Cultive ton avenir CHEESEMAKER TRAINING & EDUCATION. Mylène Blanchard Institut de technologie agroalimentaire Campus Saint-Hyacinthe Québec, Canada

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cultive ton avenir CHEESEMAKER TRAINING & EDUCATION. Mylène Blanchard Institut de technologie agroalimentaire Campus Saint-Hyacinthe Québec, Canada"

Transcription

1 CHEESEMAKER TRAINING & EDUCATION Mylène Blanchard Institut de technologie agroalimentaire Campus Saint-Hyacinthe Québec, Canada

2 Plan de la présentation Présentation de l Institut de technologie agroalimentaire ITA Contexte historique : raison de la culture de formation au Québec Formation et qualification : norme léagle pour être fromager Attestation d études collégiales (AEC) en fabrication des produits laitiers Programme de formation en fromagerie artisanale - Élaboration Cours Contrôle de la fabrication artisanale de fromage

3 Plan de la présentation (suite) Cours Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Contenu, organisation du cours, stratégies pédagogiques Examens et émission de permis Effets engendrés lors du démarrage du cours Premier effet : réflexion sur la profession de fromager artisan Second effet : modification des modalités d accès au cours Bénéfices de la formation

4 Présentation de l Institut de technologie agroalimentaire - ITA Deux campus Saint-Hyacinthe LaPocatière 7 programmes de formation d études collégiales Une particularité: L ITA relève du MAPAQ

5 Présentation de l Institut de technologie agroalimentaire - ITA Pourquoi cette particularité? Fin 19e siècle : Premières écoles d agriculture et de laiterie 1892 : École de laiterie du Québec à St-Hyacinthe 1962 : Fondation de l ITA

6 Contexte historique : raison de la culture de formation au Québec Un peu d histoire encore 1912 : Obligation de détention d un certificat de compétence 1969 : Inscription de cette exigence dans la loi «Les opérations de traitement dans une usine laitière doivent être dirigées par une personne qui est titulaire d'un certificat attestant qu'elle possède les qualités requises à cette fin et délivré par l'institut de technologie agricole de Saint-Hyacinthe ou tout autre certificat reconnu équivalent par le ministre.» (Référence : Article 8.1, Loi sur les produits alimentaires, L.R.Q., chapitre P-29)

7 Deux programmes offerts en formation continue Attestation d études collégiales (AEC) Fabrication des produits laitiers Contrôle de la fabrication artisanale de fromage

8 AEC en fabrication des produits laitiers Programme destiné au personnel des grandes entreprises Tronc commun de 345 heures 12 semaines de formation + 2 modules de spécialité (45 heures chacun)

9 AEC en fabrication des produits laitiers Tronc commun Chimie du lait Microbiologie des produits laitiers Procédés pour le traitement du lait Automatisation des opérations Nettoyage de l'équipement Communication écrite et orale 60 hres 60 hres 90 hres 60 hres 30 hres 45 hres

10 AEC en fabrication des produits laitiers Modules de spécialité (45 hres chacun) Produits laitiers fermentés et glacés Fabrication de beurre Fromages de type «présure» Échangeurs de chaleur Systèmes à membranes filtrantes

11 Élaboration du programme de formation en fromagerie artisanale Encore un peu d histoire Vers 1985: Émergence de la fromagerie artisanale au Québec 1997 : Demande formelle du Syndicat des producteurs de chèvres 1997 : Études préliminaires de l ITA 1998 : Création de l équipe de travail & Analyse de la situation de travail

12 Élaboration du programme de formation en fromagerie artisanale Équipe de travail: 8 fromagers & 1 Conseiller en formation 1 Observateur du MAPAQ

13 Élaboration du programme de formation en fromagerie artisanale Définition du fromager artisan au Québec «Le fromager artisan est une personne qui transforme du lait dans une fromagerie dans laquelle 5 personnes ou moins travaillent. Cette personne est propriétaire ou employé.»

14 Élaboration du programme de formation en fromagerie artisanale Analyse de la situation de travail Programme de formation - 3 cours: Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Mise au point d un fromage de fabrication artisanale Mise en marché d un fromage de fabrication artisanale

15 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Analyse de la situation de travail S approvisionner en lait Préparer le ferment Fabriquer un produit Appliquer des règles d hygiène et de salubrité Contrôler la qualité

16 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage En résumé 51 heures 26 heures de théorie 22 heures de pratique en laboratoire et en usine 3 heures pour les examens 25 heures de travail personnel 8 jours, bloc de 2-3 jours, intervalle de 2 semaines

17 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage

18 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Gestion de l innocuité 5M Matière Matériel Méthode Main d oeuvre Milieu

19 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Deux examens Deux permis

20 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Permis d opérateur d usine laitière «Les opérations de traitement dans une usine laitière doivent être dirigées par une personne qui est titulaire d'un certificat attestant qu'elle possède les qualités requises à cette fin et délivré par l'institut de technologie agricole de Saint- Hyacinthe ou tout autre certificat reconnu équivalent par le ministre.» (Référence : Article 8.1, Loi sur les produits alimentaires, L.R.Q., chapitre P-29)

21 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Permis d essayeur «La collecte du lait et de la crème à la ferme doit être effectuée par une personne qui est titulaire : 1 d'un certificat attestant qu'elle possède les qualités requises à cette fin et délivré par l'institut de technologie agricole de Saint-Hyacinthe ou tout autre certificat reconnu équivalent par le ministre 2 d'un permis d'essayeur.» (Référence : Article 8.2, Loi sur les produits alimentaires, L.R.Q., chapitre P-29)

22 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Unités d éducation continue (UEC) 5,1 UEC de SOFEDUC SOFEDUC IACET International Association for Continuing Education and Training

23 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Au démarrage en 1998 Très forte demande Réflexion sur la fonction de fromager artisan

24 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Premier effet: réflexion sur la profession de fromager artisan Après 5 ans, plus de 185 personnes Près de 85 % abandonnent leur projet de fromagerie Faire du fromage, ce n est pas faire du gâteau!!

25 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage

26 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Second effet : modification des modalités d accès Information quant au démarrage d une fromagerie artisanale Clientèles ayant priorité Entrepreneur avec plan d affaires Travailleur dans une fromagerie

27 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage Bénéfices de la formation Obtention de permis Facilitation des échanges avec les intervenants Meilleure analyse de l information Gestion du changement réfléchi, rapide et cohérent

28 Contrôle de la fabrication artisanale de fromage En conclusion Pour le fromager C est une base utile et pertinente Pour le fromager et l inspecteur Amélioration des échanges et des relations Pour le concepteur Tout un exercice de conception

29

30 Merci

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 1 MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE Principes généraux du HACCP Durée : 7 heures Cette formation est aussi offerte en ligne à partir de janvier 2017 Mise en œuvre des programmes préalables au système

Plus en détail

PROBLÉMATIQUES DES PETITES FROMAGERIES DU QUÉBEC

PROBLÉMATIQUES DES PETITES FROMAGERIES DU QUÉBEC RAPPORT INTRODUCTION Depuis une dizaine d années, les consommateurs québécois portent un intérêt grandissant aux fromages de spécialité fabriqués par les fromageries de toutes les régions du Québec. Le

Plus en détail

Règlement obligation de formation

Règlement obligation de formation Règlement obligation de formation en hygiène et salubrité alimentaires Rose Marie Duret (CPE) 16 Avril 2008 Programme De formation en hygiène et salubrité alimentaires Le MAPAQ gère le Programme depuis

Plus en détail

COLLECTE DE LAIT À LA FERME

COLLECTE DE LAIT À LA FERME COLLECTE DE LAIT À LA FERME Dates : Lieu : Durée : Clientèle : Formateurs : Coût : Participants : Date limite de confirmation : Reconnaissance : 21 au 25 novembre 2016 Groupe 5SA1623 13 au 17 février 2017

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE Principes généraux du HACCP 0,7 UEC Mise en œuvre des programmes préalables au système HACCP 1.4 UEC 5 novembre 2014 9 février 2015 22 avril 2015 5SA1402 5SH1501 5SH1502

Plus en détail

FILIÈRE PRODUITS LAITIERS L ESSENTIEL EN

FILIÈRE PRODUITS LAITIERS L ESSENTIEL EN FILIÈRE PRODUITS LAITIERS 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 17 % DE LA PRODUCTION LAITIÈRE EUROPÉENNE Avec une collecte de plus de 25 milliards de litres de lait de vache, de chèvre et de brebis, la France totalise

Plus en détail

Plan de suivi des recommandations du rapport du Protecteur du citoyen sur la gestion de la crise de listériose

Plan de suivi des recommandations du rapport du Protecteur du citoyen sur la gestion de la crise de listériose 1 Le Protecteur du citoyen recommande au MSSS de renforcer ses stratégies de prévention ciblées auprès des groupes à risque et auprès de tous les intervenants de son réseau qui font le suivi de ces clientèles.

Plus en détail

CFPPA de Roanne - Chervé BP Le Coteau Cedex tel : fax : mail :

CFPPA de Roanne - Chervé BP Le Coteau Cedex tel : fax : mail : Contrats de Professionnalisation Formation par Alternance C est une formation par alternance avec un contrat de travail et un salaire indexé sur le SMIC. La formation est validée par un titre, un diplôme

Plus en détail

Projet de loi n o 122 (2010, chapitre 28) Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité

Projet de loi n o 122 (2010, chapitre 28) Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 122 (2010, chapitre 28) Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité Présenté le

Plus en détail

Direction adjointe du développement des affaires et des partenariats

Direction adjointe du développement des affaires et des partenariats Direction adjointe du développement des affaires et des partenariats Le 17 novembre 2016 Aux responsables des usines Objet : Certificat pour la vérification et le réglage des systèmes de pasteurisation

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse environnementale Programme d accréditation des laboratoires d analyse agricole LIGNES DIRECTRICES

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE

PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLANIFICATION STRATÉGIQUE Centre d expertise fromagère du Québec Mise à jour 2015-2018 Du plan quinquennal 2011-2016 Table des matières Modèle de planification stratégique... 2 Forces et faiblesses...

Plus en détail

DUT. Génie biologique. option Industries alimentaires et biologiques

DUT. Génie biologique. option Industries alimentaires et biologiques DUT Génie biologique option Industries alimentaires et biologiques Qu est-ce que la discipline Génie biologique? Le Génie biologique regroupe l ensemble des techniques et des procédés intervenant dans

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse EXIGENCES RELATIVES À LA QUALIFICATION DU PERSONNEL DR-12-PER Édition : 9 juin 2009 Pour toute

Plus en détail

Les CARRIÈRES en Biochimie de la santé

Les CARRIÈRES en Biochimie de la santé Les CARRIÈRES en Biochimie de la santé 1. Carrières en recherche 2. Carrières en analyse et diagnostic 3. Carrières en contrôle de la qualité 4. Carrières en représentation commerciale 5. Carrières en

Plus en détail

Produire, transformer et vendre : un processus auquel réfléchir

Produire, transformer et vendre : un processus auquel réfléchir 31 e Symposium sur les bovins laitiers «Repenser nos modèles» Jeudi 15 novembre 2007 Produire, transformer et vendre : un processus auquel réfléchir Stéphane MAISONNAS, Ph.D. Professeur École des sciences

Plus en détail

Le baccalauréat en enseignement professionnel

Le baccalauréat en enseignement professionnel Le baccalauréat en enseignement professionnel Enseigner en formation professionnelle, c est savoir combiner une connaissance du métier et des compétences en enseignement. C est aussi relever le défi de

Plus en détail

Projet de loi n o 88 (2016, chapitre 9) Loi sur le développement de l industrie des boissons alcooliques artisanales

Projet de loi n o 88 (2016, chapitre 9) Loi sur le développement de l industrie des boissons alcooliques artisanales PREMIÈRE SESSION QUARANTE ET UNIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 88 (2016, chapitre 9) Loi sur le développement de l industrie des boissons alcooliques artisanales Présenté le 3 décembre 2015 Principe

Plus en détail

Révisions de 2007 au RAD et au RPL concernant le fromage. Cadre d inspection. Réunion des intervenants le 30 octobre Also available in English

Révisions de 2007 au RAD et au RPL concernant le fromage. Cadre d inspection. Réunion des intervenants le 30 octobre Also available in English Révisions de 2007 au RAD et au RPL concernant le fromage Cadre d inspection Réunion des intervenants le 30 octobre 2008 Also available in English 2007 Sa Majesté la Reine du chef du Canada (Agence canadienne

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AUX PROGRAMMES D ÉTUDES (RAPE)

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AUX PROGRAMMES D ÉTUDES (RAPE) Tâches CC#003 RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AUX PROGRAMMES D ÉTUDES (RAPE) INSTITUT DE TECHNOLOGIE AGROALIMENTAIRE Campus de La Pocatière Campus de Saint-Hyacinthe DIRECTION DES ÉTUDES DÉT2013-REG-RAPE-02

Plus en détail

PROJET DE LOI NO 54 LOI VISANT L AMÉLIORATION DE LA SITUATION JURIDIQUE DE L ANIMAL

PROJET DE LOI NO 54 LOI VISANT L AMÉLIORATION DE LA SITUATION JURIDIQUE DE L ANIMAL CAPERN - 012M C.P. P.L. 54 Amélioration de la situation juridique de l animal PROJET DE LOI NO 54 LOI VISANT L AMÉLIORATION DE LA SITUATION JURIDIQUE DE L ANIMAL Réaction du Conseil des industriels laitiers

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse EXIGENCES RELATIVES À LA QUALIFICATION DU PERSONNEL DR-12-PER Édition : 27 janvier 2014 Pour

Plus en détail

Objet : Formation de 45 heures obligatoire pour les responsables de services de garde en milieu familial (RSG)

Objet : Formation de 45 heures obligatoire pour les responsables de services de garde en milieu familial (RSG) Rimouski, le 24 mars 2016 Objet : Formation de 45 heures obligatoire pour les responsables de services de garde en milieu familial (RSG) Madame, Monsieur, Voici l offre de service liée à la formation de

Plus en détail

Catalogue de prestations

Catalogue de prestations Catalogue de prestations Laboratoire d Hygiène des Aliments et de l Environnement Institut Pasteur de Madagascar Audit Formation Conseils Les Bonnes Pratiques d Hygiène Le Contrôle des Eaux Le Contrôle

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS ANNEE : 2016 Date de mise à jour : 01/03/2016 1 LABORATOIRE LABORATOIRE D'AUTOCONTRÔLE - Conseil Accompagnement pour la mise en place d'un laboratoire

Plus en détail

Conseiller-vendeur ou conseillère-vendeuse

Conseiller-vendeur ou conseillère-vendeuse Description du métier Conseiller-vendeur ou conseillère-vendeuse Les conseillers-vendeurs et les conseillères-vendeuses du commerce de détail : travaillent directement auprès de la clientèle dans un commerce

Plus en détail

L avenir des programmes d éducation au Service correctionnel du Canada. Congrès de la société de criminologie du Québec 28 au 30 octobre 2015

L avenir des programmes d éducation au Service correctionnel du Canada. Congrès de la société de criminologie du Québec 28 au 30 octobre 2015 L avenir des programmes d éducation au Service correctionnel du Canada Congrès de la société de criminologie du Québec 28 au 30 octobre 2015 Présentation Les politiques du SCC en matière d éducation Les

Plus en détail

Identification des modules et du fournisseur Formation des moniteurs/monitrices de conduite de camion

Identification des modules et du fournisseur Formation des moniteurs/monitrices de conduite de camion Identification des modules et du fournisseur Formation des moniteurs/monitrices de conduite de camion Version du 12 octobre 2015 Module C3 Titre Niveau 3 Bases légales Planification et réalisation de séance

Plus en détail

La gestion du risque sanitaire dans les procédés de fabrication fromagère en France

La gestion du risque sanitaire dans les procédés de fabrication fromagère en France La gestion du risque sanitaire dans les procédés de fabrication fromagère en France Dr Valérie MICHEL Responsable Pôle Sanitaire Actilait Institut Technique du Lait et des Produits Laitiers La Roche sur

Plus en détail

L industrie agroalimentaire au. Perspectives et tendances

L industrie agroalimentaire au. Perspectives et tendances L industrie agroalimentaire au Québec Perspectives et tendances La présentation L industrie agroalimentaire au Québec Les tendances et enjeux La consommation L agriculture La transformation La distribution

Plus en détail

Objectifs de la présentation Objectifs :

Objectifs de la présentation Objectifs : Objectifs de la présentation Objectifs : Présenter et promouvoir le programme de certification de l ASCQ et faire le point sur son avancement Orienter les personnes intéressées 2 Historique et contexte

Plus en détail

Cours préparatoire à l'examen professionnel de Technologue en Industrie laitière. Formulaire d'inscription pour l'année scolaire

Cours préparatoire à l'examen professionnel de Technologue en Industrie laitière. Formulaire d'inscription pour l'année scolaire Landwirtschaftliches Institut des Kantons Freiburg LIG Centre de formation des métiers de l intendance, du lait et de l agroalimentaire - P Bildungszentrum für Hauswirtschaft, Milch- und Lebensmitteltechnologie

Plus en détail

CONFÉRENCE AGRICULTURE ET FORESTERIE. Avril 2016

CONFÉRENCE AGRICULTURE ET FORESTERIE. Avril 2016 1 CONFÉRENCE AGRICULTURE ET FORESTERIE Avril 2016 AVERTISSEMENT 2 Les renseignements contenus dans cette présentation ne constituent pas une interprétation juridique des dispositions de la Loi sur les

Plus en détail

Nos programmes en lien avec la relève et outils utilisés dans le cadre du protocole d entente avec le MAPAQ

Nos programmes en lien avec la relève et outils utilisés dans le cadre du protocole d entente avec le MAPAQ Nos programmes en lien avec la relève et outils utilisés dans le cadre du protocole d entente avec le MAPAQ Par : André Trahan Adjoint au directeur Centre de service de Rivière-du-Loup andre.trahan@fadq.qc.ca

Plus en détail

DISCIPLINES À L ENSEIGNEMENT RÉGULIER

DISCIPLINES À L ENSEIGNEMENT RÉGULIER Qualifications requises pour enseigner au Cégep de Saint-Hyacinthe Le Cégep s'est doté d'une Politique relative à l'emploi, à la qualité à la valorisation de la langue française vérifie par un test la

Plus en détail

Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES (AEC)

Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES (AEC) Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Direction de la formation continue et du soutien ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES (AEC) REPÈRES POUR LA DÉLIMITATION DES FONCTIONS DE TRAVAIL DANS LE CADRE

Plus en détail

DISCIPLINES À L ENSEIGNEMENT RÉGULIER

DISCIPLINES À L ENSEIGNEMENT RÉGULIER Qualifications requises pour enseigner au Cégep de Saint-Hyacinthe Le Cégep s'est doté d'une Politique relative à l'emploi, à la qualité à la valorisation de la langue française vérifie par un test la

Plus en détail

Projet de loi n o 93 (2005, chapitre 8)

Projet de loi n o 93 (2005, chapitre 8) PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 93 (2005, chapitre 8) Loi modifiant la Loi sur le ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation et la Loi sur les produits

Plus en détail

pour la sécurits curité alimentaire : un objectif incontournable Copyright, 2005 Zineb Belhal

pour la sécurits curité alimentaire : un objectif incontournable Copyright, 2005 Zineb Belhal La réglementation r HACCP pour la sécurits curité alimentaire : un objectif incontournable Copyright, 2005 Zineb Belhal 1 Pourquoi changer le système traditionnel? Le système traditionnel d inspection

Plus en détail

Stratégie de soutien à la transformation alimentaire

Stratégie de soutien à la transformation alimentaire Stratégie de soutien à la transformation alimentaire Transformation alimentaire québec Un réseau à la portée des entreprises Rédaction Transformation Alimentaire Québec Ministère de l Agriculture, des

Plus en détail

Guide de pointage des activités professionnelles

Guide de pointage des activités professionnelles Guide de pointage des activités professionnelles Ce tableau présente le barème des unités de formation continue (UFC) pour l allocation des points pour les activités professionnelles reliées à la fonction

Plus en détail

Arrêté du Premier ministre du 18 décembre 2003

Arrêté du Premier ministre du 18 décembre 2003 Arrêté du Premier ministre du 18 décembre 2003 fixant les modalités d organisation du cycle de formation continue pour la promotion au grade d ingénieur principal. Le Premier ministre, Vu la loi n 83-112

Plus en détail

FROMAGES AU LAIT CRU

FROMAGES AU LAIT CRU FROMAGES AU LAIT CRU Trame ACTALIA Produits laitiers L alliance subtile du patrimoine, de la microbiologie et de la santé publique Académie Agriculture de France 5 mars 2014 Une maîtrise de la matière

Plus en détail

AGRONOMIE DE LA CANNE À SUCRE

AGRONOMIE DE LA CANNE À SUCRE AGRONOMIE DE LA CANNE À SUCRE AU REGIONAL TRAINING CENTRE, REDUIT, ILE MAURICE DATES: 4 MAI-20 JUILLET 2016 OBJECTIFS Développer les compétences professionnelles des personnes occupant ou se préparant

Plus en détail

6. Organisateur Une organisation sous l égide de laquelle une activité de formation continue est offerte.

6. Organisateur Une organisation sous l égide de laquelle une activité de formation continue est offerte. LIGNES DIRECTRICES Exigences et modalités applicables aux fins de l octroi d unités de formation continue (UFC) pour la participation à une activité de formation continue Les présentes lignes directrices

Plus en détail

FORMATION EN SOINS PALLIATIFS ADAPTÉE AUX RÉALITÉS DES DIFFÉRENTES PROVINCES

FORMATION EN SOINS PALLIATIFS ADAPTÉE AUX RÉALITÉS DES DIFFÉRENTES PROVINCES PROJET PRÉCEPT-F FORMATION EN SOINS PALLIATIFS ADAPTÉE AUX RÉALITÉS DES DIFFÉRENTES PROVINCES RAPPORT PRÉSENTÉ AU RÉSEAU DES CÉGEPS ET DES COLLÈGES FRANCOPHONES DU CANADA par Collège communautaire du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

1.Le fromage, son circuit de fabrication

1.Le fromage, son circuit de fabrication 1.Le fromage, son circuit de fabrication A partir de quelques litres de lait, il est possible de créer toutes sortes de variétés de fromages au goût et aux saveurs bien différentes. Frais, à pâte molle

Plus en détail

ANNEXE 2. Plan de développement agroalimentaire de l Abitibi-Témiscamingue

ANNEXE 2. Plan de développement agroalimentaire de l Abitibi-Témiscamingue ANNEXE 2 Plan de développement agroalimentaire de l Abitibi-Témiscamingue 2006-2010 LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT AGROALIMENTAIRE DE L ABITIBI- TÉMISCAMINGUE 2006-2010 adopté le 10 mars 2006 Liste des acronymes

Plus en détail

Les avis de la Chambre des Métiers. RFP - Droit de former

Les avis de la Chambre des Métiers. RFP - Droit de former Les avis de la Chambre des Métiers RFP - Droit de former Projet de règlement grand-ducal fixant 1. les procédures selon lesquelles les autorités compétentes accordent et retirent le droit de former

Plus en détail

Fiche d information sur le métier

Fiche d information sur le métier Description du métier Fiche d information sur le métier Opérateur, opératrice de machines à Les opérateurs et opératrices de machines à font fonctionner des machines de traitement du caoutchouc, ils assemblent

Plus en détail

EVOLUTION DES FORMATIONS TECHNICIENS

EVOLUTION DES FORMATIONS TECHNICIENS EVOLUTION DES FORMATIONS TECHNICIENS BACCALAUREAT PROFESSIONNEL Technicien en expérimentation animale MINISTERE DE L AGRICULTURE Lycée d Enseignement Général et Technologique Agricole de Vendôme Philippe

Plus en détail

Du STANDARD ou SUR MESURE CONCEPTIONS - REALISATIONS et FABRICATIONS

Du STANDARD ou SUR MESURE CONCEPTIONS - REALISATIONS et FABRICATIONS Du STANDARD ou SUR MESURE CONCEPTIONS - REALISATIONS et FABRICATIONS Du STANDARD ou SUR MESURE CONCEPTIONS - REALISATIONS et FABRICATIONS TOUS LES PRODUITS POUR VOS EQUIPEMENTS TOUS LES PRODUITS POUR VOS

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES DROITS DE SCOLARITÉ ET LES DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D'ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

RÈGLEMENT SUR LES DROITS DE SCOLARITÉ ET LES DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D'ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL RÈGLEMENT SUR LES DROITS DE SCOLARITÉ ET LES DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D'ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL (RÈGLEMENT NUMÉRO 10) Le 25 avril 2016 RÈGLEMENT SUR LES DROITS DE SCOLARITÉ, ET LES DROITS AFFÉRENTS

Plus en détail

R-14 Règlement relatif aux droits d inscription. Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014.

R-14 Règlement relatif aux droits d inscription. Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014. R-14 Règlement relatif aux droits d inscription Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014. RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS D INSCRIPTION 1 PRÉAMBULE Le présent règlement est adopté en vertu

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 16 CONDITIONS D ADMISSION, D INSCRIPTION ET D EXCLUSION

RÈGLEMENT NUMÉRO 16 CONDITIONS D ADMISSION, D INSCRIPTION ET D EXCLUSION RÈGLEMENT NUMÉRO 16 CONDITIONS D ADMISSION, D INSCRIPTION ET D EXCLUSION Adopté par le Conseil d'administration le 9 mars 1994. Modifié par le Conseil le 15 mai 2000. Modifié par le Conseil le 13 mars

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION 2016 PRODUITS NOUVEAUX OU AMÉLIORÉS

FORMULAIRE D INSCRIPTION 2016 PRODUITS NOUVEAUX OU AMÉLIORÉS Nos partenaires MAJEUR Nos partenaires FORMULAIRE D INSCRIPTION 2016 PRODUITS NOUVEAUX OU AMÉLIORÉS Nom de l entreprise : Adresse : (numéro) (rue/route) (bureau) (ville) (province) (code postal) COÛT D

Plus en détail

QUALIFICATIONS REQUISES POUR ENSEIGNER AU CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE

QUALIFICATIONS REQUISES POUR ENSEIGNER AU CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE QUALIFICATIONS REQUISES PR ENSEIGNER AU CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE Le Cégep s'est doté d'une Politique relative à l'emploi, à la qualité et à la valorisation de la langue française et vérifie par un test

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 27 décembre 2008 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 70 sur 167 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté

Plus en détail

COMITÉ D ORGANISATION DES EXPOSITIONS DU TRAVAIL ET DU CONCOURS UN DES MEILLEURS OUVRIERS DE France (COET-MOF)

COMITÉ D ORGANISATION DES EXPOSITIONS DU TRAVAIL ET DU CONCOURS UN DES MEILLEURS OUVRIERS DE France (COET-MOF) COMITÉ D ORGANISATION DES EXPOSITIONS DU TRAVAIL ET DU CONCOURS UN DES MEILLEURS OUVRIERS DE France (COET-MOF) RÉFÉRENTIEL DU CONCOURS DIPLOMANT «Un des Meilleurs Ouvriers de France» 26e concours 2016-2018

Plus en détail

Lait, algues et détergents, une chimie durable et circulaire. Patrick Marchand, PhD Directeur innovation et développement

Lait, algues et détergents, une chimie durable et circulaire. Patrick Marchand, PhD Directeur innovation et développement Lait, algues et détergents, une chimie durable et circulaire Patrick Marchand, PhD Directeur innovation et développement Plan de présentation Qui est Sani Marc Historique du projet Le projet vertech 1

Plus en détail

Offre de service ministérielle MAPAQ/FADQ pour l appui à l établissement en agriculture

Offre de service ministérielle MAPAQ/FADQ pour l appui à l établissement en agriculture Offre de service ministérielle MAPAQ/FADQ pour l appui à l établissement en agriculture Rencontre des partenaires Relève et établissement agricole 30 septembre 2015 Offre de service régionale Le rôle des

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle. 1 2 Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. chapitre M-35.1, r. 202 Règlement sur les normes de paiement du lait M Loi sur la mise en marché des produits agricoles, alimentaires et

Plus en détail

La Coopérative laitière de la Sèvre. CLS : 5 avenue de NIORT Celles sur Belle France Tél Mail :

La Coopérative laitière de la Sèvre. CLS : 5 avenue de NIORT Celles sur Belle France Tél Mail : La Coopérative laitière de la Sèvre -A INFORMATIONS GENERALES LA COOPERATIVE LAITIERE DE LA SEVRE C EST: La seule Coopérative indépendante de Fromages et beurres en Poitou Charentes Une collecte sans OGM

Plus en détail

PROCÉDURE D APPLICATION

PROCÉDURE D APPLICATION Direction générale de la santé animale et de l inspection des aliments PROCÉDURE D APPLICATION PERMIS DE VENTE AU DÉTAIL DÉLIVRÉ À UN EXPLOITANT AGRICOLE POUR L EXPLOITATION DE PLUSIEURS LIEUX DE PRÉPARATION

Plus en détail

professionnelle et technique au Québec

professionnelle et technique au Québec La formation professionnelle et technique au Québec Photos: Photomédia, François Nadeau Approche par compétences et adéquation formation-emploi Alain Rousseau Ministère de l Éducation, du Loisir et du

Plus en détail

Commission de protection du territoire agricole du Québec. Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Commission de protection du territoire agricole du Québec. Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Commission de protection du territoire agricole du Québec Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Mot de la présidente C est avec beaucoup de fierté que je mets entre vos mains

Plus en détail

Analyse qualitative des besoins de formation des opérateurs en fabrication de produits laitiers (CNP 9461)

Analyse qualitative des besoins de formation des opérateurs en fabrication de produits laitiers (CNP 9461) Point 4 Analyse qualitative des besoins de formation des opérateurs en fabrication de produits laitiers (CNP 9461) Complément à l étude de pertinence pour le métier d opérateur de machines et de procédés

Plus en détail

PEI ÉCOLE SECONDAIRE KÉNOGAMI

PEI ÉCOLE SECONDAIRE KÉNOGAMI PEI ÉCOLE SECONDAIRE KÉNOGAMI LE PEI C EST : Notoriété Méthode de travail efficace (MTI) Rigueur Qualité du programme Exigences rehaussées Acquisition des langues Service communautaire Projet personnel

Plus en détail

EXIGENCES MINIMALES REQUISES

EXIGENCES MINIMALES REQUISES EXIGENCES MINIMALES REQUISES PAR DISCIPLINE D ENSEIGNEMENT (en date du 20 décembre 2016) POUR TOUTES LES DISCIPLINES Une expérience / une formation en enseignement au niveau collégial est shaitable. Maîtrise

Plus en détail

CHAPITRE III : L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III : L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III : L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L'ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À LA RECONNAISSANCE DES PAGE : 1 Adoptée : CET-3389 (25 05

Plus en détail

CONTRÔLE DE LA FABRICATION ARTISANALE DE FROMAGE

CONTRÔLE DE LA FABRICATION ARTISANALE DE FROMAGE Campus de Saint-Hyacinthe 3230, rue Sicotte, C.P. 70 Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7B3 Tél. : 450 778-6504, poste 6201 Tél. sans frais : 1 888 353-8482 Téléc. : 450 778-4967 Courriel : formation.continue@mapaq.gouv.qc.ca

Plus en détail

Plan stratégique du secteur caprin (lait, viande, mohair) au Québec

Plan stratégique du secteur caprin (lait, viande, mohair) au Québec 555, boul. René-Lévesque O. 9 e étage Montréal (Québec) H2Z 1B1 CANADA (514) 861-0809 Télécopieur (514) 861-0881 Internet info@zba.ca Plan stratégique 2010 2015 du secteur caprin (lait, viande, mohair)

Plus en détail

Programme d accréditation des établissements d analyse des émissions de véhicules lourds

Programme d accréditation des établissements d analyse des émissions de véhicules lourds Programme d accréditation des établissements d analyse des émissions de véhicules lourds Mireille Blouin Printemps 2006 Présentation Centre d expertise en analyse environnementale du Québec (CEAEQ) Agence

Plus en détail

MINDELO, CAP VERT JANVIER Lieu: Salle de Conférence de l Institut National de Développement des Pêches (INDP)

MINDELO, CAP VERT JANVIER Lieu: Salle de Conférence de l Institut National de Développement des Pêches (INDP) ATELIER DE FORMATION EN HYGIÈNE, SALUBRITÉ, TRAÇABILITÉ ET AU CONCEPT HACCP AU PROFIT DES AGENTS RESPONSABLES DU CONTRÔLE DE LA QUALITÉ DES INDUSTRIES DE LA PÊCHE MINDELO, CAP VERT- 25 28 JANVIER 2010

Plus en détail

84 e Congrès de l ACFAS 13 mai Stéphanie Dubé, M.A. Mario Handfield, Ph.D. Marie-José Fortin, Ph.D.

84 e Congrès de l ACFAS 13 mai Stéphanie Dubé, M.A. Mario Handfield, Ph.D. Marie-José Fortin, Ph.D. La distinction des entrepreneurs fromagers québécois et de leurs fromages ou pourquoi les conceptions et signes de reconnaissance de la qualité ne passent pas par la certification publique Stéphanie Dubé,

Plus en détail

Apprentissage de type dual

Apprentissage de type dual Apprentissage de type dual développé au Mali de 1994 à 2009 De l indépendance à 1990, notre pays a connu deux (2) systèmes de formation professionnelle qui conduisaient i les jeunes à la production : Le

Plus en détail

Programme développement de l Agriculture : Approche BUS comme stratégie de renforcement des capacités entrepreunariales

Programme développement de l Agriculture : Approche BUS comme stratégie de renforcement des capacités entrepreunariales Programme développement de l Agriculture : Approche BUS comme stratégie de renforcement des capacités entrepreunariales Plan de présentation - PDA, objectifs et composantes - Renforcement de capacité au

Plus en détail

R-17 Règlement relatif aux droits afférents aux services complémentaires à l enseignement. Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014.

R-17 Règlement relatif aux droits afférents aux services complémentaires à l enseignement. Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014. R-17 Règlement relatif aux droits afférents aux services complémentaires à l enseignement Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014. RÉGLEMENT RELATIF AUX DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES

Plus en détail

FORMATION DE FORMATEURS TERRAIN

FORMATION DE FORMATEURS TERRAIN DB/HL 20.03.14 FORMATION DE FORMATEURS TERRAIN Dans le cadre d un partenariat avec l I.T.S.R.S. (MONTROUGE-NEUILLY), nous vous proposons une formation de FORMATEUR TERRAIN conformément à l arrêté du 22

Plus en détail

Superviseur ou superviseure de premier niveau

Superviseur ou superviseure de premier niveau Superviseur ou superviseure de premier niveau Description du métier Les superviseurs et superviseures de premier niveau dans le secteur du commerce de détail planifient, organisent, coordonnent les activités

Plus en détail

Vocational School Montreal

Vocational School Montreal Vocational School Montreal Le Collège Techniques de Montréal. Depuis 45 ans nous formons des personnes en techniques d architecture et notre mission a toujours été de former des étudiants de qualité. The

Plus en détail

Marché Gare Île Perrot

Marché Gare Île Perrot Marché Gare Île Perrot Informations et règles de l usager du marché Pour l année 2013 1 ÉNONCÉS DE PRINCIPES Le Marché de la Gare de l Île Perrot est un organisme sans but lucratif intervenant notamment,

Plus en détail

Technicienne ou technicien en câblage structuré

Technicienne ou technicien en câblage structuré Description du métier Technicienne ou technicien en câblage structuré Le métier de technicienne ou de technicien en câblage structuré comprend l installation, le réaménagement et la réparation des câbles

Plus en détail

Agent(e) de production culinaire/alimentaire

Agent(e) de production culinaire/alimentaire Agent(e) de production culinaire/alimentaire Réaliser les préparations alimentaires, les conditionner, les stocker, les distribuer en respectant la règlementation en hygiène alimentaire, les modes opératoires

Plus en détail

Loi sur le Bureau d accréditation des pêcheurs et des aides-pêcheurs du Québec

Loi sur le Bureau d accréditation des pêcheurs et des aides-pêcheurs du Québec PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 48 (1999, chapitre 32) Loi sur le Bureau d accréditation des pêcheurs et des aides-pêcheurs du Québec Présenté le 13 mai 1999 Principe adopté

Plus en détail

FIL TENDANCES MONDIALES EN MATIÈRE DE MARKETING. Conférence annuelle sur la politique laitière Le 8 février 2017

FIL TENDANCES MONDIALES EN MATIÈRE DE MARKETING. Conférence annuelle sur la politique laitière Le 8 février 2017 FIL TENDANCES MONDIALES EN MATIÈRE LES PRODUCTEURS LAITIERS DU CANADA DE MARKETING Conférence annuelle sur la politique laitière Le 8 février 2017 FIL tendances mondiales en matière de marketing Comprendre

Plus en détail

(Mémorial A204/2009, page 3514) Chapitre I. Qualification initiale et formation continue.

(Mémorial A204/2009, page 3514) Chapitre I. Qualification initiale et formation continue. ORGANISATION DES COMMUNES - FORMATION CONTINUE CONDUCTEURS 1 Règlement grand-ducal du 2 octobre 2009 relatif aux matières enseignées dans le cadre de la qualification initiale et de la formation continue

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL POUR UNE DÉMARCHE

GUIDE D ACCUEIL POUR UNE DÉMARCHE GUIDE D ACCUEIL POUR UNE DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Reconnaissance des Acquis et des Compétences ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES en TECHNIQUES DE STÉRILISATION www.cegep-st-laurent.qc.ca

Plus en détail

Impliquer les consommateurs

Impliquer les consommateurs Impliquer les consommateurs pour définir l agriculture de demain Sylvie La Spina - Nature & Progrès Vendredi 9 décembre 2016 «Construisons ensemble notre alimentation» Crise Impliquer du lait en les Wallonie

Plus en détail

Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie

Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Atelier 2 séance 3 L impact de la loi du 5 mars sur l offre de formation : comment un organisme de formation peut-il répondre aux nouvelles exigences des financeurs? Les ateliers régionaux de l orientation

Plus en détail

FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES

FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES FORMATION ACCESSIBLE EN MODULES COURTS DE FORMATION CONTINUE OU TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III Organiser, préparer, Animer, Evaluer PROCHAINE SESSION MAI 2017 Organisme

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires

Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires Modification du 13 octobre 2010 Le Département fédéral de l intérieur (DFI) arrête: I L ordonnance du DFI du 23 novembre

Plus en détail

Commission sur l avenir de l agriculture et de l agroalimentaire québécois. St-Hyacinthe

Commission sur l avenir de l agriculture et de l agroalimentaire québécois. St-Hyacinthe Commission sur l avenir de l agriculture et de l agroalimentaire québécois St-Hyacinthe 19 avril 2007 D entrée de jeu, nous souhaitons remercier la commission et ses commissaires de nous permettre d exprimer

Plus en détail

Politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages. de l'institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe

Politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages. de l'institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe Politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages de l'institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe 22 septembre 1994 1. Introduction L'Institut de technologie agro-alimentaire (ITA)

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉDICTANT DES MESURES TRANSITOIRES POUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LE COURTAGE IMMOBILIER

RÈGLEMENT ÉDICTANT DES MESURES TRANSITOIRES POUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LE COURTAGE IMMOBILIER RÈGLEMENT ÉDICTANT DES MESURES TRANSITOIRES POUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LE COURTAGE IMMOBILIER Loi sur le courtage immobilier (L.Q. 2008, c. 9, a. 157) 1. Une personne qui, le (indiquer ici la veille

Plus en détail

DUT GÉNIE BIOLOGIQUE - OPTION : INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES ET BIOLOGIQUES

DUT GÉNIE BIOLOGIQUE - OPTION : INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES ET BIOLOGIQUES DUT GÉNIE BIOLOGIQUE - OPTION : INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES ET BIOLOGIQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Diplôme universitaire de technologie (DUT) Domaine ministériel : Sciences, Technologies,

Plus en détail

Bilans d approvisionnement des matières grasses alimentaires

Bilans d approvisionnement des matières grasses alimentaires Bilans d approvisionnement des matières grasses alimentaires Janvier 2008 Document de travail Ministère de l Agriculture et de la Pêche / Service Central des Enquêtes et Etudes Statistiques / Catherine

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS ACTIVITÉ CLINIQUE TITRE : PRESCRIPTION INFIRMIÈRE No : RSI-CISSS-002 RÉFÉRENCE À UN PROTOCOLE : Non Oui Inscrire le nom : DATE D ÉMISSION : 18 AVRIL 2016 DATE DE RÉVISION : Contexte

Plus en détail

Aide-mémoire. Pour le Contrôle des bactéries pathogènes dans les fromages faits de lait cru ou non pasteurisé

Aide-mémoire. Pour le Contrôle des bactéries pathogènes dans les fromages faits de lait cru ou non pasteurisé Pour le Contrôle des bactéries pathogènes dans les fromages faits de lait cru ou non pasteurisé Document destiné aux exploitants d usines laitières juillet 2009 table des matières INTRODUCTION... 3 A.

Plus en détail