Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai Stéphanie Sigaut INSERM U1141

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr"

Transcription

1 Biologie Appliquée Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015 Stéphanie Sigaut INSERM U1141 1

2 ELISA 2

3 3

4 4

5 [Ac] 5

6 6

7 7

8 8

9 9

10 Correction : Faire la moyenne D0-1 et D0-2 pour toute les valeurs (A-H) Soustraire au valeur de gamme et à l échantillon soit le Blanc (A) soit le témoin négatif (C-) s il est réalisé. Ici on enlève C- 10

11 On trace la gamme étalon en reportant les valeurs de DO (en bleu) Gamme étalon Moyenne DO1 et DO2 Moyenne DO DO C - C - 0, ,431 1, ,3413 1, ,0425 0, ,7905 0, ,609 0,34? 1,0715 0,8025 DO Titre(U/ml) Le dernier point sort de la gamme : on le retire, on trace la droite et on reporte la valeur de DO de l'echantillon sur la droite : on obtient une valeur de titre : l'échantillon est dosé Réponse : 26,087U/ml Gamme étalon y=0, ,2982 R 2 = 0,9664 DO Titre (U/ml) 11

12 Le patient A n est pas positif pour la présence d anticorps anti-vih Le patient C est positif, sa valeur de DO est > 0,5 Le patient B présente un résultats < 0,5 mais >0,3. Les patient B et C seront testé une deuxième fois et les échantillons seront également analysés en WB 12

13 Western-Blot 3 grande étapes : A partir d extraits protéiques, on réalise : 1. Une électrophorèse sur gel de polyacrylamide pour séparer des protéines, préalablement dénaturées, selon leur masse. 2. Un transfert des protéines sur une membrane 3. La révélation d une ou plusieurs protéines d intêret

14 Electrophorèse : Les protéines de l'échantillon sont séparées selon leur taille par électrophorèse sur gel Les gels de polyacrylamide sont les plus fréquents : Ils sont constitués d'acrylamide qui est l'unité de base et de bisacrylamide qui est l'agent pontant. En fonction des différents taux de ces deux substances on obtient différents maillages qui sera adapter en fonction des protéines que l on souhaite séparer. Les protéines ne traversant le gel que dans une dimension (du haut vers le bas), les échantillons sont chargés l'un à côté de l'autre dans des puits formés dans le gel. Les protéines sont séparées en fonction de leur dans chaque «couloir» formé sous les puits. Plus elles sont petites plus elles vont loin. Un couloir est réservé à un «marqueur» ou «échelle standard», une mixture de protéines possédant des poids moléculaires définis disponibles dans le commerce. 14

15 Transfert : Afin de rendre les protéines accessibles à la détection par anticorps, elles sont transférées depuis le gel sur une membrane de nitrocellulose ou de PVDF Les protéines chargées migrent depuis le gel vers la membrane en conservant l'organisation relative qu'elles avaient dans le gel. Les protéines ainsi exposé peuvent être accessibles aux anticorps permettant de marquer une protéine d interêt. 15

16 Détection : 1. Blocage La membrane ayant été choisie pour ses propriétés a fixer les protéines des précautions doivent être prises pour minimiser les interactions entre membrane et anticorps : on incube donc les membrane dans une solution diluée de protéines : le plus souvent de l'albumine de sérum bovin. 2. Immnodetection Une solution diluée d'anticorps dirigé contre une protéine cible est incubée avec la membrane Après rinçage de la membrane afin d'enlever les anticorps primaires non liés, celle-ci est exposée à un anticorps secondaire, dirigé contre un motif de l anticorps primaire spécifique de l espèce chez laquelle il a été généré. Cette anticorps secondaires peut être couplé à un fluorochrome : après stimulation de la membrane avec un rayon monochromatique, l'émission de lumière à une longueur d onde donnée qui en résulte est alors détectée (par exemple une caméra CCD équipée des filtres appropriés) et une image numérique est restituée = Détection par fluorescence

17 Cette anticorps secondaires peut être couplé à une enzyme : - La HRP (Horseradish Peroxydase) qui en présence d un substrat approprié Le luminol, émet une lumière capable d impressionner un film photographique, ou plus récemment, par des caméras CCD qui restituent une image numérique = Détection par chimioluminescence - La phosphatase alcaline convertit un colorant soluble en une forme insoluble, de couleur différente, qui précipite à côté de l'enzyme, teintant donc la membrane de nitrocellulose = Détection colorimétrique 17

18 18 Taille: p55 : 55 Kda, IN : environ Kda, CA: environ 25 Kda et MA: environ 16-17KDa P2 est négatif et P3 est positif pour les protéines virales p55, IN, CA et MA.

L immunoenzymologie. Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic cificité des anticorps pour leurs nes

L immunoenzymologie. Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic cificité des anticorps pour leurs nes L immunoenzymologie Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic Basée e sur la très s grande spécificit cificité des anticorps pour leurs antigènes nes Test qualitatif Détection

Plus en détail

TSSIBS - Immunoanalyse. Immunoanalyse

TSSIBS - Immunoanalyse. Immunoanalyse Jeudi 14 Novembre RANDHAWA Sunny L2 TSSIBS Docteur DESPLAT-JEGO Sophie 6 pages Immunoanalyse Plan: A. Définition de l'immunoanalyse I. Critères de choix II. Caractéristiques communes B. Exemples de techniques

Plus en détail

Travaux pratiques d immunologie

Travaux pratiques d immunologie Travaux pratiques d immunologie I. Introduction Ces manipulations ont pour but d étudier certaines techniques immunologiques, de comprendre les mécanismes moléculaires mis en jeu dans chacune, d en tirer

Plus en détail

Dosages à réactifs marqués

Dosages à réactifs marqués Dosages à réactifs marqués Principe = réaction Ag-Ac un des deux réactifs (Ag ou Ac) est marqué par un traceur Différentes méthodes selon que le traceur est radioactif (RIA), enzymatique (EIA) ou luminescent

Plus en détail

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles Séquençage de l ADN 1- Un brin complémentaire de l ADN à séquencer est fabriqué

Plus en détail

5.5.5 Exemple d un essai immunologique

5.5.5 Exemple d un essai immunologique 5.5.5 Exemple d un essai immunologique Test de grossesse Test en forme de bâtonnet destiné à mettre en évidence l'hormone spécifique de la grossesse, la gonadotrophine chorionique humaine (hcg), une glycoprotéine.

Plus en détail

Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet

Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet SOMMAIRE Matériel et réactifs nécessaires... P.2 Déroulement de l expérience... P.3 Préparation, électrophorèse et protocole de transfert... P.3 Protocole de

Plus en détail

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat Laboratoire de Zoologie et de Biologie générale Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Histologie-Embryologie

Plus en détail

Méthodes et techniques de la biologie du développement

Méthodes et techniques de la biologie du développement Méthodes et techniques de la biologie du développement 1. Etude de l expression des gènes : Détecter les transcrits et les protéines au cours de l ontogenèse l outil anticorps 1.1. La RT-PCR La réaction

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

ANALYSE DE PROTEINE DANS LES

ANALYSE DE PROTEINE DANS LES ANALYSE DE PROTEINE DANS LES CELLULES Assistants: K. Umebayashi G. Dewhurst A. Santos L. Pineau 1. Introduction Lors de cette expérience, nous avons réalisé l extraction de protéines à partir de deux souches

Plus en détail

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection Anticorps et diagnostic de l infection OBJECTIFS Savoir ce qu est un anticorps, son origine et son utilisation en sérodiagnostic. Connaître la structure schématique d une immunoglobuline G (IgG). 1. Les

Plus en détail

Comment se manifeste cette maladie? Comment repérer la séropositivité au SIDA? -> Discussion préparatoire.

Comment se manifeste cette maladie? Comment repérer la séropositivité au SIDA? -> Discussion préparatoire. I.7 Immunologie 1/4. Le SIDA Le système immunitaire est l ensemble des cellules et tissus d un individu pouvant s opposer à la pénétration et à l infection par des micro-organismes. Les moyens «de défense»

Plus en détail

METABOLISME DES VEGETAUX TD N 1

METABOLISME DES VEGETAUX TD N 1 METABOLISME DES VEGETAUX TD N 1 Exercice n 1 Les séquences nucléotidiques des gènes sont proches. 1 Production ATPase: On part de l'adnc de la levure pour savoir si la régulation se fait par la protéine

Plus en détail

Docteur Jean Charles RENVERSEZ

Docteur Jean Charles RENVERSEZ Biochimie structurale Biochimie des Acides Aminés et Protéines Chapitre 3 : Acides aminés et protéines : propriétés générales et technique de purification et d identification Docteur Jean Charles RENVERSEZ

Plus en détail

Biochimie I. Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1. Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst

Biochimie I. Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1. Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst Biochimie I Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1 Daniel Abegg Sarah Bayat Alexandra Belfanti Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst Laboratoire

Plus en détail

5. Essais immunologiques

5. Essais immunologiques 5. Essais immunologiques Les essais immunologiques sont basés sur la réaction spécifique entre un antigène et un anticorps, les biomolécules impliquées dans le système immunitaire, pour la détection et

Plus en détail

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette).

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Ce type de lumière a été découvert en 1801 par Ritten. Après des recherches par Stoke et Schumann entre 1862 et 1903 c'est en fin de compte

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 3 Immunologie / Immunologie Informations Techniques 3 I 2 ELISA 96 Puits 3 I 4 ELISA 96 Puits en Barrettes 3 I 6 en Barrettes de 8 Puits 3 I 7 en Barrettes de 12 Puits 3 I 8 en Barrettes de 16 Puits

Plus en détail

Les méthodes d observation

Les méthodes d observation Les méthodes de biologie cellulaire et moléculaire Les méthodes d observation Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. La limite de résolution d un microscope optique : A. Est la distance à laquelle

Plus en détail

AVANT PROPOS. Il faut aussi bien connaître les méthodes de l embryologie moléculaire et savoir les utiliser.

AVANT PROPOS. Il faut aussi bien connaître les méthodes de l embryologie moléculaire et savoir les utiliser. AVERTISSEMENT Au fil de l ouvrage, les termes ou les notions importantes développés dans le livre de cours Bases cellulaires et moléculaires du développement (Ellipses, 2007), sont notés (I) ou (I, p.x).

Plus en détail

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES L OUTIL IDEAL POUR TOUTES LES DETECTIONS IMMUNOCHIMIQUES pour toutes les techniques immunodosages (EIA/ELISA) dot/ westernblot immunohistochimie immunocytochimie cytométrie en flux quel que soit le système

Plus en détail

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010)

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010) Méthode OIV- -MA-AS315-23 Type de méthode : critères Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage (OIV-Oeno 427-2010) 1 Définitions des

Plus en détail

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules UNIVERSITE FRANCOIS RABELAIS FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TOURS Licence L1 Science et Technologies Mention Sciences du Vivant TRAVAUX PRATIQUES: BIOCHIMIE STRUCTURALE Spectrophotométrie appliquée

Plus en détail

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic Département de Biologie Laboratoire de Biochimie - Immunologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 4 (S4) 2004-2005 Module de Biologie Humaine M 16.1 Élément d Immunologie

Plus en détail

Analyse d article. Benjamin Richard & Nadine Ajzenberg. Pubmed. M1 UE8b 21/3/2013. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed

Analyse d article. Benjamin Richard & Nadine Ajzenberg. Pubmed. M1 UE8b 21/3/2013. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed Analyse d article Benjamin Richard & Nadine Ajzenberg M1 UE8b 21/3/2013 Pubmed http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed Structure d un article original Titre Résumé structuré : Contexte scientifique, objectifs,

Plus en détail

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2 KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous

Plus en détail

Western Blot Introduction et Optimisation. Guillaume Boucher, PhD Superviseur - Support Scientifique

Western Blot Introduction et Optimisation. Guillaume Boucher, PhD Superviseur - Support Scientifique Western Blot Introduction et Optimisation 20 février 2013 Guillaume Boucher, PhD Superviseur - Support Scientifique Western Blot Qu est-ce que le Western Blot? Comment ça marche? Egalement appelé immunoblot

Plus en détail

TP3 Test immunologique et spécificité anticorps - déterminant antigénique

TP3 Test immunologique et spécificité anticorps - déterminant antigénique TP3 Test immunologique et spécificité anticorps - déterminant antigénique Partie 1 : Spécificité d'un anticorps pour un déterminant antigénique du VIH La séropositivité pour le VIH correspond à la présence

Plus en détail

BAC S SVT METROPOLE 2009

BAC S SVT METROPOLE 2009 BAC S SVT METROPOLE 2009 Q1 : Restitution des connaissances (8 points). PARENTÉ DES ÊTRES VIVANTS ACTUELS ET FOSSILES - PHYLOGENÈSE - ÉVOLUTION Toutes les espèces vivantes actuelles et toutes les espèces

Plus en détail

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours Biologie cellulaire Perfectionnement à la culture cellulaire durée : 4 jours ingénieurs, chercheurs et chefs de projet connaissances de base en culture cellulaire ou validation du module «initiation à

Plus en détail

Analyses de protéines dans la levure

Analyses de protéines dans la levure Analyses de protéines dans la levure Romain Laverrière, Noé Mage, Elias Laudato, Samuel Joseph Introduction Le but de ce travail pratique est la détermination de la concentration d une sorte de protéine,

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE P1S2 Chimie ACTIVITE n 5 DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE Le colorant «bleu brillant FCF», ou E133, est un colorant artificiel (de formule C 37 H 34 N 2 Na 2 O 9 S 3 ) qui a longtemps

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2009 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve: 3 heures 30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que

Plus en détail

SESSION 2005. CAPET externe et CAFEP TRAVAUX PRATIQUES. Première partie : Techniques de biochimie

SESSION 2005. CAPET externe et CAFEP TRAVAUX PRATIQUES. Première partie : Techniques de biochimie SESSION 2005 CAPET externe et CAFEP Section : Biotechnologies Option : Biochimie - génie biologique TRAVAUX PRATIQUES Première partie : Techniques de biochimie Durée totale : 4 heures SUIVI DE LA PURIFICATION

Plus en détail

Épreuve B (durée 3h) La membrane plasmique des globules rouges

Épreuve B (durée 3h) La membrane plasmique des globules rouges Épreuve B (durée 3h) La membrane plasmique des globules rouges Les globules rouges ou hématies sont des cellules sanguines qui contiennent l hémoglobine, et par conséquent transportent l O 2 dans le sang.

Plus en détail

Manipulation des acides nucléiques

Manipulation des acides nucléiques Manipulation des acides nucléiques (voir chapitre 6 du Voet et Voet) - les acides nucléiques forment des polymères : ADN et ARN - ils sont composés de 4 nucléotides: A, C, G et T pour l ADN A, C, G et

Plus en détail

Sélection Internationale ENS Ulm 2012, Biologie cellulaire

Sélection Internationale ENS Ulm 2012, Biologie cellulaire Sélection Internationale ENS Ulm 2012, Biologie cellulaire S'il vous plaît lisez l'ensemble du sujet avant de commencer. Les questions 1-8 et 12-14 sont des questions de biologie générale. Dans les questions

Plus en détail

Diagnostic biologique de la toxoplasmose

Diagnostic biologique de la toxoplasmose COURS DE COLLEGE DE MALADIES INFECTIEUSES MICROBIOLOGIE PARASITOLOGIE Diagnostic biologique de la toxoplasmose 26 Janvier 2012 Faculté de Médecine de Sousse Principes des techniques utilisées dans le diagnostic

Plus en détail

Chapitre 3 Propriétés et Analyses des protéines

Chapitre 3 Propriétés et Analyses des protéines Chapitre 3 Propriétés et Analyses des protéines 1.Isolement des protéines A. Choix d une source de protéines B. Techniques de solubilisation C. Stabilisation des protéines D. Détection des protéines E.

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

Les protéines fibreuses:

Les protéines fibreuses: D- Hiérarchie dans la conformation des protéines Les protéines fibreuses: Le collagène: Le derme de la peau est formé d'un dense treillis de fibres de collagène La kératine : Les ongles, la couche cornée

Plus en détail

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation 2- Les molécules d ADN constituent le génome 2-1 La séquence d ADN représente l information génétique Lettres: A, T, G, C Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine).

Plus en détail

UFR Sciences et Techniques. Module S4B0100 Biologie Cellulaire 3-Immunologie 1

UFR Sciences et Techniques. Module S4B0100 Biologie Cellulaire 3-Immunologie 1 UFR Sciences et Techniques Licence 2 ème année BiologieBiochimie Module S4B0100 Biologie Cellulaire 3Immunologie 1 TD de Biologie Cellulaire Joelle Gaschet (joelle.gaschet@univnantes.fr) Xavier Saulquin

Plus en détail

2: Les enzymes de restriction

2: Les enzymes de restriction 2: Les enzymes de restriction Les enzymes de restriction sont des protéines synthétisées par des bactéries pour se protéger des infections de virus (bactériophages). Ces enzymes coupent l ADN viral à des

Plus en détail

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire TD n 1 Compléments sur les microscopes Les différents types de microscopes photoniques A. Le microscope à fond noir B.Le microscope polarisant C.Le microscope à contraste

Plus en détail

Université Joseph Fourier Département Licence Sciences & Technologie RAPPORT DE STAGE. Jennifer JOLIVOT

Université Joseph Fourier Département Licence Sciences & Technologie RAPPORT DE STAGE. Jennifer JOLIVOT Université Joseph Fourier Département Licence Sciences & Technologie RAPPORT DE STAGE «Les protéines impliquées dans la morphogenèse des chloroplastes.» Jennifer JOLIVOT Laboratoire d accueil : Laboratoire

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY)

TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY) TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY) Lise Vézina, technicienne de laboratoire Michel Lacroix, agronome-phytopathologiste Direction de l innovation scientifique et technologique Au Laboratoire

Plus en détail

Chapitre 1 Acides aminés Protéines Méthodes d étude

Chapitre 1 Acides aminés Protéines Méthodes d étude Chapitre 1 Acides aminés Protéines Méthodes d étude Q1 - Parmi la liste des acides aminés cités ci-dessous, précisez ceux dont la chaîne latérale peut participer dans une structure peptidique, et à ph

Plus en détail

HRP H 2 O 2. O-nitro aniline (λmax = 490 nm) O-phénylène diamine NO 2 NH 2

HRP H 2 O 2. O-nitro aniline (λmax = 490 nm) O-phénylène diamine NO 2 NH 2 ! #"%$'&#()"*!(,+.-'/0(,()1)2"%$ Avant d effectuer le dosage en IR de la biotine, il est nécessaire de s assurer de la reconnaissance du traceur par la streptavidine immobilisée sur les puits. Pour cela,

Plus en détail

U.E. : «Biologie et Physiopathologie Moléculaires de la Cellule» (Pr. Hugues Chap) RAPPELS DE BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE BIOCHIMIE

U.E. : «Biologie et Physiopathologie Moléculaires de la Cellule» (Pr. Hugues Chap) RAPPELS DE BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE BIOCHIMIE 1 Université Paul Sabatier - Faculté de Médecine de Toulouse-Purpan Master 1 ère année Domaine Sciences de la Vie et de la Santé Option Biologie, Santé U.E. : «Biologie et Physiopathologie Moléculaires

Plus en détail

TD DOSAGE DE PROTEINES ET ELECTROPHORESE : PARTIE THÉORIQUE BST1 SVT

TD DOSAGE DE PROTEINES ET ELECTROPHORESE : PARTIE THÉORIQUE BST1 SVT TD DOSAGE DE PROTEINES ET ELECTROPHORESE : PARTIE THÉORIQUE BST1 SVT Daniela LENER IBMC Texte conseillé pour consultation : Biochimie, Voet & Voet, ed. De Boeck. Dosage des protéines Pendant une purification

Plus en détail

Introduction à la microscopie confocale

Introduction à la microscopie confocale Introduction à la microscopie confocale Sylvette CHASSEROT-GOLAZ Unité CNRS UPR 2356, Strasbourg Principe de la microscopie confocale La microscopie confocale est l'une des percées les plus notables de

Plus en détail

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION Laboratoire de Physiologie Végétale Université de Neuchâtel (2005) Travaux pratiques METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA PAR AFFINITE AU GLUTATHION INTRODUCTION: Les protéines tiennent

Plus en détail

La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux

La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux Les différentes méthodes de détection des cellules du système immunitaire 1 - Etude morphologique Elle est réalisée sur 2 types

Plus en détail

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA 16/11/12 TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA Chantal GAUTREAU LABORATOIRE HLA S E R V I C E D I M M U N O L O G I E E T D H I S T O C O M PAT I B I L I T É, A P - H P, HÔPITAL SAINT LOUIS, PARIS,

Plus en détail

ATELIER TECHNIQUE L'ELECTROPHORESE DES PROTEINES SUR GEL DE POLYACRYLAMIDE EN PRESENCE DE SDS (SDS PAGE) proposé par

ATELIER TECHNIQUE L'ELECTROPHORESE DES PROTEINES SUR GEL DE POLYACRYLAMIDE EN PRESENCE DE SDS (SDS PAGE) proposé par ATELIER TECHNIQUE L'ELECTROPHORESE DES PROTEINES SUR GEL DE POLYACRYLAMIDE EN PRESENCE DE SDS (SDS PAGE) proposé par La Faculté des Sciences Exactes et Naturelles (UFR SEN) (Campus de Fouillole, Pointe

Plus en détail

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène TD Révision BIO57 Connaissance et Technique du gène Novembre 2007 Cécile BAUDOT cecile.baudot@medecine.univ-mrs.fr INSERM 910 «Génétique Médicale et Génomique Fonctionnelle» Maladies Neuromusculaires Le

Plus en détail

VI. Diffusion latérale des lipides et des protéines. VI.1 Diffusion latérale théorique

VI. Diffusion latérale des lipides et des protéines. VI.1 Diffusion latérale théorique Structures et propriétés des membranes biologiques I. Rappels II. Interactions entre les constituants membranaires III. Caractérisation des constituants membranaires IV. Structure et fonctions des protéines

Plus en détail

LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE

LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE Introduction: Le SIDA, ou syndrome immunodéficience acquise, est une maladie due à un virus, le virus de l'immunodéficience humaine ou VIH (HIV: Human Immunodeficiency

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie Rappel : Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Durée : 3 heures

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Durée : 3 heures Banque «Agro Véto» AT 0109 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Durée : 3 heures L usage de la calculatrice, d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat

Plus en détail

Stratégies du Diagnostic sérologique des infections VIH

Stratégies du Diagnostic sérologique des infections VIH Stratégies du Diagnostic sérologique des infections VIH Fax 00 33 (0) 2 32 88 83 10 e-mail : francois.simon@chu-rouen.fr I. Les moyens du diagnostic sérologique VIH II. Les tests disponibles III. Les stratégies

Plus en détail

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN MANIPULATION D ADN Clonage du gène «venus» dans des plasmides et expression de celui-ci chez les bactéries E.Coli. Assistants: U. Loizides M. Umebayashi C. Gehin - 1 - 1. Résumé Lors de notre expérience,

Plus en détail

CST-RT021-part 3:2013

CST-RT021-part 3:2013 CST-RT021-part 3:2013 Annexe sur les transformations couleur Groupe de travail CST-RT-021-MFFW Nom Version Auteur Date de publication CST-RT021-part3:2013 1 François Helt 24 mars 2014 CST-RT021-MFFW 1.1

Plus en détail

CONTROLE ET SECURITE DES MEDICAMENTS DE MICRO-IMMUNOTHERAPIE LABO LIFE

CONTROLE ET SECURITE DES MEDICAMENTS DE MICRO-IMMUNOTHERAPIE LABO LIFE CONTROLE ET SECURITE DES MEDICAMENTS DE MICRO-IMMUNOTHERAPIE LABO LIFE Les médicaments de Micro-Immunothérapie Labo Life sont notifiés en tant que médicaments homéopathiques auprès de différentes instances

Plus en détail

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Page : 17/ 77 III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Le choix d un couple donneur-accepteur dépend de la technique utilisée (FRET, TR- FRET, BRET, etc.) et des molécules disponibles pour ces

Plus en détail

2: Les enzymes de restriction

2: Les enzymes de restriction 2: Les enzymes de restriction Les enzymes de restriction sont des protéines synthétisées par des bactéries pour se protéger des infections de virus (bactériophages). Ces enzymes coupent l ADN viral à des

Plus en détail

La réaction antigène - anticorps et ses applications

La réaction antigène - anticorps et ses applications La réaction antigène - anticorps et ses applications 1. Généralités 1.1. Les antigènes - antigène = toute substance capable de se lier spécifiquement à un anticorps ou TCR. - immunogène = substance qui

Plus en détail

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes DIRECTION DE L'EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX DIRECTION DES LABORATOIRES ET DES CONTROLES CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes

Plus en détail

Thème 4 Chapitre 1 Activité 2

Thème 4 Chapitre 1 Activité 2 Thème 4 Chapitre 1 Activité 2 EXTRACTION ET ANALYSE DE L HEXOKINASE DE SACCHAROMYCES CEREVISIAE Éléments de réponse ANALYSE DES RÉSULTATS 1.1. Cela permet de faciliter la lyse alcaline de la membrane de

Plus en détail

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Notice MESURACOLOR Colorimètre à DEL Réf. 22020 Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Indicateur Etalonnage Bouton Marche/Arrêt Indicateur de sélection de la longueur d'onde Indicateur de mode chronomètre

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Département de biologie Page 1 sur 6

Département de biologie Page 1 sur 6 Département de biologie Page 1 sur 6 TP de Biologie Moléculaire : BIO 36 Marion Benoîst, Keith Dudley, Dominique Charmot Introduction Lors de ce TP vous allez cloner des molécules d ADN. L objectif est

Plus en détail

Les méthodes de diagnostic en virologie

Les méthodes de diagnostic en virologie Les méthodes de diagnostic en virologie Pourquoi faire du diagnostic en virologie? Dons de sang, d organes et de tissus (dépistage obligatoire) Suivi biologique des infections (VIH, VHB, VHC) Mesures prophylactiques

Plus en détail

Mesure de l activité enzymatique

Mesure de l activité enzymatique Mesure de l activité enzymatique - dans cette section, nous traiterons des aspects plus pratiques de la mesure de l activité d une enzyme A. Principes de base - l activité enzymatique est influencée à

Plus en détail

Optique : applications Introduction

Optique : applications Introduction Optique : applications Introduction I. Introduction Au premier semestre nous avons abordés l'optique géométrique, nous avons vu les lois de Snell Descartes qui décrivent comment la lumière est réfléchie

Plus en détail

L ELECTROPHORESE FPB - L3 BCP

L ELECTROPHORESE FPB - L3 BCP L ELECTROPHORESE FPB - L3 BCP Année 2009-2010 Daniela LENER IBMC Electrophorèse sur gel de polyacrylamide Les gels de polyacrylamide sont obtenus par polymérisation de molécules linéaires d acrylamide

Plus en détail

Rapport final LA VOIE DE SECRETION D UNE CELLULE HUMAINE. Différentes techniques de visualisation des compartiments cellulaires

Rapport final LA VOIE DE SECRETION D UNE CELLULE HUMAINE. Différentes techniques de visualisation des compartiments cellulaires Loïc Martin 6 avril 2012 Rapport final LA VOIE DE SECRETION D UNE CELLULE HUMAINE Différentes techniques de visualisation des compartiments cellulaires Travail effectué, à l'université de Genève, Sciences

Plus en détail

TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS.. 17 ABREVIATIONS.. 19 RESUME... 21 ABSTRACT 22 INTRODUCTION. 23 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE. 29

TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS.. 17 ABREVIATIONS.. 19 RESUME... 21 ABSTRACT 22 INTRODUCTION. 23 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE. 29 TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS.. 17 ABREVIATIONS.. 19 RESUME..... 21 ABSTRACT 22 INTRODUCTION. 23 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE. 29 LA RETINOPATHIE DIABETIQUE.. 31 I-LE DIABETE SUCRE ET SES COMPLICATIONS 31 1-Le

Plus en détail

ATELIER IMAGEJ. Différentes applications vous sont proposées pour apprendre à utiliser quelques fonctions d ImageJ :

ATELIER IMAGEJ. Différentes applications vous sont proposées pour apprendre à utiliser quelques fonctions d ImageJ : Différentes applications vous sont proposées pour apprendre à utiliser quelques fonctions d ImageJ : 1. ANALYSE QUANTITATIVE D UN GEL D ELECTROPHORESE... 2 2. NUMERATION DE COLONIES BACTERIENNES SUR UNE

Plus en détail

Indication du test. Contexte clinique. LDBIO-TOXO II IgG 0459 CONFIRMATION NOTICE D'UTILISATION

Indication du test. Contexte clinique. LDBIO-TOXO II IgG 0459 CONFIRMATION NOTICE D'UTILISATION LDBIO-TOXO II IgG 0459 CONFIRMATION #TOXO II - 24G (24 tests) #TOXO II - 12G (12 tests) #TOXO II - 96G (96 tests) Indication du test 1 Technique d'immunoblot pour usage diagnostique in vitro NOTICE D'UTILISATION

Plus en détail

Approche pratique de la transgénèse :

Approche pratique de la transgénèse : Approche pratique de la transgénèse : Recherche et analyse fine d une modification génétique dans le génome murin octobre 2006 1) 2) 3) 7) 8) 9) 10) 11) 12) 13) 14) Plan / Introduction Extraction et Préparation

Plus en détail

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Gen2Bio 2010 Saint-Malo, mardi 30 mars 2010 Un partenariat Demandeur PADAM In Cell Art Projet Anticorps monoclonaux Gen2Bio 2010 Saint-Malo,

Plus en détail

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE THÈME : Des débuts de la génétique aux enjeux actuels des biotechnologies Niveau : Spécialité terminale S TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE EXTRAIT DU BO: Notions et contenus

Plus en détail

Master ICMV 1 ére année. TP UE S8

Master ICMV 1 ére année. TP UE S8 1 Master ICMV 1 ére année. TP UE S8 PRODUCTION ET SELECTION DE BACULOVIRUS RECOMBINANTS DANS DES CELLULES D INSECTES EN CULTURE Présentation générale : les baculovirus d insectes, vecteurs d expression

Plus en détail

D après vous, à qui pourraient appartenir ce(s) sang(s)? Comment pourrait-on le(s) identifier?

D après vous, à qui pourraient appartenir ce(s) sang(s)? Comment pourrait-on le(s) identifier? TP Etude du sang Sur la scène de crime, nous avons retrouvé différents échantillons de sang (sur la victime, à côté d elle, sur la lame de scie, dans des tubes à essai). On se propose de déterminer la

Plus en détail

La lumière et les couleurs (Chap4)

La lumière et les couleurs (Chap4) La lumière et les couleurs (Chap4) I. La lumière blanche On appelle lumière blanche, la lumière émise par le soleil ou par des éclairages artificiels reproduisant la lumière du soleil. La lumière blanche

Plus en détail

Les appareillages des Spectrométrie optique

Les appareillages des Spectrométrie optique ATELIERS DE BIOPHOTONIQUE Les appareillages des Spectrométrie optique 1. Spectroscopies optiques conventionnelles Spectrophotomètre, Spectrofluorimètre, 2. Analyse Spectrale en Microscopie de fluorescence

Plus en détail

Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005

Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005 Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005 (D après Carpino, N., et al. (2004) Immunity 20:37) Exercice I (noté sur 14 points) Les lymphocytes T jouent un rôle central dans la reconnaissance

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie

Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie Licence Professionnelle «Techniques et Applications en Biologie Cellulaire et Biologie Moléculaire» Examen 2006-2007 UE1 : «Technologies en Biologie

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle.

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle. Hyp : la chlorophylle absorbe les photons de la lumière et convertit l énergie lumineuse pour permettre la photolyse de l eau et les oxydoréductions mises en évidence précédemment. 2. La lumière, source

Plus en détail

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un CHAPITRE 6 : LE SPECTROPHOTOMETRE Objectifs pédagogiques : Citer les principaux éléments d un dun spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre p Savoir changer l ampoule

Plus en détail

Cours M1-2011. Introduction aux techniques de biologie moléculaire

Cours M1-2011. Introduction aux techniques de biologie moléculaire Cours M1-2011 Introduction aux techniques de biologie moléculaire ADN ARNm Protéine Expression des gènes Analyse des protéines Analyse des ARNm Expression des protéines Western-blot Immunoprécipitation

Plus en détail

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique 1. Equipements utilisés L isolement des cellules mononucléées du sang périphérique est effectué à partir d échantillons sanguins par une technique

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET REMPLACEMENT 2010 France métropolitaine Option : ANABIOTEC BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE E2 DU DEUXIÈME GROUPE SCIENCES ET TECHNIQUES DE LA MATIÈRE Durée : 3 heures Matériel(s) et document(s)

Plus en détail