Rapport d activité de l Agora Jeunes Citoyens Bruxelles, du 02 au 07 avril 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d activité de l Agora Jeunes Citoyens 2013. Bruxelles, du 02 au 07 avril 2013"

Transcription

1 Rapport d activité de l Agora Jeunes Citoyens 2013 Bruxelles, du 02 au 07 avril 2013

2 La cinquième édition de l Agora Jeunes Citoyens Pour cette cinquième édition de l Agora Jeunes Citoyens, 4 jours d activités, une quarantaine de participant(e)s venus des 4 coins du monde Union Européenne, Europe de l Est, Balkan, Afrique et Québec, 6 formateurs, 5 associations médias et l équipe technique du BIJ, bref, 60 personnes réunies pour agir et parler des injustices sociales dans le monde à travers les médias et nouveaux médias. En prenant comme document de base la Charte Sociale du Conseil de l Europe, le dispositif mis en place cette année, fut expérimental et innovateur, le but étant de parler des injustices sociales et la lutte contre les discours de haine à travers la création de deux personnages virtuels. Les facilitateurs et l équipe média ont dû travailler en collaboration et lier la mise en place des agoras de discussion et des ateliers médias. Les associations médias ont proposé 5 ateliers avec comme outils la radio, le reportage vidéo, l improvisation, un talk show et une stratégie pour l utilisation des médias sociaux. L originalité a été de travailler avec les participant(e)s sur la création de ces personnages qui deviendront les initiateurs, les héros, les prescripteurs d actions citoyennes par les médias dans lequel chacun pourra s incarner et faire passer des messages, des informations, des indignations sur les actualités de son pays et du monde. Dans le même temps, des agoras sur le genre, le racisme, l accès au logement, les discours de haine en ligne, la discrimination ont permis aux participants d échanger et de nourrir une réflexion. Ils ont pu par la suite retranscrire cette réflexion au travers des créations médias.

3 La naissance de M et S Pour la création des personnages virtuels, 4 animations ont été mises en place. D abord un premier travail collectif sur la création d un même cœur où les participants ont pu exprimer leur vision du juste et de l injuste à travers des dessins, symboles et messages puis en discuter. Par la suite, en sous-groupes, les participant(e)s ont travaillé à la construction des personnages. Une des séances avait pour objectif de réfléchir à leur identité (carte d identité), une autre à leur personnalité (âme) et enfin un dernier groupe travaillait sur leur look (corps). De cette réflexion commune ont émergé deux personnages Mil Green et Sea Forest. Ils sont donc officiellement nés durant l Agora Jeunes Citoyens à travers leurs profils facebook, twitter et leurs adresses s. Ils feront référence à des productions médiatiques, seront impliqués et regroupés sur le blog thumblr. Mil Forrest est symbolisé par un M. Il est pacifiste, calme, idéaliste, courageux, brave. Il s exprime toujours sur les évènements injustes qui se produisent dans le monde. C est quelqu un de très pessimiste. Sea Green lui est symbolisé par un W. Il est responsable, intelligent, nerveux, pragmatique et travaille beaucoup. Il met en avant les initiatives et évènements justes.

4 Les Agoras Les participant(e)s avaient la possibilité de participer à des agoras de leurs choix proposées par les facilitateurs et par eux-mêmes pour créer un espace de débat et nourrir les ateliers médias sur la thématique de l accès aux droits sociaux et la lutte contre les injustices et les discriminations. Les participants ont pu confronter leurs idées et exposer la situation dans leur pays. Gender so What? Lors de cette agora, en majorité constituée de femmes, plusieurs aspects on été évoqués, notamment la position des femmes face à l insécurité de l emploi et les types de discrimination auxquels elles sont confrontées. Une des participantes marocaine a témoigné de la situation actuelle dans son pays. Elle a pu transmettre et s indigner de la situation au nord du Maroc où les femmes sont agressées et dénoncées par leurs frères à la police. Par la suite différents sujets ont été évoqués, notamment les violences domestiques, les différences culturelles qu il peut y avoir au niveau de l héritage La question de la discrimination positive et des quotas a également été abordée. Est-ce une bonne chose? Plusieurs avis se sont confrontés. L une des participantes affirme que: «sans la mise en place de ce dispositif il n y aurait pas de femmes dans les partis». Une des solutions qui a été envisagée est l autonomisation des femmes en augmentant l équilibre des genres.

5 Housing is house sweet house? Cette agora a permis d aborder différents aspects sur le logement. La question des différentes visions d habiter en squat, en ville ou en campagne a permis de constater les contrastes qui existent entre les pays. Est apparu le constat paradoxal des sans-abris d un côté et de maisons vides de l autre avec l exemple de l Islande où de nombreux logements sont vides suite à la crise financière. Autre paradoxe, le fait de construire toujours plus de bureaux au détriment du logement. Un focus a été fait sur la situation à Kiev : l aspect économique est un énorme obstacle. On ne construit pas pour tout le monde, les appartements sont petits et gris. Comment permettre aux jeunes un meilleur accès à un logement? Il faut pour cela limiter les coûts à la location et promouvoir l accès à la propriété. Dernière question posée : est-il normal de faire des bénéfices sur un des droits fondamentaux? What is empowerment- Youth participation? De nombreuses questions ont été posées : la responsabilisation des jeunes est elle un transfert de pouvoir? Qui sont les jeunes qui peuvent participer en politique? Comment sélectionner des jeunes leaders représentatifs? La responsabilisation, c est avoir une voix et avoir un positionnement actif au sein de la société et cela permet d avoir une augmentation de la participation des jeunes. Il faut pour cela prendre en compte l ensemble des parties prenantes. Les travailleurs de jeunesse ont besoin de jeunes motivés et doivent encourager leur mise en projet.

6 La consultation est importante dans le processus de décision. Mais il reste des points à clarifier : comment définir la participation des jeunes? Quel est le modèle/ la structure pour la participation des jeunes? Devons-nous responsabiliser les jeunes ou doivent-ils le faire de leurs propres chefs? Pour enclencher la participation et l autonomisation des jeunes, il faut leur donner les clés sans les guider et ne pas décider à leur place, leur laisser les possibilités, leur donner plusieurs options car la participation des jeunes n est pas juste un concept, elle repose sur trois éléments qui constituent la base de cette participation : des connaissances, des compétences et des attitudes. Cet atelier s est achevé par 2 questions : De quelle manière Mil et Sea peuvent-ils participer et quelles sont leurs valeurs? Hate Speech La violence en ligne est-elle justifiée? Enormément de questionnements ont émergé. La question des différences culturelles est un des éléments revenant le plus souvent dans les discours de haine. Les participants ont pu discuter du fait que les médias peuvent- être un outil pour se défendre, dénoncer et contrecarrer les personnes haineuses. Certains font le constat et craignent que le site de la campagne du Conseil de l Europe contre les discours de haine ne soit utilisé que par des personnes intéressées. Il peut être intéressant d avoir plus d évènement dans les espaces publics pour parler de cette thématique et ne discriminer personne.

7 I m not racist but L agora sur les migrations et le racisme proposée par les participants a permis à chacun(e) de pouvoir s exprimer sur: les questions suivantes : qu est ce qu un migrant? Quelles sont les injustices qui touchent les migrants? L ensemble des participants ont évoqué le racisme, leur vision de ce phénomène, les stéréotypes qui sont parfois ancrés au sein d une société, ainsi que le rôle des médias qui nourrissent ces stéréotypes et la peur de l autre. Un des participants bosniaque a pu témoigner de la situation dans son pays où le racisme est prégnant. Les solutions proposées pour faire face aux situations de racisme : l humour, le rôle de l éducation et des communautés. L ensemble des agoras a permis aux participants de pouvoir nourrir les ateliers médias et de créer différentes productions présentées lors de la dernière journée des Mannekenpis Awards.

8 Les ateliers de création médias Lors de la cérémonie des Mannekenpis Awards, les créations des participants furent présentées. Les voici : Radio Awards: Nous avons pu écouter les résultats du travail des participants et notamment un clip incorporant les deux personnages construits tout au long de l AJC, Mil et Sea. Les thématiques étaient la protection de l environnement et les coupures de budgets qui touchent le secteur de la santé. Reportage Awards Les participants ont présenté 3 courts métrages. Une première vidéo où Mil Forrest donne son avis sur l accès au logement. Une seconde plus poétique sur un quartier de Molenbeek. Dans la dernière vidéo ils ont interviewés un commerçant du quartier. Il témoigne de la vision qu on a de celui-ci : «Le canal c est une frontière, Molenbeek est exclue des autres quartiers, les médias créent et jouent sur cette peur»

9 Talk Show Entrevue avec les participants de l AJC sur la participation des jeunes avec comme question de fond : est-ce que l éducation peut être une solution pour lutter contre les injustices sociales? La discussion a notamment porté sur un rapide état des lieux de l exclusion sociale en Serbie et en Belgique. Pour finir, un dernier clip a été projeté sur la discrimination et l immigration. Improvisation L atelier a permis aux participant(e)s d être créatifs/ves et de laisser place à leur imagination. Après plusieurs jeux de rôles, ils ont improvisé plusieurs courts métrages. Ces derniers questionnent sur la situation des sans-papiers et l accès au logement. Mil and Sea, interviewés, commentent et expliquent leurs points de vue sur la situation actuelle. Un autre a abordé la question du logement et le phénomène de gentrification.

10 La stratégie en ligne : tous les résultats et outils mis en place pour faire vivre Mil and Sea. Ce groupe transversal avait pour objectif de rassembler toutes les productions et réflexions qui pouvaient se faire dans les autres ateliers et d exploiter cela à travers les personnages. De plus, le but était de penser et mettre en place une stratégie pour l après AJC. Le groupe a donc fait le choix de plusieurs médias sociaux Facebook, Google Drive, Blog, adresses mail. Pour faire vivre les personnages. Une Charte Wedia a été créée pour les personnages. La Charte et l éthique des médias En concertation avec l ensemble des participants, la Charte a pu être confrontée et discutée lors d un atelier «Café du monde» sur l éthique de cette Charte et des médias. 4 tables avec 4 focus ont permis aux participant(e)s de réfléchir sur les commentaires et les postes, l objectivité et la subjectivité, les règles d utilisation, la régulation et la gestion des personnages. Le résultat de cette concertation dynamique et productive est la création d un document de 19 articles permettant d avoir un cadre auquel se référer. Vous trouverez la Charte en annexe.

11 De futurs partenariats Un moment consacré : à la mise en réseau où plusieurs projets ont émergé Une visite d étude au Maroc Visiter les associations Marocaines qui luttent pour les droits de l Homme. Créer un lien entre associations Belges et Marocaines. Documenter une visite d études par des vidéos et photos reportage. Un programme d échange entre des jeunes Kényans et Européens Sous la forme d un TV show, proposition d une rencontre à propos des mythes et des réalités de vie entre deux pays. Ils souhaitent aborder les questions de l immigration, la dépendance entre la famille et les enfants et le mythe d une meilleure vie à l étranger. Build up your future Un projet de promotion de l inclusion sociale des jeunes avec moins d opportunités, pour combattre la pauvreté, la marginalisation, casser les stéréotypes avec comme outil pédagogique la méthode de l éducation non formelle. Groupe cible : 30 jeunes entre 18 et 30 ans de Moldavie, Autriche, Arménie, Biélorussie, Serbie, Turquie, Italie et un autre pays de l Union européenne. - Création d une mosaïque de témoignages entre le Québec et la Belgique Une mise en commun de vidéos de témoignages et une sensibilisation des jeunes sur la problématique du genre et les discours de haine en ligne.

12 Conclusion L Agora Jeunes Citoyens s est terminée par un moment d évaluation de ces quatre jours. Chacun a pu s exprimer sur les points qui pourraient être améliorés pour les prochaines AJC, les participant(e)s ont jugé le programme plus ou moins équilibré, mais pour certain il n y a pas eu assez de temps pour aller en profondeur dans les sujets. La majorité était satisfaite de l AJC. Cependant certain(e)s des participants auraient souhaité avoir plus de temps également pour les ateliers médias. Ils/elles ont apprécié de rencontrer de nouvelles personnes, idées, règles ainsi que les animations. «I m not racist but». Les Agoras étaient un moment très important pour pouvoir discuter de certaines thématiques. Certains ont trouvé regrettable de ne pas avoir pu faire émerger des idées concrètes notamment pour l Agora Pour la majorité des participants leur vision des médias sociaux n a pas changé. Certains ont découvert les aspects négatifs des médias et souhaitent développer des projets à ce propos. D autres ont appris comment utiliser les médias. Certain(e)s estiment être plus ouverts et compétents sur la thématique. Ils savent maintenant comment les utiliser et transférer des connaissances à un groupe cible. Enfin ils estiment que c est une chance d avoir eu la possibilité d apprendre à utiliser de nouveaux outils et d avoir la chance de pouvoir utiliser les médias.

13 Quelques témoignages Kseniya (Belarus): Je voudrais vous remercier pour l organisation de qualité et pour les ateliers medias, le notre était le meilleur. Tous mes amis ont été impressionné par mes capacités de narrateur» Isabelle, (Belgique): Merci à toi Thierry et à l équipe du BIJ pour cette semaine riche en rencontres, en partage d expérience et d idées, et en nouvelles connaissances. Dejan (Bosnie-Herzégovine): Je voudrais vous remercier à nouveau, plus particulièrement les organisateurs de l AJC, je suis reconnaissant d avoir eu la chance de vous rencontrer Manu (Belgique): «Encore un tout grand merci à vous pour cette agora, je suis heureuse d avoir rencontré tous ces jeunes avec qui, c est certain, des partenariats divers se mettront en place»

14 Et pour les curieux/ses Le site du Bureau International Jeunesse : Textes de bases sur les droits sociaux : La Déclaration Universelle des Droits de l Homme : La Convention Européenne sur les Droits de l Homme : Charte Sociale Européenne : Et Mil et Sea :

15 Un tout grand merci à l ensemble de l équipe des facilitateurs, du pôle média, de l équipe du BIJ et bien sûrs aux participants sans qui rien n aurait été possible!

16 Annexe Wedia Characters Guideline Post and comments 1. Posts. Mil and Sea must inform or exchange but can t post promotional content with commercial goal but can promote NPO. Mil and Sea must promote diversity and human rights. 2. If Mil and Sea post content (a video, a photo, or other things) they must post a comment with it! 3. Mil and Sea will work towards actively including people oppressed and /or issues from countries not represented on the AJC Mil and Sea haven t limit to publish post and comments, but remember than the quality it s more important than the quantity. 5. Comments. Mil and Sea will not be seen to stimulate racism and discrimination and make every effort to avoid stereotypes. Objectivity and subjectivity 6. Objectivity. If Mil and Sea want to inform us, they must give the sources of the informations they post. And they try to respect all the points of view. 7. Subjectivity. If Mil and Sea become involved and participate in campaigns, they must explain why they are involved in the cause. Reflexifity and transparence. Mil and Sea have to explain the informations they post and help other people to undestrand with feelings, example, opinions. They must be open to discuss. Mil and Sea can change opinions if they explain the process of the reflexion. Characters and tools 8. Characters : If Mil and Sea appears in a post, they must be recognizable by their own symbol. 9. Mil and Sea have a Facebook profile, a Twitter profile and a Tumblr profile. But they can live and participate in real life and in other ways but always through the thematic of the social exclusion. 10. Mil and Sea has no imposed gender, come from all countries, respects human rights, has no sexual preferences, has a variety of different abilities and has many hobbies and all the passions to engage in a wide range of activities and interests. Let s respect that when you are using them. 11. Mil and Sea can speak all the languages but try to be the most understandable for all the participants. They try to use two languages when they posts something. If it s not possible, participants can help (solidarity).

17 12. Mil and Sea don t invite friends. The participants suggest to their own friends. 13. Fair and Unfair : differences between the two characters : Each character adapts their speach relative to the content of the post. Mil Forrest is always seeing the unfair side of things (pessimist) Sea Green is always seeing the fair side of things (optimist) Example : You want to post a video about an association fighting against racism at school. If you use Sea, your comment wil be : Oh that s a lovely organisation that is fighting against racism at school. This fight is really important for me! If you use Mil, your comment will be : Oh I cant believe that racism still existes at school. Look at this video! 14. The end of the experience has not been decided. The participants will decide later how the characters xill stop to post. Regulation and personnal involvement 15. Regulation : All the participants of the AJC 2013 have the access to the accounts. 1 (We promote the freedom in posts and comments if it s ok and fits with this charter and characters.) 16. A comite will be created with 5 or 10 participants form the AJC. This comite will manage the redaction and the diffusion in the profiles. They are free to keep the characters alive. For the other participants, they can send mail to the redaction if they want express some ideas with the Sea or Mil s profil. 17. The media partners will broadcast regularly the ajc s productions on the Fb profiles and on the tumblr profiles. 18. Personnal involvement : As social medias users, everybody has try to react to the posts and to give characters active. Participants who don t want to use social media can use the Sea and Mil s profil.

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 1 (for C/C+ grade) Question 2 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 3 Subject: Topic: French Writing In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world Votre entrée dans le monde des plombiers Entering a plumber world Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Quelle est la principale différence entre l université et le marché du travail? What is the main difference

Plus en détail

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS FOCUS GROUPE: Sociétés Privées qui Utilisent Services de Transport Terrestre et/ou PAD Groupe A Routes et Port Les questions de Sections

Plus en détail

Digital Marketing School Namur, 20/03/14 Liège, 02/04/14

Digital Marketing School Namur, 20/03/14 Liège, 02/04/14 Digital Marketing School Namur, 20/03/14 Liège, 02/04/14 http://be.linkedin.com/in/xavierbartholome/ http://about.me/barthox http://www.c2o2.be xavier@c2o2.be @c2o2_be / @barthox Linkedin pourquoi faire?

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

The Skill of Reading French

The Skill of Reading French The Skill of Reading French By the end of this session... ALL of you will be able to recognise words A LOT of you will be able to recognise simple phrases SOME of you will be able to translate a longer

Plus en détail

Les Plus Belles Chansons, France Gall, Warner France, 1994 (amazon.com).

Les Plus Belles Chansons, France Gall, Warner France, 1994 (amazon.com). Page 1 of 7 LESSON PLAN Teacher: Bob Ponterio School: SUNY Cortland LESSON TITLE: : DO commands LESSON SKILL TARGETED: Direct object commands (PACE) CLASS LEVEL: FRE 102-2nd semester beginning French TARGETED

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Comment développer des politiques et actions équitables et inclusives en s appuyant sur la culture?

Comment développer des politiques et actions équitables et inclusives en s appuyant sur la culture? Comment développer des politiques et actions équitables et inclusives en s appuyant sur la culture? 1 Protéger et promouvoir la créativité de l humanité Uncontacted tribe discovered in Brazilian Amazon,

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

Retired Rock Star Presents Programme for Schools

Retired Rock Star Presents Programme for Schools Séquence 12 Public cible 2 de, 1 e / Écouter : B1+ ; Écrire : B1 Retired Rock Star Presents Programme for Schools Le célèbre musicien du groupe Pink Floyd, Roger Waters, présente son programme pour les

Plus en détail

LA PERSONNE SPÉCIALE

LA PERSONNE SPÉCIALE LA PERSONNE SPÉCIALE These first questions give us some basic information about you. They set the stage and help us to begin to get to know you. 1. Comment tu t appelles? What is your name? Je m appelle

Plus en détail

British Council LearnEnglish Online

British Council LearnEnglish Online British Council LearnEnglish Online Kiros Langston, English Programmes Manager, British Council Tunisia Nick Cherkas, English Programmes Manager, British Council Morocco British Council LearnEnglish Online

Plus en détail

Comprehensive study on Internet related issues / Étude détaillée sur les questions relatives à l Internet. November/Novembre 2014

Comprehensive study on Internet related issues / Étude détaillée sur les questions relatives à l Internet. November/Novembre 2014 Comprehensive study on Internet related issues / November/Novembre 2014 Étude détaillée sur les questions relatives à l Internet 1 Study scope / Domaines de l'étude 1. Access to Information and Knowledge

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 4 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Des villes, des pays et des continents.

Des villes, des pays et des continents. > Des villes, des pays et des continents. Towns, countries and continents. les pays et les provinces les villes la provenance vocabulaire Vous habitez où? En Europe. Où ça, en Europe? Au Portugal. Où ça

Plus en détail

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations.

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. CHAPITRE 3 Nom Date 1 Vocabulaire Mots 1 PENDANT ET APRES LES COURS 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. 1 Patrick arrive à l école à huit heures. 2 Il passe la journée

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service

CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service 1 09.11.2015 Table des matières 1 Solution PMM... 3 2 Réception et utilisation du message quotidien... 3 3 Portail de gestion de votre profil PMM...

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her.

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI VOCABULAIRE Mots 1 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. You may want to use some of the following words Paris petite

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Contents National 5 French Reading; Context: Employability

Contents National 5 French Reading; Context: Employability Contents National 5 French Reading; Context: Employability (questions extracted from Credit past papers) Question Topic Jobs (Vincent Pernaud; radio presenter) Jobs (Marie-Laure Lesage; Concierge d hôtel

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL 21 SEPTEMBER 2015 TO 23 JUNE 2016 Campus de la Grande Boissière Route de Chêne 62 1208 Geneva Ecole Internationale de Genève International School of Geneva WELCOME campus offers different levels of French

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form Catégories - Category Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication Interne / Internal Communication film Film

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Web search. Course Organization. 4 July 2011. 1 / 7 Pierre Senellart Licence de droits d usage

Web search. Course Organization. 4 July 2011. 1 / 7 Pierre Senellart Licence de droits d usage Web search Course Organization 1 / 7 Pierre Senellart Course scope Introduction to the technologies of Web search engines Prerequisites: basic math and computer science Labs prerequisites: Java programming

Plus en détail

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum :

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum : Dev4Plan1 Le Plan De Leçon 1. Information : Course : Français Cadre Niveau : Septième Année Unité : Mes Relations Interpersonnelles Thème du Leçon : Les Adjectifs Descriptifs Date : Temps : 55 minutes

Plus en détail

La recherche informatique et la rédaction

La recherche informatique et la rédaction Présentation du projet La recherche informatique et la rédaction Atelier 519 Congrès de l AQIFGA 2014 Commission scolaire des Hautes-Rivières 11/04/2014 1 2 Présentation du projet La recherche informatique

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

French Three Unit Four Review

French Three Unit Four Review Name Class Period French Three Unit Four Review 1. I can discuss with other people about what to do, where to go, and when to meet (Accept or reject invitations, discuss where to go, invite someone to

Plus en détail

Les réseaux sociaux. Genma. October 9, 2015. This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License.

Les réseaux sociaux. Genma. October 9, 2015. This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Les réseaux sociaux Genma October 9, 2015 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Introduction Comprendre les réseaux sociaux? Internet comment

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Animations /Formations

Animations /Formations Animations /Formations DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. Démocratie? La sécu? Institutions? Énergie? Communes? DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. MOC-CIEP Liège -Huy-Waremme

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Guide d'entretien de Recrutement

Guide d'entretien de Recrutement Guide d'entretien de Recrutement L'entretien de recrutement doit permettre à votre entreprise de recruter les meilleurs talents en toute objectivité, en respectant la loi et en évitant toute discrimination.

Plus en détail

Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche. M e Giovanna Spataro, associée

Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche. M e Giovanna Spataro, associée Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche M e Giovanna Spataro, associée 4 avril 2014 LES RÉSEAUX SOCIAUX 2 DÉFINITION Marque de commerce Article 2 de la Loi sur

Plus en détail

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France)

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Provence-Alpes-Côte d Azur Une Région à fortes disparités / A lot of disparities Population: 5 000 000 80% sur le littoral

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp D après une initiative de Champ AGJIR Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp www.remplachamp.fr Contacts : Sylvain DURIEZ, Président de Champ AGJIR, president@champagjir.fr Jacques

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT NOMS: PRÉNOM: DATE DE NAISSANCE: LIEU DE NAISSANCE: ADRESSE: TÉLÉPHONE FIXE: PORTABLE: COURRIER ÉLECTRONIQUE: PERSONNE À CONTACTER EN ESPAGNE EN CAS D URGENCE: TÉLÉPHONE EN

Plus en détail

Informations principales / Main information

Informations principales / Main information Fiche d Inscription Entry Form À renvoyer avant le 15 Octobre 2015 Deadline October 15th 2015 Dans quelle catégorie participez-vous? In what category do you participate? Institutionnel / Corporate Marketing

Plus en détail

Jeunesse et cohésion sociale

Jeunesse et cohésion sociale Jeunesse et cohésion sociale Pôle intégration 11/06/2014 1 La déléguée à l intégration Mission globale Offrir un accueil personnalisé aux nouveaux habitants Encourager l engagement citoyen des migrants

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire destiné à l Agence française de lutte contre le dopage 229, bd Saint Germain 75007 PARIS Tél. 01.40.62.76.76 Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire

Plus en détail

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Girls and Boys, Women and Men - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Filles et garçons, femmes et hommes - respecter les différences, promouvoir l égalité et partager les

Plus en détail

Le Ballon Rouge. Voici les catégories et les mots dont vous avez besoin pour le film, Le Ballon Rouge. Mémorisez tout le vocabulaire!

Le Ballon Rouge. Voici les catégories et les mots dont vous avez besoin pour le film, Le Ballon Rouge. Mémorisez tout le vocabulaire! Le Ballon Rouge Les numéros / les chiffres de 1 à 100 Voici les catégories et les mots dont vous avez besoin pour le film, Le Ballon Rouge Here are the categories and the words you need from the film,

Plus en détail

Concours SLAM POÉSIE de l AAFQ Slam poetry Contest. À Vous La Parole! Let s hear it from you!

Concours SLAM POÉSIE de l AAFQ Slam poetry Contest. À Vous La Parole! Let s hear it from you! Concours SLAM POÉSIE de l AAFQ Slam poetry Contest À Vous La Parole! Let s hear it from you! Concours SLAM POÉSIE de l AAFQ À vous la parole! L Association d Anémie Falciforme du Québec lance son premier

Plus en détail

Manuel de Candidature

Manuel de Candidature Manuel de Candidature Qu est ce que Jamaity Awards? Page 2 Les Prix Jamaity Awards Page 3 Procédure de candidature Page 5 Comment postuler? Page 6 1 Qu est ce que Jamaity Awards? 2 Jamaity Awards est

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS?

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? Le DynDNS (Dynamic Domain Name Server) sert à attribuer un nom de domaine à une adresse ip dynamique. Chaque ordinateur utilise une adresse ip pour communiquer sur le réseau.

Plus en détail

Placement test for those considering enrolment into the French 2 nd Yr course at Professional and Continuing Education (PCE)

Placement test for those considering enrolment into the French 2 nd Yr course at Professional and Continuing Education (PCE) Professional and Continuing Education Placement test for those considering enrolment into the French 2 nd Yr course at Professional and Continuing Education (PCE) Ideally, this placement test is to be

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Génie Logiciel et Gestion de Projets

Génie Logiciel et Gestion de Projets Génie Logiciel et Gestion de Projets INFO-F-407 Ragnhild Van Der Straeten 2007-2008 ULB 1 1 Génie Logiciel et Gestion de Projets Organisation 2 2 Ragnhild Van Der Straeten VUB, 4K209 Campus Etterbeek rvdstrae@vub.ac.be

Plus en détail

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale Kigali 3rd EuroAfriCa-ICT Awareness Workshop Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale «cas de la RD CONGO» Par Benjamin MURHESA CIBALONZA IT Manager / Radio Maendemeo Bukavu DR Congo 1 Introduction

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine Journée «Promotion d une économie territoriale coopérante pour lutter contre la pauvreté et l exclusion sociale.» Vers des P Actes européens. Réunion accueillie par le Comité des Régions européennes Bruxelles,

Plus en détail

CLUB DE GYMNASTIQUE ARTISTIQUE GADBOIS. Bulletin. Hiver 2013. Newsletter. Adresse postale: 151 rue Atwater C.P. 72129 Montréal, PQ H3J 2Z6

CLUB DE GYMNASTIQUE ARTISTIQUE GADBOIS. Bulletin. Hiver 2013. Newsletter. Adresse postale: 151 rue Atwater C.P. 72129 Montréal, PQ H3J 2Z6 CLUB DE GYMNASTIQUE! Bulletin Hiver 2013 Newsletter Winter 2013 514.872.3043 info@gymgadbois.com Rappel de nos heures d ouverture au club de gym Gadbois: Semaine: 13:30-20:00 Fin de semaine: 9:00-14:00

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

Résoudre les problèmes de communication

Résoudre les problèmes de communication Fiche 11 Résoudre les problèmes de communication «Il n y a pas d amour sans histoire 1», et il n y a pas de communication sans problème. Cela vaut pour le français comme pour l anglais. Seulement, comme

Plus en détail

Préambule. Situation actuelle à la FBM

Préambule. Situation actuelle à la FBM Pland action«agirpourl égalité» delafacultédebiologieetdemédecinedel UniversitédeLausanne danslecadredela«vision50/50»deladirectiondel UNIL Préambule SituationactuelleàlaFBM Pland action«agirpourl égalité»

Plus en détail

SwitchMed Connect 2015 Communication Kit Newsletter, Twitter, Facebook and Linkedin templates. English - Français

SwitchMed Connect 2015 Communication Kit Newsletter, Twitter, Facebook and Linkedin templates. English - Français SwitchMed Connect 2015 Communication Kit Newsletter, Twitter, Facebook and Linkedin templates 1 English - Français English - (French below) A. Newsletter templates Title: SwitchMed Connect: Join the first

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

Déclaration conjointe à l UE et aux Etats membres. Combattre la discrimination et garantir l égalité pour tous

Déclaration conjointe à l UE et aux Etats membres. Combattre la discrimination et garantir l égalité pour tous Déclaration conjointe à l UE et aux Etats membres Combattre la discrimination et garantir l égalité pour tous octobre 2009 Résumé 1. Adopter le projet proposé d article 13 de la directive sur la non-discrimination

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Usage guidelines. About Google Book Search

Usage guidelines. About Google Book Search This is a digital copy of a book that was preserved for generations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project to make the world s books discoverable online. It has

Plus en détail

A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

FOUNDATION CERTIFICATE OF SECONDARY EDUCATION UNIT 1 - RELATIONSHIPS, FAMILY AND FRIENDS (FRENCH) LISTENING (SPECIMEN) LEVEL 4.

FOUNDATION CERTIFICATE OF SECONDARY EDUCATION UNIT 1 - RELATIONSHIPS, FAMILY AND FRIENDS (FRENCH) LISTENING (SPECIMEN) LEVEL 4. FOUNDTION ERTIFITE OF SEONDRY EDUTION UNIT 1 - RELTIONSHIPS, FMILY ND FRIENDS (FRENH) LISTENING (SPEIMEN) LEVEL 4 NME TOTL MRK: NDIDTE NUMBER ENTRE NUMBER 10 Task 1 Personal details What does this girl

Plus en détail

Tomorrow s Classrom. IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch

Tomorrow s Classrom. IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch Tomorrow s Classrom IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch MOOC in graphic novel design MOOC en bande dessinée Workshop on peer-reading issues.

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE L accès à l information est un droit fondamental de tout apprenant, présentant ou non un handicap et/ou un besoin

Plus en détail

ALGERIA / ALGÉRIE Accord Algérie - Canada

ALGERIA / ALGÉRIE Accord Algérie - Canada 2. Public funding for the industry 2. Les aides publiques à l industrie 2.5. International cooperation 2.5. Coopération internationale 2.5.1. Co-production agreements 2.5.1. Accords de coproduction 2.5.1.6.

Plus en détail

ABOUT US our philosophy

ABOUT US our philosophy ABOUT US our philosophy Lorem Ipsum established fact that and web page editors now readable content of a page when looking at its layout. Content here, making it look like readable English the point of

Plus en détail

Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION

Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION Sur la plateforme KS, les clients de la veille peuvent s abonner aux thématiques qu ils souhaitent. Ils peuvent

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

* Debra Madill. * Dany Germain. Enseignante en anglais Centre L Horizon (CSOB) Conseiller pédagogique Commission scolaire Harricana

* Debra Madill. * Dany Germain. Enseignante en anglais Centre L Horizon (CSOB) Conseiller pédagogique Commission scolaire Harricana * Dany Germain Conseiller pédagogique Commission scolaire Harricana * Debra Madill Enseignante en anglais Centre L Horizon (CSOB) Par Debra Madill Le 7 avril 2015 http://www.azrielifoundation.org/ Le programme

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE Travail remis à JEAN-CLAUDE LESSARD Dans le cadre du cours FPM1550-33 Sensibilisation à la réalité

Plus en détail

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Avant d entrer dans le vif du sujet, je vous présenterai rapidement la CIJOC, puis je vous donnerai quelques exemples de

Plus en détail

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Perceptions de perte de confiance dans la littérature récente: des exemples

Plus en détail

Jeunesse et cohésion sociale

Jeunesse et cohésion sociale Jeunesse et cohésion sociale La déléguée à l intégration 02/10/2013 1 La déléguée à l intégration Mission globale Offrir un accueil personnalisé aux nouveaux habitants Encourager l engagement citoyen des

Plus en détail

Avec l histoire de la mise en œuvre par la D re Megan Ward, du Bureau de santé de la région de Peel

Avec l histoire de la mise en œuvre par la D re Megan Ward, du Bureau de santé de la région de Peel Utiliser l outil d évaluation de l applicabilité et de la transférabilité des données probantes du Centre de collaboration nationale des méthodes et outils Avec l histoire de la mise en œuvre par la D

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail