus en détail

COMPTE RENDU. Billetterie en ligne : Une solution miracle pour le spectacle vivant? 6 décembre 2011

COMPTE RENDU. Billetterie en ligne : Une solution miracle pour le spectacle vivant? 6 décembre 2011 COMPTE RENDU 6 décembre 2011 Billetterie en ligne : Une solution miracle pour le spectacle vivant? EN PRÉAMBULE Grâce aux évolutions technologiques, il est désormais facile de se procurer un billet de

Plus en détail

Marketing Management, 11 e éd.

Marketing Management, 11 e éd. Marketing Management, 11 e éd. Philip Kotler, Bernard Dubois & Delphine Manceau Table des matières détaillée Les innovations de cette nouvelle édition De nouveaux thèmes et une nouvelle structure De nouveaux

Plus en détail

Section C et D. Abdellah HOUSSAINI

Section C et D. Abdellah HOUSSAINI INTRODUCTION AU MARKETING Cours Semestre 4 Section C et D Abdellah HOUSSAINI 1 Introduction au Marketing Première Partie: Le marketing classique I: Les concepts II: Le marketing stratégique III: Le marketing

Plus en détail

Les entreprises et le big data

Les entreprises et le big data Les entreprises et le big data Méthodologie Interrogation réalisée du 9 au 24 avril 2015. Un échantillon de 500 dirigeants et managers d entreprises, membres du comité de direction, représentatif des entreprises

Plus en détail

Donnez la possibilité à votre entreprise les moyens de mieux vendre. «Boostez vos ventes»

Donnez la possibilité à votre entreprise les moyens de mieux vendre. «Boostez vos ventes» Donnez la possibilité à votre entreprise les moyens de mieux vendre. «Boostez vos ventes» CRM LS Vip Vous êtes une agence de voyages, vous êtes un réseau et vous souhaitez booster vos ventes. Cette offre

Plus en détail

Partie 1 Comprendre le marketing

Partie 1 Comprendre le marketing Marketing Synthèse Table des matières Table des matières... 1 1. Le marketing au 21e siècle (CH 1)... 1 2. Elaborer une stratégie et un plan marketing (CH 2) + TP... 5 3. Satisfaire et fidéliser le client

Plus en détail

Management Chapitre 4 La Stratégie I) La notion de stratégie A) Caractéristiques

Management Chapitre 4 La Stratégie I) La notion de stratégie A) Caractéristiques L Management Chapitre 4 La I) La notion de stratégie A) Caractéristiques 1) Définition a stratégie : consiste pour une entreprise, à se fixer des objectifs à long terme et à se donner les moyens de les

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing 2012/2013 Démarche Marketing MODULE : BTS : DEMARCHE MARKETING Aouichaoui Moez Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 www.logistiquetn.me.ma, Tunis Aouichaoui Moez 1 Plan N.B

Plus en détail

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings > imprimés publicitaires > mailings adressés > e-mailings CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché > Ciblage & modalités de diffusion > Géomarketing INFORMATIQUE

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

Thème 1: MÉNAGES ET CONSOMMATION

Thème 1: MÉNAGES ET CONSOMMATION Thème 1: MÉNAGES ET CONSOMMATION A/ Comment les revenus et les prix influencent-ils le choix des consommateurs? Notions à découvrir Revenu disponible Consommation Épargne Pouvoir d'achat Dans cette première

Plus en détail

BusinessHIGHLIGHT L EXPÉRIENCE CLIENT : Inspirer. n 1022011 .../... UN LEVIER SIMPLE POUR SE DIFFÉRENCIER SOMMAIRE L APPARITION DE L EXPÉRIENCE CLIENT

BusinessHIGHLIGHT L EXPÉRIENCE CLIENT : Inspirer. n 1022011 .../... UN LEVIER SIMPLE POUR SE DIFFÉRENCIER SOMMAIRE L APPARITION DE L EXPÉRIENCE CLIENT BusinessHIGHLIGHT Inspirer L EXPÉRIENCE CLIENT : UN LEVIER SIMPLE POUR SE DIFFÉRENCIER L APPARITION DE L EXPÉRIENCE CLIENT SOMMAIRE L apparition de l expérience client Notre définition de l expérience

Plus en détail

q u estions santé d économie de la résultats Repères

q u estions santé d économie de la résultats Repères Bulletin d information en économie de la santée q u estions d économie de la santé résultats Repères Fin 2003, l Irdes a mené une enquête sur la protection sociale complémentaire d entreprise (PSCE) auprès

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL international business experts APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL OUTILS ET CLÉS DE SUCCÈS Par Jalal Benbrahim, MD - Wink Consulting OBJECTIF DU SÉMINAIRE Partager les éléments à prendre

Plus en détail

Les dessous des moteurs de recommandation

Les dessous des moteurs de recommandation Les dessous des moteurs de recommandation La personnalisation est un enjeu majeur du e-commerce aujourd hui. Elle réveille l esprit commerçant dans les boutiques en ligne en remettant le visiteur au cœur

Plus en détail

PRIX DE CESSION DES 100 DERNIERES TRANSACTIONS DE CABINETS DENTAIRES

PRIX DE CESSION DES 100 DERNIERES TRANSACTIONS DE CABINETS DENTAIRES PRIX DE CESSION DES 100 DERNIERES TRANSACTIONS DE CABINETS DENTAIRES étudiées par Interfimo Edition de janvier 2015 disponible sur www.interfimo.fr Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle,

Plus en détail

Création d'entreprises : chiffres Novembre 2013

Création d'entreprises : chiffres Novembre 2013 La création d entreprise à Saint-Pierre et Miquelon Panorama 2012/ , une cuvée exceptionnelle pour la création 69 nouvelles entreprises ont vu le jour au 15/11/. Ce nombre a augmenté de 93% par rapport

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION DU HANDICAP : Les personnes handicapées motrices à domicile (enquête HID 1999)

LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION DU HANDICAP : Les personnes handicapées motrices à domicile (enquête HID 1999) Délégation ANCREAI Ile-de-France CEDIAS - 5 rue Las-Cases 75007 PARIS Tél : 01 45 51 66 10 Fax : 01 44 18 01 81 E-mail : creai.idf@9online.fr Contact : Carole PEINTRE LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION

Plus en détail

L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME. Guide utilisateur

L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME. Guide utilisateur L outil de réservation en ligne de Carlson Wagonlit Travel dédié aux PME Guide utilisateur Connexion et profils Copyright 2008 CWT 2 Aux prochaines connexions, il vous suffira d entrer votre identifiant

Plus en détail

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais Synthèse des résultats Septembre 2013 Etude coordonnée par Dispositif soutenu et financé par Le

Plus en détail

SCIENCES DE GESTION - CLASSE TERMINALE SPÉCIALITÉ : MERCATIQUE

SCIENCES DE GESTION - CLASSE TERMINALE SPÉCIALITÉ : MERCATIQUE Annexe 3 Bulletin officiel n 12 du 22 mars 2012 SCIENCES DE GESTION - CLASSE TERMINALE SPÉCIALITÉ : MERCATIQUE Introduction La mercatique est «l ensemble des techniques et des actions grâce auxquelles

Plus en détail