Intégration de la tenue des contrôles pour la protection civile dans PISA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intégration de la tenue des contrôles pour la protection civile dans PISA"

Transcription

1 OFPP Intégration de la tenue des contrôles pour la protection civile dans PISA Séminaire de la Fédération suisse de la protection civile 12 Mai 2015 Philippe Jungo Stratégie, OFPP

2 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 2

3 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 3

4 Situation initiale Révision de la loi sur la protection de la population et sur la protection civile (LPPCi). Entrée en vigueur par le Conseil fédéral Surveillance de la limite des jours de service dans la protection civile par la Confédération Message relatif à la modification de loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile Intégration compète de la tenue des contrôles pour la protection civile dans PISA Inclus également dans PISA la hiérarchie de la protection civile, le contrôle des effectifs, l administration et la planification du personnel et la formation 4

5 Pourquoi PISA pour la protection civile? (1/2) Fonctionnalités de base déjà disponibles dans PISA pour la gestion et l administration du personnel. Le plus gros des astreints pour la protection civile sont déjà inscrits dans PISA. Simplification de la gestion du personnel (lors de changement de lieu de domicile, pour la tenu de l historique). Coordination supra cantonale possible à chaque moment. Empêche les problématiques liées aux formulaires APG et par conséquent les abus. 5

6 Pourquoi PISA pour la protection civile? (2/2) Analyse «Real Time» et évaluation des données de toute la protection civile. Application par le navigateur avec un système central avec une base de données centrale. Plus besoin d application client supplémentaire. 6

7 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 7

8 Aperçu (1/5) Phases du projet 8

9 Aperçu (2/5) Fonctionnalités 9

10 Aperçu (3/5) Fonctionnalités Lors de la mise en œuvre de la phase 1, la tenue des contrôles de la protection civile sera entièrement intégrée dans PISA : gestion des données de base des astreints et des données de la protection civile gestion des cours et des services (Confédération et cantons) Possibilité de transfert automatique des changements d adresse des personnes soumises à l obligation de déclarer pour l armée et la protection civile à partir du registre des habitants des cantons (GERES/MILVA). L armée et la protection civile disposeront d une interface pour accéder au système de la CdC «Registre APG (EOReg). De même, pour lutter contre les abus en matière d APG, les caisses de compensation auront également accès à ce registre. 10

11 Aperçu (4/5) Limitations Les décomptes relatifs aux cours/services (comptabilité APG/PCi) s effectuent soit avec le système propre du canton soit avec le nouveau PCi-Office. Le logiciel autonome (PCi-Office) basé sur MIL Office - FLORY sera adapté aux besoins de la protection civile. Les données relatives à la transmission de l alarme continuent à être gérées avec le système cantonal. PISA offre une fonction standard d exportation des données. La gestion des ouvrages de protection et du matériel (à l exception du matériel personnel) continue d être effectuée via le système cantonal. 11

12 Aperçu (5/5) Fondements de l intégration dans PISA L intégration des contrôles de la protection civile dans PISA répond à une demande explicite des cantons (CRMPPCi, CG MPS). La tenue uniforme des contrôles rendue possible par PISA permet de garantir au mieux le contrôle des jours de service exigé par la loi. PISA a fait ses preuves tant sur le plan technique que dans la pratique. Le système est continuellement actualisé, la protection des données est assurée et les autorisations d accès sont clairement réglementées. Les procédures de modification des bases légales (LSIA, LPPCi) sont lancées et les révisions seront effectuées dans le cadre du DEVA. Leur entrée en vigueur est prévue pour le 1 er janvier L intégration devrait également être achevée en

13 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 13

14 PISA PCi Look & Feel (1/3) Récapitulatif astreint PCi Données personnelles civiles 14

15 PISA PCi Look & Feel (2/3) Récapitulatif astreint PCi Cours/Services 15

16 PISA PCi Look & Feel (3/3) Participants à un cours 16

17 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 17

18 Etat des travaux (1/3) Les représentants des cantons suivants sont impliqués: Argovie Bâle-Ville Berne Fribourg Lucerne Schaffhouse Tessin Thurgovie Zoug Ainsi que des représentant de l OFPP, OFAS, CdC, Em cond A et BAC. Fonctionnalités de base déjà développées: Administration du personnel Administration des services Administration du matériel (Matériel personnel) 18

19 Etat des travaux (2/3) En cours d adaptation aux besoins de la protection civile: Interface avec GERES (Sedex) Gestion de la correspondance (archivage électronique central elo Archiv) Fonctionnalité de rapport Interface pour l exportation et l importation avec PCi Office, om, ArcFlow PCi Office pour la comptabilité relatives aux cours/services Préparation de la migration Analyse et migration-test des premières banques de données effectuées Elaboration des support de formation pour la phase pilote de juillet

20 Planification Etat des travaux (3/3) Nouvelle phase pilote Etat à ce jour Réalisation Use-Cases phase pilote I Phase pilote I: AG, BS, FR, SH, ZG Consolidation des données Formation Fin de la réalisation PISA-PCi Consolidation / Optimisation PISA PCi Surcroît de travail pour les fournisseurs en raison de la complexité de la tâche Dév. et introd. interfaces (logiciels cantonaux, OFAS, CdC) Développement PCi Office Phase Pilote II: AG, BS, BE (2-3 OPC), FR, SH, ZG Go-Live Cantons pilote Introduction progressive Au lieu du

21 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 21

22 PCi Office PCi Office est basé sur Mil Office (de / fr / it) Comptabilité effectuée avec Mil Office en 2014: 3'000 services, pour un total de quelque 300'000 participants PCi Office est un logiciel autonome et peut être utilisé pendant un cours/service de protection civile pour: l administration (p. ex. saisie des présences et absences) la comptabilité (p. ex. cartes APG / tenue des comptes) PCi Office permet l échange de données avec PISA-PCi et peut être utilisé de trois manières. Standalone Hybrid Terminalserver Planung & Durchführung Planung & Durchführung Planung & Durchführung PERS FLORY Zahlungen FIT Planung & Durchführung PERS FLORY Zahlungen FIT PERS FLORY Zahlungen FIT Anforderungen (Kanton Fribourg): Zentrales Reporting Buchhaltung -> nicht möglich Weitere Anforderungen: Ein Anlass von mehreren Personen an unterschiedlichen Clients bearbeitbar -> nicht möglich Zentrale DB Webservice Dienst B,E Planung & Durchführung Dienst B,E Planung & Durchführung PERS FLORY FIT Zahlungen PERS FLORY FIT Zahlungen Zentrale DB Webservice PERS FLORY Zahlungen FIT Planung & Durchführung PERS FLORY Zahlungen FIT Remote Desktop Remote Desktop Anforderungen Kanton Fribourg: Zentrales Reporting Buchhaltung wird nicht Rechnung getragen -> möglich Weitere Anforderungen: Ein Anlass muss von mehreren Personen mit unterschiedlichen Clients bearbeitet werden können -> möglich Ein Anlass kann nur jeweils auf einer Instanz gestartet werden (blocking) Zentrale DB Webservice Dienst A,C,D Planung & Durchführung PERS FLORY FIT Zahlungen Anforderungen (Kanton Fribourg): Zentrales Reporting Buchhaltung -> nicht möglich Weitere Anforderungen: Ein Anlass von mehreren Personen an unterschiedlichen Clients bearbeitbar -> möglich 22

23 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 23

24 Questions 24

Convention intercantonale réglant l'organisation, le contenu, le déroulement de cours de formation pour cadres et spécialistes de la protection civile

Convention intercantonale réglant l'organisation, le contenu, le déroulement de cours de formation pour cadres et spécialistes de la protection civile Convention intercantonale réglant l'organisation, le contenu, le déroulement de cours de formation pour cadres et spécialistes de la protection civile du 19 octobre 2004 Cantons concernés : Berne, Fribourg,

Plus en détail

Imposition sur la dépense («Imposition forfaitaire»)

Imposition sur la dépense («Imposition forfaitaire») Imposition sur la dépense («Imposition forfaitaire») Les ressortissants étrangers qui s installent en Suisse sont en principe soumis aux mêmes impôts sur le revenu et sur la fortune que les citoyens suisses.

Plus en détail

Demande d admission en tant que membre associé

Demande d admission en tant que membre associé Demande d admission en tant que membre associé Nom de l entreprise (selon inscription au registre du commerce RC) ou département sécurité d une société La demande d admission en tant que membre associé

Plus en détail

La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO

La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO (1 Euro = 1,46 franc suisse) Sources Confédération Cantons s Total Impôts directs 14'428'989 22'827'092 15'125'492 52'381'573 Impôts sur la consommation 20'401'040

Plus en détail

11. November 2014, NH Hotel Freiburg

11. November 2014, NH Hotel Freiburg Info-Lunch ros Abschluss des Modellversuchs «Sanktionenvollzug» (ROS) Kurzpräsentation der Ergebnisse und erste Aussagen über die Bedeutung von ROS als ein mögliches Modell des Risikomanagements. 11. November

Plus en détail

Gestion fédérale des ressources (ResMaB)

Gestion fédérale des ressources (ResMaB) Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de la protection de la population OFPP Centrale nationale d alarme Gestion fédérale des ressources

Plus en détail

Evaluations statistiques

Evaluations statistiques 1 / 20 Evaluations statistiques Statistiques annuelles 2013, analyse pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 15.01.2014 Centre national de

Plus en détail

6.08 Allocations familiales Allocations familiales

6.08 Allocations familiales Allocations familiales 6.08 Allocations familiales Allocations familiales Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Les allocations familiales visent à compenser une partie des frais que doivent assumer les parents pour l entretien

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2013 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2013 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La prévoyance professionnelle constitue le 2 e pilier

Plus en détail

Le service médical régional (SMR)

Le service médical régional (SMR) 50 Le service médical régional (SMR) Werner Durrer, lic. phil., Directeur Office AI, Lucerne Premières expériences tirées de la procédure d'instruction de l assurance-invalidité Pendant plus de dix ans,

Plus en détail

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010 Chiffres par 31 mai 2010 22. 6. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites

Plus en détail

Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des autorités dans les cantons: aperçu

Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des autorités dans les cantons: aperçu Nouveau droit de protection des mineurs et des adultes. Questions concrètes de mise en oeuvre Journées d étude des 11/12 septembre 2012 à Fribourg Exposé 3 Mise en oeuvre de la nouvelle organisation des

Plus en détail

DataCard 2015. Impôts Suisse Personnes physiques. Société Fiduciaire Suisse SA

DataCard 2015. Impôts Suisse Personnes physiques. Société Fiduciaire Suisse SA DataCard 2015 Impôts Suisse Personnes physiques Société Fiduciaire Suisse SA Comparaison fiscale intercantonale 2015 Chef-lieu du canton Impôt sur les successions Impôt sur les donations Revenu brut du

Plus en détail

Directives sur la gestion des dossiers (DGD)

Directives sur la gestion des dossiers (DGD) Guides des mesures organisationnelles et techniques mises en œuvre auprès des caisses de compensation et des offices AI (recommandation) Date 25.01.2013 Auteurs U. Rüttimann / R. Bieri Nom de fichier WAF

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2011 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

Mémento concernant la livraison des données selon le système Salaire standard CH et impôt à la source

Mémento concernant la livraison des données selon le système Salaire standard CH et impôt à la source Information du 2 juillet 2014 Mémento concernant la livraison des données selon le système Salaire standard CH et impôt à la source Madame, Monsieur, Avec l introduction du Salaire standard CH et impôt

Plus en détail

Informationsveranstaltung und Workshop für die Lieferanten von EWR-Software. Manifestation pour les fournisseurs de logiciel

Informationsveranstaltung und Workshop für die Lieferanten von EWR-Software. Manifestation pour les fournisseurs de logiciel Projekt Registerharmonisierung Projet Harmonisation de Registre Informationsveranstaltung und Workshop für die Lieferanten von EWR-Software Manifestation pour les fournisseurs de logiciel 11. und 15. April

Plus en détail

Clients français déjà imposés au forfait : que faire?

Clients français déjà imposés au forfait : que faire? 11 juin 2014 Clients français déjà imposés au forfait : que faire? Conférence Academy & Finance du 11 juin 2014 Alexandre de Senarclens ads@oher.ch 2/20 SOMMAIRE 1. Introduction 2. Les menaces politiques

Plus en détail

Mémento concernant la livraison des données selon le système Salaire standard CH et impôt à la source

Mémento concernant la livraison des données selon le système Salaire standard CH et impôt à la source Information du 4 mars 2015 Mémento concernant la livraison des données selon le système Salaire standard CH et impôt à la source Madame, Monsieur, Avec l introduction du Salaire standard CH et impôt source

Plus en détail

Lutte contre le travail au noir: 60 inspecteurs, plus de 9 000 contrôles

Lutte contre le travail au noir: 60 inspecteurs, plus de 9 000 contrôles Secrétariat d'etat à l'économie SECO Lutte contre le travail au noir: 60 inspecteurs, plus de 9 000 contrôles Berne, 18.05.2009 - En 2008, 60 inspecteurs approximativement ont effectué 9 264 contrôles

Plus en détail

ACCUEIL EXTRAFAMILIAL DE LA PRIME ENFANCE: SITUATION DANS LES CANTONS

ACCUEIL EXTRAFAMILIAL DE LA PRIME ENFANCE: SITUATION DANS LES CANTONS CDAS CONFÉRENCE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS CANTONAUX DES AFFAIRES SO- CIALES ACCUEIL EXTRAFAMILIAL DE LA PRIME ENFANCE: SITUATION DANS LES CANTONS Analyse des données de la plate-forme d information

Plus en détail

1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE PRINCIPALE/ ARTICOLO PRINCIPALE

1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE PRINCIPALE/ ARTICOLO PRINCIPALE Eidgenössisches Volkswirtschaftsdepartement EVD Preisüberwachung PUE Newsletter Datum 16.11.2010 Sperrfrist 16.11.2010, 09.00 Uhr Nr. 6/10 INHALTSÜBERSICHT/ CONTENU/ CONTENUTO 1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE

Plus en détail

Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD)

Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD) Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD) Valable dès le 1 er janvier 2011 318.107.10 f DGD 11.10 2 Avant-propos La présente version est une nouvelle édition

Plus en détail

Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch

Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Impressum Editeur INFODROG Centrale nationale de coordination des addictions Rédaction Franziska

Plus en détail

Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie

Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie Les changements marquants sur les plans politiques, médicaux et sociaux, ainsi qu au niveau de la structure

Plus en détail

Valables dès le 1 er janvier 2010. 318.705 f 12.09

Valables dès le 1 er janvier 2010. 318.705 f 12.09 Instructions de l Office fédéral des assurances sociales aux comptables de la protection civile concernant l attestation du nombre de jours de service accomplis, prévue par le régime des allocations pour

Plus en détail

Centre pour la qualité et ANQ: Oeuvrer ensemble en faveur de l amélioration de la qualité et de la sécurité dans les hôpitaux suisses

Centre pour la qualité et ANQ: Oeuvrer ensemble en faveur de l amélioration de la qualité et de la sécurité dans les hôpitaux suisses Centre pour la qualité et ANQ: Oeuvrer ensemble en faveur de l amélioration de la qualité et de la sécurité dans les hôpitaux suisses Pascal Strupler, Directeur OFSP Medicine used to be simple, ineffective

Plus en détail

STATISTIQUE 12-2012 MESURES ADMINISTRATIVES FRAPPANT LES CONDUCTEURS DE VEHICULES SUISSE

STATISTIQUE 12-2012 MESURES ADMINISTRATIVES FRAPPANT LES CONDUCTEURS DE VEHICULES SUISSE STATISTIQUE 12-2012 MESURES ADMINISTRATIVES FRAPPANT LES CONDUCTEURS DE VEHICULES SUISSE Tableau Page ------------------- 001 Vue d'ensemble des mesures enregistrées 1-3 002 Mesures administratives / Age

Plus en détail

Mémento statistique Les finances publiques 2014

Mémento statistique Les finances publiques 2014 Mémento statistique Les finances publiques 2014 Clôture des comptes de la Confédération (sans les comptes spéciaux) D en % en mio CHF 2012 2013 2014 13 / 14 Recettes ordinaires 62 997 65 032 63 876-1,8

Plus en détail

Comité interpartis «Non à la caisse unique»

Comité interpartis «Non à la caisse unique» Comité interpartis «Non à la caisse unique» Contexte L initiative populaire «pour une caisse publique d assurance-maladie» a été déposée en mai 2012 Comité initiant : Mouvement Populaires des Familles,

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE CONSEIL FEDERAL SUISSE

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE CONSEIL FEDERAL SUISSE ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE CONSEIL FEDERAL SUISSE CONCERNANT LE TRAITEMENT FISCAL DES LIBERALITES FAITES DANS DES BUTS DESINTERESSES signé à Paris le 30 octobre 1979,

Plus en détail

Cercle Indicateurs, Audit urbain

Cercle Indicateurs, Audit urbain 21 Développement durable et disparités régionales et internationales 1381-1300 Cercle Indicateurs, Audit urbain Mesurer le développement durable et les conditions de vie dans les villes Neuchâtel, 2013

Plus en détail

Impôt à la source. Simplification administrative et Harmonisation intercantonale. Qui sont concernés?

Impôt à la source. Simplification administrative et Harmonisation intercantonale. Qui sont concernés? Impôt à la source Simplification administrative et Harmonisation intercantonale 1 Impôt à la source Qui sont concernés? Sont concernés : Les «employeurs», personnes physiques ou morales,(plus de 11 000

Plus en détail

Voilà comment les entreprises suisses paient leurs factures

Voilà comment les entreprises suisses paient leurs factures Voilà comment les entreprises suisses paient leurs factures Près de la moitié de toutes les factures sont payées trop tard. «Röstigraben» aussi pour l argent: les Suisses romands font particulièrement

Plus en détail

Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage

Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage (OFAC) 837.141 du 31 janvier 1996 (Etat le 12 mars 2002) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 109 de la loi du 25 juin 1982 sur l assurance-chômage

Plus en détail

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est STATUTS DE L ASSOCIATION DES OFFICES SUISSES DU TRAVAIL (AOST) 1. Nom, siège et but Art. 1 L'association des offices suisses du travail (AOST) est une association constituée au sens des articles 60 et

Plus en détail

FA Renseignez-vous auprès de votre caisse de compensation, pour savoir si la contribution aux frais administratifs serait adaptée en 2015.

FA Renseignez-vous auprès de votre caisse de compensation, pour savoir si la contribution aux frais administratifs serait adaptée en 2015. Personnel Bouclement annuel 2014 Travaux de bouclement 2014 Recommandation : Archivage des certificats de salaire au format PDF Après l impression des certificats de salaire, nous recommandons de les archiver

Plus en détail

Introduction Liste des abréviations

Introduction Liste des abréviations Table des matières Table des matières Introduction Liste des abréviations Page III XV XVII A. Impôts du revenu et de la fortune 1 1. Impôt fédéral direct 1 2. Canton d'argovie 2 3. Canton d'appenzell Rhodes-Intérieures

Plus en détail

Faillites de sociétés et créations en avril 2011

Faillites de sociétés et créations en avril 2011 Étude Faillites et créations d entreprises 24. 5. 2011 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/lapresse Faillites de sociétés et créations

Plus en détail

Le développement du système suisse de protection sociale. Points de repères chronologiques 1

Le développement du système suisse de protection sociale. Points de repères chronologiques 1 Le développement du système suisse de protection sociale Points de repères chronologiques 1 Période 1815-1873 1815 Le canton de Zurich édicte la première loi sur la protection des enfants en Europe. Interdiction

Plus en détail

La Conférence suisse des directrices et des directeurs cantonaux de la santé (CDS) décide:

La Conférence suisse des directrices et des directeurs cantonaux de la santé (CDS) décide: Convention sur les contributions des cantons aux hôpitaux relative au financement de la formation médicale postgrade et sur la compensation intercantonale des charges (Convention sur le financement de

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE Valables à partir du 1 er janvier 2008 Légende des abréviations ASMP ASD AGC ARD CC CCA CR FFMP WS NOS NWS RFJM ZS Association Suisse de la musique populaire (Association

Plus en détail

Un enfant, une allocation: De la nécessité d allocations familiales à l échelle suisse pour les personnes exerçant une activité indépendante

Un enfant, une allocation: De la nécessité d allocations familiales à l échelle suisse pour les personnes exerçant une activité indépendante Berne, août 2007 Un enfant, une allocation: De la nécessité d allocations familiales à l échelle suisse pour les personnes exerçant une activité indépendante Document de fond sur l initiative parlementaire

Plus en détail

Lors du calcul du renchérissement pour les travaux de construction, il convient de distinguer deux cas:

Lors du calcul du renchérissement pour les travaux de construction, il convient de distinguer deux cas: Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Office fédéral de l agriculture OFAG Secteur Amélioratios foncières CH-3003 Bern, BLW, sti Aux services cantonaux chargés des

Plus en détail

Résumé des résultats de la procédure de consultation sur le rapport et l avant-projet

Résumé des résultats de la procédure de consultation sur le rapport et l avant-projet Adhésion à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée, à son Protocole additionnel visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes

Plus en détail

TARIFS CANTONAUX DE NOTAIRES. Comparaison des émoluments pour l instrumentation de différents actes

TARIFS CANTONAUX DE NOTAIRES. Comparaison des émoluments pour l instrumentation de différents actes Département fédéral de l'économie DFE Surveillance des prix SPR TARIFS CANTONAUX DE NOTAIRES Comparaison des émoluments pour l instrumentation de différents actes Juillet 2007 La présente brochure est

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

Aspects fiscaux de la loi sur la fusion

Aspects fiscaux de la loi sur la fusion Aspects fiscaux de la loi sur la fusion Peter Riedweg, Zürich 1 1. Introduction La loi fédérale sur la fusion, la scission, la transformation et le transfert de patrimoine (Loi sur la fusion, LFus) est

Plus en détail

Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009

Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009 09 Construction et logement 909-0900 Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009 Données sur CD-ROM Neuchâtel, 2010 La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office

Plus en détail

2.07 Cotisations Procédure de décompte simplifiée pour les employeurs

2.07 Cotisations Procédure de décompte simplifiée pour les employeurs 2.07 Cotisations Procédure de décompte simplifiée pour les employeurs Etat au 1 er janvier 2015 En bref La procédure de décompte simplifiée est inscrite dans la loi fédérale sur la lutte contre le travail

Plus en détail

La vague de faillites continue à déferler en cette nouvelle année: plus de 6000 entreprises se battent pour survivre

La vague de faillites continue à déferler en cette nouvelle année: plus de 6000 entreprises se battent pour survivre Chiffres par 31 janvier 2010 19. 2. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnbswitzerland.ch/presse La vague de faillites continue à déferler

Plus en détail

Des chances égales contre la pauvreté. Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons

Des chances égales contre la pauvreté. Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons Des chances égales contre la pauvreté Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons Observations de Caritas concernant la politique de prévention de la pauvreté 2013 Des chances égales contre

Plus en détail

Révision partielle de l'ordonnance sur l'alarme (OAL) Rapport explicatif

Révision partielle de l'ordonnance sur l'alarme (OAL) Rapport explicatif Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de la protection de la population Berne, le 8 avril 2013 Révision partielle de l'ordonnance sur l'alarme

Plus en détail

Plate-forme collaborative pour les projets informatiques dans les administrations suisses

Plate-forme collaborative pour les projets informatiques dans les administrations suisses Plate-forme collaborative pour les projets informatiques dans les administrations suisses Guy de Pourtalès, Président du groupe de travail OSS de la CSI, IT Lausanne Agenda La CSI en bref Collaborer La

Plus en détail

QS Q-Sys AG Systeme zur Qualitäts- und Kostensteuerung im Gesundheitswesen

QS Q-Sys AG Systeme zur Qualitäts- und Kostensteuerung im Gesundheitswesen QS Q-Sys AG Systeme zur Qualitäts- und Kostensteuerung im Gesundheitswesen RAI-Domicile Concept pour la formation Concept pour l introduction Estimation des coûts Document préparatoire à l intention de

Plus en détail

Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons

Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons Conférence de presse «Congés parentaux: condition pour une meilleure conciliation entre famille et travail» du 5 mai 2011 Analyse des tableaux Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons

Plus en détail

Bâtiments, logements et conditions d habitation

Bâtiments, logements et conditions d habitation Neuchâtel, septembre 2004 Recensement fédéral de la population 2000 Bâtiments, logements et conditions d habitation RECENSEMENT FÉDÉRAL DE LA POPULATION 2000 BÂTIMENTS, LOGEMENTS ET CONDITIONS D HABITATION

Plus en détail

Education et science 1287-1400. Neuchâtel, 2014

Education et science 1287-1400. Neuchâtel, 2014 15 Education et science 1287-1400 Finances du système éducatif Edition 2014 Neuchâtel, 2014 La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office fédéral de la statistique (OFS) couvre les domaines

Plus en détail

Communiqué. Les Tessinois champions en matière de protection du climat

Communiqué. Les Tessinois champions en matière de protection du climat Communiqué Les Tessinois champions en matière de protection du climat Zurich Suisse www.zurich.ch Zurich Compagnie d Assurances SA Zurich Compagnie d assurances sur la Vie SA Media Relations Thurgauerstrasse

Plus en détail

Directives relatives au raccordement des caisses de compensation AVS et des offices AI au réseau AVS/AI (DRR)

Directives relatives au raccordement des caisses de compensation AVS et des offices AI au réseau AVS/AI (DRR) Directives relatives au raccordement des caisses de compensation AVS et des offices AI au réseau AVS/AI (DRR) Valable à partir du 1 er juillet 2006 Etat: 1 er janvier 2016 318.106.05 f DRR 01.16 2 de 39

Plus en détail

Schnittstelle A V2.4 für SOMED V2.4.1 Anhang für kantonale Daten. Interface A V2.4 pour SOMED V2.4.1 Annexe pour données cantonales

Schnittstelle A V2.4 für SOMED V2.4.1 Anhang für kantonale Daten. Interface A V2.4 pour SOMED V2.4.1 Annexe pour données cantonales Schnittstelle A V2.4 für SOMED V2.4.1 Anhang für kantonale Daten Interface A V2.4 pour SOMED V2.4.1 Annexe pour données cantonales V2.4 / 28.09.2015 A 1 / 7 Inhaltsverzeichnis / Table des matières Grundlegender

Plus en détail

Documentation de presse recensement 2000

Documentation de presse recensement 2000 Documentation de presse recensement 2000 Pour tous renseignements: Werner HAUG tél. 032 / 713 66 85 fax 032 / 713 63 86 e-mail werner.haug@bfs.admin.ch Accueil médias Jean-Daniel MEIER tél. 032 / 713 69

Plus en détail

Directives concernant le régime des allocations pour perte de gain pour les personnes faisant du service et en cas de maternité (DAPG)

Directives concernant le régime des allocations pour perte de gain pour les personnes faisant du service et en cas de maternité (DAPG) Directives concernant le régime des allocations pour perte de gain pour les personnes faisant du service et en cas de maternité (DAPG) Valables dès le 1 er juillet 2005 Etat : 1 er janvier 2011 318.701.f

Plus en détail

EXTRAIT. Sommaire. Table des matières... 3 Table des abréviations... 11 Légende... 16

EXTRAIT. Sommaire. Table des matières... 3 Table des abréviations... 11 Légende... 16 Sommaire Table des matières... 3 Table des abréviations... 11 Légende... 16 101 Constitution fédérale de la Confédération suisse (Cst., extraits)... 25 830.1 LF sur la partie générale du droit des assurances

Plus en détail

Logement et pauvreté. Une analyse sur l engagement des cantons. Observations de Caritas sur la politique 2014 de lutte contre la pauvreté

Logement et pauvreté. Une analyse sur l engagement des cantons. Observations de Caritas sur la politique 2014 de lutte contre la pauvreté Logement et pauvreté Une analyse sur l engagement des cantons Observations de Caritas sur la politique 2014 de lutte contre la pauvreté Logement et pauvreté : une analyse sur l engagement des cantons En

Plus en détail

Démographie réorganiser

Démographie réorganiser Démographie réorganiser Congrès national 2014 de la Société Suisse de Gérontologie (SSG) Fribourg Dr Hans Groth, MBA World Ageing and Demographic Forum, St-Gall Page 1 Dr Hans Groth l Congrès national

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

Règlement sur les allocations pour perte de gain

Règlement sur les allocations pour perte de gain Règlement sur les allocations pour perte de gain (RAPG) 834.11 du 24 novembre 2004 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 81 de la loi fédérale du 6 octobre 2000 sur la partie

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens Examen professionnel pour l obtention du brevet en assurances sociales Session d automne 2007 à Lausanne Examen

Plus en détail

43 partenaires. 400 entreprises. Le logiciel qui mérite d être connu. décomptes salaire par mois. en Suisse et dans toute l Europe

43 partenaires. 400 entreprises. Le logiciel qui mérite d être connu. décomptes salaire par mois. en Suisse et dans toute l Europe 120 000 décomptes salaire par mois 43 partenaires en Suisse et dans toute l Europe 400 entreprises font confiance à SwissSalary Logiciel de comptabilité salariale Le logiciel qui mérite d être connu SwissSalary

Plus en détail

Une légère embellie pour la morale de paiement les entreprises règlent leurs factures avec un retard de 18.1 jours en moyenne

Une légère embellie pour la morale de paiement les entreprises règlent leurs factures avec un retard de 18.1 jours en moyenne Statistiques relatives au comportement de paiement: voici comment paient les entreprises en Suisse Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse

Plus en détail

55 partenaires. 700 entreprises. Le logiciel qui mérite d être connu. décomptes salaire par mois. en Suisse et dans toute l Europe

55 partenaires. 700 entreprises. Le logiciel qui mérite d être connu. décomptes salaire par mois. en Suisse et dans toute l Europe 160 000 décomptes salaire par mois 55 partenaires en Suisse et dans toute l Europe 700 entreprises font confiance à SwissSalary Logiciel de comptabilité salariale Le logiciel qui mérite d être connu SwissSalary

Plus en détail

Sesam PME. Solutions globales de gestion pour petites et moyennes entreprises

Sesam PME. Solutions globales de gestion pour petites et moyennes entreprises Sesam PME Solutions globales de gestion pour petites et moyennes entreprises 02 03 Table des matières Au début il y avait 3 Structure, logique, convivialité 4 Lite, Standard, Professional 4 Solutions Packs

Plus en détail

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, c est faire preuve de bon sens. Exemple En cas d assainissement global d une maison individuelle suisse classique, le potentiel d économie

Plus en détail

service à la personne

service à la personne swingassist Application pour les métiers du service à la personne 1 Quelques chiffres Le service à la personne, un domaine d activités en pleine expansion 2 millions de salariés pour 3 millions 400 000

Plus en détail

Publication de clôture

Publication de clôture Publication de clôture La cyberadministration suisse 2008 à 2015 AVANT-PROPOS 3 C est dans ce cadre que la Confédération, les cantons et les communes ont encouragé un grand nombre de projets, avec pour

Plus en détail

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino Statistiques des comportements de paiement: le comporte Statistiques des comportements ment de paiement: de paiement le comportement des de entreprises en Suisse 4 ème trimestre et perspectives 2009 Editeur:

Plus en détail

«Salaire standard et impôt source» Rapport de l équipe du projet

«Salaire standard et impôt source» Rapport de l équipe du projet CONFERENCE SUISSE DES IMPÔTS Union des autorités fiscales suisses Commission logistique SCHWEIZERISCHE STEUERKONFERENZ Vereinigung der schweizerischen Steuerbehörden Kommission Logistik CONFERENZA FISCALE

Plus en détail

Vote électronique Foire aux questions

Vote électronique Foire aux questions Staatskanzlei des Kantons Bern Chancellerie d Etat du canton de Berne Vote électronique Foire aux questions Les questions sont classées par thème. Choisissez dans la colonne de droite le thème auquel se

Plus en détail

Interfaces pour l'échange de données au sein de la protection civile

Interfaces pour l'échange de données au sein de la protection civile Bundesamt für Bevölkerungsschutz Office fédéral de la protection de la population Ufficio federale della protezione della popolazione Uffizi federal da protecziun da la populaziun Interfaces pour l'échange

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 06 INDUSTRIE, commerce ET SERVICES n 10 février 2013 Le commerce extérieur du canton de Genève en 2011 En 2011, selon les résultats définitifs de la statistique du commerce extérieur établie par l Administration

Plus en détail

Projet LHR (Loi sur l Harmonisation des Registres)

Projet LHR (Loi sur l Harmonisation des Registres) Projet LHR (Loi sur l Harmonisation des Registres) Présentation pour les journées AVSM des 16 et 18 septembre 2008 Eddy SCHAFROTH - Coordinateur du projet LHR pour l état de Vaud - 021 316 22 29 - eddy.schafroth@vd.ch

Plus en détail

Rapport sur les résultats de l'audition du 24 février 2010

Rapport sur les résultats de l'audition du 24 février 2010 Département fédéral de l'économie DFE Secrétariat d'etat à l'économie SECO - Modification de l'ordonnance du 31 août 1983 sur l'assurance-chômage obligatoire et l'indemnité en cas d'insolvabilité (art.

Plus en détail

Gestion commerciale Advanced

Gestion commerciale Advanced Gestion commerciale La gestion commerciale Sage 50 Extra est disponible avec une étendue de fonctionnalités différentes, adaptées à vos besoins. Si vous avez des questions, contactez votre revendeur ou

Plus en détail

Double imposition intercantonale élimination des pertes de répartition en droit intercantonal

Double imposition intercantonale élimination des pertes de répartition en droit intercantonal Double imposition intercantonale élimination des pertes de répartition en droit intercantonal Circulaire 27 - du 15 mars 2007 1. Pratique antérieure Selon les principes tendant à éliminer la double imposition

Plus en détail

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 Les primes d assurance-maladie 2015 Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 25 20 Prime moyenne

Plus en détail

Cantons et villes dans le système statistique suisse

Cantons et villes dans le système statistique suisse Gian Antonio Paravicini Bagliani Président de la conférence des offices régionaux de statistique de la Suisse CORSTAT Cantons et villes dans le système statistique suisse La fonction statistique s'est

Plus en détail

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Soins infirmiers indépendants Berne, en avril 2013 Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Vue d ensemble Sur la base des conventions signées par l ASI, les infirmières

Plus en détail

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)»

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» INITIATIVE POPULAIRE FÉDÉRALE «IMPOSER LES SUCCESSIONS DE PLUSIEURS MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» DENIS BOIVIN Partner Avocat Expert fiscal diplômé Responsable

Plus en détail

2.06 Cotisations. Travail domestique. Etat au 1 er janvier 2015

2.06 Cotisations. Travail domestique. Etat au 1 er janvier 2015 2.06 Cotisations Travail domestique Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Si vous occupez du personnel de maison, vous devez procéder à un décompte des cotisations aux assurances sociales, même si le salaire

Plus en détail

Aperçu réduction des primes dans les cantons

Aperçu réduction des primes dans les cantons Aperçu réduction des primes dans les cantons KT Service d information Paiement par AG Gemeindezweigstelle der SVA Aarau Ihrer Wohnsitzgemeinde AI ou SVA Aarau Kyburgerstr. 15 5001 Aarau Téléphone 062 836

Plus en détail

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours Statistiques relatives aux pratiques de paiement: Statistiques relatives aux pratiques Les de paiement: performances Les performances des des Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 892

Plus en détail

BS Amt für Sozialbeiträge Basel-Stadt Abteilung Prämienverbilligung Grenzacherstrasse 62 Postfach 4005 Basel

BS Amt für Sozialbeiträge Basel-Stadt Abteilung Prämienverbilligung Grenzacherstrasse 62 Postfach 4005 Basel Aperçu réduction des primes dans les cantons KT Service d information Paiement par AG Gemeindezweigstelle der SVA Aarau Ihrer Wohnsitzgemeinde ou SVA Aarau Kyburgerstr. 15 5001 Aarau Téléphone 062 836

Plus en détail

Organisation de l exploitation de la plateforme. Prestations de l OFS dans le cadre de l utilisation de sedex

Organisation de l exploitation de la plateforme. Prestations de l OFS dans le cadre de l utilisation de sedex Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Division Etudes démographiques et enquêtes auprès des ménages OFS, août 2012, Version 1.4 Organisation de l exploitation de la

Plus en détail

Cadastre RDPPF Canton de Berne Procédures des données d un canton pilote

Cadastre RDPPF Canton de Berne Procédures des données d un canton pilote Cadastre RDPPF Canton de Berne Procédures des données d un canton pilote Cornelia Nussberger Colloque swisstopo, 1 er mai 2015 OED OFOR OPC OACOT 2 Agenda 1. Organisation dans le canton de Berne 2. Collaboration

Plus en détail

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Marché du travail / Assurance-chômage Mesures du marché du travail Markus Weber 07.06.2013

Plus en détail

Directives sur la plateforme informatique d échange de données (PED) entre caisses de compensation AVS et offices AI

Directives sur la plateforme informatique d échange de données (PED) entre caisses de compensation AVS et offices AI Directives sur la plateforme informatique d échange de données (PED) entre caisses de compensation AVS et offices AI Valables à partir du 1 er janvier 2010 318.106.07 f PED 7.09 2 Avant-propos Conformément

Plus en détail

Officier Étude: Ernst Basler & Partner

Officier Étude: Ernst Basler & Partner Disponibilité assurée dans la durée et archivage de géodonnées Etude conceptuelle visant à une mise en œuvre coordonnée au sein de la Confédération, des cantons et des communes Colloque Swisstopo, Wabern,

Plus en détail