Présentation. Change Management? Management. Agenda. 1. Change Vous m avez dit Change. 2. Méthodologie d implémentation. 3. Quelques exemples d outils

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation. Change Management? Management. Agenda. 1. Change Vous m avez dit Change. 2. Méthodologie d implémentation. 3. Quelques exemples d outils"

Transcription

1 Dès le 27/02/2008 Pierre-Yves MENEZ Conduite Conduite du du changement changement Tel: (33) Tel: (33) Mobile: (33) Mobile: (33) Présentation Change Management Unilog-LogicaCMG All rights reserved 27/02/2008 Agenda 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin 1. Change Vous m avez dit Change Change Management? 2. Méthodologie d implémentation 3. Quelques exemples d outils 4. Retours d expérience Marc Duschenes Hervé Montezin 2 1

2 27/02/2008 Définition: La conduite du changement 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Le changement désigne la démarche qui accompagne la vie de toute entreprise face à l instabilité et au développement de son environnement : «Conduire le changement c est à la fois anticiper, définir, mettre en place et mesurer les résultats cette démarche.» Il était une fois Concepts & Systèmes d information 3 Un changement est une remise en cause de l existant au plan opérationnel (les pratiques), managérial (mode de management et outils), contractuel (résultats), culturel (culture client) et stratégique (finalités et objectifs) de manière volontaire et/ou sous la contrainte. Le changement peut être mené à l occasion de projet ou de manière permanente dans les actes de management quotidien. L efficacité des mesures apportées dépend de leur valeur technique mais également de la manière par laquelle ces dernières seront assimilées par les différents agents qui les mettent en œuvre : on parle très souvent de marketing interne. 3

3 Il était une fois 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin 4 Il était une fois. un riche armateur qui à l évocation de fabuleuses richesses sur une île déserte décida d affréter un bateau, Le notable recruta un capitaine afin de préciser la localisation de l ile merveilleuse et de définir ensemble une feuille de route. Le capitaine mis en garde son commanditaire sur les dangers de cette mission ainsi que sur le temps de voyage nécessaire Il sélectionna les outils de mesure pour s assurer de sa progression. Il demanda aussi de recruter les meilleurs marins disponibles pour s aventurer sur ce défi, Il prépara son bateau et son équipage au maximum afin de pouvoir affronter tous les dangers les ressources, les sécurités ainsi que les moyens de défense nécessaires. Dès que le temps fut clair et la mer calme, le bateau partit. 4

4 Le projet est lancé : les dangers se profilent à l horizon 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin 5 Suivant la feuille de route définie, le bateau se lance dans son voyage Mais dès le début, les dangers apparaissent petit à petit Le bateau doit garder son cap pour atteindre chaque étape de son périple tout en tenant compte des vents et courants favorables 5

5 Le projet arrive à échéance : les dangers se précisent 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin 6 Plus on se rapproche de l objectif final, plus les dangers se révèlent à l équipage demandant toujours plus d attention, d expérience et d habileté pour franchir les difficultés. Et dans la dernière ligne droite, la tension monte 6

6 La métaphore de l iceberg 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Qualité Coûts Probleme Délais Seuil d Acceptance Promoteurs Perception & croyances Promoteurs potentiels Attitude Opposants Adversaires cachés Comportement Influence & engagement 7 Iceberg symbolise tout problème que peut rencontrer un projet; nous pouvons traiter les changements de processus, d organisation, de systèmes, des données mais les aspects humains sont plus profonds et moins visibles: ON NE PEUT TRAITER QUE CE QUE L ON VOIT!!! La métaphore est la suivante : limiter l émergence rapide de l Iceberg c est à dire contrôler l émergence d un problème et le maîtriser. Les personnes impliquées dans le changement Les promoteurs (Promoters) d'une part ils ont une attitude générique positive envers le changement ET sont positifs au sujet de ce changement particulier pour eux-mêmes. Ils tirent profit du changement et donc l'aideront. Les adversaires ont une attitude générale négative envers le changement ET un comportement négatif vers ce changement personnel particulier. Ils sont commandés par la gestion des perceptions et des croyances pour changer d'avis aussi loin que possible. Les adversaires cachés (Hidden opponents) ils ont une attitude générique négative envers le changement bien qu'ils semblent aider le changement à un niveau superficiel («opportunistes»). Ici la gestion des perceptions et des croyances aidée par l'information (traitement du problème) est nécessaire au changement d'attitude. Les promoteurs potentiels ont une attitude positive générique envers le changement, toutefois pour certaines raisons ils ne sont pas convaincus (encore) au sujet de ce changement particulier. Le gestion politique et d'influence semble a sont approprié dans ce cas-ci. Traiter le Change (Changement) Krüger indique que la direction générale a une tâche et un challenge permanents pour traiter du changement. Le traitement superficiel des problèmes peut seulement réaliser des résultats à un niveau en conformité avec ce qui est en dessous de la surface. La base de la gestion du changement est dans la dimension interpersonnelle et comportementale et la dimension normative et culturelle. Elle est sujet à la gestion politique et d'influence, et à la gestion des perceptions et des croyances. 7

7 L émergence de la conduite du changement 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Les facteurs du changement Externes Financier Client Concurrence Internes à l entreprise Stratégie Organisation Système de gestion Outils Pratiques Culture Environnement légal et réglementaire Technologie Externes Professionnalisation des métiers de gestion L évolution des entreprises: de 1990 à Les facteurs de changement: INTERNES EXTERNES - Stratégie (coûts / différenciation) heures) - Environnement légal et réglementaires (35 - Organisation (centralisation/décentralisation) - Technologie (numérique, informatique) - Système de gestion (ressources / résultats) - Concurrence (nouvel entrant, avantage Conc.) - Outils (systèmes informatiques) - Prof. des métiers de gestion (shared services) - Pratiques (commercial, gestion) - Client (Évolution de la demande) -Culture (organisation transversale) - Financier (loi des marchés financiers) 1990: L arrivée des ERP a boulversé la vision de l entreprise en décloisonnant les services pour favoriser le partage de l information: Intégration des structures, des applications, des processus et des données => Information Fiable, Unique, Mise à jour plus rapidement mais ils imposent aux utilisateurs des changements profonds en terme de culture, de comportements, de savoir-faire, de mode de fonctionnement et d évaluation : Analyse de la valeur, automatisation des processus puis Externalisation des activités Les utilisateurs sont soumis à de plus en plus de stress (accentué par la mise en place des 35 h) pour atteindre les objectifs de gain de productivité Le recentrage des entreprises sur leur Coeur de métier implique des transferts d applications, de processus, jusqu aux activités avec le savoir-faire. 8

8 Types de projet de changement 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Amélioration Transformation ou? Continue Productivité Fin de projet Productivité KM Démarrage A P C D Temps Temps Fusion ERP KPI BPR Status ITIL CMMI 6 σ Kaisen 5S 9 Transformation: Gain (Gap) de productivité important escompté à la fin de projet. Amélioration continue: augmentation lente mais régulière de la productivité. La roue de Deming, est une illustration de la méthode qualité PDCA (Plan Do Check Act), son nom vient du statisticien Edwards Deming. La méthode comporte quatre étapes, chacune entrainant l'autre, et vise à établir un cercle vertueux. Sa mise en place doit permettre d'améliorer sans cesse la qualité du service Act, consiste à rechercher des points d'améliorations. Plan, consiste à planifier la réalisation, par exemple l'écriture du cahier des charges et l'établissement d'un planning. Do (de l'anglais "faire") est la construction, la réalisation, de l'œuvre. Une fois achevée, on entame l'étape Check (de l'anglais "vérifier) qui consiste à contrôler que le travail (Do) correspond bien à ce qui était prévu (Plan). Cette étape utilise des moyens de contrôle divers, tels qu'indicateurs de performance... Puis L'étape Act amènera un nouveau projet à réaliser, donc une nouvelle planification à établir. Il s'agit donc d'un cycle que l'on représente à l'aide d'une roue. De plus, pour éviter de "revenir en arrière", on représente une cale sous la roue qui l'empêche de redescendre et qui symbolise par exemple un système d'audits réguliers, ou un système documentaire qui capitalise les pratiques ou les décisions. Le knowledge management sert de catalyseur à l ensemble du dispositif. 9

9 et style de management 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Progressif Intervention Prescrit Contraintes de l environnement 12 à 36 mois An 2000,,, 35h Participatif Construit Evolution de l organisation par les acteurs concernés 2 à 5 ans Culture client, qualité, processus Amélioration continue Brutal Directif Crise Sousmis à 1 dysfonctionnement 1j à 1mois Accident, grève ve, plainte client Educatif Adaptatif Transformation des pratiques et des fonctions 6 à 18 mois Changement de SI, évolution des compétences métiers Transformation Changement Imposé Volontaire 10 Selon que le changement soit Brutal/Progressif et Imposé/Volontaire, nous associons le style de management adéquat. Construit : Cabinet orienté psyco => Collaboration / participation Adaptatif : cabinet de consultants + équipe interne forte => Communication / Formation Hors périmètre de notre intervention: Crise : équipe interne avec des spécialistes => directif / coercitif Prescrit : cabinet de consultants + équipe interne => Intervention 10

10 Les réactions face au changement 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Réactions émotives Stabilité Le changement est annoncé Agressivité Colère et amertume 4 Rejet Défense de l ancienne façon, rejet de la nouvelle réalité Immobilité Peur, confusion Négociation Tentative de minimiser les impacts Test Essai limité de la nouvelle solution Dépression Frustration, sentiment d avoir perdu Engagement Le changement est perçu positivement Acceptation Le changement est encore perçu négativement Temps Mécontentement x Vision x Premières res étapes > Résistance R au changement 11 Perte de Confort : Nommer et légitimer l inconfort + Expliquer les raisons et les avantages du changement Manque de Confiance : Réaffirmer la confiance + Rappeler les succès antérieurs Peur de ne pas posséder les Compétences : Rappeler les compétences qui seront requises et les activités qui permettront de les développer Peur de perdre le Contrôle : Préciser les nouvelles responsabilités que les employés devront assumer et rappeler leur importance Trois composants pour surmonter les résistances L'Equation du Changement peut aider à comprendre que chacun des trois composants doit être présent pour surmonter les résistances à changer dans une organisation : Mécontentement en ce qui concerne la situation actuelle, Vision de ce qui est possible à l'avenir, Les premières étapes réalisables pour atteindre cette vision. Si l'un des trois est zéro ou proche de zéro, le produit sera également zéro ou proche de zéro et les résistances au changement domineront. 11

11 Feedback sur les projets informatiques déjà implémentés 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin 100% Evolution du taux de reussite des projets informatiques (source Standish group) 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Echec Mitigé Succès 12 Le succès des projets informatiques est en hausse! D'après les résultats des études publiées par le Standish Group, le taux de succès des projets informatique suit une tendance à la hausse depuis les 10 dernières années. En effet, près de 30% des projets sont qualifiés de succès : ils sont livrés à temps, à l'intérieur des budgets et des spécifications originales. Cependant, plus de la moitié des projets sont qualifiés de mitigés : ils sont livrés et opérationnels, mais ont moins de fonctions que prévues dépassent les budgets et/ou les échéanciers. Une bonne nouvelle à l'horizon, la tendance des projets qualifiés d'échecs, c'est-à-dire abandonnés en cours de route ou les résultats livrés ne sont jamais utilisés, est en baisse et se situe maintenant à moins de 20%. 12

12 27/02/2008 Avant de lancer un projet SI et à l heure des bilans 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Les attentes des donneurs d ordre sont élevées mais le résultat est souvent en deçà des espérances Fiabilité des données Evolutivité du système informatique Disponibilité des données Délais de reporting Productivité / frais de personnel Ergonomie de l'outil informatique Taux de service client Niveau des inventaires Coûts d'exploitation et de maintenance Délais de production Coûts de production Coûts d'achat Délais d'approvisionnement Coûts de commercialisation satisfaction (après mise en place) Niveau moyen des attentes Très Faible Faible Moyen Elevé 13 Les conditions favorables au succès Avec les progrès en technologie de l'information et les investissements dans les infrastructures, les méthodologies et la formation des équipes de TI, pourquoi est-il encore laborieux de livrer des projets informatiques dans les délais, les budgets et les spécifications demandées? Il s'agit d'une combinaison de conditions mariant la technologie, le management, les méthodologies et la relation entre le service ou le fournisseur TI et ses clients. Par ordre d'importance, ces conditions sont : - L'engagement de la direction - L'implication et l adhésion des utilisateurs - L'expérience du chef de projets - La formulation des objectifs business - Une envergure limitée aux besoins essentiels - Une infrastructure technologique normalisée - Des spécifications précises et stables - Des méthodologies formelles et utilisées - Des estimations fiables et rigoureuses - Autres : découpage des livraisons, compétence du personnel, etc. Le service informatique, ou le fournisseur, ne donc peut à lui seul assurer le succès d'un projet sans l'apport des utilisateurs, ni le support de la direction. 13

13 Implémenter un SI et conduire le changement 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Productivité utilisateurs 20 Les enjeux 10 Temps Sans Cible organisationnelle Avec une conduite du changement efficace 2 3 Design Réalisation Post- Démarrage D après «pratique de la conduite du changement» Autissier Moutot, Au regard des utilisateurs concernés par le changement, l implémentation d un nouveau système d information comprend 3 phases. Si la cdc n est pas abordée, le niveau de productivité final peut être inférieur à celui initial ( rouge) «La vallée e du désespoird» Tout changement engendre une perte de productivité compensée par une recherche d optimisation de la nouvelle situation. Exemple de la nouvelle route : «Changer, c est perdre un existant connu pour un avenir incertain justifié par un progrès.» avant et après le changement L équipe projet vise des gains de productivité (bleu) Qui ne pourront être atteints sans une cdc efficace (vert) La cdc permet : 1. Identifier et mesurer les impacts du changement 2. Rendre la transition la plus fluide possible et limiter l ampleur de la phase critique au démarrage 3. Atteindre le niveau de maturité stable le plus rapidement possible 14

14 Méthodologie de conduite du changement 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Etude opportunité Avant projet Conception générale Conception détaillée Réalisation Préparation démarrage Amélioration continue Solutions Stratégie & Vision Cadrer & Choisir les solutions Modéliser & Améliorer les processus métiers Adapter l'organisation Tactique Analyser impacts Piloter et mobiliser Promouvoir Enquêtes Opérationnel Former satisfaction Assurer Support Capitaliser, diffuser et optimiser 15 Présentation de l Abscisse puis de l ordonnée; Conduite et accompagnement du changement En bleu foncé : permet de traiter les «parties visibles de l iceberg» 15

15 AMO: Cadrer & Choisir les solutions 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Stratégie & Vision Solutions Décliner la stratégie et la vision partagée des décideurs Communiquer aux décideurs un Etat de l art du domaine 1. Spécifier les besoins fonctionnels de la solution D abord pour chaque décideur/représentant/groupe homogène Puis de manière consolidée; le résultat est communiqué à tous 2. Définir les critères de sélection et leur pondération exemple 3. Sélectionner la solution Retenir 2/3 solutions pour prototyper les processus critiques 16 16

16 AMO: Modéliser & Améliorer les processus métiers 1 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin 2 3 Cadrage Analyse détaillée des processus Reconfiguration des processus Répertorier Sélectionner Cartographier Détailler l existant Mesurer les performances Collecter et analyser les dys. Challenger les taches critiques «savoir sortir du cadre» Réaliser le processus cible Organisation Domaine Non Processus Processus Oui 2 fin Fin Point fort Activité Déclencheur Décision Explication Output Point faible Lien avec autre processus Fiche d impacts 17 Objectif Ce sont les processus métiers et le savoir faire client qui doivent guider l implémentation du SI et non l inverse L objectif est de concrétiser la vision en déclinant les objectifs tactiques les processus métiers de niveau de plus en plus fin, jusqu à pouvoir atteindre des objectifs opérationnels, mesurables et atteignables afin de quantifier un retour d investissement attendu. Cette étape accélère en outre la phase de conception générale en donnant une direction claire à l intégrateur et en posant les vrais enjeux du projet. Méthodologie Répertorier les processus existants (administratifs, core business) Sélectionner les processus critiques de l entreprise: Approche (globale, sélective, pondérée, factuelle) + champ d analyse & objectifs de progrès (vision déclinée) Cartographier les processus critiques + «SWOT» de chaque process (temps+localisation) Détailler l existant: descendre l arborescence des processus critiques jusqu à l opérationnel Mesurer les performances : choisir les indicateurs de performances et définir les objectifs opérationnels Collecter et analyser les dys.: relever les points d amélioration et analyser les causes (QQOQCP, ishikawa ) Challenger les taches: Eliminer les redondances, Simplifier et économiser «savoir sortir du cadre»: Workshop de créativité => vision du process cible Réaliser le processus cible: Conception détaillée, Analyse Input/Output, Rôles et responsabilités, Spécifications fonctionnelles, Planification des ressources, Plan de mise en œuvre / challenge et validation Quand: Dès que possible, en amont des ateliers SAP. Qui: Sur chaque domaine :Les experts métiers Unilog-LogicaCMG,Les key users pilote. Livrables: En conception générale : Les processus métiers à différents niveaux de finesse selon les priorités fixées par le client En conception détaillée :Les processus métiers affinés ainsi que les régles de gestion associées Fiche d impact pour l accompagnement du changement 17

17 AMO: Adapter l organisation 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Organisation existante Organisation cible Pays 1 Pays 1 Domaine 1 Domaine 2 Domaine 1 Domaine 2 Fiche Fiche d impacts Processus Service 1 Service 3 Processus Service 1 Service 3 Service 2 Service 4 Service 2 Service 4 Au niveau : Mise à jour : Services impactés KPI et objectifs, ressources Populations impactées Fiches de postes Individus (si nécessaire) Référentiel de fonctions 18 Objectif Redéfinir les profils de postes de chaque population impactée jusqu au niveau le plus fin afin d : Alimenter la stratégie RH de l entreprise sur les opportunités / risques Anticiper les besoins de ressources nécessaires Méthodologie La définition des processus métiers cibles permet dans un premier temps de recenser les populations impactées par le changement. A partir des règles de gestion de chaque domaine, il faut redéfinir les rôles et responsabilités de chaque profil de postes, par site. Puis mesurer les écarts entre l existant et la cible afin de proposer les différents scénarios possibles : Mutation de site Formation métier et/ou formation SAP Recrutement sur de nouveaux postes Reclassement / reconversion Quand Après la conception générale : recensement des populations impactées Après la conception détaillée : redéfinition des profils de postes Qui Client: Responsable fonctionnel par domaine, responsable RH Livrables Analyse des écarts par rapport à la situation existante et préconisation ; Fiches de profils postes créés mises à jour 18

18 AMO: Mobiliser et piloter les forces de changement 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Comité Directeur Sponsors Equipe projet Utilisateurs clés Etude opportunité Cadrer Piloter Avant projet Conception générale Adhérer Conception détaillée Démontrer l intérêt Aligner les visions Sponsoriser le projet Contribuer Réalisation Préparation démarrage Amélioration continue Rendre le projet prioritaire Permettre de critiquer pour progresser Agir dans le cadre Management intermédiaire Relais change Concrétiser le futur Proposer des améliorations Défendre les choix S approprier Ensemble des utilisateurs Réaliser les tâches différemment Réaliser des tâches différentes Pérenniser les changements de comportements Changer 19 Objectif Piloter l ensemble du dispositif de conduite du changement Mettre en place et supporter un réseau de changement capable de : Motiver et soutenir les ressources partie prenante au projet Faire participer un maximum de collaborateurs à leur propre changement et développer l adhésion des futurs utilisateurs du projet Méthodologie Adhérer: L ensemble des sponsors doivent partager une même vision des enjeux et des objectifs du projet mais aussi des risques encourus lors d un atelier de sensibilisation et d harmonisation vers cette population Contribuer: il est primordial dès le début du projet d intégrer les utilisateurs clés ainsi que des représentants de chaque site au réseau de changement (les responsabilités sont à affiner). Animer le réseau de changement : brainstorming de la bonne action à mener, action, gérer les retours des utilisateurs, Capitaliser le retour d expérience sur l implémentation de ce projet Recenser les bons acteurs pour les bonnes actions décrites dans le plan de promotion. Quand: A l issue de la conception générale et chaque moment important du projet Qui Les sponsors qui doivent porter le projet et s assurer de la réalisation de ses objectifs l équipe projet :si elle n est pas convaincue elle n arrivera pas à convaincre Les relais : le réseau du changement => l encadrement et les leaders d opinion qui sont des personnes écoutées dans l entreprise Les utilisateurs finaux dans une logique de masse, il s agit de s intéresser à la diffusion opérationnelle d un changement sur le terrain Livrables Synthèse de l atelier de sponsoring Organisation détaillée du réseau de changement Plan d actions de mobilisation (complémentaire au plan de promotion) 19

19 Cadrer le projet de changement / SI: les 3 P 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin People Fonctionnement Management Rôles / Acteurs Ergonomie Process Product Integration Déploiement Espace Temps 20 À présent que nous partageons les enjeux de la conduite du changement sur l implémentation d un SI, Regardons ensemble comment mensurer ce changement afin de dimensionner le projet de conduite du changement. 3 principales dimensions décomposables en sous dimensions Humain: Savoir être, Savoir faire, Culture d entreprise, Organisationnel Processus, Structure hiérarchique, Outils Environnements Informatiques, Données métiers, Qui interagissent entre elles Avec 2 dimensions multipliantes: le temps et l espace 20

20 Exemples d outils sur l analyse d impacts 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Cartographie des acteurs clés Impacts des changements / population X Structure / Organisation 3,0 Culture 2,0 Fonctionnement / Relation 1,0 Compétences 0,0 Management Comportement Outil Critères de performance Perception des changements Matrice des freins et des leviers Sans Op. 13% Population X Proactif 12% Détection Probabilité Impact Opposant Liste des Freins Effet sur Objectifs Criticité Décision Mesure Préventive Mesure Curative Evolution du Frein 13% Date Passif 62% La structure socio-démographique des salariés : moyenne d âge élevée ; ancienneté ;main d œuvre peu qualifiée La structure hiérarchique et son fonctionnement : nombre de niveaux important ; structures formelles plus importantes que structures informelles 0 Le style de management : plus directif / autoritaire que participatif / consensuel ; 0 21 L analyse des entretiens menés auprès des acteurs clés du projet permettra de les situer par rapport au programme de changement et de déterminer les actions les plus appropriées en fonction de cette étude. À partir des documents fournis et des entretiens réalisés auprès des représentants des populations cibles, pour chaque population impactée, le diagnostic (changements, perception de s changement) déterminera l importance des leviers à mettre en œuvre pour réussir le programme de changement. La matrice des freins montrera l évolution de chaque risque et assura un meilleur suivi au comité de pilotage changement. Change Readiness Assessment Tool Where used This tool supports the change management team in assessing how an organisation s staff feel about impending changes, during the early stages of a change programme. The framework may be used for carrying out an assessment, collating the results and providing recommendations. Why Used Carried out at the beginning of the change programme, the CRA process is a key part in: building change momentum identifying barriers to change. Where Beneficial Helps the change agent to understand how the client s staff feel about the intended changes. Helps LogicaCMG to identify any specific people-related challenges associated with the planned change. As a result, it can provide valuable input when developing a successful change strategy. Carried out successfully, the CRA will allow the staff to express their concerns, identify key issues and provide the client with a comprehensive understanding of the size and nature of the task ahead. Where can they be used in future Whilst the tool describes how to carry out a Change Readiness Assessment (CRA) at the start of a project, this process may be repeated at intervals during the transformation stage to benchmark the progress of the move to the new way of working. The surveys should be carried out as one of the first tasks in the change process. Once benchmarked, further CRA Surveys can be used to track how the organisation is progressing and fine tune the Change Programme. 21

21 27/02/2008 Le plan de conduite du changement 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Ajuster le dispositif (curseurs) pour optimiser le rendement efficacité / charges Organiser le dispositif et Piloter l ensemble des actions Option structurante 1 Option structurante 2 Option structurante 3 Mobilisation Communication Faible Fort Accueil Séminaire Utilisateurs (kit mobilisation) clés Faible Fort Lettre Projet mail Lettre Projet Flash/Vidéo Kit de Déploiement Réunion d information (Kit de Com.) Kit de reconnaissance Intranet FAQ Forum Coaching Sponsors Séminaire (Kit de Com.) Coaching Managers intermédiaires Centre d appels Formation Leaflet Formation En salle Faible Fort E-tutoriel Formation à distance Formation de formateurs Co-animation Guide animateur Coaching formateurs Support & KM Faible Fort Guide utilisateur Guide Procédures métiers Aide en ligne Arbre de résolution Intranet FAQ Forum Hotline 1 er / 2 eme niveau Support physique coaching 22 Dès que l analyse des impacts est réalisée et que la perception des changements pour chaque population recensée est claire, le plan de conduite du changement offre une vision de l ensemble des actions à mener : Objectif Input Output Acteurs impliqués Charge estimée Bon timing 22

22 Tableau de bord du changement 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Adapter l organisation Mobiliser les acteurs % Avancement Statut Axe % Avancement Statut Axe Mesure d'impacts Exploitation Support démarrage Accueil utilisateurs clés Kit mobilisation Utilisateurs VISIBILITE IMPACTS XXX ANTICIPATION MANAGEMENT CLIMAT SOCIAL UTILISATEURS Promouvoir la solution % Avancement Statut Axe Former / Préparer le support % Avancement Statut Axe Interne équipe Projet Management Transfert compétences Central / Local Appropriation utilisateur clés Prise en main utilisateurs finaux PARTAGE INFO QUALITE SUPPORTS ANTICIPATION TRANSFERT FORMATEURS PRISE EN MAIN 23 Durant le comité de pilotage du projet, le tableau de bord de la conduite du changement traite les risques inhérents aux aspects humains et permet de mesurer l avancement de chaque chantier. 23

23 ACC : Promouvoir le projet de changement 1- Etat de l'art 2- Méthodologie 3- Exemples d outils 4- Retours d expérience Fin Plan de communication : Cibler et exploiter les axes de la communication efficace Exemples de livrables Pourquoi? Sur quels thèmes? Vers qui? Comment? Publics cibles Objectifs Actions, supports et messages Canal de communication Calendrier Suivi Séminaire vision Partager une même vision des enjeux Informer sur les impacts évènementiels Journaux de projet et locaux du projet FAQ Centre d'appels Capitaliser et partager les savoirs Établir un contact humain immédiat Forum de discussion Instaurer le dialogue et connaître les préoccupations Réunions d'information Utiliser les Managers dans leur rôle de carrefour d information Enquêtes Baromètre d adhésion / satisfactions à destination d utilisateurs internes /externes Visites Etablir un contact direct entre les utilisateurs et les membres de l équipe 24 Whether you want it or not... Your project communicates (by itself) through : Opponents Project team members Rumors... Your project has already an image To say nothing is to communicate!... Not to communicate is means to accept NOT TO CONTROL What is said, What is felt What is understood,... 24

Conduite du Changement Maîtriser le changement et ses conséquences

Conduite du Changement Maîtriser le changement et ses conséquences Conduite du Changement Maîtriser le changement et ses conséquences Michel Viala MV Consulting Dave Cutler Synoptique Changement Changement de type 2 : - Structure - Organisation - Process - Culture - Accompagnement

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

FORMATIONS. THL Business Consulting. Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines. www.thl-business-consulting.

FORMATIONS. THL Business Consulting. Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines. www.thl-business-consulting. THL Business Consulting Cabinet de Conseil en Management et Stratégie des Organisations CATALOGUE 2015-2016 FORMATIONS Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines www.thl-business-consulting.com

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Enjeux L accélération des délais de clôture ou Fast Close s est tout d abord très largement répandu dans les grandes entreprises

Plus en détail

Conseil en organisation et systèmes d information

Conseil en organisation et systèmes d information Charte Cigref - Syntec informatique Conseil en organisation et systèmes d information Avant-propos Le Cigref et Syntec informatique ont signé le 24 février 2003 une charte qui engage les deux associations

Plus en détail

Conseil Formation Assistance aux Opérations

Conseil Formation Assistance aux Opérations Conseil Formation Assistance aux Opérations l Ambition pragmatique d Hommes de Métier pour le Pilotage et la Transformation des Entreprises et Collectivités VPS Finance - Tél : +33 (0)6 22 04 22 43 - E

Plus en détail

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2 Avertissement Ce document et les informations contenues sont la propriété d Accenture. Ce document en totalité ou en partie, ne peut être reproduit sous aucune forme ni par aucun moyen sans autorisation

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Conseil, stratégie, organisation,

Conseil, stratégie, organisation, Le pôle Ingénierie des flux Notre vocation : Vous faire bénéficier de notre expertise afin d améliorer la performance de vos organisations pour accroitre la satisfaction de vos clients tout en optimisant

Plus en détail

EDITORIAL. Développez Vos Compétences, Anticipez L Avenir! Fatima Zahra ABBADI Executive Manager

EDITORIAL. Développez Vos Compétences, Anticipez L Avenir! Fatima Zahra ABBADI Executive Manager EDITORIAL Dans un contexte économique et géopolitique en transition, le Maroc se voit aujourd hui de plus en plus interpellé à relever des challenges tant nationaux qu internationaux avec des exigences

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail

Novembre 2013. Regard sur service desk

Novembre 2013. Regard sur service desk Novembre 2013 Regard sur service desk édito «reprenez le contrôle grâce à votre service desk!» Les attentes autour du service desk ont bien évolué. Fort de la riche expérience acquise dans l accompagnement

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise En convention avec la chaire Ecole Polytechnique Thales «Ingénierie des systèmes complexes» Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise Etude de cas: Transformation d un Système d Information Philippe

Plus en détail

RHesilience. Découvrez comment mieux piloter le changement par la résilience

RHesilience. Découvrez comment mieux piloter le changement par la résilience RHesilience Résilience [n.f] : L entreprise résiliente est celle qui parvient à identifier et mobiliser ses ressources pour faire face à un environnement plus incertain et complexe Découvrez comment mieux

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

La conduite du changement Présentation du service

La conduite du changement Présentation du service La conduite du changement Présentation du service Expert en innovation Stratégie & Expertise numérique AGENDA 01 02 03 04 05 Notre vision de la conduite du changement Des compétences et un savoir-faire

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

Performance industrielle Manufacturing Execution System

Performance industrielle Manufacturing Execution System Performance industrielle Manufacturing Execution System Mai 2013 Capgemini, leader de l intégration MES DEPUIS PLUS DE 25 ANS, CAPGEMINI ACCOMPAGNE SES CLIENTS DANS LA MISE EN ŒUVRE DE PROJETS MES. Une

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité?

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? Atelier A7 Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? 1 Intervenants Jean-Pierre Hottin Associé, PWC jean-pierre.hottin@fr.pwc.com Annie Bressac Directeur de l audit et du contrôle

Plus en détail

SIRET : 804253391 00010 RCS LYON TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR 804253391 ORGANISME DE FORMATION AGREE 82691349869

SIRET : 804253391 00010 RCS LYON TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR 804253391 ORGANISME DE FORMATION AGREE 82691349869 ECAM Expert SASU au capital de 150 000 euros 40, montée Saint Barthélemy, FR-69321 Lyon Cedex 05 Tél. : +33 (0)4 72 77 06 44 - Fax : +33 (0)4 72 77 06 11 www.ecam.fr SIRET : 804253391 00010 RCS LYON TVA

Plus en détail

L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) -

L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) - Logica Business Consulting Benoît LEBOUCHER

Plus en détail

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Livre Blanc MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Une méthode opérationnelle proposée par un groupe de professionnels (DSI et experts des RSE) pour analyser la valeur d

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah Forum AMOA ADN Ouest Présentation du BABOK 31 Mars 2013 Nadia Nadah Ce qu est le BABOK Ce que n est pas le BABOK Définition de la BA - BABOK version 2 Le processus de Business Analysis La structure du

Plus en détail

Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international

Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international Dominique Gire Directeur Associé Novulys Didier Fleury Directeur Associé Novulys dominique.gire@novulys.fr didier.fleury@novulys.fr

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

Gouvernance des Technologies de l Information

Gouvernance des Technologies de l Information Walid BOUZOUITA Auditeur Interne secteur des télécommunications CISA, ITIL walid.bouzouita@ooredoo.tn Gouvernance des Technologies de l Information 08 Mai 2014, Maison de l Exportateur Implémenter la

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Facteurs clés de succès de vos projets intranet collaboratif, workflows métiers et GED

Facteurs clés de succès de vos projets intranet collaboratif, workflows métiers et GED Facteurs clés de succès de vos projets intranet collaboratif, workflows métiers et GED mars 12 Facteurs clé de succès des projets collaboratifs - Mars 2012 Circum 2012 1 Le thème de notre invitation Vous

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

Cohésion et coaching d équipe

Cohésion et coaching d équipe Cohésion et coaching d équipe Institut du Selfcoaching Tél. : 09 75 61 33 17 Mob. 06 10 18 63 93 info@selfcoaching.fr www.selfcoaching.fr 1 Notre Vision du Coaching LE COACHING est un accompagnement sur

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

C.E.S.I.T Comités des EXPLOITANTS DE SALLES INFORMATIQUES et TELECOM I T I L PRESENTATION DU REFERENTIEL

C.E.S.I.T Comités des EXPLOITANTS DE SALLES INFORMATIQUES et TELECOM I T I L PRESENTATION DU REFERENTIEL I T I L PRESENTATION DU REFERENTIEL loitation 1 1 Introduction 1.1. Description du document Ce document présente les grandes lignes du référentiel ITIL exploitants de salles informatiques dans le cadre

Plus en détail

Sommaire. 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

Sommaire. 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Audit qualité Programme de formation Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme

Plus en détail

Développer une culture d efficience

Développer une culture d efficience point de vue services financiers Développer une culture d efficience dans les Back Offices Hughes ROY Partner au sein de l'équipe Services Financiers de Sopra Consulting, Hughes Roy est porteur de l offre

Plus en détail

ITIL V3. Transition des services : Principes et politiques

ITIL V3. Transition des services : Principes et politiques ITIL V3 Transition des services : Principes et politiques Création : janvier 2008 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Réussir le choix de son SIRH

Réussir le choix de son SIRH Réussir le choix de son SIRH Pascale Perez - 17/09/2013 1 L évolution du SI RH 1960 à 1970 : le progiciel de paie. Le système d information RH apparaît dans les années soixante avec la construction des

Plus en détail

Conseil & Audit Les leviers de la croissance

Conseil & Audit Les leviers de la croissance Conseil & Audit Les leviers de la croissance Les cabinets de conseil et d audit vivent une évolution de fond qui remet en cause certains fondamentaux de leur culture : Concurrence accrue, moindre différenciation,

Plus en détail

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL SOMMAIRE Édito... page 3 Axiwell Financial Services... Exemples de missions réalisées... Nos offres spécifiques... Risques / Conformité / Réglementaire...

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE 1 2 3 4 Développer sa posture managériale : s affirmer dans tous les rôles de manager Définition du rôle et fonction du manager : donner du sens, épauler, accompagner, écouter... Encadrer plus efficacement

Plus en détail

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Intervenants 2 octobre 2014 Marianne Delétang Consultante Sénior Atos Grégory Sabathé Responsable Marketing NQI La solution web collaborative

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

La formation continue Supply Chain & Achats Centrale Paris Executive Education. Ecole Centrale Paris Executive Education

La formation continue Supply Chain & Achats Centrale Paris Executive Education. Ecole Centrale Paris Executive Education La formation continue Supply Chain & Achats Centrale Paris Executive Education qui est recruté? qui est formé? Les offres d emplois (200 par mois) représentent la partie visible du marché: tous les autres

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT > TRAVAUX DATE DE MODIFICATION : 27/04/2015 FAMILLE : Mise en œuvre / Réalisation APPELLATIONS

Plus en détail

A-t-on le temps de faire les choses?

A-t-on le temps de faire les choses? A-t-on le temps de faire les choses? A-t-on le temps de faire les choses? Un parcours de 25 ans dans le domaine des Systèmes d'information de 6 grandes entreprises Consultante depuis 19 ans Mission / contrats

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

Réussir un grand projet de transformation : 20 bonnes pratiques pour changer l entreprise

Réussir un grand projet de transformation : 20 bonnes pratiques pour changer l entreprise David Autissier et Thierry Meslin Réussir un grand projet de transformation : 20 bonnes pratiques pour changer l entreprise Le projet OEEI du parc nucléaire d EDF Préface de Dominique Minière et de Philippe

Plus en détail

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs LIVRE BLANC 25/03/2014 Dématérialisation des factures fournisseurs Ce livre blanc a été réalisé par la société KALPA Conseils, société créée en février 2003 par des managers issus de grandes entreprises

Plus en détail

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Atelier de travail sur les Systèmes d Information de Gestion

Plus en détail

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION Siège social : 23, rue du Départ / 75014 PARIS Tél. : +33 (0) 1 40 64 70 25 Fax : +33 (0) 1 40 64 74 63 contact@exid.fr

Plus en détail

&203$6'\QDPLTXH 0DQXHOG $GRSWLRQ. GUIDE POUR L ADOPTION DU COMPAS Qualité ET DU COMPAS Dynamique

&203$6'\QDPLTXH 0DQXHOG $GRSWLRQ. GUIDE POUR L ADOPTION DU COMPAS Qualité ET DU COMPAS Dynamique GUIDE POUR L ADOPTION DU COMPAS Qualité ET DU COMPAS Dynamique Page 1/ 17 Page 2/ 17 6RPPDLUH,1752'8&7,21 A QUI S ADRESSE CE MANUEL?... 6 QUEL EST L OBJECTIF DE CE MANUEL?... 6 /(6)$&7(856'(5(866,7(3285/

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

www.opex-management.com

www.opex-management.com Paris Luxembourg Bruxelles Casablanca PROGRAMME des formations certifiantes Lean Management et Lean Six Sigma De nouvelles compétences pour les collaborateurs De nouveaux leviers de compétitivité pour

Plus en détail

ITIL : Premiers Contacts

ITIL : Premiers Contacts IT Infrastructure Library ITIL : Premiers Contacts ou Comment Optimiser la Fourniture des Services Informatiques Vincent DOUHAIRIE Directeur Associé vincent.douhairie douhairie@synopse. @synopse.fr ITIL

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Agadir-Maroc 15 décembre 2007 Thierry LONGEAU www.alcantis.fr Thierry LONGEAU Dirigeant du cabinet Alcantis Experts en systèmes d informations et de gestion

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

ACADEMIE DU MANAGEMENT

ACADEMIE DU MANAGEMENT ACADEMIE DU MANAGEMENT ser_acad_a001_f.pdf Au-delà d une démarche habituellement à la croisée des chemins Un cycle interactif qui repositionne les participants par rapport aux valeurs essentielles et authentiquement

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

Paroles d expert. ITIL V3, accélérateur de la stratégie de services

Paroles d expert. ITIL V3, accélérateur de la stratégie de services 33 3 3 3 ITIL V3, accélérateur de la stratégie de Dans le référentiel ITIL V2, les ouvrages Business Perspective, Plan to Implement, et ceux traitant des processus eux-mêmes, ont, à divers degrés, abordé

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

intégration tri ogique Démarches Processus au service des enjeux de la Santé

intégration tri ogique Démarches Processus au service des enjeux de la Santé Démarches Processus au service des enjeux de la Santé Sommaire 1. Présentation d IDS Scheer et de ses Partenaires «Santé» 2. Modélisation par les métiers des processus et données clés dans le secteur «Santé»

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

1 De la logique de l entreprise au projet managérial

1 De la logique de l entreprise au projet managérial De la logique de l entreprise au projet managérial Caisse à outils du manager en quête de performances managériales!. Rappel de ce qu est la logique de l entreprise Une entreprise se définit comme la somme

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations Accompagnement RH des projets de transformation des organisations La conduite d un projet de réorganisation : Un exercice complexe ET délicat! Confrontée à une dégradation continue de sa compétitivité,

Plus en détail

L OUTIL COLLABORATIF AU SERVICE DE

L OUTIL COLLABORATIF AU SERVICE DE L OUTIL COLLABORATIF AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ENTREPRISES De l idée simple de mettre en relation les différents acteurs du progrès est née une plateforme de travail collaboratif proche du métier

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Iut de Tours Département Information-Communication Option Gestion de l Information et du Document dans les Organisations Page 1 sur

Plus en détail

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER Pour les banques, le papier devrait servir à imprimer des billets ; pas à en garder la trace dans

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

PEPI GPI (Gestion de Projet Informatique) - Note de Cadrage décembre 2010 -

PEPI GPI (Gestion de Projet Informatique) - Note de Cadrage décembre 2010 - I N S T I T U T N A T IO N A L D E L A R E C H E R C H E A G R O N O M I Q U E Pepi Gestion de Projets Informatiques PEPI GPI (Gestion de Projet Informatique) - Note de Cadrage décembre 2010-1 Préambule...

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Gestion de Projet 11 - PMI. Contact: Yossi Gal, yossi.gal@galyotis.fr, Téléphone: 06 8288-9494. Gestion de Projet Cours PMI

Gestion de Projet 11 - PMI. Contact: Yossi Gal, yossi.gal@galyotis.fr, Téléphone: 06 8288-9494. Gestion de Projet Cours PMI 11 - PMI Gestion de Projet Contact: Yossi Gal, yossi.gal@galyotis.fr, Téléphone: 06 8288-9494 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 1 - How the customer explained it 2 - How the project leader understood it 3 - How the

Plus en détail

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle 2 isrs 7 : pour la santé de votre entreprise Pour répondre à l accroissement des multiples exigences de vos Parties Intéressées,

Plus en détail

1. Étude réalisée par l AFOPE en 2005. 2. Hellriegel D., Slocum J. W., Woodman R. W., Management des organisations, Bruxelles, De Boeck, 1992.

1. Étude réalisée par l AFOPE en 2005. 2. Hellriegel D., Slocum J. W., Woodman R. W., Management des organisations, Bruxelles, De Boeck, 1992. Introduction 1 I n t r o d u c t i o n Créer des usines, des entreprises, des organisations, des méthodes, des produits, des services nouveaux suppose d avoir des équipes motivées, obéissant à un calendrier

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1 Apsydia Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage Centres de Service Présentation de la démarche Apsydia Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011 Module

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

Accompagner les organisations dans la mise en place de modes collaboratifs pérennes, basés sur l engagement et la confiance. 2 POLES D EXPERTISE

Accompagner les organisations dans la mise en place de modes collaboratifs pérennes, basés sur l engagement et la confiance. 2 POLES D EXPERTISE O Reilly Consultants est un cabinet de conseil en gestion des ressources humaines, formation et coaching qui vise à réconcilier l épanouissement individuel : Accompagner les individus dans la réappropriation

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise - la transformation en marche - 1 Les enjeux de la rationalisation Qu est ce que c est? Pour qui? Etymologie : du latin ratio, calcul,

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail