Communiqué de presse Les résultats et enseignements du baromètre Une campagne 100% digitale... 6

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communiqué de presse... 2. Les résultats et enseignements du baromètre... 4. Une campagne 100% digitale... 6"

Transcription

1 Sommaire Communiqué de presse... 2 Les résultats et enseignements du baromètre... 4 Une campagne 100% digitale... 6 Trois questions à Michael Stora, psychanalyste et expert des mondes numériques... 8 Téléphoner au volant est synonyme de danger... 9 A propos de l association Prévention Routière...10 A propos de l association Assureurs Prévention...11

2 Communiqué de presse Paris, le 15 novembre 2012 Un accident sur dix est provoqué par l usage du téléphone au volant Il est urgent de passer en! Alors qu environ 10% des accidents corporels de la route sont imputables à l utilisation du téléphone au volant 1, une étude sur l évolution des comportements des conducteurs 2, menée par les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention, observe une très forte progression de l usage du téléphone au volant notamment chez les jeunes : 76% des ans déclarent utiliser leur téléphone portable au volant, sans réelle conscience du danger (contre 30% en 1999 et 44% en 2004). Jamais un comportement dangereux ne se sera installé aussi vite dans le paysage de l insécurité routière. Afin de sensibiliser les jeunes conducteurs aux dangers du téléphone au volant, les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention lancent une nouvelle campagne, 100% digitale, proposant un format original, interactif et percutant : «Au volant, je passe en mode voiture». Des chiffres et des comportements alarmants Le téléphone mobile, et plus particulièrement les smartphones, sont devenus en l espace de quelques années des éléments incontournables de la vie quotidienne. Pourtant, ils représentent un véritable danger lorsqu ils sont utilisés au volant. On estime en effet qu un accident corporel sur dix est provoqué par l usage du téléphone au volant. Les personnes qui téléphonent en conduisant ont cinq fois plus de risque d avoir un accident (avec un kit mains libres, le risque demeure quatre fois plus élevé). L usage du téléphone au volant augmente en moyenne de 50% le temps de réaction du conducteur, la distance d arrêt est donc plus grande et le choc plus violent. Le dernier baromètre mené en 2011 par les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention, fait état d une évolution inquiétante des comportements. Entre 1999 et 2011, l usage du téléphone au volant a progressé de manière incontestable. Lors de la première édition du baromètre, en 1999, 19% des conducteurs téléphonaient au volant, contre 58% en Mais c est chez les jeunes conducteurs que cette progression est la plus flagrante : 76% des ans déclarent utiliser leur téléphone portable au volant. Tout aussi inquiétant, les conducteurs interrogés reconnaissent de moins en moins le risque de ce comportement et ne semblent pas prendre pleinement conscience du danger. Alors qu ils étaient 80% à considérer que le téléphone au volant pose un véritable problème de sécurité en 1999, ils ne sont plus que 51% (et seulement 39 % chez les 18/24 ans) à le penser en Ainsi, les conducteurs semblent reléguer l usage du téléphone à la sphère des petites fautes, des risques mineurs. Pourtant, un tiers de ceux qui utilisent leur téléphone au volant a vécu une ou plusieurs situations où le fait d'utiliser un portable en conduisant les a mis ou aurait pu mettre une tierce personne en danger. Une campagne 100% digitale pour marquer les esprits des jeunes conducteurs : «Au volant, je passe en mode voiture» Face à ces chiffres préoccupants, les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention lancent une nouvelle campagne 100% digitale, au format interactif et percutant, afin d alerter les jeunes conducteurs sur les risques de l usage du téléphone au volant. 1 La sécurité routière en France : Bilan annuel ONISR 2 Etude qualitative et quantitative sur l évolution des attitudes des conducteurs menée par le cabinet Gatard & Associés pour les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention auprès d un échantillon national représentatif de automobilistes aux mois de mai et juin 2011

