FC 5 Transfert instable Gestion des voies aériennes Drain thoracique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FC 5 Transfert instable Gestion des voies aériennes Drain thoracique"

Transcription

1 Objectifs: Identifier et connaître les points clefs des surveillances lors des transports de patients intubés ainsi que l utilisation du matériel. Savoir détecter et anticiper les problèmes de manière systématique afin d être rapide et efficace lors de leurs résolutions dans le but d éviter l hypoxie. Maitriser les techniques de soins de l aspiration dans le tube ET ainsi que dans la canule de trachéo. Maitriser les surveillances d un patient porteur d un drainage thoracique. MM 1

2 Eviter l hypoxie! Moyen mnémotechnique pour rappeler les causes réversibles d une détresse respiratoire aiguë chez un intubé: MM 2

3 D O P E Déplacement /Déconnexion Obstruction Pneumothorax Equipement MM 3

4 Déplacements Extubation et / ou intubation œsophagienne Intubation sélective MM 4

5 Extension de la tête =? EXTUBATION! Flexion de la tête = INTUBATION? SELECTIVE! La minerve est un moyen simple de limiter ces mouvements MM 5

6 MM 6

7 Vérifier la graduation en début de prise en charge et mémoriser le chiffre! Ausculter l estomac et les poumons! Attention! Lors de la ventilation spontanée, l auscultation n est pas le reflet du bon positionnement du tube! MM 7

8 Tests cliniques: Vision directe des cordes vocales. Auscultation plages pulmonaires. FC 5 Distension gastrique: pas toujours visible et/ou préalable à intubation. Mettre une sonde gastrique. Difficulté à supprimer toutes fuites lors d une intubation œsophagienne, ballonnet gonflé. L absence de vapeur d eau, la présence de liquide gastrique, cyanose... MM 8

9 La capnographie MM 9

10 Définition: Le CO2 est produit par les tissus, il est véhiculé dans le sang veineux jusqu au cœur droit pour être transmis à la circulation pulmonaire. La mesure du CO2 expiré donne donc une indication: Directe de la variation d élimination du CO2 par l appareil pulmonaire indirecte de la production de CO2 par les tissus indirecte du transport par l appareil circulatoire vers les poumons. MM 10

11 Le reflet de la concentration de CO2 dans les alvéoles en fin d expiration La valeur chez le sujet sain est de l ordre de 5 à 6% ou 35 à 37 mm Hg Le gradient entre la PaCO2 et la PACO2 est de l ordre de 5 mm Hg chez le sujet aux poumons sains MM 11

12 Déconnexion Tube Filtre Connexion CO2 Circuit MM 12

13 Obstruction Mécanique: Compression du tube et/ou du circuit. Biologique: Secrétions bronchique. MM 13

14 Aspiration dans le tube endotrachéal Aspiration dans la trachéo. Exercices pratiques MM 14

15 Pneumothorax MM 15

16 Définition: Présence d'air libre dans la cage thoracique, plus précisément dans la cavité pleurale qui se situe entre les plèvres pariétale et viscérale. En pénétrant entre les deux membranes de la plèvre, l'air peut décoller les deux feuillets et repousser le poumon, voire le comprimer. MM 16

17 Traitement: MM 17

18 MM 18

19 Drainage thoracique Définition: Système de drainage sous pression négative permettant d évacuer l air ou des liquides contenus entre les deux feuillets de la plèvre. Exercices pratiques MM 19

20 Traumatismes qui peuvent être induits par la ventilation: Barotraumatisme Volotraumatisme Atélectasies MM 20

21 Equipements Panne d oxygène Panne d électricité Panne du respirateur Fuites circuits ( étanchéité du circuit ) Mauvais réglages MM 21

22 Ventilateur / respirateur MM 22

23 Principes: Assurer une ventilation ou une aide régulière en volume et fréquence selon une fourchette déterminée, en toute sécurité et avertir en cas de problèmes Assurer un mélange air / O2 Analyser les différents gaz MM 23

24 Principaux modes ventilatoires: 1. Ventilation en pression contrôlé 2. Ventilation en volume contrôlé 3. Aide ventilatoire MM 24

25 Principaux réglages sur l Oxylog 3000: Réglage du volume Réglage de la fréquence Pression max et alarmes Mélange gazeux Trigger et rapport I:E PEEP MM 25

26 Les dangers: Ne pas négliger le réglage des alarmes! Importance de la FiO2 MM 26

27 Matériel de base entre les sites: Matériel d intubation (tubes, laryngo, etc) Ballon de ventilation et masque Masque oxygène Médicaments d induction et de maintien MM 27

28 Bonne route et merci de votre attention MM 28

LA CAPNOGRAPHIE. promotion /Ecole IADE Hopital Salpétrière

LA CAPNOGRAPHIE. promotion /Ecole IADE Hopital Salpétrière LA CAPNOGRAPHIE 1 Définition La capnographie permet de mesurer le contenu en CO 2 du mélange gazeux pendant tout le cycle respiratoire. La concentration de CO 2 dans les gaz inspirés et expirés est représentée

Plus en détail

Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR

Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR Introduction Les sauveteurs professionnels en formation, les services de sauvetages

Plus en détail

L INTUBATION CHEZ L ENFANT

L INTUBATION CHEZ L ENFANT L INTUBATION CHEZ L ENFANT PLAN 2 PARTICULARITÉS ANATOMIQUES ENJEUX DE L'INTUBATION PÉDIATRIQUE SONDES STANDARDS AVEC ET SANS BALLONNET SONDES SPÉCIFIQUES (POUR INSTILLATION DE SURFACTANT, AVEC CANAL D'ASPIRATION,

Plus en détail

INTUBATION. Art. 5 - Dans le cadre de son rôle propre, l'infirmier accomplit les actes ou

INTUBATION. Art. 5 - Dans le cadre de son rôle propre, l'infirmier accomplit les actes ou INTUBATION 1. DEFINITION L intubation endo-trachéale consiste à introduire une prothèse (tube) souple par les voies naturelles (bouche ou nez) à travers l orifice glottique jusque dans la trachée. 2. BUT

Plus en détail

La capnométrie. Indications et intérêts en pré-hospitalier : Confirmation de l intubation endo-trachéale.

La capnométrie. Indications et intérêts en pré-hospitalier : Confirmation de l intubation endo-trachéale. La capnométrie Indications et intérêts en pré-hospitalier : Surveillance d un patient intubé/ventilé. Confirmation de l intubation endo-trachéale. Témoin de l efficacité d une RCP : L efficacité du massage

Plus en détail

Particularités. Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières. Serge Dalmas, JLAR 2012

Particularités. Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières. Serge Dalmas, JLAR 2012 La ventilation chez l enfant Particularités Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières Serge Dalmas, JLAR 2012 1 Physiologie respiratoire

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Dr Guillaume Carteaux Réanimation médicale, Groupe de recherche CARMAS Hôpitaux universitaires Henri Mondor guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr Objectifs Comprendre les

Plus en détail

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT Notions de base de ventilation assistée Dr Jean Papadopoulos Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT La Louvière L ENFANT N EST PAS UN ADULTE EN MINIATURE Différences : Anatomiques Physiologiques

Plus en détail

Ventilation mécanique

Ventilation mécanique Ventilation mécanique en médecine d urgence Modes ventilatoires Indications / Contre-indications Paramètres de surveillance Christelle PALIN, IDE Dr ANDRE, PH et Dr TAKUN, PH Service d Accueil des Urgences,

Plus en détail

1 Allain.V.02/02/05.

1 Allain.V.02/02/05. 1 La Ventilation Artificielle Et Les Différents Modes Ventilatoires 1 La Ventilation Artificielle Et Les Différents Modes Ventilatoires Présentation et surveillance d un malade intubé ventilé. 1 2 Introduction

Plus en détail

Formation Niveau GP. Anatomie du système ventilatoire

Formation Niveau GP. Anatomie du système ventilatoire Formation Niveau GP Anatomie du système ventilatoire Plan But du cours Schéma de principe Anatomie du système ventilatoire Les Voies Aériennes Supérieures Les Voies Aériennes Inférieures La mécanique ventilatoire

Plus en détail

Respiration humaine. Respirations animale et humaine. A) Appareil respiratoire

Respiration humaine. Respirations animale et humaine. A) Appareil respiratoire Respiration humaine A) Appareil respiratoire L air pénètre par la bouche ou par les narines, passe dans le pharynx (carrefour des voies digestives et respiratoires), le larynx (cordes vocales) et arrive

Plus en détail

L appareil respiratoire. Claudine Fabre

L appareil respiratoire. Claudine Fabre L appareil respiratoire Claudine Fabre 1 I. INTRODUCTION Ventilation = processus se schématisant en 5 phases 1. Mvt d entrée et de sortie de l air des poumons 2. Echange O 2 et CO 2 entre l air des poumons

Plus en détail

FICHE THÉORIQUE N 17 Le système respiratoire SOMMAIRE

FICHE THÉORIQUE N 17 Le système respiratoire SOMMAIRE FICHE THÉORIQUE N 17 Le système respiratoire SOMMAIRE Les cellules tirent la plus grande partie de leur énergie de la filière aérobie. Le système respiratoire est chargé de mettre en relation l'air extérieur

Plus en détail

LES MOYENS D OXYGENOTHERAPIE

LES MOYENS D OXYGENOTHERAPIE LES MOYENS D OXYGENOTHERAPIE I- LES LUNETTES D OXYGENE - elles sont bien tolérées pour une oxygénothérapie de longue durée - utilisation à faible débit uniquement - le patient peut manger, parler - indolores

Plus en détail

Physiologie ventilatoire et respiratoire

Physiologie ventilatoire et respiratoire Physiologie ventilatoire et respiratoire Cours n 2 Olivier HENNEBERT Ensemble des phénomènes qui concourent à assurer les échanges gazeux Entre le milieu ambiant (air) et la cellule Rôle de l appareil

Plus en détail

Prise en charge de la trachéotomie percutanée aux soins intensifs

Prise en charge de la trachéotomie percutanée aux soins intensifs Prise en charge de la trachéotomie percutanée aux soins intensifs BERNIER Françoise Soins intensifs Hôpital ERASME Médecins Infirmier(ère)s Kinésithérapeute Diététicienne Psychologue Préparation préopératoire:

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE Principes généraux Jérôme CUNY 29 mai 2015 Collège Régional de Médecine d Urgence Nord-Pas-de-Calais Ventilation Mécanique Prise en charge du Travail inspiratoire du patient AMELIORATION

Plus en détail

MECANIQUE VENTILATOIRE. Mécanique Ventilatoire Fac Med Batna. Plan du cours

MECANIQUE VENTILATOIRE. Mécanique Ventilatoire Fac Med Batna. Plan du cours Université Hadj Lakhdar Faculté de médecine Département de médecine MECANIQUE VENTILATOIRE Année universitaire 2014-1515 Présentation Dr. S. FERHI 1 Plan du cours I. Introduction II. Composants anatomo-fonctionnels

Plus en détail

INTUBATION ENDO- TRACHEALE. Séverine GONNET

INTUBATION ENDO- TRACHEALE. Séverine GONNET INTUBATION ENDO- TRACHEALE Séverine GONNET PRINCIPE ET BUT Introduire une sonde, soit par la bouche soit par le nez, à travers l'orifice glottique jusque dans la trachée, afin de maintenir la liberté des

Plus en détail

Détresse Respiratoire du nouveau né : Que faire en attendant le transfert??? J.F DIEPENDAELE S.MUR GEN Novembre 2009

Détresse Respiratoire du nouveau né : Que faire en attendant le transfert??? J.F DIEPENDAELE S.MUR GEN Novembre 2009 Détresse Respiratoire du nouveau né : Que faire en attendant le transfert??? J.F DIEPENDAELE S.MUR GEN Novembre 2009 2 mots de physiopathologie Détresse respi du nouveau né: 4 grandes causes Maladie des

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique en néonatologie

Principes de la ventilation mécanique en néonatologie Principes de la ventilation mécanique en néonatologie Pr. K. MENIF - Pr. M.DOUAGI Service de réanimation pédiatrique polyvalente - Hôpital d enfants de Tunis Service de néonatologie-hôpital militaire de

Plus en détail

ADAPTATION CARDIO-PULMONAIRE À LA VIE EXTRA-UTÉRINE...16 STRESS OXYDANT : DANGER ET PRÉVENTION...21 CLAMPAGE RETARDÉ DU

ADAPTATION CARDIO-PULMONAIRE À LA VIE EXTRA-UTÉRINE...16 STRESS OXYDANT : DANGER ET PRÉVENTION...21 CLAMPAGE RETARDÉ DU Sommaire ABRÉVIATIONS... 13 POINTS PHYSIOPATHOLOGIQUES IMPORTANTS... 15 ADAPTATION CARDIO-PULMONAIRE À LA VIE EXTRA-UTÉRINE...16 STRESS OXYDANT : DANGER ET PRÉVENTION...21 CLAMPAGE RETARDÉ DU CORDON...23

Plus en détail

Détresse respiratoire du nouveau né

Détresse respiratoire du nouveau né Détresse respiratoire du nouveau né adaptation respiratoire : la loi de La Place V = r x P x α T Pour un même volume insufflé, si «r» est multiplié par 2 P est divisé par 2 pour insuffler un volume d'air

Plus en détail

ECHOGRAPHIE PULMONAIRE NORMALE DIU TUSAR 12 janvier 2017 Pascaline PIGACHE

ECHOGRAPHIE PULMONAIRE NORMALE DIU TUSAR 12 janvier 2017 Pascaline PIGACHE ECHOGRAPHIE PULMONAIRE NORMALE DIU TUSAR 12 janvier 2017 Pascaline PIGACHE Objectifs Connaitre la sémiologie échographique pulmonaire Identifier une condensation, un syndrome interstitiel, un pneumothorax,

Plus en détail

LE SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE

LE SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE Session ide Ludovic LESAGE (Service de Réanimation CH Armentières) Quelle prise en charge infirmier en phase de sevrage ventilatoire? Diapositive 1 LE SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE Centre hospitalier

Plus en détail

PLAN SURPRESSION PULMONAIRE FORMATION GP

PLAN SURPRESSION PULMONAIRE FORMATION GP PLAN SURPRESSION PULMONAIRE FORMATION GP La SP introduction Question réponses Causes et Mécanismes Prévention Symptômes Conduite à tenir : que faire? GLOSSAIRE La Surpression pulmonaire - GP Justif : Vous

Plus en détail

LA SURPRESSION PULMONAIRE NIVEAU 3. Esox L.Balp

LA SURPRESSION PULMONAIRE NIVEAU 3. Esox L.Balp LA SURPRESSION PULMONAIRE NIVEAU 3 Esox 2015-2016 L.Balp QUIZZ La SP est elle : un ADD - Un Barotraumatisme? Quel gaz est en cause dans la SP? A quel moment de la plongée survient la SP? La SP peut elle

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRES

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRES ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRES FONCTION PULMONAIRE Version apprenant Direction des soins infirmiers et des regroupements clientèles Tous droits réservés, CHUM, 2015 2 Structures anatomiques du système

Plus en détail

Module Ventilation - Partie 2

Module Ventilation - Partie 2 Dr Amathieu R. Module ventilation partie 2 Promotion DU 2010-2011 Date d intervention : 13/12/10 «Ce document est la propriété de son (ses) auteur(s) respectif(s). Toute reproduction, représentation, ti

Plus en détail

Épanchements pleuraux

Épanchements pleuraux Épanchements pleuraux I. Signes de gravité d'un épanchement pleural gazeux II. Signes de gravité d'un épanchement pleural liquidien Points clés Items 276. Pneumothorax. Maladies et grands syndromes. L

Plus en détail

L INDUCTION A SEQUENCE RAPIDE

L INDUCTION A SEQUENCE RAPIDE L INDUCTION A SEQUENCE RAPIDE IFSI - le 17 février 2006 Photographies de Laurent Roch (reproduction interdite) PLAN 1. Définitions 2. Pourquoi intube-t-on? 3. Avantages-inconvénients de l ISR 4. Déroulement

Plus en détail

Définition : Spasme des bronches, diminution du calibre des bronches par constriction pulmonaire qui entraîne augmentation des résistances pulmonaires

Définition : Spasme des bronches, diminution du calibre des bronches par constriction pulmonaire qui entraîne augmentation des résistances pulmonaires Mardi, 30 Juin 2009 20:52 Mis à jour Mardi, 30 Juin 2009 20:56 Définition : Spasme des bronches, diminution du calibre des bronches par constriction pulmonaire qui entraîne augmentation des résistances

Plus en détail

INTUBATION EN REANIMATION

INTUBATION EN REANIMATION INTUBATION EN REANIMATION M CHU MONTPELLIER CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Albert PRADES, Claudine GNIADEK, Matthieu CONSEIL Unité de Réanimation et de Transplantation Dr JUNG Département d anesthésie

Plus en détail

Mécanismes lésionnels et conséquences

Mécanismes lésionnels et conséquences TRAUMATISMES DU THORAX Question ECN n 329 Dr Raphaël BONNACORSI Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Hôpital de la Pitié Salpétrière - Paris Introduction et principes Les traumatismes du

Plus en détail

Attitude décubitus ventral SDRA

Attitude décubitus ventral SDRA Attitude décubitus ventral SDRA Auteur(s) : A. Marcovitch, V. Pinto Feliciano Médecin référent : Dr A-P Meert. Documents associés : attitude sédation Date de validation :.2016 Date de mise en application

Plus en détail

ECHOGRAPHIE PULMONAIRE NORMALE. Cours DIU TUSAR 4 décembre 2015 Pascaline PIGACHE

ECHOGRAPHIE PULMONAIRE NORMALE. Cours DIU TUSAR 4 décembre 2015 Pascaline PIGACHE ECHOGRAPHIE PULMONAIRE NORMALE Cours DIU TUSAR 4 décembre 2015 Pascaline PIGACHE Intérêt de l échographie pleurale Technique d imagerie au lit du patient non invasive et économique Facilité de réalisation,

Plus en détail

Régulateur de pression pneumatique, permet d obtenir une pression quasi constante de la pression du ballonnet de la sonde d intubation

Régulateur de pression pneumatique, permet d obtenir une pression quasi constante de la pression du ballonnet de la sonde d intubation Régulateur de pression pneumatique, permet d obtenir une pression quasi constante de la pression du ballonnet de la sonde d intubation Sonde d intubation avec canal d aspiration sous-glottique Procédure

Plus en détail

VNI en urgences pour quels malades?

VNI en urgences pour quels malades? VNI en urgences pour quels malades? Dr Laura Laudrin, Urgences-SMUR, CH Chinon - PLAN Définition Avantages Indications Contre-indications Mise en place Effets indésirables et limites Conclusions 2 Définition

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE INDICATIONS DE LA VNI Envisageable chez un patient en IRA capable de comprendre et de collaborer : Fatigué mais non épuisé, Signes de détresse notamment FR > 25/minute, respiration

Plus en détail

La Capnographie. Intérêt en médecine d urgence. Dr B.Barberon, Dr P. Cano, Dr Pierre Michelet

La Capnographie. Intérêt en médecine d urgence. Dr B.Barberon, Dr P. Cano, Dr Pierre Michelet La Capnographie Intérêt en médecine d urgence Dr B.Barberon, Dr P. Cano, Dr Pierre Michelet Introduction Les recommandations des sociétés savantes ( pour la France SFMU,SFAR,SRLF) pour le monitorage du

Plus en détail

Physiologie respiratoire III & IV. 28 janvier 2009

Physiologie respiratoire III & IV. 28 janvier 2009 Physiologie respiratoire III & IV 28 janvier 2009 Objectifs et plan Objectifs Comprendre la compression dynamique des bronches Connaître le rôle de la plèvre dans la mécanique ventilatoire Connaître le

Plus en détail

une ventilation de secours

une ventilation de secours janvier 2013 savoir & comprendre repères AFM / L. Audinet LE BALLON INSUFFLATEUR MANUEL : une ventilation de secours Le ballon insufflateur manuel permet de ventiler manuellement et ponctuellement une

Plus en détail

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE Dr Emmanuel Robin Clinique d Anesthésie-Réanimation Cardiothoracique CHU de Lille QUELS SONT LES RECOMMANDATIONS DES SOCIÉTÉS SAVANTES (SFAR,SRLF

Plus en détail

Mécanismes des maladies. Les échanges gazeux

Mécanismes des maladies. Les échanges gazeux Mécanismes des maladies Les échanges gazeux Pourquoi les patients sont-ils hypoxémiques? Le shunt Les malades atteints d œdème pulmonaire (OAP, SDRA) sont hypoxémiques du fait d un shunt intrapulmonaire.

Plus en détail

L appareil respiratoire

L appareil respiratoire Anatomie A. L'APPAREIL RESPIRATOIRE... 2 1. LES VOIES RESPIRATOIRES... 3 a. Les fosses nasales... 3 b. Le pharynx... 3 c. Le larynx... 3 d. La trachée... 3 e. Les bronches... 3 2. LES POUMONS... 4 Il assure

Plus en détail

DR BENDRAOUA L. Maitre assistant hospitalo-universitaire Service de chirurgie thoracique EHU Oran

DR BENDRAOUA L. Maitre assistant hospitalo-universitaire Service de chirurgie thoracique EHU Oran DR BENDRAOUA L Maitre assistant hospitalo-universitaire Service de chirurgie thoracique EHU Oran Plan 1. Définition- Généralité 2. Rappels anatomiques 3. Mécanismes 4. Physiopathologie 5. Clinique 6. Examen

Plus en détail

Atelier Ventilation Mécanique Module technique. C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH

Atelier Ventilation Mécanique Module technique. C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH Atelier Ventilation Mécanique Module technique C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH 17/04/2014 EIADE 2ème Année Plan Rappels relatifs à la «Ventilation Machine» Physiologie Modes

Plus en détail

MEDECINE 3* Intro à l anatomie M. QUICKE 2012

MEDECINE 3* Intro à l anatomie M. QUICKE 2012 MEDECINE 3* Intro à l anatomie M. QUICKE 2012 Corps humain = ensemble de systèmes -> Système respiratoire -> Système circulatoire -> Sphère ORL -> Système digestif -> Système de reproduction -> Système

Plus en détail

Mécanique respiratoire et influence de l anesthésie. D re France Loisel Anesthésiologiste-intensiviste Hôpital de l Enfant-Jésus

Mécanique respiratoire et influence de l anesthésie. D re France Loisel Anesthésiologiste-intensiviste Hôpital de l Enfant-Jésus Mécanique respiratoire et influence de l anesthésie D re France Loisel Anesthésiologiste-intensiviste Hôpital de l Enfant-Jésus Plan Mécanique respiratoire Distribution normale de la perfusion et de la

Plus en détail

Appareil Respiratoire

Appareil Respiratoire Appareil Respiratoire C est grâce à lui que l homme peut vivre en apportant aux cellules l oxygène indispensable et en éliminant le dioxyde de carbone par l intermédiaire du transporteur qu est le sang.

Plus en détail

Ventilation artificielle en préhospitalier

Ventilation artificielle en préhospitalier Ventilation artificielle en préhospitalier SMUR Saint Germain en Laye 25 octobre 2002 Table des matières 1 Structure et principe d un ventilateur 3 1.1 Principe de fonctionnement du ventilateur...........

Plus en détail

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale Ventilation mécanique en réanimation. Les modes ventilatoires. Bui HN Réanimation médicale Respiration spontanée Paw ( cmh 2 0 ) Ppl ( cmh 2 0 ) 0-10 100 Ptp Débit ( l.min -1 ) 0 INSP EXP 100 Régime de

Plus en détail

ANATOMIE PHYSIOLOGIE CIRCULATION RESPIRATION

ANATOMIE PHYSIOLOGIE CIRCULATION RESPIRATION ANATOMIE PHYSIOLOGIE Un minimum de notions d anatomie et de physiologie est nécessaire au plongeur autonome, permettant une meilleure connaissance des mécanismes des accidents de la plongée sousmarine

Plus en détail

Dr S. Welschbillig. La machine d'anesthésie. sie

Dr S. Welschbillig. La machine d'anesthésie. sie Dr S. Welschbillig La machine d'anesthésie sie Plan La machine d'anesthésie Alimentation Anatomie Les circuits d'anesthésie Circuit ouvert Circuit fermé La ventilation Ventilation contrôlée Ventilation

Plus en détail

Informations cliniques apportées par la lecture des courbes du ventilateur

Informations cliniques apportées par la lecture des courbes du ventilateur Informations cliniques apportées par la lecture des courbes du ventilateur PG Guitard PH anesthésie-réanimation CHU Rouen CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Bases physiologiques CHU_ Hôpitaux de Rouen - page

Plus en détail

Syndrome de détresse respiratoire aiguë

Syndrome de détresse respiratoire aiguë Syndrome de détresse respiratoire aiguë I Physiopathologie Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) est un syndrome se manifestant comme une détresse respiratoire aiguë, conséquence d une lésion

Plus en détail

La Respiration. Dans le poumon on a un phénomène de ventilation pulmonaire et alvéolaire. CO 2 O 2

La Respiration. Dans le poumon on a un phénomène de ventilation pulmonaire et alvéolaire. CO 2 O 2 La Respiration 1. Introduction Ensemble des mécanismes par lesquels les cellules procèdent à des échanges gazeux avec le milieu extérieur. On a un apport d O 2 et un rejet de CO 2. Dans le poumon on a

Plus en détail

Ventilation et Respiration

Ventilation et Respiration Ventilation et Respiration Ensemble des mécanismes physiques et biochimiques permettant l accomplissement des échanges gazeux. La ventilation assure le renouvellement de l air. La respiration assure les

Plus en détail

Un clou coule alors qu un porte-avion flotte : le poids n est donc pas le seul élément en jeu.

Un clou coule alors qu un porte-avion flotte : le poids n est donc pas le seul élément en jeu. I. FLOTTABILITE Pourquoi certains objets coulent et d'autres flottent? MISES EN EVIDENCE Un bloc de plongée paraît plus lourd sur le bord de la piscine que dans l eau. Dans l eau une force s oppose à son

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

Les bases de la ventilation mécanique

Les bases de la ventilation mécanique Les bases de la ventilation mécanique JM Constantin, M.D. Ph.D. GRED CNRS 6293 INSERM U1103 Département de Médecine Périopératoire Responsable des Réanimations CHU Clermont-Ferrand ventilation mécanique

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

Objectifs présents dans les progressions ( B.O janvier 2012) :

Objectifs présents dans les progressions ( B.O janvier 2012) : Sciences «Que se passe-t-il lorsque je respire?» Classe de CM2 ( 3 ère année de cycle III) Compétences du socle commun : Compétence 1 : La maîtrise de la langue française L élève est capable de : - s exprimer

Plus en détail

Adaptation à l emploi d un kinésithérapeute en secteur de réanimation adulte : ses gestes et ses actions - Formation pratique

Adaptation à l emploi d un kinésithérapeute en secteur de réanimation adulte : ses gestes et ses actions - Formation pratique Adaptation à l emploi d un kinésithérapeute en secteur de réanimation adulte : ses gestes et ses actions - Formation pratique Sur 2 jours en salle de TP : ( IFMK de BORDEAUX) 1. L utilisation du respirateur,

Plus en détail

Normes et recommandations de la SSAP pour l anesthésie pédiatrique (Société Suisse pour l Anesthésie Pédiatrique)

Normes et recommandations de la SSAP pour l anesthésie pédiatrique (Société Suisse pour l Anesthésie Pédiatrique) Normes et recommandations de la SSAP pour l anesthésie pédiatrique (Société Suisse pour l Anesthésie Pédiatrique) I. Introduction : Les recommandations suivantes ont été élaborées dans le but d établir

Plus en détail

Gaz du sang : interprétation des analyses

Gaz du sang : interprétation des analyses Gaz du sang : interprétation des analyses Conditions d interprétation Pour évaluer correctement une anomalie des gaz du sang, il faut connaître : 1. Gazométrie artérielle : ph, PaO 2, PaCO 2. HCO 3-, BE

Plus en détail

fabian HFO: Modulaire, Puissant, Flexible.

fabian HFO: Modulaire, Puissant, Flexible. fabian HFO: Modulaire, Puissant, Flexible. Découvrez la figure de proue de la gamme de respirateurs FABIAN ACUTRONIC, le FABIAN HFO, un respirateur dédié spécifiquement à la ventilation pédiatrique et

Plus en détail

Physiologie respiratoire

Physiologie respiratoire Physiologie respiratoire Introduction La principale fonction de l appareil respiratoire est d apporter l oxygène au sang, mais aussi d éliminer le CO2. L O2 étant indispensable au fonctionnement des cellules.

Plus en détail

PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT

PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT Introduction : L organisme face à l effort physique Lorsqu on passe d un état de repos relatif ( dépense énergétique faible ) à un état d exercice plus intense ( dépense

Plus en détail

L oedeme d immersion

L oedeme d immersion C est nouveau? L oedeme d immersion Non, ça a toujours existé en plongée, mais c était méconnu, car confondu avec d autres causes d accidents respiratoires, parce que les signes disparaissent en général

Plus en détail

L'examen physique : syndrome pleural unilatéral = matité à la percussion, diminution des vibrations vocales, diminution du murmure vésiculaire

L'examen physique : syndrome pleural unilatéral = matité à la percussion, diminution des vibrations vocales, diminution du murmure vésiculaire LES PATHOLOGIES PLEURALES I/ Introduction La cavité pleurale est une cavité virtuelle chez le sujet sain, elle n'apparaîtra que chez le sujet malade. Elle est limitée par la plèvre pariétale (adhérente

Plus en détail

COLLAPSUS DE REVENTILATION

COLLAPSUS DE REVENTILATION COLLAPSUS DE REVENTILATION Entre mes poumons, mon coeur balance! Y.Yordanov @YordaYou COLLAPSUS DE REVENTILATION Chute de la pression artérielle dans les suites immédiates de la mise en route d une ventilation

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL VENTILATOIRE

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL VENTILATOIRE Formation Guide de Palanquée N4 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL VENTILATOIRE Claude KARGER MF1 / Médecin Fédéral CODEP 67 / 18 janvier 2017 OBJECTIFS DE CE COURS Comprendre le fonctionnement de l

Plus en détail

Noyade. Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44

Noyade. Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44 Noyade Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44 Définition OMS Insuffisance respiratoire résultant de la submersion (totalité du corps dans l eau) ou de l immersion (face de la victime) en milieu liquide

Plus en détail

VENTILATION ARTIFICIELLE PRINCIPES ET TECHNIQUES

VENTILATION ARTIFICIELLE PRINCIPES ET TECHNIQUES VENTILATION ARTIFICIELLE PRINCIPES ET TECHNIQUES GROUPE HOSPITALIER PITIE-SALPETRIERE Dr Matthieu DEBARRE Chef de Clinique des Universités Assistant des Hôpitaux Département d Anesthésie-Réanimation -

Plus en détail

I - Ventilation alvéolaire II-les échanges gazeux alveolo-capillaire. Dr O.BOUROUBI

I - Ventilation alvéolaire II-les échanges gazeux alveolo-capillaire. Dr O.BOUROUBI I - Ventilation alvéolaire II-les échanges gazeux alveolo-capillaire Dr O.BOUROUBI 1 Objectifs 1. Définir le poumon milieu physiologiquement INHOMOGENE. 2. Définir l espace mort anatomique 3. Définir l

Plus en détail

La surpression pulmonaire en plongée sous marine

La surpression pulmonaire en plongée sous marine La surpression pulmonaire en plongée sous marine ULB Sports Section Plongée Avril 2002 1. La surpression pulmonaire 1. Introduction 2. Rappels théoriques 3. Syndromes de la surpression pulmonaire 1. Généralités

Plus en détail

Epanchement pleural - ou pleurésie

Epanchement pleural - ou pleurésie Epanchement pleural - ou pleurésie Définition Egalement appelé pleurésie, l épanchement pleural est défini par la présence de liquide entre les deux feuillets de la plèvre (le feuillet viscéral qui recouvre

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011 PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Pr. André DENJEAN 2011 Physiologie de la Respiration Comprend l étude de : La ventilation (commande, effecteurs, mécanique, contrôle) Des échanges gazeux et des transports

Plus en détail

Aspects anatomiques et physiologiques de l appareil respiratoire

Aspects anatomiques et physiologiques de l appareil respiratoire IFSI 2015 - S1 11 fev 2015-11h30-13h00 Aspects anatomiques et physiologiques de l appareil respiratoire Pr Alexandre DEMOULE Service de Pneumologie et Réanimation médicale Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Oxygénothérapie. Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée)

Oxygénothérapie. Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée) Traitement Oxygénothérapie Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée) Une OLD est indiquée chez les patients BPCO lorsque: à distance d un épisode

Plus en détail

L appareil ventilatoire (3 parties: ventilation, circulation, échanges gazeux)

L appareil ventilatoire (3 parties: ventilation, circulation, échanges gazeux) Formation Niveau 4 - Guide de Palanquée L appareil ventilatoire (3 parties: ventilation, circulation, échanges gazeux) CTD 67. 23 janvier 2013 Hélène Thomas L objectif de ce cours Hier: Principes de physique

Plus en détail

Monitorage sous ventilation invasive

Monitorage sous ventilation invasive Servo I Engström Dräger XL PB 840 Monitorage sous ventilation invasive Ferron Fred version 2014 Avéa Galiléo 1 1 ITernIS Base Monitorage des pressions des voies aériennes ( Paw ). Définitions. Pression

Plus en détail

Intérêt des aspirations. des voies aériennes

Intérêt des aspirations. des voies aériennes Intérêt des aspirations des voies aériennes Ces recommandations ont été écrites par : Responsables du thème : L. FOURRIER (Lille) ; P. GRANDET (Bordeaux). Jury : L. HOLZAPFEL (Pdt, Bourg-en-Bresse) ; D.

Plus en détail

Ventilation artificielle

Ventilation artificielle Ventilation artificielle généralités Objectifs et principes Objectifs : Energétique : prise en charge de tout ou partie du travail respiratoire. Conséquences : amélioration de l'hématose malgré une détérioration

Plus en détail

post-opératoireopératoire

post-opératoireopératoire Utilisation de la VNI en post-opératoireopératoire Claude-charles Balick-Weber Réanimation médicale CHU BORDEAUX D après Daprès la SRLF Indication i de VNI en POST-OPÉRATOIRE OPÉRATOIRE : En post-opératoire

Plus en détail

Comment administrer l oxygène en ventilation spontanée? Professeur Jacques LEVRAUT Pôle Urgence SAMU SMUR CHU de Nice

Comment administrer l oxygène en ventilation spontanée? Professeur Jacques LEVRAUT Pôle Urgence SAMU SMUR CHU de Nice Comment administrer l oxygène en ventilation spontanée? Professeur Jacques LEVRAUT Pôle Urgence SAMU SMUR CHU de Nice Air Oxygène 21% Les différents volumes respiratoires Ventilation spontanée calme de

Plus en détail

SFA SOUFFRANCE FŒTALE AIGUE

SFA SOUFFRANCE FŒTALE AIGUE REANIMATION DU NOUVEAU-NE EN SALLE DE NAISSANCE Situations fréquentes Souffrances fœtales aigües +++ Détresses respiratoires néonataleslinhalation de liquide amniotiques lprématurité +++ lmalformations

Plus en détail

Biologie appliquée PARTIE 1

Biologie appliquée PARTIE 1 1 Biologie appliquée 1 Anatomie de l appareil respiratoire TD 1 OBJECTIFS Repérer sur un schéma les éléments anatomiques de l appareil respiratoire. Énumérer les caractéristiques de l appareil respiratoire.

Plus en détail

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 La ventilation non invasive Technique destinée à augmenter la ventilation alvéolaire sans utiliser de dispositif intratrachéal Ventilation en

Plus en détail

LA CPAP BOUSSIGNAC (Vygon ) AU S.U. MONDOR

LA CPAP BOUSSIGNAC (Vygon ) AU S.U. MONDOR LA CPAP BOUSSIGNAC (Vygon ) AU S.U. MONDOR PRINCIPE ET APPLICATIONS La technique d'assistance respiratoire en mode CPAP (Continuous Positive Airway Pressure) a été décrite en 1912 par Bunnel, et employée

Plus en détail

VENTILATION ARTIFICIELLE. généralités

VENTILATION ARTIFICIELLE. généralités VENTILATION ARTIFICIELLE généralités OBJECTIFS ET PRINCIPES Objectifs : Energétique : prise en charge de tout ou partie du travail respiratoire. Conséquences : amélioration de l'hématose malgré une détérioration

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D OXYGENATION

LES DISPOSITIFS D OXYGENATION LES DISPOSITIFS D OXYGENATION Quoi de neuf? Dr C. Canevet Réanimation CH ARMENTIERES Systèmes actuels d oxygénothérapie Principales caractéristiques. > Lunettes nasales > Masque O2 > Masque à venturi >

Plus en détail

Physiologie respiratoire (2)

Physiologie respiratoire (2) Physiologie respiratoire (2) Différences régionales de ventilation BUI HN Réanimation Médicale Force liée à la cage thoracique Force liée à rétraction du parenchyme pulmonaire Force liée au poids du parenchyme

Plus en détail

Le sevrage de la ventilation mécanique en ICU

Le sevrage de la ventilation mécanique en ICU Le sevrage de la ventilation mécanique en ICU Dr.Bernhard Stein Médecin Anesthésiste HVEA 11.08.2003 Le sevrage de la ventilation 1 Le sevrage de la ventilation Il ne faut jamais grimper sur une montagne

Plus en détail

Les Laborantins. Respire un bon coup. Où va l air quand on respire? A quoi ça sert de respirer?

Les Laborantins. Respire un bon coup. Où va l air quand on respire? A quoi ça sert de respirer? Les Laborantins Respire un bon coup Où va l air quand on respire? A quoi ça sert de respirer? Sciences et vie de la Terre Tu es mon apprenti laborantin. Voici ta quatrième mission : Objectif : Comprendre

Plus en détail

MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES

MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES 28 janvier 213 Dr Christophe Denantes Fonctions et réglages d un ventilateur

Plus en détail

Modalités du traitement de l inefficacité cardio-respiratoire chez l enfant et le nouveau-né. Galas T. CHU Toulouse 21/06/07

Modalités du traitement de l inefficacité cardio-respiratoire chez l enfant et le nouveau-né. Galas T. CHU Toulouse 21/06/07 Modalités du traitement de l inefficacité cardio-respiratoire chez l enfant et le nouveau-né Galas T. CHU Toulouse 21/06/07 2 situations Inefficacité cardio-circulatoire Arrêt cardiaque de l enfant Nouveau-né

Plus en détail