Les Francs-maçons et leur religion Publibook

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Francs-maçons et leur religion Publibook"

Transcription

1 Jacques Duchenne Les Francs-maçons et leur religion Publibook

2 Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires PARIS France Tél. : +33 (0) IDDN.FR R.P Cet ouvrage a fait l objet d une première publication aux Éditions Publibook en 2008

3

4

5 Sommaire Préface...11 Première partie La Franc-maçonnerie Introduction Les origines historiques La légende La réalité et l observation La Franc-maçonnerie contemporaine Les grades Le secret...81 Deuxième partie Les planches de l Orateur Introduction Les planches de l Orateur...87 Annexes Petit lexique maçonnique Les grades Les constitutions d Anderson Le discours de Ramsay In eminenti Quelques Francs-maçons célèbres Bibliographie

6

7 Préface Parler de religion à propos de la Franc-maçonnerie apparaîtra pour certains comme une sorte de «provocation». Selon Cicéron (106 A.C.-43 A.C.), le mot «religion» viendrait de "relegere" (relire, revoir attentivement, rassembler). Par contre, Lucrèce (98 A.C.-53 A.C.), Lactance ( ) ou encore Tertullien ( ) voient son origine dans "religare" (relier). Qui a raison? Si la Franc-maçonnerie est une «relecture» et un «lieu» de convergence d éléments épars de pensée traditionnelle, une recherche de vérité, pour en dégager un sens universel ; si la Franc-maçonnerie est le moyen de «relier» les hommes entre eux pour travailler à la construction d une humanité meilleure, alors le terme de «religion» sous ses diverses interprétations étymologiques est acceptable. Par contre, si le terme désigne le lien qui unit les hommes à leur(s) dieu(x), se rapportant à la Franc-maçonnerie, il devient particulièrement inapproprié. La Franc-maçonnerie a fait couler beaucoup d encre sans qu aucun écrit n arrive jamais à épuiser le sujet. Tout a déjà été dit ou écrit sur cet Ordre initiatique sans que le halo de mystère voire de suspicion qui l entoure depuis ses origines n arrive à se dissiper. 11

8 La Franc-maçonnerie est, semble-t-il, irréprochable dans ses buts et ses aspirations. Pourtant, elle a fait l objet de critiques nourries. Elle reste, aux yeux de certains, suspecte d infiltrer et de contrôler secrètement les rouages politiques, économiques ou juridiques. La Franc-maçonnerie est une institution constituée d hommes et de femmes, avec tout ce que cela implique comme concessions possibles aux nobles idéaux originels. Si l Ordre maçonnique reconnaît comme Frères tous ceux qu il a initiés, certains Frères ne se montrent pas à la hauteur des engagements auxquels ils ont accepté de souscrire. Ces déviations, certes marginales, propres à toute association humaine, jettent parfois, de façon imméritée, l opprobre sur l organisation tout entière. Ce qui n arrange rien, c est que la Franc-maçonnerie n a que très rarement développé ses propres moyens de défense. Le silence est souvent la seule réponse aux attaques, sans doute parce que personne ne se sent à même de parler au nom d un Ordre qui propose bien plus à ses membres une méthode, qu elle n impose des mots d ordre ou des dogmes de pensée. Certes les «arrivistes» et les «affairistes» de tous poils tentent de pénétrer les Loges maçonniques parce qu ils espèrent y trouver les moyens de se hisser plus haut encore dans une hiérarchie sociale, politique ou professionnelle. Ceux-là déchantent vite. Ils deviennent d abord des membres fantômes et demandent rapidement leur «mise en sommeil» ne trouvant pas ce qu ils cherchent : un ascenseur social! 12

9 C est que la vie maçonnique de celui qui s engage avec assiduité dans cette voie, est fort intense. Deux réunions par mois, auxquelles s ajoutent des cérémonies plus officielles telles que les initiations, passages de degrés ou élévations, cérémonies aux solstices d été ou d hiver, visites à d autres Loges, De plus, le Franc-maçon est encouragé à présenter des travaux de réflexion devant ses Frères pour mériter d accéder à un grade supérieur. Enfin, s il occupe une fonction particulière dans sa Loge, il devra participer aux différentes réunions de répétition de rituels de circonstances. C est qu en Maçonnerie les cérémonies doivent être réglées comme du «papier à musique». Bref, un cauchemar! Et quid des fameux secrets de la Franc-maçonnerie? Le secret maçonnique est un secret «par nature». Cela signifie que seul le vécu intime de celui qui expérimente le travail maçonnique au sein d une Loge constitue le secret maçonnique. Cette connaissance n a valeur que pour lui-même et quand bien même tenterait-il de la partager qu il déchanterait rapidement. Le petit quatrain qui suit a été écrit au XVII e siècle. «Pour le public un Franc-maçon Sera toujours un vrai problême, Qu il ne fauroit réfoudre à fond, Qu en devenant Maçon lui-même.» Certes les mots, les signes, les attouchements, et les rituels existent mais ils ne font que soutenir un secret plus essentiel et incommunicable que chaque Franc-maçon conserve au plus intime de lui-même et qui n a de sens que pour lui-même. 13

10 Ce livre ne prétend pas jeter la lumière sur de croustillants secrets mais plus simplement d approcher cette spiritualité, de l intérieur, au travers notamment de discours, appelés également «planches» ou «morceaux d architecture» que prononce l Orateur lors des Tenues en Loge. L Orateur est pompeusement appelé «conscience de la Loge». A ce titre, il est chargé de tirer les conclusions d un exposé ou de donner un éclairage maçonnique sur un rituel de circonstance. Il est le dernier à prendre la parole lors des débats et ses conclusions n appellent jamais de commentaires. Les discours qui suivent ont réellement été écrits par des Francs-maçons. Ils m ont été, pour la plupart, confiés par ceux qui les ont prononcés. Parmi ceux-ci figure Jacques FABRY-SCHIFFER, esprit brillant et fin connaisseur en matière de Franc-maçonnerie. Les discours de l Orateur sont une excellente approche de la Francmaçonnerie telle qu elle est pratiquée au quotidien. Mon approche complémentaire a eu pour but de chercher le sens d une spiritualité qui se découvre bien plus par le vécu que par n importe quel apprentissage théorique. Enfin, sur la forme, les Francs-maçons prennent des libertés avec l usage de la «majuscule» lorsqu un mot revêt une importance particulière pour eux. Pour faire bonne mesure, et par souci d authenticité, je ne suis pas demeuré en reste dans ce livre. Bonne découverte. Jacques Duchenne 14

11 Première partie La Franc-maçonnerie

12

13 1. Introduction Des milliers d ouvrages ont été écrits sur la Francmaçonnerie. Cette société que l on aime à appeler discrète est l un des derniers Ordres initiatiques occidentaux et contemporains. Chaque année, des milliers d hommes et de femmes frappent à la porte des Temples maçonniques pour demander leur admission. Tous les jours et partout à travers le monde des cérémonies d initiation sont organisées pour que de nouveaux venus intègrent une communauté fraternelle qu ils ne connaissaient pas auparavant. Partout, les mêmes gestes, les mêmes signes, les mêmes rituels sont exécutés, rendant les cérémonies familières dans leur déroulement à tous les Francsmaçons de la terre. Qu est-ce qui peut motiver de telles démarches? Il est évident que l attrait du mystère, l évocation d origines chevaleresques voire certains romans à succès sont autant d arguments qui aiguisent la curiosité. Il est également indéniable que certains affairistes espèrent trouver, en Loge, des appuis que l imaginaire collectif qualifie de tout-puissants et occultes. Beaucoup de ceuxlà ne passeront pas la porte à laquelle ils frapperont. Il est plus difficile d entrer en Franc-maçonnerie que d en sortir. Par cela, elle se distingue radicalement d une secte qui exercerait une emprise sur ses membres. 17

14 «Un maçon libre dans une Loge libre». Cette expression qu affectionnent les Francs-maçons traduit, si besoin en est, que l unité primordiale est «l initié» qui reste envers et contre tout un «être libre et de bonne mœurs» travaillant au sein d une communauté fraternelle que l on appelle «Loge» qui ne rend compte de ses activités qu à ses propres membres. Certes, les Loges sont fédérées en obédiences qui exercent une tutelle administrative, mais l histoire parfois tumultueuse de ces associations démontre à quel point les Frères restent de turbulentes personnes qui n acceptent rien pour argent comptant et font choix d aller au fond des choses plutôt que d accepter la superficialité. En cela, l image d un homme obéissant au doigt et à l œil aux injonctions d une hiérarchie occulte et toute puissante, relève de la plus pure fantaisie. Alors, qui sont les Francs-maçons? La réponse la plus simple est de dire qu ils sont des hommes et des femmes qui se mettent à la recherche d un sens à donner à leur vie, à la société et au monde dans lequel ils évoluent. La voie maçonnique leur propose une méthode qui puise ses origines aux sources les plus anciennes de notre histoire. La tradition judéo-chrétienne, l alchimie, les références aux cycles de la nature, tout cela alimente les rituels qui constituent la trame sur laquelle chacun brode son propre cheminement en toute liberté. Et qu est-ce que la Franc-maçonnerie? 18

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011 Alain Quéruel La franc-maçonnerie Troisième tirage 2011 2008, pour le texte de la présente édition. 2011, pour la nouvelle présentation. ISBN : 978-2-212-54866-2 Table des matières Sommaire......................................................

Plus en détail

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Martine Chotard-Verne L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

La Révision comptable

La Révision comptable Jean-Marc Bénard La Révision comptable Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Connaître La Grande Loge de France

Connaître La Grande Loge de France Connaître La Grande Loge de France La Grande Loge de France, héritière de trois siècles d histoire et de culture, est la plus ancienne obédience française. La démarche initiatique exceptionnelle qu elle

Plus en détail

2002-02-14_Daniel-KRETZ_Trois_Grandes_Lumieres 1/5

2002-02-14_Daniel-KRETZ_Trois_Grandes_Lumieres 1/5 A LA GLOIRE DU GRAND ARCHITECTE DE L UNIVERS Les Trois Grandes Lumières J ai choisi d évoquer devant vous, ce soir, les Trois Grandes Lumières de l Ordre, en fait, je voulais vous faire simplement partager

Plus en détail

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Jeanne Courouble avec la participation de l AFNOR Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook

Plus en détail

Grande Loge Féminine de France

Grande Loge Féminine de France ... La transformation du monde commence par la construction de soi... Grande Loge Féminine de France DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 33(0)1 71 04 58 14 courriel : communication@glff.org Site : www.glff.org

Plus en détail

Le Guide de l officine de pharmacie

Le Guide de l officine de pharmacie Cédric Charlas Le Guide de l officine de pharmacie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Constance Larsen. Le Livre à écrire. Publibook

Constance Larsen. Le Livre à écrire. Publibook Constance Larsen Le Livre à écrire Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Marie Godin. Les Contes de Marie. La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires. Publibook

Marie Godin. Les Contes de Marie. La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires. Publibook Les Contes de Marie Marie Godin Les Contes de Marie La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Dictionnaire de la SAPE

Dictionnaire de la SAPE Elvis G. Makouezi Dictionnaire de la SAPE Société des Ambianceurs et Personnes Elégantes Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

Trois protocoles pour rester zen

Trois protocoles pour rester zen Lilyane Clémente Trois protocoles pour rester zen Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Le Défi e-no Smoking

Le Défi e-no Smoking Le Défi e-no Smoking Du même auteur «Comment arrêter de fumer en travaillant», Éditions First, 1991 «5 semaines pour une vie sans tabac», Méthode audio FirstAvantage, 1992 «30 Jours pour Apprendre à fumer»,

Plus en détail

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook Hala Boudjemaa Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http ://www.publibook.com

Plus en détail

MON BESTIAIRE DIDACTIQUE ET MES ALLÉGORIES INCONTOURNABLES POUR UN MANAGEMENT EFFICACE ET PERTINENT

MON BESTIAIRE DIDACTIQUE ET MES ALLÉGORIES INCONTOURNABLES POUR UN MANAGEMENT EFFICACE ET PERTINENT Jacky Satabin MON BESTIAIRE DIDACTIQUE ET MES ALLÉGORIES INCONTOURNABLES POUR UN MANAGEMENT EFFICACE ET PERTINENT Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com

Plus en détail

Code d éthique de l ATTrueQ

Code d éthique de l ATTrueQ Code d éthique de l ATTrueQ Version 2009 Table des matières Introduction..3 1. Devoirs et obligations..4 1.1 Déclarations du travailleur de rue...4 1.2 Dispositions générales du travailleur de rue...6

Plus en détail

La Douceur des idiots

La Douceur des idiots Christian Billon La Douceur des idiots Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum

Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum Elena Tchoumak Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Mon plan de sondage en 9 questions

Mon plan de sondage en 9 questions Tiral Sidi Mon plan de sondage en 9 questions Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par

Plus en détail

UN MBA POUR QUI, POURQUOI?

UN MBA POUR QUI, POURQUOI? PARTIE 1 UN MBA POUR QUI, POURQUOI? L e MBA est une formation connue et reconnue dans le monde entier. Cependant, l appellation MBA n est pas un label déposé. Conséquence : l univers des MBA est un monde

Plus en détail

Le Management des affaires

Le Management des affaires Anicet Bongo Ondimba Le Management des affaires Esquisse de réflexion sur 25 thèmes majeurs de management Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Panorama de la méthode en organisation

Panorama de la méthode en organisation Albert Moundosso Panorama de la méthode en organisation Les différents visionnaires, concepteurs et praticiens de l organisation du travail Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions

Plus en détail

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE.

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. Nous tenons à exprimer nos plus vifs remerciements à Irène Mainguy, Pierre Mollier et Georges Odo pour leur aide précieuse, et pour nous avoir autorisé à publier

Plus en détail

Code d éthique Version révisée février 2011

Code d éthique Version révisée février 2011 Code d éthique Version révisée février 2011 Table des matières Introduction...3 1. Devoirs et obligations...4 1.1. Déclarations de la personne accompagnatrice... 4 1.2. Dispositions générales de la personne

Plus en détail

L Essentiel des modalités de passation de la commande publique

L Essentiel des modalités de passation de la commande publique Alban Alexandre Coulibaly L Essentiel des modalités de passation de la commande publique Ou comment faire son marché Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Un dossier réalisé par le Relais Culturel de Wissembourg pour préparer la venue au spectacle des jeunes spectateurs «Le théâtre pour enfants,

Plus en détail

Nouvelle Lumière sur La Sagesse ancienne Le quatrième Chemin.

Nouvelle Lumière sur La Sagesse ancienne Le quatrième Chemin. Nouvelle Lumière sur La Sagesse ancienne Le quatrième Chemin. Le caractéristique le plus flagrante du cycle prochain sera une émanation de la psychologie. Vu de l avis du psychologue moderne un nouveau

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Pulchérie Abeme Nkoghe La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

RELAIS MORTELS Mon Petit Éditeur

RELAIS MORTELS Mon Petit Éditeur Clémentine Séverin RELAIS MORTELS Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les

Plus en détail

Jean-Paul II et l Afrique : analyse du discours sociopolitique

Jean-Paul II et l Afrique : analyse du discours sociopolitique Père Omer Katshioko Kapita Jean-Paul II et l Afrique : analyse du discours sociopolitique Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 5 octobre 2011 Membres de l Association des écoles supérieures d art de Montréal Centre NAD Conservatoire de musique de Montréal

Plus en détail

LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE

LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le nombre d exemplaires : 3 1 pour l entreprise, 1 pour l I.U.T., 1 pour vous même Le nombre de pages : 30 pages maximum (annexes non comprises) Le format : A4 Le rapport

Plus en détail

L ENFANT EN DEUIL Conseils aux parents et à l entourage

L ENFANT EN DEUIL Conseils aux parents et à l entourage LES ACCOMPAGNEMENTS PROPOSÉS As trame propose différentes formes de soutien aux familles concernées par une situation de deuil. Pour les enfants et les adolescents : suivis en groupe, en individuel, en

Plus en détail

Je suis compagnon. Respectable Atelier «Shekinah» à l O:.de Montélimar. Ce jour 17 X 6011

Je suis compagnon. Respectable Atelier «Shekinah» à l O:.de Montélimar. Ce jour 17 X 6011 Je suis compagnon Respectable Atelier «Shekinah» à l O:.de Montélimar. Ce jour 17 X 6011 V :. M :. M B A SS :. M B A FF :. en vos grades et qualités A :. L :. G :. D :. G :. A :. D :. L U :. Le Compagnon

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...9 PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 Comment accroître la motivation de mon enfant à l école?...15 Comment favoriser l autonomie et le sens des responsabilités chez mon enfant?...29

Plus en détail

CHAPITRE 1. Manon enfant mutique et si mutine aujourd hui

CHAPITRE 1. Manon enfant mutique et si mutine aujourd hui Les enfants sont sans passé et c est là tout le mystère de l innocence magique de leur sourire Milan Kundera CHAPITRE 1 Manon enfant mutique et si mutine aujourd hui Entrez dans cette étrange sensibilité

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Saidatou Dicko. Un conseil d administration fortement réseauté pour une Power Corporation

Saidatou Dicko. Un conseil d administration fortement réseauté pour une Power Corporation Saidatou Dicko en collaboration avec Gaétan Breton Un conseil d administration fortement réseauté pour une Power Corporation Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Organiser un évènement sport - santé - bien-être

Organiser un évènement sport - santé - bien-être Didier Pereira Organiser un évènement sport - santé - bien-être Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie Les Cahiers de la Franc-maçonnerie N O 25 : QU EST-CE QU UNE «PLANCHE», À QUOI SERT-ELLE, QU EXIGE-T-ELLE DE CELUI QUI LA PRÉSENTE? Par le «Collectif des cahiers» «La planche» : l angoisse! Un ami, brillant

Plus en détail

DROIT PÉNAL DES AFFAIRES EN CHINE. Introduction

DROIT PÉNAL DES AFFAIRES EN CHINE. Introduction 1 DROIT PÉNAL DES AFFAIRES EN CHINE Introduction Histoire. Qu il semble loin, le temps où il suffisait au souverain d écouter son conseiller avisé pour trouver l harmonie du royaume. Il y fallait des qualités

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Langue, culture et société

Langue, culture et société UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Langue, culture et société Actualiser votre compétence en communication et votre connaissance de la culture et de la société

Plus en détail

Mémento de Droit fiscal général

Mémento de Droit fiscal général Jean-Philippe Baur Mémento de Droit fiscal général Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Apprenez à communiquer avec votre corps

Apprenez à communiquer avec votre corps Cheikhouna Mbacke Apprenez à communiquer avec votre corps Pour devenir votre propre voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

Sala Njoya Élise Igalas. Faites-en un atout pour du glamour et de l authenticité

Sala Njoya Élise Igalas. Faites-en un atout pour du glamour et de l authenticité Sala Njoya Élise Igalas Des cheveux crépus sains pour une beauté naturelle Faites-en un atout pour du glamour et de l authenticité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook

Plus en détail

LA DÉSINTÉGRATION de Philippe Faucon

LA DÉSINTÉGRATION de Philippe Faucon MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe LA DÉSINTÉGRATION de Philippe Faucon Thèmes : l intégration, la religion. Parcours - B2 : en bref Après avoir découvert l ambiance du film grâce

Plus en détail

L Intégration pédagogique des TIC au Congo : réalisations, défis et perspectives

L Intégration pédagogique des TIC au Congo : réalisations, défis et perspectives Samuel Mawete L Intégration pédagogique des TIC au Congo : réalisations, défis et perspectives Préface du Prof. Djénéba Traore Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

L entretien professionnel

L entretien professionnel CDG 77 - L entretien professionnel COMMENT FAIRE : SE PRÉPARER, LE RÉALISER, L EXPLOITER 10, Points de vue - CS 40056-77564 Lieusaint Cedex www.cdg77.fr L entretien professionnel (comment faire : se préparer,

Plus en détail

Pourquoi la condamnation de la franc-maçonnerie?

Pourquoi la condamnation de la franc-maçonnerie? Pourquoi la condamnation de la franc-maçonnerie? Par ignorance (pour les fidèles catholiques insuffisamment instruits) ou par duplicité (de la part des franc-maçons et de leurs amis), on se trompe souvent

Plus en détail

Le Voyage rêvé d Agatha Jiboulot

Le Voyage rêvé d Agatha Jiboulot Jean-François Mattei Le Voyage rêvé d Agatha Jiboulot Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

R E S U P. RÉSEAU d ÉTUDE SUR l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Texte de la communication de : Gabriela NAVARRO 1

R E S U P. RÉSEAU d ÉTUDE SUR l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Texte de la communication de : Gabriela NAVARRO 1 R E S U P RÉSEAU d ÉTUDE SUR l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Journée «JEUNES CHERCHEURS» : IREDU - Dijon, le 19 Septembre 2003 Texte de la communication de : Gabriela NAVARRO 1 Les pratiques d'évaluation dans

Plus en détail

Alain Montoux. Publibook. Impact des Technologies de l information et des communications sur Les Petites et Moyennes Entreprises.

Alain Montoux. Publibook. Impact des Technologies de l information et des communications sur Les Petites et Moyennes Entreprises. Alain Montoux Impact des Technologies de l information et des communications sur Les Petites et Moyennes Entreprises Horizon 2012 Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook

Plus en détail

Développer les compétences langagières des EANA par des activités plastiques créatives, un carnet de voyage.

Développer les compétences langagières des EANA par des activités plastiques créatives, un carnet de voyage. Développer les compétences langagières des EANA par des activités plastiques créatives, un carnet de voyage. Formation PE, conçue et mise en œuvre par Christine Davenne, enseignant chercheur Arts Plastiques.

Plus en détail

PRÉFACE. représenter le roi ou la nation? Préface

PRÉFACE. représenter le roi ou la nation? Préface PRÉFACE Avaient-ils le don d ubiquité? Aux origines de ce livre, il y a une constatation qui a suscité la curiosité du chercheur : parmi les représentants de l Angleterre à l étranger, certains appartiennent

Plus en détail

L AUTORITE. Un acte éducatif?

L AUTORITE. Un acte éducatif? L AUTORITE Un acte éducatif? Vos motivations pour ce sujet Pour vous, l autorité c est Introduction Des éclairages théoriques - Interrogeons le concept - Autorité et éducation Des réflexions - Punir :

Plus en détail

La fête de soi. Vincent GOURDON

La fête de soi. Vincent GOURDON La fête de soi Vincent GOURDON L anniversaire de naissance n a pas toujours été célébré, et encore moins selon un rituel fixe. Dans son essai, Jean-Claude Schmitt s interroge sur les «rythmes de la vie»

Plus en détail

Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT. Éric Delamarre. Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8. 2 e édition

Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT. Éric Delamarre. Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8. 2 e édition Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT Éric Delamarre Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8 2 e édition Avant-propos Être photographe professionnel indépendant, c est avant tout concevoir,

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Méthode universitaire du commentaire de texte

Méthode universitaire du commentaire de texte Méthode universitaire du commentaire de texte Baptiste Mélès Novembre 2014 L objectif du commentaire de texte est de décrire la structure argumentative et de mettre au jour les concepts qui permettent

Plus en détail

Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées.

Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées. Code de déontologie des Agents de Recherches Privées page 1 / 5 Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées. Science des droits et des devoirs qu'impose aux Agents de Recherches Privées également

Plus en détail

Pour en finir avec l infarctus du myocarde

Pour en finir avec l infarctus du myocarde Abdallah Fayssoil Pour en finir avec l infarctus du myocarde Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

A- La licéité du traitement des données à caractère personnel de la santé.

A- La licéité du traitement des données à caractère personnel de la santé. Note juridique relative à la demande du Service Public Fédéral Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement d enregistrer dans les hôpitaux les patients traités pour des détresses

Plus en détail

GRANDE LOGE FÉMININE DE FRANCE

GRANDE LOGE FÉMININE DE FRANCE GRANDE LOGE FÉMININE DE FRANCE D O S S I E R D E P R E S S E Présentation Une histoire inscrite dans la tradition maçonnique La promotion de valeurs de progrès L expression de la parole des femmes Une

Plus en détail

Un bébé, comment ça marche? Un livre-dvd pour accompagner bébé de la naissance à ses premiers pas. Pistes pour une utilisation professionnelle

Un bébé, comment ça marche? Un livre-dvd pour accompagner bébé de la naissance à ses premiers pas. Pistes pour une utilisation professionnelle Un bébé, comment ça marche? Un livre-dvd pour accompagner bébé de la naissance à ses premiers pas Pistes pour une utilisation professionnelle Ce guide d utilisation du livre-dvd «Un bébé, comment ça marche?»

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne Un souffle de vie au cœur de la communauté chrétienne LA CELLULE-JEUNESSE Présentement notre Église a une grande difficulté à rejoindre les adolescentes et adolescents. Cela est un constat et non une démission.

Plus en détail

Fonction éducative, fonctions psychologiques, deux réalités d une intervention. Jérôme THONON 1

Fonction éducative, fonctions psychologiques, deux réalités d une intervention. Jérôme THONON 1 Fonction éducative, fonctions psychologiques, deux réalités d une intervention. Jérôme THONON 1 Dans la prise en charge d adolescents en grande difficulté, de nombreuses personnes sont mobilisées autour

Plus en détail

COURS 07 - sem 6 - UE1 16 novembre 2005

COURS 07 - sem 6 - UE1 16 novembre 2005 COURS 07 - sem 6 - UE1 16 novembre 2005 - Cours inaugural «Principes de hiérarchie» - (Philippe Villien) - Centrer orienter - Séries - la répétition - Dualité - Tripartition «Eléments» - (Philippe Villien)

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Le Mystère de la dame des sables

Le Mystère de la dame des sables Roland Ducrocq Le Mystère de la dame des sables Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

L EDUCATION DES JEUNES GRIOTS - QUELQUES PRINCIPES EDUCATIFS

L EDUCATION DES JEUNES GRIOTS - QUELQUES PRINCIPES EDUCATIFS L EDUCATION DES JEUNES GRIOTS - QUELQUES PRINCIPES EDUCATIFS Simon Toulou Cette contribution tente de répondre aux questions que nous nous posons par rapport aux principes qui fondent la formation des

Plus en détail

Gestion du risque opérationnel

Gestion du risque opérationnel Comité de Bâle sur le contrôle bancaire Gestion du risque opérationnel Le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire a récemment entamé des travaux relatifs au risque opérationnel, dont la gestion tend à

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale Mansour Diallo Comptabilité générale Les travaux de fin d exercice suivant les normes du SYSCOHADA Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte

Plus en détail

Primaire - autres matières

Primaire - autres matières 1 Primaire - autres matières PRIMAIRE autres matières La mission de l école s articule autour de trois axes : instruire, socialiser et qualifier. Instruire L école joue un rôle primordial en ce qui a trait

Plus en détail

La musique au service du marketing

La musique au service du marketing Laurent DELASSUS La musique au service du marketing L impact de la musique dans la relation client, 2012 ISBN : 978-2-212-55263-8 Introduction La musique est-elle un langage? S il est évident qu elle est

Plus en détail

Le développement des compétences au service de l organisation apprenante

Le développement des compétences au service de l organisation apprenante Daniel Held et Jean-Marc Riss : Le développement des compétences au service de l organisation apprenante Paru dans : Employeur Suisse, no 13, 1998 Les changements de plus en plus importants et rapides

Plus en détail

Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat

Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat - Depuis 1958, date de création du concours d accès à l Ecole de la magistrature, le mode

Plus en détail

Nous avons le choix:

Nous avons le choix: Nous avons le choix: être en exercice illégal ou exercer illégalement! C est l alternative qui s offre aux kinésithérapeutes salariés depuis la publication du code de déontologie. Art. R. 4321-56. - Le

Plus en détail

Cours complémentaires Hiver 2016

Cours complémentaires Hiver 2016 Cours complémentaires Hiver 2016 I I (000Y) Objectif 618-EEL-03 II (0012) 393-CC1-MA 420-CC2-MA 520-CC2-MA 530-CC2-MA 582-CC1-MA Recherche efficace d information numérique Windows et Office à des fins

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

De la copie à la création, l industrie parisienne du bronze au XIX e siècle

De la copie à la création, l industrie parisienne du bronze au XIX e siècle Élodie Voillot Projet de post- doc Titre : De la copie à la création, l industrie parisienne du bronze au XIX e siècle Plateforme n 2 : Représentations, transmission. Séries, copies, multiples Unité d

Plus en détail

Le secret des marques irrésistibles

Le secret des marques irrésistibles Le secret des marques irrésistibles Augmentez le QI de votre marque! Fort de plus de 8 000 études NeedScope réalisées dans le monde, TNS a analysé en détail ces données pour mettre à jour les principes

Plus en détail

LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE

LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE Percy John Harvey LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE Échantillon des illustrations Presentation_FMEI.indd 1 20/09/13 14:54:55 La cérémonie d initiation n est pas une opération magique qui transformerait

Plus en détail

CODE de DEONTOLOGIE et de BONNE CONDUITE

CODE de DEONTOLOGIE et de BONNE CONDUITE CODE de DEONTOLOGIE et de BONNE CONDUITE Introduction L EMCC (European Mentoring and Coaching Council) a été créé dans le but de garantir les meilleures pratiques et d assurer que les standards les plus

Plus en détail

Dossier complémentaire pour l analyse de cas

Dossier complémentaire pour l analyse de cas Niveaux d analyse Les facteurs à prendre en compte : L institution Les valeurs de l Institution sont éloignées/proches des valeurs de l étudiant L enseignant pense qu il est possible de faire évoluer les

Plus en détail

(Règles agréées par arrêté ministériel du 7 septembre 2010 applicables à partir du 12 septembre 2010) SOMMAIRE INTRODUCTION 1-3 DÉFINITIONS 4

(Règles agréées par arrêté ministériel du 7 septembre 2010 applicables à partir du 12 septembre 2010) SOMMAIRE INTRODUCTION 1-3 DÉFINITIONS 4 RÈGLES PROFESSIONNELLES RELATIVES AUX OBLIGATIONS DES PROFESSIONNELS DE L EXPERTISE COMPTABLE POUR LA PRÉVENTION DE L UTILISATION DU SYSTÈME FINANCIER AUX FINS DE BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DE FINANCEMENT

Plus en détail

Objectifs généraux. Explications. 2. Disciplines fondamentales

Objectifs généraux. Explications. 2. Disciplines fondamentales Index Plan d'études Gymnase français de Bienne 69 2. Disciplines fondamentales sciences humaines géographie histoire introduction à l économie et au droit enseignement interdisciplinaire (EISH) Sciences

Plus en détail

LISTE DES ABRÉViATIONS... 7

LISTE DES ABRÉViATIONS... 7 Table des matières LISTE DES ABRÉViATIONS... 7 Préface... 11 Introduction... 13 PARTIE I L échange du savoir ou un modèle contractuel TITRE I La naissance de l œuvre libre : une initiative individuelle

Plus en détail

MURMURES ET CONFIDENCES D UNE PSYCHOLOGUE

MURMURES ET CONFIDENCES D UNE PSYCHOLOGUE Francine Jolicoeur MURMURES ET CONFIDENCES D UNE PSYCHOLOGUE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit

Plus en détail

RTS LASTIQUES ATELIERS. Dessin Peinture Espace Gravure Images Édition. Les cours et les ateliers publics de l École supérieure des beaux-arts de Nîmes

RTS LASTIQUES ATELIERS. Dessin Peinture Espace Gravure Images Édition. Les cours et les ateliers publics de l École supérieure des beaux-arts de Nîmes RTS LASTIQUES A Dessin Peinture Espace Gravure Images Édition P Les cours et les ateliers publics de l École supérieure des beaux-arts de Nîmes A ATELIERS APA POUR LES ADULTES Dans le cadre de l offre

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

L évaluation scolaire est-elle au service de l orientation?

L évaluation scolaire est-elle au service de l orientation? L évaluation scolaire est-elle au service de l orientation? Lucie Mottier Lopez, Ph.D. Université de Genève Marcelle Gingras, Ph.D. Université de Sherbrooke Les fonctions de l évaluation scolaire en Europe

Plus en détail

Cahiers d éducation permanente de Fraternité et/ou amitié : deux «reliances» à relier Dossier n 2007 09 017

Cahiers d éducation permanente de Fraternité et/ou amitié : deux «reliances» à relier Dossier n 2007 09 017 Toiles @ penser Cahiers d éducation permanente de La Pensée et les Hommes Fraternité et/ou amitié : deux «reliances» à relier Dossier n 2007 09 017 Toiles@penser 2007-09-017 Connaissez-vous nos publications?

Plus en détail