TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la. Collecte des informations pour alimenter une base de données sur les

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la. Collecte des informations pour alimenter une base de données sur les"

Transcription

1 TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la collecte des informations pour alimenter une base de données sur les investissements fonciers à grande échelle (situation année 2013) Composante 3 Objectif A Activité 3.A.01 Activité 3.A.01.a Activité 3.A.01.a.03 Renforcement institutionnel et gestion des connaissances Renforcement des capacités des observatoires ciblés pour la diffusion d'analyses des politiques publiques Appuyer les activités de création de connaissance dans les secteurs ciblés Appuyer l Observatoire du Foncier (OF) dans la poursuite de ses missions Collecte des informations pour alimenter une base de données sur les investissements fonciers à grande échelle (situation année 2013). A. CONTEXTE 1. Contexte général du projet et de sa restructuration Depuis plus de 10 ans, le Gouvernement de la République de Madagascar a mis en œuvre plusieurs projets d amélioration de la gestion publique. Venant à la suite du PASAGE et du PAIGEP et dans le prolongement du PGDI, le second projet de gouvernance et de développement institutionnel 1 a été négocié en La mise en œuvre de ce projet a été interrompue par la crise en 2009 et ses activités ont été suspendues pendant presque deux années, le portefeuille de la Banque Mondiale étant, dès lors, régi par la directive OP/BP (gouvernement de facto). Toutefois, depuis mai 2011, la Banque Mondiale a assoupli cette directive et a repris le décaissement de son portefeuille sous certaines conditions. Une de ces conditions est la restructuration du PGDI qui vise à l adapter au nouveau contexte, les références au MAP n étant plus d actualité. La restructuration proposée du projet a considérablement revu le cadre logique de ce dernier tout en maintenant la gestion des finances publiques et la redevabilité sociale, tant au niveau local que national, comme des enjeux prioritaires. Aussi, trois composantes sont retenues dans le projet restructuré : Composante 1 : Amélioration de l efficacité et de la transparence de la gestion des finances publiques Composante 2 : Amélioration de la gouvernance locale Composante 3 : Renforcement institutionnel et gestion des connaissances. La composante 3 met l accent sur l importance des rôles de l information et de la connaissance dans la mise en œuvre efficiente des réformes. En effet, l information, si elle traitée de manière optimale, permet de créer des connaissances qui vont permettre d améliorer les capacités des acteurs à faire face aux diverses situations et aux problèmes auxquels ils pourront être confrontés, et à adopter le comportement le plus adéquat dans les différents contextes. C est en ce sens que la connaissance représente une valeur inestimable qu il convient d exploiter et de diffuser. L appui aux différents observatoires et aux institutions publiques productrices d information et de savoir est d une importance stratégique dans ce contexte. Aussi, certains observatoires sont 1 PGDI 2 : Crédit IDA MAG,http://web.worldbank.org/external/default/main?menuPK=356384&pagePK=141155&piPK=141124&the SitePK= Page 1

2 appuyés dans leur mission de collecte, d analyse, de diffusion et de partage d informations sur des thèmes qui entrent dans les domaines d intervention du PGDI 2 restructuré. 2. Rappel du mandat de l Observatoire du Foncier L Observatoire du Foncier (OF) est un organisme de production d informations, d analyses et de réflexions afin d appuyer la formulation de la politique foncière Malagasy et le pilotage de la réforme foncière engagée en Dans le cadre de sa mission, l OF vise à inscrire ses activités dans une optique de bonne gouvernance de la politique foncière à travers les principes suivants : Promotion de la transparence des informations foncières en mettant en place des outils de diffusion accessibles aux acteurs concernés ; Engagement de débats participatifs et promotion du dialogue entre les parties prenantes concernées par le foncier ; Redevabilité des informations pour les citoyens, le grand public, la société civile ; Gestion efficace et efficiente de la mise en œuvre de la nouvelle politique de réforme foncière par la production périodique de connaissances et d analyses afin d alimenter les réflexions et réorienter les stratégies de mise en œuvre. 3. La Plateforme des Investissements Fonciers (PIF) L Observatoire du Foncier a bénéficié de plusieurs lignes de financement de la part de plusieurs partenaires financiers dont la Banque Mondiale pour la mise en œuvre d une vingtaine d activités portant sur la production, la mise en débat, et la diffusion des informations et des analyses sur la politique foncière. Ces activités ont une base commune ancrée autour de l analyse et de la promotion de la gouvernance foncière. Parmi les activités figure la mise en place d une plateforme numérique pour la mise en transparence des investissements fonciers à grande échelle ou PIF (Plateforme sur les Investissements Fonciers). Cette plateforme se présente sous la forme d un site web qui mettra à la disposition du grand public les grandes informations sur les baux octroyés sur les domaines privés de l Etat au nom de sociétés privées ou de personnes physiques, que ce soit dans les secteurs du tourisme, de l agro-business, des industries extractives, de l immobilier, de la foresterie, de l élevage, etc. Les informations affichées portent à la fois sur les composantes techniques du projet (produits exploités, durée, destination, superficie, etc.) et sur ses composantes économiques et sociales (existence de conflits, nombre d emplois créés, respect des droits fonciers locaux, ). Les catégories d indicateurs sont présentées en annexe 2. La mise en place de cette plateforme se déroule en deux temps : 1) la compilation des informations inscrites dans les sommiers (registres) des baux au niveau des circonscriptions foncières pour constituer une base préalable aux descentes sur terrain, et 2) l investigation sur terrain (opérateur, administration communale, communautés) pour compléter les informations sociales et économiques. La première phase a déjà été bouclée pour l ensemble des 33 circonscriptions (sur les 38 existantes 2 ) concernées par les baux grâce à une collaboration de l Observatoire du Foncier et de la Direction Générale des Services Fonciers. La deuxième phase a été en partie entamée et a abouti à la collecte des informations sur quelques circonscriptions foncières pilotes 3. En association avec le PGDI, l Observatoire du Foncier sollicite l appui d un cabinet pour conduire les investigations sur terrain et la collecte des informations mises à jour pour le compte de l année 2013, pour les autres régions et circonscriptions foncières qui n ont pas été concernées par la première vague de descente. Il fait donc appel aux services d un cabinet pour la conduite de cette activité, objet des présents TDR. 2 Les circonscriptions d Arivonimamo, Maevatanana, Mandritsara, Fandriana, Ambatondrazaka n ont enregistré aucun contrat de bail officiel ou demande en cours. 3 Il s agit des circonscriptions foncières de Boeny, Sofia, Betsiboka, Atsimo Andrefana, et Ihorombe. Page 2

3 B. MISSION DU CABINET 1. Objectifs L intervention du Cabinet consistera à collecter les informations et indicateurs de la Plateforme sur les Investissements Fonciers (PIF) renseignant sur les sociétés ou personnes physiques exploitant sur des grandes superficies qui 1) ont contracté des baux avec l Etat, ou 2) qui sont en cours de contractualisation, ou 3) qui auraient dû contracter un bail avec l Etat au vu de la législation en vigueur concernant l occupation et le statut du terrain occupé. 2. Indicateurs à collecter Les informations collectées concerneront les indicateurs présentés dans la section D. 3. Zones d intervention L intervention du Cabinet, tel que détaillée dans le tableau ci dessous, se portera sur quinze (15) circonscriptions foncières au niveau desquelles des baux sur de grandes superficies ont été contractés ou sont en cours d instruction, pour le compte de l année La liste de ces circonscriptions est présentée en annexe 1. Nombre de circonscriptions foncières existantes à Madagascar en Nombre de circonscriptions foncières présentant des contrats de baux déjà signés ou en cours d instruction, toutes superficies confondues Nombre de circonscriptions foncières présentant des contrats de baux déjà signés ou en cours d instruction, dont les superficies répondent aux critères de la PIF (section C.3) Nombre de circonscriptions foncières dont la collecte des informations a déjà été entamée par l Observatoire du Foncier Nombre de circonscriptions foncières restantes, concernées par l étude Ces informations, contribuant à constituer la Plateforme des Investissements Fonciers, seront collectées : au niveau des institutions publiques ou parapubliques centrales ou régionales concernées par la régulation des acquisitions foncières à grande échelle (cf. Annexe 3), au cours de descentes et d investigations sur terrain, La collecte sera organisée sur trois zones d intervention : Zone Nord, Zone Sud et Zone Est. C. DESCRIPTION DES TACHES 1. Le Cabinet sera en charge de : la revue et de l amélioration des fiches de collecte 4, la collecte et du recoupement des données techniques, des composantes économiques et sociales du projet au niveau des directions régionales de l administration foncière, des opérateurs, institutions étatiques et para étatiques, Communes et communautés (cf. Annexe 3), la conception d une base numérique, interactive et de la saisie des données dans un format MS Excel, MS Access 5, 4 Un canevas de fiche a déjà été élaboré et utilisé par l Observatoire du Foncier pour la collecte au niveau des premières circonscriptions. Eventuellement, le Cabinet est appelé à améliorer ce canevas. 5 Le logiciel de gestion et l interface web pour le traitement et la publication des résultats sont en cours de développement par l OF, en collaboration avec des partenaires techniques. Page 3

4 l information régulière de l équipe de l Observatoire Foncier sur l état d avancement du travail, l introduction de la démarche ainsi que des intervenants au niveau des acteurs et institutions concernées, la restitution de la mission en général avec les points de contrainte et de succès. L organisation d une séance de diffusion publique des résultats en association avec l OF. 2. Les zones d interventions et le nombre estimatif des investissements concernés La collecte se fera sur quinze (15) circonscriptions domaniales avec un nombre estimatif de 98 investissements (cf. Annexe 1). 3. Les critères d inclusion des investissements dans la PIF Ce ne sont pas tous les projets inscrits dans les baux du domaine privé de l Etat qui seront publiés dans la PIF. Des critères d inclusion sont à considérer lors de la phase de collecte : Statut juridique de l opérateur : le bail, la demande de bail ou l exploitation sur le domaine privé de l Etat est effectué par une société ou un opérateur dont le statut est une Société Anonyme (SA), Société à Responsabilité Limitée (SARL), une société unipersonnelle (SARLU), ou une personne physique. le secteur d activité de l opérateur concerne l agriculture, l élevage (incluant l aquaculture), les mines, les forêts, le tourisme, et l immobilier, la superficie du terrain : la catégorisation en investissement sur des grandes superficies se réfère pour chaque secteur d activité au seuil suivant : Agriculture : égale ou supérieur à 50 ha Élevage : égale ou supérieur à 100 ha Foresterie : égale ou supérieur à 100 ha Tourisme : égale ou supérieur à 1 ha Mines : égale ou supérieur à 500 ha. D. LES INDICATEURS POUR LA COLLECTE Les indicateurs à collecter sont présentés en Annexe 2. En général, les catégories d indicateurs 6 portent sur les informations suivantes : information sur l investisseur localisation géographique avec point GPS pour cartographie information sur le projet et les activités procédure d accès au terrain composantes économiques de l investissement engagement de l investisseur par rapport aux activités de développement de la zone composantes sociales du projet externalités de l investissement (incidence de l investissement) E. DURÉE La prestation du cabinet ou du groupe de consultant débutera à la date de signature du contrat et sera réalisée sur une période de cent vingt (120) jours calendaires, soit quatre (04) mois. Les interventions dans les trois zones concernées se feront parallèlement. 6 Les détails pour chaque catégorie sont visibles dans les fiches de collecte. Page 4

5 F. RÉSULTATS ATTENDUS, LES LIVRABLES ET LES ÉCHÉANCES DE RESTITUTION Au cours de la prestation, le cabinet sera redevable des cinq types de livrables, présentés ci dessous : Livrables Critères de qualités Échéances Un (01) rapport de démarrage Les questionnaires ou les fiches de collecte de données améliorées Un (01) rapport intermédiaire La base de données sur les données collectées et saisies Un (01) rapport final G. QUALIFICATIONS exposant la méthodologie et le calendrier de collecte de données, validés par l OF Les questionnaires ou les fiches de collecte de données améliorées qui seront utilisés par les enquêteurs détaillant les points de contrainte, portés, succès et limites de la collecte sur terrain par zone étudiée, à l issue des descentes dans un fichier au format MS Excel et MS Access illustrant le contenu de la base de données ainsi que les recommandations pour l amélioration de l approche pour le compte de l année 2014 Le cabinet devrait être au moins composé des compétences suivantes : Sept (07) jours après la signature du contrat Quinze (15) jours après la signature du contrat Soixante quinze jours (75) après la signature du contrat Cent jours (100) après la signature du contrat Cent vingt (120) jours après la signature du contrat Postes Un (1) Chef de mission Le chef de mission sera le principal interlocuteur de l Observatoire du Foncier et assurera la coordination des interventions de son équipe ainsi que de la qualité des informations collectées dans les trois zones d intervention. Trois (03) superviseurs d enquête Le superviseur d enquête sera en charge de la collecte des informations dans leur zone d intervention respective (Zone Nord, Zone Sud et Zone Qualifications - Ayant un diplôme d étude supérieure (minimum Bac + 5) pour l une des formations académiques suivante : agronomie, géographie, sociologie, droit, anthropologie, économie, mathématique, ou une discipline équivalente - Disposer d expériences probantes dans la conduite de prestations similaires (inventaire de projets économiques) au niveau des investisseurs sur de grandes superficies (agricoles, miniers, touristiques, ) et/ou au niveau des circonscriptions foncières - Une bonne maitrise de l environnement des investissements fonciers (textes juridiques, institutions) à grande échelle à Madagascar. - Des expériences probantes avec l Observatoire du Foncier seraient un atout - Ayant un diplôme d étude supérieure (minimum Bac + 4) pour l une des formations académiques suivante : agronomie, géographie, sociologie, droit, ou une discipline équivalente - Une bonne connaissance des régions d intervention et une familiarité avec l environnement des investissements fonciers à grande échelle seraient un grand atout. Page 5

6 Est). Deux enquêteurs par zone - Niveau Bac + 2 au minimum - Expériences concernant des enquêtes sociales ou communautaires En plus des qualifications des intervenants principaux le cabinet doit répondre aux exigences suivantes : - Avoir une équipe ainsi que la logistique nécessaire pour la saisie des données, - Avoir au minimum trois (03) années d expériences dans le domaine du foncier et des grands investissements en général. Page 6

7 Annexe 1 : Nombre estimatif des investissements par zone d intervention Zone Est Nord Sud Cirdoma Nombre estimatif des investissements Avaradrano 3 Fenerive est 4 Moramanga 4 Maroantsetra 4 Ambanja 7 Ambilobe 7 Antsiranana 15 Nosybe 20 Maintirano 6 Antsohihy 4 Morondava 7 Taolagnaro 5 Antsirabe 4 Ambovombe 4 Farafangana 4 Total Nb : tout autre projet répondant aux critères établis à la section C.3. et qui n a pas été comptabilisé dans l estimation ci dessus devrait être pris en compte par le cabinet. Page 7

8 Annexe 2 : Les catégories d indicateurs collectés pour la PIF Rubrique Information sur l investisseur Localisation géographique de l investissement Information sur le projet et les activités Procédure d accès au terrain Composantes économiques de l investissement Indicateurs nom de l investisseur le pays d origine de la société numéro auprès registre du commerce capital social année d installation à Madagascar site web adresse postale adresse mail contact téléphone bureau le statut de l entreprise les régions dans lesquelles le projet se trouve les districts dans lesquelles le projet se trouve les communes dans lesquelles le projet se trouve les fokontany dans lesquelles le projet se trouve les villages dans lesquelles le projet se trouve le degré d enclavement du site le secteur d activité du projet le niveau d utilisation d eau au sein de l exploitation l objectif de production de l investissement, ainsi que le business model pour l atteindre les destinations des produits le montant de l investissement la superficie du terrain visée par l investissement la durée de l exploitation le niveau de transformation des produits le statut juridique initial du terrain visé par l investisseur le type de contrat adopté par l Etat pour l octroi du terrain à l investisseur le stade ou se trouve la procédure pour l obtention du terrain les occupants du terrain avant l installation de l investissement le type de couverture prédominante avant l installation de l investissement l usage antérieur du terrain le niveau de prise en compte des recommandations et demandes des autorités communales l état de la tenue de consultations et PV les attestant le stade ou se trouve la demande de permis environnemental le stade ou se trouve la demande du permis minier/ permis d exploitation forestière/ du réserve foncière touristique le niveau des activités et situation actuelle du projet la contribution en termes d emploi l obligation du projet en matière d impôts et fiscalité l approche vis-à-vis des autorités locales et traditionnelles contribution du projet en matière d appuis aux activités génératrices de revenu de la communauté contribution du projet pour des travaux de construction Page 8

9 Rubrique Composantes sociales du projet Externalités de l investissement Indicateurs d infrastructures dans la zone d activité contribution du projet en termes des donations de matériels pour appuyer la communauté et faciliter les travaux des autorités les actions de l investisseur pour le renforcement du système éducatif pour appuyer la communauté les actions de l investisseur pour le renforcement du système soin pour appuyer la communauté les actions de l investisseur en matière d eau et assainissement pour appuyer la communauté l existence de superposition concernant la demande de terrain du point de vue général les superpositions de la délimitation avec des terrains agricoles familiaux ou communautaires durant la procédure de demande du terrain les superpositions du site d exploitation avec des terrains à statut spécifiques durant la procédure de demande du terrain les superpositions du site d exploitation avec des zones d usage préexistant durant la procédure de demande du terrain l existence des conflits durant la démarche d acquisition du terrain par l opérateur ou lors de l exploitation Page 9

10 Annexe 3 : liste des institutions à visiter lors des investigations Publiques Parapubliques Privées Société civile Central Direction Générale des Domaines, Ministères en charge du Foncier Tourisme Agriculture Forêts Mines Economic Development Board of Madagascar/ PIC, Office National pour l Environnement, Chambre du Commerce et de l Industrie (CCI), siège social de l opérateur ou entreprise. Solidarité des Intervenants sur le Foncier Régional Région, circonscriptions foncières, District, services techniques déconcentrés (mines, tourisme, forêts, ), centre fiscal CCI Régional Local Commune (Maire, Chef Fokontany, Responsable fiscalité) Siège local de l opérateur/ entreprise Organisations paysannes, communautés, salariés Page 10

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Organisme : Résultat Attendu 1 : Activité 1.D Observatoire du Foncier Référence

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS COMPOSANTE 1 : AMELIORATION DE L EFFICACITE ET DE LA TRANSPARENCE

Plus en détail

Réf PPM : C32 Méthode de Sélection : SFQC à priori

Réf PPM : C32 Méthode de Sélection : SFQC à priori TERMES DE RÉFÉRENCES Recrutement d un cabinet assurant la gestion des agents nécessaires pour la réalisation des enquêtes Composante 3 Produit 3A2 Activité 3A2d Ressource 3A2d2 Ressource 3A2d3 Renforcement

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS (Learning Management System) DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGASCAR

Plus en détail

Termes de référence. Observatoire du Foncier

Termes de référence. Observatoire du Foncier Termes de référence Pour le recrutement d un cabinet pour la production d un film documentaire sur les investissements agricoles à large emprise foncière à Madagascar Organisme : Résultat Attendu 3 : Activité

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES RELATIFS AU RECRUTEMENT D UN CONSULTANT EXPERT EN INGENERIE DE FORMATION POUR ACCOMPAGNER L ADMINISTRATION MALAGASY AUX RENFORCEMENTS DE CAPACITE DES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale APPUI A L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN «CORPORATE PLAN» ET D UNE STRATEGIE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS POUR L ECONOMIC DEVELOPMENT BOARD OF MADAGASCAR (EDBM) Termes de Référence pour une

Plus en détail

A. CONTEXTE. 1. Contexte général du projet et de sa restructuration

A. CONTEXTE. 1. Contexte général du projet et de sa restructuration TERMES DE RÉFERENCE SUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT TECHNIQUE NATIONAL EN GESTION DE L INFORMATION, DE LA COMMUNICATION, DES CONNAISSANCES ET DU CHANGEMENT (Information, Communication, Knowledge and

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES Conception et Mise en place d un Système National d informations Statistiques du Secteur Minier Termes de

Plus en détail

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE REPUBLIQUE TOGOLAISE RAVAIL-LIBERTE-PATRIE N /MFPRA/CTRAP/UGPD Lomé, PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE Financement: IDA N H 8040-GN TERMES DE REFERENCE FORMATION EN PLANIFICATION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UNE AGENCE FIDUCIAIRE POUR LE PROJET PIC

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UNE AGENCE FIDUCIAIRE POUR LE PROJET PIC TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UNE AGENCE FIDUCIAIRE POUR LE PROJET PIC 1. Contexte et objet de la mission 1.1. Objectif et activités du Projet «Pôles Intégrés de Croissance» (PIC) Le Projet PIC, ci-après

Plus en détail

COMPOSANTE 3 Objectif 3.C

COMPOSANTE 3 Objectif 3.C TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME DE GESTION DES CONNAISSANCES POUR LA REFORME DE LA GOUVERNANCE COMPOSANTE 3 Objectif 3.C Sous-objectif 3.C.02

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE SUR «L APPROCHE PAR MICROPROJET» «La place et le rôle des microprojets de développement en Afrique de l Ouest selon les acteurs du Sud. Etude de cas

Plus en détail

POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT EN VUE DE LA REALISATION

POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT EN VUE DE LA REALISATION SSOCIATION ROFESSIONNELLE DES YSTEMES INANCIERS ECENTRALISES DU BURKINA FASO (APSFD-BF) 01 BP 5386 Ouagadougou 01 Burkina Faso Tel.: (00226) 50 36 13 78 Fax: (00226) 50 36 13 78 E-mail: apsfdbf@fasonet.bf

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES Projet «Systèmes de Surveillance et de MNV nationaux avec une approche Régionale» TERMES DE REFERENCES Recrutement d un consultant pour la rédaction de la composante 1A et 2C du R PP (Readiness Preparation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGASCAR

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGASCAR TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGACAR Composante 3 Objectif C ous objectif 3.C.01 Groupe d activités 3.C.01.c Activité 3.C.01.c.01

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. INITIATION DES CADRES DE LA DNEEP ET DU MMG AUX LOGICIELS EXCEL, EVIEWS, SPSS et STATA

TERMES DE REFERENCE. INITIATION DES CADRES DE LA DNEEP ET DU MMG AUX LOGICIELS EXCEL, EVIEWS, SPSS et STATA REPUBLIQUE DE UINEE Travail Justice Solidarité MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION NATIONALE DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA PREVISION (DNEEP) TERMES DE REFERENCE INITIATION DES CADRES DE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC Contexte : La REDD+ doit être considérée comme une incitation économique pour

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Recrutement d un expert en communication institutionnelle Page 1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 1. CADRE GENERAL DU PROGRAMME Le Programme d Appui au Commerce

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA

PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ---------------- LA COMMISSION ------------ PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA Page 1 sur 15 SOMMAIRE

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE VOLET EVALUATION ET CAPITALISATION «Pertinence, exigences et alternatives de l accès à l énergie par panneaux solaires dans les pays du Sud : exemple des infrastructures

Plus en détail

MINISTERE DE L EAU --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ---------------

MINISTERE DE L EAU --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION --------------- MINISTERE DE L EAU SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TERME DE REFERENCE SUR L APPUI ET L ASSISTANCE TECHNIQUE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET BASE DE DONNEES

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE CHARGE DU PROJET PARAFE

TERMES DE REFERENCE CHARGE DU PROJET PARAFE TERMES DE REFERENCE CHARGE DU PROJET PARAFE 1 1. CONTEXTE Le Coordonnateur Régional du Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale d Afrique Centrale (RIFFEAC), l Ambassadeur de

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne

INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne octobre 2008 Aujourd hui, la CCI Seine-et-Marne, fortement impliquée dans l observation des entreprises et du développement économique de

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Présentation de MCA Sénégal:

Présentation de MCA Sénégal: République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ---------------- Primature ---------------- TDRs CONSULTANT FACILITATEUR ATELIER DE DEVELOPPEMENT DE L ESPRIT D EQUIPE AU SEIN DU PERSONNEL DE MCA SENEGAL

Plus en détail

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS I) CONTEXTE II) LES GRANDS CHANGEMENTS III) DISPOSITIF DE GESTION DU CODE REGIMES: BENEFICE DES AVANTAGES PLUS FAVORABLES MECANISME DE CONTRÔLE ET DE SUIVI EVALUATI

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Type de procédure : marché par procédure adaptée Cahier des Clauses Particulières MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR : - L ELABORATION D UN SCHEMA D ACCUEIL DES

Plus en détail

SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EXPERIENCES [Année 2014-2015]

SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EXPERIENCES [Année 2014-2015] SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EPERIENCES [Année 2014-2015] Termes de références Appel à candidatures auprès des membres du FORIM pour l organisation du prochain séminaire Regards croisés portant

Plus en détail

Association pour la Formation, le Développement, l Education et la Culture

Association pour la Formation, le Développement, l Education et la Culture TERMES DE REFERENCES POUR L ELABORATION DE PLANS D AFFAIRES ET STRATEGIES MARKETING EN FAVEUR DES GIE «Moutakoung» DE TAMBANABA, «Nianibaly mantinelong» DE TAMBANANDING ET «Alla teintu» DE BADIAR / REGION

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ELABORATION D UN GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LA CONSTRUCTION DE REFERENTIELS COMPETENCES-EMPLOIS-FORMATIONS DGRU (Direction Générale de la Rénovation Universitaire)

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

Innovations des statistiques officielles

Innovations des statistiques officielles MINISTERE DU PLAN ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ------------------- CENTRE NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ETUDES ECONOMIQUES DIRECTION DES STATISTIQUES ECONOMIQUES ---------------- SERVICE DES STATISTIQUES

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT Titre: Consultance pour l élaboration de la Base de données communautaires pour la santé et formation des administrateurs/formateurs Type de

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

APPEL À PRESTATAIRES

APPEL À PRESTATAIRES APPEL À PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Le secteur bancaire Place et spécificités des banques coopératives Avril 2011 Dossier suivi par l Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire 42 rue

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

L EAU, L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT DANS LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA, ET

L EAU, L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT DANS LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA, ET AVIS D APPELS D OFFRES AUPRES DE CONSULTANT, GROUPE DE CONSULTANTS / CABINET D ETUDES POUR (i) LA REALISATION DE L ETUDE DE BASE (BASELINE SURVEY) SUR L ACCES A L EAU, L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT DANS

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. I- Contexte et justification

TERMES DE REFERENCE. I- Contexte et justification TERMES DE REFERENCE Recrutement d un/e Consultant/e National/e pour la réalisation d une analyse des barrières à l accès au dispositif national de conseil et de dépistage anonyme et gratuit du VIH existant

Plus en détail

RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE URBAINE AU FINANCEMENT. LE CAS DE BOBO-DIOULASSO

RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE URBAINE AU FINANCEMENT. LE CAS DE BOBO-DIOULASSO RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE URBAINE AU FINANCEMENT. LE CAS DE BOBO-DIOULASSO Juillet 2011 1 SIGLES ET ABBREVIATIONS APIPAC BRS FCFA IAGU-BAU PMA PROFAUP RUAF URCPO

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Burkina Faso Ministère de l Environnement et du Développement Durable. PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER (PIF Burkina Faso) Termes de référence

Burkina Faso Ministère de l Environnement et du Développement Durable. PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER (PIF Burkina Faso) Termes de référence Burkina Faso Ministère de l Environnement et du Développement Durable PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER (PIF Burkina Faso) Termes de référence Deuxième mission conjointe 18-22 Avril 2011 - 2 - PROGRAMME

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DE L ASSISTANT SUIVI & EVALUATION AU SEIN DU PGDI AMI N 12/IDA/PREA/PGDI/RPM

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DE L ASSISTANT SUIVI & EVALUATION AU SEIN DU PGDI AMI N 12/IDA/PREA/PGDI/RPM TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DE L AITANT UIVI & EVALUATION AU EIN DU PGDI AMI N 12/IDA/PREA/PGDI/RPM Composante 4 : Objectif A : Activité 4A.02 : Type de consultant Type de contrat Catégorie

