Le congrès international des Métallos

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le congrès international des Métallos"

Transcription

1 Le congrès international des Métallos Au mois d'août dernier avait lieu, le 29ieme congrès international des Métallos. Beaucoup de sujets ont été abordés mais le point qui a retenu le plus notre attention portait sur le recrutement. Plus de 2,900 délégué(e)s étaient présent au congrès international des Métallos. Le Québec était, pour sa part, représenté par une centaine de membres. Les intervenants nous ont expliqué en détail la direction qu'emprunterais notre syndicat d'ici l'an 2002 si aucune mesure concrète n'est prise. On nous a démontré qu'en ce qui concerne le recrutement, le Canada était nettement en avance sur les États-Unis. Le Canada recrute environ 10% de nouveaux membres par année. Il est claire que chez nous, le recrutement fonctionne très bien. Ils nous ont d'ailleurs mentionné qu'au Québec, nous avions mis en place un système assez impressionnant. Après nous avoir expliqué en détail le rapport d'un groupe convoqué par le bureau international, la résolution #26 a été adopté (lire en page 3). Notons que treize audiences ont été nécessaires pour compléter ce rapport. Suite à l'adoption de la résolution, le comité des statuts et règlements nous ont proposé deux recommandations. La première recommandation mentionne qu'à compter du 1er janvier 1999, la cotisation d'un membre augmentera de.01 l'heure et de.02 l'heure à partir de l'an Cet argent sera distribué comme suit: 50% au programme de recrutement du district, 25% au programme multi-district à l'échelle de l'industrie et 25% à la formation pour les recruteurs. La fin du prélèvement de la cotisation prendra fin le 1er jour du 2ième mois suivant la période de 12 mois consécutif 2ième mois suivant la période de 12 mois consécutif pendant laquelle le syndicat a recruté une moyenne de 8% et plus de son effectif. La deuxième recommandation a finalement été retirée. Celle-ci proposait d'enlever le plafond de 2.5 fois le salaire horaire moyen des membres. Nous réalisons que nous avons 2 choix qui s'offre à nous. Ou bien on recrute, ou bien on se laisse mourir à petit feu. C'est certain que le syndicat des Métallos n'est pas sur le bord de sombré mais il est nécessaire d'effectuer un virage qui sera profitable à tout les syndiqué(e)s. Les problèmes auquel nous sommes tous confrontés sont les mêmes; Les fusions et les déménagements d'entreprises. Donc pour nous comme pour vous, il est important que les entreprises, petites ou grosses, que les restaurants ou les chaînes de restaurant se syndique. Une force régionale, provinciale, nationale et même mondiale améliorera à coup sûr les conditions précaires que certaines personnes vivent dans notre société. L'autre jour je discutais avec un membre et il me disait que l'entreprise ou sa conjointe travaillait venait d'être vendu. Le nouveau propriétaire a décidé de ne garder personne. Il a même transférer du personnel de son entreprise à sa nouvelle. Pourtant les employé(e)s ont fait des pieds et des mains pour satisfaire les exigences de leur ancien patron. Si vous connaissez une personne qui vit une situation semblable et qui aimerais avoir des informations, n'hésitez pas à communiquer avec moi ou un responsable... le recrutement commence dans notre entourrage!!! Robert Lord

2 Le Fouineur Le Journal Officiel des Membres Métallos du Local 9238 / métallos Local 9238 / Équipe du Journal Lucie Matte Jean Hébert Yvan Ravary Ext: 8274 Le mot de la rédaction Bonjour, cher(e)s lecteurs et lectrices, Nous souhaitons vivement que les sujets aborder dans cette édition automnale du Fouineur sachent vous plaire. Nous remercions énormément tous ceux et celles qui ont contribué a la réalisation de la présente édition en nous envoyant des articles et des idées. Nous encourageons fortement toutes les personnes qui ont des choses à dire de communiquer avec nous au local syndical. Bien entendu, ce message s'adresse aussi à nos chèr(e)s retraité(e)s de qui nous aimerions bien avoir des nouvelles. Membres de l'exécutif Robert Lord Donald Noël André Thibodeau Lucie Matte Michel Cossette Daniel Sourdif Pierre Tremblay Francine Desrochers Élise Deschatelets Guy Bonneau Jean Morin C.S.S.T. Contestation Comité des Griefs F.S.T.Q. Délégué(e)s Santé/Sécurité Daniel Sourdif Daniel Dalpé Michel Ricard Marcel Ouellet Gertrude St-André Jean Morin Alberto Belzile Françoise Larose Président Vice-Président Sec. Archiviste Sec. Financière Trésorier Garde Garde Syndic Syndic Syndic Guide André Thibodeau Donald Noël Donald Noël Élise Deschatelets André Thibodeau Lucie Matte Normand Pelchat Luc Laurier André Thibodeau Michel Charron Claude Jolicoeur Manon Chouinard Jennifer Bouchard Christiane Pimparé Robert Vadnais Yvan Brouillette Dans la même ordre d'idée, il est important de mentionner à tous nos retraité(e)s qui éprouvent certaines difficultés soit, avec le chômage ou autre, qu'ils peuvent toujours compter sur notre support en communiquant avec un responsable de la section locale. Merci. SOMMAIRE Mot du président page 3 Résolution no. 26 page 3 Semaine de la Santé / Sécurité page 4 Alcool et Drogues page 5 Santé et Sécurité au travail page6&7 Comité des sages page 7 Pages des jeux page 8 Plein air page9&10 Flash sur le régime d'assurance page 10 Page gourmande page 11 Solution des jeux page 11 Caricature page 12

3

4 Semaine de la Santé/Sécurité La semaine de la Santé et la Sécurité au travail aura lieu, cette année, du 19 au 23 octobre Cette année, la formule a été entièrement repensée. En effet sous le thème «prévention maux de dos», divers spécialistes seront sur place chaque jour de 11:00h à 13:00h pour vous informer et répondre à vos questions en rapport avec la problématique des «maux de dos». Un chiropraticien viendra répondre à vos questions, vous offrir des services, distribuer des dépliants et fera même des analyses posturales avec l aide d un logiciel. Vous aurez donc droit à une mini-consultation gratuite. La même journée, à la salle du carrefour, vous aurez droit à une démonstration d aérobie sur rebondisseur (mini-trampoline). Vous êtes invité(e)s à venir faire l essai de ces mini-trampolines, de façon à découvrir les effets bénéfiques de l Aérobond sur votre organisme. Une autre session d information sera réservée à un podiatre. Toujours dans la même ligne de pensée, le spécialiste pourra vous aider dans le dépistage des facteurs pouvant mener à un problème au dos. Des spécialistes de la massothérapie viendront aussi vous vanter les bienfaits de ces traitements. Un (ou des) massothérapeute(s) seront sur place pour vous dispenser des minimassages et de l information sur les différents services offerts en massothérapie. J aimerais attirer votre attention sur le fait que tous les frais occasionnés par les services dispensés par les intervenants ci-haut mentionnés (Chiropraticiens, podiatres, massothérapeutes), en dehors des mini-consultations gratuites de la semaine de la Santé/Sécurité, sont remboursables en partie ou en totalité par votre régime d assurance collective. Finalement, pour clore le programme de la semaine Santé/sécurité, le vendredi 23 octobre, un policier sera sur place pour parler d alcool et de drogue. Tout cela en rapport avec la directive en matière de consommation d alcool et de drogue reliés au travail que les parties syndicale et patronale sont à négocier présentement. En résumé, comme vous pouvez le constater la Semaine de la Santé/Sécurité au travail pour 1998 sera orientée vers des problématiques vécues dans notre milieu de travail et nous vous proposons différentes solutions pour faire face à ces douloureuses situations. Nous vous attendons donc en grand nombre au kiosque qui sera situé à la cantine principale et nous espérons apporter des solutions à vos problèmes ou encore vous aider à faire de la prévention de façon à éviter la douloureuse problématique des maux de dos. Daniel Sourdif Pour le comité organisateur* *comité organisateur : Daniel Sourdif #331 Éric Vézina #120 Lors de la Semaine de Santé/Sécurité 3 laissez-passer d une valeur de $7.50 pour l essai en studio de l Aérobond. Remplir le bulletin de participation et le remettre au local avant le 23/10/98

5 Alcool & Drogue Prévention-Éducation-Entraide Il y a un an, l employeur émettait une nouvelle directive qui s intitulait «Directive en matière de consommation d alcool et de drogues». Cette directive fut lancée en grande pompe par chacun de nos directeurs respectifs. Après ce lancement (et pendant aussi) tout le monde capotait, y compris le syndicat, de voir jusqu'où l employeur était prêt à aller dans l application de cette directive. Les objectifs et les moyens suggérés pour y arriver étaient déshumanisés, débranchés de la réalité et certains contrôles étaient très subjectifs et tout à fait inacceptables. On a donc demandé à l employeur par écrit sur un petit formulaire à plusieurs copies de bien vouloir reconsidérer sa directive. Une rencontre eut lieu avec un membre de la haute direction et ses acolytes. Il nous a fait part de sa principale préoccupation, c est-à-dire prendre ses responsabilités en vertu de la loi, soit le respect de l article 51 de la loi sur la Santé et la Sécurité au travail : «-L entreprise doit prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l intégrité physique des travailleurs». Il a admis que la directive pouvait être améliorée pourvu qu on ne perde pas de vue son objectif premier. «On avait mis un pied dans porte» et ça commençait bien nos pourparlers. Nous étions entièrement d accord avec son objectif sauf que pour nous, il est tout simplement incomplet. Forts des conseils de notre ressource externe, nous avions plein d idées afin d améliorer la directive. Nous ne les avons pas toutes réalisées mais nous avons quand même réussi à faire inclure dans les objectifs les éléments de préventions et d entraide afin de pouvoir agir en amont et en aval auprès de nos membres. De plus, dès qu il y a détection (doute) par l employeur d un problème de drogue ou d alcool chez un de nos membres, il doit nous en aviser afin que nous puissions participer au déroulement de l intervention du début à la fin. Bien sur, tous et toutes n ont pas de problème chronique d excès de consommation de drogue ou d alcool. Beaucoup de gens consomme et ce de façon raisonnable. Il faut donc faire preuve de discernement dans l application de cette politique. Nous croyons avoir réussi à faire comprendre à l employeur qu il valait mieux axer la politique sur l entraide que sur le caractère disciplinaire de la chose. Nous vous invitons donc à respecter la directive et de vous accrocher plus à l esprit de la lettre qu à la lettre elle même. Aussi, si vous croyez excéder la norme et que vous avez besoin d aide... demandez-en! Donald Noël

6 Ce trimestre, j aimerais vous entretenir des alertes à l orage et pour ce faire je vous citerai donc les articles à de la page 35 du manuel des règlements généraux et de Santé/Sécurité. Il est important pour tous et chacun syndiqué(e)s ou non de se conformer à cette réglementation. Fermeture d atelier À l approche d un orage électrique avec risque de foudre au sol une demande de fermeture temporaire des ateliers de production contenant des explosifs peut être exigée par le service de la protection. (Référence : sec Loi- 102 et la Loi sur les explosifs art. 83,102 Emission L annonce d une telle alerte sera faite par les systèmes de communication normalement utilisés et devra être respecté à moins que cette opération ne mette en danger les employé(e)s ou les installations à cause de la nature des opérations en cours. Pré-alerte Pour les ateliers désignés comme devant terminer les opérations de production pour des raisons de sécurité une pré-alerte sera transmise par le téléphone lorsque possible. Fermeture sécuritaire Lors d une alerte, les ateliers doivent être sécurisés et fermés comme pour la fin d une journée de travail. Circulation Aucune circulation ne sera permise près des bâtiments contenants des explosifs durant toute la durée de l alerte. Fin de l alerte La fin de l alerte sera transmise de la même façon qu elle fut annoncée. Références sec Loi-102 Évacuation du personnel Lors de la réception d une alerte à l orage, les directeurs doivent procéder au retrait du personnel comme suit : Provenance : Destination : Bâtiments 1B7-1B8-3B B9A Par autobus à la cantine du 2D2 groupe 2 (excepté 2D15-2D22-2D22A Vestiaire du 2D2 et à la cantine du 2D2 par le corridor groupe 3 secteur est (à partir du 3E2-3D1-3D1A) Vestiaire du 2D2 et à la cantine du 2D2 par le corridor Bâtiment 1D3 Salle de pause du 1D3 Bâtiments 2D15-2D22-2D22A Salle de pause du 2D20 (roulotte) Groupe 3 secteur ouest (à partir du 3E4 et 3D3 incluant Salle de pause du 3E7A (roulotte) 3E5-3D5-3C5) Groupe 6 Hors de la zone avec transport mis à la disposition ou par autobus à la cantine du 2D2 Manutentionnaires : Lors du chargement ou du déchargement les véhicules sont laissés dans les poudrières. Les véhicules sur la route chargés d explosifs sont dirigés à l extrémité sud de l avenue C et doivent être verrouillés. Le personnel est transporté à la cafétéria du 514

7 Contracteurs : Les contracteurs doivent évacuer s ils sont à proximité des explosifs. Note : L évacuation de la zone des explosifs est maintenue tout le temps où l on est en alerte météorologique. Opérations exceptionnelles : Les opérations dans les endroits suivants doivent être poursuivies jusqu au moment où elles peuvent être suspendues sans danger lorsqu un orage est imminent aviser les départements (pré-alerte) cibas mentionnés dans les plus brefs délais afin de permettre aux employé(e)s y travaillants de se préparer et ceci à cause des opérations particulières effectuées en ce moment dans ces départements. On doit les aviser par téléphone afin de ne pas confondre les employé(e)s travaillant dans les autres départements. Endroits : Opérations : 1B7/2-3 Assemblage d amorces 1B8 Précipitations 3D1 Incorporateur 3D1A Source cobalt (Rayons X) 460 Compositions pyrotechniques 3C5 Mélangeur TNT et poudre d aluminium Référence : Loi sur les explosifs Art.83 À l approche d un orage les poudrières et les autres bâtiments dangereux doivent être fermés et quiconque y travaille ou travaille dans leur voisinage doit s en éloigner sauf lorsqu est en marche une opération dont la suspension elle-même constituerait un danger dans ce cas il faut poursuivre l opération jusqu au moment où elle peut être suspendue sans danger et une telle opération ne doit pas être entreprise tant que dure l orage. Art.102 À l approche d un orage toute poudrière ouverte doit être fermée et quiconque y travaille ou travaille dans son voisinage doit s en éloigner pour la durée de l orage. Afin de trouver une solution au désaccord perpétuel entre les groupes d occupation 1 et 2. Un comité formé de six personnes (trois de chaque groupe) a été mis sur pieds afin d apporter différentes recommandations pour régler ce problème de façon définitive. Avec une bonne ouverture d esprit et la volonté de réussir d énormes progrès peuvent être accomplis. Ces membres sont : Alberto Belzile, Jean Brisson, Robert Charron, Roland Degrandpré, Élise Deschâtelets et Pierre Tremblay. Félicitations donc à cette nouvelle équipe!

8 7. Note- Baie du Japon- Douleur- Mesure de temps 8. Condition- île de France- article- note 9. Famille princière d'italie- Liquide jaunâtre- Fringale 10. Possessif- Allai aux urnes- Première page d'un journal 11. Infinitif- Dans 12. Écorchent 13. Désaccord VERTICALEMENT: HORIZONTALEMENT: 1. Science qui traite des organismes microscopiques 2. Apporterions un soutien 3. École (abr.)- Abr. Anglaise Motor ship 4. Règle- Signature- Prog. d'aide aux employés 5. Satellite- Pronom- Châtié 6. Infinitif- Pronom- Lettre qrecque- Dir. général 1. Suavement 2. Faire la cour 3. Cela- préfixe- Top secret- Erbium 4. Ricane- Allongé- Coup de baguette 5. Poèmes- Élimé- Réel 6. Béryllium- Sert à lier- Fleuve d'italie- pronom 7. Iridium- Particule- Période d'activité sexuelle- Consonnes jumelles 8. Diphtongue- Négation- possessif- Laize 9. Grand- Supplice- En outre 10. Pronom- Riz- Négation 11. Groupe Secours (abr.)- Été capable- Or- Terre- Neuve 12. Fruit 13. Leçons Source: Petit Larousse 98 J.H. Anglicismes à corriger Tous les jours de notre vie, que ce soit au travail, à la maison ou bien au centre commercial, nous utilisons des anglicismes souvent même sans s'en rendre compte. Voici donc un petit test afin de mettre vos connaissances du français à l'épreuve. Cédule de travail : Avantages marginaux : Clause normative : Démotion : Droit de gérance : Solution des jeux: page 11

9 J aimerais partager avec vous mon coup de cœur pour le mont Jefferson, situé dans le New- Hamshire au beau milieu des White Montains où plusieurs sommets dépassent les 5000 pieds. Le plus célèbre d entre eux est sûrement le mont Washington reconnu pour son altitude vertigineuse de 6280 pieds. Le mont Jefferson offre des avantages très attrayants pour le randonneur moyen. Primo, une affluence modérée par apport à son voisin le mont Washington, secundo, la possibilité d atteindre 5700 pieds via un sentier relativement court, tertio, l opportunité de grimper des parois rocheuses sans toutefois qu il soit question d escalade. Le sentier qui m a beaucoup plu s appelle le Jefferson s Notch trail. Pour s y rendre, on emprunte la Jefferson s Notch road. Cette route de gravier, longue de 8.5 km, serpente la montagne jusqu à 3000 pieds d altitude. Elle est parsemée de petits sites individuels où l on peut camper. On parle ici de campings sauvages, c est-àdire rien de plus qu un emplacement pour une tente et un cercle de roches pour faire un feu. Il y en a un particulièrement enchanteur qui siège en bordure d un ruisseau. Dormir au son d une cascade, après avoir été hypnotisé par un feu donne l énergie nécessaire pour affronter les plus hauts sommets. Le sentier débute dans une forêt plutôt dense. Graduellement, la pente s accentue sans être excessive. Après seulement 30 minutes de marche, un premier promontoire offre une vue splendide sur la vallée. Déjà, les arbres plient l échine sous l effet des forts vents soufflant à ces hauteurs. Ici et là, des arbrisseaux tous recroquevillés ont des allures de bonsaïs éventés. Soudain, le parcours se dresse sur un

10 amoncellement d énormes roches qui s empilent jusqu au sommet. Pour franchir certaines d entre elles on doit utiliser les quatre membres. Cet aspect de la randonnée me vivifie. J ai toujours adoré grimper, probablement à cause de la souplesse et de la précision que cela exige. Deux pics nous séparent du sommet, ils incitent tous deux à un arrêt pour admirer le magnifique panorama. De chaque côté les grandes et profondes vallées donnent l impression de regarder par un hublot d avion. Le sommet atteint il faut rapidement enfiler le coupe-vent, car le vent souffle avec force et la température a considérablement diminué avec l altitude. Le repas sera donc bref, on prend quand même le temps de s éclater les pupilles sur tous les sommets qui nous entourent. Sentier; Jefferson s Notch trail Distance; 8 km aller-retour Altitude au sommet; 5712 pieds Dénivellation; 2704 pieds Distance de Montréal; 311 km Flash sur le régime d assurance Il est toujours agréable de faire un voyage à l étranger. Cependant, il peut parfois arriver des désagréments dûs à la maladie ou un accident. Sachez que votre régime d assurance couvre ces frais selon certaines conditions. Vous pourrez donc lire cidessous l information tirer du texte intégral de la police d assurance. Avant de partir en voyage, il serait donc préférable de vous informer de la couverture auprès du service des ressources humaines afin de vous éviter certains désagréments. Frais engagés à l étranger Les frais ci-dessous engagés à l étranger sont remboursables à condition que les soins soient prescrits par un médecin pour le traitement d urgence d une blessure ou d une maladie qui s est produite alors que la personne couverte voyageait hors du Canada. Les frais remboursables sont les frais effectivement exigés de la personne couverte diminués de tout montant couvert par un régime gouvernemental. (a) les frais pour chambre et pension à l hôpital en service semi-privé ainsi que pour tous les autres soins et produits fournis par l hôpital. (b) les autres soins et produits médicalement nécessaires qui auraient été autrement couverts en vertu de la présente garantie Tous les frais ci-dessus mentionnés devront être réglés par l employé et celui-ci aura la responsabilité de se faire rembourser (avec reçus à l appui) par La London Life/Great West. EXCLUSION Tous les frais d assistance voyage ne sont pas couverts en vertu du contrat d assurance.

11 Lors de la dernière édition j avais présenté une recette de poitrines de poulet marinées qui a semblé plaire à plusieurs. Ça fait plaisir à entendre et je vous en remercie. On m a aussi demandé quel genre de salade accompagnerait bien ce plat. Une salade grecque bien entendu! La recette suivante nous est gracieusement donnée par notre consœur de travail Manon Bertrand. Elle est facile à préparer et tout simplement délicieuse. Merci donc, à Manon pour sa recette. Salade grecque : Les ingrédients : - 5 tomates lavées et émincées - 1 oignon haché - ½ piment banane haché - 6 tranches de bacon croustillant (ou simili ) - ½ lb de fromage féta coupé en dés - Olives noires (facultatif ) - 4 cœurs de palmiers coupés en deux - 1 cu-à-soupe de gras de bacon - 2 cu-à-soupe de jus de citron - 3 cu-à-soupe d huile d olive première pression - Piments broyés (au goût ) - Sel et poivre Mettre tous les ingrédients dans un bol puis mélanger en remuant très délicatement. Il ne vous reste qu à déguster. Bon appétit! Anglicismes à corriger. 1. Horaire de travail 2. Avantages sociaux 3. Clause non salariale 4. Rétrogradation 5. Droit de la direction

12

Où est la transparence?

Où est la transparence? Le Journal Officiel des Membres Métallos du Local 9238 / 9238-1 Où est la transparence? Au mois de décembre dernier, dans le but d'obtenir les services d'un médecin responsable en remplacement du Dr. Perreault

Plus en détail

Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE)

Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE) Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE) Le retrait préventif Pour appuyer vos démarches visant à obtenir un retrait préventif, un congé de maternité ou les prestations

Plus en détail

Conventions de stage (pour un stage en FRANCE) Exemplaire à remettre à l Organisme d Accueil

Conventions de stage (pour un stage en FRANCE) Exemplaire à remettre à l Organisme d Accueil Conventions de stage (pour un stage en FRANCE) Exemplaire à remettre à l Organisme d Accueil Entre, d une part, l Ecole Spéciale d Architecture (ESA), 254 boulevard Raspail, 75014 PARIS, représentée par

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI DE-02-03-03 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien scolaire - CSQ en résumé... Ce

Plus en détail

du meilleur prix garantie Conditions générales de l offre Version disponible également en Deutsch English Pусский Česky (pdf)

du meilleur prix garantie Conditions générales de l offre Version disponible également en Deutsch English Pусский Česky (pdf) Version disponible également en Deutsch English Pусский Česky (pdf) Réservez sans souci simplement et bénéficiez du meilleur tarif offert. Grâce à notre Garantie du meilleur prix, vous gagnez du temps

Plus en détail

Nom du nageur : Date de naissance :

Nom du nageur : Date de naissance : CONTRAT ENTRE : Nom du nageur : Date de naissance : Nom du/des parent(s) : Adresse : Téléphone maison : Téléphone travail : Cellulaire : Adresse courriel: ET Le club des Dauphins de Rouyn-Noranda Case

Plus en détail

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES La réforme européenne sur les prélèvements (Règlement SEPA, pour Single Euro Payments Area) entre en vigueur dans quelques mois (1er août 2014). Ce nouveau système de

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER 1 LE FORMULAIRE D ADHÉSION OBLIGATOIRE POUR LES SALARIÉS SECTION 1 : IDENTIFICATION DU RÉGIME SECTION

Plus en détail

le fonctionnement de l entreprise

le fonctionnement de l entreprise 2014 LE PROGRAMME D ACCUEIL Plusieurs employeurs ont un programme qui vous permet de connaître: les politiques de l entreprise vos collègues de travail le fonctionnement de l entreprise LE CHÈQUE DE PAIE!

Plus en détail

Nous sommes fiers de mettre à la disposition des élèves un service de garde très bien organisé.

Nous sommes fiers de mettre à la disposition des élèves un service de garde très bien organisé. Nous sommes fiers de mettre à la disposition des élèves un service de garde très bien organisé. Madame Annie Tremblay en est la responsable et supervise une équipe d'environ seize éducatrices. Les enfants

Plus en détail

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise L expérience à votre service Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise Assurance pollution et coûts de dépollution des locaux d entreprise Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

DEUXIÈME ATELIER : LA PROTECTION DE L INFORMATION CONFIDENTIELLE LORS DES COMMUNICATIONS

DEUXIÈME ATELIER : LA PROTECTION DE L INFORMATION CONFIDENTIELLE LORS DES COMMUNICATIONS TRANSCRIPTION DE LA VIDÉO POUR L ATELIER 2 Bonjour Cette année, la campagne de sensibilisation permet d approfondir notre connaissance sur le thème de la protection des informations confidentielles. DEUXIÈME

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

DEMANDES DU CONSEIL DU PATRONAT DU QUÉBEC CADRE D INTERVENTION DE LA CSST EN PRÉVENTION-INSPECTION. Novembre 2009

DEMANDES DU CONSEIL DU PATRONAT DU QUÉBEC CADRE D INTERVENTION DE LA CSST EN PRÉVENTION-INSPECTION. Novembre 2009 DEMANDES DU CONSEIL DU PATRONAT DU QUÉBEC CADRE D INTERVENTION DE LA CSST EN PRÉVENTION-INSPECTION Novembre 2009 1010, rue Sherbrooke Ouest, bureau 510, Montréal (Québec) H3A 2R7 Tél. : 514-288-5161-1-877-288-5161

Plus en détail

Quel service puis-je racheter?

Quel service puis-je racheter? PARLONS VOLUME 1, NUMÉRO 4 JUILLET 2000 Combien cela coûte-t-il? Voir page 4 Quel service puis-je racheter? Voir page 3 Pourquoi est-ce une bonne idée de racheter du service? Voir page 2 Comment décider

Plus en détail

Le projet de loi n o 33

Le projet de loi n o 33 Le projet de loi n o 33 Loi éliminant le placement syndical et visant l amélioration du fonctionnement de l industrie de la construction Mémoire du Conseil du patronat du Québec soumis à la Commission

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Chers membres et amis de la European Choral Association - Europa Cantat,

Chers membres et amis de la European Choral Association - Europa Cantat, A l attention des membres de la European Choral Association Europa Cantat Et à toutes les personnes intéressées par le sujet «Partager les bienfaits du chant» Bonn, 15/07/2015 Invitation à Helsinki, Finlande

Plus en détail

La force du nombre Vous souhaitez obtenir plus d information au sujet de l Entente?

La force du nombre Vous souhaitez obtenir plus d information au sujet de l Entente? La force du nombre Depuis plusieurs années, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise afin d offrir les meilleurs avantages possibles

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement x Procédure Page 1 de 6 x Politique Directive C.A. C.E. x C.G. Direction générale Résolution 00-650-6.00 Direction x Nouveau document x Amende

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Guide pour les personnes âgées du Manitoba Selon des recherches canadiennes, près de 10 % des personnes âgées du Manitoba seront victimes d une

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES MUTUELLE SANTE Branche HPA

QUESTIONS REPONSES MUTUELLE SANTE Branche HPA QUESTIONS REPONSES Obligation d adhérer à Humanis? Une adhérente souhaite conserver sa mutuelle. Sa mutuelle hésite car pour lui proposer les mêmes garanties précisées dans l'accord de branche, cela coûte

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

Conventions de stage (pour un stage en FRANCE) Exemplaire à remettre à l Organisme d Accueil

Conventions de stage (pour un stage en FRANCE) Exemplaire à remettre à l Organisme d Accueil 1 Conventions de stage (pour un stage en FRANCE) Exemplaire à remettre à l Organisme d Accueil Entre, d une part, l Ecole Spéciale d Architecture (ESA), 254 boulevard Raspail, 75014 PARIS, représentée

Plus en détail

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie La couverture indispensable de toutes vos dépenses hospitalières Swiss santé Hospitalisation et chirurgie L hospitalisation, tout le monde y pense un jour ou l autre, surtout lorsqu un proche, suite à

Plus en détail

PROTOCOLE DE SÉCURITÉ ET DE SURVEILLANCE DE L ÉCOLE PIERRE RÉMY 2013

PROTOCOLE DE SÉCURITÉ ET DE SURVEILLANCE DE L ÉCOLE PIERRE RÉMY 2013 SÉCURITÉ 1. Il est interdit de laisser entrer qui que ce soit dans l école. Si vous laissez entrer quelqu un, vous devez l accompagner au secrétariat ou au service de garde. Vous êtes responsable de toutes

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais LA VIE VOUS MÈNE AILLEURS, MAIS PARCOURS ASSURANCE SANTÉ VOUS SUIT PARTOUT AUCUNE PREUVE D ASSURABILITÉ N EST EXIGÉE! 2 Parcours assurance

Plus en détail

l assurance vie entière

l assurance vie entière Solutions de protection Votre guide sur l assurance vie entière de la Standard Life Vers une meilleure retraite Accroître. Protéger. Apprécier. Léguer. Bonjour. La vie offre peu de garanties; comment donc

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE www.fc-csn.ca BV5087F (2014-09) La force du nombre Depuis 1988, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise

Plus en détail

Foire aux questions. assurance colle ctive

Foire aux questions. assurance colle ctive assurance colle ctive Foire aux questions Les réponses aux questions suivantes s adressent aux membres des syndicats qui adhèrent aux assurances collectives de la FNEEQ-CSN. Nous vous invitons à communiquer

Plus en détail

Sans formalités médicales

Sans formalités médicales Sans formalités médicales Tout prévoir aujourd hui pour vivre sereinement demain SwissLife Obsèques Les obsèques restent un sujet tabou et pourtant nous serons tous concernés un jour. Avec une dépense

Plus en détail

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada Direction : Lorraine Desmarais Programme de transformation et de guérison spirituelle MODALITÉS : ENGAGEMENT ET PAIEMENTS À vous toutes et tous

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT Entre les soussignés l'entreprise... (dénomination sociale),... (siège social/adresse) représentée par... (prénom)... (nom) en qualité de... (qualité/fonction/profession) d'une

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

NOTE : Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d alléger le texte.

NOTE : Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d alléger le texte. Politique n o 1999-FR-01 Politique de remboursement des frais de déplacement et de représentation applicable aux commissaires et au personnel de la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier Approuvée par

Plus en détail

Marseille, le 3/7/2015 CODEP-MRS-2015-025309. CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER Cedex

Marseille, le 3/7/2015 CODEP-MRS-2015-025309. CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE- Zone non imprimée - Place pour l'en-tête CODEP-MRS-2015-025309 Marseille, le 3/7/2015 CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER

Plus en détail

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS Article 1 er : formation Sous le régime de la loi du premier juillet mille neuf cent neuf, il est créé entre

Plus en détail

LA CONFÉRENCE DE PRESSE

LA CONFÉRENCE DE PRESSE Fiche aide-mémoire : l organisation d une conférence de presse OBJECTIFS La conférence de presse La rencontre de presse La conférence de presse La conférence de presse sert à annoncer une nouvelle ou à

Plus en détail

Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ

Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ QUEBEC PROVINCIAL ASSOCIATION OF TEACHERS L ASSOCIATION PROVINCIALE DES ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS DU QUÉBEC Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ QUEBEC PROVINCIAL ASSOCIATION

Plus en détail

Le syndicat professionnel qu il vous faut 1 ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO. Le syndicat professionnel qu il vous faut

Le syndicat professionnel qu il vous faut 1 ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO. Le syndicat professionnel qu il vous faut Le syndicat professionnel qu il vous faut 1 ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO Le syndicat professionnel qu il vous faut 2 ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO Pour

Plus en détail

Le salaire et les indemnités des assistants maternels

Le salaire et les indemnités des assistants maternels Le salaire et les indemnités des assistants maternels Les assistants maternels sont des salariés à part entière, ils perçoivent donc un salaire mensuel et des indemnités dont les modalités de calcul sont

Plus en détail

Document réalisé avec le soutien de

Document réalisé avec le soutien de Document réalisé avec le soutien de Directeur de la publication : Cédric MAMETZ Responsable de la rédaction : Céline SIMONIN, Chargée de projets Nous Aussi Conception graphique : La Suite + Co et Lauriane

Plus en détail

Symposium le joueur excessif et le désendettement

Symposium le joueur excessif et le désendettement Symposium le joueur excessif et le désendettement Le Préposé aux poursuites et sa fonction Le Préposé et les fonctionnaires des Offices sont des officiers publics chargés d organiser le droit de poursuivre,

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil d administration. Domaine Bel-Air. Le jeudi 17 juillet 2014

Procès-verbal du Conseil d administration. Domaine Bel-Air. Le jeudi 17 juillet 2014 Procès-verbal du Conseil d administration Domaine Bel-Air Le jeudi 17 juillet 2014 Rédigé par Mélanie Turgeon le 17 juillet 2014 Étaient présents : Mesdames Holly Fortier Mélanie Turgeon Messieurs Daniel

Plus en détail

Service de Garde-Éco École du Plein-Coeur 555, 7 e avenue Nord Richmond (Québec) J0B 2H0 819-826-2121 poste 15820

Service de Garde-Éco École du Plein-Coeur 555, 7 e avenue Nord Richmond (Québec) J0B 2H0 819-826-2121 poste 15820 Service de Garde-Éco École du Plein-Coeur 555, 7 e avenue Nord Richmond (Québec) J0B 2H0 819-826-2121 poste 15820 1. Horaire 1.1 Heures d ouverture Le service de garde est ouvert du lundi au vendredi selon

Plus en détail

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité.

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée 2 e modèle normal Entre : l association..... représentée par M. (le président)... d une part, et : M. demeurant.. d autre part, IL A ETE CONVENU CE QUI

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 7. Chômage et points de retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 7. Chômage et points de retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 7 JUIN 2015 Chômage et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective Ma ligne de protection de revenu régime d assurance collective Mes assurances salaire 2 Bonjour, je suis Fiche Salaire, et je viens vous entretenir d un sujet capital en matière de sécurité financière,

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

BCE Employées de bureau. Projet de convention collective 2013

BCE Employées de bureau. Projet de convention collective 2013 BCE Employées de bureau Projet de convention collective 2013 Votre comité de négociation recommande l offre de la compagnie Consœurs et confrères, Le 19 novembre dernier, le comité de négociation a signé

Plus en détail

Revendications en matière d assurance-santé complémentaire

Revendications en matière d assurance-santé complémentaire Revendications en matière d assurance-santé complémentaire Si les services d ergothérapie ne sont pas couverts par votre compagnie d assurance, demandez-le! Nicole Raftis Association canadienne des ergothérapeutes

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL : TOUT SAVOIR SUR L ASSISTANCE AUTO! Présenté par Transpoco

DOSSIER SPÉCIAL : TOUT SAVOIR SUR L ASSISTANCE AUTO! Présenté par Transpoco DOSSIER SPÉCIAL : TOUT SAVOIR SUR L ASSISTANCE AUTO! Présenté par Transpoco En prévision de vos vacances, vous avez fait révisé votre voiture et êtes couvert par une assurance. Cependant, vous vous demandez

Plus en détail

Guide de référence rapide pour la recherche au collégial

Guide de référence rapide pour la recherche au collégial Guide de référence rapide pour la recherche au collégial Daniel Puche, Ph.D., CEGEP de St-Hyacinthe, 2012 Ce guide se veut une référence pratique pour les enseignants-chercheurs dans leurs démarches de

Plus en détail

Ce guide a été élaboré conjointement par les Relais Assistantes Maternelles de Seine-et-Marne et par le Conseil général de Seine-et-Marne.

Ce guide a été élaboré conjointement par les Relais Assistantes Maternelles de Seine-et-Marne et par le Conseil général de Seine-et-Marne. Préambule Depuis le 1 er janvier 2005, la Convention Collective Nationale des assistants maternels du particulier employeur 1 est applicable. Cette convention détermine les conditions d emploi de l assistant(e)

Plus en détail

VOICI VOTRE TOUT NOUVEAU JOURNAL

VOICI VOTRE TOUT NOUVEAU JOURNAL Volume 1, année 1 Dépôt légal, Date de parution décembre 2005 VOICI VOTRE TOUT NOUVEAU JOURNAL Bonjour, Sommaire : Votre journal Concours Un nom à votre journal! Situation au Centre d hébergement Le site

Plus en détail

PROCÉDURE DE DÉCLARATION DES ACCIDENTS, DES INCIDENTS ET DES SITUATIONS DANGEREUSES EN MILIEU DE TRAVAIL Novembre 2013

PROCÉDURE DE DÉCLARATION DES ACCIDENTS, DES INCIDENTS ET DES SITUATIONS DANGEREUSES EN MILIEU DE TRAVAIL Novembre 2013 1. Identification Titre : Procédure de déclaration des accidents, des incidents et des situations dangereuses en milieu de travail. Ce document s adresse : aux membres du personnel enseignant et non enseignant

Plus en détail

PLACES EN CRECHES SUBVENTIONNEES PAR LA BEI REGLEMENT

PLACES EN CRECHES SUBVENTIONNEES PAR LA BEI REGLEMENT page 1 de 6 PLACES EN CRECHES SUBVENTIONNEES PAR LA BEI REGLEMENT La Banque européenne d'investissement met à la disposition de son personnel une crèche dont le rôle principal est de pourvoir, en collaboration

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR VOTRE ASSURANCE SANTÉ Professionnels, cadres et directeurs de service

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR VOTRE ASSURANCE SANTÉ Professionnels, cadres et directeurs de service CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR VOTRE ASSURANCE SANTÉ Professionnels, cadres et directeurs de service Q1. À qui s'adresse la couverture d'assurance santé? DISPOSITIONS GÉNÉRALES Toute personne ayant le droit

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 8 en entreprise Quelques éléments de contexte L objectif de simplification de la loi Rebsamen passait aussi par une rationalisation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE A L USAGE DES PARENTS POUR REDIGER LE CONTRAT DE TRAVAIL AVEC UN(E) ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) En partenariat avec :

GUIDE PRATIQUE A L USAGE DES PARENTS POUR REDIGER LE CONTRAT DE TRAVAIL AVEC UN(E) ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) En partenariat avec : GUIDE PRATIQUE A L USAGE DES PARENTS POUR REDIGER LE CONTRAT DE TRAVAIL AVEC UN(E) ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) 1 INTRODUCTION Vous êtes parent (communément désigné sous le terme de particulier employeur)

Plus en détail

Carte Entreprise VISA Desjardins

Carte Entreprise VISA Desjardins Carte Entreprise VISA Desjardins Table des matières Les services inclus 4 Assistance Voyage Desjardins 5 Assistance Affaires Desjardins 6 Billetterie à la carte VISA Desjardins 7 Avances d argent 7 Facturation

Plus en détail

Une galaxie près de chacun de nous

Une galaxie près de chacun de nous Une galaxie près de chacun de nous Le SSESOCQ c'est comme une galaxie Vu de loin, on peut y voir un ensemble de composantes qui impressionnent et invoquent l admiration. De plus près, ces composantes sont

Plus en détail

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est Section locale 2000 Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est actuellement en vigueur... 3 1997...3

Plus en détail

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire?

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire? Juin 2012 Questions sociales Qu est-ce que le mi-temps thérapeutique? Le mi-temps thérapeutique se met en place après avis du médecin traitant et du médecin de la Sécurité sociale, à la suite d un arrêt

Plus en détail

Régime d assurance collective du secteur soutien scolaire FEESP (CSN)

Régime d assurance collective du secteur soutien scolaire FEESP (CSN) d assurance collective du secteur soutien scolaire FEESP (CSN) Tableau synthèse de gestion de situations d assurance à compter du 1 er janvier 2010 Structure du régime RÉGIME Assurance Maladie Assurance

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Questions et réponses concernant les assurances

Questions et réponses concernant les assurances ASSURANCES Questions et réponses concernant les assurances Partie I Assurance maladie médicaments voyage et annulation de voyage Assurance voyage 1. Mon assurance voyage couvre-t-elle les bagages? Non.

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX

SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX Volume 16, numéro 5 Le 22 janvier 2014 SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX MODIFICATIONS AUX PRIMES D ASSURANCE TABLEAU DES PRIMES PAR 14 JOURS POUR L ANNÉE 2014 PRIMES APPLICABLES À LA

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE L ASSURANCE

GUIDE D UTILISATION DE L ASSURANCE GUIDE D UTILISATION DE L ASSURANCE Tu es maintenant assuré pour les 12 prochains mois avec le PAAC, YÉ! Puisque la plupart des athlètes n ont jamais fait de réclamation à une assurance, nous avons concocté

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DGA SG

RESPONSABILITÉ DGA SG RÈGLEMENT DE LÉGATION DE FONCTIONS ET DE POUVOIRS GÉNÉRAL - DROITS, POUVOIRS ET OBLIGATIONS 1. Adoption de toute mesure jugée appropriée pour pallier temporairement toute situation d urgence et rapport

Plus en détail

Brevet Professionnel

Brevet Professionnel Brevet Professionnel ASSURANCES E32 Communication professionnelle orale Durée : 20 +20 Coefficient : 2 Session 2014 Ce sujet se compose de 5 pages, numérotées de 1/5 à 5/5. Dès que le sujet vous est remis,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2014-1155 du 9 octobre 2014 relatif à la gestion du compte personnel de prévention

Plus en détail

Préparez la retraite que vous voulez

Préparez la retraite que vous voulez Préparez la retraite que vous voulez Vous méritez une retraite agréable La retraite est l un des événements les plus importants de votre vie. Elle marque le passage vers une nouvelle étape merveilleuse

Plus en détail

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule Règlement intérieur à conserver par les adhérents Préambule L école du cirque de Bayeux a pour vocation d organiser la pratique des activités et les cours de cirque pour ses adhérents. Son règlement a

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA FORMATION DES RESPONSABLES DE DISTRICT MULTIPLE DE 2015-2016 FEUILLE D'INFORMATIONS

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA FORMATION DES RESPONSABLES DE DISTRICT MULTIPLE DE 2015-2016 FEUILLE D'INFORMATIONS PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA FORMATION DES RESPONSABLES DE DISTRICT MULTIPLE DE 2015-2016 FEUILLE D'INFORMATIONS EN QUOI CONSISTE LE PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA FORMATION DES RESPONSABLES DE DISTRICT

Plus en détail

PARCOURS SOCIAL 3. Certains sujets étant fortement liés à l actualité, les programmes seront adaptés.

PARCOURS SOCIAL 3. Certains sujets étant fortement liés à l actualité, les programmes seront adaptés. PARCOURS SOCIAL 3 Titre... DEVENIR RESPONSABLE DU POLE SOCIAL Code session : 3080 Durée... 8 jours (soit 56h00) par module de 2 jours avec un dîner-débat le premier soir de chaque module. Public... Ce

Plus en détail

Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs de berline Consignes et directives

Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs de berline Consignes et directives Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs de berline Consignes et directives table des matières Présentation...1 1 Présence de parents aux arrêts...2 2 Modification d arrêt...2 3 Ordre

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Statut : Titre du supérieur immédiat :, ressources humaines Temps complet Coordonnatrice ou coordonnateur des ressources humaines, de la rémunération et des

Plus en détail

URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué!

URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué! URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué! Un feu? Une inondation? Une explosion? Un arbre est tombé sur votre maison suite à une tempête? Un refoulement d égout? Voici les étapes à suivre, en bref : 1. Communiquez

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

SERVICE DE GARDE LES AVENTURIERS ÉCOLE FERNAND-SEGUIN

SERVICE DE GARDE LES AVENTURIERS ÉCOLE FERNAND-SEGUIN SERVICE DE GARDE LES AVENTURIERS ÉCOLE FERNAND-SEGUIN OBJECTIFS GÉNÉRAUX FONCTIONNEMENT INTERNE 2015-2016 Danielle Lapointe Technicienne en service de garde 418 652-2107 poste 3006 danielle.lapointe@csdecou.qc.ca

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2015 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton

Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton o Téléphone au bureau : 514-351-8700 o Pour toute urgence

Plus en détail