LE BULLETIN D'INFORMATION DES GROUPES CONSEILS AGRICOLES DU QUÉBEC Édition d octobre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE BULLETIN D'INFORMATION DES GROUPES CONSEILS AGRICOLES DU QUÉBEC Édition d octobre 2014"

Transcription

1 LE BULLETIN D'INFORMATION DES GROUPES CONSEILS AGRICOLES DU QUÉBEC Édition d octobre 2014 Mot de la présidente Après un été avec une météo en dents de scie et avant la période intense des récoltes d automne, nous avons eu, les 11 et 12 septembre dernier, la première réunion de notre conseil d administration (CA) qui a suivi l assemblée générale annuelle (AGA) du 4 avril. En plus de tenir une activité d accueil et d intégration des nouveaux administrateurs et de traiter des affaires courantes, nous avons tenu une M me Johanne van Rossum importante séance de réflexion au cours de laquelle nous avons discuté de l approche collective pour le développement des groupes de gestion et de notre mode de collaboration avec le Groupe Uniconseils. En effet, je vous faisais part, lors de notre AGA et dans la dernière édition de notre bulletin GCAQ-Info, de la mise sur pied du Groupe Uniconseils, en février Au cours de l été, cette organisation a réalisé un exercice de planification stratégique en vue de préciser son rôle et son mode de fonctionnement. Partant de cette planification stratégique, le Groupe Uniconseils désire se positionner comme étant l organisation provinciale unique de la formule de groupe. Il s est aussi donné comme mandat de voir au développement de services aux formules de groupe. Face à cette situation, les administrateurs des GCAQ étaient d avis qu il devenait important de questionner les orientations prises lors de la constitution des GCAQ et de préciser, à court terme, le mandat de chacune des deux organisations afin d éviter le dédoublement des actions et la confusion dans le milieu. Ainsi, à l issue du 1 er atelier de travail de la séance de réflexion de septembre, les administrateurs des GCAQ se sont prononcés à l unanimité en faveur du maintien de l approche collective et du maintien de la structure régionale. SOMMAIRE Mot de la présidente... 1 Activités du Forum des DG... 3 Implantation du Programme de gestion des compétences... 3 Développement d un outil de gestion simplifié... 4 Kronostik et gestion par projet... 4 Activités de formation du Forum des conseillers... 5 Capsules de formation d appoint sur Agritel-Conseil et sa suite... 6 Renouvellement des assurances collectives... 6 Journée de formation «Initiation à Budgitel»... 6 Activité de formation sur la PGRH e Rendez-vous d expertise des fermes de 100 vaches et plus... 7 Projet d analyse de groupe Lait bio... 8 Déjeuner-conférence des GCAQ au Colloque Gestion... 8 Feuillets «Références économiques» Entente avec le CRAAQ... 8 Résolution de l AGA 2014 Suivis effectués... 9 Congrès 2015 des GCAQ... 9 Nominations... 10

2 2 Rappelons que l approche collective signifie que les organisations concernées s engagent collectivement à se donner une image et une façon commune de faire, à mettre en place des services, à les payer et à les utiliser, le cas échéant. Cette orientation adoptée par notre CA se traduit donc comme suit pour les GCA : Les GCA locaux sont tenus de mettre sur pied un groupe régional dûment constitué; Les membres organisationnels des GCAQ sont constitués des groupes régionaux ainsi que des GCA locaux, en autant que ces derniers soient membres d un groupe régional; Un groupe régional devra payer une cotisation aux GCAQ au même titre qu un GCA local s il a des employés et/ou s ils offrent des servicesconseils à des clients; ainsi, un groupe régional qui agit strictement comme lieu de concertation des GCA locaux n aura pas à payer une cotisation aux GCAQ; Un GCA non-membre de son groupe régional et donc non-membre des GCAQ sera alors considéré comme un client des GCAQ. Pendant le 2 e atelier de travail, le CA des GCAQ a été invité à prendre connaissance de divers scénarios et à privilégier un mode de collaboration avec le Groupe Uniconseils. Les administrateurs ont opté pour le scénario où les GCAQ et le Groupe Uniconseils travaillent en parallèle de la façon suivante, en misant sur les forces respectives de chaque organisation : Groupe Uniconseils GCAQ Rôle politique en appui à l UPA, pour l ensemble des services-conseils (agro, gestion, technique, etc.) Soutien et encadrement des GCA et des clubsconseils en agroenvironnement (CCAE) Soutien et encadrement des conseillers en gestion et en agro Ce positionnement adopté par notre CA implique donc que l offre de service aux clients qui ne sont pas membres des GCAQ soit définie. C est le mandat qui a été confié au conseil exécutif et qui fera l objet d une autre discussion d importance dans le cadre de la prochaine réunion du CA, le 28 octobre prochain. En suivi à ces décisions, notre participation et celle des délégués des GCA à la tournée des régions organisée par le Groupe Uniconseils, en novembre prochain, est primordiale puisqu elle nous permettra de faire connaître les services offerts par les GCAQ aux CCAE et aux autres dispensateurs de servicesconseils invités à cette tournée. Notre participation sera également l occasion de présenter les groupes régionaux déjà en place au sein de notre réseau, lesquels offrent pour plusieurs des services-conseils en gestion et en agro. Ultimement, toutes ces démarches que nous réalisons visent à livrer des services-conseils de qualité aux producteurs, et ce, de la façon la plus efficace possible. C est d ailleurs là la raison d être des GCAQ et des GCA. Je vous souhaite un bel automne! Johanne van Rossum Présidente des GCAQ Tournée des régions du Groupe Uniconseils avec la participation des GCAQ Date Ville 3 novembre 2014 Rouyn-Noranda 11 novembre 2014 Alma 12 novembre 2014 Rimouski 14 novembre 2014 Saint-Jérôme 19 novembre 2014 Sainte-Martine 21 novembre 2014 Saint-Nicolas 26 novembre 2014 Nicolet 28 novembre 2014 Saint-Hyacinthe Surveillez vos courriels pour connaître les heures et les endroits.

3 3 Activités du Forum des DG Le Forum des DG est très actif depuis le début de l année avec la tenue de six réunions en mai et juin Lors de ces rencontres, les membres ont travaillé à l élaboration de plusieurs descriptions de tâches dont celle des agronomes-conseils en gestion, des techniciens en gestion et des techniciens en comptabilité Interne et Externe. Notamment, les discussions ont permis de faire le point sur l aménagement des tâches entre les agronomesconseils en gestion et les techniciens en gestion et de différencier les niveaux junior, intermédiaire et senior de ces postes. Ces descriptions de tâches seront diffusées en novembre Les membres de ce Forum ont également pris connaissance du Programme de gestion des compétences développé par les GCAQ (voir encadré). Par ailleurs, en septembre, les travaux du Forum ont repris de plus belle après une brève pause estivale puisqu il a été convenu de tenir systématiquement une rencontre par Web conférence le 1 er mardi de chaque mois. Il a été notamment question d'une nouvelle démarche d'évaluation du rendement basée sur la performance financière des employés. Une rencontre en personne sera également organisée les 26 et 27 novembre prochain afin de permettre aux membres du Forum d échanger sur divers sujets dont le développement des affaires de leur groupe. Une activité de formation fera aussi partie du programme de ces deux journées. Implantation du Programme de gestion des compétences Le Programme de gestion des compétences est à l étape d implantation au sein des GCA. Rappelons que ce programme permet d évaluer la capacité d un agronome-conseil en gestion à effectuer les principales tâches qu il est appelé à réaliser dans le cadre de ses fonctions. Plus spécifiquement, deux grands objectifs sont visés, soit : L intégration des nouveaux agronomes-conseils en gestion dans leurs fonctions L amélioration continue des compétences de l ensemble des agronomes-conseils en gestion Pour un agronome-conseil déjà en fonction au sein d un GCA, la démarche de mesure des compétences passe par les 4 étapes suivantes : 1. Réalisation d une auto-évaluation à partir d une grille de 23 compétences; 2. Analyse, par le superviseur, des résultats de l auto-évaluation et des commentaires écrits; 3. Tenue d une rencontre d échanges avec le superviseur afin de discuter des acquis ainsi que des aspects de la pratique à améliorer; 4. À partir des échanges tenus à l étape précédente, élaboration d un plan de formation sur mesure, selon les lacunes observées et les besoins de l organisation. À cet effet, un tableau d offre d activités de formation développé dans le cadre du projet peut être utilisé. En vue d une implantation progressive au sein des GCA, le Programme de gestion des compétences et les outils de soutien ont été présentés au Forum des DG le 26 juin dernier. Il a ainsi été convenu que chaque membre du Forum effectue, au cours de l automne, l évaluation des compétences de quelques agronomes-conseils des niveaux junior, intermédiaire et senior. Les commentaires recueillis permettront de bonifier la démarche et la grille de mesure des compétences. Il est à noter qu il est également possible de faire directement appel aux GCAQ afin d obtenir un accompagnement pour réaliser cette démarche. L objectif que nous visons est que tous les agronomes-conseils en gestion des groupes puissent bénéficier de ce service.

4 4 Développement d un outil de gestion simplifié Les GCAQ ont entrepris le développement d un nouvel outil de gestion qui permettra de faire des analyses à partir des états financiers produits par les comptables. Ce projet a été initié en suivi aux besoins exprimés par plusieurs groupes qui souhaitent pouvoir diversifier leur offre de service. Cet outil Excel permettra en effet aux conseillers de réaliser des analyses de gestion de base, lesquelles seront toutefois suffisamment complètes pour satisfaire les producteurs qui ne bénéficieront pas de l analyse plus approfondie qu offre Agritel-Conseil dans certains dossiers. Ce projet sera mené par Lionel Machemin, conseiller agronomique aux GCAQ, avec l appui d un comité de travail composé d'agronomes-conseils en gestion soit de Martin Hébert du Groupe ProConseil, de Nelson Paradis du Groupe multiconseil agricole et de Martin Matte du GCA de l Abitibi-Témiscamingue. L objectif visé est d effectuer le lancement de cet outil de gestion simplifié dès avril Pour tout commentaire ou suggestion, veuillez communiquer avec Lionel Machemin à l adresse suivante : Congrès international de gestion agricole 12 au 17 juillet 2015 à Québec C est sous le thème «Une agriculture en santé pour une société en santé» que se tiendra, du 12 au 17 juillet 2015 à Québec, la 20 e édition du congrès international de gestion agricole. Pour plus d information : Kronostik et gestion par projet En vue d instaurer la gestion par projet au sein des GCAQ, nous avons développé un nouvel outil Excel qui récupère les rapports d activité produits à l aide de Kronostik et qui les associe aux données financières de l état des produits et des charges. Le rapport de gestion par projet ainsi réalisé mensuellement permet de suivre, pour chacun des secteurs d activité ciblés, les revenus ainsi que les dépenses directes et les dépenses en lien avec les salaires et les frais afférents. Ce nouveau type de rapport constitue un complément très intéressant aux états des produits et des charges puisqu il permet d identifier, d un seul coup d œil, les activités et les projets qui produisent un excédent, qui s autofinancent ou qui, au contraire, nécessitent un investissement. Le rapport de gestion par projet sera d autant plus utile pour la réalisation du budget annuel puisqu il permettra au CA de porter un jugement plus éclairé et de prendre des décisions d affaires quant aux façons de faire des GCAQ, aux projets de soutien des conseillers et des administrateurs des GCA ainsi qu aux projets réalisés en vue de diversifier les sources de revenus des GCAQ. Si toutefois les GCA sont intéressés à instaurer une telle gestion par projet au sein de leur groupe, nous verrons à adapter notre outil Excel et à développer ce service de soutien. Pour plus d'information :

5 5 Activités de formation du Forum des conseillers RETOUR SUR LES FORMATIONS DE JUIN 2014 Deux journées comportant quatre activités de formation ont été organisées les 11 et 12 juin 2014 à l intention des agronomes-conseils en gestion et du personnel de soutien administratif et technique des GCA et d'autres organisations non-membres. Ces quatre activités de formation portaient sur les assurances agricoles, les assurances-vie, les techniques de gestion documentaire ainsi que sur l environnement Office. La participation à ces activités a été très bonne et les évaluations très positives. En complément, une journée de formation d initiation à Agritel-Conseil - Analyse a été offerte le 12 juin Rappelons que la formation sur l outil informatique de gestion des GCAQ est offerte gratuitement chaque année, permettant ainsi aux nouveaux employés des GCA de se familiariser avec les modules de saisie, d analyse, de budgétisation et de production de rapports. ACTIVITÉS DE FORMATION ET ACTIVITÉ SOCIALE à Drummondville 3 et 4 décembre 2014 Programmes détaillés à venir 3 DÉCEMBRE 2014 PROGRAMME POUR TOUS : AGRONOMES-CONSEILS ET TECHNICIENS EN GESTION BIENVENUE ÉGALEMENT AU PERSONNEL EN AGROENVIRONNEMENT JOURNÉE DE FORMATION : Le développement des affaires et la fidélisation de la clientèle SOUPER ET SOIRÉE SOCIALE 4 DÉCEMBRE 2014 PROGRAMME POUR LES AGRONOMES-CONSEILS EN GESTION JOURNÉE D'ATELIERS DE DISCUSSION Actualités agricoles : lait, porc, bœuf; Prix élevé des terres et impact sur les conseils à donner aux producteurs acheteurs/prix des grains; Problématique des fermes en démarrage (5-10 kg); Comment «challenger» les entreprises du groupe de tête et aller au-devant des entreprises en vitesse de croisière qui ne demandent pas nécessairement de services? PROGRAMME POUR LES TECHNICIENS EN GESTION JOURNÉE DE FORMATION Paies, CSST, Normes du travail pour les paies des employés des entreprises agricoles : que peut-on leur offrir comme avantages sociaux?

6 6 Capsules de formation d appoint sur Agritel-Conseil et sa suite par GotoMeeting Disponibles sur le site Web des GCAQ En complément à l activité d initiation à Agritel-Conseil et sa suite, un total de 10 activités de formation en ligne ont été données gratuitement au cours de la période de janvier à avril Près de 65 personnes y ont participé. Les sujets abordés sont présentés ci-dessous. Nous vous rappelons que les capsules sont disponibles pour visionnement dans la section privée des GCAQ, à l'adresse suivante : Groupes, moyennes et matrices - Agritel-Conseil Générap et narratifs automatisés Prise en charge d'un nouveau dossier - Agritel Budgitel : investissements, immobilisations et achats/ventes Outils de calcul rendements/inventaires, récolte fourrages et céréales Valider des quantités et $ de foin et céréales - Agritel-Conseil Mise à jour des tables de référence - Agritel Budgitel : faire un budget simple, ferme laitière (partie 1) Régularisations d'asra - Agritel-Conseil Répartitions - Agritel-Conseil Programmes AGRI et Agritel-Conseil Renouvellement des assurances collectives JOURNÉE DE FORMATION «INITIATION À BUDGITEL» Suite à la formation d une journée offerte en juin sur Agritel-Conseil - Analyse, nous vous offrons maintenant la 2 e journée sur l initiation à Budgitel. Date 5 novembre 2014 Lieu Hôtel Bernières, St-Nicolas Formateur Lionel Machemin, agr. Conseiller agronomique, GCAQ Pour vous inscrire Contactez Julie Faucher à Date limite: 27 octobre 2014 Si le nombre de personnes inscrites n est pas suffisant, cette formation pourrait vous être offerte par le biais de GoToMeeting. Au cours de l été, le comité des relations de travail (CRT) a procédé à l étude de la nouvelle tarification proposée pour le renouvellement du programme d assurance collective avec La Great-West. Le CRT a également profité de cette occasion pour revoir les protections offertes afin de s assurer qu elles étaient appropriées. Après analyse, seul le plafond des prestations mensuelles pour l invalidité longue durée a été révisé. Modification du plafond de prestation en invalidité longue durée L analyse du dossier a permis de constater que 24 % des employés bénéficiant de l assurance collective seraient pénalisés quant aux prestations mensuelles en cas d invalidité longue durée en raison du maximum fixé à $. Étant donné le grand nombre d employés de notre réseau touchés par cette restriction et le faible impact sur le taux de cette protection, le CRT a décidé d augmenter le plafond des prestations mensuelles d invalidité longue durée, le faisant ainsi passer d un montant de $ à $. Ainsi, hormis les taux pour les soins médicaux qui ont augmenté de façon importante en raison de la hausse des demandes de remboursement, les taux pour les autres garanties, dont l assurance-vie et les assurances invalidité de courte et de longue durée, sont demeurés sensiblement les mêmes qu en Rappelons qu en 2013, notre réseau s est joint à un regroupement d organisations du secteur de l agriculture, soit le Regroupement des centres d expertise et de recherche (RCER), afin de pouvoir bénéficier des effets positifs d un plus grand groupe d employés. La nouvelle tarification est entrée en vigueur le 1 er septembre 2014 et elle sera applicable jusqu au 30 août 2015.

7 7 Activité de formation sur la PGRH 5 novembre 2014 Une nouvelle activité de formation sur la Politique de gestion des ressources humaines (PGRH) sera offerte le 5 novembre 2014 à l Hôtel Bernières de Saint-Nicolas. Cette formation s adresse plus spécifiquement aux personnes des GCA responsables de la mise en application de la PGRH ainsi qu aux administrateurs intéressés. Les objectifs visés sont : Assurer une application adéquate et conforme de la PGRH au sein de chaque groupe; Assurer une uniformité d interprétation et d application de la PGRH entre les GCA dans un souci d équité au sein de notre réseau. Afin d atteindre ces objectifs, les principales sections de la PGRH seront passées en revue. Divers exemples seront présentés afin de faciliter la compréhension. Des exercices pratiques seront également réalisés afin que les participants puissent mieux s approprier le contenu théorique. Au terme de la journée, les participants seront invités à remplir un formulaire d évaluation et à transmettre leurs suggestions quant à des aspects qui pourraient éventuellement être couverts dans le cadre d autres activités de formation. Ainsi, selon les besoins exprimés, de courtes formations Web pourraient être organisées pour traiter de sujets spécifiques. Programme détaillé et formulaire d inscription 5 e Rendez-vous d expertise des fermes de 100 vaches et plus et visites d entreprises 11, 12 et 13 novembre 2014 C est en Estrie, à l Hôtel Le Président de Sherbrooke, que le «5 e Rendez-vous d expertise des fermes de 100 vaches et plus» aura lieu les 11, 12 et 13 novembre La 1 re journée de cet événement débutera par la visite de la Ferme Lieutenant à Stoke. En après-midi, les participants pourront assister à des conférences dont une sur la gestion de l offre. En effet, M. Maurice Doyon, professeur titulaire au département d'économie agroalimentaire et sciences de la consommation sur la gestion de l offre de l Université Laval, traitera de ce sujet sous le titre «La gestion de l offre : ses fondements économiques et ses critiques». Nous aurons également la chance d avoir avec nous le président de La Laiterie de Coaticook, M. Jean Provencher, qui nous parlera de son entreprise et de ses enjeux. Programme détaillé et formulaire d inscription La 2 e journée débutera par la présentation des résultats de la 5 e édition de l étude technico-économique des fermes de 100 vaches et plus. Elle se poursuivra en après-midi par la visite de deux entreprises de Coaticook, soit la Ferme Juar et la Ferme Belroux. Lors de la 3 e et dernière journée de ce Rendez-vous d expertise, les participants prendront la route des États- Unis pour aller visiter deux fermes laitières au Vermont. La première est une ferme de 800 vaches en lactation qui fait faire tout son élevage à forfait. La seconde fait de l élevage de génisses à forfait et réussit à obtenir un très bas taux de mortalité. C est un rendez-vous riche en contenu et en rencontres à ne pas manquer!

8 8 Projet d analyse de groupe Lait bio 16 janvier 2015 La collecte des données est déjà amorcée en vue de réaliser, en partenariat avec le CMCA, une analyse de groupe provinciale et une activité de diffusion des résultats dans le lait bio. Au total, 38 entreprises font partie de cette étude. Elles proviennent en majorité des régions de Chaudière- Appalaches et du Saguenay - Lac-St-Jean. L étude portera entre autres sur la marge par vache en production laitière biologique ainsi que sur le coût de production des céréales et fourrages. Elle a ainsi pour objectif d outiller les producteurs de lait bio à faire face aux défis de ce secteur de production en leur permettant de se situer par rapport aux résultats du groupe. L activité de présentation des résultats aura lieu le 16 janvier 2015 en après-midi à l Hôtel L'Oiselière de Lévis. Feuillets «Références économiques» Entente avec le CRAAQ Pour une 2 e année consécutive, les GCAQ ont signé une entente d échange avec le CRAAQ pour l utilisation de la base de données Agritel-Web dans la mise à jour des feuillets «Références économiques». Les conseillers des groupes membres des GCAQ peuvent ainsi bénéficier d'un rabais de 75 $. C est donc une belle façon de valoriser notre base de données tout en permettant de recueillir des fonds qui seront réinvestis dans les activités du Forum des conseillers. Pour plus de renseignements, contactez Julie Faucher à Déjeuner-conférence des GCAQ au Colloque Gestion 6 novembre 2014 Pour une 2 e année consécutive, les GCAQ organisent un déjeuner-conférence dans le cadre du Colloque Gestion du CRAAQ qui se tiendra le 6 novembre prochain à l hôtel Best Western de Drummondville. À cette occasion, Germain Tétu, agronome-conseil du GCA de Montmagny, viendra prononcer une conférence qui a pour titre «Les robots de traite en stabulation libre : les impacts réels sur l entreprise». Programme détaillé et formulaire d inscription En effet, Germain Tétu présentera l évolution, sur une période de 5 ans, des résultats obtenus dans le cadre d une étude menée auprès de neuf entreprises laitières «avant et après» l arrivée des robots. Les participants pourront ainsi en apprendre davantage à savoir si l installation de robots de traite amène des changements dans les résultats technicoéconomiques des entreprises qui en ont fait l acquisition. Mentionnons que ce projet a été réalisé avec l appui du CMCA.

9 9 Résolution de l AGA 2014 : suivis effectués Lors de l assemblée générale annuelle des GCAQ tenue le 4 avril 2014, Germain Tétu, agronomeconseil en gestion au GCA de Montmagny, a déposé une résolution qui fut adoptée à l unanimité. Celle-ci se résume comme suit : Considérant l'actuel projet de rénovation de notre logiciel Agritel-Conseil; considérant également que les sommes très importantes liées au développement d'un tel outil sont réparties sur un faible pourcentage de producteurs agricoles et que les Services de comptabilité et de fiscalité (SCF) de l'upa utilisent et développent un outil semblable au nôtre, il est proposé que les GCAQ étudient conjointement avec les SCF le développement d'un outil d'analyse en commun. En suivi à cette résolution, diverses démarches ont été effectuées. Notamment, la directrice générale des GCAQ, Claudine Lussier, a tenu une première rencontre le 14 mai 2014 avec le coordonnateur des SCF, M. Marc St-Roch, afin de discuter du projet de rénovation d Agritel-Conseil, des outils de comptabilité et de gestion des SCF ainsi que de diverses avenues de collaboration. M. St-Roch a ainsi pu aborder ce sujet avec les directeurs des SCF lors de leur rencontre provinciale du 6 juin Par la suite, soit le 3 juillet dernier, la présidente des GCAQ, Johanne van Rossum, et Claudine Lussier ont rencontré M. Martin Caron, 2 e vice-président de l UPA, et M. St-Roch afin d aborder ce dossier qui revêt un certain caractère politique. M. Caron a notamment réitéré sa volonté, en tant que responsable du dossier des servicesconseils à l Union, que les SCF travaillent le plus possible en collaboration avec les GCA, que ce soit au niveau de la livraison des services ou dans le partage d un outil informatique, le cas échéant. Le conseil d administration des GCAQ a également effectué un suivi à la résolution lors de sa réunion des 11 et 12 septembre Les discussions ont plus largement porté sur le projet de rénovation d Agritel-Conseil et sa suite et sur le modèle d affaires des GCAQ quant à un outil informatique de gestion. Les démarches auprès des SCF se poursuivront ainsi dans le cadre de ce projet. Congrès 2015 des GCAQ 9 et 10 avril 2015 La 3 e édition du congrès des GCAQ se tiendra les 9 et 10 avril 2015 à l Auberge des Gouverneurs de Shawinigan. Cette année, nous laisserons plus de temps pour la réunion du Forum des conseillers qui se tiendra le 9 avril. Un programme pour les producteurs/administrateurs de GCA sera également proposé. Les activités de cette première journée seront suivies, en soirée, du cocktail et du banquet reconnaissance. Quant à la journée du 10 avril, elle sera consacrée à la tenue de l assemblée générale annuelle des GCAQ. Le programme est en développement et il vous sera communiqué sous peu. PRIX RIVET En 2015, le Prix Rivet sera décerné dans la catégorie «Producteur agricole». Rappelons que ce prix vise à rendre hommage à toute personne qui, de par son implication, ses apports et son rayonnement, a contribué de façon particulière à l avancement de la formule GCA, soit à l échelle locale ou provinciale. Sont éligibles les membres et anciens membres des groupes conseils agricoles à l exception des membres actuels du conseil d administration des GCAQ. Le concours Prix Rivet donc une belle façon de reconnaître l apport d un des vôtres. Les renseignements généraux sur cet important concours ainsi que le formulaire de mise en candidature vous seront transmis sous peu. Nous vous rappelons qu un minimum de deux candidatures est requis pour que le concours puisse avoir lieu.

10 10 Nominations Nous souhaitons la BIENVENUE aux employés suivants qui se sont joints au réseau GCAQ-GCA depuis mai GCA de l Abitibi-Témiscamingue Rébecca Croteau Technicienne en agroenvironnement Nancy Gélinas Technicienne en agroenvironnement Martin Matte, agr. Agronome-conseil en gestion Groupe Pousse-Vert Johanne Lévesque Adjointe administrative Samuel Morissette, agr. Agronome-conseil en agroenvironnement Groupe multiconseil agricole Martine Bergeron, agr. Agronome-conseil en agroenvironnement Émilie Bouchard, agr. Agronome-conseil en gestion Sébastien Girard Technicien en agroenvironnement Nathalie Simard, agr. Agronome-conseil en agroenvironnement GCA de Coaticook Jean-Philippe Bessette, agr. Agronome-conseil en gestion Nous tenons également à souhaiter la meilleure des chances aux personnes suivantes qui ont quitté leur fonction soit : Manon Mercier et Bruno Richer (GCA de l Abitibi-Témiscamingue), Laurence Gendron (GCA de Coaticook), Dominic Leblanc (GCA de la Côte-du-Sud), Julie Martineau (CMCA), Marthe Lemieux et André-Anne Rioux (Groupe Pousse-Vert) ainsi que Lyne Tarte (GCA Lanaudière).

Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité à la ferme

Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité à la ferme Colloque sur la production porcine «Comment faire autrement?» Le mardi 7 novembre 2006, Hôtel Universel Best Western, Drummondville Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité

Plus en détail

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 Ordre du jour Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 1. Adoption de l ordre du jour 2. Adoption du procès-verbal

Plus en détail

Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale

Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale Rapport final Réalisé par Marie-Claude Lapierre, agr. Centre de référence en agriculture et agroalimentaire

Plus en détail

RAPPORT ANN UE L 2014-2015

RAPPORT ANN UE L 2014-2015 RAPPORT ANN UE L 2014-2015 TABLE DES MATIÈRES Mots du président et de la direction... 4 Historique... Mission... Territoire... Présentation de l équipe... 5 6 6 7 Les bénévoles experts Processus d action

Plus en détail

Vers l amélioration continue

Vers l amélioration continue Vers l amélioration continue Devis d évaluation et planification des travaux sur l assurance qualité Document recommandé par le comité de suivi du Plan stratégique, le comité de Régie interne et la Commission

Plus en détail

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada Documents constitutifs Dans le présent document, les termes utilisés au masculin incluent le féminin et inversement. Comité sur l informatique Diffuser

Plus en détail

«L AVENIR DU HORS CAMPUS»

«L AVENIR DU HORS CAMPUS» ASSOCIATION DES ÉTUDIANT(E)S HORS CAMPUS UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS RIVIÈRE 4 IEME CONGRÈS 27 ET 28 OCTOBRE 2001 «L AVENIR DU HORS CAMPUS» LES PARTICIPANTS AEHCUQTR M. Claude Salvas, président Mme Micheline

Plus en détail

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013 DEVIS D ÉVALUATION Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan Automne 2013 La mise en contexte de l évaluation Depuis sa création en 1993, la commission d évaluation de l enseignement

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Mardi 6 novembre 2012 Sont présents: Madame Julie Figueiredo représentante des enseignants Madame Isabelle Gauthier représentante du personnel professionnel Madame

Plus en détail

Procès-verbal du conseil municipal de la Ville de Port-Cartier

Procès-verbal du conseil municipal de la Ville de Port-Cartier CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MINGAN VILLE DE PORT-CARTIER PROCÈS-VERBAL de la séance spéciale du conseil municipal de la Ville de Port-Cartier, tenue le 27 mars 2008, à 17 h, au 40, avenue Parent,

Plus en détail

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation»

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» «Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» 26 et 27 avril 2007 Best Western Hôtel Universel Drummondville. Ce colloque est organisé avec l appui financier

Plus en détail

Comparaison des différentes versions des cadres du PAAS ACTION

Comparaison des différentes versions des cadres du PAAS ACTION Comparaison des différentes versions des cadres du PAAS ACTION Au cours de l année 2014-2015, Emploi Québec a modifié deux fois le chapitre du Programme d aide et d accompagnement social (PAAS) ACTION

Plus en détail

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d admini istration Mai 2012 1 Le programme de maîtrise en administration des affaires, cheminement coopératif (MBA Coop) de la Faculté d administration

Plus en détail

Comité technique sur l'étude d'impact du PSBLSJ de Rio Tinto Alcan COMPTE RENDU RENCONTRE #4 4 MAI 2015. L'art de bâtir des ponts

Comité technique sur l'étude d'impact du PSBLSJ de Rio Tinto Alcan COMPTE RENDU RENCONTRE #4 4 MAI 2015. L'art de bâtir des ponts Comité technique sur l'étude d'impact du PSBLSJ de Rio Tinto Alcan COMPTE RENDU RENCONTRE #4 4 MAI 2015 L'art de bâtir des ponts transfertconsult.ca MONTRÉAL - QUÉBEC - SAGUENAY - SHERBROOKE ii Table des

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES Présences Absences Employés Marcel Paul Raymond (président), Robert Bissonnette

Plus en détail

Carbone Des occasions d'affaires pour les entreprises québécoises

Carbone Des occasions d'affaires pour les entreprises québécoises PLAN DE COURS FORMATION SUR LE MARCHÉ DU CARBONE POSSIBILITES DE CRÉATION DE CRÉDITS DE GAZ À EFFET DE SERRE Mise en contexte Depuis quelques années, les activités de réduction de gaz à effet de serre

Plus en détail

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Préparé par le comité régional du développement de Jeunes Entreprises - Jean-Michel Gobeil, agent de sensibilisation à l entrepreneuriat jeunesse - Chrystelle

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS 2 MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de gouvernance, (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil») de Corporation

Plus en détail

COMMISSAIRES-PARENTS

COMMISSAIRES-PARENTS PROCÈS-VERBAL N o 215 Ajournement COMITÉ EXÉCUTIF 2 juin 2015 PROCÈS-VERBAL de la séance d ajournement de la deux-cent-quinzième (215 e ) séance comité exécutif de la Commission scolaire des Chênes, tenue

Plus en détail

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2015 GUIDE www.csst.qc.ca Ce guide a pour but de faciliter la compréhension des modalités relatives au calcul du versement périodique. Il n a aucune valeur juridique et ne

Plus en détail

Fonds TV5. Programme de soutien à la production de webséries. Renseignements généraux

Fonds TV5. Programme de soutien à la production de webséries. Renseignements généraux Fonds TV5 Programme de soutien à la production de webséries 1 er dépôt abrégé : 16 novembre 2015 2 e dépôt pour les projets sélectionnés : 15 février 2016 Grâce à ses contenus uniques et de haute qualité

Plus en détail

www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2014 Guide détaillé

www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2014 Guide détaillé www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2014 Guide détaillé Partenariat avec Revenu Québec Pour permettre l application du nouveau mode de paiement de la prime d assurance instauré le 1 er janvier

Plus en détail

Le tout sous la présidence de monsieur Jacques Hémond, préfet. CONSIDÉRANT la présence de l ensemble des membres du Conseil;

Le tout sous la présidence de monsieur Jacques Hémond, préfet. CONSIDÉRANT la présence de l ensemble des membres du Conseil; Trois cent vingt-neuvième séance du Conseil de la Municipalité régionale de comté des Sources, SÉANCE SPÉCIALE tenue au 309 rue Chassé à Asbestos, le mardi 30 juin 2009 20h00. PRÉSENCES ASBESTOS ville

Plus en détail

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE Position du Regroupement des jeunes gens d'affaires du Québec sur le projet de loi no 140 Loi sur l assurance parentale Document soumis

Plus en détail

Procédure Assurance stabilisation

Procédure Assurance stabilisation Procédure refus de participer aux études de coûts de production ASRA Préparé par DIRECTION DE L INTÉGRATION DES PROGRAMMES Applicable à partir de l année d assurance 2015 () Page 1 TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mai 2013 PRÉAMBULE... 3 1. DISTRIBUER LA BONIFICATION DE 25M$... 4 2. OPTIMISER L AFE... 5 3. AMÉLIORER LA SENSIBILISATION DES

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014 Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance Adoptées le 11 décembre 2014 Le conseil d administration (le «conseil») de Restaurant Brands International

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Loi sur la Société de l assurance automobile du Québec (chapitre S-11.011) Le

Plus en détail

Guide du requérant et du mandataire

Guide du requérant et du mandataire Guide du requérant et du mandataire Service en ligne du programme de la taxe sur l essence et de la contribution du Québec volet Reddition de comptes 00- Novembre 0 Direction générale des infrastructures

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

Loi 41 Nouvelles activités

Loi 41 Nouvelles activités OPQ 100 % Mise à jour AUTOMNE 2013 Formation Loi 41 Nouvelles activités OUVRIR Description L Ordre des pharmaciens du Québec invite tous ses membres à une formation sur les nouvelles activités de la Loi

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2005, 2006 ET 2007 ENJEUX ET POLITIQUES ACTIVITÉ COMMENTAIRES ÉCHÉANCIER SUIVI

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2005, 2006 ET 2007 ENJEUX ET POLITIQUES ACTIVITÉ COMMENTAIRES ÉCHÉANCIER SUIVI Actualiser la mission de la CCVD afin qu elle reflète mieux son rôle au sein de la communauté d affaires valdorienne Conseil d administration et directrice générale Actualiser la vision de la CCVD Conseil

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société admissible... 3 Titre

Plus en détail

Rapport d activités du 1 novembre 2009 au 31 octobre 2010

Rapport d activités du 1 novembre 2009 au 31 octobre 2010 Rapport d activités du 1 novembre 2009 au 31 octobre 2010 Conseil d administration, comité exécutif et comité consultatif Conseil d administration Pour la dernière année d activités, les membres du conseil

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE BE

RAPPORT ANNUEL DE BE Chaque milieu a sa couleur, sa réalité et son expertise. Bénévoles d Expertise est celui qui favorise le partage, l échange et le transfert des connaissances. Bénévoles d Expertise entend réussir la réalisation

Plus en détail

PRÉLIMINAIRES 12-08.01 VÉRIFICATION DES PRÉSENCES

PRÉLIMINAIRES 12-08.01 VÉRIFICATION DES PRÉSENCES PROCÈS-VERBAL de la huitième (12-08) assemblée régulière du Conseil d administration du Collège de Rimouski tenue le mardi 27 novembre 2012, à 17 h, au local G-130 du Cégep de Rimouski. 1 PRÉLIMINAIRES

Plus en détail

Josée Lapratte, CRP Les Relevailles CRP

Josée Lapratte, CRP Les Relevailles CRP Un bébé dans ma vie, un CRP aussi! Procès-verbal de la réunion régulière du Conseil d administration 4809, du Réseau des Centres de ressources périnatales Lundi10 mars 2014, 9 h 30 Famille à cœur 130,

Plus en détail

Formulaire d ouverture

Formulaire d ouverture Formulaire d ouverture Groupe Fondaction Page 1 Étapes d ouverture d un groupe Fondaction (GF) Employeur Fondaction ou SSQ (1) Employés Le responsable du groupe doit remplir le formulaire d ouverture de

Plus en détail

MOORE, France, secrétaire d assemblée. GUAY, M. Jean-Marc ROBERGE, Mme Gaétane ROY, Mme Julie

MOORE, France, secrétaire d assemblée. GUAY, M. Jean-Marc ROBERGE, Mme Gaétane ROY, Mme Julie PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION SPÉCIALE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES ETCHEMINS, TENUE LE 17 JUILLET 2014, À 18 H 30, AU CENTRE ADMINISTRATIF (SALLE DE RÉUNION

Plus en détail

Commission scolaire de l Estuaire - 67 - CC-2015-05-19

Commission scolaire de l Estuaire - 67 - CC-2015-05-19 Commission scolaire de l Estuaire - 67 - CC-2015-05-19 CONSEIL DES COMMISSAIRES PROVINCE DE QUÉBEC LA COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires

Plus en détail

Déménagement. Janvier 2012. Les résolutions du nouvel an Billet de Guylaine Lavoie

Déménagement. Janvier 2012. Les résolutions du nouvel an Billet de Guylaine Lavoie Bulletin électronique de la plasturgie Janvier 2012 : Les résolutions Janvier 2012 Se désabonner S'inscrire Déménagement Votre comité sectoriel de main-d'oeuvre a déménagé ses bureaux au mois d'août dernier.

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 1. Contexte PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 Dans le passé, on recherchait des superviseurs compétents au plan technique. Ce genre d expertise demeurera toujours

Plus en détail

DÉCLARATION D INTENTION

DÉCLARATION D INTENTION Association pour le Développement de la Recherche et de l Innovation du Québec Réseau Conseil en Technologie et en Innovation TROUSSE DU CONSEILLER PRIVÉ (version à jour au 19 janvier 2015) DÉCLARATION

Plus en détail

VÉRIFICATION DU QUORUM ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR

VÉRIFICATION DU QUORUM ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA MATANIE Procès-verbal de la séance ordinaire du comité administratif de la Municipalité régionale de comté de La Matanie tenue le 12 août

Plus en détail

Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles

Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles Alain Pouliot Vice-président Assurances et protection du revenu Sommaire Évolution des coûts ASRA Orientations

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 27 AVRIL 2015

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 27 AVRIL 2015 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 27 AVRIL 2015 RAPPORT ANNUEL 2014 TABLE DES MATIÈRES PAGE MOT DE LA PRÉSIDENTE 3 STRUCTURE ADMINISTRATIVE : - ORGANIGRAMME.. 4 - LISTE DES MEMBRES 5 - LISTE DES MEMBRES DU

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION - AGENCE DU REVENU

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION - AGENCE DU REVENU RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION - AGENCE DU REVENU Adoptées par le Forum Revenu du 13 juin 2013 25-FARQ-01 Amendées par le Forum Revenu du 16 avril 2014 25-FARQ-03 Amendées par le Forum

Plus en détail

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE CONSIDÉRANT les réels problèmes d accessibilité aux services

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION 4, place du Commerce, bureau 420, Île des Sœurs (Verdun), Québec H3E 1J4 Téléphone : (514) 767 4040 ou 1 (800) 640 4050 Courriel : info@iqpf.org

Plus en détail

Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin

Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin Version 2008 MANUEL D'ORGANISATION Objectifs, rôle des partenaires & procédures Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin : guide du technicien

Plus en détail

2. LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR

2. LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR 973. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DES APPALACHES MUNICIPALITÉ DE LA PAROISSE DU SACRÉ-CŒUR-DE-JÉSUS Procès-verbal de la session ordinaire du Conseil municipal tenue le lundi 4 avril

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY,

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY, CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY, 130, rue Landreville, Repentigny (Qc) J6A 8C2 ÉTAIENT PRÉSENTS: (16 personnes)

Plus en détail

Session de perfectionnement du président

Session de perfectionnement du président 25 au 27 mars 2009 Hôtel Château Laurier, Québec Session de perfectionnement Le MOT du président Chères collègues, chers collègues, La violence non merci le respect d abord! Quel thème évocateur sur lequel

Plus en détail

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information Brochure Réservé aux conseillers à titre d information Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS Prêt REE C est un concept simple : le plutôt vous commencez à épargner, plus vos placements

Plus en détail

Le 1 er avril 2014 : date de renouvellement du Régime des chambres de commerce

Le 1 er avril 2014 : date de renouvellement du Régime des chambres de commerce Volume 20 Numéro 2 Mars 2014 Le 1 er avril 2014 : date de renouvellement du Régime des chambres de commerce Le renouvellement annuel de vos garanties au titre du Régime d assurance collective des chambres

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

La sécurité financière, ça se planifie!

La sécurité financière, ça se planifie! PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNEL 2014-2015 La sécurité financière, ça se planifie! Cours d'une journée qui s adresse aux dentistes seulement DESCRIPTION Vos besoins évoluent sans cesse. Comment donc assurer

Plus en détail

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles 4 e édition Génération 2.0 Dernièrement, en lisant un article dans L Actualité du mois de mars concernant les 18-30 ans, j ai constaté qu en général, les jeunes d aujourd hui sont conscients de leur rareté

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe.

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe. Gixe Statuts d association conforme à la loi du 1er juillet 1901 1 Constitution Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

top Dans cette édition : Conférences en droit corporatif et marques de commerce : Tournée CRAC 2006 ENGLISH Février / Mars 2006 - Vol.

top Dans cette édition : Conférences en droit corporatif et marques de commerce : Tournée CRAC 2006 ENGLISH Février / Mars 2006 - Vol. top ENGLISH Février / Mars 2006 - Vol. 20 n 1 Dans cette édition : Conférences en droit corporatif et marques de commerce : Tournée CRAC 2006 Jumelage de la déclaration de renseignements et la déclaration

Plus en détail

COMITÉ CONSULTATIF EHDAA

COMITÉ CONSULTATIF EHDAA COMITÉ CONSULTATIF EHDAA Mercredi le 18 janvier 2012 à 19 h Salle des commissaires Centre administratif de la CSH COMPTE RENDU Présences : Serge Paquin Katia Châteauvert Isabelle Robitaille Hélène Desrochers

Plus en détail

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Mutuelles de prévention Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Ce guide répond aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Ce document est réalisé par le Service

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

Projet de Loi no 98 Loi modifiant la Loi sur l assurance médicament et d autres dispositions législatives

Projet de Loi no 98 Loi modifiant la Loi sur l assurance médicament et d autres dispositions législatives Projet de Loi no 98 Loi modifiant la Loi sur l assurance médicament et d autres dispositions législatives Présentation à la Commission des affaires sociales Ordre des pharmaciens du Québec 28 mai 2002

Plus en détail

Applicable à partir de l année d assurance 2015 Assurance récolte - Sauvagine Section 12,3 - Expertise

Applicable à partir de l année d assurance 2015 Assurance récolte - Sauvagine Section 12,3 - Expertise Page 1 1. AVIS DE DOMMAGES Enregistrer les avis de dommages des producteurs affectés par la sauvagine, à partir de l unité de traitement «AVIS» tout en sélectionnant le programme Sauvagine (SAU). 2. CONSTATATION

Plus en détail

Inscription à l examen d agrément général 2015

Inscription à l examen d agrément général 2015 Inscription à l examen d agrément général 2015 Félicitations! Vous avez pris la décision de participer à l examen d agrément général qui se tiendra le samedi 17 octobre 2015 à l Université Laval, à Québec.

Plus en détail

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Solutions d épargne-retraite collective Appuyés

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

Absent(e)s : Michel Dallaire, Ginette Girard et Linda Tremblay

Absent(e)s : Michel Dallaire, Ginette Girard et Linda Tremblay Procès-verbal de la réunion du conseil d'administration de l'association des retraités d'hydro- Québec, Saguenay-Lac-St-Jean-Chibougamau (ARS), tenue mardi le 3 mars 2015 à 10h30, salle André Allard, 1400,

Plus en détail

RÉSEAU ÉTS (ASSOCIATION DES DIPLÔMÉS)

RÉSEAU ÉTS (ASSOCIATION DES DIPLÔMÉS) Ouverture de la séance à 18 h. RÉSEAU ÉTS (ASSOCIATION DES DIPLÔMÉS) Compte rendu de la quarante-troisième assemblée générale tenue le mercredi 1 er octobre 2014 à la Brasserie Molson Coors, Salon John-Molson,

Plus en détail

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Demande de licence de bingo en salle seul Guide Formulaire de demande de licence Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Annexe A.1 Déclaration annuelle des personnes liées à l organisme Annexe B

Plus en détail

Document de recherche. Exigences de capital pour l assurance maladies graves

Document de recherche. Exigences de capital pour l assurance maladies graves Document de recherche Exigences de capital pour l assurance maladies graves Une recommandation de la Commission sur la gestion des risques et le capital requis de l ICA Juin 2011 Document 211060 This publication

Plus en détail

Préparer sa retraite. Que trouve-t-on dans ce feuillet d information?

Préparer sa retraite. Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information décrit le fondement de la planification en vue de la retraite. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service des ressources

Plus en détail

Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC)

Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC) Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC) au Collège O Sullivan de Québec Décembre 2007 Introduction L évaluation

Plus en détail

VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE. Les comités d usagers des services

VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE. Les comités d usagers des services VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE Les comités d usagers des services Audiovisuel Bibliothèques Informatique et télécommunications Document

Plus en détail

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage TABLE DES MATIÈRES Démarrer votre entreprise.................................................................................... 3 Choisir

Plus en détail

Politiques concernant les revenus

Politiques concernant les revenus Politiques concernant les revenus Contenu Politique et consignes sur les cotisations et les frais d administration... 1 Préambule... 1 Principes généraux... 1 Cotisation... 1 Réduction de cotisation...

Plus en détail

Outil : Procès-verbal d une réunion du conseil / comité exécutif

Outil : Procès-verbal d une réunion du conseil / comité exécutif Outil : Procès-verbal d une réunion du conseil / comité exécutif Note : Le présent document est fourni à des fins informatives seulement. Les associations professionnelles de la santé qui souhaitent utiliser

Plus en détail

Comité provisoire de la CMPQ

Comité provisoire de la CMPQ Le 11 janvier 2012 Comité provisoire de la CMPQ Réunion virtuelle no. 3 à 08 :30 Ordre du jour 1. Ouverture de la réunion 2. Quorum : 3. Adoption de l ordre du jour 4. Adoption du procès-verbal de la réunion

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement GUIDE ADMINISTRATIF Classification et rémunération du personnel d encadrement En vigueur du 1 er avril 2007 au 31 mars 2010 Contenu et rédaction Association québécoise des centres de la petite enfance

Plus en détail

Votre brochure du régime d épargne-retraite collectif

Votre brochure du régime d épargne-retraite collectif Rémunération totale Régime de retraite Avantages sociaux Rémunération et primes Santé et mieux-être Votre brochure du régime d épargne-retraite collectif Bienvenue à votre régime d épargne-retraite collectif

Plus en détail

PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon. Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013

PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon. Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013 PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013 Le Président de la République a annoncé le 2 octobre à Cournon le cadre

Plus en détail

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES La Direction de Distribution Casino France, représentée par M. Gérard MASSUS, Directeur des Ressources

Plus en détail

COMITÉ DE GESTION Compte rendu. Le 27 septembre 2011 à 9 h 30 Salle Reynald Fournier, Gaspé

COMITÉ DE GESTION Compte rendu. Le 27 septembre 2011 à 9 h 30 Salle Reynald Fournier, Gaspé Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles COMITÉ DE GESTION Compte rendu Le 27 septembre 2011 à 9 h 30 Salle Reynald Fournier, Gaspé PRÉSENCES : Madame Lise Bernatchez Directrice générale Madame Linda Keating

Plus en détail

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault.

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault. PROCÈS-VERBAL de la première (09-01) assemblée régulière de l année 2009 du Conseil d administration du Collège de Rimouski tenue le mardi 27 janvier 2009, à 17 h, au local G-130 du Cégep de Rimouski.

Plus en détail

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 29 mai 2012

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 29 mai 2012 Assemblée générale annuelle Alliance Mardi 29 mai 2012 1.Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour Quorum? Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour 2. Adoption

Plus en détail

Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle

Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014

Plus en détail

Formation continue obligatoire

Formation continue obligatoire Formation continue obligatoire POLITIQUE (Organismes) Version décembre 2010 S E R V I C E D U D É V E L O P P E M E N T P R O F E S S I O N N E L Table des matières Section 1 : Information générale 3 1.

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015.

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 12 mars 2015 Le texte lu fait foi. Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars

Plus en détail

La gestion de l offre dans le secteur laitier, un mode de régulation toujours pertinent SOMMAIRE. Daniel-Mercier GOUIN

La gestion de l offre dans le secteur laitier, un mode de régulation toujours pertinent SOMMAIRE. Daniel-Mercier GOUIN Groupe de recherche en économie et politique agricoles, Département d économie agroalimentaire et des sciences de la consommation, Université Laval SOMMAIRE PRÉAMBULE Daniel-Mercier Gouin est directeur

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Le secrétaire-trésorier Monsieur François Fréchette et la secrétairetrésorière adjointe Marie-Céline Corbeil sont également présents.

Le secrétaire-trésorier Monsieur François Fréchette et la secrétairetrésorière adjointe Marie-Céline Corbeil sont également présents. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE WATERVILLE À une séance régulière du conseil de la Ville de Waterville tenue le 3 septembre 2013, à 19 h, en la salle des délibérations de l hôtel de ville, sous la présidence

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

AMÉLIOREZ VOS HABILETÉS DE GESTION!

AMÉLIOREZ VOS HABILETÉS DE GESTION! AMÉLIOREZ VOS HABILETÉS DE GESTION! DES ATELIERS DE PERFECTIONNEMENT QUI CONTRIBUERONT À VOTRE RÉUSSITE : - Gestion des coûts de nourriture et boissons - Mobilisation d une équipe au quotidien - Gestion

Plus en détail