Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER"

Transcription

1 CHIMIE Camille de BATTISTI Janvier 2011 Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER

2

3 TABLE DES MATIERES Pages 1. LES OBJECTIFS VISÉS ET LE SOCLE COMMUN Objectifs disciplinaires Objectifs interdisciplinaires 2 2. L ACQUISITION DE LA RÉDACTION D UN COMPTE RENDU 3 D EXPÉRIENCE 2.1. Points du programme visés Objectifs de la séance Profils d apprentissages Guider pour la réalisation d une tâche complexe ANNEXES Annexe 1 Test profil d apprentissages 8 9 Annexe 2 Organiser mon travail expérimental 10 Annexe 3 Reconnaître et schématiser le matériel de chimie 11 Annexe 4 Evaluation du schéma 12 Annexe 5 Evaluation du schéma (méthode 1) 13 Annexe 6 Evaluation du schéma (méthode 2) 14 Annexe 7 Schématiser une filtration 15 Annexe 8 Rédiger des observations et une conclusion 16 Annexe 9 Evaluation d un compte rendu d expérience 17 Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 1 / Sommaire général

4 1. LES OBJECTIFS VISÉS ET LE SOCLE COMMUN 1.1. Les objectifs disciplinaires et le socle commun Compétence 3 : Domaine : Domaine : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique, palier 3 Expérimenter - Faire un schéma Pratiquer une démarche scientifique - Émettre une hypothèse - Proposer un protocole afin de valider ou d invalider une hypothèse. - Présenter une démarche de résolution en utilisant de façon adaptée les outils de communication scientifique Les objectifs interdisciplinaires et le socle commun Compétence 1 : Domaine : Maîtrise de la langue française, palier 3 Écrire - Ecrire lisiblement un texte, spontanément ou sous la dictée, en respectant l orthographe et la grammaire. - Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données. - Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils variés pour améliorer son texte. - Rédiger un compte-rendu cohérent avec la démarche suivie. Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 2 / Sommaire général

5 2. L ACQUISITION DE LA RÉDACTION D UN COMPTE RENDU D EXPÉRIENCE 2.1. Points du programme visés MÉLANGES AQUEUX Connaissances Capacités Commentaires Décantation, filtration. L eau contient des gaz Réaliser un montage de décantation ou de filtration à partir d un schéma. Faire le schéma d un montage de décantation ou de filtration en respectant les conventions. Thème de convergence : développement durable. dissous. MÉLANGES HOMOGÈNES ET CORPS PURS Connaissances Une eau d apparence homogène peut contenir des substances autres que l eau. Évaporation. La distillation d une eau minérale permet d obtenir de l eau quasi pure. Capacités Présenter la démarche suivie lors d une distillation, les résultats obtenus. Thème de convergence : développement durable. Dessalement de l eau 2.2. Objectifs de la séance Construire la compétence «schématiser» Aller plus loin : Apprendre à rédiger un compte rendu d expérience 2.3 Profils d apprentissages Faire passer un test à l EIP pour connaître ses canaux privilégiés d apprentissages (auditif, visuel ) (Voir ANNEXE 1) Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 3 / Sommaire général

6 2.4 Une tâche complexe à réaliser Dans le monde entier et de tout temps l'homme a recherché le sel, c'est un bien de première nécessité. Cite quelques utilisations du sel par les hommes? Les trois quarts de la surface de notre planète sont recouverts d eau mais d eau salée malheureusement. Il n empêche, ces réservoirs inépuisables que sont s les océans font rêver : et s il était possible de transformer cette eau salée en eau douce? Cela résoudrait en effet toutes les difficultéss de pénurie d eau quee connaissent beaucoup de pays, car nombre d entre eux ont un accès aux océans, quand ils ne disposent pas d un littoral maritime conséquent. Extrait du site scientifique : Quelle est la question que se posent les chercheurs du CNRS? Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 4 / Sommaire général

