Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable"

Transcription

1 Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1

2 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau 1 page 7 Recyclage AFGSU Niveau 2 page 8 Recyclage AFGSU face aux risques NRBC page 9 Formation des Médecins correspondants SAMU page 10 Formation des Médecins d un Centre Hospitalier Spécialisé page 11 Formations des Chirurgiens Dentistes page 12 Formation des Médecins Généralistes page 13 Actualisation des pratiques professionnelles des ambulanciers et des auxiliaires ambulanciers page 14 PSC1 : Prévention et Secours Civiques de Niveau 1 page 15 Prise en charge de l ACR en service de soins page 16 Conduite à tenir devant une urgence en milieu scolaire page 17 Calendrier des formations pages 18 et 19 2

3 Décret n du 24 avril 2012 relatif à la Commission nationale des formations aux soins d'urgence en situation sanitaire normale et exceptionnelle et aux centres d'enseignement des soins d'urgence. Un centre d'enseignement des soins d'urgence a pour mission Art D : 1 De contribuer, dans le domaine de la prise en charge de l'urgence médicale en situation sanitaire normale et exceptionnelle, à la formation initiale et continue de l'ensemble des professionnels de santé, des personnels non soignants des établissements de santé et des structures médico-sociales et, plus généralement, de toute personne susceptible d'être confrontée, en urgence, à un problème de santé dans le cadre de son activité professionnelle. A ce titre, il peut dispenser la formation à l'attestation de formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 1 et de niveau 2 ; 2 De contribuer à la formation à l'attestation spécialisée aux gestes et soins d'urgence face à une situation sanitaire exceptionnelle, notamment dans le cadre du plan blanc d'établissement prévu à l'article L ; 3 De participer à la recherche en pédagogie appliquée, à la promotion de l'éducation à la santé et à la prévention des risques sanitaires Le CESU est crée dans un établissement de santé, au sein du pôle comprenant le service d aide médicale d urgence. 3

4 Formation aux Gestes et Soins d Urgence Niveau 1 Tout personnel, administratif ou non, destiné à travailler ou travaillant au sein d un établissement de santé ou d une structure médicosociale. L AFGSU de Niveau 1 est destiné au personnel non soignant (personnels administratifs, techniques ). Durée : 14h (2 x 7 heures) Coût : 204,00 euros par personne Validité de 4 ans et soumise à recyclage Pédagogie active, apports théoriques interactifs, mise en situation, jeux de rôle, résolution de situation complexes. Intervenants : Formateurs G.S.U. du CESU 87 Acquérir les connaissances nécessaires à l identification d une urgence à caractère médical, et à sa prise en charge seul ou en équipe, en attendant l arrivée de l équipe médicale. Etre sensibilisé aux risques collectifs. Prise en charge des urgences vitales : Identifier un danger immédiat dans l environnement et mettre en œuvre une protection adaptée au quotidien. Alerter le SAMU (15) ou le N interne aux établissements de santé dédié aux urgences vitales, transmettre les informations et suivre les conseils donnés. Identifier un trouble de la conscience et protéger les voies aériennes d un patient inconscient en ventilation spontanée. Identifier un arrêt cardiaque et réaliser une réanimation cardiopulmonaire (RCP) de base avec matériel (défibrillateur semiautomatique (DSA), défibrillateur automatique (DA). Identifier une obstruction aiguë des voies aériennes et appliquer les gestes adéquats. Arrêter une hémorragie. Prise en charge d une urgence potentielle : Identifier les signes de gravité d un malaise, d un traumatisme osseux ou cutané et appliquer les gestes adéquats. Participer à la manutention et au brancardage. Identifier les signes de gravité d une brûlure et agir en conséquence. Appliquer les règles d hygiène élémentaires. Demander conseil au SAMU (15) ou appeler le N interne dédié en l absence de médecin proche, transmettre les observations en respectant les règles déontologiques et professionnelles et suivre les conseils donnés. Les risques collectifs : Identifier un danger dans l environnement et appliquer les consignes de protection adaptées (y compris en cas d alerte des populations ou de situations d exception au sein de l établissement). Identifier son rôle en cas de déclenchement de plan blanc. Etre sensibilisé aux risques N.R.B.C. 4

5 Formation aux Gestes et Soins d Urgence Niveau 2 Soumis DPC Professionnels de santé inscrits dans la quatrième partie du code de la Santé Publique : Professions médicales (médecins, chirurgiens dentistes, sages femmes), Professions de la pharmacie (pharmaciens, préparateurs en pharmacie), Auxiliaires médicaux (infirmiers, aides soignants, auxiliaires de puériculture, diététiciens, masseurs kinésithérapeutes, pédicures, podologues, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthophonistes, orthoptistes, manipulateurs en électroradiologie médicale, audioprothésistes, opticiens lunetiers, prothésistes et orthésistes, techniciens de laboratoires d analyses de biologie médicale). Validité de 4 ans et soumise à recyclage Pédagogie active, apports théoriques interactifs, mise en situation, jeux de rôle, résolution de situation complexes. Durée : 21h (3 x 7 heures) le secrétariat ( ) Coût : 357,00 euros par personne Intervenants : Formateurs G.S.U du CESU 87 Acquérir les connaissances nécessaires à l identification d une urgence à caractère médical et à sa prise en charge en équipe en utilisant des techniques non invasives, en attendant l arrivée de l équipe médicale. Connaître les mesures à appliquer à savoir les moyens de protections individuels et collectifs face à un risque à conséquences sanitaires. Prise en charge des urgences vitales : Identifier un danger immédiat dans l environnement et mettre en œuvre une protection adaptée au quotidien. Alerter le SAMU (15) ou le N interne aux établissements de santé dédié aux urgences vitales, transmettre les informations et suivre les conseils donnés. Identifier un trouble de la conscience et assurer la liberté des voies aériennes d un patient inconscient en ventilation spontanée. Identifier un arrêt cardiaque et réaliser une réanimation cardio pulmonaire (RCP) de base avec matériel (défibrillateur semi automatique (DSA), défibrillateur automatique (DA). Identifier une obstruction aiguë des voies aériennes et réaliser les gestes adéquats. Arrêter une hémorragie externe. Mettre en œuvre des appareils non invasifs de surveillance des paramètres vitaux. Procédures de matériovigilance. Prise en charge d une urgence potentielle : Identifier les signes de gravité d un malaise, d un traumatisme osseux ou cutané et réaliser les gestes adéquats. Identifier les signes de gravité des brûlures et agir en conséquence. Immobiliser une personne victime d un traumatisme à l aide d un collier cervical, d une attelle, d un matelas à dépression. Enlever un casque intégral. Effectuer un relevage et un brancardage. Faire face à un accouchement inopiné. Appliquer les règles de protection face à un risque infectieux. Les risques collectifs : Appliquer les consignes de protection adaptées face aux risques proches au lieu d exercice habituel. Participer à la mise en œuvre des plans sanitaires. S intégrer dans la mise en œuvre des plans de secours et des plans blancs, en lien avec la profession exercée. Identifier son rôle en cas d activation des annexes NRBC, se protéger par une tenue adaptée. 5

6 Formation spécialisée aux Gestes et Soins d Urgence face aux risques NRBC Soumis DPC Professionnel de santé inscrits dans la quatrième partie du code la Santé Publique. Cette formation s adresse plus particulièrement aux personnels des services concernés par la mise en place des plans d urgence et des plans blancs ainsi que leurs annexes NRBC. Durée : 1 journée de 8h à 17h30 Coût : 153,00 euros par personne Validité de 2 ans et soumise à recyclage Apports théoriques Mise en situation Intervenants : Formateurs relais NRBC habilités par la zone défense Acquérir les connaissances nécessaires à la participation adaptée à la gestion de crises en situation de risques sanitaires NRBC (arrêté du 03 mars 2006). Notion de catastrophe. Plans sanitaires. Plans de secours extrahospitaliers et hospitaliers (plan blanc). Rôle des différents intervenants dans la chaîne de soins en situation d exception. Les risques NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique). Organisation de l établissement en cas de déclenchement de l annexe NRBC. Atelier d habillage déshabillage des tenues de protection. Mise en œuvre de la chaîne de décontamination. 6

7 Recyclage Formation aux Gestes et Soins d Urgence Niveau 1 Personnes ayant effectué la formation AFGSU 1 de moins de 4 ans révolus. Durée : 3 heures Coût : 51,00 euros par personne Validité de 4 ans et soumise à recyclage Pédagogie active, apports théoriques interactifs, mise en situation, jeux de rôle, résolution de situation complexes. Intervenants : Formateurs G.S.U. du CESU 87 Maintenir et réactiver les connaissances théoriques et gestuelles dans le cadre de la prise en charge des urgences vitales et potentielles à partir d exercices pratiques. Informer sur les nouvelles recommandations en matière d urgences vitales, potentielles, ou risques collectifs. Retour d expérience sur la prise en charge des situations d urgence vécues depuis la formation initiale. Apport des nouveautés scientifiques sur les urgences vitales. Adaptation de la prise en charge de situations d urgences relatives en fonction de l actualité scientifique et sanitaire. 7

8 Recyclage Formation aux Gestes et Soins d Urgence Niveau 2 Soumis DPC Personnes ayant effectué la formation AFGSU 1 de moins de 4 ans révolus. Durée : 1 journée (7 heures) Coût : 51,00 euros par personne Validité de 4 ans et soumise à recyclage Pédagogie active, apports théoriques interactifs, mise en situation, jeux de rôle, résolution de situation complexes. Intervenants : Formateurs G.S.U. du CESU 87 Maintenir et réactiver les connaissances théoriques et gestuelles dans le cadre de la prise en charge des urgences vitales. potentielles à partir d exercices pratiques Réaliser des prises en charge en équipe pluridisciplinaire lors d urgences vitales ou potentielles, avec utilisation de matériel. Informer sur les nouvelles recommandations en matière d urgences vitales, potentielles, ou risque collectifs. Retour d expérience sur la prise en charge des situations d urgence vécues depuis la formation initiale. Apport des nouveautés scientifiques sur les urgences vitales. Adaptation de la prise en charge des situations d urgences relatives en fonction de l actualité scientifique et sanitaire. Participation à la mise en œuvre d un plan d action face à une situation sanitaire exceptionnelle. 8

9 Recyclage Formation spécialisée aux Gestes et Soins d Urgence face aux risques NRBC Soumis DPC Professionnel de santé ayant effectué la formation AFGSU face aux risques NRBC de moins de 2 ans révolus. Durée : 4 heures Coût : 68,00 euros par personne Validité de 2 ans et soumise à recyclage Apports théoriques Mise en situation Intervenants : Formateurs relais NRBC habilités par la zone défense Réactualiser les connaissances dans le domaine des savoirs faire pour mettre en œuvre les formations NRBC. Appliquer les mesures de protection face aux risques Radiologique, Biologique et Chimique. Unité de décontamination (exercice pratique). Rappel sur la défense civile, les zones de défense, le nouvel organigramme du DUS, l EPRUS, le CHORRUS, les plans de secours. Les tenues de protection du personnel : TOM, Tychem, Tyvek, cagoule de fuite. 9

10 Formation aux Gestes et Soins d Urgence Médecins Correspondants SAMU Médecins généralistes exerçant dans une zone géographiquement éloignée d une structure d urgence. Durée : 5 journées Coût : 357,00 euros par personne Validité de 4 ans et soumise à recyclage Méthodes Pédagogiques : Pédagogie active, apports théoriques interactifs, mise en situation, jeux de rôle, résolution de situation complexes. Intervenants : Formateurs G.S.U du RESUL Médecins des SAMU du Limousin Acquérir les notions théoriques et pratiques indispensables pour intégrer le dispositif des médecins correspondants SAMU. Obtenir les compétences permettant la prise en charge des urgences dans les 30 premières minutes et dans l attente de l arrivée d une équipe SMUR. Formation théorique : 6 sessions de 4 heures Module I : l alerte, les urgences traumatologiques et pathologiques circonstancielles. Module II : les urgences cardiovasculaires. Module III : l arrêt cardiaque et urgences respiratoires. Module IV : les urgences métaboliques, toxicologiques et digestives. Module V : les urgences neurologiques, pédiatriques et obstétricales. Module VI : les risques collectifs et notion NRBC. Formation pratique : 1 session de 7 heures Acquisition des gestes techniques : formation du mannequin. Mises en situation pratique : atelier de simulation. Utilisation du matériel d intervention. Formation complémentaire : 1 session de 10 heures Au choix : Sorties SMUR en binôme avec un médecin SMUR. Accouchement en salle de naissance. 10

11 Formation aux Gestes et Soins d Urgence Niveau 2 Dédiée aux médecins d un Centre Hospitalier Spécialisé Soumis DPC Médecins d un Centre Hospitalier Spécialisé Durée : 4 journées de 7 heures Coût : 2710,00 euros par groupe Validité de 4 ans et soumise à recyclage Pédagogie active, apports théoriques interactifs, mise en situation, jeux de rôle, résolution de situation complexes. Intervenants : Formateurs G.S.U du CESU 87 Médecins du SAMU 87 Acquérir et réactualiser les connaissances nécessaires à l identification d une urgence à caractère médical et à sa prise en charge en équipe en utilisant des techniques non invasives, en attendant l arrivée des secours. Connaître les mesures à appliquer à savoir les moyens de protections individuels et collectifs face à un risques à conséquences sanitaires. Prise en charge des urgences vitales : Identifier un danger immédiat dans l environnement et mettre en œuvre une protection adaptée au quotidien. Identifier un trouble de la conscience et protéger les voies aériennes d un patient inconscient en ventilation spontanée. Identifier un arrêt cardiaque et réaliser une réanimation cardio pulmonaire (RCP) de base avec matériel (insufflateur manuel, défibrillateur semi automatique (DSA) ou sans matériel). Identifier une obstruction aiguë des voies aériennes et réaliser les gestes adéquats. Poser une voie veineuse périphérique. Arrêter une hémorragie externe. Conduite à tenir devant : Une douleur thoracique Une détresse respiratoire Une hémorragie interne avec état de choc Une crise comitiale Un accident vasculaire cérébral Un choc anaphylactique Prise en charge ses urgences potentielles : Identifier les signes de gravité d un malaise, d un traumatisme osseux ou cutané et réaliser les gestes adéquats. Identifier les signes de gravité des brûlures et agir en conséquence. Immobiliser une personne victime d un traumatisme à l aide d un collier cervical, d une attelle, d un matelas à dépression. Enlever un casque intégral. Effectuer un relevage et un brancardage. Faire face à un accouchement inopiné. Appliquer les règles de protection face à un risque infectieux. Les risques collectifs : Appliquer les consignes de protection adaptées face aux risques proches au lieu d exercice habituel. Participer à la mise en œuvre des plans sanitaires. S intégrer dans la mise en œuvre des plans de secours et des plans blancs, en lien avec la profession exercée. Identifier son rôle en cas d activation des annexes NRBC, se protéger par une tenue adaptée. 11

12 Formation aux Gestes et Soins d Urgence Niveau 2 Dédiée auxchirurgiens Dentistes Chirurgiens Dentistes Durée : 3 journées de 7 heures Coût : 357,00 euros par personne Validité de 4 ans et soumise à recyclage Pédagogie active, apports théoriques interactifs, mise en situation, jeux de rôle, résolution de situation complexes. Intervenants : Formateurs G.S.U du CESU 87 Médecins du SAMU 87 Acquérir et réactualiser les connaissances nécessaires à l identification d une urgence à caractère médical et à sa prise en charge en équipe en utilisant des techniques non invasives, en attendant l arrivée des secours. Connaître les mesures à appliquer à savoir les moyens de protections individuels et collectifs face à un risques à conséquences sanitaires. Prise en charge des urgences vitales : Identifier un danger immédiat dans l environnement et mettre en œuvre une protection adaptée. Alerter le SAMU (15), transmettre les informations et suivre les conseils donnés. Identifier un trouble de la conscience et assurer la liberté des voies aériennes d un patient inconscient en ventilation spontanée. Identifier un arrêt cardiaque et réaliser une réanimation cardio pulmonaire (RCP) de base avec matériel (insufflateur manuel, défibrillateur automatique externe (DAE) ou sans matériel). Identifier une obstruction aiguë des voies aériennes et réaliser les gestes adéquats. Arrêter une hémorragie externe. Prise en charge d urgences potentielles : Identifier les signes de gravité d un malaise, d un traumatisme osseux ou cutané et réaliser les gestes adéquats. Identifier les signes de gravité des brûlures et agir en conséquence. Faire face à un accouchement inopiné. Appliquer les règles de protection face à un risque infectieux. Module transversal : Conduite à tenir devant une douleur thoracique, une détresse respiratoire, une hémorragie interne avec état de choc, une crise comitiale, un accident vasculaire cérébral, un choc anaphylactique. Constitution de la trousse d urgence du chirurgien dentiste. Sensibilisation aux risques NRBC. Appliquer les consignes de protection adaptée face aux risques NRBC au lieu d exercice 12

13 Formation aux Gestes et Soins d Urgence Dédiée aux Médecins exerçant une activité libérale Tout médecin exerçant une activité libérale. Durée : 1 journée de 7 heures Coût : 105,00 euros par personne Pédagogie active, apports théoriques interactifs, mise en situation, jeux de rôle, résolution de situation complexes. Intervenants : Formateurs G.S.U du CESU 87 Médecins du SAMU 87 Objectifs Pédagogiques (sous forme d ateliers) : Réactualiser les connaissances nécessaires pour identifier et prendre en charge un patient en situation de détresse vitale, en visite ou en cabinet, en attendant l arrivée des secours. Prise en charge des urgences vitales : Identifier un danger immédiat dans l environnement et mettre en œuvre une protection adaptée au quotidien. Identifier un trouble de la conscience et protéger les voies aériennes d un patient inconscient en ventilation spontanée. Identifier un arrêt cardiaque et réaliser une réanimation cardiopulmonaire (RCP) de base avec matériel (insufflateur manuel, défibrillateur semi automatique (DSA) ou sans matériel). Identifier une obstruction aiguë des voies aériennes supérieures et réaliser les gestes adéquats. Arrêter une hémorragie externe. Conduite à tenir devant : Une douleur thoracique évoluant vers un ACR Une détresse respiratoire Une hémorragie interne avec état de choc Une crise comitiale Un choc anaphylactique Module transversal : Coordination avec la régulation SAMU, le centre 15, les services d urgence (visite éventuelle des locaux). Constitution de la trousse d urgence du médecin généraliste. Questions d actualité. 13

14 Actualisation des pratiques professionnelles des ambulanciers et des auxiliaires ambulanciers Ambulanciers et auxiliaires ambulanciers en activité. Durée : 7 heures Coût : 100,00 euros par personne Pédagogie active, apports théoriques interactifs, mise en situation, jeux de rôle, résolution de situation complexes. Intervenants : Formateurs G.S.U. du CESU 87 Réactualiser les connaissances nécessaires pour identifier et prendre en charge un patient en situation de détresse vitale, lors d une intervention pour transport sanitaires, en attendant l arrivée de l équipe médicale. Communication avec le SAMU : le bilan (vital, circonstanciel, évolutif...). Gestes et soins d urgence avec utilisation du matériel des ambulances de type B. Identification et prise en charge d une détresse neurologique : coma, convulsion, accident vasculaire cérébral. Identification et prise en charge d une détresse respiratoire. Identification et prise en charge d une détresse cardio circulatoire. Cas particulier de la douleur thoracique. Identification et prise en charge d un arrêt cardiaque. Conduite à tenir devant un accouchement inopiné hors maternité. 14

15 Prévention et Secours Civiques de Niveau 1 Tout public âgé de 10 ans minimum. Durée : 7 heures Face à face pédagogique Intervenants : Formateurs G.S.U. du CESU 87 Acquérir les compétences nécessaires à l exécution d une action citoyenne d assistance à personne en réalisant les gestes élémentaires de secours, conformément aux dispositions en vigueur. Assurer une protection immédiate, adaptée et permanente pour elle même, la victime et les autres personnes des dangers environnants. Assurer la transmission de l alerte au service le plus adapté. Réaliser les premiers gestes de secours adaptés face à une personne victime d une obstruction des voies aériennes, d un saignement abondant, inconsciente qui respire, en arrêt cardiaque, victime d un malaise, victime d un traumatisme. Le malaise et l alerte Les plaies et la protection Les brûlures Les traumatismes Les hémorragies L obstruction des voies aériennes La perte de connaissance L arrêt cardiaque L alerte aux populations 15

16 Prise en charge de l ACR en service de soins Soumis DPC Tout public. Durée : 3 heures Coût : 51,00 euros Pédagogie active, apports théoriques interactifs, mise en situation, jeux de rôle, résolution de situation complexes. Intervenants : Formateurs G.S.U. du CESU 87 Acquérir les connaissances nécessaires à l identification et à la prise en charge d une victime en arrêt cardiaque, avec utilisation. d un défibrillateur automatique externe (D.A.E) Connaître et appliquer les principes de la chaîne de survie. Connaître et appliquer les principes de la chaîne de survie. Reconnaître un arrêt cardiaque. Donner l alerte. Réaliser une réanimation cardiopulmonaire. Connaître et utiliser un défibrillateur automatique externe. 16

17 Conduite à tenir devant une urgence en milieu scolaire Tous personnels des établissements scolaires (infirmier, conseiller d éducation, enseignants, agents, ). Durée : 7 heures Dates : prendre contact avec le secrétariat ( ) Pédagogie active, apports théoriques interactifs, mise en situation. Intervenants : Formateurs G.S.U. du CESU 87 Acquérir les connaissances nécessaires pour savoir faire face à une situation d urgence en milieu scolaire, en attendant l arrivée des secours. Procédures d alerte et fonctionnement des services de secours. Conduite à tenir devant un malaise, une personne inconsciente, une crise comitiale. Conduite à tenir devant une gêne respiratoire, une obstruction des voies aériennes. Conduite à tenir devant un arrêt cardiaque (adulte, enfant) avec ou sans défibrillateur automatique externe. Conduite à tenir devant un traumatisme, une hémorragie, une brûlure. 17

18 Calendrier des formations AFGSU Niveau 1 AFGSU Niveau 2 AFGSU face aux risques NRBC Recyclage AFGSU Niveau 1 Recyclage AFGSU Niveau 2 Recyclage AFGSU face aux risques NRBC Formations des Médecins Correspondants SAMU Formations des Médecins d un Centre Hospitalier Spécialisé Formation des Chirurgiens Dentistes Formations des Médecins Généralistes Les 8 et 9 janvier Les 12 et 13 février Les 17 et 18 septembre Le 1 er et 2 décembre Les 29, 30 janvier et 2 février Les 13, 16 et 17 février Les 20, 23 et 24 février Les 2, 3 et 7 avril Les 10, 13 et 14 avril Les 25, 26 et 29 juin Les 1 er, 2 et 3 juillet Les 7, 8 et 9 septembre Les 14, 15 et 16 septembre Les 25, 28 et 29 septembre Les 30 septembre 1 er et 2 octobre Les 10, 11 et 14 décembre Les 15, 16 et 17 décembre _ Le 19 février Le 20 mars Le 8 janvier Le 15 janvier Le 30 janvier Le 27 février Le 12 mars Le 13 mars Le 27 mars Le 24 avril Le 22 mai Le 29 mai Le 4 juin Le 5 juin Le 18 septembre Le 4 décembre Le 18 décembre Les 21, 22, 23 et 24 septembre Les 7, 8, 9 et 10 décembre Le jeudi 3 septembre Le jeudi 10 septembre Le jeudi 17 septembre Le 19 mars Le 23 avril Le 21 mai Le 18 juin Le 15 octobre Le 3 décembre 18

19 Actualisation des pratiques professionnelles des ambulanciers et des auxiliaires ambulanciers Prise en charge de l ACR en service de soins Conduite à tenir devant une urgence en milieu scolaire Le 6 février Le 25 février Le 20 mars Le 26 mars Le 2 septembre Le 15 janvier Le 16 janvier Le 26 février Le 27 février Le 1 er septembre Le 4 septembre Le 11 septembre Le 1 er décembre Le 2 décembre _ 19

INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des Soins d Urgence

INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des Soins d Urgence Centre Hospitalier Universitaire Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur R. Debré - 30009 Nîmes cedex 9-04 66 68 68 68 www.chu-nimes.fr INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des

Plus en détail

Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67).

Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67). Cher Client, Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67). Rattaché au pôle d anesthésie réanimations chirurgicales

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA)

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Que devons nous savoir? Utiliser en toute sécurité un défibrillateur semi-automatique au cours de la réanimation cardio-pulmonaire Durée

Plus en détail

Urgences Blocs opératoires Réanimation Soins intensifs. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 85

Urgences Blocs opératoires Réanimation Soins intensifs. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 85 Urgences Blocs opératoires Réanimation Soins intensifs Centre de Formation des Professions de Santé 2013 85 Tutorat des étudiants IADE Formation en «e-learning» Acquérir les compétences nécessaires à l

Plus en détail

Mémoire pour le Diplôme Inter Universitaire de Pédagogie Médicale. Par Valeria Martinez. Titre. Nouveau programme d enseignement des urgences à

Mémoire pour le Diplôme Inter Universitaire de Pédagogie Médicale. Par Valeria Martinez. Titre. Nouveau programme d enseignement des urgences à Universités Paris Descartes, Pierre et Marie Curie, Paris Sud et Paris-Est Créteil Val de Marne Mémoire pour le Diplôme Inter Universitaire de Pédagogie Médicale Par Valeria Martinez Titre Nouveau programme

Plus en détail

LES FORMATIONS CONTINUéES

LES FORMATIONS CONTINUéES 8.1. Hygiène dans les cuisines collectives Module I : Formation de base reprenant la réglementation et les exigences légales dans le secteur alimentaire ainsi que les bonnes pratiques d hygiène Economes,

Plus en détail

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire Grâce au don du Rotary Club de Pont sur Yonne (http://www.rotary-pont-sur-yonne.com/), la commune dispose d un défibrillateur entièrement automatisé (DEA), en libre accès au magasin petit casino VIVAL,

Plus en détail

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille SOMMAIRE I. L arrêt cardiaque extra-hospitalier. II. L arrêt cardiaque intra-hospitalier.

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

Formations à la sécurité Obligations de l employeur

Formations à la sécurité Obligations de l employeur Formations à la sécurité Obligations de l employeur 1 2Sommaire Introduction 3 Obligation liée à la formation à la sécurité incendie 4 Mise en oeuvre des extincteurs 5 Equipier de 1 ère intervention 6

Plus en détail

FICHES FORMATIONS 2013

FICHES FORMATIONS 2013 FICHES FORMATIONS 2013 Comment faire? Pour visualiser les formations qui vous intéresse, il vous suffit de cliquer sur le nom de la formation lorsqu une main apparait. Vous aurez la possibilité de revenir

Plus en détail

Pour animer ces sessions, Françoise GEORGES sera notre formatrice interne dédiée.

Pour animer ces sessions, Françoise GEORGES sera notre formatrice interne dédiée. SOMMAIRE Zoom sur 1 Formations à venir 2 Programmes 3 Fiches d inscription 9 LA LETTRE D INFORMATION DU PÔLE APP SUR LA FORMATION CONTINUE DES PERSONNELS #2015-6 ZOOM SUR LA DIVERSITE ET LA LUTTE CONTRE

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE POLE RESSOURCES - FORMATION CHU DE GRENOBLE

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE POLE RESSOURCES - FORMATION CHU DE GRENOBLE INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE POLE RESSOURCES - FORMATION CHU DE GRENOBLE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE GRENOBLE CS 10217-38043 Grenoble Cedex 9 I.F.C.S - 04.76.76.50.70 - Fax : 04.76.76.88.79

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE FORMATION PATIENT INTERVENANT 2015

DOSSIER DE CANDIDATURE FORMATION PATIENT INTERVENANT 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE FORMATION PATIENT INTERVENANT 2015 A retourner à l adresse suivante : CARSAT Nord-Picardie - CERFEP 11 Allée Vauban 59662 VILLENEUVE D ASCQ Cedex 2 photos d identité obligatoires

Plus en détail

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR :

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : IDENTIFICATION DU POSTE : Titre de la fonction : Conducteur Ambulancier SMUR*. Etablissement : Centre Hospitalier Régional Universitaire de Brest. Service

Plus en détail

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR H e a r t S t a r t ( Philips ) Démonstration réalisée par les Docteurs Alain LIAGRE & Thierry LEDANT Membres du Conseil Syndical DOMAINE DE SAINT PIERRE

Plus en détail

DESCRIPTION DU METIER D AUXILIAIRE AMBULANCIER IFPS - BESANCON

DESCRIPTION DU METIER D AUXILIAIRE AMBULANCIER IFPS - BESANCON Institut de Formation de Professions de Santé Centre Hospitalier Régional Universitaire de Besançon Formation auxiliaire ambulancier 44 chemin du Sanatorium 25 030 BESANCON CEDEX Tél. : 03.81.41.51.37

Plus en détail

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL (Document réalisé par la CIO Paramédical Février 2014 www.cioparamedical.com) Les références des textes législatifs figurant dans

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL «Au-delà de l obligation réglementaire, un enjeu de prévention» EVOLUTION DES PROGRAMMES DE SST Des textes récents des ministères chargés de la santé et de l intérieur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

AIDE MEDICALE URGENTE. Michel Thicoïpé - SAMU 33 DESCMU 2 2012-2013

AIDE MEDICALE URGENTE. Michel Thicoïpé - SAMU 33 DESCMU 2 2012-2013 AIDE MEDICALE URGENTE Michel Thicoïpé - SAMU 33 DESCMU 2 2012-2013 SAMU : Service d aide Médicale Urgente. Organisme départemental SMUR : Service Mobile d Urgence et de Réanimation. Service de réanimation

Plus en détail

Publication des liens

Publication des liens Le Leem vous informe Publication des liens entre professionnels de santé et entreprises du médicament Vous êtes médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme, pharmacien, professionnel paramédical ou tout autre

Plus en détail

Dispositif dégradé et réaction initiale

Dispositif dégradé et réaction initiale 3.4 Prise en charge des victimes radiocontaminées Dispositif dégradé et réaction initiale UMH, SMUR Régulation SAMU SAU, UP Les limites du dispositif (circulaire 800) L identification de l attentat n est

Plus en détail

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Professeur Pierre CARLI D.A.R. et SAMU Hôpital Necker Paris, France 1 AC et mort subite Le sujet s effondre brutalement (éventuellement convulse ) Interruption

Plus en détail

Ecole d infirmier(e)s anesthésistes

Ecole d infirmier(e)s anesthésistes Ecole d infirmier(e)s anesthésistes Programme de formation 2016 préparation au concours d entrée à l école d IADE diplôme universitaire «perfectionnement des infirmier(e)s de SSPI» diplôme universitaire

Plus en détail

PARAMEDICAL. Métiers et formations. Centre d information et d orientation de NOUMEA

PARAMEDICAL. Métiers et formations. Centre d information et d orientation de NOUMEA PARAMEDICAL Métiers et formations Centre d information et d orientation de NOUMEA Santé et paramédical Soins médicaux médecin, chirurgien dentaire, pharmacien, sage-femme Soins paramédicaux infirmier,

Plus en détail

LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière

LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière Site Internet : http:/// Copyright infosdroits 2014 Tout droit réservé Ne pas reproduire ou diffuser sans notre autorisation

Plus en détail

dmt Organisation des urgences dans l entreprise Sauvetage-secourisme du travail (89 TC 85)

dmt Organisation des urgences dans l entreprise Sauvetage-secourisme du travail (89 TC 85) dmt dossiers médico-techniques Organisation des urgences dans l entreprise Sauvetage-secourisme du travail (89 TC 85) Le défibrillateur semi-automatique : place dans la chaîne des secours et intérêt dans

Plus en détail

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Défibrillation et Grand Public Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Quelques chiffres (1) 50 à 60 000 décès en France par mort subite dont la moitié font suite à l apparition d une tachycardie

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Formation conduisant au

PROJET PEDAGOGIQUE Formation conduisant au INSTITUT DE FORMATION FILIERE AMBULANCIER PROJET PEDAGOGIQUE Formation conduisant au DIPLOME D ETAT D AMBULANCIER Juin à Novembre 2013 Directrice, Cadre supérieur de Santé : Agnès MISSAULT Infirmières

Plus en détail

Formations 2011 Fédération Familles Rurales Haute Savoie

Formations 2011 Fédération Familles Rurales Haute Savoie Formations 2011 Fédération Familles Rurales Haute Savoie Nos formations s adressent aux salariés et professionnels en activité mais également aux bénévoles. Elles ont pour objectif de contribuer à l acquisition

Plus en détail

Vous intervenez en équipage SMUR sur un accident de la voie publique : à votre arrivée sur les lieux, vous trouvez un homme d environ 30 ans au sol à

Vous intervenez en équipage SMUR sur un accident de la voie publique : à votre arrivée sur les lieux, vous trouvez un homme d environ 30 ans au sol à Vous intervenez en équipage SMUR sur un accident de la voie publique : à votre arrivée sur les lieux, vous trouvez un homme d environ 30 ans au sol à plat dos, inconscient Glasgow 3, à 20 mètres d une

Plus en détail

Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation

Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation automatisée externe par le public Conférence d Experts Coordonnateur : Pr P

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

Ma future formation. 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle?

Ma future formation. 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle? Ma future formation 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle? 3. Qu est-ce que la Validation des acquis de l expérience (VAE)? 4. Comment se passent les stages?

Plus en détail

P.A.R.M. (Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale) Quelle est cette profession de santé Méconnue et non reconnue?

P.A.R.M. (Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale) Quelle est cette profession de santé Méconnue et non reconnue? P.A.R.M. (Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale) Quelle est cette profession de santé Méconnue et non reconnue? Référentiel métier de PARM Vr 4 - Mai 2007 Page 1 sur 9 Ce document a été rédigé

Plus en détail

Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire

Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire Docteur Jean-Pierre PERTEK Chef de service d anesthésie réanimation L arrêt cardio-respiratoire est un événement

Plus en détail

FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE PRINTEMPS 2015

FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE PRINTEMPS 2015 FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE PRINTEMPS 2015 CES STAGES D INITIATION À L HYGIÈNE ET À LA SÉCURITÉ vous sont proposés par les Services Hygiène et Sécurité de l Université Pierre et Marie Curie et du CNRS

Plus en détail

Je soussigné(e) Mme, Mlle, M.., reconnaît avoir pris connaissance du règlement ci-dessus et en accepte les conditions. Fait le..

Je soussigné(e) Mme, Mlle, M.., reconnaît avoir pris connaissance du règlement ci-dessus et en accepte les conditions. Fait le.. Fiche d inscription Prévention et Secours Civiques de Niveau 1 (PSC1) DELEGATION LOCALE DE SURESNES Madame Mademoiselle Monsieur NOM d usage : NOM de naissance : Prénom : Date de naissance : Lieu de naissance

Plus en détail

Code emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux

Code emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux Rubriques S40.G10.08.002.004 / S40.G10.10.002.004 / S40.G10.25.002.004 Table incluant les codes fournis par la Direction

Plus en détail

I.F.C.S. DOSSIER. d inscription. Préparation au diplôme d état Cadre de Santé. IRFSS Ile-de-France

I.F.C.S. DOSSIER. d inscription. Préparation au diplôme d état Cadre de Santé. IRFSS Ile-de-France Urgence et secourisme Action sociale Santé - autonomie Formation Action internationale FILIÈRE formation I.F.C.S. DOSSIER d inscription Préparation au diplôme d état Cadre de Santé IRFSS Ile-de-France

Plus en détail

Formations et développement professionnel continu 2015

Formations et développement professionnel continu 2015 Formations et développement professionnel continu 2015 Droit et réglementation Hygiène et prévention des risques Relations Humaines et Communication Situations cliniques et Soins Management-Encadrement-Organisation

Plus en détail

COEUR ET ACTIVITES PHYSIQUES SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E)

COEUR ET ACTIVITES PHYSIQUES SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E) SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E) PLAN PROPOSE LES GESTES DE PREMIERS SECOURS L'UTILISATION DU DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE ( SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire Bonnes pratiques d hygiène alimentaire En restauration collective Ce stage répond à l obligation de formation en matière d hygiène alimentaire (règlement CE 852/2004) En restauration commerciale Ce stage

Plus en détail

ations sanitaires et sociales épertoire des form Conseil régional d Île-de-France www.iledefrance.fr

ations sanitaires et sociales épertoire des form Conseil régional d Île-de-France www.iledefrance.fr www.iledefrance.fr «Vous aider à faire le meilleur des choix possibles dans un secteur professionnel en évolution constante» Choisir sa formation professionnelle n est pas un exercice simple tant sont

Plus en détail

Infirmieres libérales

Infirmieres libérales Détail des programmes- Feuillets complémentaires à la plaquette générale Infirmieres libérales Stages courts 2012 Durées et dates disponibles sur un calendrier en annexe Santé formation Formations gratuites

Plus en détail

EDITO. Pourquoi choisir STL pour les formations?

EDITO. Pourquoi choisir STL pour les formations? FORMATION SST MAC - ID MAC SST Formateur SST CONDUITE ADDICTIVE MAC Formateur SST FORMATIONS Personne compétente Santé sécurité RISQUE ROUTIER / VUL 2015 RPS PREMIERS SECOURS PRAP IBC MAC IBC DAE PRAP

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

LISTE DES FORMATIONS PRIORITAIRES RETENUES PAR LA CPNE-FP

LISTE DES FORMATIONS PRIORITAIRES RETENUES PAR LA CPNE-FP Préambule : L article 1-1 de l accord de Branche 2010-01 précise le rôle et les missions de la Commission Paritaire Nationale de l Emploi et de la en matière de formation professionnelle, d emploi, d études

Plus en détail

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise 10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise Premiers secours dans les entreprises «Obligations et solutions» par les Docteurs Roch Ogier et Frédéric Lador Êtesvous bien préparé? Saviezvous

Plus en détail

SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE. p. 3. p. 4 LE CESU. p. 5. Les outils. p. 6. Le centre de simulation. Quelques chiffres

SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE. p. 3. p. 4 LE CESU. p. 5. Les outils. p. 6. Le centre de simulation. Quelques chiffres SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE p. 3 LE CESU Les outils Le centre de simulation Quelques chiffres Un exemple : la formation à l emploi des infirmiers des services d urgences En annexe p. 4 p. 5 p. 6 p. 6

Plus en détail

25/09/2014 CR : BRASSIER Julia. LEVERRIER Floriane L2 Médecine d'urgence (AFGSU) P. MICHELET 8 pages. Détresse vitale Arrêt cardiaque Alerte

25/09/2014 CR : BRASSIER Julia. LEVERRIER Floriane L2 Médecine d'urgence (AFGSU) P. MICHELET 8 pages. Détresse vitale Arrêt cardiaque Alerte 25/09/2014 CR : BRASSIER Julia. LEVERRIER Floriane L2 Médecine d'urgence (AFGSU) P. MICHELET 8 pages Détresse vitale Arrêt cardiaque Alerte Plan A. Introduction B. Donner l'alerte I. L'alerte en milieu

Plus en détail

DIPLOME D ETAT D AIDE SOIGNANT

DIPLOME D ETAT D AIDE SOIGNANT DIPLOME D ETAT D AIDE SOIGNANT DEFINITION DU METIER L aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l infirmier, dans le cadre du rôle propre qui relève de l initiative de celui-ci, défini

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants. Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes

Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants. Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes Définition «Le DPC comporte l analyse par tous les professionnels de santé (PS) de leurs pratiques

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS Notre équipe de formateurs spécialisés (Sapeurs pompiers, kinésithérapeutes, Ostéopathes, électriciens...) vous propose de nombreuses formations sur mesure afin de former le personnel

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Bourse «Avenir Recherche & Soins»

CAHIER DES CHARGES Bourse «Avenir Recherche & Soins» CAHIER DES CHARGES Bourse «Avenir Recherche & Soins» La Bourse Mutualiste pour la Recherche Infirmière et Paramédicale LE CONTEXTE GÉNÉRAL La recherche infirmière et paramédicale - c est-à-dire l étude

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

Table ronde du 26 mars 2009

Table ronde du 26 mars 2009 La défibrillation Table ronde du 26 mars 2009 1 La défibrillation Généralités Le rythme cardiaque régulier ou rythme sinusal : le cœur se contracte et se relâche de façon régulière pour assurer un flux

Plus en détail

RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES

RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES SOMMAIRE : Définitions DAE / DSA / DEA. Les accessoires recommandés. Notion de système d information pour les secours spécialisés. Les

Plus en détail

Atelier gestes d urgences

Atelier gestes d urgences Atelier gestes d urgences L arrêt cardio-respiratoire Pré-test 1- Question à choix multiples: A- L arrêt cardio-respiratoire est plus souvent d origine respiratoire chez l enfant. B- L arrêt cardio-respiratoire

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Pro. EPN- Education Nationale Initiation grand public ACR et DAE Page - 1 -

Pro. EPN- Education Nationale Initiation grand public ACR et DAE Page - 1 - Pro EPN- Education Nationale Initiation grand public ACR et DAE Page - 1 - SOMMAIRE Page de garde page : 1 Sommaire page : 2 Fiche pratique page : 3 Programme page : 4 Progression pédagogique pages : 6

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION CLASSE DE SECONDE GT MARS 2011 SANTÉ ET SOCIAL. Ressources documentaires pour la découverte des métiers et des formations

ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION CLASSE DE SECONDE GT MARS 2011 SANTÉ ET SOCIAL. Ressources documentaires pour la découverte des métiers et des formations ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION CLASSE DE SECONDE GT MARS 2011 SANTÉ ET SOCIAL Ressources documentaires pour la découverte des métiers et des formations «Les enseignements d'exploration permettent de développer

Plus en détail

REUNION D INFORMATION LES ETUDES DE SANTE ET LES METIERS AUXQUELS ELLES MENENT

REUNION D INFORMATION LES ETUDES DE SANTE ET LES METIERS AUXQUELS ELLES MENENT REUNION D INFORMATION LES ETUDES DE SANTE ET LES METIERS AUXQUELS ELLES MENENT A. RASCLE CIO de L Haÿ les Roses Novembre 2013 Sommaire Les métiers médicaux PACES Médecine Maïeutique (sage-femme) Pharmacie

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES L objet Le présent appel à candidatures a pour objet le développement de formations à destination des salariés des professions libérales de santé, dans les domaines suivants : Accueil,

Plus en détail

INAUGURATION Du service de Pédiatrie Dossier de presse JEUDI 14 NOVEMBRE 2013

INAUGURATION Du service de Pédiatrie Dossier de presse JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 Dossier de presse INAUGURATION Du service de Pédiatrie JEUDII 14 NOVEMBRE 2013 Le dossier Le service de Pédiatrie Introduction La Pédiatrie : Ses activités Quelques données chiffrées Son fonctionnement

Plus en détail

Editorial de l offre de formation 2015

Editorial de l offre de formation 2015 Editorial de l offre de formation 2015 Le CHU de Rennes a fait le choix de construire une offre de formation inscrite dans l interdisciplinarité et l ouverture vers les professionnels, médicaux et non

Plus en détail

La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers.

La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers. 4.2. Liste des métiers par domaines, familles et sous-familles La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers.

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004. Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des libertés locales

NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004. Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des libertés locales DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE DIRECTION DE L ADMINISTRATION DE LA POLICE NATIONALE NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004 Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des

Plus en détail

Transport des victimes d accidents par les taxis de Ho Chi Minh ville

Transport des victimes d accidents par les taxis de Ho Chi Minh ville Transport des victimes d accidents par les taxis de Ho Chi Minh ville Dr David TRAN Afravietmur Association Franco-Vietnamienne de médecine d urgence Assises de la coopération franco-vietnamienne Brest

Plus en détail

Formations 2014/2015

Formations 2014/2015 Institut de Formation en Soins Infirmiers Paris Saint-Joseph Département de formation continue Formations 2014/2015 «Apprendre tout au long de la vie» Notre enjeu : vous guider dans la réalisation de votre

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013 La formation aux professions de santé en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2011 Septembre 2013 PRÉFET DE LA RÉGION Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations

Plus en détail

Formations Sanitaires et Sociales. Petite enfance Gérontologie Aide à domicile

Formations Sanitaires et Sociales. Petite enfance Gérontologie Aide à domicile Formations Sanitaires et Sociales Petite enfance Gérontologie Aide à domicile SOMMAIRE Formations communes aux secteurs : petite enfance, gérontologie et aide à domicile Page 4 Formations relatives au

Plus en détail

Code métier de la fonction publique hospitalière (NMH)

Code métier de la fonction publique hospitalière (NMH) métier de la fonction publique hospitalière (NMH) Rubrique S40.G10.10.011.001 Table incluant les codes fournis par la Direction Générale de l'offre de Soins (DGOS) MED01 NMH / MED / Généraliste et spécialiste

Plus en détail

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement.

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Toute l équipe de MédiHAD vous souhaite la bienvenue. Nous vous remercions d avoir choisi notre structure d Hospitalisation A Domicile pour votre prise en charge médicale

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION AU CONCOURS D ENTREE AU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE D AMBULANCIERS

DOSSIER D INSCRIPTION AU CONCOURS D ENTREE AU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE D AMBULANCIERS INSTITUT DE FORMATION INTERHOSPITALIER THEODORE SIMON CJ/PV/23/11/2005 DOSSIER D INSCRIPTION AU CONCOURS D ENTREE AU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE D AMBULANCIERS 2 concours d entrée par an 2 sessions

Plus en détail

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACCUEIL

Plus en détail

Formation professionnelle continue

Formation professionnelle continue Formation professionnelle continue La formation professionnelle continue comprend deux types d actions : - les actions figurant dans le plan de formation de l établissement ; - les actions choisies par

Plus en détail

NOMENCLATURE DES METIERS

NOMENCLATURE DES METIERS Projet Ramsès Répertoire des métiers des établissements sanitaires, sociaux et médico sociaux NOMENCLATURE DES METIERS Document de travail non validé (Janvier 2004 Dhos/s dir P/P2) Avertissement Le projet

Plus en détail

Une offre de protection sociale globale pour les Travailleurs Non Salariés : Prévoyance + Frais Généraux + Santé.

Une offre de protection sociale globale pour les Travailleurs Non Salariés : Prévoyance + Frais Généraux + Santé. Positionnement Cible Caractéristiques Conditions d adhésion Produit Tarifs Les + À votre disposition Une offre de protection sociale globale pour les Travailleurs Non Salariés : Prévoyance + Frais Généraux

Plus en détail

INSTITUT REGIONAL DE FORMATIONS SPECIALISEES EN SANTE HOUPHOUET BOIGNY INSTITUT DE FORMATION D INFIRMIERS PUERICULTEURS 416 chemin de la Madrague Ville 13314 MARSEILLE Cedex 15 Tél : 04 91 96 67 18 Réanimation

Plus en détail

ANNEXE 1 DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS

ANNEXE 1 DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS ANNEXE 1 DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS Employés et cadres Contenu des activités (en terme de technicité, animation, gestion-communication,

Plus en détail

CONDITIONS D'ADMISSION A L'IFMK

CONDITIONS D'ADMISSION A L'IFMK CONDITIONS D'ADMISSION A L'IFMK TEXTES DE REFERENCE : - Décret du 29 mars 1963 modifié relatif aux études préparatoires et aux épreuves du diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute, - Arrêté du 23 décembre

Plus en détail

Arrêté royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction de soins intensifs doit répondre pour être agréée (M.B. 19.06.

Arrêté royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction de soins intensifs doit répondre pour être agréée (M.B. 19.06. Arrêté royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction de soins intensifs doit répondre pour être agréée (M.B. 19.06.1998) Texte coordonné : dernière mise à jour : 08.08.2014 CHAPITRE

Plus en détail

ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain Ambulancier

ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain Ambulancier www. ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain rraine.fr Ambulancier Définition L ambulancier est un auxiliaire sanitaire pleinement intégré dans la chaîne des soins. En urgence ou sur rendez-vous

Plus en détail

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES IED PARIS 8 A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES La procédure d équivalence permet de dispenser les étudiants de certains enseignements dans la mesure où ils peuvent justifier de l acquisition

Plus en détail

Formation obligatoire d adaptation à l emploi

Formation obligatoire d adaptation à l emploi Cycle de formation Praxis Conforme à l arrêté du 16 juillet 2009 Formation obligatoire d adaptation à l emploi Agent de service mortuaire Madame, Monsieur, Depuis l arrêté du 16 juillet 2009 relatif à

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

N 23 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1982-1983 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. (Urgence déclarée.)

N 23 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1982-1983 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. (Urgence déclarée.) PROJET DE LOI adopté le 27 octobre 1982 N 23 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1982-1983 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT relatif aux études médicales et pharmaceutiques. (Urgence déclarée.) Le Sénat

Plus en détail

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES SOUS-DIRECTION DES SAPEURS-POMPIERS BUREAU DE LA FORMATION ET DES ASSOCIATIONS DE SECURITE CIVILE Formation à l'utilisation du

Plus en détail

LES METIERS DE LA SANTE CIO NEUFCHATEAU 2014/2015

LES METIERS DE LA SANTE CIO NEUFCHATEAU 2014/2015 LES METIERS DE LA SANTE CIO NEUFCHATEAU 2014/2015 LES METIERS DE LA SANTE: LE SECTEUR MEDICAL LE SECTEUR PARAMEDICAL LES PROFESSIONS DANS CES DEUX SECTEURS LE SECTEUR MEDICAL: LE SECTEUR PARAMEDICAL: Médecin

Plus en détail

Diplômes d'université

Diplômes d'université La Formation Continue Officinale à la Faculté de Pharmacie d Angers 2014/2015 Diplômes d'université Actualisation Officinale Homéopathie Hospitalisation et Maintien à Domicile Orthèses et Petit Appareillage

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS 2014. Centre De Formation Continue

CATALOGUE FORMATIONS 2014. Centre De Formation Continue CATALOGUE FORMATIONS 2014 Centre De Formation Continue Le CFC votre partenaire de formation Le CFC s inscrit dans une démarche de professionnalisation continue des personnels des établissements sanitaires

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail