Conseils pour réaliser un tableau de sortie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseils pour réaliser un tableau de sortie"

Transcription

1 Conseils pour réaliser un tableau de sortie Ne pas oublier d adapter le langage au patient ou à l institution! Attention au langage trop scientifique ; mais rester cependant clair et précis ; faire passer les messages important (au besoin, et c est souvent le cas, répéter l information à plusieurs endroits), EXPLIQUER le pourquoi (indications, changements, arrêts : la compliance dépend de la compréhension) mais avec psychologie ; ne pas noyer le patient d informations mais s assurer que ce qui est essentiel y soit. Attention à la correspondance entre le traitement d entrée et de sortie (ex : si le patient prenait un générique au domicile, ne pas lui remettre la spécialité de référence à la sortie parce qu elle est au formulaire de l hôpital et qu il l a reçue en hospitalisation!). Le tableau doit être rédigé en accord avec l équipe médicale.

2 Réalisation du tableau La feuille reprenant le tableau de sortie doit contenir : Nom, Prénom du patient Date Nom du médecin responsable Agencer votre tableau comme suit : - Colonne «Médicament» : «nom commercial» ou «générique» + dosage (avec unités!) - Colonne «Indication» : langage adapté mais correct! (p.ex. pfs préférer le mot «soutien ou moral» à «dépression», «pour la mémoire» à la place de maladie d Alzheimer, ) - Colonnes des moments de prise : «Matin» «Midi» «Soir» «Coucher» : remplir clairement, éviter les abréviations, préciser si à jeun ou au repas (sélectionner les plus importants), fusionner les colonnes quand prise non quotidienne (hebdomadaire, mensuelle : préciser alors le(s) jour(s) ou la date en gras ) ou schéma (p.ex Sintrom) Pq? Pour éviter la prise quotidienne d un médicament devant être pris 1x/semaine ou 1x/par mois - Colonne «Remarques» : repréciser le moment de prise par rapport au repas (p.ex. 30min avant repas) ; les prises particulières (p.ex. pour les biphophonates) ; le respect d intervalle de prise ou d une dose maximum si prise «si nécessaire» (p.ex. pour le Dafalgan 1g) ; la date de fin de traitement (AB, IPP, ) «jusqu au inclus» ; les précautions éventuelles (éviter alcool, somnolence, «ne pas couper, croquer ou écraser», ne pas prendre avec des produits laitiers, «ne pas augmenter les doses sans avis médical» quand risque d abus ), mentionner si le médicaments a été changé pr un générique le nom commercial auquel le générique correspond (Pour éviter la prise concomitante de médicaments à PA identiques ), préciser si le médicament nécessite une attestation (si possible mettre la date de début de l accord et le numéro d attestation),.

3 Ne pas hésiter à mettre quelques mots importants en gras. Mentionner aussi dans cette colonne si c est un nouveau médicament ou s il y a un changement de posologie. Après le tableau ajouter une rubrique «Remarques». Dans ce point : 1. Reprendre les médicaments qui ont été stoppés. - Par rapport à l anamnèse de départ : o Dans la mesure du possible, donner la raison (à discuter avec le médecin) o Prudence avec «inutile, sans preuve=> vous n avez plus besoin de ce produit». Si pas de note dans la lettre de sortie, cela reste une source d information de base pour le médecin traitant ou l institution. o Préciser la date d arrêt. Pq? Certains médicaments possèdent de très longues demi-vies => leurs effets peuvent se maintenir un certain temps et des interactions peuvent encore avoir lieu (p.ex Cordarone) o Préciser la date ou les conditions de reprise si arrêt temporaire. o Préciser, le cas échéant, le médicament qui le remplace. 2. Reprendre les médicaments pour lesquels on a changé la forme, la dose, la fréquence de prise. - Dans la mesure du possible, donner la raison (à discuter avec le médecin) Pq? Pour favoriser la compliance. Si pas de note dans la lettre de sortie, cela reste une source d information de base pour le médecin traitant. - Expliquer le changement : «cette dose-là à la place de l autre» ou «ancienne dose nouvelle dose»

4 - Préciser la date du changement ou le schéma progressif ou dégressif. - Préciser la date ou les conditions de reprise si changement temporaire. 3. Donner les précautions particulières (ex : sintrom, fosamax) Informations type effets secondaires et conseils pour les médicaments. Voici un petit texte qui entame les précautions particulières concernant le traitement de sortie des patients : «Certaines informations qui suivent ont pour but de vous aider à réagir en cas de problème avec (l'un de) vos médicaments. Elles rappellent ainsi certains effets indésirables possibles du traitement qui doivent attirer votre attention et vous amener à prévenir le médecin s'ils se produisent. Les informations n'ont évidemment pas pour but de vous effrayer, mais de vous permettre de vous impliquer au mieux dans votre traitement. Tous les médicaments qui vous sont prescrits sont très importants pour vous, il est donc primordial de respecter les recommandations qui vous ont été communiquées (voir tableau).» Expliquer le tableau au patient. L encourager à prendre ce tableau avec lui lors des visites chez le médecin ou pharmacien et à le tenir à jour avec l aide de ceux-ci. Signature Pharmacie Clinique + tél

5 Hôpital Date : Médecin : Nom du patient : Médicaments Indications Matin Midi Soir Au coucher Conseils-Remarques Remarques Signature Pharmacie Clinique + tél

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires Distribution de médicaments dans les milieux scolaires Août 2013 Table des matières 1. DISTRIBUTION DE MÉDICAMENTS DANS LES MILIEUX SCOLAIRES... 3 2. DIRECTIVES À SUIVRE... 3 3. DIRECTIVES À SUIVRE (SITUATIONS

Plus en détail

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Continuité des traitements médicamenteux : LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Coraline Claeys Pharmacien au Cercle Royal Pharmaceutique de l Arrondissement de Nivelles et en officine Faculté de

Plus en détail

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires Distribution de médicaments dans les milieux scolaires Janvier 2014 Table des matières 1. DISTRIBUTION DE MÉDICAMENTS DANS LES MILIEUX SCOLAIRES... 3 2. DIRECTIVES À SUIVRE... 3 3. DIRECTIVES À SUIVRE

Plus en détail

Quiz Comment bien utiliser les médicaments?

Quiz Comment bien utiliser les médicaments? PATIENT Quiz Comment bien utiliser les médicaments? Chaque question peut faire l objet d une ou de plusieurs bonnes réponses. QUESTIONS 1 : J ai pris un ou plusieurs médicaments et je pense que l un d

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

Expérience de Pharmacie Clinique dans le cadre des réflexions nationales sur la Sécurisation du circuit du médicament à l'hôpital

Expérience de Pharmacie Clinique dans le cadre des réflexions nationales sur la Sécurisation du circuit du médicament à l'hôpital Expérience de Pharmacie Clinique dans le cadre des réflexions nationales sur la Sécurisation du circuit du médicament à l'hôpital M. Grégory Gaudillot, Pharmacien Gérant Mme Anne Otto, Pharmacienne Fédération

Plus en détail

Le guide du bon usage des médicaments

Le guide du bon usage des médicaments Le guide du bon usage des médicaments Les médicaments sont là pour vous aider mais......ils ont parfois du mal à vivre ensemble. Votre médecin et votre pharmacien peuvent adapter votre traitement pour

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter votre médecin traitant, votre médecin spécialiste ou l infirmière référente de la clinique de l anticoagulation LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

Plus en détail

Annexe 1 : les 101 propositions émises par les groupes

Annexe 1 : les 101 propositions émises par les groupes Annexe 1 : les 101 s émises par les groupes Les décideurs de Propositions 5 Rendre accessible le traitement du domicile (via le pharmacie d'officine ou le médecin traitant, le carnet, le dossier, le Conserver

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Sekin 3,54 mg/ml sirop Fendizoate de clopérastine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Sekin 3,54 mg/ml sirop Fendizoate de clopérastine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Sekin 3,54 mg/ml sirop Fendizoate de clopérastine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Modifiée : Page 1 de 5 1. Définition : Aux fins de la présente politique, «administration de médicaments» correspond à la conservation et à la manipulation sécuritaires de médicaments d ordonnance ; à

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

La tenue des dossiers

La tenue des dossiers La tenue des dossiers François Goulet, MD, Directeur adjoint, Direction de l amélioration de l exercice Présentation de : Carole Santerre, MD Lyne Laurendeau, MD Manon Proulx, MD Pierre Julien, MD Objectifs

Plus en détail

PLACE ET AVENIR DES NOUVELLES TECHNOLOGIES EN OFFICINE

PLACE ET AVENIR DES NOUVELLES TECHNOLOGIES EN OFFICINE PLACE ET AVENIR DES NOUVELLES TECHNOLOGIES EN OFFICINE Villars 10.09.2008 Dr P.-A. Buchs, pharmacien 1 PATIENT MEDECIN? PHARMACIEN Traitement médicamenteux Villars 10.09.2008 Dr P.-A. Buchs, pharmacien

Plus en détail

Sachez mesurer vous-même votre tension

Sachez mesurer vous-même votre tension Fiche rédigée, en octobre 2000, par le service d hypertension artérielle de l hôpital européen Georges Pompidou (Paris), et le service de santé publique de la faculté Broussais Hôtel-Dieu (Paris). Ce texte

Plus en détail

Guide utilisateur Application mobile Medissimo

Guide utilisateur Application mobile Medissimo Guide utilisateur Application mobile Medissimo Ce document contient 25 pages Versions 1.0 Version 1.0 Sommaire Table des matières Règles générales de navigation au sein de l application Medissimo 3 Créez

Plus en détail

assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille

assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Un choix avantageux Les médicaments ont certaines choses en commun : ils visent à nous guérir ou à nous soulager

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

Les Assises du Médicament MAI 2011

Les Assises du Médicament MAI 2011 Propositions Pour Les Assises du Médicament MAI 2011 1 OBJECTIFS Être force de proposition pour la consolidation du statut de Visiteur Médical (VM) Informer le grand public des missions du VM. 2 Visite

Plus en détail

Procé duré sur lé suivi dés contacts d'un patiént attéint d'uné fié vré hé morragiqué viralé

Procé duré sur lé suivi dés contacts d'un patiént attéint d'uné fié vré hé morragiqué viralé Procé duré sur lé suivi dés contacts d'un patiént attéint d'uné fié vré hé morragiqué viralé Validé par le RMG le 18 / 12 / 2014 Table des matières Table des matières...2 Objectif...3 Rédaction d une liste

Plus en détail

AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011.

AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011. AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011. MODE D EMPLOI DE L AUTORISATION TEMPORAIRE D UTILISATION (ATU) DE COHORTE A L ATTENTION DES PERSONNES ATTEINTES D

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations d invalidité et certains renseignements

Plus en détail

Communication Médecin-Pharmacien

Communication Médecin-Pharmacien Communication Médecin-Pharmacien Prescriptions et Remèdes Médecin-Pharmacien Deux perspectives, un même objectif François Parent, MD, CMFC(mu), FCMF Marc Parent, D.P.H, MSc., BCPS Communiquer... Émetteur

Plus en détail

FORMULAIRE D'ADMISSION DES PATIENTS INTERNATIONAUX. Liste de vérification :

FORMULAIRE D'ADMISSION DES PATIENTS INTERNATIONAUX. Liste de vérification : FORMULAIRE D'ADMISSION DES PATIENTS INTERNATIONAUX Suite 210, 3440 Market St. Philadelphia, PA 19104 Instructions : Merci d'avoir choisi Penn Medicine pour vos besoins sanitaires. Le bureau de Penn Global

Plus en détail

Mes Indispensables SMERAG

Mes Indispensables SMERAG Sécu étudiante & Mutuelle Mes Indispensables Année universitaire 2015-2016 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire

Plus en détail

Information aux patients La morphine

Information aux patients La morphine Information aux patients La morphine Des réponses à vos questions La morphine, un antidouleur couramment utilisé, vous a été prescrite. Cette brochure vous informe sur son emploi, ses effets bénéfiques,

Plus en détail

La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard

La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard PLAN DE LA PRÉSENTATION Les conditions de la responsabilité

Plus en détail

La Recherche Clinique à l

La Recherche Clinique à l La Recherche Clinique à l Centre des Maladies Cognitives et Comportementales Pôle des Maladies du Système Nerveux HÔPITAUX UNIVERSITAIRES PITIÉ SALPÊTRIЀRE - CHARLES FOIX «Vous détenez un secret qu il

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Thérapie de remplacement de la nicotine. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Pharmaciens Ordonnance visant à initier des mesures thérapeutiques. NUMÉRO

Plus en détail

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques D Angine à Vaccin, de Bactéries à Viral : 28 mots pour se préparer à l hiver. Ce guide vous aidera à mieux comprendre les maladies de la vie courante comme le rhume ou la bronchite. Parce que face à ces

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

DEMANDE DE RÉCLAMATION D'INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE

DEMANDE DE RÉCLAMATION D'INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE Siège social Service des réclamations d'invalidité de l'assurance collective One Westmount Road North P.O. Box 1603 Stn. Waterloo, Waterloo (Ontario) N2J 4C7 Tél. S.F. 1 800 265-4556 Tél. 519 886-5210

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Flunarizine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Flunarizine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg, comprimé sécable Flunarizine Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

Les chutes victime ou témoin, sachez comment réagir

Les chutes victime ou témoin, sachez comment réagir Les chutes victime ou témoin, sachez comment réagir Nous faisons tous des chutes à l occasion. En vieillissant, tant le nombre de chutes que les risques de se blesser vont en augmentant. Il est donc important

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

RÈGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR

RÈGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR SERVICE «GARDE D ENFANTS MALADES» RÈGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR CONDITIONS D'ACCES I. LIEU DE DOMICILE Le Service de garde d'enfants malades à domicile est destiné aux enfants dont un des parents ou tuteur

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

Demande de règlement Maladies graves

Demande de règlement Maladies graves Demande de règlement Maladies graves Déclaration de l assuré La demande doit être soumise à l assureur dans les 90 jours suivant le diagnostic. Nom de l assuré : No de police : de naissance : No d assurance

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

VIRAMUNE 200mg. Névirapine, NVP. INNTI inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse

VIRAMUNE 200mg. Névirapine, NVP. INNTI inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse VIRAMUNE 200mg Névirapine, NVP INNTI inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse Info-médicaments anti-vih en LSQ Octobre 2011 Français : LSQ : Viramune (200 mg) doit être pris à raison

Plus en détail

CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT PERI-SCOLAIRE MUNICIPAL RESTAURATION - ACCUEIL PERISCOLAIRE ET ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE R E G L E M E N T

CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT PERI-SCOLAIRE MUNICIPAL RESTAURATION - ACCUEIL PERISCOLAIRE ET ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE R E G L E M E N T CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT PERI-SCOLAIRE MUNICIPAL RESTAURATION - ACCUEIL PERISCOLAIRE ET ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE R E G L E M E N T 1 I - DISPOSITIONS COMMUNES ARTICLE 1 - INSCRIPTION L inscription

Plus en détail

Un médicament SOIGNE s il est pris correctement MAIS il peut être un POISON s il n est pas pris avec quelques précautions

Un médicament SOIGNE s il est pris correctement MAIS il peut être un POISON s il n est pas pris avec quelques précautions Un médicament SOIGNE s il est pris correctement MAIS il peut être un POISON s il n est pas pris avec quelques précautions CLCV Impasse Jonquet rue du Refuge 34000 Montpellier Tél. : 04 67 60 31 10 fax

Plus en détail

Réinitialiser le code à 6 chiffres de votre patient (CODE INVALIDE)... 9 Suivi d observance... 10 Pharmacovigilance... 11

Réinitialiser le code à 6 chiffres de votre patient (CODE INVALIDE)... 9 Suivi d observance... 10 Pharmacovigilance... 11 PRISE EN MAIN... 2 Créer un compte patient Ma Pharmacie Mobile... 2 Programmer des alertes de prise de médicament et rappel de la posologie... 4 Réceptionner la photo d'ordonnance d un patient... 6 Réceptionner

Plus en détail

Marseille 25 octobre 2012 Accompagnement du traitement chez les co-infectés VHC-VIH en pratique

Marseille 25 octobre 2012 Accompagnement du traitement chez les co-infectés VHC-VIH en pratique Marseille 25 octobre 2012 Accompagnement du traitement chez les co-infectés VHC-VIH en pratique Dominique Larrey Service d Hépatogastroenterologie et transplantation Hôpital Saint Eloi CHU Montpellier

Plus en détail

L atelier du Médicament en psychiatrie

L atelier du Médicament en psychiatrie L atelier du Médicament en psychiatrie Pharmacie du CH Ste MARIE CLERMONT FD Françoise BLANDIN Pharmacien Chef de Service Catherine CUSSAC Pharmacien Adjoint Les textes officiels La loi du 4 mars 2002

Plus en détail

L importance. de bien prendre son traitement

L importance. de bien prendre son traitement L état moteur du patient atteint de maladie de Parkinson est le reflet de l effet des médicaments. De ce fait, une prise régulière et à la dose adéquate est très importante. L analyse des doses et des

Plus en détail

CRIXIVAN 400mg. Indinavir, IDV. IP inhibiteurs de la protéase

CRIXIVAN 400mg. Indinavir, IDV. IP inhibiteurs de la protéase CRIXIVAN 400mg Indinavir, IDV IP inhibiteurs de la protéase Info-médicaments anti-vih en LSQ Octobre 2011 Français : LSQ : Il faut prendre 2 comprimés de Crixivan à jeun d avoir mangé aux 8 heures (trois

Plus en détail

BROMAZEPAM UPC 6 mg CP quadriséc

BROMAZEPAM UPC 6 mg CP quadriséc BROMAZEPAM UPC 6 mg CP quadriséc FORME comprimé quadrisécable COMPOSITION par 1 comprimé bromazépam 6 mg Excipients : lactose monohydrate, cellulose microcristalline, talc, magnésium stéarate. INDICATIONS

Plus en détail

SECTION 3 Les outils pour la personne

SECTION 3 Les outils pour la personne SECTION 3 Les outils pour la personne DISCUTER AVEC MON OU MA MÉDECIN/PSYCHIATRE : DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR REGAGNER DU POUVOIR 1 Le moment de la consultation avec le ou la psychiatre/médecin dans

Plus en détail

Quand et comment rédiger un certificat pour coups et blessures?

Quand et comment rédiger un certificat pour coups et blessures? 9ème journée pluridisciplinaire FMC Quand et comment rédiger un certificat pour coups et blessures? Service de Médecine Légale CHU ANGERS Pr. C. ROUGÉ-MAILLART Dr A. GAUDIN rappels Exercice de la médecine

Plus en détail

JOURNAL MÉDICAL ÉLECTRONIQUE À l intention des gens atteints de leucémie myéloïde chronique

JOURNAL MÉDICAL ÉLECTRONIQUE À l intention des gens atteints de leucémie myéloïde chronique The Chronic Myelogenous Leukemia Society of Canada La Société de la Leucemie Myéloide chronique du Canada JOURNAL MÉDICAL ÉLECTRONIQUE À l intention des gens atteints de leucémie myéloïde chronique INTRODUCTION

Plus en détail

HYPERSENSIBILITE MEDICAMENTS AUX. Service d Immunologie Clinique et. d'allergologie

HYPERSENSIBILITE MEDICAMENTS AUX. Service d Immunologie Clinique et. d'allergologie RECOMMANDATION POUR TOUTE ANNULATION, MERCI de contacter la salle de soins 15 jours avant la date d hospitalisation. Hôpital semaine : 04 78 86 15 34 Hôpital jour : 04 78 86 15 24 ATTENTION!!!!! Les antihistaminiques

Plus en détail

livret d accueil Frais de santé

livret d accueil Frais de santé www.verspieren.com livret d accueil Frais de santé Santé Prévoyance Ce document n a pas de valeur contractuelle. Télétransmission, tiers-payant, décompte frais de santé un langage parfois compliqué pour

Plus en détail

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir);

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir); Préambule Ce plan d enseignement a été révisé pour soutenir les professionnels de la santé de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, impliqués dans l éducation des personnes atteintes de prédiabète

Plus en détail

Services sociaux. Ville de La Tour-de-Peilz REFECTOIRES DE LA TOUR-DE-PEILZ DIRECTIVES A L ATTENTION DES PARENTS ANNEE SCOLAIRE 2011/2012

Services sociaux. Ville de La Tour-de-Peilz REFECTOIRES DE LA TOUR-DE-PEILZ DIRECTIVES A L ATTENTION DES PARENTS ANNEE SCOLAIRE 2011/2012 Ville de La Tour-de-Peilz Services sociaux REFECTOIRES DE LA TOUR-DE-PEILZ DIRECTIVES A L ATTENTION DES PARENTS ANNEE SCOLAIRE 2011/2012 1. Organisation générale Dans chaque réfectoire, une monitrice responsable

Plus en détail

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions ASSURANCE COLLECTIVE Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions Pour une vue détaillée de l outil, consultez l aide-mémoire qui est accessible à partir de la section «Liens utiles» du simulateur.

Plus en détail

DEMANDE DE PRESTATIONS D'ASSURANCE SALAIRE DE COURTE DURÉE Marche à suivre pour déposer une demande

DEMANDE DE PRESTATIONS D'ASSURANCE SALAIRE DE COURTE DURÉE Marche à suivre pour déposer une demande DEMANDE DE PRESTATIONS D'ASSURANCE SALAIRE DE COURTE DURÉE Marche à suivre pour déposer une demande 11A-B Le Règlement sur les régimes complémentaires d avantages sociaux dans l industrie de la construction

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL L accueil collectif de mineurs intercommunal est une action dépendante de la Communauté de Communes Epte-Vexin-Seine. Habilité par le ministère

Plus en détail

Ordonnance n 1. Ordonnance n 2. Ordonnance n 3. Ordonnance n 4. Ordonnance n 5. Ordonnance n 6. Ordonnance n 7. Ordonnance n 8.

Ordonnance n 1. Ordonnance n 2. Ordonnance n 3. Ordonnance n 4. Ordonnance n 5. Ordonnance n 6. Ordonnance n 7. Ordonnance n 8. SOMMAIRE Ordonnance n 1 Remplacer un traitement antalgique de palier 2 par un antalgique de palier 3 Ordonnance n 2 Interdoses lors d un traitement par sulfate de morphine à Libération Prolongée (LP) Ordonnance

Plus en détail

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient Observatoire des Médicaments, des Dispositifs médicaux et des Innovations Thérapeutiques Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

Groupe fixe. 1. Contact parents/éducateurs. Informations à l intention des parents sur le fonctionnement du foyer de jour «Diddelfamill»

Groupe fixe. 1. Contact parents/éducateurs. Informations à l intention des parents sur le fonctionnement du foyer de jour «Diddelfamill» Informations à l intention des parents sur le fonctionnement du foyer de jour «Diddelfamill» Groupe fixe 1. Le groupe fixe du foyer de jour Diddelfamill accueille les enfants qui fréquentent le préscolaire,

Plus en détail

Mes Indispensables SMERAG

Mes Indispensables SMERAG Sécu étudiante & Mutuelle Mes Indispensables Année universitaire 2014-2015 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire

Plus en détail

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique PROTOCOLE Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte Les objectifs Les bénéficiaires Les étapes de la prise

Plus en détail

Gluconate de zinc, gluconate de nickel, gluconate de cobalt

Gluconate de zinc, gluconate de nickel, gluconate de cobalt Gluconate de zinc, gluconate de nickel, gluconate de cobalt Indications thérapeutiques : Utilisé comme modificateur du terrain en particulier en cas de régime amaigrissant. AMM N 3400937547802 : 04/2006,

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES NORMES RELATIVES AUX ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN

RÈGLEMENT SUR LES NORMES RELATIVES AUX ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN RÈGLEMENT SUR LES NORMES RELATIVES AUX ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN Loi médicale (chapitre M-9, a. 19, 1 er al., par. d) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Le présent règlement a pour objet de fixer

Plus en détail

CAS CLINIQUES quels sont les imprimés CERFA qui doivent être établis pour faire valoir ses droits? par qui? qui les envoie?

CAS CLINIQUES quels sont les imprimés CERFA qui doivent être établis pour faire valoir ses droits? par qui? qui les envoie? DOCUMENTS CERFA CAS CLINIQUES Indiquer à chaque étape du parcours du patient : - quels sont les imprimés CERFA qui doivent être établis pour faire valoir ses droits? - par qui? - qui les envoie? CAS CLINIQUE

Plus en détail

I. Présentation de l établissement Page 2. II. Admission Page 3. III. Vie quotidienne..page 4 à 7. IV. Aspects médicaux et dépendance Page 8 à 9

I. Présentation de l établissement Page 2. II. Admission Page 3. III. Vie quotidienne..page 4 à 7. IV. Aspects médicaux et dépendance Page 8 à 9 I. Présentation de l établissement Page 2 II. Admission Page 3 III. Vie quotidienne..page 4 à 7 IV. Aspects médicaux et dépendance Page 8 à 9 V. Aspects financiers...page 10 VI. Aspects administratifs..page

Plus en détail

PCA opiacés de l hôpital au domicile. du patient douleur chronique d oncologie. Procédure unifiée de prise en charge

PCA opiacés de l hôpital au domicile. du patient douleur chronique d oncologie. Procédure unifiée de prise en charge PCA opiacés de l hôpital au domicile du patient douleur chronique d oncologie Procédure unifiée de prise en charge Restaurant Bout du Monde le 27 octobre 2015 Objectifs, critères d inclusions et d exclusions

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Menveo MC Vaccin oligosaccharidique contre le méningocoque des groupes A, C, W-135 et Y conjugué au CRM 197 Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

MAISON DE RETRAITE DRONSART

MAISON DE RETRAITE DRONSART MAISON DE RETRAITE DRONSART 60 rue Anthénor Cauchy - 59111 BOUCHAIN Tel 03 27 35 70 21 Fax 03 27 34 81 33 Mr.bouchain@Wanadoo.fr Site Internet : residence-dronsart.com DOSSIER D INSCRIPTION Personne à

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

DOSSIER DE RENTREE 2015-2016 PRIMAIRE

DOSSIER DE RENTREE 2015-2016 PRIMAIRE DOSSIER DE RENTREE 2015-2016 PRIMAIRE Madame, Monsieur, Voici déjà quelques indications concernant la rentrée des classes. Celle-ci aura lieu : Le mardi 1er septembre 2015 Les enfants entrant en classe

Plus en détail

HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE SERVICES DESTINATAIRES

HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE SERVICES DESTINATAIRES HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE CLASSEUR 1 : CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 8 : CLASSEUR

Plus en détail

Vous êtes blessé à la suite d un accident CHECK-LIST DES DOCUMENTS A GARDER DANS VOTRE DOSSIER

Vous êtes blessé à la suite d un accident CHECK-LIST DES DOCUMENTS A GARDER DANS VOTRE DOSSIER Vous êtes blessé à la suite d un accident CHECK-LIST DES DOCUMENTS A GARDER DANS VOTRE DOSSIER En vue de votre indemnisation, TOUS les documents relatifs à votre dommage sont importants. Vous devez les

Plus en détail

Pharmacothérapie du SNC (Parkinson troubles du sommeil anxiété) : cas cliniques

Pharmacothérapie du SNC (Parkinson troubles du sommeil anxiété) : cas cliniques Parkinson Troubles du sommeil anxiété CAS CLINIQUES - Page 1 de 5 Pharmacothérapie du SNC (Parkinson troubles du sommeil anxiété) : cas cliniques 1. Monsieur C.D. âgé de 70 ans consulte le médecin pour

Plus en détail

Informations personnelles

Informations personnelles Informations personnelles Remplir ou coller ici la vignette de votre mutuelle Vignette mutuelle Nom :... Prénom :... Âge :... Adresse :... Tél. :... Type de diabète :... Votre Traitement :... En cas d

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE)

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE) DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE) Demande de règlement invalidité (demande pour le passage de l invalidité de courte

Plus en détail

A. Protocole de recherche (ainsi que l abrégé en langue française)

A. Protocole de recherche (ainsi que l abrégé en langue française) Commission d'éthique cantonale (VD) de la recherche sur l'être humain Av. de Chailly, 23, 1012 Lausanne Courriel : secretariat.cer@vd.ch 5.12.2013/mz Recommandations pour la soumission d un dossier Tous

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

Ce document doit servir de canevas aux dossiers soumis à l AFRETH.

Ce document doit servir de canevas aux dossiers soumis à l AFRETH. PROGRAMME THERMAL DE RECHERCHE CLINIQUE ET SCIENTIFIQUE 2008 ANNEXE 5 - Dossier type de soumission de projet GUIDE POUR LA REDACTION D UN PROTOCOLE TYPE DE RECHERCHE CLINIQUE Ce guide liste des rubriques

Plus en détail

Journal du traitement pour la perfusion à domicile de Cerezyme

Journal du traitement pour la perfusion à domicile de Cerezyme Journal du traitement pour la perfusion à domicile de Cerezyme Informations générales Patient Nom : Adresse : Code postal/localité : Téléphone : Infirmier(ère) Nom : Organisation : Téléphone : Médecin

Plus en détail

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS Page 1 sur 6 Contexte La dispensation du Médicament est définie dans le Code la Santé Publique (art. R 4235-48 CSP) comme l acte pharmaceutique associant à la délivrance du médicament : analyse pharmaceutique

Plus en détail

Cadre de travail. Activités du stagiaire. Document traduit et issu d un projet de développement en. Date du stage :

Cadre de travail. Activités du stagiaire. Document traduit et issu d un projet de développement en. Date du stage : Important : Ce document a pour but d apporter des informations autour de la création et le développement de centre de consultations psychologiques en situation interculturelle. Ce document est proposé

Plus en détail

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI 1 MISES EN ARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI Mises en garde Ce médicament est TERATOENE. Une contraception efficace est obligatoire chez les femmes en âge de procréer. Ce médicament est soumis

Plus en détail

DENOMINATION. LYSOTOSSIL, dragées Cloperastini HCl 10 mg. LYSOTOSSIL, sirop Cloperastini fendizoas 3,54 mg/ml COMPOSITION

DENOMINATION. LYSOTOSSIL, dragées Cloperastini HCl 10 mg. LYSOTOSSIL, sirop Cloperastini fendizoas 3,54 mg/ml COMPOSITION NOTICE : LYSOTOSSIL DENOMINATION LYSOTOSSIL, dragées Cloperastini HCl 10 mg LYSOTOSSIL, sirop Cloperastini fendizoas 3,54 mg/ml COMPOSITION Dragées : cloperastin. hydrochlorid. 10 mg - cellulos. microcristallin.

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues :

Résumé des modifications intervenues : Référence : PR /PHA/001-A Page : Page 1 sur 11 Objet : Préciser : - les règles de stockage des substances vénéneuses et des médicaments stupéfiants, - indiquer les modalités de détention, de mise à disposition

Plus en détail

Intégration MED-Office / SQIM

Intégration MED-Office / SQIM Intégration MED-Office / SQIM Système Québécois d Informations sur les Médicaments Annoncé depuis quelques années déjà, le SQIM est maintenant une réalité! MED-Office, de Logiciels INFO-DATA, est le premier

Plus en détail

Colloque médical du jeudi CHU Grenoble

Colloque médical du jeudi CHU Grenoble Questions de douleur et de refus de traitement pour un patient atteint de cancer métastatique Vignette clinique: prise en charge douleur Dr N. Béziaud aspects éthiques Pr G. Laval Colloque médical du jeudi

Plus en détail

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Maud PERENNES interne en pharmacie Axel CARDE pharmacien chef de service Hôpital d Instruction d des Armées de Brest 17 novembre 2011 Centre Hospitalier

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL PARENTS - ASSISTANTE MATERNELLE

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL PARENTS - ASSISTANTE MATERNELLE MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL PARENTS - ASSISTANTE MATERNELLE 1 Confier ou accueillir un enfant suppose, pour les parents et pour l assistant(e) maternel(le), d apprendre à se connaître et d établir une

Plus en détail

DIRECTION DES SERVICES PROFESSIONNELS GESTION DES STUPÉFIANTS ET DES DROGUES CONTRÔLÉES EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE

DIRECTION DES SERVICES PROFESSIONNELS GESTION DES STUPÉFIANTS ET DES DROGUES CONTRÔLÉES EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE NUMÉRO 152 : JUIN 2005 DIRECTION DES SERVICES PROFESSIONNELS GESTION DES STUPÉFIANTS ET DES DROGUES CONTRÔLÉES EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE Depuis quelques années, le Bureau des substances contrôlés (BSC)

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076

ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076 ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076 Sommaire : Ajustement des doses d insuline au centre de jour de diabétologie pour les usagers dont les glycémies sont à l extérieur

Plus en détail

La prescription et la délivrance des médicaments vétérinaires MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE

La prescription et la délivrance des médicaments vétérinaires MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE Pascal Xicluna-http://photo.agriculture.gouv.fr La prescription et la délivrance des médicaments vétérinaires MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

Plus en détail

XELODA (capécitabine) Journal de bord

XELODA (capécitabine) Journal de bord Notes XELODA (capécitabine) Journal de bord avec plan d'action intégré Montréal Association canadienne du cancer colorectal 5, place Ville Marie, Bureau 1230 Montréal (Québec) Canada H3B 2G2 Téléphone

Plus en détail

Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide

Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient

Plus en détail