L importance de la conception des réseaux d eau sanitaire dans la lutte contre les légionelles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L importance de la conception des réseaux d eau sanitaire dans la lutte contre les légionelles"

Transcription

1 L importance de la conception des réseaux d eau sanitaire dans la lutte contre les légionelles INTRODUCTION Les facteurs de risques Installation surdimensionnée Circuit de grande taille Complexité des installations Mauvais équilibre thermo hydraulique 1

2 INTRODUCTION Une bonne conception c est des productions d eau chaude sanitaire répondant aux besoins des distributions circulantes des canalisations durables (corrosion) une robinetterie de qualité LES NORMES DE REFERENCE Norme NBN EN806 partie 1 : Généralités (2000) Norme NBN EN 806 partie 2 : Conception (2005) Norme NBN EN 806 partie 3 : Dimensionnement (2006) Norme NBN EN 806 partie 4 : Installation (2010) Projet de norme pren806 partie 5 : Fonctionnement et entretien (2011) 2

3 LES PROJETS DE TEXTES EN COURS Norme EN : Antiseptiques et désinfectants chimiques (évaluation de l activité bactéricide sur Legionella pneumophila) Rapport technique du Comité Européen de Normalisation (recommandations techniques pour prévention de la croissance des légionelles) Norme ISO : détection et quantification de légionelles par concentration et amplification génétique (PCR) Protection de l installation contre la corrosion Adoucisseur d eau Filtre à tamis Source : Energieplus Manchette de contrôle de la corrosion Sur l arrivée d eau En aval de chaque équipement de traitement d eau Sur le retour de boucle Source : Energieplus 3

4 Production d eau chaude sanitaire (ECS) à partir d un échangeur à plaques Source : Energieplus Pas de stockage d ECS Limite le risque de légionelles Dimensionnement pour débit max Production d eau chaude sanitaire (ECS) à partir d un ballon d eau chaude Source : Energieplus Revêtement anti corrosion Vanne de purge ¼ de tour au point bas Isolation (y compris le fond du ballon) Trou d homme ou buse d inspection 4

5 Production d eau chaude sanitaire (ECS) à semi accumulation ou semi instantanée instantanée Source : Energieplus Échangeur + ballon de stockage Moins de puissance qu en instantanée pure Moins d encombrement qu en accumulation pure Règles pour une stratification correcte dans le ballon Casse vitesse sur l'arrivée de l'eau froide au bas du ballon Isolation renforcée pour limiter la circulation interne Isolation soignée de la tubulure de sortie de l'accumulateur Retour vers le ballon de la tuyauterie de circulation le plus haut possible Position verticale Raccordement des ballons multiples en série plutôt qu'en parallèle 5

6 Système de distribution d eau chaude sanitaire bouclage du réseau Température de la boucle de distribution entre 60 C et 55 C Circulateur dimensionné pour perte de 5 C max au retour Si eau produite à plus de 60 C prévoir mitigeur Isolation de la boucle Distance t entre réseau bouclé et points de puisage réduite au maximum Organe d équilibrage sur chaque branche alimentée par la boucle Système de distribution d eau chaude sanitaire bouclage du réseau 6

7 Système de distribution d eau chaude sanitaire alternative au bouclage du réseau : le traçage du réseau Source : Energieplus Distance raisonnable entre production et puisage Cordons chauffants auto régulants Quelques règles à respecter Choisir un tracé direct Ne pas laisser stagner l eau chaude ou l eau froide (y compris vases d expansion) Les «bras morts» du réseau de distribution ne doivent pas dépasser 5 m (volume max 3 litres) Installer des organes de vidange et de purge d air Prévoir des prises pour réaliser les désinfections et prélèvements Veiller à l accessibilité des équipements Calorifuger les canalisations et les vannes Prévoir des sondes de températures (arrivée eau froide, ballon, boucle, retour eau chaude) 7

8 LE DIMENSIONNEMENT DE L INSTALLATION Inclure dans l avant projet détaillé Le plan du réseau de distribution précisant les matériaux, les diamètres des canalisations, la position et la nature des organes de réglage Les notes de calcul justifiant le dimensionnement du réseau aller du réseau retour de la pompe de recirculation LE DIMENSIONNEMENT DE L INSTALLATION Les points à retenir Évaluer le débit en phase de soutirage de pointe Pression de confort entre 2 et 4 bars. Au delà, installer un réducteur de pression Pression minimale de 1 bar à la prise d'eau la plus éloignée Vitesse limite d'écoulement de 2 m/s dans les conduites principales Vitesse limite i d écoulement de m/s dans les colonnes montantes 8

9 LE CHOIX DES MATERIAUX Le cuivre Mise enœuvre facile Faibles pertes de charges Désinfections thermique et chimique possibles Limite la formation de bio film par action bactéricide de contact (KIWA Water Research, 2007) Effet à long terme non prouvé Sensibilité à la corrosion par érosion Peu adapté pour les grands diamètres LE CHOIX DES MATERIAUX L acier inoxydable 316 L Adapté aux eaux corrosives et agressives Désinfections thermique et chimique possibles Mise en œuvre réalisée par un personnel qualifié Coût de fourniture élevé 9

10 LE CHOIX DES MATERIAUX L acier galvanisé Désinfection thermique possible Dégradation accélérée à partir de 60 C Si corrosion ou entartrage ; pertes de charges élevées et désinfection chimique peu efficace Incompatible avec présence de cuivre en amont Déconseillé dans les nouvelles installations LE CHOIX DES MATERIAUX Polybutylène (PB) et polypropylène (PP) Polyéthylène y réticulé (PER) Adaptés aux eaux corrosives Désinfections thermique et chimique possibles Matériaux pouvant être favorables à la prolifération du bio film Montage facile (brides) Adaptés aux diamètres supérieurs à 50/60 mm 10

11 LA MISE EN ŒUVRE DE L INSTALLATION Remplissage et test d étanchéité ; détection et réparation des fuites Désinfection chimique et post rinçage Mise en service puis prélèvements et analyses Lors de la réception de l installation, demander : Le schéma synoptique de production Les instructions de fonctionnement de tous les équipements Les plans ou synoptiques globaux du réseau Le positionnement et les consignes des organes de réglage CONCLUSION La conception influence la qualité de l entretien lentretien Intégrer le lot plomberie au projet le plus tôt possible Imposer des normes et des spécifications techniques au cahier des charges Importance des calculs et du dimensionnement Equilibrage du réseau (débits, températures) 11

12 Merci de votre attention! 12

Agence régionale de santé PACA. Document de vulgarisation sur l hydraulique des réseaux d eau chaude sanitaire. Version du 29 juillet 2011

Agence régionale de santé PACA. Document de vulgarisation sur l hydraulique des réseaux d eau chaude sanitaire. Version du 29 juillet 2011 Conseil, études et formations dans le domaine de la distribution des eaux 27 rue Titon 75011 Paris Tel : 01 43 48 89 31 Fax : 01 43 73 25 28 contact@aquafluence.fr www.aquafluence.eu Agence régionale de

Plus en détail

LE RECYCLAGE ET LE BOUCLAGE DE L E.C.S. J-M R. D-BTP

LE RECYCLAGE ET LE BOUCLAGE DE L E.C.S. J-M R. D-BTP LE RECYCLAGE ET LE BOUCLAGE DE L E.C.S. J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Calorifugeage des conduites d ECS Traçage par ruban chauffant Recyclage par pompe incorporée - circuit de bouclage classique Circuit

Plus en détail

RÉUSSIR L ÉQUILIBRAGE DU BOUCLAGE

RÉUSSIR L ÉQUILIBRAGE DU BOUCLAGE FOCUS TECHNIQUE RÉUSSIR L ÉQUILIBRAGE DU BOUCLAGE INTRODUCTION L équilibrage d un bouclage d Eau Chaude Sanitaire (ECS) est encore mal appréhendé par la profession. Ce constat découle d une autre constation

Plus en détail

Point sur les cas de légionellose en France

Point sur les cas de légionellose en France ARLIN 26 mars 2009 PREVENTION DU RISQUE LEGIONELLE OU COMMENT RE-INVENTER L EAU CHAUDE Dr S LELIMOUZIN Médecin Hygiéniste CHBA Vannes 26 mars 2009 Réunion de l'arlin Bretagne - Vannes 1 Point sur les cas

Plus en détail

GUIDE MAINTENANCE DES INSTALLATIONS SOLAIRES

GUIDE MAINTENANCE DES INSTALLATIONS SOLAIRES REUNION MAINTENANCE DES INSTALLATIONS SOLAIRES COLLECTIVES A LA REUNION REDACTION DE DOCUMENTS TYPES GUIDE MAINTENANCE DES INSTALLATIONS SOLAIRES ERIC MICHEL - VINCENT BAYETTI ACD2 THOMAS AILHAUD - HELIOTROPIC

Plus en détail

Groupe de pompage et échange thermique complet et compact. Module électronique de commande.

Groupe de pompage et échange thermique complet et compact. Module électronique de commande. SOLAIRE THERMIQUE 9.14 12.2006 RIELLO SC SUN groupe d échange thermique solaire F I C H E T E C H N I Q U E LES PLUS DU PRODUIT Groupe de pompage et échange thermique complet et compact. Module électronique

Plus en détail

RESEAUX D EAU SANITAIRE

RESEAUX D EAU SANITAIRE RESEAUX D EAU SANITAIRE a présente fiche, destinée aux professionnels doit être adaptée suivant chaque application. L utilisation du document relève de la seule responsabilité du lecteur qui ne pourra

Plus en détail

Ballons d Eau Chaude Sanitaire R2DC 200, 250 et R2DC 300 Solaire-Bois.fr

Ballons d Eau Chaude Sanitaire R2DC 200, 250 et R2DC 300 Solaire-Bois.fr Manuel d installation et d utilisation Ballons d Eau Chaude Sanitaire R2DC 200, 250 et R2DC 300 Table des matières 1 Description de l équipement... 3 1.1 Gamme... 3 1.2 Protection du ballon ECS... 3 1.3

Plus en détail

CARNET D ENTRETIEN DES RESEAUX D EAU CHAUDE SANITAIRE

CARNET D ENTRETIEN DES RESEAUX D EAU CHAUDE SANITAIRE CARNET D ENTRETIEN DES RESEAUX D EAU CHAUDE SANITAIRE Edition 2014 Acteur de l efficience énergétique TEC 313 - Thorax Nancy 0044535 La personne responsable de la production ou de la distribution d'eau

Plus en détail

Schémathèque. Sommaire. Tableau récapitulatif page 2

Schémathèque. Sommaire. Tableau récapitulatif page 2 Schémathèque Sommaire Tableau récapitulatif page 2 Installation A Page 3 Installation B Page 4 Installation C Page 5 Installation D Page 6 Installation E Page 7 Installation F Page 8 Installation G Page

Plus en détail

carnet sanitaire des installations d eau ACADEMIE DE LILLE CARNET SANITAIRE DES INSTALLATIONS D EAU D EAU CHAUDE SANITAIRE (E.C.S.

carnet sanitaire des installations d eau ACADEMIE DE LILLE CARNET SANITAIRE DES INSTALLATIONS D EAU D EAU CHAUDE SANITAIRE (E.C.S. 1 ACADEMIE DE LILLE CARNET SANITAIRE DES INSTALLATIONS D EAU ET D EAU CHAUDE SANITAIRE (E.C.S.) (pour les établissements scolaires et les bâtiments administratifs) 1 2 2 Contexte réglementaire : Règlements

Plus en détail

MD2V MODULES THERMIQUES. de distribution d étage. 1 à 8 appartements. Notice d installation et d utilisation MD2V / 1. Fabrication Française

MD2V MODULES THERMIQUES. de distribution d étage. 1 à 8 appartements. Notice d installation et d utilisation MD2V / 1. Fabrication Française MODULES THERMIQUES de distribution d étage 1 à 8 appartements Notice d installation et d utilisation / 1 Ref. 452011 / 2 Ref. 452002 / 3 Ref. 452003 / 4 Ref. 452004 / 5 Ref. 452005 / 6 Ref. 452006 / 7

Plus en détail

PLATEFORME FORMATION & EVALUATION. Les clés de la réussite d'un projet d eau chaude solaire collective

PLATEFORME FORMATION & EVALUATION. Les clés de la réussite d'un projet d eau chaude solaire collective PLATEFORME FORMATION & EVALUATION Les clés de la réussite d'un projet d eau chaude solaire collective guillaume.pradier@ines-solaire.org 22 juin 2017 1 2 Programme Présentation INES / SOCOL Schémas solaire

Plus en détail

TA-COMFORT-S. Armoires d équilibrage centralisées Sous-station de chauffage pour chauffage au sol et eau chaude sanitaire

TA-COMFORT-S. Armoires d équilibrage centralisées Sous-station de chauffage pour chauffage au sol et eau chaude sanitaire TA-COMFORT-S Armoires d équilibrage centralisées Sous-station de chauffage pour chauffage au sol et eau chaude sanitaire IMI TA / Vannes de régulation / TA-COMFORT-S TA-COMFORT-S Conception tout en un

Plus en détail

Prévention de la prolifération des légionelles dans les réseaux d eau chaude sanitaire et maitrise du risque de brulures.

Prévention de la prolifération des légionelles dans les réseaux d eau chaude sanitaire et maitrise du risque de brulures. Prévention de la prolifération des légionelles dans les réseaux d eau chaude sanitaire et maitrise du risque de brulures 21 novembre 2013 La légionelle Bactérie ubiquitaire Hydrotellurique (présente dans

Plus en détail

BALLON ACCUMULATEUR MULTI-ENERGIE ECOCOMPATIBLE

BALLON ACCUMULATEUR MULTI-ENERGIE ECOCOMPATIBLE BALLON ACCUMULATEUR MULTI-ENERGIE ECOCOMPATIBLE C est un ballon de stockage qui collecte la chaleur produite par des générateurs (appareil combustible solide, chaudière, panneaux solaires) puis la redistribue-en

Plus en détail

Classe : Technologie : production ECS électrique en habitat individuel. Production ECS en habitat individuel

Classe : Technologie : production ECS électrique en habitat individuel. Production ECS en habitat individuel Production ECS en habitat individuel 1. Généralités Pourquoi produire de l eau chaude sanitaire? Pour avoir de l eau chaude au différents point de puisage d une habitation (lavabo, évier, douche, baignoire...)

Plus en détail

N DESIGNATION U Q P.U. MONTANT

N DESIGNATION U Q P.U. MONTANT N DESIGNATION Q P.. MONTANT 1 Article 10 : Dépose des équipements Dépose des equipements existants non réutilisés conformmément au CCTP Neutralisation de la cuve Gaz OPTION Dépose et évacuation de la cuve

Plus en détail

Programme EcsRecyclage (Dimensionnement bouclage ECS)

Programme EcsRecyclage (Dimensionnement bouclage ECS) Programme EcsRecyclage (Dimensionnement bouclage ECS) Informations Jean Yves MESSE THERMEXCEL Copyright 2004-2015 ThermExcel - All Rights Reserved Conception et dimensionnement des réseaux bouclés Les

Plus en détail

Montage. Instructions de sécurité. Sommaire. Page. DIN 1988 Règles techniques pour les installations d'eau potable.

Montage. Instructions de sécurité. Sommaire. Page. DIN 1988 Règles techniques pour les installations d'eau potable. Instructions de sécurité Veuillez lire les instructions suivantes concernant la mise en service et le montage avant de procéder à l'installation de votre ballon electrosolaire. Ainsi, vous éviterez d'endommager

Plus en détail

Feuille technique VITOCELL 333/353. Réservoirs tampon d eau de chauffage avec production d eau chaude sanitaire. Vitocell 333.

Feuille technique VITOCELL 333/353. Réservoirs tampon d eau de chauffage avec production d eau chaude sanitaire. Vitocell 333. VITOCELL 333/353 Réservoirs tampon d eau de chauffage avec production d eau chaude sanitaire Feuille technique Références et prix : voir tarif Document à classer dans : Catalogue Vitotec, intercalaire

Plus en détail

Jäspi GTV et Ovali. Accumulateurs d énergie. Les accumulateurs Jäspi GTV. Les accumulateurs Jäspi Ovali

Jäspi GTV et Ovali. Accumulateurs d énergie.  Les accumulateurs Jäspi GTV. Les accumulateurs Jäspi Ovali Jäspi GTV et Ovali Accumulateurs d énergie Les accumulateurs Jäspi GTV Les accumulateurs d énergie GTV sont des produits au design moderne permettant d emmagasiner efficacement de l énergie, et peuvent

Plus en détail

Terminologie - Alimentation. Compteur. Branchement : canalisation entre le réseau public et le compteur. Terminologie - Alimentation

Terminologie - Alimentation. Compteur. Branchement : canalisation entre le réseau public et le compteur. Terminologie - Alimentation Compteur Vanne d isolement Clapet anti - retour Robinet purgeur Réseau public Clapet anti-retour Branchement : canalisation entre le réseau public et le compteur Colonne montante : tuyauterie verticale

Plus en détail

IT - 300/400/500/600/750/1000 IT

IT - 300/400/500/600/750/1000 IT Ballon échangeur IT - 300/400/500/600/750/1000 IT - 1500/2000/2500/3000 Ballon échangeur entièrement thermovitrifié pour toutes applications Echangeur en spirale avec système de séparation unique La thermo

Plus en détail

Maître d'ouvrage : Association "Les Maisons du Monde" Opération : Construction d'une crèche associative "LEI MINOTS"

Maître d'ouvrage : Association Les Maisons du Monde Opération : Construction d'une crèche associative LEI MINOTS 2.6.5 Renseignements et documents à fournir Plans de réservation, plans de recollement, d'execution, schémas de principe, notes de calcul, dossier DOE Ens 1 2.6.10 Contrôles et essais Sous-Total Poste

Plus en détail

REGISTRE DES OPERATIONS DE MAINTENANCE ET DE VERIFICATION

REGISTRE DES OPERATIONS DE MAINTENANCE ET DE VERIFICATION Année : Protection contre les retours d eau (cf. procédure 3-1) uniquement pour les disconnecteurs de type CA Nom de l opérateur Entreprise Absence prolongée d écoulement au niveau de la purge Echangeur

Plus en détail

Schémas hydrauliques. Sommaire. MHX-3 / MHX-4 2C Page 2. MHR-IN Page 9. GS Page 17. Gamme Hybrid Page 24. Légende Page 30.

Schémas hydrauliques. Sommaire. MHX-3 / MHX-4 2C Page 2. MHR-IN Page 9. GS Page 17. Gamme Hybrid Page 24. Légende Page 30. Schémas hydrauliques Sommaire MHX-3 / MHX-4 2C Page 2 MHR-IN Page 9 GS Page 17 Gamme Hybrid Page 24 Légende Page 30 mars - 2015 Schémas hydrauliques Sommaire MHX-3 Appoint électrique (ECS chaudière) Page

Plus en détail

Maîtrise des risques sur une installation d eau existante

Maîtrise des risques sur une installation d eau existante Gestion du risque bactérien dans les réseaux d eau sanitaire Le carnet de suivi sanitaire Outil de la maîtrise des risques sanitaires OFIS 109, rue du 1 er mars 1943 69100 VILLEURBANNE Tél.: 04 37 91 69

Plus en détail

MTH2V MODULES THERMIQUES. 1 à 8 appartements à Vanne 2 voies. Notice d installation et d utilisation MTH2V / 1. Fabrication Française. Ref.

MTH2V MODULES THERMIQUES. 1 à 8 appartements à Vanne 2 voies. Notice d installation et d utilisation MTH2V / 1. Fabrication Française. Ref. MODULES THERMIQUES 1 à 8 appartements à Vanne 2 voies Notice d installation et d utilisation / 1 Ref. 442101 / 2 Ref. 442102 / 3 Ref. 442103 / 4 Ref. 442104 / 5 Ref. 442105 / 6 Ref. 442106 / 7 Ref. 442107

Plus en détail

Vanne thermostatique MTCV multifonctions pour bouclage ECS

Vanne thermostatique MTCV multifonctions pour bouclage ECS Vanne thermostatique MTCV multifonctions pour bouclage ECS Fig. 1) Version de base A Fig. 2) * Version B avec cartouche de désinfection * le thermomètre est en option Introduction La MTCV est une vanne

Plus en détail

L'eau chaude du futur

L'eau chaude du futur L'eau chaude du futur CHAUDIÈREs ÉLECTRIQUEs Fabrication Française SÉRIE RELAX ET MULTI ÉLEC RELAX DIGITAL 6 à 24 kw DESCRIPTIF Les chaudières RELAX sont étudiées pour répondre à tous les besoins de chauffage

Plus en détail

Schéma hydraulique de production de chauffage et d'ecs Chaudière 2 piquages + ballon ECS avec échangeur interne + un réseau régulé

Schéma hydraulique de production de chauffage et d'ecs Chaudière 2 piquages + ballon ECS avec échangeur interne + un réseau régulé T ext Régulation T Mitigeur limiteur de température E Ballon E avec échangeur Bouclage Bouteille de purge M V3V Départ EF bât. oupure extérieur haudière Gaz lapet EA Détendeur EF Pot d'injection Vase d'expansion

Plus en détail

Fiche technique Fluide caloporteur

Fiche technique Fluide caloporteur Fiche technique Fluide caloporteur Autorisation: 01/06/2009 Contrôle et autorisation : NL Date de révision : 08/09/2010 Page 1 Fiche technique Fluide caloporteur Autorisation: 01/06/2009 Contrôle et autorisation

Plus en détail

TA-COMFORT-R. Armoires d équilibrage centralisées Sous-station de chauffage pour chauffage des radiateurs et d eau chaude sanitaire

TA-COMFORT-R. Armoires d équilibrage centralisées Sous-station de chauffage pour chauffage des radiateurs et d eau chaude sanitaire TA-COMFORT-R Armoires d équilibrage centralisées Sous-station de chauffage pour chauffage des radiateurs et d eau chaude sanitaire IMI TA / Vannes de régulation / TA-COMFORT-R TA-COMFORT-R Conception tout

Plus en détail

Art. R du Code de la Santé Publique

Art. R du Code de la Santé Publique Bâtiment et santé Réseaux d eau destinée à la consommation humaine à l intérieur des bâtiments Partie Guide technique de conception et de mise en œuvre Ministère de la Santé, de la Famille et des Handicapés

Plus en détail

LES BOUTEILLES DE DECOUPLAGE J-M R. D-BTP

LES BOUTEILLES DE DECOUPLAGE J-M R. D-BTP LES BOUTEILLES DE DECOUPLAGE J-M R. D-BTP 006 Principe général Raccordements bouteille Équipement bouteille Entraxe des raccordements Diamètre de la bouteille Bouteille «casse-pression» Bouteille «de mélange»

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 1 ROBINETTERIE RESEAUX EAU

FICHE TECHNIQUE N 1 ROBINETTERIE RESEAUX EAU FICHE TECHNIQUE N 1 ROBINETTERIE RESEAUX EAU Robinetterie de diamètres égaux ou inférieures à 50 mm Tous les robinets seront du type 1/4 de tour en laiton matricé avec bille chromée dur à passage intégral

Plus en détail

Sunoptimo. Opti Tank Inox Ballon sanitaire en inox INOX. Sommaire. Les avantages : let the sun flow

Sunoptimo. Opti Tank Inox Ballon sanitaire en inox INOX. Sommaire. Les avantages : let the sun flow Opti Tank Inox Ballon sanitaire en inox Sunoptimo let the sun flow La gamme de ballon sanitaire Opti Tank Inox est spécialement conçut pour la préparation d ECS dans une installation solaire. Vous pouvez

Plus en détail

Notice technique AQUINOX. Ballon d eau chaude sanitaire AQUINOX 100 / AQUINOX 150 AQUINOX 200 / AQUINOX (2015/01)

Notice technique AQUINOX. Ballon d eau chaude sanitaire AQUINOX 100 / AQUINOX 150 AQUINOX 200 / AQUINOX (2015/01) Notice technique AQUINOX Ballon d eau chaude sanitaire AQUINOX 100 / AQUINOX 150 AQUINOX 200 / AQUINOX 300 6 720 806 590 (2015/01) SOMMAIRE I - CONSIGNES DE SECURITE... 3 1 - SYMBOLIQUE... 3 2 - CONSIGNES

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Traitement des eaux water treatment Wasseraufbereitung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les procédés mis en œuvre par une société certifiée, marque CSTBat Service, dont la liste à

Plus en détail

Édition février 2016 Livret technique pour la mise en service dynamique

Édition février 2016 Livret technique pour la mise en service dynamique Édition février 2016 Livret technique pour la mise en service dynamique Installations solaires centralisées pour la production d Eau Chaude Sanitaire en collectif et tertiaire Sommaire Mise en service

Plus en détail

Réglementation : eau destinée à la consommation humaine

Réglementation : eau destinée à la consommation humaine Réglementations 14/204 Eau destinée à la consommation humaine : la directive 98/83 et sa transposition Réglementation : eau destinée à la consommation humaine Code de la santé publique Livre III - Titre

Plus en détail

RECUPERATEURS A EAU ECOFLAMME

RECUPERATEURS A EAU ECOFLAMME Page 1 RECUPERATEURS A EAU ECOFLAMME CONFORME A LA NORME NF E 31-010 Notice d information, d utilisation, et d entretien Construction : Les récupérateurs ECOFLAMME sont construits à partir de tubes acier

Plus en détail

Gestion durable de l eau dans le bâtiment F. Derrien Division Eaux et Bâtiments

Gestion durable de l eau dans le bâtiment F. Derrien Division Eaux et Bâtiments Gestion durable de l eau dans le bâtiment F. Derrien Division Eaux et Bâtiments 14 mars 2006 Entreprises et Contruction Durable F. Derrien Page 1 Plan de l exposé _ Textes réglementaires et normatifs Lois,

Plus en détail

Logocomfort LOGOCOMFORT

Logocomfort LOGOCOMFORT LOGOCOMFORT Les stations d'appartement LogoComfort alimentent une unité d'habitation avec de l eau potable et du chauffage sans énergie étrangère supplémentaire. Le chauffage de l eau potable s effectue

Plus en détail

Kit sanitaire pour ballon sanitaire SANS circulateur intégré code

Kit sanitaire pour ballon sanitaire SANS circulateur intégré code Document n 447-2 ~ 24//200 FR NL IT ES PT Kit sanitaire pour ballon sanitaire SANS circulateur intégré code 074590 EN DE pour axeo condens 5000 8 7 Notice de montage destinée au professionnel à conserver

Plus en détail

Production instantanée d ECS

Production instantanée d ECS Production instantanée d ECS Par Jean-Marc DUFOUR 28/01/2016 61 Sommaire Principe de la production instantanée Les variantes: Production instantanée directe Production instantanée indirecte Avec échangeur

Plus en détail

Architecture d Intérieur. Equipement du bâtiment. Eau chaude sanitaire. A.Arpigny. Ai Eau chaude sanitaire 1

Architecture d Intérieur. Equipement du bâtiment. Eau chaude sanitaire. A.Arpigny. Ai Eau chaude sanitaire 1 Architecture d Intérieur Equipement du bâtiment Eau chaude sanitaire A.Arpigny Ai3 2014-2015- Eau chaude sanitaire 1 Qu est-ce que c est l eau chaude sanitaire??? Quels sont les critères qui entrent en

Plus en détail

Prévention du risque LEGIONELLOSE

Prévention du risque LEGIONELLOSE Prévention du risque LEGIONELLOSE Réunion ATEE 28 SOMMAIRE 1. LA LEGIONELLOSE 2. CONCEPTION DE L INSTALLATION 3. EXPLOITATION DE L INSTALLATION 4. RETOUR D EXPERIENCE 5. MESURES CORRECTIVES LA LEGIONELLOSE

Plus en détail

Sanitrol Basse Température

Sanitrol Basse Température Sanitrol Basse Température 300L À 1500L (SBTI SBTV) Préparateur ECS Sanitrol Basse Température (Inox - Vitrifié) Sanitrol (inox - vitrifié) Sanitrol vapeur/eau LES AVANTAGES PRÉSERVATION DE L ÉNERGIE Pour

Plus en détail

Information technique Robinet de réglage thermostatique pour conduites de circulation «Aquastrom T plus»

Information technique Robinet de réglage thermostatique pour conduites de circulation «Aquastrom T plus» Certification Assurance Qualité ISO 9000 (EN 29000) Information technique Robinet de réglage thermostatique pour conduites de circulation «Aquastrom T plus» Descriptif cahier des charges: Robinets de réglage

Plus en détail

Nouveau : TacoTherm. Dual Piko Connect TACOTHERM DUAL PIKO STATIONS DE TRANSFERT MODULAIRES ULTRA FLEXIBLES POUR LOGEMENTS

Nouveau : TacoTherm. Dual Piko Connect TACOTHERM DUAL PIKO STATIONS DE TRANSFERT MODULAIRES ULTRA FLEXIBLES POUR LOGEMENTS Nouveau : TacoTherm Dual Piko Connect TACOTHERM DUAL PIKO STATIONS DE TRANSFERT MODULAIRES ULTRA FLEXIBLES POUR LOGEMENTS COMBINEZ VOTRE STATION INDIVIDUELLE Les stations de transfert pour logements de

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION ETSI 15 ETSI 22 CHAUDIERES ELECTRIQUES NOTICE D UTILISATION - 1 - Ver 1.0 09/02 Section 1 Introduction Section 2 Guide de l utilisateur Section 3 Installation Section 4 Mise en service Section 5 Entretien

Plus en détail

DOSSIER BOUTEILLES DE DECOUPLAGE

DOSSIER BOUTEILLES DE DECOUPLAGE DOSSIER BOUTEILLES DE DECOUPLAGE «CASSE PRESSION» OU «MELANGE» PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT RACCORDEMENTS LES EQUIPEMENTS CALCUL DU POSITIONNEMENT DES PIQUAGES EXPLICATIONS DE LA REGLE DES «3D» CALCUL DU

Plus en détail

BLOCSOL P S D A I 330

BLOCSOL P S D A I 330 BLOCSOL P S D A I 330 PLANCHER SOLAIRE DIRECT APPOINT INTEGRE Notice de pose du kit Comptage CPY12000080 27/07/06 SOMMAIRE 1. Le schéma hydraulique d un BLOCSOL PSDAI 330 équipé de comptage... 5 2. Mise

Plus en détail

LLes TECAMPING. C Au delà de 60 C 60 DESTRUCTION. 45 Entre 25 et 45 C 30 PROLIFÉRATION

LLes TECAMPING. C Au delà de 60 C 60 DESTRUCTION. 45 Entre 25 et 45 C 30 PROLIFÉRATION TECAMPING températures trop faibles (< 50 C) dans le réseau d eau chaude, ainsi que le manque d entretien des équipements (robinetterie, filtres ) peuvent entraîner le développement de légionelles. C Au

Plus en détail

Rem : Pour l isolation thermique, il vaut mieux le signaler une seule fois sur le schéma.(ex : toutes les canalisations sont calorifugées )

Rem : Pour l isolation thermique, il vaut mieux le signaler une seule fois sur le schéma.(ex : toutes les canalisations sont calorifugées ) LES TUYAUTERIES Il est fortement conseillé de ne pas surcharger le schéma de canalisations. Utiliser des lignes communes pour le vide, l air comprimé, la vapeur, etc... Distinguer le croisement des canalisations

Plus en détail

DOSSIER PRODUCTION ECS

DOSSIER PRODUCTION ECS DOSSIER PRODUCTION ECS L ACCUMULATEUR D EAU CHAUDE DECRETS, ARRETES, CIRCULAIRES LA LEGIONELLE LES POINTS IMPORTANTS LA PRODUCTION D ECS LES MODES DE PRODUCTION D ECS L ACCUMULATEUR ELECTRIQUE CHOIX D

Plus en détail

V1810 Alwa-Kombi-4 VANNE D EQUILIBRAGE ECS. Application

V1810 Alwa-Kombi-4 VANNE D EQUILIBRAGE ECS. Application Application V1810 Alwa-Kombi-4 VANNE D EQUILIBRAGE ECS FICHE PRODUIT Alwa-Kombi-4 est une vanne utilisée pour l équilibrage hydraulique des circuits de bouclages ECS. Elle permet un équilibrage hydraulique

Plus en détail

BIL 150 ENR. Notice technique et d installation. Ballon d eau chaude sanitaire. La passion du service et du confort

BIL 150 ENR. Notice technique et d installation. Ballon d eau chaude sanitaire. La passion du service et du confort Notice technique et d installation Modèles et brevets déposés Réf 6 720 805 001 (2013/02) Ballon d eau chaude sanitaire La passion du service et du confort SOMMAIRE I - CONSIGNES DE SECURITE... 3 1 - SYMBOLIQUE...

Plus en détail

Ballons d eau chaude sanitaire Série R2BC

Ballons d eau chaude sanitaire Série R2BC Manuel d installation et d utilisation Ballons d eau chaude sanitaire Série R2BC 200-300 - 400-500 - 750-1000 V 1.0-1 - TABLE DES MATIERES 1. Description du produit... 2 1.1. Série RBC... 2 1.2. Protection

Plus en détail

Page 1 of 6 Plomberie sanitaire, dimensionnement, réseaux d'alimentation d'eau potable, eau chaude sanitaire, recyclage et bouclage d'eau, débit de base, débit de simultanéité. English site Accueil Thématique

Plus en détail

Construction d'une Maison Médicale Rue de Breuil ROUGEMONT

Construction d'une Maison Médicale Rue de Breuil ROUGEMONT Construction d'une Maison Médicale Rue de Breuil 25680 ROUGEMONT LOT SANITAIRE - PLOMBERIE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE MAITRE DE L'OUVRAGE Communauté de Communes du Pays de Rougemont 11 bis

Plus en détail

750 Vanne Statique d équilibrage Description. Versions. Avantages. Equilibrage

750 Vanne Statique d équilibrage Description. Versions. Avantages. Equilibrage 750 Vanne Statique d équilibrage Description Les robinets d équilibrage Comap à siège oblique sont utiles pour réaliser des réglages précis sur les circuits de chauffage, de sanitaire et de climatisation

Plus en détail

Chaudières murales / gaz Basse température ou à condensation de 4 à 33 kw

Chaudières murales / gaz Basse température ou à condensation de 4 à 33 kw Luna Chaudières murales / gaz Basse température ou à condensation de à kw Luna Prime HTE Luna Flirt HTE Luna Duo HTE Luna Max HTE Luna Floor HTE Catalogue technique La gamme Luna Une gamme très complète

Plus en détail

P.E.J. 130 ET P.E.J. 210

P.E.J. 130 ET P.E.J. 210 Fabrication Française NOTICE TECHNIQUE POUR L'INSTLLTEUR ET D'EMPLOI POUR L'USGER P.E.J. 130 ET P.E.J. 210 Préparateur Juxtaposable Inoxydable double paroi intégrale SOMMIRE 1 - Présentation... Page 2

Plus en détail

Eau chaude sanitaire. Ballons. ecs, tampons, thermodynamique. ( visuels et données non contractuels ) ( visuels et données non contractuels )

Eau chaude sanitaire. Ballons. ecs, tampons, thermodynamique. ( visuels et données non contractuels ) ( visuels et données non contractuels ) Complément de gamme : Ballons Eau chaude sanitaire Ballons ecs, tampons, thermodynamique 54 Complément de gamme : Ballon Cirrus 1 BALLON TAMPON fabriqué en acier à poser au sol 2 Utilisation comme ballon

Plus en détail

>CATALOGUE EAU FROIDE SURPRESSEURS RÉSERVOIRS DESTINÉS À MAINTENIR UN RÉSEAU D EAU SOUS PRESSION

>CATALOGUE EAU FROIDE SURPRESSEURS RÉSERVOIRS DESTINÉS À MAINTENIR UN RÉSEAU D EAU SOUS PRESSION DOC N 146C (08/03/2017) >CATALOGUE EAU FROIDE SURPRESSEURS RÉSERVOIRS DESTINÉS À MAINTENIR UN RÉSEAU D EAU SOUS PRESSION RÉSERVOIRS GALVANISÉS Pression 4, 6 ou 10 BAR Réservoir sur socle - Capacité de

Plus en détail

MARCHE TYPE P2 PFI DECEMBRE 2015

MARCHE TYPE P2 PFI DECEMBRE 2015 MARCHE DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES POUR LA CONDUITE ET L ENTRETIEN (P 2 PFI) DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE DE L EREA JACQUES BREL 92380 GARCHES ANNEXE

Plus en détail

Réservoir stratifié PC. Réservoir combiné Type (avec tube ondulé en acier inoxydable) Chargement thermosolaire stratifié stratifié non stratifié

Réservoir stratifié PC. Réservoir combiné Type (avec tube ondulé en acier inoxydable) Chargement thermosolaire stratifié stratifié non stratifié MIXTE APERÇU RÉSERVOIRS Désignation du modèle Réservoir stratifié PC Réservoir stratifié PC 2WR Réservoir mixte FS / 1R Page 119 page 120 page 161 Réservoir combiné Type (avec tube ondulé en acier inoxydable)

Plus en détail

SGE Générateur ECS tertiaire haut rendement à condensation avec échangeur solaire integré

SGE Générateur ECS tertiaire haut rendement à condensation avec échangeur solaire integré Générateur ECS tertiaire haut rendement à condensation avec échangeur solaire integré SGE - 40/60 Commande solaire Générateur ECS tertiaire haut rendement à condensation avec échangeur solaire intégré

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE HYDRA SOMMAIRE : I DESCRIPTION GENERALE II FONCTIONNEMENT III CARACTERISTIQUES TECHNIQUES INSTALLATION

NOTICE TECHNIQUE HYDRA SOMMAIRE : I DESCRIPTION GENERALE II FONCTIONNEMENT III CARACTERISTIQUES TECHNIQUES INSTALLATION NOTICE TECHNIQUE PREPARATEUR D EAU CHAUDE SANITAIRE HYDRA SOMMAIRE : I DESCRIPTION GENERALE II FONCTIONNEMENT 1 PRINCIPE 2 PRECAUTION D UTILISATION III CARACTERISTIQUES TECHNIQUES INSTALLATION 1 HYDRAULIQUE

Plus en détail

0HNO0009-A_FR 15/11/2010 BALLONS TAMPONS BT. BT300 - code BT500 - code Installation Utilisation Garantie.

0HNO0009-A_FR 15/11/2010 BALLONS TAMPONS BT. BT300 - code BT500 - code Installation Utilisation Garantie. 0HNO0009-A_FR 15/11/2010 BALLONS TAMPONS BT BT300 - code 700426 BT500 - code 700427 Installation Utilisation Garantie www.atlantic.fr Avertissement Les Ballons Tampons BT ne sont pas des ballons d eau

Plus en détail

BFC Générateur ECS tertiaire haut rendement à condensation

BFC Générateur ECS tertiaire haut rendement à condensation Générateur ECS tertiaire haut rendement à condensation BFC - 8/0/0/0/80/100/10 Générateur gaz ECS à condensation haut rendement (109%) Système modulant automatique de pré-mélange gaz/air Anodes inertes

Plus en détail

1 Alimentation générale eau potable

1 Alimentation générale eau potable Poste Désignation U Qté unitaire Avertissement aux Entreprises soumissionnaires La remise des offres de prix devra être établie suivant le cadre de décomposition ci-après, de manière à ce que l'appréciation

Plus en détail

VISTRON V120 C.RM VISTRON V150 C.RM. Notice d exploitation pour le professionnel autorisé. 06/2004 art. no

VISTRON V120 C.RM VISTRON V150 C.RM. Notice d exploitation pour le professionnel autorisé. 06/2004 art. no VISTRON V120 C.RM VISTRON V150 C.RM Notice d exploitation pour le professionnel autorisé 06/2004 art. no 12 033 997 Table des matières Table des matières.. 2 Généralités... 3 Mise en place 3 Installation..

Plus en détail

TACOTHERM FRESH MEGA2 (C/CL)

TACOTHERM FRESH MEGA2 (C/CL) ACOHERM FRESH MEGA2 (C/CL) SAION D ECS HAUE PERFORMANCE A POMPES INEGREES Station d eau chaude sanitaire pour une production hygiénique de l ECS selon le principe du chauffe-eau instantané avec une technologie

Plus en détail

Condens 6500 FM Solar Chaudière sol gaz à condensation Chauffage avec ballon ECS solaire intégré

Condens 6500 FM Solar Chaudière sol gaz à condensation Chauffage avec ballon ECS solaire intégré FBGC C R S00 N Les points forts Ballon solaire de 00 l à double serpentin sanitaire et solaire Circulateur basse consommation classe A Débit spécifique de, l/min Performances Rendement de 09, % Plages

Plus en détail

RESEAUX D EAU SANITAIRE

RESEAUX D EAU SANITAIRE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE SEMI- INSTANTANEE RESEAUX D EAU SANITAIRE La présente fiche, destinée aux professionnels doit être adaptée suivant chaque application. L utilisation du document relève

Plus en détail

DISTRIBUTION EAU FROIDE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

DISTRIBUTION EAU FROIDE ET EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUTION EAU FROIDE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Cet aide-mémoire s appuie sur le D.T.U. 60.11 du 10 août 2013 Il développe les calculs concernant les installations de plomberie sanitaires Installations

Plus en détail

PRÉPARATEUR D EAU CHAUDE SANITAIRE

PRÉPARATEUR D EAU CHAUDE SANITAIRE PRÉPARATEUR D EAU CHAUDE SANITAIRE SP180 Les conditions pour un fonctionnement sûr et fiable 1. Lire et suivre attentivement les instructions d installation et d utilisation afin d assurer un fonctionnement

Plus en détail

REDUCTEUR BASSE PRESSION LPRV ELITE INOX

REDUCTEUR BASSE PRESSION LPRV ELITE INOX CARACTERISTIQUES Le réducteur basse pression LPRV Elite inox est destiné à la détente de la pression des fluides tels que l eau, l air, les liquides non chargés et les gaz compatibles jusqu'à 200 mbar.

Plus en détail

Kombi-3-plus HOME CONFORT. robinets d équilibrage multifonctions réglage, mesure, équilibrage automatique

Kombi-3-plus HOME CONFORT. robinets d équilibrage multifonctions réglage, mesure, équilibrage automatique Kombi-3-plus robinets d équilibrage multifonctions réglage, mesure, équilibrage automatique Arrêt, vidange, remplissage, réglage, mesure, régulation automatique Toutes ces fonctions s effectuent par la

Plus en détail

BFM Générateur ECS tertiaire ventouse

BFM Générateur ECS tertiaire ventouse Générateur ECS tertiaire ventouse BFM 30/50/80/100/120 Large gamme de générateurs étanches avec ventilateur d arrivée d air permettant d installer l appareil partout Rendement élevé (91 %) Colonne démontable

Plus en détail

Vannes à papillon PN6, PN10, PN16

Vannes à papillon PN6, PN10, PN16 4 131 Vannes à papillon PN6, PN10, PN16 VKF41... Vannes à papillon pour montage entre brides Pression nominale PN6/10/16 Fonte grise GG-25 Etanchéité assurée par le métal DN40...DN200 k vs 50...4 000 m

Plus en détail

Détendeur. Type PR516E. Description

Détendeur. Type PR516E. Description Type Description Les sont des détendeurs autonomes équilibrés par soufflet. Sans énergie auxiliaire, ils sont adaptés à un grand nombre de process pour le réglage de pression aval. Le détendeur se ferme

Plus en détail

Innovo Générateur gaz ECS à condensation haut rendement raccordement ventouse

Innovo Générateur gaz ECS à condensation haut rendement raccordement ventouse Innovo Générateur gaz ECS à condensation haut rendement raccordement ventouse IR 12-160/20-160/12-200/20-200/24-245/32-245/ 24-285/32-285/32-380 A Générateur ECS haut rendement Gaz Condensation raccordement

Plus en détail

G.E.I. Techniques Spéciales S.A.

G.E.I. Techniques Spéciales S.A. G.E.I. Techniques Spéciales S.A. N d'entreprise : 0867.754.872 Banque : ING 310-1781890-86 Banque : Fortis 001-4426550-31 Amadeus Square Téléphone 02/340.84.50 Avenue W.A.Mozart, 4 Téléfax 02/340.84.56

Plus en détail

Jäspi LTV. Nouveau! Efficace, solide et léger: L échangeur en acier inoxydable.

Jäspi LTV. Nouveau! Efficace, solide et léger: L échangeur en acier inoxydable. Jäspi LTV Les nouveaux accumulateurs d'énergie, 700, 1, 2000 et 3000 litres Nouveau! Efficace, solide et léger: L échangeur en acier inoxydable. www.kaukora.fi Les accumulateurs d'énergie Jäspi LTV, 700,

Plus en détail

Liste des lots : Montant HT en TVA Montant TVA en Montant TTC en 05 - PLOMBERIE CHAUFFAGE VENTILATION CLIMATISATION DESENFUMAGE

Liste des lots : Montant HT en TVA Montant TVA en Montant TTC en 05 - PLOMBERIE CHAUFFAGE VENTILATION CLIMATISATION DESENFUMAGE ATTIC+ le 29/04/2013 Transfert vers EXCEL DPGF CISINE Affaire : Restructuration de Pacific Vapeur et Pio Maître d'ouvrage : Liste des lots : Montant HT en TVA Montant TVA en Montant TTC en 05 - PLOMBERIE

Plus en détail

Ballon Profusion 84L

Ballon Profusion 84L Fabrication française Notice d installation tion et d utilisation tion Réf. : 1871047-0105277 Ballon Profusion pour Pulsatoire Profusion 20 kw et 32 kw Les renseignements figurant dans ce document ne sont

Plus en détail

Comptabilisation énergie thermique SATELLITES GE556Y101 GE556Y101. Description. Caractéristiques principales. Fonctions. Application.

Comptabilisation énergie thermique SATELLITES GE556Y101 GE556Y101. Description. Caractéristiques principales. Fonctions. Application. Description Les satellites GE556 sont conçus pour mesurer la consommation d énergie thermique dans des immeubles d appartements avec une production d eau centralisée pour le chauffage central et une production

Plus en détail

Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. «Aquastrom T plus» avec débit résiduel plus élevé que demandé selon VP 554

Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. «Aquastrom T plus» avec débit résiduel plus élevé que demandé selon VP 554 Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. avec débit résiduel plus élevé que demandé selon VP Das Qualitätsmanagementsystem von Oventrop ist gemäß DIN-EN-ISO 001 zertifiziert.

Plus en détail

CHAUDIÈRE ACIER PRESSURISÉE À INVERSION DE FLAMME. Prolongement des tubes de fumées sur la plaque arrière pour augmenter la résistance à la corrosion

CHAUDIÈRE ACIER PRESSURISÉE À INVERSION DE FLAMME. Prolongement des tubes de fumées sur la plaque arrière pour augmenter la résistance à la corrosion BREVET tubes de fumées 5 ans de garantie sur le corps de chauffe option extension à 10 ans CHAUDIÈRE ACIER PRESSURISÉE À INVERSION DE FLAMME Chaudière pressurisée à tubes de fumées GAMME de 64 à 291 kw

Plus en détail

Aide au dimensionnement du Pellaqua

Aide au dimensionnement du Pellaqua Aide au dimensionnement du Pellaqua Puissance max de 36 kw! Le Pellaqua est pensé pour la maison individuelle, mitoyenne ou un petit gîte. En première approche, il ne faut donc pas l associer à des chaudières

Plus en détail

Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes «Regudis W» Stations pour le raccordement d appartements à une distribution de chaleur centralisée

Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes «Regudis W» Stations pour le raccordement d appartements à une distribution de chaleur centralisée Innovation + Qualité Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes «Regudis W» Stations pour le raccordement d appartements à une distribution de chaleur centralisée Gamme de produits Prix obtenu: «Regudis W»

Plus en détail

Le circulateur. et ses applications. Centre de formation. P1-A1_Circulateur et Application Ed03

Le circulateur. et ses applications. Centre de formation. P1-A1_Circulateur et Application Ed03 Le circulateur et ses applications P1-A1_Circulateur et Application - 1 - Ed03 Le circulateur et ses applications Généralités Notions d hydraulique Les applications et les produits Chauffage / climatisation

Plus en détail

VIESMANN. VITOCELL-W Ballons d'eau chaude sanitaire pour chaudières murales de 120 à 150 litres de capacité. Feuille technique VITOCELL 100-W

VIESMANN. VITOCELL-W Ballons d'eau chaude sanitaire pour chaudières murales de 120 à 150 litres de capacité. Feuille technique VITOCELL 100-W VIESMANN VITOCELL-W Ballons d'eau chaude sanitaire pour chaudières murales de 120 à 150 litres de capacité Feuille technique Référence et prix : voir tarif VITOCELL 100-W Ballon d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

LOT n 10 CHAUFFAGE VENTILATION

LOT n 10 CHAUFFAGE VENTILATION Art. Désignation des ouvrages Unité Quantité Prix unitaire Total HT LOT n 10 CHAUFFAGE VENTILATION 3 DESCRIPTION DES TRAVAUX 3.1 PRINCIPE GENERAL PM 3.2 ETUDES D'EXECUTIONS Réalisation des études d'exécutions

Plus en détail

L application de chaudières à condensation

L application de chaudières à condensation La conversion au gaz naturel d une chaufferie collective au mazout L application de chaudières à condensation KVBG ARGB Optimiser la performance énergétique avec chaudière à condensation au gaz naturel.

Plus en détail