Dengue NS1 Antigen DxSelect Page 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dengue NS1 Antigen DxSelect Page 2"

Transcription

1 Dengue NS1 Antigen DxSelect (Français) REF EL1510 Rév. A Test d'immunoadsorption enzymatique (ELISA) pour la détection de l'antigène NS1 dans le sérum humain Pour diagnostic in vitro UTILISATION PRÉVUE Le test Dengue NS1 Antigen DxSelect de Focus Diagnostics est destiné à la détection précoce de l'antigène NS1 du virus de la dengue dans le sérum humain. Ce test peut faciliter le diagnostic précoce du virus de la dengue dans le sérum humain avant que les anticorps de type IgM ou IgG ne soient présents. Ce test n'est pas conçu pour le dépistage du sang ou des composants du sang. Ce test est pour usage professionnel uniquement. RÉSUMÉ EXPLICATIF DU TEST La dengue (DF) est une maladie virale aiguë spontanément résolutive caractérisée par une fièvre biphasique, des céphalées, des douleurs, une éruption cutanée, une lymphadénopathie et une prostration. Les patients atteints de la forme la plus sévère, la dengue hémorragique (DH), souffrent d'une forte fièvre et d'une insuffisance rénale entraînant le syndrome de choc de la dengue, souvent mortel 1. On estime qu'environ 2 milliards de personnes dans le monde ont un risque de contracter la dengue, et jusqu'à 1 million de personnes sont infectées chaque année 2. En considérant en outre les centaines de milliers de cas de syndromes de choc de la dengue, cela fait de la dengue l'une des maladies dues aux arbovirus les plus importantes dans le monde 2. Le virus de la dengue (VD) est un flavivirus étroitement apparenté au virus de la fièvre jaune, au virus de l'encéphalite japonaise et à d'autres arbovirus de groupe B. Les membres de ce groupe possèdent un ARN simple brin entouré d'une nucléocapside icosahèdrique, elle-même entourée d'une enveloppe lipidique de 10 nm 3. Il existe quatre souches du virus de la dengue, chacune étant distincte du point de vue sérologique. L'infection par une souche ne protège pas l'hôte contre l'infection par les autres souches. En fait, un rapport indique que la dengue hémorragique et le syndrome de choc se produiraient plus souvent chez des individus préalablement infectés par une autre souche 4. La présence dans la circulation d'anticorps anti-dv non-neutralisants à réaction croisée pourrait agir comme un facteur immunitaire potentialisateur de l'infection 4. Cependant, les anticorps non-neutralisants à réaction croisée contre d'autres flavivirus que le VD ne sont pas liés à une potentialisation immunitaire de l'infection 4. Des épidémies de la dengue sont régulièrement signalées partout dans le monde. Les épidémies les plus importantes se sont produites dans le sud des États-Unis (1922), touchant plus d'un million de personnes, en Australie (1925 et 1942), en Grèce (1927) et au Japon ( ) 2. Les autorités péruviennes et celles des CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) ont signalé une épidémie majeure de la dengue entre mars et juillet Cette épidémie, centrée autour d'iquitos au Pérou et impliquant les VD de types 1 et 4, représente la première confirmation en laboratoire d'une transmission indigène de la dengue au Pérou 5. Le virus de la dengue peut être transmis partout où les moustiques vecteurs Aedes aegypti et Aedes albopictus sont présents. A. aegypti se trouve principalement en Amérique tropicale et subtropicale, et est indigène dans le sud des États-Unis 2. Le vecteur principal de la dengue en Asie est A. albopictus. Ce moustique s'est récemment implanté aux États-Unis aussi haut que le centre de l'illinois ; cependant, à ce jour, la transmission du VD n'y a pas encore été associée 2. La protéine NS1 (non-structurelle) du virus de la dengue est une glycoprotéine fortement conservée. Elle serait impliquée dans la réplication de l'arn viral. Elle est fortement immunogène, provoquant la formation d'anticorps capables de fixer le complément. L'antigène NS1 peut être détecté dans le sérum au cours d'une infection aiguë par le virus de la dengue. Cet antigène est présent dès le premier jour et jusqu'à neuf jours après le début de la fièvre dans les échantillons provenant de patients ayant une infection primaire ou secondaire. PRINCIPE DU TEST Le test Dengue NS1 Antigen DxSelect est très sensible. Il utilise une méthode de dosage immuno-enzymatique amplifié de type sandwich «à deux étapes» pour détecter des faibles taux de NS1 dans le sérum. Au cours du test Dengue NS1 Antigen DxSelect, les contrôles et les échantillons de sérum inconnus sont dilués dans le tampon de dilution des échantillons, qui contient des anticorps secondaires, et sont incubés dans des micropuits. Ces puits ont été recouverts d'un anticorps anti-ns1. Les antigènes NS1 présents dans les échantillons sont alors «pris en sandwich» entre les anticorps de capture et les anticorps secondaires. La présence de l'antigène NS1 est confirmée par une réaction colorimétrique obtenue à l'aide d'un conjugué enzyme-hrp et d'un substrat TMB liquide. Une fois la réaction arrêtée au moyen d'une solution acide, la conversion enzymatique du substrat est déterminée par mesure de l'absorbance à 450 nanomètres. La densité optique des échantillons est comparée à celle du seuil de référence pour déterminer la présence des antigènes NS1 Remarque : Un jeu de contrôles positif, négatif et de seuil est fourni comme contrôles internes permettant de vérifier l'intégrité des composants du kit.

2 Page 2 MATÉRIEL FOURNI Le kit Dengue NS1 Antigen DxSelect contient suffisamment de réactifs pour une plaque à 96 puits (12 barrettes x 8 puits). Tous les composants non ouverts sont stables entre 2 et 8 C jusqu'à la date de péremption indiquée sur l'étiquette du produit. Dengue NS1 Coated Microtiter Strips (Barrettes de micropuits recouvertes d'anticorps anti-ns1 de la dengue), 96 puits REF EL1541 Ab 12 barrettes de 8 micropuits en polystyrène sur un cadre. Chaque puits est recouvert d'anticorps contre l'antigène NS1 de la dengue. Dengue NS1 Negative Control (Contrôle négatif pour NS1 de la dengue), 300 µl REF EL1542 CONTROL - Un flacon de sérum humain. Centrifuger brièvement avant l'emploi pour faire sédimenter tout précipité. Dengue NS1 Positive Control (Contrôle positif pour NS1 de la dengue), 300 µl REF EL1543 CONTROL + Un flacon de protéine NS1 recombinante. Centrifuger brièvement avant l'emploi pour faire sédimenter tout précipité. Dengue NS1 Cut-Off Control (Contrôle seuil pour NS1 de la dengue), 300 µl REF EL1544 CONTROL CAL Un flacon de protéine NS1 recombinante. Centrifuger brièvement avant l'emploi pour faire sédimenter tout précipité. Dengue NS1 Sample Diluent (Diluant d'échantillon pour NS1 de la dengue), 15 ml REF EL1545 DIL SPE Un flacon de solution comportant l'anticorps anti-ns1 de la dengue. Contient du Proclin (0,02-0,03 %) comme agent de conservation. 100x Dengue NS1 Conjugate (Conjugué pour NS1 de la dengue, 100X conc.), 150 µl REF EL1546 CONJ Ab Un flacon d'anticorps marqués à la peroxydase de raifort. Bien mélanger avant l'emploi. Conserver entre 2 et 8 C jusqu'à la date de péremption. Dengue NS1 Conjugate Diluent (Diluant du conjugué pour NS1 de la dengue), 12 ml REF EL1547 CONJ Ab Contient la solution pour diluer le conjugué 100x. Contient du thimérosal (0,01 %) comme agent de conservation. Le conjugué 100X est dilué directement dans cette solution. Après avoir dilué le conjugué 100x dans cette solution, le conjugué, désormais prêt à l'emploi, peut être conservé pendant 2 semaines entre 2 et 8 ºC, après quoi il doit être éliminé. 10 X Wash Buffer (Tampon de lavage 10 X), 120 ml REF EL1548 BUF WASH Un flacon de tampon de lavage à utiliser tel que décrit dans la procédure du test. Liquid TMB Substrate (Substrat TMB liquide), 12 ml REF EL1549 SUBS TMB Un flacon de tétraméthylbenzidine (TMB) et de peroxyde d'hydrogène dans du tampon. À utiliser tel que décrit dans la procédure du test. Remarque : ce substrat est sensible à la lumière et doit être conservé dans son récipient d'origine. Stop Solution (Solution d'arrêt), 6 ml REF EL1551 SOLN STOP Un flacon d'acide sulfurique à utiliser pour arrêter la réaction tel que décrit dans la procédure du test. Attention : il s agit d un acide fort portez des gants, un masque et des lunettes de protection. Éliminez tous les produits conformément aux règles et réglementations de sécurité. MATÉRIEL NÉCESSAIRE MAIS NON FOURNI 1. Spectrophotomètre pour ELISA capable de mesurer l'absorbance à 450 nm 2. Eau de qualité biologique ou d'une pureté élevée 3. Pompe à vide 4. Laveur automatique de microplaques 5. Incubateur à 37 C 6. Micropipette monocanal de 1-10 µl, micropipettes monocanal et multicanaux de µl. 7. Tubes en polypropylène ou microplaques de dilution à 96 puits 8. Parafilm 9. Minuterie 10. Vortex DURÉE DE CONSERVATION ET MANIPULATION 1. Les réactifs restent stables jusqu'à la fin du mois de limite d'utilisation, comme indiqué sur l'emballage du kit, s'ils sont conservés entre 2 et 8 C. 2. Conservez les réactifs à une température comprise entre 2 et 8 C. 3. Évitez d'utiliser les kits ou les réactifs au-delà de leur date de péremption. 4. Évitez d'exposer les réactifs à une lumière vive en cours de stockage ou d'incubation. 5. Laisser les réactifs équilibrer entre 20 et 25 C avant utilisation. 6. Après la première utilisation, remettre tous les composants au réfrigérateur (entre 2 et 8 ºC) et conserver jusqu'à un mois ou jusqu'à la date d'expiration, selon ce qui survient en premier, à l'exception de la solution de conjugué. Cette dernière peut être conservée jusqu'à 2 semaines entre 2 et 8 ºC. Après 2 semaines, cette solution de conjugué doit être éliminée et ne peut plus être utilisée pour ce test. 7. Ne reversez pas des réactifs utilisés dans le récipient d'origine. 8. N'utilisez pas de réactifs contaminés. 9. Stockez les réactifs dans leur récipient d'origine. 10. Ne substituez pas ou ne mélangez pas des réactifs de différents lots de kits ou avec des réactifs d'autres fabricants. MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS 1. Tous les matériaux d'origine humaine utilisés dans la préparation des contrôles se sont avérés négatifs pour les anticorps dirigés contre les antigènes de surface du VIH-1 et du VIH-2, de l'hépatite C et de l'hépatite B. Cependant, aucune méthode de test n'est efficace à 100 %. Pour cette raison, tous les contrôles et antigènes d'origine humaine doivent être considérés comme potentiellement infectieux. Les CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) et les National Institutes of Health préconisent que les agents potentiellement pathogènes soient manipulés au niveau de biosécurité Pour une utilisation correcte de ce produit, il est nécessaire de bien comprendre le contenu de cette notice. Des résultats fiables ne peuvent être obtenus qu'en utilisant des techniques de laboratoire précises et en suivant avec soin les instructions de cette notice. 3. Ne mélangez pas plusieurs lots de constituants du kit dans un même test. 4. N'utilisez aucun constituant au-delà de la date de péremption indiquée sur son étiquette. 5. Évitez d'exposer les réactifs à une chaleur excessive ou à la lumière directe du soleil lors de stockage ou de l'incubation. 6. Certains réactifs peuvent former un léger précipité ; mélangez doucement avant l'emploi. 7. Un lavage incomplet aura des effets négatifs sur le résultat et la précision du test. 8. Afin de minimiser les écarts causés par des durées variables d'incubation du substrat, prenez soin d'ajouter la solution d'arrêt dans les puits dans le même ordre et à la même vitesse que lors de l'ajout de la solution de TMB. 9. Évitez la contamination microbienne des réactifs, particulièrement dans le cas du conjugué HRP prêt à l'emploi pour le test NS1. Évitez de contaminer la solution de substrat TMB avec le conjugué enzymatique HRP. 10. Portez des vêtements protecteurs, une protection des yeux et des gants jetables lors de l'exécution du test. Lavez-vous les mains avec soin après le test. 11. Utilisez un nouveau cône de pipette jetable pour chaque réactif, standard, contrôle ou échantillon.

3 Page Recouvrez la zone de travail d'un papier absorbant jetable. 13. Ce kit peut contenir des réactifs provenant de sérum ou de plasma humain. Le sérum ou plasma utilisé a été inactivé par la chaleur, sauf indication contraire. Manipulez tous les sérums et kits comme s'ils contenaient des agents infectieux. Lors de la procédure, suivez toutes les précautions établies contre les risques microbiologiques ainsi que les procédures standard d'élimination des échantillons. 14. Des fiches de données de sécurité (FDS) sont disponibles pour tous les composants de ce kit. Lisez toutes les FDS applicables avant d'effectuer ce test. Évitez tout contact entre les mains et les yeux ou les muqueuses au cours du test. En cas de contact, consultez les FDS applicables pour le traitement approprié. PRÉLÈVEMENT ET PRÉPARATION DES ÉCHANTILLONS 1. Du sérum humain doit être utilisé dans cette procédure. Les réactifs n'ont pas été optimisés ou testés avec du sang total ou du plasma ; par conséquent, ces types d'échantillons ne peuvent pas être utilisés directement. 2. Séparez le sérum dès que possible du culot de globules rouges pour éviter l'hémolyse. 3. Le test doit être effectué dès que possible après le prélèvement. Ne laissez pas les échantillons de sérum à température ambiante pendant de longues périodes. 4. Du sérum doit être utilisé et les précautions habituelles de ponction veineuse doivent être respectées. Les échantillons peuvent être conservés entre 2 et 8 ºC jusqu'à 7 jours ou congelés à -20 ºC ou à une température inférieure pendant un maximum de 30 jours. Pour un stockage à long terme du sérum, conservez-le à -70 ºC. Évitez de congeler/décongeler plusieurs fois les échantillons. 5. Les échantillons congelés doivent être décongelés et équilibrés à température ambiante, puis mélangés avec soin en les faisant tourner ou en les inversant doucement avant l'emploi. Centrifugez-les rapidement avant chaque emploi. 6. Si des sérums doivent être expédiés par la poste, ils doivent être emballés conformément aux réglementations nationales applicables au transport des agents infectieux. 7. N'utilisez pas les échantillons de sérum en cas de contamination visible. PROCÉDURE DU TEST Laisser équilibrer tous les réactifs du kit et échantillons à température ambiante (environ 25 ºC) avant l'emploi. Mélangez avec soin les réactifs et échantillons en les inversant doucement avant l'emploi. Préparation des réactifs Préparation du tampon de lavage 1X : Diluez le tampon de lavage 10X à 1X en utilisant de l'eau de qualité biologique ou d'une pureté élevée. Pour préparer une solution de tampon de lavage 1X, mélangez 120 ml de tampon de lavage 10X avec 1060 ml d'eau distillée ou désionisée. Mélangez avec soin pour dissoudre tout précipité éventuel et rendre la solution homogène. Une fois diluée à 1X, cette solution peut être stockée à température ambiante pour un maximum de 6 mois. Vérifiez l'absence de toute contamination avant l'emploi. Si une contamination est suspectée, éliminer la solution. Micropuits : Sélectionner le nombre de puits recouverts requis pour le test. Les puits restants non utilisés doivent être immédiatement remballés en présence du déshydratant fourni et conservés entre 2 et 8 ºC jusqu'au moment de l'utilisation ou la date de péremption. Préparation de la solution de conjugué : Ajoutez 120 µl de Conjugué 100x pour test ELISA NS1 de la dengue directement dans la bouteille de 12 ml du diluant du conjugué pour NS1 de la dengue (dilution 1:100). Mélangez en inversant la solution plusieurs fois. Cette dernière peut être conservée jusqu'à 2 semaines entre 2 et 8 C. Après 2 semaines, cette solution de conjugué doit être éliminée et ne peut plus être utilisée pour ce test. Procédure du test 1. Les contrôles positif, négatif et de seuil doivent être testés en deux réplicats (et ce, chaque fois que le test est exécuté, sur chaque microplaque). Les échantillons de sérum inconnus peuvent être testés en un seul exemplaire. (Cependant, il est recommandé de tester les échantillons en deux réplicats jusqu'à ce que le technicien connaisse bien la procédure.) Quatre-vingt-dix échantillons peuvent être testés en un seul exemplaire sur chaque microplaque. 2. À l'aide d'une micropipette monocanal ou multicanaux, placez 50 µl de diluant d'échantillon pour ELISA NS1 de la dengue dans chacun des puits nécessaires. 3. Ajoutez 50 µl de chaque sérum non dilué (échantillons à tester et échantillons de contrôle) directement dans le centre des puits contenant le diluant d'échantillon. Inclinez doucement la plaque latéralement 5 fois. 4. Recouvrez le dessus de la plaque de Parafilm et retirez-en tout excédent. Remarque : cette étape permet une distribution uniforme de la température dans tous les puits à partir du fond et des côtés ; tout excédent de Parafilm peut être découpé une fois que le dessus est scellé pour éviter l'évaporation. Remarque : n'empilez pas les microplaques l'une sur l'autre. Elles doivent être réparties en une seule couche. Cette précaution essentielle permet une bonne distribution de la température. N'utilisez pas de CO 2 ou d'autres gaz. Ne mettez pas les microplaques en contact avec des substances humides telles que des papiers absorbants mouillés, etc.

4 Page 4 MÉTHODE CORRECTE 5. Incubez la plaque à 37 C pendant 1 heure dans un incubateur. 6. Après l'incubation, lavez la microplaque 6 fois à l'aide d'un laveur automatique de microplaques et de tampon de lavage 1X. Utilisez 300 µl par puits pour chaque cycle de lavage. 7. Préparez la solution de conjugué (120 µl de conjugué 100x : 12 ml de diluent pour conjugué) et ajoutez 100 µl de cette solution dans chaque puits à l'aide d'une micropipette multicanaux. Éliminez toute solution restante de conjugué ou stockez-la jusqu'à 2 semaines entre 2 et 8 ºC. 8. Recouvrez la plaque de Parafilm tel que décrit ci-dessous et incubez à 37 C pendant 30 minutes dans un incubateur. 9. Après l'incubation, lavez la microplaque 6 fois à l'aide du laveur automatique de microplaques et de tampon de lavage 1X. 10. Ajoutez 100 µ du substrat TMB liquide dans chaque puits à l'aide d'une micropipette multicanaux. 11. Incubez la microplaque à température ambiante dans le noir pendant 20 minutes. 12. Ajoutez 50 µl de solution d'arrêt dans chaque puits à l'aide d'une micropipette multicanaux et maintenez la plaque non couverte à température ambiante pendant 1 minute. 13. Lisez la densité optique à 450 nm (DO 450 ) à l'aide d'un lecteur de microplaques. N'EFFECTUEZ AUCUNE SOUSTRACTION OU NORMALISATION DES BLANCS OU DES PUITS. 14. Enregistrez les valeurs de DO 450. CONTRÔLE DE QUALITÉ Chaque kit comporte des échantillons de contrôle positif, négatif et de seuil. Une capacité de discrimination acceptable (R PC/NC ) doit être obtenue pour garantir la validité du test. Les contrôles positif et négatif sont prévus pour détecter tout échec substantiel des réactifs. Cependant, le contrôle positif ne peut être utilisé pour garantir la précision du test au seuil. Le test est considéré non valide et doit être répété si le ratio R PC/NC est trop bas ou si les échantillons de contrôle ne répondent pas aux spécifications attendues. Si le test est non valide, les résultats ne peuvent pas être utilisés. Les exigences de contrôle qualité doivent être remplies conformément aux règlements locaux, régionaux et nationaux ou aux exigences de certification ainsi qu'aux procédures standard de contrôle qualité de votre laboratoire. Les utilisateurs sont invités à se reporter aux publications CLSI C24-A3 et 42 CFR pour des recommandations sur les pratiques appropriées de CQ. Les résultats indiqués ci-dessous ne sont donnés qu'à titre indicatif et ne s'appliquent qu'aux mesures spectrophotométriques. Commencez d'abord par calculer le ratio R PC/NC en suivant l'exemple donné. Calcul de la moyenne du contrôle négatif (NC) : : DO du contrôle négatif Nº 1 0,108 Nº 2 0,084 Total 0,192 Moyenne du contrôle négatif = 0,192 2 = 0,096 Calcul de la moyenne du contrôle positif (PC) : : DO du contrôle positif Nº 1 1,112 Nº 2 1,089 Total 2,201 Moyenne du contrôle positif = 2,201 2 = 1,101 Calcul du ratio (R PC/NC ) entre les contrôles positif et négatif : : (R PC/NC ) = 1,101 0,096 = 11,47 Exigences de contrôle qualité Ensuite, vérifiez si les exigences de contrôle qualité sont remplies.

5 Page 5 Contrôle Exigence positif DO 0,500 négatif DO < 0,200 seuil DO > échantillon négatif R PC/NC 8,00 En résumé : Les résultats indiqués dans le tableau ci-dessus doivent être obtenus pour que le test soit considéré comme valide. Si ces critères ne sont pas remplis, cela indique que les réactifs se sont détériorés ou qu'une erreur s'est produite au cours de la procédure de test, et le test doit être recommencé. CALCULS DU TEST Le statut d'un échantillon inconnu est déterminé en calculant d'abord le seuil du test, puis en calculant le ratio entre la densité optique (DO 450 ) et le seuil. Calcul du seuil : Le seuil est calculé comme la moyenne des valeurs de DO obtenues avec l'échantillon de contrôle de seuil. Calcul de la moyenne du contrôle de seuil : : DO du contrôle de seuil Nº 1 0,152 Nº 2 0,189 Total 0,341 Moyenne du contrôle de seuil = 0,341 2 = 0,171 Valeur de seuil de l'exemple : 0,171 Remarque : Il est recommandé de vérifier le seuil à l'aide d'échantillons de sérum provenant de populations pertinentes du point de vue géographique. Calcul de la valeur index : Cette valeur est calculée comme le rapport entre la densité optique (DO) obtenue avec l'échantillon à tester et la valeur de seuil calculée. Calculez la valeur index pour chaque échantillon. Calcul de la valeur index pour chaque échantillon : : DO de l'échantillon à tester DO de l'échantillon à tester 0,431 Valeur index de l'échantillon à tester = DO de l'échantillon à tester Valeur de seuil Valeur index de l'échantillon à tester = 0,431 / 0,171 = 2,52 Calcul du seuil : Des sérums de contrôle endémiques n'ont pas été utilisés pour le calcul du seuil. Il est recommandé de vérifier le seuil à l'aide d'échantillons de sérum provenant de populations pertinentes du point de vue géographique. Interprétation des résultats du test : Les valeurs de DO seuil (valeurs d'index 1,00) seront considérées positives pour la présence d'antigène NS1 circulant. Les sérums dont la valeur de DO est proche du seuil (1,10 > valeurs d'index > 0,90) doivent être répétés en deux réplicats pour vérifier le statut de l'échantillon. Index 1,00 Interprétation Positif. Une valeur d'index 1,00 sera considérée potentiellement positive pour la présence d'antigène NS1 circulant. < 1,00 Négatif. Une valeur d'index < 1,00 sera considérée potentiellement négative pour la présence d'antigène NS1 circulant. 1,10 > valeurs d'index > 0,90 Les sérums dont la valeur de DO est proche du seuil doivent être répétés en deux réplicats pour vérifier le statut de l'échantillon.

6 Page 6 LIMITES 1. Pour diagnostic in vitro. 2. Exclusivement destiné à l exportation. 3. Comme il s'agit d'une méthode indirecte de dépistage, la présence de résultats faux positifs et faux négatifs doit être considérée. 4. Tous les échantillons réactifs doivent être évalués à l'aide d'un test de confirmation. 5. Les réactifs fournis dans ce kit ont été optimisés pour mesurer les taux de NS1 de la dengue dans les échantillons de sérum. 6. Les réactions sérologiques croisées entre membres du groupe des flavivirus sont courantes. Certains sérums de patients infectés par les virus de l'encéphalite japonaise, du Nil occidental ou de l'encéphalite de Saint-Louis peuvent provoquer des résultats faux positifs. Pour cette raison, tout sérum positif pour la dengue doit être confirmé à l'aide d'autres tests. 7. Les caractéristiques de performance du test n'ont pas été établies dans le cas de la détermination visuelle des résultats. 8. Les résultats des patients immunodéprimés doivent être interprétés avec précaution. 9. Les résultats du test doivent uniquement être interprétés en tenant compte des autres observations de laboratoire et de l'état clinique global du patient. CARACTÉRISTIQUES DES PERFORMANCES Pourcentage de concordance positive (PPA, Positive Percent Agreement) Un site externe a évalué le pourcentage de concordance positive en testant 34 échantillons de sérum bien définis. Chacun des 34 échantillons de sérum était positif par RT-PCR. Le pourcentage de concordance positive (PCP) du test Dengue NS1 Antigen DxSelect comparé au test par RT-PCR était de 88,2 % (30/34), avec un IC à 95 % de 73,4 95,3 %. Pourcentage de concordance négative (NPA, Negative Percent Agreement) Un site interne a évalué le pourcentage de concordance négative en testant 53 échantillons de sérum bien définis en phase préclinique. Chacun des 53 échantillons de sérum était négatif par RT-PCR. Le pourcentage de concordance négative (PCN) du test Dengue NS1 Antigen DxSelect comparé au test par RT-PCR était de 100,0 % (53/53), avec un IC à 95 % de 93,2-100,0 %. Reproductibilité L'étude de reproductibilité a été effectuée par deux personnes dans trois sites distincts (6 techniciens au total) au cours de 5 jours consécutifs. Les techniciens ont testé le même panel d'échantillons en trois réplicats en utilisant un même lot du kit ELISA Dengue NS1 Antigen DxSelect. La reproductibilité du test a été évaluée à l'aide d'un panel d'échantillons consistant en quatre niveaux d'échantillons de sérum plus les contrôles. Les données sont présentées sous forme des valeurs brutes de DO obtenues ainsi que des valeurs index (valeurs index rapport entre la DO de l'échantillon et celle du contrôle de seuil). Reproductibilité quantitative des valeurs brutes de DO Composantes de variance Nom de l échantillon N Moyenne D'un site D'un jour D'un technicien/ d'une série Au sein du test Total Écart -type Écart -type nº ,598 0,00 0,0 0,02 3,3 0,05 8,0 0,03 4,7 0,06 9,8 nº ,351 0,01 3,8 0,01 3,0 0,02 7,1 0,02 5,1 0,04 10,0 nº ,229 0,02 7,8 0,00 0,0 0,02 9,0 0,01 5,4 0,03 13,0 nº ,106 0,01 9,4 0,00 0,0 0,01 12,2 0,00 4,7 0,02 16,0 Contrôle (+) 90 1,722 0,15 8,9 0,06 3,7 0,14 8,3 0,09 5,4 0,24 13,8 Contrôle (-) 90 0,065 0,01 11,1 0,00 0,0 0,01 10,1 0,01 8,6 0,01 17,3 Contrôle de seuil 90 0,121 0,01 10,3 0,00 0,0 0,01 9,4 0,01 4,7 0,02 14,7

7 Page 7 Reproductibilité des valeurs index Résultats qualitatifs Reproductibilité quantitative Composantes de variance Nom de l échantillon Tous Positif Négatif N Moyenne D'un site D'un jour D'un technicien/ d'une série Au sein du test Total nº 1 nº 2 nº 3 nº ,01 0,35 7,0 0,00 0,0 0,38 7,7 0,24 4,7 0,57 11, ,93 0,16 5,3 0,00 0,0 0,15 5,1 0,15 5,1 0,26 8, ,91 0,03 1,7 0,00 0,0 0,10 5,4 0,10 5,1 0,15 7, ,88 0,03 3,4 0,00 0,0 0,06 6,5 0,04 4,6 0,08 8,7 Contrôle (+) ,33 0,00 0,0 0,00 0,0 0,88 6,1 0,79 5,5 1,18 8,3 Contrôle (-) ,54 0,02 3,4 0,00 0,0 0,05 8,6 0,04 7,7 0,07 12,0 Contrôle de seuil Sans objet 90 1,00 0,00 0,0 0,00 0,0 0,00 0,0 0,04 3,7 0,04 3,7 Limite de détection La limite du blanc et la limite de détection ont été mesurées à l'aide de protéine NS1 recombinante ajoutée dans du sérum humain normal. La limite de détection a été déterminée comme étant équivalente à 5,2 pg/ml de protéine NS1 recombinante diluée dans du sérum humain normal. Cependant, il faut noter que l'échantillon de seuil se situe au-dessus de cette limite de détection, et que par conséquent les utilisateurs ne doivent pas s'attendre à pouvoir détecter une quantité de 5,2 pg/ml de NS1 dans les échantillons humains tout en obtenant une DO au-dessus de l'échantillon de seuil. RÉFÉRENCES 1. Halstead, SB Immunological parameters of togavirus disease syndromes. p In RW Schlesinger (ed.), The Toga Viruses. Academic Press, Inc., New York. 2. Gubler, DJ Aedes aegypti and Aedes aegypti-borne disease control in the 1990 s: top down or bottom up. Am. J. Trop. Med. Hyg. 40: Henchal, EA and JR Putnak The Dengue Viruses. Clin. Micro. Rev. #: Halstead, SB Antibody, Macrophages, Dengue Virus Infection, Shock, and Hemorrhage: A Pathogenic Cascade. Rev. of Inf. Dis. 11:S830-S MMWR :v9: Gubler, DJ Dengue, p In T.P. Monath (ed.) The arboviruses: epidemiology and ecology. Vol.2 CRC Press, Inc., Boca Raton, Fl. 7. Halstead, SB and G Papaevangelou Transmission of dengue 1 and 2 viruses in Greece in Am. J. Trop. Med. Hyg. 29: Kuno, G. and I Gomez and DJ Gubler An ELISA procedure for the diagnosis of dengue infections. Journal of Virol. Meth. 33: NCCLS. Procedures for the Handling and Processing of Blood Specimens; Approved Guideline (NCCLS H18-A2). 2 nd ed. (1999). 10. CDC-NIH Manual. (1999) Biosafety in Microbiological and Biomedical Laboratories. 4 th ed. And National Committee for Clinical Laboratory Standards (NCCLS). Protection of Laboratory Workers from Instruments, Biohazards and Infectious Disease Transmitted by Blood, Body Fluids and Tissue (NCCLS M29-A). Une version électronique de cette notice est disponible à l'onglet products (produits) du site Une copie imprimée de cette notice est également disponible sans frais supplémentaires en contactant le service technique de Focus Diagnostics. Focus Diagnostics et DxSelect ainsi que les logos associés sont des marques de commerce de Quest Diagnostics. REPRÉSENTANT AUTORISÉ mdi Europa GmbH, Langenhagener Str. 71, Langenhagen-Hannover, Allemagne RENSEIGNEMENTS POUR LES COMMANDES Téléphone : (800) (États-Unis uniquement) (562) (International) Fax : (562) ASSISTANCE TECHNIQUE Téléphone : (800) (États-Unis uniquement) (562) (International) Fax : (562) Visitez notre site web : PI.EL1510.OUS.FR Rév. A Date de rédaction : 12 juillet 2012 Cypress, California États-Unis

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour test diagnostique in vitro PI-TT.610-FR-V5 Instructions Utilisation visée

Plus en détail

ELISA PeliClass human IgG subclass kit REF M1551

ELISA PeliClass human IgG subclass kit REF M1551 Sanquin Reagents Plesmanlaan 5 0 CX Amsterdam The Netherlands Phone: +.0.5.599 Fax: +.0.5.570 Email: reagents@sanquin.nl Website: www.sanquinreagents.com M55/ November 007 ELISA PeliClass human IgG subclass

Plus en détail

INSTRUCTIONS PRINCIPALES Destiné exclusivement à l analyseur Sofia. Analyzer and Influenza A+B FIA. Choisir le mode de l analyseur.

INSTRUCTIONS PRINCIPALES Destiné exclusivement à l analyseur Sofia. Analyzer and Influenza A+B FIA. Choisir le mode de l analyseur. Eject Analyzer and Influenza FIA INSTRUCTIONS PRINCIPALES Destiné exclusivement à l analyseur Sofia. PROCÉDURE DU TEST Tous les échantillons cliniques doivent être à température ambiante avant de commencer

Plus en détail

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010)

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010) Méthode OIV- -MA-AS315-23 Type de méthode : critères Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage (OIV-Oeno 427-2010) 1 Définitions des

Plus en détail

Comment se manifeste cette maladie? Comment repérer la séropositivité au SIDA? -> Discussion préparatoire.

Comment se manifeste cette maladie? Comment repérer la séropositivité au SIDA? -> Discussion préparatoire. I.7 Immunologie 1/4. Le SIDA Le système immunitaire est l ensemble des cellules et tissus d un individu pouvant s opposer à la pénétration et à l infection par des micro-organismes. Les moyens «de défense»

Plus en détail

TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY)

TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY) TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY) Lise Vézina, technicienne de laboratoire Michel Lacroix, agronome-phytopathologiste Direction de l innovation scientifique et technologique Au Laboratoire

Plus en détail

Notice QuantiFERON Monitor (QFM ) ELISA 2 96

Notice QuantiFERON Monitor (QFM ) ELISA 2 96 Novembre 2014 Notice QuantiFERON Monitor (QFM ) ELISA 2 96 Test de sang total IFN-γ mesurant les réponses aux stimulants immunitaires innés et adaptatifs Version 1 Utilisation prévue pour le diagnostic

Plus en détail

Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml

Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml Pour la purification de l ADN génomique des kits de prélèvements Oragene et ORAcollect. Pour tout protocole et

Plus en détail

TSSIBS - Immunoanalyse. Immunoanalyse

TSSIBS - Immunoanalyse. Immunoanalyse Jeudi 14 Novembre RANDHAWA Sunny L2 TSSIBS Docteur DESPLAT-JEGO Sophie 6 pages Immunoanalyse Plan: A. Définition de l'immunoanalyse I. Critères de choix II. Caractéristiques communes B. Exemples de techniques

Plus en détail

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml.

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml. PROTEINE URINE (URP) USAGE PREVU Pour la détermination quantitative in vitro des Protéines Totales dans l urine et le liquide cérébrospinal (CSF). Ce produit est destiné à l utilisation sur les instruments.

Plus en détail

SeroMP Recombinant IgM

SeroMP Recombinant IgM SeroMP Recombinant Trousse pour la détection semi-quantitative par dosage immuno-enzymatique (ELISA) des anticorps anti-mycoplasma pneumoniae dans le sérum humain Notice d emploi Trousse pour 96 déterminations

Plus en détail

Plasmid DNA purification

Plasmid DNA purification Plasmid DNA purification Excerpt from user manual - Français - NucleoBond Xtra NucleoBond Xtra NucleoBond Xtra Plus NucleoBond Xtra Plus January 2013 / Rev. 11 Plasmid DNA purification Français Introduction

Plus en détail

4. Calibrant B ELISA Phosphatidylsérine IgG, prédilué, 1 flacon de 1,2 ml de sérum humain avec des

4. Calibrant B ELISA Phosphatidylsérine IgG, prédilué, 1 flacon de 1,2 ml de sérum humain avec des QUANTA Lite Phosphatidylserine IgG ELISA 704625 (Précédemment Coffret BINDAZYME De Dosage des Anticorps IgG Anti-phosphatidylserine) Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut Application

Plus en détail

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2 KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous

Plus en détail

Parvo B19 IgG-ELISA medac. Français

Parvo B19 IgG-ELISA medac. Français Parvo B19 IgG-ELISA medac Immunoessai enzymatique pour la détection des anticorps IgG anti Parvovirus B19 Français VP-F-195.070202 FABRICANT medac Gesellschaft für klinische Spezialpräparate mbh Fehlandtstraße

Plus en détail

Notice QuantiFERON -TB Gold Plus (QFT -Plus) ELISA

Notice QuantiFERON -TB Gold Plus (QFT -Plus) ELISA Notice QuantiFERON -TB Gold Plus (QFT -Plus) ELISA 2 x 96 Test de sang total IFN-γ mesurant les réponses aux antigènes peptidiques ESAT-6 et CFP-10 Utilisation prévue pour le diagnostic in vitro 622120

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 3 Immunologie / Immunologie Informations Techniques 3 I 2 ELISA 96 Puits 3 I 4 ELISA 96 Puits en Barrettes 3 I 6 en Barrettes de 8 Puits 3 I 7 en Barrettes de 12 Puits 3 I 8 en Barrettes de 16 Puits

Plus en détail

Kit de test Synovasure PJI Lateral Flow Test

Kit de test Synovasure PJI Lateral Flow Test Kit de test Synovasure PJI Lateral Flow Test Test de détection des taux d'alpha-défensines pour le diagnostic de l'infection périprothétique articulaire Distribué par Pour des informations supplémentaires

Plus en détail

Les méthodes de diagnostic en virologie

Les méthodes de diagnostic en virologie Les méthodes de diagnostic en virologie Pourquoi faire du diagnostic en virologie? Dons de sang, d organes et de tissus (dépistage obligatoire) Suivi biologique des infections (VIH, VHB, VHC) Mesures prophylactiques

Plus en détail

Cônes PureSpeed. Pureté et concentration optimisées Cônes pour purification de Protéines

Cônes PureSpeed. Pureté et concentration optimisées Cônes pour purification de Protéines Cônes PureSpeed Cônes pour protéine PureSpeed Pureté et concentration optimales Rapide moins de 15 minutes Traitement simultané de plusieurs échantillons Pureté et concentration optimisées Cônes pour purification

Plus en détail

QUANTA Lite Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut. HA dsdna ELISA 704615

QUANTA Lite Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut. HA dsdna ELISA 704615 QUANTA Lite Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut HA dsdna ELISA 704615 Application Ce coffret permet de quantifier in vitro les autoanticorps IgG spécifiques de haute affinité

Plus en détail

Stratégies du Diagnostic sérologique des infections VIH

Stratégies du Diagnostic sérologique des infections VIH Stratégies du Diagnostic sérologique des infections VIH Fax 00 33 (0) 2 32 88 83 10 e-mail : francois.simon@chu-rouen.fr I. Les moyens du diagnostic sérologique VIH II. Les tests disponibles III. Les stratégies

Plus en détail

Système de test de détection d anticorps IgG dirigés contre B. burgdorferi

Système de test de détection d anticorps IgG dirigés contre B. burgdorferi Système de test de détection d anticorps IgG dirigés contre B. burgdorferi 3Z9651G/SM3Z9651G UTILISATION PRÉVUE Le système de test ZEUS ELISA IgG de Borrelia burgdorferi est un test d immunoenzymologie

Plus en détail

Système de test de détection d anticorps IgM dirigés contre B. burgdorferi

Système de test de détection d anticorps IgM dirigés contre B. burgdorferi Système de test de détection d anticorps IgM dirigés contre B. burgdorferi REF 3Z9651M/SM3Z9651M IVD O UTILISATION PRÉVUE Le système de test ZEUS ELISA IgM de Borrelia burgdorferi est un test d immunoenzymologie

Plus en détail

Système de dépistage d IgM anti-vzv

Système de dépistage d IgM anti-vzv Système de dépistage d IgM anti-vzv REF 9Z9331M/SM9Z9331M IVD UTILISATION PRÉVUE Le système de test ZEUS ELISA IgG anti-vzv est un test ELISA conçu pour la détermination qualitative d anticorps IgM dirigés

Plus en détail

PRINCIPE. Coffret référence 442635 (200 tests par cartouche) Coffret référence 476836 (400 tests par cartouche) REVISION ANNUELLE Date.

PRINCIPE. Coffret référence 442635 (200 tests par cartouche) Coffret référence 476836 (400 tests par cartouche) REVISION ANNUELLE Date. Systèmes SYNCHRON CX Mode d emploi Copyright 2008 Beckman Coulter, Inc. Créatine kinase Coffret référence 442635 (200 tests par cartouche) Coffret référence 476836 (400 tests par cartouche) Pour utilisation

Plus en détail

EBV VCA-IgM-ELA Test PKS medac. Français 127-PKS-VPF/221008

EBV VCA-IgM-ELA Test PKS medac. Français 127-PKS-VPF/221008 EBV VCAIgMELA Test PKS medac Français 127PKSVPF/221008 FABRICANT medac Gesellschaft für klinische Spezialpräparate mbh Fehlandtstraße 3 D20354 Hamburg DISTRIBUTION medac Gesellschaft für klinische Spezialpräparate

Plus en détail

QUANTA Lite Jo-1 ELISA 708585 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut

QUANTA Lite Jo-1 ELISA 708585 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut QUANTA Lite Jo-1 ELISA 708585 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut Application QUANTA Lite Jo-1 est un test ELISA (Enzyme-linked Immunosorbent Assay) pour la détection semi-quantitative

Plus en détail

altona altona RealStar WNV RT-PCR Kit 1.0 always a drop ahead. 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany

altona altona RealStar WNV RT-PCR Kit 1.0 always a drop ahead. 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany altona DIAGNOSTICS altona DIAGNOSTICS RealStar WNV RT-PCR Kit 1.0 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany phone +49 40 548 06 76-0 fax +49 40 548 06 76-10 e-mail info@altona-diagnostics.com

Plus en détail

Kit d'extraction d'adn fongique MycXtra

Kit d'extraction d'adn fongique MycXtra Pour diagnostic in vitro : MycXtra Kit d'extraction d'adn fongique MycXtra REF 080-005 Usage prévu Le kit d'extraction d'adn fongique MycXtra est destiné à l'isolement et à la purification de l'adn fongique

Plus en détail

APPLICATION QMS AMIKACINE Système intégré Ortho Clinical Diagnostics VITROS 5600, systèmes de chimie VITROS 5,1 FS et 4600

APPLICATION QMS AMIKACINE Système intégré Ortho Clinical Diagnostics VITROS 5600, systèmes de chimie VITROS 5,1 FS et 4600 Microgenics Corporation Entreprise de Thermo Fisher Scientific APPLICATION QMS AMIKACINE Système intégré Ortho Clinical Diagnostics VITROS 5600, systèmes de chimie VITROS 5,1 FS et 4600 Réf. 0373910 Destiné

Plus en détail

CanAg ACE (CEA) EIA. Prod. No. 401-10

CanAg ACE (CEA) EIA. Prod. No. 401-10 CanAg ACE (CEA) EIA Prod. No. 401-10 Instructions d utilisation Kit de Test immunoenzymatique 2009-11 Pour 96 déterminations UTILISATION Le Kit CanAg ACE EIA est destiné à la détermination quantitative

Plus en détail

PLATELIA LYME IgM 96 TESTS 72951

PLATELIA LYME IgM 96 TESTS 72951 PLATELIA LYME IgM 96 TESTS 72951 DETECTION QUALITATIVE DES ANTICORPS IgM ANTI-BORRELIA BURGDORFERI SENSU LATO DANS LE SERUM OU LE PLASMA HUMAIN PAR METHODE IMMUNOENZYMATIQUE IVD 1- DOMAINE D UTILISATION

Plus en détail

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissus Extraction d ARN

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissus Extraction d ARN Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissus Extraction d ARN Numéro de PNF: 08.03.009 Version: f2.0 Remplace: 8.3.009 f1.0 Catégorie: Manipulation et documentation du matériel Tissu

Plus en détail

NOTICE INTERNATIONALE POUR LE TEST OPTIGEN

NOTICE INTERNATIONALE POUR LE TEST OPTIGEN Après un deuxième lavage, la Chambre Test est remplie avec un mélange de photoréactifs, lequel, lorsqu il est combiné avec l anticorps anti-ige marqué par l enzyme, émet une lumière générée chimiquement

Plus en détail

LD-P PRINCIPE ECHANTILLON. Coffret référence 442660. REVISION ANNUELLE Date. Date APPLICATION

LD-P PRINCIPE ECHANTILLON. Coffret référence 442660. REVISION ANNUELLE Date. Date APPLICATION Systèmes SYNCHRON CX Mode d emploi Copyright 2007 Beckman Coulter, Inc. Lactate déshydrogénase Coffret référence 442660 Pour utilisation diagnostique in vitro REVISION ANNUELLE Revu par : Date Revu par

Plus en détail

Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green

Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green Pour les produits AnyGenes : Cat # PMSX-F2S Cat # PMSX-F4S Cat # PMSX-F8S Cat # PMSX-F12S Cat # PMSX-F24S (* Cat # pour toutes les références

Plus en détail

PRINCIPE DU TEST INSTI IMMUNO-FLOW

PRINCIPE DU TEST INSTI IMMUNO-FLOW Présentation du test Formation TROD SFLS Akli BOUAZIZ 15/12/2011 PRINCIPE DU TEST INSTI IMMUNO-FLOW Point Contrôle (Protéine A) Membrane Nitrocellulose Absorbant Point Test (gp36/ gp41) N 134 Onglet d

Plus en détail

Test d immunofluorescence (IF)

Test d immunofluorescence (IF) Test d immunofluorescence (IF) 1.1 Prélèvement du cerveau et échantillonnage Avant toute manipulation, il est fondamental de s assurer que tout le personnel en contact avec un échantillon suspect soit

Plus en détail

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION Madame, Monsieur, Si votre état de santé nécessite une transfusion sanguine, ce document est destiné à vous informer sur les avantages et les risques de la transfusion,

Plus en détail

Interferon-alpha ELISA

Interferon-alpha ELISA Fiche technique Interferon-alpha ELISA Test immunoenzymatique pour le dosage quantitatif de l Interféron-alpha humain (IFN-alpha) dans le sérum, plasma et les surnageants de culture cellulaire humains.

Plus en détail

Techniques d'immunoagglutinations Applications à la recherche et caractérisation de molécules, de cellules ou de virus

Techniques d'immunoagglutinations Applications à la recherche et caractérisation de molécules, de cellules ou de virus Techniques d'immunoagglutinations Applications à la recherche et caractérisation de molécules, de cellules ou de virus I. Introduction 1. Principe La réaction antigène-anticorps lorsqu'elle met en œuvre

Plus en détail

EVALUATION DU RISQUE DANS LES LABORATOIRES CLINIQUES. Dr. Onder Agbaba Anapharm Inc.

EVALUATION DU RISQUE DANS LES LABORATOIRES CLINIQUES. Dr. Onder Agbaba Anapharm Inc. EVALUATION DU RISQUE DANS LES LABORATOIRES CLINIQUES Dr. Onder Agbaba Anapharm Inc. ÉVALUATION DU RISQUE: DÉFINITIONS RISQUE: La probabilité d un événement qui pourrait nuire s il survenait. HASARD: Un

Plus en détail

Un guide concis de contrôle de qualité des médicaments

Un guide concis de contrôle de qualité des médicaments Un guide concis de contrôle de qualité des médicaments 1 2 Sommaire 1. Inspection visuelle (p.4) 2. Tests de réactions colorées (p.7) 2.1. Préparation d un comprime pour un test de réaction colorée (p.10)

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE

EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE CAPET BIOTECHNOLOGIES option biochimie - génie biologique concours interne Session 2002 EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE ETUDE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE Durée : 6 heures Calculatrice interdite Aucun

Plus en détail

Réseau de médecins sentinelles de la Nouvelle-Calédonie

Réseau de médecins sentinelles de la Nouvelle-Calédonie Réseau de médecins sentinelles de la Nouvelle-Calédonie Protocole de surveillance à destination des médecins I. Historique En l absence de données de surveillance sur la grippe et au vu de son épidémiologie

Plus en détail

Sérodiagnostic de la polyarthrite rhumatoïde

Sérodiagnostic de la polyarthrite rhumatoïde 1 ETSL Sérodiagnostic de la polyarthrite rhumatoïde TP 1 GABIN-GAUTHIER 13/11/2009 I. LA MALADIE... 2 II. TECHNIQUES QUALITATIVES... 2 1. PRINCIPE... 2 2. MODE OPERATOIRE... 3 2.1. WRST ou Waaler Rose

Plus en détail

TP3 Test immunologique et spécificité anticorps - déterminant antigénique

TP3 Test immunologique et spécificité anticorps - déterminant antigénique TP3 Test immunologique et spécificité anticorps - déterminant antigénique Partie 1 : Spécificité d'un anticorps pour un déterminant antigénique du VIH La séropositivité pour le VIH correspond à la présence

Plus en détail

La dengue. La dengue est une arbovirose due au virus DENGUE (4 sérotypes)

La dengue. La dengue est une arbovirose due au virus DENGUE (4 sérotypes) la DENGUE 1 La dengue La dengue est une arbovirose due au virus DENGUE (4 sérotypes) Arbovirose: Maladies transmises entre vertébrés par l intermédiaire d arthropodes hématophages La plus fréquente des

Plus en détail

test rapide d anticorp VIH

test rapide d anticorp VIH test rapide d anticorp VIH Ce document doit être lu attentivement et complètement avant d'utiliser Test Rapide d Anticorp VIH Reveal. Les instructions doivent être suivies attentivement. Si les directives

Plus en détail

Nouvelles stratégies de dépistage du VIH. Dr Laurent Malato Laboratoire de Virologie CHU Bordeaux Pellegrin 12 Décembre 2011

Nouvelles stratégies de dépistage du VIH. Dr Laurent Malato Laboratoire de Virologie CHU Bordeaux Pellegrin 12 Décembre 2011 Nouvelles stratégies de dépistage du VIH Dr Laurent Malato Laboratoire de Virologie CHU Bordeaux Pellegrin 12 Décembre 2011 Point épidémiologique sur le VIH Dépistage du VIH en France 5 millions de sérologies

Plus en détail

Comptage Hétérotrophe sur Plaque (CHP)

Comptage Hétérotrophe sur Plaque (CHP) Comptage Hétérotrophe sur Plaque (CHP) École Secondaire But: Déterminer si un échantillon d'eau est dans la norme des recommandations canadiennes pour l'eau potable en ce qui concerne la croissance bactérienne.

Plus en détail

APPLICATION QMS TACROLIMUS Beckman Coulter AU480 /AU680 /AU5800

APPLICATION QMS TACROLIMUS Beckman Coulter AU480 /AU680 /AU5800 APPLICATION QMS TACROLIMUS Beckman Coulter AU480 /AU680 /AU5800 Réactif Beckman Coulter REF A53727 Le dosage immunologique QMS Tacrolimus est destiné à déterminer la quantité de tacrolimus dans le sang

Plus en détail

BÜHLMANN fcal TM turbo

BÜHLMANN fcal TM turbo BÜHLMANN fcal TM turbo Dosage de la calprotectine par turbidimétrie Pour utilisation professionnelle Coffret de réactifs B-KCAL-RSET Revision date: 2015-11-05 BÜHLMANN LABORATORIES AG Baselstrasse 55 CH

Plus en détail

Indication du test. Contexte clinique. LDBIO-TOXO II IgG 0459 CONFIRMATION NOTICE D'UTILISATION

Indication du test. Contexte clinique. LDBIO-TOXO II IgG 0459 CONFIRMATION NOTICE D'UTILISATION LDBIO-TOXO II IgG 0459 CONFIRMATION #TOXO II - 24G (24 tests) #TOXO II - 12G (12 tests) #TOXO II - 96G (96 tests) Indication du test 1 Technique d'immunoblot pour usage diagnostique in vitro NOTICE D'UTILISATION

Plus en détail

Le dépistage du VIH. technologies et approches. Présenté par : Marc André LeBlanc Date : jeudi 21 novembre 2013, 13 h à 14 h HNE

Le dépistage du VIH. technologies et approches. Présenté par : Marc André LeBlanc Date : jeudi 21 novembre 2013, 13 h à 14 h HNE Le dépistage du VIH au Canada : technologies et approches Présenté par : Marc André LeBlanc Date : jeudi 21 novembre 2013, 13 h à 14 h HNE Objectifs 1. Discuter des différentes technologies servant au

Plus en détail

27/10/2014 agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=67133545&typedoc=n&ref=n0244932.htm NOTICE. DENTEX, solution pour bain de bouche

27/10/2014 agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=67133545&typedoc=n&ref=n0244932.htm NOTICE. DENTEX, solution pour bain de bouche NOTICE ANSM Mis à jour le : 15/07/2014 Dénomination du médicament Peroxyde d'hydrogène DENTEX, solution pour bain de bouche Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant d'tiliser ce médicament.

Plus en détail

RÉSUMÉ ET EXPLICATION DU TEST

RÉSUMÉ ET EXPLICATION DU TEST TEST DES ANTICORPS ANTI-CARDIOLIPIDES IgG et IgM RELISA Pour Utilisation Diagnostique In Vitro Pour l Usage Professionnel Référence catalogue: 7096-02 (96 puits) et 7696-02 (576 puits) UTILISATION PREVUE:

Plus en détail

E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE

E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE 1. Objet La présente méthode de référence spécifie une méthode de détermination gravimétrique

Plus en détail

Essai immuno-enzymatique (EIE) de dosage in vitro de la 25-hydroxyvitamine RÉSUMÉ

Essai immuno-enzymatique (EIE) de dosage in vitro de la 25-hydroxyvitamine RÉSUMÉ Essai immuno-enzymatique (EIE) de dosage in vitro de la 25-hydroxyvitamine D 2 et D 3 (25-OH-vitamine D 2 et 25-OH-vitamine D 3 ) dans le sérum. RÉSUMÉ Essai immuno-enzymatique de dosage de la 25-OH-vitamine

Plus en détail

altona altona RealStar Dengue RT-PCR Kit 2.0 always a drop ahead. 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany

altona altona RealStar Dengue RT-PCR Kit 2.0 always a drop ahead. 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany altona DIAGNOSTICS altona DIAGNOSTICS RealStar Dengue RT-PCR Kit 2.0 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany phone +49 40 548 06 76-0 fax +49 40 548 06 76-10 e-mail info@altona-diagnostics.com

Plus en détail

10. Instruments optiques et Microscopes Photomètre/Cuve

10. Instruments optiques et Microscopes Photomètre/Cuve 0. Instruments s et Microscopes GENERAL CATALOGUE 00/ Cuve à usage unique pour spectrophotomètre Cuve jetable, moulée en et en pour UV. Avec parois traitées Kartell ment pour une transparence optimale

Plus en détail

CYFRA 21-1 EIA USAGE PRÉVU RÉSUMÉ ET EXPLICATION DU DOSAGE PRINCIPE DU TEST. 2009-06 Pour 96 tests

CYFRA 21-1 EIA USAGE PRÉVU RÉSUMÉ ET EXPLICATION DU DOSAGE PRINCIPE DU TEST. 2009-06 Pour 96 tests FR Instructions d utilisation CYFRA 21-1 EIA REF 211-10 2009-06 Pour 96 tests USAGE PRÉVU Trousse de dosage immunoenzymatique La trousse de dosage immunoenzymatique CYFRA 21-1 est conçue pour la détermination

Plus en détail

Étude de validation du Bluestar Forensic

Étude de validation du Bluestar Forensic Étude de validation du Bluestar Forensic I. Matériels et matières utilisés II. des tests 2.1. Détermination du seuil de sensibilité du kit Bluestar 2.2. Détermination de taches en fonction de leur volume

Plus en détail

Fiche Contenu 5-1 : Vue d ensemble de la gestion de l échantillon

Fiche Contenu 5-1 : Vue d ensemble de la gestion de l échantillon Fiche Contenu 5-1 : Vue d ensemble de la gestion de Rôle dans le système de gestion de la qualité La gestion de constitue une partie du contrôle du processus, c est l un des points essentiels du système

Plus en détail

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection Anticorps et diagnostic de l infection OBJECTIFS Savoir ce qu est un anticorps, son origine et son utilisation en sérodiagnostic. Connaître la structure schématique d une immunoglobuline G (IgG). 1. Les

Plus en détail

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissu Extraction d ADN

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissu Extraction d ADN Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Numéro de PNF: 08.03.008 Version: f2.0 Remplace: 8.3.008 e1.0 Catégorie: Manipulation du matériel et de la documentation Tissu solide Approuvée par: Le groupe

Plus en détail

CanAg NSE EIA. Prod. No. 420-10. 2013-07 Pour 96 déterminations

CanAg NSE EIA. Prod. No. 420-10. 2013-07 Pour 96 déterminations CanAg NSE EIA Prod. No. 420-10 Instructions d utilisation Kit de test immunoenzymatique 2013-07 Pour 96 déterminations UTILISATION Le Kit CanAg NSE EIA est destiné à la détermination quantitative du NSE

Plus en détail

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P)

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P) bioch/enzymo/tp-betagal-initiation-michaelis.odt JF Perrin maj sept 2008-sept 2012 page 1/6 Etude de la β-galactosidase de E. Coli : mise en évidence d'un comportement Michaélien lors de l'hydrolyse du

Plus en détail

NOTICE. DENTEX, solution pour bain de bouche

NOTICE. DENTEX, solution pour bain de bouche NOTICE ANSM Mis à jour le : 07/01/2015 Dénomination du médicament Peroxyde d'hydrogène DENTEX, solution pour bain de bouche Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant d'tiliser ce médicament.

Plus en détail

EdU Click FC ROTI kit pour cytométrie en flux

EdU Click FC ROTI kit pour cytométrie en flux MANUEL OPÉRATEUR EdU Click FC ROTI kit pour cytométrie en flux ROTI kit pour cytométrie en flux Carl Roth GmbH + Co. KG EdU Click FC ROTI kit pour cytométrie en flux Introduction et description du produit:

Plus en détail

Guide de surveillance du risque d émergence des virus de la Dengue et du Chikungunya en Tunisie

Guide de surveillance du risque d émergence des virus de la Dengue et du Chikungunya en Tunisie I. INTRODUCTION : Les virus de la Dengue et du Chikungunya sont des arbovirus, dont les principaux vecteurs sont les moustiques de type Aedes albopictus et Aedes aegypti. Le virus du chikungunya est connu

Plus en détail

Système de dépistage d anticorps IgG/IgM/IgA à L. pneumophila

Système de dépistage d anticorps IgG/IgM/IgA à L. pneumophila Système de dépistage d anticorps IgG/IgM/IgA à L. pneumophila REF 3Z15051/SM3Z15051 IVD UTILISATION PRÉVUE Le système ZEUS ELISA de dépistage d anticorps IgG/IgM/IgA du virus Legionella pneumophila est

Plus en détail

Département de biologie Page 1 sur 6

Département de biologie Page 1 sur 6 Département de biologie Page 1 sur 6 TP de Biologie Moléculaire : BIO 36 Marion Benoîst, Keith Dudley, Dominique Charmot Introduction Lors de ce TP vous allez cloner des molécules d ADN. L objectif est

Plus en détail

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr Biologie Appliquée Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015 Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr 1 ELISA 2 3 4 [Ac] 5 6 7 8 9 Correction : Faire la moyenne D0-1 et D0-2 pour toute les valeurs

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. Mesure de la viscosité COEI-2-VISCPE : 2009

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. Mesure de la viscosité COEI-2-VISCPE : 2009 DETERMINATION DE LA CAPACITE D'UNE PREPARATION ENZYMATIQUE A COUPER LES CHAINES PECTIQUES PAR LA MESURE DE LA VISCOSITE (OIV-Oeno 351-2009) 1. PRINCIPE On se propose ici de mesurer la quantité d'enzyme

Plus en détail

NOTICE INTERNATIONALE du KIT POUR LE TEST CLA des IgE ALLERGENE-SPECIFIQUES

NOTICE INTERNATIONALE du KIT POUR LE TEST CLA des IgE ALLERGENE-SPECIFIQUES liés du sérum. Un anticorps anti-ige marqué avec un enzyme est ensuite ajouté à la chambre et il se couple aux IgE du sérum liés aux fils. Après un deuxième lavage, la Chambre Test est remplie avec un

Plus en détail

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques?

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? Dr C. ZANDOTTI Laboratoire de Virologie du Pr D. Raoult CHU Timone, Marseille. Virus herpes simplex (HSV) Virus strictement humain,

Plus en détail

«MENINGITES INSOLITES»

«MENINGITES INSOLITES» «MENINGITES INSOLITES» Deux observations clinico-biologiques Laurent VILLENEUVE Service de Biologie Polyvalente CH AUBAGNE OBSERVATION N 1 Femme 57 ans hospitalisation Urgences CH Aubagne 09/07/2004 pour

Plus en détail

Le chikungunya dans les Antilles

Le chikungunya dans les Antilles C I R E A N T I L L E S G U Y A N E Le chikungunya dans les Antilles ANTILLES GUYANE Le point épidémiologique N 1 / 214 Situation épidémiologique actuelle à Saint Martin Martinique Guadeloupe Surveillance

Plus en détail

FICHE DE TRAVAIL EN LABORATOIRE POUR L'ÉLÈVE EXPÉRIENCE A : NANOMATÉRIAUX NATURELS

FICHE DE TRAVAIL EN LABORATOIRE POUR L'ÉLÈVE EXPÉRIENCE A : NANOMATÉRIAUX NATURELS FICHE DE TRAVAIL EN LABORATOIRE POUR L'ÉLÈVE EXPÉRIENCE A : Nom de l'élève : Date :.. NANOMATÉRIAUX NATURELS OBJECTIF : - Découvrir l'existence des nanomatériaux naturels. - Procéder à une légère interaction

Plus en détail

LIFECODES HLA Typing Tray Plaque de typage des antigènes HLA B27 (B27)

LIFECODES HLA Typing Tray Plaque de typage des antigènes HLA B27 (B27) MODE D EMPLOI LIFECODES HLA Typing Tray Plaque de typage des antigènes HLA B27 (B27) REF B27 IVD 0088 TABLE DES MATIÉRES INTRODUCTION... 2 COMPOSITION DU COFFRET (SOMMAIRE)... 2 PRINCIPE DU TEST... 2 COMPOSITION

Plus en détail

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT I LES DETERGENTS a) Définition : Substances utilisées pour le lavage ou le nettoyage. Le détergent a uniquement des propriétés nettoyantes. Il ne détruit pas

Plus en détail

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes DIRECTION DE L'EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX DIRECTION DES LABORATOIRES ET DES CONTROLES CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes

Plus en détail

Si active. Fragment ( si fragment ) Dans le cas de complexe, on écrit le complexe sous un seul nom. Ex : complexe des molécules 1, 4 et 2 : C 1,4,2

Si active. Fragment ( si fragment ) Dans le cas de complexe, on écrit le complexe sous un seul nom. Ex : complexe des molécules 1, 4 et 2 : C 1,4,2 Le complément I_ Généralités A. Découverte Les anticorps ont été découverts en 1890. La fixation d'anticorps ne suffit pas à détruire l'antigène. Pfeiffer et Bordet ont démontré qu'un système complémentaire

Plus en détail

Calcitonine INTÉRÊT DU DOSAGE RÉSUMÉ ET EXPLICATION. Essai immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine dans le sérum humain

Calcitonine INTÉRÊT DU DOSAGE RÉSUMÉ ET EXPLICATION. Essai immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine dans le sérum humain Essai immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine dans le sérum humain Préparation des réactifs, standards et contrôles q Diluer la Solution Concentrée de Tampon de Lavage 1/20 avec de l'eau

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. VPRIV 400 unités, poudre pour solution pour perfusion vélaglucérase alfa

Notice : information de l utilisateur. VPRIV 400 unités, poudre pour solution pour perfusion vélaglucérase alfa B. NOTICE 1 Notice : information de l utilisateur VPRIV 400 unités, poudre pour solution pour perfusion vélaglucérase alfa Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle

Plus en détail

Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation

Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation PROTOCOLE AUTOMATISÉ Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation Mode d emploi des produits A1751 et A2751 Réservé

Plus en détail

Transfusion sanguine UHN. Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options

Transfusion sanguine UHN. Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options Transfusion sanguine Blood Transfusion - French Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options UHN Quels sont les avantages d'une transfusion sanguine? La transfusion

Plus en détail

BETADINE DERMIQUE 10 POUR CENT, solution pour application locale

BETADINE DERMIQUE 10 POUR CENT, solution pour application locale BETADINE DERMIQUE 10 POUR CENT, solution pour application locale Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement.

Plus en détail

Aspects microbiologiques de la borréliose de Lyme B. Jaulhac

Aspects microbiologiques de la borréliose de Lyme B. Jaulhac Aspects microbiologiques de la borréliose de Lyme B. Jaulhac Laboratoire associé au Centre National de Référence des Borrelia Laboratoire de Bactériologie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Diagnostic

Plus en détail

LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET

LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET A Historique L analyse rétrospective de foyers épidémiques d hépatite aiguë non A, non B en Inde laisse supposer l existence d un autre type d hépatite virale. Le virus

Plus en détail

Réglementation européenne. enne des dispositifs médicaux m diagnostic in vitro. E. LAFORGERIE 19 juillet 2006

Réglementation européenne. enne des dispositifs médicaux m diagnostic in vitro. E. LAFORGERIE 19 juillet 2006 Réglementation européenne enne des dispositifs médicaux m de diagnostic in vitro E. LAFORGERIE 19 juillet 2006 Historique des réglementationsr Décret du 19 avril 1996 relatif à l enregistrement des réactifsr

Plus en détail

Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet

Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet SOMMAIRE Matériel et réactifs nécessaires... P.2 Déroulement de l expérience... P.3 Préparation, électrophorèse et protocole de transfert... P.3 Protocole de

Plus en détail

Solutions Quantos Développement de médicament Préparation précise Procédé sécurisé Solution flexible

Solutions Quantos Développement de médicament Préparation précise Procédé sécurisé Solution flexible Solutions Quantos Développement de médicament Préparation précise Procédé sécurisé Solution flexible Remplissage de gélules pour études précliniques et cliniques Remplissage de gélules Quantos Automatique

Plus en détail

MA. 100 S.T. 1.1. Détermination des solides totaux et des solides totaux volatils : méthode gravimétrique

MA. 100 S.T. 1.1. Détermination des solides totaux et des solides totaux volatils : méthode gravimétrique Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 100 S.T. 1.1 Détermination des solides totaux et des solides totaux volatils : méthode gravimétrique 2015-05-14 (révision 4) Comment fonctionne

Plus en détail

Sérologie Maladie de Lyme

Sérologie Maladie de Lyme MÉMENTO DU Sérologie Maladie de Lyme DEFINITION BIOLOGISTE La maladie de Lyme est une anthropozoonose, transmise par piqûre de tiques femelles du genre Ixodes, due à un spirochète, Borrelia burgdorferi.

Plus en détail

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale ARN du virus de l hépatite C : ARN-VHC ARN-VHC 03VHC1 Novembre 2003 Edité : mars 2006 Annales ARN-VHC 03VHC1 1 / 8 ARN-VHC 03VHC1

Plus en détail

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules UNIVERSITE FRANCOIS RABELAIS FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TOURS Licence L1 Science et Technologies Mention Sciences du Vivant TRAVAUX PRATIQUES: BIOCHIMIE STRUCTURALE Spectrophotométrie appliquée

Plus en détail

1.1.2 : Indiquer la voie de pénétration du microorganisme

1.1.2 : Indiquer la voie de pénétration du microorganisme Situation n 2 : EN QUOI L EPIDEMIE DE CHIKUNGUNYA APPORTE T- ELLE DES CHANGEMENTS DANS NOTRE VIE QUOTIDIENNE? Séance n 1 : Le chikungunya Objectif : Prévenir le risque infectieux Tout d un coup, Adeline

Plus en détail