7 TA MISSION RECHERCHER DES TECHNIQUES QUI TE PERMETTRONT DE RÉCUPÉRER DU SEL ET DE L EAU DOUCE À PARTIR DE L EAU DE MER? A. Organisation de la démarche expérimentale Les élèves proposent des expériences pour résoudre le problème posé (sans matériel). Si les idées sont confuses et que l EIP ne sait pas comment organiser son travail : 1) S il est auditif, lui demander d expliquer à l oral ce qu il veut faire (à la classe ou à un camarade ou au professeur) 2) S il est visuel, lui demander de faire un plan de travail avec des dessins des expériences qu il veut réaliser. 3) S il est kinesthésique, l engager à formuler ses idées à partir d exemples qu il connait (exemple, faire du café, faire bouillir de l eau quand on fait des pâtes ) et avec ses propres mots. Cette démarche peut être mise par écrit sur une fiche à réutiliser par l EIP dans chaque situation de recherche expérimentale. (Voir ANNEXE 2) Le matériel est mis à disposition pour toutes les expériences. B. La filtration LISTE DU MATÉRIEL Faire cette liste permet à l élève de s approprier le matériel scientifique. Cette fiche sera un outil de travail à utiliser pour découvrir au fur et à mesure de son utilisation la schématisation de la verrerie. (Voir ANNEXE 3) LA SCHÉMATISATION Les élèves doivent réaliser le schéma scientifique de la filtration. L évaluation du schéma est basée sur une grille d évaluation (Voir ANNEXE 4) 1) Si quelques points sont à améliorer, faire une fiche contrat pour les prochains schémas. (Voir ANNEXE 5) Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 5 / Sommaire général

8 2) Si l évaluation diagnostique de la réalisation du schéma révèle des difficultés. a. Si l EIP présente des difficultés d ordre visuo-perceptif L EIP peut avoir du mal à retranscrire une vision verticale de l expérience dans une schématisation horizontale. Pour aider à surmonter cette difficulté, plusieurs possibilités : Un travail de schématisation à partir d une photo lui permettra de réaliser le schéma sur une feuille. (Retranscription horizontal/horizontal) Un travail réalisé à l ordinateur (Retranscription vertical/vertical) en utilisant un logiciel de dessin. On peut demander à l élève de faire le schéma au tableau (Retranscription vertical/vertical) b. Si la difficulté est de l ordre de l organisation du schéma (l EIP ne sait pas par quel bout prendre le schéma) - Si l EIP est auditif, on lui fait décrire à l oral la façon dont le montage a été réalisé. (ANNEXE 6). Il réalise ensuite le schéma. - Si l EIP est visuel, on peut lui proposer un guide de réalisation du schéma. (ANNEXE 7) Si l évaluation diagnostique du schéma est positive, l élève passe à la rédaction des observations et de sa conclusion. OBSERVATIONS ET CONCLUSION La méthode de travail pour rédiger observations et conclusion sera basée sur le même principe que précédemment. L élève rédige ses observations et sa conclusion. A partir du travail produit, on proposera à l élève une méthode en fonction de son profil pour améliorer sa production. (ANNEXE 8) C. L évaporation On prend un temps avec l élève et les fiches mises en place au précédent compte-rendu pour pointer les méthodes à utiliser pour ce nouveau compte-rendu. Le but est de faire gagner de l autonomie à l élève dans la réalisation du compte-rendu en utilisant les fiches établies avec lui. 1) A ce stade, on peut proposer une évaluation intermédiaire du compte-rendu (ANNEXE 9) à l EIP s il se sent prêt. 2) Valorisation : Photocopier le compte-rendu réalisé pour le reste de la classe de façon à valoriser le travail et à enrichir la production collective. Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 6 / Sommaire général

9 D. Récupérer de l eau douce : la distillation En relation avec le programme, l élève doit présenter la démarche suivie et les résultats obtenus. C est l occasion de retravailler la deuxième étape du compte-rendu pour mieux encrer les méthodes. Valorisation : Dans le cas d une évaluation positive au compte-rendu sur l évaporation, on peut proposer à l EIP de réaliser le schéma de la distillation (sans légende) pour le reste de la classe. Ce support sera utilisé par les autres pour légender le montage. E. Où en sont les chercheurs dans la production d eau douce? BUT de l activité : - Développement durable : Le dessalement de l eau de mer - Exploiter une vidéo : réinvestir la filtration pour comprendre le phénomène d osmose inverse. Cliquer sur ce lien pour voir la vidéo : Fonctionnement de l activité : - Après visionnage du film, chaque élève écrit deux questions avec la réponse sur le film. - On fait des groupes de 6 élèves. Chaque groupe se sépare en deux équipes : à tour de rôle, chaque équipe pose une question à l autre. On comptabilise les points. - On peut bien sûr prévoir un «lot» pour les gagnants sous la forme d un bonus à introduire dans une évaluation de travail de groupe ou autre. Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 7 / Sommaire général

10 ANNEXE 1 Réponds à chaque affirmation en mettant une croix dans la case «OUI» ou «NON». Ensuite, fais le total du nombre de croix par colonne. 1. Tu te préoccupes beaucoup de ton aspect extérieur. 2. Tu aimes assister à des concerts. 3. On t accuse parfois de trop parler. 4. Tu aimes vivre dehors. 5. En écoutant de la musique, tu ne peux pas t empêcher de battre la mesure. 6. Tu préfères demander ton chemin à quelqu un pour te repérer dans un endroit inconnu. 7. Tu as besoin d un plan pour te repérer dans un endroit inconnu. 8. Tu aimes que ta chambre soit impeccable. 9. Tu aimes lire les livres et les magazines. 10. Tu aimes faire de l exercice physique. 11. Il t arrive souvent de te parler à toi même. 12. Tu aimes écouter des interviews à la radio. 13. Tu aimes caresser les animaux. 14. Tu préfères recevoir des consignes de travail écrites plutôt qu orales. 15. Tu préfèrerais faire un exposé oral plutôt qu écrire un article. 16. Quand tu fais la cuisine, tu suis de près la recette. 17. Dans la journée, tu as souvent besoin de te lever de ta chaise. 18. Tu aimes travailler avec tes mains, construire des choses. 19. Tu gardes souvent une trace écrite de ce que tu fais. 20. Tu devines beaucoup de la personne en entendant sa voix. 21. Tu attaches beaucoup d importance à la façon dont quelqu un te serre la main. 22. Tu préfères pratiquer un sport plutôt que de le regarder à la télévision. 23. Tu préfères écouter les nouvelles à la radio plutôt que de les lire dans un journal. 24. Tu admires souvent les photos utilisées en publicité. 25. Lorsque tu dois dormir ailleurs que chez toi, tu es très sensible aux bruits nouveaux. 26. En fermant les yeux, tu reconnais facilement les objets au toucher. 27. Tu aimes avoir un fond musical pour travailler. 28. Tu es plus sensible aux images du clip vidéo qu à la musique qui l accompagne. 29. C est souvent le contact du tissu sur la peau qui te décide à choisir un vêtement. 30. Tu attaches beaucoup d importance à la décoration de ta chambre. OUI NON V = A = K = Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 8 / Sommaire général

11 1. Si tu as le maximum dans la colonne V, ton profil est à dominante VISUELLE. Ta méthode de travail Tu comprends mieux grâce à des schémas, des images. Tu retiens mieux lorsque tu as vu des explications écrites au tableau, dans des livres ou sur l écran de l ordinateur. Tu as besoin de détailler les cours. Tu as besoin de prendre des notes claires. Ta mémoire s appuie sur des images mentales que tu «repasses» dans ta tête. Quelques conseils Relis tes notes, fais des fiches écrites, des schémas, des plans, des graphiques. Recherche souvent des exemples pour illustrer. Lorsque tu as beaucoup de choses à faire, fais un plan de travail. 2. Si tu as le maximum dans la colonne A, ton profil est à dominante AUDITIVE. Ta méthode de travail Tu as besoin d entendre, de t entendre, de réciter à haute voix. Tu retiens mieux lorsque les explications sont courtes, bien synthétisées. Tu vas à l essentiel, aux idées principales. Tu es plus à l aise dans les cours où l on peut parler, s exprimer. Ta mémoire s appuie sur les idées générales, abstraites, sans trop de détails. Quelques conseils Relis tes notes en te posant des questions ou en discutant avec d autres personnes. Reformule tes idées générales et explique à haute voix pour toi même ou quelqu un d autre. 3. Si tu as le maximum dans la colonne K, ton profil est KINESTHÉSIQUE Ta méthode de travail Tu as besoin de ressentir, de vivre intérieurement des émotions pour comprendre. Tu es plus à l aise dans les situations où tu peux expérimenter. Tu «sens» souvent intuitivement les solutions sans pouvoir toujours les expliquer. Tu retiens mieux si tu participes réellement au cours en posant des questions. L ambiance de classe, la relation avec le professeur ont beaucoup d importance. Quelques conseils Relis tes notes en les rapprochant le plus possible d exemples concrets, de situations vécues ou que tu connais par ailleurs. Reformule souvent en utilisant ton langage, tes propres mots. Participe le plus possible en cours. Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 9 / Sommaire général

