LE BULLETIN D'INFORMATION DES GROUPES CONSEILS AGRICOLES DU QUÉBEC Édition d octobre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE BULLETIN D'INFORMATION DES GROUPES CONSEILS AGRICOLES DU QUÉBEC Édition d octobre 2014"

Transcription

1 LE BULLETIN D'INFORMATION DES GROUPES CONSEILS AGRICOLES DU QUÉBEC Édition d octobre 2014 Mot de la présidente Après un été avec une météo en dents de scie et avant la période intense des récoltes d automne, nous avons eu, les 11 et 12 septembre dernier, la première réunion de notre conseil d administration (CA) qui a suivi l assemblée générale annuelle (AGA) du 4 avril. En plus de tenir une activité d accueil et d intégration des nouveaux administrateurs et de traiter des affaires courantes, nous avons tenu une M me Johanne van Rossum importante séance de réflexion au cours de laquelle nous avons discuté de l approche collective pour le développement des groupes de gestion et de notre mode de collaboration avec le Groupe Uniconseils. En effet, je vous faisais part, lors de notre AGA et dans la dernière édition de notre bulletin GCAQ-Info, de la mise sur pied du Groupe Uniconseils, en février Au cours de l été, cette organisation a réalisé un exercice de planification stratégique en vue de préciser son rôle et son mode de fonctionnement. Partant de cette planification stratégique, le Groupe Uniconseils désire se positionner comme étant l organisation provinciale unique de la formule de groupe. Il s est aussi donné comme mandat de voir au développement de services aux formules de groupe. Face à cette situation, les administrateurs des GCAQ étaient d avis qu il devenait important de questionner les orientations prises lors de la constitution des GCAQ et de préciser, à court terme, le mandat de chacune des deux organisations afin d éviter le dédoublement des actions et la confusion dans le milieu. Ainsi, à l issue du 1 er atelier de travail de la séance de réflexion de septembre, les administrateurs des GCAQ se sont prononcés à l unanimité en faveur du maintien de l approche collective et du maintien de la structure régionale. SOMMAIRE Mot de la présidente... 1 Activités du Forum des DG... 3 Implantation du Programme de gestion des compétences... 3 Développement d un outil de gestion simplifié... 4 Kronostik et gestion par projet... 4 Activités de formation du Forum des conseillers... 5 Capsules de formation d appoint sur Agritel-Conseil et sa suite... 6 Renouvellement des assurances collectives... 6 Journée de formation «Initiation à Budgitel»... 6 Activité de formation sur la PGRH e Rendez-vous d expertise des fermes de 100 vaches et plus... 7 Projet d analyse de groupe Lait bio... 8 Déjeuner-conférence des GCAQ au Colloque Gestion... 8 Feuillets «Références économiques» Entente avec le CRAAQ... 8 Résolution de l AGA 2014 Suivis effectués... 9 Congrès 2015 des GCAQ... 9 Nominations... 10

2 2 Rappelons que l approche collective signifie que les organisations concernées s engagent collectivement à se donner une image et une façon commune de faire, à mettre en place des services, à les payer et à les utiliser, le cas échéant. Cette orientation adoptée par notre CA se traduit donc comme suit pour les GCA : Les GCA locaux sont tenus de mettre sur pied un groupe régional dûment constitué; Les membres organisationnels des GCAQ sont constitués des groupes régionaux ainsi que des GCA locaux, en autant que ces derniers soient membres d un groupe régional; Un groupe régional devra payer une cotisation aux GCAQ au même titre qu un GCA local s il a des employés et/ou s ils offrent des servicesconseils à des clients; ainsi, un groupe régional qui agit strictement comme lieu de concertation des GCA locaux n aura pas à payer une cotisation aux GCAQ; Un GCA non-membre de son groupe régional et donc non-membre des GCAQ sera alors considéré comme un client des GCAQ. Pendant le 2 e atelier de travail, le CA des GCAQ a été invité à prendre connaissance de divers scénarios et à privilégier un mode de collaboration avec le Groupe Uniconseils. Les administrateurs ont opté pour le scénario où les GCAQ et le Groupe Uniconseils travaillent en parallèle de la façon suivante, en misant sur les forces respectives de chaque organisation : Groupe Uniconseils GCAQ Rôle politique en appui à l UPA, pour l ensemble des services-conseils (agro, gestion, technique, etc.) Soutien et encadrement des GCA et des clubsconseils en agroenvironnement (CCAE) Soutien et encadrement des conseillers en gestion et en agro Ce positionnement adopté par notre CA implique donc que l offre de service aux clients qui ne sont pas membres des GCAQ soit définie. C est le mandat qui a été confié au conseil exécutif et qui fera l objet d une autre discussion d importance dans le cadre de la prochaine réunion du CA, le 28 octobre prochain. En suivi à ces décisions, notre participation et celle des délégués des GCA à la tournée des régions organisée par le Groupe Uniconseils, en novembre prochain, est primordiale puisqu elle nous permettra de faire connaître les services offerts par les GCAQ aux CCAE et aux autres dispensateurs de servicesconseils invités à cette tournée. Notre participation sera également l occasion de présenter les groupes régionaux déjà en place au sein de notre réseau, lesquels offrent pour plusieurs des services-conseils en gestion et en agro. Ultimement, toutes ces démarches que nous réalisons visent à livrer des services-conseils de qualité aux producteurs, et ce, de la façon la plus efficace possible. C est d ailleurs là la raison d être des GCAQ et des GCA. Je vous souhaite un bel automne! Johanne van Rossum Présidente des GCAQ Tournée des régions du Groupe Uniconseils avec la participation des GCAQ Date Ville 3 novembre 2014 Rouyn-Noranda 11 novembre 2014 Alma 12 novembre 2014 Rimouski 14 novembre 2014 Saint-Jérôme 19 novembre 2014 Sainte-Martine 21 novembre 2014 Saint-Nicolas 26 novembre 2014 Nicolet 28 novembre 2014 Saint-Hyacinthe Surveillez vos courriels pour connaître les heures et les endroits.

3 3 Activités du Forum des DG Le Forum des DG est très actif depuis le début de l année avec la tenue de six réunions en mai et juin Lors de ces rencontres, les membres ont travaillé à l élaboration de plusieurs descriptions de tâches dont celle des agronomes-conseils en gestion, des techniciens en gestion et des techniciens en comptabilité Interne et Externe. Notamment, les discussions ont permis de faire le point sur l aménagement des tâches entre les agronomesconseils en gestion et les techniciens en gestion et de différencier les niveaux junior, intermédiaire et senior de ces postes. Ces descriptions de tâches seront diffusées en novembre Les membres de ce Forum ont également pris connaissance du Programme de gestion des compétences développé par les GCAQ (voir encadré). Par ailleurs, en septembre, les travaux du Forum ont repris de plus belle après une brève pause estivale puisqu il a été convenu de tenir systématiquement une rencontre par Web conférence le 1 er mardi de chaque mois. Il a été notamment question d'une nouvelle démarche d'évaluation du rendement basée sur la performance financière des employés. Une rencontre en personne sera également organisée les 26 et 27 novembre prochain afin de permettre aux membres du Forum d échanger sur divers sujets dont le développement des affaires de leur groupe. Une activité de formation fera aussi partie du programme de ces deux journées. Implantation du Programme de gestion des compétences Le Programme de gestion des compétences est à l étape d implantation au sein des GCA. Rappelons que ce programme permet d évaluer la capacité d un agronome-conseil en gestion à effectuer les principales tâches qu il est appelé à réaliser dans le cadre de ses fonctions. Plus spécifiquement, deux grands objectifs sont visés, soit : L intégration des nouveaux agronomes-conseils en gestion dans leurs fonctions L amélioration continue des compétences de l ensemble des agronomes-conseils en gestion Pour un agronome-conseil déjà en fonction au sein d un GCA, la démarche de mesure des compétences passe par les 4 étapes suivantes : 1. Réalisation d une auto-évaluation à partir d une grille de 23 compétences; 2. Analyse, par le superviseur, des résultats de l auto-évaluation et des commentaires écrits; 3. Tenue d une rencontre d échanges avec le superviseur afin de discuter des acquis ainsi que des aspects de la pratique à améliorer; 4. À partir des échanges tenus à l étape précédente, élaboration d un plan de formation sur mesure, selon les lacunes observées et les besoins de l organisation. À cet effet, un tableau d offre d activités de formation développé dans le cadre du projet peut être utilisé. En vue d une implantation progressive au sein des GCA, le Programme de gestion des compétences et les outils de soutien ont été présentés au Forum des DG le 26 juin dernier. Il a ainsi été convenu que chaque membre du Forum effectue, au cours de l automne, l évaluation des compétences de quelques agronomes-conseils des niveaux junior, intermédiaire et senior. Les commentaires recueillis permettront de bonifier la démarche et la grille de mesure des compétences. Il est à noter qu il est également possible de faire directement appel aux GCAQ afin d obtenir un accompagnement pour réaliser cette démarche. L objectif que nous visons est que tous les agronomes-conseils en gestion des groupes puissent bénéficier de ce service.

4 4 Développement d un outil de gestion simplifié Les GCAQ ont entrepris le développement d un nouvel outil de gestion qui permettra de faire des analyses à partir des états financiers produits par les comptables. Ce projet a été initié en suivi aux besoins exprimés par plusieurs groupes qui souhaitent pouvoir diversifier leur offre de service. Cet outil Excel permettra en effet aux conseillers de réaliser des analyses de gestion de base, lesquelles seront toutefois suffisamment complètes pour satisfaire les producteurs qui ne bénéficieront pas de l analyse plus approfondie qu offre Agritel-Conseil dans certains dossiers. Ce projet sera mené par Lionel Machemin, conseiller agronomique aux GCAQ, avec l appui d un comité de travail composé d'agronomes-conseils en gestion soit de Martin Hébert du Groupe ProConseil, de Nelson Paradis du Groupe multiconseil agricole et de Martin Matte du GCA de l Abitibi-Témiscamingue. L objectif visé est d effectuer le lancement de cet outil de gestion simplifié dès avril Pour tout commentaire ou suggestion, veuillez communiquer avec Lionel Machemin à l adresse suivante : Congrès international de gestion agricole 12 au 17 juillet 2015 à Québec C est sous le thème «Une agriculture en santé pour une société en santé» que se tiendra, du 12 au 17 juillet 2015 à Québec, la 20 e édition du congrès international de gestion agricole. Pour plus d information : Kronostik et gestion par projet En vue d instaurer la gestion par projet au sein des GCAQ, nous avons développé un nouvel outil Excel qui récupère les rapports d activité produits à l aide de Kronostik et qui les associe aux données financières de l état des produits et des charges. Le rapport de gestion par projet ainsi réalisé mensuellement permet de suivre, pour chacun des secteurs d activité ciblés, les revenus ainsi que les dépenses directes et les dépenses en lien avec les salaires et les frais afférents. Ce nouveau type de rapport constitue un complément très intéressant aux états des produits et des charges puisqu il permet d identifier, d un seul coup d œil, les activités et les projets qui produisent un excédent, qui s autofinancent ou qui, au contraire, nécessitent un investissement. Le rapport de gestion par projet sera d autant plus utile pour la réalisation du budget annuel puisqu il permettra au CA de porter un jugement plus éclairé et de prendre des décisions d affaires quant aux façons de faire des GCAQ, aux projets de soutien des conseillers et des administrateurs des GCA ainsi qu aux projets réalisés en vue de diversifier les sources de revenus des GCAQ. Si toutefois les GCA sont intéressés à instaurer une telle gestion par projet au sein de leur groupe, nous verrons à adapter notre outil Excel et à développer ce service de soutien. Pour plus d'information :

5 5 Activités de formation du Forum des conseillers RETOUR SUR LES FORMATIONS DE JUIN 2014 Deux journées comportant quatre activités de formation ont été organisées les 11 et 12 juin 2014 à l intention des agronomes-conseils en gestion et du personnel de soutien administratif et technique des GCA et d'autres organisations non-membres. Ces quatre activités de formation portaient sur les assurances agricoles, les assurances-vie, les techniques de gestion documentaire ainsi que sur l environnement Office. La participation à ces activités a été très bonne et les évaluations très positives. En complément, une journée de formation d initiation à Agritel-Conseil - Analyse a été offerte le 12 juin Rappelons que la formation sur l outil informatique de gestion des GCAQ est offerte gratuitement chaque année, permettant ainsi aux nouveaux employés des GCA de se familiariser avec les modules de saisie, d analyse, de budgétisation et de production de rapports. ACTIVITÉS DE FORMATION ET ACTIVITÉ SOCIALE à Drummondville 3 et 4 décembre 2014 Programmes détaillés à venir 3 DÉCEMBRE 2014 PROGRAMME POUR TOUS : AGRONOMES-CONSEILS ET TECHNICIENS EN GESTION BIENVENUE ÉGALEMENT AU PERSONNEL EN AGROENVIRONNEMENT JOURNÉE DE FORMATION : Le développement des affaires et la fidélisation de la clientèle SOUPER ET SOIRÉE SOCIALE 4 DÉCEMBRE 2014 PROGRAMME POUR LES AGRONOMES-CONSEILS EN GESTION JOURNÉE D'ATELIERS DE DISCUSSION Actualités agricoles : lait, porc, bœuf; Prix élevé des terres et impact sur les conseils à donner aux producteurs acheteurs/prix des grains; Problématique des fermes en démarrage (5-10 kg); Comment «challenger» les entreprises du groupe de tête et aller au-devant des entreprises en vitesse de croisière qui ne demandent pas nécessairement de services? PROGRAMME POUR LES TECHNICIENS EN GESTION JOURNÉE DE FORMATION Paies, CSST, Normes du travail pour les paies des employés des entreprises agricoles : que peut-on leur offrir comme avantages sociaux?

6 6 Capsules de formation d appoint sur Agritel-Conseil et sa suite par GotoMeeting Disponibles sur le site Web des GCAQ En complément à l activité d initiation à Agritel-Conseil et sa suite, un total de 10 activités de formation en ligne ont été données gratuitement au cours de la période de janvier à avril Près de 65 personnes y ont participé. Les sujets abordés sont présentés ci-dessous. Nous vous rappelons que les capsules sont disponibles pour visionnement dans la section privée des GCAQ, à l'adresse suivante : Groupes, moyennes et matrices - Agritel-Conseil Générap et narratifs automatisés Prise en charge d'un nouveau dossier - Agritel Budgitel : investissements, immobilisations et achats/ventes Outils de calcul rendements/inventaires, récolte fourrages et céréales Valider des quantités et $ de foin et céréales - Agritel-Conseil Mise à jour des tables de référence - Agritel Budgitel : faire un budget simple, ferme laitière (partie 1) Régularisations d'asra - Agritel-Conseil Répartitions - Agritel-Conseil Programmes AGRI et Agritel-Conseil Renouvellement des assurances collectives JOURNÉE DE FORMATION «INITIATION À BUDGITEL» Suite à la formation d une journée offerte en juin sur Agritel-Conseil - Analyse, nous vous offrons maintenant la 2 e journée sur l initiation à Budgitel. Date 5 novembre 2014 Lieu Hôtel Bernières, St-Nicolas Formateur Lionel Machemin, agr. Conseiller agronomique, GCAQ Pour vous inscrire Contactez Julie Faucher à Date limite: 27 octobre 2014 Si le nombre de personnes inscrites n est pas suffisant, cette formation pourrait vous être offerte par le biais de GoToMeeting. Au cours de l été, le comité des relations de travail (CRT) a procédé à l étude de la nouvelle tarification proposée pour le renouvellement du programme d assurance collective avec La Great-West. Le CRT a également profité de cette occasion pour revoir les protections offertes afin de s assurer qu elles étaient appropriées. Après analyse, seul le plafond des prestations mensuelles pour l invalidité longue durée a été révisé. Modification du plafond de prestation en invalidité longue durée L analyse du dossier a permis de constater que 24 % des employés bénéficiant de l assurance collective seraient pénalisés quant aux prestations mensuelles en cas d invalidité longue durée en raison du maximum fixé à $. Étant donné le grand nombre d employés de notre réseau touchés par cette restriction et le faible impact sur le taux de cette protection, le CRT a décidé d augmenter le plafond des prestations mensuelles d invalidité longue durée, le faisant ainsi passer d un montant de $ à $. Ainsi, hormis les taux pour les soins médicaux qui ont augmenté de façon importante en raison de la hausse des demandes de remboursement, les taux pour les autres garanties, dont l assurance-vie et les assurances invalidité de courte et de longue durée, sont demeurés sensiblement les mêmes qu en Rappelons qu en 2013, notre réseau s est joint à un regroupement d organisations du secteur de l agriculture, soit le Regroupement des centres d expertise et de recherche (RCER), afin de pouvoir bénéficier des effets positifs d un plus grand groupe d employés. La nouvelle tarification est entrée en vigueur le 1 er septembre 2014 et elle sera applicable jusqu au 30 août 2015.

7 7 Activité de formation sur la PGRH 5 novembre 2014 Une nouvelle activité de formation sur la Politique de gestion des ressources humaines (PGRH) sera offerte le 5 novembre 2014 à l Hôtel Bernières de Saint-Nicolas. Cette formation s adresse plus spécifiquement aux personnes des GCA responsables de la mise en application de la PGRH ainsi qu aux administrateurs intéressés. Les objectifs visés sont : Assurer une application adéquate et conforme de la PGRH au sein de chaque groupe; Assurer une uniformité d interprétation et d application de la PGRH entre les GCA dans un souci d équité au sein de notre réseau. Afin d atteindre ces objectifs, les principales sections de la PGRH seront passées en revue. Divers exemples seront présentés afin de faciliter la compréhension. Des exercices pratiques seront également réalisés afin que les participants puissent mieux s approprier le contenu théorique. Au terme de la journée, les participants seront invités à remplir un formulaire d évaluation et à transmettre leurs suggestions quant à des aspects qui pourraient éventuellement être couverts dans le cadre d autres activités de formation. Ainsi, selon les besoins exprimés, de courtes formations Web pourraient être organisées pour traiter de sujets spécifiques. Programme détaillé et formulaire d inscription 5 e Rendez-vous d expertise des fermes de 100 vaches et plus et visites d entreprises 11, 12 et 13 novembre 2014 C est en Estrie, à l Hôtel Le Président de Sherbrooke, que le «5 e Rendez-vous d expertise des fermes de 100 vaches et plus» aura lieu les 11, 12 et 13 novembre La 1 re journée de cet événement débutera par la visite de la Ferme Lieutenant à Stoke. En après-midi, les participants pourront assister à des conférences dont une sur la gestion de l offre. En effet, M. Maurice Doyon, professeur titulaire au département d'économie agroalimentaire et sciences de la consommation sur la gestion de l offre de l Université Laval, traitera de ce sujet sous le titre «La gestion de l offre : ses fondements économiques et ses critiques». Nous aurons également la chance d avoir avec nous le président de La Laiterie de Coaticook, M. Jean Provencher, qui nous parlera de son entreprise et de ses enjeux. Programme détaillé et formulaire d inscription La 2 e journée débutera par la présentation des résultats de la 5 e édition de l étude technico-économique des fermes de 100 vaches et plus. Elle se poursuivra en après-midi par la visite de deux entreprises de Coaticook, soit la Ferme Juar et la Ferme Belroux. Lors de la 3 e et dernière journée de ce Rendez-vous d expertise, les participants prendront la route des États- Unis pour aller visiter deux fermes laitières au Vermont. La première est une ferme de 800 vaches en lactation qui fait faire tout son élevage à forfait. La seconde fait de l élevage de génisses à forfait et réussit à obtenir un très bas taux de mortalité. C est un rendez-vous riche en contenu et en rencontres à ne pas manquer!

8 8 Projet d analyse de groupe Lait bio 16 janvier 2015 La collecte des données est déjà amorcée en vue de réaliser, en partenariat avec le CMCA, une analyse de groupe provinciale et une activité de diffusion des résultats dans le lait bio. Au total, 38 entreprises font partie de cette étude. Elles proviennent en majorité des régions de Chaudière- Appalaches et du Saguenay - Lac-St-Jean. L étude portera entre autres sur la marge par vache en production laitière biologique ainsi que sur le coût de production des céréales et fourrages. Elle a ainsi pour objectif d outiller les producteurs de lait bio à faire face aux défis de ce secteur de production en leur permettant de se situer par rapport aux résultats du groupe. L activité de présentation des résultats aura lieu le 16 janvier 2015 en après-midi à l Hôtel L'Oiselière de Lévis. Feuillets «Références économiques» Entente avec le CRAAQ Pour une 2 e année consécutive, les GCAQ ont signé une entente d échange avec le CRAAQ pour l utilisation de la base de données Agritel-Web dans la mise à jour des feuillets «Références économiques». Les conseillers des groupes membres des GCAQ peuvent ainsi bénéficier d'un rabais de 75 $. C est donc une belle façon de valoriser notre base de données tout en permettant de recueillir des fonds qui seront réinvestis dans les activités du Forum des conseillers. Pour plus de renseignements, contactez Julie Faucher à Déjeuner-conférence des GCAQ au Colloque Gestion 6 novembre 2014 Pour une 2 e année consécutive, les GCAQ organisent un déjeuner-conférence dans le cadre du Colloque Gestion du CRAAQ qui se tiendra le 6 novembre prochain à l hôtel Best Western de Drummondville. À cette occasion, Germain Tétu, agronome-conseil du GCA de Montmagny, viendra prononcer une conférence qui a pour titre «Les robots de traite en stabulation libre : les impacts réels sur l entreprise». Programme détaillé et formulaire d inscription En effet, Germain Tétu présentera l évolution, sur une période de 5 ans, des résultats obtenus dans le cadre d une étude menée auprès de neuf entreprises laitières «avant et après» l arrivée des robots. Les participants pourront ainsi en apprendre davantage à savoir si l installation de robots de traite amène des changements dans les résultats technicoéconomiques des entreprises qui en ont fait l acquisition. Mentionnons que ce projet a été réalisé avec l appui du CMCA.

9 9 Résolution de l AGA 2014 : suivis effectués Lors de l assemblée générale annuelle des GCAQ tenue le 4 avril 2014, Germain Tétu, agronomeconseil en gestion au GCA de Montmagny, a déposé une résolution qui fut adoptée à l unanimité. Celle-ci se résume comme suit : Considérant l'actuel projet de rénovation de notre logiciel Agritel-Conseil; considérant également que les sommes très importantes liées au développement d'un tel outil sont réparties sur un faible pourcentage de producteurs agricoles et que les Services de comptabilité et de fiscalité (SCF) de l'upa utilisent et développent un outil semblable au nôtre, il est proposé que les GCAQ étudient conjointement avec les SCF le développement d'un outil d'analyse en commun. En suivi à cette résolution, diverses démarches ont été effectuées. Notamment, la directrice générale des GCAQ, Claudine Lussier, a tenu une première rencontre le 14 mai 2014 avec le coordonnateur des SCF, M. Marc St-Roch, afin de discuter du projet de rénovation d Agritel-Conseil, des outils de comptabilité et de gestion des SCF ainsi que de diverses avenues de collaboration. M. St-Roch a ainsi pu aborder ce sujet avec les directeurs des SCF lors de leur rencontre provinciale du 6 juin Par la suite, soit le 3 juillet dernier, la présidente des GCAQ, Johanne van Rossum, et Claudine Lussier ont rencontré M. Martin Caron, 2 e vice-président de l UPA, et M. St-Roch afin d aborder ce dossier qui revêt un certain caractère politique. M. Caron a notamment réitéré sa volonté, en tant que responsable du dossier des servicesconseils à l Union, que les SCF travaillent le plus possible en collaboration avec les GCA, que ce soit au niveau de la livraison des services ou dans le partage d un outil informatique, le cas échéant. Le conseil d administration des GCAQ a également effectué un suivi à la résolution lors de sa réunion des 11 et 12 septembre Les discussions ont plus largement porté sur le projet de rénovation d Agritel-Conseil et sa suite et sur le modèle d affaires des GCAQ quant à un outil informatique de gestion. Les démarches auprès des SCF se poursuivront ainsi dans le cadre de ce projet. Congrès 2015 des GCAQ 9 et 10 avril 2015 La 3 e édition du congrès des GCAQ se tiendra les 9 et 10 avril 2015 à l Auberge des Gouverneurs de Shawinigan. Cette année, nous laisserons plus de temps pour la réunion du Forum des conseillers qui se tiendra le 9 avril. Un programme pour les producteurs/administrateurs de GCA sera également proposé. Les activités de cette première journée seront suivies, en soirée, du cocktail et du banquet reconnaissance. Quant à la journée du 10 avril, elle sera consacrée à la tenue de l assemblée générale annuelle des GCAQ. Le programme est en développement et il vous sera communiqué sous peu. PRIX RIVET En 2015, le Prix Rivet sera décerné dans la catégorie «Producteur agricole». Rappelons que ce prix vise à rendre hommage à toute personne qui, de par son implication, ses apports et son rayonnement, a contribué de façon particulière à l avancement de la formule GCA, soit à l échelle locale ou provinciale. Sont éligibles les membres et anciens membres des groupes conseils agricoles à l exception des membres actuels du conseil d administration des GCAQ. Le concours Prix Rivet donc une belle façon de reconnaître l apport d un des vôtres. Les renseignements généraux sur cet important concours ainsi que le formulaire de mise en candidature vous seront transmis sous peu. Nous vous rappelons qu un minimum de deux candidatures est requis pour que le concours puisse avoir lieu.

10 10 Nominations Nous souhaitons la BIENVENUE aux employés suivants qui se sont joints au réseau GCAQ-GCA depuis mai GCA de l Abitibi-Témiscamingue Rébecca Croteau Technicienne en agroenvironnement Nancy Gélinas Technicienne en agroenvironnement Martin Matte, agr. Agronome-conseil en gestion Groupe Pousse-Vert Johanne Lévesque Adjointe administrative Samuel Morissette, agr. Agronome-conseil en agroenvironnement Groupe multiconseil agricole Martine Bergeron, agr. Agronome-conseil en agroenvironnement Émilie Bouchard, agr. Agronome-conseil en gestion Sébastien Girard Technicien en agroenvironnement Nathalie Simard, agr. Agronome-conseil en agroenvironnement GCA de Coaticook Jean-Philippe Bessette, agr. Agronome-conseil en gestion Nous tenons également à souhaiter la meilleure des chances aux personnes suivantes qui ont quitté leur fonction soit : Manon Mercier et Bruno Richer (GCA de l Abitibi-Témiscamingue), Laurence Gendron (GCA de Coaticook), Dominic Leblanc (GCA de la Côte-du-Sud), Julie Martineau (CMCA), Marthe Lemieux et André-Anne Rioux (Groupe Pousse-Vert) ainsi que Lyne Tarte (GCA Lanaudière).

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2015 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013 GUIDE D APPEL D OFFRES VOLET : ACTIVITÉS juillet 2013 à juin 2014 janvier 2013 Québec en Forme est heureux d accompagner et de soutenir Rosemont Jeunesse en santé! AVANT TOUTE CHOSE ET POUR VOUS AIDER

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

Programmes en formation pratique intégrée

Programmes en formation pratique intégrée Programmes en formation pratique intégrée Premier cycle : Baccalauréat en sciences comptables Novembre 2010 L emploi du générique masculin dans ce document est utilisé sans aucune discrimination et uniquement

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : DATE : Le 4 septembre 2015 OBJET :

NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : DATE : Le 4 septembre 2015 OBJET : NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : Personnes responsables locales à la «classification et carrière» des sections de Revenu Québec (RQ) Personnes responsables locales à la «classification et carrière» des

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS 2 MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de gouvernance, (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil») de Corporation

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises L Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a obtenu des fonds de l Agence de la santé publique du Canada afin de promouvoir

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 Ordre du jour Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 1. Adoption de l ordre du jour 2. Adoption du procès-verbal

Plus en détail

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION Statut Le Comité de nomination et de rémunération est un comité consultatif du Conseil d Administration. Il remplit également

Plus en détail

Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale

Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale Rapport final Réalisé par Marie-Claude Lapierre, agr. Centre de référence en agriculture et agroalimentaire

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. RAISON D ÊTRE La présente charte décrit le rôle du conseil d administration (le «conseil») d Aimia Inc. (la «Société»). La présente charte est assujettie aux dispositions

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée;

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée; Rapport d étape HYDRO-QUÉBEC MISE EN ŒUVRE DU PLAN D EFFICIENCE DE TRANSÉNERGIE Raymond Chabot Grant Thornton & Cie Conseillers en administration Société en nom collectif Le 29 juin 2007 Monsieur Pierre

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

L après sondage. Location d équipement

L après sondage. Location d équipement L après sondage Suite aux résultats du sondage, l équipe de Paraloeil s est concentrée sur 5 constats généraux. Ces constats ont été présentés lors de la rencontre avec les membres le 26 avril denier.

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : DATE : Le 4 septembre 2015 OBJET :

NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : DATE : Le 4 septembre 2015 OBJET : NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : Personnes responsables locales à la «classification et carrière» des sections de Revenu Québec (RQ) Personnes responsables locales à la «classification et carrière» des

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

La créativité comme pratique

La créativité comme pratique 2015 Prospectus à l intention des commanditaires La créativité comme pratique Mobiliser différents modes de pensée 14 et 15 mai 2015 dans le Quartier Latin Montréal, Québec, Canada Organisé par : L Institut

Plus en détail

FORMATION INDIVIDUELLE EN GESTION ADMINISTRATIVE - COMPTABILITÉ

FORMATION INDIVIDUELLE EN GESTION ADMINISTRATIVE - COMPTABILITÉ FORMATION INDIVIDUELLE EN GESTION ADMINISTRATIVE - COMPTABILITÉ Les entrepreneurs détiennent une forte connaissance de leurs produits ou services qui les incitent à se lancer en affaires, toutefois, plusieurs

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012 2012 PRÉAMBULE Cette version 2012 du Guide du stage d expérience pratique vise non seulement à fournir toutes les informations dont un candidat a besoin afin de remplir avec succès les exigences relatives

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

CLUB DE GOLF DE JOLIETTE INC. Réunion des actionnaires du 3 mai 2015

CLUB DE GOLF DE JOLIETTE INC. Réunion des actionnaires du 3 mai 2015 CLUB DE GOLF DE JOLIETTE INC. Réunion des actionnaires du 3 mai 2015 Document d information INTRODUCTION Au cours de la dernière année, une grande réflexion a été amorcée au Club de Golf de Joliette Inc.

Plus en détail

Inscription à l examen d agrément général 2015

Inscription à l examen d agrément général 2015 Inscription à l examen d agrément général 2015 Félicitations! Vous avez pris la décision de participer à l examen d agrément général qui se tiendra le samedi 17 octobre 2015 à l Université Laval, à Québec.

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes et des commentaires

Politique de gestion des plaintes et des commentaires Politique de gestion des plaintes et des commentaires 03.01.0 Page 1 de 6 DATE DE LA MISE À JOUR 2010-11-03 RÉSUMÉ Cette politique vise à encadrer et harmoniser la gestion des plaintes et des commentaires

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 29 janvier 2015 par conférence téléphonique. Ordre du jour

Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 29 janvier 2015 par conférence téléphonique. Ordre du jour Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 29 janvier 2015 par conférence téléphonique Ordre du jour 1. Ouverture de la réunion 2. Adoption de l ordre du jour 3. Lecture et adoption

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE. Date de clôture de l appel de projets : 5 août 2016 à 16 :00 heures HAE

APPEL DE PROJETS PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE. Date de clôture de l appel de projets : 5 août 2016 à 16 :00 heures HAE APPEL DE PROJETS Demande de financement de la part des membres du RCCFC pour la réalisation de PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE au cours de l année financière se terminant le 31 mars 2017 Date

Plus en détail

1 Dossier de partenariat Congrès 2014 : Osez accueillir le changement à Trois-Rivières

1 Dossier de partenariat Congrès 2014 : Osez accueillir le changement à Trois-Rivières 1 Dossier de partenariat Congrès 2014 : Osez accueillir le changement à Trois-Rivières À PROPOS DE L APDEQ L Association des professionnels en développement économique du Québec (APDEQ), leader en développement

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F APPEL DE PROJETS Programme structurant de partage et de renforcement de l expertise des collèges et cégeps canadiens en enseignement professionnel et technique dispensé en français PRÉCEPT F Date d avis

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-3106 Z1 (21921)

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-3106 Z1 (21921) Faculté des sciences de l administration École de comptabilité Plan de cours Hiver 2010 Le 1 er avril 2010 STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-3106 Z1 (21921) Responsable du stage (École de comptabilité - pédagogie)

Plus en détail

Assurer le soutien, le développement et la promotion des GCA (locaux et régionaux).

Assurer le soutien, le développement et la promotion des GCA (locaux et régionaux). Rapport annuel 2014 NOTRE MISSION Les GCAQ regroupent et coordonnent des livreurs de services-conseils en agriculture sur l ensemble du territoire du Québec et ailleurs au Canada. Performant et efficace,

Plus en détail

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte.

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DESJARDINS Catégorie Agricole L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 30 mars 2015 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Avoir son siège social au Québec ou en Ontario. Entreprise

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES DANS UNE PERSPECTIVE D AUTONOMIE RÉGIONALE JANVIER 2008

Plus en détail

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités À L INTENTION DES GESTIONNAIRES ET AUTRES RESPONSABLES DE PROJETS DE FORMATION SUR MESURE

Plus en détail

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS DE RECHERCHE DE L UNIVERSITÉ LAVAL Règles de fonctionnement Le fonds de perfectionnement a pour objectif de favoriser le perfectionnement des

Plus en détail

PLAN DE COMMANDITES 27 E COLLOQUE DE CHIMIE DE L UNIVERSITE DE SHERBROOKE CÉCUS LUMIERE SUR LA CHIMIE 16 OCTOBRE 2015

PLAN DE COMMANDITES 27 E COLLOQUE DE CHIMIE DE L UNIVERSITE DE SHERBROOKE CÉCUS LUMIERE SUR LA CHIMIE 16 OCTOBRE 2015 PLAN DE COMMANDITES 27 E COLLOQUE DE CHIMIE DE L UNIVERSITE DE SHERBROOKE LUMIERE SUR LA CHIMIE 16 OCTOBRE 2015 CÉCUS Comité des étudiants en chimie de l université de Sherbrooke LETTRE DE BIENVENUE AUX

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES G UI D E EMPL YÉ POUR DES RAISONS FINANCIÈRES Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite Dans certaines grandes entreprises, des milliers de Québécois participent déjà à un régime d épargneretraite

Plus en détail

EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE»)

EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE») EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE») La présente Charte du Comité des ressources humaines incorpore la Charte du comité de rémunération et la Charte du comité

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

FICHE INFORMATION LABORATOIRE RURAL 2007 2014 Sélection 2008

FICHE INFORMATION LABORATOIRE RURAL 2007 2014 Sélection 2008 Nom du projet De la terre à la table volet mise en marché FICHE INFORMATION LABORATOIRE RURAL 2007 2014 Sélection Territoire du projet MRC de Coaticook Région touristique des Cantons de l Est Durée 3 ans

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ Les grandes lignes du programme À l intention des gestionnaires du Mouvement Desjardins UNE APPROCHE NOVATRICE Le Mouvement Desjardins est soucieux

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2014 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 Présenter une demande de reconnaissance pour une activité de formation continue destinée aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux

Plus en détail

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 1 er juillet 2013 SECTION : Programme NUMÉRO : PG301 PAGES : 6 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

Procédure Agri-investissement. et Agri-Québec

Procédure Agri-investissement. et Agri-Québec Procédure Agri-investissement et Agri-Québec Section 10 Fermeture de dossiers Préparé par DIRECTION DE L INTÉGRATION DES PROGRAMMES Applicable à partir de l année d assurance 2010 (Date de mise à jour

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

Programme d appui marketing aux marques innovantes 2014

Programme d appui marketing aux marques innovantes 2014 Programme d appui marketing aux marques innovantes 2014 Les Éleveurs de porcs du Québec souhaitent appuyer en 2014 les projets d innovation de leurs partenaires abattoirs en réservant jusqu à un maximum

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : DATE : Le 4 septembre 2015 OBJET :

NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : DATE : Le 4 septembre 2015 OBJET : NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : Personnes responsables locales à la «classification et carrière» des sections de Revenu Québec (RQ) Personnes responsables locales à la «classification et carrière» des

Plus en détail

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION SCECR-DIR-07-01 MANUEL DE GESTION TITRE : GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE ET PROCÉDURE Expéditeur : Conseillère-cadre à l évaluation, aux communications et à la recherche

Plus en détail

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission RAPPORT D AUDIT Projet # 14/15 01 02 préparé par la Direction, audit et évaluation JUIN 2015 AUDIT DU CADRE DE GESTION DE SÉCURITÉ ET ASSURANCE

Plus en détail

Projet Détail Formation

Projet Détail Formation Projet Détail Formation Programmation 2015-2016 des ateliers, formations et services-conseils pour les entreprises de détail, de services, de restauration, d alimentation et de tourisme. Partenaires du

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne. Jean François MALLEN

Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne. Jean François MALLEN Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne Conférence animée par Carole SENELIS Jean François MALLEN SOMMAIRE INTRODUCTION APPROCHE PAR LES RISQUES CONCLUSION QUESTIONS ET

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Résumé du budget du Québec de 2011

Résumé du budget du Québec de 2011 Résumé du budget du Québec de 2011 Le 17 mars 2011 Table des matières RÉSUMÉ DU BUDGET DU QUÉBEC DE 2011 Page INTRODUCTION... 1 1. MESURES RELATIVES AUX IMPÔTS... 1 1.1 Instauration d un crédit d impôt

Plus en détail

Office de réglementation des maisons de retraite. Conseil consultatif des parties prenantes Mandat

Office de réglementation des maisons de retraite. Conseil consultatif des parties prenantes Mandat Conseil consultatif des parties prenantes Mandat Autorité : L (ORMR) est établi en tant que personne morale sans capital-actions en vertu de la Loi de 2010 sur les maisons de retraite. Le mandat de l ORMR

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et entreprises Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES 1. INTERPRÉTATION ET OBJECTIFS La présente charte doit être interprétée et appliquée conjointement avec les autres chartes et les politiques de gouvernance adoptées par le Conseil. La présente charte énonce

Plus en détail

Démarche de co-construction Bilan phase 1

Démarche de co-construction Bilan phase 1 Démarche de Bilan phase 1 RAPPEL DE L OBJECTIF DE LA DÉMARCHE DE CO-CONSTRUCTION La Mine Canadian Malartic (MCM) reconnaît que ses activités génèrent des nuisances et qu elle doit poursuivre ses efforts

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

l évaluation participative

l évaluation participative l évaluation participative Mardi du RIOCM par le Centre de formation populaire Décembre 2008 Pourquoi ce thème Maîtriser la notion d évaluation Démystifier ce qu est l évaluation participative Discuter

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

Volume 5 - Numéro 1 - Mai 2010 Nouveau service à valeur ajoutée Place à l Indice de transitionmd Que peut-on faire pour mieux gérer la

Volume 5 - Numéro 1 - Mai 2010 Nouveau service à valeur ajoutée Place à l Indice de transitionmd Que peut-on faire pour mieux gérer la Le savoir laitier Volume 5 - Numéro 1 - Mai 2010 Nouveau service à valeur ajoutée Place à l Indice de transition MD Daniel Lefebvre, Ph.D., agr., directeur général Chez la vache laitière, la période la

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC

CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC Le texte qui suit présente un compte rendu factuel des événements liés aux changements de la gouvernance de l AIIC imposés par la nouvelle Loi canadienne

Plus en détail

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05 1. OBJECTIF Promouvoir le développement professionnel et personnel pour que chacun contribue à l atteinte des objectifs organisationnels, à l amélioration continue de la qualité et de l efficacité des

Plus en détail

Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles. Adopté : 17 avril 2007. CATÉGORIE : Ressources humaines. Dernière révision : 25 janvier 2013

Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles. Adopté : 17 avril 2007. CATÉGORIE : Ressources humaines. Dernière révision : 25 janvier 2013 Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles CATÉGORIE : Ressources humaines SURVEILLANCE : juin 2014 Adopté : 17 avril 2007 Dernière révision : 25 janvier 2013 Révisée le : 20 septembre 2013 Le Centre de santé

Plus en détail