Rapport d activité de l Agora Jeunes Citoyens Bruxelles, du 02 au 07 avril 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d activité de l Agora Jeunes Citoyens 2013. Bruxelles, du 02 au 07 avril 2013"

Transcription

1 Rapport d activité de l Agora Jeunes Citoyens 2013 Bruxelles, du 02 au 07 avril 2013

2 La cinquième édition de l Agora Jeunes Citoyens Pour cette cinquième édition de l Agora Jeunes Citoyens, 4 jours d activités, une quarantaine de participant(e)s venus des 4 coins du monde Union Européenne, Europe de l Est, Balkan, Afrique et Québec, 6 formateurs, 5 associations médias et l équipe technique du BIJ, bref, 60 personnes réunies pour agir et parler des injustices sociales dans le monde à travers les médias et nouveaux médias. En prenant comme document de base la Charte Sociale du Conseil de l Europe, le dispositif mis en place cette année, fut expérimental et innovateur, le but étant de parler des injustices sociales et la lutte contre les discours de haine à travers la création de deux personnages virtuels. Les facilitateurs et l équipe média ont dû travailler en collaboration et lier la mise en place des agoras de discussion et des ateliers médias. Les associations médias ont proposé 5 ateliers avec comme outils la radio, le reportage vidéo, l improvisation, un talk show et une stratégie pour l utilisation des médias sociaux. L originalité a été de travailler avec les participant(e)s sur la création de ces personnages qui deviendront les initiateurs, les héros, les prescripteurs d actions citoyennes par les médias dans lequel chacun pourra s incarner et faire passer des messages, des informations, des indignations sur les actualités de son pays et du monde. Dans le même temps, des agoras sur le genre, le racisme, l accès au logement, les discours de haine en ligne, la discrimination ont permis aux participants d échanger et de nourrir une réflexion. Ils ont pu par la suite retranscrire cette réflexion au travers des créations médias.

3 La naissance de M et S Pour la création des personnages virtuels, 4 animations ont été mises en place. D abord un premier travail collectif sur la création d un même cœur où les participants ont pu exprimer leur vision du juste et de l injuste à travers des dessins, symboles et messages puis en discuter. Par la suite, en sous-groupes, les participant(e)s ont travaillé à la construction des personnages. Une des séances avait pour objectif de réfléchir à leur identité (carte d identité), une autre à leur personnalité (âme) et enfin un dernier groupe travaillait sur leur look (corps). De cette réflexion commune ont émergé deux personnages Mil Green et Sea Forest. Ils sont donc officiellement nés durant l Agora Jeunes Citoyens à travers leurs profils facebook, twitter et leurs adresses s. Ils feront référence à des productions médiatiques, seront impliqués et regroupés sur le blog thumblr. Mil Forrest est symbolisé par un M. Il est pacifiste, calme, idéaliste, courageux, brave. Il s exprime toujours sur les évènements injustes qui se produisent dans le monde. C est quelqu un de très pessimiste. Sea Green lui est symbolisé par un W. Il est responsable, intelligent, nerveux, pragmatique et travaille beaucoup. Il met en avant les initiatives et évènements justes.

4 Les Agoras Les participant(e)s avaient la possibilité de participer à des agoras de leurs choix proposées par les facilitateurs et par eux-mêmes pour créer un espace de débat et nourrir les ateliers médias sur la thématique de l accès aux droits sociaux et la lutte contre les injustices et les discriminations. Les participants ont pu confronter leurs idées et exposer la situation dans leur pays. Gender so What? Lors de cette agora, en majorité constituée de femmes, plusieurs aspects on été évoqués, notamment la position des femmes face à l insécurité de l emploi et les types de discrimination auxquels elles sont confrontées. Une des participantes marocaine a témoigné de la situation actuelle dans son pays. Elle a pu transmettre et s indigner de la situation au nord du Maroc où les femmes sont agressées et dénoncées par leurs frères à la police. Par la suite différents sujets ont été évoqués, notamment les violences domestiques, les différences culturelles qu il peut y avoir au niveau de l héritage La question de la discrimination positive et des quotas a également été abordée. Est-ce une bonne chose? Plusieurs avis se sont confrontés. L une des participantes affirme que: «sans la mise en place de ce dispositif il n y aurait pas de femmes dans les partis». Une des solutions qui a été envisagée est l autonomisation des femmes en augmentant l équilibre des genres.

