Ricola, bon pour la voix, bon pour les Suisses

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ricola, bon pour la voix, bon pour les Suisses"

Transcription

1 Seite 1 / 7 Ricola, bon pour la voix, bon pour les Suisses Machine à couper les bonbons mesue jusque dans les annees 70. Malgré sa forte ansion, la marque an le choix de rester PAR NATHALIE PRAZ La petite entreprise familiale bâloise a su s'imposer à travers le monde tout en continuant à produire en Suisse. QUI LA INVENTÉ?» Cette question légendaire utilisée par la marque comme slogan MAISpublicitaire s'est répandue sur tous les continents. Sa réponse n'est pas bien difficile: c'est un Suisse évidemment! Comme le rappelle dans différents spots publicitaires le petit monsieur à la cravate rouge à croix blanche qui parcourt le monde afin de rappeler à tous ceux qui en doutent que c'est un Suisse qui est à l'origine du bonbon Ricola. C'est en 1930 qu'emil Richterich crée la société Richterich 8z Co. Laufen qui, Ausschnitt Seite: 1/7, Lausanne

2 Seite 2 / 7 en version abrégée, donne naissance à la marque Ricola. A l'origine, une petite boulangerie acquise en 1924 et une recette de bonbons que le nouveau propriétaire rebaptise 5"-Mocken et qui reste, aujourd'hui encore, un produit phare de la marque. La boulangerie est, elle aussi, toujours en mains de la famille Richterich. Mais l'origine de ce succès est surtout dû au travail acharné et sans fin du patron: «Je me souviens que le boss travaillait presque vingt-quatre heures sur vingtquatre, raconte une ancienne employée. Pendant la journée il s'activait à la boulangerie, le soir venu, il s'occupait de l'administratif et préparait les produits; les jours d'après, il démarchait de nouveaux clients.» Un vrai bourreau de travail. Ce dévouement débouchera en 1940 sur la mise au point de la formule magique de ses fameux bonbons carrés aux plantes. Recette gardée évidemment secrète et transmise de père en fils. On sait seulement qu'elle est composée des 13 plantes suivantes: le marrube, la petite pimprenelle, la véronique, la guimauve, ralchémille, le sureau, la mauve, la menthe poivrée, la sauge, la millefeuille (achillée), la primevère, le plantain et le thym. En 1950, la demande est tellement importante que l'entreprise s'implante en dehors de la ville afin de disposer de plus d'espace pour son usine de fabrication. Dix ans plus tard, c'est la conquête de l'étranger. EAllemagne d'abord, puis d'autres pays européens et finalement, dans les années septante, ramérique et l'asie. La confection des bonbons reste cependant en Suisse, seuls les emballages se fabriquent hors du territoire national, en France voisine. En 1973, Emil Richterich décède et laisse l'entreprise à ses deux fils Hans Peter et Alfred. La troisième génération prend, en la personne de Felix, le fils de Hans Peter, les rênes de l'entreprise en 1991 et la direction du conseil d'administration en Ce dernier travaillait déjà aussi au sein du business familial depuis Engagement social et écologique L'expansion de la marque, l'accroissement des commandes et l'élargissement de la gamme de produits - quelque tonnes en poussent l'entreprise à construire une nouvelle usine. Après avoir examiné toutes les possibilités quant au lieu de ce nouveau site de production, la direction choisit de rester à Laufon dans le canton de Bâle- Campagne, berceau d'origine de la marque. Pour eux, les autres options qui se situent toutes à l'étranger ne sont pas envisageables: «On ne peut pas tout simplement transférer l'âme d'une entreprise à rétranger», affirme Adrien Kohler, le président de la direction de l'époque. Et cela même si plus de 90% de la production - 85% en est destinée à l'exportation dans plus de 40 pays - 50 en à travers le monde. Cela mettrait un grand nombre d'employés sur le carreau, ce qui est contraire à la philo- Travailleur acharné et ingénieux, le Suisse Emll RichterIch crée en 1930 la société Richterich & Co. Laufen, qui deviendra Ricola. Ausschnitt Seite: 2/7, Lausanne

3 Seite 3 / 7 Publicité des années 40 (ci-dessus) et boîte datant des années 50. La recette des bonbons à base de 13 plantes, a été gardée secrète. sophie de l'entreprise axée sur la solidarité et la famille, et à laquelle elle tient par-dessus tout. Mais l'engagement de Ricola va bien au-delà d'une responsabilité sociale et patriotique. Eusine en elle-même est un exemple en matière d'écologie. E alimentation en chaleur nécessaire au chauffage des bâtiments et à la production d'eau chaude se fait par la récupération de chaleur à partir de la vapeur des installations de cuisson et par l'alimentation en vapeur. Jusqu'à une température extérieure de - 2 degrés, l'ensemble des Ricola a vu le jour dans une petite boulangerie à Laufon (ici en 1933). c?c,, installations est alimenté à partir de la récupération de la chaleur perdue lors de la production. Les eaux usées sont traitées dans un système de préépuration propre à l'usine, de sorte qu'elles peuvent être ensuite déversées dans la canalisation publique. Côté producteurs, la marque a conclu des contrats d'achat ferme avec plus de 200 agriculteurs des régions montagneuses suisses et s'assure que les cultures d'où proviennent les nombreuses herbes servant à réaliser les 45 variétés de bonbons soient respecetijuteir, 1Cieer. Seuls les emballages se fabriquent hors du territoire national, en France voisine. tueuses de l'environnement, donc sans utilisation de pesticides, d'herbicides, de fongicides ou d'engrais chimiques. Tous les cultivateurs fournissant Ricola doivent obligatoirement cultiver leurs plantes selon les principes de l'agriculture biologique. Ce serait dommage de vanter les paysages idylliques des montagnes suisses Ausschnitt Seite: 3/7, Lausanne