Plus en détail

Formation des OSC de niveau 3 sur «Techniques de montage de projets»

Formation des OSC de niveau 3 sur «Techniques de montage de projets» PROGRAMME DE L UNION EUROPEENNE POUR LA SOCIETE CIVILE ET LA CULTURE TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveau 3 sur «Techniques de montage de projets» Octobre 2015 1 I. Contexte et justification

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V Autorité hiérarchique : Secrétaire Exécutif du RAPAC Lieu de travail :

Plus en détail

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Juin 2015 I. TERMES DE REFERENCES 1.1. Contexte et justification

Plus en détail

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER 09-11 AOUT 2011 27/10/2011 1 27/10/2011 2 Introduction

Plus en détail

Annexe n I : Plan d action Activités Produits attendus Indicateurs Echéance (2012-2014) Budget en FCA

Annexe n I : Plan d action Activités Produits attendus Indicateurs Echéance (2012-2014) Budget en FCA N Domaine de résultats 1 Structure organisationnelle 2 Relations OI autres acteurs (administration, secteur privé, ONG, CLA, Partenaires). 3 Mobilisation des moyens financiers logistiques Annexe n I :

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES ELABORATION D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE FORMATION POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES

TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES ELABORATION D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE FORMATION POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES ELABORATION D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE FORMATION POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES FCW BENEFICIAIRES 2009 LOT N 11 : Macro économie, Statistiques,

Plus en détail

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES Centre de Recherche-action pour l Environnement et le Développement Intégré CREDI PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES BP : 80450 Lomé TOGO Tél. /Fax (228) 22.25.37.60 Email : credi@laposte.tg Site web:

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Réalisation d un recensement fiscal et élaboration d une stratégie de recouvrement pour la Communauté rurale de Nguéniène Mars 2014 Ircod Alsace

Plus en détail

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Rénovation Universitaire Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES

Plus en détail

OFFRE DE CONSULTANCE Volet Gouvernance judiciaire à l Est de la RDC

OFFRE DE CONSULTANCE Volet Gouvernance judiciaire à l Est de la RDC OFFRE DE CONSULTANCE Volet Gouvernance judiciaire à l Est de la RDC «Consultant en suivi-évaluation et élaboration d outils de suivi-évaluation pour le programme PARJ-E «Uhaki Safi» Profil recherché: Objectif

Plus en détail

Le partenaire responsable du projet

Le partenaire responsable du projet FICHE PROJET POUR UN CHARGE DE PROJET Le partenaire responsable du projet 1- Nom et coordonnées de la structure partenaire responsable de la mise en oeuvre du projet sur le terrain et nom et fonction du

Plus en détail

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION (En application du paragraphe 2 sur la Résolution 1/8 relative

Plus en détail

Termes de Référence. Pour le recrutement d un consultant chargé de l organisation d un forum. Forum sur les investissements fonciers à grande échelle

Termes de Référence. Pour le recrutement d un consultant chargé de l organisation d un forum. Forum sur les investissements fonciers à grande échelle Termes de Référence Pour le recrutement d un consultant chargé de l organisation d un forum national sur les investissements fonciers à grande échelle Organisme : Résultat Attendu 2 : Activité 2.B Observatoire

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa MCMEJF REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail ----- & ----- MINISTERE CHARGE DE LA MICROFINANCE DE L EMPLOI DES JEUNES ET DES FEMMES ------&----- PROJET BUSINESS PROMOTION CENTER (BPC) N : 00082750

Plus en détail

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali 1. Description de l organisation Créé en 1959, le SECAMA (Secours Catholique Malien) a été transformé en 1991/92

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE «RECRUTEMENT D UN EXPERT EN ACQUISITION»

APPEL A CANDIDATURE «RECRUTEMENT D UN EXPERT EN ACQUISITION» REPUBLIQUE TUNISIENNE SECRETARIAT D ETAT CHARGE DE LA GOUVERNANCE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE PROJET PILOTE «DEVELOPPEMENT DU LEADERSHIP EN SOUTIEN DE LA TRANSITION EN TUNISIE PHASE 1.1» APPEL A CANDIDATURE

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX»

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» A retourner au Conseil régional de Bourgogne : Conseil Régional de Bourgogne, Direction de l Agriculture et du Développement rural, 17 boulevard

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

«INNOVATION PEDAGOGIQUE PAR LA MISE EN PLACE D UNE UNITE DE PHARMACIE EXPERIMENTALE POUR AMELIORER LA QUALITE DE LA FORMATION PROFESSIONNALISANTE»

«INNOVATION PEDAGOGIQUE PAR LA MISE EN PLACE D UNE UNITE DE PHARMACIE EXPERIMENTALE POUR AMELIORER LA QUALITE DE LA FORMATION PROFESSIONNALISANTE» REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Université de Monastir Faculté de pharmacie de Monastir «INNOVATION PEDAGOGIQUE PAR LA MISE EN PLACE D UNE UNITE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» TERMES DE REFERENCE

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» TERMES DE REFERENCE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION TERMES DE REFERENCE Dans le cadre de l Initiative

Plus en détail

Mandat de stage. Éco-stage

Mandat de stage. Éco-stage Mandat de stage - Éco-stage Nom de l'organisme : Réseau québécois des groupes écologistes Domaine d intervention : Énergie Période de stage (printemps-été / automne): Automne 2011 (31 août au 29 novembre)

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI136 (volet 2)

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI136 (volet 2) TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI136 (volet 2) I. Informations générales Intitulé de la mission Mission de Renforcement des capacités en gestion financière et comptable de subvention Composante Thématique(s)

Plus en détail

I INTRODUCTION GENERALE

I INTRODUCTION GENERALE RÔLE DU RESEAU DE FORESTERIE COMMUNAUTAIRE (RFC) DANS LA PROMOTION ET LA MISE EN PLACE EFFECTIVE DES FORETS COMMUNAUTAIRE AU CAMEROUN ET DANS LA SOUS- REGION AFRIQUE CENTRALE. Par Mr Jean ABBE ABESSOLO

Plus en détail

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1 Plan d action ITIEBF en conformité avec la Norme ITIE 1 Chaîne des valeurs Contrats et licences Objectifs Contexte Contraintes de capacité 1. Faire connaître les conventions minières et les licences aux

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS Titre: Gestionnaire de projet Type de contrat: SSA Période de la consultation: 8 mois (Février Septembre 2014) Niveau proposé: NOC Section:

Plus en détail

Note d orientation 3 : Registres des licences

Note d orientation 3 : Registres des licences Cette note a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE pour apporter des conseils aux pays mettant en œuvre l ITIE sur la manière de satisfaire aux Exigences de la Norme ITIE. Les lecteurs

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Projet d'appui à la Qualité

Projet d'appui à la Qualité République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Institut de Biotechnologie de Sfax Université de Sfax Projet d'appui à la Qualité Création d une plate forme

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

BANQUE MONDIALE TERMES DE REFERENCE ET ETENDUE DU TRAVAIL POUR LA REALISATION DE L ETUDE DIAGNOSTIQUE SUR LA GOUVERNANCE EN CÔTE D IVOIRE

BANQUE MONDIALE TERMES DE REFERENCE ET ETENDUE DU TRAVAIL POUR LA REALISATION DE L ETUDE DIAGNOSTIQUE SUR LA GOUVERNANCE EN CÔTE D IVOIRE BANQUE MONDIALE TERMES DE REFERENCE ET ETENDUE DU TRAVAIL POUR LA REALISATION DE L ETUDE DIAGNOSTIQUE SUR LA GOUVERNANCE EN CÔTE D IVOIRE I. Contexte La Banque mondiale est entrain de mener une initiative

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus Elaboration d un manuel des procédures

Plus en détail

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles»

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» 1. Contexte de l étude 1.1. A propos de Search For Common Ground Search for Common Ground (SFCG) est une organisation

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA . TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES ECHANGES COMMERCIAUX INTRACOMMUNAUTAIRES POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE Commune de Cauterets Cahier des Charges 1 1 GENERALITES 1.1 Contexte Nichée

Plus en détail

Termes de référence. Appui au projet Développement des capacités des OCBs

Termes de référence. Appui au projet Développement des capacités des OCBs Contexte Termes de référence Appui au projet Développement des capacités des OCBs Le projet Développement des capacités des OCBs, appuyé par le PNUD et le SVF, a démarré en mars 2007 avec le recrutement

Plus en détail

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche?

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Vous êtes un propriétaire forestier privé ou public? ou vous envisagez de le devenir? Vous souhaitez vendre, échanger ou acheter des parcelles

Plus en détail

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales.

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales. Titre: Type de document: Expéditeur: Auteur(s) principal(aux)/ contact(s): Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales Présentation

Plus en détail

Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la

Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la commune de Dissin, au Burkina Faso Juin 2015 I. TERMES DE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RESPONSABLE COMMERCIAL & MARKETING DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT- GLOBAL DEVELOPMENT LEARNING CENTER

TERMES DE REFERENCE POUR LE RESPONSABLE COMMERCIAL & MARKETING DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT- GLOBAL DEVELOPMENT LEARNING CENTER TERME DE REFERENCE POUR LE REPONABLE COMMERCIAL & MARKETING DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT- GLOBAL DEVELOPMENT LEARNING CENTER Composante 3 Renforcement institutionnel et gestion des connaissances

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI137

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI137 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI137 I. Informations générales Intitulé de la mission Renforcement des capacités du Programme National Tuberculose Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Subventions

Plus en détail