5 Housing is house sweet house? Cette agora a permis d aborder différents aspects sur le logement. La question des différentes visions d habiter en squat, en ville ou en campagne a permis de constater les contrastes qui existent entre les pays. Est apparu le constat paradoxal des sans-abris d un côté et de maisons vides de l autre avec l exemple de l Islande où de nombreux logements sont vides suite à la crise financière. Autre paradoxe, le fait de construire toujours plus de bureaux au détriment du logement. Un focus a été fait sur la situation à Kiev : l aspect économique est un énorme obstacle. On ne construit pas pour tout le monde, les appartements sont petits et gris. Comment permettre aux jeunes un meilleur accès à un logement? Il faut pour cela limiter les coûts à la location et promouvoir l accès à la propriété. Dernière question posée : est-il normal de faire des bénéfices sur un des droits fondamentaux? What is empowerment- Youth participation? De nombreuses questions ont été posées : la responsabilisation des jeunes est elle un transfert de pouvoir? Qui sont les jeunes qui peuvent participer en politique? Comment sélectionner des jeunes leaders représentatifs? La responsabilisation, c est avoir une voix et avoir un positionnement actif au sein de la société et cela permet d avoir une augmentation de la participation des jeunes. Il faut pour cela prendre en compte l ensemble des parties prenantes. Les travailleurs de jeunesse ont besoin de jeunes motivés et doivent encourager leur mise en projet.

6 La consultation est importante dans le processus de décision. Mais il reste des points à clarifier : comment définir la participation des jeunes? Quel est le modèle/ la structure pour la participation des jeunes? Devons-nous responsabiliser les jeunes ou doivent-ils le faire de leurs propres chefs? Pour enclencher la participation et l autonomisation des jeunes, il faut leur donner les clés sans les guider et ne pas décider à leur place, leur laisser les possibilités, leur donner plusieurs options car la participation des jeunes n est pas juste un concept, elle repose sur trois éléments qui constituent la base de cette participation : des connaissances, des compétences et des attitudes. Cet atelier s est achevé par 2 questions : De quelle manière Mil et Sea peuvent-ils participer et quelles sont leurs valeurs? Hate Speech La violence en ligne est-elle justifiée? Enormément de questionnements ont émergé. La question des différences culturelles est un des éléments revenant le plus souvent dans les discours de haine. Les participants ont pu discuter du fait que les médias peuvent- être un outil pour se défendre, dénoncer et contrecarrer les personnes haineuses. Certains font le constat et craignent que le site de la campagne du Conseil de l Europe contre les discours de haine ne soit utilisé que par des personnes intéressées. Il peut être intéressant d avoir plus d évènement dans les espaces publics pour parler de cette thématique et ne discriminer personne.

7 I m not racist but L agora sur les migrations et le racisme proposée par les participants a permis à chacun(e) de pouvoir s exprimer sur: les questions suivantes : qu est ce qu un migrant? Quelles sont les injustices qui touchent les migrants? L ensemble des participants ont évoqué le racisme, leur vision de ce phénomène, les stéréotypes qui sont parfois ancrés au sein d une société, ainsi que le rôle des médias qui nourrissent ces stéréotypes et la peur de l autre. Un des participants bosniaque a pu témoigner de la situation dans son pays où le racisme est prégnant. Les solutions proposées pour faire face aux situations de racisme : l humour, le rôle de l éducation et des communautés. L ensemble des agoras a permis aux participants de pouvoir nourrir les ateliers médias et de créer différentes productions présentées lors de la dernière journée des Mannekenpis Awards.

