ASSURANCES DE DOMMAGES INCENDIE DE L ANALYSE AU COÛT DU RISQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSURANCES DE DOMMAGES INCENDIE DE L ANALYSE AU COÛT DU RISQUE"

Transcription

1 ASSURANCES DE DOMMAGES INCENDIE DE L ANALYSE AU COÛT DU RISQUE 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 1

2 AGREPI? ASSOCIATION DES INGÉNIEURS & CADRES SPÉCIALISTES DE LA MAÎTRISE DES RISQUES INCENDIE - VOL MALVEILLANCE - ENVIRONNEMENT ET SANTÉ AU TRAVAIL, AGRÉÉS PAR LE CNPP Membre associé des Ingénieurs & Scientifiques de France (IESF). Participant aux travaux de l AFNOR, CNPP, CNPC, FFMI, FFSA, PSRE, RFFST 48, Boulevard des Batignolles PARIS Téléphone : +33 (0) Fax : +33 (0) septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 2

3 SINISTRE TOTAL PREVISIBLE! 8 Juin 1997 Abattoirs de Bordeaux. Cout: 4,27 M 82 MF (PD + PE) 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 3

4 GESTION DU RISQUE INCENDIE INDUSTRIEL 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 4

5 LE PRINCIPE DE L ASSURANCE TRANSFERT DU RISQUE ASSURE CONTRAT Via le Courtier RISQUE INCENDIE & AUTRES DOMMAGES DIRECTS ASSUREUR 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 5

6 Rappel de la démarche d Analyse des Risques Analyse des Risques Analyse des Flux Analyse des Menaces Gravité initiale Probabilité initiale Niveau de Risque initial Faire baisser Niveau de Risque initial Moyens de Protection Moyens de Prévention Gravité après Protection Probabilité après Prévention Niveau de Risque obtenu après Prévention Protection =???? Niveau de Risque supporté ou transféré 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 6

7 Rappel des objectifs des audits Gravité Risque = f (Gravité, Fréquence) Risque catastrophique Prévention Protection Risque de fréquence Fréquence 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 7

8 10 REGLES D OR DE LA PREVENTION INCENDIE 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 8

9 LA DEMARCHE DE L ASSURANCE BASE COMMUNE: TRAITE DES RISQUES D ENTREPRISES SIMPLES RECOMMANDATIONS INDICATIVES 124 RUBRIQUES REPARTIES EN 10 NOMENCLATURES OU FAMILLES D ACTIVITES Ex : 6: Industries du bois 628: Fabrication de panneaux de particules 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 9

10 NOMENCLATURES DE SOUSCRIPTION DU TRE (Traité des Risques d Entreprises) Fascicule 0 Extraction de minerais et minéraux divers, de combustibles solides. Métallurgie Fascicule 1 Production de matériaux de construction. Industries des céramiques. Industries du verre Fascicule 2 Travail des métaux. Industries électriques et électroniques. Construction automobile, aéronautique et navale; Carrosserie et réparation de véhicule en tous genre Garages et stations-service Fascicule 3 Industries chimiques et para-chimiques. Transformation de matières plastique et de caoutchouc. Fascicule 4 Industries textiles. Bonneterie. Confection de vêtements et autres articles textiles Fascicule 5 Industries du papier et du carton. Imprimeries; Industries du cuir et du délainage Fascicule 6 Industries du bois. Fascicule 7 Industries agro-alimentaires Fascicule 8 Traitement des déchets urbains et industriels. Production et distribution d énergie Fascicule 9 Autres risques d'entreprises Fascicule 10 Services généraux et risques annexes concourant à l'exploitation de l'établissement assuré. 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 10

11 LA DEMARCHE DE L ASSURANCE PRINCIPE TAUX DE PRIME ) X ASSIETTE DE PRIME (Capitaux en ) TAUX DE BASE Rabais et Majorations TAUX COMMERCIAL Construction Chauffage Sécurité incendie 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 11

12 LA DEMARCHE DE L ASSURANCE CONNAISSANCE DU RISQUE Présentation du risque par le Courtier Financière par l expert d assuré Matérialité du risque par l ingénieur prévention de la Cie apéritrice SOUSCRIPTION DU RISQUE Souscription par le Souscripteur Cie 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 12

13 CONNAISSANCE DU RISQUE Eléments d appréciation Rabais / Majorations Construction 20 % 50 % Chauffage 0 à 100 % Stockage en hauteur (> 7,20m) 10 à 100 % Liquides inflammables 0 à 30 % 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 13

14 Classement au feu des matériaux Correspondances entre Euro-classes et classification M Autres produits que sols Classes selon la NF EN Exigence A1 - - Incombustible A2 s1 d0 M0 A2 s1 d1 A2 s2 d0 s3 d1 M1 B s1 d0 s2 d1 s3 C s1 d0 s2 d1 M2 s3 D s1 d0 M3 s2 d1 M4 s3 (non gouttant Toutes classes M4 autres que E-d2 et F Sols Classes selon la NF EN Exigence A1 fl - - Incombustible A2 fl s1 M0 A2 fl s2 B fl s1 M3 C fl s2 D fl s1 s2 M4 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 14

15 CODE CONSTRUCTION ASSURANCES OSSATURE MURS EXTERIEURS PLANCHERS NOMBRE DE NIVEAUX COUVERTURE AMENAGEMENT ET REVETEMENTS INTERIEURS ELEMENTS DE CONSTRUCTION CATEGORIES (O) (Me) (P) A B C (Co) (A) MAJORATION ou RABAIS (f) du CODE CONSTRUCTION 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 15

16 LA SECURITE INCENDIE REFERENTIELS Règles techniques élaborées par le CNPP en collaboration avec la FFSA, la BSPP, la DGSCGC, l AGREPI, la FFMI, le GESI, le GIFEX, le CSTB, l INRS... Caractère obligatoire si spécifié dans le contrat d assurances L application de ces règles n exonère pas l assuré des obligations réglementaires: Code du travail, ICPE, ERP, Normes et DTU 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 16

17 LA SECURITE INCENDIE DEFINITIONS CERTIFICAT DE CONFORMITE: Délivrée à la mise en service N + Numéro du domaine ou de la règle Ex: N4 COMPTE-RENDU DE VERIFICATION PERIODIQUE: Délivré lors de la vérification semestrielle, annuelle.. Q + numéro du domaine ou de la règle Ex: Q4 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 17

18 LA SECURITE INCENDIE ORGANISATION DE LA SECURITE Mesures de sécurité Règles APSAD Rabais / Majoration Service de sécurité incendie Analyse des risques Prévision Consignes Inspection Formation E.P.I. E.S.I R 6 15 à 25 % Ces rabais ne se cumulent pas avec les rabais prévus pour : Surveillance humaine Surveillance électronique Extincteurs RIA 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 18

19 LA SECURITE INCENDIE ORGANISATION DE LA SECURITE Mesures de sécurité Règles APSAD Rabais / Majoration Chargé de sécurité agréé CNPP TRE 3 % Abonnement prévention et TRE conseil «Incendie et A.P.» 5 à 15 % Interdiction de fumer Permis de feu TRE TRE Obligatoire 10 à 100 % 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 19

20 LA SECURITE INCENDIE ORGANISATION DE LA SECURITE Mesures de sécurité Règles APSAD Rabais / Majoration Contrôles par organisme agréé Installations électriques Q18 10% 10 à 100 % Thermographie IR Q19 Appréciation de la compagnie 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 20

21 LA SECURITE INCENDIE SURVEILLANCE Mesures de sécurité Règles APSAD Rabais / Majoration Surveillance humaines R8 Surveillance du site Contrôle d accès Enregistrement des alarmes Diffusion de l alarme et de l alerte Intervention des secours internes et publics Complément de la R6 15 à 25 % 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 21

22 LA SECURITE INCENDIE SURVEILLANCE Mesures de sécurité Règles APSAD Rabais / Majoration Surveillance électronique Détection automatique d incendie R7 Déclaration de conformité Compte rendu de vérification semestriel Complément de la R6 25 % Complément de la R4 et R5 0 à 15 % 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 22

23 LA SECURITE INCENDIE COMPARTIMENTAGE Mesures de sécurité Règles APSAD Rabais / Majoration Ouvrage séparatif coupe feu Murs séparatifs coupe feu Murs séparatifs ordinaires Portes coupe feu Clapets coupe feu R 15 Résistance validée par bureau de contrôle R 16 N 16 par installateur ou organisme vérificateur certifié APSAD Q16 Permet l atténuation du taux d un risque aggravant sur un risque aggravé 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 23

24 LA SECURITE INCENDIE COMPARTIMENTAGE Mesures de sécurité Règles APSAD Rabais / Majoration Exutoires de fumée R 17 N 17 Vérification par entreprise compétente 3 % si alarme 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 24

25 LA SECURITE INCENDIE EXTINCTION Mesures de sécurité Règles APSAD Rabais / Majoration Extincteurs R 4 N 4 Q4 7 % si alarme 10 % RIA R5 N5 Q5 15% si alarme 10 % 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 25

26 LA SECURITE INCENDIE EXTINCTION Mesures de sécurité Règles APSAD Rabais / Majoration Extinction automatique à eau dit «sprinkler» Extinction automatique à gaz «IEA» CO2 R1 R3 N 1 Q1 N3 Q3 N à 80 % 10% sur contenu si protection localisée 30 % sur contenu et contenant si protection totale du bâtiment 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 26

27 LA SECURITE INCENDIE EXTINCTION Mesures de sécurité Règles APSAD Rabais / Majoration Extinction automatique à gaz «IEA» Inertes: Inergen, Argonite, Argotec, Azote ou Cerexen R13 N13 Q13 10% sur contenu si protection localisée 30 % sur contenu et contenant si protection totale du bâtiment Inhibiteurs: FM 200, FE 13, CEA septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 27

28 LA SECURITE INCENDIE EXTINCTION Mesures de sécurité Règles APSAD Rabais / Majoration Extinction automatique à mousse R12 N12 Q12 A l appréciation de la compagnie Extinction automatique à brouillard d eau D 2 A l appréciation de la compagnie 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 28

29 LA SECURITE INCENDIE APPLIQUEE Base % ENERGIES Electricité Chauffage Air comprimé Production de froid M.P. PROCESS PRODUITS FINIS Stockages PRODUITS TIERS Stockage Quantité PROTECTION INCENDIE PAR SPRINKLEURS FLUIDES Liquides inflammables Gaz Stockages CHAUFFAGE Type Situation 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 29

30 CRITERES DE QUALITE DES RISQUES D'ENTREPRISES Notes Qualité Construction > à + 30% de + 18% à + 30% de + 10% à + 16% de + 2% à + 8% 0% Rabais 2- Chauffage > à + 50% de + 35% à + 50% de + 20% à + 30% de + 12,5% à + 17,5% de + 2,5% à + 10% 0% 3- Aggravation * D.G. & T.R.E. Hors accumulation de valeurs > à + 45% de + 26% à + 45% de + 11% à + 25% de + 1% à + 10% 0% Rabais 4-Secours internes conformes aux règles APSAD Aucun moyen ou Non conforme Extincteurs Extincteurs + formation du personnel et/ou pompiers bénévoles parmi le personnel Extincteurs + R.I.A. Extincteurs + R.I.A. + autres moyens entrainant un rabais au sens des D.G. S.P.K. conforme R1 5- Secours externes * Critère 1 : une seule note Critère 2 : additionner les notes Critère 3 : une seule note T < ou= à 10 mn = 4 Visite annuelle des pompiers = 1 2 P.I.N. ou plus = 2 10 mn < T < ou = à 15 mn = 3 Plan d'attaque du feu = 1 1 P.I.N. + réserve = 1 15 mn < T< ou = à 20 mn = 1 Ligne directe avec les pompiers = 1 1 P.I.N. ou réserve = 0 20 mn < T < ou = à 25 mn = 0 Risque connu des pompiers = 0 Rien = - 2 T > à 25 mn = - 2 Rien = SMP de 80 % à 100 % de 60% à 80% de 40% à 60% < à 40% 7- Stockage de marchandises * Y compris les emballages H < à 7,20 m Non S.P.K. Catégories E & F ou H > à 7,20 m Non S.P.K. Toutes catégor ies H < à 7,20 m Non S.P.K. Catégorie D H < à 7,20 m Non S.P.K. Catégorie C H < à 7,20 m Non S.P.K. Catégories A & B H > à 7,20 m S.P.K. conforme R1 Toutes catégories ou Stockage séparé par un M.S.C.F. 2 heures H < à 7,20 m S.P.K. conforme R1 Toutes catégories ou Sans stockage ou Séparé par + de 10 mètres 8- Gardiennage Risque isolé sans gardien Gardiennage partiel ou Voisinage Présence permanente Ou Gardien Ou Télésurveillance Gardiennage intérieur avec rondes pointées 2 gardiens avec rondes pointées 9- Installation électrique Mauvais état Ou Sans clause limites 4 & 5 Sans clauses, limites 2 & 3 Clause 27 - B insérable Clause 27 - A insérable 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 30

31 NOTE DE QUALITE D UN RISQUE DESIGNATIONS 1.Construction 2.Chauffage 3.Aggravation D.G. 4.Moyens de secours internes (N1) 5.Moyens de secours externes (0+0+2)/2 6.SRE 7.Stock 8.Surveillance 9.Installation électrique NOTE GLOBALE NOTE SUR LES CRITERES Note minimum avec tous les critères 16 LIMITE : IV NOTES Note minimum sur les trois critères Note minimum globale 8 18 SMP DD: 100 % SRE DD :60 % 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 31

32 NOTE DE TARIFICATION D UN RISQUE CODE TRE :528 Transformation de papiers & cartons Taux de base T1 (y.c. chargement Cie IARD) = 2,40 Code construction : 320 A 31 (+ 10 %) Taux selon le niveau de risque actuel Majorations : Construction + 10 % Non Insertion clause 80-D (étoupes & chiffons) + 10 % Total : + 20% 2,88 Rabais : Electricité vérifiée & thermo: - 15 % 2,45 RIA - 7 % 2,28 Clause 28 D (Sprinklers) - 80 % 0,45 Taux d'ajustement + 0,35 Taux net 0,80 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 32

33 CONSEILS EN PREVENTION 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 33

34 Pour éviter ceci dépôt d hydrocarbures liquéfiés 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 34

35 Ou cela: Sinistre entrepôt métallurgique au PEH 25 septembre 2013 Patrick Biot - agréé CNPP 35

Quels sont les leviers efficaces pour réduire le risque d incendie, limiter ses conséquences et optimiser la tarification assurance?

Quels sont les leviers efficaces pour réduire le risque d incendie, limiter ses conséquences et optimiser la tarification assurance? Quels sont les leviers efficaces pour réduire le risque d incendie, limiter ses conséquences et optimiser la tarification assurance? En matière d'incendie, les moyens de prévention réelle et de protection

Plus en détail

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION *

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION * Cabinet : Date : DOMMAGES DIRECTS + PE QUESTIONNAIRE/PROPOSITION * *(faisant partie intégrante du contrat) RENSEIGNEMENTS GENERAUX NOM DE L ENTREPRISE : SIEGE SOCIAL : SITUATION DU RISQUE : - Nombre de

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE Nom, Prénom Adresse du proposant : (sera le preneur d assurances si le contrat est souscrit)------------------------------- Affaire Nouvelle Avenant Remplacement No

Plus en détail

"MULTIRISQUE INDUSTRIELLE" ALLIAGE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE

MULTIRISQUE INDUSTRIELLE ALLIAGE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE "MULTIRISQUE INDUSTRIELLE" ALLIAGE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE Nom, Prénom, Adresse du Proposant *:... ALLO ASSURANCES BP 30018 26958 VALENCE CEDEX 9 www.alloassurances.com AN AVT REMPT Date d'effet

Plus en détail

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION*

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION* Code intermédiaire Intermédiaire Date QUESTIONNAIRE/PROPOSITION* MULTIRISQUE IMMEUBLE (PROPRIETAIRE NON OCCUPANT) BATIMENTS OCCUPES USAGE PROFESSIONNEL (COMMERCE, INDUSTRIEL) *(faisant partie intégrante

Plus en détail

Bâtiments Non Sprinklés Commercial-Industriel-Stockage- Incendie-Dommages. Le souscripteur

Bâtiments Non Sprinklés Commercial-Industriel-Stockage- Incendie-Dommages. Le souscripteur Bâtiments Non Sprinklés Commercial-Industriel-Stockage- Incendie-Dommages Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Le souscripteur Société Forme juridique Code Siret Adresse

Plus en détail

QUESTIONNAIRE Risques Industriels Sensibles

QUESTIONNAIRE Risques Industriels Sensibles QUESTIONNAIRE Risques Industriels Sensibles MULTIRISQUE INDUSTRIELLE BATIMENT VIDE CACHET COURTIER Affaire Nouvelle Nouveau site sur contrat n :... Effet du : / / Echéance : / (JJ/MM) COURTIER Nom du cabinet

Plus en détail

Transport et stockage des produits classés dangereux et assimilés

Transport et stockage des produits classés dangereux et assimilés Transport et stockage des produits classés dangereux et assimilés Jacques JOUANNEAU Pierre-Jean CHAFOIX Les enjeux Comment mieux se repérer dans le foisonnement des textes réglementaires? Comment répondre

Plus en détail

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX prevolivier www.ssiap.com Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX Remarques Cette notice descriptive de sécurité, élaborée à l attention des maîtres d ouvrage et maîtres

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu Extinction Choisissez votre système d extinction Qu'est-ce qu'un système d extinction? Dans un système de protection incendie, il ne suffit pas de détecter et de mettre en sécurité. Il est souvent nécessaire

Plus en détail

Essais de résistance au feu

Essais de résistance au feu Essais de résistance au feu Cloisons 98-48 avec plaques de plâtre EI60 (coupe feu 1heure) DTU 25-41 Livret technique 4 - Octobre 2009 Le Service Recherche & Développement SOMMAIRE Préambule page 3 Construire

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE VITICOLE

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE VITICOLE FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE VITICOLE COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : N : Type de voie : Nom de la voie :

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage :

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage : Secteur prévention Etablissement cantonal d'assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap.prevention@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

DEMANDE D'ASSURANCE. Dommages aux biens et Pertes d exploitation

DEMANDE D'ASSURANCE. Dommages aux biens et Pertes d exploitation DEMANDE D'ASSURANCE Dommages aux biens et Pertes d exploitation L'attention du demandeur est attirée sur l'intérêt qu'il a à remplir le présent document de façon complète et précise ; ses déclarations

Plus en détail

LE DEVOIR DE CONSEIL SYSTEMES D EXTINCTION

LE DEVOIR DE CONSEIL SYSTEMES D EXTINCTION LE DEVOIR DE CONSEIL 1 Nous sommes des PROFESSIONNELS Nous sommes des de l extinction. Notre devoir: Conseiller Orienter Informer Et tout ceci par écrit... 2 Information du client sur ses obligations pour

Plus en détail

Joindre un plan de masse ou un croquis coté simple et photos si possible

Joindre un plan de masse ou un croquis coté simple et photos si possible VERSION 2 MAI 2004 ASSURANCE MULTIRISQUE DES ENTREPRISES INDUSTRIELLES (Globalys et Risques Standards) Rappel : Globalys autorise deux sites d exploitation distincts + un site de bureau Les clauses indiquées

Plus en détail

DEMANDE D'ASSURANCE. Multirisque Professionnelle (Risques dont la superficie est inférieure à 1000 m² et le contenu inférieur à 250000 )

DEMANDE D'ASSURANCE. Multirisque Professionnelle (Risques dont la superficie est inférieure à 1000 m² et le contenu inférieur à 250000 ) DEMANDE D'ASSURANCE Multirisque Professionnelle (Risques dont la superficie est inférieure à 1000 m² et le contenu inférieur à 250000 ) L'attention du demandeur est attirée sur l'intérêt qu'il a à remplir

Plus en détail

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30)

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30) Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Partie II RESUME NON TECHNIQUE ETUDE D IMPACT FEVRIER 2014 RAPPORT CON/13/084/CD/V2 SOMMAIRE I PRESENTATION DU PROJET ET DE SON ENVIRONNEMENT...

Plus en détail

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40)

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40) Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim Dossier de demande de permis de construire Notice de Sécurité (PC40) NOTICE DE SECURITE E.R.P. Remarque : Cette notice de sécurité comprend

Plus en détail

Questionnaire proposition Tous Risques Informatique

Questionnaire proposition Tous Risques Informatique Questionnaire proposition Tous Risques Informatique 1. Proposant : Nom ou raison sociale Adresse ou siège social Code postal Commune Activité de l entreprise : Code NAF : Description générale du système

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction... 13 Sommaire...21

SOMMAIRE. Introduction... 13 Sommaire...21 SOMMAIRE Introduction... 13 Sommaire...21 Chapitre I L analyse des risques de l'entreprise...23 Chapitre II Les garanties de responsabilité au sein des contrats multirisque... 71 Chapitre III Les biens

Plus en détail

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement»

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement» MAITRE D OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DES PLAINES ET VALLEES DUNOISES Mairie de Donnemain Saint Mamès 28200 Donnemain Saint Mamès Objet : Permis de construire «POLE SANTE D EQUILIBRE» Construction d

Plus en détail

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier L arrêté du 24 juillet 2006 Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier 1.1) La détection automatique incendie 1.2) La protection

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE IMMEUBLE

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE IMMEUBLE Serviced Assurance de l industrie hôtelière 26 rue Fortuny 75017 PARIS Tél : 01 55 65 05 10 Fax : 1 55 65 05 20 e-mail : era@erassur.com www.assurance-hoteliere.fr ERA est coverholder LLOYD S Etude et

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE. (servant de base à l'établissement d'un éventuel contrat)

QUESTIONNAIRE D'ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE. (servant de base à l'établissement d'un éventuel contrat) QUESTIONNAIRE D'ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE (servant de base à l'établissement d'un éventuel contrat) Date de la visite :... /.../... La visite du risque, un élément indispensable Elle constitue

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PROPOSITION

QUESTIONNAIRE PROPOSITION QUESTIONNAIRE PROPOSITION RENSEIGNEMENTS SUR L ENTREPRISE ENTREPRISE : Forme juridique : Code APE : SIRET : Adresse : Téléphone : Fax : Nom du dirigeant : Nombre de salariés : Masse Salariale Plafonnée

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts. Prévention incendie

Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts. Prévention incendie Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts Prévention incendie Risques d incendie dans les garages et parkings couverts Lorsque le feu prend dans des garages, il provoque souvent des dégâts

Plus en détail

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels Appellations Adjoint / Adjointe au responsable environnement-hygiène-sécurité en industrie Ingénieur / Ingénieure en traitement des déchets industriels Chargé / Chargée de l'hygiène et de la sécurité du

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE ETUDE DE L EXISTANT CONSTRUCTION STRUCTURE (Références photos du chantier- 1960) LA GRANDE COURONNE

Plus en détail

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3.

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Pour tous les ERP du 1er groupe et les ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) Avec locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

RAPPORT DE LA PRESIDENTE DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 15 JUIN

RAPPORT DE LA PRESIDENTE DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 15 JUIN " PRECIA " Société Anonyme à Directoire et à Conseil de Surveillance Au capital de 2 200 000 Siège social à VEYRAS - 07000 PRIVAS R.C.S. AUBENAS B. 386.620.165 (1966 B 16) RAPPORT DE LA PRESIDENTE DU CONSEIL

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 29/10/11 N : 37.11 Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Un arrêté du 26 octobre

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE DU PERSONNEL

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE DU PERSONNEL PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE DU PERSONNEL SOMMAIRE 1. CONSTRUCTION... 3 1.1 MESURES D HYGIENE... 3 1.1.1 Eclairage Art. R.4213-2 et suivants / Art. R.4223-1 et suivants... 3 1.1.2 Aération - assainissement

Plus en détail

O.C.D.E. Immeuble Marshall. 1 rue André Pascal 75016 - PARIS

O.C.D.E. Immeuble Marshall. 1 rue André Pascal 75016 - PARIS Pôle Prévention DADEC RAPPORT DE VISITE O.C.D.E. Immeuble Marshall 1 rue André Pascal 75016 - PARIS Police n 017 308 596 Délégation PARIS Visite du 3 février 2012 Par Vincent MOUFFLARGE Intermédiaire VERSPIEREN

Plus en détail

Consignes de sécurité incendie Éléments de rédaction et de mise en œuvre dans un établissement

Consignes de sécurité incendie Éléments de rédaction et de mise en œuvre dans un établissement Consignes de sécurité incendie Éléments de rédaction et de mise en œuvre dans un établissement Introduction La formation à la sécurité, prévue par la réglementation, doit comprendre les dispositions qui

Plus en détail

IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité (Ministère de l Intérieur) SOMMAIRE

IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité (Ministère de l Intérieur) SOMMAIRE NOTEC N 544 L E S N O T E S T E C H N I Q U E S DE LA F F I E 1 5 J A N V I E R 2 0 1 3 IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité

Plus en détail

PETITS HOTELS EXISTANTS

PETITS HOTELS EXISTANTS ECOLE DEPARTEMENTALE DES SAPEURS-POMPIERS DES BOUCHES DU RHONE Document réalisé par : Cdt Roland RAOUX PETITS HOTELS EXISTANTS 1 EDSP 13 JUIN 2012 RAPPELS PETITS HOTELS EXISTANTS L article 2 du code civil

Plus en détail

Travaux en cours. Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS

Travaux en cours. Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS Travaux en cours Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS Triangle du feu Que ce soit un feu controlé ou un incendie, la combustion est une réaction chimique

Plus en détail

CONCEPTION DES LOCAUX DE TRAVAIL : LE RISQUE INCENDIE

CONCEPTION DES LOCAUX DE TRAVAIL : LE RISQUE INCENDIE BARREAU Nicolas LOUBOUTIN Nathalie VAUGIER Pauline MASTER PRNT PROJET UE 5 : FACTEURS D AMBIANCE CONCEPTION DES LOCAUX DE TRAVAIL : LE RISQUE INCENDIE T. ATHUYT Janvier 2005 Projet Facteurs d ambiance

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad COMPORTEMENT AU FEU DU BETON. Le feu est

Plus en détail

25/11/2010. La nouvelle réglementation des distributeurs de carburants. Réunion d information. Sommaire. 1 Nouvelle rubrique ICPE

25/11/2010. La nouvelle réglementation des distributeurs de carburants. Réunion d information. Sommaire. 1 Nouvelle rubrique ICPE La nouvelle réglementation des installations de distribution de carburants & les aides financières du CPDC Véronique Poutas Responsable Environnement pour les 2 CCI de l Aude Pierre Vicart Secrétaire Général

Plus en détail

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel H1303 - Intervention techniue en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel Appellations Animateur / Animatrice en déchets en industrie Technicien / Technicienne en environnement, sécurité et conditions

Plus en détail

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Préambule La notice de sécurité est fournie pour permettre à la commission de sécurité de rendre un avis sur les conditions

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

H1301 - Inspection de conformité

H1301 - Inspection de conformité Appellations (Industrie - Support / Maintenance) Inspecteur / Inspectrice de contrôle de conformité Technicien / Technicienne de contrôle de conformité Définition Réalise des inspections et des vérifications

Plus en détail

sécuriser le stockage et la logistique des aérosols Guy REYNES Consultant

sécuriser le stockage et la logistique des aérosols Guy REYNES Consultant sécuriser le stockage et la logistique des aérosols Guy REYNES Consultant incendie d un entrepôt Dans un entrepôt contenant environ 600 000 générateurs aérosols de peinture et 50 000 de laque capillaire

Plus en détail

PROPOSITION D'ASSURANCE DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAIQUES Ordre d'étude et de placement www. groupassurenergies.com

PROPOSITION D'ASSURANCE DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAIQUES Ordre d'étude et de placement www. groupassurenergies.com OTTAVIANI SAS 21 rue Grignan BP 330 13177 Marseille CEDEX 20 Tel : +33 (0)4 91 33 02 55 Ligne directe : +33 (0)4 91 54 83 68 Fax +33 (0)4 91 54 71 46 contact@groupassurenergies.com PROPOSITION D'ASSURANCE

Plus en détail

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE. Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25.

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE. Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25. RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25. V2 La société VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE (VPNN) est autorisée

Plus en détail

H1301 - Inspection de conformité

H1301 - Inspection de conformité Appellations Inspecteur / Inspectrice de conformité d'ascenseurs Inspecteur / Inspectrice de conformité de matériel Inspecteur / Inspectrice de conformité d'équipements sous pression Inspecteur / Inspectrice

Plus en détail

ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES

ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE PAGE 1 INTRODUCTION PAGE 2 I ENTRETIEN CONTROLE ET VERIFICATION TECHNIQUES PAGE 3-4 II CLASSEMENTS ET CATEGORIES DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE PME PMI

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE PME PMI FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE PME PMI COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : N : Type de voie : Nom de la voie : Code

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 31/01/2012 N : 04.12 Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie ERP et IGH de Type O L arrêté du 25 octobre 2011 portant

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

INSTALLATION DE TRI/VALORISATION ET TRANSFERT DE DECHETS

INSTALLATION DE TRI/VALORISATION ET TRANSFERT DE DECHETS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE DEPARTEMENT DE L OISE COMMUNE DE NOGENT-SUR-OISE INSTALLATION DE TRI/VALORISATION ET TRANSFERT DE DECHETS Elaboration du montant des garanties financières Mai 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

Classement de l'installation selon la nomenclature des ICPE (Code de l'environnement, article R 511-9) de l activité d affichage 2340

Classement de l'installation selon la nomenclature des ICPE (Code de l'environnement, article R 511-9) de l activité d affichage 2340 1. PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ ET DE SON PROJET 1.1. Activité de la société RLD est une société spécialisée dans la location et l entretien de linge de professionnels et de collectivités (hôtellerie, restauration,...).

Plus en détail

PROPOSITION D'ASSURANCE DES CENTRALES HYDROELECTRIQUES

PROPOSITION D'ASSURANCE DES CENTRALES HYDROELECTRIQUES OTTAVIANI SAS 21 rue Grignan BP 330 13177 Marseille CEDEX 20 Tel : +33 (0)4 91 33 02 55 Fax +33 (0)4 91 54 71 46 contact@groupassurenergies.com PROPOSITION D'ASSURANCE DES CENTRALES HYDROELECTRIQUES 1.

Plus en détail

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26 JORF n 0252 du 29 octobre 2011 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d incendie et

Plus en détail

Année 2010. Conception et exploitation des locaux de travail : risque incendie. Marlène LAURENT Audrey MARTIN Maryline POULAT

Année 2010. Conception et exploitation des locaux de travail : risque incendie. Marlène LAURENT Audrey MARTIN Maryline POULAT Année 2010 Conception et exploitation des locaux de travail : risque incendie Marlène LAURENT Audrey MARTIN Maryline POULAT Projet UE 5 : Facteurs d'ambiance SOMMAIRE Liste des abréviations...5 Introduction...7

Plus en détail

reliée à une société avec laquelle le client passe un contrat de télé-surveillance. SSIAP1 SSIAP2 SSIAP3 SST H0B0 et recyclages..

reliée à une société avec laquelle le client passe un contrat de télé-surveillance. SSIAP1 SSIAP2 SSIAP3 SST H0B0 et recyclages.. Nos Services ADELA-Groupe met en place sur votre site des agents de sécurité qualifiés, certifiés SSIAP* et des ADS* pour assurer un service de prévention, de protection et d intervention en sécurité incendie.

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D'INCENDIE ET DE SECOURS DU MORBIHAN Remarque préliminaire : NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Cette notice descriptive de sécurité

Plus en détail

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre.

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les ERP du 1er groupe ou établissement du 2ème groupe (5ème catégorie) avec locaux à sommeil. Arrêté du 25/06/1980 Rappel: art R123-2 du CCH: constituent des établissements

Plus en détail

H1203 - Conception et dessin produits mécaniques

H1203 - Conception et dessin produits mécaniques Appellations (Métiers courants) Dessinateur / Dessinatrice en construction mécanique Dessinateur / Dessinatrice en construction métallique Dessinateur / Dessinatrice en installations industrielles Définition

Plus en détail

CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles

CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles Lors de la réalisation d une installation de production d électricité par la pose de générateur photovoltaïques

Plus en détail

SECURITE INCENDIE. prévention des incendies et de la panique

SECURITE INCENDIE. prévention des incendies et de la panique prévention des incendies et de la panique E n tant qu établissement recevant du public, un musée est soumis dès sa conception aux obligations réglementaires en matière de prévention des incendies et de

Plus en détail

Questionnaire Assurances Multirisques. Assurances des collectivités locales

Questionnaire Assurances Multirisques. Assurances des collectivités locales La meilleure couverture de vos risques, le pilotage et la prévention en plus Assurances Flotte automobile, Dommages aux biens, Responsabilité Civile et Protection juridique Questionnaire Assurances Multirisques

Plus en détail

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1506.1 Prescriptions

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux Appellations Agent / Agente de contrôle destructif en mécanique et travail des métaux Contrôleur-vérificateur / Contrôleuse-vérificatrice en mécanique Agent / Agente de contrôle non destructif en mécanique

Plus en détail

2 RÉGLEMENTATION INCENDIE

2 RÉGLEMENTATION INCENDIE 2 ÉGLEMENTATION INCENDIE Il existe en France deux types de réglementations : concernant le comportement des éléments de construction : la résistance au feu ; concernant les matériaux : la réaction au feu.

Plus en détail

LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES

LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES 1. Base Les prescriptions de protection

Plus en détail

Communiqué de presse Non ruine en chaîne des éléments de structure des entrepôts couverts Philippe Gallois, Antoine Fillault & Thierry Murat - SAGL

Communiqué de presse Non ruine en chaîne des éléments de structure des entrepôts couverts Philippe Gallois, Antoine Fillault & Thierry Murat - SAGL Communiqué de presse Non ruine en chaîne des éléments de structure des entrepôts couverts Philippe Gallois, Antoine Fillault & Thierry Murat - SAGL Les entrepôts couverts relèvent actuellement de la nomenclature

Plus en détail

D o c t r i n e P r é v e n t i o n V a r

D o c t r i n e P r é v e n t i o n V a r D o c t r i n e P r é v e n t i o n V a r Installations Photovoltaïques et ERP Le présent document a pour objectif de synthétiser les principales obligations réglementaires décrites par le règlement de

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service d Incendie et d Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions

Plus en détail

H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation

H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation Appellations Chef des méthodes en industrie Chef du bureau des méthodes en industrie Chef du service méthodes en industrie Ingénieur / Ingénieure méthodes et process Ingénieur / Ingénieure méthodes-industrialisation

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PROPOSITION MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE*

QUESTIONNAIRE PROPOSITION MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE* QUESTIONNAIRE PROPOSITION MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE* *(faisant partie intégrante du contrat) I. DENOMINATION RAISON SOCIALE ET ENSEIGNE : ADRESSE DU RISQUE À ASSURER : Code Postal : Ville : Téléphone

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT

L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT PLOMBERIE / CHAUFFAGE COMMENT ELIMINER VOS DECHETS? Le Code de l Environnement stipule que tout producteur ou détenteur de déchets est responsable de l élimination de ses

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_33

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_33 PAE 1/15 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature des établissements classés : N 33 Ateliers et garages de réparation

Plus en détail

Les risques d entreprises

Les risques d entreprises Les risques d entreprises Assureur depuis 1962 entre terre et océan Une dynamique de compétences au service des entreprises et des particuliers Êtes-vous prêt? Des solutions d assurances à votre service.

Plus en détail

DÉTECTION ET PROTECTION CONTRE L'INCENDIE L'INTÉGRALE DE LA SÉCURITÉ Maintenance des SSI

DÉTECTION ET PROTECTION CONTRE L'INCENDIE L'INTÉGRALE DE LA SÉCURITÉ Maintenance des SSI DÉTECTION ET PROTECTION CONTRE L'INCENDIE L'INTÉGRALE DE LA SÉCURITÉ Maintenance des SSI Maintenance des Systèmes de Sécurité Incendie Extraits commentés des textes réglementaires DE L EXCELLENCE NAÎT

Plus en détail

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement QU EST CE QU UNE UNE INSTALLATION CLASSÉE? Les ateliers, usines, dépôts, chantiers qui peuvent être source de pollution ou de risque pour

Plus en détail

La protection à votre porte

La protection à votre porte www.ge esop.fr I1200 La protection à votre porte Coulissante 1 vantail C112S Montage sur cloison sèche (suivant Procès-verbal) Coupe-feu & Pare-Flamme 2 heures EI / E 120 Gesop 18 rue St Vincent 78100

Plus en détail

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 Référence: CJ-04-2014-Q&A-1 Page 1/5 Q 1 Concernant le marché dont question en rubrique

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail

Recueil d'information Pro 5R0120 08 041 365. N de client aaaaaaaaaa. Proposant

Recueil d'information Pro 5R0120 08 041 365. N de client aaaaaaaaaa. Proposant Proposition générique (sauf pour hôtels, pharmacies et centres de golf) Allianz ProfilPro Recueil d'information Pro Agence ASSURANCES ERIC ECKERT Code aaaaaa 5R0120 08 041 365 X Affaire Nouvelle à effet

Plus en détail

B 67. Murs séparatifs coupe-feu et façades à fonction d écran thermique en béton. ConCeption des bâtiments d activités en béton

B 67. Murs séparatifs coupe-feu et façades à fonction d écran thermique en béton. ConCeption des bâtiments d activités en béton ColleCtion t e C h n i q u e C i m b é t o n B 67 ConCeption des bâtiments d activités en béton Murs séparatifs coupe-feu et façades à fonction d écran thermique en béton ConCeption des bâtiments d activités

Plus en détail

BADORIS - Document de synthèse relatif à une Barrière Technique de Sécurité (B.T.S.) Sprinkleur DRA-11-117743-13772A

BADORIS - Document de synthèse relatif à une Barrière Technique de Sécurité (B.T.S.) Sprinkleur DRA-11-117743-13772A BADORIS - Document de synthèse relatif à une Barrière Technique de Sécurité (B.T.S.) Sprinkleur DRA-11-117743-13772A Document de synthèse relatif à une Barrière Technique de Sécurité (B.T.S.) Types d

Plus en détail

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la

Plus en détail