Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial"

Transcription

1 Note conceptuelle Forum Social Mondial Tables rondes Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial I. CONTEXTE Tunis ; Mercredi 25 Mars 2015 Le Forum Social Mondial est un espace de débat démocratique d idées, d approfondissement de la réflexion et d articulation de mouvements sociaux à l échelle internationale. La décision du Conseil d organisation du Forum de réaliser l édition 2015 à Tunis a pour but d appuyer les réflexions sur l objectif de consolidation des dynamiques de changements issus de la révolution tunisienne et des mouvements démocratiques dans la région. Pour sa dernière édition en 2013, le Forum a ressemblé plus de représentantes de Organisations de la Société Civile (OSC) provenant de 128 pays. Les deux tables rondes organisées dans le contexte de la journée de réflexion sur «Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial» seront l occasion de discuter de ces thématiques avec les différents acteurs territoriaux, à savoir les autorités locales, les OSC, le secteur privé et les universités et instituts de recherche, les media etc. qui ont un rôle important à jouer dans le développement de leurs territoires. Cette approche participative met en exergue la complémentarité et la valeur ajoutée de chaque participant. Dans plusieurs pays, ces acteurs rencontrent de difficultés à s engager avec les décideurs politiques actifs à leur échelle, ce qui se traduit souvent par une sousexploitation des leurs capacités et par conséquent par la perte des opportunités de développement du territoire. La nouvelle Constitution tunisienne de janvier 2014 présente la participation citoyenne et la décentralisation comme des axes incontournables pour le développement de la Tunisie. Dans ce cadre, les acteurs territoriaux et les autorités locales ont l opportunité de se positionner en tant qu acteurs clé dans la consolidation du nouveau contrat social entre les citoyens et l Etat. Dans le contexte de réforme politique en cours, les collectivités locales, et notamment les régions et les municipalités peuvent devenir des laboratoires en termes de renforcement de la participation sociale pour le développement durable. Le Forum offre ainsi une plateforme unique pour des échanges de réflexion sur le potentiel qu ont les acteurs territoriaux de déclencher des dynamiques de changement positif pour le développement de leur territoire, en collaboration avec les autorités locales. II. LES ORGANISATEURS C est dans cette optique qu un consortium d organisations de la société civile tunisienne (parmi lesquelles : Association Génération Future, Club Unesco Bardo, Tusihan) coordonnées par le Conseil National des Libertés en Tunisie (CNLT) et le Fond de Collectivités Locales pour la Coopération Décentralisée et le Développement Humain Durable de la région de l Ombrie en Italie (FELCOS Umbria), en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie et l Initiative ART 1 du PNUD, organisent à 1 Articulation de Réseaux Territoriaux pour le Développement Humain Durable 1

2 l occasion du Forum Social Mondial une plateforme de discussion autour du rôle des acteurs territoriaux dans le renforcement de la cohésion sociale, de la démocratie et du développement durable. Le Conseil National pour les Libertés en Tunisie (CNLT) est une ONG fondée en 1998 spécialisée dans la protection des droits de l'homme en Tunisie. Déjà très active pendant l ancien régime, le CNLT avait pour mission de dénoncer la violation des droits humains et de fournir de services d appui légale et conseil aux victimes. Aujourd hui, un nouvel axe d intervention s est ajouté à sa mission, via son engagement dans la lutte contre la violence. FELCOS Umbria est une association d autorités locales italiennes qui a pour mission de promouvoir le développement humain durable, à l échelle locale et internationale, à travers la réalisation d initiatives de coopération décentralisée. Active depuis 2007, FELCOS a acquis une capacité significative en termes de mobilisation des différents acteurs territoriaux pour la création de réseaux territoriaux pour le développement humain durable. L initiative ART 2 est un programme global du PNUD qui vise à promouvoir le développement humain durable au niveau local. A cette fin, l Initiative soutien les autorités locales et nationales dans la réalisation des politiques de décentralisation et de développement local à travers la mise en œuvre d un cadre opérationnel et programmatique qui comprend l introduction de mécanismes multi-niveau, multi-secteur et multi-acteur d articulation des politiques au niveau local, national et global. Ces mécanismes ont pour objectif de faciliter l alignement entre les stratégies de développement local national et international, et de promouvoir l adoption d une approche territoriale bénéficiant de l implication active de différents acteurs locaux et internationaux. Présente dans plus de 22 pays, l Initiative doit son succès à l adoption d une méthodologie flexible, qui la rend capable de s adapter aux spécificités politiques, économiques et sociales de chaque région d intervention. Le PNUD considère la participation active de la société civile, des acteurs territoriaux et la croissance économique inclusive, comme des piliers du développement humain durable. Ainsi, le Programme d Appui au Développement Local Intégré et Durable et aux Plateformes d Articulation des Territoires promeut le travail en commun de la pluralité des acteurs d'un territoire donné (les autorités locales, les organisations de la société civile, le milieu universitaire, le secteur privé, les groupes traditionnellement exclus) pour la promotion du développement durable de ce territoire. Le programme adopte ainsi une approche participative qui favorise la cohésion sociale et facilite l implication des acteurs territoriaux dans l identification des priorités de développement humain durable, notamment à travers le processus de localisation des ODD. Les actions du programme visent à contribuer à la réduction de la pauvreté et promouvoir une croissance économique inclusive et durable, ciblant particulièrement les jeunes et les femmes, catégories les plus exposées à la problématique du chômage, ainsi que les personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté. L approche du PNUD par rapport aux OSC consiste à renforcer le professionnalisme et les capacités de la société civile afin que ses travaux et ses attentes soient pris en considération dans le processus transitionnel et qu elle puisse, à terme, au-delà de la période de transition, devenir un acteur incontournable dans le processus de prise de décision publique. Mis en place en 2012, la composante d appui à la société civile et au dialogue du PNUD a ainsi appuyé financièrement et techniquement 200 projets associatifs dans l ensemble des 24 gouvernorats. L ensemble de ces activités a contribué, notamment dans les régions 2 Articulation de Réseaux Territoriaux et pour le Développement Humain Durable 2

3 défavorisées - qui témoignent souvent d une société civile dynamique et volontaire mais dont le professionnalisme reste encore parfois limité, notamment du fait de leur isolement vis-à-vis des pôles d attraction économique et culturel du pays - à renforcer les compétences des OSC, leur permettant de se positionner comme une véritable force de proposition dans le cadre du fonctionnement des nouvelles institutions. III. OBJECTIF Le 25 mars les deux tables rondes serviront de plateforme de discussion sur les contributions des acteurs territoriaux dans la consolidation des dynamiques de changement en faveur de la cohésion sociale et de la promotion d un développement local intégré et durable aux niveaux local, national et mondial. La première table ronde portera sur les contributions que différents acteurs territoriaux et les OSC peuvent apporter à la promotion de la cohésion sociale. Ensuite, après avoir analysé les opportunités liées au renforcement du dialogue entre les acteurs territoriaux, la discussion portera sur l importance du dialogue entre les territoires, notamment entre les acteurs territoriaux de différents territoires. Ainsi, dans le cadre de la deuxième table ronde, la réflexion portera sur les échanges entre les territoires qui contribuent au développement local intégré et durable. Le débat pourra bénéficier de l expérience de différents acteurs actifs dans le domaine de la participation citoyenne en Tunisie et à l étranger. IV. METHODOLOGIE Chaque table ronde durera 3 heures selon le format suivant: 6 interventions de 15 minutes chacune, suivies de 1h30 consacrées au débat avec les participants, de manière à susciter un dialogue interactif entre les différentes partie-prenantes. Il est en effet ici question de privilégier le débat et l interaction des participants, plutôt que l aspect théorique, peu approprié pour ce genre d évènement. Par ailleurs, l idée est de recourir à un format impliquant le recours à l art et à des moyens d information et de sensibilisation ludiques et divertissants, de même que des activités interactives et de proximité, compte tenu du contexte de l évènement et du public visé. La participation au Forum comprend ainsi la réservation d un stand pour le PNUD et ses partenaires, ainsi que d une tente pour la mise en œuvre d activités culturelles et audiovisuelles de sensibilisation sur les questions liées à la cohésion sociale et au dialogue entre les territoires. 3

4 V. LES AXES DE DISCUSSION 1 ère Table Ronde Titre : Quel rôle pour les organisations de la société civile et les autres acteurs territoriaux dans le renforcement de la cohésion sociale? Horaire : 8h30 9h00 : enregistrement des participants 9h30 12h30 : Table Ronde La présence des mécanismes efficaces de participation et redevabilité au sein d institutions transparentes constitue la base pour un système démocratique qui renforce la cohésion sociale. Dans la première table ronde, la réflexion portera ainsi sur le rôle des acteurs territoriaux dans le développement d une gouvernance locale démocratique capable d assurer la participation des citoyens et de garantir la représentativité des groupes marginalisés. En outre, en cette période de transition politique, la Tunisie, comme d autres pays de la région, se retrouve confrontée aux défis importants en termes de cohésion sociale et développement inclusif. La société civile, les autorités locales et les autres acteurs territoriaux constituent les acteurs clés du développement humain intégré et durable et sont aujourd hui appelés à mobiliser les efforts pour pérenniser les acquis de la révolution et limiter les risques de fragilisation de la société et accroissement des inégalités. Enfin, la discussion portera sur le rôle des médias dans le renforcement de la cohésion sociale et leur influence l articulation des dialogues civiques. Modérateur/Modératrice : Intervenants : 1. Le Conseil National des Libertés en Tunisie : «Cohésion sociale et libertés» 2. M. Elyes Ezzine, Directeur Exécutif Club Unesco Bardo : «L engagement des jeunes: un facteur clé pour la pérennisation des acquis de la révolution. Des bonnes pratiques.» 3. M. Saifallah LASRAM, Président de la FNVT (Maire de Tunis): «Les autorités locales sont-elles les mieux placées pour améliorer la cohésion sociale?» (à confirmer) 4. Giulia Micciché, Project Manager SALEMM, Fond provincial de Milan pour la coopération internationale «Réduire la vulnérabilité des mineurs/jeunes à la migration irrégulière à travers le renforcement de systèmes d inclusion sociale, culturelle et économique dans les territoires d origine, impliquant les acteurs publics et de la société civile dans la construction d un système de services sociaux de proximité» 5. Mme Magali Fricaudet, Commission d inclusion social, démocratie participative et droits humains, Espagne : «Une seule voix pour les villes de Cité et gouvernements locaux unis (CGLU) dans le domaine de l inclusion social, la participation citoyenne et la protection des droits de l homme : Comment orienter les autorités locales dans l élaboration des politiques publiques» 6. L Assemblée des départements de France - ADF «étude sur la coopération internationale des collectivités dans le champ de l inclusion économique et sociale» (à confirmer) 4

5 7. M. Antonio Madariaga, Directeur, Corporación Viva la Ciudadanía, Colombie : «Territoires, développement et citoyenneté» 8. Les ressources naturelles quels enjeux et quels défis pour la cohésion sociale? (à confirmer) 9. MENA Media Monitoring: «Le rôle des médias dans le renforcement de la cohésion sociale» (à confirmer) 2ème Table Ronde Titre: Le dialogue entre les territoires dans la promotion du développement durable Horaire : 11h30-14h La promotion du développement humain durable et notamment de la croissance économique et sociale inclusive est un défi commun aux territoires du monde entier. Les projets de coopération décentralisée et les expériences de dialogue entre les territoires permettent ainsi de fournir des réponses partagées, au «Nord» et au «Sud», à ce défi commun et de promouvoir une logique d alliance entre les différents acteurs institutionnels, du secteur privé, de la société civile et des professionnels du monde entier. Ces dialogues contribueront notamment à la définition de l Agenda Post Ainsi, un processus de localisation des Objectifs du Développement Durable (ODD) a été lancé afin de pouvoir opérationnaliser les nouveaux objectifs du développement, de les rendre plus mesurables et plus adaptés aux besoins et priorités des territoires, d assurer que leur identification soit faite à travers un processus inclusif d engagement de tous les acteurs territoriaux, et spécialement des groupes vulnérables et marginalisés, et d assurer la cohérence entre les politiques de développement locales, nationales et les engagements au niveau international. Le débat de la 2ème table ronde fournira aussi l opportunité de discuter les perspectives de la coopération territoriale et d identifier des opportunités de partenariats ainsi que établir la fondation pour des synergies et travail conjoint pour l avenir en Tunisie. Modérateur/Modératrice : Intervenants : 1. M. Giovanni Camilleri, Coordinateur International de l Initiative ART/PNUD: «Localisation de l'agenda POST2015: «Aligner les ODD aux contextes et défis de développement locaux». 2. Mme. Leonor Lopez Vega, Conseillère Technique Principale projet d appui au développement local intégré et durable et aux plateformes d articulation de territoires, PNUD Tunisie : «Espaces de concertation et de coordination au niveau local: un levier pour le développement durable et intégrée, et le partenariat international» 3. Mme Lalini Veerassamy, Joint Migration and Dévelopement Initiative (JMDI/ICMD) : «L importance de la contribution au niveau local ainsi que national des communautés de migrants pour le développement d un territoire : dialogues engagés à distance» 5

6 4. Joseph Flagiello, Président de Fédération italienne de réseaux territoriaux pour le développement et la coopération internationale (RETECO) : «Les réseaux territoriaux : un outil efficace pour faire face à la complexité du développement». 5. Lucia Maddoli, Fond de Collectivités Locales pour le Développement Humain Durable et la Coopération décentralisée (FELCOS): La contribution de la coopération territoriale pour le développement humain durable: l'expérience de «Mediterranean CooBEEration» dans la construction d'une alliance multi-acteurs en soutien à l apiculture pour la sauvegarde de la biodiversité, l'amélioration de la sûreté alimentaire et pour favoriser des opportunités de développement durable dans la Méditerranée» 6. Marie Doutremepuich, Chargée de mission pour la coopération décentralisée «Hérault-Médenine» au Conseil général de l Hérault : Expérience tunisienne de coopération décentralisée avec le département de l Hérault, France (à confirmer) 7. Antonio Zurita, Directeur du Fond Andalusi de Municipalités pour la Solidaritùe Internationale (FAMSI) et Réseau global des Cités et Gouvernements Locaux Unis CGLU «Expériences de coopération territorial en Amérique Latine et au Maroc en appui aux processus de Développement Economique Local» Activités Culturelles Titre : Comment la société civile peut se réapproprier le champ social face à son accaparement par les médias? Lieu : tente du PNUD Horaire : à identifier Spectacle : une petite scène où des téléviseurs éteints ou allumés sont placés sur une table. Un conteur arrive et les éteint si ils sont allumés, puis se met devant et commence à conter une histoire accompagnée de deux musiciens. D autres artistes peuvent se joindre comme un poète qui peut faire une lecture théâtrale ou un rappeur. Le but est de mettre en avant la culture populaire qui s éteint petit à petit et aussi de rappeler que les médias doivent être un outil dans le champ social et non pas être un organe à part entière. Stand Pendant toute la durée du FSM un stand sera mise en place afin de présenter la documentation des organisateurs des activités et leurs partenaires. 6

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable au niveau local, national et mondial

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable au niveau local, national et mondial 25/03/2015 Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable au niveau local, national et mondial Mercredi 25 mars 2015, Amphithéâtre ASN, Faculté

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

En collaboration avec

En collaboration avec En collaboration avec Termes de Référence de l atelier National de partage et d élaboration du cadre stratégique de l Observatoire de la société civile sur la Gouvernance des Terres et des Ressources Naturelles.

Plus en détail

Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture. Conseils sur la mise en œuvre locale de l'agenda 21 de la culture

Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture. Conseils sur la mise en œuvre locale de l'agenda 21 de la culture Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture Conseils sur la mise en œuvre locale de l'agenda 21 de la culture Conseils sur la mise en œuvre locale de l Agenda 21 de la culture Document approuvé

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Date: 10 Novembre 2014 Pays: TUNISIE Description de la consultation: RECRUTEMENT D UN CONSULTANT NATIONAL EXPERT SOCIETE CIVILE Nom du projet: JUSTICE TRANSITIONNELLE

Plus en détail

BELGIQUE. Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées

BELGIQUE. Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées BELGIQUE Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées Ouverture de la Conférence DECLARATION DE S.E. Mme BENEDICTE FRANKINET AMBASSADEUR

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun)

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) Présentation: Achille Ndaimai Atelier International sur les Droits

Plus en détail

Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie. «Systèmes électoraux» Document d information à l attention des ONG intéressées

Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie. «Systèmes électoraux» Document d information à l attention des ONG intéressées Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie «Systèmes électoraux» Kiev, Ukraine, 21-23 octobre 2009 Document d information à l attention des ONG intéressées Le Forum pour l avenir de la

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant)

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) Ce document a pour objectif d harmoniser le mandat et le cadre d action des RECOPE ; d orienter et harmoniser l approche des ONG

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée

Plus en détail

MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA

MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA Préparé par l ARD de Kaolack Dans le Cadre de la Convention PNDL Enda ECOPOP Table des matières Sigles et acronymes

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Partenariat avec le PNUD

Partenariat avec le PNUD Partenariat avec le PNUD Monsieur Saifallah LASRAM, Maire de Tunis et Président de la Fédération Nationale des Villes Tunisiennes, a reçu le mercredi 4 mars 2015 à l'hôtel de Ville, Madame Leonor López

Plus en détail

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE Note Conceptuelle PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE La Tunisie renouvelle son engagement pour le développement et la prospérité de l'afrique et des pays arabes, par l'organisation de la 8ème édition de

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

Elaboration participative des programmes communaux

Elaboration participative des programmes communaux Séminaire Elaboration participative des programmes communaux 29-29 Mars 2014 à Ain Draham Hôtel «Nour El Ain» Première journée : Vendredi 28 Mars Ain Draham Contexte général et objectifs : L Association

Plus en détail

2012-2016 4+4 4+4 2012-2016. Stratégie du Pôle Social. Stratégie du Pôle Social

2012-2016 4+4 4+4 2012-2016. Stratégie du Pôle Social. Stratégie du Pôle Social 2012-2016 Stratégie du Pôle Social 4+4 4+4 Stratégie du Pôle Social 2012-2016 »YɪàL G Ö dg á«é«jgî SG 4+4 2012-2016 Introduction Notre pays entre dans une nouvelle phase de construction d un projet national

Plus en détail

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015]

EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015] EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015] DEUXIÈME CONCOURS INTERNATIONAL D IDÉES POUR LE DÉVELOPPEMENT DU PROGRAMME CULTUREL DU PAVILLON

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 17 DÉCEMBRE 2013 Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Plus en détail

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Déclaration finale de la Réunion mondiale sur l EPT 2014 Accord de Mascate Préambule 1. Nous, ministres, chefs de délégations,

Plus en détail

Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal

Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal Note d orientation Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal Évaluer comment l adaptation aux changements climatiques contribue à la réduction de la pauvreté

Plus en détail

Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes

Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes Contribution de l Institut de coopération pour l éducation des adultes (ICÉA) Juin 2014 2 Table des

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus Séminaire inaugural AUF Bureau Maghreb, Rabat, 25 26 juin 2012 Philippe Ruffio, Agence

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DEVELOPPEMENT LOCAL INCLUSIF?

QU EST-CE QUE LE DEVELOPPEMENT LOCAL INCLUSIF? 4. QU EST-CE QUE LE DEVELOPPEMENT LOCAL INCLUSIF? Un cadre pour une politique de développement local inclusif Le fait de rendre le développement local inclusif pour tous est essentiel pour garantir l égalité

Plus en détail

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix»

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Résumé des résultats clés et réalisations Problématique Prévention des crises et consolidation de la paix : les défis Quelque 1,5 milliard

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

19, Rue du Lac El Biban - Lac 2-1053 Les Berges du Lac Tél.: 71 244 151 - www.haica.tn - contact@haica.tn

19, Rue du Lac El Biban - Lac 2-1053 Les Berges du Lac Tél.: 71 244 151 - www.haica.tn - contact@haica.tn 19, Rue du Lac El Biban - Lac 2-1053 Les Berges du Lac Tél.: 71 244 151 - www.haica.tn - contact@haica.tn La régulation de l audiovisuel La régulation de l audiovisuel a pour objectif de garantir la liberté

Plus en détail

Le contexte : l'agenda post-2015 sur le développement global

Le contexte : l'agenda post-2015 sur le développement global Les Nations Unies et leurs partenaires se sont associés pour rédiger et diffuser un sondage innovant et global, sous le nom de MY WORLD, pour que les citoyens puissent participer au processus d'après -2015,

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015

PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015 PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015 Master 2 développement Licence, master 1 et master 2 droit Licence, master 1 logistique Licence, master 1 et master 2 sciences

Plus en détail

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF A l initiative du Secrétaire général parlementaire, M. Pascal Terrasse et sur proposition du, au terme d une consultation ayant associé

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications 7 ème Conférence Africaine sur la Population JOHANNESBURG AFRIQUE DU SUD, 30 NOV. 4 DEC. 2015 DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE EN AFRIQUE: PERSPECTIVES, OPPORTUNITES ET DEFIS CONTEXTE Organisée

Plus en détail

Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens.

Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens. Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens. Le service Europe Direct comprend : un site web : ec.europa.eu/europedirect/index_fr.htm

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF)

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Charte constitutive de la Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Le 26 novembre 2014 PREAMBULE - Considérant l ampleur et la place prépondérante qu occupent les jeunes dans

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Ce programme a pour objectif de développer l'achat socialement responsable en région PACA :

Ce programme a pour objectif de développer l'achat socialement responsable en région PACA : Ce programme a pour objectif de développer l'achat socialement responsable en région PACA : en valorisant l'offre de services et de produits des entreprises sociales et solidaires de la région PACA pour

Plus en détail

Journée Internationale des Migrants. OIM Tunisie Organisation Internationale pour les Migrations Newsletter Décembre 2013.

Journée Internationale des Migrants. OIM Tunisie Organisation Internationale pour les Migrations Newsletter Décembre 2013. 2 Journée Internationale des Migrants 18 Décembre 2013 Tél. : (+216) 71 860 312 Fax : (+216) 71 962 385 E-mail : PITunis@iom.int Site web : http://www.tn.iom.int OIM Tunisie Organisation Internationale

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

Cas de la Plateforme du Niger

Cas de la Plateforme du Niger Plateformes Nationales de Dialogue entre Acteurs pour l Adaptation de l Agriculture au Changement Climatique Cas de la Plateforme du Niger M me HIMA Fatimatou, Plateforme Paysanne/Niger avril 2013 UNE

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

partenaire(s) 20-21-22 Novembre 2013

partenaire(s) 20-21-22 Novembre 2013 Activité Session de formation en «techniques de communication et de dialogue au sein de la famille : prévention de la violence/éducation sexuelle» Lancement de l opération de formation des adhérentes à

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/CM.38/6 6 avril 2005 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Vingt-quatrième réunion du Comité d experts de la

Plus en détail

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org Le fonds de dotation d Artisans du Monde Faire un don Pour construire un monde plus juste au Nord comme au Sud Titre Crédit photo : Ellas Cuentan www.artisandumonde.org 1 Fonds de dotation d Artisans du

Plus en détail

Le monitoring des médias

Le monitoring des médias Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l Information & de la Communication 2012 Chapitre 10 Le monitoring des médias 221 Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l

Plus en détail

Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking»

Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking» Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking» Cadre général : 24-25 avril 2012, Hôtel NOVOTEL -Tunis Depuis le rapport du Club de Rome sur les limites de la croissance en 1972, l opinion publique

Plus en détail

Notre approche de développement local

Notre approche de développement local Notre approche de développement local Renforcer le pouvoir d agir des personnes et des collectivités La grande marche de la démocratie La Déclaration universelle des droits de l homme adoptée en 1948 affirme

Plus en détail

culture de sécurité industrielle pour une

culture de sécurité industrielle pour une culture de sécurité industrielle pour une Répondre à un enjeu de société es bassins industriels se sont développés autour d un double mouvement d industrialisation et d urbanisation créant un lien direct

Plus en détail

2) Qu est-ce que la cohésion sociale et l inclusion?

2) Qu est-ce que la cohésion sociale et l inclusion? Chantier sur la cohésion sociale et l inclusion dans le cadre des Ateliers des savoirs partagés JUIN 2013 1) Mise en contexte Dans le cadre des Ateliers des savoirs partagés à Saint-Camille, 4 chantiers

Plus en détail

La culture : quatrième pilier du développement durable

La culture : quatrième pilier du développement durable La culture : quatrième pilier du développement durable S'appuyant sur le travail mené de longue date par la Commission de culture de CGLU, sur la Déclaration universelle de l'unesco sur la diversité culturelle

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 2 SEPTEMBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre!

La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre! La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre! Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de

Plus en détail

Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE)

Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE) Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE) Réflexion sur les enjeux municipaux et pistes d action en lien avec le dossier de la petite enfance André

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP La Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) a

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES Programme A -TERMES DE REFERENCE- ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES I. CONTEXTE Le Togo possède une variété

Plus en détail

Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA

Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio III Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA 1. Encadrement et raisons de la présence de la coopération italienne Les raisons qui font de la Tunisie

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

L éducation au développement. Définitions et concepts

L éducation au développement. Définitions et concepts L éducation au développement Définitions et concepts Partenaires de cette publication : Service public fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement Rue des Petits Carmes

Plus en détail

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.277/ESP/4 (Add.1) 277 e session Conseil d administration Genève, mars 2000 Commission de l'emploi et de la politique sociale ESP QUATRIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Ce document a pour objectif de donner quelques repères pour la présentation du projet de club : description, valorisation et priorisation des objectifs.

Plus en détail

Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains

Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains «Pour un nouvel élan du mouvement altermondialiste ouest africain.» Lieu : Ouagadougou Date : du 15

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

EuroMed@Change - Business Roadshow Egypte : "De l'innovation locale à l'internationalisation"

EuroMed@Change - Business Roadshow Egypte : De l'innovation locale à l'internationalisation Having trouble reading this mail? Click here Mai 2014 EuroMed@Change - Business Roadshow Egypte : "De l'innovation locale à l'internationalisation" Dernier d'un cycle de quatre évènements de matchmaking

Plus en détail

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie Les communes sur la scène européenne Après vous avoir présenté le programme citoyen "L Europe pour les citoyens" dans le Mouvement communal de mai 2007, nous vous présentons, ci-dessous, l ensemble des

Plus en détail

Termes de Références pour le Recrutement de consultants- formateurs

Termes de Références pour le Recrutement de consultants- formateurs Termes de Références pour le Recrutement de consultantsformateurs Projet : Soutenir la transition postcrise et l amélioration de la cohésion sociale en initiant une dynamique de réintégration socioéconomique

Plus en détail

«Viens partager ton énergie»

«Viens partager ton énergie» «Viens partager ton énergie» EUROPEAN MOVE WEEK 2013 UNIVERSITÉ PARIS SUD Melissa DUCHEMANN Romain FERMON Master 1 Management des Evénements Loisirs et Sportif Université Paris Sud - Orsay 1 Sommaire I)

Plus en détail

Agenda 21 de la culture du Québec

Agenda 21 de la culture du Québec Agenda 21 de la culture du Québec Table des matières 2 Contexte 4 Introduction 8 Principes pour guider l action 10 Objectifs 11 Partie 1 : L action culturelle dans une perspective de durabilité 12 Partie

Plus en détail

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 17 septembre 2012 Français Original: anglais A/HRC/FMI/2012/2 Conseil des droits de l homme Forum sur les questions relatives aux minorités Cinquième session

Plus en détail

Rapport final IGF-AC, edition 2013, Kinshasa

Rapport final IGF-AC, edition 2013, Kinshasa Rapport final IGF-AC, edition 2013, Kinshasa L an 2013, le 28 et 29 août, s est tenue dans la salle du Campus Numérique Francophone de Kinshasa, le Forum sur la Gouvernance de l Internet en Afrique Centrale,

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 La CONFEMEN a adhéré à l initiative «l Éducation avant tout» du Secrétaire général

Plus en détail

INTERNET ET SANTÉ. Proposition de titre : La certification : un moyen d améliorer la qualité des sites dédiés à la santé

INTERNET ET SANTÉ. Proposition de titre : La certification : un moyen d améliorer la qualité des sites dédiés à la santé QUESTIONS REPONSES INTERNET ET SANTÉ Proposition de titre : La certification : un moyen d améliorer la qualité des sites dédiés à la santé LE CONTEXTE Dispose t-on de données relatives à la fréquentation

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET OBJECTIFS

PRESENTATION DU PROJET OBJECTIFS COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION MOBILISATION CITOYENNE POUR LE SUIVI PARTICIPATIF DU BIP DANS LA REGION DE L EXTREME-NORD N DP1/SUBV/0502013 PRESENTATION DU PROJET

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO L'UNESCO s'appuie sur un éventail aussi large que diversifié de relations de collaboration et de partenariats dans toutes les régions du monde pour s acquitter

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

Sommet mondial de l ONU sur la Société de l Information. Processus de préparation. Réflexions de l Union européenne

Sommet mondial de l ONU sur la Société de l Information. Processus de préparation. Réflexions de l Union européenne Contenu Introduction Sommet mondial de l ONU sur la Société de l Information Processus de préparation Réflexions de l Union européenne Partie A Les thèmes I. Questions pour un Sommet Mondial 3 II. 4 III.

Plus en détail