Innovation dans le domaine des puces de diagnostic

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Innovation dans le domaine des puces de diagnostic"

Transcription

1 Cycle d information et d échanges sur la maitrise sanitaire des denrées alimentaires et des procédés Site de Maisons Alfort Innovation dans le domaine des puces de diagnostic Patrick FACH * 23, avenue du Général de Gaulle Maisons Alfort cedex Téléphone / Phone 33 (0) Télécopie / Fax 33 (0) REPUBLIQUE FRANCAISE AFSSA * Coordinateur de la plateforme biopuce à l AFSSA-LERQAP

2 Bio-Chip : Définitions CHIP ADN ARN Protéine Basé sur «technologie du silicium» utilisée dans l industrie de la «micro-électronique» Multi-détection par hybridation sur de nombreuses unités porteuse d une sonde ou d un anticorps SYNONYMES microarray, macroarray biochips (DNA-Chip, Protein-Chip)

3 Principaux types de puce à ADN «Macroarray» «Microarray spottée» «GeneChips» De Affymetrix SUPPORT Membrane de nylon TAILLE DES SPOTS : 0,5-1mm DENSITE Quelques centaines de spots/cm 2 SONDES Produits de PCR CIBLES ADNc avec marquage radioactif au 32P PRINCIPALES APPLICATIONS Analyse de l expression des gènes SUPPORT Laine de verre à revêtement chimique TAILLE DES SPOTS : 100 m DENSITE: spots/cm 2 SONDES : Produits de PCR ou oligonucléotides longs (30-70mers) CIBLES ADNc ou produits de PCR avec marquage fluorescent au Cy3 et Cy5 PRINCIPALES APPLICATIONS Analyse de l expression ChIP-on-Chip, CGH array SUPPORT Laine de verre à revêtement chimique TAILLE DES SPOTS : 20 m DENSITE Jusqu à spots/cm 2 SONDES : Oligonucléotides courts (20-25mers) synthétisés in situ CIBLES : ARNc ou produits de PCR avec marquage fluorescent à la biotine-streptavidine PRINCIPALES APPLICATIONS Analyse de l expression, détection de marqueurs moléculaires

4 Projet AFSSA / Genewave : «mini puce VTEC / EHEC»

5 sérotypage moléculaire gènes de virulence gènes de résistance

6 Collaboration AFSSA / DSM (Unité CEB : A. Brisabois) Deux types de collaborations envisagées: - Evaluation des performances de sérotypage moléculaire en comparaison avec la méthode de référence par agglutination selon K-W - Evolution du prototype vers une extension de détection d autres gènes d intérêt (gènes de résistance aux antibiotiques, facteur de virulence, marqueurs de sous-type) permettant d étudier de nombreux facteurs de virulence, leur distribution, de révéler les clones avec de nouvelles combinaisons dans les facteurs de virulence etc

7 Salmonella Oligonucleotide probe targets Projet Européen MED-VET-NET ( WP-26, virulotyping) Antibiotic resistance genes Pathogenicity genes Fimbrial genes Typing genes (Serotype, Phagetype) Others Accession Number Gene name Phenotype property AJ aada1a streptomycin/spectinomycin resistance AF aada2 streptomycin/spectinomycin resistance AF aada5 streptomycin/spectinomycin resistance AF aadb gentamicin resistance X01385 aac(3)-iv gentamicin resistance AJ aacc1 gentamicin resistance S68058 aacc2 gentamicin resistance X61367 tet(a) tetracycline resistance Accession Number Gene name Phenotype property V00611 tet(b) tetracycline resistance AE hin Regulator for flja AE J01749 flic tet(c) filament structural tetracycline protein, resistance H1-Antigen (i) AE L06798 flic; i tet(d) filament structural tetracycline protein, resistance H1-Antigen (i) X04505 L06940 flic; r tet(e) filament structural tetracycline protein, resistance H1-Antigen (r) M90846 AL inva S52437 flic; d invasion tet(g) filament proteinstructural tetracycline protein, resistance H1-Antigen (d) AE M84980 orga AY flic; g,m oxygen-regulated dfra1filament structural trimethoprim invasion protein, protein resistance H1-Antigen ORGA (g,m) U06201 flic; m,t filament structural protein, H1-Antigen (m,t) AE hila AF invasion dfra12genes transcription trimethoprim activator resistance AJ fljb; l,w-1 phase 2 flagellin; flagellar synthesis; AF avra AF secreted dfra17 via a type trimethoprim III system AJ fljb; e,n,x-1 phase 2 flagellin; flagellar resistance synthesis; AF AE ttrc AJ fljb; 1,2 tetrathionate dfra7phase 2 reductase flagellin; trimethoprim flagellar subunit resistance synthesis; C AE bcfc Fimbrial cluster bcf AE AJ ssaq AJ flic; e,h secretion dfra14 phase system 2 flagellin; trimethoprim apparatus flagellar protein resistance synthesis; SSAQ AE lpfd Fimbrial cluster lpf AE AE M wzy a(1-2) strb Serogroup streptomycin B AE ssrb safc Secretion system Fimbrial regulator: cluster transcriptonal resistance saf activator, homologous with AF AE M rfbd stra Serogroup streptomycin A,B,C2-3,D1,D2 L11008 mgtc sefa required for intramacrophage fimbrial protein survival resistance and growth in low Mg2+ AE AL M64556 rfbe cmla1 Serogroup chloramphenicol A and D AE misl stbd Pathogenicity Fimbrial island encoded cluster stb protein resistance X60665 orf 9.6 Serogroup E1 AF X82455 cat (cata1) chloramphenicol resistance X60666 AE mart orf 17.4 stcc putative transcriptional Serogroup Fimbrial E1 cluster regulator stc AF AE AE spi4d AF abe stdb (B) spi4_d, flor Serogroup predicted Fimbrial florphenicol/chloramphenicol Bcation cluster efflux std pump resistance AF X61917 AE spi4_r X12870 abe stfe (C2) member int1 Serogroup of ABC Fimbrial Integron transporter C2-C3cluster associated family; stf 5 transmembrane helices (N-termin AE AL AE pipa L10818 prt sticint2 Serogroup Fimbrial Integron A and cluster Dassociated sti AE X56793 AE sopb X12869 wbav stjb (B) invasion sul1 Serogroup gene Fimbrial D Sulfonamid protein B cluster resistance stj AE X AE sope1 M36657 wbau STM4595 (B) secreted sul2 Serogroup outer Fimbrial protein Sulfonamid B, and cluster D1 resistance sth AF M84642 sope2 wbaa Serogroup C1 AJ secreted sul3 outer protein Sulfonamid resistance M65054 wbav (D1) Serogroup D AE sopd AF secreted qacedelta1 outer protein Et-Br and quaternary ammonium resistance X wbao (E1) Serogroup E1, and D2 AE AF spvc K03089 wzy a(1-6) Salmonella mera O27O27 serovar plasmid Mercury factor virulence in resistance D3 and B also in E1 present L16014 AY hydh AJ wzx (O6,14) stimulation oxa-1o6,14 of spezifisch intestinal ampicillin water resistance and electrolyte AE AE irob AJ STM0900 putative oxa-1fels-1 glycosyl prophage ampicillin transferase protein resistance AE AE sfba AF STM2740 putative pse-1 Fels-2 periplasmic prophage ampicillin iron-binding protein resistance lipoprotein AE AE slya AF STM2701 MarR pse-1 family Fels-2 transcriptional prophage ampicillin protein resistance regulator for hemolysin AE STM2616 Gifsy-1 prophage protein AF sira AF Regulator tem-1 of invasion ampicillin proteins resistance AE glxk AE glycerate ssei kinase Gifsy-2 II prophage protein AE AF phoq AF gtga sensory tem-1gifsy-2 kinase prophage ampicillin protein protein in two-component resistance regulatory system with PhoP AE D14156 STM1896 AE wcda AY putative STM4210 involved qnr cytoplasmic Prophage in Vi polysaccharide Quinolone protein protein LT 2resistance biosynthesis AE D STM4495 AF wzf AF putative cro (DT104) involved apha1-iab type Cro II in restriction protein translocation kanamycin enzyme, of Vi resistance polysaccharide methylase subunit

8 Detection of E. coli Somatic Antigens Somatic antibody Add cultured E. Coli cells Anti core LPS IgG Anti-IgG biotinylated PolyHRP streptavidin Peroxidase Colour HRP Muna Anjum, 07/03/2005, 2nd FOOD-PCR MEETING, VLA Webridge, UK

9 Detection of E. coli Somatic Antigens Projet Européen MED-VET-NET ( WP-26, virulotyping) Multiple isolates :- O49, O145, O168, O4, O115, O26 Muna Anjum, 07/03/2005, 2nd FOOD-PCR MEETING, VLA Webridge, UK

10 GeneSystems technology

11 Temperature ( C) Réaction PCR DNA denaturation Oligos hybridization DNA elongation Thermal simulation cycle Time (sec)

12 Detection Double fluorescence detection FAM : nm ROX : nm Video : toc 3

13 VTEC/EHEC & Salmonella screening GeneDisc EHEC/VTEC screening FAM Inhibition control E. coli O157 E. colio157 Salmonella Salmonella Negative control ROX Negative control E. coli stx E. coli stx E. coli eae E. coli eae Inhibition control VTEC / EHEC Screening and presumptive detection of E. coli O157 & Salmonella

14 EHEC sero-pathotype GeneDisc EHEC sero-pathotype O26 O26 O145 O145 FlicH7 FlicH7 FAM ROX Inhibition control O111 O111 O103 O103 Negative control Identification of sero-pathotypes A & B of EHEC

15 Application of the technology Sample (25g) +225 ml enrichment broth Incubation O/N at 37 C Screening of stx & eae genes by real time PCR Negative result No risk Low risk High risk Absence of STEC E. coli O157 & STEC Screening GD Positive results for both stx & eae E. coli O157 & STEC Identification by multiplex PCR of serogroup O26, O103, O111, O145 & O157 Negative result Absence of Typical EHEC Identification GD Positive result Potential presence of Typical EHEC Screening GD Identification GD E. coli O157 & STEC E. coli O157 & STEC Strain isolation & confirmation of the presence of virulence genes in the 15 same strain

16 EHEC GeneDisc * * Thèse AFSSA de Marie Bugarel (LERQAP)

17 Perspectives Bio-défense Possibilité de couvrir plusieurs agents biologiques de la menace: Clostridium botulinum; Bacillus anthracis; Yersinia pestis; Francisella tularensis; Variole; Influenza aviaire; SARS; Etc.. Bioterrorism GeneDisc Cette technologie répond aux besoins d une détection rapide, multi-agents et dans un laboratoire mobile.

18 Flow diagram of Water analysis Test portion x ml Filtration Transfer the membrane into a lysis tube Lysis step (Sonication & Heating) DNA purification onto silica columns Design of the Biodefense GeneDisc

19 Nvelle approche TaqMan array VTEC /EHEC

20 Applications possibles des Biopuces SECURITE ALIMENTAIRE Contrôle de la qualité de l eau et des aliments / Épidémiologie moléculaire - Emergence de nouveaux pathotypes / souches à risque pathogènes. Bactéries: Salmo, VTEC, Staph, Listeria, Clostridium etc. Virus : Norovirus GI et GII, VHE etc. Protozoaires (giardia, cryptosporidium, toxoplasma ) œufs d helminthe/ eau SANTE ANIMALE Détection / Typage de pathogènes microbiens (virus, bactérie, parasites): - Virus de l hépatite E (VHE) : clones infectieux / passage porc vers Ho - Mycobactéries, brucella, chlamidiae (mutants, typage ) - Parasites : Trichinella (typage ACM), Toxoplasma ENVIRONEMENT Champignons / Identification des espèces et sous-espèces / (air, ) Marqueurs d espèces «Faune sauvage» / Probl. des tiques, identification du bactériome et protéozome (virus éventuellement).

21 Site de Maisons Alfort MERCI 23, avenue du Général de Gaulle Maisons Alfort cedex Téléphone / Phone 33 (0) Télécopie / Fax 33 (0) REPUBLIQUE FRANCAISE

Le monde des bio-puces

Le monde des bio-puces Le monde des bio-puces D1 Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription Epissage Traduction ADN ARNpm ARNm Protéines Génome Transcriptome Protéome D2 Puces à ADN Techniques de génomique fonctionnelle

Plus en détail

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie Véronique ZULIANI, Institut de la Filière Porcine Jean Christophe Augustin, ENVA, ASA Qu est ce qu un virus? Microorganisme de 15 à 40 nm Environ

Plus en détail

Méthodes et techniques de la biologie du développement

Méthodes et techniques de la biologie du développement Méthodes et techniques de la biologie du développement 1. Etude de l expression des gènes : Détecter les transcrits et les protéines au cours de l ontogenèse l outil anticorps 1.1. La RT-PCR La réaction

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

La Plateforme IdentyPath de l Anses : équipements, visite virtuelle, intérêts et objectifs:

La Plateforme IdentyPath de l Anses : équipements, visite virtuelle, intérêts et objectifs: LES JOURNÉES STEAKEXPERT DU 17-18 JUIN 2014 La Plateforme IdentyPath de l Anses : équipements, visite virtuelle, intérêts et objectifs: Patrick FACH Plateforme Nationale IdentyPath (Anses) Laboratoire

Plus en détail

LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS?

LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS? LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS? ICAFOC - Janvier 2003 Que sont les antibiotiques? Microorganismes (champignons, bactéries) Molécules antibiotiques Virus Bactéries Classification en 7 groupes Classification

Plus en détail

Ordonnance sur les déclarations de médecin et de laboratoire

Ordonnance sur les déclarations de médecin et de laboratoire Ordonnance sur les déclarations de médecin et de laboratoire Modification du 15 décembre 2003 Le Département fédéral de l intérieur arrête: I L ordonnance du 13 janvier 1999 sur les déclarations de médecin

Plus en détail

Les techniques de criblage à grande échelle en génomique fonctionnelle. L exemple des puces à ADN

Les techniques de criblage à grande échelle en génomique fonctionnelle. L exemple des puces à ADN Les techniques de criblage à grande échelle en génomique fonctionnelle L exemple des puces à ADN Les Puces à ADN : Pourquoi? Comment? INSTN - Saclay - 8 juin 2005 Laboratoire de Biologie Moléculaire du

Plus en détail

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles Séquençage de l ADN 1- Un brin complémentaire de l ADN à séquencer est fabriqué

Plus en détail

Les puces à ADN vont-elles révolutionner l identification des bactéries? Philippe Glaser

Les puces à ADN vont-elles révolutionner l identification des bactéries? Philippe Glaser MEDECINE/SCIENCES 2005 ; 21 : 539-44 > Les puces à ADN sont des multicapteurs permettant de caractériser et quantifier un acide nucléique dans un échantillon. Elles apportent une solution innovante au

Plus en détail

Caractérisation des Salmonella : intérêt dans la filière Feed

Caractérisation des Salmonella : intérêt dans la filière Feed Caractérisation des Salmonella : intérêt dans la filière Feed Christelle RAFFIN, 11/09/2013 www.eurofins.fr Sommaire Introduction Salmonella et TIAC Salmonella en alimentation animale Salmonella : principe

Plus en détail

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Frédéric Devaux Laboratoire de génétique moléculaire Ecole Normale Supérieure Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription

Plus en détail

Atelier Valorial: Application des nouvelles techniques génomiques microbiologie, l agroalimentaire et la sécurité des aliments

Atelier Valorial: Application des nouvelles techniques génomiques microbiologie, l agroalimentaire et la sécurité des aliments Atelier Valorial: Application des nouvelles techniques génomiques à la microbiologie, l agroalimentaire et la sécurité des aliments Florence POSTOLLEC DST week, Rennes April 21 st 2009 1 Objet de Valorial

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012

Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012 Sélectionner les propositions exactes Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012 QCM 1. La température de fusion (Tm) d une molécule d ADN : A. est mise en évidence par l augmentation

Plus en détail

Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010

Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010 Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010 Contrôle des Connaissances. 2 ème session) (Durée : 1h30, tous documents autorisés, ordinateur interdit) Important

Plus en détail

ED Biologie moléculaire. E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007

ED Biologie moléculaire. E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007 ED Biologie moléculaire E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007 PCR 1983: Kary Mullis Amplification in vitro par une méthode enzymatique d'un fragmentd'adn en présence de deux oligonucléotides spécifiques

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Principes, aspects pratiques, applications cliniques François Ducray Neurologie Mazarin, Unité Inserm U711 Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Etude

Plus en détail

ATELIER EPIGENETIQUE

ATELIER EPIGENETIQUE Juin 2012 ATELIER EPIGENETIQUE Utilisation de la Q-PCR pour analyser des données de ChIP ou de MeDIP Emmanuèle Mouchel-Vielh I. La PCR quantitative: principe et généralités II. Interprétation des résultats

Plus en détail

AVANT PROPOS. Il faut aussi bien connaître les méthodes de l embryologie moléculaire et savoir les utiliser.

AVANT PROPOS. Il faut aussi bien connaître les méthodes de l embryologie moléculaire et savoir les utiliser. AVERTISSEMENT Au fil de l ouvrage, les termes ou les notions importantes développés dans le livre de cours Bases cellulaires et moléculaires du développement (Ellipses, 2007), sont notés (I) ou (I, p.x).

Plus en détail

STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Année scolaire 2006/2007

STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Année scolaire 2006/2007 STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Année scolaire 2006/2007 Etablissement d accueil : ENSAIA, groupe GPBA (Génie des Procédés Biotechnologiques et Alimentaires) laboratoire de Jean-Louis Georgen (Jean-Louis.Goergen@ensaia.inpl-nancy.fr)

Plus en détail

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes Injection d ADN étranger dans une cellule animale Comment amplifier un gène d intérêt? Amplification in vivo à l aide du clonage d ADN L ensemble formé

Plus en détail

Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses

Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses Biologie moléculaire Amplification PCR I. Dénaturation ADN 95 C II. Hybridation t = Tm III. Extension t dépend de la polymérase employée PCR «classique»

Plus en détail

CGH array. Alain AURIAS INSERM U509 Institut Curie-Paris

CGH array. Alain AURIAS INSERM U509 Institut Curie-Paris CGH array Alain AURIAS INSERM U509 Institut Curie-Paris Caryotype normal Environ 300 bandes Résolution: 10Mb Ewing Translocation réciproque avec gène de fusion 11 22 EWS FLI1 Nouvelle protéine chimérique,

Plus en détail

La CGH-array : une nouvelle technique de diagnostic en cytogénétique

La CGH-array : une nouvelle technique de diagnostic en cytogénétique La CGH-array : une nouvelle technique de diagnostic en cytogénétique Olivier Pichon (Ingénieur) Laboratoire de cytogénétique de Nantes, Service de Génétique Médicale Les techniques classiques de cytogénétique

Plus en détail

L Expression génique, la transcription et sa régulation : Approches expérimentales.

L Expression génique, la transcription et sa régulation : Approches expérimentales. L Expression génique, la transcription et sa régulation : Approches expérimentales. I - Généralités I - 1 : Expression et niveaux de régulations d un gène eucaryote ADN Transcrit primaire Transcription

Plus en détail

Virologie vétérinaire

Virologie vétérinaire Virologie vétérinaire Chapitre 14 Perspectives en virologie Perspectives en virologie Diagnostic virologique de nouvelle génération Recherche des nouveaux virus : virus discovery Les virus comme agents

Plus en détail

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation 2- Les molécules d ADN constituent le génome 2-1 La séquence d ADN représente l information génétique Lettres: A, T, G, C Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine).

Plus en détail

Séquençage de l ADN. Définition

Séquençage de l ADN. Définition Définition Séquençage de l ADN Le séquençage de l ADN, est la détermination de la succession des nucléotides le composant. C est aujourd'hui une technique de routine pour les laboratoires de biologie.

Plus en détail

2: Les enzymes de restriction

2: Les enzymes de restriction 2: Les enzymes de restriction Les enzymes de restriction sont des protéines synthétisées par des bactéries pour se protéger des infections de virus (bactériophages). Ces enzymes coupent l ADN viral à des

Plus en détail

La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr

La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr INRA Centre de recherche de Bordeaux UMR Biologie du Fruit et Pathologie Historique 1985 : Invention par Kary Mullis de la technique de (PCR). 1991

Plus en détail

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA 16/11/12 TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA Chantal GAUTREAU LABORATOIRE HLA S E R V I C E D I M M U N O L O G I E E T D H I S T O C O M PAT I B I L I T É, A P - H P, HÔPITAL SAINT LOUIS, PARIS,

Plus en détail

D 005 Annex 30, page 1. Projet: D005 IPC Revision WG Definition Project Classe/sous-classe: C40B EP Proposition du Rapporteur Date : 22.11.

D 005 Annex 30, page 1. Projet: D005 IPC Revision WG Definition Project Classe/sous-classe: C40B EP Proposition du Rapporteur Date : 22.11. Annex 30, page 1 Projet: D005 IPC Revision WG Definition Project Classe/sous-classe: C40B EP Proposition du Rapporteur Date : 22.11.04 Titre - C40B Chimie combinatoire, bibliothèques, p.ex. chimiothèques

Plus en détail

Hybridation et marquage Affymetrix puce HU133 Plate-Forme. plus 2

Hybridation et marquage Affymetrix puce HU133 Plate-Forme. plus 2 PRECAUTIONS GENERALES : HYBRIDATION AFFYMETRIX - Toutes les manipulations se font avec des gants de façon à limiter le risque de dépôt de RNAses présentes en grande quantité sur notre peau. - Tout le matériel

Plus en détail

Biopuces en pathologie Cardio-vasculaire

Biopuces en pathologie Cardio-vasculaire Biopuces en pathologie Cardio-vasculaire Pr M.Doco-Fenzy Service de Génétique 2009 - UE10 1 Définition des outils 2 Applications Waka Lin 2004 Support membrane de nylon Lame de verre, revêtement chimique

Plus en détail

Pour des aliments sains :

Pour des aliments sains : Pour des aliments sains : Savoir maîtriser les risques en alimentation Mercredi 28 novembre 2012 Le concept «One Health» en antibiorésistance et les flux de gènes Benoît Doublet, Infectiologie et Santé

Plus en détail

Le séquençage selon la technique de Sanger

Le séquençage selon la technique de Sanger Séquençage de l ADN Définition Le séquençage de l ADN, est la détermination de la succession des nucléotides le composant. C est aujourd'hui une technique de routine pour les laboratoires de biologie.

Plus en détail

Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire

Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire nicolas.glaichenhaus@unice.fr Master IADE Année 2013-2014 Plan du cours Rappels de biologie moléculaire et de biologie cellulaire Les molécules

Plus en détail

3: Clonage d un gène dans un plasmide

3: Clonage d un gène dans un plasmide 3: Clonage d un gène dans un plasmide Le clonage moléculaire est une des bases du génie génétique. Il consiste à insérer un fragment d'adn (dénommé insert) dans un vecteur approprié comme un plasmide par

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 Sélectionner les propositions exactes Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 QCM 1 La plupart des techniques de biologie moléculaire repose sur le principe de complémentarité

Plus en détail

INTERACTIONS PROTEINE - PROTEINE

INTERACTIONS PROTEINE - PROTEINE INTERACTIONS PROTEINE - PROTEINE 1. Introduction Les génomes de différentes espèces ayant été séquencés ces dernières années, la majorité des efforts de la communauté scientifique se porte aujourd hui

Plus en détail

Responsable scientifique: Johanne Tremblay Responsable technique: Gilles Corbeil

Responsable scientifique: Johanne Tremblay Responsable technique: Gilles Corbeil Responsable scientifique: Johanne Tremblay Responsable technique: Gilles Corbeil Service de biopuces Équipements Affymetrix au CRCHUM Acquisition en 2004 (FCI - Dr Hamet) Système GeneChip (Format cartouche)

Plus en détail

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Frédéric Devaux Laboratoire de génétique moléculaire Ecole Normale Supérieure Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription

Plus en détail

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION Laboratoire de Physiologie Végétale Université de Neuchâtel (2005) Travaux pratiques METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA PAR AFFINITE AU GLUTATHION INTRODUCTION: Les protéines tiennent

Plus en détail

Brest (29) Lessay (50), 12-13 Mars 2012

Brest (29) Lessay (50), 12-13 Mars 2012 Conclusions Projet Aquamanche Aquatic management of catchments for health and environment Gestion des eaux des bassin versants pour la santé et l environnement Brest (29) Lessay (50), 12-13 Mars 2012 Les

Plus en détail

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques Virus: Diversité génétique et variation antigénique Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques M. Segondy Virus: Diversité génétique Virus: Génome + Capside ± Enveloppe 1 Virus: Diversité génétique

Plus en détail

Clonage de Vénus et transformation de E.Coli.

Clonage de Vénus et transformation de E.Coli. Clonage de Vénus et transformation de E.Coli. Samueal Joseph, Romain Laverrière, Elias Laudato, Noé Mage Assisstants : Gisele Dewhurst, Charlotte Gehin, Miwa Umebayashi Résumé [1] L expérience consiste

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

Les microarrays: technologie pour interroger le génome

Les microarrays: technologie pour interroger le génome Les microarrays: technologie pour interroger le génome Patrick DESCOMBES patrick.descombes@frontiers-in-genetics.org Plate forme génomique NCCR Frontiers in Genetics Université de Genève http://genomics.frontiers-in-genetics.org

Plus en détail

Micro-onde, microscopies de fluorescence et hybridation in situ. Christine Longin

Micro-onde, microscopies de fluorescence et hybridation in situ. Christine Longin Micro-onde, microscopies de fluorescence et hybridation in situ Christine Longin 29 NOVEMBRE 2007 Principes de l hybridation in situ (HIS) L hybridation in situ est basée sur : le réappariemment in vitro

Plus en détail

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule»

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» Technologie de l ADN recombinant Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» 1 Les techniques de l ADN Recombinant But: isoler des fragments d ADN de génomes complexes et les recombiner

Plus en détail

Plateforme. DArT (Diversity Array Technology) Pierre Mournet

Plateforme. DArT (Diversity Array Technology) Pierre Mournet Plateforme DArT (Diversity Array Technology) Pierre Mournet Lundi 8 avril 203 Pourquoi des DArT? Développement rapide et peu onéreux de marqueurs : Pas d information de séquence nécessaire. Pas de pré-requis

Plus en détail

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06 Correction -«Vraies» questions de cours -«fausses» questions de cours: questions pour voir si pouviez imaginer une réponse crédible qui n était

Plus en détail

HyDRIMZ. Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité

HyDRIMZ. Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité HyDRIMZ DENITEXPRESS a Influence de faibles concentrations en nanoparticules de CuO sur l expression des gènes de la dénitrification

Plus en détail

Parasitologie moléculaire

Parasitologie moléculaire Parasitologie moléculaire Loïc Rivière Université Bordeaux Segalen Laboratoire de Microbiologie Fondamentale et Pathogénicité UMR CNRS 5234 Chap I Introduction à la parasitologie moléculaire: Approches

Plus en détail

Diagnostic biologique des maladies infectieuses

Diagnostic biologique des maladies infectieuses Diagnostic biologique des maladies infectieuses Maria Mamani Matsuda maria.mamani-matsuda@u-bordeaux.fr 20 janvier 2016 Pour... Pourquoi identifier l agent infectieux? définir le traitement comprendre

Plus en détail

A : Vrai : La biotechnologie est l'ensemble des techniques qui utilisent des microorganismes,

A : Vrai : La biotechnologie est l'ensemble des techniques qui utilisent des microorganismes, Ecurie du 1/02/12 1: AE A : Vrai : La biotechnologie est l'ensemble des techniques qui utilisent des microorganismes, des cellules animales, végétales ou leurs constituants à des fins industrielles (agro

Plus en détail

Relations Hôte-Micro-organismes et Virulence

Relations Hôte-Micro-organismes et Virulence Relations Hôte-Micro-organismes et Virulence Pr. B. Jaulhac Laboratoire de Bactériologie Faculté de Médecine GENERALITES L'Homme vit dans un environnement peuplé de très nombreux micro-organismes : bactéries,

Plus en détail

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire UE de l agent infectieux à l hôte Février 2015 Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire Dr Isabelle GARRIGUE UMR CNRS MFP Microbiologie Fondamentale et Pathogénicité isabelle.garrigue@chu-bordeaux.fr

Plus en détail

EZRATY Benjamin Laboratoire Chimie Bactérienne, CNRS ezraty@ibsm.cnrs-mrs.fr. Cursus: 1994: Bac D. 1999: maîtrise microbiologie 2000: DEA

EZRATY Benjamin Laboratoire Chimie Bactérienne, CNRS ezraty@ibsm.cnrs-mrs.fr. Cursus: 1994: Bac D. 1999: maîtrise microbiologie 2000: DEA EZRATY Benjamin Laboratoire Chimie Bactérienne, CNRS ezraty@ibsm.cnrs-mrs.fr Cursus: 1994: Bac D 1999: maîtrise microbiologie 2000: DEA Mars 2004: thèse Avril 2004 Septembre 2005: Post-Doc Octobre 2005:

Plus en détail

Outils de génie génétique 1.TERMINOLOGIE ENZYMES UTILISÉS SONDES MOLECULAIRE ET HYBRIDATION MOLECULAIRE

Outils de génie génétique 1.TERMINOLOGIE ENZYMES UTILISÉS SONDES MOLECULAIRE ET HYBRIDATION MOLECULAIRE Outils de génie génétique 1.TERMINOLOGIE ENZYMES UTILISÉS SONDES MOLECULAIRE ET HYBRIDATION MOLECULAIRE 1 Terminologie ADN recombinant : combinaison de deux molécules d ADN appartenant à deux espèces différentes;

Plus en détail

Les méthodes de diagnostic en virologie

Les méthodes de diagnostic en virologie Les méthodes de diagnostic en virologie Pourquoi faire du diagnostic en virologie? Dons de sang, d organes et de tissus (dépistage obligatoire) Suivi biologique des infections (VIH, VHB, VHC) Mesures prophylactiques

Plus en détail

Méthode LNR STEC. Détection des STEC et des STEC considérés comme hautement pathogènes par RT-PCR dans les aliments (y compris végétaux)

Méthode LNR STEC. Détection des STEC et des STEC considérés comme hautement pathogènes par RT-PCR dans les aliments (y compris végétaux) Méthode adaptée de l ISO TS 13136:2012 : Détection des Escherichia coli producteurs de Shiga toxines (STEC) et des STEC considérés comme hautement pathogènes dans les aliments (y - Technique par PCR en

Plus en détail

Structure de l Opéron Tryptophane

Structure de l Opéron Tryptophane Régulation de la transcription (procaryote) Structure de l Opéron Tryptophane Opéron anabolique 5 gènes de structure nécessaires à la synthèse du tryptophane Trp Trp Trp Trp Trp 1 Régulation de la transcription

Plus en détail

Présenta)on Biotuesday. Mardi 7 mai 2013

Présenta)on Biotuesday. Mardi 7 mai 2013 Présenta)on Biotuesday Mardi 7 mai 2013 Solutions de Génomique au Service des maladies infectieuses Spin- off de P2i (Université Lyon 1) P2i : Plateforme technologique d innova)on en Infec)ologie Feder/Région

Plus en détail

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Agro-Bio Tech Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Frank Delvigne (Ulg GxABT) Exploitation industrielle des micro organismes : biotechnologies

Plus en détail

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques?

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? Dr C. ZANDOTTI Laboratoire de Virologie du Pr D. Raoult CHU Timone, Marseille. Virus herpes simplex (HSV) Virus strictement humain,

Plus en détail

3. Biotechnologie de l ADN

3. Biotechnologie de l ADN 3. Biotechnologie de l ADN 3.1. Technologie de l ADN recombinant 3.1.1. Isolation d ADN et d ARN 3.1.2. Fragmentation de l ADN (les Endonucléases) 3.1.3. Analyse d ADN sur d agarose et d acrylamide 3.1.4.

Plus en détail

Surveillance européenne de la résistance aux antibiotiques chez les animaux de rente : résultats de la France en 2015

Surveillance européenne de la résistance aux antibiotiques chez les animaux de rente : résultats de la France en 2015 Surveillance européenne de la résistance aux antibiotiques chez les animaux de rente : résultats de la France en 2015 LNR résistance antimicrobienne Agnès Perrin-Guyomard, Anses Laboratoire de Fougères

Plus en détail

Infections aiguës respiratoires

Infections aiguës respiratoires Infections aiguës respiratoires Apport de la biologie moléculaire Marie-Claude Bernard D I symposium infections aiguës respiratoires 29/03/05 - p.1 Le diagnostic Culture EIA ICT (immunochromato) Immuno

Plus en détail

Des bio-puces pour la mesure des contaminations microbiennes

Des bio-puces pour la mesure des contaminations microbiennes Des bio-puces pour la mesure des contaminations microbiennes Delphine Guillebault 13 novembre 2013 L eau est le vecteur de nombreux microorganismes ayant un impact sociétal et économique fort Des dinoflagellés

Plus en détail

Génie de la biocatalyse et génie des procédés. «Production d enzymes industrielles»

Génie de la biocatalyse et génie des procédés. «Production d enzymes industrielles» Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Virtuelle de Tunis Génie de la biocatalyse et génie des procédés «Production d enzymes industrielles» Concepteur du cours:

Plus en détail

Le support de la formation est en ligne. http://transcriptome.ens.fr/sgdb/contact/20060206_ens.php

Le support de la formation est en ligne. http://transcriptome.ens.fr/sgdb/contact/20060206_ens.php Le support de la formation est en ligne http://transcriptome.ens.fr/sgdb/contact/20060206_ens.php Recherche de gènes significatifs Sortir une liste de cibles sur 1 manip 1. Ouvrir le fichier de résultats

Plus en détail

M. Vittecoq & M. Gauthier-Clerc. Séminaire Biodiversité et Gestion des Crises, 31 Mai 2013, Lyon

M. Vittecoq & M. Gauthier-Clerc. Séminaire Biodiversité et Gestion des Crises, 31 Mai 2013, Lyon M. Vittecoq & M. Gauthier-Clerc Séminaire Biodiversité et Gestion des Crises, 31 Mai 2013, Lyon Les parasites : une part importante de la biodiversité? - Traitements antibiotiques Eradication de la variole

Plus en détail

L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire

L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire # Andrew Tolonen (atolonen@gmail.com) # avril 2013 L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire Exercise 1: amplification d'un gène d'intéret par PCR Vous êtes un médecin travaillant

Plus en détail

CATALOGUE 2016. Concepteur et fabricant de kits de diagnostic PCR en temps réel

CATALOGUE 2016. Concepteur et fabricant de kits de diagnostic PCR en temps réel CATALOGUE 2016 Concepteur et fabricant de kits de diagnostic PCR en temps réel Table des matières I présentation 1. Tarifs et conditions p4 2. Kits AFNOR p5 3. Kits Hygiène Alimentaire p5 a. Pathogènes

Plus en détail

http://vre.upei.ca/mhl

http://vre.upei.ca/mhl La néoplasie de la mye commune (Mya y arenaria) ) http://vre.upei.ca/mhl Julie Pariseau *1,2, Ahmed Siah 2, Maryse Delaporte 2, Stephanie L. Synard 2, Patty McKenna 2, Réjean Tremblay 1, Franck C.J. Berthe

Plus en détail

Utilisation de la métagénomique 16S pour la surveillance de l émergence de zoonoses bactériennes dans les populations animales

Utilisation de la métagénomique 16S pour la surveillance de l émergence de zoonoses bactériennes dans les populations animales Utilisation de la métagénomique 16S pour la surveillance de l émergence de zoonoses bactériennes dans les populations animales Réunion Rongeur 2014 CBGP Maxime Galan Métagénomique 16S: Pourquoi? Identification

Plus en détail

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche 64 ème réunion du GERM Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche Tumeurs du sein triple négatif (TN) 12-17% des cancers du sein Contexte familial porteuses des mutations

Plus en détail

Outils moléculaires de surveillance de laboratoire

Outils moléculaires de surveillance de laboratoire Outils moléculaires de surveillance de laboratoire Hugues Charest Laboratoire de santé publique du Québec Faculté de médecine, Université de Montréal Conflits d intérêts Je déclare n avoir aucun conflit

Plus en détail

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Mercredi 23 Octobre LECLERCQ Barbara L2 GM Pr Krahn 10 pages Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Plan A. Introduction B. Techniques courantes

Plus en détail

Les outils du génie génétique.

Les outils du génie génétique. Les outils du génie génétique. I\ Les enzymes. On va se servir des enzymes pour couper, coller et synthétiser des acides nucléiques. A\ Les polymérases. Toutes les polymérases agissent de 5 vers 3. En

Plus en détail

Sommaire. Première partie Les concepts de base

Sommaire. Première partie Les concepts de base Sommaire Préface à la troisième édition... Préface à la deuxième édition... Avant-propos à la troisième édition... Avant-propos à la deuxième édition... Avant-propos à la première édition... XV XVII XIX

Plus en détail

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN MANIPULATION D ADN Clonage du gène «venus» dans des plasmides et expression de celui-ci chez les bactéries E.Coli. Assistants: U. Loizides M. Umebayashi C. Gehin - 1 - 1. Résumé Lors de notre expérience,

Plus en détail

CHAPITRE III: Le Clonage

CHAPITRE III: Le Clonage BIOLOGIE MOLECULAIRE CHAPITRE III: Le Clonage I) Définition: Cloner un fragment d'adn consiste à: isoler physiquement ce fragment. en augmenter le nombre de copie (cf: amplification) II) Principe: Le clonage

Plus en détail

Projet de financement des centres nationaux de référence en microbiologie humaine

Projet de financement des centres nationaux de référence en microbiologie humaine Institut national d assurance maladie - invalidité Institut scientifique de santé publique Projet de financement des centres nationaux de référence en microbiologie humaine Appel à candidatures 1 Objectif

Plus en détail

L AMPLIFICATION GÉNIQUE PAR PCR. (Polymérase Chain Reaction)

L AMPLIFICATION GÉNIQUE PAR PCR. (Polymérase Chain Reaction) L AMPLIFICATION GÉNIQUE PAR PCR (Polymérase Chain Reaction) ATELIER DE FORMATION SUR LE DIAGNOSTIC DE LA FIEVRE APHTEUSE 21 mai 2012 Corinne SAILLEAU Corinne.sailleau@anses.fr Agence Nationale de Sécurité

Plus en détail

Partiel de Microbiologie L2

Partiel de Microbiologie L2 Partiel de Microbiologie L2 mai 2013 Exercice 1. Comparer la composition chimique, la structure, et la fonction des pili et des flagelles chez les bactéries (2 pts) Structure Composition chimique Structure

Plus en détail

Tests rapides de dépistage

Tests rapides de dépistage Tests rapides de dépistage Maladies infectieuses Marqueurs cardiaques Marqueurs de tumeurs Grossesse Rhumatologie Allergies Drogues > Pour un diagnostic rapide et économique > Résultats exacts et fiables

Plus en détail

Cryptosporidiose bovine, veaux nouveau-nés et retard de croissance: l espoir de la recherche!

Cryptosporidiose bovine, veaux nouveau-nés et retard de croissance: l espoir de la recherche! Cryptosporidiose bovine, veaux nouveau-nés et retard de croissance: l espoir de la recherche! Faculté de médecine vétérinaire Karine Sonzogni-Desautels, DMV, MSc Étudiante au PhD en parasitologie Laboratoire

Plus en détail

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Gen2Bio 2010 Saint-Malo, mardi 30 mars 2010 Un partenariat Demandeur PADAM In Cell Art Projet Anticorps monoclonaux Gen2Bio 2010 Saint-Malo,

Plus en détail

Détection des Escherichia coli producteurs de shiga-toxines

Détection des Escherichia coli producteurs de shiga-toxines Détection des Escherichia coli producteurs de shiga-toxines Sadjia Bekal Ph. D. 20 octobre 2011 - Québec 3 novembre 2011 - Montréal Objectifs de la présentation 1. Comprendre la nomenclature des sérotyopes

Plus en détail

DEVOIR A LA MAISON. BMGG (temps recommandé : 2H00)

DEVOIR A LA MAISON. BMGG (temps recommandé : 2H00) Pour jeudi 12/02/2014 DEVOIR A LA MAISON BMGG (temps recommandé : 2H00) Calculatrice non autorisée Dictionnaire anglais/français autorisé. Clonage et PCR En 1983, Kary Mullis conçut l'idée de la réaction

Plus en détail

RiboAmp RNA Amplification Kit

RiboAmp RNA Amplification Kit RiboAmp RNA Amplification Kit Révèle des variations d expression entre types cellulaires Une analyse précise de l expression de gène nécessite de travailler sur un type spécifique de cellules sans interférence

Plus en détail

Techniques d études des réponses immunitaires

Techniques d études des réponses immunitaires Techniques d études des réponses immunitaires I. Principes (d après Hernandes-Fuentes M. P. et al. (2003) J. Immunol. Methods 196:247 ; éléments du polycopié de TP : The 2 nd PSU International Teaching

Plus en détail

L'hybridation fluorescente (FISH)

L'hybridation fluorescente (FISH) L'hybridation fluorescente (FISH) fluorescent in situ hybridization DR Thierry PALUKU THEY-THEY LABO GENETIQUE ET PATHO MOLECULAIRE JUIN 2007 Définition repérer la présence d'anomalies chromosomiques par

Plus en détail

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin.

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin. INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I La transfection Responsable : Valérie Chopin LBH semestre 6 Faculté des Sciences Laboratoire de Physiologie Cellulaire et

Plus en détail

Microbiologie BIOL 3253. L évolution, la taxinomie et la diversité microbienne

Microbiologie BIOL 3253. L évolution, la taxinomie et la diversité microbienne Microbiologie BIOL 3253 L évolution, la taxinomie et la diversité microbienne Introduction générale et vue d ensemble Taxinomie Science de la classification biologique. Constituée de 3 parties séparées

Plus en détail

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire UE de l agent infectieux à l hôte Janvier 2012 Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire Dr Isabelle GARRIGUE Laboratoire de Virologie Professeur FLEURY isabelle.garrigue@chu-bordeaux.fr

Plus en détail

Identification des situations à risque de contamination microbienne des eaux : intérêt des méthodes optiques

Identification des situations à risque de contamination microbienne des eaux : intérêt des méthodes optiques Identification des situations à risque de contamination microbienne des eaux : intérêt des méthodes optiques Marie-Florence Thomas Ecole des Métiers de l Environnement Situation à risques Situation à risque

Plus en détail