GUIDE DU DOSSIER ETUDE MARKETING APPLIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE DU DOSSIER ETUDE MARKETING APPLIQUE"

Transcription

1 ANNEE 2015/2016 GUIDE DU DOSSIER ETUDE MARKETING APPLIQUE BACHELOR 3 SEMESTRES 5 & 6 1

2 Vous allez réaliser un audit produit pendant votre année académique. Vous trouverez ci-après les indications pour réussir ce dossier. Ce travail de consultant vous permettra d appliquer l ensemble des théories marketing que vous allez acquérir. Les objectifs de cette 3 ème année BACHELOR étant avant tout de vous permettre de comprendre les mécanismes de l évaluation d une entreprise et de la mise en place de préconisations concrètes dans les choix stratégiques de l entreprise. Ce dossier sera à mener en groupe de 4 étudiants. Il se partagera en deux temps, le temps des constats pour le premier semestre, et ensuite, celui des préconisations et de la valeur ajoutée au deuxième semestre de cette troisième année. Vous trouverez dans ce dossier les objectifs et les outils vous permettant de réaliser cette mission. Bon travail. L ensemble des explications de ce dossier se trouve sur la vidéo Etude Marketing Appliqué 2

3 Les objectifs du dossier Etude Marketing Appliqué Appliquer de manière professionnelle les théories acquises dans le programme, Gérer le travail de groupe, Apprendre la formulation et la hiérarchisation des préconisations, Renforcer l approche transversale entre les différents modules, Exploiter les compétences de l analyse des environnements : Economique et juridique Ouverture d esprit et culture générale Observations et relations humaines Maîtrise des outils relevant des techniques quantitatives et qualitatives de gestion Développer de nouvelles compétences L esprit d analyse L esprit de synthèse L esprit critique L esprit créatif et concret Vous allez devoir choisir un produit (ou service) bien identifié. Vous allez travailler par groupe après validation de la direction pédagogique afin de respecter les données confidentielles des entreprises. Vous devez vous positionner comme consultant, au service d une entreprise. Quelques exemples de produits La Banane CHIQUITA La bouteille d eau minérale EVIAN en plastique de 0.5 l. L I Phone d APPLE La MERCEDES Classe B La tente Quechua 2 secondes La carte d abonnement TCL 3

4 Les suivis L IDRAC s organise pour vous suivre dans cette opération. Votre intervenant de Marketing Stratégique est partie prenante. Ils valideront, avec vous, le choix de votre produit Ils vous aideront à réaliser votre audit Ils corrigeront votre rapport Ils assisteront à vos soutenances Les suivis doivent donc être considérés comme des rendez-vous professionnels. C'est-à-dire qu ils doivent être préparés. Etape 1 : Validation du choix du produit Vous devez présenter une fiche projet à l IDRAC mentionnant : Les noms des étudiants, Le produit choisi, L entreprise concernée, La qualité de votre relation avec cette entreprise Un contact «chef d équipe». Le suivi sera réalisé dans le cadre des interventions «Marketing Appliqué». Etape 2 : Elaboration de l audit Votre suiveur, ainsi que votre responsable pédagogique, restent à votre disposition pour vous aider dans vos démarches. Les suivis inscrits pendant la période de TD s intitulent «Etude Marketing Appliqué». Vous devez particulièrement bien préparer ces rendez-vous pour qu ils soient efficaces. Ces rendez-vous sont évalués dans la note globale. Le rapport L objectif du dossier Etude Marketing Appliqué est d appliquer les outils et techniques d analyse et de prise de décisions stratégiques et marketing en entreprise. C est aussi l occasion d apporter un regard objectif, une analyse de l environnement de l entreprise et vos compétences en matière de conseil et d application de vos savoirs. Le rapport est donc un outil académique : la restitution de vos connaissances et leur validation par l IDRAC, mais aussi un outil professionnel d analyse. Vous devez donc le réaliser comme étant une restitution de professionnels à professionnels, pouvant être présentée à l entreprise. Il peut être aussi un travail préparatoire pour un consultant sénior en stratégie. 4

5 Votre travail se composera de 4 dossiers : - Le dossier 1 : L AUDIT - Le dossier 2 : LES OUTILS DU MARKETING - Le dossier 3 : LE GUIDE D ENTRETIEN - Le dossier 4 : LA SOUTENANCE La forme du rapport La couverture Elle doit impérativement comprendre : - 1 transparent - Sur la page de couverture vous indiquerez lisiblement : o Les prénoms et noms o Votre cycle et l année de promotion o Le nom de votre projet o Le logo IDRAC o Le nom du suiveur La typographie Vous devez utiliser une police de caractère Arial et un interligne de 1.5 lignes. La taille de caractère étant 12. Vous veillerez à aérer votre travail. Les titres peuvent être indiqués avec une taille supérieure, les points secondaires avec une taille inférieure. Evitez d utiliser trop de polices ou des couleurs différentes. Enfin, vous pouvez utiliser la charte graphique de l entreprise. N oubliez pas qu il s agit d un travail professionnel. Numérotation des pages La numérotation débute après le sommaire. Vous l indiquerez en pied de page, qui peut également rappeler le nom de votre projet. Le sommaire Il se place au début du dossier ou juste après les remerciements. Ces derniers doivent être utilisés à bon escient. Attention aux remerciements fleuves où tout le monde est remercié, sans véritable sens. 5

6 Orthographe Plus d une faute par page est inacceptable. Surtout que la plupart peuvent être évitées par les correcteurs orthographiques et surtout une relecture Evitez les phrases trop longues. Contentez-vous de phrases courtes et précises. Soyez «positif». Evitez les phrases mettant en avant des termes négatifs et préférez surtout la possibilité de rendre une situation plus confortable avec vos préconisations. Sources Précisez bien vos sources. Les phrases issues d ouvrages, d articles, doivent être mises «entre guillemets et en italique» et précisez l auteur et la source, soit avec un renvoi en bas de page, soit directement dans le paragraphe (cf la charte anti-plagiat du guide de l étudiant). Pensez à citer également des sources internet. Attention : pas d impression en recto/verso. Le dossier peut être soumis à URKUND (cf guide de l étudiant). La soutenance Vous devez pour soutenir ce dossier avoir une posture professionnelle. L utilisation d une présentation Power Point est nécessaire. Avant de débuter vous veillerez à : - Remettre le dossier 4 : «Soutenance» au Jury - Vous présenter - Présenter votre plan Votre tenue sera en adéquation avec une restitution professionnelle. Pour les éléments du plan, vous référez à la présentation du dossier soutenance à la fin de ce Guide. 6

7 Pourquoi réaliser un audit? DOSSIER 1 L AUDIT Beaucoup d entreprises réalisent des plans marketing sans pour autant vérifier si les moyens ont été correctement affectés et si le plan a été réalisé. Ainsi il convient de comprendre le processus de décision en entreprise : DECIDER ANALYSER AFFECTER CONTROLER Les décisions doivent être évoquées à Court Terme, Moyen Terme et à Long Terme. Lorsque l entreprise se lance dans l étape de l analyse, elle doit la réaliser à plusieurs niveaux : son marché, son environnement et elle-même. Un audit est également nécessaire dans plusieurs cas : avant une vente de la société ou une fusion/absorption, le contrôle du plan marketing, une entrée en bourse ou des ventes de parts de la société. Il est aussi important d avoir un regard externe à la société pour la critiquer que ce soit positivement ou négativement et apporter des solutions concrètes sous forme de recommandations ou préconisations. Ce sera le cas pour ce DOSSIER 1 : L AUDIT. En effet, pour chacune des rubriques suivantes vous indiquerez l ensemble des constats que vous avez réalisés suite à vos travaux de recherches et aux divers entretiens. En parallèle, vous indiquerez quelles préconisations vous donnez à la société. En clair, soit elle doit poursuivre son action, soit elle doit modifier 7

8 sa stratégie, soit elle doit être vigilante sur un point précis, soit elle doit mettre en œuvre de nouvelles politiques, Un auditeur doit donc être neutre. Si vous êtes en formation en alternance pour l entreprise choisie, vous devrez faire abstraction de votre vécu dans la société afin d apporter des éléments les plus objectifs possibles. Il y a deux grands types d audits : L audit de Gestion AUDIT DE GESTION conduit à Décisions Structurelles Et l audit Stratégique AUDIT STRATEGIQUE conduit à Décisions Conjoncturelles Une entreprise qui réalise un audit doit se conformer à quelques règles : 8

9 LES 7 REGLES D OR D UNE ENTREPRISE EN SITUATION D AUDIT REGLE 1 DEFINIR DES OBJECTIFS Le chef d'entreprise doit savoir ce qu'il recherche. L'Auditeur doit venir en aide pour prendre du recul face aux décisions à prendre. REGLE 2 NE PAS CRITIQUER SON AUDIT Il est facile de critiquer son audit lorsque celui-ci ne propose pas la solution qu'avait espérée le Chef d'entreprise. Il doit comprendre que l'audit est avant tout neutre et peut être en désaccord avec ce qu'il pensait. REGLE 3 ETRE TRANSPARENT Annoncer à ses collaborateurs la présence et le but de l'audit. Donner accès à toutes les données. REGLE 4 S'IMPLIQUER DANS L'AUDIT Etre présent aux côtés de l'auditeur. REGLE 5 COMMUNIQUER LES RESULTATS Donner au moins les grandes lignes. REGLE 6 FAIRE! Un rapport doit conclure sur un plan d'action. Même si les raisons peuvent être multiples pour ne rien faire : trop cher, trop compliqué,... REGLE 7 CHANGER LES SITUATIONS, NE PAS BOUSCULER LES HOMMES Un audit sert à donner de nouvelles orientations, une nouvelle organisation,... mais pas à régler des comptes.il ne faut pas se tromper de combat. Maintenant, à vous de jouer et compléter ces rubriques afin de réaliser l audit du produit que vous aurez choisi. I-DIAGNOSTIC EXTERNE 1.1 Le contexte RUBRIQUE PRECONISATIONS L entreprise : situation, marché, métier, domaines d activités (en quelques lignes) Vous indiquerez également quel est le cadre de votre audit concernant la situation de votre entreprise face à son marché, face à l évolution du marketing dans ce marché, ainsi que les principaux points concernant l activité de 9

10 votre société (dernier texte de loi, dernières tendances du marché, ) 1.2 Vos objectifs concernant le diagnostic Présentez ici votre travail en 15 lignes dont le plan. 1.3 Audit de l environnement L étude de la macro environnement A- Les facteurs politiques et économiques a- L internationalisation des marchés Traitez les globalisations de marchés, les joint-ventures, les alliances et les enjeux des marchés internationaux. b- L internationalisation des entreprises Expliquez les tendances des entreprises à s ouvrir vers les marchés internationaux. Est-ce une tendance irréversible? c- Intervention des pouvoirs publics Donnez les tendances : volonté de se désengager progressivement, quel partage des richesses,? Conseils : faites vos précos à partir de l évolution à venir de l Etat, mais aussi des structures internationales : l Union Européenne, l O.M.C, d- Le développement du crédit Faire les constats en général de l évolution des taux de crédits et de fonctionnement de l économie ; puis orienter les recherches en adaptant au secteur : crédit immobilier, crédit à la consommation, crédit d investissement, Conseils : se référer à l analyse financière de l entreprise e- Fluctuation des valeurs mobilières : actions, obligations, L étude de l évolution boursière et des conséquences. Quels sont les grands cycles dans l économie et la bourse? Conséquences sur les entreprises? Conseils : évaluer les changements sur la politique managériale. Cf aux problèmes liés à la crise. 10

11 f- Moyens de production Etudiez les incidences sur les moyens de productions : regroupements, fusions, Incidences au niveau géographique et économique : suivis des clients et gestion des concurrents. g- Politique de services Traitez les différents services actuels qui sont réalisés par les sociétés. Donnez les tendances d évolutions de ces services vis-à-vis des différents intervenants que sont les prescripteurs et les clients. Ce point permettra de mettre en évidence les différentes possibilités d évolution de notre société et des services associés. h- Communication Vous analyserez d une part les voies de communication entre les acteurs : transports de marchandises (fret, maritime, routier, ) puis les moyens de communication (différences entre les communications terrestres, aériennes, ) Vous évaluerez les incidences entre ces possibilités sur l évolution des prix et les rapports vis-à-vis des clients (délais de livraison, sécurité des marchandises, ) i- Répartition de la valeur du produit Vous aborderez le prix du produit et sa répartition entre tous les acteurs. Un prix final tient compte de la T.V.A. (part de l Etat, de la marge du distributeur, de celle du transformateur éventuel, du producteur et du prix de production). Vous donnerez les grandes lignes de la répartition du prix dans le périmètre géographique. Conseils : attention à la structure du prix et aux taxes. Certaines clefs font apparaître des taux très élevés de la part de l Etat (cigarettes, carburants, ) j- Protectionnisme économique et sanctions Comment réagissent les Etats? Quelles mesures sont mises en place? Précisez les lois en vigueur et tenir compte des normes spécifiques à chaque pays pouvant faire apparaître un protectionnisme déguisé. Dans ce même cadre, vous évaluerez les possibilités de sanctions réalisées par les Etats : de l embargo ou le boycott (les Etats-Unis vis-à-vis de certains de nos produits par exemple) à des sanctions plus règlementaires (Code du Commerce) Conseils : veillez à vérifier les normes françaises et celles issues de l Union Européenne pour réaliser vos constats et présenter vos préconisations. 11

12 k- L évolution démographique Donnez les tendances et évolutions démographiques dans les différentes zones géographiques : PVD, Donnez également les évolutions à venir. l- Durée de vie Etudiez les espérances de vie : des entreprises ; des consommateurs et des utilisateurs. Représentation des séniors dans la population (part de la richesse du pays en valeur et en personne ainsi qu en pouvoir d achat) m- Durée du travail Vous traiterez les conséquences de la durée hebdomadaire du travail : loi sur les 35 heures, organisation du travail, compétitivité des entreprises, ainsi que de la durée du travail (âge de la retraite) Conseils : l étude est à porter sur les entreprises et leurs concurrents. Cela nécessite une comparaison avec les autres pays. n- Mobilité géographique Mobilité au niveau interne dans les sociétés. Quelles incidences vis-à-vis des clients et de l organisation des entreprises. Problème de fidélisation des clients, ouverture de nouveaux marchés ou développement (déménageurs) o- Gestion des informations Quels sont les moyens d informations qui existent : dans la société sur son marché, informations des clients, Quel est la fiabilité des informations que l on peut trouver. Conseils : bien penser à vérifier si la mise à jour des informations est bien réalisée, ainsi que sa périodicité. p- Dépenses énergétiques Point devenu important (Grenelle de l Environnement) vous devrez analyser les différents types d énergies utilisés par l entreprise et l évolution des coûts d une part, mais aussi l image transmise aux clients et clients potentiels. 12

13 q- Comportement des consommateurs Il vous faudra étudier les comportements d achat et de consommation. Vous traiterez ainsi des freins et des motivations pour le passage à l acte afin de les connaître pour les utiliser. Conseils : bien penser à réaliser ces constats et préconisations selon les deux niveaux : consommateurs et acheteurs. Selon votre produit, il vous faudra également étudier les achats des intermédiaires (B to B) r- Risques de pénuries Selon votre produit, il se peut que des risques soient importants : pénuries de matière première, pénuries de main d œuvre qualifiée (cas du secteur du bâtiment), s- Avancées technologiques Quels sont les points d avancement de la technologie et les évolutions ayant des conséquences sur les activités des entreprises : les réseaux satellitaires offrant des possibilités de communications pour la transmission de données ainsi que pour la protection et l observation. B- Les facteurs institutionnels a- Les risques de conflits Evaluez les risques dans tous les secteurs : - Risques sociaux : lutte des classes, politique des syndicats, - Risques politiques : étudier la politique nationale et les politiques locales (pensez aux syndicats professionnels, aux organisations par filières conventions collectives, ) ainsi qu aux enjeux internationaux : les conflits militaires. - Risques de communautarisme : problèmes liés aux religions et aux ethnies : refus de certains produits, problèmes de recrutement, b- Aménagement du territoire Vous analyserez la répartition géographique de la 13

14 population : urbanisation et exode rural. Nouvelles tendances du retour vers les campagnes, c- Evolutions sociétales Vous traiterez les points suivants : - Niveau d instruction : connaissances des clients, moyens d informations des consommateurs, maîtrise du savoir-faire, - Rôle de la structure de la population : émancipation de la femme : incidences sur les produits et sur le mix-produit, évolution dans les entreprises émancipation des jeunes : pouvoir d achat des jeunes : évolution du mix rôle de l enfant : tendance de l enfant Roi : évolution du mix. - Sexe : tendance vers la mode unisexe ou non. Adaptation des outils de communication, d- Evolutions des organisations Vous devez traiter les évolutions des organisations : - Politiques : les mesures et les lois, - Du travail : les syndicats professionnels, les filières professionnelles, - Sociales : syndicats ouvriers : rôle et pouvoirs, - Sur la santé : incidence des risques. Attention au principe de précaution (cas des biberons au bisphénol) e- Les tendances et les modes Vous identifierez les modes pouvant influencer l activité de l entreprise ; ainsi que les tendances qui seront plus durables permettant soit de développer son produit, soit de le modifier ou bien encore de créer un nouveau marché. f- Les délits Vous rechercherez les principaux risques délictuels pouvant interférer sur l activité de l entreprise : - La contrefaçon et la copie - Le délit d initié (bourse) - L espionnage industriel - La corruption - Les ententes (exemple : entre entreprises pour Attention : pour toutes ces rubriques, traitez en relation avec la culture professionnelle des pays concernés. 14

15 répondre à un appel d offres) - Travail au noir - La débauche du personnel g- Le lobbying Etablir un tableau P.E.S.T.E.L.S. en conclusion de cette première partie d analyse. Politique Economiques Sociologiques Technologiques Ecologique Législatif Santé Menaces Opportunités Important : n indiquez que les 3 principales Menaces et les 3 principales Opportunités par rubrique. Dans la partie suivante, vous allez devoir placer votre analyse à un nouveau niveau d étude. Après avoir observé la situation environnementale globale, vous allez à présent effectuer une étude des points suivants, au niveau du marché étudié. 1.4 Audit du Marché a- La situation et le climat concurrentiel Bien intégrer la position du marché et l environnement concurrentiel Etablir si la société connaît bien son environnement concurrentiel b- Le marché dans son cycle de vie Etudiez et présentez la courbe de vie du marché. c- Les acteurs Identifiez les acteurs, leurs rôles et leurs comportements stratégiques. 15

16 d- Les avantages concurrentiels Citez les principaux avantages concurrentiels du secteur. e- Fluctuation des valeurs mobilières : actions, obligations, Dans le cas d une entreprise cotée en bourse, analysez l évolution de l action au cours de la dernière année. Si elle n est pas cotée, étudier le principal concurrent côté en bourse, voire d un fournisseur., Conseils : se référer à l analyse financière de l entreprise f- Moyens de production Etudiez les incidences sur les moyens de productions : regroupements, fusions, Incidences au niveau géographique et économique : suivis des clients et gestion des concurrents. Conseils : évaluer les changements sur la politique managériale. Cf aux problèmes liés à la crise. g- Politique de services Traitez les différents services actuels qui sont réalisés par la société et par les principaux acteurs du marché. Donnez les tendances d évolutions de ces services vis-à-vis des différents intervenants que sont les prescripteurs et les clients. Ce point permettra de mettre en évidence les différentes possibilités d évolution de notre société et des services associés. h- Outils de communication Vous analyserez d une part les voies de communication entre les acteurs : transports de marchandises (fret, maritime, routier, ) puis les moyens de communication (différences entre les communications terrestres, aériennes, ) Vous évaluerez les incidences entre ces possibilités sur l évolution des prix et les rapports vis-à-vis des clients (délais de livraison, sécurité des marchandises, ) i- Répartition de la valeur du produit Vous aborderez le prix du produit et sa répartition entre tous les acteurs. Un prix final tient compte de la T.V.A. (part de l Etat, de la marge du distributeur, de celle du transformateur éventuel, du producteur et du prix de production). Vous donnerez les grandes lignes de la Conseils : attention à la structure du prix et aux taxes. Certaines clefs font apparaître des taux très élevés de la part de l Etat 16

17 répartition du prix sur ce secteur. (cigarettes, carburants, ) j- Protectionnisme économique et sanctions Votre marché est-il soumis à un protectionnisme fort? Précisez les lois en vigueur et tenir compte des normes spécifiques à chaque pays pouvant faire apparaître un protectionnisme déguisé. Dans ce même cadre, vous évaluerez les possibilités de sanctions réalisées par les Etats : de l embargo ou le boycott (les Etats-Unis vis-à-vis de certains de nos produits par exemple) à des sanctions plus règlementaires (Code du Commerce) Conseils : veillez à vérifier les normes françaises et celles issues de l Union Européenne pour réaliser vos constats et présenter vos préconisations. k- L évolution démographique Donnez les tendances et évolutions démographiques : des clients, des consommateurs et des prescripteurs. Donnez également les évolutions à venir sur une cible de développement de nos produits. Analyse par rapport aux acteurs du marché et du produit. l- Durée de vie Etudier les espérances de vie : entreprises partenaires (fournisseurs et distributeurs par exemple) des consommateurs et des utilisateurs. Représentation des séniors dans la population (part de la richesse du pays en valeur et en personne ainsi qu en pouvoir d achat) m- Durée du travail Vous traiterez les conséquences de la durée hebdomadaire du travail : loi sur les 35 heures, organisation du travail, compétitivité des entreprises, ainsi que de la durée du travail (âge de la retraite) Conseils : l étude est à porter sur les entreprises et leurs concurrents. Cela nécessite une comparaison avec les autres pays. n- Mobilité géographique Mobilité au niveau interne dans les sociétés. Quelles incidences vis-à-vis des clients et de l organisation des entreprises. Problème de fidélisation des clients, ouverture de nouveaux marchés ou développement (déménageurs) 17

18 o- Gestion des informations Quels sont les moyens d informations qui existent : dans la société sur son marché, informations des clients, Quel est la fiabilité des informations que l on peut trouver. Conseils : bien penser à vérifier si la mise à jour des informations est bien réalisée, ainsi que sa périodicité. p- Dépenses énergétiques Point devenu important (Grenelle de l Environnement) vous devrez analyser les différents types d énergies utilisés par l entreprise et l évolution des coûts d une part, mais aussi l image transmise aux clients et clients potentiels. q- Comportement des consommateurs Il vous faudra étudier les comportements d achat et de consommation. Vous traiterez ainsi des freins et des motivations pour le passage à l acte afin de les connaître pour les utiliser. Conseils : bien penser à réaliser ces constats et préconisations selon les deux niveaux : consommateurs et acheteurs. Selon votre produit, il vous faudra également étudier les achats des intermédiaires (B to B) r- Risques de pénuries Selon votre produit, il se peut que des risques soient importants : pénuries de matière première, pénuries de main d œuvre qualifiée (cas du secteur du bâtiment), s- Avancées technologiques Quels sont les points d avancement de la technologie liés à notre produit (possibilité d évolution du produit, du secteur, ) Cette étude doit être portée sur le produit en général mais aussi sur chacune de ses fonctions. Vous pourrez également traiter les évolutions ayant des conséquences sur les activités des entreprises : les réseaux satellitaires offrant des possibilités de communications pour la transmission de données ainsi que pour la protection et l observation. t- les prescripteurs Nature et rôle des prescripteurs 18

19 1-5 Audit Système d information a- Analyse du traitement et diffusion des informations internes b- Analyse du traitement et diffusion des informations externes c- Analyse des forces et faiblesses du Système d Informations dans l entreprise SYNTHESE DU DIAGNOSTIC EXTERNE Vous traiterez ici un rappel intermédiaire de votre travail. II-DIAGNOSTIC INTERNE 2.1 Le contexte RUBRIQUE PRECONISATIONS Rappel du cadre de l audit et des spécificités du secteur d activité. Situation économique de l entreprise Situation juridique de l entreprise Position de l entreprise dans son cycle de vie 2.2. Objectifs de l audit Vous indiquerez quels sont les objectifs de votre diagnostic Le diagnostic général a- Histoire de la structure Dates clefs Evolution géographique de l influence Evolution de la répartition du capital 19

20 Quel est le projet d entreprise b- Les objectifs de l entreprise Objectifs économiques quantitatifs Vous indiquerez les objectifs de ventes, de chiffre d affaires, d embauche, Objectifs qualitatifs Vous indiquerez les objectifs en termes de rentabilité, de compétitivité, d acquisition de labels, c- Les valeurs de l entreprise Quelles sont les valeurs véhiculées par l entreprise? Quels sont les rites de l entreprise? Quels sont les tabous de l entreprise? Organisation structurelle de l entreprise, évolutions et adéquation avec la stratégie L approche fonctionnelle Evolution qualitative et quantitative de l effectif et nature du climat social. Attentes des salariés. Analyse du patrimoine de l entreprise. Structure du fond de roulement de l entreprise et des capitaux permanents. Répartition des résultats. Principaux ratios financiers. Calcul du B.F.R. Rentabilité. Analyse de la gestion financière. 20

21 III-DIAGNOSTIC COMMERCIAL 3.1. Niveau analytique et stratégique Part du budget consacré aux études de marché Réalisation des études de marché en interne ou soustraitées. Quelles suites aux études : décisions? Quels contrôles à la réalisation des décisions? Comment circule l information et sa mise à jour? Quel positionnement de l entreprise vis-à-vis de l évolution des tendances dans l entreprise? Quelle est l évaluation que l on peut réaliser de ce positionnement en termes de rentabilité, attractivité et compétitivité de la société? (est-ce un positionnement favorable ou défavorable?) Quelle est la stratégie commerciale : unique ou différenciée (selon les produits de l entreprise)? Existe-t-il un plan marketing? Quelles sont les procédures? Qui est responsable de son application? Quelles est la composition du portefeuille clients? Concentration des clients, fidélisation des clients, fréquences d achats, existe-t-il un service client? 3.2. NIVEAU DU MARKETING MIX Audit Produit Réalisez une carte de positionnement perceptuelle Expliquez le positionnement par rapport à la concurrence, quels sont les objectifs de couverture du marché, les objectifs de rentabilité, Diagnostic de la marque du produit Identifiez la marque et son évolution 21

22 Quelle est l image de la marque? Quel est son statut (leader, challenger, ) Quel est l âge de la marque? Quelle est son histoire? Quelle est la relation avec ses clients : transactionnelle (vente), relationnelle (suivi et fidélisation), sociale (la marque apporte un plus à la société)? Diagnostic des 3 valeurs du produit Présentez les 3 valeurs du produit : Valeur d usage : à quoi cela sert Valeur de signe : le design Valeur d attrait : identifiant (nom, couleur, logo, sigle, ) Conseils : Exemple d une casserole : usage : transporte, contienr, transmet de la chaleur signe : couleur attrait : nom et logo de la marque. Diagnostic de l offre produit en promotion et du merchandising Quel merchandising, quel assortiment, PLV, stockage, 3.3. AUDIT PRIX a- objectifs de la politique de tarification Développez en matière de rentabilité et de couverture du marché. Donnez les objectifs en valeur et en volume. Quelle est la stratégie de politique de prix. Validez avec un tableau mettant en rapport le positionnement prix avec le budget communication. Identifiez les contraintes en matière de fixation de prix et déterminer s il existe plusieurs tarifs : exemple 1 tarif mais dégressif selon le nombre de produits achetés, plusieurs tarifs possibles, Les comparaisons de prix doivent être faites à l intérieur de groupes homogènes de produits et à conditions générales et particulières de ventes identiques. 22

23 Si le prix de vente moyen produit diminue. Constatez si les ventes décollent bien. Le prix de vente moyen produit de notre société augmente Le marché des prix décline : quelle politique de prix pratiquer? Vérifiez l incidence sur le part de marché. En théorie elle doit baisser. Etudiez la vitesse du déclin pour vérifier s il va exister un marché de niche et si oui, l évaluer. Quelles sont les tendances en matière de politique tarifaire? b- stratégie prix Identifier la stratégie prix de l entreprise PERFORMANCES - Moyen + PRIX - Moyen + Stratégie de vol Stratégie prix fausse économie Stratégie d économie Stratégie de saler la note Stratégie de prix standard Stratégie rapport qualité prix Stratégie haut de gamme Stratégie prix grande valeur Stratégie de valeur supérieure Attention : une entreprise peut être à cheval sur plusieurs stratégies 23

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE ANNEE 2015/2016 GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE BACHELOR 3 SEMESTRE 6 1 Vous allez effectuer un stage ou une mission en alternance pendant votre année académique. Vous trouverez ci-après les

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Audit stratégique. Démarche méthodologique

Audit stratégique. Démarche méthodologique Audit stratégique Démarche méthodologique La méthode ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT Identifier les opportunités et menaces DIAGNOSTIC DE L ENTREPRISE Identifier les forces et faiblesses POSITIONNEMENT STRATEGIQUE

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 S ommaire Présentation 5 Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 A. Le marketing de l offre 19 B. Le marketing de la demande 20 C. Le marketing de l échange 21 2 Une histoire du marketing

Plus en détail

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 1. Consignes relatives au bon déroulement de votre stage en entreprise : Vous devez adhérer au fonctionnement de l'entreprise

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008. COORDINATEUR : Alain Kruger

ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008. COORDINATEUR : Alain Kruger ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008 COORDINATEUR : Alain Kruger mail : akruger@esg.fr RAPPEL DES DELAIS : Constitution des équipes et des projets Semaine du 21 janvier 2008

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC I. Introduction Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Déroulement de l épreuve de CPPC», vous devez produire

Plus en détail

Conférence Group S - 19/03/2014 Titel Subtitel + auteur L AUDIT SOCIAL, ou comment optimiser ses pratiques sociales 2 1 PROPOS INTRODUCTIFS DÉFINITIONS DE L AUDIT «Forme d observation qui tend à vérifier

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE DESCRIPTION GÉNÉRALE Niveau et conditions d accès Le master MSE (master européen de niveau I délivré par la Fédé*) est préparé en 2 ans pour un étudiant titulaire d un diplôme bac +3 (licence, DEES ou

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Vente

Plus en détail

PARTIE 1 : Diagnostic partiel de l unité commerciale

PARTIE 1 : Diagnostic partiel de l unité commerciale PLAN TYPE DU PDUC v2 Miniintroduction : nom de l UC, lieu, rayon (GMS/GSS) ou service (banque/assurance), tuteur et sa fonction. PARTIE 1 : Diagnostic partiel de l unité commerciale A. Présentation de

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Introduction Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Marketing des services de l information Vos attentes Redéfinir clairement à qui vous vous adressez Mieux connaître les attentes de votre

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE...

Plus en détail

BTS Négociation et Relation Client

BTS Négociation et Relation Client BTS Négociation et Relation Client Contenu de la formation Présentation générale Au centre de formation des Monts du Lyonnais, le BTS Négociation et Relation Client est un BTS en alternance, préparé en

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

LE PROJET D ANIMATION UC1- UC2 UC3 UC4

LE PROJET D ANIMATION UC1- UC2 UC3 UC4 LE PROJET D ANIMATION UC1 UC2 UC3 UC4 Ceci est un document de travail, un outil qui doit vous aider dans la construction de votre réflexion et de votre analyse de l environnement professionnel, en vue

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC Partie 1 : Évaluer le marché (21 points) 1. Établir un diagnostic de ces deux segments de marché. Conclure. (11 points) Diagnostic : 8 points. Marché du bâtiment

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

Management Development International Institute

Management Development International Institute Comprendre l'environnement et élaborer la stratégie Connaître et utiliser les principaux outils et méthodes d'analyse stratégique et de prospective, Comprendre et évaluer le contexte culturel, économique

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

GESTION D UN MAGASIN

GESTION D UN MAGASIN de la formation GESTION D UN MAGASIN Optimiser la performance commerciale du point de vente Connaître les principaux facteurs de performances commerciales Mesurer l impact de la fréquentation sur les résultats

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION BGE Provence Alpes Méditerranée ACCES CONSEIL Siège social 7 rue Gaston FLOTTE 13012 MARSEILLE Tél. : 04 91 90 88 66 Siret : 33447279200103 www.acces-conseil.com REPARTITION DU STAGE

Plus en détail

DEES MARKETING INTERNATIONAL DEESMI. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3

DEES MARKETING INTERNATIONAL DEESMI. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 DEES MARKETING INTERNATIONAL DEESMI Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 Fonction Dans un contexte de forte concurrence, les entreprises doivent réorganiser

Plus en détail

FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN

FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN V032013 Code : GESTRELCLI FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN OBJECTIF FINAL Faire prendre conscience au collaborateur des enjeux de la relation client (satisfaction, fidélisation

Plus en détail

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 1 ; www.fede.org NIVEAU BAC+3

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 1 ; www.fede.org NIVEAU BAC+3 Fonctions DEES MARKETING DEESMA Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 1 ; www.fede.org NIVEAU BAC+3 Dans un contexte de forte concurrence, les entreprises doivent réorganiser

Plus en détail

Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan. Ingénieur chimiste (ESCIL) FORCE DE VENTE DIRECTION ORGANISATION GESTION

Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan. Ingénieur chimiste (ESCIL) FORCE DE VENTE DIRECTION ORGANISATION GESTION Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan Alfred ZEYL Ingénieur chimiste (ESCIL) MBA Northwestern University Docteur en Gestion Professeur Émérite à l ESC Dijon-Bourgogne Consultant. Armand DAYAN

Plus en détail

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC I - Gestion de la relation commerciale MODULE 1 : LA RELATION COMMERCIALE ET SON CONTEXTE La relation commerciale et les unités commerciales L unité commerciale physique La

Plus en détail

Les outils du manager commercial

Les outils du manager commercial OBJECTIFS Améliorer sa force de conviction et asseoir son leadership sur son équipe de collaborateurs mais aussi dans sa relation-clientèle Saisir l importance de la dimension relationnelle comportementale

Plus en détail

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD Façon d utiliser le présent document Cet outil est fourni pour aider les candidats aspirant au titre de (CIM MD ) à évaluer la pertinence de leurs activités de formation continue en ce qui a trait aux

Plus en détail

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER GACO S TP : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER Cas n : SELECTION DES MARCHES CIBLES : AQUALUX / Pour appréhender ces marchés, les critères généraux et spécifiques

Plus en détail

GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES

GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES GESTION DE PROJETS ET ORGANISATION DES ENTREPRISES MAGISTÈRE DE PHYSIQUE FONDAMENTALE MASTER DE PHYSIQUE FONDAMENTALE ET APPLIQUÉE M2 - Accélérateurs de Particules et Interaction avec la Matière M2 - Méthodes

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES

DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) Cet outil «passerelle» a

Plus en détail

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 Table des matières Préface.............................................................................. XV Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 1.1 Force de Vente (F.D.V.)

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

La démarche d intelligence économique

La démarche d intelligence économique PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne RENFORCEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ECONOMIQUE MARINA SAUZET CONSULTANTE

Plus en détail

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard Washington Contenu du STS dossier Iris Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard/Washington

Plus en détail

PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique

PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique Version du 1 er juin 2012 Le référentiel est protégé par les dispositions du Code de la propriété intellectuelle, notamment

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

Mallette du Dirigeant

Mallette du Dirigeant Mallette du Dirigeant Durée : Dates : Horaires : Lieu : Public : Tarif : Effectif : 3 jours (21 heures) de formation collective et 4h d individuel soit 25h au total. Jour 1 : 22 septembre 2014 (7h) Jour

Plus en détail

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Permet de voir les occasions de marché c est-à-dire les places qui restent sur la carte perceptuelle. Enables to see

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN ACHATS STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne dans

Plus en détail

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Attaché commercial commercial marketing www.cpnef.

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Attaché commercial commercial marketing www.cpnef. production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Attaché commercial commercial marketing www.cpnef.info CQP validé par la CPNE de la branche «Production d eaux embouteillées,

Plus en détail

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER Vous êtes chargés d effectuer un stage à l étranger en vue de réaliser principalement des missions commerciales dans un pays étranger : vers un autre pays ; vers la France

Plus en détail

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2 Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard 1 L'ELABORATION DE LA STRATEGIE MARKETING 2 QU'EST-CE QUE LA STRATEGIE MARKETING? Une combinaison cohérente des différents

Plus en détail

Méthodologie du mémoire

Méthodologie du mémoire Méthodologiedumémoire UFRCultureetcommunication LicenceInformationetcommunication Lesenjeuxdumémoire Un enjeu pédagogique: la préprofessionnalisation suppose de la part de l étudiant des facultésd adaptationenmilieuprofessionnel,etuncertainreculquidoitluipermettre,audelà

Plus en détail

1er Prix de la TPE en Arc de Seine

1er Prix de la TPE en Arc de Seine du 22/10/2009 au 22/11/2009 1er Prix de la TPE en Arc de Seine Catégorie : CREATION Dossier à retourner avant le 22/11/2009 à Arc de Seine Entreprises contact@arcdeseine-entreprises.com - 0826 02 09 51

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

GROUPE IDRAC BACHELOR 3 ème année

GROUPE IDRAC BACHELOR 3 ème année GROUPE IDRAC BACHELOR 3 ème année Mai 2015 Diagnostic Stratégique CODE Semestre Nombre heures Nombre crédits Langue d enseignement STRA505 5 20 2 Français Département académique : Stratégie/Economie/Droit

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une entreprise

Plus en détail

GROUPE : CARTEL EUROS 3000 Page 1

GROUPE : CARTEL EUROS 3000 Page 1 GROUPE : CARTEL EUROS 3000 Page 1 Etape 1 : Prise de connaissance de l organisation et du jeu 1. Présentation et déroulement du jeu (dossier de présentation) 2. Caractériser l organisation Quel est son

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 DEES MARKETING DEESMA Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 Fonction Dans un contexte de forte concurrence, les entreprises doivent réorganiser leur approche

Plus en détail

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015 8 formations carrément commerciales Catalogue 2015 8 formations pour : vendre plus et mieux Vendre ses prestations intellectuelles page 4 La relation client dans la gestion de projet page 5 Apprendre à

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

UE Marketing Stratégique

UE Marketing Stratégique UE Marketing Stratégique Modèles et Méthodes du Marketing Stratégique Les différents modèles et méthodes en Marketing Stratégique Introduction Analyse des besoins (du marché de référence) Analyse d attractivité

Plus en détail

FORUM STAGES JOBS EMPLOIS

FORUM STAGES JOBS EMPLOIS FORUM STAGES JOBS EMPLOIS 6 ème édition Mardi 29 Janvier 2013 DE BAC + 1 À BAC + 5 Objectifs Faciliter les contacts entre entreprises et étudiants Communiquer auprès de l ensemble des participants Faciliter

Plus en détail

MarKom. «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates. Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc.

MarKom. «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates. Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc. MarKom «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc.ch 1 Le Centre Valaisan de Perfectionnement Continu (CVPC)

Plus en détail

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 LA DEMARCHE EN MARKETING Le 10 Mars 1999 4 ème Cours {Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 4. LES DIFFERENTS SERVICES

Plus en détail

Agence pour la création d entreprises

Agence pour la création d entreprises Ce document permet de décrire votre modèle économique en toute simplicité. La méthode présentée est celle développée dans l ouvrage : «Business Model Nouvelle Génération» d Alexander Osterwalder et Yves

Plus en détail

TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT

TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT Avertissement : ce document a pour seul objet de faciliter le de repérage des

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

L ORGANISATION COMMERCIALE

L ORGANISATION COMMERCIALE L ORGANISATION COMMERCIALE I. Les structures commerciales L équipe commerciale est définie, au sens large du terme, comme l ensemble des acteurs intervenant dans le processus de vente. Organiser l équipe

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail