Développement du concept d aménagement du centre-ville

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement du concept d aménagement du centre-ville"

Transcription

1 Développement du concept d aménagement du centre-ville

2 L objectif de la rencontre Présenter le concept d aménagement du centre-ville développé par les comités de travail Le déroulement proposé 1. Rappel du contexte et de l objectif 2. Le guide d aménagement 3. L échéancier et les stratégies à court terme

3 LES BASES SUR LESQUELLES S APPUIE LE GUIDE

4 LE TERRITOIRE

5 LES SECTEURS ET PROBLÉMATIQUES EXAMINÉS 1. La rue Principale 2. Les stationnements et la circulation 3. Le parc des Braves 4. Les liens piéton entre la pointe Merry et le centre-ville 5. Le carrefour entre la rue Principale et la rue Sherbrooke 6. Le bras de rivière

6 LA RUE PRINCIPALE Message visuel principal : priorité aux piétons! PROPOSITIONS 1. Conserver la circulation à deux (2) sens 2. Réduction de la largeur des voies de circulation 3. Trottoirs au même niveau que la rue 4. Élargissement optionnel des trottoirs (bollards) 5. Stationnement des 2 côtés de la rue (magasinage) 6. Traverses soulignées par du pavage particulier

7 EXEMPLE D AMÉNAGEMENT Stationnements en parallèle sur pavage uni ou imprimé Traverses piétonnes soulignées par un marquage au sol Terrasses aménagées le long des façades commerciales

8 Carrefours à souligner et personnaliser

9 PROPOSITION: aménager des zones de rencontre : PRIORITÉ AUX PIÉTONS Souligner les principales intersections par un marquage au sol

10 PERSONNALISER CHAQUE INTERSECTION AVEC UN ÉLÉMENT IDENTITAIRE RELIÉ À L HISTOIRE OU AVEC UNE ŒUVRE D ART

11 LA RUE PRINCIPALE LA PLACE DES CYCLISTES AU CENTRE-VILLE L option de «chaussée désignée» Des circuits signalisés Des supports à vélo

12 LES STATIONNEMENTS

13 LES STATIONNEMENTS

14 LES STATIONNEMENTS PRINCIPES PROPOSÉS Prioriser les consommateurs versus les travailleurs Faciliter l accès au CV à pied via des stationnements périphériques MOYENS SUGGÉRÉS Maximiser l utilisation des espaces existants Adopter une politique de gestion souple qui privilégie les consommateurs Mesurer les besoins d espace dans les entreprises (travailleurs) Favoriser la fluidité de la circulation dans les stationnements arrière Améliorer les aménagements pour implanter de la végétation Améliorer la signalisation

15 LA CIRCULATION Faciliter la fluidité et favoriser la sécurité des usagers : Carrefour Merry-Saint-Patrice Carrefour Merry-Principale Traverse piétonne de la Pointe Merry - Voie ferrée Accès au stationnements Pointe Merry et Bras-de-Rivière Carrefour Merry-McDonald

16 LE PARC DES BRAVES État actuel: terrains privés et municipaux

17 LE PARC DES BRAVES CONSENSUS En faire un lieu de rencontres et de rassemblement social et culturel Y concevoir une «agora polyvalente» et le rendre accueillant pour la famille L aménager pour une grande accessibilité et le rattacher, par des liens piétons, avec la rue St-Patrice, la rivière et les îlots de stationnement L identifier d une manière marquée au niveau de la rue Diminuer la présence des espaces de stationnement Améliorer son ambiance et son cachet vert Créer des liens étroits avec l école primaire

18 LE PARC DES BRAVES Proposition : option avec terrains publics (ville et école)

19 Exemple de jets d eau

20 LE PARC DES BRAVES Proposition : Tous les espaces libres (publicsprivés)

21 METTRE EN VALEUR LES PERCÉES VISUELLES VERS LA RIVIÈRE PROPOSITIONS Embellir avec des plantes Réaliser un aménagement de qualité Les personnaliser avec du mobilier urbain ou une œuvre d art Souligner leur présence par une traverse piétonne marquée au sol sur la rue Principale

22 4. LIENS ENTRE LA POINTE MERRY ET LE CENTRE-VILLE

23 4. LIENS PIÉTONS ENTRE LA POINTE MERRY ET LE CENTRE-VILLE PROPOSITIONS Rattacher physiquement et visuellement la Pointe Merry avec le centre-ville en surmontant la barrière du pont Mettre l accent sur une bonne signalisation Revoir la gestion des entrées et sorties de véhicules Revoir le sens de la circulation automobile vers la pointe Merry Aménager un passage sous le pont et/ou au niveau du pont Pavoiser et marquer au sol les cheminements piétons

24 LE BRAS DE RIVIÈRE

25 AMÉNAGER LA RIVE COMME UNE PROMENADE PROPOSITIONS Discipliner (aménager) les espaces de stationnement Couvrir le sol avec un pavage et planter de la végétation Souligner le parcours piéton avec un trottoir de bois bordé de bancs et planté de lampadaires et d arbres faisant de l ombre Implanter des œuvres d art ou des panneaux d information Embellir les façades arrière Favoriser l implantation de café-terrasses Explorer l option de stationnements à étage

26 EXEMPLE D AMÉNAGEMENT DE BORD DE RIVIÈRE

27 5. Le carrefour et le belvédère entre la rue Principale et la rue Sherbrooke

28 5. Belvédère et aménagement riverain PROPOSITIONS Capitaliser davantage sur la présence de la rivière et son rôle dans l histoire de la ville Implanter un belvédère et un aménagement paysager avec bancs publics, etc. Encourager le développement concerté des terrains adjacents Marquer le carrefour avec du pavage particulier Examiner la possibilité d implanter une passerelle

29 L ÉCHÉANCIER ET LES STRATÉGIES À COURT TERME 2015 : Production du concept et présentation publique Élaboration et mise en place de stratégies à court terme : STATIONNEMENT : développer des ententes de partenariat PARC DES BRAVES : développer un concept illustré via des consultations ciblées des usagers

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd Commune de Coulandon CONTRATT COMMUNAL D AMENAGEMENT DE BOURG FICHE ACTION 1 Aménagement de la route

Plus en détail

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Edmonton, 11 juin 2012 Catherine Berthod, ing., urb. Direction de la sécurité en transport

Plus en détail

2.12 LOISIRS. Préambule

2.12 LOISIRS. Préambule 2.12 LOISIRS Préambule L espace ouvert naturel et aménagé d une ville et ses installations récréatives ne sont pas simplement souhaitables, mais ils s avèrent essentiels au bien-être général d une communauté.

Plus en détail

SONDAGE AUX GENS D AFFAIRES DU CENTRE-VILLE DE MAGOG CENTRE-VILLE DE MAGOG CONTEXTE

SONDAGE AUX GENS D AFFAIRES DU CENTRE-VILLE DE MAGOG CENTRE-VILLE DE MAGOG CONTEXTE SONDAGE AUX GENS D AFFAIRES DU CENTRE-VILLE DE MAGOG CENTRE-VILLE DE MAGOG Distribution : 28 août au 17 septembre 2013 Sondages distribués : 140 Cueillette : 11 septembre au 25 octobre 2013 Nombre de répondants

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options 1 Table des matières OPTIONS D AMENAGEMENT...3 I. Options relatives aux économies d énergie...3 I.1. Constructions...3 I.2 Energies renouvelables...3 II. Options relatives à l urbanisme & à l architecture...

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Pour une ville qui marche!

Pour une ville qui marche! Pour une ville qui marche! Le commentaire de Vélo Québec dans le cadre de la consultation publique de la Commission permanente sur les transports et les travaux publics : La traversée de rue : comment

Plus en détail

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue.

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue. LA ZONE 30 DEFINITION 1 «zone 30» section ou ensemble de sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, la vitesse des véhicules est limitée à 30km/h.

Plus en détail

L audit de Potentiel Piétonnier Actif et Sécuritaire du quartier Centre-Sud

L audit de Potentiel Piétonnier Actif et Sécuritaire du quartier Centre-Sud L audit de Potentiel Piétonnier Actif et Sécuritaire du quartier Centre-Sud Pour un quartier qui marche Sophie Paquin, Ph.D urbaniste et Anne Pelletier, M.Sc. 2012 Une réalisation du secteur Environnement

Plus en détail

LE CARREFOUR GIRATOIRE : UN MODE DE GESTION DIFFÉRENT. Bruno Marquis, ing. Pascal Lacasse, urb.

LE CARREFOUR GIRATOIRE : UN MODE DE GESTION DIFFÉRENT. Bruno Marquis, ing. Pascal Lacasse, urb. LE CARREFOUR GIRATOIRE : UN MODE DE GESTION DIFFÉRENT Bruno Marquis, ing. Pascal Lacasse, urb. Pascale Guimond, ing. Ministère des Transports du Québec Exposé préparé pour la séance sur les méthodes innovatrices

Plus en détail

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire Direction Régionale de l Équipement Midi-Pyrénées Mission Grand Direction Régionale de l'équipement Midi-Pyrénées Cité administrative bâtiment A boulevard Armand

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

293 p ~ NP D DM6. Projet de réaménagement de la rue Jacques Cartier à Gatineau 6211-06-146

293 p ~ NP D DM6. Projet de réaménagement de la rue Jacques Cartier à Gatineau 6211-06-146 293 p ~ NP D DM6 Projet de réaménagement de la rue Jacques Cartier à Gatineau 6211-06-146 Mémoire d'action vélo Outaouais déposé au Bureau d'audiences publiques de l'environnement dans le cadre du projet

Plus en détail

Situation 1 : Note :...

Situation 1 : Note :... Situation 1 : Adhérence sur les pavés et positionnement en entrée de giratoire pour aller à gauche à noter un rampant aigu descendant de plateau ralentisseur en sortie du giratoire Situation 2 : Adhérence

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Approbation du procès-verbal de la séance ordinaire du comité exécutif tenue le 5 mai 2015 à 9 h 34

Approbation du procès-verbal de la séance ordinaire du comité exécutif tenue le 5 mai 2015 à 9 h 34 Procès-verbal de la séance ordinaire du comité exécutif de la Ville de Longueuil tenue le 19 mai 2015 à compter de 9 h 10, dans la salle H-383 de l'hôtel de ville de Longueuil, 4250, chemin de la Savane,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LE

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LE LUGNY-CHAMPAGNE DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LE «RECUEIL DES BELLES PRATIQUES ET BONS USAGES EN MATIERE D ACCESSIBILITE DE LA CITE» Mairie 10 Route d Herry 18140 Lugny-Champagne Tel/Fax : 02 48 72 93 24

Plus en détail

Quel aménagement choisir?

Quel aménagement choisir? GUIDE MÉTHODOLOGIQUE 1 Quel aménagement choisir? SPW Éditions Les aménagements cyclables en Wallonie Routes 1 Rédaction Benoît Dupriez (IBSR) Comité de rédaction Didier Antoine, Isabelle Dullaert, Raphaël

Plus en détail

RÈGLEMENT 2504-2014. Relatif à l établissement des terrasses extérieures sur le domaine public au centre-ville

RÈGLEMENT 2504-2014. Relatif à l établissement des terrasses extérieures sur le domaine public au centre-ville CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MAGOG RÈGLEMENT 2504-2014 Relatif à l établissement des terrasses extérieures sur le domaine public au centre-ville À une séance ordinaire du conseil municipal de la

Plus en détail

Restructuration des ateliers ferrés RATP sur le site de Vaugirard

Restructuration des ateliers ferrés RATP sur le site de Vaugirard PERMIS D AMENAGER Restructuration des ateliers ferrés RATP sur le site de Vaugirard PA 08 Programme des travaux Mars 2015 V1 Page1/12 1. Aménagements urbains et paysagers de la voie nouvelle 1.1. Profil

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation BILAN ROUTIER Portrait de la sécurité routière et de la circulation 2010 UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! Le partage de la route en milieu urbain est l enjeu qui pose le plus grand défi autant aux usagers

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

plan de mobilité active de laval

plan de mobilité active de laval plan de mobilité active de laval TABLE DES MATIÈRES 1. Préambule... 4 2. La démarche ÉvoluCité... 6 a. Des consultations publiques pour s approprier la démarche... 8 3. Pourquoi un plan de mobilité active?...

Plus en détail

À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL. www.momentoimmobilier.com. 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2

À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL. www.momentoimmobilier.com. 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2 À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2 Espace commercial au rez de chaussée Pignon sur rue Stationnements intérieurs exclusifs Positionnement stratégique, à proximité

Plus en détail

Aixe-sur-Vienne : Mise en accessibilité de l Hôtel de ville pour tous (Aménagement de l esplanade)

Aixe-sur-Vienne : Mise en accessibilité de l Hôtel de ville pour tous (Aménagement de l esplanade) Appel à projet : Recueil des belles pratiques et bon usages en matière d accessibilité de la Cité Aixe-sur-Vienne : Mise en accessibilité de l Hôtel de ville pour tous (Aménagement de l esplanade) Appel

Plus en détail

Symboles de nos cartes

Symboles de nos cartes 2011 Cartes nationales de la Suisse Symboles de nos cartes Supplément illustré de la légende des signes conventionnels des cartes nationales (CN) de la Suisse Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération

Plus en détail

GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO. 7 e édition

GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO. 7 e édition GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO 7 e édition AVANT DE PARTIR UN VÉLO EN ORDRE c est important A Vérifiez la pression des pneus B Vérifiez si la chaîne saute C Vérifiez l état des freins D Vérifiez l équipement

Plus en détail

1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution.

1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution. Protection des trottoirs contre le stationnement Jacques ROBIN Deux solutions qui peuvent être complémentaires : 1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution. 2 -

Plus en détail

Action ou mesure non-réalisée. Action ou mesure partiellement réalisée

Action ou mesure non-réalisée. Action ou mesure partiellement réalisée LES ACTIONS 2 0 1 1-2 0 1 2 BILAN Décembre 2011 BILAN LÉGENDES En vert : En bleu : En rouge : Action ou mesure réalisée Action ou mesure partiellement réalisée Action ou mesure non-réalisée page 2 Ville

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

Plan de mobilité active

Plan de mobilité active PROJET VILLE DE LONGUEUIL RÉSUMÉ Document de travail soumis à la consultation publique 2 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE 5 1 DIAGNOSTIC 6 1.1. Partage de l espace public et sécurité 6 1.2. Continuité et accès

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DES PISTES CYCLABLES Réunion technique du 5 novembre 2013

ETAT DES LIEUX DES PISTES CYCLABLES Réunion technique du 5 novembre 2013 ETAT DES LIEUX DES PISTES CYCLABLES Réunion technique du 5 novembre 2013 Présents : Monsieur Demontoy Conseil Participatif et ESCG Cyclotourisme Monsieur Boyer Conseil Participatif Monsieur Vidal Police

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY JUIN 2014 N O 1 PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE À la Une P.2-3 Un succès prolongé Le projet P.4-5 Une ville mieux connectée

Plus en détail

POUR DES VILLES DE MOBILITÉ ACTIVE ET DURABLE

POUR DES VILLES DE MOBILITÉ ACTIVE ET DURABLE Mémoire POUR DES VILLES DE MOBILITÉ ACTIVE ET DURABLE REVOIR LE DESIGN, LES INFRASTRUCTURES ET LE CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Mémoire présenté au ministère des Transports du Québec Dans le cadre du Groupe

Plus en détail

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne En périphérie de Freiburg, à moins de 3 km du centre ville, le quartier Vauban s étend sur 38 hectares, en lieu et place de l'ancienne caserne de l armée française.

Plus en détail

Pose de Mobilier Urbain

Pose de Mobilier Urbain Pose de Mobilier Urbain PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE LES AVANTAGES DU CAROTTAGE MDC CAROTTAGE est votre spécialiste du carottage, sciage et pose de mobilier urbain. Notre société compte au sein de ses

Plus en détail

INTRODUCTION PRÉSENTATION AUX CITOYENS 28 AOÛT. - Propriétaire du 3500 St-Jacques

INTRODUCTION PRÉSENTATION AUX CITOYENS 28 AOÛT. - Propriétaire du 3500 St-Jacques INTRODUCTION PROJETS DANS LE SUD OUEST - Propriétaire du 3500 St-Jacques Bureau Bureau Commercial - Expertise en développement de projets immobiliers et gestion de propriétés - Équipe formée d architectes,

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Méthode de déneigement 2014-2015. Service des travaux publics

Méthode de déneigement 2014-2015. Service des travaux publics Méthode de déneigement 2014-2015 Service des travaux publics TABLE DES MATIÈRES CALENDRIER DES OPÉRATIONS DE DÉNEIGEMENT 1 ÉTAPE 1 (JOUR 1) 2 DÉNEIGEMENT DES RUES, TROTTOIRS ET STATIONNEMENTS 2 ÉTAPE 2

Plus en détail

Les travaux de rénovation du cours Émile-Zola débuteront cet automne par la partie située entre

Les travaux de rénovation du cours Émile-Zola débuteront cet automne par la partie située entre La lettre d info du projet n 3 Octobre 2014 Coup d envoi des travaux La transformation commence Les travaux de rénovation du cours Émile-Zola débuteront cet automne par la partie située entre les rues

Plus en détail

Projet à l étude (5) Aménagement des berges le long de la RD7 à Suresnes et à Saint Cloud. Objectifs de l aménagement :

Projet à l étude (5) Aménagement des berges le long de la RD7 à Suresnes et à Saint Cloud. Objectifs de l aménagement : Projet à l étude (5) Aménagement des berges le long de la RD7 à Suresnes et à Saint Cloud Gestion envisagée des travaux d entretien : Communes de Suresnes et Saint Cloud S ur un linéaire de 4,5 km, la

Plus en détail

Zone pavée destinée aux usagers des autobus et pouvant comprendre un banc ou un abri.

Zone pavée destinée aux usagers des autobus et pouvant comprendre un banc ou un abri. Lexique: Sondage des Actifs Arrêts de transport en commun Nombre d'arrêts munis des commodités mentionnées : Les catégories suivantes reflètent le nombre d'arrêts munis des commodités mentionnées, et non

Plus en détail

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS NOVEMBRE 2012 LES TERRASES ST-SULPICE PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice Plan d actions du Quartier Latin CONSOLIDATION

Plus en détail

Apaisement du trafic à l intérieur des agglomérations

Apaisement du trafic à l intérieur des agglomérations Apaisement du trafic à l intérieur des agglomérations Lignes directrices émises par la Commission de circulation de l Etat pour les communes, les administrations étatiques et les bureaux d études Luxembourg,

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

Sommaire PROJET ACCESSIBILITÉ PANORAMA ENVIRONNEMENT MOBILITÉ EMPLOI 3 ANS DE TRAVAUX PARTENAIRES MAÎTRES D OUVRAGE ET FINANCEURS

Sommaire PROJET ACCESSIBILITÉ PANORAMA ENVIRONNEMENT MOBILITÉ EMPLOI 3 ANS DE TRAVAUX PARTENAIRES MAÎTRES D OUVRAGE ET FINANCEURS Sommaire PROJET Le pôle multimodal Créteil Pompadour, c est bien plus qu une gare. Zoom sur les grands aménagements qui composent le projet. ACCESSIBILITÉ Station de bus Pompadour, passerelle de correspondance,

Plus en détail

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE?

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE? GUIDE PÉDAGOGIQUE LA DÉMARCHE La Ville de Paris invite les Parisiens à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux (délaissés, mobiliers urbains, murs ).

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier

Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier Groupe de travail sur les transports actifs et alternatifs Sécurité des cyclistes Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier Les notes qui suivent font suite aux travaux du Groupe

Plus en détail

partageons la rue!! équilibre sécurité civisme harmonie

partageons la rue!! équilibre sécurité civisme harmonie partageons la rue!! harmonie sécurité équilibre civisme Pourquoi un Code de la rue? SOMMAIRE Les aménagements existants Aire piétonne Trottoir mixte Voie verte Zone de rencontre Zone 30 Double sens cyclable

Plus en détail

Présentation d ENvironnement JEUnesse

Présentation d ENvironnement JEUnesse Une ville pour tous! Mémoire déposé dans le cadre des consultations de l Office de consultation publique de Montréal sur le Plan de développement durable de Montréal Août 2013 Ce mémoire a été préparé

Plus en détail

PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS

PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS I Historique du projet La ZAC (Zone d Aménagement Concerté) du Plateau des Capucins à Brest est une opération d aménagement à vocation mixte, habitat,

Plus en détail

Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière

Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière Le projet du campus universitaire d Outremont Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière Bureau de gestion des grands projets Direction du développement économique et urbain Février 2011

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ACADEMIE DE MONTPELLIER

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ACADEMIE DE MONTPELLIER MINISTERE E L EUTION NTIONLE EMIE E MONTPELLIER ELEVE Nom :.. Prénom :.. ETLISSEMENT SOLIRE Nom : dresse : Préfecture de la Lozère irection des services départementaux de l éducation nationale - atégorie

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

les nouveaux espaces publics des quartiers nord

les nouveaux espaces publics des quartiers nord les nouveaux espaces publics des quartiers nord Comité de suivi du 7 avril 2006 SEM SEM Amiens Amiens Aménagement _ 7 _ avril 7 avril 2006 2006 _ ESE _ ESE bet bet ingénierie Charles VICARINI concepteur

Plus en détail

La desserte des bâtiments

La desserte des bâtiments F I C H E T E C H N I Q U E N 1 2 / 1 La Service PréveNTiON edition janvier 2012 Nota : cette fiche annule et remplace la fiche technique n 05/1 Outre les mesures fixées par les règlements relatifs à chaque

Plus en détail

MOTION DE L OPPOSITION OFFICIELLE POUR RÉVISER LA LÉGISLATION ENTOURANT LA PRATIQUE DU VÉLO

MOTION DE L OPPOSITION OFFICIELLE POUR RÉVISER LA LÉGISLATION ENTOURANT LA PRATIQUE DU VÉLO CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA RÉSOLUTION CM14 0439 ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AVRIL 2014 MOTION DE L OPPOSITION OFFICIELLE POUR RÉVISER LA LÉGISLATION ENTOURANT LA PRATIQUE DU VÉLO

Plus en détail

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS OBJECTIFS a. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de se stationner près d une porte d entrée. b. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de repérer facilement les places

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

Mémoire déposé devant. l Office de consultation publique de Montréal. par l Association des Amis du boulevard Gouin

Mémoire déposé devant. l Office de consultation publique de Montréal. par l Association des Amis du boulevard Gouin Mémoire déposé devant l Office de consultation publique de Montréal par l Association des Amis du boulevard Gouin dans le cadre de la consultation publique sur le projet de Plan d urbanisme de Montréal

Plus en détail

CABINES TÉLÉPHONIQUES

CABINES TÉLÉPHONIQUES CABINES TÉLÉPHONIQUES 3e C ATALOGUE DU M OBILIER U RBAIN I N F O R M A T I O N MOBILIERS PUBLICITAIRES F3 9 mupi senior mât et poutre acier - caisson a l u m i n i u m bleu RAL 5004 gris RAL 9007 gris

Plus en détail

Index. Introduction. Page. Règles fondamentales 3. De l égard pour les piétons 5. Les transports publics 7. La priorité de droite 9

Index. Introduction. Page. Règles fondamentales 3. De l égard pour les piétons 5. Les transports publics 7. La priorité de droite 9 La priorité et moi Index Page Règles fondamentales 3 De l égard pour les piétons 5 Les transports publics 7 La priorité de droite 9 Panneaux de signalisation 10 Signaux lumineux 12 Le trafic en sens inverse

Plus en détail

Près d une vingtaine d accrochages et d accidents se sont produits aux intersections entre le corridor Rapibus et le réseau routier.

Près d une vingtaine d accrochages et d accidents se sont produits aux intersections entre le corridor Rapibus et le réseau routier. SÉCURITÉ AUX INTERSECTIONS Corridor Rapibus Rapport 1 er octobre 2014 PLAN DU RAPPORT 1. Contexte... 3 2. Sommaire des constats... 3 3. Démarches entreprises :... 4 3.1 Efforts de communication... 4 3.2

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

Pour l ajout d un «Code de la rue» à notre Code de la route. Un code de la rue : pourquoi?

Pour l ajout d un «Code de la rue» à notre Code de la route. Un code de la rue : pourquoi? Pour l ajout d un «Code de la rue» à notre Code de la route Un code de la rue : pourquoi? Le Club des villes cyclables dont le slogan fondateur, en 1989, était «partageons la rue» fait toujours du rééquilibrage

Plus en détail

STATUTS ET RÈGLEMENTS

STATUTS ET RÈGLEMENTS Bureau administratif : 605-76 Dahousie, Québec (Québec) Canada G1K 8W6 STATUTS ET RÈGLEMENTS Article 1- MISSION ET OBJECTIFS 1.1 - Mission L Association a pour mission de susciter la préservation, la mise

Plus en détail

Les Cheminements piétons

Les Cheminements piétons Les Cheminements piétons 2 Les cheminements Le cheminement usuel doit être le plus court possible. Il lie entre eux tous les maillons de la vie sociale. Domicile Services publics Écoles Transports Travail

Plus en détail

Utiliser le vélo au quotidien

Utiliser le vélo au quotidien Les déplacements AGIR! Utiliser le vélo au quotidien Il n y a que de bonnes raisons pour devenir cycliste Édition : août 2013 Devenir cycliste : LES BONNES RAISONS C est pratique À vélo, vous vous déplacez

Plus en détail

LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME VICOM :

LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME VICOM : 3 LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME VICOM : des interventions dans tous les quartiers de la Région Bruxelloise entre 1990 et 2005 Depuis 1991 et le lancement du programme Vicom, de nombreux aménagements ont

Plus en détail

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Date : le 7 février 2005 Le transport scolaire Dans les politiques des commissions scolaires sur le transport scolaire, on établit une distance entre

Plus en détail

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014 École secondaire Alphonse -Desjardins Laval Avril 2014 1 Table des matières MISE EN CONTEXTE... 3 SOMMAIRE DU RAPPORT DE VISITE... 4 1. ÉTAT DES LIEUX... 5 1.1. EMPLACEMENT ET ENVIRONNEMENT DE L ÉCOLE...

Plus en détail

Réunion Plénière du Conseil de Quartier Voltaire Part-Dieu : 19 avril 2011

Réunion Plénière du Conseil de Quartier Voltaire Part-Dieu : 19 avril 2011 Réunion Plénière du Conseil de Quartier Voltaire Part-Dieu : 19 avril 2011 A cette réunion présidée par Monsieur le Maire et animée par Françoise Chevallier et Mathias Copy, co-présidents du Conseil de

Plus en détail

Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur :

Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur : Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur : La traversée de la rue à Montréal : Comment accroître le confort et la sécurité des piétons 10

Plus en détail

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE juillet 2011 1 ARTICLE 1 : DEFINITIONS > Publicité par affichage : A l exclusion des enseignes et préenseignes, constitue une publicité, toute

Plus en détail

Introduction. 1. Les engagements de McGill

Introduction. 1. Les engagements de McGill Introduction L Université McGill remercie le Conseil municipal et l Office de consultation publique de Montréal de tenir des consultations publiques sur le projet du Plan de protection et de mise en valeur

Plus en détail

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs FORMATION DRJSCS BASSE-NORMANDIE 26 OCTOBRE 2012 L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs Objectif: acquérir des connaissances sur l accessibilité des équipements sportifs. Les principales

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

Budget participatif 2015. Projets retenus Et soumis aux votes

Budget participatif 2015. Projets retenus Et soumis aux votes Budget participatif 2015 Projets retenus Et soumis aux votes Ville de Saint-Basile-le-Grand où il fait bon vivre au naturel entre rivière et montagnes pour nous joindre 450 461-8000 www.ville.saint-basile-le-grand.qc.ca

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

Résultats de l enquête auprès des consommateurs, des gens d affaires et des travailleurs de Marieville

Résultats de l enquête auprès des consommateurs, des gens d affaires et des travailleurs de Marieville Résultats de l enquête auprès des consommateurs, des gens d affaires et des travailleurs de Marieville Présentation préparée pour le Comité consultatif de revitalisation du centre-ville de Marieville Caroline

Plus en détail

www.tours.fr Ville de Tours

www.tours.fr Ville de Tours www.tours.fr Ville de Tours La ville est un espace de vie à partager où chacun doit pouvoir trouver sa place. Pour être vivable, l'espace public, lieu de toutes les rencontres, de confrontation d'usages

Plus en détail

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse Une offre complète de 60 boutiques au cœur d un projet urbain ambitieux Toulouse Métropole une agglomération dynamique Croissance démographique la plus élevée d Europe

Plus en détail

CHAPITRE 5 Dispositions applicables aux usages habitations

CHAPITRE 5 Dispositions applicables aux usages habitations VILLE DE SAGUENAY CHAPITRE 5 Ville de Saguenay Table des matières Dispositions applicalbles aux usages habitations TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 5 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX USAGES HABITATIONS... 5-1 SECTION

Plus en détail

LE SECTEUR DE CASTELNAU: UN MILIEU DE VIE. Compte rendu de l atelier de travail professionnel du 19 avril 2011

LE SECTEUR DE CASTELNAU: UN MILIEU DE VIE. Compte rendu de l atelier de travail professionnel du 19 avril 2011 LE SECTEUR DE CASTELNAU: UN MILIEU DE VIE Compte rendu de l atelier de travail professionnel du 19 avril 2011 LE SECTEUR DE CASTELNAU: UN MILIEU DE VIE Compte rendu de l atelier de travail professionnel

Plus en détail

INFRASTRUCTURES ET ENERGIES 14-008

INFRASTRUCTURES ET ENERGIES 14-008 INFRASTRUCTURES ET ENERGIES 14-008 Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit relative à divers aménagements de surface et équipements dans le cadre de la réalisation

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Ajustement. Titre l environnement normatif

Ajustement. Titre l environnement normatif Ajustement de Titre l environnement normatif Rencontres techniques de l AMF 5 février 2015 Antoine Cretin-Maitenaz DHUP Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Le décret du 5

Plus en détail