ETUDE DES BESOINS ROUTE 138, 3ième PARTIE SAGUENAY - DUPLES S 1 S BAIE-COMEAU -MOISIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETUDE DES BESOINS ROUTE 138, 3ième PARTIE SAGUENAY - DUPLES S 1 S BAIE-COMEAU -MOISIE"

Transcription

1 ETUDE DES BESOINS ROUTE 38, 3ème PARTIE SAGUENAY DUPLES S S BAIECOMEAU MOISIE

2 ()// ETUDE DES BESOINS ROUTE 38, 3ème PARTIE SAGUENAY DUPLESSIS BA IECOMEAU MO SIE MINISTERE DES TRAfJSPORTS CEMTRE DE DOGW,ENTATION 00, BOUL~ENÉLÉVESQUE EST, 20 ÉTAGE QUÉBEC(QUÉBEC) CANADA GR H CAJQ R GE, ~_3 \J,~

3 c ô,,,, 0 " _ o o n ~~ c r s : $c, ~ ~ " b, :, ~ s ~G J~~~y (2) " " }uplessî s

4 SOMMAIRE Tabeau Sectons Inventares : PAGE carte Régonae Anayse et Synthese " Tabeau Coût des Items_, Panche Séctons Types g Etude de Capacté par Marce Trembay, Ing, 0 Tabeau Inventare des Ponts 2 Descrpton des Travaux à réaser 22 Tabeau Evauaton et Recommandatons 29 Projet Qunquenna Caendrer de Réasaton et Investssement annue 8,, Tabeau Extrapo aton et Resume 3

5 TABLEAU DES S INVENTAIRES Bae Corneau, ve 980 Mes Les Sept Cantons Uns du Saguenay Bourdon ) Les Sept Cantons Uns du Saguenay Franque n ) Les Sept Cantons Uns du Saguenay Demonts Les Sept Cantons Uns du Saguenay Demonts Les Sept Cantons Uns du Saguenay Demonts Bae Trnté, vage Saguay Canton Cannon Canton Ftzpratrck Canton Terrtore nonorgansé Grener Canton Port Carter, ve 2 Fn du Tronçon ~~~ Port Carter, ve 90 Mes Leneuf Canton Gax SeptIes, cté SeptIes, cté SeptIes, cté SeptIes, cté SeptIes, cté SeptIes, cté Degrasse, ve Maotenam, RT~ :: r Mose 8 Fn du Tronçon

6 t,,,: \\, \ J, < 2: r, e c e \I *IO ( I r\ \e, (C À D s c) Szr r Ics C 0Wrou re st_ret) r 3) (9G, e e, s e a,, :,ets, ":, e 20, e ) C \,,,,, y t tf " (y), / ey \:\ _ 2 9&, r ee TE _ Aux C ; < c)urces,, (0, k :, 3, 2 _ r I e;, v `ç ) C,J\k\ C " 0 r *> :c e, 3 n,, )r, :e : j ; *, _ > I), \ ;) e, ` \ n,:?0,, %,,,,rt, t,) Ze, tc), _ : re e < r,, _ \ e /, c:2 A ;:,, S t /, r3,et, t e,,e_ e, t Ir `<:, v <:r/ ;" 93 30, e,,, " ; \ A a X,,,, ",ctd,,e e 0 8 r:t ); ) r s,, t, 0 <,c,<0 o,,_, \%"%,;;, te \, 9 (: V (; N 0 / s >" 3G, 2 e _ e,rf, p 3 L,, c" c, r 3 t e s s e s p,s «,, e ee,,, :, 9,r j é <u ", e, C,,,,, e j V s z J us, <, _ c,,s 30,,,, us S 9 a e, _,,, e e e" 3 O,, : s s c "0 cf, ec ÎL, : ee a s c ccc G e, E >\ktbe t3 st, " "se t, Ler _( 9c,e, 3, ` S 9, \ *" 2, /r /8 t;_3,, % /, s,, \ _ g, ",,,, e n \ \ e s h _ Cere Ph,fr e 3,0 r e,n v Vt, ") et, e(, ;: e % t :` " c, 0 9 P / ;S r # I cz, f L «9 qtj Tà, r c c, " C,,,,,, 9 0 "I, I s 0 ),_,,,,, <, /, c s c 3 _ c, ", îr : O 3 2 ; «r t :s s et u V 3,,;, \ Ç, e Y _,, \ CI,,, ""?,,t_ 3 ^ ç» e«,e 3O X P, / t 2 t, A éb,/ " r ç \ c t, e» ;,I 0e,,,,,, /: c) tsr,r /(, / K,: c, :,` / ),0, 0 e : :_ :»,_ \ \,,,,,, \, Y f> e e /, C " *,» I +» s,, s /C, ECt?/_,, r f X: c,,, % ) \ en,,c, t:\> ",, Ce" /, \,,,,,, b,,, / ep z r k :, e I, y ),r ; _ / \ I à, _S \,, _, _:, c, Atv, çecc,,,j, r,, /,, 0,, ; " ç Za w,c _,, t " arr, tt t adej r fr /, "/, ç e ;/,,,,,, V s,,,/,,,/ r» I e t s ), ta t e ; II L LF,I, " )<"",J C `, S, Affr Arrr /,,,,_ /) V, n, " :,N,, ", e,, : UCTOt ) \ 2 cn e:\ e rf:,,, P,,, #0 _: : T, C C A : : 0D,,,e ope: " :, 33r: : :),:: c I:";, " 2,, 0, e s/* ; «:«: 9 ;:, e ) _", e, _<2\ g T,,A: : \, V,, ( / eer00, f e`,» ; ce L z se ;\ / / é " I` o 0 r e, s;c,,» V t ERE, C: ) V ) «T, ; 20, d f, p,r C " _\ Ç c_ \ ) t, r\, : e:, cerk, C tr A r,,e, e, Q«C e \ \\, :,, % 0 0 ",, \ e IP, o e (, / / / SAINT / DEGRAS z I, _,, z 3 ; % t \ (R(sERE 8DIENNE 3 0 (,) " co<, /800 _J E, L ;:" :, sz e\ AM LLE S = IL, t C _ 2 uce, LL E 3 oo 333t> D3 b20 r L o e*,2u( (3 Age: Bo) tect?o/ ore AN S c, (99o e 2) ez33zto t F sy ;, pwe_k,tczué J " A CIDSOes z) G 0 p _ C e 82) n 3 t ô 380 ZZ M S Qzr,, 3 S 2 8e N w ;r L À r te A "( se gn A (Ir Fm c> >r vrs àt) 20 er a vu t r E%e_ TjI"L (v;39 te z) a 0 é_ C ; >\ "" re h2, ed ;LL e e I 8?) Te pz_rit c c > C I (D «b 2, c 3 ocebe 0 r s 3 3 JoLL%_s e :,/ gy F_ er,, 9 9 C2D r_ o e* Go 0 t;çs # poe rc2 rq_ ( t "r (c c ae r tt_ c3) C e) ( (; 9 ) ( re IL: S) DSo zdt m ) SF,p ÎLES MaLIOTE/ e oedde /Xe 2o c) I

7 I Anayse et Synthèse 2 BAIE COMEAU "" RIVIERE MOISIE : : Tronçon à ce tronçon dune ongueur de mes, depus a joncton des routes 389 et 38 à Bae comeau jusquau vage de Bae Trnté, traverse aggomératon de Franquen et passe en contournement du vage Godbout Dans e secteur, ve de Bae Comeau, sot es quatre mes du début, a topographe est ardue et a route a été taée à même es effeurements de roc La crcuaton est de 900 véhcues, jour moyen annue, et ee Saccroîtra certes assez rapdement, dû à a proxmté de a ve et de son rapport avec a route 389; e quarter généra de HydroQuébec est égaement stué à ntersecton préctée Nous préconsons reconstrure cette parte en secton rurae, 020, et dans ce contrat y aura égaement e réaménagement du derner me de a secton , cestàdr~ que de ntersecton Bae Comeau Ve et route 38 y aura ;nes pour rejondre e pont enjambant a RvèreauxAngas Cette structure est en courbe prononcée et ee est sse à un pont qu est e termna du trafc oca, c a crcuaton passe de 900 à 200 véhcues Auss, cest e début dune régon très montagneuse et a route y est construte dans un enchevêtrement de courbes et de pentes toutes pus rades es unes que es autres, qu suffse de constater qu a fau percer un tunne à même a montagne de roc pour traverser e précpce du Havre StNcoas Des cartes topographques seront commandées entre Bae Comeau et Bae Trnté pour facter a préparaton des pans, e chox du tracé nest pas à fare pusque axe actue de a route est dans ensembe au bon endrot La géométre proposée est de 2~ et dans es pentes où y aura des voes auxares pour camons acç:ote ment sera de du côté de cette pste La vtesse de desgn suggérée est de 0 mph ce qu occasonnera des coupes de roc très mportantes, ans nstaaton de dran perforé et daccotements tratés sont souvent préconsés Sur ce parcours deux hates routères sont proposées dont une qu permettra aux usagers de a route dadmrer e s~ r te unque de Anse StPancrace, a deuxème sera sse à est de a Rvère Franquen Des probèmes majeurs dentreten nous nctent à recommander a reconstructon du pont enjambant a Rvère Franquen Dans ensembe du tronçon, a crcuaton à date jour moyen annue, sétabt ans:

8 3 Bae Comeau, ve Franquen Godbout Portage (Canton Demonts) Bae Trnté, vage Même s dans e portage canton Demonts, a crcuaton est a mons dense de a régon, cest cé tronçon qu faudra reconstrure dès que es crédts seront dsponbes Tronçon à Ce tronçon de 2 mes orgne à ouest de Bae Trnté, traverse ce vage et es aggomératons: Iets Carbous, PonteauxAngas et Pentecôte pour se termner à a RvèreauxRochers,dans Port Carter A opposé du tronçon précédent a route est construte, sur un terran reatvement pat, consttue en grande parte de terrasses de sabe et es accdents de parcours sont stués aux envrons des rvères La crcuaton à date jour m0yen annue, s étabt ans: Bae Trnté 20 Iets Carbous 20 Pentecôte 200 Ies de Ma 900 Port Carter 3800 Au départ, a géométre actuee est de ~ et à est du vage Bae Trnté ee passe à 22 pour a baance du secteur Nous recomnandons une secton urbane de pavage depus e pont Grande Trnté jusquà est de aggomératon et de à à a Rvère Rvern a pateforme sera de 828 et passera ensute à 0 2 0; cette géométre recommandée tent compte de a crcuaton actuee et antcpée Lemprse exstante est de 00 mas e débosé nest que de 80 et faudra défrcher jusquà a nouvee emprse de20 Nous préconsons porter de 2 à 3 de voe chartère e pont enjambant a Rvère Pentecôte et une nouvee structure rempacera e pont actue à a Rvère Rvern Ce derner est stué dans une combnason de courbes horzontaes et vertcaes,devenant ans un pont dangereux où y a des accdents fréquents, dont quequesuns ont été mortes

9 La côte Vachon subra des modfcatons majeures et un nouveau pont meux agné et pus éevé que actue factera a traversée dece ravn Après cette passe a route ouvoe pendant qûeqes m es e ong décarts de gase pour enfn déboucher dans e contournement que nous préconsons, pour a parte est de Port carter ve Cette voe en pérphére est justfée par mpantaton dndustres ourdes qu motvent des déveoppements domcares, prévus pour 98 Tros hates routères sont proposées dont a premère à empacement des H, à est de égse Bae Trnté, à seconde est sse un me à est de égse PonteauxAngas et a dernère surpombe a RvèreauxRochers,à Port Carter Tronçon 0389~0 à I : Ce tronçon est ong de mes, depus Port carter jusquà a Rvère Mose Au début des années cnquante, es feux de forêt ont ravagé cette régon, dénudant es rochers du p~u de végétaton durement acquse de a nature et a verdurene se trouve manténant quà proxmté des marécages La secton de route comprse entre Port carter et Sept Ies, sot une dstance denvron 0 mes, a été construte dans es années 90 A cette pérode, état pus mportant dassurer un en terrestre quequ sot, sans vrament tenr compte et peutêtre sans connaître es crtères assurant une route vabe, en toute honnêteté, faut admettre quà cette époque peude gens croyaent à a vocaton ndustree de cette terre de Cafn La pateforme actuee est de 22 et a portance est reatvement fabe; a crcuaton à date, jour moyen annue, sétabt ans: Port Carter 3800 Gax 200 Bae des SeptIes 300 SeptIes {Bou Laure) 800 Degrasse, ve 320 Maotenam 200 Mose {rvère) 000 La route est présentement en réaménagement depus a Rvère du Poste jusquau barrage SteMarguerte en drecton ouest, en 9 est prévu a mse en chanter du contrat de Gax à Port carter, a parte ouest devrat être reconstrute en 98 Les ponts sur es rvères Aux Rochers et Domnque seront portés de 2 à 2 de voe carrossabe, des ponts d éta

10 ,, t t I,; gements enjamberont e chemn Rayoner et a voe ferrée de Québec Carter Le pont de a Rvère Brochu est stué entre des courbes prononcées et cette structure devenue un obstace rbutèr Sè ra rempacée par une nouvee, qu sera ocasée dans un axe pus concant Les agnements du projet en cours factent a reocasaton dun nouveau poht pouvant rempacer e pont barrage actue à a rvère SteMarguerte Cette structure préconsée nest pas dans es programmes mmédats mas faudra se rendre à évdence que ce nest quune queston de temps pusque e passage actue na que 2 de voe chartère et de pus est dffce daccès Entre Port Carter et SeptIes a nouvee géométre de 020 est conçue de façon à porter cè tronçon à voes contguês en secton type rurae dans a même emprse de 200, orsque es besons e justferont Des nouveaux ponts ont été construts audessus des rvères Ha, Aux Fons et Du Poste tands que ceu de a RvèredesRapdes a 30 entre es chasseroues La crcu<,ton putôt dense depus a fn du bouevard Laure à SeptIes jusquà a crosée des routes 38 et Mose (Maotenam et Radar) va Aéroport et es snuostés de a route nous nctent à recommander un réaménagement en secton type urbane à voes contguês dans emprse actuee, afn dassurer un bon débt dans ce secteur Une structure audessus du chemn de fer de Q~NS + LR compètera cet aménagement _Le trafc saccroîtera davantage avec ouverture prochane du tronçon de :toute, Mose Havre StPerre La dernèr~ secton de hut mes rejognant a Rvère Mose depus Ve Degrasse se stue en terran pat et sabonneux, a pateforme est de 22~, es agnements sont drots et nous ne prévoyons aucune améoraton mnédate Deux hates routères sont prévues dont a premère sera à 2 mes à ouest de a RvèredesRapdes et a seconde face à aéroport de septies Dans notre étude des besons pour a route 38, nous avons pacé e contournement de SeptIes dans es dernères années du caendrer de réasaton A a sute dune étude sommare des tendances du trafc, nous constatons que a métropoe de a côte Nord est e eu dorgne et de destnaton des véhcues et que e bouevard Laure peut suffre à une crcuaton même trpée comme pour toute ve progressve, faudra quand même fare passer en pérphére e trafc en transt, des accès très nvtants pourraent avancer échéancer en générant une crcuaton potabe Ce contournement mesurera mes et es structures seront prévues mnédatement à voes,mas a route comme tee,naura que 2 voes en secton type rurae dans une emprse de 0 SERVICE DE LA CIRCULATION, QUEBEC décembre 9

11 , COUT DES ITEMS POUR REAMENAGER LA ROUTE #38 V CUBE EPAISSEUR LARGEUR PLATEFORME LARGEUR SURLARGEUR LARGEUR COUPE LARGEUR PAVAGE P LINEAIRE PI LARGEUR MILLE Graver $ 300 8" 0 3 $ 30 $ 000 $ 8, , , " , , ,00000 Coupe de roc , , , ,00000 Eargssement (correcton horzontae) , , , , , , , , , , , ,00000 Correèton vertcae Moyen , , ,00000

12 V CUBE EPAISSEUR LARGEUR PLATEFORME LARGEUR SURLARGEUR LARGEUR COUPE LARGEUR PAVAGE PI LINEAIRE PI LARGEUR MILLE :orrect~on vertcae Fabe , ,00000,00000 Reocasaton Beau terran , , ,00000 Fossés Ponceaux Dranage (tuyaux fermés) Dran perforé ( 2 côtés ) ,00000, , ,00000 Cjcton urbane voes Sousfondaton 88 00,00000 Fondaton supéreure Dranage {tuyaux fermés) 8"+2"+ 8 ( 2 côtés ) , ,000~00 Chane ( 2 côtés ) 00 0,00000 Pavage : t" , , , , , ,00000,00000

13 , V CUBE EPAISSEUR LARGEUR PLATEFORME ~, LARGEUR SURLARGEUR LARGEUR COUPE LARGEUR PAVAGE PI LINEAIRE PI LARGEUR MILLE Couche dusure Ace traté 2" , , ,00000 Ace traté 2" , ,00000, , , ,00000,00000, ,00000 Sont excu: Fras de Géne, Uttés pubques, Expropratons et Fnton des abords;, NB ;es voes auxares sur a route <>nt coûté en 9, $ 0,00000 moyenne au me Les ponts devraent coûter envron 000 du p carré 22 = 30 pour = 0~20 = + pateforme 2 0 = 820 = + 0 pateforme 2 3 = 2 = + pateforme 2 pavage NB Lorsqu y a voe ente a pateforme est portée 2 0 et 0 ce qu donne 03, 83 et 3 22 = 3 pour 02 0 = + 0 pateforme 2 0 = 820 = + pateforme 2 3 = 2 = + 2 pateforme 2 pavage = 38 pour = = + pateforme 2 0 = 82 8 = + 2 patefo~e 2 pavage " ~ t,_ CIRCULATION 208

14 I :J J ":: >j), ù pui ~, "" LI I A :;, <,_ L 0 C) \ / I, t t t t :I () fréjoic;,>ccote:ma~t YE s ou ç ye L R <ra\)" Sfot) Lt Secj o~ ~ vuctt< c~ose ~,J\ ~~ Le: s S\J ",J je"s : S:t=_c:,\\ ON \ f E 2 voe S \J~"B A J e S J J w =?,(, " Â H / :: : I, t I\ G:: z \2 ~ S:c,,ToJ ""\"Y?E v,je 9 ~,,\ s \) r) f c 0 \J pe E: "R Q c::: /oe ~_,xfl(a~e ::: //; M 9ftMuV0aSERVICE TECHNIQUE DE LA CIRCULATIONMOVCEtuc

15 @J 08/09/ POO0 ~JJTE 0J8 TfCNCON 93 ** MINISTERE DES TRANSPORTS *$ ** ETUDE DE VSIBLITE ** ** CAPACITE DE LA ROUTE AUX PALIERS C ET 0 ** "" ;;:::ct LU~G P 30 32ù 99 33J 323 3J 32d9 3:ù 03<J2 3oJ +dd \ 3) d) 3,222 3~ù 03 0ù d ) 8 2ù ;;,2d LARGEUR VOIE ACCOT TERRAIN MILIEU % CAM VIT VOM % VIS JMA ~ AUG PALIER C (JMA/CAP=> PALIER 0 (JMA/CAP=) CAPACITE ANNEE CAPACITE ANNEE L E G 0 0 P } o O J MA MONTAGNEUX SEMIURS MONT AGNE,;X 0 ; ~~ r "983 \~O MONT AGNELX qso MGNT AGNE LX 0 2e < ~ GND_ULE ~o MONT AGNEX RURA: 0 0~ s ;390 " <83 2 r98 PLAT PLAT CNDULE CNDULE PLAT t S"o ) \ o"o \ \t?o o_ \0 o so oa2,99 RU HAL SEMIURS 0 0 " ~~ " )h C "80 " " ,_ Q

16 08/09/ P00SO ROUTE 038 TRONCON 9 ~ ** MINISTéRE DES TRANSPORTS ** ** ETUDE DE VISIBILITE ** ** CAPACITE DE LA ROUTE AUX PALIERS C ET 0 ** _ SECTe LCNG LARGEUR P VOIE ACCOT E E E : é0 30 2~8 TERRAIN MILIEU % CAM VIT VBM % VIS JMA X AUG PALIER C (JMA/CAP=) PALIER 0 (JMA/CAP=) LEGe 00 Pe JMA CAPACITE ANNEE CAPACITE ANNEE 2~ SEMURB 0 8 SEMURBo ~~f2~: 298 9T92399 "Jâ0 2303?tm :; SEMIURS 0 0 os ss29 98 :;9~ SEM IURB 0 ss ~309 39r 98 PLAT SEM URB 0 0?ttf f~d PLAT /J0 PLAT ~8 g:f t) PLAT " 0 0 9;;2 8892~: 3 ~~ ~~

17 08/09/ POOSO T~ONCCN: 93,_ ~, ~~~ ~J / ** MINISTERE DES TRANSPORTS ** ** ETUDE DE VISIBILTE ** ** TABLEAU DES COURSES SOLSSTA~DARDS TRIEES PAR LA DIFFERENCE DE VITESSE ** L " ~ :~ >EC TI ùn J 32J 3:>J J 33J J0 3J 30 2J 3JJ 3J 3J 3ù 33> CH APP OU DEBUT e LONG PI DEGRE DE COURBURE,0 LARGEUR VOIE ACCOT TERRAIN MILIEU % DE VIS 00 PI ** JMA 0 X AUG VITESSE OIF DE VITESSE JMA LEG SEC ( LEGo SEC) o * ao0 3z:r MONTAGNEUX SEMIURBe o ** o ** ~ O c c ondule e o ** 80 9 <; n: :ç, 2o MONTAGNEUX o ** o ** o ** GNDULE SEMIURB oo ** MONT AGNEL X SEMrUR 9;~o ** 39~0 r MONTAGNEUX MONTAGNEUX MONTAGNEUX BURAL o ** o ** 3 0 r : PLA r _ ;o ** 8 T 0 90 o0 MONTAGNEUX PLAT R,;RAL o ** o ** eo 0 so éo CNDULE o ** o ** MONTAGNEUX, 0 ** _ MONTAGNEUX 80 ** MONTAGNEUX SEMIURBo o ** MONTAGNEUX SEM ~UR8o o ** 39 MONTAGNEUX o ** " f N

18 \8/09/?00SO Tf;ONCON: 93 fjf,,, ** MINISTERE DES TRANSPORTS ** ** ETUDE DE VISIBILITE ** ** TABLEAU DES courees SOLSSTANDARDS TRIEES PAR LA DIFFERENCE DE VITESSE ** >ECTUN JQ 3,j) ) JJQ 33J 3 JO 330 ~ CH APP DU DEBUT LONG P 3 DEGRE DE COUF<BURE 0 LARGEUR VO E ACCOT TERRAIN MILIEU VIS 00 PI ~DE o ** JMA 8 % AUG VITESSE DIF DE VITESSI JMA LEG SEC t LEG SEC) 0 9 ~;; 0 ~0NDULF, RUR AL ~T ** 8 r ôo s,9, 30 o ** MONTAGNEUX o ** MONTAGNEUX o ** r ~MONTAGNEUX SEM r~urso* * 39T 0,_, ao MONTAGNEUX MONTAGNEUX MONTAGNEUX RLR AL MONT AG NEU x~ MONTAGNEUX 30 ** ** ** 22 0 T; ** & 22,0 0 eo ** 22 0 :, ~ ~,,,,,,_,,,,,_,,~

19 08/09 PCO SO ROUTE: 038 TRONCON: 9 ** MINISTERE DES TRANSPORTS ** ** ETUDE DE VISIBILITE ** ** TABLEAU DES COURBES SOUSSTANDARDS TR~ES PAR LA DIFFERENCE DE VITESSE ** CH APP OU DEBUT , 03 LONG p DEGRE DE COURBURE 0 LARGEUR VOIE ACCOT TERRAIN MILIEU SEMIURS " DE VI Se 00 Pe o ** JMA 2303 ~ AUG VITESSE OIF DE VITESSE JMA LEG SEC ( LEG SEC) , r s EM I;, URB o*:::23 0 y 2 o3~ 9e0 t 0 I SEMIURS SEMIURB o ** o ** ; o * * SEMtURBe 30 S ** ~o ** NDULE SEMI~URB~c **29 ra2 0 so ~ 0, ,, so PLAT ondule SEMIURS SEMIURB SEMIURBe SEMI:URB SEMURB o ** 0 ** o ** ** o ** o ** e0 ondule 0 ** o0 0 o ** 83 ** SEMURB SEMCURB 2 ** ** , J~

20 oe/09/ PCOt0 ROUTE 038 T RONCON 9 SEC TI ON 0 CH APP OU DEBUT LONG PI ** MINISTERE DES TRANSPORTS ** ** ETUDE DE VSIBIL(TE ** ** TABLEAU DES COURBES SOUSSTANDARDS TRIEES PAR LA DIFFERENCE DE VTESSE ** 8 DEGRE DE COURBURE o LARGEUR VOIE ACCOT TERRAIN til I EU X DE VIS 00 Pe o0 SEMIURBo r~~ondule semrurb o ~ so so o ** 8 PLAT ** SEMIURBe 9 ** SEMIURS 290 ** SEM URs:e oo * MA % AUG VITESSE DIF DE VITESSE JMA LEG SEC (LEG SEC) SEMIURBe SEMURBe so 8 PLAT o ** r ~:ondule 22 ** SEMURBe 3 ** PLAT SEM:URB so 8 PLAT ** o ** o ** ~ _

21 ~ f_ 08/09/ POO0 r{üj r=:: o Ja TRONCON: 93 ** MINISTERE DES TRANSPORTS ** ** ETUCE DE VISIBILITE ** ** TABLEAU DES PENTES CRIT TRIEES PAR ANNEE DE J~STIFICATION DE VOIES AUXILIAIRES ** :EC f LJ CH APP CU DEBUT 3) 309 3J 3) LONG Pe POURC INCL LARGEUR VOIE ACC 3) MONTAGNEUX MCNTAGNEUX 3 ;) TERRAIN MONTAGNEUX MONTAGNEUX MONTAGNEUX MONTAGNEUX MONTAGNEUX MONTGNEUX MILIEU SEMURB SEMIURB SEMIURS SEMIuRa SEMIURB SEMIURB SEMIURBe SEMIURB 3 J ~ "? _? ~~TA GN EUX SEMIURBe " DE VIS 00 PI o ** o ** o ** o ** o ** o ** o ** o ** o ** % CAM JMA % AUG ANNEE POUR J~A VOIE DE CAM c :) MO~TAGNEUX SEMIURB 2 ** ~ MONTAGNEUX SEMIURB O** MONTAGNEUX SEMIURB o ** 39 3J MONTAGNEUX SEMIURBe o ** :J 2 3 n MCNT A GNEJX 9 ** ) MCNTAGNEUX 3 ** J MONTAGNEUX o ** 22 <H MCNTAGNEUX oô ** 22 S J2J 32) 3~J 32) 3~J 32J ~ ~~ MONTAGNEUX MONTAGNEUX MQ NT /\ GNEUX MCNT AGNEUX MCNTAGNEUX 220 o ** o ** o ** ~ ~ 9 9~ t 9 c; c; c;_ <;; c; ç 9 ~ ~ ~ M9~~A GNEUX ~RU_RA~ 8_~ ~~_~~~ 2_?~~~~ ~ MONTAGNEUX o **

22 39 32J 33) 33J 3JJ 3JJ 3JO 33) 33J 3JO 3JJ 30 3 J ;;)J 30 3;:)J 3J 33J 3J 3:>J 3:>0 oj 3oJ é E ~" ;, MONTAGNEUX MCNTAGNEUX MCNTAGNEUX MCNTAGNEUX MGNTAGNEUX MONTAGNEUX MC\TAGNEUX ~ o ** 82 ** o ** o ** o ** o ** MONTAGNEux : ~ ** MCNTAGNEUX MONTAGNEUX RUrtAL 9 MONTAGNEUX o MCNTAGNEU>C o** T 9 c; , MONTAGNEUX MONTAGNEUX MONTAGNEUX PURAL 32 o ** 0 ** ** o ** e ** o ** 0~ O\DULE RURAC J; MONTAGNEUX MCNTA GNEUX 9 ** o ** o ** MONTAGNEUX MONTA GNEux ** 8 çn; z9,,] t <; : q 9 <; c; 9 9 <; ç; o9 ** o ** 8 8 C: <; 9 9 o ** ** 8 ç 9 c ss ** 8 S 9 MONTAGNEUX PURAL c ** 8 IS

23 3J JôJ oj J) JJ 2:,) JJ ::>J 2J 3&J 3}J 3JJ 3 J 3oJ 3J 3J 3:J _j,jj 3oJ 3J J J) _ ~ ~ MCNTAGNEUX MONTAGNEUX MONTAGNEUX OM)ULE 0 r;o UL E SEMIURB SEMURB MONTAGNEUX MONTAGNEUX o ** o ** o ** o ** 20 ** o ** o ** Ç 9 C 0 ** o ** o ** S 9 9 ~O o ** ** 8 T 9 Ç o ** o ** 0 ** f MCNTA GNEux o ** T22, g 98 " o ** 9 98 MONTAGNEUX o ** e MCNTAGNEUX o ** 9 S 99 r n :r0ntagneox RURAC** 3,9~9so _ 8 MONTAGNEUX SEMURB JÇ8 MONTAGNEUX SEMIURS o ** MCNTACNEUX o ** 9 <; 983 MGNTAGNEUX : S8" MONTAGNEUX MCNTAGNEUX PLAT MOP>;TAGNEUX o ** 00 soo o ** o ** MONTAGNEUX SEMIURS MCNTAGNEUX,Q ** g ç 98 CD çss MCNTAGNEUX o ** 22 9~ 98

24 3;) ;H) 33J J;,jJ 3oJ 2J 30 3JJ J:JJ J) e JoJ 08 3:0 3,) 32) 33J J}J J(J ~) MONTAGNEUX MONTAGNEUX MONTAGNEUX OIDULE MONTAGNEUX ON OULE MONTAGNEUX SEMIURB SEMIURBe SEMIURBe 890 MONTAGNEux RURAC MONTAGNEUX SEMIURB o ** o ** o ** 30 ** o ** ** 00 o **,, f c; 9 ~ MCNTAGNEux R URA, è ** MCNT~GNEUX o ** MGNTAGNEUX 0 MONT~GNEUX SEMIURBe 30 ** t<; ~ MGNTAGNEux o ** 229sC2coo 3 PLAT 0o0 0o0 MONTAGNEUX SEMIUR8e _r~ondul:e : ;,, 0 ** 3,9a9 ~2co 22 I COO 2000 ** POU~CENTAGE DE VISIBI~ITE INFERIEUR AUX NCRMES ftdnissibles ", ~ "

25 CS/09/ PCCS0 f:oute: 038 TRONCON ç CH APP DU DEBUT ~ f ** MINISTERE DES TRANSPORTS ** ** ETUDE DE VISIBILITE ** ** TABLEAU DES PENTES CRIT TRIEES PAR ANNEE DE JUSTIFICATION DE VOIES AUXILIAIRES ** LONG PI POURCe INCLe LARGEUR VOIE ACC TERRAIN MILIEU ~URAL SEMURBe SEMURBo SEMIURS ** PC~RCENTAGE DE VISIBILITE INFERIEUR AUX NORMES ADMISSIBLES % DE VIS 00 PI % CAM JMA % AUG ANNEE POUR ~MA VOIE DE CAM c 0 9a ** o ** o ** o ** 00 0 ** o ** 3e3 ** ~ tv 0

26 INVENTAIRE DES PONTS RIVIERE V CH X LONG INVENTAIRE ANNEE RENOVATION Aux Angas 30 X Mstassn 30 X Franquen 303 X (3 X 330) 98 Godbout 30 X ~ Trnté 30 X Pette Trnté 30 X Grand Caumet 30 X Pett Caumet 30 X Pentecôte 2 X Rvern 22 X X 220 ) 98 Vachor 30 X X 90 ) 980 Aux Rochers 2 X Domnque 2 X Vaduc Chemn Rayoner Québec Inc 0 X? Vaduc Chemn Fer Québec Carter 0 X? Brochu 302 X ( ~ 00 ) 9 SteMarguerte 2 X 9 038, Ha X 9 * Des Rapdes 30 X ( 0 ) 9 Aux Fons X Du Poste 30 X Du Poste 30 X Vaduc QNS + LR 2 X? ~ 0 * Vaduc Chemn de Fer Arnaud Raways Company

27 LONGUEUR DESCRIPTION DES TRAVAUX À REALISER ( Bae Corneau, ve 9So mes COÛT DE CONSTRUCTION $,02,00000 Le premer me de cette secton sera reocasé tands que es autres seront réaménagés dans axe actue en secton type rurae à 2 voes, 2 de pavage avec 0 daccottement de chaque côté; des voes auxares seront mpantées au beson Remarquez ben, à partr du ème me (Rvère Aux Angas) es accottements sont dmnués à La mse en pace de dran perforé mnmsera es coupes de roc tout er assurant un bon égouttement Un bevedère surpombant e ac Low sera réaménagé au nord de a route, tands quau sud, nouspréconsons construre une hate routère au dessus de Anse StPancrace Voe auxare au nord en drectonouest, ongueur me et au sud en drectonest, 2 mes~ LONGUEUR ( Canton Bourdon ) 909 mes COÛT DE CONSTRUCTION $,83,00000 Dans ce secteur, es travaux à réaser sont en généra dentques au précédent sauf que nous proposons une secton type urbane depus e haut de a côte à ouest du vage de Franquen et ce, jusquà a rvère sse à est de aggomératon Un nouveau pont sera construt pour enjamber a rvère Franquen Voe auxare au nord en drectonouest, ongueur 0 mes et au sud en drectonest, me Secton urbane à 2 voes, 0 me LONGUEUR mes Canton Franquen ) COÛT DE CONSTRUCTION $ 3,,00000 Dans e er me de cette secton, y aura une voe pour camon et mpantaton dune hate routère en rempacement du bevédère exstant, stué queque centanes de peds au sudest du pont Franquen 22

28 ~ 23 Le 2ème me sera réaménagé dans axe exstant tands que es 3ème et ème mes seront reocasés ( Lac à a Lgne ) et dans e ème a voe ente, venant du Havre StNcoas, sera aongée Le tronçon construt à Havre StNcoas mesure 3 me et de à pour termner a secton, e réaménagement sera fat en éargssant assette actuee Voe auxare au nord drectonouest, ongueur 2 mes et au sud en drectonest, mes LONGUEUR ( Canton Demonts ) 23 mes COÛT DE CONSTRUCTION $ 2,2,00000 Dans cette secton sse de part et dautre de a rvère Gadbout, y aura des voes auxares et a pateforme sera éarge depus a géométre exstante Là où y a coupe de roc nos préconsons nstaaton de dran perforé, Voe auxare au nord en drectonouest, ongueur 3 me et au sud en drectonest, 30 mes LONGUEUR ( Canton Demonts ) mes COÛT DE CONSTRUCTION $ 3,2,00000 Dans cette secton e réaménagement devrat être sembabe à a secton précédente Voe quxare au nord en drectonouest, ongueur 20 mes et au sud en drectonest, 2 mes LONGUEUR ( Cànton Demonts ) 92 mes COÛT DE CONSTRUCTION $ 2,2,00000 Cètte secton est dentque à a précédente Voe auxare au nord en drectonouest, ongueur 22 mes et au sud en drectonest, me

29 ( Bae Trnté, vage ) LONGUEUR 98 mes COÛT DE CONSTRUCTION : $,0,00000 Le premer me et es tros derners, seront nagés depus a géométre exstante et e deuxème me portera une secton urbane, de pavage entre chanes hate routère sse à est de égse sera réaménagée Secton urbane à 2 voes, me, amecomet a NB La secton rurae passe de au 3ème me LONGUEUR ( Saguay Canton ) 008mes COÛT DE CONSTRUCTION $ ;808,00000 La majeure parte de ce tronçon sera éarge à même e terran adjacent et emprse sera portée à 20 sauf au ème me qu sera en secton urbane de au pavage entre chaîne dans 20 demprse pour aggomératon des Iets Carbous LONGUEUR Secton urbane à 2 voes, me ( Cannon Canton ) 83 mes COÛT DE CONSTRUCTION $,8,00000 Cette secton est dentque à a précédente et es mêmes recorranandatons prévaent, de pus a hate routère sse me à est de égse de Ponte Aux Angas sera améorée à un coût de $ 2,

30 LONGUEUR ( Ftzpatrck canton ) 3 mes COÛT DE CONSTRUCTION : $ 3,22,00000 Les premers mes de ce tronçon ans que es derners, sont sembabes à ceux de a secton précédente, cependant dans e ème me y aura une voe ente pour camons et e ème me sera reocasé et un nouveau pont enjambera a Rvère Rvern tands que e pont sur a Rvère Pentecôte sera porté de 2 à 3 de voe chartère Voe auxare au sud en drectonest, ongueur me NB LONGUEUR Dans e ème me, es accotements passent de 8 à ( Grener Canton ) 0 mes COÛT DE CONSTRUCTION $ 2,9,00000 Les travatx à réaser consstent à éargr a pateforme actuee en empétant de chaque côté et y aura des voes entes au Sème et au Oème me La c$te vachon sera redressée à même a montagne et un nouveau pont sera construt aux envrons de actue Voeauxare au nord en drectonouest, ongueur 8 me LONGUEUR nes Port carter ve, parteest ) COÛT DE CONSTRUCTION : $ 2,322,00000 Dans e premer me y aura une voe auxare en drectonest, ans a route sera éarge et rédressée en coupant es écarts de gase et en est de même pour es tros mes suvants Les 2 mes qu termnent cette secton, seront en contournement des futurs déveoppements de Port Carter ve, parteest et emprse sera de 0 Une secton urbane à voes contguês sera mpantée depus a RvèreauxRochers jusquà 0 me vers ouest 2

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN Chaptre V page V-1 V FORMTION DES IMGES DNS L EXEMPLE DU MIROIR PLN Le but de ce chaptre est d ntrodure la noton d mage { travers l exemple du mror plan. Vous vous êtes sûrement déjà regardé(e) dans un

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

ANNEXE 1 REGLEMENT 894-14 CAHIER DES NORMES DE CONSTRUCTION ROUTIÈRE CHEMINS MUNICIPAUX

ANNEXE 1 REGLEMENT 894-14 CAHIER DES NORMES DE CONSTRUCTION ROUTIÈRE CHEMINS MUNICIPAUX ANNEXE 1 REGLEMENT 894-14 MUNICIPALITÉ DE CHELSEA 100, chemin Old Chelsea, Chelsea (Québec) J9B 1C1 Tél.: (819) 827-1124 Télécopieur : (819) 827-2672 Courriel : info@chelsea.ca CAHIER DES NORMES DE CONSTRUCTION

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

La classification périodique

La classification périodique Chapitre 3 : UE1 : Chimie Chimie physique La classification périodique Pierre-Alexis GAUCHARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau GEA I Mathématques nancères Poly de révson Lonel Darondeau Intérêts smples et composés Voc la lste des exercces à révser, corrgés en cours : Exercce 2 Exercce 3 Exercce 5 Exercce 6 Exercce 7 Exercce 8

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

Maths. Qles. de la prépa. MPSI Première année PCSI PTSI BCPST. approche différente pour réussir sa Prépa

Maths. Qles. de la prépa. MPSI Première année PCSI PTSI BCPST. approche différente pour réussir sa Prépa Q U CM é o é o é é M MSI è é CSI SI CS Coo é L o o éo M o-l o éo Cooo : IoLo Mq é : No o Mq o : No o www.-o.o HCHEE LIVRE 4 q G 7595 C 5 ISN : 978---84-7 o o o oo o éé o o. L Co oéé o L. 4 L. 5 q «o

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

-7- Cest le plus petit élément du territoire. Elle figure sur le titre de propriété, identifiée par ':lnnuméro et rattachée à une section cadastrale.

-7- Cest le plus petit élément du territoire. Elle figure sur le titre de propriété, identifiée par ':lnnuméro et rattachée à une section cadastrale. -7- ""C, 7~~,VJ Il convent de dstnguer: LA PARCELLE " j 0 J J / CI Cest le plus pett élément du terrtore Elle fgure sur le ttre de proprété, dentfée par ':lnnuméro et rattachée à une secton cadastrale

Plus en détail

Le dossier technique. La zone 30 lyonnaise : enquête

Le dossier technique. La zone 30 lyonnaise : enquête : enquête 51 La zone 30 à Lyon, tant décriée par certains, plébiscité par d autres, est en train de se mettre en place tout doucement dans notre paysage lyonnais. Ce sont en effet près de 60% des habitants

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME

TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME Se préoccupant du Pôle Perrache Verdun, l Atelier du Projet de la SEM Lyon Confluence é criva it e n Juin 2001 dans une plaque tte d informa tion de 8 pages

Plus en détail

Exercices d algorithmique

Exercices d algorithmique Exercces d algorthmque Les algorthmes proposés ne sont pas classés par ordre de dffculté Nombres Ecrre un algorthme qu renvoe la somme des nombre entre 0 et n passé en paramètre Ecrre un algorthme qu renvoe

Plus en détail

Portrait de Monomur Tt

Portrait de Monomur Tt projet de construction. II est fondamental de choisir la bonne solution quant aux materiaux à utiliser. Les murs de votre maison constituent la seule partie sur laquelle il est impossible de revenir. Cette

Plus en détail

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles Février 2012 Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles CONFIDENTIEL Sommaire Mise en contexte sur DMA / LM Objectifs du programme de DMA / LM Composantes

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i Fchers F chers Offce 2013 - Fonctons de base Créer/ouvrr/enregstrer/fermer un fcher Clquez sur l onglet FICHIER. Pour créer un nouveau fcher, clquez sur l opton Nouveau pus, selon l applcaton utlsée, clquez

Plus en détail

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide Enterprse Agreement True-Up Gude Accord Entreprse Le Gude du True-Up Enterprse Agreement True - Up Gude Le gude du True-Up dans l Accord Entreprse Table des matères Le True-Up des lcences on premse et

Plus en détail

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte de la base du ped de support MX200 La boîte de la base du ped de support MX200 content la colonne du ped de support, deux caches et la base du ped de support, ans

Plus en détail

Guide d'installation rapide

Guide d'installation rapide Gude d'nstallaton rapde Calbrer le capteur avant toute utlsaton La calbraton se fat par un appu sur le bouton ON de la télécommande, porte fermée, après nstallaton du capteur et de l'amant. Bonjour! Merc

Plus en détail

1. Le Règlement RV-1441 sur le zonage est modifié par le remplacement de l article 334 par le suivant :

1. Le Règlement RV-1441 sur le zonage est modifié par le remplacement de l article 334 par le suivant : À jour au 19 jun 2013 Ce document n a pas valeur offcelle. PREMIER PROJET DE RÈGLEMENT RV-1441-009 MODIFIANT LE RÈGLEMENT RV-1441 SUR LE ZONAGE PAR L AGRANDISSEMENT DE LA ZONE INDUSTRIELLE I-1 480 À MÊME

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Associant parfaite mobilité et simplicité, Thuraya SatSleeve est le moyen

Plus en détail

C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. www.thuraya.com Suivez-nous sur. /thurayatelecom. Restez Proche

C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. www.thuraya.com Suivez-nous sur. /thurayatelecom. Restez Proche C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. Thuraya SatSleeve Thuraya SatSleeve Hotspot www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche L'aventure continue... Vous rêvez de vous perdre

Plus en détail

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 e Journée de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute rep 55 ème journée d Etude et de 1 de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute reproduction même partielle et interdite. DEVIENT

Plus en détail

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et hstore autour de Mondoubleau Thème de la cache : NATURE ET CULTURE Départ : Parkng Campng des Prés Barrés à Mondoubleau Dffculté : MOYENNE Dstance

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte du support de table MX200 La boîte du support de table MX200 content le support de table équpé d un pvot et un cache arrère. Placez le support de table sur une surface

Plus en détail

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre Références : des informations techniques pour agir Violences à l école Prévenir, agir contre Juin 2008 $ % $ '( ) ) % *'++, - #. / +0 1 *23 4. )( % ) * -!""5. % ( + + 6 ( % 7 % 7 ) + *8 #-. ) + *8!""5.

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

www.elcom.fr www.elcom.fr www.elcom.fr LA LIBERTÉ DE CONCEVOIR Europe Amérique dudusud Europe Scandinavie Z.A.E. St-Leu PLESSIS-BOUCHARD

www.elcom.fr www.elcom.fr www.elcom.fr LA LIBERTÉ DE CONCEVOIR Europe Amérique dudusud Europe Scandinavie Z.A.E. St-Leu PLESSIS-BOUCHARD ÉLECTROMÉCANIQUE - ÉLECTROTECHNIQUE - ÉLECTRONIQUE SANTÉ Mise en page : Elcom - Impression : www.imprimerie-fagnola.com conception : www.altitudes-developpement.com AUTOMOBILE 13.0.09.09 12.3.03.27 LA

Plus en détail

Pyram. Cône Cylind. Boule

Pyram. Cône Cylind. Boule Académies et années Prisme Pavé ou cube Volumes Pyram. Cône Cylind. Boule k, Thèmes annexes k 2, k. Trigo. Pythag. Thalès Fctions. Bordeaux 00 x x Grenoble 00 x x x x Grenoble 00 pb x x x x Nancy 00 pb

Plus en détail

(2) 1 Côté du carré par rapport au rayon du disque :

(2) 1 Côté du carré par rapport au rayon du disque : Cet article est rédigé par des élèves. Il peut comporter des oublis et imperfections, autant que possible signalés par nos relecteurs dans les notes d'édition. La géométrie de Pierre Année 01-014 LEGENDRE

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

Vallejo Olivier. Chargé de Mission au Planétarium de Strasbourg

Vallejo Olivier. Chargé de Mission au Planétarium de Strasbourg Ce l e s t i a Vallejo Olivier Chargé de Mission au Planétarium de Strasbourg T u t o ri el A q u o i s e r t Ce l e s t i a? Celestia est un logiciel libre de droit qui permet de simuler le système solaire

Plus en détail

Gestion et stratégie Utilisateur

Gestion et stratégie Utilisateur Geston et stratége Utlsateur GESTION ET STRATEGIE UTILISATEUR...2 1.) Comment gérer des utlsateurs?...2 1.1) Geston des utlsateurs en groupe de traval...2 1.2) Geston des utlsateurs par domane...2 Rôle

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

Monitoring socio-économique

Monitoring socio-économique Monitoring socio-économique Participation des personnes d origine étrangère au marché du travail 28 janvier 2014 LE MONITORING SOCIO-ECONOMIQUE? C est quoi? : Un outil qui permet de mesurer la participation

Plus en détail

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite SIMNUM : Smulaton de systèmes auto-gravtants en orbte sujet proposé par Ncolas Kelbasewcz : ncolas.kelbasewcz@ensta-parstech.fr 14 janver 2014 1 Établssement du modèle 1.1 Approxmaton de champ lontan La

Plus en détail

FIXATIONS NORMALISEES

FIXATIONS NORMALISEES FIXATIONS NORMALISEES pour vérins types PEC conformes ISO 21287 Série 434 FIXATIONS NORMALISEES ISO 21287 - ISO 15552 - A Applications service Pattes d'équerre sur extrémité (2) MS1 Patte d'équerre haute

Plus en détail

L environnement Windows 10 sur tablette

L environnement Windows 10 sur tablette L envronnement Wndows 10 sur tablette L envronnement Wndows 10 sur tablette Wndows 10 - Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Actver/désactver le mode Tablette Contnuum est une nouvelle fonctonnalté

Plus en détail

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique Ch 4 Séres statstques à une dmenson Défntons et représentaton graphque Termnologe Ensemble étudé = populaton Eléments de cet ensemble = ndvdus ou untés Attrbut consdéré = caractère qu peut être qualtatf

Plus en détail

Appareil de mesure d humidité / de température

Appareil de mesure d humidité / de température Appareil de d humidité / de température testo 635 Technique de pour la de l humidité Raccordement de 2 sondes enfichables et de 3 sondes radio pour la température et l humidité Mesure de la température,

Plus en détail

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS SOMMAIRE 1. Méthode de détermnaton de l énerge transférée lors du transfert d une cargason de. Calcul de l énerge transférée.1 Calcul de l énerge brute transférée.1.1

Plus en détail

BREVET BLANC 2 - MATHEMATIQUES

BREVET BLANC 2 - MATHEMATIQUES BREVET BLANC 2 - MATHEMATIQUES I- PRESENTATION DE L'EPREUVE DE MATHEMATIQUES AU BREVET 1. Durée de l'épreuve : 2 heures 2. Nature de l'épreuve : écrite 3. Objectifs de l'épreuve : Les acquis à évaluer

Plus en détail

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 063 325 A2 (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (51) Int Cl.: G04B 17/06 (2006.01) G04B 17/34 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 08167317.0

Plus en détail

7777777777777777777777 /0-1-.23.4

7777777777777777777777 /0-1-.23.4 .""/#"".".,'/0-1-.23.4.43/,0./,,--/30..3# 0./0-.-##.55.-/-.0 4.#-/3"/40..3#% 43"/0-#-64"13#-/33-05.3 7777777777777777777777 /0-1-.23.4 (+!!(!!"#$%!&' (') '**' #$$+ %!&' (') '* '),$% - %www.cesr-iledefrance.fr

Plus en détail

EP 2 472 019 A1 (19) (11) EP 2 472 019 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 04.07.2012 Bulletin 2012/27

EP 2 472 019 A1 (19) (11) EP 2 472 019 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 04.07.2012 Bulletin 2012/27 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 472 019 A1 (43) Date de publication: 04.07.2012 Bulletin 2012/27 (51) Int Cl.: E04B 2/74 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 11195809.6 (22) Date de dépôt: 27.12.2011

Plus en détail

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État»

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État» d exécution 2006 721 «du patrimoine immobilier de l État» Mission ministérielle : YB «du patrimoine immobilier de l État» Ministère : 07 «Économie, finances et industrie» (Version du 23/01/2007 à 05:34:43

Plus en détail

SOMMAIRE. L inventaire des données. Danièle BOUCON. Objectifs. Description. Modèle d inventaire et outils. Méthodologie. Conclusion.

SOMMAIRE. L inventaire des données. Danièle BOUCON. Objectifs. Description. Modèle d inventaire et outils. Méthodologie. Conclusion. Les outils CNES L inventaire des données Danièle BOUCON Réunion PIN du 22 mars 202 Réunion PIN du 22 mars 202 Outils CNES Objectifs SOMMAIRE Description Modèle d inventaire et outils Méthodologie Conclusion

Plus en détail

Théorie des Nombres - TD1 Rappels d arithmétique élémentaire

Théorie des Nombres - TD1 Rappels d arithmétique élémentaire Unversté Perre & Mare Cure Master de mathématques 1 Année 2012-2013 Module MM020 Théore des Nombres - TD1 Rappels d arthmétque élémentare Exercce 1 : Trouver tous les enters n N tels que ϕ(n) = 6. Même

Plus en détail

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R.

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R. EXEMPLE DE DOSSIER Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 23 C.I.R. STRATEGIE & ACCOMPAGNEMENT FINANCIER 7 Rue DENFERT-ROCHEREAU 38 GRENOBLE France Tél fax : ( 33 ) 4 76 43 47 11 SIRET

Plus en détail

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes : Ste: http://gene.ndustrel.aa.free.fr LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes

Plus en détail

Cours de CEM. Lois physiques de l électricité et de l électromagnétisme

Cours de CEM. Lois physiques de l électricité et de l électromagnétisme Cours de CEM - Orgne des éléments parastes os physques de l électrcté et de l électromagnétsme es composants passfs possèdent des éléments parastes qu lmtent leurs utlsatons. Ils sont dus aux los physques

Plus en détail

Réunion publique 25 octobre 2011

Réunion publique 25 octobre 2011 Requalifi cation Centre-Ville Réunion publique octobre 0 Requalifi cation Centre-Ville RETOUR UR LE CONCOUR Plan masse concours Requalifi cation Centre-Ville PLAN MAE D ENEMBLE BATIMENT : 9 logements Maître

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

PLAN D 'ATTAQU E PARTIC U LIE R RAFFINERIE PÉTRO-CANADA. 11701, rue Sherbrooke Est. 199 DBi3. Montréal 621 1-1 8-009

PLAN D 'ATTAQU E PARTIC U LIE R RAFFINERIE PÉTRO-CANADA. 11701, rue Sherbrooke Est. 199 DBi3. Montréal 621 1-1 8-009 199 DB3 Projet de raccordement au reseau de gazoduc Tram Quebec et Martmes dans 'est de 'îe Montréa 621 1-1 8-009 PLAN PARTC U LE R D 'ATTAQU E RAFFNERE PÉTRO-CANADA 11701, rue Sherbrooke Est L'offderwmmandan

Plus en détail

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Excel 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Tableau crosé dynamque Tableau crosé dynamque Excel 2010 Créer un tableau crosé dynamque Un tableau crosé dynamque permet de résumer, d analyser,

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

TEPZZ 957465A_T EP 2 957 465 A1 (19) (11) EP 2 957 465 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: B60R 9/042 (2006.01)

TEPZZ 957465A_T EP 2 957 465 A1 (19) (11) EP 2 957 465 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: B60R 9/042 (2006.01) (19) TEPZZ 9746A_T (11) EP 2 97 46 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 23.12.1 Bulletin 1/2 (1) Int Cl.: B60R 9/042 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 12901.9 (22) Date de dépôt: 11.06.1

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

ANNEXE II. Définitions et mesures. Annexe II définitions mesures

ANNEXE II. Définitions et mesures. Annexe II définitions mesures ANNEXE II Définitions et mesures Annexe II définitions mesures 1. Bâtiments principaux, annexes et petites constructions 1.1 Les bâtiments sont des constructions ou des parties de constructions immobilières

Plus en détail

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s A u c o m m e n c e m e n t p 2 L A g rém e n t Te c h n iq u e E u ro p ée n p o u r le s S y stèm e s d E ta n c h éité Liq u ide p 4 G a ra n tie déc e n n a le - E x c e p tio n fra n ça ise La rép

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours Valeur absolue foncton valeur absolue Cours CHAPITRE 1 : Dstance entre deu réels 1) Eemples prélmnares 2) Défnton 3) Proprétés CHAPITRE 2 : Valeur absolue d un réel 1) Défnton 2) Proprétés CHAPITRE 3 :

Plus en détail

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ.

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ. Exercice :(Amiens 1995) Les questions 2, 3 et 4 sont indépendantes. L'unité est le centimètre. 1) Construire un triangle MAI rectangle en A tel que AM = 8 et IM = 12. Indiquer brièvement les étapes de

Plus en détail

------------------------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------------ - 32 - ---- Les cinq premiers quartiers correspondent aux circonscriptions administratives des Bureaux Municipaux (.Ma.iries-annexes~,sous la responsabilité d Adjoints au Maire de Brazzaville. Le quartier

Plus en détail

Désignations de mesures. Généralités. Codes BEP

Désignations de mesures. Généralités. Codes BEP Les BEP (Bodywork Exchange Parameter - paramètres d'échange de superstructure) sont des codes qui identifient des cibles uniques sur le véhicule pour faciliter le transfert d'informations entre le fabricant

Plus en détail

" #!$! %" & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5

 #!$! % & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5 !"!#$ % " #!$! %" ' % () %* +) (+ '''(!!!) $ % ), +(!) ## %-.( (-.* +) /+ *!) $+, -. )0 ' *%!1 0 22 % 3 2# ( / / 0.1 2234 0.5 3// 0.- 2/) / 06 7/ 0! $ 4 **% 5 5 ) 6 ) 3 0 76 8 9 - - : : 7 -" ;', 5, < =

Plus en détail

LES BIOCARBURANTS PRESENTATION DES PRINCIPALES FILIERES ET SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX QUALITE DE L AIR

LES BIOCARBURANTS PRESENTATION DES PRINCIPALES FILIERES ET SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX QUALITE DE L AIR LES BIOCARBURANTS PRESENTATION DES PRINCIPALES FILIERES ET IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX QUALITE DE L AIR SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE RESUME! "! # $%& ' ( ) *#+, ' +!! "! % ( - " '!! "! & - ),. # ' $ *# &) #%(,,

Plus en détail

Accidents sur Fontenay-sous-Bois

Accidents sur Fontenay-sous-Bois Accueil (/) / Mairies Val-de-Marne (/plan-mairie-94.html) / Mairie de Fontenay-sous-Bois (/mairie-fontenay-sous-bois-94120.html) / Accidents survenus sur la commune Accidents sur Fontenay-sous-Bois Liste

Plus en détail

Accessibilité aux md de famille. Objectif: Créer une modalité par agence avec application par CSSS et la publiciser

Accessibilité aux md de famille. Objectif: Créer une modalité par agence avec application par CSSS et la publiciser Accessblté aux md de famlle Objectf: Créer une modalté par agence avec applcaton par CSSS et la publcser But: Mettre fn aux démarches multples des patents et rédure le déla d'accès Prncpes: 1. reconnaître

Plus en détail

Maquette Tournesol Soleil, Terre et rotations La géométrie et mathématiques du système Maquette pour comprendre PhM Observatoire de Lyon

Maquette Tournesol Soleil, Terre et rotations La géométrie et mathématiques du système Maquette pour comprendre PhM Observatoire de Lyon Maquette ournesol olel, erre et rotatons La géométre et mathématques du sstème Maquette pour comprendre hm Observatore de Lon Les repères classques éclptque (longtudes et lattudes éclptques) et équatoral

Plus en détail

Ungroup, then double click to edit text. 8.2 Les propriétés des cordes dans un cercle. OBJECTIF de 8.2

Ungroup, then double click to edit text. 8.2 Les propriétés des cordes dans un cercle. OBJECTIF de 8.2 OBJECTIF de 8.2 Établir la relation entre une corde, sa médiatrice et le centre du cercle Résoudre des problèmes. Ces photographies montrent un coucher de soleil. Imagine le Soleil tandis qu il touche

Plus en détail

L Evénement en images

L Evénement en images Rédactrce en chef: Edth Defaux L Evénement en mages P a S s o n DYnamsme EchaNge TransparEnce S o l d a R REspect ProfessIonnalsme EnGagement t é Notre Assemblée Générale s est déroulée le 6 févrer derner

Plus en détail

Page 5 TABLE DES MATIÈRES

Page 5 TABLE DES MATIÈRES Page 5 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I LES POURCENTAGES 1. LES OBJECTIFS 12 2. LES DÉFINITIONS 14 1. La varaton absolue d'une grandeur 2. La varaton moyenne d'une grandeur (par unté de temps) 3. Le coeffcent

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7 Premère parte Proportonnalté 1 Reconnaître des stuatons de proportonnalté....... 7 2 Trater des stuatons de proportonnalté en utlsant un rapport de lnéarté........................ 8 3 Trater des stuatons

Plus en détail

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Exercice 1 Ecrire un programme de construction de la figure suivante. On utilisera seulement deux mesures : le rayon du cercle est 8 cm, la largeur d

Plus en détail

SPECIFICATIONS POUR LA CONSTRUCTION DE RESEAUX MODULAIRES ECARTEMENT 45mm

SPECIFICATIONS POUR LA CONSTRUCTION DE RESEAUX MODULAIRES ECARTEMENT 45mm SPECIFICATIONS POUR LA CONSTRUCTION E RESEAUX MOULAIRES ECARTEMENT 45mm Objectif : Réunir des modélistes amateurs de train à vapeur vive écartement 45mm autour d un réseau complet composé de modules réalisés

Plus en détail