Introduction. primitive (THP) est rare. Manifestations cliniques et biologiques : non spécifiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction. primitive (THP) est rare. Manifestations cliniques et biologiques : non spécifiques"

Transcription

1 Tuberculose hépatique h primitive: A propos de 10 cas. Nassar I*, Errabih I**, Hammani L*, Krami **H.Ouazzani** Imani F. *Service de radiologie. CHU Ibn Sina.. Rabat. Maroc ** Service de Médecine M B. CHU IBN SINA, Rabat. Maroc

2 Introduction Tuberculose hépatique h primitive (THP) est rare. Manifestations cliniques et biologiques : non spécifiques Rapporter les différents aspects de la THP, explorée par TDM dans 10 cas et IRM hépatique dans 1 cas.

3 Matériels et méthodesm : Etude rétrospective r regroupant 10 cas de THP colligés entre Janvier 2000 et Décembre D patients : TDM abdominale sans puis après s injection de PC au temps artériel riel et portal. 1 patient : IRM hépatique h : phase, opposition de phase, séquence pondérés s en T2, injection dynamique de gadolinium. La preuve histologique : biopsies echo-guid guidées.

4 Résultats : - 10 patients : 6 femmes, 4 hommes - Age moyen : 30 ans. - Les motifs de consultation: * douleur de l hypochondre l droit chez 5 patients (50%), syndrome fébrile au long cours dans 4 cas (40%). * un ictère dans 1 cas (10%) et des sueurs nocturnes ont été signalées par 6 patients (60%). - VS accélérée e dans 7 cas (70%). IDR à la tuberculine phlycténulaire dans 5 cas (50%).

5 Résultats : La TDM : forme micronodulaire dans 4 cas (40%), macro nodulaire dans 3 cas (30%), et sous forme d abcd abcès s dans 2 cas (20%). IRM : Dans 1 cas (10%), masses kystiques associées à une cholangite tuberculeuse.

6 Forme micronodulaire Micronodules

7 Forme macronodulaire Masse calcifiée Masse hypodense

8 Forme macronodulaire T1 après injection de gadolinium : Abcès hépatiques

9 Forme canaliculaire T1 après injection de gadolinium : voies biliaires intrahépatiques dilatées, avec prise de contraste pariétale

10 Discussion La THP est rare. : 3 et 9 % dans la littérature. - La fréquence par rapport aux localisations tuberculeuses abdominodigestives: 0,5 et 1,2 % dans la littérature. - Sur le plan clinique: 3 signes principaux souvent associés: L altération de l état général est fréquente (60% des cas), la fièvre (70%), l hépatomégalie est notée dans 70% des cas.

11 Discussion - Les réactions r tuberculiniques sont souvent positives. - Sur le plan biologique cholestase modérée e ( 29% des cas). - Classification: * Atteinte parenchymateuse : micronodulaire, macronodulaire (abcès, kyste * Atteinte canaliculaire : cholangite.

12 Discussion Imagerie Aspect TDM : 3 formes La forme micronodulaire : miliaire hépatique. h Nodule < à 2cm. La forme la plus fréquente. Lésions arrondies hypodenses,, non rehaussées es après s injection de Pc. Parfois calcifiées.

13 Discussion Imagerie Dans la forme macronodulaire, L aspect scanographique est variable selon le stade évolutif de la lésion (stade solide, nécrosé ou fibreux Lésions > 2cm, hypodenses faiblement réhaussées en péripherie après injection de PC Parfois elles évoluent vers la caséification formation d abcd abcès tuberculeux : lésions l kystique, à contours polylobés s rehaussés s en périphérie rie après s injection de PC (DC différentiel avec kyste biliaire)

14 Discussion Imagerie Dans la forme canaliculaire: cholangite Dilatation des voies biliaires intrahépatiques Parfois renfermant des calcifications

15 Discussion Imagerie Aspect IRM --- La forme micronodulaire : miliaire hépatique Nodules en hyposignal T1, en iso, en hypo ou hypersignal T2, rehaussement périphérique après gadolinium. --- Forme macronodulaire: hyposignal T1, en hyper T2 --- Forme canaliculaire: meilleure analyse grâce à l imagerie 3D.

16 Discussion La ponction biopsie du foie (PBF): sous échographie ou TDM: * Etude histologique des fragments, * Soit recherche de BK au niveau du caséum éventuellement retiré.

17 Conclusion : La tuberculose hépatique h primitive : rare Dominée e par les formes micronodulaires Diagnostic est histopathologique. Le diagnostic doit être évoqué dans les pays d endémie. L imagerie en coupe : approche diagnostique pour identifier les différentes formes (micronodulaire, macronodulaire,, canaliculaire) et guider les biopsies.

S. EL MOUHADI, R. DAFIRI Service de radiologie pédiatrique Hôpital d enfants-maternité CHU IBN SINA, Rabat, Maroc

S. EL MOUHADI, R. DAFIRI Service de radiologie pédiatrique Hôpital d enfants-maternité CHU IBN SINA, Rabat, Maroc S. EL MOUHADI, R. DAFIRI Service de radiologie pédiatrique Hôpital d enfants-maternité CHU IBN SINA, Rabat, Maroc L hémangiome ou hémangioendothéliome est la tumeur vasculaire bénigne néonatale la plus

Plus en détail

La tuberculose hépatosplénique chez l enfant

La tuberculose hépatosplénique chez l enfant La tuberculose hépatosplénique chez l enfant A PROPOS DE 20 CAS N ALLALI, F EL OUNANI, I SKIKER, R DAFIRI Service de Radio-pédiatrie Hôpital d Enfant-Maternité, CHU-Rabat INTRODUCTION La tuberculose abdominale

Plus en détail

A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE

A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE Service de Radiologie Pédiatrique CHU Ibn Rochd Casablanca Tumeurs cérébrales chez l enfant : 2nde place après les tumeurs hématologiques.

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc INTRODUCTION La trochantérite tuberculeuse est une localisation rare de la

Plus en détail

Conduite à tenir devant une masse hépatique focale

Conduite à tenir devant une masse hépatique focale Conduite à tenir devant une masse hépatique focale N.El yousfi, H.El morabit, S.Belabbes, I.Nassar, S.Bouklata Service de Radiologie, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc Introduction La découverte d une masse focale

Plus en détail

Femme de 49ans, hospitalisée en dermatologie pour érysipèle. Neutropénie fébrile. Quelles sont vos propositions diagnostiques

Femme de 49ans, hospitalisée en dermatologie pour érysipèle. Neutropénie fébrile. Quelles sont vos propositions diagnostiques Femme de 49ans, hospitalisée en dermatologie pour érysipèle. Neutropénie fébrile. Quelles sont vos propositions diagnostiques -foie métastatique ( T neuro-endocrines, adénocarcinome lieberkühniens, autre

Plus en détail

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3 Tumeurs du foie Item 151 GRANDVALLET Céline DCEM3 - Le foie peut être le siège de différentes tumeurs : bénignes ou malignes. - Les différents examens d imagerie sont des outils performants qui nous permettent

Plus en détail

SEMIOLOGIE EN COUPES

SEMIOLOGIE EN COUPES SEMIOLOGIE EN COUPES DU KYSTE HYDATIQUE DES PARTIES MOLLES M.CHENNOUFI, M.BEN-MESSAOUD, A.ABASSI, O.AZAIZ, H.MIZOUNI, I.TURKI, K. NOUIRA, E.MENIF Service d imagerie médicale Hôpital la Rabta Tunis, TUNISIE

Plus en détail

Tumeurs malignes Tumeurs primitives (sur foie sain) Tumeurs secondaires

Tumeurs malignes Tumeurs primitives (sur foie sain) Tumeurs secondaires Tumeurs malignes Tumeurs malignes Tumeurs primitives (sur foie sain) CHC Formes particulières Carcinome fibro lamellaire Hépatocholangiocarcinome Cholangiocarcinome intrahépatique Cystadénocarcinome biliaire

Plus en détail

M. Maatouk, S. Ben mansour, W. Mnari, A. Zrig, B. Hmida, W. Harzallah, L. Sahnoun, R. Salem, A. Nouri, M. Golli CHU Fattouma Bourguiba Monastir

M. Maatouk, S. Ben mansour, W. Mnari, A. Zrig, B. Hmida, W. Harzallah, L. Sahnoun, R. Salem, A. Nouri, M. Golli CHU Fattouma Bourguiba Monastir Faculté de Médecine de Monastir M. Maatouk, S. Ben mansour, W. Mnari, A. Zrig, B. Hmida, W. Harzallah, L. Sahnoun, R. Salem, A. Nouri, M. Golli CHU Fattouma Bourguiba Monastir L atrésie des voies biliaires

Plus en détail

Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature

Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature Dr L. BADAOUI,G.DABO,M.SODQI,L.MARIH,A.OULED LAHSEN,R.BENSGHIR,A.CHAKIB,K.MARHOUM EL FILLALI Service des Maladies Infectieuses

Plus en détail

N.NACIREDDINE; F.SABBAH*; S.BOUKLATA Service de radiologie centrale *Service de chirurgie générale C CHU Ibn Sina RABAT MAROC

N.NACIREDDINE; F.SABBAH*; S.BOUKLATA Service de radiologie centrale *Service de chirurgie générale C CHU Ibn Sina RABAT MAROC N.NACIREDDINE; F.SABBAH*; S.BOUKLATA Service de radiologie centrale *Service de chirurgie générale C CHU Ibn Sina RABAT MAROC Les GIST sont: les tumeurs conjonctives les plus fréquentes du tube digestif

Plus en détail

LA TUBERCULOSE PANCRÉATIQUE: A PROPOS DE 5 CAS. * Service de Radiologie centrale, **Clinique chirurgicale A. CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

LA TUBERCULOSE PANCRÉATIQUE: A PROPOS DE 5 CAS. * Service de Radiologie centrale, **Clinique chirurgicale A. CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc LA TUBERCULOSE PANCRÉATIQUE: A PROPOS DE 5 CAS. I Nassar*, H Malajati*, l R Mohcine**, h A Belkouchi**, lk h L Hammani*, A Ajana, F Imani *. * Service de Radiologie centrale, **Clinique chirurgicale A.

Plus en détail

Savoir interpréter une IRM du foie. S. El Mouhadi, M. Jolibert, P-F. Chaillot, L. Azizi, Y. Menu, L. Arrivé Hôpital Saint-Antoine-Paris

Savoir interpréter une IRM du foie. S. El Mouhadi, M. Jolibert, P-F. Chaillot, L. Azizi, Y. Menu, L. Arrivé Hôpital Saint-Antoine-Paris Savoir interpréter une IRM du foie S. El Mouhadi, M. Jolibert, P-F. Chaillot, L. Azizi, Y. Menu, L. Arrivé Hôpital Saint-Antoine-Paris Objectifs pédagogiques : savoir reconnaitre Les principaux artéfacts

Plus en détail

HYPERPLASIE NODULAIRE RÉGÉNÉRATIVE. Lombard Vincent

HYPERPLASIE NODULAIRE RÉGÉNÉRATIVE. Lombard Vincent HYPERPLASIE NODULAIRE RÉGÉNÉRATIVE Lombard Vincent DEFINITION RAPPEL: = Modifications de l architecture du parenchyme hépatique secondaires à un déséquilibre des apports vasculaires. Parenchyme normal

Plus en détail

-par contre les contours sont discrètement polycycliques et surtout la paroi est trop épaisse pour ce type de lésion

-par contre les contours sont discrètement polycycliques et surtout la paroi est trop épaisse pour ce type de lésion Patiente de 68 ans. Bilan de lésions hépatiques kystiques découvertes lors d'une échographie pour douleurs abdominales aspécifiques. Quels éléments sémiologiques peut-on retenir pour la caractérisation

Plus en détail

Les tumeurs des nerfs périphériques A propos de huit cas

Les tumeurs des nerfs périphériques A propos de huit cas Les tumeurs des nerfs périphériques A propos de huit cas B RADOUANE, M JIDAL, J EL FENNI, B ZAINOUN, S CHAOUIR, T AMIL, A HANINE, M BEN AMEUR Service d Imagerie Médicale Hôpital militaire d instruction

Plus en détail

Explorations hépatiques Lésions focales

Explorations hépatiques Lésions focales Explorations hépatiques Lésions focales Introduction -Pb fréquent -Découverte fortuite : échographie, anomalies bilan bio -Données de l imagerie : Conditionnent la stratégie thérapeutique : -Lésion bénigne

Plus en détail

Aspects TDM et IRM de la maladie de Caroli

Aspects TDM et IRM de la maladie de Caroli Aspects TDM et IRM de la maladie de Caroli F Koskas(1), MP Bralet(2), E Vibert(3), D Azoulay(3), R Adam(3), D Samuel(3) et MF Bellin(1) (1) Service de radiologie de l hôpital Paul Brousse de Villejuif.

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE L LE SARCOME RENAL A CELLULES CLAIRES CHEZ L ENFANT

APPORT DE L IMAGERIE L LE SARCOME RENAL A CELLULES CLAIRES CHEZ L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE L DANS LE SARCOME RENAL A CELLULES CLAIRES CHEZ L ENFANT S.EL MOUHADI, N.ALLALI, R.DAFIRI Service de radio pédiatrie, hôpital d enfants, CHU IBN SINA, Rabat, Maroc Introduction Le

Plus en détail

pathologie thoracique de l enfant K. BENELHOSNI, L. CHAT, D. ALAMI, R. DAFIRI Hôpital d enfants CHU IBN SINA- Rabat- Maroc

pathologie thoracique de l enfant K. BENELHOSNI, L. CHAT, D. ALAMI, R. DAFIRI Hôpital d enfants CHU IBN SINA- Rabat- Maroc Apport de l échographie dans la pathologie thoracique de l enfant K. BENELHOSNI, L. CHAT, D. ALAMI, R. DAFIRI Hôpital d enfants CHU IBN SINA- Rabat- Maroc Introduction L'échographie, réalisée après la

Plus en détail

Les fibroses pulmonaires : Aspect TDM. Nassar I, Jaziri, Hammani L, Bouklata S, Ajana A, Imani F. Service de radiologie. CHU Ibn Sina. Rabat.

Les fibroses pulmonaires : Aspect TDM. Nassar I, Jaziri, Hammani L, Bouklata S, Ajana A, Imani F. Service de radiologie. CHU Ibn Sina. Rabat. Les fibroses pulmonaires : Aspect TDM Nassar I, Jaziri, Hammani L, Bouklata S, Ajana A, Imani F. Service de radiologie. CHU Ibn Sina. Rabat. Maroc Introduction La TDM à haute résolution (HR) : permet une

Plus en détail

Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur

Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur FLORES A, PROST S, LENOIR M, CHRU Besançon Société de Médecine de Franche-Comté Enfant de 5 ans adressé par son médecin traitant pour douleurs

Plus en détail

Imagerie des kystes hydatiques cardiaques

Imagerie des kystes hydatiques cardiaques Imagerie des kystes hydatiques cardiaques D SHNOUN, M CHAKER, E DAOUD, B SOUISSI, J REBAI, A HAJKACEM, Z MNIF, J MNIF Service d imagerie d médicalem CHU Habib Bourguiba Sfax Introduction L hydatidose cardio-péricardique

Plus en détail

Module HGE: foie, Pancréas. Service de radiologie du Pr Trillaud Hôpital Saint André

Module HGE: foie, Pancréas. Service de radiologie du Pr Trillaud Hôpital Saint André Module HGE: foie, Pancréas Service de radiologie du Pr Trillaud Hôpital Saint André 1- Rappels radio-anatomiques . . 2- FOIE CAS n 1 Femme de 33 ans Contraception oestro-progestative Échographie

Plus en détail

Foie : méthodes d imagerie : échographie-doppler

Foie : méthodes d imagerie : échographie-doppler Foie : méthodes d imagerie : échographie-doppler Examen de 1ère ligne, non-vulnérant et facilement disponible Détection des tumeurs Morphologie du foie : cirrhose Signes d hypertension portale Perméabilité

Plus en détail

HYDATIDOSE CEREBRALE ET RENALE BILATERALE MULTIPLE

HYDATIDOSE CEREBRALE ET RENALE BILATERALE MULTIPLE HYDATIDOSE CEREBRALE ET RENALE BILATERALE MULTIPLE H Jalal 1, K Dami 1, M Boubrik 2, S Ait Ben Ali 2, O Essadki 1, A Ousehal 1. 1- Service de Radiologie 2- Service de Neurochirurgie Hôpital Ibn Tofaïl

Plus en détail

Particularités du syndrome de chevauchement CBP/HAI: étude multicentrique de 13 cas

Particularités du syndrome de chevauchement CBP/HAI: étude multicentrique de 13 cas Particularités du syndrome de chevauchement CBP/HAI: étude multicentrique de 13 cas EL Ouni A 1, Larbi T 1, Abdallah M 1, Harmel A 1, Bahri F 2, Ben Jazia I 2, Bouslama K 1, Hamzaoui S 1, M rad S 1. 1-Service

Plus en détail

Diagnostic différentiel d'une tumeur bénigne et d'une tumeur maligne : Le point de vue du radiologue. Olivier Ernst

Diagnostic différentiel d'une tumeur bénigne et d'une tumeur maligne : Le point de vue du radiologue. Olivier Ernst Diagnostic différentiel d'une tumeur bénigne et d'une tumeur maligne : Le point de vue du radiologue Olivier Ernst Où trouver le cours sur Moodle? Différentiation TB TM : Le point de vue du radiologue

Plus en détail

Diagnostic et prise en charge thérapeutique des tumeurs bénignes non kystiques du foie

Diagnostic et prise en charge thérapeutique des tumeurs bénignes non kystiques du foie Diagnostic et prise en charge thérapeutique des tumeurs bénignes non kystiques du foie DESC / SCVO Rennes 15 et 16 janvier 2004 Marie-Line Barussaud (Nantes) Trois grands types de tumeurs bénignes Hémangiome

Plus en détail

"Suivi en IRM des embolisations de fibromes utérins" F Soares, M Brisa, LS Fournier, M Sapoval, F Larousserie, O Clément, G Frija

Suivi en IRM des embolisations de fibromes utérins F Soares, M Brisa, LS Fournier, M Sapoval, F Larousserie, O Clément, G Frija "Suivi en IRM des embolisations de fibromes utérins" F Soares, M Brisa, LS Fournier, M Sapoval, F Larousserie, O Clément, G Frija INTRODUCTION Étude retrospective de 30 patientes suivies pour embolisation

Plus en détail

Imagerie des masses spléniques

Imagerie des masses spléniques Imagerie des masses spléniques M Mahi, H En-nouali, M Benameur, S Chaouir. service de radiologie Hôpital Militaire d'instruction Mohamed V - Rabat Maroc Introduction - De nombreux processus inflammatoires,

Plus en détail

IMAGERIE DE LA TUBERCULOSE ABDOMINALE S. LEZAR, M. MESTOUR, R. KADIRI

IMAGERIE DE LA TUBERCULOSE ABDOMINALE S. LEZAR, M. MESTOUR, R. KADIRI IMAGERIE DE LA TUBERCULOSE ABDOMINALE S. LEZAR, M. MESTOUR, R. KADIRI Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd Casablanca - Maroc INTRODUCTION La localisation abdominale de la tuberculose occupe, dans

Plus en détail

INCIDENTALOMES RARES DES SURRENALES: CORRELATIONS RADIO-ANATOMOPATHOLOGIQUES ANATOMOPATHOLOGIQUES

INCIDENTALOMES RARES DES SURRENALES: CORRELATIONS RADIO-ANATOMOPATHOLOGIQUES ANATOMOPATHOLOGIQUES INCIDENTALOMES RARES DES SURRENALES: CORRELATIONS RADIO-ANATOMOPATHOLOGIQUES ANATOMOPATHOLOGIQUES A. Oudjit, S. Silvera, H. Bahurel, AE. Millischer; H. Gouya, C. Burckel, O. Vignaux, P. Legmann Université

Plus en détail

46 cas de méningite bactérienne compliquée colligés sur 4 ans entre 2005 et Méningite confirmée biologiquement dans

46 cas de méningite bactérienne compliquée colligés sur 4 ans entre 2005 et Méningite confirmée biologiquement dans Les complications infectieuses de la méningite restent malheureusement fréquentes dans notre contexte. Elles peuvent être responsable de complications graves: séquelles irréversibles motrices et fonctionnelles.

Plus en détail

Anne- Sophie GUERARD IHN. PA fiesta

Anne- Sophie GUERARD IHN. PA fiesta Patiente de 82 ans.. ATCD de SCA ST à coronaires saines (coronarographie normale). Découverte fortuite d une masse de la jonction atrio-ventriculaire gauche à l'échocardiographie, précisée par l'irm PA

Plus en détail

Aspects inhabituels et localisations rares de la tuberculose chez l enfant

Aspects inhabituels et localisations rares de la tuberculose chez l enfant FZ Laamrani,M Ait ali, R.Dafiri Service de Radiologie Hôpital d Enfant Maternité, CHU -Rabat, Maroc Aspects inhabituels et localisations rares de la tuberculose chez l enfant Les aspects en imagerie de

Plus en détail

07/03/2016 Monnier Marie L2 CR : BOUÉ Kévin Digestif Pr L. Dahan 6 pages. Hépatomégalie. Plan : A. Définition. B. Palpation de l'hépatomégalie

07/03/2016 Monnier Marie L2 CR : BOUÉ Kévin Digestif Pr L. Dahan 6 pages. Hépatomégalie. Plan : A. Définition. B. Palpation de l'hépatomégalie 07/03/2016 Monnier Marie L2 CR : BOUÉ Kévin Digestif Pr L. Dahan 6 pages Hépatomégalie Plan : A. Définition B. Palpation de l'hépatomégalie C. L'échographie D. Diagnostic I. Interrogatoire II. Examen clinique

Plus en détail

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder Démarche diagnostique en IRM devant une lésion parenchymateuse cérébrale à composante kystique de l adulte E Meary, C Mellerio,O Naggara, M Petkova, MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder INTRODUCTION

Plus en détail

ENDOMÉTRIOSE DE LA PAROI ABDOMINALE :

ENDOMÉTRIOSE DE LA PAROI ABDOMINALE : ENDOMÉTRIOSE DE LA PAROI ABDOMINALE : ASPECTS EN IMAGERIE A Hassanin Negila; J-P Palot; V Ladam-Marcus; F Bonnet; B Menanteau; C Marcus Reims - France CHU REIMS OBJECTIFS Décrire les aspects observés en

Plus en détail

IRM HÉPATIQUE LES SÉQUENCES INDISPENSABLES

IRM HÉPATIQUE LES SÉQUENCES INDISPENSABLES 14 DÉCEMBRE 2015 IRM HÉPATIQUE LES SÉQUENCES INDISPENSABLES P.Zerbib, A.Luciani, F.Pigneur, A.Rahmouni CHU Henri Mondor Créteil Service Imagerie Médicale Pr.A.RAHMOUNI Objectifs Définir un protocole pour

Plus en détail

IMAGERIE DES SURRENALES

IMAGERIE DES SURRENALES IMAGERIE DES SURRENALES Au quotidien, les masses surrénaliennes sont découvertes sur un scanner réalisé pour d'autres raisons. ECHOGRAPHIE Voie intercostale, transhépatique et transsplénique. Visibles

Plus en détail

Le 10/07. Stéphanie.BRAVETTI (IHN)

Le 10/07. Stéphanie.BRAVETTI (IHN) Patiente de 41 ans à J d une greffe rein-pancréas, complications vasculaires : thrombose de l'artère puis de la veine du transplant, syndrome fébrile à 39, confusion et agitation Le 10/07 quels items radiologiques

Plus en détail

Hépatomégalie et masse abdominale

Hépatomégalie et masse abdominale Hépatomégalie et masse abdominale Item 318 Devant une hépatomégalie, une masse abdominale, ou la découverte de nodule hépatique, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens

Plus en détail

PREVALENCE DES MANIFESTATIONS HEPATO- BILIAIRES AU COURS DES MICI

PREVALENCE DES MANIFESTATIONS HEPATO- BILIAIRES AU COURS DES MICI XXVI émes Journées Nationales d Hépato-Gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive PREVALENCE DES MANIFESTATIONS HEPATO- BILIAIRES AU COURS DES MICI Drs R.Osmane, I.Gherib, M.Aissaoui, A.Boutaleb, H.Mahiou,

Plus en détail

Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces coupes thoraciques

Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces coupes thoraciques Homme de 25 ans. AEG depuis 2 mois avec perte de 9 kg, fièvre, sueurs nocturnes. Dyspnée d 'effort J. Mbapte Wamba IHN Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces coupes thoraciques

Plus en détail

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Jeune femme de 25 ans, enceinte de 3 mois d une première grossesse Se présente

Plus en détail

ECHOGRAPHIE HEPATO-BILIAIRE : DU NORMAL AU PATHOLOGIQUE I NASSAR

ECHOGRAPHIE HEPATO-BILIAIRE : DU NORMAL AU PATHOLOGIQUE I NASSAR ECHOGRAPHIE HEPATO-BILIAIRE : DU NORMAL AU PATHOLOGIQUE I NASSAR Service de Radiologie centrale. CHU Ibn Sina Rabat 14/05/2016 INTRODUCTION Echographie : Examen de première intention Pathologie hépato-biliaire.

Plus en détail

La Tuberculose Hypophysaire :penser à ce diagnostic

La Tuberculose Hypophysaire :penser à ce diagnostic La Tuberculose Hypophysaire :penser à ce diagnostic S. ACHIR, A. BELALEM, M. BELACEL D. FOUDIL,S.MIMOUNI SERVICE D ENDOCRINOLOGIE CENTRE PIERRE ET MARIE CURIE D ALGER- ALGÉRIE Introduction La tuberculose

Plus en détail

Un kyste ovarien atypique

Un kyste ovarien atypique Un kyste ovarien atypique F Neumann 1, C Richou 2,3, S Beaussant Cohen 1, M Lenoir 4,E Delabrousse 3,4, F Grenouillet 3,5, S Bresson-Hadni 3,5 (1) Service de Pédiatrie (2) Service d Hépatologie (3)CNR

Plus en détail

Bruot olivier CHU Brabois Nancy

Bruot olivier CHU Brabois Nancy Bruot olivier CHU Brabois Nancy 1. Les principes l imagerie de diffusion 1. Principes physiques 2. Principes d interprétations 2. Protocole d acquisition 3. Réalisation et intérêts de la virtuel Pet MRI

Plus en détail

Cas 1. Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min

Cas 1. Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min Cas 1 Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min Embolie pulmonaire scanner thoracique avec IV ou angioscanner thoracique Coupe axiale, fenêtre médiastinale Défect endoluminal

Plus en détail

I. AINAB, A. IDRISSI, W. ZAMIATI, A. ADIL. Service central de radiologie.chu Ibn Rochd.Casablanca. Maroc

I. AINAB, A. IDRISSI, W. ZAMIATI, A. ADIL. Service central de radiologie.chu Ibn Rochd.Casablanca. Maroc Tuberculose mammaire I. AINAB, A. IDRISSI, W. ZAMIATI, A. ADIL Service central de radiologie.chu Ibn Rochd.Casablanca. Maroc INTRODUCTION La tuberculose mammaire : affection rare, même en pays d endémie

Plus en détail

Il était un(e) foie sur la choline...

Il était un(e) foie sur la choline... Il était un(e) foie sur la choline... Astrid LAURENT BELLUE, DES Anatomie et Cytologie Pathologiques Docteur Élise LE STANC Docteur Didier VILAIN Docteur Astrid GIRMA Service de Médecine Nucléaire Hôpital

Plus en détail

Imagerie des complications des méningites chez l enfant

Imagerie des complications des méningites chez l enfant Imagerie des complications des méningites chez l enfant H. Bouamri, K. Chbani, A. Benmoussa, S. Salam, L. Ouzidane Service de Radiologie Pédiatrique - Hôpital d Enfants A. EL Harouchi, CHU Ibn Rochd, Casablaca,

Plus en détail

Mai Isabelle Petit IHN

Mai Isabelle Petit IHN Homme 68 ans. Bilan étiologique et des complications d une pancréatite aiguë à 72 heures du début des douleurs Lipase = 1430 UI/L (normale à 60), amylase = 560 UI/L (normale à 95), CRP = 95 mg/l, bilan

Plus en détail

085. Infection à VIH

085. Infection à VIH Sommaire 085. Infection à VIH information et conseils pour la prévention de la transmission sanguine et sexuelle, diagnostic, annonce d une sérologie, attitude thérapeutique et suivi Toxoplasmose cérébrale

Plus en détail

ABREGE D HEPATO-GASTRO-ETROLOGIE- 2ème édition - Partie «Connaissances» - Octobre 2012 par la CDU-HGE - Editions Elsevier-Masson

ABREGE D HEPATO-GASTRO-ETROLOGIE- 2ème édition - Partie «Connaissances» - Octobre 2012 par la CDU-HGE - Editions Elsevier-Masson Chapitre 11 : Item 151 Tumeurs du foie, primitives et secondaires I. Définition II. Epidémiologie III. Circonstances de découverte IV. Eléments de caractérisation V. Démarche diagnostique OBJECTIF PEDAGOGIQUE

Plus en détail

Cholangio-pancréato-IRM dans les cholangites. L. Azizi, M. Raynal, M. Lewin, L. Arrivé, JM. Tubiana Hôpital Saint Antoine - Paris

Cholangio-pancréato-IRM dans les cholangites. L. Azizi, M. Raynal, M. Lewin, L. Arrivé, JM. Tubiana Hôpital Saint Antoine - Paris Cholangio-pancréato-IRM dans les cholangites L. Azizi, M. Raynal, M. Lewin, L. Arrivé, JM. Tubiana Hôpital Saint Antoine - Paris Objectifs Savoir qu il existe deux types de cholangites: la cholangite sclérosante

Plus en détail

21èmeCongrés National de la Société Algérienne de Médecine Interne (SAMI) Tlemcen,15-17 mai A.KETFI, M.GHARNAOUT Service pneumologie EPH ROUIBA

21èmeCongrés National de la Société Algérienne de Médecine Interne (SAMI) Tlemcen,15-17 mai A.KETFI, M.GHARNAOUT Service pneumologie EPH ROUIBA 21èmeCongrés National de la Société Algérienne de Médecine Interne (SAMI) Tlemcen,15-17 mai 2015 A.KETFI, M.GHARNAOUT Service pneumologie EPH ROUIBA Introduction: La sarcoïdose est une granulomatose systémique

Plus en détail

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE LA TUBERCULOSE DIGESTIVE I - Introduction Problème de santé publique +++ Deux millions de décès par an dans le monde Atteinte digestive : rare Localisation péritonéale = la plus Fréquente deslocalisations

Plus en détail

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare.

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare. La maladie de Takayasu est une artérite inflammatoire des vaisseaux de gros calibre qui atteint avec prédilection l aorte et ses principales branches. Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle

Plus en détail

LES SÉQUESTRATIONS PULMONAIRES : APPORT DE L IMAGERIE EN COUPES

LES SÉQUESTRATIONS PULMONAIRES : APPORT DE L IMAGERIE EN COUPES LES SÉQUESTRATIONS PULMONAIRES : APPORT DE L IMAGERIE EN COUPES A. Zidi, M. Zidi, S. Hantous Zannad, I. Mestiri,, K. Ben Miled M rad Service d Imagerie Médicale Hôpital A. Mami Ariana Tunisie INTRODUCTION

Plus en détail

Service de Radiologie. CHU Ibn Sina. Rabat. Maroc

Service de Radiologie. CHU Ibn Sina. Rabat. Maroc Zian H, Belkacem S, Hammani L, Bouklata, Nassar I, Imani F. Service de Radiologie. CHU Ibn Sina. Rabat. Maroc Le traumatisme rénal se voit dans 10% des traumatismes abdominaux. Il s intègre souvent dans

Plus en détail

Laureline.Simon (IHN)

Laureline.Simon (IHN) F, 73 ans Hospitalisée initialement pour une décompensation cardiaque chez une patiente porteuse d'une maladie de Rendu-Osler (Weber) Quelles sont les principales anomalies objectivées sur le scanner multiphasique

Plus en détail

Y. Hentati, M.A. Ben Elhadj, A. Dhieb, H. Fourati, M. Ben Amar *, A. Zouari *, E. Daoud (1), Z. Mnif Sfax - Tunisie

Y. Hentati, M.A. Ben Elhadj, A. Dhieb, H. Fourati, M. Ben Amar *, A. Zouari *, E. Daoud (1), Z. Mnif Sfax - Tunisie Y. Hentati, M.A. Ben Elhadj, A. Dhieb, H. Fourati, M. Ben Amar *, A. Zouari *, E. Daoud (1), Z. Mnif Sfax - Tunisie INTRODUCTION Le kyste hydatique est une affection parasitaire due au taenia granulosis,

Plus en détail

PLACE DE L'IRM DANS LA STRATÉGIE DE CARACTÉRISATION DES INCIDENTALOMES SURRÉNALIENS

PLACE DE L'IRM DANS LA STRATÉGIE DE CARACTÉRISATION DES INCIDENTALOMES SURRÉNALIENS PLACE DE L'IRM DANS LA STRATÉGIE DE CARACTÉRISATION DES INCIDENTALOMES SURRÉNALIENS R. Salem (1), O. Essid (2), N. Bhouri (1), I. Khochtali (1), A. Zrig (1), W. Mnari (1), M. Golli (1) (1) Monastir - Tunisie,

Plus en détail

Pathologies Néphro-Urologiques et Radiologie chez l adulte: «TP» E Danse, L Annet UCL

Pathologies Néphro-Urologiques et Radiologie chez l adulte: «TP» E Danse, L Annet UCL Pathologies Néphro-Urologiques et Radiologie chez l adulte: «TP» E Danse, L Annet UCL Méthodes d imagerie US, CT, MR Agents de contraste Iode : UIV, CT Toujours faire la balance entre le risque et le bénéfice

Plus en détail

Pathologie du sinus rénal

Pathologie du sinus rénal Pathologie du sinus rénal M. Edderai, S. Semlali, S. Chaouir, T. Amil, A. Hanine, S. Akjouj Service d Imagerie Médicale Hôpital Militaire d Instruction Mohamed V CHU- Rabat - Maroc Sinus rénal Carrefour

Plus en détail

Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle

Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle C Dromain, T de Baere, JC Sabourin, I Lopez, R Sigal, E Baudin Institut Gustave Roussy - Villejuif Introduction Tumeurs

Plus en détail

Item 106. Tuberculose. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques

Item 106. Tuberculose. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques 13 Item 106 Tuberculose Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer une tuberculose thoracique et connaître les localisations extrathoraciques. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier

Plus en détail

Incidentalome pancréatique Quelle conduite à tenir?

Incidentalome pancréatique Quelle conduite à tenir? 1 er fevrier 2013 Incidentalome pancréatique Quelle conduite à tenir? Sébastien GAUJOUX Incidentalome pancréatique Lésion asymptomatique de découverte fortuite diagnostic radiologique de plus en plus fréquent

Plus en détail

Cirrhose biliaire primitive: étude multicentrique* de 79 cas

Cirrhose biliaire primitive: étude multicentrique* de 79 cas Cirrhose biliaire primitive: étude multicentrique* de 79 cas EL Ouni A 1, Larbi T 1, Abdallah M 1, Harmel A 1, Bahri F 2, Ben Jazia I 2, Bouslama K 1, Hamzaoui S 1, M rad S 1. 1-Service de médecine interne,

Plus en détail

PANCREATITE AUTOIMMUNE A PROPOS DE 5 CAS SERVICE D IMAGERIE MEDICALE. HOPITAL LA RABTA. TUNISIE

PANCREATITE AUTOIMMUNE A PROPOS DE 5 CAS SERVICE D IMAGERIE MEDICALE. HOPITAL LA RABTA. TUNISIE PANCREATITE AUTOIMMUNE A PROPOS DE 5 CAS SERVICE D IMAGERIE MEDICALE. HOPITAL LA RABTA. TUNISIE INTRODUCTION Le terme de pancréatite auto-immune a été introduit en 1995 par Yoshuda et al. en référence

Plus en détail

La miliaire hépatique: une présentation échographique rare de la tuberculose hépatique découverte chez un adolescent immuno-compétent

La miliaire hépatique: une présentation échographique rare de la tuberculose hépatique découverte chez un adolescent immuno-compétent Case report Open Access La miliaire hépatique: une présentation échographique rare de la tuberculose hépatique découverte chez un adolescent immuno-compétent Kouamé N goran 1,&, Akaffou Evelyne 1,2, Konan

Plus en détail

9/13/2013. Optimiser l usage des examens d imagerie médicale. Service d Imagerie Médicale. Dr E. BERTOLLE CH Argenteuil. Optimiser la prescription

9/13/2013. Optimiser l usage des examens d imagerie médicale. Service d Imagerie Médicale. Dr E. BERTOLLE CH Argenteuil. Optimiser la prescription Service d Imagerie Médicale Optimiser l usage des examens d imagerie médicale Dr E. BERTOLLE CH Argenteuil Patient de 40 ans adressé pour traumatisme crânien - Sans perte de connaissance, sans signe neurologique

Plus en détail

Echographie interventionnelle D.I.U.E

Echographie interventionnelle D.I.U.E Echographie interventionnelle D.I.U.E 3 applications. Diagnostique Thérapeutique Per-opératoire Ponction écho guidée. Geste de base (diagnostique et thérapeutique) Exemple de réalisation pratique (pathologie

Plus en détail

Hépatite auto-immune: étude multicentrique* de 29 cas

Hépatite auto-immune: étude multicentrique* de 29 cas Hépatite auto-immune: étude multicentrique* de 29 cas EL Ouni A 1, Larbi T 1, Abdallah M 1, Harmel A 1, Bahri F 2, Ben Jazia I 2, Bouslama K 1, Hamzaoui S 1, M rad S 1. 1-Service de médecine interne, CHU

Plus en détail

Le syndrome cavitaire est défini par la présence d une ou plusieurs cavités néoformées au sein du parenchyme pulmonaire

Le syndrome cavitaire est défini par la présence d une ou plusieurs cavités néoformées au sein du parenchyme pulmonaire Le syndrome cavitaire est défini par la présence d une ou plusieurs cavités néoformées au sein du parenchyme pulmonaire Une cavité pulmonaire est une hyperclareté parenchymateuse circonscrite au sein d

Plus en détail

Une histoire abdominale

Une histoire abdominale Une histoire abdominale Monsieur R est de retour en France métropolitaine et se présente à la consultation de proximité le 3 juin 2015 pour des douleurs abdominales et des accès fébriles pluriquotidiens

Plus en détail

NEUROSARCOIDOSE A LOCALISATION THALAMIQUE. A PROPOS D UN CAS

NEUROSARCOIDOSE A LOCALISATION THALAMIQUE. A PROPOS D UN CAS NEUROSARCOIDOSE A LOCALISATION THALAMIQUE. A PROPOS D UN CAS N. Cherif Idrissi El Ganouni 1, M. Ouali Idrissi 1, A.Benhaddou 1, T. Abou El Hassan 2, O. Essadki 1, A. Ousehal 1 1 : Service de Radiologie,

Plus en détail

ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE.

ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE. ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE. J Bréhant, M Foinant, AC Souteyrand, A Lhoste et JL Michel Radiologie A CHU Gabriel

Plus en détail

ASPECTS SÉMIOLOGIQUES EN ÉCHOGRAPHIE ET TOMODENSITOMÉTRIE FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS. Pr Claude Marcus Enseignement Dirigé PCEM2

ASPECTS SÉMIOLOGIQUES EN ÉCHOGRAPHIE ET TOMODENSITOMÉTRIE FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS. Pr Claude Marcus Enseignement Dirigé PCEM2 ASPECTS SÉMIOLOGIQUES EN ÉCHOGRAPHIE ET TOMODENSITOMÉTRIE FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS Pr Claude Marcus Enseignement Dirigé PCEM2 LISTE DES ITEMS ECN TRAITES 151. Tumeurs du foie, primitives et secondaires.

Plus en détail

Kystes de la partie basse du tractus génito-urinaire masculin. Aïna Venkatasamy

Kystes de la partie basse du tractus génito-urinaire masculin. Aïna Venkatasamy Kystes de la partie basse du tractus génito-urinaire masculin Aïna Venkatasamy Introduction Patholgie peu fréquente Le plus souvent bénigne Association possible à des anomalies génitourinaires Modalités

Plus en détail

HEPATOMEGALIE DE L ENFANT

HEPATOMEGALIE DE L ENFANT HEPATOMEGALIE DE L ENFANT Pierre Broué GFGHNP Hépatologie Pédiatrique et maladies métaboliques CHU Toulouse Le foie normal : palpation Lobe droit palpable sur la ligne médioclaviculaire (Horizontalisation/croissance)»

Plus en détail

Fille de 12 ans, douleurs abdominales brutales et vomissements.

Fille de 12 ans, douleurs abdominales brutales et vomissements. Fille de 12 ans, douleurs abdominales brutales et vomissements. P. Calame, S. Oulton, Y. Chaussy, P. Manzoni Société de Médecine de Franche-Comté Jeune fille de 12 ans, sans antécédent, adressée aux urgences

Plus en détail

Que faire pour mieux préciser la nature et la répartition des anomalies

Que faire pour mieux préciser la nature et la répartition des anomalies Homme 60 ans. Pas d ATCD. Origine française; vit au Gabon. Découverte récente d une infection VIH avec immunodépression sévère (CD4+ à 50/mm3) Pancytopénie et fièvre Scanner initial. Quels sont les éléments

Plus en détail

ANGIOMYOLIPOME CALCIFIE ANGIOMYOLIPOME QUAND MEME! A.KULSKI, P.DURETZ, A. LIESSE Service de Radiologie, Hôpital V. Provo, Roubaix.

ANGIOMYOLIPOME CALCIFIE ANGIOMYOLIPOME QUAND MEME! A.KULSKI, P.DURETZ, A. LIESSE Service de Radiologie, Hôpital V. Provo, Roubaix. ANGIOMYOLIPOME CALCIFIE ANGIOMYOLIPOME QUAND MEME! A.KULSKI, P.DURETZ, A. LIESSE Service de Radiologie, Hôpital V. Provo, Roubaix. HISTOIRE DE LA MALADIE Mr G. 53 ans Sclérose Tubéreuse de Bourneville.

Plus en détail

Facteurs prédictifs de guérison et de mortalité des candidoses hépatospléniques

Facteurs prédictifs de guérison et de mortalité des candidoses hépatospléniques Facteurs prédictifs de guérison et de mortalité des candidoses hépatospléniques 11 juin 2009 10 èmes Journées Nationales d Infectiologie Nathalie De Castro Elodie Mazoyer AP-HP Hôpital Saint-Louis Service

Plus en détail

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE : Détection caractérisation Bilan d extension

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE : Détection caractérisation Bilan d extension IMAGERIE EN CANCEROLOGIE : Détection caractérisation Bilan d extension N. Grenier Imagerie et Cancer L imagerie intervient à tous les stades : - Infra-clinique : dépistage - détection - Clinique : caractérisation

Plus en détail

Sophie HILLAIRE. Maladies des vaisseaux du foie en dehors des thromboses des gros vaisseaux

Sophie HILLAIRE. Maladies des vaisseaux du foie en dehors des thromboses des gros vaisseaux Sophie HILLAIRE Maladies des vaisseaux du foie en dehors des thromboses des gros vaisseaux Savoir évoquer une maladie vasculaire du foie. Savoir le prouver. Connaître les implications thérapeutiques et

Plus en détail

URGENCES BILIAIRES "cas cliniques" Lombard Vincent

URGENCES BILIAIRES cas cliniques Lombard Vincent URGENCES BILIAIRES "cas cliniques" Lombard Vincent Scanner sans injection.. Homme 61 ans Douleurs abdominales brutales Hypochondre droit Murphy positif Cholestase et hyperbilirubinémie Hyperleucocytose,

Plus en détail

Manifestations pleuro-pulmonaires au cours de la maladie de Behçet: A propos de 30 cas

Manifestations pleuro-pulmonaires au cours de la maladie de Behçet: A propos de 30 cas 20 ème congrès national de la Société Algérienne de Médecine Interne Alger 16 18 mai 2014 Manifestations pleuro-pulmonaires au cours de la maladie de Behçet: A propos de 30 cas Auteurs : S. Ali-Guechi

Plus en détail

TUMEURS MALIGNES PRIMITIVES DE LA VOUTE DU CRANE : Apport de l imagerie. A PROPOS DE 8 CAS

TUMEURS MALIGNES PRIMITIVES DE LA VOUTE DU CRANE : Apport de l imagerie. A PROPOS DE 8 CAS TUMEURS MALIGNES PRIMITIVES DE LA VOUTE DU CRANE : Apport de l imagerie. A PROPOS DE 8 CAS H En-nouali, M Mahi, H Boumdin, S Akjouj, J El Fenni, S Chaouir, A Hanine, M Benameur. Services d imagerie médicale.

Plus en détail

Dépistage et diagnostic du Carcinome hépatocellulaire. Christophe Aubé Département de Radiologie CHU Angers

Dépistage et diagnostic du Carcinome hépatocellulaire. Christophe Aubé Département de Radiologie CHU Angers Dépistage et diagnostic du Carcinome hépatocellulaire Christophe Aubé Département de Radiologie CHU Angers Dépistage Pourquoi dépister le CHC Proposer des traitements curatifs Radiofrequence ablation Résection

Plus en détail

APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE TRIE DANS LA TUBERCULOSE THORACIQUE CHEZ 68 PATIENTS IMMUNO-COMP

APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE TRIE DANS LA TUBERCULOSE THORACIQUE CHEZ 68 PATIENTS IMMUNO-COMP APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE TRIE DANS LA TUBERCULOSE THORACIQUE CHEZ 68 PATIENTS IMMUNO-COMP COMPÉTENTS S.Chaouir, M. Mahi, S.Semlali, J. El Fenni, M. Ben Ameur Services d Imagerie Médicale- Hôpital

Plus en détail

Place de l imagerie dans le diagnostic de l hépatocarcinome

Place de l imagerie dans le diagnostic de l hépatocarcinome Place de l imagerie dans le diagnostic de l hépatocarcinome Enjeux diagnostics Cinquième cancer le plus fréquent à l échelle mondiale Troisième cause de mortalité par cancer Incidence croissante y compris

Plus en détail

Rate. Aspect échographique normale de la rate. Rate : Rappel anatomique

Rate. Aspect échographique normale de la rate. Rate : Rappel anatomique Rate Rappel anatomique Aspect échographique normale de la rate La pathologie splénique Rate : Rappel anatomique Situation : hypochondre gauche Les organes de voisinage : en haut le diaphragme, en avant

Plus en détail

Quelle stratégie thérapeutique? à propos d un cas

Quelle stratégie thérapeutique? à propos d un cas Syndrome de masse rénale bilatérale: Quelle stratégie thérapeutique? à propos d un cas Alger, 12 décembre 2014 Kadi A., Brihi M.L., Atoui K., Chouakria A., Chettibi K. Service de Chirurgie Urologique -

Plus en détail

Tuberculose ganglionnaire périphérique: résultats de l étude multicentrique. R. Abdelmalek et groupe d étude

Tuberculose ganglionnaire périphérique: résultats de l étude multicentrique. R. Abdelmalek et groupe d étude Tuberculose ganglionnaire périphérique: résultats de l étude multicentrique R. Abdelmalek et groupe d étude Introduction La tuberculose ganglionnaire: première localisation extrapulmonaire En Tunisie Prévalence

Plus en détail