Ricola, bon pour la voix, bon pour les Suisses

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ricola, bon pour la voix, bon pour les Suisses"

Transcription

1 Seite 1 / 7 Ricola, bon pour la voix, bon pour les Suisses Machine à couper les bonbons mesue jusque dans les annees 70. Malgré sa forte ansion, la marque an le choix de rester PAR NATHALIE PRAZ La petite entreprise familiale bâloise a su s'imposer à travers le monde tout en continuant à produire en Suisse. QUI LA INVENTÉ?» Cette question légendaire utilisée par la marque comme slogan MAISpublicitaire s'est répandue sur tous les continents. Sa réponse n'est pas bien difficile: c'est un Suisse évidemment! Comme le rappelle dans différents spots publicitaires le petit monsieur à la cravate rouge à croix blanche qui parcourt le monde afin de rappeler à tous ceux qui en doutent que c'est un Suisse qui est à l'origine du bonbon Ricola. C'est en 1930 qu'emil Richterich crée la société Richterich 8z Co. Laufen qui, Ausschnitt Seite: 1/7, Lausanne

2 Seite 2 / 7 en version abrégée, donne naissance à la marque Ricola. A l'origine, une petite boulangerie acquise en 1924 et une recette de bonbons que le nouveau propriétaire rebaptise 5"-Mocken et qui reste, aujourd'hui encore, un produit phare de la marque. La boulangerie est, elle aussi, toujours en mains de la famille Richterich. Mais l'origine de ce succès est surtout dû au travail acharné et sans fin du patron: «Je me souviens que le boss travaillait presque vingt-quatre heures sur vingtquatre, raconte une ancienne employée. Pendant la journée il s'activait à la boulangerie, le soir venu, il s'occupait de l'administratif et préparait les produits; les jours d'après, il démarchait de nouveaux clients.» Un vrai bourreau de travail. Ce dévouement débouchera en 1940 sur la mise au point de la formule magique de ses fameux bonbons carrés aux plantes. Recette gardée évidemment secrète et transmise de père en fils. On sait seulement qu'elle est composée des 13 plantes suivantes: le marrube, la petite pimprenelle, la véronique, la guimauve, ralchémille, le sureau, la mauve, la menthe poivrée, la sauge, la millefeuille (achillée), la primevère, le plantain et le thym. En 1950, la demande est tellement importante que l'entreprise s'implante en dehors de la ville afin de disposer de plus d'espace pour son usine de fabrication. Dix ans plus tard, c'est la conquête de l'étranger. EAllemagne d'abord, puis d'autres pays européens et finalement, dans les années septante, ramérique et l'asie. La confection des bonbons reste cependant en Suisse, seuls les emballages se fabriquent hors du territoire national, en France voisine. En 1973, Emil Richterich décède et laisse l'entreprise à ses deux fils Hans Peter et Alfred. La troisième génération prend, en la personne de Felix, le fils de Hans Peter, les rênes de l'entreprise en 1991 et la direction du conseil d'administration en Ce dernier travaillait déjà aussi au sein du business familial depuis Engagement social et écologique L'expansion de la marque, l'accroissement des commandes et l'élargissement de la gamme de produits - quelque tonnes en poussent l'entreprise à construire une nouvelle usine. Après avoir examiné toutes les possibilités quant au lieu de ce nouveau site de production, la direction choisit de rester à Laufon dans le canton de Bâle- Campagne, berceau d'origine de la marque. Pour eux, les autres options qui se situent toutes à l'étranger ne sont pas envisageables: «On ne peut pas tout simplement transférer l'âme d'une entreprise à rétranger», affirme Adrien Kohler, le président de la direction de l'époque. Et cela même si plus de 90% de la production - 85% en est destinée à l'exportation dans plus de 40 pays - 50 en à travers le monde. Cela mettrait un grand nombre d'employés sur le carreau, ce qui est contraire à la philo- Travailleur acharné et ingénieux, le Suisse Emll RichterIch crée en 1930 la société Richterich & Co. Laufen, qui deviendra Ricola. Ausschnitt Seite: 2/7, Lausanne

3 Seite 3 / 7 Publicité des années 40 (ci-dessus) et boîte datant des années 50. La recette des bonbons à base de 13 plantes, a été gardée secrète. sophie de l'entreprise axée sur la solidarité et la famille, et à laquelle elle tient par-dessus tout. Mais l'engagement de Ricola va bien au-delà d'une responsabilité sociale et patriotique. Eusine en elle-même est un exemple en matière d'écologie. E alimentation en chaleur nécessaire au chauffage des bâtiments et à la production d'eau chaude se fait par la récupération de chaleur à partir de la vapeur des installations de cuisson et par l'alimentation en vapeur. Jusqu'à une température extérieure de - 2 degrés, l'ensemble des Ricola a vu le jour dans une petite boulangerie à Laufon (ici en 1933). c?c,, installations est alimenté à partir de la récupération de la chaleur perdue lors de la production. Les eaux usées sont traitées dans un système de préépuration propre à l'usine, de sorte qu'elles peuvent être ensuite déversées dans la canalisation publique. Côté producteurs, la marque a conclu des contrats d'achat ferme avec plus de 200 agriculteurs des régions montagneuses suisses et s'assure que les cultures d'où proviennent les nombreuses herbes servant à réaliser les 45 variétés de bonbons soient respecetijuteir, 1Cieer. Seuls les emballages se fabriquent hors du territoire national, en France voisine. tueuses de l'environnement, donc sans utilisation de pesticides, d'herbicides, de fongicides ou d'engrais chimiques. Tous les cultivateurs fournissant Ricola doivent obligatoirement cultiver leurs plantes selon les principes de l'agriculture biologique. Ce serait dommage de vanter les paysages idylliques des montagnes suisses Ausschnitt Seite: 3/7, Lausanne

4 Seite 4 / 7 dans ses publicités et d'avoir une production étrangère ou des cultures souillées par des produits néfastes. rétiquette d' «entreprise familiale» qui colle à la peau de la société anonyme n'est de loin pas usurpée. C'est du moins ce que pensent les employés du groupe qui n'ont pas rechigné à faire des heures supplémentaires quand fia fallu, en 2007, retrousser ses manches et rattraper le retard de production suite aux inondations qui ont frappé Laufon. Eensemble du personnel a aussi renoncé à une tradition chère à l'entreprise et qui perdurait depuis des décennies: le fameux pique-nique annuel. Des employées se souviennent d'ailleurs que les conditions de travail des débuts ressemblaient davantage à un cocon familial qu'à une usine. Ce qui ne manquait pas de provoquer les moqueries du personnel employé dans les entreprises voisines. «Quand nous disions que nous travaillions pour Ricola, les gens se moquaient de nous et disaient: «Ah oui, les travailleurs de la salle de séjour!», se souvient avec nostalgie Heidi Schenk. En effet, à ses débuts, Ricola n'était pas considérée comme un employeur important de la ville baloise. Afin de poursuivre sur sa lancée solidaire, l'entreprise familiale suisse crée la Ricola Foundation (www.ricolafoundation.org) le 28 juin Dotée d'un capital d'un million de francs, elle est financée par les contributions annuelles de la société anonyme, bien qu'étant indépendante de cette dernière en dehors de trois membres communs du conseil de fondation. La première implication de cette fondation se fait au travers du soutien financier au réseau scientifique COLOSS (Prevention of Honeybee Colony Losses), dirigé par Agroscope, qui mène des recherches sur la disparition des colonies d'abeilles mellifères sur toute la planète. Côté social, Emil Richterich et ses descendants n'ont pas cessé depuis plus de quatre-vingt ans de soutenir l'art national. Issu d'un milieu modeste, le patriarche commence dans les années quarante à acquérir des oeuvres d'art contemporaines réalisées par des artistes locaux avant d'étendre sa collection à des peintres suisses. A son décès, son oeuvre est poursuivie par ses fils avec la Fondation Emil et Rosa Richterich-Beck financée par les recettes de Ricola et dont l'objectif est de soutenir des projets caritatifs et sociaux. Reconnaissance En janvier 2011, les Svviss Awards désignent Felix Richterich, président du conseil d'administration de Ricola, comme Suisse de l'année dans la catégorie «économie». Une distinction qu'il doit probablement à l'engagement de la famille Richterich pour l'écologie, aux bons résultats financiers de 2009 avec un chiffre d'affaires record à 316 millions, à la pérennité de rentreprise qui fête cette année-là ses 80 ans et qui a fait le choix de renoncer à la déloralisation de son usine de production, mais aussi et surtout à Le bonbon originel. le 5«-Mocken. Ausschnitt Seite: 4/7, Lausanne

5 Seite 5 / 7 Publicité destinée aux Japonais. La marque est exportée dans plus de 50 pays..10 tee -- -,"..Um...,..., x ter.c...,' -%or 40 Affiches datant des années 60 (cl-contre) et de 1981 (cl-dessus) et= La petite boulangerie des années 30 est devenue un groupe de 400 employés. l'image positive de la Suisse et de ses Alpes transmise par ses bonbons dans le monde entier. Un mois avant cette récompense, la marque entamait le virage du numérique et entrait sur les réseaux sociaux. S'il existait depuis longtemps déjà des groupes de fans sur Facebook, initiés par des amateurs des petits bonbons carrés au sachet jaune, la compagnie se décide en décembre 2010 à lancer sa propre page officielle sur ce site. On y trouve essentiellement des jeuxconcours mais aussi toutes les nouveautés, sans oublier les vidéos des cultissimes spots TV (lire l'encadré). Après avoir conquis les anonymes de Suisse et d'ailleurs, la marque s'offre le luxe d'être la petite gâterie sucrée, ou sans sucre, des stars mondialement connues. Stars qui veulent accroître leurs performances vocales grâce aux effets bénéfiques des plantes qui composent les bonbons de la marque. Ainsi Madonna, l'icône pop incontestée, s'est fait livrer pas moins de 400 paquets de bonbons Ricola - sans sucre évidemment -, saveur cranberry et fleur de sureau, avant sa tournée de 2008 intitulée «confessions». Son album de l'époque s'intitulait d'ailleurs Hard C,andy. Et rien n'arrête la marque suisse pour satisfaire la diva. Le CEO, Adrian Kohler, avoue à l'époque être prêt à lui en apporter en personne dans sa loge lors de son passage en Suisse pour son concert à Dübendorf le 30 août Et selon le bouche à oreille et la toile, d'autres chanteurs, et pas des moindres, craquent aussi pour les bonbons suisses aux herbes: Justin Timberlake demande systématiquement à en avoir dans sa loge; Michael Jackson avait pour rituel de dissoudre un bonbon Ricola dans de l'eau chaude avant de monter sur scène. Il affirmait que cette boisson l'aidait à avoir la voix claire... Robbie Williams a dévoilé son régime qui se compose de Coca light, de sushis, de barres de céréales protéinées Bon pour la voix? Des stars, dont Michael Jackson, y croient. LE GROUPE PRÉSENTE D'EXCELLENTS RÉSULTATS FINANCIERS POUR 2009, AVEC UN CHIFFRE D'AFFAIRES RECORD A 316 MILLIONS Ausschnitt Seite: 5/7, Lausanne

6 Seite 6 / 7 et de bonbons Ricola; Mariah Carey s'apaise la voix avec des Ricola et évite ainsi la fatigue; le ténor Placido Domingo avoue en prendre un avant chaque représentation. Un cap difficile En novembre 2011, Adrian Kohler, alors président de la direction de Ricola depuis 2004 et employé de la société depuis vingt-cinq ans, prend l'initiative d'avertir le Conseil d'administration qu'il est à l'origine d'irrégularités financières. Le conseil décide, le mercredi 23 novembre, de le libérer de ses fonctions et ordonne un audit indépendant. Ce dernier révélera par la suite que les «fautes» commises étaient insignifiantes et ne représentaient que quelques centaines de milliers de francs. Le drame n'est pourtant pas là: deux jours après sa mise à pied, Adrian Kohler amis fin à ses jours. Ce que Felix Richterich qualifie «d'incompréhensible» et réitère que «l'ancien patron a servi l'entreprise de manière exceptionnelle, la menant au succès». Avec notamment une année record en 2009, avec un niveau de chiffre d'affaires jamais atteint depuis. Suite à cette tragédie, la direction exécutive de l'entreprise sera assurée par Felix Richterich lui-même, toujours en poste à l'heure actuelle. La «petite boulangerie» des années 30 n'a pas connu de grande crise, même si elle reste très sensible à l'évolution du franc en raison des 90% de son chiffre d'affaires, qui dépend des exportations. Les 400 employés, dont 370 en Suisse, ne sont dès lors pas près de se retrouver au chômage ou de voir leur usine délocalisée. Représentant la troisième génération à la tête du groupe, Falk Richterich a été désigné Suisse de l'année 2011 dans la catégorie «économie». L'ambiance, dans l'entreprise, est réputée pour être conviviale et familiale. Ausschnitt Seite: 6/7, Lausanne

7 Seite 7 / 7 DES PUBLICITÉS TRÈS SECOND DEGRÉ SLOGANS Les célèbres publicités de Ricola sont toujours tournées dans des décors naturels. Il y a d'abord eu, en 1993, le spot télé dans lequel deux paysans trompétaient «Rilincolaal». Cette clameur est devenue le jingle de la marque et s'est exportée, tout comme les bonbons, à travers le monde. Grâce aux pubs, mais aussi à des parodies dans des films et à la télévision. Cinq ans plus tard, la marque remet ça avec le slogan: «Qui l'a Inventé?» Il s'agit des aventures d'un petit bonhomme cravaté, à l'allure très suisse alémanique, qui s'en va conquérir le monde afin de couper court aux fausses histoires sur les origines de Ricola. A ce jour, Il existe huit scénarios différents dont le premier se déroulait dans un sauna finlandais. A revoir juste pour le plaisir sur YouTube ou sur la page de fans sur Facebook. Ausschnitt Seite: 7/7, Lausanne

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 ANALYSE MARQUE NESPRESSO La marque aux publicités stars Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 Nespresso : une publicité qui crée l événement Le 29 octobre, la marque

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

Bodart & Gonay profite du Salon Batibouw pour lancer des campagnes de marketing viral

Bodart & Gonay profite du Salon Batibouw pour lancer des campagnes de marketing viral Bodart & Gonay profite du Salon Batibouw pour lancer des campagnes de marketing viral Dans la présente étude de cas, nous allons vous montrer comment une PME a réussi à tirer la quintessence des technologies

Plus en détail

Mini Chupa Chups Menthe

Mini Chupa Chups Menthe Guide de projet trnd Nouveau Projet trnd Mini Chupa Chups Menthe Enfin une sucette pour adulte! Blog du projet : www.trnd.fr/chupa-chups Contact : pioline@trnd.fr Les trnders découvrent et font connaître

Plus en détail

08.478 n Iv. pa. Hutter Markus. LPP. Rachat pour les indépendants n'exerçant plus leur activité lucrative

08.478 n Iv. pa. Hutter Markus. LPP. Rachat pour les indépendants n'exerçant plus leur activité lucrative Nationalrat Conseil national Consiglio nazionale Cussegl naziunal 08.478 n Iv. pa. Hutter Markus. LPP. Rachat pour les indépendants n'exerçant plus leur activité lucrative Rapport de la Commission de la

Plus en détail

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Sommaire I. Analyse de la demande II. Analyse de l offre III. Les entreprises IV. Innovations V. Relevé du linéaire Introduction Le café est

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

La carte d'achat dans les organisations françaises

La carte d'achat dans les organisations françaises CHAPITRE 2 La carte d'achat dans les organisations françaises Pour bien appréhender l'usage efficace de la carte d'achat, il est important de toujours la considérer comme un moyen d'exécution de la commande.