8 Les ateliers de création médias Lors de la cérémonie des Mannekenpis Awards, les créations des participants furent présentées. Les voici : Radio Awards: Nous avons pu écouter les résultats du travail des participants et notamment un clip incorporant les deux personnages construits tout au long de l AJC, Mil et Sea. Les thématiques étaient la protection de l environnement et les coupures de budgets qui touchent le secteur de la santé. Reportage Awards Les participants ont présenté 3 courts métrages. Une première vidéo où Mil Forrest donne son avis sur l accès au logement. Une seconde plus poétique sur un quartier de Molenbeek. Dans la dernière vidéo ils ont interviewés un commerçant du quartier. Il témoigne de la vision qu on a de celui-ci : «Le canal c est une frontière, Molenbeek est exclue des autres quartiers, les médias créent et jouent sur cette peur»

9 Talk Show Entrevue avec les participants de l AJC sur la participation des jeunes avec comme question de fond : est-ce que l éducation peut être une solution pour lutter contre les injustices sociales? La discussion a notamment porté sur un rapide état des lieux de l exclusion sociale en Serbie et en Belgique. Pour finir, un dernier clip a été projeté sur la discrimination et l immigration. Improvisation L atelier a permis aux participant(e)s d être créatifs/ves et de laisser place à leur imagination. Après plusieurs jeux de rôles, ils ont improvisé plusieurs courts métrages. Ces derniers questionnent sur la situation des sans-papiers et l accès au logement. Mil and Sea, interviewés, commentent et expliquent leurs points de vue sur la situation actuelle. Un autre a abordé la question du logement et le phénomène de gentrification.

10 La stratégie en ligne : tous les résultats et outils mis en place pour faire vivre Mil and Sea. Ce groupe transversal avait pour objectif de rassembler toutes les productions et réflexions qui pouvaient se faire dans les autres ateliers et d exploiter cela à travers les personnages. De plus, le but était de penser et mettre en place une stratégie pour l après AJC. Le groupe a donc fait le choix de plusieurs médias sociaux Facebook, Google Drive, Blog, adresses mail. Pour faire vivre les personnages. Une Charte Wedia a été créée pour les personnages. La Charte et l éthique des médias En concertation avec l ensemble des participants, la Charte a pu être confrontée et discutée lors d un atelier «Café du monde» sur l éthique de cette Charte et des médias. 4 tables avec 4 focus ont permis aux participant(e)s de réfléchir sur les commentaires et les postes, l objectivité et la subjectivité, les règles d utilisation, la régulation et la gestion des personnages. Le résultat de cette concertation dynamique et productive est la création d un document de 19 articles permettant d avoir un cadre auquel se référer. Vous trouverez la Charte en annexe.

11 De futurs partenariats Un moment consacré : à la mise en réseau où plusieurs projets ont émergé Une visite d étude au Maroc Visiter les associations Marocaines qui luttent pour les droits de l Homme. Créer un lien entre associations Belges et Marocaines. Documenter une visite d études par des vidéos et photos reportage. Un programme d échange entre des jeunes Kényans et Européens Sous la forme d un TV show, proposition d une rencontre à propos des mythes et des réalités de vie entre deux pays. Ils souhaitent aborder les questions de l immigration, la dépendance entre la famille et les enfants et le mythe d une meilleure vie à l étranger. Build up your future Un projet de promotion de l inclusion sociale des jeunes avec moins d opportunités, pour combattre la pauvreté, la marginalisation, casser les stéréotypes avec comme outil pédagogique la méthode de l éducation non formelle. Groupe cible : 30 jeunes entre 18 et 30 ans de Moldavie, Autriche, Arménie, Biélorussie, Serbie, Turquie, Italie et un autre pays de l Union européenne. - Création d une mosaïque de témoignages entre le Québec et la Belgique Une mise en commun de vidéos de témoignages et une sensibilisation des jeunes sur la problématique du genre et les discours de haine en ligne.

12 Conclusion L Agora Jeunes Citoyens s est terminée par un moment d évaluation de ces quatre jours. Chacun a pu s exprimer sur les points qui pourraient être améliorés pour les prochaines AJC, les participant(e)s ont jugé le programme plus ou moins équilibré, mais pour certain il n y a pas eu assez de temps pour aller en profondeur dans les sujets. La majorité était satisfaite de l AJC. Cependant certain(e)s des participants auraient souhaité avoir plus de temps également pour les ateliers médias. Ils/elles ont apprécié de rencontrer de nouvelles personnes, idées, règles ainsi que les animations. «I m not racist but». Les Agoras étaient un moment très important pour pouvoir discuter de certaines thématiques. Certains ont trouvé regrettable de ne pas avoir pu faire émerger des idées concrètes notamment pour l Agora Pour la majorité des participants leur vision des médias sociaux n a pas changé. Certains ont découvert les aspects négatifs des médias et souhaitent développer des projets à ce propos. D autres ont appris comment utiliser les médias. Certain(e)s estiment être plus ouverts et compétents sur la thématique. Ils savent maintenant comment les utiliser et transférer des connaissances à un groupe cible. Enfin ils estiment que c est une chance d avoir eu la possibilité d apprendre à utiliser de nouveaux outils et d avoir la chance de pouvoir utiliser les médias.

13 Quelques témoignages Kseniya (Belarus): Je voudrais vous remercier pour l organisation de qualité et pour les ateliers medias, le notre était le meilleur. Tous mes amis ont été impressionné par mes capacités de narrateur» Isabelle, (Belgique): Merci à toi Thierry et à l équipe du BIJ pour cette semaine riche en rencontres, en partage d expérience et d idées, et en nouvelles connaissances. Dejan (Bosnie-Herzégovine): Je voudrais vous remercier à nouveau, plus particulièrement les organisateurs de l AJC, je suis reconnaissant d avoir eu la chance de vous rencontrer Manu (Belgique): «Encore un tout grand merci à vous pour cette agora, je suis heureuse d avoir rencontré tous ces jeunes avec qui, c est certain, des partenariats divers se mettront en place»

14 Et pour les curieux/ses Le site du Bureau International Jeunesse : Textes de bases sur les droits sociaux : La Déclaration Universelle des Droits de l Homme : La Convention Européenne sur les Droits de l Homme : Charte Sociale Européenne : Et Mil et Sea :

15 Un tout grand merci à l ensemble de l équipe des facilitateurs, du pôle média, de l équipe du BIJ et bien sûrs aux participants sans qui rien n aurait été possible!

16 Annexe Wedia Characters Guideline Post and comments 1. Posts. Mil and Sea must inform or exchange but can t post promotional content with commercial goal but can promote NPO. Mil and Sea must promote diversity and human rights. 2. If Mil and Sea post content (a video, a photo, or other things) they must post a comment with it! 3. Mil and Sea will work towards actively including people oppressed and /or issues from countries not represented on the AJC Mil and Sea haven t limit to publish post and comments, but remember than the quality it s more important than the quantity. 5. Comments. Mil and Sea will not be seen to stimulate racism and discrimination and make every effort to avoid stereotypes. Objectivity and subjectivity 6. Objectivity. If Mil and Sea want to inform us, they must give the sources of the informations they post. And they try to respect all the points of view. 7. Subjectivity. If Mil and Sea become involved and participate in campaigns, they must explain why they are involved in the cause. Reflexifity and transparence. Mil and Sea have to explain the informations they post and help other people to undestrand with feelings, example, opinions. They must be open to discuss. Mil and Sea can change opinions if they explain the process of the reflexion. Characters and tools 8. Characters : If Mil and Sea appears in a post, they must be recognizable by their own symbol. 9. Mil and Sea have a Facebook profile, a Twitter profile and a Tumblr profile. But they can live and participate in real life and in other ways but always through the thematic of the social exclusion. 10. Mil and Sea has no imposed gender, come from all countries, respects human rights, has no sexual preferences, has a variety of different abilities and has many hobbies and all the passions to engage in a wide range of activities and interests. Let s respect that when you are using them. 11. Mil and Sea can speak all the languages but try to be the most understandable for all the participants. They try to use two languages when they posts something. If it s not possible, participants can help (solidarity).

17 12. Mil and Sea don t invite friends. The participants suggest to their own friends. 13. Fair and Unfair : differences between the two characters : Each character adapts their speach relative to the content of the post. Mil Forrest is always seeing the unfair side of things (pessimist) Sea Green is always seeing the fair side of things (optimist) Example : You want to post a video about an association fighting against racism at school. If you use Sea, your comment wil be : Oh that s a lovely organisation that is fighting against racism at school. This fight is really important for me! If you use Mil, your comment will be : Oh I cant believe that racism still existes at school. Look at this video! 14. The end of the experience has not been decided. The participants will decide later how the characters xill stop to post. Regulation and personnal involvement 15. Regulation : All the participants of the AJC 2013 have the access to the accounts. 1 (We promote the freedom in posts and comments if it s ok and fits with this charter and characters.) 16. A comite will be created with 5 or 10 participants form the AJC. This comite will manage the redaction and the diffusion in the profiles. They are free to keep the characters alive. For the other participants, they can send mail to the redaction if they want express some ideas with the Sea or Mil s profil. 17. The media partners will broadcast regularly the ajc s productions on the Fb profiles and on the tumblr profiles. 18. Personnal involvement : As social medias users, everybody has try to react to the posts and to give characters active. Participants who don t want to use social media can use the Sea and Mil s profil.

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Perceptions de perte de confiance dans la littérature récente: des exemples

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Comprehensive study on Internet related issues / Étude détaillée sur les questions relatives à l Internet. November/Novembre 2014

Comprehensive study on Internet related issues / Étude détaillée sur les questions relatives à l Internet. November/Novembre 2014 Comprehensive study on Internet related issues / November/Novembre 2014 Étude détaillée sur les questions relatives à l Internet 1 Study scope / Domaines de l'étude 1. Access to Information and Knowledge

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche. M e Giovanna Spataro, associée

Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche. M e Giovanna Spataro, associée Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche M e Giovanna Spataro, associée 4 avril 2014 LES RÉSEAUX SOCIAUX 2 DÉFINITION Marque de commerce Article 2 de la Loi sur

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT

FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT Je suis contente de savoir que vous avez choisi de continuer avec vos études du français l année qui vient!! Le but (goal) cet été est de ne pas perdre

Plus en détail

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum :

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum : Dev4Plan1 Le Plan De Leçon 1. Information : Course : Français Cadre Niveau : Septième Année Unité : Mes Relations Interpersonnelles Thème du Leçon : Les Adjectifs Descriptifs Date : Temps : 55 minutes

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES TRRAACE : La Lettre Electronique de TRRAACE TRRAACE Electronic Newsletter N HS 26/02/ 2005 TOUTES LES RESSOURCES POUR LES RADIOS AFRICAINES ASSOCIATIVES COMMUNAUTAIRES ET EDUCATIVES TRACKING RESOURCES

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving QUALIFICATION SYSTEM - 2 ND SUMMER YOUTH OLYMPIC GAMES - NANJING 2014 FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving A. Events (5) MEN S EVENTS (2) WOMEN S EVENTS (2) MIXED EVENTS (2) 3m individual springboard

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon Lesson Plan Physical Descriptions Objective: Students will comprehend and describe the physical appearance of others. Vocabulary: Elle est Il est Elle/Il est Elle/Il a les cheveux belle vieille grande

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

Génie Logiciel et Gestion de Projets

Génie Logiciel et Gestion de Projets Génie Logiciel et Gestion de Projets INFO-F-407 Ragnhild Van Der Straeten 2008-2009 ULB 1 Génie Logiciel et Gestion de Projets Organisation 2 Ragnhild Van Der Straeten VUB, 4K209 Campus Etterbeek rvdstrae@vub.ac.be

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

147788-LLP IT-ECVET N.E.T.WORK

147788-LLP IT-ECVET N.E.T.WORK ECVET system for No borders in tourism hospitality European Training and Work N.E.T.WORK 147788--1-IT-ECVET Units of learning outcomes What methods have you used? Le projet a pris en compte, à l avance

Plus en détail

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Form 17E: Trial Management Conference Brief Name of party filing this brief Date of trial management conference Applicant(s) Full legal

Plus en détail

Pablo Pernot - 2013 - Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.

Pablo Pernot - 2013 - Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3. Optimiser la valeur "Value Stream Mapping" "Root Causes Analysis" "A3 Report" http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/ 1/17 Lean Software Development, Mary Poppendieck Lean Thinking, Womack & Jones

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

lundi 3 août 2009 Choose your language What is Document Connection for Mac? Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public

lundi 3 août 2009 Choose your language What is Document Connection for Mac? Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Initiation et perfectionnement à l utilisation de la micro-informatique Microsoft Document Connection pour Mac. Microsoft Document Connection

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires?

How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires? How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires? Concurrent Session: Tuesday, April 17, 2012 (11:00 12:15) Séance

Plus en détail

accidents and repairs:

accidents and repairs: accidents and repairs: putting the pieces together accidents et réparations : réunir le tout nobody can repair your Toyota like Toyota Unfortunately, accidents do happen. And the best way to restore your

Plus en détail

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Table of Contents Français 1 1. Avant de commencer 1 2. Procéder à l'installation 2 Troubleshooting 6 Version 06.08.2011 16. Select Install the software automatically

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

New Technology at School

New Technology at School Séquence 7 Public cible 4 e / Écouter, Parler (EOC) : A2 New Technology at School Alors que l on assiste à l avènement des technologies modernes en termes de vie pratique et de distractions, le personnel

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

UNIVERSITE DE YAOUNDE II UNIVERSITE DE YAOUNDE II The UNIVERSITY OF YAOUNDE II INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUN INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROON B.P. 1637 YAOUNDE -CAMEROUN Tél. 22 31 03 05 Fax (237)

Plus en détail

Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité?

Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité? Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité? Eric DOMAGE Program manager IDC WE Security products & Solutions Copyright IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. Quelques

Plus en détail

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files..

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files.. Sommaire Installation... 2 After the download... 2 From a CD... 2 Access codes... 2 DirectX Compatibility... 2 Using the program... 2 Structure... 4 Lier une structure à une autre... 4 Personnaliser une

Plus en détail

MAXI SPEED-ROLL Course à boules

MAXI SPEED-ROLL Course à boules Course à boules Notice de montage 1. Posez le jeu à plat sur une table. 2. A l aide de la clé de service, dévissez les vis qui maintiennent la plaque de plexiglas et déposez la. 3. Dévissez les 4 vis fixant

Plus en détail

Les cinq premiers pas pour devenir vraiment agile à XP Day Suisse 2009 par Pascal Van Cauwenberghe et Portia Tung: La Rétrospective

Les cinq premiers pas pour devenir vraiment agile à XP Day Suisse 2009 par Pascal Van Cauwenberghe et Portia Tung: La Rétrospective Ce qui était bien Ce qui n était pas bien Questions J ai appris Bon résumé des valeurs Simplicité du format Présentateurs sympathiques et joie communicative Bonbons Utilisation réelle du feedback Présentation

Plus en détail

Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants

Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants 2009-1-TR1-LEO05-08643 1 Information sur le projet Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les

Plus en détail

Bienvenue. #TwitterMobile

Bienvenue. #TwitterMobile Bienvenue #TwitterMobile #TwitterMobile Mobile App Promotion Agenda Panorama MAP Etudes de Cas Q&A 86 % du temps passé sur mobile se passe dans une app SOURCE Flurry Analytics, 2014 2M+ apps dans l'app

Plus en détail

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence... If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...... you can use pronouns with ease (words like lui, leur, le/la/les, eux and elles)...... understand complicated

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Internet & la recherche marketing : état des lieux. Présenté par Raymond Cyr Fondateur VOXCO

Internet & la recherche marketing : état des lieux. Présenté par Raymond Cyr Fondateur VOXCO Internet & la recherche marketing : état des lieux Présenté par Raymond Cyr Fondateur VOXCO 10 ANS DÉJÀ! INDUSTRY STUDY ON 2004 ESOMAR WORLD RESEARCH REPORT, p 24 Central location interviewing is another

Plus en détail

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project L enseignement intégré de la musique: Un défi pour l enseignement et la formation des enseignants

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE #ConnectedCommerce Global Survey 2015 Les attentes du consommateur connecté 2015 : Expérience multi-screen, Social Shopping et Personnalisation Bruxelles, 23 April 2015 L étude mondiale

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE CATEGORIESTOPMENU MODULE CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 CONFIGURATION... 2 LICENCE ET COPYRIGHT... 3 SUPPORT TECHNIQUE ET MISES A JOUR...

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form F-8a-v1 1 / 7 8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form Nom de famille du candidat Langue de correspondance Français

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Transformation et maturité digitale de l entreprise : quelles avancées? Quels leviers pour gagner en performance?

Plus en détail

Memorandum of Understanding

Memorandum of Understanding Memorandum of Understanding File code of the Memorandum of Understanding (optional) texte 1. Objectives of the Memorandum of Understanding The Memorandum of Understanding 1 (MoU) forms the framework for

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

JUSTICE BY ANY OTHER NAME? LES MÉCANISMES DE PLAINTE DES BANQUES DE DÉVELOPPEMENT

JUSTICE BY ANY OTHER NAME? LES MÉCANISMES DE PLAINTE DES BANQUES DE DÉVELOPPEMENT Centre d Etudes et de Recherches Internationales et Communautaires (CERIC), UMR 7318 CNRS / Aix-Marseille University JUSTICE BY ANY OTHER NAME? LES MÉCANISMES DE PLAINTE DES BANQUES DE DÉVELOPPEMENT Vanessa

Plus en détail

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante :

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : FOIRE AUX QUESTIONS COMMENT ADHÉRER? Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : 275, boul des Braves Bureau 310 Terrebonne (Qc) J6W 3H6 La

Plus en détail

La recherched emploi: Etapes et points d attention

La recherched emploi: Etapes et points d attention La recherched emploi: Etapes et points d attention Isabelle Dehut - HR & Internal Communication T H I N K I N G A H E A D B E G I N S N O W 1 Agenda Bilan personnel Lettre de candidature CV Postuler Entretien

Plus en détail

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT A Guideline on the Format of District Planning Commission Staff Reports

Plus en détail

LA BANQUE POSTALE MISE SUR LE MARKETING TEMPS- REEL ET L IMPRESSION 3D

LA BANQUE POSTALE MISE SUR LE MARKETING TEMPS- REEL ET L IMPRESSION 3D COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 9 juin 2015 LA BANQUE POSTALE MISE SUR LE MARKETING TEMPS- REEL ET L IMPRESSION 3D A partir de juin 2015, La Banque Postale effectue sa première campagne marketing temps-réel

Plus en détail

http://www.bysoft.fr

http://www.bysoft.fr http://www.bysoft.fr Flash Slideshow Module for MagentoCommerce Demo on http://magento.bysoft.fr/ - Module Slideshow Flash pour MagentoCommerce Démonstration sur http://magento.bysoft.fr/ V3.0 ENGLISH

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE SHOPDECORATION MODULE PRESTASHOP CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 Installation automatique... 2 Installation manuelle... 2 Résolution des

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Acce s aux applications informatiques Supply Chain Fournisseurs

Acce s aux applications informatiques Supply Chain Fournisseurs Acce s aux applications informatiques Supply Chain Fournisseurs Toujours plus de service pour vous ; rapide, pratique, sécurisé, écologique et gratuit! Vous vous connectez à notre site MESSIER BUGATTI

Plus en détail

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF 1 Exercice 1 : Conjuguez les verbes suivants au présent simple et au Verbe Pronom Présent simple Présent Progressif Exemple : To fall They fall They are falling To think

Plus en détail

ETUI Formation Cours de langues et de communication. Devenir un communicateur efficace dans le monde syndical

ETUI Formation Cours de langues et de communication. Devenir un communicateur efficace dans le monde syndical ETUI Formation Cours de langues et de communication Devenir un communicateur efficace dans le monde syndical Cours de langues et de communication en anglais et en français pour les syndicalistes européens

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION RED CARPET/Realistic Style Collection Automne-Hiver 2013-2014 Rynshu, avec cette nouvelle collection, veut permettre à chacun de se révéler par un style qui lui

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Société en commandite Gaz Métro CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Taux de la contribution au Fonds vert au 1 er janvier 2009 Description Volume Coûts Taux 10³m³ 000 $ /m³ (1) (2)

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

Report to the Executive Committee

Report to the Executive Committee Report to the Executive Committee Seniors Project Toronto-Paris (May and October 2009) Forty four low income seniors will participate in this project in 2009. Twenty two Toronto seniors will go to Paris

Plus en détail