Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER"

Transcription

1 CHIMIE Camille de BATTISTI Janvier 2011 Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER

2

3 TABLE DES MATIERES Pages 1. LES OBJECTIFS VISÉS ET LE SOCLE COMMUN Objectifs disciplinaires Objectifs interdisciplinaires 2 2. L ACQUISITION DE LA RÉDACTION D UN COMPTE RENDU 3 D EXPÉRIENCE 2.1. Points du programme visés Objectifs de la séance Profils d apprentissages Guider pour la réalisation d une tâche complexe ANNEXES Annexe 1 Test profil d apprentissages 8 9 Annexe 2 Organiser mon travail expérimental 10 Annexe 3 Reconnaître et schématiser le matériel de chimie 11 Annexe 4 Evaluation du schéma 12 Annexe 5 Evaluation du schéma (méthode 1) 13 Annexe 6 Evaluation du schéma (méthode 2) 14 Annexe 7 Schématiser une filtration 15 Annexe 8 Rédiger des observations et une conclusion 16 Annexe 9 Evaluation d un compte rendu d expérience 17 Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 1 / Sommaire général

4 1. LES OBJECTIFS VISÉS ET LE SOCLE COMMUN 1.1. Les objectifs disciplinaires et le socle commun Compétence 3 : Domaine : Domaine : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique, palier 3 Expérimenter - Faire un schéma Pratiquer une démarche scientifique - Émettre une hypothèse - Proposer un protocole afin de valider ou d invalider une hypothèse. - Présenter une démarche de résolution en utilisant de façon adaptée les outils de communication scientifique Les objectifs interdisciplinaires et le socle commun Compétence 1 : Domaine : Maîtrise de la langue française, palier 3 Écrire - Ecrire lisiblement un texte, spontanément ou sous la dictée, en respectant l orthographe et la grammaire. - Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données. - Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils variés pour améliorer son texte. - Rédiger un compte-rendu cohérent avec la démarche suivie. Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 2 / Sommaire général

5 2. L ACQUISITION DE LA RÉDACTION D UN COMPTE RENDU D EXPÉRIENCE 2.1. Points du programme visés MÉLANGES AQUEUX Connaissances Capacités Commentaires Décantation, filtration. L eau contient des gaz Réaliser un montage de décantation ou de filtration à partir d un schéma. Faire le schéma d un montage de décantation ou de filtration en respectant les conventions. Thème de convergence : développement durable. dissous. MÉLANGES HOMOGÈNES ET CORPS PURS Connaissances Une eau d apparence homogène peut contenir des substances autres que l eau. Évaporation. La distillation d une eau minérale permet d obtenir de l eau quasi pure. Capacités Présenter la démarche suivie lors d une distillation, les résultats obtenus. Thème de convergence : développement durable. Dessalement de l eau 2.2. Objectifs de la séance Construire la compétence «schématiser» Aller plus loin : Apprendre à rédiger un compte rendu d expérience 2.3 Profils d apprentissages Faire passer un test à l EIP pour connaître ses canaux privilégiés d apprentissages (auditif, visuel ) (Voir ANNEXE 1) Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 3 / Sommaire général

6 2.4 Une tâche complexe à réaliser Dans le monde entier et de tout temps l'homme a recherché le sel, c'est un bien de première nécessité. Cite quelques utilisations du sel par les hommes? Les trois quarts de la surface de notre planète sont recouverts d eau mais d eau salée malheureusement. Il n empêche, ces réservoirs inépuisables que sont s les océans font rêver : et s il était possible de transformer cette eau salée en eau douce? Cela résoudrait en effet toutes les difficultéss de pénurie d eau quee connaissent beaucoup de pays, car nombre d entre eux ont un accès aux océans, quand ils ne disposent pas d un littoral maritime conséquent. Extrait du site scientifique : Quelle est la question que se posent les chercheurs du CNRS? Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 4 / Sommaire général

7 TA MISSION RECHERCHER DES TECHNIQUES QUI TE PERMETTRONT DE RÉCUPÉRER DU SEL ET DE L EAU DOUCE À PARTIR DE L EAU DE MER? A. Organisation de la démarche expérimentale Les élèves proposent des expériences pour résoudre le problème posé (sans matériel). Si les idées sont confuses et que l EIP ne sait pas comment organiser son travail : 1) S il est auditif, lui demander d expliquer à l oral ce qu il veut faire (à la classe ou à un camarade ou au professeur) 2) S il est visuel, lui demander de faire un plan de travail avec des dessins des expériences qu il veut réaliser. 3) S il est kinesthésique, l engager à formuler ses idées à partir d exemples qu il connait (exemple, faire du café, faire bouillir de l eau quand on fait des pâtes ) et avec ses propres mots. Cette démarche peut être mise par écrit sur une fiche à réutiliser par l EIP dans chaque situation de recherche expérimentale. (Voir ANNEXE 2) Le matériel est mis à disposition pour toutes les expériences. B. La filtration LISTE DU MATÉRIEL Faire cette liste permet à l élève de s approprier le matériel scientifique. Cette fiche sera un outil de travail à utiliser pour découvrir au fur et à mesure de son utilisation la schématisation de la verrerie. (Voir ANNEXE 3) LA SCHÉMATISATION Les élèves doivent réaliser le schéma scientifique de la filtration. L évaluation du schéma est basée sur une grille d évaluation (Voir ANNEXE 4) 1) Si quelques points sont à améliorer, faire une fiche contrat pour les prochains schémas. (Voir ANNEXE 5) Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 5 / Sommaire général

8 2) Si l évaluation diagnostique de la réalisation du schéma révèle des difficultés. a. Si l EIP présente des difficultés d ordre visuo-perceptif L EIP peut avoir du mal à retranscrire une vision verticale de l expérience dans une schématisation horizontale. Pour aider à surmonter cette difficulté, plusieurs possibilités : Un travail de schématisation à partir d une photo lui permettra de réaliser le schéma sur une feuille. (Retranscription horizontal/horizontal) Un travail réalisé à l ordinateur (Retranscription vertical/vertical) en utilisant un logiciel de dessin. On peut demander à l élève de faire le schéma au tableau (Retranscription vertical/vertical) b. Si la difficulté est de l ordre de l organisation du schéma (l EIP ne sait pas par quel bout prendre le schéma) - Si l EIP est auditif, on lui fait décrire à l oral la façon dont le montage a été réalisé. (ANNEXE 6). Il réalise ensuite le schéma. - Si l EIP est visuel, on peut lui proposer un guide de réalisation du schéma. (ANNEXE 7) Si l évaluation diagnostique du schéma est positive, l élève passe à la rédaction des observations et de sa conclusion. OBSERVATIONS ET CONCLUSION La méthode de travail pour rédiger observations et conclusion sera basée sur le même principe que précédemment. L élève rédige ses observations et sa conclusion. A partir du travail produit, on proposera à l élève une méthode en fonction de son profil pour améliorer sa production. (ANNEXE 8) C. L évaporation On prend un temps avec l élève et les fiches mises en place au précédent compte-rendu pour pointer les méthodes à utiliser pour ce nouveau compte-rendu. Le but est de faire gagner de l autonomie à l élève dans la réalisation du compte-rendu en utilisant les fiches établies avec lui. 1) A ce stade, on peut proposer une évaluation intermédiaire du compte-rendu (ANNEXE 9) à l EIP s il se sent prêt. 2) Valorisation : Photocopier le compte-rendu réalisé pour le reste de la classe de façon à valoriser le travail et à enrichir la production collective. Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 6 / Sommaire général

9 D. Récupérer de l eau douce : la distillation En relation avec le programme, l élève doit présenter la démarche suivie et les résultats obtenus. C est l occasion de retravailler la deuxième étape du compte-rendu pour mieux encrer les méthodes. Valorisation : Dans le cas d une évaluation positive au compte-rendu sur l évaporation, on peut proposer à l EIP de réaliser le schéma de la distillation (sans légende) pour le reste de la classe. Ce support sera utilisé par les autres pour légender le montage. E. Où en sont les chercheurs dans la production d eau douce? BUT de l activité : - Développement durable : Le dessalement de l eau de mer - Exploiter une vidéo : réinvestir la filtration pour comprendre le phénomène d osmose inverse. Cliquer sur ce lien pour voir la vidéo : Fonctionnement de l activité : - Après visionnage du film, chaque élève écrit deux questions avec la réponse sur le film. - On fait des groupes de 6 élèves. Chaque groupe se sépare en deux équipes : à tour de rôle, chaque équipe pose une question à l autre. On comptabilise les points. - On peut bien sûr prévoir un «lot» pour les gagnants sous la forme d un bonus à introduire dans une évaluation de travail de groupe ou autre. Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 7 / Sommaire général

10 ANNEXE 1 Réponds à chaque affirmation en mettant une croix dans la case «OUI» ou «NON». Ensuite, fais le total du nombre de croix par colonne. 1. Tu te préoccupes beaucoup de ton aspect extérieur. 2. Tu aimes assister à des concerts. 3. On t accuse parfois de trop parler. 4. Tu aimes vivre dehors. 5. En écoutant de la musique, tu ne peux pas t empêcher de battre la mesure. 6. Tu préfères demander ton chemin à quelqu un pour te repérer dans un endroit inconnu. 7. Tu as besoin d un plan pour te repérer dans un endroit inconnu. 8. Tu aimes que ta chambre soit impeccable. 9. Tu aimes lire les livres et les magazines. 10. Tu aimes faire de l exercice physique. 11. Il t arrive souvent de te parler à toi même. 12. Tu aimes écouter des interviews à la radio. 13. Tu aimes caresser les animaux. 14. Tu préfères recevoir des consignes de travail écrites plutôt qu orales. 15. Tu préfèrerais faire un exposé oral plutôt qu écrire un article. 16. Quand tu fais la cuisine, tu suis de près la recette. 17. Dans la journée, tu as souvent besoin de te lever de ta chaise. 18. Tu aimes travailler avec tes mains, construire des choses. 19. Tu gardes souvent une trace écrite de ce que tu fais. 20. Tu devines beaucoup de la personne en entendant sa voix. 21. Tu attaches beaucoup d importance à la façon dont quelqu un te serre la main. 22. Tu préfères pratiquer un sport plutôt que de le regarder à la télévision. 23. Tu préfères écouter les nouvelles à la radio plutôt que de les lire dans un journal. 24. Tu admires souvent les photos utilisées en publicité. 25. Lorsque tu dois dormir ailleurs que chez toi, tu es très sensible aux bruits nouveaux. 26. En fermant les yeux, tu reconnais facilement les objets au toucher. 27. Tu aimes avoir un fond musical pour travailler. 28. Tu es plus sensible aux images du clip vidéo qu à la musique qui l accompagne. 29. C est souvent le contact du tissu sur la peau qui te décide à choisir un vêtement. 30. Tu attaches beaucoup d importance à la décoration de ta chambre. OUI NON V = A = K = Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 8 / Sommaire général

11 1. Si tu as le maximum dans la colonne V, ton profil est à dominante VISUELLE. Ta méthode de travail Tu comprends mieux grâce à des schémas, des images. Tu retiens mieux lorsque tu as vu des explications écrites au tableau, dans des livres ou sur l écran de l ordinateur. Tu as besoin de détailler les cours. Tu as besoin de prendre des notes claires. Ta mémoire s appuie sur des images mentales que tu «repasses» dans ta tête. Quelques conseils Relis tes notes, fais des fiches écrites, des schémas, des plans, des graphiques. Recherche souvent des exemples pour illustrer. Lorsque tu as beaucoup de choses à faire, fais un plan de travail. 2. Si tu as le maximum dans la colonne A, ton profil est à dominante AUDITIVE. Ta méthode de travail Tu as besoin d entendre, de t entendre, de réciter à haute voix. Tu retiens mieux lorsque les explications sont courtes, bien synthétisées. Tu vas à l essentiel, aux idées principales. Tu es plus à l aise dans les cours où l on peut parler, s exprimer. Ta mémoire s appuie sur les idées générales, abstraites, sans trop de détails. Quelques conseils Relis tes notes en te posant des questions ou en discutant avec d autres personnes. Reformule tes idées générales et explique à haute voix pour toi même ou quelqu un d autre. 3. Si tu as le maximum dans la colonne K, ton profil est KINESTHÉSIQUE Ta méthode de travail Tu as besoin de ressentir, de vivre intérieurement des émotions pour comprendre. Tu es plus à l aise dans les situations où tu peux expérimenter. Tu «sens» souvent intuitivement les solutions sans pouvoir toujours les expliquer. Tu retiens mieux si tu participes réellement au cours en posant des questions. L ambiance de classe, la relation avec le professeur ont beaucoup d importance. Quelques conseils Relis tes notes en les rapprochant le plus possible d exemples concrets, de situations vécues ou que tu connais par ailleurs. Reformule souvent en utilisant ton langage, tes propres mots. Participe le plus possible en cours. Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 9 / Sommaire général

12 ANNEXE 2 ORGANISER MON TRAVAIL EXPÉRIMENTAL NOM : Prénom : Lorsque je dois résoudre un problème expérimental, j organise mon travail. Pour cela, je vais : Faire noter la méthode de travail adaptée (1, 2 ou3) J utiliserai cette méthode à chaque travail de recherche expérimentale. Signature de l élève Signature du professeur Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 10 / Sommaire général

13 ANNEXE 3 RECONNAÎTRE ET SCHÉMATISER LE MATÉRIEL EN CHIMIE Erlenmeyer Tube à essais Verre à pied Entonnoir Ballon à fond plat Ballon à fond rond Eprouvette graduée Coupelle Pipette Bécher Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 11 / Sommaire général

14 ANNEXE 4 Évaluation du schéma NOM : Prénom : CRITÈRES Respect des consignes du schéma scientifique Tracé réalisé au critérium ou crayon taillé. Tracé réalisé à la règle. Légendes alignées. Titre en dessous du schéma souligné. Soin apporté à la réalisation Tracé fin et régulier. Pas de traces de gommage. Feuille ni froissée, ni déchirée. Fidélité et exactitude scientifique Forme de la verrerie respectée. Proportions de la verrerie respectées. Exactitude des légendes et du titre. Evaluation Points à améliorer Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 12 / Sommaire général

15 ANNEXE 5 Évaluation du schéma NOM : Prénom : CRITÈRES Respect des consignes du schéma scientifique Tracé réalisé au critérium ou crayon taillé. Tracé réalisé à la règle. Légendes alignées. Titre en dessous du schéma souligné. Soin apporté à la réalisation Tracé fin et régulier. Pas de traces de gommage. Feuille ni froissée, ni déchirée. Fidélité et exactitude scientifique Forme de la verrerie respectée. Proportions de la verrerie respectées. Exactitude des légendes et du titre. Evaluation Points à améliorer Au prochain schéma, je m engage à améliorer : Signature de l élève Signature du professeur Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 13 / Sommaire général

16 ANNEXE 6 Évaluation du schéma NOM : Prénom : CRITÈRES Respect des consignes du schéma scientifique Tracé réalisé au critérium ou crayon taillé. Tracé réalisé à la règle. Légendes alignées. Titre en dessous du schéma souligné. Soin apporté à la réalisation Tracé fin et régulier. Pas de traces de gommage. Feuille ni froissée, ni déchirée. Fidélité et exactitude scientifique Forme de la verrerie respectée. Proportions de la verrerie respectées. Exactitude des légendes et du titre. Evaluation Points à améliorer Ma méthode pour améliorer mes schémas: Lorsque je dois faire le schéma d une expérience, je me dis à haute voix tout ce que j ai fait pour réaliser le montage de mon expérience dans l ordre. Je fais mon schéma au fur et à mesure que je décris mon montage. Signature de l élève Signature du professeur Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 14 / Sommaire général

17 ANNEXE 7 Schématiser une filtration Voici les schémas de la verrerie que tu as utilisée pour réaliser la filtration. f bécher baguette de verre erlenmeyer entonnoir avec filtre Pour réaliser ton schéma, suis less étapes indiquées ci dessous : 1. Commence par schématiser l erlenmeyer en bas du cadre. 2. Schématise les autres éléments du montage au dessus de l erlenmeyer. 3. Schématise l eau de mer. 4. Indique la légende. Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 15 / Sommaire général

18 ANNEXE 8 RÉDIGER DES OBSERVATIONS ET UNE CONCLUSION NOM : Prénom : Titre de l expérience : CRITÈRES Les observations sont pertinentes. La conclusion est pertinente. Le vocabulaire scientifique est réutilisé. L écriture est lisible. Rédaction en français correct (orthographe, grammaire) J ai su le faire Points à améliorer Pour le prochain compte rendu, je vais améliorer : Pour cela, je vais : Signature de l élève Signature du professeur Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 16 / Sommaire général

19 ANNEXE 9 COMPTE RENDU n /30 NOM : Date : Classe : LA PRÉSENTATION CRITÈRES Le plan d un compte rendu scientifique est respecté. 2 0 Les différentes parties du plan sont visibles (titres en couleur et/ou soulignés) 2 0 Commentaires du professeur : LE SCHÉMA CRITÈRES Respect des consignes du schéma scientifique Tracé réalisé au critérium ou crayon taillé. 1 0 Tracé réalisé à la règle. 1 0 Légendes alignées. 1 0 Titre en dessous du schéma souligné. 1 0 Soin apporté à la réalisation Tracé fin et régulier. 1 0 Pas de traces de gommage. 1 0 Feuille ni froissée, ni déchirée. 1 0 Fidélité et exactitude scientifique Forme de la verrerie respectée. 1 0 Proportions de la verrerie respectées. 1 0 Exactitude des légendes et du titre. 1 0 Commentaires du professeur : L HYPOTHÈSE, LES OBSERVATIONS ET LA CONCLUSION CRITÈRES Les observations sont pertinentes La conclusion est pertinente Le vocabulaire scientifique est réutilisé L écriture est lisible. 2 0 Rédaction en français correct (orthographe, grammaire) Commentaires du professeur : Camille de BATTISTI, académie de Montpellier 17 / Sommaire général

20

Métier d élève Apprendre à s organiser au collège

Métier d élève Apprendre à s organiser au collège Champ Compétence Métier d élève Apprendre à s organiser au collège Séance 0 : Entretien individuel avec l élève Séance 1 : Se repérer dans l établissement Objectifs : - Mettre en confiance l'élève. - Mise

Plus en détail

Sciences Boîte à Outils

Sciences Boîte à Outils Sciences Boîte à Outils Si le cours de Sciences, comme tous les autres d ailleurs, est fait pour te permettre d acquérir des connaissances générales, il doit aussi te servir à utiliser des techniques,

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1 Grille rentrée 2010 / 11 GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU / = Palier 1 Depuis 2006, le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de Langues

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud guide des processus lecture PRÉLECTURE mprendre lire pour l de la conseil scolaire de district catholique LECTURE centre- sud Ce guide contient des conseils et des renseignements pour t aider à produire

Plus en détail

Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé. Grande Section : 1 ère cycle 2. Année Scolaire 2006-2007

Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé. Grande Section : 1 ère cycle 2. Année Scolaire 2006-2007 ELEVE : Classe PS-MS-GS-CP Mme B. OSTROWIECKI Basque : Mme M. Ticoipé Grande Section : 1 ère cycle 2 ère année du Année Scolaire 2006-2007 ère période 1 ère COMPÉTENCES ET CONNAISSANCES 1 2 3 OBSERVATIONS

Plus en détail

Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques

Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques Académie Créteil Date Mai 2013 Niveau : cinquième Durée : 1,5 heure Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques Partie du programme: B Les circuits électriques

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : INFORMATIONS OBJECTIFS GENERAUX DU CYCLE 3 L e cycle 3 est le cycles des approfondissements. Ce cycle présente une spécificité affirmée. Il

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE

Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE Rappels : Un être vivant est un organisme qui : - Prélève de la matière (eau, air, nourriture), - Se reproduit, - Possède une durée de vie

Plus en détail

L étude de paysage en géographie

L étude de paysage en géographie L étude de paysage en géographie Par Stéphane Chauvin, Christophe Desquesnes INTRODUCTION : RESITUER L ÉTUDE DU PAYSAGE DANS LA DISCIPLINE L étude de paysage constitue un des thèmes majeurs à développer

Plus en détail

Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2. Séance 1 - Défi scientifique... 4

Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2. Séance 1 - Défi scientifique... 4 Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2 Séance 1 - Défi scientifique.... 4 Séance 2 Propositions d expériences sur la présence de l air dans le verre.... 5 Séance 3 Communication et démonstration

Plus en détail

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 MAÎTRISER LES LANGAGES INTRODUCTION Maîtriser c est dominer. A l école maternelle, il est encore prématuré de parler de maîtrise. C est la raison pour laquelle

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange Chapitre 4 : Séparer les constituants d un mélange 1. Que faut-il pour récupérer un gaz? 2. A quoi sert l eau de chaux? 3. Comment utilise-t-on l eau de chaux? 4. Qu'utilise-t-on pour tester la présence

Plus en détail

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui «Permettre aux élèves d accéder à des notions scientifiques et technologiques en acquérant des compétences transversales notamment dans les domaines... De l autonomie, De l apprentissage de la vie sociale

Plus en détail

Sommaire de la séquence 1

Sommaire de la séquence 1 Sommaire de la séquence 1 t t t t Séance 1 Qu est-ce qu un circuit électrique? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales de découverte C Exercice d application Séance 2 Réalisation et schématisation

Plus en détail

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 FRANÇAIS 1- Langage oral 2- Lecture, écriture 3- Vocabulaire 4- Grammaire 5- Orthographe Compétence 1 : La maîtrise

Plus en détail

STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE. CLASSES DE 3èmes DOSSIER ELEVE

STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE. CLASSES DE 3èmes DOSSIER ELEVE STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE CLASSES DE 3èmes DOSSIER ELEVE 2014-2015 1 Le stage en entreprise en classe de 3 ème est un stage d observation, de découverte du monde du travail et du fonctionnement

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE

GUIDE METHODOLOGIQUE GUIDE METHODOLOGIQUE Comment apprendre une leçon, préparer un exposé, réviser son brevet, préparer les contrôles Parents : comment aider votre enfant dans ses devoirs Collège François PONSARD Vienne Ministère

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE NOM : Prénom Date de naissance : LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE Classe de toute petite section Année scolaire Nom et adresse de l école Nom des enseignants Classe de petite section Classe de

Plus en détail

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation.

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation. Je veux : Faire acquérir une connaissance : «les chromosomes sont constitués d A.D.N.» Développer des capacités : «Je ne sais pas lesquelles mais j ai envie de faire un TP, chose peu courante en 3 ème.»

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

MS 1/9. Bilan périodique T1 T2 T3. S approprier le langage. Comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente.

MS 1/9. Bilan périodique T1 T2 T3. S approprier le langage. Comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente. MS 1/9 Bilan périodique S approprier le langage Comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente. Savoir participer à une conversation. Savoir répondre à des questions. Utiliser des mots courants.

Plus en détail

Cycle des apprentissages fondamentaux. Année scolaire 20 /20. Livret Scolaire. Nom de l enseignant :

Cycle des apprentissages fondamentaux. Année scolaire 20 /20. Livret Scolaire. Nom de l enseignant : Cycle des apprentissages fondamentaux Année scolaire 20 /20 Livret Scolaire CP Nom : Prénom : Né le : Nom de l enseignant : Ce livret, complété à partir d évaluations faites régulièrement, permet à l enfant

Plus en détail

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE)

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) N : Date : 20 juin 2013 Nom : CORRECTION Classe :2L. EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) NOTE : /40 S. I. Définis les termes suivants : série A I. molécule : la plus petite partie d un corps qui en possède

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

Grilles d évaluations

Grilles d évaluations Grilles d évaluations 1) Quelques définitions Evaluer (De Ketele 1 ) signifie : Recueillir un ensemble d informations suffisamment pertinentes, valides et fiables Et examiner le degré d adéquation entre

Plus en détail

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre?

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? 6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? Avoir une bonne méthode de travail nécessite plusieurs étapes qu il ne faut pas négliger : - D abord, pendant le

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Activités pour construire la notion d espace en maternelle

Activités pour construire la notion d espace en maternelle 1 Activités pour construire la notion d espace en maternelle Compétence : Apprendre à se déplacer Dans l espace de l école Dans son environnement immédiat Dans la classe -Se repérer et se déplacer dans

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF)

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Activités clés NIVEAU : PS/MS Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Compétences Construire les premiers nombres dans leur aspect cardinal Construire des collections équipotentes Situation

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION

COURSE D ORIENTATION COMPETENCE SPECIFIQUE "Adapter ses déplacements à différents types d'environnement" COMPETENCE GENERALE "Mesurer et apprécier les effets de l activité" Cycle 3 COURSE D ORIENTATION - module n 2 - OBJECTIFS

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Situation d apprentissage ouverte ÉLABORÉE PAR Stéphanie Belfort, Joanne Guèvremont, Marie-Hélène Daphnis et Harold Andrieux

Situation d apprentissage ouverte ÉLABORÉE PAR Stéphanie Belfort, Joanne Guèvremont, Marie-Hélène Daphnis et Harold Andrieux Situation d apprentissage ouverte ÉLABORÉE PAR Stéphanie Belfort, Joanne Guèvremont, Marie-Hélène Daphnis et Harold Andrieux Présenté dans le cadre du cours DID8542 Université du Québec à Montréal 25 juin

Plus en détail

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte Eau constituants nécessaire à la vie Pourquoi l eau est-elle si importante? Comment l eau est répartie sur la Terre? Sous quelle forme existe

Plus en détail

Fiche de préparation

Fiche de préparation Discipline : N /.Séance : Etre capable de trouver un verbe dans une phrase Niveau : Objectifs Prérequis Durée : Retrouver le verbe conjugué dans la phrase quel que soit le temps (temps simples / temps

Plus en détail

Classe(s) : Seconde, première

Classe(s) : Seconde, première Le fantôme Classe(s) : Seconde, première Utilisation d un logiciel de tracé de courbes. Fonctions définies sur un intervalle. Fonctions associées. 1) Objectifs Mathématiques : - Fonctions polynômes du

Plus en détail

Document à l attention de l enseignant Grande section

Document à l attention de l enseignant Grande section ÉCOLE : CLASSE : Numéro confidentiel de saisie : Document à l attention de l enseignant Grande section Passation 1 Évaluations «prévention de l illettrisme» - 31-2010-2011 Présentation générale Dans le

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Défi Science 2012/2013. Cycle 3

Défi Science 2012/2013. Cycle 3 Défi Science 2012/2013 Cycle 3 Le véhicule Trappe à Souris Le véhicule doit être construit uniquement avec du matériel de récupération (pas de roues de jouets) (sauf pour la trappe) Le véhicule doit être

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Le livret de mes progrès

Le livret de mes progrès Cycle 1 : Cycle des apprentissages premiers Le livret de mes progrès Maternelle NOM :... Prénom :... Né(e) le :... Ecole maternelle Sainte Marie de la Providence 2 rue du Clos 72340 Ruillé-sur-Loir Voici

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Evaluation en Mathématiques au CP Période : Mi-CP

Evaluation en Mathématiques au CP Période : Mi-CP Evaluation en Mathématiques au CP Période : Mi-CP Présentation Composition du dossier Evaluation Mathématiques mi-cp Un livret complet pour l enseignant. Un livret pour l élève contenant les items. Un

Plus en détail

Guide des intelligences multiples

Guide des intelligences multiples Guide des intelligences multiples A n n e x e 1 2 Intelligences Verbale et linguistique Logicomathématique Spatiale et visuelle Musicale et rythmique Corporelle et kinesthésique Interpersonnelle Intrapersonnelle

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON)

Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON) Depuis une semaine les élèves de CM2 découvrent et participent au cercle de lecture dont voici quelques explications Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON) 1 Le principe : C est

Plus en détail

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Code : Connaissance De Soi TITRE : STRATEGIES POUR ORGANISER SON TEMPS Niveau : 4ème Groupe : Matériel : ½ Classe questionnaire organiser son temps Durée

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

PRESENTATION DE L ENTREPRISE

PRESENTATION DE L ENTREPRISE NOM du stagiaire : dates du stage : JOURNAL DE STAGE N Classe 3 ème Ce journal de stage doit être une base indispensable à l écriture d un rapport de stage : tu dois y consigner les renseignements utiles

Plus en détail

Démarche scientifique à partir d une situation problème. Les eaux gazéifiées

Démarche scientifique à partir d une situation problème. Les eaux gazéifiées Démarche scientifique à partir d une situation problème Les eaux gazéifiées Cinquième Situation problème A l insu des élèves, deux bouteilles d eau gazéifiée identiques, fermées, ont été placées sous le

Plus en détail

comprendre le rôles des adultes de l école

comprendre le rôles des adultes de l école comprendre le rôles des adultes de l école 1. QUI SONT LES ADULTES DE L ECOLE? 134 1.1. Mettre un nom et un visage sur une fonction Trace écrite : directeur, enseignants et agents de service Trace écrite

Plus en détail

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires Apprentissage critique Adopter un comportement approprié après la prise de notes. S exercer à prendre

Plus en détail

Classe(s) : 3 ème 2 nde

Classe(s) : 3 ème 2 nde Le toit de René Classe(s) : 3 ème 2 nde Approche de la notion de fonction à l aide d une situation concrète 1) Objectifs Mathématiques : - Notion de variable et notion de fonction. - Réinvestissement de

Plus en détail

Classe(s) : 3 ème / 2 nde

Classe(s) : 3 ème / 2 nde Le toit de René Classe(s) : 3 ème / 2 nde Approche de la notion de fonction à l aide d une situation concrète 1) Objectifs Mathématiques : - Notion de variable et notion de fonction. - Réinvestissement

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Programme de l école maternelle

Programme de l école maternelle Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91 - Mission Ecole maternelle Attendus par domaine et sous-domaine d apprentissage DSDEN 91- Mission Ecole maternelle- Page 1

Plus en détail

Ecoles : La Roche des Arnauds et Gap La Gare 2012 / 2013

Ecoles : La Roche des Arnauds et Gap La Gare 2012 / 2013 «Permettre aux élèves d accéder à des notions scientifiques et technologiques en acquérant des compétences transversales notamment dans les domaines... De l autonomie, De l apprentissage de la vie sociale

Plus en détail

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture Le Cercle d Éloan Carnet d Écriture Introduction Un récit fantastique est un genre littéraire où l on transgresse les lois naturelles pour y introduire des éléments surnaturels. Le carnet d écriture du

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

Un gâteau au yaourt pour le goûter!

Un gâteau au yaourt pour le goûter! Un gâteau au yaourt pour le goûter! (adapté de la séquence pédagogique "Let's make scones!" publiée sur le site Primlangues) http://www.primlangues.education.fr/php/sequence_detail.php?id_sequence=83 Niveau

Plus en détail

Trucs et astuces pour les devoirs et leçons

Trucs et astuces pour les devoirs et leçons Trucs et astuces pour les devoirs et leçons Pour les Parents Établissez une routine Identifiez avec votre enfant le moment le plus propice (ex : avant ou après le souper) ; Identifiez avec votre enfant

Plus en détail

Cahier de voile Partie 1

Cahier de voile Partie 1 Cahier de voile Partie 1 Des propositions d activités pour apprendre en EPS : Utiliser l écrit et l oral pour acquérir des connaissances sur la voile, faire le bilan de ce qu on a fait, de ce qu on a appris,

Plus en détail

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2?

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2? Une tâche complexe peut-être traitée : Gestion d une tâche complexe A la maison : notamment les problèmes ouverts dont les connaissances ne sont pas forcément liées au programme du niveau de classe concerné

Plus en détail

Séquence : La digestion

Séquence : La digestion Séquence : La digestion Objectifs généraux : Amener l élève à Faire les liens entre les savoirs acquis lors des séquences sur la circulation sanguine et la respiration et ceux présents dans cette séquence.

Plus en détail

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation Communication Description La capacité de communiquer efficacement est une compétence très importante pour réussir au travail. Une bonne communication en milieu de travail permet aux gens de recevoir et

Plus en détail

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Année scolaire : 2010-2011 Compétences spécifiques (n ) Compétences techniques

Plus en détail

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.)

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) classe : 5 ème durée : 55 minutes Contexte : La partie «digestion des aliments et le devenir des Nutriments» commence avec la mise en place de cette tâche. En introduction

Plus en détail

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min)

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min) MATIERE OU DOMAINE DISCIPLINAIRE : S'approprier le langage Découvrir l'écrit CYCLE 1 CLASSE MS CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

e la magie à la chimie, il n'y a qu'un pas.

e la magie à la chimie, il n'y a qu'un pas. e la magie à la chimie, il n'y a qu'un pas. Vous voilà Mage apprenti, sur le point de découvrir les constituants de la potion anti-chalumeau, insensibilisante aux dragons et autres cracheurs de feu. Page

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

Film publicitaire. Tâche à réaliser. Musique 3 e cycle du primaire

Film publicitaire. Tâche à réaliser. Musique 3 e cycle du primaire Film publicitaire Musique 3 e cycle du primaire Tâche à réaliser Objectifs Il s agit d une situation où les élèves auront à réaliser un message publicitaire vidéo à l aide d une tablette tactile. Cette

Plus en détail

Pré-requis (compétences non évaluées mais nécessaires) Décrire un phénomène ou un produit observés : légender, annoter (COM 32).

Pré-requis (compétences non évaluées mais nécessaires) Décrire un phénomène ou un produit observés : légender, annoter (COM 32). NIVEAU : COLLÈGE : cycle d adaptation (6 ème ) DISCIPLINE(S) : Sciences de la vie et de la Terre CHAMP(S) : 6 ème (A2) Notre environnement : diversité, parentés et unité des êtres vivants COMPÉTENCE :

Plus en détail

Fiches Nouveau Lettris, 1 2 principe de bijection CE/PE Nombres de 0 à 19 Fiche 1 doc 1

Fiches Nouveau Lettris, 1 2 principe de bijection CE/PE Nombres de 0 à 19 Fiche 1 doc 1 Module : Numératie Fiche N 1 - Donner des informations chiffrées sur soi même - Compter de 0 à 19 Ordonner PO Tour de table / donner une information chiffrée sur soi même PO Introduction aux nombres /sensibilisation

Plus en détail

Cours de Mathématiques Les objectifs en mathématiques au lycée et à l école de commerce

Cours de Mathématiques Les objectifs en mathématiques au lycée et à l école de commerce Les objectifs en mathématiques au lycée et à l école de commerce Objectifs L enseignement des mathématiques contribue à former un être humain méthodique, inventif et critique, doué de la faculté de raisonner

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Nom : Prénom : Classes : Sciences de la vie et de la Terre Livret de fiches méthodes Collège Louis Pasteur - Brunoy Ce livret m est distribué en début de sixième. Il contient les principales fiches méthodes

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

LES INTELLIGENCES MULTIPLES

LES INTELLIGENCES MULTIPLES LES INTELLIGENCES MULTIPLES Théorie de Howard Gardner, chercheur en psychologie Selon la théorie des intelligences multiples, les individus disposent d un répertoire de compétences pour résoudre différents

Plus en détail

Séquences langage / utilisation de la tablette numérique. Petite section

Séquences langage / utilisation de la tablette numérique. Petite section Séquences langage / utilisation de la tablette numérique Petite section Ce document présente 3 séquences successives de langage, pour travailler le champ lexical de l alimentation, en lien avec la découverte

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE E Projet d écriture Texte analytique : Mon robot a des puces FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : D Mon robot favori Lecture E Mon robot a des

Plus en détail

Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation

Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation PLAN I. CREATION DE SEQUENCES : DIFFERENTES PHASES POSSIBLES... 3 Phase 1: Lecture des programmes et

Plus en détail

NOM : Lycée professionnel LES CHARTRONS. CLASSE : Groupe :. Prénom : Année scolaire 200../200.. Jour Horaire Salle Ma place

NOM : Lycée professionnel LES CHARTRONS. CLASSE : Groupe :. Prénom : Année scolaire 200../200.. Jour Horaire Salle Ma place NOM : Prénom : C Lycée professionnel LES CHARTRONS CLASSE : Groupe :. Année scolaire 200../200.. Jour Horaire Salle Ma place FOURNITURES SCIENCES Ces fournitures doivent être présentes à tous les cours

Plus en détail

Les démarches en science et en technologie

Les démarches en science et en technologie Les démarches en science et en technologie (Sources LAMAP) La démarche scientifique est une démarche qui conduit à construire une procédure de résolution d'un problème en utilisant, de manière explicite,

Plus en détail

extraire et organiser l information utile

extraire et organiser l information utile 2009-2010 Sciences Physiques Liste des compétences (évaluables en vert / flous?? en bleu) Rechercher, Observer, recenser les informations extraire et organiser l information utile Je sais trouver les informations

Plus en détail

Évaluations diagnostiques - Consignes de passation

Évaluations diagnostiques - Consignes de passation Consignes Page 1/12 Évaluations diagnostiques - Consignes de passation Partie 1 Exercice 1 : La consigne est «Observe les images. Elles appartiennent toutes à un même thème sauf une. Entoure-la.» Tu (vous)

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

PROJET : réaliser un imagier des animaux de Guyane suite à une sortie au zoo.

PROJET : réaliser un imagier des animaux de Guyane suite à une sortie au zoo. PROJET : réaliser un imagier des animaux de Guyane suite à une sortie au zoo. Présentation de la classe / du projet : c est une classe de petite section de 20 élèves. 10 filles et 10 garçons. Une classe

Plus en détail