Panorama de l emploi dans le secteur culturel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Panorama de l emploi dans le secteur culturel"

Transcription

1 Panorama de l emploi dans le secteur culturel Septembre 2010 Panorama de l emploi dans le secteur culturel

2 Sommaire Introduction... 3 Le secteur culturel... 5 Un secteur économique majeur... 5 Un secteur économique dispersé... 6 Opportunités d emploi... 8 Conseils aux candidats... 9 Analyse Sectorielle Secteur privé Collectivités territoriales Édition Audiovisuel Spectacle vivant Jeux vidéos International Panorama de l emploi dans le secteur culturel

3 Introduction Après plus de douze ans d existence, l association culture & management souhaite aujourd hui plus que jamais démontrer son orientation professionnelle. Avec un dizaine de débats par an, culture & management interroge régulièrement les enjeux managériaux du secteur culturel. Notre association entend être le lieu d échange des points de vue sur l économie culturelle. L emploi est une priorité dans cette démarche, aussi bien pour les jeunes diplômés qui souhaitent s orienter que pour les acteurs du secteur déjà en poste comme pour les anciens des écoles qui envisagent à un moment de leur carrière de rejoindre ce secteur. culture & management a donc choisi de commander pendant l été 2010 un «Panorama de l emploi culturel» à un journaliste, Yves Vilagines. Ce panorama n a pas vocation à l exhaustivité mais il permet de mettre en lumière les principales problématiques et de donner la parole à des témoins clés de l emploi culturel. Nous vous invitons donc à découvrir le résultat de cette démarche dans les pages qui suivent. Rejoignez-nous par le site internet remis à neuf récemment ou bien lors de nos fréquents débats. Manuel Rabaté Président de culture & management Dans une économie en crise qui peine à faire diminuer son taux de chômage, le secteur culturel continue à présenter des spécificités qu il convient de connaitre et d analyser afin de mieux percevoir les évolutions, les opportunités, les dangers du marché de l emploi de cette industrie. Au-delà des poncifs sur l opacité et la faible circulation des offres, trouver un poste dans le monde de la culture nécessite une connaissance des pratiques, un savoir-faire spécifique que ce panorama, à travers des études sectorielles et globales, va tenter de mieux délimiter. La difficulté du secteur culturel tient en partie à un décalage important entre une demande très forte et une offre réduite et souvent en décalage avec les formations académiques. Il s agit de trouver des personnes capables de manager, de gérer des budgets, d avoir une approche commerciale dans un domaine qui tend à s affranchir des règles du marché et du fonctionnement classique d une entreprise. Le club Culture & management tient une place stratégique à travers ses missions, son organisation et le réseau qu il propose. En offrant aux recruteurs des entreprises culturelles la possibilité d être en relation direct avec un public ciblé, il permet un gain de temps important et l assurance d obtenir des candidatures de qualité. En permettant aux jeunes diplômés ou aux personnes désireuses de changer de poste de trouver des annonces qui leur sont spécifiquement destinées, il offre des opportunités uniques. Les offres d emploi ne sont visibles que par les membres du club, anciens étudiants de six grandes écoles (INSEAD, HEC, ESCP-EAP, Science Po, ESSEC, Em Lyon). Elles proviennent dans leur majorité d autres membres du club, elles sont donc souvent uniquement visibles sur le site. Il est également possible pour les employeurs de publier des annonces confidentielles, Culture & management s occupe ensuite de centraliser les candidatures. En parallèle à ces offres, nous cherchons sur différents supports (sites Internet spécialisés, publications internes, bourse interministérielle de Panorama de l emploi dans le secteur culturel

4 l emploi public ) des postes susceptibles d intéresser nos membres. Si la quantité de publications varie en fonction de la période de l année et de l état général du marché, le site est mis à jour régulièrement et propose une dizaine d annonces d emploi et de stage par semaine. De plus, la présence d un responsable emploi permet de réguler le site tout en entretenant les liens entre le monde professionnel, les chercheurs d emploi et le site. Nous tentons de trouver des solutions aux demandes de certaines entreprises qui cherchent des profils spécifiques tout en répondant aux questions des différents protagonistes du marché de l emploi qui nous contacteraient. Avec ce panorama, Culture & management met à profit sa connaissance du secteur de la culture pour dresser un état des lieux général de l emploi culturel, puis une approche sectoriel avec des interventions de spécialistes de chaque secteur. Les différents débats qui jalonnent l année permettent de suivre au mieux l actualité et les grandes problématiques du monde de la culture comme tend à le démonter les résumés des débats de l année qui se trouvent à la fin de ce document. Fadi Boustani Responsable Emploi Culture & Management Panorama de l emploi dans le secteur culturel

5 Le secteur culturel Dans le classement 2010 des entreprises les plus attirantes pour les étudiants d écoles de commerce et de management en France, les entreprises à dominante culturelle sont plutôt bien représentées. Derrière LVMH et L Oreal toujours en tête, viennent Google et Canal +. France télévisions est 23 e, TF1 28 e, Lagardère 44 e, Ubisoft 45 e, Electronic arts 51 e. Source : Le secteur culturel attire. Les étudiants d écoles de commerce, mais aussi ceux de Sciences Po. mieux préparés sans doute à intégrer les structures publiques très nombreuses dans ce secteur. Le secteur culturel recouvre des activités variées dans le secteur public et le privé : musées, spectacle vivant, patrimoine, musique, médias, entertainment Consolider des données fiables sur l ensemble du secteur est une gageure. Toutefois, des études parcellaires permettent de dessiner des tendances d activité et d emploi. Un secteur économique majeur 654 milliards d euros de chiffre d affaires 3 % des emplois en Europe «L économie de la culture en Europe», étude publiée en 2009 par l Union Européenne sur la base de données 2003/2004, montre l importance du secteur culturel dans l économie des pays européens. Le chiffre d affaires total de la culture et du tourisme culturel en 2003 s élève à 654 milliards d euros dont 79,424 mds d euros pour la France. En comparaison, le C.A. des NTIC est de 541 mds d euros et celui de la construction automobile de 271 mds d euros. Le secteur culturel représente 2,6 % du PNB en Europe. Avec 3,4 % de son PNB, la France est le pays d Europe où le secteur culturel est le plus important. Seuls 5 pays européens franchissent la barre des 3 % de PNB pour le secteur culturel : la France, le Danemark, la Finlande, le Royaume- Uni et la Norvège. Le secteur culturel emploie 4,714 millions de personnes, et le tourisme culturel 1,171 millions en Europe, soit 3 % du total des emplois (2,5 % pour le secteur culturel et 0,5 % pour le tourisme culturel). En France, le secteur culturel représente 2 % des emplois et le tourisme culturel 0,6 %. Les personnes employées dans le secteur culturel sont très diplômées puisque 46,8 % d entre elles possèdent un diplôme universitaire. Le secteur fait aussi la part belle aux entrepreneurs. Les travailleurs indépendants y sont plus nombreux : 28,8 % contre 14,1 % en moyenne. Sources : Panorama de l emploi dans le secteur culturel

6 Un secteur économique dispersé Structures publiques vs. Entreprises privées Majors vs. Indépendants Le secteur culturel se caractérise par une forte présence des acteurs publics (État et collectivités locales) soit directement par l administration et la gestion des structures (musées, conservatoires, scènes ) soit indirectement par le financement de nombreuses associations, festivals, etc. Voici quelques chiffres sur l importance du champ culturel pour la France : 1212 musées 5 théâtres nationaux 39 centres dramatiques nationaux et régionaux 69 scènes nationales 105 scènes conventionnées 589 compagnies théâtrales conventionnées 52 théâtres privés adhérents à l association pour le soutien du théâtre privé 19 centres chorégraphiques 250 compagnies chorégraphiques subventionnées 753 producteurs aidés par le Centre National du Cinéma en bibliothèques municipales 100 bibliothèques départementales de prêt 540 éditeurs adhérents du Syndicat National de l Édition villes de plus de habitants qui, sauf exception, disposent d un service des affaires culturelles 20 chaines de télévision nationales diffusées en numérique terrestre 50 chaines de télévision locales 50 stations de radio publiques (Radio France, RFO, RFI) 900 opérateurs pour les radios privés 200 parcs de loisirs et culturels 200 studios et éditeurs de jeux vidéo Sources : associations professionnelles, instances de régulations, Ministère de la Culture et de la Communication. Panorama de l emploi dans le secteur culturel

7 Dans la plupart de ses activités, les industries culturelles se caractérisent également par une organisation appelée «oligopole à franges» : quelques acteurs majeurs réalisent une part majoritaire de l activité, et une myriade de petites entreprises et structures se partagent les parts de marché restantes. C est l opposition majors / indépendants. Voici quelques exemples qui illustrent cette réalité: Les quelque 1212 musées de France totalisent 55 millions d entrées par an. 66 seulement affichent une affluence supérieure à entrées. 601 totalisent moins de entrées par an. 50 % de la production audiovisuelle est réalisé par 69 entreprises sur les 753 aidées par le CNC en parcs d attraction concentrent 85 % des visiteurs en France Dans la musique, l étude publiée par L observatoire de la musique donne une vision précise du marché (chiffres du premier semestre 2010). Sur les 100 meilleures ventes de CD single (82 % des ventes), les parts de marché entre éditeurs sont les suivantes : Universal Music 59,8 % Warner Music 21,2 % Sony Music 13,9 % Wagram 1,5 % Sur les 100 meilleures ventes d albums (25 % des ventes), les parts de marché entre éditeurs sont les suivantes : Universal Music 38,3 % Sony Music 21,6 % Warner Music France 19,3 % Emi Music 16,8 % Wagram 1,8 % Naïve 1,1 % Sur les 100 meilleures ventes d album de musique classique (29,3 % des ventes), les parts de marché entre éditeurs sont les suivantes : Universal 61,8 % EMI 18,9 % Harmonia Mundi 3,9 % Naive 2,6 % Panorama de l emploi dans le secteur culturel

8 Opportunités d emploi Sous le signe de la reprise Un marché diffus Le début de l année 2010 se place sous le signe de la reprise des offres d emploi dans le secteur culturel : L étude de conjoncture du jobboard Keljob affiche pour la première fois cet été une hausse des offres dans le secteur association, art et culture. Au mois d août, les offres du secteur sont en hausse de 41 % par rapport à l année précédente. Le nombre d offres d emploi publiées sur ce secteur sur le jobboard talents.fr est en hausse de 40 % environ, selon Cyril Gardère, Directeur délégué. La hausse est confirmée par Pierre Emmanuel Dupil, Directeur Général de Michael Page : «les offres du secteur culturel sont en hausse de 30 à 40 % depuis le début de l année». Même tendance à l Apec qui affiche une hausse des offres de 28 % depuis le début de l année. Comme dans toute filière industrielle, l emploi dans le secteur culturel se répartit entre généralistes et spécialistes. Les diplômés d écoles de commerce et de Sciences Po se voient proposer des postes de généralistes dans les fonctions transverses : marketing, gestion, finances, voire Ressources humaines. Une double compétence, sanctionnée par une formation spécialisée, est souvent appréciée par les employeurs. Pour prétendre à un emploi d éditeur par exemple, une formation spécialisée est indispensable. Les exemples peuvent être multipliés dans la gestion publique, les médias digitaux, le journalisme Où trouver les offres d emploi? Tous les professionnels insistent sur l importance de ce que les spécialistes du recrutement appellent «le marché caché». Dans la culture, du fait de l importance des structures publiques et de l obligation de publicité sur les offres, la part du marché caché est relativement faible. Toutefois, cela n obère en rien l importance de l informel. D où l importance de créer un réseau relationnel. Quelques sites proposant des offres d emploi : site internet qui regroupe les annonces du Monde et de Télérama spécialiste du secteur culturel spécialiste des collectivités territoriales comme son nom l indique site d offres plutôt techniques, mais pas seulement, dans les médias numériques. pour les métiers de l édition orienté journalistes et relations publiques orienté audiovisuel offres dans les entreprises des jeux vidéo Et les classiques jobboards généralistes : monster, cadremploi, apec, etc. Panorama de l emploi dans le secteur culturel

9 Conseils aux candidats Cibler ses stages Construire son réseau Le 1 er septembre 2010, sur le site d offres d emploi profilculture comptait 645 annonces dont 559 propositions de stages, soit 87 % du total des annonces! Le secteur culturel est avide de main d œuvre qualifiée à bas coût quelle que soit l activité. La raison principale est que ce n est pas un marché d offre mais de demande. Les employeurs reçoivent beaucoup de candidatures (100 à 200 pour un poste est un chiffre très souvent avancé). Les candidats devront cibler leurs stages en fonction de choix professionnels futurs. Pouvoir afficher une première expérience significative est un facteur déterminant pour décrocher le premier emploi. Pour les étudiants d écoles de commerce et de Sciences Po, il sera alors indispensable de s assurer que le stage sera responsabilisant et d une durée suffisamment longue pour faire aboutir la mission. Côté rémunération, difficile d obtenir des indemnisations correctes, ou à l image d autres secteurs. Dans une société privée de gestion de biens culturels, les stagiaires sont rémunérés 12,5% du montant du smic + tickets resto. Un distributeur de cinéma proposait récemment sur un site internet un stage au sein du département des ventes internationales pour 417 euros mensuels! L importance du réseau professionnel dans le secteur culturel est déterminante. D abord pour être informé des opportunités et, ensuite, pour être recommandé. Cela passe par les contacts noués pendant ses stages, mais aussi par son implication dans des projets associatifs ou personnels, par exemple la tenue d un blog. Les candidatures émanant de diplômés d écoles de commerce sont plutôt bien perçues dans les entreprises culturelles. La professionnalisation de l administration est toujours en cours et les compétences de gestionnaires sont appréciées. Toutefois, les préjugés ont la vie dure et ces candidats peuvent se voir confrontés à une suspicion de «marchands du temple». Panorama de l emploi dans le secteur culturel

10 Analyse Sectorielle Secteur privé Pierre Emmanuel Dupil, Directeur général de Michael Page. «La tendance est favorable dans le secteur culture, médias, édition, entertainment. Le volume des offres depuis le début de l année 2010 est en hausse de 30 à 40 %. Le secteur est aussi grand pourvoyeur de stages. Hors secteur public, les secteurs qui bougent sont ceux des jeux vidéo, du web et des nouvelles technologies. Les métiers en poupe sont ceux du marketing, de la fidélisation, du marketing online Globalement, ces secteurs sont très prisés, et drainent naturellement de nombreuses candidatures. Car, en apparence, c est un secteur moins segmentant que d autres. Les candidats ont souvent le sentiment de pouvoir répondre plus facilement. Mais même s il ne faut pas être un expert du cinéma pour devenir chef de produit en home video par exemple, il faut quand même être passionné. Depuis une dizaine d années, ces secteurs se sont professionnalisés. Le contexte est celui d une forte concurrence et de la dématérialisation numérique. Les entreprises recherchent plus de technicité et des profils spécialisés. Elles se sont notamment ouvertes à des profils ayant des expériences dans la grande consommation, comme des professionnels du marketing. Elles recherchent aussi des professionnels de la convergence numérique, des profils de community manager par exemple, capables de faire le lien entre le marketing et la technique. Pour se différencier, les candidats doivent avoir une expérience à vendre. Il convient de construire son projet professionnel très tôt afin d effectuer des stages à valeur ajoutée dans ce secteur et conduire des projets personnels ou associatifs afin de créer un réseau de relations personnelles. De manière générale, les rémunérations proposées sont plus faibles qu ailleurs. Le différentiel est d environ 10 %. Et contrairement à une idée reçue, c est aussi un secteur où il faut une forte disponibilité.» Panorama de l emploi dans le secteur culturel

11 Collectivités territoriales 1. Claude Lechat, Président de l association des Directeurs des affaires culturelles d IDF, DAC de la ville de Pantin. «Dans les collectivités territoriales, l importance du champ culturel a été grandissante, et, même s il existe encore des a priori tenaces sur le cultureux, l administration de la culture a fini par prendre sa place. La culture représente une part non négligeable du budget des villes, entre 10 et 20 % des dépenses. Toute ville de plus de habitants dispose d un Directeur des affaires culturelles. En IDF, nous sommes environ 250. En tant que DAC, je suis un généraliste au service de spécialistes qui peuvent être directeur de conservatoire, de bibliothèque, de médiathèque, de théâtre, du patrimoine, etc. Ces métiers sont différents du point de vue des compétences et des formations. Il existe des opportunités pour les profils d écoles de commerce et Sciences Po parce ces candidats ont des compétences en gestion, finances et RH indispensables à la gestion d équipements publics. Toutefois, une double, voire une triple compétence est nécessaire dans le domaine du culturel, parce que cela permet de dépasser son propre point de vue. Pour travailler dans une collectivité territoriale, il faut s intéresser à la politique au sens noble du terme, c'est-à-dire au sens de l action publique. Nous ne devons non plus pas perdre de vue que nous travaillons avec des artistes. Nous sommes souvent dans une posture de défense de la politique culturelle et patrimoniale. Personnellement, je viens du secteur privé et suis contractuel depuis 15 ans. En moyenne, 30 % des DAC des grandes villes sont des contractuels (23% en moyenne toutes fonctions confondues dans l ensemble des collectivités territoriales). Mais un jeune diplômé pourra se préparer aux concours administratifs. Il n existe pas de filière culturelle spécifique.» Panorama de l emploi dans le secteur culturel

12 2. Anne Mirande, consultante en recrutement Light Consultants, spécialiste des collectivités territoriales. «Dans le secteur culturel, le turn-over est faible et les opportunités passent souvent par le réseau informel. Les opportunités d emploi existent dans les villes moyennes et grandes, et dans toutes les structures annexes : conservatoire, théâtre, musée, école de musique, parfois dans les Comités Départementaux de Tourisme en charge de l événementiel, par exemple les festivals. Des projets culturels sont encore en développement partout en France, notamment des musées et des structures de congrès. La majorité des candidats que nous voyons ont des formations de type Sciences Po et universitaires, moins souvent d écoles de commerce. Un parcours mixte public/privé peut être intéressant, car les structures à gérer sont variées et peuvent avoir des statuts différents. Une bonne culture du management est indispensable. Il faut aussi avoir en tête que travailler dans une collectivité territoriale impose des relations avec des élus. Quand nous avons des candidatures qui viennent du privé, c est un point sur lequel nous sommes vigilants. Le fonctionnement du public est différent en terme de rythme et de réactivité dans le process de décision. Le secteur est attractif donc la concurrence est forte sur ces postes. Par exemple, nous avons reçu 150 candidatures pour un poste en événementiel. La rémunération dépend de la collectivité ou de la structure. Elle comporte un fixe statutaire et des primes, appelées régime indemnitaire. En moyenne, un DAC avec première expérience touche entre et euros nets.» Panorama de l emploi dans le secteur culturel

13 Édition Pierre Dutilleul est Directeur délégué du groupe Editis, en charge des RH et de la communication. Editis, numéro 2 français de l édition, après Hachette Livres, emploie personnes dont en France et réalise 760 millions d euros de chiffres d affaires. Pierre Dutilleul est également trésorier du SNE, syndicat national de l édition. «Le secteur de l édition n est ni en grande expansion ni en chute libre. Globalement, le nombre de salariés est stable, voire en légèrement augmentation, car de nouveaux métiers apparaissent dans le numérique et le développement. Pour les diplômés d écoles de commerce, de Sciences Po et des universités, les opportunités existent dans l édition et les fonctions transverses : la diffusion, le marketing, les finances et la gestion. Pour le métier d éditeur, les profils sont différents selon les secteurs : éducation, pratique, littérature, essais, etc. Pour devenir éditeur, il est indispensable d avoir une forte sensibilisation au métier, voire une formation spécialisée complémentaire. Les stages sont une porte d entrée intéressante. Nous avons énormément de demandes, près de pour seulement 150 stages par an, d une durée de 4 à 8 mois. Nous développons aussi les contrats en alternance (apprentissage) y compris avec des écoles de commerce et Sciences Po. Pour nos recrutements, nous passons dans 80 % des cas par les circuits traditionnels : internet, Livres hebdo, les forums écoles, etc. Pour les 20 % restants, nous privilégions l approche directe. Nos maisons d édition étant très connues, nous recevons beaucoup de candidatures, en particulier sur les postes de type «assistant d édition» où nous pouvons avoir un millier de CV. Nous travaillons dans une industrie d offres (près de tires par an sont édités en France) et de prototypes. Les candidats que nous recrutons doivent être créatifs pour pouvoir donner ses chances à chacune de nos publications. Dans les 10 ans qui viennent, nos métiers vont aussi beaucoup changer avec le numérique et les nouveaux médias. Les candidats que nous recrutons doivent y être préparés. En plus de leur capacité de rédaction et de leur créativité, ils doivent être à l aise avec les réseaux sociaux, la blogosphère, etc.» Panorama de l emploi dans le secteur culturel

14 Audiovisuel 1. Pascale Baron-Galampoix, Directrice des ressources humaines d Arte France, société à égalité avec Arte Deutschland dans le GIE Arte à Strasbourg. Arte France est éditeur de programmes et emploie 300 personnes pour un budget annuel de 240 millions d Euros. Arte à Strasbourg emploie 450 personnes. «Le secteur audiovisuel est en pleine mutation. L arrivée de la TNT et la suppression de la diffusion analogique a bouleversé la donne en créant plus de concurrence. Les chaines historiques sont confrontées à une baisse de leur audience. Cela nous oblige à être meilleurs. Autre mutation en cours : celle du multimédia et du cross média. Avant, il y avait un seul écran par foyer. Aujourd hui, les écrans sont partout, au bureau comme dans nos poches. Ce sont d autres façons de découvrir et de regarder les œuvres audiovisuelles, pour des cibles différentes. Chez Arte France, nous recrutons peu, car notre turn-over est très faible (environ 3%). Pour ce qui est des fonctions support (finances, RH par exemple) le process de recrutement est classique. Mais pour tous les métiers qui touchent au culturel, la cooptation est la règle. Il faut être connu. Cela passe, avant une embauche éventuelle, par un stage et un CDD. Nous proposons quelques dizaines de stages par an pour des durées de 3 à 6 mois, rémunérés un peu plus de 400 euros mensuels. Les stagiaires sont choisis directement pas les responsables de services. Ma recommandation est de nouer un contact. Comme, nous recevons beaucoup de candidatures, il est donc important de soigner son CV et sa lettre de motivation. Le meilleur conseil que je puisse donner, c est de rester soi même. La qualité première d un candidat, c est l authenticité. En termes de compétences, il y a quelques années, nous recherchions plus de spécialistes. Aujourd hui, nous mettons l accent sur l ouverture d esprit, la multiplicité des compétences, l adaptabilité et la réactivité.» Panorama de l emploi dans le secteur culturel

15 2. Agathe Pinchon, directrice marketing et développement des médias digitaux chez Onyx films, Method animation et MKO games. Le groupe emploie 180 personnes. Agathe est diplômée d HEC et de Sciences Po Paris, elle a été embauchée en 2003 pour s occuper du financement international du film d animation Renaissance alors en production. «Il faut être résolu et motivé pour entrer dans ce secteur. Les places y sont peu nombreuses et nous ne sommes pas du tout attendus. En tant que diplômés d écoles de commerce, nous sommes parfois perçus dans l audiovisuel comme des «épiciers». Pour réussir, Il faut donc faire ses preuves et être particulièrement bon. Pour les jeunes diplômés, les opportunités de stages opérationnels sont nombreuses dans trois métiers : le développement notamment dans le financement, le marketing et les ventes, ensuite, le juridique et la gestion, enfin la technique, par exemple sur les tournages ou en fabrication mais ces métiers là nécessitent des formations complémentaires. Personnellement, je ne suis pas une artiste, mais j aime beaucoup l idée de penser une matière artistique et être partenaire du développement d un projet artistique. J ai commencé dans ce secteur par le financement à l international d un film d animation. Aujourd hui, j accompagne le développement des médias digitaux. Je fais du marketing amont BtoB. Dans ces métiers, il faut devenir manager de soi même. La structure des emplois est pyramidale, c'est-à-dire qu on y trouve beaucoup de jeunes et peu de seniors. Il faut vite apprendre à tisser un réseau relationnel pour faire aboutir son propre projet. Devenir producteur, pourquoi pas? La production est certainement le plus intéressant, mais ce n est pas la voie de la facilité. C est un mode de vie. Il faut pouvoir vivre dans l incertitude, la précarité et le risque.» Panorama de l emploi dans le secteur culturel

16 Spectacle vivant Albane Ahrens, co-fondatrice de «La Belle Ouvrage», structure de conseil et de formation au service des professionnels du secteur artistique et culturel. Diplômée d HEC, Albane a travaillé pour le Théâtre National de Chaillot, La Scène Nationale le Volcan et le Parc de la Villette en tant qu'administratrice ou directrice de production avant de créer le bureau de production Et bientôt..., puis «La Belle Ouvrage». «Les opportunités d emploi existent dans le domaine du spectacle vivant : dans les institutions publiques et para publiques, dans les collectivités territoriales et, dans une moindre mesure, dans le secteur indépendant. L emploi sera favorisé par un phénomène générationnel. Le secteur culturel s est fortement développé dans les années 1980 d où de nombreux départs à la retraite attendus dans les prochaines années. Toutefois, pour travailler dans ce secteur, il faut savoir s adapter à ses spécificités, par exemple en adoptant son vocabulaire et ses codes, en comprenant sa dimension artisanale, son histoire politique. Il faut aussi accepter que des connaissances telles que la gestion, les finances, l organisation soient d'abord au service d'un projet artistique et culturel. Par exemple, on utilise ses compétences en gestion budgétaire, mais pour développer le projet d'un artiste ou pour dépenser au mieux une subvention dans le cadre d'un cahier des charges de service public, pas pour maximiser le profit de la structure. Pour des diplômés d écoles de commerce, c est en soi une révolution copernicienne. Il faut également une bonne dose d humilité. Car on est rarement n 1 dans ce secteur, mais plus souvent l administrateur d une structure au service d un artiste et d un public. Il est essentiel d'avoir envie de contribuer au développement d'un projet artistique. Dans le secteur indépendant, les compagnies peuvent rarement engager des diplômés d'écoles de commerce à des salaires corrects. Ceux qui souhaitent tout de même œuvrer auprès des artistes travaillant en compagnie peuvent créer leur outil de travail sous la forme d'une entreprise telle que les bureaux de production. Cette alternative permet de gagner en indépendance, mais ne résout pas nécessairement la question du salaire. La dimension entrepreneuriale des formations écoles de commerce est alors très utile. Les profils écoles de commerce sont d'après moi à la fois attendus et redoutés. Attendus, car je reste convaincue que leurs savoirs sont très utiles dans ce secteur. Redoutés, car il existe toujours une suspicion d inféoder l art au business, d'appliquer des «recettes» sans prendre en compte le contexte. Par ailleurs, il me semble que l'image élitiste de ces formations contribue à nourrir certains préjugés. Les processus de recrutement sont de plus en plus ouverts et transparents, plusieurs sites internet et journaux professionnels relaient désormais ces informations. Toutefois, les opportunités d embauche circulent aussi souvent de façon informelle. Il est donc essentiel de créer très vite un petit réseau que l'on cultive. Cela passe au début très souvent par des stages. Je pense qu'il est important de bien choisir ses premiers stages, en privilégiant ceux à responsabilité opérationnelle même si c est dans une petite structure. Je conseillerais également de construire son expérience dans un sous-secteur homogène (la musique ou le théâtre, par exemple) pour améliorer son employabilité et favoriser les effets de réseau. La difficulté est de construire un savoir-faire «métier» suffisant pour décrocher le premier job et passer du stage au contrat de travail. Attention, car dans ce secteur, on peut être un éternel stagiaire! Panorama de l emploi dans le secteur culturel

17 Ensuite, à plus long terme, il me paraît important de rester ouvert et curieux à d autres pratiques dans d'autres sous secteurs, voire dans des domaines connexes comme la production audiovisuelle ou la production d'expositions. Cela permet de réfléchir à sa pratique, de mesurer la transférabilité de ses compétences et pourquoi pas de passer d'un secteur à l'autre. La question des carrières possibles est difficile. D'un côté, il me semble que c'est un secteur où l'on peut obtenir très vite des responsabilités importantes. De l autre, la progression ensuite - en termes de salaire, de responsabilité d'équipe, de champ d'actions - risque d'être lente, sauf à changer d'employeur. Pour choisir un nouveau travail, les choix des professionnels ne sont pas uniquement guidés par des critères quantitatifs, mais aussi par des choix artistiques et politiques : défendre le travail de tel artiste, agir dans tel contexte, etc. Cela donne des parcours qui peuvent sembler sinueux mais qui sont, de mon point de vue, très riches, car éminemment singuliers.» Panorama de l emploi dans le secteur culturel

18 Jeux vidéos Olivia Campo, DRH du siège international chez Ubisoft : salariés dans 26 pays, 871 millions d euros de chiffre d affaires en «Les opportunités pour des profils d écoles de commerce sont nombreuses chez Ubisoft et les métiers bien qu encore méconnus, très riches. Nos équipes marketing par exemple vont des études consommateurs et de tendances, au marketing développement qui travaille au bon positionnement de nos marques avec nos studios, au marketing opérationnel qui accompagne le lancement du jeu sur le marché et coordonne sa stratégie de communication. Nous recrutons aussi régulièrement sur des fonctions transverses et business : Finance, Contrôle de gestion, Business Developpement, Ressources Humaines, IT, Online, Communication. L industrie dans laquelle nous nous inscrivons fait de tous ces jobs des challenges passionnants pour nos équipes. Actuellement, nous sommes très attentifs aux nouvelles compétences qui arrivent sur le marché et qui gravitent autour du online, de la connaissance des réseaux sociaux, du collaboratif, du 2.0 Ceci dit, outre ces compétences, nous sommes toujours à l affut des bons profils, capables d évoluer dans une industrie qui se renouvelle sans arrêt. Agilité et innovation sont deux choses primordiales dans notre culture. Nous attendons de nos collaborateurs qu ils construisent, visent haut, apportent de nouvelles idées et accompagnent le changement. Nous ne cherchons pas que des gamers! mais c est encore mieux si on vibre pour les univers que propose Ubisoft. Comme nous sommes fortement implantés à l international, un excellent niveau d anglais est requis pour bien collaborer avec nos studios et filiales. Les opportunités pour évoluer à l international existent et les exemples de parcours dans différents pays sont nombreux chez Ubisoft. Enfin, nous accueillons régulièrement des étudiants en fin d études en stage. En termes RH, c est un bon test avant une embauche éventuelle!» Panorama de l emploi dans le secteur culturel

19 International Micah Styles, director of international recruitment at LordCulture, cabinet conseil en ingénierie et management culturels. Un département «ressources humaines et recrutement» a été créé pour aider les clients dans leur recherche de talents. «Les opportunités à l international se confondent avec les projets culturels en développement. Au Canada par exemple, avec la création du Musée des Droits de l Homme à Winnipeg pour lequel nous avons aidé au recrutement de deux directeurs, postes pour lesquels le bilinguisme français/anglais était exigé. En Egypte avec la création du Grand Musée Egyptien au Caire et pour lequel les recrutements commenceront dès Citons encore, le Centre pour la culture mondiale du Roi Abdulaziz et le District culturel d Abu Dhabi. De façon générale, les opportunités à l international pour des candidats étrangers (non locaux) dépendent de la maturité du marché. En Grande-Bretagne par exemple, elles sont quasi inexistantes. Le marché de l emploi dans le secteur culturel est très concurrentiel. Chaque offre suscite beaucoup de candidatures. En G-B par exemple, une offre génère environ 500 candidatures! Le plus important pour un candidat est aujourd hui de sortir du lot. Pour décrocher un job à l international, il faut être créatif et prendre l initiative. Il faut d abord attirer l attention très vite, car un chargé de recrutement passe moins d une minute par CV. Soigner son CV, sa rédaction et sa présentation. Trouver un bon équilibre entre trop et pas assez d information, écrire un «summary excutive» pertinent et accrocheur. Utiliser les nouvelles technologies : présentation video, liens hypertexte, pdf attachés (lettres de recommandation, par exemple), présentation powerpoint Il faut être à l aise avec les nouvelles technologies et se préparer par exemple à avoir des entretiens par webconférence. Attention aux médias sociaux. Il faut séparer les informations personnelles et professionnelles, notamment sur facebook, twitter. Privilégier les sites pros tels que Linkedin. Les candidats doivent être conscients du fait que recruter à l international est onéreux. Les recruteurs attendent d eux une forte implication dans le process : être prêt à des entretiens téléphoniques, ou web conférences, ne pas décaler les rendez vous qui nécessitent souvent la présence de plusieurs intervenants. Les process peuvent prendre entre 4 et 6 mois. Les rémunérations peuvent être attractives, en particulier au Moyen-Orient où elles incluent des avantages de type : logement, billets d avion, véhicule et assurance santé... mais la hausse du coût de la vie dans ces régions a fait fondre l écart avec les rémunérations en Europe ; il faut compter +50% environ par rapport à un salaire français brut. Les contrats sont d un an à trois ans. Les candidats français sont bien perçus : bon niveau de compétence et enthousiasme. Ce qui manque parfois est une expérience significative à l international dans un environnement non francophone.» Panorama de l emploi dans le secteur culturel

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Avec un partenaire reconnu

Avec un partenaire reconnu Kreno Consulting et IMCA vous présentent COMMUNICATION / MEDIAS Avec un partenaire reconnu www.imca.fr www.kreno-consulting.com Qui sommes-nous? Kreno Consulting est un cabinet de conseil en Ressources

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et édition de fonds photographiques et audiovisuels de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Communication et Commerce Spécialité «Ingénierie de l information et de la communication» Autorité responsable de la certification

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas!

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! Contrats en alternance Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! BNP Paribas est leader des services bancaires et financiers en Europe avec ses quatre marchés domestiques : Belgique,

Plus en détail

Vos clients viennent chez vous pour changer d air. Les nôtres aussi. Relations presse & Communication digitale

Vos clients viennent chez vous pour changer d air. Les nôtres aussi. Relations presse & Communication digitale Vos clients viennent chez vous pour changer d air Les nôtres aussi. Relations presse & Communication digitale Vous CheRChez une agence? UNE APPROCHE INNOVANTE UN POLE TOURISME DÉDIÉ + Capable de vous proposer

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

Stratégies de recherche d emploi ou de stage

Stratégies de recherche d emploi ou de stage Stratégies de recherche d emploi ou de stage Service-conseil en gestion de carrière Service des stages et du placement 2015-2016 Pour prendre un rendez-vous: service.placement@polymtl.ca 1 Service conseil

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires 1 Cour des comptes - Rappel du titre de avril la présentation 1, 2014 LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires Rapport public thématique Avril 2014 Cour

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 1 ère Partie Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Formation, statut, mobilité, rémunération, motivation Introduction.

Plus en détail

L entreprise vient de prendre la décision de recruter un

L entreprise vient de prendre la décision de recruter un Les canaux de recrutement L entreprise vient de prendre la décision de recruter un nouveau salarié. Elle a défini les caractéristiques du poste et arrêté le profil du candidat qui lui semble le mieux convenir.

Plus en détail

Offre de services Revolution-rh.com

Offre de services Revolution-rh.com Offre de services Revolution-rh.com POURQUOI TRAVAILLER AVEC NOUS? Révolution RH s adresse aux professionnels des ressources humaines : dirigeant, responsable ou directeur RH en TPE, PME ou ETI, conscients

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Les publicités Facebook pour le recrutement

Les publicités Facebook pour le recrutement Les publicités Facebook pour le recrutement Introduction Saviez-vous que 1 minute sur 7* du temps sur le web est passé sur Facebook? Aujourd hui, Facebook est le plus grand réseau social du monde en nombre

Plus en détail

Enfin, l ESeco de Lausanne intègre étroitement l outil informatique à sa formation dans le but d en faire un véritable outil de gestion.

Enfin, l ESeco de Lausanne intègre étroitement l outil informatique à sa formation dans le but d en faire un véritable outil de gestion. BUSINESS PLAN SALON DES ETUDIANTS DE LAUSANNE, 25 ET 26 MARS 2010 1. Présentation générale 1.1. La formation d économiste d entreprise diplômé ES en Suisse Le contenu de la formation d économiste d entreprise

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

Les nouvelles méthodes de recrutement

Les nouvelles méthodes de recrutement Les nouvelles méthodes de recrutement Eveilleurs de potentiel Extend Coaching éveille le potentiel des personnes et des organisations pour faciliter leur succès professionnel Notre vision est un monde

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

L e-recrutement Réseaux Sociaux et Jobboards. Thierry DUFOUR Conférence ANDRH Présentation du 17 Novembre 2011

L e-recrutement Réseaux Sociaux et Jobboards. Thierry DUFOUR Conférence ANDRH Présentation du 17 Novembre 2011 L e-recrutement Réseaux Sociaux et Jobboards Thierry DUFOUR Conférence ANDRH Présentation du 17 Novembre 2011 Déroulement de la présentation Etat des lieux du marché des Job boards et Médias Sociaux Les

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE LES WAPITIS DEVENEZ AMBASSADEURS POUR WAX www.wax-science.fr wapitis@wax-science.org POURQUOI DES WAPITIS? FORMER LA FUTURE GÉNÉRATION COMBATTRE LES STÉRÉOTYPES FAIRE PASSER

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

{Epitech}, depuis 15 ans

{Epitech}, depuis 15 ans {Epitech}, depuis 15 ans L école de l innovation et de l expertise informatique en action Le projet comme méthode d enseignement, l étudiant au cœur de l école Le cursus Epitech se base sur une utilisation

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Pôle emploi Marseille Château Gombert Présentations et Marché de l emploi en Informatique

Pôle emploi Marseille Château Gombert Présentations et Marché de l emploi en Informatique Pôle emploi Marseille Château Gombert Présentations et Marché de l emploi en Informatique Marseille Château Gombert Technopole de Château Gombert Bât «Euclide» Rue F. Joliot Curie 13013 MARSEILLE Recrutementchateau.13017@pole-emploi.fr

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements

Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements Robert Half Juridique & Fiscal : le partenaire de vos recrutements Notre division est spécialisée dans le recrutement de professionnels hautement qualifiés pour tous les postes de Juristes, Fiscalistes

Plus en détail

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting The right stage to success Notre expertise pour vos projets KING STAGE KING STAGE à propos de king stage King Stage est une entreprise de recrutement et de conseil experte dans le placement et la gestion

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE CENTRE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTINUES LE CATALOGUE DE FORMATIONS NUMÉRIQUES POUR DÉVELOPPER DE MEILLEURES

Plus en détail

Consulting Communication des organisations

Consulting Communication des organisations Nicolas Roux Master 2 Ingénierie des Médias Année 2006 / 2007 Consulting Communication des organisations Stage réalisé du 29 janvier au 30 juin 2007 Tuteur de stage : M. Christophe Queval Enseignante tutrice

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Cabinet de recrutement IT. www.bluteams.fr

Cabinet de recrutement IT. www.bluteams.fr Cabinet de recrutement IT Présentation Blute@ms Group, créée en 2008, est composée de 3 filiales : Blue 0821 Direction de Projets MCO et Delivery en mode Cabinet de recrutement IT AMOE / AMOA projet sur

Plus en détail

RECRUTER RECR EN 2012

RECRUTER RECR EN 2012 À L AGENDA Recruter en 2012 Comment valoriser son entreprise auprès des candidats? Utiliser les bons outils pour séduire un candidat Devenir un meilleur recruteur et développer une approche client RH RECRUTER

Plus en détail

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH?

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Jeudi 03 Avril 2014 Session n 15 12h20-13h15 Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Comment gérer le sourcing, la planification des besoins de recrutement et la gestion

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco DOSSIER DE PRESSE ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB ESCEN.fr Préambule 140 étudiants en 2013 1 secteur d activité

Plus en détail

Dossier de Presse. Vous êtes unique, votre recherche d emploi aussi

Dossier de Presse. Vous êtes unique, votre recherche d emploi aussi Dossier de Presse Vous êtes unique, votre recherche d emploi aussi Jobijoba, leader français de la recherche d emploi sur Internet Jobijoba est un site leader de la recherche d emploi sur internet en France

Plus en détail

école nationale d administration

école nationale d administration école nationale d administration une école de service public et d application Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l École nationale d administration a pour principes fondateurs de démocratiser

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

Faculté Administration et échanges internationaux

Faculté Administration et échanges internationaux Faculté Administration et échanges internationaux Master 2 - AEI Spécialité Commerce Electronique 23 octobre 2014 Page 1 Plan Faisons connaissance E-commerce : Bilan en 2013 Présentation du Master E-Commerce

Plus en détail

Document de présentation. HRcareers. 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social. www.hrcareers.fr

Document de présentation. HRcareers. 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social. www.hrcareers.fr Document de présentation HRcareers 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social www.hrcareers.fr SOMMAIRE 1. Qui sommes nous? 2. Le 1 er site emploi/formation des professionnels RH et

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

évoluer VALUE capitalisation

évoluer VALUE capitalisation UP (pron-(^ p ) La société actuelle appelle à toujours plus de performance. Ex : Les hommes et les femmes d entreprises sont appelés à évoluer en permanence. VALUE (pron-vaelju) Aujourd hui, on parle encore

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Françoise KERLAN GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Préface de Jean-Louis Muller Directeur à la CEGOS Ancien responsable de Formation à l Université Paris 9 Dauphine Deuxième

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

MASTER MENTION COMMUNICATION ET CULTURE PARCOURS DYNAMIQUES CULTURELLES

MASTER MENTION COMMUNICATION ET CULTURE PARCOURS DYNAMIQUES CULTURELLES MASTER MENTION COMMUNICATION ET CULTURE PARCOURS DYNAMIQUES CULTURELLES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Culture et Communication Mention : Information, communication Spécialité

Plus en détail

Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Etude statistique des données fournies par la CCIJP Etude statistique des données fournies par la CCIJP Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012... 4 1. Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils?

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

YOUNG GRADUATE PROGRAM AFRIQUE / MOYEN-ORIENT

YOUNG GRADUATE PROGRAM AFRIQUE / MOYEN-ORIENT YOUNG GRADUATE PROGRAM AFRIQUE / MOYEN-ORIENT Technique Finance Commerce À travers le Young Graduate Program AMO, nous vous offrons l opportunité de découvrir un de nos trois univers métiers (commercial,

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci!

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! Sommaire Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! P 3 P 4 P 5 P 6 P 7 P 8 P 9 P 10 P 11 P 12 Pitch Mariage Serein est une jeune Start-Up parisienne

Plus en détail

CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE

CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE Le Groupe Adecco recherche un(e) stagiaire à partir de juillet-aout 2014 pour rejoindre la Direction Générale des Opérations des activités du Pôle

Plus en détail

RÉSEAUX SOCIAUX & RECRUTEMENT COMPORTEMENTS DES ÉTUDIANTS ET DES ENTREPRISES AVRIL-MAI 2011

RÉSEAUX SOCIAUX & RECRUTEMENT COMPORTEMENTS DES ÉTUDIANTS ET DES ENTREPRISES AVRIL-MAI 2011 RÉSEAUX SOCIAUX & RECRUTEMENT COMPORTEMENTS DES ÉTUDIANTS ET DES ENTREPRISES AVRIL-MAI 2011 Objet et structure de l étude Cette étude a pour objet d analyser le comportement des étudiants (Bac + 4/5) sur

Plus en détail

Comment se renseigner sur une entreprise?

Comment se renseigner sur une entreprise? Comment se renseigner sur une entreprise? Contexte : vous avez déjà pris connaissance d une offre ou vous êtes intéressé.e par une offre en particulier. Quels sont ici les objectifs? Dès votre lettre de

Plus en détail

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half International est le leader mondial du recrutement spécialisé. Nous possédons l expérience et les contacts nécessaires

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

Licence Gestion des ressources humaines

Licence Gestion des ressources humaines Licence Gestion des ressources humaines Objectif de la formation : La licence en Gestion des Ressources Humaines a pour objectif de former des collaborateurs en gestion des ressources humaines assurant

Plus en détail

Conseillers en produits et services RH

Conseillers en produits et services RH Conseillers en produits et services RH démarrage mardi 7 avril 2015 Présentation SKEMA BUSINESS SCHOOL SKEMA est une école de management née en 2009 de la fusion du CERAM et du groupe ESC Lille. Une école

Plus en détail

ADMISSIONS ET RECRUTEMENT

ADMISSIONS ET RECRUTEMENT ADMISSIONS ET RECRUTEMENT PROFILS RECRUTÉS. Licence professionnelle communication et multimédia. L3 informatique / concepteur, réalisateur multimédia. Année 3 validée d une école (informatique, ingénieurs,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com DOSSIER DE PRESSE www.vu-du-web.com 1 SOMMAIRE PRESENTATION DE VU DU WEB LES METIERS VU DU WEB Stratégie Web Référencement naturel Autres solutions de référencement Référencement payant Référencement social

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Assistant(e) d assurance. Un excellent tremplin pour les titulaires d une maturité. Quels que soient vos projets, nous sommes

Plus en détail

Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université

Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université COMMUNIQUÉ DE PRESSE 13 AVRIL 2015 Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université Bpifrance a fait de l accompagnement des

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit et Sciences politiques Présentation Spécificités Le M2CT, audité en

Plus en détail

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents.

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents. PROSERVIA DOSSIER DE PRESSE MARS 2013 PRÉAMBULE Depuis sa création, Proservia démontre par ses actions que la mise en œuvre d une véritable gestion des Ressources Humaines au sein d une SSII est compatible

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire Monde Contemporain Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés du master «Histoire

Plus en détail

Marketing opérationnel

Marketing opérationnel Programme MASTER Les MAJEURES du Spring Semester 2011 Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte 210 heures de cours. Pôle

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Enseignement de la langue des signes française en milieu scolaire de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis

Plus en détail

Cabinet de recrutement et de conseil spécialisé dans l embauche de travailleurs handicapés

Cabinet de recrutement et de conseil spécialisé dans l embauche de travailleurs handicapés Cabinet de recrutement et de conseil Spécialisé dans l embauche de travailleurs handicapés Cabinet de recrutement et de conseil spécialisé dans l embauche de travailleurs handicapés Présentation du cabinet

Plus en détail

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Embauche (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes pratiques en entreprise) Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail