Intégration de la tenue des contrôles pour la protection civile dans PISA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intégration de la tenue des contrôles pour la protection civile dans PISA"

Transcription

1 OFPP Intégration de la tenue des contrôles pour la protection civile dans PISA Séminaire de la Fédération suisse de la protection civile 12 Mai 2015 Philippe Jungo Stratégie, OFPP

2 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 2

3 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 3

4 Situation initiale Révision de la loi sur la protection de la population et sur la protection civile (LPPCi). Entrée en vigueur par le Conseil fédéral Surveillance de la limite des jours de service dans la protection civile par la Confédération Message relatif à la modification de loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile Intégration compète de la tenue des contrôles pour la protection civile dans PISA Inclus également dans PISA la hiérarchie de la protection civile, le contrôle des effectifs, l administration et la planification du personnel et la formation 4

5 Pourquoi PISA pour la protection civile? (1/2) Fonctionnalités de base déjà disponibles dans PISA pour la gestion et l administration du personnel. Le plus gros des astreints pour la protection civile sont déjà inscrits dans PISA. Simplification de la gestion du personnel (lors de changement de lieu de domicile, pour la tenu de l historique). Coordination supra cantonale possible à chaque moment. Empêche les problématiques liées aux formulaires APG et par conséquent les abus. 5

6 Pourquoi PISA pour la protection civile? (2/2) Analyse «Real Time» et évaluation des données de toute la protection civile. Application par le navigateur avec un système central avec une base de données centrale. Plus besoin d application client supplémentaire. 6

7 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 7

8 Aperçu (1/5) Phases du projet 8

9 Aperçu (2/5) Fonctionnalités 9

10 Aperçu (3/5) Fonctionnalités Lors de la mise en œuvre de la phase 1, la tenue des contrôles de la protection civile sera entièrement intégrée dans PISA : gestion des données de base des astreints et des données de la protection civile gestion des cours et des services (Confédération et cantons) Possibilité de transfert automatique des changements d adresse des personnes soumises à l obligation de déclarer pour l armée et la protection civile à partir du registre des habitants des cantons (GERES/MILVA). L armée et la protection civile disposeront d une interface pour accéder au système de la CdC «Registre APG (EOReg). De même, pour lutter contre les abus en matière d APG, les caisses de compensation auront également accès à ce registre. 10

11 Aperçu (4/5) Limitations Les décomptes relatifs aux cours/services (comptabilité APG/PCi) s effectuent soit avec le système propre du canton soit avec le nouveau PCi-Office. Le logiciel autonome (PCi-Office) basé sur MIL Office - FLORY sera adapté aux besoins de la protection civile. Les données relatives à la transmission de l alarme continuent à être gérées avec le système cantonal. PISA offre une fonction standard d exportation des données. La gestion des ouvrages de protection et du matériel (à l exception du matériel personnel) continue d être effectuée via le système cantonal. 11

12 Aperçu (5/5) Fondements de l intégration dans PISA L intégration des contrôles de la protection civile dans PISA répond à une demande explicite des cantons (CRMPPCi, CG MPS). La tenue uniforme des contrôles rendue possible par PISA permet de garantir au mieux le contrôle des jours de service exigé par la loi. PISA a fait ses preuves tant sur le plan technique que dans la pratique. Le système est continuellement actualisé, la protection des données est assurée et les autorisations d accès sont clairement réglementées. Les procédures de modification des bases légales (LSIA, LPPCi) sont lancées et les révisions seront effectuées dans le cadre du DEVA. Leur entrée en vigueur est prévue pour le 1 er janvier L intégration devrait également être achevée en

13 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 13

14 PISA PCi Look & Feel (1/3) Récapitulatif astreint PCi Données personnelles civiles 14

15 PISA PCi Look & Feel (2/3) Récapitulatif astreint PCi Cours/Services 15

16 PISA PCi Look & Feel (3/3) Participants à un cours 16

17 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 17

18 Etat des travaux (1/3) Les représentants des cantons suivants sont impliqués: Argovie Bâle-Ville Berne Fribourg Lucerne Schaffhouse Tessin Thurgovie Zoug Ainsi que des représentant de l OFPP, OFAS, CdC, Em cond A et BAC. Fonctionnalités de base déjà développées: Administration du personnel Administration des services Administration du matériel (Matériel personnel) 18

19 Etat des travaux (2/3) En cours d adaptation aux besoins de la protection civile: Interface avec GERES (Sedex) Gestion de la correspondance (archivage électronique central elo Archiv) Fonctionnalité de rapport Interface pour l exportation et l importation avec PCi Office, om, ArcFlow PCi Office pour la comptabilité relatives aux cours/services Préparation de la migration Analyse et migration-test des premières banques de données effectuées Elaboration des support de formation pour la phase pilote de juillet

20 Planification Etat des travaux (3/3) Nouvelle phase pilote Etat à ce jour Réalisation Use-Cases phase pilote I Phase pilote I: AG, BS, FR, SH, ZG Consolidation des données Formation Fin de la réalisation PISA-PCi Consolidation / Optimisation PISA PCi Surcroît de travail pour les fournisseurs en raison de la complexité de la tâche Dév. et introd. interfaces (logiciels cantonaux, OFAS, CdC) Développement PCi Office Phase Pilote II: AG, BS, BE (2-3 OPC), FR, SH, ZG Go-Live Cantons pilote Introduction progressive Au lieu du

21 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 21

22 PCi Office PCi Office est basé sur Mil Office (de / fr / it) Comptabilité effectuée avec Mil Office en 2014: 3'000 services, pour un total de quelque 300'000 participants PCi Office est un logiciel autonome et peut être utilisé pendant un cours/service de protection civile pour: l administration (p. ex. saisie des présences et absences) la comptabilité (p. ex. cartes APG / tenue des comptes) PCi Office permet l échange de données avec PISA-PCi et peut être utilisé de trois manières. Standalone Hybrid Terminalserver Planung & Durchführung Planung & Durchführung Planung & Durchführung PERS FLORY Zahlungen FIT Planung & Durchführung PERS FLORY Zahlungen FIT PERS FLORY Zahlungen FIT Anforderungen (Kanton Fribourg): Zentrales Reporting Buchhaltung -> nicht möglich Weitere Anforderungen: Ein Anlass von mehreren Personen an unterschiedlichen Clients bearbeitbar -> nicht möglich Zentrale DB Webservice Dienst B,E Planung & Durchführung Dienst B,E Planung & Durchführung PERS FLORY FIT Zahlungen PERS FLORY FIT Zahlungen Zentrale DB Webservice PERS FLORY Zahlungen FIT Planung & Durchführung PERS FLORY Zahlungen FIT Remote Desktop Remote Desktop Anforderungen Kanton Fribourg: Zentrales Reporting Buchhaltung wird nicht Rechnung getragen -> möglich Weitere Anforderungen: Ein Anlass muss von mehreren Personen mit unterschiedlichen Clients bearbeitet werden können -> möglich Ein Anlass kann nur jeweils auf einer Instanz gestartet werden (blocking) Zentrale DB Webservice Dienst A,C,D Planung & Durchführung PERS FLORY FIT Zahlungen Anforderungen (Kanton Fribourg): Zentrales Reporting Buchhaltung -> nicht möglich Weitere Anforderungen: Ein Anlass von mehreren Personen an unterschiedlichen Clients bearbeitbar -> möglich 22

23 Agenda Situation initiale Aperçu PISA-ZS Look & Feel Etat des travaux PCi Office Questions 23

24 Questions 24

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La prévoyance professionnelle constitue le 2 e pilier

Plus en détail

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010 Chiffres par 31 mai 2010 22. 6. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites

Plus en détail

1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE PRINCIPALE/ ARTICOLO PRINCIPALE

1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE PRINCIPALE/ ARTICOLO PRINCIPALE Eidgenössisches Volkswirtschaftsdepartement EVD Preisüberwachung PUE Newsletter Datum 16.11.2010 Sperrfrist 16.11.2010, 09.00 Uhr Nr. 6/10 INHALTSÜBERSICHT/ CONTENU/ CONTENUTO 1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE

Plus en détail

Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD)

Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD) Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD) Valable dès le 1 er janvier 2011 318.107.10 f DGD 11.10 2 Avant-propos La présente version est une nouvelle édition

Plus en détail

Un enfant, une allocation: De la nécessité d allocations familiales à l échelle suisse pour les personnes exerçant une activité indépendante

Un enfant, une allocation: De la nécessité d allocations familiales à l échelle suisse pour les personnes exerçant une activité indépendante Berne, août 2007 Un enfant, une allocation: De la nécessité d allocations familiales à l échelle suisse pour les personnes exerçant une activité indépendante Document de fond sur l initiative parlementaire

Plus en détail

Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009

Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009 09 Construction et logement 909-0900 Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009 Données sur CD-ROM Neuchâtel, 2010 La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office

Plus en détail

Bâtiments, logements et conditions d habitation

Bâtiments, logements et conditions d habitation Neuchâtel, septembre 2004 Recensement fédéral de la population 2000 Bâtiments, logements et conditions d habitation RECENSEMENT FÉDÉRAL DE LA POPULATION 2000 BÂTIMENTS, LOGEMENTS ET CONDITIONS D HABITATION

Plus en détail

Démographie réorganiser

Démographie réorganiser Démographie réorganiser Congrès national 2014 de la Société Suisse de Gérontologie (SSG) Fribourg Dr Hans Groth, MBA World Ageing and Demographic Forum, St-Gall Page 1 Dr Hans Groth l Congrès national

Plus en détail

Vote électronique Foire aux questions

Vote électronique Foire aux questions Staatskanzlei des Kantons Bern Chancellerie d Etat du canton de Berne Vote électronique Foire aux questions Les questions sont classées par thème. Choisissez dans la colonne de droite le thème auquel se

Plus en détail

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est STATUTS DE L ASSOCIATION DES OFFICES SUISSES DU TRAVAIL (AOST) 1. Nom, siège et but Art. 1 L'association des offices suisses du travail (AOST) est une association constituée au sens des articles 60 et

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie

Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie Les changements marquants sur les plans politiques, médicaux et sociaux, ainsi qu au niveau de la structure

Plus en détail

Des chances égales contre la pauvreté. Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons

Des chances égales contre la pauvreté. Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons Des chances égales contre la pauvreté Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons Observations de Caritas concernant la politique de prévention de la pauvreté 2013 Des chances égales contre

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE Valables à partir du 1 er janvier 2008 Légende des abréviations ASMP ASD AGC ARD CC CCA CR FFMP WS NOS NWS RFJM ZS Association Suisse de la musique populaire (Association

Plus en détail

Documentation pour les médias

Documentation pour les médias DEPARTEMENT DE LA SANTE, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE L'ENERGIE SERVICE DE LA SANTE PUBLIQUE Documentation pour les médias LES PRIMES D ASSURANCE-MALADIE 2004 EN VALAIS Les primes d assurance-maladie pour

Plus en détail

Interfaces pour l'échange de données au sein de la protection civile

Interfaces pour l'échange de données au sein de la protection civile Bundesamt für Bevölkerungsschutz Office fédéral de la protection de la population Ufficio federale della protezione della popolazione Uffizi federal da protecziun da la populaziun Interfaces pour l'échange

Plus en détail

43 partenaires. 400 entreprises. Le logiciel qui mérite d être connu. décomptes salaire par mois. en Suisse et dans toute l Europe

43 partenaires. 400 entreprises. Le logiciel qui mérite d être connu. décomptes salaire par mois. en Suisse et dans toute l Europe 120 000 décomptes salaire par mois 43 partenaires en Suisse et dans toute l Europe 400 entreprises font confiance à SwissSalary Logiciel de comptabilité salariale Le logiciel qui mérite d être connu SwissSalary

Plus en détail

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 Les primes d assurance-maladie 2015 Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 25 20 Prime moyenne

Plus en détail

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Marché du travail / Assurance-chômage Mesures du marché du travail Markus Weber 07.06.2013

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

Directives concernant le régime des allocations pour perte de gain pour les personnes faisant du service et en cas de maternité (DAPG)

Directives concernant le régime des allocations pour perte de gain pour les personnes faisant du service et en cas de maternité (DAPG) Directives concernant le régime des allocations pour perte de gain pour les personnes faisant du service et en cas de maternité (DAPG) Valables dès le 1 er juillet 2005 Etat : 1 er janvier 2011 318.701.f

Plus en détail

Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares

Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance maladie et accidents Etat 4 mai 2015 Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares

Plus en détail

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours Statistiques relatives aux pratiques de paiement: Statistiques relatives aux pratiques Les de paiement: performances Les performances des des Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 892

Plus en détail

1. Situation de départ. 2. Objet de la consultation. Berne, le 28 juillet 2005

1. Situation de départ. 2. Objet de la consultation. Berne, le 28 juillet 2005 EIDGENÖSSISCHES JUSTIZ- UND POLIZEIDEPARTEMENT DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DE JUSTICE ET POLICE DIPARTIMENTO FEDERALE DI GIUSTIZIA E POLIZIA DEPARTEMENT FEDERAL DA GIUSTIA ET POLIZIA Bundesamt für Justiz Office

Plus en détail

Best practice. Rapport de Thomas Eigenmann, ERR Raumplaner, St-Gall. pour la fondation assurer l avenir des gens du voyage.

Best practice. Rapport de Thomas Eigenmann, ERR Raumplaner, St-Gall. pour la fondation assurer l avenir des gens du voyage. Best practice Rapport de Thomas Eigenmann, ERR Raumplaner, St-Gall pour la fondation assurer l avenir des gens du voyage Sommaire 1 Quelques aires exemplaires 2 Procédure pour la création de nouvelles

Plus en détail

Dispositions générales. Nom et siège. But

Dispositions générales. Nom et siège. But Statuts Schweizerische Vereinigung der Pflegedienstleiterinnen und -leiter Association Suisse des Directrices et Directeurs des Services Infirmiers Associazione Svizzera dei Capi Servizio Cure Infermieristiche

Plus en détail

Le vote électronique E -Voting. Kanton Luzern. www.lu.ch

Le vote électronique E -Voting. Kanton Luzern. www.lu.ch Le vote électronique E -Voting Kanton Luzern www.lu.ch 2 E-Voting Le projet innovant du canton de Lucerne À l automne 2000, la Confédération avait lancé un projet pilote de vote en ligne. Les essais réalisés

Plus en détail

Le nombre de faillites au premier semestre 2009 atteint, avec 2455 faillites, un nouveau record depuis plus de 10 ans

Le nombre de faillites au premier semestre 2009 atteint, avec 2455 faillites, un nouveau record depuis plus de 10 ans Faillites et créations d entreprise Chiffres de janvier à juin comparés à l année précédente 1 er semestre Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11

Plus en détail

Information à l intention du personnel de l Etat de Fribourg

Information à l intention du personnel de l Etat de Fribourg Direction des finances Finanzdirektion Service du personnel et d'organisation Amt für Personal und Organisation CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG Information à l intention du personnel de l Etat de

Plus en détail

Sage 50 Extra. Comptabilité /Gestion commerciale Expert

Sage 50 Extra. Comptabilité /Gestion commerciale Expert Comptabilité /Gestion commerciale La comptabilité/ gestion commerciale Sage 50 Extra est disponible avec une étendue de fonctionnalités différentes, adaptées à vos besoins. Si vous avez des questions,

Plus en détail

Cantons et villes dans le système statistique suisse

Cantons et villes dans le système statistique suisse Gian Antonio Paravicini Bagliani Président de la conférence des offices régionaux de statistique de la Suisse CORSTAT Cantons et villes dans le système statistique suisse La fonction statistique s'est

Plus en détail

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino Statistiques des comportements de paiement: le comporte Statistiques des comportements ment de paiement: de paiement le comportement des de entreprises en Suisse 4 ème trimestre et perspectives 2009 Editeur:

Plus en détail

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013 kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 0/09/0 Fondements Nom et forme juridique Principe But Tâches Art. Sous le nom de kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de

Plus en détail

du 12 août 2015 2015... 1

du 12 août 2015 2015... 1 Rapport explicatif concernant le projet destiné à la consultation relatif à la modification de la loi sur l harmonisation des impôts directs des cantons et des communes (mise en œuvre de la motion 13.3728,

Plus en détail

Base de données du radon en Suisse

Base de données du radon en Suisse Base de données du radon en Suisse 1 Stratégie du programme radon Locaux d habitation et de séjour Secteurs de travail Valeurs légales: Bâtiments existants: 1000 Bq/m 3 (valeur limite) Bâtiments neufs

Plus en détail

Etat de la réforme de l état civil. Jongny, Séminaire CAS - 19/20 nov. 2003 - OFEC Jg. 1

Etat de la réforme de l état civil. Jongny, Séminaire CAS - 19/20 nov. 2003 - OFEC Jg. 1 Etat de la réforme de l état civil en un clin d œil Jongny, Séminaire CAS - 19/20 nov. 2003 - OFEC Jg. 1 Aperçu du contenu Réorganisation dans les Cantons Expériences durant la phase d introduction I Mise

Plus en détail

Cotisations à l assurance-chômage

Cotisations à l assurance-chômage 2.08 Cotisations Cotisations à l assurance-chômage Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-chômage (AC) est une assurance sociale obligatoire en Suisse au même titre que l assurance-vieillesse

Plus en détail

7. Immobilier. 7.1 Recherche de la propriété adéquate.

7. Immobilier. 7.1 Recherche de la propriété adéquate. 7. Immobilier. Si l offre d immeubles commerciaux est importante en Suisse, les logements sont, comme dans d autres pays, une denrée rare, surtout dans les grands centres internationaux. L Internet et

Plus en détail

6.05 Etat au 1 er janvier 2008

6.05 Etat au 1 er janvier 2008 6.05 Etat au 1 er janvier 2008 Assurance-accidents obligatoire LAA Assurance obligatoire pour les personnes salariées en Suisse 1 Toutes les personnes salariées qui travaillent en Suisse sont obligatoirement

Plus en détail

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Soins infirmiers indépendants Berne, en avril 2013 Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Vue d ensemble Sur la base des conventions signées par l ASI, les infirmières

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES F UPOV/INF/9 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE ACCORD entre l Union internationale pour la protection des obtentions végétales et le Conseil fédéral suisse pour déterminer

Plus en détail

Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision

Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision www.pwc.ch Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision Aperçu des modifications du Code des obligations suisse Décembre 2011 Un document PwC destiné aux responsables de la

Plus en détail

Sage Start 2015. Gestion des salaires. Aperçu de vos avantages

Sage Start 2015. Gestion des salaires. Aperçu de vos avantages 2015 Gestion des salaires Grâce à ce module, vous gérez les salaires encore plus professionnellement. Vous disposez d une gestion des salaires complète qui vous permet de gérer jusqu à 100 salaires de

Plus en détail

PISA 2009 Résultats régionaux et cantonaux

PISA 2009 Résultats régionaux et cantonaux PISA 2009 Résultats régionaux et cantonaux OCDE - PISA Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves PISA 2009 Résultats régionaux et cantonaux Rapport réalisé par le Consortium PISA.ch

Plus en détail

Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013. Statuts français

Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013. Statuts français Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013 Statuts français Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013 Table des matières I. DISPOSITIONS GENERALES 4 Art.

Plus en détail

Managed. Print Services. 13 septembre 2012 Michael Kunz, Senior Printing Consultant

Managed. Print Services. 13 septembre 2012 Michael Kunz, Senior Printing Consultant Managed Print Services 13 septembre 2012 Michael Kunz, Senior Printing Consultant Ordre du jour 2 > Managed Print Services: > Défis > Dynamic Printing Solutions > Green IT > Questions et réponses Le défi

Plus en détail

Nouvelles exigences pour les entreprises et les réviseurs

Nouvelles exigences pour les entreprises et les réviseurs Nouvelles exigences pour les entreprises et les réviseurs Modifications du droit des sociétés et introduction d une surveillance de la révision Décembre 2005 Modifications du droit des sociétés En décembre

Plus en détail

FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD

FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD RITOP Le système de conduite de processus pour le service des eaux et de l énergie COMPATIBILITE FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD Aperçu Solutions sur mesure pour aujourd

Plus en détail

Contributions. Edition 2007

Contributions. Edition 2007 Contributions Contributions sur salaires et autres prestations que l'employeur doit payer aux caisses de compensation et aux assurances conformément aux réglementations légales et conventionnelles Edition

Plus en détail

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève «Task Force LAMat» AMat Etat au 1 er janvier 2010 Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève Rapport avec le droit fédéral En date du 1 er juillet 2005, la législation fédérale sur les allocations

Plus en détail

Convention du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d adoption internationale

Convention du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d adoption internationale Convention du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d adoption internationale RS 0.211.221.311; RO 2003 415 I Liste des autorités centrales et autorités compétentes chargées

Plus en détail

Ordonnance réglant la perception d émoluments et de taxes par l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers

Ordonnance réglant la perception d émoluments et de taxes par l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers Ordonnance réglant la perception d émoluments et de taxes par l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Ordonnance sur les émoluments de la FINMA, Oém-FINMA) du Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocations pour perte de gain

6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocations pour perte de gain 6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité s pour perte de gain Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Toute personne qui sert dans l armée suisse, la protection civile, la Croix- Rouge, le

Plus en détail

Directives concernant la conservation des documents comptables

Directives concernant la conservation des documents comptables RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL DÉPARTEMENT DES FINANCES ET DES AFFAIRES SOCIALES SERVICE FINANCIER Directives concernant la conservation des documents comptables (du 18 avril 2008) Préambule Les présentes

Plus en détail

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton?

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? L OFSP a annoncé une hausse moyenne des primes de 15%, soit entre 3 et 20% d augmentation selon le canton concerné Pourquoi le

Plus en détail

6.05 Assurance-accidents LAA Assurance-accidents obligatoire LAA

6.05 Assurance-accidents LAA Assurance-accidents obligatoire LAA 6.05 Assurance-accidents LAA Assurance-accidents obligatoire LAA Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref En vertu de la loi fédérale du 20 mars 1981 sur l assurance-accidents (LAA), l assurance-accidents est

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein GUIDE PRATIQUE pour les entreprises d assurance exerçant en Suisse et dont le siège se trouve au Liechtenstein portant sur les dispositions du droit suisse applicables à l exercice de cette activité pour

Plus en détail

Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications.

Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications. Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications. La supervision est la «surveillance du bon fonctionnement d un système ou d une activité». Elle permet de surveiller,

Plus en détail

4.11 Etat au 1 er janvier 2013

4.11 Etat au 1 er janvier 2013 4.11 Etat au 1 er janvier 2013 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

Organisation de l exploitation de la plateforme. Prestations de l OFS dans le cadre de l utilisation de sedex

Organisation de l exploitation de la plateforme. Prestations de l OFS dans le cadre de l utilisation de sedex Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Division Etudes démographiques et enquêtes auprès des ménages OFS, août 2012, Version 1.4 Organisation de l exploitation de la

Plus en détail

L imposition des personnes morales

L imposition des personnes morales D Impôts divers Imposition des L imposition des (Etat de la législation : 1 er janvier 2014) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2014 D Impôts divers -I- Imposition des TABLE DES MATIÈRES 1 REMARQUES

Plus en détail

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent Bisnode Faillites et créations d Entreprise EN Juillet Étude sur les faillites et créations d entreprises.8. Hausse des faillites de cinq pour cent 8 faillites et 888 créations d entreprise en juillet

Plus en détail

1. Créer une société en Suisse occidentale

1. Créer une société en Suisse occidentale Nestle, (canton of Vaud) 1. Créer une société en Suisse occidentale Sommaire 1.1 Éligibilité 1.2 Différentes étapes de la création d une société généralités 1.3 Choix de la forme juridique de la société

Plus en détail

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique 3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique Financement du système de santé, aujourd'hui et en cas d'acceptation de l'initiative sur la caisse unique: exemple d'une famille avec

Plus en détail

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)»

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» INITIATIVE POPULAIRE FÉDÉRALE «IMPOSER LES SUCCESSIONS DE PLUSIEURS MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» DENIS BOIVIN Partner Avocat Expert fiscal diplômé Responsable

Plus en détail

Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision

Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision Les instructions sur l'assurance-qualité représentent une application des exigences dans des PME de révision formulées

Plus en détail

ech-0148 Motifs d annonce Entreprises - taxes de domaine

ech-0148 Motifs d annonce Entreprises - taxes de domaine Normes en cyberadministration Page 1 de 36 ech-0148 Motifs d annonce Entreprises - taxes de domaine Titre Code Type Stade Motifs d annonce Entreprises - taxes de domaine ech-0148 norme de procédure Définie

Plus en détail

Initiative parlementaire Aménagement du territoire. Dispositions régissant le stockage de matières premières renouvelables indigènes

Initiative parlementaire Aménagement du territoire. Dispositions régissant le stockage de matières premières renouvelables indigènes 10.470 Initiative parlementaire Aménagement du territoire. Dispositions régissant le stockage de matières premières renouvelables indigènes Rapport sur les résultats de la procédure de consultation du

Plus en détail

Financement ECTS Manuel de comptabilité et d administration

Financement ECTS Manuel de comptabilité et d administration Best Practice KFH Financement ECTS Manuel de comptabilité et d administration à usage interne des HES La KFH en a pris connaissance le 9 décembre 2010 Sommaire Introduction... 3 1. Terminologie... 3 2.

Plus en détail

3 mai 2013, Delémont

3 mai 2013, Delémont 3 mai 2013, Delémont Le Canton du Jura profite du registre de la Poste pour identifier ses utilisateurs grâce à la SuisseID 3 Mai 2013, Delémont MATTHIEU LACHAT, Chef du Service de l informatique du Canton

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ

ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ CONFÉRENCE SPÉCIALISÉE DES MEMBRES DE GOUVERNEMENTS CONCERNÉS PAR LA LOI SUR LES LOTERIES ET LE MARCHÉ DES LOTERIES (CDCM) ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ Zurich, 8 mai 2013 Thomas

Plus en détail

Le module «Archives Management System» (AMS) dans Virtua

Le module «Archives Management System» (AMS) dans Virtua BIBLIOTHÈQUE CANTONALE ET UNIVERSITAIRE FRIBOURG KANTONS- UND UNIVERSITÄTSBIBLIOTHEK FREIBURG Le module «Archives Management System» (AMS) dans Virtua 14 avril 2011 Nicole Zay, bibliothécaire responsable

Plus en détail

FER CIAM L INFO 2015

FER CIAM L INFO 2015 FER CIAM L INFO 2015 La FER CIAM en bref la fer ciam est la caisse interprofessionnelle avs de la fédération des entreprises romandes. elle permet aux entreprises ou aux indépendants qui adhèrent à la

Plus en détail

L assurance contre les dommages dus à des événements naturels

L assurance contre les dommages dus à des événements naturels L assurance contre les dus à des s naturels I. Résumé L assurance des dus à des s naturels couvre les causés aux meubles et aux immeubles par les hautes eaux, les inondations, les tempêtes, la grêle, les

Plus en détail

520.1 Loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile

520.1 Loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile Loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile (LPPCi) du 4 octobre 2002 (Etat le 1 er février 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 61 de la Constitution

Plus en détail

PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE

PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE Responsables: S. Nahrath, professeur à l IUKB P. Knoepfel, professeur à l IDHEAP THÉMATIQUE ET OBJECTIFS Depuis la mise en place de la politique

Plus en détail

Sesam PME. Solutions globales de gestion pour petites et moyennes entreprises

Sesam PME. Solutions globales de gestion pour petites et moyennes entreprises Sesam PME Solutions globales de gestion pour petites et moyennes entreprises 02 03 Table des matières Au début il y avait 3 Structure, logique, convivialité 4 Lite, Standard, Professional 4 Solutions Packs

Plus en détail

OSSM. Informations sur l OSSM. Sécurité civile sport affaires militaires. Office de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires

OSSM. Informations sur l OSSM. Sécurité civile sport affaires militaires. Office de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires OSSM Office de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires Informations sur l OSSM Sécurité civile sport affaires militaires et des affaires militaires du canton de Berne Papiermühlestrasse

Plus en détail

CERTIFICAT pour assistante/assistant en gestion du personnel

CERTIFICAT pour assistante/assistant en gestion du personnel RESSOURCES HUMAINES CERTIFICAT pour assistante/assistant en Une formation destinée à des personnes travaillant dans l économie privée ou l administration publique et qui souhaitent acquérir des connaissances

Plus en détail

Tarif commun 7 2012 2016

Tarif commun 7 2012 2016 ProLitteris Société suisse de gestion de droits d auteur pour la littérature et les arts plastiques, coopérative SSA Société suisse des auteurs, coopérative SUISA Coopérative des auteurs et éditeurs de

Plus en détail

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP EDITION 2014 Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» Une brochure pour les chômeurs Prévoyance professionnelle des personnes au chômage selon la LACI et la LPP REMARQUES Le présent

Plus en détail

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 Bisnode Faillites et créations arrêtées au mois de Mai 2013 Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 731b du CO: dissolutions d entreprises aux dépens de la collectivité. Entre janvier

Plus en détail

Généralités. Updates. Révisions. Révisions. Etat: 1 er janvier 2014. Centre d information AVS/AI. Centre d information AVS/AI

Généralités. Updates. Révisions. Révisions. Etat: 1 er janvier 2014. Centre d information AVS/AI. Centre d information AVS/AI Centre d information AVS/AI Centre d information AVS/AI Updates Etat: 1 er janvier 2014 2005.1 AVS 181a RAVS 51 2012.1 AI 178a LAI 66c 2012.3 AI 182 RAI 72 bis AI 183 OIC 404 2012.6 AI 184 RAI 36 2012.7

Plus en détail

Formulaire d inscription

Formulaire d inscription Modules complémentaires en vue d une admission dans une filière d une Haute Ecole Spécialisée dans le domaine Santé. Formulaire d inscription Je m inscris aux modules complémentaires en vue d une formation

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11476 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 11 juin 2014 Projet de loi de bouclement de la loi 10112 ouvrant un crédit de 5 405 000 F destiné à financer

Plus en détail

Parcage. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion

Parcage. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Tiefbauamt des Kantons Bern Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Office des ponts et chaussées du canton de Berne Direction des travaux publics, des transports et de l'énergie Tâches spéciales Technique

Plus en détail

Videoüberwachung Surveillance vidéo

Videoüberwachung Surveillance vidéo René Koch AG Videoüberwachung Surveillance vidéo Video begleitet uns überall und wird kaum noch als Überwachung wahrgenommen. Freie Zufahrten, prompte Bedienung, effiziente Abläufe, bessere Produktequalität

Plus en détail

A la pointe du mouvement ehealth

A la pointe du mouvement ehealth Autres: HealthCare Information 44_ Autres: HealthCare Information Galenica rapport annuel 2009 Lionel Decrey _«Voilà longtemps déjà que nos bases de données et solutions logicielles sur mesure contribuent

Plus en détail

Banques actives au niveau suisse

Banques actives au niveau suisse La version allemande fait foi. ABS Alternative Bank Schweiz Lebergasse 17, 4601 Olten Tél. 062 206 16 16 www.abs.ch Chez ABS chaque crédit est un écocrédit (crédits d entreprise, d investissement et hypothèques).

Plus en détail

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial.

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial. S T A T U T S I. NOM, SIÈGE ET BUT. Art. 1 Dénomination 1. L Association "Secours d'hiver / Canton de Fribourg" est une association à durée illimitée au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse.

Plus en détail

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers 4.11 Etat au 1 er janvier 2008 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses:

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Le TarMed Etude valaisanne Département de la santé, des affaires sociales et de l'énergie février 2000 TABLE DES MATIERES 1) RESUME 2) QU EST-CE LE TARMED?

Plus en détail

Interface graphique et scénarios d utilisation Projet ED-ÖFIN

Interface graphique et scénarios d utilisation Projet ED-ÖFIN Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Interface graphique et scénarios d utilisation

Plus en détail

Le case management «formation professionnelle»

Le case management «formation professionnelle» Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Le case management «formation professionnelle» Principes et mise

Plus en détail

Aperçu de la session Printemps 2015

Aperçu de la session Printemps 2015 Aperçu de la session Printemps 2015 Recommandations de santésuisse Conseil des Etats Date Projet Recommandation de santésuisse Observations de santésuisse 2.3.15 13.080 LAMal. Compensation des risques;

Plus en détail

Directives. de l examen de certificat. pour assistante / assistant en gestion du personnel. Version 2010. Secrétariat des examens

Directives. de l examen de certificat. pour assistante / assistant en gestion du personnel. Version 2010. Secrétariat des examens Directives de l examen de certificat pour assistante / assistant en gestion du personnel Version 2010 Responsables des examens HR Swiss SEC Suisse Union patronale suisse Swissstaffing Association professionnelle

Plus en détail

La HESB ICT-Based Management

La HESB ICT-Based Management La HESB ICT-Based Management Frédérique Giuliano ICT Based Management Plan de la présentation 1. Présentation de la HESB-TI et de l institut ICT-Based Management Giuliano Frédérique ~2mn 2. Présentation

Plus en détail

MIGRATION DE THUNDERBIRD VERS OUTLOOK 2010. mardi 16 octobre 2012

MIGRATION DE THUNDERBIRD VERS OUTLOOK 2010. mardi 16 octobre 2012 MIGRATION DE THUNDERBIRD VERS OUTLOOK 2010 mardi 16 octobre 2012 MA PRÉSENTATION MARIE-DOMINIQUE MUTEL 14 ans d expérience dans le domaine de l enseignement des outils bureautiques Assure la formation

Plus en détail

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Qui est Bedag Informatique SA? Affichant un chiffre d affaires dépassant les 100 millions de francs, Bedag est une entreprise de prestations informatiques

Plus en détail

Assurances sociales en Suisse. Statistique de poche

Assurances sociales en Suisse. Statistique de poche 2014 Assurances sociales en Suisse Statistique de poche La statistique de poche «Assurances sociales en Suisse» offre une vue d ensemble des différentes assurances sociales et de leur compte global. Les

Plus en détail