Plus en détail

L INDÉPENDANCE DEPUIS 1921

L INDÉPENDANCE DEPUIS 1921 L INDÉPENDANCE DEPUIS 1921 Depuis 1921, année de sa fondation, TSM Compagnie d Assurances a fait des risques son métier. TSM présente une large palette de prestations couvrant les risques liés aux transports

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Le sujet comporte 7 pages numérotées de 1/7 à 7/7 1/7 Deux organisations aux finalités différentes peuvent voir leurs intérêts converger. : 1) Caractérisez les deux organisations présentées : l organisation

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

Objet: Écogeste, Programme d'enregistrement des mesures volontaires sur les changements climatiques

Objet: Écogeste, Programme d'enregistrement des mesures volontaires sur les changements climatiques Gatineau, le 8 août 2001 Monsieur Jean Pierre Lefebvre, ing. Ministère de l'environnement du Québec 675, boul. René Lévesque Est, 9 ième étage, boîte 30 Québec (Québec) G1R 5V7 Objet: Écogeste, Programme

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LA GENÈSE DES JARDINS DE CONTRAT 1992, Château-Renault Trois passionnés ouvrent un chantier d'espaces verts et un atelier de menuiserie. Leur but : faire partager leur savoir-faire, l association Contrat

Plus en détail

Statuts 2011. Société coopérative Caisse d assurance de sport de la Fédération suisse de gymnastique. Table des matières. Généralités. 1.

Statuts 2011. Société coopérative Caisse d assurance de sport de la Fédération suisse de gymnastique. Table des matières. Généralités. 1. Société coopérative Caisse d assurance de sport de la Fédération suisse de gymnastique Statuts 2011 Table des matières Généralités 1. Nom et siège 2. But de la CAS 3. Cercle des assurés 4. Droits et devoirs

Plus en détail

COMMISSION ANIMATION

COMMISSION ANIMATION COMMISSION ANIMATION COMPTE RENDU RÉUNION DU 3 JUILLET 2012 Présents : Mesdames C Euvrard, M Lacroix, A Hudeley, S Cordin-Frualdo, Messieurs JC Chaumet, P Damien, M Gerbaud Ordre du jour : Festivités du

Plus en détail

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif:

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif: Instructions pour l'enseignant Objectif: La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Tâche: Les images doivent être attribuées aux textes correspondants. Matériel:

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'été de cette année aurait été plus propice à observer des limaces et des escargots

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

LA LETTRE D UN COACH

LA LETTRE D UN COACH LA LETTRE D UN COACH COACH DIDIER GAGNANT KALIPE N 18 du Dimanche 04 Mai 2014 «Il fallait commencer un peu plutôt ; c'est-à-dire maintenant et résolument.» Un Coach vous enseigne la Méthode qui permet

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

République et Canton de Genève Département des finances

République et Canton de Genève Département des finances République et Canton de Genève Département des finances Administration fiscale cantonale Direction Générale Le directeur général Hôtel des Finances Rue du Stand 26 Case postale 3937 1211 Genève 3 AUX ASSOCIATIONS

Plus en détail

Salon Artistique Intrnational: 600 oeuvres exposées à Boulogne-Billancourt

Salon Artistique Intrnational: 600 oeuvres exposées à Boulogne-Billancourt Page 1 sur 6 Accueil À propos Contact 1. Ecrire un communiqué de presse 2. Publier un communiqué de presse Immobilier Gratuit RSS Email Twitter Facebook Salon Artistique Intrnational: 600 oeuvres exposées

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR

ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR L enquête L UFC-Que Choisir vient de réaliser une enquête sur les

Plus en détail

POUR 2010, cap sur les compétences. L info du mois. Editorial. LETTRE MENSUELLE N 75 Novembre - Décembre 2009

POUR 2010, cap sur les compétences. L info du mois. Editorial. LETTRE MENSUELLE N 75 Novembre - Décembre 2009 ZITOUN LETTRE MENSUELLE N 75 Novembre - Décembre 2009 L info du mois > EDITORIAL Pour 2010, Cap sur les compétences > Loi sur la formation professionnelle > La portabilité du DIF > L emploi des seniors

Plus en détail

Créer une AMAP. Les autres "paniers" S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple :

Créer une AMAP. Les autres paniers S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple : S informer et agir! Créer une AMAP Qu'est-ce que c'est? L'AMAP est une Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (marque déposée), dont l'objet principal est de "mettre en lien paysans et

Plus en détail

Statuts Psychomotricité Suisse. Contenu. 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale

Statuts Psychomotricité Suisse. Contenu. 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale Statuts Psychomotricité Suisse 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale Contenu 1 Généralités 2 2 Membres 2 3 Organisation 4 4 Finances 9 5

Plus en détail

DELOCALISATION - RELOCALISATION de la production d une entreprise industrielle française. (par Jean-Michel GANDREUIL)

DELOCALISATION - RELOCALISATION de la production d une entreprise industrielle française. (par Jean-Michel GANDREUIL) DELOCALISATION - RELOCALISATION de la production dune entreprise industrielle française. (par Jean-Michel GANDREUIL) Les différents niveaux de la Délocalisation. Achats de matières premières ou de composants

Plus en détail

Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition. «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» ANACT QVT

Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition. «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» ANACT QVT Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» Julie.coquille@tns-sofres.com / 01 40 92 66 03 Mathilde.tommy-martin@tns-sofres.com 01

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

INFORMATIONS CONCERNANT LES CONDITIONS DU DROIT AUX PRESTATIONS DU PLAN DE RETRAITE SUIVANT LES RÈGLEMENTS TCHÈQUES EN MATIÈRE D'ASSURANCE SOCIALE

INFORMATIONS CONCERNANT LES CONDITIONS DU DROIT AUX PRESTATIONS DU PLAN DE RETRAITE SUIVANT LES RÈGLEMENTS TCHÈQUES EN MATIÈRE D'ASSURANCE SOCIALE INFORMATIONS CONCERNANT LES CONDITIONS DU DROIT AUX PRESTATIONS DU PLAN DE RETRAITE SUIVANT LES RÈGLEMENTS TCHÈQUES EN MATIÈRE D'ASSURANCE SOCIALE L'assurance sociale couvre les pensions suivantes : -

Plus en détail

01_15. Directive sur la poursuite contre un mineur

01_15. Directive sur la poursuite contre un mineur REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des finances Office des poursuites Direction générale 01_15. Directive sur la poursuite contre un mineur Modifications, contrôles, approbation Version Date Description,

Plus en détail

Terminal Infocomm et Poste Infocomm

Terminal Infocomm et Poste Infocomm Terminal Infocomm et Poste Infocomm Introduction Ces deux programmes permettent la communication entre le serveur et les autres postes InformaStock du réseau d un commerce. Généralement, le serveur exécutera

Plus en détail

www.hoteldesevres.com

www.hoteldesevres.com Bienvenue au coeur de Paris Hôtel de Sevres Au cœur de Paris et de sa célèbre Rive Gauche, entre les quartiers mythiques de Saint Germain des Prés et Montparnasse, l'hôtel de Sèvres est un élégant hôtel

Plus en détail

On a marché sur la dune.

On a marché sur la dune. On a marché sur la dune. Atelier itinérant d exploration intérieure dans le sud-tunisien Animation : Alexis Burger, docteur et thérapeute à Lausanne Coordination logistique : Jean-Marc Comhaire, pour Fréquence

Plus en détail

Une nuit magique dans l hiver

Une nuit magique dans l hiver Patrick ALLEN Une nuit magique dans l hiver A magic night in Winter Conte pour le temps de Noël 2009 ne nuit magiqu dans l hive 1 Il était une fois, dans une lointaine province située au nord d un immense

Plus en détail

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS NESPRESSO ÉTUDE DE CAS PROBLÉMATIQUE «Comment transformer un produit usuel, le café, en un produit haut de gamme?» PLAN Introduction I Nespresso, une filiale de NESTLÉ au concept novateur II NESPRESSO,

Plus en détail

RÉALISER UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION

RÉALISER UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION RÉALISER UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION Dernière révision du document : juillet 2012 Voici en 4 étapes clé quelques conseils à respecter afin de réaliser une campagne de sensibilisation efficace en matière

Plus en détail

Pour une meilleure santé

Pour une meilleure santé Pour une meilleure santé LA CONSOMMATION QUOTIDIENNE DE VIANDE APPORTE DES GRAISSES SATURÉES. => AUGMENTATION TAUX DE CHOLESTÉROL ET MALADIES CARDIO-VASCULAIRES. => RISQUE DE SURPOIDS ET D'OBÉSITÉ. LES

Plus en détail

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital)

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) [Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) Les tendances en matière de répartition des budgets. sommaire 1. Les budgets marketing sont à la hausse. 2. La part

Plus en détail

Coca-cola Zéro : réelle innovation ou coup marketing?

Coca-cola Zéro : réelle innovation ou coup marketing? Coca-cola Zéro : réelle innovation ou coup marketing? Le numéro un mondial du soda veut devenir l incontournable sur le marché du"light". Un an après le lancement de Coca-Cola Black, fortement chargée

Plus en détail

Les Français plébiscitent les piscines Avec une installation de plus... Rechercher sur Maison à part dans Articles. Immobilier Gestion du bien

Les Français plébiscitent les piscines Avec une installation de plus... Rechercher sur Maison à part dans Articles. Immobilier Gestion du bien Les Français plébiscitent les piscines Avec une installation de plus Fête des mères : 15 cadeaux à moins de 15 euros Le dimanche 29 mai, Accueil Salon Salle à manger Bureau Les derniers articles Les taux

Plus en détail

Réduire l effet de levier des banques, un impact néfaste sur notre économie? (2/2)

Réduire l effet de levier des banques, un impact néfaste sur notre économie? (2/2) Réduire l effet de levier des banques, un impact néfaste sur notre économie? (2/2) Une précédente analyse 1 a introduit le concept d'effet de levier, procédé visant à s'endetter pour chercher à accroître

Plus en détail

Canevas d'accompagnement destiné au paysan-essaimeur

Canevas d'accompagnement destiné au paysan-essaimeur Canevas d'accompagnement destiné au paysan- Version 1-9 février 2012 Association des AMAP du Nord Pas-de-Calais Maison des paysans 40 avenue Roger Salengro 62223 St Laurent Blangy Tél 03.21.23.00.53 @

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

Explicatif acheteurs professionnels

Explicatif acheteurs professionnels Explicatif acheteurs professionnels DEFINITIONS Les cartouches compatibles et recyclées sont une alternative aux produits d origine. Elles ne sont pas développées par les fabricants d'imprimantes. Le

Plus en détail

Bienvenue! Business Info LYONESS. Business Team France www.lyoness.fr

Bienvenue! Business Info LYONESS. Business Team France www.lyoness.fr Bienvenue! Business Info LYONESS Business Team France www.lyoness.fr Si vous Avez fait des Achats Pour vos besoins Quotidiens ces jours-ci, Avez-vous Bénéficié d'une quelconque Remise? Auriez-vous Aimé

Plus en détail

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Prise de position de Caritas_mars 2011 Migration: un plus pour la Suisse En bref: Quel est l effet de

Plus en détail

LE CONTROLE DE GESTION DANS L'ASSURANCE : UNE REHABILITATION VITALE EN TUNISIE

LE CONTROLE DE GESTION DANS L'ASSURANCE : UNE REHABILITATION VITALE EN TUNISIE LE CONTROLE DE GESTION DANS L'ASSURANCE : UNE REHABILITATION VITALE EN TUNISIE Par Nabila EL HEDDA, Elyès JOUINI et Denis CHEMILLIER-GENDREAU "Le marché tunisien de l'assurance va connaître, dans les années

Plus en détail

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation de masse depuis 50 ans. Actuellement, il représente 20% de la consommation en boissons, pour une consommation annuelle

Plus en détail

L horloge fleurie de Gen cliché, mais incontourna

L horloge fleurie de Gen cliché, mais incontourna L horloge fleurie de Gen cliché, mais incontourna ève : ble! A Genève, l horloge fleurie et le jet d eau sont des passages obligés pour les vacanciers. Les photographies réalisées s envoleront vers des

Plus en détail

SEPR - Pierre Casadéi Lean Oser le participatif pour repenser l organisation

SEPR - Pierre Casadéi Lean Oser le participatif pour repenser l organisation Pour repenser son organisation au sortir d'un plan de départs volontaires, l'industriel SEPR a "osé" solliciter la participation de ses salariés. Avec succès. Réflexions de Pierre Casadei, Directeur des

Plus en détail

:Réalisé par BELHASSAN Selma

:Réalisé par BELHASSAN Selma :Réalisé par BELHASSAN Selma Introduction Le Plan Première partie: Présentation de l entreprise 1) Bref aperçu 2) Historique 3) Répartition géographique 4) Le développement durable Deuxième partie: L étude

Plus en détail

Yves Rocher mécène des artistes femmes

Yves Rocher mécène des artistes femmes C55/M30/J100 Ton en quadrichromie Créateur de la Cosmétique Végétale C75/M80/J95 Yves Rocher mécène des artistes femmes Depuis toujours très engagée auprès des femmes, la Marque Yves Rocher a décidé d

Plus en détail

Film publicitaire. Tâche à réaliser. Musique 3 e cycle du primaire

Film publicitaire. Tâche à réaliser. Musique 3 e cycle du primaire Film publicitaire Musique 3 e cycle du primaire Tâche à réaliser Objectifs Il s agit d une situation où les élèves auront à réaliser un message publicitaire vidéo à l aide d une tablette tactile. Cette

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat Le logement dans tous ses états 17/10/ 2012 Définition : le logement et l'habitat Le logement est un produit : une maison, un appartement, un type 3, un duplex L'habitat est un service : l'espace produit

Plus en détail

Michel et Augustin, une utilisation attractive des réseaux sociaux

Michel et Augustin, une utilisation attractive des réseaux sociaux Michel et Augustin, une utilisation attractive des réseaux sociaux 26 juillet 2013 Michel et Augustin, cela vous dit quelque chose? Fondée en 2004, la marque d agroalimentaire n a de cesse de grandir.

Plus en détail

TPE SUR LE COCA COLA : Précisez votre sujet

TPE SUR LE COCA COLA : Précisez votre sujet TPE SUR LE COCA COLA : Précisez votre sujet Plan I- Une boisson qui se veut irréprochable A) Sponsorisation sponsoring?et publicités pour une image optimiste et positive B) La récente mise en avant d une

Plus en détail

On vit la nature, on pense la culture

On vit la nature, on pense la culture On vit la nature, on pense la culture Nature et culture à Saint Bruno de Montarville : un branding à explorer Mémoire présenté dans le cadre la consultation citoyenne sur l élaboration de la vision stratégique

Plus en détail

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission.

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission. Le système bancaire Shvetsarii caractérisé par des règles strictes. Toutes les banques et institutions financières impliquées dans les activités bancaires, doivent s'inscrire auprès de la Commission bancaire

Plus en détail

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg,

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg, RENCONTRE Rencontre avec Peter Berg LAURENT DREYFUS Peter Berg vient de publier son deuxième livre, traduit et édité par le Mouvement de l Agriculture BioDynamique. Nous avons voulu voir de quelle expérience

Plus en détail

Le verbe être au présent - 1

Le verbe être au présent - 1 Le verbe être au présent - 1 A. Je conjugue le verbe être. Je.............................. B. Je réponds aux questions à la forme affirmative. Exemples : Est-elle malade? Oui, elle est malade. Sont-ils

Plus en détail

CaDeVousAMoi. Cas d école e-réputation. Votre interlocuteur : CHRISTOPHE THIL

CaDeVousAMoi. Cas d école e-réputation. Votre interlocuteur : CHRISTOPHE THIL CaDeVousAMoi Cas d école e-réputation Votre interlocuteur : CHRISTOPHE THIL BlueBoat 27, rue Victor Schoelcher 68200 Mulhouse +33 (0)3 89 60 71 63 www.blueboat.fr christophe.thil@blueboat.fr Siret : 480074152

Plus en détail

Le guide de l'immigrant travailleur. face à l'assurance médicale privée

Le guide de l'immigrant travailleur. face à l'assurance médicale privée Le guide de l'immigrant travailleur face à l'assurance médicale privée Droits * Obligations * Lois Qu'est ce qu'une assurance médicale? L'assurance médicale est organisée par une compagnie privée qui fournit

Plus en détail

Congé de soutien/solidarité familiale

Congé de soutien/solidarité familiale Congé de soutien/solidarité familiale Si un membre de votre famille, handicapé ou dépendant, a besoin de votre présence pour quelques temps, sachez que vous pouvez désormais bénéficier d'un congé spécifique.

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 JUILLET 2012 DELIBERATION N CR-12/05.340 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

Fondation collective Swiss Life Invest, Zurich. Règlement relatif aux placements. (fondation) Entrée en vigueur: 1er avril 2015

Fondation collective Swiss Life Invest, Zurich. Règlement relatif aux placements. (fondation) Entrée en vigueur: 1er avril 2015 Swiss Life SA, General-Guisan-Quai 40, Case postale, 8022 Zurich Fondation collective Swiss Life Invest, Zurich (fondation) Règlement relatif aux placements Entrée en vigueur: 1er avril 2015 web1497 /

Plus en détail

Informations destinées à la presse

Informations destinées à la presse Informations destinées à la presse Table des matières 1. Le Groupe Carlsberg Faits et chiffres European Network Organisation Commande de production pour le Groupe Carlsberg 2. Faits concernant le site

Plus en détail

Spot Achat d or CVA http://www.dailymotion.com/video/xj0ok6_cva- direct- achat- d- or_lifestyle

Spot Achat d or CVA http://www.dailymotion.com/video/xj0ok6_cva- direct- achat- d- or_lifestyle corinne collomb 31/5/15 22:45 Commentaire [1]: Il s agit d une agence publicitaire qui choisit un humour qui appartient au monde de l enfance Tirer la langue est une réaction «primaire» et souvent liée

Plus en détail

La Chambre régionale des comptes, après avoir examiné la réponse à ses. fêtes de PAMIERS ", que vous avez bien voulu lui adresser par lettre du

La Chambre régionale des comptes, après avoir examiné la réponse à ses. fêtes de PAMIERS , que vous avez bien voulu lui adresser par lettre du N/Réf. : GO835701 Monsieur le Président, La Chambre régionale des comptes, après avoir examiné la réponse à ses observations provisoires sur la gestion de l'association " Comité des fêtes de PAMIERS ",

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre?

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment peut-on donner un âge à l'univers? Dans l'univers, il y a beaucoup de choses : des étoiles, comme le Soleil...

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE La logistique représentait traditionnellement l activité allant de la mise à disposition des produits finis par l usine ou le négociant jusqu à la

Plus en détail

CAP BOX Note utilisateurs

CAP BOX Note utilisateurs CAP BOX Note utilisateurs Sommaire ESPACE UTILISATEUR... Se connecter pour la ère fois sur son espace CAP BOX... Paramétrage du compte entreprise... Identité de l'entreprise.... Présentation des documents

Plus en détail

GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012

GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012 GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012 L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) soutient le développement de formations délocalisées de niveau

Plus en détail

L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises

L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises e s s e e Pr d r e i oss D L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises CONTEXTE I./ L organisation des manifestations festives et culturelles en France Des manifestations

Plus en détail

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT L enfant moyen est exposé { plus d un million de publicités avant même d atteindre l âge de 21 ans. Il subit une pression intense à consommer et à dépenser.

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère de la santé et des

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère de la santé et des Grippe : un nouveau dispositif de communication Dossier de presse 24 Août 2009 CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère

Plus en détail

samedi après 19h00 ventes du soir pendant la semaine (lu-ve) après 20h00 ventes dominicales (selon art. 19 LTr, 4 dimanches possibles)

samedi après 19h00 ventes du soir pendant la semaine (lu-ve) après 20h00 ventes dominicales (selon art. 19 LTr, 4 dimanches possibles) Harmonisation partielle des heures d'ouverture des magasins au niveau national. Dans l'intérêt du marché intérieur, des consommateurs et du marché du travail. Dans sa réponse à la motion déposée par le

Plus en détail

Solicitation No. - N de l'invitation Amd. No. - N de la modif. Buyer ID - Id de l'acheteur 10034679/A C71

Solicitation No. - N de l'invitation Amd. No. - N de la modif. Buyer ID - Id de l'acheteur 10034679/A C71 HOSTED CONTACT CENTRE SERVICES (HCCS) INVITATION TO QUALIFY (ITQ) QUESTIONS AND ANSWERS (Q&A) Q&A 005 ITQ no.: 10034679/A Date: March 10, 2014 Page 1 of 11 HCCS ITQ Questions and Answers Question # Question

Plus en détail

SEVERIN, le spécialiste de l'électroménager, s'invite chez vous. Dossier de presse. Depuis 1892

SEVERIN, le spécialiste de l'électroménager, s'invite chez vous. Dossier de presse. Depuis 1892 SEVERIN, le spécialiste de l'électroménager, s'invite chez vous Dossier de presse Depuis 1892 Ma journée avec SEVERIN SEVERIN, spécialiste de l appareil électroménager, est présent à chaque instant de

Plus en détail

Appel à financement participatif

Appel à financement participatif Appel à financement participatif pour installer des fours solaires de quartier à Saint-Martin-d'Hères (Isère) Communiqué de presse mars 2014 Appel au financement participatif pour finaliser le projet de

Plus en détail

Week-end ardéchois (Safari) - Les volcans du Cantal Le lac des Quatre Cantons

Week-end ardéchois (Safari) - Les volcans du Cantal Le lac des Quatre Cantons Voyages 2015 - Informations pratiques Week-end ardéchois (Safari) - Les volcans du Cantal Le lac des Quatre Cantons Programmes détaillés et précis : Ils vous parviendront après réception de vos inscriptions.

Plus en détail

Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse

Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse Ringier Romandie Service TV commercialise en exclusivité la fenêtre publicitaire en Suisse pour la chaîne de TV TF1. Les Conditions commerciales

Plus en détail

Assurances du REMDUS... 2 Information importante... 2 Création d un comité de gestion au Campus de Longueuil... 3 Le modèle québécois menacé...

Assurances du REMDUS... 2 Information importante... 2 Création d un comité de gestion au Campus de Longueuil... 3 Le modèle québécois menacé... 12 OCTOBRE 2010 Sommaire Assurances du REMDUS... 2 Information importante... 2 Création d un comité de gestion au Campus de Longueuil... 3 Le modèle québécois menacé... 3 Les bourses d implication du REMDUS...

Plus en détail

«So Fair, So good!» *

«So Fair, So good!» * Vitry-sur-Seine avril 2012 Artisans du Monde lance 3 nouvelles boissons rafraîchissantes Bios et Equitables! «So Fair, So good!» * *Si juste, si bon! PRESENTATION DES PRODUITS Nouvelle gamme de boissons

Plus en détail

Les badges de chantier*

Les badges de chantier* Fabienne Muller Université de Strasbourg - Octobre 2013 Les badges de chantier* * Travail réalisé à partir de l'exploitation des questionnaires envoyés aux partenaires concernés par les dispositifs, éventuellement

Plus en détail

Création de son entreprise en Suisse

Création de son entreprise en Suisse Département Office Création de son entreprise en Suisse Patrick Schefer Délégué à la Promotion économique Service de la Promotion économique de Genève Mercredi 19 mars 2014 19.03.2014 - Page 1 Programme

Plus en détail

L'assurance responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants

L'assurance responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants L'assurance responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants Qu'est-ce que l'assurance responsabilité civile? L'assurance responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants (A&D) est

Plus en détail

L'association est indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse. Elle s'interdit

L'association est indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse. Elle s'interdit AMAP d'ourscamp Les Paniers de l'abbaye Article 1. Nom de l'association La dénomination est : Association pour le Maintien de l'agriculture Paysanne d'ourscamp Les Paniers de l'abbaye Son sigle est : AMAP

Plus en détail

KEEZAM 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,... Fiche Animateurs

KEEZAM 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,... Fiche Animateurs KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 8 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,...

Plus en détail

La Matmut, un assureur innovant et compétitif

La Matmut, un assureur innovant et compétitif La Matmut, un assureur innovant et compétitif La conception de notre métier d'assureur est d'accompagner au mieux nos assurés à chaque étape de leur vie. Cela nous conduit à rechercher en permanence des

Plus en détail