4 Seite 4 / 7 dans ses publicités et d'avoir une production étrangère ou des cultures souillées par des produits néfastes. rétiquette d' «entreprise familiale» qui colle à la peau de la société anonyme n'est de loin pas usurpée. C'est du moins ce que pensent les employés du groupe qui n'ont pas rechigné à faire des heures supplémentaires quand fia fallu, en 2007, retrousser ses manches et rattraper le retard de production suite aux inondations qui ont frappé Laufon. Eensemble du personnel a aussi renoncé à une tradition chère à l'entreprise et qui perdurait depuis des décennies: le fameux pique-nique annuel. Des employées se souviennent d'ailleurs que les conditions de travail des débuts ressemblaient davantage à un cocon familial qu'à une usine. Ce qui ne manquait pas de provoquer les moqueries du personnel employé dans les entreprises voisines. «Quand nous disions que nous travaillions pour Ricola, les gens se moquaient de nous et disaient: «Ah oui, les travailleurs de la salle de séjour!», se souvient avec nostalgie Heidi Schenk. En effet, à ses débuts, Ricola n'était pas considérée comme un employeur important de la ville baloise. Afin de poursuivre sur sa lancée solidaire, l'entreprise familiale suisse crée la Ricola Foundation (www.ricolafoundation.org) le 28 juin Dotée d'un capital d'un million de francs, elle est financée par les contributions annuelles de la société anonyme, bien qu'étant indépendante de cette dernière en dehors de trois membres communs du conseil de fondation. La première implication de cette fondation se fait au travers du soutien financier au réseau scientifique COLOSS (Prevention of Honeybee Colony Losses), dirigé par Agroscope, qui mène des recherches sur la disparition des colonies d'abeilles mellifères sur toute la planète. Côté social, Emil Richterich et ses descendants n'ont pas cessé depuis plus de quatre-vingt ans de soutenir l'art national. Issu d'un milieu modeste, le patriarche commence dans les années quarante à acquérir des oeuvres d'art contemporaines réalisées par des artistes locaux avant d'étendre sa collection à des peintres suisses. A son décès, son oeuvre est poursuivie par ses fils avec la Fondation Emil et Rosa Richterich-Beck financée par les recettes de Ricola et dont l'objectif est de soutenir des projets caritatifs et sociaux. Reconnaissance En janvier 2011, les Svviss Awards désignent Felix Richterich, président du conseil d'administration de Ricola, comme Suisse de l'année dans la catégorie «économie». Une distinction qu'il doit probablement à l'engagement de la famille Richterich pour l'écologie, aux bons résultats financiers de 2009 avec un chiffre d'affaires record à 316 millions, à la pérennité de rentreprise qui fête cette année-là ses 80 ans et qui a fait le choix de renoncer à la déloralisation de son usine de production, mais aussi et surtout à Le bonbon originel. le 5«-Mocken. Ausschnitt Seite: 4/7, Lausanne

5 Seite 5 / 7 Publicité destinée aux Japonais. La marque est exportée dans plus de 50 pays..10 tee -- -,"..Um...,..., x ter.c...,' -%or 40 Affiches datant des années 60 (cl-contre) et de 1981 (cl-dessus) et= La petite boulangerie des années 30 est devenue un groupe de 400 employés. l'image positive de la Suisse et de ses Alpes transmise par ses bonbons dans le monde entier. Un mois avant cette récompense, la marque entamait le virage du numérique et entrait sur les réseaux sociaux. S'il existait depuis longtemps déjà des groupes de fans sur Facebook, initiés par des amateurs des petits bonbons carrés au sachet jaune, la compagnie se décide en décembre 2010 à lancer sa propre page officielle sur ce site. On y trouve essentiellement des jeuxconcours mais aussi toutes les nouveautés, sans oublier les vidéos des cultissimes spots TV (lire l'encadré). Après avoir conquis les anonymes de Suisse et d'ailleurs, la marque s'offre le luxe d'être la petite gâterie sucrée, ou sans sucre, des stars mondialement connues. Stars qui veulent accroître leurs performances vocales grâce aux effets bénéfiques des plantes qui composent les bonbons de la marque. Ainsi Madonna, l'icône pop incontestée, s'est fait livrer pas moins de 400 paquets de bonbons Ricola - sans sucre évidemment -, saveur cranberry et fleur de sureau, avant sa tournée de 2008 intitulée «confessions». Son album de l'époque s'intitulait d'ailleurs Hard C,andy. Et rien n'arrête la marque suisse pour satisfaire la diva. Le CEO, Adrian Kohler, avoue à l'époque être prêt à lui en apporter en personne dans sa loge lors de son passage en Suisse pour son concert à Dübendorf le 30 août Et selon le bouche à oreille et la toile, d'autres chanteurs, et pas des moindres, craquent aussi pour les bonbons suisses aux herbes: Justin Timberlake demande systématiquement à en avoir dans sa loge; Michael Jackson avait pour rituel de dissoudre un bonbon Ricola dans de l'eau chaude avant de monter sur scène. Il affirmait que cette boisson l'aidait à avoir la voix claire... Robbie Williams a dévoilé son régime qui se compose de Coca light, de sushis, de barres de céréales protéinées Bon pour la voix? Des stars, dont Michael Jackson, y croient. LE GROUPE PRÉSENTE D'EXCELLENTS RÉSULTATS FINANCIERS POUR 2009, AVEC UN CHIFFRE D'AFFAIRES RECORD A 316 MILLIONS Ausschnitt Seite: 5/7, Lausanne

6 Seite 6 / 7 et de bonbons Ricola; Mariah Carey s'apaise la voix avec des Ricola et évite ainsi la fatigue; le ténor Placido Domingo avoue en prendre un avant chaque représentation. Un cap difficile En novembre 2011, Adrian Kohler, alors président de la direction de Ricola depuis 2004 et employé de la société depuis vingt-cinq ans, prend l'initiative d'avertir le Conseil d'administration qu'il est à l'origine d'irrégularités financières. Le conseil décide, le mercredi 23 novembre, de le libérer de ses fonctions et ordonne un audit indépendant. Ce dernier révélera par la suite que les «fautes» commises étaient insignifiantes et ne représentaient que quelques centaines de milliers de francs. Le drame n'est pourtant pas là: deux jours après sa mise à pied, Adrian Kohler amis fin à ses jours. Ce que Felix Richterich qualifie «d'incompréhensible» et réitère que «l'ancien patron a servi l'entreprise de manière exceptionnelle, la menant au succès». Avec notamment une année record en 2009, avec un niveau de chiffre d'affaires jamais atteint depuis. Suite à cette tragédie, la direction exécutive de l'entreprise sera assurée par Felix Richterich lui-même, toujours en poste à l'heure actuelle. La «petite boulangerie» des années 30 n'a pas connu de grande crise, même si elle reste très sensible à l'évolution du franc en raison des 90% de son chiffre d'affaires, qui dépend des exportations. Les 400 employés, dont 370 en Suisse, ne sont dès lors pas près de se retrouver au chômage ou de voir leur usine délocalisée. Représentant la troisième génération à la tête du groupe, Falk Richterich a été désigné Suisse de l'année 2011 dans la catégorie «économie». L'ambiance, dans l'entreprise, est réputée pour être conviviale et familiale. Ausschnitt Seite: 6/7, Lausanne

7 Seite 7 / 7 DES PUBLICITÉS TRÈS SECOND DEGRÉ SLOGANS Les célèbres publicités de Ricola sont toujours tournées dans des décors naturels. Il y a d'abord eu, en 1993, le spot télé dans lequel deux paysans trompétaient «Rilincolaal». Cette clameur est devenue le jingle de la marque et s'est exportée, tout comme les bonbons, à travers le monde. Grâce aux pubs, mais aussi à des parodies dans des films et à la télévision. Cinq ans plus tard, la marque remet ça avec le slogan: «Qui l'a Inventé?» Il s'agit des aventures d'un petit bonhomme cravaté, à l'allure très suisse alémanique, qui s'en va conquérir le monde afin de couper court aux fausses histoires sur les origines de Ricola. A ce jour, Il existe huit scénarios différents dont le premier se déroulait dans un sauna finlandais. A revoir juste pour le plaisir sur YouTube ou sur la page de fans sur Facebook. Ausschnitt Seite: 7/7, Lausanne

Les auxiliaires du quotidien

Les auxiliaires du quotidien Publicité 102 Spécial Vous trouverez cet article sur www.fr.readersdigest.ch Les auxiliaires du quotidien Les hommes et les femmes d aujourd hui peuvent contribuer à améliorer leur vie et à résoudre les

Plus en détail

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 ANALYSE MARQUE NESPRESSO La marque aux publicités stars Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 Nespresso : une publicité qui crée l événement Le 29 octobre, la marque

Plus en détail

Bodart & Gonay profite du Salon Batibouw pour lancer des campagnes de marketing viral

Bodart & Gonay profite du Salon Batibouw pour lancer des campagnes de marketing viral Bodart & Gonay profite du Salon Batibouw pour lancer des campagnes de marketing viral Dans la présente étude de cas, nous allons vous montrer comment une PME a réussi à tirer la quintessence des technologies

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

Comparaison entre la traduction machine et la traduction humaine

Comparaison entre la traduction machine et la traduction humaine Comparaison entre la traduction machine et la traduction humaine «Celui qui possède l'information, possède le monde». Dans toute l'histoire de l'humanité, cette maxime n'a probablement jamais été aussi

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

10 SEPTEMBRE 2014 SOUTIEN À LA CAMPAGNE JOURNÉE MONDIALE DE LA PRÉVENTION DU SUICIDE

10 SEPTEMBRE 2014 SOUTIEN À LA CAMPAGNE JOURNÉE MONDIALE DE LA PRÉVENTION DU SUICIDE 10 SEPTEMBRE 2014 SOUTIEN À LA CAMPAGNE JOURNÉE MONDIALE DE LA PRÉVENTION DU SUICIDE 2 1. JOURNÉE MONDIALE DE LA PRÉVENTION DU SUICIDE 4 1.1. Les chiffres du suicide des jeunes 1.2. Participation des communes

Plus en détail

avec le Théâtre Législatif

avec le Théâtre Législatif Concertation intercommunale sur la gestion durable de l eau dans le bassin de la Siagne avec le Théâtre Législatif Rapport de fréquentation du site eaudurable.org Le site Internet du projet Eau Durable

Plus en détail

Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier

Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier «Nous fabriquons tellement de garde-corps différents ; chez nous, le standard n'existe pas!» Entretien avec le maître métallier Rainer Plessing au sujet

Plus en détail

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37 es Les jeunes, leurs proches et leurs reproches page 37 1 Je sais communiquer! Écoutez le dialogue suivant, entre Christophe, un copain de Lucas et son père. Cochez les bonnes cases dans le tableau suivant.

