Le Pavé Mosaïque. Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Pavé Mosaïque. Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à"

Transcription

1 Le Pavé Mosaïque «Mais à quel jeu jouent donc les francs maçons sur cet échiquier dessiné à même le sol du Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à la fin de mon initiation. Cela éveilla en moi à la fois intérêt et curiosité, car je joue depuis fort longtemps à tous les jeux de la création : go, belote, gin rummy, échecs, rami, bridge, poker, backgammon Le jeu, dont la racine latine est jocus, plaisanterie, est avant tout source de plaisir et de joie (que la joie soit dans les cœurs), tant qu il ne conduit pas sur le chemin de la folie ou de la ruine. Le jeu se situe dans un cadre de règles, cadre dans lequel les joueurs restent cependant libres. L issue du jeu est incertaine. Chaque joueur essaie à chaque étape de prendre les meilleures décisions possibles. Le joueur se décide en fonction de l ensemble des informations dont il dispose. Ces informations peuvent lui être exclusives (son propre jeu au bridge ou au poker par exemple), mais aussi données par les autres joueurs à travers leur façon de jouer. L ensemble des informations peut aussi être partagé par tous les joueurs, comme au go ou aux échecs, les joueurs ayant devant les yeux l intégralité de la situation. C est ainsi d abord avec et contre soi que l on joue, l issue du jeu étant déterminée par l ensemble des décisions que l on prend soi-même. Pour de nombreux jeux, le dernier ingrédient est le hasard comme au bridge, poker ou backgammon. Le hasard est alors un élément externe aux règles et aux joueurs, les joueurs ne le maîtrisent pas, ou de manière illusoire par les probabilités. Les probabilités permettent au joueur de se donner un peu de courage pour asseoir ses décisions, mais les probabilités n ont Respectable Loge Giordano Bruno : Le Pavé Mosaïque

2 2 de sens qu à travers plusieurs parties. Avec AA au poker, on est sûr de gagner 80% des fois. Mais dans la partie en cours, va-t-on être dans les 20% restants? Et il me semble qu il existe un jeu où l on ne joue sans doute qu une seule et unique partie, alors les probabilités!... Le jeu est donc un espace de liberté, régi par des règles, où le hasard occupe une place et un rôle à la fois déterminants et troublants, où la succession des décisions prises par les joueurs en détermine l issue. Dans ce sens, le jeu, et le pavé mosaïque sur lequel il se déroule peuvent être considérés comme une représentation du monde. Par son alternance de cases blanches et noires, le pavé mosaïque illustre la notion de dualité. La dualité, le chiffre 2, c est, à mon avis, le symbole même de l existence, de la création. Et contrairement à une idée qui me semble répandue, ce n est pas pour moi le chiffre 1 qui représente l existence mais bien le chiffre 2. Pour exister, pour que quelque chose existe, il faut nécessairement passer au chiffre 2 : quelque chose et quelque chose d autre, de différent, de complémentaire ou de contraire. Dans ce sens, le pavé mosaïque symbolise une nouvelle fois l existence, le monde. Le pavé mosaïque est situé sur le sol, et quand on lève les yeux, c est l œil dans son triangle que nous avons voyons. Ce triangle et le chiffre 3 qui y est associé sont fondamentaux pour nous. Si le chiffre 1 représente le néant, le 2 l existence, c est en rajoutant la pensée qui contemple et agit sur ce qui existe que le monde a une chance de prendre un sens. Que serait

3 3 le chiffre 2 et donc l univers qui existe, sans une pensée pour l accompagner? L homme qui pense est tout autant triple : l homme qui est, l homme qui pense, l homme qui a conscience qu il pense. Il ne peut y avoir pensée sans conscience de cette pensée. Si le pavé mosaïque, avec sa dualité, illustre l existence et le monde, le triangle nous rappelle que ce monde est vide sans une pensée s y afférant. La présence de ses cases blanches et noires conduit souvent à dire du pavé mosaïque qu il symbolise «la conciliation des contraires», lumière et obscurité, bien et mal, liberté et joug, action et passivité. Certes, les perceptions de la lumière, du bien, de la liberté et de l action sont plus simples quand on a conscience de l obscurité, du mal, du joug et de la passivité. Il est souvent plus aisé de se représenter un concept par rapport à son opposé. Peut-être est-ce l une des raisons qui ont conduit à créer le Diable et à passer au chiffre 2 pour que Dieu puisse commencer à mieux exister en sortant du néant de son unicité. Avant d être «contraires», le blanc et le noir sont tout simplement différents. Et le pavé mosaïque rappelle et symbolise la tolérance, l acceptation et la reconnaissance de ce qui est différent. Cette notion de conciliation des contraires peut cependant s avérer subtilement dangereuse si elle perçue telle quelle, sans réflexion, sans pensée. Concilier le bien et le mal peut conduire, de manière absurde à considérer que, finalement, il pourrait y avoir un soupçon de bien dans le mal absolu, ou que le joug peut présenter certains avantages par rapport à la liberté. Concilier les contraires peut conduire à une passivité extrême, à une simple contemplation

4 4 inactive du monde où toute action serait vaine puisque tous les contraires s y associent dans une sorte de tolérance sans limite. Mais la tolérance «a» des limites! Un conciliateur écoute les partis et propose un arbitrage, arbitrage qui n est pas nécessairement suivi. C est tout à fait insuffisant! Nous avons à juger les situations, à mesurer les choses, et ensuite nous pouvons prendre des décisions et faire des choix. Nous ne pouvons nous borner à nous situer dans une case. Aussi le pavé mosaïque ne doit-il pas être simplement le symbole de la «conciliation des contraires», mais plutôt le symbole de la «mesure des contraires». Si le chemin qu emprunte le profane va de case en case à travers le pavé, celui de l initié est beaucoup plus étroit, il se situe plutôt «entre les cases», à travers le réseau invisible formé par les bords des cases, chemin où l on mesure et analyse les cases qui nous entourent avant de s engager dans une direction ou une autre. Le pavé mosaïque nous montre que les contraires existent, que la dualité existe, que le monde existe. Il nous pousse à être tolérants. L œil dans son triangle nous rappelle que la tolérance a des limites, que nous avons à juger des situations avant de faire des choix et de prendre des décisions, que ce sont ces choix et ces décisions qui sont importants, qui conduisent nos vies, tout comme les décisions du joueur le conduisent à gagner à perdre ou gagner la partie. Les pavés servent à revêtir les sols et construire les routes. En s unissant les uns aux autres, les pavés transforment une surface irrégulière et chaotique en un chemin praticable.

5 5 Le Pavé Mosaïque repose sur le sol, il est le sol, il est la base sur laquelle construire les murs et le toit. Le sol terrestre est constitué dans sa partie supérieure de matière organique en décomposition, l humus. Nous sommes issus de cet humus et le redeviendrons. Humus est la racine du mot humilité, humilité que l apprenti apprend à reconnaître comme base sur laquelle se construire. Mosaïque est d origine grecque. Mosaïque signifie «le lieu où siègent les muses», les grottes dédiées aux muses étaient décorées de mosaïques. Les muses, à l origine la plus ancienne de la mythologie grecque étaient trois (et non 9 comme plus tard et jusqu à nos jours). Ces trois muses représentaient les pré requis, les fondations, de l art poétique. Ces trois Muses étaient Mélété pour la méditation, Mnémé pour la mémoire, et Aoedé pour la parole. Quel magnifique triptyque! Méditation, Mémoire, Parole. Penser, Se souvenir, Transmettre. La mosaïque est un art décoratif où l on utilise des fragments de pierre pour former des motifs, des figures ou des images. Peut-on imaginer une mosaïque plus simple que des carrés noirs et blancs? Réduite ainsi à sa plus simple expression, notre Mosaïque en devient le symbole le plus épuré. Chacun de nous dispose de ces carrés noirs et blancs pour construire le motif, la figure, le dessin (in) et le dessein (ein) de son choix. A nous de décider quoi faire de ces carrés, à nous de dessiner la mosaïque de notre vie, la vie de chacun de nous n étant finalement définie que par la succession des décisions que nous prenons, et par le hasard, tout comme la partie qui se joue sur le Pavé Mosaïque.

Debout sur le Pavé Mosaïque

Debout sur le Pavé Mosaïque 1 Debout sur le Pavé Mosaïque A la Gloire du Grand Architecte De L Univers, Au nom de la Franc-maçonnerie Universelle et sous les hospices de la Grande Loge de France, Francs-maçons sous le Rite Ecossais

Plus en détail

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Introduction «Je n ai pas fait exprès», «je n avais pas toute ma tête», «ce n était pas moi» : autant

Plus en détail

HOLDEM TEXAS POKER. 1- Sommaire

HOLDEM TEXAS POKER. 1- Sommaire HOLDEM TEXAS POKER Tout au long de ce PDF, je vais expliquer les règles du Poker, les certaines règles importantes et comment y participer. Un jeu créer par l animateur Nicolas. 1- Sommaire Les bases du

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction Conciliateurs de Justice depuis un certain nombre d années, nous avons traité et acquis une expérience certaine concernant l ensemble des conflits du quotidien qui préoccupent nos concitoyens

Plus en détail

Parier sur les courses pour gagner : "Je n'ai pas les moyens de ne pas jouer aux courses!"

Parier sur les courses pour gagner : Je n'ai pas les moyens de ne pas jouer aux courses! Parier sur les chevaux, jouer pour gagner, l'avis d'un journaliste hippique, Grégory Bougouin : Le Jeu Simple, le roi des jeux du PMU : Un journaliste hippique, un peu flambeur à ses heures perdues, a

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition promotion 52-2012 Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition I N S A de Lyon Tristan Delizy Introduction Présentation du projet Ce PPH s intéresse à la scénographie de musée (mettre en espace

Plus en détail

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Enfants de 9 à 12 ans Elèves de l enseignement secondaire inférieur 1 - Aborder le thème de la différence - Quelle place a la personne handicapée dans la société -

Plus en détail

DIX DANS UN DORTOIR. Les compléments à 10 en Grande Section : pourquoi? comment?

DIX DANS UN DORTOIR. Les compléments à 10 en Grande Section : pourquoi? comment? DIX DANS UN DORTOIR Les compléments à 10 en Grande Section : pourquoi? comment? Jacqueline Viennot, Ecole Maternelle du Centre, 92 Saint-Cloud Dominique Valentin Introduction Au moment où la tentation

Plus en détail

Le comportement humain

Le comportement humain Le comportement humain " Qu'est-ce que le comportement? C'est une action visible ou invisible et qui se passe à un moment donné. Le comportement est la résultante de 3 éléments : - les besoins, - les caractéristiques

Plus en détail

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu AUTEUR L archevêque Desmond Tutu a reçu le prix Nobel de la Paix en 1984. Considéré comme la conscience morale de l Afrique du sud, il a contribué à défaire l apartheid avant de se mettre au service de

Plus en détail

CALCULODINGO. Manuel pédagogique

CALCULODINGO. Manuel pédagogique Introduction : CALCULODINGO Manuel pédagogique Le jeu pédagogique Calculodingo permet de jouer à 12 règles de jeu inclues dans le livret de règles, ainsi que 14 règles supplémentaires (indiquées en rouge

Plus en détail

«Les marqueurs de relation»

«Les marqueurs de relation» «Les marqueurs de relation» www.colvir.net/prof/michel.durand On appelle "marqueurs de relation" ou "charnières du discours" tous les mots ou expressions auxquels on peut avoir recours pour indiquer les

Plus en détail

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur Mundaneum RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web Les collecteurs de mondes Dossier du professeur 1. Présentation de l animation Description Cet outil pédagogique a pour but de mettre l élève au centre

Plus en détail

LE CONTENU DU JEU : LA NOTATION :

LE CONTENU DU JEU : LA NOTATION : Dames Classiques Les jeux de pions et de plateau datent de la plus haute antiquité et furent trouvés notamment, dans des tombes en Egypte. Il semble donc logique de voir le jeu de dames comme un de leur

Plus en détail

Chapitre 19. Le Soleil

Chapitre 19. Le Soleil Chapitre 19 Le Soleil Introduction Après la carte qui contenait le plus de symboles, 18/Lune, la plus complexe à décoder de par le nombre de sens dichotomiques qu elle contenait voici la carte la plus

Plus en détail

MultiploDingo. Manuel pédagogique. Introduction

MultiploDingo. Manuel pédagogique. Introduction MultiploDingo Manuel pédagogique Introduction Merci d avoir acheté le jeu MultiploDingo. Le but de ce jeu est de faciliter l apprentissage à l école primaire (CE1 au CM2) des notions suivantes: - Multiplications

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

Deuxième semaine : L assurance du salut

Deuxième semaine : L assurance du salut Deuxième semaine : L assurance du salut Répondez par VRAI (V) ou FAUX (F) Maintenant je peux être sûr que je suis sauvé. Dieu veut que je pèche pour me montrer plus d amour. Si je pèche et meurs sans me

Plus en détail

Leçons d échecs 8 ans et plus

Leçons d échecs 8 ans et plus Partenaire de la Fédération Française des Echecs Leçons d échecs ans et plus Leçon Le but du jeu Les échecs se jouent à deux sur un plateau carré de cases blanches (ou claires) et noires (ou foncées) qu

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

Page 1 sur 5. JESUS DANS LES TEXTES DE L'ANCIEN TESTAMENT JÉSUS TOUT-PUISSANT DOSSIER n 1

Page 1 sur 5. JESUS DANS LES TEXTES DE L'ANCIEN TESTAMENT JÉSUS TOUT-PUISSANT DOSSIER n 1 Page 1 sur 5 JÉSUS, TOUT-PUISSANT "Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre." (Genèse 1.1) I. L'emploi du mot "Elohim" pour désigner Dieu : Dans le premier verset de la Bible (cf. le texte original),

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard Aides aux personnes concernées et à leurs proches Pour une consultation professionnelle, veuillez vous adresser à un centre de consultation ou à un groupe de parole proche de chez vous. Avec un carnet

Plus en détail

En quoi consiste mon travail de conseillère en Image?

En quoi consiste mon travail de conseillère en Image? En quoi consiste mon travail de conseillère en Image? AGENCE COACHING EN IMAGE & RELOOKING En quoi consiste mon travail de conseillère en Image? Le conseil en image est un transfert de compétences durable

Plus en détail

CONNECTEURS LINGUISTIQUES pour bien argumenter et écrire :

CONNECTEURS LINGUISTIQUES pour bien argumenter et écrire : 1 CONNECTEURS LINGUISTIQUES pour bien argumenter et écrire : L origine du problème Il y a quelques jours Depuis un certain temps A l occasion de D année en année Il est fortement question de Les récents

Plus en détail

tel : 06 32 16 57 83 site : ma-ma.biz mail : thomas.mouillon@gmail.com

tel : 06 32 16 57 83 site : ma-ma.biz mail : thomas.mouillon@gmail.com MA tel : 06 32 16 57 83 site : ma-ma.biz mail : thomas.mouillon@gmail.com présentation janvier 2014 MA est une histoire qui a commencée par hasard. L une de ces idées qui prend forme lentement, et qui

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

JEU DE CARTES PEDAGOGIQUE : «LES RDV DE L ENTREPRENEUR»

JEU DE CARTES PEDAGOGIQUE : «LES RDV DE L ENTREPRENEUR» JEU DE CARTES PEDAGOGIQUE : «LES RDV DE L ENTREPRENEUR» RESUME LONG ABSTRACT COURT Le jeu de cartes «Les RDV de l Entrepreneur» est un jeu pédagogique de stratégie illustrant l influence des contacts clés

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Code de franc-jeu. du joueur LE FRANC-JEU, C EST L AFFAIRE DE TOUS

Code de franc-jeu. du joueur LE FRANC-JEU, C EST L AFFAIRE DE TOUS du joueur 1) Je jouerai au hockey de mon plein gré et non pour obéir à mon entourage ou à mes entraîneurs. 2) Je respecterai les règles et l esprit du jeu. 3) Je maîtriserai mon tempérament les bagarres

Plus en détail

Coacher avec l analyse transactionnelle

Coacher avec l analyse transactionnelle Daniel Chernet Coacher avec l analyse transactionnelle Sous la direction de François Delivré, 2009 ISBN : 978-2-212-54267-7 Chapitre 1 L analyse transactionnelle, un modèle de compréhension et d intervention

Plus en détail

Chapitre 2. Usages et mésusages

Chapitre 2. Usages et mésusages Chapitre 2 Usages et mésusages Si la faculté de voyance existe, si effectivement des hommes et des femmes peuvent capter directement des informations exactes dans l espace et dans le temps, les questions

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 1. Préparation

Plus en détail

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie Les Cahiers de la Franc-maçonnerie N O 25 : QU EST-CE QU UNE «PLANCHE», À QUOI SERT-ELLE, QU EXIGE-T-ELLE DE CELUI QUI LA PRÉSENTE? Par le «Collectif des cahiers» «La planche» : l angoisse! Un ami, brillant

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

T I K A L COMPOSITION DU JEU: RÈGLE DU JEU:

T I K A L COMPOSITION DU JEU: RÈGLE DU JEU: T I K A L COMPOSITION DU JEU: 1 plateau de jeu (voir image en fin de page) 36 cases de parcours hexagonales: 15 cases temple 10 cases jungle 8 cases trésor 3 cases volcan 24 cartes-trésor rondes illustrées

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité!

Ce rêve est devenu réalité! Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret

Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret Chapitre 5 Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret Achetez de bonnes actions et gardez-les jusqu à ce qu elles augmentent, ensuite vendez-les. Si elles n augmentent pas,

Plus en détail

Le jeu d échecs à l école maternelle

Le jeu d échecs à l école maternelle Ecole «L Oiseau Vert» 800 VOGELGRUN Le jeu d échecs à l école maternelle Développer les capacités de stratégie et de raisonnement Action du projet d école 0/0 Etape n : notion de quadrillage Construction

Plus en détail

LE COURAGE MANAGÉRIAL

LE COURAGE MANAGÉRIAL LE COURAGE MANAGÉRIAL Raymond Boisvert Coach professionnel et conseiller stratégique IGF du 4 juin 2014 fieri Coaching conseil stratégique NAISSONS-NOUS Courageux OU peureux? Ou Courageux ET peureux? fieri

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

JEU DE DAMES INTERNATIONAL Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation.

JEU DE DAMES INTERNATIONAL Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation. Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation. B Se 35 familiariser 40 / N 19 avec 39 le vocabulaire. Les cases du damier sont numérotées de 1 à 50 pour permettre l écriture, puis la lecture

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Jeux de société coopératifs Classe : cycles 1,2 & 3 Niveau : de la maternelle au CM2 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Stage jeux coop mai 2011 Alain Joffre-

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

COMMENT GAGNER DE L ARGENT AUX PARIS FOOT

COMMENT GAGNER DE L ARGENT AUX PARIS FOOT COMMENT GAGNER DE L ARGENT AUX PARIS FOOT Cet ebook a pour vocation de vous présenter diverses méthodes pour gagner de l argent grâce aux paris sportifs sur le foot. Lisez attentivement cet ebook pour

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Anaïs ROCCI 6T bureau de recherche Colloque «Bougeons autrement», 30/11/2011 CNFPT, Région Haute-Normandie

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

société Concevoir un jeu de p o u r a p p r e n d r e j e t p r o U n Josiane Hélayel Marie Lacroix

société Concevoir un jeu de p o u r a p p r e n d r e j e t p r o U n Josiane Hélayel Marie Lacroix U n p r o j e t p o u r a p p r e n d r e Concevoir un jeu de société GS Josiane Hélayel Marie Lacroix Une collection conçue par : Marie-Josée Bernussou, Michel de la Cruz, Josépha Herman-Bredel, Solange

Plus en détail

Calcul élémentaire des probabilités

Calcul élémentaire des probabilités Myriam Maumy-Bertrand 1 et Thomas Delzant 1 1 IRMA, Université Louis Pasteur Strasbourg, France Licence 1ère Année 16-02-2006 Sommaire Variables aléatoires. Exemple 1. (Jeu d argent) Exemple 2. Loi de

Plus en détail

Maine de Biran : mémoire et intériorité 1

Maine de Biran : mémoire et intériorité 1 http://www.unicaen.fr/services/puc/revues/thl/questionsdestyle/print.php?dossier=seminaires&file=04devarieux.xml Maine de Biran : mémoire et intériorité 1 Anne Devarieux Université de Caen Basse-Normandie

Plus en détail

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet.

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet. Pourquoi un stage sur la relation à l argent? Nous sommes confrontés à l argent au quotidien et tellement peu de personnes se posent la question de son rapport l argent. Nous utilisons donc cette porte

Plus en détail

Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde

Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde La fresque qui introduit l exposition est extrait de l Ascension du Haut Mal et présente la famille et son lien culturel aux histoire, contes

Plus en détail

Prendre des décisions dans l environnement complexe de la Propriété intellectuelle Pierre BREESE

Prendre des décisions dans l environnement complexe de la Propriété intellectuelle Pierre BREESE Prendre des décisions dans l environnement complexe de la Propriété intellectuelle Pierre BREESE 1. Méthodes des scénarii et gestion de la PI Le dirigeant d entreprise attend du juriste qu il l éclaire

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité.

Ce rêve est devenu réalité. Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

ATHLETICAUX FC CHARTE SENIORS

ATHLETICAUX FC CHARTE SENIORS ATHLETICAUX FC CHARTE SENIORS SAISON 2014-2015 CHARTE SENIORS ATHLETICAUX FC 2014-2015 L éducateur s engage à : 1) Ne pas hurler, crier, critiquer au bord du terrain mais conseiller, aider, donner des

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Obtention Mes devoirs Mes droits Sanction

Obtention Mes devoirs Mes droits Sanction Obtention Mes devoirs Mes droits Sanction - Je dois essayer de travailler le - J ai le droit de participer durant plus longtemps possible sans gêner le conseil de classe. la classe. - J ai le droit de

Plus en détail

Présentation de PHOTOS

Présentation de PHOTOS Mesures de Contraintes Pour me présenter, je suis Alban LANGLOIS, je suis infirmier, je viens des soins somatiques (et ceci a son importance, à mes yeux, pour l expression de mon ressenti) et je suis membre

Plus en détail

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 1 ère partie Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 Cahiers de vie collectif ou cahier de vie de la classe, cahier mémoire de la classe Cahier de vie individuel et personnalisé «Support pour les apprentissages, il

Plus en détail

Lycée du Dolmen à Poitiers le 26 janvier 2009

Lycée du Dolmen à Poitiers le 26 janvier 2009 Le handicap au quotidien. J émettrai d abord une question : qu est-ce que le handicap? Pour moi, c est seulement une façon différente de penser, d être, d exister et de fonctionner. Je revendique mon statut

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Cérémonie de Réception au grade de Compagnon des Frères Christian et Thierry le Lundi 20 octobre 6008.

Cérémonie de Réception au grade de Compagnon des Frères Christian et Thierry le Lundi 20 octobre 6008. 1 Cérémonie de Réception au grade de Compagnon des Frères Christian et Thierry le Lundi 20 octobre 6008. A la Gloire du Grand Architecte de l Univers, Mon bien cher Frère Christian, Mon bien cher Frère

Plus en détail

Etudiante en première année Licence Information Comunication IAE SAVOIE MONT BLANC Annecy-Le-Vieux

Etudiante en première année Licence Information Comunication IAE SAVOIE MONT BLANC Annecy-Le-Vieux Etudiante en première année Licence Information Comunication IAE SAVOIE MONT BLANC Annecy-Le-Vieux Je m appelle Maïssa Ramahi, je suis actuellement en première année de licence Information Communication

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Formation Coaching N 4

Formation Coaching N 4 Formation Coaching N 4 JOUIR DE SA VIE Association Jouir de sa Vie. jouirdesavie.com Aparté personnelle Il n y a pas de délai dans ce Coaching Chacun est libre de juger ce qui est bon pour lui Vous êtes

Plus en détail

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration.

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Dans un contexte social où l image est importante, l image d une entreprise l est tout autant pour fidéliser vos clients, communiquer

Plus en détail

La pratique des décisions dans les affaires

La pratique des décisions dans les affaires Association Française Edwards Deming Une philosophie de l action pour le XXIème siècle Conférence annuelle, Paris, 8 juin 1999 Jean-Marie Gogue, Président de l AFED La pratique des décisions dans les affaires

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL:

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: Le mot "Avent" signifie la "venue". Le temps de l'avent désigne les semaines qui précèdent Noël: du premier dimanche de l'avent (fin novembre ou début

Plus en détail

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION Prénom, nom, âge Thérapeute Date Explication à l usage du patient Ce document vous permet d évaluer l importance et les effets éventuels

Plus en détail

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Texte allemand : EQM/Misereor, janvier 2012 Traduction : Service des langues de MISEROR, mars 2012 Ce document

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

B B A C U C C U C G 2 E 0 B 0

B B A C U C C U C G 2 E 0 B 0 Test psychotechnique ISI : Mastermind Test psychotechnique ISI : Mastermind Le Mastermind est un jeu de société, créé danss les années 70, opposant deux adversaires et dans lequel l un des joueurs doit

Plus en détail

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit?

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? - Penser : a) avoir des idées, des opinions b) raisonner,

Plus en détail

Journal. de mon groupe de soutien face au deuil

Journal. de mon groupe de soutien face au deuil Journal de mon groupe de soutien face au deuil Chaque membre du groupe de soutien face au deuil, doit avoir une copie de ce journal. Il fournit des informations et des suggestions quant à la façon de se

Plus en détail

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Rappel : Distributivité simple Soient les nombres, et. On a : Factoriser, c est transformer une somme ou une différence de termes en

Plus en détail

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage «La façon de nous voyons les choses est la source de la façon dont nous pensons et de la façon dont nous agissons Jamais nous

Plus en détail

Campagne nationale de prévention des chutes au domicile des seniors

Campagne nationale de prévention des chutes au domicile des seniors Campagne nationale de prévention des chutes au domicile des seniors Sondage sur la perception du danger et la volonté d équipement du domicile des plus de 70 ans Embargo : 6 octobre 2011 12h00 Enquête

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Les problèmes mathématiques à l école maternelle

Les problèmes mathématiques à l école maternelle Les problèmes mathématiques à l école maternelle I Qu est-ce qu un problème? Définition donnée par Jean Brun, chercheur à l IRDP (Institut de recherche et de documentation pédagogique) de Neuchâtel : "Un

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année

Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année Année universitaire 2011-2012 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année Comment sensibiliser les élèves à l interculturel à travers l éveil aux langues du monde

Plus en détail

«Les mille et une recettes» souami kouvatas f a c t r y. de la communication visuelle

«Les mille et une recettes» souami kouvatas f a c t r y. de la communication visuelle «L homme ne pourra jamais cesser de rêver. Le rêve est la nourriture de l âme comme les aliments sont la nourriture du corps. Paulo Coelho souami kouvatas f a c t r y «Les mille et une recettes de la communication

Plus en détail

Computix. Dans la colonne du 10, B choisit le 7 inférieur A 10 B 7

Computix. Dans la colonne du 10, B choisit le 7 inférieur A 10 B 7 Computix Matériel : grilles carrées comportant un nombre impair de cases. Quelques-unes sont données en annexe ; mais on peut aussi les construire soi-même, ou les faire construire par les élèves. Elles

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE

LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE Percy John Harvey LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE Échantillon des illustrations Presentation_FMEI.indd 1 20/09/13 14:54:55 La cérémonie d initiation n est pas une opération magique qui transformerait

Plus en détail

1 Tavaillons en France.

1 Tavaillons en France. Le chalet du Risoux Avec un nom aussi mythique que cela, il pourrait apparaître comme normal que ce chalet soit encore connu de tout un chacun. Raison supplémentaire, il n y eut jamais, à notre connaissance,

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Primitives Cours maths Terminale S

Primitives Cours maths Terminale S Primitives Cours maths Terminale S Dans ce module est introduite la notion de primitive d une fonction sur un intervalle. On définit cette notion puis on montre qu une fonction admet une infinité de primitives

Plus en détail

Stages : Ateliers pratiques

Stages : Ateliers pratiques Stages : Ateliers pratiques ***** Pour nous contacter ou pour vous inscrire : Tel : 06 68 65 20 20 ou mail : dforcari@gmail.com Stages Automne/Hiver 2015/2016 1 - Savoir se relaxer, s entraîner au lâcher-prise

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail