Mise en place d une info-structure étendue et sécurisée à base de logiciels libres

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise en place d une info-structure étendue et sécurisée à base de logiciels libres"

Transcription

1 Mise en place d une info-structure étendue et sécurisée à base de logiciels libres 22 novembre 2007

2 Plan 1 Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire 2 3 Serveur de nom Serveur web Partage de charge Virtualisation 4 Sécurité de la plate-forme Pare-feu 5 Envisageable Envisagé 6 technique du mémoire 7

3 Remerciements Madame M.-C. Costa Monsieur J.-J Charrière Monsieur P. Jeulin Monsieur D. Skrzypezyk Monsieur A. Mascret Merci également aux nombreux testeurs, contributeurs, relecteurs et à tous ceux qui m ont apporté leur soutien.

4 L École Ouverte Francophone Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire École du Libre, par le Libre et pour le Libre. Organisme de certification professionnelle sur les logiciels libres, qui dispense ses cours via un dispositif complet d enseignement à distance. L école forme non seulement sur les objets techniques, mais également sur le travail collaboratif, à distance, selon les valeurs de la communauté du libre. [Ric07]

5 Le Logiciel Libre Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire Définition des 4 libertés pour l utilisateur Pas de restriction dans l exécution du logiciel (lieu, temps, utilisateur...), disponibilité du code source (sous la forme préférée par l auteur), droit de modification du code, droit de redistribution du logiciel. La gratuité est-elle un droit? Un logiciel libre n est pas obligatoirement gratuit, bien qu il le soit souvent.

6 Le Logiciel Libre Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire Définition des 4 libertés pour l utilisateur Pas de restriction dans l exécution du logiciel (lieu, temps, utilisateur...), disponibilité du code source (sous la forme préférée par l auteur), droit de modification du code, droit de redistribution du logiciel. La gratuité est-elle un droit? Un logiciel libre n est pas obligatoirement gratuit, bien qu il le soit souvent.

7 Le Logiciel Libre Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire Définition des 4 libertés pour l utilisateur Pas de restriction dans l exécution du logiciel (lieu, temps, utilisateur...), disponibilité du code source (sous la forme préférée par l auteur), droit de modification du code, droit de redistribution du logiciel. La gratuité est-elle un droit? Un logiciel libre n est pas obligatoirement gratuit, bien qu il le soit souvent.

8 Le Logiciel Libre Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire Définition des 4 libertés pour l utilisateur Pas de restriction dans l exécution du logiciel (lieu, temps, utilisateur...), disponibilité du code source (sous la forme préférée par l auteur), droit de modification du code, droit de redistribution du logiciel. La gratuité est-elle un droit? Un logiciel libre n est pas obligatoirement gratuit, bien qu il le soit souvent.

9 Le Logiciel Libre Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire Définition des 4 libertés pour l utilisateur Pas de restriction dans l exécution du logiciel (lieu, temps, utilisateur...), disponibilité du code source (sous la forme préférée par l auteur), droit de modification du code, droit de redistribution du logiciel. La gratuité est-elle un droit? Un logiciel libre n est pas obligatoirement gratuit, bien qu il le soit souvent.

10 Le Logiciel Libre Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire Définition des 4 libertés pour l utilisateur Pas de restriction dans l exécution du logiciel (lieu, temps, utilisateur...), disponibilité du code source (sous la forme préférée par l auteur), droit de modification du code, droit de redistribution du logiciel. La gratuité est-elle un droit? Un logiciel libre n est pas obligatoirement gratuit, bien qu il le soit souvent.

11 Définition Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire Une info-structure regroupe les éléments matériels, systèmes et logiciels. C est la base du système d information. Il doit assurer une disponibilité permanente et être imperméable aux attaques intérieures et extérieures afin de pouvoir rendre le service pour lequel il est destiné.

12 Périmètre Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire Ce qui est défendu Une approche globale des couches 2 à 4 du modèle OSI, la vue sur la répartition à travers différentes implémentations de logiciels et de standards, la sécurité par couche du système d information. Ce qui n est pas abordé Les couches hautes du modèle OSI avec les applications pour l utilisateur final, l aspect financier, la formation.

13 Périmètre Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire Ce qui est défendu Une approche globale des couches 2 à 4 du modèle OSI, la vue sur la répartition à travers différentes implémentations de logiciels et de standards, la sécurité par couche du système d information. Ce qui n est pas abordé Les couches hautes du modèle OSI avec les applications pour l utilisateur final, l aspect financier, la formation.

14 Architecture Un laboratoire pour expérimenter : les services basiques essentiels (dns, web, ssh) les services et protocoles en devenir (honeypot, virtualisation, pki, IPv6) la sécurisation (pare-feu, journalisation, répartition de charge, la disponibilité) Un laboratoire basé sur les logiciels libres et les standards ouverts.

15 DNS Serveur de nom Serveur web Partage de charge Virtualisation Le DNS est le gardien de la connectivité d Internet. L économie mondiale s écroulerait en l absence d une journée des TLD [ICA07]. Un protocole prudent Redondance inclus dans le protocole par distribution et par répartition (maître esclave) Un protocole sécurisable Par une liste d accès maîtrisée (ACL), Par la confidentialité du transport d échange (TSIG), Par l intégrité des données (DNSSEC).

16 DNS Serveur de nom Serveur web Partage de charge Virtualisation Le DNS est le gardien de la connectivité d Internet. L économie mondiale s écroulerait en l absence d une journée des TLD [ICA07]. Un protocole prudent Redondance inclus dans le protocole par distribution et par répartition (maître esclave) Un protocole sécurisable Par une liste d accès maîtrisée (ACL), Par la confidentialité du transport d échange (TSIG), Par l intégrité des données (DNSSEC).

17 DNS Serveur de nom Serveur web Partage de charge Virtualisation Le DNS est le gardien de la connectivité d Internet. L économie mondiale s écroulerait en l absence d une journée des TLD [ICA07]. Un protocole prudent Redondance inclus dans le protocole par distribution et par répartition (maître esclave) Un protocole sécurisable Par une liste d accès maîtrisée (ACL), Par la confidentialité du transport d échange (TSIG), Par l intégrité des données (DNSSEC).

18 Serveur Web Serveur de nom Serveur web Partage de charge Virtualisation Un serveur Web met à disposition du réseau une ressource locale. Celle-ci peut être brute, sous forme statique (html), ou calculée, sous forme dynamique (php, cgi,...). Toute introduction de dynamisme accroît la complexité du partage des données en temps réel. On en appelle souvent à la notion d architecture n-tiers. Dans ce cas, le frontal web n est plus qu un squelette qui garde cependant le devoir d affichage. Le processus de recopie peut s effectuer : d un serveur de développement vers les frontaux, d un frontal maître vers les autres serveurs.

19 de charge Serveur de nom Serveur web Partage de charge Virtualisation Définition Le principe premier de la répartition de charge consiste à distribuer le travail à effectuer sur plusieurs machines. Cela permet de faire face plus efficacement aux grosses variations d activité. Un choix d algorithme Dix algorithmes sont proposés initialement par le noyau Linux. Ils vont de la simple bascule séquentielle à de la gestion par table de condensat ou de minimisation du délai.

20 Serveur de nom Serveur web Partage de charge Virtualisation L intérêt de la virtualisation pour la répartition de charge La durée de vie des disques durs Le mythe des 140 ans [EP07][eGAG07] de vie ne trompe plus personne. Le matériel devient jetable, il faut donc trouver des solutions dans le logiciel. Des avantages : de coût (espace mutualisé), de maintenance (un système maître pour plusieurs esclaves), de portabilité (possibilité de migrer vers un environnement physique ultra rapide).

21 Serveur de nom Serveur web Partage de charge Virtualisation L intérêt de la virtualisation pour la répartition de charge La durée de vie des disques durs Le mythe des 140 ans [EP07][eGAG07] de vie ne trompe plus personne. Le matériel devient jetable, il faut donc trouver des solutions dans le logiciel. Des avantages : de coût (espace mutualisé), de maintenance (un système maître pour plusieurs esclaves), de portabilité (possibilité de migrer vers un environnement physique ultra rapide).

22 Sécurité globale Sécurité de la plate-forme Pare-feu Chausse-trappe Les chiffres que l on retient 100% des administrateurs vont ou se sont fait pirater, 80% des problèmes de sécurité sont internes à l entité, 70% des attaques sont concentrées sur les applications web. Ceux que l on oublie Les cinq premières menaces concernent des applications/sites Internet a les cinq premières menaces concernent des applications mal programmées a

23 Sécurité globale Sécurité de la plate-forme Pare-feu Chausse-trappe Les chiffres que l on retient 100% des administrateurs vont ou se sont fait pirater, 80% des problèmes de sécurité sont internes à l entité, 70% des attaques sont concentrées sur les applications web. Ceux que l on oublie Les cinq premières menaces concernent des applications/sites Internet a les cinq premières menaces concernent des applications mal programmées a

24 Sécurité des flux Sécurité de la plate-forme Pare-feu Chausse-trappe Le pare-feu est assimilable à un poste de douane. On ne peut peut-être pas contrôler chaque paquet finement, mais on limite l accès dans les grands axes. Certain groupement 1 préconisent la suppression du pare-feu. À défaut d être un élément complet et suffisant, il accentue la sécurité par couche, comme le préconise l histoire militaire [GdbB05]. Une politique par défaut On bloque tous les accès et on ouvre au cas par cas! 1 http ://www.opengroup.org/jericho/

25 Pot de Miel Sécurité de la plate-forme Pare-feu Chausse-trappe Une surveillance améliorée Une surveillance interactive qui permet d attirer les intrus vers un point d engluement, ou à défaut, de détection. L avènement des pots de miels est étroitement liée à l avancée de la virtualisation et surtout du containment. Des résultats rapide, mais La législation française ne statue rien au sujet de ce type de logiciel. L exploitation des résultats n est donc à envisager qu en préventif et pas pour des poursuites.

26 Pot de Miel Sécurité de la plate-forme Pare-feu Chausse-trappe Un outil puissant... Une alternative ou une extension à la détection d intrusion. La technologie est absente du monde de l entreprise, cependant, la présence de la détection d intrusion ne brille pas par ses résultats ou sa portée. Seule l introduction d expert technique du domaine permettra une avancée dans cet usage.... à maîtriser Nous sommes dans un système à la disposition d intrus. Si le système à faible interaction limite le code à vérifier, un système à forte interaction reste, à ce jour, une épée de Damocles.

27 Évolution Envisageable Envisagé Architecture n-tiers, Détection d intrusion avancée (autre que décisionnel d achat), Haute-disponibilité avancée.

28 Vers IPv6 Envisageable Envisagé Pénurie d adresse IPv4 d ici deux à quatre ans (RIPE 55) Redéfinition des espaces Intégration du nomadisme Sécurisation des transferts au niveau 3

29 Ce qu il ne faut pas oublier technique du mémoire Haute dispo, redondance,... La haute disponibilité a été inventée pour assurer une sécurité d accès au contenu. Cependant, comme tout logiciel, des comportements inattendus peuvent s être glissé dans l implémentation. Sécurité, oui mais... Le maillon le plus faible restera toujours l utilisateur qui, de par sa volonté propre, ne souhaite pas s informer, apprendre, comprendre les enjeux de la sécurité informatique. [Ran06]

30 Vers une conclusion... technique du mémoire Le métier de base de l ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en oeuvre de produits, de systèmes ou de services. Cette aptitude résulte d un ensemble de connaissances techniques d une part, économique, social et humain d autre part, reposant sur une solide culture scientifique.

31 I Bianca Schroeder et Garth A. Gibson. Disk failures in the real world : What does an mttf of 1,000,000 hours mean to you? In 5th USENIX Conference on File and Storage Technologies. FAST 07, Février CMU-PDL pdf. Wolf-Dietrich Weber et Luiz André Barroso Eduardo Pinheiro. Failure trends in a large disk drive population. In 5th USENIX Conference on File and Storage Technologies. FAST 07, Février

32 II MBE Général de brigade Bayley. Le combat dans la profondeur : la naissance d un style de guerre moderne. Les cahiers du Retex n o 15, Avril http: //www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/ cahiers_drex/cahier_retex/retex15.pdf. ICANN. Root server attack on 6 february 2007, Mars factsheet-dns-attack-08mar07.pdf.

33 III Marcus J. Ranum. Point/counterpoint : User education. Information Security Magazine, Avril editorials/point-counterpoint/users.html. Olivier Ricou. Apprendre par les logiciels libres. 1re soumission à Environnements Informatiques pour l apprentissage Humain, Janvier 2007.

34 Questions Questions?

Mise en place d une info-structure étendue et sécurisée à base

Mise en place d une info-structure étendue et sécurisée à base Mise en place d une info-structure étendue et sécurisée à base de logiciels libres 14 novembre 2007 L École Ouverte Francophone Organisme : Éof Qu est ce que le libre? Périmètre du mémoire École du Libre,

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

NSY107 - Intégration des systèmes client-serveur

NSY107 - Intégration des systèmes client-serveur NSY107 - Intégration des systèmes client-serveur Cours du 13/05/2006 (4 heures) Emmanuel DESVIGNE Document sous licence libre (FDL) Plan du cours Introduction Historique Les différentes

Plus en détail

Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience

Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience 29 mars 2002 Olivier BOEBION - Laboratoire de Mathématiques et de Physique Théorique - Tours 1 Principes

Plus en détail

Sécurisation du DNS : les extensions DNSsec

Sécurisation du DNS : les extensions DNSsec Sécurisation du DNS : les extensions DNSsec Bertrand Leonard, AFNIC/projet IDsA Sécurisation du DNS: les extensions DNSsec JRES, 19/11/03 1 Historique Jusqu en 1984 : réseau restreint militaire/universitaire/recherche

Plus en détail

Malgré le cryptage effectué par le système, la sécurité d un système unix/linux repose aussi sur une bonne stratégie dans le choix du mot de passe :

Malgré le cryptage effectué par le système, la sécurité d un système unix/linux repose aussi sur une bonne stratégie dans le choix du mot de passe : 0.1 Sécuriser une machine Unix/linux 0.2 Différencier les comptes Créer un compte administrateur et un compte utilisateur, même sur une machine personnelle. Toujours se connecter sur la machine en tant

Plus en détail

Fiche Technique. Cisco Security Agent

Fiche Technique. Cisco Security Agent Fiche Technique Cisco Security Agent Avec le logiciel de sécurité de point d extrémité Cisco Security Agent (CSA), Cisco offre à ses clients la gamme de solutions de protection la plus complète qui soit

Plus en détail

Les pare-feux : concepts

Les pare-feux : concepts Les pare-feux : concepts Premier Maître Jean Baptiste FAVRE DCSIM / SDE / SIC / Audit SSI jean-baptiste.favre@marine.defense.gouv.fr CFI Juin 2005: Firewall (2) 15 mai 2005 Diapositive N 1 /19 C'est quoi

Plus en détail

Calendrier des Formations

Calendrier des Formations Systèmes et Réseaux IPV6 980,00 HT Jan. Fév. Mar. Avr. Mai Juin Jui. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Comprendre IPV6 et explorer les méthodes pour migrer 14-15 23-24 1-2 26-27 Configuration et Maintenance des

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction...

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction... Table des matières Introduction 1 Structure du livre 2 Nouveautés par rapport à la 3 e édition 2 Conventions typographiques 3 1 Vue d ensemble des réseaux 5 Qu est-ce qu un réseau? 6 Pourquoi créer un

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

Linux. Sécuriser un réseau. 3 e édition. l Admin. Cahiers. Bernard Boutherin Benoit Delaunay. Collection dirigée par Nat Makarévitch

Linux. Sécuriser un réseau. 3 e édition. l Admin. Cahiers. Bernard Boutherin Benoit Delaunay. Collection dirigée par Nat Makarévitch Bernard Boutherin Benoit Delaunay Cahiers de l Admin Linux Sécuriser un réseau 3 e édition Collection dirigée par Nat Makarévitch Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2007, ISBN : 2-212-11960-7, ISBN 13 : 978-2-212-11960-2

Plus en détail

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité Retour d expérience sur le déploiement de logiciels libres pour la sécurité des systèmes d information cedric.blancher@eads.net -- http://sid.rstack.org/ Centre Commun de Recherche EADS FRANCE Journée

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic

Plus en détail

Cible de sécurité CSPN

Cible de sécurité CSPN Cible de sécurité CSPN Dropbear 2012.55 Ref 12-06-037-CSPN-cible-dropbear Version 1.0 Date June 01, 2012 Quarkslab SARL 71 73 avenue des Ternes 75017 Paris France Table des matières 1 Identification 3

Plus en détail

Sécurisation d un site nucléaire

Sécurisation d un site nucléaire Sécurisation d un site nucléaire Club automation 03 décembre 2013 Application du concept de défense en profondeur Laurent RAILLIER Un site nucléaire existant Base installée Schneider Electric importante

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS Virtualisation Définition Marché & Approche Microsoft Virtualisation en PME Quel(s) besoin(s) Quelle(s) approche(s) Témoignage Client Mr Rocher, DSI CESML Questions /

Plus en détail

FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER

FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER Contenu de la formation CN01a CITRIX NETSCALER Page 1 sur 6 I. Généralités 1. Objectifs de cours Installation, configuration et administration des appliances réseaux NetScaler

Plus en détail

Administrateur Système et Réseau

Administrateur Système et Réseau Titre professionnel : Reconnu par l Etat de niveau II (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 28/01/09, J.O. n 32 du 07/02/09) (53 semaines) page 1/7 Unité 1 : Gestion du poste de travail 4 semaines Module 1

Plus en détail

FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE

FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE Contenu de la formation Implémentation d une infrastructure Windows Server 2012 complexe Page 1 sur 5 I. Généralités 1.

Plus en détail

Analyse des logs d un Firewall

Analyse des logs d un Firewall Analyse des logs d un Firewall - Génération d un compte rendu sous forme HTML Responsable du projet : Monsieur Philippe Dumont Existant Logiciels Très nombreux parsers de logs Points faibles Complexité

Plus en détail

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9 Plan de Formation RSSI 2010 2011 Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 2/9 Formations Les formations sont constituées de différents modules managériaux et techniques

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

Domain Name System Extensions Sécurité

Domain Name System Extensions Sécurité Domain Name System Extensions Sécurité 2 juin 2006 France Telecom R&D Daniel Migault, Bogdan Marinoiu mglt.biz@gmail.com, bogdan.marinoiu@polytechnique.org Introduction Extentions de Sécurité DNS Problématique

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

Archit Arc hit c e t c ure ure Ré Ré e s a e u

Archit Arc hit c e t c ure ure Ré Ré e s a e u Architectures Réseau Architecture d'un réseau Vous avez travaillé avec l'infrastructure du cours depuis quelque jours, et êtes un peu plus comfortables avec celle-ci Vous avez probablement la responsabilité

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 15 2. Les domaines et normes associés 18 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 18 2.1.1 La stratégie des services (Service Strategy) 19 2.1.2 La conception

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES GROUPEMENT DE COMMANDES CA54, CA55, CA57, CA88, CRAL Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES Etabli en application

Plus en détail

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité technologie de l'informatique

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité technologie de l'informatique Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Catégorie Technique Bachelier en Informatique et systèmes Finalité technologie de l'informatique HELHa Tournai 1 Rue Frinoise 12 7500

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

Protection contre les menaces Prévention

Protection contre les menaces Prévention Protection contre les menaces Prévention Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Prévention Routeurs Pare-feu Systèmes de prévention d intrusion Conclusions Jean-Marc

Plus en détail

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours Cours Sécurité et cryptographie Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud Med_elhdhili@yahoo.eselhdhili@yahoo es khaled.sammoud@gmail.com Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Plus en détail

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Présentation et portée du cours : CNA Exploration v4.0 Networking Academy Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3 Chapitre 5 : IPSec SÉcurité et Cryptographie 2013-2014 Sup Galilée INFO3 1 / 11 Sécurité des réseaux? Confidentialité : Seuls l émetteur et le récepteur légitime doivent être en mesure de comprendre le

Plus en détail

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance.

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance. CLOUD CP3S La virtualisation au service de l entreprise Virtualisation / Cloud Évolutivité Sécurité Redondance Puissance SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE SOLUTION D INFRASTRUCTURE

Plus en détail

Profil de protection d un pare-feu industriel

Profil de protection d un pare-feu industriel Version 1.0 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. Les passages en

Plus en détail

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements PACK SKeeper Destinée aux entreprises et aux organisations de taille moyenne ( 50 à 500 users ) fortement utilisatrices des technologies de l'information (messagerie, site web, Intranet, Extranet,...)

Plus en détail

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité INTRANET - SECURITE 1. Intranet et Extranet 2. La Sécurité INTRANET Un intranet est un ensemble de services internet (par exemple un serveur e web) internes nes à un réseau local, c'est-à-dire accessibles

Plus en détail

Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information

Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/ssi.html Plan du cours

Plus en détail

Jean-Marie RENARD Université Lille2 - octobre 2007

Jean-Marie RENARD Université Lille2 - octobre 2007 C2i métiers de la santé Chapitre 1 - L information en Santé Domaine 3 Sécurité 4 - Évaluer les dispositifs de sécurisation des informations, des supports et des traitements Jean-Marie RENARD Université

Plus en détail

Evoluez au rythme de la technologie

Evoluez au rythme de la technologie Evoluez au rythme de la technologie Virtualisation Voix Data Center Réseaux & Sécurité Wireless Management SI > CBI SIEGE : 9/0 Imm CBI Lot attaoufik Sidi Maarouf 070 - Casablanca. Maroc E-mail: formation@cbi.ma

Plus en détail

Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus

Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus Mr Romaric SAGBO Ministère de l'economie et des Finances (MEF), Bénin SWD Technologies Email : rask9@yahoo.fr Tél : +229 97217745

Plus en détail

Mise en place d une politique de sécurité

Mise en place d une politique de sécurité Mise en place d une politique de sécurité Katell Cornec Gérald Petitgand Jean-Christophe Jaffry CNAM Versailles 1 Situation Sujet du projet Politique de sécurité Les Intervenants et leurs rôles : K. Cornec

Plus en détail

Laboratoire de Haute Sécurité. Télescope réseau et sécurité des réseaux

Laboratoire de Haute Sécurité. Télescope réseau et sécurité des réseaux Laboratoire de Haute Sécurité Télescope réseau et sécurité des réseaux Frédéric Beck (SED) & Olivier Festor (Madynes) CLUSIR Est - 15 Décembre 2011 Inria : Institut de recherche en sciences du numérique

Plus en détail

Sécurisation en réseau

Sécurisation en réseau Déni de services Sécurisation en réseau Utilisant des bugs exemple Ping of death (Cf. RFC IP) l exploitation des protocoles TCP SYN flooding Envoi seulement le début du 3-way handshake Saturation de la

Plus en détail

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA.

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA. VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA 1 6 décembre 2005 2 Plan Contexte INRIA Enjeux et objectifs de VISON Service d authentification

Plus en détail

Jean Saquet, Gaétan Richard. jean.saquet@unicaen.fr, gaetan.richard@unicaen.fr. l Internet IPv6 opérationnel Juin 2013 Caen

Jean Saquet, Gaétan Richard. jean.saquet@unicaen.fr, gaetan.richard@unicaen.fr. l Internet IPv6 opérationnel Juin 2013 Caen Jean Saquet, Gaétan Richard jeansaquet@unicaenfr, gaetanrichard@unicaenfr l Internet IPv6 opérationnel Juin 2013 Caen Contexte À l université de Caen Basse-Normandie : Une licence informatique ; Une première

Plus en détail

Formations. «Règles de l Art» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397

Formations. «Règles de l Art» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397 Formations «Règles de l Art» Nos formations Réf. ART01 14 Heures Authentification Réf. ART02 14 Heures Durcissement des systèmes Réf. ART03 14 Heures Firewall Réf. ART04 14 Heures Logs Réf. ART05 7 Heures

Plus en détail

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud Les partenaires de l offre Cloud Computing SFR Le focus HP Les principes de mise en œuvre réseau Les principes de fonctionnement de la solution

Plus en détail

PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO

PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO Durée 280h PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO Dates prévisionnelles 2 mars 2015 au 26 juin 2015 ou 28 août au 18 décembre 2015 (calendriers en annexe) Lieu de formation

Plus en détail

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Jeremy Briffaut,??? 8 septembre 2014 1 Objectifs Ce projet vous permettra de mettre en pratique vos connaissances acquises dans

Plus en détail

FORMATION WS1208 INSTALLATION, CONFIGURATION ET ADMINISTRATION SIMPLE DE WINDOWS SERVER 2012

FORMATION WS1208 INSTALLATION, CONFIGURATION ET ADMINISTRATION SIMPLE DE WINDOWS SERVER 2012 FORMATION WS1208 INSTALLATION, CONFIGURATION ET ADMINISTRATION SIMPLE DE WINDOWS SERVER 2012 Contenu de la formation Installation, Config. et Administration simple de Windows Server 2012 Page 1 sur 5 I.

Plus en détail

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes De plus en plus, les entreprises ont besoin de communiquer en toute sécurité avec leurs itinérants, leurs agences et leurs clients via Internet. Grâce au Pack

Plus en détail

Evaluation du coût de la sécurisation du système DNS

Evaluation du coût de la sécurisation du système DNS Evaluation du coût de la sécurisation du système DNS Daniel Migault 1 and Bogdan Marinoiu 2 1 France Telecom R&D Laboratoire Sécurité des Services et Réseaux 38-40 Rue du Général Leclerc 92794 Issy-les-Moulineaux

Plus en détail

Virtualisation & Sécurité

Virtualisation & Sécurité Virtualisation & Sécurité Comment aborder la sécurité d une architecture virtualisée? Quels sont les principaux risques liés à la virtualisation? Peut-on réutiliser l expérience du monde physique? Quelles

Plus en détail

FILIÈRE TRAVAIL COLLABORATIF

FILIÈRE TRAVAIL COLLABORATIF FILIÈRE TRAVAIL COLLABORATIF 89 MICROSOFT EXCHANGE SQL Server... /... TRAVAIL COLLABORATIF Introduction à l installation et à la gestion d Exchange Server 2007 Durée 3 jours MS5909 Gérer la sécurité de

Plus en détail

Spécialiste Systèmes et Réseaux

Spécialiste Systèmes et Réseaux page 1/5 Titre professionnel : «Technicien(ne) Supérieur(e) en Réseaux Informatiques et Télécommunications» inscrit au RNCP de niveau III (Bac + 2) (J.O. du 19/02/2013) 24 semaines + 8 semaines de stage

Plus en détail

Notions de sécurités en informatique

Notions de sécurités en informatique Notions de sécurités en informatique Bonjour à tous, voici un article, vous proposant les bases de la sécurité informatique. La sécurité informatique : Vaste sujet, car en matière de sécurité informatique

Plus en détail

EPCGlobal et Intelligence Economique

EPCGlobal et Intelligence Economique EPCGlobal et Intelligence Economique Version 4.3 juillet 2005 - S.I.A.I.G.E 2005 Constats : L'ensemble du contenu de ce mémo (texte, schémas et images) est la propriété exclusive de l association S.I.A.I.G.E.

Plus en détail

La virtualisation pour quoi faire? Françoise Berthoud Maurice Libes

La virtualisation pour quoi faire? Françoise Berthoud Maurice Libes La virtualisation pour quoi faire? Françoise Berthoud Maurice Libes Quelques définitions En informatique, on appelle virtualisation l'ensemble des techniques matérielles et/ou logicielles qui permettent

Plus en détail

Systèmes d'information, mobilité, convergence voix/données Menaces et moyens de protection. Thierry Rouquet Président du Directoire

Systèmes d'information, mobilité, convergence voix/données Menaces et moyens de protection. Thierry Rouquet Président du Directoire Systèmes d'information, mobilité, convergence voix/données Menaces et moyens de protection Thierry Rouquet Président du Directoire IHEDN 27 Mars 2007 AGENDA 1. Arkoon Network Security 2. Les enjeux de

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.2 VPN

La sécurité des Réseaux Partie 6.2 VPN La sécurité des Réseaux Partie 6.2 VPN Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic IP, éditions

Plus en détail

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation 2012 Technologies Metafore Inc. L évolution 2012 Technologies Metafore

Plus en détail

Description des UE s du M2

Description des UE s du M2 Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques Aspects Techniques et organisationnels Dr. Y. Challal Maître de conférences Université de Technologie de Compiègne Heudiasyc UMR CNRS 6599 France Plan Rappels

Plus en détail

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et l'anglais. L'étudiant a le choix entre deux filières

Plus en détail

Windows Vista et Windows Server 2003... 15. Étude de cas... 41

Windows Vista et Windows Server 2003... 15. Étude de cas... 41 Windows Vista et Windows Server 2003... 15 Windows Vista... 16 Pourquoi Vista?... 16 L initiative pour l informatique de confiance... 17 Le cycle de développement des logiciels informatiques fiables...

Plus en détail

Appel à expérimentations Livret A

Appel à expérimentations Livret A Appel à expérimentations Livret A Le présent document de travail a été établi par le Lab Réseaux et Techniques (Lab R&T) Travaux coordonnés par Jean-Michel Planche avec l appui de Loïc Baud Appel à Expérimentations

Plus en détail

SUJET DES FINALES NATIONALES Sujet jour 1 version 1

SUJET DES FINALES NATIONALES Sujet jour 1 version 1 METIER 39 Administrateur Systèmes et Réseaux Informatiques SUJET DES FINALES NATIONALES Sujet jour 1 version 1 Planning de la journée : 8h00 8h15 : Lecture du sujet 8h15 8h30 : Questions / Réponses 8h30

Plus en détail

FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP

FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP Contenu de la formation CN01B CITRIX NETSCALER IMPLEMENT. POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP/XENAPP Page 1 sur 7 I.

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet.

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet. HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet IPv6 Impacts et menaces Nicolas Collignon

Plus en détail

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. EdelWeb / Groupe ON-X

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. EdelWeb / Groupe ON-X 1 OSSIR 2007/11/12 Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise Jérémy Lebourdais Mickaël Dewaele jeremy.lebourdais (à) edelweb.fr mickael.dewaele (à) edelweb.fr EdelWeb / Groupe ON-X

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/WG/1/6 ORIGINAL : anglais DATE : 1 er octobre 1998 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION GROUPES DE TRAVAIL Première session

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

FICHE PRODUIT COREYE CACHE Architecture technique En bref Plateforme Clients Web Coreye Cache applicative Références Principe de fonctionnement

FICHE PRODUIT COREYE CACHE Architecture technique En bref Plateforme Clients Web Coreye Cache applicative Références Principe de fonctionnement COREYE CACHE Solution d absorption de charge pour une disponibilité et une performance optimales des applications Web En bref Architecture technique La plateforme Coreye Cache délivre la majeure partie

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2 Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2 Table des matières Remerciements.................................................. Avant-propos.................................................... Structure

Plus en détail

Formation Administrateur Réseau - Certification Cisco CCENT

Formation Administrateur Réseau - Certification Cisco CCENT Formation Cisco CCNA by IP Logos Formation Administrateur Réseau: La certification Cisco CCENT Dossier pour le participant à la formation Formation Administrateur Réseau - Certification Cisco CCENT Préparé

Plus en détail

Lot 7 : Document Recette

Lot 7 : Document Recette Lot 7 : Document Recette Référence Document_Recette.pdf Version 2.0 Date 18/06/2009 Auteur Chef de projet Equipe INOVECO Lionel Croix Le présent document reprend le cahier des charges que l on s était

Plus en détail

Sécurité des réseaux Les attaques

Sécurité des réseaux Les attaques Sécurité des réseaux Les attaques A. Guermouche A. Guermouche Cours 2 : Les attaques 1 Plan 1. Les attaques? 2. Quelques cas concrets DNS : Failles & dangers 3. honeypot A. Guermouche Cours 2 : Les attaques

Plus en détail

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Networking Academy diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

Kerberos, le SSO système

Kerberos, le SSO système Kerberos, le SSO système Benoit Métrot Université de Poitiers ANF Les systèmes dans la communauté ESR : étude, mise en œuvre et interfaçage dans un laboratoire de Mathématique Angers, 22-26 septembre 2014

Plus en détail

Technologies Internet

Technologies Internet Technologies Internet Jean-François Ramiara FAD Réseau Pyramide 17/10/2012 Toulouse 1 Sommaire Internet Les origines d'internet Caractéristiques d'internet Les protocoles Les adresses IP Les noms de domaine

Plus en détail

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D.

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. 2013 ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. Table des matières 1 Rôles... 3 2 Organisation... 3 3 TP1 : Configurer les règles de pare-feu... 6 4 Le proxy cache... 7 5 Demander

Plus en détail

Ce certificat de Qualification Professionnelle (ou CQP ARE) fait partie des actions collectives du FAFIEC pour l année 2010/2011

Ce certificat de Qualification Professionnelle (ou CQP ARE) fait partie des actions collectives du FAFIEC pour l année 2010/2011 Certificat de qualification Professionnelle Administrateur des Réseaux Entreprise 2 ans 139 jours Ce certificat de Qualification Professionnelle (ou CQP ARE) fait partie des actions collectives du FAFIEC

Plus en détail

Haute disponibilité avec OpenBSD

Haute disponibilité avec OpenBSD Haute disponibilité avec OpenBSD Matthieu Herrb Capitoul, 16 Octobre 2008 http://www.laas.fr/~matthieu/talks/obsd-ha.pdf Plan 1 Introduction 2 CARP + pfsync 3 relayd 4 Autres services 5 Conclusion Agenda

Plus en détail

Prestations & Services

Prestations & Services INDOOR INFORMATIQUE Infogérance, helpdesk, assistance & dépannage informatique, formation Prestations & Services 40 Avenue du Général Leclerc - 92100 Boulogne Billancourt - RCS Nanterre B 750 364 689 -

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Entreprise d'accueil : LaCie Group S.A. 16, avenue de Mulhouse 17000 LA ROCHELLE. Date du stage : du 02/04/2001 au 26/04/2001

RAPPORT DE STAGE. Entreprise d'accueil : LaCie Group S.A. 16, avenue de Mulhouse 17000 LA ROCHELLE. Date du stage : du 02/04/2001 au 26/04/2001 Sébastien ALLARD sebroro@chez.com RAPPORT DE STAGE Entreprise d'accueil : LaCie Group S.A. 16, avenue de Mulhouse 17000 LA ROCHELLE Date du stage : du 02/04/2001 au 26/04/2001 Sujet d'étude : Mise à jour

Plus en détail

Introduction à l informatique

Introduction à l informatique Introduction à l informatique Julien Tesson Université Paris-Est Créteil UFR Droit 2012 J. Tesson, Informatique - UFR Droit. 2012 1 / 28 Présentation Julien Tesson Maitre de conférence (Informatique) Mail

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Principes et méthode Laurent Bloch Christoph Wolfhugel Préfaces de Christian Queinnec et Hervé Schauer Avec la contribution de Solveig, Florence Henry et Nat Makarévitch Groupe Eyrolles,

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Objectifs Organiser les objectifs CCENT en fonction de la ou des couches auxquelles ils s adressent Contexte / Préparation

Plus en détail

Internet : Réseau Libre Non-Centré. Sébastien Elzen Dufromentel

Internet : Réseau Libre Non-Centré. Sébastien Elzen Dufromentel Internet : Réseau Libre Non-Centré S auto-héberger est essentiel au bon fonctionnement d Internet et c est à votre portée! Internet ou Minitel? Comment marche Internet? Noms de domaines Conditions requises

Plus en détail

Note technique. Recommandations de sécurité relatives à un système GNU/Linux

Note technique. Recommandations de sécurité relatives à un système GNU/Linux P R E M I E R M I N I S T R E Secrétariat général Paris, le 27 juillet 2012 de la défense et de la sécurité nationale N o DAT-NT-002/ANSSI/SDE/NP Agence nationale de la sécurité Nombre de pages du document

Plus en détail

Optimisation de serveurs web

Optimisation de serveurs web Optimisation de serveurs web Christian Quest cquest@cquest.org 21 juin 01 4 Optimiser: pourquoi? Améliorer la qualité de service: - Réduire les temps de réponses - Réduire les temps de transfert et d'affichage

Plus en détail

Administration Avancée de Réseaux d Entreprises (A2RE)

Administration Avancée de Réseaux d Entreprises (A2RE) D.U. Administration Avancée de Réseaux d Entreprises I. FICHE D IDENTITE DE LA FORMATION Intitulé de la formation Nom, prénom, statut et section C.N.U. du responsable de la formation Coordonnées du responsable

Plus en détail

Rex: Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009 Dominique MACHU (RSSI)

Rex: Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009 Dominique MACHU (RSSI) Rex: Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009 Dominique MACHU (RSSI) dominique.machu@lyonaeroports.com 34 Présentation de Lyon-Saint Exupéry 35 Présentation de Lyon-Saint

Plus en détail