Formulaire de proposition de candidature individuelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formulaire de proposition de candidature individuelle"

Transcription

1 Formulaire de proposition de candidature individuelle Veuillez noter que les formulaires de proposition de candidature dûment remplis doivent être soumis à M me Claire Bard à l adresse au plus tard le 20 avril Auteur de la proposition de candidature Prénom et nom de famille : M. Louis Borgeat Organisme : Office de la protection du consommateur Titre : Président de l Office de la protection du consommateur Adresse : 400, boulevard Jean-Lesage, bureau 450 Ville : Québec Province : Québec Numéro de téléphone : Courriel : Candidat proposé Prénom et nom de famille : M. Gary Frost Organisme : Office de la protection du consommateur Titre : Directeur des services aux consommateurs Adresse : 100, rue Laviolette, RC11, Ville : Trois-Rivières Province : Québec Numéro de téléphone : , poste 6641 Courriel : Résumé de la candidature Le Résumé de la candidature souligne les réalisations de la personne en faveur de services axés sur les citoyens (maximum de mots). Joindre un document en format Word ou PDF.

2 Lettres d'appui Les propositions de candidature DOIVENT être accompagnées de 2 lettres d'appui (maximum de 500 mots chacune). Vous pouvez également joindre un document d'appui supplémentaire si vous le désirez (maximum de mots). Joindre les documents exigés en format Word ou PDF. Lettre d'appui nº1 Prénom et nom de famille : Mme Andrée Grégoire Organisme : Coalition des associations de consommateurs du Québec Titre : Coordonnatrice Numéro de téléphone : Courriel : Lettre d'appui nº2 Prénom et nom de famille : Mme France Latreille Organisme : Union des consommateurs Titre : Directrice Numéro de téléphone : Courriel : Document d'appui facultatif Titre du document : -- Prénom et nom de famille (gestionnaire ou superviseur) :-- Organisme : -- Titre : -- Numéro de téléphone : -- Courriel : -- Note : Tous les documents présentés à l'isac demeurent sa propriété. Les candidatures proposées seront affichées sur le site Web de l'isac et pourront servir à des fins de présentation à des agents de la fonction publique de divers secteurs de compétences. Avis de non-responsabilité : La présence d'un renseignement inexact dans le formulaire de proposition de candidature, le résumé de la candidature ou les documents d'appui entraînera l'annulation de la candidature ou du prix.

3 PRIX EXCELLENCE DE LA PRE DU ESTATION DE SERVICES PUBLICS CPSSP L'Office de la protection du consommateur surveille l'application des lois sous sa responsabilité, informe collectivement et individuellement les consommateurs, les éduque et reçoit leurs plaintes. De plus, il favorise la concertationn des acteurs du marché de la consommation. À l occasion du 40 e anniversaire de la création de l Office et l adoption de la Loi sur la protection du consommateur, en 2011, de grands projets ont été réalisés, notamment en ce qui a trait au développement d outils destinés aux consommateurs pour les aider à mieux défendre leurs droits. La principale réalisation de l Office en termes de prestation de service aux consommateurs est sans aucun doute la conception et la diffusion de trousses de recours civils à l intention des consommateurs auxx prises avec un litige les opposant avec un commerçant. Une réalisation novatrice : Les trousses de recours civils Deux trousses de recours civils ont été élaborées en réponse au besoin des consommateurs lésés afin d être mieux outillés pour revendiquer leurs droits face aux commerçants. Elles portent respectivement sur la «Durée raisonnable d un bien» et sur le «Délai de livraison, conformité du bien ou du service». Elles constituentt un outil clé en main pour les consommateurs, en expliquant pas à pas, les démarches à suivre auprès du commerçant pour tenter de régler le litige. Ces trousses comprennent également les articles de la Loi sur la protection du consommateur et du Code civil du Québec qui peuventt s appliquer dans leur situation, de même qu un exemple de mise en demeure formelle, advenant le cas où ils doivent procéder à un recours devant les tribunaux. Une liste d organismes régionaux disposés à offrirr un soutien juridiquee aux consommateurs a aussi été intégrée à chacune des trousses. 1

4 De façon détaillée, chaque trousse contient les éléments suivants : Des conseils sur la conduite d une démarche de résolution de litige Les articles de loi pertinents en vertu de la Loi sur la protection du consommateur Un formulaire de mise en demeure Des conseils sur la manière de rédiger le contenu de la mise en demeure Des instructions à suivre après l envoi du formulaire de mise en demeure Des renseignements sur la marche à suivre afin de présenter un dossier à la Cour des petites créances Depuis le 23 mars 2011, les deux trousses sont disponibles soit en communiquant avec un des agents de protection du consommateur, soit en mode libre-service, à la suite d un parcours personnalisé accessible sur le site Internet de l Office. Près de 400 trousses par semaine sont envoyées en format papier ou électronique ; à cette cadence, près de trousses ont été ainsi distribuées au cours de l année financière Le maître d œuvre : Animé par une gestion orientée vers le service à la clientèle, le gestionnaire chargé de la réalisation de cet ambitieux projet, M. Gary Frost, Directeur des services aux consommateurs, a su répondre concrètement aux besoins des consommateurs par sa créativité et son sens de l innovation. L élaboration de ces trousses d information n a pas été une mince tâche et a nécessité la contribution de plusieurs personnes, à l intérieur d un court échéancier. M. Frost a fait preuve de leadership en rassemblant les forces vives de l organisation, afin de faire de ce projet novateur un succès qui contribue efficacement à renforcer la capacité des consommateurs à faire valoir leurs droits. Son implication personnelle et sa détermination constante dans ce projet ont permis de rallier tant les effectifs des différents services de l Office que ceux de sa propre équipe, les agents de protection du consommateur, qui sont présents dans onze régions du Québec. M. Frost a en effet démontré le souci d impliquer des gens de tous les niveaux de l organisation dans ce projet et particulièrement les agents qui travaillent tous les jours avec les consommateurs. L avènement de ces trousses a été accueilli favorablement autant de la part de la clientèle que des effectifs en place à l Office. 2

5 Les retombées positives : Pour les consommateurs, ces trousses comportent des avantages indéniables : Elles favorisent la conduite d une démarche plus formalisée de la part du consommateur, une stratégie qui a fait ses preuves, car une proportion significative des litiges se règle à cette étape. Elles favorisent la responsabilisation et le développement des compétences du consommateur dans la prise en charge de son dossier et le règlement de son litige, tant dans la situation qu il vit que dans celles à venir, advenant d'autres litiges avec des commerçants. Ces trousses constituent non seulement un instrument pour les consommateurs, mais également pour les agents de protection des consommateurs chargés de guider les citoyens dans la résolution de leurs problèmes. Également, un sondage auprès de consommateurs ayant reçu l une ou l autre des trousses de recours civils a été réalisé au cours de l été 2011 afin d évaluer leur utilité, leur efficacité et leur qualité. Il a permis de mettre en lumière le niveau élevé de satisfaction des consommateurs face à l utilisation des trousses et de dégager les constats suivants : 95,8% des répondants ont trouvé les explications fournies dans les trousses faciles à comprendre. 87, 2% des répondants ont trouvé que les informations étaient complètes. 86% des répondants ont jugé utiles les informations incluses dans la trousse. 83% des personnes sondées se sont montrées satisfaites à l égard de la trousse. 58,8% des répondants se sont dits favorables à la présence d une liste d organismes de soutien juridique. Le haut niveau d appréciation des trousses de recours civils quant à leur utilité constitue un des nombreux accomplissements qui traduisent l engagement constant de M. Frost auprès des consommateurs depuis plus de vingt-cinq ans. 3

6

7 Montréal, le 30 mars 2012 Conseil de la prestation de services du secteur public Au comité du Prix excellence de la prestation de services publics du CPSSP a/s Mme Claire Bard Secrétariat du Conseil du trésor 875, Grande-Allée Est, 2e étage, Secteur 400 Québec (Québec) G1R 5R8 Objet : Mise en candidature de M. Gary Frost pour le Prix excellence de la prestation de services publics du CPSSP. Madame, L Union des consommateurs appuie la candidature de M. Gary Frost pour le Prix excellence de la prestation de services publics du CPSSP. Nous sommes d avis que les trousses d information de l Office de la protection du consommateur sont des exemples concrets d un souci important de qualité dans la prestation de services publics. En effet, la création de trousses d informations est susceptible d aider les consommateurs, notamment, dans leurs démarches auprès de commerçants afin de régler certains litiges. Les trousses développées par l Office comportent des dispositions de la Loi sur la protection du consommateur qui peuvent s'appliquer, expliquent les démarches à suivre auprès du commerçant pour tenter un rapprochement et, si nécessaire, pour transmettre une mise en demeure formelle avant de procéder à un recours devant les tribunaux. Nous, partenaires de longue date de l Office de la protection du consommateur, souhaitons que le Prix excellence de la prestation de services publics du CPSSP soit accordé à M. Gary Frost. Je vous prie d agréer, Madame, mes salutations les meilleures. France Latreille Directrice Nos membres associatifs ACEF ABITIBI TÉMISCAMINGUE ACEF AMIANTE BEAUCE ETCHEMINS ACEF DE L EST DE MONTRÉAL ACEF DE L ÎLE JÉSUS ACEF DE LANAUDIÈRE ACEF DU NORD DE MONTRÉAL ACEF ESTRIE ACEF GRAND PORTAGE ACEF MONTÉRÉGIE EST ACEF RIVE SUD DE QUÉBEC ACQC 6226, rue Saint Hubert, Montréal (Québec) Canada H2S 2M2 T : ı Sans frais : ı F : ı

8 TROUSSE D INFORMATION Faites valoir vos droits La durée raisonnable d un bien Cette trousse a été développée par l Office de la protection du consommateur. Elle vous explique, pas à pas, les étapes que vous devez suivre afin de résoudre votre problème avec un commerçant. Nous espérons qu elle vous sera utile dans la poursuite de vos démarches. CONTENU DE LA TROUSSE Quoi faire avant d envoyer le formulaire de mise en demeure 2 Comment remplir le formulaire de mise en demeure 4 Quoi faire après avoir envoyé le formulaire de mise en demeure 5 Articles de loi pertinents 5 Formulaire de mise en demeure 7 Office de la protection du consommateur 400, boulevard Jean-Lesage, bureau 450, Québec (Québec) G1K 8W4

9 TROUSSE D INFORMATION Faites valoir vos droits : la durée raisonnable d un bien Quoi faire avant d envoyer le formulaire de mise en demeure ÉTAPES À SUIVRE Le respect des étapes suivantes est essentiel à la réussite de votre démarche. 1. Précisez votre problème Définissez clairement le problème éprouvé avec le bien acheté ou le service obtenu. Relisez bien le contrat, la garantie, la publicité, le mode d emploi, etc., pour vérifier si vous avez agi de façon adéquate. Dans certains cas, un spécialiste du domaine en cause peut vous aider à définir clairement la nature du problème éprouvé. Son opinion pourrait servir d argument et de preuve dans les étapes subséquentes. 2. Rassemblez les renseignements utiles Placez, par ordre chronologique, tous les documents pertinents que vous possédez (facture, contrat, lettre, etc.). Écrivez tout ce qui s est produit depuis l achat. Cette étape vous aidera à retracer rapidement tous les documents et événements ayant un lien avec votre problème. Ainsi, le dossier que vous construirez sera clair et bien étoffé. 3. Décidez ce que vous désirez obtenir Déterminez ce qui vous satisferait comme solution à votre problème. Par exemple : une réparation, un échange, un remboursement total ou partiel, une reprise des travaux, etc. Envisagez des solutions réalisables et équitables pour les deux parties. Par exemple, si vous bénéficiez d une garantie, vous devrez généralement accepter qu on répare le bien, plutôt que d exiger un remboursement. 4. Choisissez les bonnes personnes pour négocier Négociez avec la personne qui peut solutionner votre problème et prendre une décision finale (gérant du magasin, gérant du service à la clientèle, propriétaire, etc.). Si vous négociez en personne, prenez d abord un rendez-vous. Faites-vous accompagner par un témoin et insistez pour rencontrer la personne prévue. Notez les noms et les titres des personnes qui vous donnent des explications. Notez aussi la date et l heure de la rencontre. Office de la protection du consommateur 2 400, boulevard Jean-Lesage, bureau 450, Québec (Québec) G1K 8W4

10 TROUSSE D INFORMATION Faites valoir vos droits : la durée raisonnable d un bien 5. Négociez une entente Exposez, clairement et de façon concise, votre problème et la ou les solutions que vous envisagez. Restez calme et poli, ramenez toujours la discussion sur votre problème et les solutions possibles. Laissez le commerçant soumettre ses propositions. Abordez-les avec un esprit ouvert et évaluez-les une à une. Faites un résumé de l entretien que vous avez eu et des résultats obtenus. Vous pourriez en avoir besoin si vous n obtenez pas ce que vous souhaitez de la part du commerçant. Si la négociation bloque, envisagez la possibilité de faire des concessions ou de prendre mutuellement un temps de réflexion. Vous pouvez indiquer au commerçant que vous avez consulté l Office de la protection du consommateur, une association de consommateurs ou un avocat. N en mentionnez pas plus et, surtout, ne faites pas dire à ces personnes-ressources des choses qu elles n ont pas dites. Cela pourrait nuire à votre cause. 6. Écrivez votre formulaire de mise en demeure Si votre négociation échoue, remplissez le formulaire de mise en demeure en suivant les instructions. Vous trouverez le formulaire à la dernière page de la trousse. Office de la protection du consommateur 400, boulevard Jean-Lesage, bureau 450, Québec (Québec) G1K 8W4 3

11 TROUSSE D INFORMATION Faites valoir vos droits : la durée raisonnable d un bien Comment remplir le formulaire de mise en demeure Inscrivez le nom exact qui apparaît sur le contrat, sur la facture ou, selon le cas, dans la publicité. Formulaire de mise en demeure Par courrier recommandé SOUS TOUTES RÉSERVES Consommateur Nom et prénom Inscrivez aussi le nom de tout autre commerçant qui peut être concerné par le problème. Par exemple, si le bien acheté a un vice de construction qui nuit à son utilisation normale, le fabricant (le manufacturier) peut aussi être mis en cause. Adresse Ville Code postal à la résidence au bureau Courriel Commerçant Nom Adresse Ville Code postal Courriel Commerçant Nom Adresse Ville Code postal Courriel 1. Résumé du problème Exposez clairement et brièvement votre problème pour rappeler au commerçant les faits importants. Allez à l essentiel, soit la nature de votre demande et les raisons qui la justifient. Appuyez votre demande avec les articles de loi appropriés (reportez-vous à la page 5). 2. Règlement souhaité par le consommateur Je vous mets donc en demeure de régler le présent litige et, ou, de me payer la somme de $ dans un délai de jours. Dans le cas contraire, des procédures judiciaires pourront être intentées contre vous sans autre avis ni délai. Signature du consommateur Date Expliquez ce que vous désirez obtenir. Envisagez des solutions réalistes et équitables pour vous et le commerçant. Par exemple, si vous bénéficiez d une garantie, vous devez généralement accepter que l on répare le bien plutôt que l on vous rembourse. Si l espace est insuffisant, annexez une feuille supplémentaire. Le présent formulaire de mise en demeure a été remis au consommateur sur la base des renseignements fournis par ce dernier. L Office de la protection du consommateur invite le commerçant à communiquer avec le consommateur pour tenter de régler le litige. La plupart du temps, un délai de 10 jours est jugé raisonnable. Faites parvenir, par courrier recommandé, le formulaire au ou aux commerçants en cause. Conservez une copie de votre mise en demeure. Incluez, dans votre envoi, des copies des documents pertinents comme la facture, le contrat, la publicité, etc. L Office de la protection du consommateur vous a fourni ce formulaire pour vous aider dans vos démarches auprès du commerçant. Il n est pas nécessaire d expédier une copie du formulaire à l Office, car nous n interviendrons pas dans votre litige. Office de la protection du consommateur 4 400, boulevard Jean-Lesage, bureau 450, Québec (Québec) G1K 8W4

12 TROUSSE D INFORMATION Faites valoir vos droits : la durée raisonnable d un bien Quoi faire après avoir envoyé le formulaire de mise en demeure Si l envoi du formulaire de mise en demeure n a pas donné le résultat escompté, voici les choix qui s offrent à vous. Si votre réclamation est de $ ou moins, vous pourrez exercer vos recours à la Division des petites créances de la Cour du Québec. Pour connaître la façon de procéder, allez à l adresse Internet suivante : Si vous n avez pas accès à Internet, téléphonez au Si vous le souhaitez ou, encore, si votre réclamation est de plus de $, consultez un avocat. Vous pouvez aussi diminuer votre réclamation à $ ou moins et exercer vos recours à la Division des petites créances de la Cour du Québec. Pour consulter des jugements qui ont été rendus dans des causes similaires à la vôtre, visitez le site de la Société québécoise d information juridique, à l adresse suivante : Si le commerçant n a pas d adresse au Québec, l exercice de vos recours pourrait être plus difficile. Si vous obtenez un jugement contre un commerçant qui possède un permis de l Office de la protection du consommateur (vérifiez si c est le cas sur notre site au et si vous avez de la difficulté à faire exécuter ce jugement, communiquez de nouveau avec nous. Nous évaluerons la possibilité de faire exécuter le jugement à partir du cautionnement (une somme d argent) fourni par le commerçant pour avoir un permis. Articles de loi pertinents Si vous envisagez de faire valoir vos droits en cour, nous vous proposons des articles de la Loi sur la protection du consommateur sur lesquels vous pourrez appuyer votre demande. Vous trouverez aussi des articles du Code civil du Québec au sujet des délais pour le faire. La Loi sur la protection du consommateur Voici les articles de la Loi sur la protection du consommateur concernant la durée raisonnable d un bien. Ils pourraient vous être utiles pour rédiger votre mise en demeure et faire valoir vos droits devant un tribunal. Usage d un bien. 37. Un bien qui fait l objet d un contrat doit être tel qu il puisse servir à l usage auquel il est normalement destiné. Durée d un bien. 38. Un bien qui fait l objet d un contrat doit être tel qu il puisse servir à un usage normal pendant une durée raisonnable, eu égard à son prix, aux dispositions du contrat et aux conditions d utilisation du bien. Recours du consommateur. 53. Le consommateur qui a contracté avec un commerçant a le droit d exercer directement contre le commerçant ou contre le fabricant un recours fondé sur un vice caché du bien qui a fait l objet du contrat, sauf si le consommateur pouvait déceler ce vice par un examen ordinaire. Office de la protection du consommateur 400, boulevard Jean-Lesage, bureau 450, Québec (Québec) G1K 8W4 5

13 TROUSSE D INFORMATION Faites valoir vos droits : la durée raisonnable d un bien Il en est ainsi pour le défaut d indications nécessaires à la protection de l utilisateur contre un risque ou un danger dont il ne pouvait lui-même se rendre compte. Vice, défaut ignoré Ni le commerçant, ni le fabricant ne peuvent alléguer le fait qu ils ignoraient ce vice ou ce défaut. Acquéreur subséquent Le recours contre le fabricant peut être exercé par un consommateur acquéreur subséquent du bien. 54. Le consommateur qui a contracté avec un commerçant a le droit d exercer directement contre le commerçant ou contre le fabricant un recours fondé sur une obligation résultant de l article 37, 38 ou 39. Acquéreur subséquent Un recours contre le fabricant fondé sur une obligation résultant de l article 37 ou 38 peut être exercé par un consommateur acquéreur subséquent du bien. Voici un article de la Loi sur la protection du consommateur qui énumère ce que vous pouvez demander au tribunal. Commerçant ou fabricant Si le commerçant ou le fabricant manque à une obligation que lui impose la présente loi, un règlement ou un engagement volontaire souscrit en vertu de l article 314 ou dont l application a été étendue par un décret pris en vertu de l article 315.1, le consommateur, sous réserve des autres recours prévus par la présente loi, peut demander, selon le cas : a) l exécution de l obligation; b) l autorisation de la faire exécuter aux frais du commerçant ou du fabricant; c) la réduction de son obligation; d) la résiliation du contrat; e) la résolution du contrat; ou f) la nullité du contrat, sans préjudice de sa demande en dommages-intérêts dans tous les cas. Il peut également demander des dommages-intérêts punitifs. Le Code civil du Québec Attention! Il ne faut pas dépasser une certaine période de temps pour entreprendre une action en justice. Voici les articles du Code civil du Québec au sujet de ce que l on appelle, en termes juridiques, le délai de prescription L action qui tend à faire valoir un droit personnel ou un droit réel mobilier et dont le délai de prescription n est pas autrement fixé se prescrit par trois ans Lorsque le droit d action résulte d un préjudice moral, corporel ou matériel qui se manifeste graduellement ou tardivement, le délai court à compter du jour où il se manifeste pour la première fois Le délai de prescription de l action en nullité d un contrat court à compter de la connaissance de la cause de nullité par celui qui l invoque, ou à compter de la cessation de la violence ou de la crainte. Office de la protection du consommateur 6 400, boulevard Jean-Lesage, bureau 450, Québec (Québec) G1K 8W4

14 Formulaire de mise en demeure Par courrier recommandé SOUS TOUTES RÉSERVES Consommateur Nom et prénom Adresse Ville Code postal à la résidence au bureau Courriel Commerçant Nom Adresse Ville Code postal Courriel Commerçant Nom Adresse Ville Code postal Courriel 1. Résumé du problème 2. Règlement souhaité par le consommateur Je vous mets donc en demeure de régler le présent litige et, ou, de me payer la somme de $ dans un délai de jours. Dans le cas contraire, des procédures judiciaires pourront être intentées contre vous sans autre avis ni délai. Signature du consommateur Date Le présent formulaire de mise en demeure a été remis au consommateur sur la base des renseignements fournis par ce dernier. L Office de la protection du consommateur invite le commerçant à communiquer avec le consommateur pour tenter de régler le litige.

LES CONSOMMATEURS MIEUX PROTÉGÉS d'après un document produit par l'acef Estrie, que nous remercions chaleureusement Juillet 2010

LES CONSOMMATEURS MIEUX PROTÉGÉS d'après un document produit par l'acef Estrie, que nous remercions chaleureusement Juillet 2010 LES CONSOMMATEURS MIEUX PROTÉGÉS d'après un document produit par l'acef Estrie, que nous remercions chaleureusement Juillet 2010 D importantes modifications à la Loi sur la protection du consommateur sont

Plus en détail

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Veuillez indiquer votre numéro de dossier attribué par la Régie 13- Veuillez remplir le tableau suivant et le retourner avec le formulaire dûment rempli et

Plus en détail

GUIDE Demande de permis d agent de voyages

GUIDE Demande de permis d agent de voyages Avis à tous les requérants de permis Veuillez prendre note qu aucun permis de l ne vous sera délivré tant que l immatriculation de votre entreprise ne sera pas officiellement inscrite dans les registres

Plus en détail

CONTRAT. Salon BI et Analytique 2015 10e édition

CONTRAT. Salon BI et Analytique 2015 10e édition CONTRAT Salon BI et Analytique 2015 10e édition L accès à un réseau de plus de 600 professionnels du milieu de l intelligence d affaires et de l analytique www.salonbietanalytique.actionti.com Offre de

Plus en détail

Déclaration de services aux citoyennes et citoyens

Déclaration de services aux citoyennes et citoyens La personne au coeur des actions de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse Déclaration de services aux citoyennes et citoyens www.cdpdj.qc.ca La personne au cœur des actions

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel Article 1 Définitions / généralités a) Dans les conditions générales de l association VACO, on entendra par : - fournisseur de VACO : toute

Plus en détail

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant :

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant : Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur Identification du requérant Nom, prénom ou raison sociale du requérant : (ci-après appelé le «requérant») Nom du commerce ou de

Plus en détail

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Demande de licence de bingo en salle seul Guide Formulaire de demande de licence Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Annexe A.1 Déclaration annuelle des personnes liées à l organisme Annexe B

Plus en détail

Convention de Licence Érudit (Open Source)

Convention de Licence Érudit (Open Source) Convention de Licence Érudit (Open Source) Cette convention est une licence de logiciel libre régissant les modalités et conditions relatives à l utilisation, la reproduction, la modification et la distribution

Plus en détail

GUIDE DU DEMANDEUR. Projets d initiatives structurantes en technologies efficaces PISTE. Hydro-Québec, vol. 3, n o 1. Septembre 2013 2013G1309F

GUIDE DU DEMANDEUR. Projets d initiatives structurantes en technologies efficaces PISTE. Hydro-Québec, vol. 3, n o 1. Septembre 2013 2013G1309F GUIDE DU DEMANDEUR Projets d initiatives structurantes en technologies efficaces PISTE Hydro-Québec, vol. 3, n o 1 Septembre 2013 2013G1309F Table des matières Avant-propos... 3 Introduction... 4 Section

Plus en détail

CHARTE de la MÉDIATION

CHARTE de la MÉDIATION CHARTE de la MÉDIATION de l INTERMÉDIATION Banque, assurance, finance Règlement des litiges en ligne Version n : 0001/2015 Mise à jour : 1 er juillet 2015 Avec la Médiation, HK Conseil offre la possibilité

Plus en détail

Inutilisable. transaction. Spécimen

Inutilisable. transaction. Spécimen Inutilisable FORMULAIRE OBLIGATOIRE À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE MAISON MOBILE SUR TERRAIN LOUÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé à compter du 1 er janvier

Plus en détail

DIRECTIVES. 2. Vous devez joindre au présent formulaire les documents originaux ou des copies certifiées conformes à l original suivants :

DIRECTIVES. 2. Vous devez joindre au présent formulaire les documents originaux ou des copies certifiées conformes à l original suivants : DEMANDE DE RECONNAISSANCE D UN DIPLÔME OU D UNE FORMATION EN VUE DE L EXERCICE DE LA PHARMACIE AU QUÉBEC DIRECTIVES 1. Veuillez écrire en lettres moulées de façon lisible. Le présent document doit être

Plus en détail

Sinistres. Les options d appel. Révision indépendante Cour des petites créances Arbitrage Commission d'appel des tarifs

Sinistres. Les options d appel. Révision indépendante Cour des petites créances Arbitrage Commission d'appel des tarifs Sinistres Les options d appel Révision indépendante Cour des petites créances Arbitrage Commission d'appel des tarifs À quoi pouvez-vous vous attendre de la Société d assurance publique du Manitoba? Nous

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet TERMES ET CONDITIONS OUVERTURE DE COMPTE-CLIENT PRÉVOYANT L UTILISATION D UN TRANSPONDEUR, DESTINÉ AU PÉAGE DU PONT SERGE-MARCIL, VÉHICULES DE CATÉGORIE 1 ET 2 Mise en contexte Ces modalités contractuelles

Plus en détail

Guide de l investisseur sur le dépôt d une plainte

Guide de l investisseur sur le dépôt d une plainte Guide de l investisseur sur le dépôt d une plainte Protéger les investisseurs et favoriser des marchés financiers justes et efficaces partout au Canada. L Organisme canadien de réglementation du commerce

Plus en détail

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives Présenté le 16 juin 2009

Plus en détail

LE DROIT À L AVOCAT POUR LES DEMANDEURS D ASILE

LE DROIT À L AVOCAT POUR LES DEMANDEURS D ASILE LE DROIT À L AVOCAT POUR LES DEMANDEURS D ASILE Vous avez une audience devant la CISR (Commission de l'immigration et du statut de réfugié) pour faire entendre votre demande d asile/demande de refuge,

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES RELATIVES À L INSTALLATION DE BANNIÈRES SUR LE DOMAINE PUBLIC À MONTRÉAL

INFORMATIONS GÉNÉRALES RELATIVES À L INSTALLATION DE BANNIÈRES SUR LE DOMAINE PUBLIC À MONTRÉAL INFORMATIONS GÉNÉRALES RELATIVES À L INSTALLATION DE BANNIÈRES SUR LE DOMAINE PUBLIC À MONTRÉAL 1. L installation d une bannière peut être autorisée par le Service du développement culturel et de la qualité

Plus en détail

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ autionnement Guide explicatif Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ Ce guide est conçu pour vous aider à remplir adéquatement le formulaire de demande d adhésion

Plus en détail

ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR

ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR Si votre réclamation est rejetée, en totalité ou en partie, vous pouvez choisir d abandonner votre réclamation, ou de la maintenir en passant aux étapes suivantes.

Plus en détail

CONTRAT D ACQUISITION PAR DONATION

CONTRAT D ACQUISITION PAR DONATION CONTRAT D ACQUISITION PAR DONATION NOM LÉGAL INTERVENU ENTRE COORDONNÉES ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL TÉLÉPHONE COURRIEL Représenté au présent contrat par, dûment autorisé, ci-appelé INSTITUTION

Plus en détail

LES PETITES CRÉANCES : ÉTAPE PAR ÉTAPE

LES PETITES CRÉANCES : ÉTAPE PAR ÉTAPE LES PETITES CRÉANCES : ÉTAPE PAR ÉTAPE TABLE DES MATIÈRES ÉTAPE 1 - LA CONTESTATION... 2 ÉTAPE 2 - LA MÉDIATION AUX PETITES CRÉANCES... 6 ÉTAPE 3 - LA PRÉPARATION... 7 ÉTAPE 4 - L AVIS DE CONVOCATION...

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

S informer sur. Le médiateur de l AMF

S informer sur. Le médiateur de l AMF S informer sur Le médiateur de l AMF 04 Autorité des marchés financiers Le médiateur de l AMF Sommaire Quelle est la mission du médiateur de l AMF? 03 Quelles situations peuvent donner lieu à médiation?

Plus en détail

Ministère des Richesses naturelles de l Ontario Direction de l application des règlements

Ministère des Richesses naturelles de l Ontario Direction de l application des règlements Ministère des Richesses naturelles de l Ontario Direction de l application des règlements Rapport annuel sur les éloges et les plaintes du public 1 Table des matières Message du responsable de la gouvernance

Plus en détail

NORMES EN MATIÈRE DE MÉDIATION FAMILIALE Liste de contrôle

NORMES EN MATIÈRE DE MÉDIATION FAMILIALE Liste de contrôle NORMES EN MATIÈRE DE MÉDIATION FAMILIALE Liste de contrôle COAMF- Normes en matière de médiation familiale Liste de contrôle 1 1. LA TENUE DES DOSSIERS Date d ouverture; Source de référence du dossier,

Plus en détail

GUIDE DU DEMANDEUR. Financement d un mode alternatif de résolution de conflit

GUIDE DU DEMANDEUR. Financement d un mode alternatif de résolution de conflit GUIDE DU DEMANDEUR Financement d un mode alternatif de résolution de conflit (MARC) version 2013 Guide du demandeur Financement d un mode alternatif de résolution de conflit (MARC) Le guide du demandeur

Plus en détail

Charte du Bureau de l ombudsman des clients de la Banque Nationale

Charte du Bureau de l ombudsman des clients de la Banque Nationale Charte du Bureau de l ombudsman des clients de la Banque Nationale 2 Définitions Définitions Banque Bureau de l ombudsman Ombudsman Client Client commercial Client particulier Décision d affaires Décision

Plus en détail

Contenu. Politiques de remboursement Lieux des sessions Calendrier Descriptions des formations Formulaires d inscription

Contenu. Politiques de remboursement Lieux des sessions Calendrier Descriptions des formations Formulaires d inscription Contenu Politiques de remboursement Lieux des sessions Calendrier Descriptions des formations Formulaires d inscription INSCRIPTION - FORMATION Nom de la formation : Date de la formation : Endroit : Nom

Plus en détail

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER ASSURANCE DÉGAGEMENT DE RESPONSABILITÉ DE L ENTREPRISE L assurance est fournie par la Royal & Sun Alliance du Canada,

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Assurance Visa dégagement de responsabilité de l enterprise. La sécurité en matière d achats d enterprise

Assurance Visa dégagement de responsabilité de l enterprise. La sécurité en matière d achats d enterprise Assurance Visa dégagement de responsabilité de l enterprise La sécurité en matière d achats d enterprise Assurance Visa dégagement de responsabilité de l entreprise Une autre façon pour les entreprises

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Marché en procédure adaptée passé en application Des articles 28-I-2 ème alinéa et 40-II du Code des Marchés Publics Décret du 7 janvier 2004 REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Plus en détail

Règlement de Consultation (RC)

Règlement de Consultation (RC) Internat d Excellence de Sourdun 100, rue de Paris BP 20001 Sourdun 77487 PROVINS cedex Objet du marché : Prestations concourant à la gestion du site de l Internat d Excellence à Sourdun : Gestion du nettoyage

Plus en détail

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM 1- Objectifs Le programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM a pour but de promouvoir l entreprenariat chez les jeunes avocats

Plus en détail

Conditions générales Claim it

Conditions générales Claim it * * * Conditions générales Claim it Dernière version du 30 mars 2015 TABLE DES MATIÈRES Article 1 Identité de l entreprise Article 2 Champ d application et conditions Article 3 Offre et ordre de service

Plus en détail

Guide d administration RÉGIME VOLONTAIRE D ÉPARGNE-RETRAITE (RVER) RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ COLLECTIF (RPAC)

Guide d administration RÉGIME VOLONTAIRE D ÉPARGNE-RETRAITE (RVER) RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ COLLECTIF (RPAC) Guide d administration RÉGIME VOLONTAIRE D ÉPARGNE-RETRAITE (RVER) RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ COLLECTIF (RPAC) Gestion de votre RVER/RPAC Vous avez eu raison de mettre en place un régime d épargne au travail

Plus en détail

Page 1. 34-1327F Formulaire de demande de BEPH/BC-ESEIP - 2015-2016 (13 avril 2015)

Page 1. 34-1327F Formulaire de demande de BEPH/BC-ESEIP - 2015-2016 (13 avril 2015) Bourse d études de l Ontario pour personnes handicapées (BEPH) Bourse canadienne servant à l achat d équipement et de services pour étudiants ayant une incapacité permanente (BC-ESEIP) 2015-2016 De quoi

Plus en détail

Guide de distribution

Guide de distribution protéger Guide de distribution Assurance paiement carte de crédit 65 ans et plus APCC 65 2 03 Copie du contrat d assurance Le Service à la clientèle d Assurance-vie Banque Nationale peut expédier une copie

Plus en détail

RAPPORT D ÉVALUATION DE LA LOI PORTANT RÉFORME DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE MÉMOIRE À LA COMMISSION DES INSTITUTIONS

RAPPORT D ÉVALUATION DE LA LOI PORTANT RÉFORME DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE MÉMOIRE À LA COMMISSION DES INSTITUTIONS RAPPORT D ÉVALUATION DE LA LOI PORTANT RÉFORME DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE MÉMOIRE À LA COMMISSION DES INSTITUTIONS Québec, le 31 janvier 2008 Me Hubert Reid Avocat QUELQUES RÉFLEXIONS SUR LA RÉFORME DU

Plus en détail

ANNEXE I MODALITÉS D ATTRIBUTION DES BOURSES QUÉBÉCOISES D'EXEMPTION DES DROITS DE SCOLARITÉ SUPPLÉMENTAIRES

ANNEXE I MODALITÉS D ATTRIBUTION DES BOURSES QUÉBÉCOISES D'EXEMPTION DES DROITS DE SCOLARITÉ SUPPLÉMENTAIRES ANNEXE I MODALITÉS D ATTRIBUTION DES BOURSES QUÉBÉCOISES D'EXEMPTION DES DROITS DE SCOLARITÉ SUPPLÉMENTAIRES 1. NATURE Une bourse québécoise d'exemption des droits de scolarité supplémentaires attribuée

Plus en détail

Introduction... 2. Valeur... 2. Reconnaissance et promotion... 3. Critères d admissibilité... 3. Mises en candidature... 4. Critères de sélection...

Introduction... 2. Valeur... 2. Reconnaissance et promotion... 3. Critères d admissibilité... 3. Mises en candidature... 4. Critères de sélection... 2014 Table des matières Introduction... 2 Valeur... 2 Reconnaissance et promotion... 3 Critères d admissibilité... 3 Mises en candidature... 4 Critères de sélection... 5 Processus de proposition Comment

Plus en détail

Lieu de la formation Cours : Coût participant : Débutant le : Se terminant le : Langue:

Lieu de la formation Cours : Coût participant : Débutant le : Se terminant le : Langue: 9999, Boul. Cavendish, Bureau 350 Saint-Laurent (Québec) H4M 2X5 Canada Tél. : (514) 748-8050 Fax : (514) 748-8521 Formulaire d inscription Formation AUTOMATION STUDIO Veuillez, SVP nous faire parvenir

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

Document descriptif pour les postulants

Document descriptif pour les postulants Document descriptif pour les postulants Version septembre 203 DGA : un titre qui nous distingue La SDGQ invite ses membres à postuler au titre de designer graphique agréé (DGA). Apposées à votre nom, ces

Plus en détail

Commentaire sur la décision Laflamme c. Bell Mobilité inc. L application de la présomption de préjudice de la Loi sur la protection du consommateur

Commentaire sur la décision Laflamme c. Bell Mobilité inc. L application de la présomption de préjudice de la Loi sur la protection du consommateur Commentaire sur la décision Laflamme c. Bell Mobilité inc. L application de la présomption de préjudice de la Loi sur la protection du consommateur dans le contexte d un recours collectif Résumé L auteur

Plus en détail

COMMISSION DE CONCILIATION REGLEMENT DE PROCEDURE DE LA COMMISSION DE CONCILIATION CONSTRUCTION

COMMISSION DE CONCILIATION REGLEMENT DE PROCEDURE DE LA COMMISSION DE CONCILIATION CONSTRUCTION COMMISSION DE CONCILIATION BOUWUNIE CONFEDERATION CONSTRUCTION FAB NAV TEST-ACHATS REGLEMENT DE PROCEDURE DE LA COMMISSION DE CONCILIATION CONSTRUCTION 1. Dispositions générales Article 1 La Commission

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE EN MATIÈRE D ASSISTANCE ET DE COOPÉRATION ENTRE

PROTOCOLE D ENTENTE EN MATIÈRE D ASSISTANCE ET DE COOPÉRATION ENTRE PROTOCOLE D ENTENTE EN MATIÈRE D ASSISTANCE ET DE COOPÉRATION ENTRE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS (QUÉBEC, CANADA) LA SECURITIES AND COMMODITIES AUTHORITY (ÉMIRATS ARABES UNIS) Le 8 juin 2010 TABLE

Plus en détail

Date limite : 23 octobre 2015, 17 h. Dépôt des projets en ligne seulement : 375mtl.com/quartier

Date limite : 23 octobre 2015, 17 h. Dépôt des projets en ligne seulement : 375mtl.com/quartier Date limite : 23 octobre 2015, 17 h Dépôt des projets en ligne seulement : 375mtl.com/quartier APPEL DE PROJETS DE QUARTIER Soyez de la fête pour le 375 e anniversaire de Montréal 1. OBJECTIFS OBJECTIFS

Plus en détail

Lorsque vous estimez être dans une de ces situations, vous pouvez porter plainte auprès de la Commission des relations du travail (CRT).

Lorsque vous estimez être dans une de ces situations, vous pouvez porter plainte auprès de la Commission des relations du travail (CRT). À jour au 7 janvier 2003 La Loi sur les décrets de convention collective prévoit que l employeur ne peut vous congédier, suspendre ou déplacer, dans certaines situations spécifiques, sans s exposer à des

Plus en détail

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen. Elle est située sur un terrain loué appartenant à et décrit comme suit :

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen. Elle est située sur un terrain loué appartenant à et décrit comme suit : FORMULAIRE OBLIGATOIRE À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 PROMESSE D ACHAT MAISON MOBILE SUR TERRAIN LOUÉ Inutilisable pour NOTE Le présent formulaire doit être utilisé à compter du 1 er janvier 2015. 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS DES ACHETEURS ET DES VENDEURS POUR UNE MEILLEURE PROTECTION IMMOBILIER DANS LE DOMAINE PRÉACHAT L INSPECTION L INSPECTION PRÉACHAT DANS

Plus en détail

Conditions d entreprise

Conditions d entreprise 1. Contenu du contrat 1.1. Tout entrepreneur qui exécute des travaux pour le compte de (nommé ci-après BASF) accepte l application de ces conditions générales à l exclusion de ses propres conditions standards.

Plus en détail

Lumière sur le dossier de crédit

Lumière sur le dossier de crédit 752371475796195784410514425034919229125966691403 731357165987887390517388525458146660281582692990 476305115530580849601916633892027886521971369998 056438566201480982709642757557742937993251169491 138256991401648917557143532396695127816459553153

Plus en détail

Politique de recours à l intention des étudiantes et étudiants 94.04.10.04 amendée 08.06.18.04

Politique de recours à l intention des étudiantes et étudiants 94.04.10.04 amendée 08.06.18.04 Politique de recours à l intention des étudiantes et étudiants 94.04.10.04 amendée 08.06.18.04 Introduction Conformément à sa mission qui est de se consacrer au développement de ses étudiants dans la perspective

Plus en détail

CONCOURS GAGNER GROS POUR L ÉDUCATION DE VOTRE ENFANT DE KELLOGG S* RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS. (le «règlement du concours»)

CONCOURS GAGNER GROS POUR L ÉDUCATION DE VOTRE ENFANT DE KELLOGG S* RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS. (le «règlement du concours») CONCOURS GAGNER GROS POUR L ÉDUCATION DE VOTRE ENFANT DE KELLOGG S* RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS (le «règlement du concours») CE CONCOURS S ADRESSE AUX RÉSIDANTS EN RÈGLE DU CANADA QUI ONT ATTEINT L ÂGE

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL DÉCLARATION DE L ASSURÉ À LA SUITE D UNE RÉCLAMATION 1 Cette déclaration est strictement confidentielle et ne sera transmise qu à l assureur, l avocat ou l expert en sinistre à

Plus en détail

LE RôLE ET LEs services du syndic

LE RôLE ET LEs services du syndic Le Rôle et les services du syndic La présente brochure a pour seul objectif de donner de l information sur le rôle et les services du syndic de l Ordre des comptables agréés du Québec. Elle ne vise pas

Plus en détail

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec bulletin Canadien Date 2014-06-05 Destinataires Référence Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec RE-14-008 Objet Pièce

Plus en détail

CONTRAT DE SERVICE & CONDITIONS GÉNÉRALES D ABONNEMENT

CONTRAT DE SERVICE & CONDITIONS GÉNÉRALES D ABONNEMENT CONTRAT DE SERVICE & CONDITIONS GÉNÉRALES D ABONNEMENT Veuillez lire attentivement ce contrat de service qui prévoit les modalités et les conditions générales suivant lesquelles CCAP vous fournira les

Plus en détail

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT 1. CONTEXTE Dans un souci d équité et de saine gestion des fonds publics, le ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) se doit de recouvrer

Plus en détail

Assurance de remplacement

Assurance de remplacement Assurance de remplacement Police d'assurance automobile du Québec F.P.Q. No 5 Formule d'assurance complémentaire pour dommages éprouvés par le véhicule assuré C3228 (2010-07) Guide de distribution 731

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES REPUBLIQUE FRANCAISE Direction des Services Techniques Service de la Commande Publique VA MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MARCHE N 2014/03/PA CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Contrôle

Plus en détail

PLAN D URGENCE POUR VOTRE ENTREPRISE

PLAN D URGENCE POUR VOTRE ENTREPRISE PLAN D URGENCE POUR VOTRE ENTREPRISE Grâce à un plan d urgence, ou plan de continuité, tout le monde saura ce qu il doit faire si jamais il vous arrive malheur. Ce plan indique à votre liquidateur et(ou)

Plus en détail

FICHE DE PRÉSENTATION

FICHE DE PRÉSENTATION CATÉGORIE Jeune bénévole Prix Claude-Masson ET PRIX DISTINCTIF EN communication CATÉGORIE Bénévole FICHE DE PRÉSENTATION Catégorie à laquelle s applique la candidature (cochez la case correspondante) Jeune

Plus en détail

Guide de distribution Programme d assurance. Responsabilité civile d Intact Assurance ASSUREUR OFFICIEL DE LA FCMQ

Guide de distribution Programme d assurance. Responsabilité civile d Intact Assurance ASSUREUR OFFICIEL DE LA FCMQ Guide de distribution Programme d assurance Responsabilité civile d Intact Assurance ASSUREUR OFFICIEL DE LA FCMQ Intact Compagnie d assurance (l «assureur» ou «Intact Assurance») 2450, rue Girouard Ouest

Plus en détail

DEVIS D APPEL D OFFRES DE CANDIDATURE POUR L INFOGRAPHIE DES OUTILS D ACCUEIL DE TOURISME MONTRÉAL

DEVIS D APPEL D OFFRES DE CANDIDATURE POUR L INFOGRAPHIE DES OUTILS D ACCUEIL DE TOURISME MONTRÉAL DEVIS D APPEL D OFFRES DE CANDIDATURE POUR L INFOGRAPHIE DES OUTILS D ACCUEIL DE TOURISME MONTRÉAL Octobre 2014 À PROPOS DE TOURISME MONTRÉAL LE CADRE ORGANISATIONNEL DE TOURISME MONTRÉAL L OFFICE DES

Plus en détail

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS ENTENTE DE PRESTATION DU COURS D AMBASSADEUR (Trainer Course) INDIVIDUEL avec Assurance - PRINCIPES ET TECHNIQUES 151, Boulevard Ste Rose, Laval, Québec, H7L1L2 Tél : 1-877-238-9343 Fax : 1-450-661-3884

Plus en détail

GUIDE DE DISTRIBUTION

GUIDE DE DISTRIBUTION GUIDE DE DISTRIBUTION Nom du produit d assurance : Régime d assurance Couverture-crédit _ Âge d or MD Type de produit d assurance : Assurance crédit collective facultative offrant une protection en cas

Plus en détail

Règles de l ACEI en matière de règlement des différends relatifs aux noms de domaine Version 1.5 (le 28 juillet 2014)

Règles de l ACEI en matière de règlement des différends relatifs aux noms de domaine Version 1.5 (le 28 juillet 2014) Règles de l ACEI en matière de règlement des différends relatifs aux noms de domaine Version 1.5 (le 28 juillet 2014) La procédure de règlement des différends aux termes de la politique de l ACEI en matière

Plus en détail

POLITIQUE MUNICIPALE

POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE NUMÉRO : OBJET : SF-2003-01 ATTRIBUTION DES CONTRATS DE SERVICES PROFESSIONNELS DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 11 février 2003 RÉS. N O. : CM-2003-160 DATE DE RÉVISION : 30 mars

Plus en détail

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées.

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées. Avis Afin de vous assurer que nous puissions traiter dans les délais votre demande de permis d alcool pour une réunion, veuillez prendre note que celle-ci doit être reçue à la Régie au moins 15 jours avant

Plus en détail

Procédure de recouvrement d impayés

Procédure de recouvrement d impayés Procédure de recouvrement d impayés En cas de facture non payée à échéance, on engage ce que l on appelle une procédure de recouvrement d impayés. Afin d optimiser vos chances d obtenir le paiement, il

Plus en détail

COUR D APPEL. A) L appel de plein droit : marche à suivre pour l avis d appel

COUR D APPEL. A) L appel de plein droit : marche à suivre pour l avis d appel COUR D APPEL AIDE-MÉMOIRE EN MATIÈRE CRIMINELLE ET PÉNALE Mise à jour : mars 2014 Note : Ce guide, conçu pour notre clientèle qui en est à ses premières expériences en appel, n engage ni la Cour ni ses

Plus en détail

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec VD-403 (2012-01) 1 de 6 Ce formulaire s adresse à toute personne qui désire demander un remboursement

Plus en détail

GUIDE DES ACTIVITÉS DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE PERFECTIONNEMENT

GUIDE DES ACTIVITÉS DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE PERFECTIONNEMENT GUIDE DES ACTIVITÉS DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE PERFECTIONNEMENT Document à l intention des chargées et chargés de cours, présenté par le Comité de formation professionnelle et de perfectionnement

Plus en détail

Société par action Concours «Gagnez des places pour la Coupe Rogers de Montréal» Règlement officiel du Concours (ci-après, «Règlement du Concours»)

Société par action Concours «Gagnez des places pour la Coupe Rogers de Montréal» Règlement officiel du Concours (ci-après, «Règlement du Concours») Société par action Concours «Gagnez des places pour la Coupe Rogers de Montréal» Règlement officiel du Concours (ci-après, «Règlement du Concours») Le Concours est régi par les lois canadiennes. 1. Le

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE PRATIQUE EN FRANCE Stagiaire de la formation professionnelle continue

CONVENTION DE STAGE PRATIQUE EN FRANCE Stagiaire de la formation professionnelle continue CONVENTION DE STAGE PRATIQUE EN FRANCE Stagiaire de la formation professionnelle continue Vu la loi n 2006-396 du 31 mars 2006 pour l égalité des chances Vu le décret n 2009-885 du 21 juillet 2009 relatif

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET dans le cadre du Programme de soutien à la mobilité enseignante en formation professionnelle Programme financé par le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Éducation

Plus en détail

Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc.

Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc. Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc. Merci de vous procurer et de lire l énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services

Plus en détail

Programme de soutien à la recherche et au développement en adaptation scolaire Demande de subvention

Programme de soutien à la recherche et au développement en adaptation scolaire Demande de subvention Nom de l école principale où sera réalisé le projet : Titre du projet : CARACTÉRISTIQUES DE LA DEMANDE DE SUBVENTION Pour quel type de projet faites-vous une demande de subvention? Projet TIC Projet de

Plus en détail

PROCEDURE ADAPTEE En application des Articles 27 et 28 du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES

PROCEDURE ADAPTEE En application des Articles 27 et 28 du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES PROCEDURE ADAPTEE En application des Articles 27 et 28 du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES Réalisation du Diagnostics Techniques (Amiante, Performance énergétique, Etat des risques naturels

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

RÈGLEMENT ADMINISTRATIF SUR LES PERMIS D ENTREPRISE DE LA PREMIÈRE NATION * RÈGLEMENT ADMINISTRATIF N O TABLE DES MATIÈRES

RÈGLEMENT ADMINISTRATIF SUR LES PERMIS D ENTREPRISE DE LA PREMIÈRE NATION * RÈGLEMENT ADMINISTRATIF N O TABLE DES MATIÈRES RÈGLEMENT ADMINISTRATIF SUR LES PERMIS D ENTREPRISE DE LA PREMIÈRE NATION * RÈGLEMENT ADMINISTRATIF N O TABLE DES MATIÈRES Article Titre abrégé art. 1 Définitions art. 2 Exigences applicables aux permis

Plus en détail

Que faire quand on embauche un entrepreneur?

Que faire quand on embauche un entrepreneur? Que faire quand on embauche un entrepreneur? De nombreux entrepreneurs expérimentés et fiables travaillent dans votre région, des professionnels hautement qualifiés, qui font des affaires selon les règles.

Plus en détail

Demande d inscription comme fabricant ou agent manufacturier participant <

Demande d inscription comme fabricant ou agent manufacturier participant < PROGRAMME PRODUITS EFFICACES Équipement de réfrigération commerciale (réfrigérateurs et congélateurs) Demande d inscription comme fabricant ou agent manufacturier participant < Hydro-Québec Mai 2009 2009G1199F

Plus en détail

DEPARTEMENT DES YVELINES VILLE DE CONFLANS SAINTE HONORINE ***********************************

DEPARTEMENT DES YVELINES VILLE DE CONFLANS SAINTE HONORINE *********************************** DEPARTEMENT DES YVELINES VILLE DE CONFLANS SAINTE HONORINE *********************************** TRAVAUX D EXTENSION DU COLLECTEUR D EAUX USEES, BOULEVARD DU Gal DE GAULLE. Marché à Procédure Adaptée REGLEMENT

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et la Loi sur le recouvrement de certaines créances

Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et la Loi sur le recouvrement de certaines créances DEUXIÈME SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 48 Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et la Loi sur le recouvrement de certaines créances Présentation Présenté par M.

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE

PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE Guide de présentation d une demande de bourse 1 Table des matières Introduction 2 Le programme de bourses d excellence 3 Les conditions d admissibilité 3 Les critères

Plus en détail

Carrier Enterprise Canada, L.P.

Carrier Enterprise Canada, L.P. Date : DEMANDE DE CRÉDIT Nom du demandeur (Si le demandeur est une société par actions ou une S.A.R.L., inscrire la dénomination indiquée dans les STATUTS CONSTITUTIFS) Énumérer toutes les appellations

Plus en détail

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016)

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) à l intention des centres de formation professionnelle Document révisé le 19 mars 2015 Introduction

Plus en détail

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs Déposer une plainte Guide à l intention des investisseurs Le présent guide contient de l information sur ce qui suit : des conseils sur la façon de déposer des plaintes efficaces; le rôle de la Commission

Plus en détail

COUP D ŒIL. sur Gaz Métropolitain Hydro-Québec

COUP D ŒIL. sur Gaz Métropolitain Hydro-Québec COUP D ŒIL sur Gaz Métropolitain Hydro-Québec Bienvenue Dans ce guide, vous trouverez la marche à suivre pour devenir client de Gaz Métropolitain et d Hydro-Québec. Puis vous découvrirez des renseignements

Plus en détail

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE SOUS-LOCATION RÉSIDENTIELLE NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le contrat préliminaire requis par les articles 1785 et suivants du Code civil du Québec la vente

Plus en détail