Plus en détail

ICC 115-8. Le café dans la Fédération de Russie. Conseil international du Café 115 e session 28 septembre 2 octobre 2015 Milan (Italie) Contexte

ICC 115-8. Le café dans la Fédération de Russie. Conseil international du Café 115 e session 28 septembre 2 octobre 2015 Milan (Italie) Contexte ICC 115-8 18 août 215 Original : anglais F Conseil international du Café 115 e session 28 septembre 2 octobre 215 Milan (Italie) Le café dans la Fédération de Russie Contexte Conformément à l'article 34

Plus en détail

Objet: Écogeste, Programme d'enregistrement des mesures volontaires sur les changements climatiques

Objet: Écogeste, Programme d'enregistrement des mesures volontaires sur les changements climatiques Gatineau, le 8 août 2001 Monsieur Jean Pierre Lefebvre, ing. Ministère de l'environnement du Québec 675, boul. René Lévesque Est, 9 ième étage, boîte 30 Québec (Québec) G1R 5V7 Objet: Écogeste, Programme

Plus en détail

L INDÉPENDANCE DEPUIS 1921

L INDÉPENDANCE DEPUIS 1921 L INDÉPENDANCE DEPUIS 1921 Depuis 1921, année de sa fondation, TSM Compagnie d Assurances a fait des risques son métier. TSM présente une large palette de prestations couvrant les risques liés aux transports

Plus en détail

Comptabilité financière II Thème 1 : Les sociétés. 1.1 Définition et aspects juridiques

Comptabilité financière II Thème 1 : Les sociétés. 1.1 Définition et aspects juridiques Comptabilité financière II Thème 1 : Les sociétés 1.1 Définition et aspects juridiques Index Définition Classement selon le critère de la personnalité juridique et selon le Code des obligations Caractéristiques

Plus en détail

ParTiciPer dès maintenant à TiTre de ParTiculier

ParTiciPer dès maintenant à TiTre de ParTiculier ParTiciPer dès maintenant à TiTre de ParTiculier VOICI COMMENT LES PARTICULIERS PEUVENT CONTRIBUER AU SUCCÈS DE LA CAMPAGNE www.fairtradetown.ch 2 LA CAMPAGNE Fair Trade Town une idée formidable Fair Trade

Plus en détail

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace.

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace. L énergie L énergie se trouve partout et sous différentes formes. On la trouve dans les maisons principalement sous forme d'électricité et de gaz. Energie vient du mot grec "energeia" qui veut dire force

Plus en détail

Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels,

Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un

Plus en détail

CUSO : 40 ans de formation doctorale en réseau en Suisse romande

CUSO : 40 ans de formation doctorale en réseau en Suisse romande CUSO : 40 ans de formation doctorale en réseau en Suisse romande 3 décembre 2009 Université de Fribourg Allocution du Prof. Dominique Arlettaz, Recteur de l Université de Lausanne Président de la CUSO

Plus en détail

LES CHOCOLATS Yves THURIES «Meilleur Ouvrier de France»

LES CHOCOLATS Yves THURIES «Meilleur Ouvrier de France» LES CHOCOLATS Yves THURIES «Meilleur Ouvrier de France» Yves THURIES ET LE CHOCOLAT En 1992, Yves THURIES crée la «Chocolaterie Excellence». Si très vite les «Chocolats Yves THURIES» ont su s imposer parmi

Plus en détail

08.478 n Iv. pa. Hutter Markus. LPP. Rachat pour les indépendants n'exerçant plus leur activité lucrative

08.478 n Iv. pa. Hutter Markus. LPP. Rachat pour les indépendants n'exerçant plus leur activité lucrative Nationalrat Conseil national Consiglio nazionale Cussegl naziunal 08.478 n Iv. pa. Hutter Markus. LPP. Rachat pour les indépendants n'exerçant plus leur activité lucrative Rapport de la Commission de la

Plus en détail

II. Les blogs de marque

II. Les blogs de marque II. Les blogs de marque Les entreprises évoluent dans un environnement Web qui a considérablement changé et leurs clients sont de plus en plus proches d'elles. Dans le cas où le client serait insatisfait

Plus en détail

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Sommaire I. Analyse de la demande II. Analyse de l offre III. Les entreprises IV. Innovations V. Relevé du linéaire Introduction Le café est

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Simplifications dans le trafic touristique : procédure d audition. Association des groupements et organisations romands de l'agriculture

Simplifications dans le trafic touristique : procédure d audition. Association des groupements et organisations romands de l'agriculture Avis donné par Simplifications dans le trafic touristique : procédure d audition Nom (Canton / parti / Abréviation éventuelle Association des groupements et organisations romands de l'agriculture AGORA

Plus en détail

Appel à projet : 1. Contexte du projet. 2. Objet de l'appel à projet

Appel à projet : 1. Contexte du projet. 2. Objet de l'appel à projet Appel à projet : "Installation et promotion d'une apiculture urbaine à l'unité territoriale de Saumur de la Direction Départementale des Territoires de Maine et Loire" 1. Contexte du projet Les populations

Plus en détail

Le sujet comporte 7 pages numérotées de 1/7 à 7/7 1/7 Deux organisations aux finalités différentes peuvent voir leurs intérêts converger. : 1) Caractérisez les deux organisations présentées : l organisation

Plus en détail

L ASSOCIATION. . Madame Nicole Duranton Sénatrice de l Eure, Conseillère Municipale d Evreux Notre Marraine officielle

L ASSOCIATION. . Madame Nicole Duranton Sénatrice de l Eure, Conseillère Municipale d Evreux Notre Marraine officielle L Ame et La Lumière L ASSOCIATION Des mots pour libérer les maux. Madame Nicole Duranton Sénatrice de l Eure, Conseillère Municipale d Evreux Notre Marraine officielle L AME ET LA LUMIERE Apt 51 52 Rue

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE L ATELIER PUBLIC «HABITAT ET ARCHITECTURE A BONNEVAUX» - le 10 avril 2014

COMPTE-RENDU DE L ATELIER PUBLIC «HABITAT ET ARCHITECTURE A BONNEVAUX» - le 10 avril 2014 COMPTE-RENDU DE L ATELIER PUBLIC «HABITAT ET ARCHITECTURE A BONNEVAUX» - le 10 avril 2014 Réunion publique pour l élaboration du diagnostic du PLU Gard-durable - menée par l équipe de l Atelier des Villes

Plus en détail

Le reportage VIDEO de mariage

Le reportage VIDEO de mariage Le reportage VIDEO de mariage Si le reportage photo semble incontournable lors d'un mariage, avez-vous pensé d'y ajouter une vidéosouvenir en qualité HD? Indépendant dans le monde de la vidéo depuis plusieurs

Plus en détail

QUATTRONERO.COM ENGLISH VERSION GOLDCHOICE.COFFEE

QUATTRONERO.COM ENGLISH VERSION GOLDCHOICE.COFFEE ENGLISH VERSION QUATTRONERO.COM GOLDCHOICE.COFFEE NOUVEAUTÉS 2015 VENTE AU DETAIL DELUXE GOUT BLANC VENTE AU DETAIL THE VENTE AU DETAIL VENTE SPECIALE AU DETAIL VENTE SPECIALE DE CEREALES HORECA VENDING

Plus en détail

Salon Artistique Intrnational: 600 oeuvres exposées à Boulogne-Billancourt

Salon Artistique Intrnational: 600 oeuvres exposées à Boulogne-Billancourt Page 1 sur 6 Accueil À propos Contact 1. Ecrire un communiqué de presse 2. Publier un communiqué de presse Immobilier Gratuit RSS Email Twitter Facebook Salon Artistique Intrnational: 600 oeuvres exposées

Plus en détail

Le pétrole au chômage

Le pétrole au chômage - Le pétrole au chômage Camille Bronchart J e suis né en 2000. À cette époque, le pétrole était encore donné, environ 65 centimes d'euro le litre de gazole. C'est après qu'il a commencé à augmenter, d'abord

Plus en détail

ANALYSE DU SPOT TÉLÉVISUEL ISIS

ANALYSE DU SPOT TÉLÉVISUEL ISIS KAAWACH Irma Groupe 01 ERC ISIS PRIL ANALYSE DU SPOT TÉLÉVISUEL ISIS PRIL 3 I.1. Définition : ANALYSE DU SPOT TÉLÉVISUEL ISIS PRIL I. Qu est ce qu un spot télévisuel? Selon Henri Joannis dans son livre

Plus en détail

Règlement concernant les prestations du Fonds de solidarité SUISSIMAGE

Règlement concernant les prestations du Fonds de solidarité SUISSIMAGE Règlement concernant les prestations du Fonds de solidarité SUISSIMAGE A. Préambule Le présent règlement remplace le projet du fonds de solidarité relatif à l'utilisation des fonds, datant du 20 avril

Plus en détail

Afin de matérialiser la 1 ère des 21 actions concrètes contenues dans ce Plan d Action, la Commission européenne a mis au point une campagne

Afin de matérialiser la 1 ère des 21 actions concrètes contenues dans ce Plan d Action, la Commission européenne a mis au point une campagne CAMPAGNE DE PROMOTION DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE Présentation de Vlassios SFYROERAS Chef d unité adjoint Unité: Promotion des produits agricoles DG Agriculture et développement rural Commission européenne

Plus en détail

Partagez un moment unique dans notre nouveau pôle multi- activités loisirs famille

Partagez un moment unique dans notre nouveau pôle multi- activités loisirs famille Mini- golf sous lumière noire, jeux vidéos, espace lounge, laser Star, BOOM Party, jeux de bar, snack Partagez un moment unique dans notre nouveau pôle multi- activités loisirs famille Facebook - 04 94

Plus en détail

Table des matières (cliquable)

Table des matières (cliquable) Table des matières (cliquable) De l importance de se créer des revenus passifs et alternatifs...4 Pourquoi investir dans une place de parking?..6 Qu est ce qui fait un bon emplacement de parking?...8 Gare

Plus en détail

Exquis MAGAZINE GRATUIT. L appétit vient en lisant!

Exquis MAGAZINE GRATUIT. L appétit vient en lisant! L appétit vient en lisant! MAGAZINE GRATUIT édition Grenoble / Isère - Mai > Juillet 2013 n 3 VOTRE MAGAZINE GRATUIT DE GASTRONOMIE Le terroir d ici : 9 micro-brasseries iséroises Les rencontres de Christophe

Plus en détail

Revue de Presse sur le Fabriqué en France : Jouets

Revue de Presse sur le Fabriqué en France : Jouets Revue de Presse sur le Fabriqué en France : Jouets Date : février 2014-mai 2014 Proposé par : SémioConsult Auteur : Anne-Flore Maman Larraufie, PhD Contact : anne-flore.maman@semioconsult.com SémioConsult

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte d Azur Que sont devenus les parfumeurs?

Provence-Alpes-Côte d Azur Que sont devenus les parfumeurs? Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Ça Bouge en France! Provence-Alpes-Côte d Azur Que sont devenus les parfumeurs? Réalisation Isabelle

Plus en détail

LE SALON DES GRANDS EDITION 2015. Rejoignez-nous les 2 et 3 octobre 2015. Organisé par:

LE SALON DES GRANDS EDITION 2015. Rejoignez-nous les 2 et 3 octobre 2015. Organisé par: LE SALON DES GRANDS EDITION 2015 Rejoignez-nous les 2 et 3 octobre 2015 Organisé par: uvert gratuitement au public sur 2 jours en automne, c est un salon professionnel spécialisé mode O permettant la rencontre

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Structure pour la formation continue du personnel dans les cycles maternel et primaire des Ecoles européennes.

Structure pour la formation continue du personnel dans les cycles maternel et primaire des Ecoles européennes. Ecoles Européennes Bureau du secrétaire général Secrétariat Général Réf. : 2005-D-371-fr-6 Orig. : EN Structure pour la formation continue du personnel dans les cycles maternel et primaire des Ecoles européennes.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE NETTOYAGE DE CITERNE CTC

CONDITIONS GENERALES DE NETTOYAGE DE CITERNE CTC CONDITIONS GENERALES DE NETTOYAGE DE CITERNE CTC Article 1 er : Applicabilité des dispositions 1 er. Sauf convention contraire écrite et formelle préalable, les conditions générales de nettoyage de citerne

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Atelier des lettres ALPHA-BIBLIO. Atelier des lettres. Grande Bibliothèque du Québec. Objectifs du projet. Le projet en un mot

Atelier des lettres ALPHA-BIBLIO. Atelier des lettres. Grande Bibliothèque du Québec. Objectifs du projet. Le projet en un mot Atelier des lettres Grande Bibliothèque du Québec ALPHA-BIBLIO RAPPORT DE PROJET Atelier des lettres avait pour but de les alimenter quant à un projet collectif de publication. Martine Fillion Responsable

Plus en détail

Eclairer le débat sur les pensions : une urgence

Eclairer le débat sur les pensions : une urgence INSTITUT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE Institut pour un Développement Durable Rue des Fusillés, 7 B-1340 Ottignies Tél : 010.41.73.01 E-mail : idd@iddweb.be Eclairer le débat sur les pensions : une urgence

Plus en détail

Mini Chupa Chups Menthe

Mini Chupa Chups Menthe Guide de projet trnd Nouveau Projet trnd Mini Chupa Chups Menthe Enfin une sucette pour adulte! Blog du projet : www.trnd.fr/chupa-chups Contact : pioline@trnd.fr Les trnders découvrent et font connaître

Plus en détail

Note. «Les avantages de la bibliothèque dans l industrie et le commerce» Rodolphe Lavergne. L'Actualité économique, vol. 44, n 4, 1969, p. 746-751.

Note. «Les avantages de la bibliothèque dans l industrie et le commerce» Rodolphe Lavergne. L'Actualité économique, vol. 44, n 4, 1969, p. 746-751. Note «Les avantages de la bibliothèque dans l industrie et le commerce» Rodolphe Lavergne L'Actualité économique, vol. 44, n 4, 1969, p. 746-751. Pour citer cette note, utiliser l'information suivante

Plus en détail

Campagne «Aluminium Closures Turn 360»

Campagne «Aluminium Closures Turn 360» Information générale: Campagne «Aluminium Closures Turn 360» Les capsules à vis en aluminium bénéficient d une multitude d avantages pour le plus grand plaisir de tous les amateurs de vin Une spectaculaire

Plus en détail

Que s est-il passé? Reprenons tout à zéro! Bon, on se calme! On respire! Ma mère a fait une tête! Ça ne va pas, maman? 2. Mon père a pété les plombs!

Que s est-il passé? Reprenons tout à zéro! Bon, on se calme! On respire! Ma mère a fait une tête! Ça ne va pas, maman? 2. Mon père a pété les plombs! Que s est-il passé? 1 Associe les éléments de la BD aux mots qui leur correspondent. Bon, on se calme! On respire! Reprenons tout à zéro! Tout a commencé quand......les parents ont reçu des vrais-faux

Plus en détail

Prix Entreprise & Convivialité 2012. Catégorie ACTIVITE

Prix Entreprise & Convivialité 2012. Catégorie ACTIVITE Prix Entreprise & Convivialité 2012 Catégorie ACTIVITE Prix Entreprise & Convivialité 2012 Bouygues Ile-de-France Habitat Social BOUYGUES «La semaine presque parfaite» Du 16 au 20 mai 2011 > Générer les

Plus en détail

Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe

Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe Jean-Patrice Netter, Président de Diagma La France paraît-il n exporte pas assez. C est vrai que la France n est pas

Plus en détail

VOUS CHERCHEZ UNE PUBLICITÉ ILLIMITÉE À MOINDRE COUT? Alors nous sommes le partenaire de confiance que vous recherchez!

VOUS CHERCHEZ UNE PUBLICITÉ ILLIMITÉE À MOINDRE COUT? Alors nous sommes le partenaire de confiance que vous recherchez! VOUS CHERCHEZ UNE PUBLICITÉ ILLIMITÉE À MOINDRE COUT? Alors nous sommes le partenaire de confiance que vous recherchez! Qui sommes nous? Fairy c est 2 secteurs d activités: AGENCE DE PUBLICITE Destinée

Plus en détail

La carte d'achat dans les organisations françaises

La carte d'achat dans les organisations françaises CHAPITRE 2 La carte d'achat dans les organisations françaises Pour bien appréhender l'usage efficace de la carte d'achat, il est important de toujours la considérer comme un moyen d'exécution de la commande.

Plus en détail

L'Etat abandonne le projet de superlogiciel de paie des fonctionnaires

L'Etat abandonne le projet de superlogiciel de paie des fonctionnaires ARTICLE DES ECHOS DU 6 MARS L'Etat abandonne le projet de superlogiciel de paie des fonctionnaires Après les déboires de Louvois, le logiciel de paie du ministère de la Défense, et de Chorus, le système

Plus en détail

La gestion du stress en entreprise

La gestion du stress en entreprise La gestion du stress en entreprise L expérience Anti-Stress L es pratiques managériales exceptionnelles et innovantes de la société FAVI méritent toute notre attention dans la lutte anti-stress. Les résultats

Plus en détail

Du collège Alésia de. Venarey-Les Laumes. (Côte d'or) découvre les commerces de proximité. Venarey-Les Laumes

Du collège Alésia de. Venarey-Les Laumes. (Côte d'or) découvre les commerces de proximité. Venarey-Les Laumes Du collège Alésia de Venarey-Les Laumes (Côte d'or) découvre les commerces de proximité Venarey-Les Laumes Chez Sophie, la photographe En deux années, elle a réussi à monter sa propre entreprise. Elle

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Le budget de trésorerie Dans la première section, nous verrons les principes généraux de construction d'un budget de trésorerie. Dans la deuxième, nous appliquerons ces principes à un cas particulier et

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS RESTRICTED ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS % 19WAd tl 27 mars 1963 DOUANIERS ET LE COMMERCE Distribution limitée Original: français SUBVENTIONS Notifications présentées conformément à l'article XVI, paragraphe

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Le budget de trésorerie Dans la première section, nous verrons les principes généraux de construction d'un budget de trésorerie. Dans la deuxième, nous appliquerons ces principes à un cas particulier et

Plus en détail

Dossier Presse Avril 2011. En bref

Dossier Presse Avril 2011. En bref En bref 1 Jour Magique est un service dédié aux futurs mariés désirant un moyen de communication hors du commun pour le jour le plus magique de leur vie. Il n a jamais été aussi simple et captivant de

Plus en détail

Fondation collective Swiss Life pour le 2 e pilier, Zurich. Acte constitutif. (fondation) Entrée en vigueur: 17 mars 2010

Fondation collective Swiss Life pour le 2 e pilier, Zurich. Acte constitutif. (fondation) Entrée en vigueur: 17 mars 2010 Swiss Life SA, General-Guisan-Quai 40, Case postale, 8022 Zurich Fondation collective Swiss Life pour le 2 e pilier, Zurich (fondation) Acte constitutif Entrée en vigueur: 17 mars 2010 NVS0114_f_ V02 /

Plus en détail

Créer une AMAP. Les autres "paniers" S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple :

Créer une AMAP. Les autres paniers S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple : S informer et agir! Créer une AMAP Qu'est-ce que c'est? L'AMAP est une Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (marque déposée), dont l'objet principal est de "mettre en lien paysans et

Plus en détail

Témoignage devant le Comité. Comité permanent du patrimoine canadien

Témoignage devant le Comité. Comité permanent du patrimoine canadien Témoignage devant le Comité Comité permanent du patrimoine canadien Projet de loi S-219 : Loi instituant une journée nationale de commémoration de l'exode des réfugiés vietnamiens et de leur accueil au

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'été de cette année aurait été plus propice à observer des limaces et des escargots

Plus en détail

LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE

LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE Dernière révision du document : juillet 2012 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Arrêté du Gouvernement Wallon du 29 janvier 2009 tendant à prévenir la pollution atmosphérique

Plus en détail

Temoignages. Laurent et Steph

Temoignages. Laurent et Steph Laurent et Steph Nous tenons tout particulièrement a remercier la société excel-taux qui par son professionnalisme a su trouver la solution au refinancement du prêt de notre résidence principale Nous avons

Plus en détail

DELOCALISATION - RELOCALISATION de la production d une entreprise industrielle française. (par Jean-Michel GANDREUIL)

DELOCALISATION - RELOCALISATION de la production d une entreprise industrielle française. (par Jean-Michel GANDREUIL) DELOCALISATION - RELOCALISATION de la production dune entreprise industrielle française. (par Jean-Michel GANDREUIL) Les différents niveaux de la Délocalisation. Achats de matières premières ou de composants

Plus en détail

GIOVANNI, nouveau héros

GIOVANNI, nouveau héros GIOVANNI, nouveau héros de la saga PANZANI Don Patillo, Bubulle, le monde enchanté de Christophe Barratier, trois sagas PANZANI qui ont marqué depuis 1975 de leur empreinte l univers publicitaire du paysage

Plus en détail

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 L économie sociale et solidaire : de quoi parle-t-on? Une économie du quotidien, ancrée sur les territoires Des entreprises et

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

Le pain est un des principaux aliments des hommes depuis la préhistoire. Il existe partout dans le monde, sous des formes différentes

Le pain est un des principaux aliments des hommes depuis la préhistoire. Il existe partout dans le monde, sous des formes différentes Le pain est un des principaux aliments des hommes depuis la préhistoire. Il existe partout dans le monde, sous des formes différentes et nombreuses. Chaque région de France a sa propre spécialité de pain.

Plus en détail

RENDRE UNESCO Eco-Responsable

RENDRE UNESCO Eco-Responsable Service d Evaluation et d Audit Section d évaluation IOS/EVS/PI/86 Original: Anglais RENDRE UNESCO Eco-Responsable Résumé éxécutif Phase 1 Audit Vert Mettre en place un système de gestion environnementale

Plus en détail

ANISH KAPOOR. (selection) kamel mennour 47 47 rue saint andré des arts paris 75006 France tel +33 1 56 24 03 63 fax +33 1 40 46 80 20

ANISH KAPOOR. (selection) kamel mennour 47 47 rue saint andré des arts paris 75006 France tel +33 1 56 24 03 63 fax +33 1 40 46 80 20 ANISH KAPOOR presse / press (selection) kamel mennour 47 47 rue saint andré des arts paris 75006 France tel +33 1 56 24 03 63 fax +33 1 40 46 80 20 Anish KAPOOR, Le Figaro, 3 janvier 2015. Anish KAPOOR,

Plus en détail

Faites chez nous comme chez vous

Faites chez nous comme chez vous Faites chez nous comme chez vous Un jour, Soraya et Lucien LEUVENKROON, après plus de 20 ans dans la parfumerie sélective, ont voulu faire découvrir leur passion pour les boissons chaudes, (le café, le

Plus en détail

RÉGULATION DE LA CHARGE AVEC LA TÉLÉCOM- MANDE CENTRALISÉE

RÉGULATION DE LA CHARGE AVEC LA TÉLÉCOM- MANDE CENTRALISÉE RÉGULATION DE LA CHARGE AVEC LA TÉLÉCOM- MANDE CENTRALISÉE 1. Le pic de puissance sous contrôle La réduction des coûts est l'un des défis permanents auxquels toutes les sociétés distributrices d'énergie

Plus en détail

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher)

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Avant-propos : Chaque soir, je raconte une histoire à mon fils pour qu il s endorme. Il a 2 ans. Habituellement, c est les 3 petits cochons.

Plus en détail

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission.

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission. Le système bancaire Shvetsarii caractérisé par des règles strictes. Toutes les banques et institutions financières impliquées dans les activités bancaires, doivent s'inscrire auprès de la Commission bancaire

Plus en détail

Panneaux de particules et panneaux de fibres

Panneaux de particules et panneaux de fibres de particules et panneaux de fibres De création récente puisque la première usine de fabrication de panneaux de particules a été construite en France en 1953, cette industrie a connu un essor remarquable.

Plus en détail

Faire une baguette qui a du goût

Faire une baguette qui a du goût Faire une baguette qui a du goût Pourquoi faire son pain? La principale raison est pour le goût du pain. En effet, les boulangeries sont souvent le terminal des grands meuniers. Bien que les dernières

Plus en détail

Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck

Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck Le potentiel d'amélioration environnementale et énergétique des bâtiments en région bruxelloise est

Plus en détail

Efficace en cas d impôts élevés et de taux bas. Swisscanto prévoyance.

Efficace en cas d impôts élevés et de taux bas. Swisscanto prévoyance. Efficace en cas d impôts élevés et de taux bas. Swisscanto prévoyance. Gagnez des week-ends Ricola dans les Alpes : ma-prevoyance.ch Placements et prévoyance. Impôts élevés, taux bas. La solution notre

Plus en détail

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou Un ou 1 le, un, mon, ton, son, ce chien méchant aboie la, une, ma, ta, sa, cette chienne méchante aboie plusieurs 2 les, des, mes, tes, ses, ces chiens méchants aboient quelques, beaucoup de chiennes méchantes

Plus en détail

Carnet d acteurs d A PRO BIO

Carnet d acteurs d A PRO BIO Carnet d acteurs d A PRO BIO 4 rue de Dormagen 59350 Saint-André-lez-Lille Tél. : 03.20.31.57.97 - Fax : 03.20.12.09.91 www.aprobio.fr - www.labio-presdechezmoi.fr contact@aprobio.fr A PRO BIO, Pôle de

Plus en détail

Les tableaux de proportionnalité

Les tableaux de proportionnalité Les tableaux de proportionnalité I) On sait que 1 yaourt à la vanille coûte 0,5. Compléter le tableau suivant : Nombre de yaourts 1 2 3 4 6 Prix à payer en 4 5,5 Si on achète deux fois plus de yaourts,

Plus en détail

sont renouvelées pour une période de sept ans Télévision Le CRTC s attend à Le CRTC encourage à Le CRTC exige que Est une condition de licence

sont renouvelées pour une période de sept ans Télévision Le CRTC s attend à Le CRTC encourage à Le CRTC exige que Est une condition de licence Télévision Le CRTC s attend à Le CRTC encourage à Le CRTC exige que Est une condition de licence La titulaire propose aussi de diffuser annuellement, en soirée, un minimum de productions régionales au

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LA GENÈSE DES JARDINS DE CONTRAT 1992, Château-Renault Trois passionnés ouvrent un chantier d'espaces verts et un atelier de menuiserie. Leur but : faire partager leur savoir-faire, l association Contrat

Plus en détail

Tes événements manquent de couleur?

Tes événements manquent de couleur? Tes événements manquent de couleur? Avec notre véritable poudre indienne Holi!Gulal" chaque événement devient un festival de couleurs inédit# Nous t'aiderons volontiers pour que ton événement haut en couleurs

Plus en détail

Explicatif acheteurs professionnels

Explicatif acheteurs professionnels Explicatif acheteurs professionnels DEFINITIONS Les cartouches compatibles et recyclées sont une alternative aux produits d origine. Elles ne sont pas développées par les fabricants d'imprimantes. Le

Plus en détail

SYNDI-CLIC SOMMAIRE. Le clic d information des syndiquésg. du Siège social. n 14 11 mai 2009 T

SYNDI-CLIC SOMMAIRE. Le clic d information des syndiquésg. du Siège social. n 14 11 mai 2009 T SYNDI-CLIC Le clic d information des syndiquésg du Siège social n 14 11 mai 2009 T SOMMAIRE Page 2 La crise et la restructuration pèsent sur la santé des salariés La crise d accroître la souffrance au

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Première vague - 30 juin 2010 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 500 entreprises, représentatif des entreprises de moins de 50 salariés,

Plus en détail

Conseils aux futurs étudiants aveugles ou malvoyants

Conseils aux futurs étudiants aveugles ou malvoyants Etudes et handicap visuel Zentralsekretariat Secrétariat général Conseils aux futurs étudiants aveugles ou malvoyants Principes a) La devise du parfait étudiant en situation de handicap visuel: anticiper,

Plus en détail

Le Musée de La Poste cherche à mieux vous connaître

Le Musée de La Poste cherche à mieux vous connaître Le Musée de La Poste cherche à mieux vous connaître Le Musée de La Poste est actuellement en travaux afin de se rendre plus accessible, notamment aux personnes handicapées. Dans le cadre de cette rénovation,

Plus en détail

RESPONSABLE MARKETING

RESPONSABLE MARKETING LES VIDÉOS LESMÉTIERS.NET : ÉCONOMIE - GESTION - FINANCE RESPONSABLE MARKETING Production exécutive : Prod interactive GIP CARIF Île-de-France, 2006 Durée : 02 min 35 s L'enseignement de découverte professionnelle

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail