Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)"

Transcription

1 Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances et les compétences nécessaires à un secouriste. Préciser les principes de base du secourisme. Identifier les différents types de dispositifs prévisionnels de secours. Contrôler l équipement nécessaire à la mission de secours. Adopter une attitude adaptée et gérer ses propres réactions Émotionnelles. LA CHAINE DES SECOURS : 0 h 30 Identifier les différentes étapes de la prise en charge d une victime. Connaître les différents acteurs de la chaîne de secours en France et leur rôle dans l organisation des secours. LA CHAINE DES SECOURS : 0 h 30 Se doter d un équipement de protection individuelle adapté à la mission confiée. Prendre les mesures de protection nécessaires pour éviter la transmission des infections. Intervenir tout en assurant sa sécurité, celle de la victime et des témoins éventuels. Dégager en urgence une victime de la zone de danger en toute sécurité. Assurer la protection de la victime et celle de son entourage en cas d alerte à la population. - Le lavage des mains à l eau et au savon ; - La friction des mains avec une solution hydro-alcoolique ; - Le retrait des gants à usage unique ; - Les dégagements d urgence d une victime. L ALERTE : 0 h 30 Connaître le rôle des centres de réception et de traitement de l alerte. Contribuer par son action, à mettre en oeuvre les différents maillons Nécessaires de la chaîne de secours (alerte, diffusion de l information ). L OBSTRUCTION BRUTALE DES VOIES AERIENNES : 2 h 15 Définir et préciser le rôle des voies aériennes et de la fonction respiratoire. Indiquer les causes d une obstruction des voies aériennes. Intervenir tout en assurant sa sécurité, celle de la victime et des témoins éventuels. Indiquer les signes de reconnaissance d une obstruction brutale des voies aériennes. Préciser quelles sont les conséquences d une obstruction des voies aériennes. Indiquer et justifier le résultat attendu de l action de secours chez une victime qui présente une obstruction des voies aériennes. Mettre en oeuvre les gestes de secours nécessaires devant une victime qui présente une obstruction brutale des voies aériennes. - Claques dans le dos ; - Compressions abdominales et thoraciques ; - Utilisation d une bouteille d oxygène ;

2 - Inhalation d oxygène. LES HEMORRAGIES EXTERNES : 2 h 30 Définir et préciser le rôle et l importance de l appareil circulatoire et du sang. Identifier et/ou rechercher un saignement abondant. Préciser quelles sont les conséquences sur l organisme d un saignement abondant. Indiquer et justifier le résultat attendu de l action des secours chez une victime qui présente un saignement abondant. Mettre en oeuvre les gestes de secours nécessaires devant une victime qui présente un saignement abondant pour éviter une aggravation. - Compression directe ; - Compression à distance : le garrot. - Le retrait du casque de protection L INCONSCIENCE : 3 h 30 Définir et préciser le rôle et l importance du système nerveux. Indiquer les signes qui permettent de reconnaître une inconscience. Préciser quelles sont les conséquences de l inconscience sur la respiration. Indiquer et justifier le résultat attendu de l action de secours chez une victime inconsciente qui respire. Mettre en oeuvre les gestes de secours nécessaires devant une victime inconsciente qui respire. - La libération des voies aériennes ; - La position latérale de sécurité ; - L aspiration ; - Le maintien de la tête à deux mains ; - La pose du collier cervical ; - Le retournement d une victime ; L ARRET CARDIO-RESPIRATOIRE : 3 h 40 Indiquer les signes qui permettent de reconnaître un arrêt cardiaque. Préciser quelles sont les causes d un arrêt cardiaque. Préciser quelles sont les conséquences d un arrêt cardiaque. Indiquer et justifier le résultat attendu de l action de secours chez une victime inconsciente qui présente un arrêt cardiaque. Mettre en oeuvre les gestes de secours nécessaires à une victime inconsciente qui présente un arrêt cardiaque, à un ou à deux secouristes, avec ou sans matériel. - Ventilation artificielle par une méthode orale (bouche-à-bouche, bouche à- nez, bouche-àbouche et nez, bouche-à-cou) ; - Ventilation artificielle à l aide d un masque de poche ; - Ventilation artificielle en utilisant un insufflateur manuel ; - Compressions thoraciques à mains nues chez l adulte, l enfant et le nourrisson (associées à une ventilation artificielle) ; - Utilisation d une canule oro-pharyngée