3 Intitulée «Au volant, je passe en mode voiture», son objectif est d inciter les ans à ne pas utiliser leur portable en conduisant. Un teaser vidéo, diffusé grâce à un plan média online (portails et sites en forte affinité avec la cible : Facebook, Allociné, Deezer, Youtube, MSN Messenger ) interpelle l internaute et l invite à poursuivre l expérience sur le site et à se connecter grâce au «Facebook connect». Il va ainsi être plongé au cœur d un accident grave dont il est le principal protagoniste car il aura consulté son téléphone en conduisant. Afin de rendre l expérience encore plus marquante, l internaute assistera en direct à sa mort «virtuelle» et à la disparition symbolique de ses données personnelles (photos, parcours scolaire et professionnel ). En complément de cette vidéo, le site Internet rappelle les principaux risques et dangers liés à l utilisation du téléphone au volant et propose des conseils aux jeunes conducteurs. La signature de la campagne «Au volant, je passe en mode voiture» a pour objectif d ancrer dans les esprits le fait d éteindre son téléphone lorsque l on conduit, au même titre que de mettre sa ceinture de sécurité. Notre objectif : que le «mode voiture» devienne un véritable réflexe pour chaque conducteur avant de démarrer, celui d éteindre son téléphone afin de ne pas être tenté de répondre aux appels et aux SMS. S attaquer au téléphone au volant : une urgence En 2010, plus de infractions constatées avaient pour origine l usage du téléphone tenu en main par le conducteur, ce qui en fait l infraction la plus sanctionnée derrière la vitesse, plus encore que le non-port de la ceinture de sécurité ou la conduite sous alcool 3. C est pourquoi les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention alertent aujourd hui les pouvoirs publics sur ce nouvel enjeu de sécurité routière et demandent qu il figure à l ordre du jour du prochain Comité Interministériel à la Sécurité Routière. L éclairage de Michael Stora - psychanalyste et expert des mondes numériques - sur ce phénomène de société «Pour les jeunes, le portable est une sorte de doudou sans fil puisqu il relie une personne à sa tribu (ses amis, sa famille). Il offre un lien de sécurité et donne l illusion de ne pas être seul. Ce que l'on observe, c est donc avant tout une dépendance à l autre et non pas à son téléphone.» Contacts Presse : Association Prévention Routière Assureurs Prévention Sophy Sainten Bourguignon Benoît Danton / / Agence Edelman Angélina Causse Mélodie Lecoy Le comportement des usagers de la route - Bilan statistique 2010, Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration.

4 Les principaux résultats et enseignements du baromètre En juin 2011, les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention ont mené la troisième édition 4 de leur baromètre consacré aux attitudes des conducteurs 5. Elle met en lumière une nette progression de l usage du téléphone au volant : 58% des conducteurs interrogés en 2011 déclarent utiliser leur téléphone portable en conduisant contre 23% en 2004 et 19% en Vous arrive-t-il d utiliser votre téléphone portable en conduisant? Oui 19% 23% 58% Non 81% 77% 42% Les conducteurs reconnaissent par ailleurs de moins en moins les risques liés à ce comportement et ne semblent pas prendre pleinement conscience du danger. Alors qu ils étaient 80% à considérer que le téléphone au volant pose un véritable problème de sécurité en 1999, ils ne sont plus que 51% à le penser en Ainsi, les conducteurs semblent reléguer l usage du téléphone à la sphère des petites fautes, des risques mineurs. Diriez-vous que le téléphone au volant Ne pose pas de problème particulier de sécurité Pose un petit problème de sécurité qui se contrôle Pose un véritable problème de sécurité % 2% 11% 15% 16% 38% 80% 82% 51% Les conducteurs de 18 à 24 ans interrogés (utilisateurs ou non du téléphone au volant) admettent majoritairement le risque d utiliser le téléphone en conduisant : 78 % estiment qu ils prennent des risques en n ayant qu une seule main disponible 79% jugent qu ils sont moins concentrés sur la route lorsqu ils téléphonent 87% pensent que face à un danger, leurs réactions seront différentes s ils sont au téléphone 75% déclarent que le fait de parler au téléphone est plus dangereux que de parler à un passager 96% considèrent que rédiger un SMS leur fait prendre un risque considérable Pourtant, la progression de l usage du téléphone au volant les concernant est de plus en plus marquée : 76% des conducteurs de ans déclarent utiliser leur téléphone en conduisant en 2011, un taux d utilisation supérieur à celui de l ensemble des conducteurs (58%) et qui progresse de plus en plus. Vous arrive-t-il d utiliser votre téléphone portable en conduisant? Oui (18-24 ans) 30% 44% 76% , 2004 et Etude qualitative et quantitative sur l évolution des attitudes des conducteurs menée par le cabinet Gatard & Associés pour les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention auprès d un échantillon national représentatif de 1004 automobilistes aux mois de mai et juin 2011

5 Si 2% seulement consultent internet en 2011, les jeunes qui utilisent leur téléphone au volant sont 90% à prendre les appels, 41% à appeler eux-mêmes, 33% à lire des SMS ou des mails et 35% à en envoyer! Ces pratiques, fortement répandues, semblent appartenir à un besoin constant d être connecté à leur environnement (amis, famille) : 92% des jeunes conducteurs qui ont recours au téléphone au volant déclarent le faire dans le cadre d échanges personnels. Par ailleurs, 74% des jeunes conducteurs interrogés ne comprendraient pas que tout usage de téléphone en voiture, y compris avec oreillette ou kit mains libres, puisse être verbalisé (contre 54% pour l ensemble des conducteurs). Pourtant, 32% des jeunes qui utilisent leur téléphone au volant déclarent avoir vécu une ou plusieurs situations où le fait d'utiliser un portable en conduisant les a mis ou aurait pu mettre un autre en danger. L usage du téléphone semble donc appartenir à la sphère des petites fautes, des petits risques, en tout cas ceux que l on peut prendre sans véritable conscience d une mise en danger.

6 Une campagne 100% digitale Une campagne interactive pour sensibiliser les jeunes conducteurs 6 Face aux chiffres préoccupants du baromètre, les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention lancent une nouvelle campagne 100% digitale, au format interactif et percutant, afin d alerter les jeunes conducteurs sur les risques de l usage du téléphone au volant. Intitulée «Au volant, je passe en mode voiture», son objectif est d inciter les ans à ne pas utiliser leur portable en conduisant. Un teaser vidéo, diffusé grâce à un plan média online interpelle l internaute et l invite à poursuivre l expérience sur le site et à se connecter grâce au «Facebook connect». Le plan média prévoit habillages, bannières vidéo et bannières classiques sur des portails et sites en forte affinité avec la cible : Facebook, Youtube, Deezer, Allociné, MSN Messenger, Blogband Exemples des bannières et habillages déployés pour la campagne Il va ainsi être plongé au cœur d un accident grave dont il est le principal protagoniste car il aura consulté son téléphone en conduisant. 6 Conception et la réalisation de la campagne web par l agence d advertainement Magic Garden. Chef de projet : Christelle Tissot Grosset

7 Afin de rendre l expérience encore plus marquante, l internaute assistera en direct à sa mort «virtuelle» et à la disparition symbolique de ses données personnelles (photos, scolaire et professionnel ). Sur le site, juste après avoir vécu cette «expérience», l internaute découvre un rappel des principaux risques et dangers liés à l utilisation du téléphone au volant. Il découvre ensuite quelques conseils et est invité à en consulter plus sur les sites de deux partenaires.

8 Trois questions à Michael Stora sur ce phénomène de société Le téléphone mobile occupe aujourd hui une place centrale dans le quotidien de chacun, mais cela semble être encore plus le cas chez les jeunes. Comment expliquer ce besoin impérieux des jeunes d être constamment connectés? Chez les jeunes, le fait de vouloir toujours être connecté vient avant tout révéler une fragilité, une incapacité à être seul. L hyper connexion, tout comme les sources de stimulations sonores ou audiovisuelles dont ils s entourent, sont autant de manières de combler une angoisse liée à leur sentiment de solitude. Le portable devient ainsi une sorte de doudou sans fil puisqu il relie une personne à sa tribu (ses amis, sa famille). Pour beaucoup de jeunes, le téléphone représente un moyen d entrer en contact avec sa tribu et d y être toujours connecté. Il offre un lien de sécurité et donne l illusion de ne pas être seul. Ce que l'on observe, c est donc avant tout une dépendance à l autre et non pas à son téléphone. Le Smartphone, favorisant de nouveaux usages, n a-t-il pas créé de nouveaux comportements chez les jeunes? Les évolutions technologiques, comme l apparition de la 3G, font que le téléphone n a pas qu une fonction utilitaire. Il est désormais possible d accéder à des vidéos, photos ou réseaux sociaux, à peu près partout depuis son Smartphone. Or, on s aperçoit que les réseaux sociaux créent une sorte d audimat quantitatif intime qui vient rassurer les jeunes sur leur sentiment d existence. En publiant un lien ou un statut sur Facebook, ils attendent avant tout un retour sur l investissement affectif à travers les commentaires ou les «j aime» de leur réseau. La tentation de vérifier le nombre d amis qui ont commenté ou aimé leur statut devient parfois obsédante et même en voiture, car chez les jeunes il y a un réel désir d exister dans le regard des autres. Et se déconnecter reviendrait à ne plus exister. Cela repose la question d une fragilité narcissique, c est-à-dire d estime de soi ou de confiance en soi, qui est propre à cette tranche d âge, où la personnalité est encore en pleine construction identitaire. Malgré les risques que cela comprend, pourquoi continuer d utiliser son téléphone portable en conduisant? Le portable et la voiture représentent des «objets prothèses», outils illusoires d autonomie, de maîtrise et de puissance. Le fait de se couper de son téléphone serait comme appauvrir ce sentiment de puissance et de liberté. Alors les jeunes adoptent parfois un comportement transgressif en utilisant leur téléphone au volant. Ce type de conduite à risque est comme une manière de s éprouver en tant qu adulte en devenir. Or, la maturité c est aussi accepter de se déconnecter de son téléphone, de s arrêter au feu rouge et c est accepter de perdre. «Perdre» c est accepter d être un parmi d autre, de ne pas être unique. Considérer l'utilisation du téléphone portable comme «une petite faute» est révélateur d'une immaturité affective et d'une toute puissance infantile. On constate que chez les jeunes, l enjeu de liberté que représente le téléphone est plus fort que la contrainte de la conduite. Ils privilégient avant tout le plaisir au respect du code de la route. A propos de Michael Stora De formation cinéaste, Michael Stora est psychologue et psychanalyste. En 2000, il cofonde l OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines). Depuis plusieurs années, il réfléchit à l impact des jeux vidéo sur les enfants souffrant de troubles psychiques mais aussi au lien interactif de l homme à l ordinateur et ses conséquences sur les processus mentaux. En 2007, Michael Stora publie : «Les écrans, ça rend accro». Il intègre, en 2008, la Commission AB interministérielle des marchés pour le ministère de l éducation nationale et de l industrie sur les questions des jeux vidéo à l école.

9 Téléphoner au volant est synonyme de danger Les risques liés à l utilisation du téléphone au volant Dès lors que la sonnerie du téléphone retentit, la concentration du conducteur est détournée de la route. Pourtant, la moitié des conducteurs n hésitent pas à décrocher leur téléphone portable dans les deux secondes malgré les risques que cela entraîne. En effet, pendant une conversation téléphonique, le comportement du conducteur change : - Il regarde moins souvent dans ses rétroviseurs et sur les côtés de la voiture, - Il a tendance à ralentir sa vitesse, à zigzaguer voire à franchir la ligne médiane, - Il fait moins attention à la signalisation et aux autres usagers (il oublie de s arrêter au passage piéton), - Son temps de réaction augmente (en moyenne de 50%). La distance d arrêt est donc plus grande et le choc plus violent. Les conseils des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention 1. Ne téléphonez jamais si vous conduisez. Pas d envoi de SMS, MMS ou mails non plus. 2. De préférence, éteignez votre téléphone avant de partir ou mettez-le sur messagerie. 3. Si vous êtes accompagné, demandez à un passager de répondre à votre place. 4. Pour passer un coup de fil ou récupérer vos messages, arrêtez-vous dans un lieu adapté, c est-à-dire ni sur la bande d arrêt d urgence de l autoroute, ni en double file ou au feu rouge en ville. 5. Si vous téléphonez à quelqu un et vous apercevez qu il est au téléphone, mettez fin vousmême à la conversation. Focus Code de la route L usage d un téléphone tenu en main pendant la conduite constitue une infraction, sanctionnée d une amende de 135 et d un retrait de 3 points au permis (les cyclistes ou cyclomotoristes risquent la même amende mais pas de retrait de points). En cas d accident, le fait d utiliser un kit main-libres peut engager la responsabilité du conducteur, car il a l obligation de se tenir «[ ] constamment en état et en position d exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent» (article R du code de la route)

10 A propos de l association Prévention Routière Association loi 1901, reconnue d utilité publique depuis 1955, l association Prévention Routière s est donnée pour mission de réduire le nombre et la gravité des accidents de la circulation routière. Pour cela, elle étudie, met en œuvre tous les moyens et encourage toutes les initiatives propres à améliorer la sécurité sur la route et à faire évoluer les comportements des usagers de la route. Ainsi, enfants ou adolescents bénéficient chaque année de séances d éducation routière. Pour mener à bien ses actions en milieu scolaire, l association Prévention Routière bénéficie du concours de nombreux moniteurs d éducation routière et organise des stages pour les former (plus de 300 moniteurs d éducation routière formés en 2010) conducteurs participent chaque année à des stages de sensibilisation organisés dans le cadre du permis à points, en alternative aux poursuites ou dans le cadre de la procédure pénale. L association Prévention Routière organise également des stages de réactualisation des connaissances pour les conducteurs seniors volontaires. Elle propose aux entreprises des solutions concrètes pour réduire leur risque circulation (analyse et gestion du risque routier, sensibilisation du personnel, formation des conducteurs). Enfin, plusieurs millions de Français sont touchés chaque année par les campagnes de communication, les dépliants et les brochures de l association Prévention Routière adhérents et donateurs, dont entreprises, soutiennent aujourd hui l action de l association Prévention Routière. 101 comités départementaux relaient sur le terrain les campagnes nationales et initient leurs propres actions de prévention. Chaque comité anime un réseau de bénévoles. Pour en savoir plus :

11 A propos de l association Assureurs Prévention L association Assureurs Prévention traduit la volonté des sociétés d assurances de mener en commun une politique de prévention à destination de l ensemble des Français. L assurance et la prévention sont étroitement liées. Depuis des décennies, les assureurs ont à cœur de mener à bien leur mission de prévention, qu ils considèrent comme leur second métier. C est ainsi qu en 1949 ils en sont venus à créer l association Prévention Routière, dont ils sont aujourd hui le principal partenaire et au début des années 1980, l association APS qui s est investie sur plus de 30 thématiques de prévention santé comme l alcool chez les jeunes, l obésité... Mais la prévention et l assurance c est aussi : l habitation, les accidents de la vie quotidienne, les catastrophes naturelles, etc... Pour chaque Français, les risques sont nombreux et concernent chaque pan de leur activité quotidienne. L approche proposée par les assureurs devait refléter cette dimension globale : Assureurs Prévention initie donc des actions «transversales». L association a pour vocation d alerter l ensemble des Français sur les dangers qui les guettent et de leur délivrer des messages et des informations pratiques simples. L association, présidée par Bernard Spitz, s appuie sur un Comité d Orientation Scientifique d Assureurs Prévention (COSAP), lieu d échange et de dialogue avec la société civile, composé d une dizaine de membres éminents, à la tête duquel se trouve Philippe-Gabriel Steg. Deux commissions viennent enrichir les prises de paroles d Assureurs Prévention. Pour en savoir plus :

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention COMMUNIQUE DE PRESSE Paris - 19 mai 2011 Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Embouteillages, problèmes

Plus en détail

Dossier de presse. La non-assurance routière en France en 2013

Dossier de presse. La non-assurance routière en France en 2013 Dossier de presse La non-assurance routière en France en 2013 Dossier de presse Sommaire Le communiqué de presse Page 3 Quelle ampleur et quelle évolution? Page 5 Quel est le profil des non-assurés? Page

Plus en détail

Les Français, sommaire. Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon. 30 décembre 2014

Les Français, sommaire. Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon. 30 décembre 2014 Les Français, Le Réveillon et l alcool au volant 30 décembre 2014 Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon sommaire Communiqué de presse - Les Français, Le Réveillon

Plus en détail

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Filiale du COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 novembre 2009 La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Alors que le

Plus en détail

Dossier de presse Jeudi 27 novembre 2008

Dossier de presse Jeudi 27 novembre 2008 «Téléphoner en conduisant multiplie par 5 les risques d accident» Lancement d une campagne nationale télévisée, radio et Internet pour alerter les Français sur les dangers du téléphone en situation de

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque Communiqué de presse Mardi 16 septembre 2014 Baromètre AXA Prévention sur le comportement des Français en deux-roues motorisés Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité

Plus en détail

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Qu est-ce que la distraction au volant? La distraction au volant s entend de tout ce qui détourne l attention accordée à la conduite.

Plus en détail

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires 1 Fiche technique Le quatrième baromètre et a été réalisé par Calysto

Plus en détail

SORTIES, ALCOOL ET CONDUITE : LES FRANÇAIS PRENNENT ENCORE TROP DE RISQUES

SORTIES, ALCOOL ET CONDUITE : LES FRANÇAIS PRENNENT ENCORE TROP DE RISQUES le 12 décembre 2014 SORTIES, ALCOOL ET CONDUITE : LES FRANÇAIS PRENNENT ENCORE TROP DE RISQUES Les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention dévoilent les résultats d'une grande enquête

Plus en détail

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation :

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation : avec le soutien de «ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE nationale de sensibilisation : Génération Numérique Fiche technique Le cinquième baromètre et a été réalisé par Calysto dans le cadre de sensibilisation

Plus en détail

Comité interministériel de la sécurité routière (CISR)

Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) 8 novembre 2006 Permis à points : Sur la base des conclusions de la mission d évaluation du Préfet Aribaud COMITÉ INTERMINISTÉRIEL DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Juillet 2014 Date : juillet 2014 Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay Le contexte et les objectifs de l étude Contexte et objectifs Assureurs

Plus en détail

L A MAÎTRISE DU RISQUE ROUTIER EN ENTREPRISE. Édito

L A MAÎTRISE DU RISQUE ROUTIER EN ENTREPRISE. Édito Spécial Mars 2012 L A MAÎTRISE DU RISQUE ROUTIER EN ENTREPRISE Sommaire Page 1 Edito Le sens de l implication de PSRE pour que les milieux professionnels bannissent l usage du téléphone au volant. Pages

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Paris, le 22 octobre 2002

COMMUNIQUE DE PRESSE. Paris, le 22 octobre 2002 Fédération Française des Sociétés d'assurances COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 22 octobre 2002 «Le risque, les jeunes et la sécurité routière», un projet éducatif de la Fédération française des sociétés

Plus en détail

Pour les fêtes, le plus beau des cadeaux c est de rentrer en vie!

Pour les fêtes, le plus beau des cadeaux c est de rentrer en vie! Communiqué de presse Paris, le 30 décembre 2011 Pour les fêtes, le plus beau des cadeaux c est de rentrer en vie! Alors que chacun s apprête à fêter la nouvelle année, les associations Prévention Routière

Plus en détail

Dossier de presse Lancement de l application e-constat auto Lundi 1er décembre 2014

Dossier de presse Lancement de l application e-constat auto Lundi 1er décembre 2014 Dossier de presse Lancement de l application e-constat auto Lundi 1 er décembre 2014 Sommaire Communiqué de presse Page 3 L e-constat auto : Le téléchargement Page 4 L application officielle des assureurs

Plus en détail

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Conseil national de la sécurité routière Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Sommaire 27 novembre 2012 : Manuel Valls, ministre de l Intérieur, relance le Conseil national de la sécurité routière (CNSR)

Plus en détail

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 1. QUE DIT LA LOI? 2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 2 0 : Petite définition: La distraction suppose un détournement de l attention accordée à la conduite, parce

Plus en détail

Dossier de presse 27 décembre 2013. Enquête et Campagne. Pour les fêtes éclatez-vous, mais pas sur la route #RentrerEnVie. par

Dossier de presse 27 décembre 2013. Enquête et Campagne. Pour les fêtes éclatez-vous, mais pas sur la route #RentrerEnVie. par Enquête et Campagne Pour les fêtes éclatez-vous, mais pas sur la route #RentrerEnVie Dossier de presse 27 décembre 2013 par SOMMAIRE Communiqué de presse 3 L enquête «Les Français, le réveillon du Nouvel

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Diaporama réalisé à partir des résultats du questionnaire passé par 648 lycéens du Lycée Hector Berlioz Définition des nouvelles technologies

Plus en détail

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014 Les internautes français et la confiance numérique Lundi 7 avril 2014 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1007 individus âgés de 15 ans et plus. La représentativité de l échantillon

Plus en détail

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT LE CYBER-HARCÈLEMENT Avec l utilisation massive des nouvelles technologies, le harcèlement entre élèves peut se poursuivre, voire débuter, en dehors de l enceinte des établissements scolaires. On parle

Plus en détail

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 Cocher la ou les orientations auxquelles répondent votre projet COMMUNICATION GRAND PUBLIC Travailler sur les représentations liées à l'alcool et aux drogues. Comprendre

Plus en détail

La perte de vigilance ou l'attention perturbée

La perte de vigilance ou l'attention perturbée ANNEXE F La perte de vigilance ou l'attention perturbée I Perte de vigilance II Attention perturbée ou «distraction» DGO / étude des accidents corporels 2007-2011 1 DGO / étude des accidents corporels

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

Dossier de presse Conférence de presse du 18 novembre 2014

Dossier de presse Conférence de presse du 18 novembre 2014 Dossier de presse Conférence de presse du 18 novembre 2014 Sommaire Communiqué de presse Page 3 L e-constat auto : L application officielle des assureurs français Page 4 Le mode d emploi Page 6 Les supports

Plus en détail

Près d un accident de la route sur dix associé à l utilisation du téléphone au volant

Près d un accident de la route sur dix associé à l utilisation du téléphone au volant Près d un accident de la route sur dix associé à l utilisation du téléphone au volant Présentation du rapport «Téléphone et sécurité routière» État des lieux et perspectives sur l utilisation du téléphone

Plus en détail

QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE?

QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE? QUESTIONS DE CONDUITE PIÉTONS, CYCLISTES, CONDUCTEURS QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE? Les assureurs avec vous Pourquoi ce guide? En ville, les accidents de circulation sont spécifiques. Du fait de vitesses

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Juin 2014 Contact - BVA Opinion Erwan LESTROHAN, directeur d études erwan.lestrohan@bva.fr - 01 71 16 90 9 Victor CHAPUIS, chargé d études Victor.chapuis@bva.fr

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

Du bon usage de la téléphonie mobile

Du bon usage de la téléphonie mobile Du bon usage de la téléphonie mobile Sommaire 1. Introduction 3 2. Le téléphone mobile a-t-il un impact sur la santé? 4 3. Antenne et terminaux : le Maroc veille à respecter les normes internationales

Plus en détail

Les journées "Trajectoires" au service des motards

Les journées Trajectoires au service des motards PRÉFET DE LA HAUTE-SAVOIE Point presse Les journées "Trajectoires" au service des motards 19 avril 2015 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie www.haute-savoie.gouv.fr Les journées

Plus en détail

Les français et les jeunes conducteurs

Les français et les jeunes conducteurs DOSSIER DE PRESSE Paris, 4 mai 2015 www.jeune-conducteur-assur.com Les français et les jeunes conducteurs Révélation de l étude Jeune Conducteur Assur / Ifop Enquête menée auprès d un échantillon de 1000

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE 5 janvier 2005 Original : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail sécurité et circulation

Plus en détail

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Autour de l utilisation des téléphones portables Les jeunes ont, de manière générale, leur 1 er portable dès l entrée en 6 ème. 2 risques

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

PERMIS A POINTS. Faisons le point

PERMIS A POINTS. Faisons le point PERMIS A POINTS Faisons le point Capital de départ 12 POINTS (6 points pendant la période probatoire de 3 ans) 1, 2, 3, 4 ou 6 points sont retirés à chaque infraction. Quand il ne reste plus aucun point,

Plus en détail

Sommaire. 1. Communiqué de presse 2. Campagne Assurons-nous de transmettre les bons gestes 3. L association Assureurs Prévention

Sommaire. 1. Communiqué de presse 2. Campagne Assurons-nous de transmettre les bons gestes 3. L association Assureurs Prévention Sommaire 1. Communiqué de presse 2. Campagne 3. L association Assureurs Prévention 2 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre 2014 Communiquée éde Presse Nouvelle campagne de sensibilisation d Assureurs

Plus en détail

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Internet et prévention Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Journées Annuelles de Santé Publique 1 décembre 2011 I- CONTEXTE : les jeunes français (15-24 ans) et Internet

Plus en détail

Lancer et réussir sa campagne de collecte

Lancer et réussir sa campagne de collecte Lancer et réussir sa campagne de collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Lancer et réussir votre campagne de collecte Étape 1 : Rédiger votre page de collecte - Présenter votre projet

Plus en détail

Le téléphone portable au volant. Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR)

Le téléphone portable au volant. Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR) Le téléphone portable au volant Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR) Contexte 2003 : interdiction d'utiliser le téléphone portable tenu en main uniquement au volant en France. Cette décision s'appuyait

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012)

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) 12,2 millions ont réservé en ligne, soit 73 % de transformation. (Source

Plus en détail

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention"

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite EF-SCOOT Prévention Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention" Ce document a été réalisé conjointement par l Inspection

Plus en détail

PERMIS À POINTS. Préservez votre capital points L S C O N P R É V E N I O N. www.groupama.fr

PERMIS À POINTS. Préservez votre capital points L S C O N P R É V E N I O N. www.groupama.fr PERMIS À POINTS C O N S E I L S P R É V E N T I O N Préservez votre capital points www.groupama.fr SOMMAIRE 1 Le principe du permis p. 4 2 Le permis probatoire en quelques points p. 4 3 Comment fonctionne

Plus en détail

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l'étude GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l étude L association GEMA

Plus en détail

Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu urbain

Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu urbain Nom de l entité déposante : La Cub agence X annonceur Nom de l agence conseil : direction de la communication de La Cub/ Le Big Campagne de sensibilisation aux principales causes d'accidents en milieu

Plus en détail

Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics

Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics Juin 2004 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 1 LE CHAMP D APPLICATION... 1 LA JUSTIFICATION...

Plus en détail

La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi!

La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi! La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi! Accident avec arrêt Accident avec incapacité temporaire Accident avec incapacité permanente 2.000 à 4.000 25.000 86.000 Accident mortel

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière Plan d action sécurité routière Table ronde contre l insécurité routière Objectif : combattre l insécurité routière durablement Vision Zéro Zéro mort Zéro blessé grave 2 Plan d action «sécurité routière»

Plus en détail

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011 J. 11 1203 MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 7 septembre 2011 Question 1 Dans le cadre de l apprentissage

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière 1 Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière Introduction L Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

La sécurité sur Internet

La sécurité sur Internet La sécurité sur Internet si on en parlait en famille? Petit guide à l usage des parents Internet pour tous Internet de demain Réalisé avec l aide du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC

LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC LUNDI 29 MARS AU VENDREDI 2 AVRIL 2004 La semaine de la Prévention routière organisée au Lycée professionnel Bel Air de Tinténiac dans le cadre du C.E.S.C s est déroulée

Plus en détail

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014 «LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange Février 2014 La fiche technique du sondage Echantillon de 1002 individus âgés de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier

Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier Santé, Sécurité, Environnement Conduire : un acte de travail Prévention du risque routier Formation initiale AP Formation ACMO 2010 Le risque routier : un risque professionnel majeur Les accidents de la

Plus en détail

Perception croisée enfants/parents face à l usage d Internet

Perception croisée enfants/parents face à l usage d Internet Janvier 2013 N 36825 Contacts : Bruno LENAIN Directeur du pôle Média et Numérique bruno.lenain@ifop.com Isabelle TREVILLY Directrice de clientèle isabelle.trevilly@ifop.com Jean-Charles MALBERNARD Chargé

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. specimen factice

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. specimen factice RÉPUBLIQUE FRANÇAISE F le permis à specimen factice Qu est-ce que le permis à? Le permis de conduire est un certificat de capacités, obtenu après une formation et un examen, attestant qu une personne est

Plus en détail

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE Résultats de l enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2 315 individus âgés de 15 ans et plus, en conformité avec la loi n 78-17 relative à l'informatique, aux

Plus en détail

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Mercredi 1er juillet 2015 Bilan de l accidentologie en Saône-et-Loire Évolution des ATBH 2015/2014 pour la période du 1er janvier au 28 juin Période

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Durant l'année scolaire, l'éducation routière cycliste Dans les écoles : Chaque année, le comité intervient auprès des élèves de CM des écoles

Plus en détail

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Le 29 janvier 2015 Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Campagne conducteur-d-elite.ch: suivre des cours, c est avoir une conduite plus sûre. L objectif de la campagne

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017

SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017 SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017 18 avril 2013 2 SOMMAIRE INTRODUCTION...4 DEMARCHE...5 LES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L ACCIDENTALITE...6 LES ENJEUX...7 LES JEUNES... 7 LES

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes

Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes 575BZ03, Juillet 2006 Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes SPF Intérieur, Direction générale Politique de

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème Au collège, les élèves doivent obtenir La partie théorique du BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est important de bien préparer cet

Plus en détail

Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes

Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes Dossier de presse Janvier 2015 CONTACT PRESSE Inpes

Plus en détail

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE Les points d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE points En vue d améliorer la sécurité routière au Québec, la Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ) applique depuis 17 un système de points d inaptitude.

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

Comment partager sans se sur-exposer?

Comment partager sans se sur-exposer? Comment partager sans se sur-exposer? Conférence de presse Mercredi 12 décembre 2012 Méthodologie de l enquête 1 Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1554 individus âgés de 13 ans et plus Interrogation

Plus en détail

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui Tchat Un tchat est un outil de communication sur Internet qui permet de parler en temps réel avec un ou plusieurs internautes. Un tchat est aussi appelé messagerie instantanée. Un pseudo peut cacher n

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

100 questions sur le livre de code

100 questions sur le livre de code 100 questions sur le livre de code 1)quel poids maximum de matériel peut transporter un véhicule conduisible avec un permis B(3,5 tonnes) 2)citer 3 catégories de conducteurs soumis à une visite médicale

Plus en détail

Le marketing digital

Le marketing digital François SCHEID Renaud VAILLANT Grégoire DE MONTAIGU Le marketing digital Développer sa stratégie à l ère numérique, 2012 ISBN : 978-2-212-55343-7 Introduction Bienvenue dans un monde connecté et interactif!

Plus en détail

PLAN DE CRISE ECOLE :..

PLAN DE CRISE ECOLE :.. Académie de Corse Direction des services départementaux de l'education nationale de Corse du Sud. PLAN DE CRISE ECOLE :.. Gestion des situations exceptionnelles Ce document doit disposer en annexe de la

Plus en détail

Observatoire national interministériel de sécurité routière

Observatoire national interministériel de sécurité routière Observatoire national interministériel de sécurité routière Le téléphone portable au volant 28 mars 2007 La présente étude a été réalisée par Jean Chapelon et Pierre Sibi de l Observatoire national interministériel

Plus en détail

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contrôle routier du 26 juin 2015 Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contacts presse : Préfecture de région : 04 67 61 61 25 pref-communication@herault.gouv.fr Facebook : facebook.com/prefet34lr

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008 Cellulaire au volant Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR 1 19 novembre 2008 Plan de la présentation Données disponibles avant la prise de décision Disponibilité des données

Plus en détail