12 ANNEXE 2 ORGANISER MON TRAVAIL EXPÉRIMENTAL NOM : Prénom : Lorsque je dois résoudre un problème expérimental, j organise mon travail. Pour cela, je vais : Faire noter la méthode de travail adaptée (1, 2 ou3) J utiliserai cette méthode à chaque travail de recherche expérimentale. Signature de l élève Signature du professeur Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 10 / Sommaire général

13 ANNEXE 3 RECONNAÎTRE ET SCHÉMATISER LE MATÉRIEL EN CHIMIE Erlenmeyer Tube à essais Verre à pied Entonnoir Ballon à fond plat Ballon à fond rond Eprouvette graduée Coupelle Pipette Bécher Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 11 / Sommaire général

14 ANNEXE 4 Évaluation du schéma NOM : Prénom : CRITÈRES Respect des consignes du schéma scientifique Tracé réalisé au critérium ou crayon taillé. Tracé réalisé à la règle. Légendes alignées. Titre en dessous du schéma souligné. Soin apporté à la réalisation Tracé fin et régulier. Pas de traces de gommage. Feuille ni froissée, ni déchirée. Fidélité et exactitude scientifique Forme de la verrerie respectée. Proportions de la verrerie respectées. Exactitude des légendes et du titre. Evaluation Points à améliorer Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 12 / Sommaire général

15 ANNEXE 5 Évaluation du schéma NOM : Prénom : CRITÈRES Respect des consignes du schéma scientifique Tracé réalisé au critérium ou crayon taillé. Tracé réalisé à la règle. Légendes alignées. Titre en dessous du schéma souligné. Soin apporté à la réalisation Tracé fin et régulier. Pas de traces de gommage. Feuille ni froissée, ni déchirée. Fidélité et exactitude scientifique Forme de la verrerie respectée. Proportions de la verrerie respectées. Exactitude des légendes et du titre. Evaluation Points à améliorer Au prochain schéma, je m engage à améliorer : Signature de l élève Signature du professeur Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 13 / Sommaire général

16 ANNEXE 6 Évaluation du schéma NOM : Prénom : CRITÈRES Respect des consignes du schéma scientifique Tracé réalisé au critérium ou crayon taillé. Tracé réalisé à la règle. Légendes alignées. Titre en dessous du schéma souligné. Soin apporté à la réalisation Tracé fin et régulier. Pas de traces de gommage. Feuille ni froissée, ni déchirée. Fidélité et exactitude scientifique Forme de la verrerie respectée. Proportions de la verrerie respectées. Exactitude des légendes et du titre. Evaluation Points à améliorer Ma méthode pour améliorer mes schémas: Lorsque je dois faire le schéma d une expérience, je me dis à haute voix tout ce que j ai fait pour réaliser le montage de mon expérience dans l ordre. Je fais mon schéma au fur et à mesure que je décris mon montage. Signature de l élève Signature du professeur Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 14 / Sommaire général

17 ANNEXE 7 Schématiser une filtration Voici les schémas de la verrerie que tu as utilisée pour réaliser la filtration. f bécher baguette de verre erlenmeyer entonnoir avec filtre Pour réaliser ton schéma, suis less étapes indiquées ci dessous : 1. Commence par schématiser l erlenmeyer en bas du cadre. 2. Schématise les autres éléments du montage au dessus de l erlenmeyer. 3. Schématise l eau de mer. 4. Indique la légende. Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 15 / Sommaire général

18 ANNEXE 8 RÉDIGER DES OBSERVATIONS ET UNE CONCLUSION NOM : Prénom : Titre de l expérience : CRITÈRES Les observations sont pertinentes. La conclusion est pertinente. Le vocabulaire scientifique est réutilisé. L écriture est lisible. Rédaction en français correct (orthographe, grammaire) J ai su le faire Points à améliorer Pour le prochain compte rendu, je vais améliorer : Pour cela, je vais : Signature de l élève Signature du professeur Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 16 / Sommaire général

19 ANNEXE 9 COMPTE RENDU n /30 NOM : Date : Classe : LA PRÉSENTATION CRITÈRES Le plan d un compte rendu scientifique est respecté. 2 0 Les différentes parties du plan sont visibles (titres en couleur et/ou soulignés) 2 0 Commentaires du professeur : LE SCHÉMA CRITÈRES Respect des consignes du schéma scientifique Tracé réalisé au critérium ou crayon taillé. 1 0 Tracé réalisé à la règle. 1 0 Légendes alignées. 1 0 Titre en dessous du schéma souligné. 1 0 Soin apporté à la réalisation Tracé fin et régulier. 1 0 Pas de traces de gommage. 1 0 Feuille ni froissée, ni déchirée. 1 0 Fidélité et exactitude scientifique Forme de la verrerie respectée. 1 0 Proportions de la verrerie respectées. 1 0 Exactitude des légendes et du titre. 1 0 Commentaires du professeur : L HYPOTHÈSE, LES OBSERVATIONS ET LA CONCLUSION CRITÈRES Les observations sont pertinentes La conclusion est pertinente Le vocabulaire scientifique est réutilisé L écriture est lisible. 2 0 Rédaction en français correct (orthographe, grammaire) Commentaires du professeur : Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 17 / Sommaire général

20

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF)

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Activités clés NIVEAU : PS/MS Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Compétences Construire les premiers nombres dans leur aspect cardinal Construire des collections équipotentes Situation

Plus en détail

Grilles d évaluations

Grilles d évaluations Grilles d évaluations 1) Quelques définitions Evaluer (De Ketele 1 ) signifie : Recueillir un ensemble d informations suffisamment pertinentes, valides et fiables Et examiner le degré d adéquation entre

Plus en détail

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE)

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) N : Date : 20 juin 2013 Nom : CORRECTION Classe :2L. EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) NOTE : /40 S. I. Définis les termes suivants : série A I. molécule : la plus petite partie d un corps qui en possède

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation.

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation. Je veux : Faire acquérir une connaissance : «les chromosomes sont constitués d A.D.N.» Développer des capacités : «Je ne sais pas lesquelles mais j ai envie de faire un TP, chose peu courante en 3 ème.»

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

Film publicitaire. Tâche à réaliser. Musique 3 e cycle du primaire

Film publicitaire. Tâche à réaliser. Musique 3 e cycle du primaire Film publicitaire Musique 3 e cycle du primaire Tâche à réaliser Objectifs Il s agit d une situation où les élèves auront à réaliser un message publicitaire vidéo à l aide d une tablette tactile. Cette

Plus en détail

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2?

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2? Une tâche complexe peut-être traitée : Gestion d une tâche complexe A la maison : notamment les problèmes ouverts dont les connaissances ne sont pas forcément liées au programme du niveau de classe concerné

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Un gâteau au yaourt pour le goûter!

Un gâteau au yaourt pour le goûter! Un gâteau au yaourt pour le goûter! (adapté de la séquence pédagogique "Let's make scones!" publiée sur le site Primlangues) http://www.primlangues.education.fr/php/sequence_detail.php?id_sequence=83 Niveau

Plus en détail

Document à l attention de l enseignant Grande section

Document à l attention de l enseignant Grande section ÉCOLE : CLASSE : Numéro confidentiel de saisie : Document à l attention de l enseignant Grande section Passation 1 Évaluations «prévention de l illettrisme» - 31-2010-2011 Présentation générale Dans le

Plus en détail

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Année scolaire : 2010-2011 Compétences spécifiques (n ) Compétences techniques

Plus en détail

Programmation découverte du monde (autre que mathématiques):

Programmation découverte du monde (autre que mathématiques): Programmation découverte du monde (autre que mathématiques): Période 2: Apprenons à toucher! Compétence MA01 : Reconnaître, nommer,décrire, comparer, ranger et classer des matières, des objets selon leur

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 Nom: Prénom: Comme tu le sais sûrement, le CECRL (Cadre Européen de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de langues

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES 2015 MATERNELLES CYCLE I / PS - MS ESSOURCES PÉDAGOGIQUES Introduction Je découvre par les sens MODULES À DÉCOUVRIR PENDANT LA VISITE La Cité des enfants de Vulcania est un lieu d éveil, de découvertes

Plus en détail

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT 1) Observation des applications sur la tablette numérique Nom de l application Contenu Remarques ABC

Plus en détail

Je fais le point 1. PrénoM :... Il y a... oiseaux. Guide de l enseignant p.64. Écris les nombres dictés. Écris les nombres effacés par Gribouille.

Je fais le point 1. PrénoM :... Il y a... oiseaux. Guide de l enseignant p.64. Écris les nombres dictés. Écris les nombres effacés par Gribouille. 1 Guide de l enseignant p.64 Écris les nombres dictés. Je fais le point 1 PrénoM :.... 2 Écris les nombres effacés par Gribouille. 2 20 1 4 11 10 1 16 1 3 Écris combien il y a d oiseaux. sur l image d

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves à l écrit.

Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves à l écrit. Étiquette-mots du téléphone Numéro de l atelier : 1 Intention d apprentissage : Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Conférence de Marie-Thérèse Zerbato-Poudou : Les apprentissages à l école maternelle 12 novembre 2008, St Etienne de St Geoirs

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé... Normes de performance de la Colombie-Britannique Document d accompagnement Mathématiques de la 1 re à la 8 e année Exemples de tâches et corrigés 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Plus en détail

Trucs et astuces pour les devoirs et leçons

Trucs et astuces pour les devoirs et leçons Trucs et astuces pour les devoirs et leçons Pour les Parents Établissez une routine Identifiez avec votre enfant le moment le plus propice (ex : avant ou après le souper) ; Identifiez avec votre enfant

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

SEQUENCE EN PHYSIQUE «Construire une voiture qui roule le plus loin»

SEQUENCE EN PHYSIQUE «Construire une voiture qui roule le plus loin» SEQUENCE EN PHYSIQUE «Construire une voiture qui roule le plus loin» CYCLE : 2 GSM et CP (9 CP et 14 GSM) Objectif de la séquence : Construire une voiture qui roule le plus loin possible. Palier du socle

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS De quelles poutres, de quelles pierres de béton bâtir les ponts pour qu ils puissent unir des rives différentes? L art des Ponts, Michel Serres, octobre 2006, Edition

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser»

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» Séquence «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» CADRE PREALABLE : - Présentation du projet au CESC du collège en juin 2014. - Présentation du projet à Mme la Principale en septembre

Plus en détail

Circuit comportant plusieurs boucles

Circuit comportant plusieurs boucles Sommaire de la séquence 3 Séance 1 Qu est-ce qu un circuit comportant des dérivations? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales C Exercices d application Séance 2 Court-circuit dans un circuit

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Pour connaître mes collègues journalistes. Références

Pour connaître mes collègues journalistes. Références Bonjour! Je m appelle Jasmine Journeault. Je suis reporter pigiste. Le journalisme, c est mon gagne-pain. Je reçois des informations et je les fais circuler en les faisant parvenir au(x) média(s) de mon

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr

Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr Académie de Dijon Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr TraAM travaux académiques mutualisés, un accompagnement au développement des usages des TIC Créer un forum d écriture avec

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Livret fiches méthodes SVT

Livret fiches méthodes SVT Livret fiches méthodes SVT NOM : Prénom : _ 6 ème 5 ème 4 ème 3 ème Le livret de SVT contient : * les fiches méthodes pour l apprentissage de compétences développées en SVT, et adaptées au niveau de l

Plus en détail

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet Protéger sa vie privée Date : 16 avril au 4 juin 2012 Lieu : INDSé 1 er degré Bastogne Public : les étudiants de 1 er et 2 e secondaire Durée

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

6 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités

6 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités 6 ème FONCTIONS Les exercices de ce chapitre permettent de travailler des compétences scientifiques du socle commun. Pratiquer une démarche scientifique et technologique Capacités Rechercher, extraire

Plus en détail

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada Les enfants sont exposés aux livres illustrés tôt

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Progression découverte du monde, autre que mathématiques, détails par période.

Progression découverte du monde, autre que mathématiques, détails par période. Progression 4 périodes, DECM PS Laurence 1/5 Progression découverte du monde, autre que mathématiques, Période 2: apprenons à toucher! détails par période. Compétence MA01: Reconnaître, nommer,décrire,

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer.

Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer. Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer. Sommaire 1. Se loguer 2. Ta place de travail (Tableau de bord) 3. Créer ton article 3.1«Ajouter» un article 3.2 Ta feuille de papier

Plus en détail

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54)

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) «LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) Remarque : Bien que le verbe «lire» soit situé au CE2 dans la progression Vocanet, il nous a semblé important de traiter

Plus en détail

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution Chapitre 2 - Modèle Les solutions 1 Définitions sur les solutions 1.1 Définition d une solution : Une solution est le mélange homogène et liquide d au moins deux espèces chimiques : Le soluté : c est une

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG Séance 1 LES SONS ET LES TONS DU CHINOIS Je vais travailler sur les finales AN-ANG, EN-ENG, IN-ING et ONG. Si tu as déjà travaillé le cours de niveau 1, cette révision te sera utile et importante. AN-ANG,

Plus en détail

************************************************************************ Français

************************************************************************ Français Ministère de l Education Centre National d innovation Pédagogique et de Recherches en Education Département d Evaluation ************************************************************************ Français

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Premiers Pas avec OneNote 2013

Premiers Pas avec OneNote 2013 Premiers Pas avec OneNote 2 Présentation de OneNote 3 Ouverture du logiciel OneNote 4 Sous Windows 8 4 Sous Windows 7 4 Création de l espace de travail OneNote 5 Introduction 5 Présentation des différentes

Plus en détail

LIVRET DE COMPETENCES

LIVRET DE COMPETENCES Nom : Prénom : LIVRET DE COMPETENCES Dates butoir de remise du livret de compétences Vu par le tuteur (date et signature) Entretien avec le tuteur prévu le 1 ère lecture 2 ème lecture 3ème lecture 4 ème

Plus en détail

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A1.1. Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A1.1. Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Diplôme d études en langue française Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Transcription des documents audio Épreuves collectives Durée Note sur Compréhension de l oral Réponse

Plus en détail

Séparation des constituants d un mélange homogène

Séparation des constituants d un mélange homogène chapitre Débat pour préparer la leçon Séparation des constituants d un mélange homogène AU PROGRAMME DE L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE : Être capable de mettre en évidence, par ébullition, qu une limpide n est pas

Plus en détail

Me définir. Intérêts

Me définir. Intérêts Intérêts Voici quelques exemples de champs d intérêt. Ce sont tous des mots ou groupes de mots pouvant servir à compléter la phrase : «J aime». Ne vous limitez pas à cette liste. Elle est loin d être complète!

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

Plus petit, plus grand, ranger et comparer

Plus petit, plus grand, ranger et comparer Unité 11 Plus petit, plus grand, ranger et comparer Combien y a-t-il de boules sur la tige A? Sur la tige B? A B Le nombre de boules sur la tige A est plus grand que sur la tige B. On écrit : > 2 On lit

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

Mika : Elle me dit. Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Note. Liste des activités

Mika : Elle me dit. Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Note. Liste des activités Mika : Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France Thèmes La famille, relations enfants/parents. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner des ordres. Faire des reproches. Rapporter des propos.

Plus en détail

Groupes de compétences. C est possible! Même en solo!

Groupes de compétences. C est possible! Même en solo! Groupes de compétences au lycée C est possible! Même en solo! Pour qui? Pour tous les élèves des classes de Seconde LV1 & LV2 dans un premier temps. Pour tous les élèves de classes de Premières et Pour

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

S organiser autrement

S organiser autrement S organiser autrement Dominique Tibéri enseignant en cycle 3 et formateur à l IUFM Nancy (54) propose ici une alternative à la préparation de classe telle qu elle est demandée par l Institution. Préparer

Plus en détail

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques Cette séquence permet l acquisition des compétences nécessaires à la construction des connaissances : - Connaître et enrichir le lexique de base de l action «se déplacer» : marcher, ramper, courir, grimper-escalader,

Plus en détail

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR LE MOT DU PRESIDENT Cher jeune basketteur ou basketteuse Je te félicite d avoir choisi ce sport. Tu verras, il te permettra de t épanouir,de trouver des copains et d apprendre

Plus en détail

Salle de technologie

Salle de technologie Prénom : Nom : Classe : Date : Salle de technologie Séquence Le dessin technique Définition du dessin technique : Le dessin technique est un ensemble de règles pour représenter des objets ; ces règles

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés.

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés. Trimestre 1 X a fait énormément de progrès tout au long du trimestre et je ne peux que la féliciter. Il/elle s investit beaucoup en classe en participant activement. Les résultats en français/maths ont

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail