SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau."

Transcription

1 SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau. G. Cherix a,, T. Bussien b, K. Ghoorbin a, S. Storelli a a Centre de Recherches Energétiques Municipales (CREM), Rue des Morasses 5, CP 256, CH-1920 Martigny b Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne(EPFL), Laboratoire de Systèmes d Information Géographique (LASIG), EPFL ENAC LASIG, Bâtiment GC, Station 18, CH-1015 Lausanne c Depth SA, Ch d Arche 40 B, 1870 Monthey Résumé En suisse, ce sont principalement les collectivités publiques qui ont pour devoir de gérer les flux qui desservent les villes (eau potable / usées, gaz naturel, électricité, chauffage à distance, télévision câblée) et donc d assurer la sécurité et la qualité du service aux usagers. A l heure actuelle, les responsables politiques et techniques ont la possibilité d utiliser des outils spécifiques, mais ils ne disposent pas encore d instruments intégrés de pilotage des réseaux (supports et flux). Cependant, une gestion optimale des réseaux passe par une vision globale et intégrée du système. Fort de ce constat, les experts du Centre de Recherches Energétiques et Municipales (CREM) et de l Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) en collaboration avec les sociétés Depth SA, ESRI Géoinformatique SA, SD Ingénierie et SIG travaillent depuis mars 2007 au développement d un outil de gestion municipal intégré, appliqué dans un premier temps au cycle de l eau (SyGEMe). L objectif de ce projet est de développer un nouveau service à destination des collectivités/exploitants de réseaux qui intègre autour d un système d information géographique (interface d entrée dans le système) : un système de monitoring (mesure des flux en temps réel) et un système expert de gestion de la connaissance. Pour les exploitants, cet outil disponible online devrait permettre : - D analyser en continu le fonctionnement de leur réseau - De recevoir des alarmes en cas de détection de situation hors-norme - De pérenniser leurs connaissances pratiques de gestion des réseaux en ayant accès à un système d information structuré facilitant l enregistrement et l accès aux données et aux expériences métiers. Les étapes de structuration des données et d analyse des processus de gestion des réseaux d eau ont permis de consolider le réseau de services (fonctionnalités) à développer. Dans sa version finale, le système intègrera la documentation et le géoréférencement des objets et des événements. Aux objets usuels, composants le système physique d adduction d eau, on distinguera d une part les capteurs (appareils de mesure), et d autre part les constats et les tâches à l origine des variations de flux (réglages, fuites, ). Le concept SyGEMe se devra donc de fournir une solution intégrée, aussi bien pour la visualisation à partir de la géographie des données et des capteurs, que pour la gestion et l organisation des constats, tâches, notes, contacts et autres informations, afin de les relier aux objets et aux flux du réseau. De manière centralisée, cette solution devrait permettre d'aider l'organisation du travail de l exploitant de réseau, la pérennisation des connaissances qu il acquiert et la collaboration plus efficace avec les autres acteurs (décideurs, centrales téléphoniques, bureaux d ingénieurs). Cet article a pour objectif de présenter en détail la géo-organisation de l information et l architecture système envisagée pour réaliser le concept SyGEMe. 1

2 Introduction A l heure du dérèglement climatique, les scientifiques internationaux travaillent d arrache pied pour simuler le comportement de notre planète. Les modèles développés ont pour objectif de prévoir quelles seront les modifications de température locales et d en déterminer l impact sur les différents écosystèmes. Il ressort d un récent rapport du «groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat» que les ressources en eau douce et leur gestion seront modifiées par le dérèglement climatique. En particulier dans les régions alpines : «Au cours du siècle, les projections montrent un déclin des ressources en eau stockées dans les glaciers ainsi que dans la couverture neigeuse, réduisant la disponibilité en eau dans certaines régions alimentées par l eau de fonte provenant des grandes chaînes de montagne, où plus d'un sixième de la population mondiale vit actuellement». [1] Fort de cette problématique, les experts du CREM et de l EPFL en collaboration avec différents partenaires industriels travaillent depuis mars 2007 au développement d un outil de gestion municipal intégré du cycle de l eau (SyGEMe). Globalement, ce projet vise à développer un instrument de pilotage et de gestion des réseaux techniques urbains. Dans une première phase, le projet SyGEMe se concentrera sur le développement d une plate-forme Internet destinée à piloter le cycle complet de l'eau (prioritairement l eau potable puis développement aux eaux usées) d'une municipalité. Les innovations qui caractérisent ce projet sont principalement : L intégration dans un même service de données dynamiques fournies par des capteurs (niveau, débit, pression, etc.) et d un système expert de gestion de la connaissance, le tout reposant sur un système d information géographique. La fourniture aux collectivités d un service (application client on-line et mise à jour des données par le bureau / fournisseur de service) plutôt qu un logiciel figé dans le temps et dont la responsabilité de mise à jour est du ressort de l exploitant. Figure 1 - SyGEMe, plateforme de management des réseaux urbains. La mise en œuvre d une série de services indépendants implique l utilisation d une architecture modulaire. Cette dernière doit en effet permettre d obtenir une bonne flexibilité, un haut potentiel évolutif et un haut degré de réutilisation. Cette publication présente en détail la géo-organisation de l information et l architecture système envisagée pour réaliser le concept SyGEMe. 2

3 Fonctionnalités du système et géo-organisation de l information Les étapes de structuration des données et d analyse des processus de gestion des réseaux d eau ont permis de consolider le réseau de services (fonctionnalités) à développer. Le système intègre la documentation et le géo référencement des objets et des événements. Aux objets usuels composants le système physique d adduction d eau, on distingue ici les attributs et les événements liés aux flux, à savoir d une part les capteurs (appareils de mesure), et d autre part les constats et les tâches à l origine des variations de flux (réglages, fuites, ). Figure 2 Maquette d écran représentant géographiquement les objets et les événements (liés soit au réseau soit à un flux) Ainsi un capteur est attribuable aussi bien à un objet (par exemple un débit est attribué à une canalisation) qu à un flux. De même, un événement est attribuable aussi bien à l objet (par exemple un réglage de vanne est attribué à une canalisation) qu au flux sur lequel l événement a une incidence. Cette intégration des objets, des équipements de mesure des flux et des événements permet un accès à la documentation à partir de la géographie certes, mais aussi à partir des courbes de mesures (cf. Figure 2) Ainsi lors de la lecture d une courbe de mesure, la visualisation des événements liés permet d expliquer les variations de flux et inversement toute variation de flux peut expliquer l origine d un événement. De même, l accès à la documentation d une alarme est possible aussi bien à partir du fond géographique que de la courbe de mesure. Cette fonctionnalité permet le repérage géographique et l analyse (cause et effet) d une situation d alarme. Le concept SyGEMe se doit de fournir une solution intégrée, tant pour la visualisation à partir de la géographie de télémesures dynamiques, que pour la gestion et l organisation des constats, des tâches, des notes, des contacts et d autres informations. Cette solution organise le travail de l exploitant de réseau, pérennise les connaissances qu il acquiert et lui permet de collaborer plus efficacement avec 3

4 les autres acteurs (décideurs, centrales téléphoniques, bureaux d ingénieurs), tout ceci de manière centralisée. Les concepts SIG proposés envisagent la construction : De liens entre les éléments du réseau (conduits, vannes, ), les capteurs (équipements de mesure), les flux (eaux, énergies, informations) et les fichiers de données (télémesures, relevés périodiques, tableaux de calcul). De liens temporels (agenda) avec et entre les événements (constats, tâches) et les règles et expériences d exploitation (processus expert et workflows). Ainsi d une part les fonctionnalités géographiques suivantes sont proposées : Géo référencement des éléments du réseau-support (tâche ordinaire du SIG). Géo référencement des capteurs (tâche ordinaire du SIG) et des appareils de mesure et d enregistrement des valeurs captées. Géo référencement des flux en liant le réseau-service au réseau support en vue d intégrer les données des capteurs dans la modélisation dynamique du réseau. Et d autre part les fonctionnalités événementielles suivantes sont proposées : Géo référencement et «agendement» de l ensemble des constats: Une fiche de saisie pour les constats est proposée à l exploitant qui y entre les informations de manière structurée. Cette saisie est réalisée automatiquement par la solution SyGEMe en cas de constat d alarme lié à une télémesure. Le constat est ainsi agendé (tel un rendez-vous) et aisément accessible par l exploitant qui est alerté lors de l émission d un nouveau constat. Chaque constat doit être validé par l exploitant. Lors de la validation, une fiche de saisie «Tâche» est directement proposée, pour validation et échéance. Géo référencement et planification de l ensemble des tâches géoréférencées : A chaque validation de constat, la solution SyGEMe édite automatiquement une fiche «Tâche» sur laquelle figure des informations proposées par le système expert. La tâche est ainsi planifiée et aisément accessible par l exploitant qui est alerté avant son échéance. A l échéance d une tâche, l exploitant l édite et la caractérise comme «réalisée» ou «abandonnée» ou la reporte à plus tard. Enchaînement des événements : La réalisation ou l abandon d une tâche peut amener l exploitant à éditer un nouveau constat ou une nouvelle tâche. Cette opération permet de lier les constats et les tâches entre elles afin de créer des chaînes d événements (appelées «Processus»). Ces «processus» sont alors considérés par le système expert comme des expériences et serviront à l avenir l édition des tâches proposées. Diffusion des événements : L agenda ainsi constitué de constats et de tâches est accessible aux divers acteurs de la gestion du réseau. Tous sont informés de l ensemble des événements et peuvent réagir auprès de l organe décisionnel afin d enrichir l analyse. 4

5 Exemple : Le secrétariat communal reçoit un appel d un usager lui affirmant que l eau de ses robinets est trouble. L opérateur, sur son pc, génère un nouveau constat, y intègre les informations et l édite dans le système. Le technicien d exploitation est alerté de la présence d un nouveau constat dans l agenda SyGEMe, en prend connaissance et valide. Aussitôt, une fiche «Tâche proposée» est éditée. L exploitant en prend connaissance, accepte ou modifie les informations proposées et valide. La tâche est alors agendée à l échéance validée par l exploitant. Exploitation Constats et alarmes Enregistrement du constat / Évènement SyGEMe Évaluation Diagnostic Système Expert Tableau de bord Exploitant Validation Géodonnées Mesures Règles, Expériences Actions Définition de(s) tâche(s) Figure 3 Représentation schématique de la gestion des évènements Catalogue des services SyGEMe L objectif général du service SyGEMe, ou la valeur ajoutée pour l exploitant de réseau qui s abonne à ce(s) service(s), réside dans l amélioration de la qualité de la fourniture d eau potable. Dans le cadre de ce projet, plusieurs services seront développés de façon à pouvoir être fourni indépendamment les uns des autres. Les exploitants pourront contracter soit le «package SyGEMe» soit un ou plusieurs des services proposés, en fonction de leurs équipements et de leurs objectifs. Une partie des services (fonctionnalités) dits obligatoires sont nécessaires à la mise en place du système et sont un pré requis pour tous les autres services, dits optionnels. Il s agit de (i) l accès aux données géographiques et de (ii) l accès aux données de monitoring, le tout en ligne. Il est important de préciser ici que les services obligatoires, ou de base, existent déjà et sont actuellement proposés aux exploitants de réseau par des bureaux d ingénieurs. L innovation de SyGEMe est proposée en intégrant les services existants sur une même plateforme et en développant de nouveaux services innovants, qui peuvent être contractés par l exploitant indépendamment les uns des autres : 5

6 Géomonitoring et émission d alarmes Le service SyGEMe prioritaire consistera à récupérer, analyser et publier (avec géo localisation) des données dynamiques de télémesure qui caractérisent le fonctionnement du réseau. Cette intégration des données de mesures et de la topologie des réseaux permettra d analyser en continu l exploitation des réseaux et d émettre des alarmes lors de situation hors normes. La méthode de suivi du comportement du réseau consistera à interpréter des mesures en continu, par rapport à un profil de consommation validé (cf. figure 4). Premièrement, un profil de consommation théorique doit être désigné à partir de règles de calculs, prenant en compte le nombre d usagers, le nombre de fontaines communales, la quantité d hectares à irriguer, etc. (voire dans un deuxième temps les paramètres locaux, tels que l ensoleillement, la pluviométrie, etc.). Il s agira ensuite de valider ce profil de consommation théorique au moyen de l historique de mesures (p. ex. débits) stockés dans une des bases de données SyGEMe (cf. point 3.4). Cette étape supplémentaire permettra de définir le profil de consommation validé. Enfin, les données validées et mesurées seront comparées (écart, vitesse d écart, historique, etc., annexe I). Cette comparaison aura pour objectif de prévenir une éventuelle avarie du système d adduction en informant par le biais d une alarme l exploitant de réseau. Dans le cas ou l utilisateur contracte le service supplémentaire système expert, le message d alarme devra contenir une éventuelle proposition de diagnostic en plus des données sources. Historique de données Profil théorique Profil théorique local Profil validé Profil mesuré Paramètres types Paramètres locaux Historique Métier (expériences) Écart Analyse Figure 4: Règles pour le suivi des télémesures et l établissement d un diagnostique Stockage et structuration de la connaissance 1. Réseau (dates / durée de vie / longueurs réelles / coûts) Ce service permettra à l utilisateur de disposer d un modèle de données et des structures de tables aptes à organiser l information pertinente concernant le réseau. L utilisation plus ou moins détaillée de ce service permettra d utiliser des services optionnels d analyse des «données réseau» enregistrées (maintenance prédictive ; calcul de coûts ; mise à jour de documentation, etc.) 2. Capteurs (dates / durée de vie / fonction / maintenance / coûts) Ce service permettra à l utilisateur de disposer d un modèle de données et des structures de table aptes à organiser l information pertinente concernant les capteurs. L utilisation plus ou moins détaillée de ce service permettra d utiliser des services optionnels d analyse des «données capteurs» enregistrées (maintenance prédictive ; calcul de coûts ; mise à jour de documentation, etc.) 3. Evènements (Constats / tâches / processus) Ce service permettra à l utilisateur de disposer d un journal de gestion et de stockage d expériences. En bref, ce service a pour objectif de structurer la connaissance liée à l exploitation du réseau en stockant des évènements et en élaborant des processus, composés de suite d évènements, liés les uns aux autres par les utilisateurs et/ou par le système. 6

7 Système expert Le service «système expert» fournira à l utilisateur un pré diagnostic, proposé suite à un problème de fonctionnement du réseau physique d adduction d eau. Il devra être alimenté par des règles d exploitation et des expériences, qui au travers d un moteur d inférence, apte à appliquer les règles saisies, proposera aux utilisateurs des tâches potentielles pour résoudre les problèmes rencontrés. Le package système expert pourra être contracté dans son intégralité ou en partie, selon les modules suivants : 1. Archivage des règles et expériences (workflow) et proposition de diagnostics Ce service permettra à l utilisateur de disposer, de diagnostics de fonctionnement du réseau, proposés à partir d une base de données de règles prédéfinies (workflow). La base de données se compose de fichiers standardisés décrivant chaque cas d utilisation du réseau. Le système expert se basera d une part sur les workflows paramétrés pour le réseau analysé et d autre part sur les évènements enregistrés par les utilisateurs pour proposer des tâches à réaliser. Les propositions de diagnostics seront hiérarchisées selon le pourcentage d occurrence de réussite. 2. Analyse topologique (Network analyse) Ce service fait partie des services natifs d ESRI ArcGIS Server Advanced. Il permet à l utilisateur et au système expert d avoir accès à la topologie du réseau. 3. Modèle hydraulique Ce service permettra à l utilisateur de modéliser le comportement de son réseau (débits maximums) afin de faciliter les étapes de planification communale et d extension du réseau. Le modèle hydraulique (bilan des masses) permettra de plus au système expert d effectuer une vérification / calibration des mesures redondantes. Enfin, une analyse d opportunité de turbinage des eaux potables pourra être réalisée (énergie potentielle). 4. Animation du réseau sur un intervalle temporel Ce service fait partie des services natifs d ESRI ArcGIS Server Advanced. Il permet à l utilisateur de visualiser une animation du réseau (p. ex. : changement d épaisseur de conduites) en fonction de valeurs de mesures stockées dans une base de données. Contrôle qualité 1. Autocontrôle Ce service de suivi rigoureux de la gestion du réseau doit permettre à l utilisateur de respecter les procédures d autocontrôle prescrites par la Société Suisse de l Industrie du Gaz et de l Eau (SSIGE). A partir des données enregistrées dans le système par les utilisateurs, des rapports de gestion du réseau seront édités, conformément aux prescriptions de la SSIGE. 2. Demand side management (suivi des réclamations, etc.) L objectif de ce service est de fournir à l utilisateur des analyses cartographiques et temporelles de la distribution des évènements liés aux utilisateurs (plaintes, réclamations, etc.). Maintenance prédictive En fonction du niveau de détail des métadonnées stockées dans le système, un service d analyse d état du réseau pourra être mis en place. Il permettra à l utilisateur d obtenir des cartes thématiques caractérisant différents aspects tels que le vieillissement du réseau. Ces cartes thématiques pourront être utilisées par l exploitant pour planifier un programme d action de renouvellement du réseau (maintenance prédictive). Publication de documents mis à jour Publication de documentation du système et de rapports types proposés par défaut ou utilisation de «Crystal report» pour publier des rapports spécifiques. 7

8 Architecture système L architecture envisagée pour SyGEMe est de type WSOA (Web Services Oriented Architecture), architecture orientée services implémentée avec des services web. Le choix d une telle structure provient de la flexibilité qu elle sous-tend, de part une architecture modulaire. Ceci permet un haut potentiel évolutif, et un haut degré de réutilisation (par exemple : adaptation à d autres types de réseaux). L interopérabilité, au sens des fonctionnalités transversales qu elle permet, ainsi que la facilité de diffusion, par le biais de l Internet, font d un tel type d architecture un choix intéressant pour répondre aux exigences du projet SyGEMe. Architecture système: WSOA T BD Type : Oracle géodatabase BD Type : Oracle Cubes OLAP Flux propriétaires et/ou XML Services GIS Type : ArcGIS Server Services Télémesures Type : OLAP Autres services Ex : météo BD Type : Oracle BPEL Stockage fichiers workflows WSDL Module Controlleur Services logiques (système expert) Type : Workflows WF Client WEB Type : Ajax Client lourd Interfaces permettant aux utilisateurs d interagir avec le système Fichiers plats T X T Processus automatiques agissant comme client des différents services et comme fournisseur de services aux clients du systèmes Figure 4 : Architecture général du système Le système expert s occupera de l ensemble de la gestion événementielle du réseau, liée aux processus métiers. Il pourra faire appel aux «géoservices» offerts par ArcGIS Server, ainsi qu aux contenus des cubes OLAP (On-line Analytical Processing) des «services de télémesures» et à la base de connaissances du «système expert», afin de faire : les mises à jour automatiques des données du système (ex : transfert des fichiers plats vers le cube OLAP) l analyse des télémesures (ex : création d alarmes automatiques) le stockage de l information des événements du réseau, constats et manuellement par l usager ou automatiquement par le système expert lui-même, dans la base de connaissance. 8

9 Le module contrôleur représente la couche d orchestration de l application web qu est SyGEMe. Il peut être décomposé comme le montre la Figure 5. Le contrôleur consomme des données venant des services web, y compris les «services logiques», et communique aussi avec des bases de données spécifiques pour la gestion des utilisateurs et la gestion des services SyGEMe. Cette structure permettra d interpréter les actions de l usager sur l interface client, d exécuter les commandes nécessaires et de renvoyer les résultats à destination du client web. Ceci implique la séquence des opérations suivantes : 1. Le module 1 construit un objet qui contient les informations nécessaires pour l action de l usager, en fonction du contexte d utilisation, et l envoi soit au module 2 ou Le module 2 authentifie l usager dans le système, crée un objet contenant le schéma d utilisation pour la session en fonction du profil de l utilisateur, et l envoi au module Ensuite, le module 1 communique avec le module 3 pour chaque action de l usager. Ce dernier établit quelles sont les tâches logiques à exécuter et ordonne au module 4 d exécuter les tâches nécessaires. 4. Le module 4 demande finalement au module 5 de créer la page à afficher. Cette boucle continue pour gérer la session d utilisation de l usager, sur le client web. Stockage utilisateurs, droitsutilisateur et abonnementsaux services Sygeme. BD Oracle Stockage des schémasbpel. BD Oracle Export schéma d éxécution des services en BPEL, pour Oracle BPEL Process Manager server Module Controlleur Module lien Utilisateur/schémas des services de la session d utilisation 2 Module calcul des Taches logiques à éxécuter (lien schémas servicesactions - taches logiques) Module Execution des taches 4 Authentification Objet schéma de la session d utilisation 3 Objet tacheslogiques Objet action Appel Affichage Module gestion des actions utilisateur sur le client web 1 Module Creation/Affichage de page pour l utilisateur 5 Donnéesà afficher Client WEB Type : Ajax / HTML Objet élémentsde la page HTML Creation du schéma d éxécution d un service Sygeme. Logicielscandidats: Visual Paradigm, Oracle BPEL designer plugin sur ECLIPSE Web services télémesures, ArcGISserver, Système Expert Figure 5 : Module contrôleur 9

10 Conclusion Ainsi, l intégration d un système de monitoring et d un système expert de gestion de la connaissance sur un SIG permettra de disposer demain d un système intégré de gestion des réseaux d adduction d eau [3]. Le but du projet SyGEMe est d apporter l élément d interrelation des différents systèmes pour développer un outil global, permettant une vision systémique. L objectif de ce service est ainsi de fournir à l exploitant : Une analyse en continu du fonctionnement du réseau Des alarmes si possibles antécédentes à la rupture de l approvisionnement, soit une diminution du temps de réaction pour l exploitant Un système d information structuré facilitant l accès aux connaissances métier liées à l exploitation du réseau Les premiers travaux réalisés ont permis de préciser le concept SyGEMe, en définissant l architecture générale du système et en identifiant le réseau de services qui devront être développés. L architecture envisagée pour SyGEMe est de type WSOA (Web Services Oriented Architecture), architecture orientée services implémentée avec des services web. Le réseau de services à disposition des exploitants sera centré sur le monitoring des flux et l émission d alarmes en cas de détection de situation hors norme. Le stockage d évènements liés à une géo localisation (espace) et à une courbe de mesure (temps) permettra d alimenter le système expert de gestion de la connaissance. L analyse des évènements et des résultats de télémesures stockés dans l historique permettra enfin de réaliser un premier diagnostic suite à l émission d une alarme (diminution du temps de réaction suite à une avarie). Enfin, les informations fournies par les services «reporting» de SyGEMe permettront aux collectivités d optimiser les connaissances dynamiques de leurs réseaux et de faciliter les échanges intercommunaux (p. ex. création d un marché régional de l eau potable). L interconnexion des réseaux d adduction d eau à l échelle régionale permettrait en effet d améliorer la sécurité d approvisionnement en eau potable d optimiser la production d énergie électrique en favorisant le turbinage de l eau potable et en minimisant les pompages dans la nappe phréatique. Références : [1] Groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat : «Bilan 2007 des changements climatiques : Impacts, adaptation et vulnérabilité», Traduction provisoire et non-officielle n engageant pas le GIEC, réalisée par les délégations de la Belgique et de la France, 18 avril 2007 [2] Les autorités fédérales de la Confédération Suisse : «Lutte contre les changements climatiques : 1.5% de gaz à effet de serre en moins par an», Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication, Bern, [3] S. Storelli, CREM, Centre de Recherches Energétiques et Municipales, Martigny, Suisse : «Un projet pilote implémenté à Evolène (Valais Suisse)», Géomatique Expert N 52 Août-Septembre 2006 [4] Cherix, G.; Storelli, S.; Bussien, T.; Lindemann, D. ; (2007). SyGEMe: Définition des spécifications et analyse des interactions entre les besoins métier, l architecture du système et la définition de fonctionnalités innovantes. Géomatique Expert - N 58 - août septembre 2007 (p ). 10

SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau :

SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau : SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau : Présentation de l outil, choix de technologie, interfaçage homme-machine, business opportunities et perspectives F. Kuchler a, G. Cherix

Plus en détail

La gestion de l eau pose toute

La gestion de l eau pose toute SIG SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l'eau Présentation de l'outil, choix de technologie, interfaçage homme-machine, business opportunities et perspectives La gestion de l eau

Plus en détail

MEU Une plateforme web et cartographique pour le management et la planification énergétique de zones urbaines

MEU Une plateforme web et cartographique pour le management et la planification énergétique de zones urbaines MEU Une plateforme web et cartographique pour le management et la planification énergétique de zones urbaines Massimiliano Capezzali 1, Gaëtan Cherix 2, 1 Energy Center, Ecole Polytechnique Fédérale de

Plus en détail

Malgré les dérèglements climatiques et

Malgré les dérèglements climatiques et Article de fond SyGEMe, un outil de gestion municipale intégrée du cycle de l eau Présentation, choix des technologies, interfaçage homme-machine, opportunités commerciales et perspectives Tool zum integrierten

Plus en détail

Mise en œuvre de les capteurs dans la gestion de l eau

Mise en œuvre de les capteurs dans la gestion de l eau Mise en œuvre de standards OGC pour les capteurs dans la gestion de l eau Forum OGC France Journée de l interopérabilité 5 décembre 2012 Simon Le Grand 09/12/2012) Veolia Eau Ile de France Direction Technique

Plus en détail

ArcGIS. for Server. Sénégal. Comprendre notre monde

ArcGIS. for Server. Sénégal. Comprendre notre monde ArcGIS for Server Sénégal Comprendre notre monde ArcGIS for Server Créer, distribuer et gérer des services SIG Vous pouvez utiliser ArcGIS for Server pour créer des services à partir de vos données cartographiques

Plus en détail

ArcGIS. for Server. Comprendre notre monde

ArcGIS. for Server. Comprendre notre monde ArcGIS for Server Comprendre notre monde ArcGIS for Server Créer, distribuer et gérer des services SIG Vous pouvez utiliser ArcGIS for Server pour créer des services à partir de vos données cartographiques

Plus en détail

Gestion des réseaux, topologie et topographie, TNDB - ResElec

Gestion des réseaux, topologie et topographie, TNDB - ResElec Systèmes d information Gestion des réseaux, topologie et topographie, TNDB - ResElec Table de matières : Les objectifs Le concept Présentation de TNDB: topologie Présentation de ResElec: topographie Les

Plus en détail

ArcGIS. for Server. Partenaire officiel Esri France

ArcGIS. for Server. Partenaire officiel Esri France ArcGIS for Server Partenaire officiel Esri France ArcGIS for Server Créer, distribuer et gérer des services SIG Vous pouvez utiliser ArcGIS for Server pour créer des services à partir de vos données cartographiques

Plus en détail

FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD

FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD RITOP Le système de conduite de processus pour le service des eaux et de l énergie COMPATIBILITE FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD Aperçu Solutions sur mesure pour aujourd

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

et les Systèmes Multidimensionnels

et les Systèmes Multidimensionnels Le Data Warehouse et les Systèmes Multidimensionnels 1 1. Définition d un Datawarehouse (DW) Le Datawarehouse est une collection de données orientées sujet, intégrées, non volatiles et historisées, organisées

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

IBM Tivoli Service Desk

IBM Tivoli Service Desk Déployer des services de qualité tout en maîtrisant les coûts IBM Tivoli Service Desk Points forts Rationalise la gestion des problèmes et des incidents afin de permettre la restauration rapide et économique

Plus en détail

Qu est-ce que ArcGIS?

Qu est-ce que ArcGIS? 2 Qu est-ce que ArcGIS? LE SIG ÉVOLUE Depuis de nombreuses années, la technologie SIG améliore la communication, la collaboration et la prise de décision, la gestion des ressources et des infrastructures,

Plus en détail

Journée SITG, Genève 15 octobre 2013. Nicolas Lachance-Bernard M.ATDR Doctorant, Laboratoire de systèmes d information géographique

Journée SITG, Genève 15 octobre 2013. Nicolas Lachance-Bernard M.ATDR Doctorant, Laboratoire de systèmes d information géographique Monitorint spatio-temporel intégré de la mobilité urbaine Monitoring spatio-temporel de l ADN urbain Une réponse aux défis, problèmes, enjeux et risques des milieux urbains Nicolas Lachance-Bernard M.ATDR

Plus en détail

Smart Metering et réseaux intelligents

Smart Metering et réseaux intelligents Smart Metering et réseaux intelligents Source : http://www.cleanthinking.de Réseaux intelligents & Smart Metering Les réseaux intelligents (ou «smart metering») sont des réseaux capables d ajuster la distribution

Plus en détail

La directive INSPIRE en Wallonie: le géoportail et l infrastructure de diffusion des géodonnées en Région wallonne (InfraSIG(

La directive INSPIRE en Wallonie: le géoportail et l infrastructure de diffusion des géodonnées en Région wallonne (InfraSIG( La directive INSPIRE en Wallonie: le géoportail et l infrastructure de diffusion des géodonnées en Région wallonne (InfraSIG( InfraSIG) Jean-Pierre KINNAERT Directeur Département de la géomatique Service

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier?

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? CA ERwin Modeling fournit une vue centralisée des définitions de données clés afin de mieux comprendre

Plus en détail

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service Solutions de gestion des actifs et services Au service de vos objectifs d entreprise Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Mesurer, collecter et monitorer pour agir

Mesurer, collecter et monitorer pour agir Mesurer, collecter et monitorer pour agir Services de gestion de l'énergie Lausanne, 6 novembre 2014 Antoine Hayek, Energy Management Services Eric Magnin, Energy Management Specialist Michael Grelier,

Plus en détail

Je découvre Lina Process

Je découvre Lina Process Je découvre Lina Process Une interface simple et ergonomique pour gérer vos process 1 Sommaire Présentation de Lina Process 4 Collecter 5 Mesurer 6 Alerter 7 Là où d autres agissent dans le présent, nous

Plus en détail

Intégrer et gérer la temporalité dans le système d'information du territoire genevois (www.sitg.ch)

Intégrer et gérer la temporalité dans le système d'information du territoire genevois (www.sitg.ch) REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'intérieur et de la mobilité Service de la mensuration officielle 02.2012 Intégrer et gérer la temporalité dans le système d'information du territoire genevois

Plus en détail

Logiciel Orgabat V.Net. Maîtrisez et valorisez vos infrastructures VDI et datacenter

Logiciel Orgabat V.Net. Maîtrisez et valorisez vos infrastructures VDI et datacenter Logiciel Orgabat V.Net Maîtrisez et valorisez vos infrastructures VDI et datacenter Logiciel Orgabat V.Net Pour l exploitation au quotidien des salles de données et réseaux VDI Orgabat est le logiciel

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV CONSTRUCTION FABRICATION D'ÉQUIPEMENTS MAINTENANCE INDUSTRIELLE BUREAUX D'ÉTUDES SERVICES INFORMATIQUES NETTOYAGE «NaviOne n est pas

Plus en détail

La mobilité avec ArcGIS

La mobilité avec ArcGIS SIG 2012 - Conférence francophone Esri Versailles, France Atelier Technique - 4 Oct. 2012 La mobilité avec ArcGIS Ana de Latour Mehdi Huguet Agenda Le Système ArcGIS Qu est-ce qu un SIG mobile? A qui s

Plus en détail

Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits

Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits La sécurisation de vos produits par l implémentation d une solution fiable, économique et performante Sommaire 1. L intérêt de

Plus en détail

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation.

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation. chemise 20/02/07 16:49 Page 1 VEOLINK Votre contact : tout au long de votre projet VEOLINK Com VEOLINK Tech VEOLINK Advanced Control VEOLINK Star VEOLINK Data Base VEOLINK Maintenance VEOLINK Pro VEOLINK

Plus en détail

Logiciels de gestion énergétique

Logiciels de gestion énergétique Logiciels de gestion énergétique 1. GEPWEB (360 ) SSINERGIE Outil payant en ligne Gestion énergétique de patrimoines (bâtiments et éclairage publics). http://www.ssinergie.com/index.php?page=gepweb 2.

Plus en détail

Les Entrepôts de Données

Les Entrepôts de Données Les Entrepôts de Données Grégory Bonnet Abdel-Illah Mouaddib GREYC Dépt Dépt informatique :: GREYC Dépt Dépt informatique :: Cours Cours SIR SIR Systèmes d information décisionnels Nouvelles générations

Plus en détail

Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents?

Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents? Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents? Maeve de France (Direction Technique, chef de projet métier SIG) Simon Le Grand (Direction Technique régionale IDF, service SIG/gestion patrimoniale)

Plus en détail

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation PLANON mobile field services Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation Un spécialiste innovant, avec trente ans d expérience dans le domaine IWMS Un partenaire

Plus en détail

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques.

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Ville de Paris Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Mail : richard.malachez@paris.fr Tel : 01 43 47 62 96 Organisme d accueil Présentation

Plus en détail

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc»

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» SYSTÈME D INFORMATIOND DE L ONEPL PLAN DE LA PRESENTATION PRESENTATION GENERALE DE L ONEP SIONEP PÉRIMÈTRE FONCTIONNEL

Plus en détail

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration du 1 er juillet 2015 Le Conseil fédéral suisse édicte les directives suivantes: 1 Dispositions générales 1.1 Objet

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec 26/10/2005 1

La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec 26/10/2005 1 La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec ESRI 2005 session «Décisionnel» 26/10/2005 1 La Business Intelligence : Une Définition La Business intelligence permet l utilisation des données opérationnelles

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5

Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5 Logiciel de monitorage de spectre Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5 Le logiciel de monitorage de spectre est le cœur du progiciel des systèmes de monitorage et de gestion de spectre

Plus en détail

Participation à un projet européen de Smart Cities

Participation à un projet européen de Smart Cities Participation à un projet européen de Smart Cities DESTINATION Gaëtan Cherix Directeur Centre de Recherches Energétiques et Municipales, Martigny Georges Ohana Délégué à l énergie Services Industriels

Plus en détail

LE LOGICIEL DE GESTION D AFFAIRES CONÇU POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV. www.navione.fr

LE LOGICIEL DE GESTION D AFFAIRES CONÇU POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV. www.navione.fr LE LOGICIEL DE GESTION D AFFAIRES CONÇU POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV www.navione.fr Un ERP est un logiciel de gestion unique, partagé par tous les collaborateurs, qui couvre tous les domaines de l entreprise,

Plus en détail

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Benoît Pfister AGENDA 1. Optimisation énergétique des installations CVC 2. Solution de monitoring énergétique 3. Modernisation du système

Plus en détail

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de Technique système TETRA d Hytera est la solution complète et performante pour toutes les applications de la téléphonie mobile professionnelle. www.hytera.de Bref aperçu Pour une communication TETRA professionnelle

Plus en détail

La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts

<Insert Picture Here> La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts Christophe Bonenfant Cyril Gollain La GRC en période de croissance Gouvernance Gestion

Plus en détail

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les PME du Bâtiment. www.absyscyborg.com

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les PME du Bâtiment. www.absyscyborg.com Le logiciel de gestion intégré conçu pour les PME du Bâtiment Beaucoup plus qu un logiciel de suivi de chantier, NaviBat est un véritable outil de pilotage. Navibat n est pas qu un simple logiciel de suivi

Plus en détail

PROCONCEPT EASY START

PROCONCEPT EASY START PROCONCEPT EASY START Découvrez les avantages d une solution logicielle Suisse, développée spécialement pour couvrir l ensemble des besoins des PME DÉVELOPPÉE PAR UNE PME POUR LES PME Avec ProConcept Easy

Plus en détail

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines?

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? DOSSIER SOLUTION Package CA Clarity PPM On Demand Essentials for 50 Users Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? agility made possible CA Technologies

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 SAS Cost and Profitability Management, également appelé CPM (ou C&P), est le nouveau nom de la solution SAS Activity-Based Management. Cette version

Plus en détail

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Plateforme STAR CPM Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Groupe STAR Your single-source provider for corporate product communication Le bon

Plus en détail

GMAO Alain Giuriani 1

GMAO Alain Giuriani 1 GMAO Alain Giuriani 1 Genève et l activité Eau Potable EP Genève c est: 1 canton 45 communes 470.000 habitants L activité EP, c est 130 collaborateurs 60 mio m3 d eau potable produits par année Un réseau

Plus en détail

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide?

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? 3 niveaux d actions d efficacité énergétique La gestion d énergie, les systèmes de comptage et d

Plus en détail

Annexe Avis de Marché

Annexe Avis de Marché SIeur - Plateforme collaborative et BI 14/05/2012 - Société Publique de Gestion de l Eau 14-16, avenue de Stassart à B-5000 Namur www.spge.be 1. Contexte La SPGE et ses activités sont décrites en Annexe

Plus en détail

Plateforme STAR CLM. Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise

Plateforme STAR CLM. Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise Plateforme STAR CLM Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise Groupe STAR Your single-source partner for corporate product communication Chaque plan de vol est unique... Chaque vol est un

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises BROCHURE SOLUTION Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises Sur un marché aussi compétitif que celui des Petites et Moyennes Entreprises, le temps et l efficacité sont deux valeurs prioritaires

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2.

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2. ACTUALITÉS LANDPARK Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2015 Nouvelle version Landpark Helpdesk Landpark vous associe aux meilleurs logiciels de Gestion de Parc

Plus en détail

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Reconnaissance automatique de plaques d immatriculation Vidéosurveillance Contrôle d accès Solutions innovatrices Tout simplement puissant. Le Security Center

Plus en détail

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Votre maison vit à votre Grâce au système KNX, votre maison devient intelligente : elle adapte l éclairage, le chauffage, la climatisation, la gestion

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Smatrix. Le système de réglage intelligent de chauffage et de refroidissement sol Plus de confort avec moins d'énergie

Smatrix. Le système de réglage intelligent de chauffage et de refroidissement sol Plus de confort avec moins d'énergie Smatrix Le système de réglage intelligent de chauffage et de refroidissement sol Plus de confort avec moins d'énergie 02 l Uponor Smatrix Uponor Smatrix : optimise la climatisation intérieure, la gestion

Plus en détail

SIG EIFFAGE N O U V E L L E S O F F R E S I N T E R N E S

SIG EIFFAGE N O U V E L L E S O F F R E S I N T E R N E S Les informations contenues dans ce document sont la propriété exclusive du Groupe Eiffage. Elles ne doivent pas être divulguées sans l'accord écrit d Eiffage. Journée SIG BTP organisée par ESRI France

Plus en détail

ANNEXE 2 DESCRIPTION DU CONTENU DE L OFFRE BUSINESS INFORMATION AND ANALYSIS PACKAGE

ANNEXE 2 DESCRIPTION DU CONTENU DE L OFFRE BUSINESS INFORMATION AND ANALYSIS PACKAGE ANNEXE 2 DESCRIPTION DU CONTENU DE L OFFRE BUSINESS INFORMATION AND ANALYSIS PACKAGE (BUSINESS INTELLIGENCE PACKAGE) Ce document propose une présentation générale des fonctions de Business Intelligence

Plus en détail

L ecoute, Le service, l echange,

L ecoute, Le service, l echange, L ecoute, Le service, l accompagnement, L assistance, l echange, la formation, le partenariat Acquérir nos solutions, ce n est pas seulement obtenir un outil informatique, c est également accéder à de

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

SOUS-STATIONS. Contrôle Commande et Scada Local

SOUS-STATIONS. Contrôle Commande et Scada Local SOUS-STATIONS Contrôle Commande et Scada Local CONTRÔLE COMMANDE ET SCADA LOCAL La solution fournie par Sécheron pour le contrôle local et la surveillance des sous-stations de traction représente une étape

Plus en détail

Accélérateur de votre RÉUSSITE

Accélérateur de votre RÉUSSITE Accélérateur de votre RÉUSSITE SAP Business Objects est une suite décisionnelle unifiée et complète qui connecte ses utilisateurs en éliminant les difficultés d accès à l information. Mobile Devices Browsers

Plus en détail

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Sommaire Introduction... 3 Définition... 3 Les domaines d application de l informatique décisionnelle... 4 Architecture d un système décisionnel... 5 L outil Oracle

Plus en détail

La Télégestion au service de la performance des infrastructures d eau

La Télégestion au service de la performance des infrastructures d eau La Télégestion au service de la performance des infrastructures d eau Carrefour des Gestions Locales de l Eau Nancy -19 Juin2012 Georges Saccani- Chargé de Clientèle georges.saccani@schneider-electric.com

Plus en détail

Contexte général. Contenu de la mission d expertise

Contexte général. Contenu de la mission d expertise Cahier des charges type à l usage des établissements sociaux et médico-sociaux, pour la réalisation d un audit hydraulique des installations de distribution d ECS Contexte général Il est prévu au sein

Plus en détail

BUSINESS INTELLIGENCE. Une vision cockpit : utilité et apport pour l'entreprise

BUSINESS INTELLIGENCE. Une vision cockpit : utilité et apport pour l'entreprise BUSINESS INTELLIGENCE Une vision cockpit : utilité et apport pour l'entreprise 1 Présentation PIERRE-YVES BONVIN, SOLVAXIS BERNARD BOIL, RESP. SI, GROUPE OROLUX 2 AGENDA Définitions Positionnement de la

Plus en détail

Règlement pour les fournisseurs de SuisseID

Règlement pour les fournisseurs de SuisseID Règlement pour les fournisseurs de SuisseID Version 1.0c du 4 novembre 2010 Règlement pour fournisseurs de SuisselD Nom Numéro de standard Catégorie Degré de maturité Règlement pour les fournisseurs de

Plus en détail

Normes et standards FOAD. Cognifer / Moodle

Normes et standards FOAD. Cognifer / Moodle Normes et standards FOAD «L interopérabilité pédagogique» Interopérabilité de plates-formes FOAD dans l échange de ressources pédagogiques Cognifer / Moodle Manuel de procédures élaboré par Mokhtar BEN

Plus en détail

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus MAJ 17/10/2014 Rafael Gutierrez Agenda Le problème -> La réponse : NADAP Les limites NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Guides et

Plus en détail

ARCGIS DESKTOP. Qu est-ce que ArcGIS Desktop?

ARCGIS DESKTOP. Qu est-ce que ArcGIS Desktop? ARCGIS DESKTOP Qu est-ce que ArcGIS Desktop? ArcGIS Desktop comprend une suite d applications intégrées : ArcMap, ArcCatalog et ArcToolbox. A l aide de ces trois applications, vous pouvez effectuer toutes

Plus en détail

Intégration ESRI - SAP Geo-Enablement de l ERP SAP Exemple : GEO.e. Christophe Lapierre Enrique Yaptenco Professional Services - ESRI Suisse

Intégration ESRI - SAP Geo-Enablement de l ERP SAP Exemple : GEO.e. Christophe Lapierre Enrique Yaptenco Professional Services - ESRI Suisse Intégration ESRI - SAP Geo-Enablement de l ERP SAP Exemple : GEO.e Christophe Lapierre Enrique Yaptenco Professional Services - ESRI Suisse 2010 ESRI Suisse SA Agenda + Introduction et présentation + L

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

IBM Tivoli Monitoring, version 6.1

IBM Tivoli Monitoring, version 6.1 Superviser et administrer à partir d une unique console l ensemble de vos ressources, plates-formes et applications. IBM Tivoli Monitoring, version 6.1 Points forts! Surveillez de façon proactive les éléments

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

BARTHAUER. BaSYS Logiciel innovant pour des réseaux de distribution et d évacuation à l épreuve du futur

BARTHAUER. BaSYS Logiciel innovant pour des réseaux de distribution et d évacuation à l épreuve du futur BARTHAUER BaSYS Logiciel innovant pour des réseaux de distribution et d évacuation à l épreuve du futur BARTHAUER «BaSYS offre aux concepteurs, aux prestataires de service et aux exploitants de réseaux

Plus en détail

possibilités et limites des logiciels existants

possibilités et limites des logiciels existants possibilités et limites des logiciels existants Dominique Groleau CERMA, UMR CNRS 1563, Ecole d Architecture de Nantes Journée thématique SFT- IBPSA, Outils de simulation thermo-aéraulique du bâtiment.

Plus en détail

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME JOURNÉE PROSPECTIVE ET D'ÉMERGENCE DE PROJETS SUR LA MODÉLISATION URBAINE ADVANCITY - 23 SEPTEMBRE 2015 THÈME 3 : COMMENT DÉPLOYER LES APPROCHES DE

Plus en détail

L expertise développée par Market-IP et ses solutions télématiques vous permettront d atteindre

L expertise développée par Market-IP et ses solutions télématiques vous permettront d atteindre FOURNISSEUR DE SERVICE D OPTIMISATION GÉOGRAPHIQUE, Market-IP développe des services de cartographie, de planning, de géolocalisation et d analyse du comportement de conduite permettant une gestion optimale

Plus en détail

www.mpihome.com Logiciel d'acquisition de données et de surveillance de process n Une solution clef en main n Fonctionne avec des frontaux VXI et LXI pour des mesures de température, pression, force, accélération,

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement Cursus Outils & Développement Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons

Plus en détail

CTE Éditeur de classification arborescente pour spécifications du cas de test

CTE Éditeur de classification arborescente pour spécifications du cas de test Tessy Test d intégration et unitaire dynamique automatisé pour des applications embarquées CTE Éditeur de classification arborescente pour spécifications du cas de test Le meilleur outil de test unitaire

Plus en détail

L Edition Pilotée XL

L Edition Pilotée XL L Edition Pilotée XL Piloter son activité, une nécessité Processus décisionnel: «Exploiter les données de l entreprise dans le but de faciliter la prise de décision» Etre informé en permanence sur l état

Plus en détail

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm. WEB15 IBM Software for Business Process Management un offre complète et modulaire Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.com Claude Perrin ECM Client Technical Professional Manager

Plus en détail

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1 Les Enjeux du Smart Water Eau Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France Schneider Electric Fabrice Renault 1 Plus les villes grandissent, plus leurs défis augmentent Vieillissement et saturation

Plus en détail

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Atelier de travail sur les Systèmes d Information de Gestion

Plus en détail

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs LabVIEW et l automatisation de mesures de circuits intégrés RF pour applications automobiles Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs Page 1 Plan de la présentation Introduction Circuits intégrés RF

Plus en détail

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Le Système d Information Les fonctions du SI Un système d information collecte diffuse, transforme et stocke

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Historique - Topomat Technologies SA

Historique - Topomat Technologies SA TOPOCMS Indexation et gestion de documents électroniques dans un Système d Information Géographique Présentation réalisée par Stéphane Couderq, directeur Historique - Topomat Technologies SA 2009: une

Plus en détail