3 LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE : 4 h 20 Décrire et expliquer les différents maillons de la chaîne de survie. Utiliser un défibrillateur automatisé externe au cours de la RCP de l adulte ou de l enfant. Utiliser un défibrillateur automatisé externe dans des conditions particulières. Réagir correctement face à une anomalie de fonctionnement du défibrillateur. - Mise en oeuvre d un défibrillateur automatisé externe ; - Administration d oxygène au cours d une ventilation artificielle avec un insufflateur manuel. LES DETRESSES VITALES : 1 h 45 Indiquer le rôle des fonctions vitales. Définir la détresse vitale. Préciser les principales causes d une détresse vitale. Indiquer les conséquences d une détresse vitale. Rechercher une détresse vitale. Préciser les principes de l action de secours. Réaliser les gestes de secours nécessaires devant une victime qui présente une détresse vitale. LES MALAISES ET LA MALADIE : 1 h 30 Identifier les principales parties du corps humain. Définir le malaise et la maladie. Indiquer les principales circonstances de découverte d un malaise ou d une maladie. Examiner et interroger une personne qui présente un malaise ou l aggravation d une maladie. Evaluer la gravité d un malaise ou d une maladie. Indiquer le principe de l action de secours. Réaliser les gestes de secours nécessaires à une personne consciente victime d un malaise ou de l aggravation d une maladie. LES ACCIDENTS DE LA PEAU : 2 h 25 Indiquer les principales fonctions de la peau. Reconnaître une plaie et adapter la conduite à tenir en fonction de sa gravité. Refroidir une brûlure et adapter la conduite à tenir en fonction de sa gravité. - Le pansement. - LES TRAUMATISMES DES OS ET DES ARTICULATIONS : 2 h 40 Décrire l appareil locomoteur et indiquer sa fonction. Analyser les causes et les mécanismes d une lésion des os et des articulations. Indiquer les principaux types de traumatismes des os et des articulations. Evaluer la gravité d une lésion des os et des articulations. Indiquer le principe de l action de secours. Réaliser les gestes de secours nécessaires devant une personne victime D un traumatisme. - Immobilisations provisoires des membres ; - Application de froid.

4 LA NOYADE : 0 h 30 Définir la noyade et ses principales causes. Préciser les conséquences de la noyade. Préciser les signes que peut présenter une personne victime d une noyade. Indiquer le principe de l action de secours. Mettre en oeuvre les gestes de secours nécessaires à une victime de noyade. LA SURVEILLANCE ET L AIDE AU DEPLACEMENT : 0 h 25 Assurer la surveillance d une victime dans l attente d un renfort. - Techniques d aide à la marche ; - Techniques de déplacement de victimes non valides. Contenu de la formation du PSE2 (Horaires à titre indicatif) L EQUIPIER SECOURISTE : 1 h 00 Indiquer le rôle et les responsabilités d un équipier secouriste. Indiquer les connaissances et les compétences nécessaires à un équipier secouriste. Contrôler l équipement et le matériel nécessaire à une mission de secours. HYGIENE ET ASEPSIE : 2 h 20 Indiquer les principes de transmission des maladies infectieuses. Prendre des précautions pour limiter la transmission des infections. Identifier un accident d exposition à un risque viral et appliquer la procédure de soins Immédiats. Identifier les différents types de déchets produits en intervention et les matériels Nécessaires à leur élimination. Indiquer les règles générales d utilisation des détergents et des désinfectants. - Eliminer les déchets produits en intervention en toute sécurité ; - Nettoyer et désinfecter un véhicule de premiers secours ou un local ; - Nettoyer et désinfecter le matériel de secours réutilisable. LES BILANS : 3 h 30 Réaliser et justifier un bilan circonstanciel. Réaliser et justifier un bilan d urgence vitale. Réaliser et justifier un bilan complémentaire. Réaliser et justifier la surveillance. Notifier et transmettre les informations. - Mesure de la pression artérielle à l aide d un tensiomètre ; - Mesure de la saturation capillaire en oxygène à l aide d un oxymètre - Mesure de la température à l aide d un thermomètre (optionnel). LES ATTEINTES LIEES AUX CIRCONSTANCES : 3 h 00 Prendre en charge une personne victime d une morsure ou d une piqûre. Prendre en charge une personne victime d un accident électrique. Prendre en charge une personne victime d une intoxication.

5 Prendre en charge une personne victime d un effet de souffle. Prendre en charge une personne victime d une compression prolongée des muscles. Prendre en charge une personne victime d une exposition prolongée à la chaleur. Prendre en charge une personne victime d un accident dû au froid. Prendre en charge une personne victime de pendaison ou de strangulation.

6 LES AFFECTIONS SPECIFIQUES : 2 h 15 Prendre en charge un malade qui présente des crises convulsives généralisées. Prendre en charge un diabétique qui présente un malaise. Prendre en charge une personne qui présente une crise d asthme. Prendre en charge une personne, victime d une réaction allergique. Prendre en charge une femme enceinte (accouchement ou fausse couche). Réaliser la technique suivante : - Aider à la prise d un médicament. - LES SOUFFRANCES PSYCHIQUES ET LES COMPORTEMENTS INHABITUELS : 2 h 00 Définir la souffrance psychique. Définir un comportement inhabituel et ses principales causes. Identifier les différents types de comportements inhabituels. Préciser les principes de l action de secours devant une personne ou une victime qui présente une souffrance psychique. Préciser les conduites à tenir devant une personne ou une victime présentant un comportement inhabituel. Préciser la conduite particulière à tenir devant les situations suivantes : - Un attroupement de personne, une foule ; - Un comportement violent ; - Un refus de soins et/ou de transport ; - Une tentative de suicide ; - Une agression sexuelle ; - La mort ; - Un évènement «traumatisant LES PANSEMENTS ET LES BANDAGES : 1 h 25 Indiquer les règles générales de mise en place d un pansement. - Mettre en place un pansement prêt à l emploi ; - Maintenir un pansement à l aide d un bande ; - Maintenir un pansement à l aide d un filet tubulaire - Utiliser un lot «membre arraché ou sectionné». LES IMMOBILISATIONS : 5 h 00 Indiquer les principes généraux d une immobilisation. Préciser l équipement nécessaire à une immobilisation. - Immobilisation du rachis cervical ; - Immobilisation de la colonne vertébrale ; - Immobilisation d un membre.

7 LES RELEVAGES : 6 h 10 Indiquer les principes généraux de relevage et de manutention. Identifier les différents matériels de portage et de levage d une victime. - Préparer un brancard ; - Relevage d une victime à 3 équipiers «porteurs» ; - Relevage d une victime à l aide d un brancard cuillère ; - Relevage d une victime à 4 équipiers «porteurs» ; - Relevage d une victime en position particulière (PLS, demi assise, cuisses fléchies et assise) ; - Relevage d une victime à l aide d un portoir de toile ; - Arrimage d une victime sur le brancard. LES BRANCARDAGES ET LE TRANSPORT : 3 h 20 Indiquer les positions d une victime sur un brancard. Appliquer les règles de base d un brancardage. Installer dans un véhicule de premiers secours une victime et assurer sa surveillance pendant le transport. - Réaliser le brancardage d une victime à trois ou quatre équipiers secouristes ; - Franchir un obstacle à trois équipiers secouristes ; - Franchir un obstacle à quatre équipiers secouristes ; - Réaliser un brancardage dans un passage étroit ; - Monter ou descendre une pente ou un escalier lors d un brancardage ; - Transporter une victime sur une chaise de transport ; - Charger une victime dans un moyen de transport LES SITUATIONS AVEC DE MULTIPLES VICTIMES : 3 h 00 Définir une situation à multiples victimes (SMV). Indiquer les causes de la SMV. Indiquer les principales conséquences d un accident avec de multiples victimes. Décrire le rôle de la première équipe de secours présente sur les lieux d une SMV. S intégrer dans un plan de secours particulier. Décrire le rôle de la première équipe de secours présente sur les lieux d un sinistre avec libération de substances toxiques. SYNTHESE : 2 h 00

DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES. DUBOIS Jean-François septembre 2007

DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES. DUBOIS Jean-François septembre 2007 DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES P.S.C. 1 A.P.S 1 PSC 1 Cette formation financée par le Conseil Général de Saône et Loire, est destinée aux élèves de 4 ème. Une convention signée entre les 5

Plus en détail

P.A.E.1. Formation Pédagogie Appliquée e aux Emplois/activités s de classe1. (La formation des secouristes et équipiers secouristes) PSE 1 PSE 2

P.A.E.1. Formation Pédagogie Appliquée e aux Emplois/activités s de classe1. (La formation des secouristes et équipiers secouristes) PSE 1 PSE 2 Formation Pédagogie Appliquée e aux Emplois/activités s de classe1 P.A.E.1 (La formation des secouristes et équipiers secouristes) PSE 1 PSE 2 MAJ 06/06/06cisat /formation des formateurs / N 1 MODALITES

Plus en détail

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE MEMENTO DU SAUVETEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE 1-Alerte des populations. 3 2-Protection.... 4 3-Alerter les secours.... 5 4-Obstruction des voies aériennes..

Plus en détail

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS Mettre en œuvre une réanimation cardio-pulmonaire (R.C.P.) et réaliser une défibrillation pour une victime qui ne respire pas. OBSERVER / PROTEGER / SAIGNEMENT?

Plus en détail

AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Les textes et pictogrammes sont extraits de l aide mémoire SST de l INRS AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Cet aide-mémoire est téléchargeable sur notre site internet http://www.formenpreve-formations.fr/

Plus en détail

STAGES A INSCRIPTION OUVERTE

STAGES A INSCRIPTION OUVERTE STAGES A INSCRIPTION OUVERTE Pour toujours mieux répondre aux besoins en formation des Etablissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux et dans le cadre du développement des compétences professionnelles

Plus en détail

Catalogue Des formations

Catalogue Des formations 2015 Catalogue Des formations - Formations Initiales - Formations Continues Formations initiales Secourisme DAE : Défibrillateur Automatisé Externe IPS : Initiation aux Premiers Secours SEN : Secours à

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

Catalogue Des formations

Catalogue Des formations 2012 2013 Catalogue Des formations Formation aux premiers secours : DAE, IPS, PSC1, SST etc. Secours en équipe PSE1 PSE2, Monitorat, Passerelle SST Recyclages et formation continues, sessions de maintien

Plus en détail

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION 1 Finalités de la formation Le référentiel de formation a pour objet de décrire le parcours du sapeur-pompier, lequel construit progressivement les éléments de sa compétence

Plus en détail

RIFA-Plongée Capacité N 6

RIFA-Plongée Capacité N 6 RIFA-Plongée Capacité N 6 Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime Réactions et Intervention Face à l Accident de Plongée Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime

Plus en détail

Direction Générale de la Santé DOCUMENT FORMATEUR. Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1)

Direction Générale de la Santé DOCUMENT FORMATEUR. Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1) DOCUMENT FORMATEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1) Pédagogie Appliquée aux Emplois de Formateur en Prévention et Secours Civiques (PAE PSC) Référentiel interne de formation et de certification

Plus en détail

cardio-pulmonaire (RCP) est réalisée dans les plus brefs délais. La RCP permettra : De suppléer la respiration défaillante par une ventilation

cardio-pulmonaire (RCP) est réalisée dans les plus brefs délais. La RCP permettra : De suppléer la respiration défaillante par une ventilation L ARRÊT CARDIAQUE 2. LES SIGNES D UN ARRÊT CARDIAQUE La survenue d un arrêt cardiaque (AC) se traduit par : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée au tout début de convulsions ; L

Plus en détail

PSC1. Nom : Année : Prénom : 8 thèmes :

PSC1. Nom : Année : Prénom : 8 thèmes : PSC1 Nom : Année : Prénom : Classe : 8 thèmes : 1 Protection des populations 2 Message d'alerte 3 Obstruction des Voies aériennes 4 Hémorragies externes 5 Atteinte de la peau et des muqueuses 6 Traumatisme

Plus en détail

Toute personne motivée par l évolution de l entreprise

Toute personne motivée par l évolution de l entreprise Toute personne motivée par l évolution de l entreprise La formation s adresse à un groupe de 4 à 10 personnes (Si le groupe compte plus de 10 personnes, la durée de la formation est majorée d une heure

Plus en détail

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS Préambule: rôle du secouriste niveau 2 Les détresses respiratoires 1-1- Rôle de la ventilation 1-2- Anatomie 1-3- Principales causes des détresses respiratoires

Plus en détail

FORMATION INITIALE SST CONTENU DE LA FORMATION

FORMATION INITIALE SST CONTENU DE LA FORMATION FORMATION INITIALE SST CONTENU DE LA FORMATION Conforme au programme élaboré par l INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) Selon la Circulaire CNAMTS/DRP n -Cir-32/2010 du 3 décembre 2010

Plus en détail

UNITE DE VALEUR DE FORMATION SECOURS A PERSONNE SAP 1 EMPLOI EQUIPIER

UNITE DE VALEUR DE FORMATION SECOURS A PERSONNE SAP 1 EMPLOI EQUIPIER SCHEMA NATIONAL DES FORMATIONS DES SAPEURS-POMPIERS UNITE DE VALEUR DE FORMATION SECOURS A PERSONNE SAP 1 EMPLOI EQUIPIER ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU 75800 PARIS CEDEX 08 STANDARD 01 49 27 49 27-01

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

AFGSU 1. I PROTECTION et ALERTE. Autres numéros d urgence : II REGLES D HYGIENE

AFGSU 1. I PROTECTION et ALERTE. Autres numéros d urgence : II REGLES D HYGIENE AFGSU 1 I PROTECTION et ALERTE Protection : pour la victime, le sauveteur et toute autre personne menacée par le danger. Il faut éviter d aggraver l état du patient, de provoquer un sur accident et/ou

Plus en détail

Formation SST (Initiale):

Formation SST (Initiale): Formation SST (Initiale): Sauveteurs Secouristes du Travail Selon la Circulaire CNAMTS/DRP n -Cir-32/2010 du 3 décembre 2010 abrogeant la circulaire n -Cir. 53/2007. Public Concerné Toute personne motivée

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL OBJECTIFS PEDAGOGIQUES PROFIL PARTICIPANTS Tout public. 1. Permettre à un membre du personnel ou à plusieurs d acquérir les compétences nécessaires afin de pouvoir

Plus en détail

FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail MOINS DE TROIS MIN 2 DU TRAVAIL SAUVETEUR SECOURISTE UTES POUR AGIR 3 Protéger C est reconnaître, sans s exposer

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL

PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL La formation s adresse à un groupe de 4 à 10 personnes et sa durée est de 12 heures auxquelles il faut ajouter, si nécessaire, le temps pour

Plus en détail

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient RÉFÉRENTIEL COMPÉTENCES AMBULANCIERS COMPÉTENCES SAVOIR-FAIRE 1. Assurer les gestes d urgences adaptés à l état du patient Protéger le patient face à son environnement, Installer en position de sécurité

Plus en détail

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant.

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant. Fiche 12 Hémorragies Arrêter un saignement abondant. Premiers soins A. Saignement par une plaie Attention : une hémorragie peut être masquée par les vêtements. Compression manuelle 1. Allonger le patient.

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

Nouveau programme (selon circ. 53/2007 de la CNAMTS du 3 décembre 2007) Public Concerné. Toute personne motivée par l évolution de son entreprise.

Nouveau programme (selon circ. 53/2007 de la CNAMTS du 3 décembre 2007) Public Concerné. Toute personne motivée par l évolution de son entreprise. Formation Initiale: Sauveteurs Secouristes du Travail Nouveau programme (selon circ. 53/2007 de la CNAMTS du 3 décembre 2007) Public Concerné Toute personne motivée par l évolution de son entreprise. La

Plus en détail

Attestation de Formation aux Gestes & Soins d Urgence. Niveau II

Attestation de Formation aux Gestes & Soins d Urgence. Niveau II POLE DE MEDECINE D'URGENCE ET MEDECINE PREVENTIVE Centre d'enseignement des Soins d'urgences CESU du Cantal : 04.71.46.82 41- : 04.71.46.82 47 : Sau@ch-aurillac.fr Dr Laurent CAUMON Directeur Médical Fabrice

Plus en détail

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Chacun peut être confronté à une personne en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Cela peut survenir lors de la pratique d un sport mais également sur la voie publique ou

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations 2015 Catalogue des formations Formations aux premiers secours : DAE, IPS, PSC1, SST, etc. Secours en équipe PSE1 PSE2, Monitorat, Passerelle SST Formations incendie évacuation des locaux Formations sur

Plus en détail

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1

La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1 La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1 SOMMAIRE Introduction... 1 SST... 1 PSC1... 4 Matériel minimal nécessaire pour le PSC1 et le SST... 8 INTRODUCTION Plusieurs textes modifient les aspects

Plus en détail

PRESENTATION DE L ADPC

PRESENTATION DE L ADPC PRESENTATION DE L ADPC 90 Association Départementale de Protection Civile du Territoire de Belfort Des bénévoles professionnels au service de la population Jean-Pierre KUNTZ Fiche signalétique : NOM :

Plus en détail

Sauveteur Secouriste du Travail (SST)

Sauveteur Secouriste du Travail (SST) Sauveteur Secouriste du Travail (SST) OBJECTIFS Intervenir efficacement face à une situation d accident Intervenir dans le respect des procédures fixées par l entreprise en matière de prévention. CONTENU

Plus en détail

Recommanda)ons PREMIERS SECOURS. relatives aux. Version : septembre 2014. Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises

Recommanda)ons PREMIERS SECOURS. relatives aux. Version : septembre 2014. Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises Recommanda)ons relatives aux PREMIERS SECOURS Version : septembre 2014 Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises Référence : OG 01 P 01 Version : 1.1.1 Mise à jour : septembre-

Plus en détail

FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31

FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31 FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31 POUR L ANNEE 2009 INSTRUCTEURS BRI BOULAROUAH SEBASTIEN 1ere Classe LEBRUN CHRISTOPHE RESPONSABLE FORMATION LTN RENARD OLIVIER OBJECTIF GENERAL DU SECOURISME

Plus en détail

REFERENTIEL INTERNE DE FORMATION ET DE CERTIFICATION PSC 1. Table des matières. Préambule... 3. Avant propos... 5. Définitions et termes...

REFERENTIEL INTERNE DE FORMATION ET DE CERTIFICATION PSC 1. Table des matières. Préambule... 3. Avant propos... 5. Définitions et termes... Table des matières Préambule... 3 Avant propos... 5 Définitions et termes... 7 Cahier des charges... 10 Techniques pédagogiques... 13 Découpage de la formation... 21 Le déroulement pédagogique... 24 Cas

Plus en détail

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE DU TRAVAIL SAUVETEUR SECOURISTE INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. 01 40 44 30 00 Fax 01 40 44 30 99. http://www.inrs.fr. e-mail : info@inrs.fr

Plus en détail

ECOLE ROCKEFELLER Formation aux Gestes et Soins d Urgence Référentiel Apprenants

ECOLE ROCKEFELLER Formation aux Gestes et Soins d Urgence Référentiel Apprenants ECOLE ROCKEFELLER 1 Formation aux Gestes et Soins d Urgence Référentiel Apprenants 2 TABLE DES MATIERES Page - Arrêté du 3 mars 2006 relatif à l attestation de formation aux gestes et soins d urgence 3

Plus en détail

PREMIERS SOINS AÎKIBUDO KATORI SHINTO RYU

PREMIERS SOINS AÎKIBUDO KATORI SHINTO RYU PREMIERS SOINS AÎKIBUDO KATORI SHINTO RYU Voici un guide des premiers soins, au service des pratiquants d aïkibudo Les contacts page 2 Partie 1 : DETRESSES VITALES A. Perte de connaissance page 3 B. Arrêt

Plus en détail

CESU04 AFGSU Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence http://cesu04.asso-web.com

CESU04 AFGSU Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence http://cesu04.asso-web.com CESU04 AFGSU Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence http://cesu04.asso-web.com Dr Yann Coulon - SAMU 04 1 MODULE A URGENCES VITALES Enseignement le plus pratique possible (7h) - Préambule,

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Décret n 2012-565 du 24 avril 2012 relatif à la Commission nationale des

Plus en détail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail PREV 1: Prévention des risques liés à l activité physique Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail Durée: 2 jours aucun Public concerné : Personnel occupant un poste

Plus en détail

A.F.G.S.U. 1. Les Formations diplômantes. Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence FORMATION VALIDANTE POUR LE DPC.

A.F.G.S.U. 1. Les Formations diplômantes. Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence FORMATION VALIDANTE POUR LE DPC. A.F.G.S.U. 1 Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence Niveau 1 Arrêté du 3 mars 2006 Validité 4 ans Acquérir les connaissances nécessaires à l identification d une urgence à caractère médical

Plus en détail

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité LES 1 reconnaître les dangers et agir en toute sécurité L accident peut lui-même être générateur de danger. 1 Effectuer une approche prudente de la zone de l accident. 2 En restant à distance de la victime,

Plus en détail

«PREMIERS RÉPONDANTS» GUIDE DE L ÉTUDIANT

«PREMIERS RÉPONDANTS» GUIDE DE L ÉTUDIANT «PREMIERS RÉPONDANTS» GUIDE DE L ÉTUDIANT Direction des services préhospitaliers d urgence Ministère de la Santé et des Services sociaux Janvier 2007 AVIS : Cette publication a été produite pour être utilisée

Plus en détail

Aide-Mémoire. Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1

Aide-Mémoire. Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1 Aide-Mémoire Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1 Alerte et Protection des Populations L alerte aux populations est une mesure exceptionnelle qui consiste à diffuser un signal destiné à avertir

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 PARTIE 4 LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable : En présence d une personne qui présente un saignement abondant, de réaliser une compression directe de

Plus en détail

Rencontre du Réseau Régional des Formateurs. en Sauvetage Secourisme du Travail

Rencontre du Réseau Régional des Formateurs. en Sauvetage Secourisme du Travail Rencontre du Réseau Régional des Formateurs en Sauvetage Secourisme du Travail Aurélie Jaulin Bernard Demarcq Département Appui à la Prévention Pôle Formation Page 1 L ordre du jour - Les modifications

Plus en détail

LES GESTES. de premiers SECOURS. Maurice DUMEIGE

LES GESTES. de premiers SECOURS. Maurice DUMEIGE LES GESTES de premiers SECOURS Maurice DUMEIGE LES GESTES de premiers SECOURS Aide mémoire du secouriste Fiches Techniques Mis à jour en juin 2005 selon le programme SST et AFPS Espace Clichy - 38 Rue

Plus en détail

APPRENDRE À PORTER SECOURS (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires

APPRENDRE À PORTER SECOURS (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires LIVRET ELEVE - CYCLE 3 Les gestes de premiers secours appris Une fois que j ai protégé pour agir

Plus en détail

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités Annexe IV à l arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d organisation de la validation des acquis de l expérience pour l obtention du diplôme professionnel d aide-soignant Diplôme professionnel

Plus en détail

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile 1 ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque peut être d origine cardiaque ou secondaire

Plus en détail

Sauveteur Secouriste du Travail

Sauveteur Secouriste du Travail PROGRAMME DE FORMATION SÉCURITÉ & SANTÉ AU TRAVAIL Sauveteur Secouriste du Travail Formation Sauveteur Secouriste du Travail RECYCLAGE FORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Formation SST Initiale Formation Incendie

Plus en détail

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Gestes de secours Chapitre 5 Appel au secours Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Ce qu il ne faut pas faire Utiliser les signes conventionnels Choisir un endroit dégagé pour être repéré.

Plus en détail

Programmes, documents d évaluation et liste des documents de référence

Programmes, documents d évaluation et liste des documents de référence Sauvetage secourisme du travail Annexe N 2 Programmes, documents d évaluation et liste des documents de référence Annexes visées à l article 2 des conventions conclues avec la CRAM ou la CGSS ANNEXE 2a

Plus en détail

Formation PLAN DE COURS

Formation PLAN DE COURS Formation PLAN DE COURS 2012 INTRODUCTION ET OBJECTIFS DU COURS PREMIERS SOINS GÉNÉRAL/DEA Le cours Premiers soins - Général prépare le candidat à assumer un rôle d intervenant pré hospitalier lors d une

Plus en détail

Santé et sécurité au travail Formations

Santé et sécurité au travail Formations Urgence secourisme Action sociale Santé autonomie Formation Action internationale Santé et sécurité au travail Formations 2015 Santé et sécurité au travail Formations 2015 Édito Les exigences de l économie

Plus en détail

LES FORMATIONS CONTINUéES

LES FORMATIONS CONTINUéES 8.1. Hygiène dans les cuisines collectives Module I : Formation de base reprenant la réglementation et les exigences légales dans le secteur alimentaire ainsi que les bonnes pratiques d hygiène Economes,

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES Recommanda)ons DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES relatives à l unité d enseignement PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES de niveau 1 L unité d enseignement «Prévention

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 FORSEC est une entreprise de formation spécialisée dans les risques professionnels. CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 «Informer, Notre mission : «Informer, Former et Responsabiliser». Former votre personnel

Plus en détail

Premiers Secours en Equipe Niveau 1

Premiers Secours en Equipe Niveau 1 DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES SOUS-DIRECTION DES SAPEURS-POMPIERS ET DES ACTEURS DU SECOURS, BUREAU DU VOLONTARIAT, DES ASSOCIATIONS ET DES RESERVES COMMUNALES, SECTION DU SECOURISME

Plus en détail

CHAPITRE 9 L ARRET CARDIAQUE (LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE ET LA NOYADE)

CHAPITRE 9 L ARRET CARDIAQUE (LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE ET LA NOYADE) CHAPITRE 9 L ARRET CARDIAQUE Supprimé : O- RESPIRATOIRE (LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE ET LA NOYADE) Objectifs Décrire et expliquer les différents maillons de la chaîne de survie. Utiliser un défibrillateur

Plus en détail

Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR» Prévenir

Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR» Prévenir Mercredi 17 avril 2013 remise à niveau PSC1 Céline Stern instructrice secourisme Céline Sourimant CPC EPS Interieur.gouv.fr => référentiel PSC1 Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR»

Plus en détail

Guide bébé. Premiers pas, premiers bobos : guide de premiers secours chez les 0 à 3 ans

Guide bébé. Premiers pas, premiers bobos : guide de premiers secours chez les 0 à 3 ans Guide bébé Premiers pas, premiers bobos : guide de premiers secours chez les 0 à 3 ans Avec les bébés et les enfants, avoir des yeux dans le dos est presque une deuxième nature. Ils échappent malheureusement

Plus en détail

QUESTIONNAIRE sur le SECOURISME

QUESTIONNAIRE sur le SECOURISME QUESTIONNAIRE sur le SECOURISME 1. Que signifie le sigle : PSC1? PREVENTION et SECOURS CIVIQUES de niveau 1 2. Pourriez-vous citer, dans l ordre, les 8 parties que vous avez étudiées (la 9 ème étant la

Plus en détail

Introduction. La Séquence

Introduction. La Séquence Recommandations du Conseil Belge de Réanimation (BRC) pour la Réanimation Cardio-Pulmonaire et la Défibrillation Externe Automatisée par les premiers intervenants formés aux techniques de l Aide Médicale

Plus en détail

SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Cette action est conforme aux préconisations de l I.N.R.S.

SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Cette action est conforme aux préconisations de l I.N.R.S. SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Cette action est conforme aux préconisations de l I.N.R.S. OBJECTIFS : Former les salariés des associations adhérentes afin qu'ils soient capables de porter secours à un

Plus en détail

PREVENTION - PREMIERS SECOURS Les gestes simples à connaître.

PREVENTION - PREMIERS SECOURS Les gestes simples à connaître. PREVENTION - PREMIERS SECOURS Les gestes simples à connaître. GMF. Assurément humain Les sources d accident se multiplient et chacun d entre nous peut se trouver confronté à une situation qui nécessite

Plus en détail

FORMATION VALIDANTE POUR LE DPC

FORMATION VALIDANTE POUR LE DPC A.F.G.S.U. 1 Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence Niveau 1 Arrêté du 30 décembre 2014 Validité 4 ans Acquérir les connaissances permettant l identifi cation d une situation d urgence

Plus en détail

7e ÉDITION. Secourisme en milieu de travail. en milieu de travail. www.csst.qc.ca/secourisme

7e ÉDITION. Secourisme en milieu de travail. en milieu de travail. www.csst.qc.ca/secourisme en milieu de travail 7e ÉDITION Secourisme en milieu de travail www.csst.qc.ca/secourisme Ce document est réalisé par la Direction générale de la prévention-inspection et du partenariat, en collaboration

Plus en détail

FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA

FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA Durée : 4h Personnels concernés : Tout le personnel volontaire. Formation au secourisme PROGRAMME DE LA FORMATION 1 re partie : Qu est ce que la fibrillation? Objectifs

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 Organisme de formation aux premiers secours, incendie et prévention des risques professionnels. Enregistré sous le numéro 11 75 47989 75 auprès du préfet de région

Plus en détail

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire Grâce au don du Rotary Club de Pont sur Yonne (http://www.rotary-pont-sur-yonne.com/), la commune dispose d un défibrillateur entièrement automatisé (DEA), en libre accès au magasin petit casino VIVAL,

Plus en détail

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 B ILAN et ALERTE Formation Continue Secouristes 2005-2006 Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 1 B ilan s ur le terrain : pourquoi? Plan d examen de la victime (éviter les oublis)

Plus en détail

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue I. LES SIGNES D UN ARRÊT CARDIAQUE La survenue d un arrêt cardiaque (AC) se traduit par : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée

Plus en détail

Elle demande l enchaînement de moyens, d actions, de gestes techniques, de connaissances, d analyse, de gestion et de coordination, dans un contexte

Elle demande l enchaînement de moyens, d actions, de gestes techniques, de connaissances, d analyse, de gestion et de coordination, dans un contexte APRIAM FORMATIONS Elle demande l enchaînement de moyens, d actions, de gestes techniques, de connaissances, d analyse, de gestion et de coordination, dans un contexte de stress souvent marqué et d une

Plus en détail

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT -Arrêté du 26 avril 1996 1. OBJECTIF PROTOCOLE DE SÉCURITÉ Adaptation des règles de sécurité prévues par le décret de 1992 (92-158 du 20.02.92) pour les opérations

Plus en détail

2. RECHERCHER LES DANGERS PERSISTANTS POUR PROTEGER

2. RECHERCHER LES DANGERS PERSISTANTS POUR PROTEGER PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL La formation s adresse à un groupe de 4 à 10 personnes et sa durée est de 12 heures auxquelles il faut ajouter, si nécessaire, le temps pour

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS DE PREVENTION

QUELQUES CONSEILS DE PREVENTION Annexe 5 QUELQUES CONSEILS DE PREVENTION 1) PLAIE mettre des gants désinfecter avec de la biseptine après lavage au savon de Marseille pour arrêter le saignement : mettre 2 ou 3 compresses sur la plaie

Plus en détail

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime :

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime : Définition - Signes L ARRÊT CARDIAQUE Une personne est en arrêt cardiaque lorsque son cœur ne fonctionne plus ou fonctionne d une façon anarchique, ne permettant plus d assurer l oxygénation du cerveau.

Plus en détail

Conduite à tenir face à une brûlure1

Conduite à tenir face à une brûlure1 Conduite à tenir face à une brûlure1 Les brûlures peuvent être causées par : des liquides des vapeurs des objets chauds (ou très froids) du soleil des frottements des courants électriques des produits

Plus en détail

SeSa. Dossier de présentation. Formations reconnues par l ADEPS et la Fédération Wallonie Bruxelles. S e S a a s b l

SeSa. Dossier de présentation. Formations reconnues par l ADEPS et la Fédération Wallonie Bruxelles. S e S a a s b l Dossier de présentation SeSa S e S a a s b l Formations reconnues par l ADEPS et la Fédération Wallonie Bruxelles. C h a u s s é e R o m a i n e, 2 8 7 0 8 0, N o i r c h a i n 0 4 9 3 / 1 9. 95. 16 w

Plus en détail

Les Précautions. «Standard» Denis Thillard. Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD 24 novembre 2009

Les Précautions. «Standard» Denis Thillard. Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD 24 novembre 2009 Les Précautions «Standard» Denis Thillard 24 novembre 2009 Les précautions standard Ce sont des règles r de base à appliquer: Par tous les professionnels Pour tous les résidentsr Tous les jours l hygiène

Plus en détail

MANUEL DE PREMIERS SECOURS

MANUEL DE PREMIERS SECOURS MANUEL DE PREMIERS SECOURS PRÉAMBULE Ce manuel est destiné aux guides et accompagnateurs qui peuvent rencontrer, dans le cadre de leur activité professionnelle, des situations d'urgence. Il ne se substitue

Plus en détail

Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 )

Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 ) Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 ) n W662005964 / siren 790 223 317 / arrêté préfectoral n 2013109-0001 INITIATIONS Initiation au Défibrillateur : l arrêt cardiaque

Plus en détail

AFGSU 2. I PROTECTION et ALERTE. Autres numéros d urgence :

AFGSU 2. I PROTECTION et ALERTE. Autres numéros d urgence : AFGSU 2 I PROTECTION et ALERTE Protection : pour la victime, le sauveteur et toute autre personne menacée par le danger. Il faut éviter d aggraver l état du patient, de provoquer un sur accident et/ou

Plus en détail

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 2

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 2 PRÉAMBULE La loi n 2004-811 de modernisation de la sécurité civile a mis en exergue la nécessité de reconnaître les différents acteurs de la sécurité civile et, parmi eux, ceux qui constituent la chaîne

Plus en détail

BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation

BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation Swiss Resuscitation Council 2010 tous droit réservé «Le Défibrillateur» Swiss Resuscitation Council 2010 tous droit réservé Compétences

Plus en détail

Formation Premier Secours PSC1 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015

Formation Premier Secours PSC1 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015 Dans le cadre de notre activité sportive, une formation de premier secours (PSC1) peut amener à répondre

Plus en détail

Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité

Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité CENTRE HOSPITALIER De La Rochelle CATALOGUE FORMATIONS CESU 17 2012 Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité CESU 17 - CENTRE HOSPITALIER LA ROCHELLE 17019 LA ROCHELLE CEDEX 1

Plus en détail

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1 D. A. E Défibrillateur Automatisé Externe Med-Cdt Yann Coulon 1 DSA : Défibrillateur Semi Automatique DEA : Défibrillateur Entièrement Automatique Med-Cdt Yann Coulon 2 Décret 98-239 du 27 Mars 1998 :

Plus en détail

«Premiers gestes» Formation de base pour les enseignants

«Premiers gestes» Formation de base pour les enseignants «Premiers gestes» Formation de base pour les enseignants (extrait d «Apprendre à porter secours» MEN 2006, disponible sur http://eduscol.education.fr/d0118) Objectifs de la formation Démarche générale

Plus en détail

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire SUC Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé Examen écrit intérimaire Version A Novembre 2010 Cours de SIR à l intention des

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Secourisme-Sécurité Sauveteur Secouriste du travail Les personnels volontaires ou désignés pour porter secours en cas d'accident, ils doivent être capable d'agir face à une situation

Plus en détail

SEMINAIRES IRIS. Dr B. Claessens, SMUR- CHU St Pierre 14 octobre 2003. Amiante. Du grec «amiantos» : imputrescible nom masculin,

SEMINAIRES IRIS. Dr B. Claessens, SMUR- CHU St Pierre 14 octobre 2003. Amiante. Du grec «amiantos» : imputrescible nom masculin, Smur et amiante Dr B. Claessens, SMUR- CHU St Pierre 14 octobre 2003 Amiante Du grec «amiantos» : imputrescible nom masculin, Famille de minéraux très répandue à la surface du globe, Largement utilisée

Plus en détail

SPÉCIALISTE DE LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Audit / Conseil. Expertise. Formation. Equipement. Maintenance. www.stoporisk.

SPÉCIALISTE DE LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Audit / Conseil. Expertise. Formation. Equipement. Maintenance. www.stoporisk. SPÉCIALISTE DE LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Audit / Conseil Expertise Formation Equipement Maintenance STOPORISK 65 Avenue de Colmar 92500 Rueil Malmaison STOPORISK est l agence CP 92 du réseau

Plus en détail